CORPS D ETAT N 06 PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE VENTILATION CRECHE 38 BERCEAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CORPS D ETAT N 06 PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE VENTILATION CRECHE 38 BERCEAUX"

Transcription

1 PHASE APD INDICE A CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CORPS D ETAT N 06 PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE VENTILATION CRECHE 38 BERCEAUX Ville de THOIRY Juin 2013 INDICE A MC

2 SOMMAIRE I. SPECIFICATIONS GENERALES... 2 I.1. OBJET DU DESCRIPTIF... 2 I.2. ETENDUE DES TRAVAUX... 2 I.3. CONSTITUTION DU DOSSIER... 3 I.4. NORMES ET REGLEMENTS... 3 I.5. LIMITES DES PRESTATIONS... 4 I.6. CONTACT AVEC LES SERVICES HABILITES... 6 I.7. MISE EN OEUVRE... 7 I.8. RESERVATION... 7 I.9. CONTROLES ET ESSAIS... 7 I.10. PROTECTION ACOUSTIQUE, ISOLATION ANTI-VIBRATILE... 7 I.11. DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE... 7 I.12. CHOIX DU MATERIEL... 8 II. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES... 9 ET BASES DE CALCULS PLOMBERIE SANITAIRE... 9 II.1. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES... 9 II.2. BASES DE CALCULS... 9 II.3. FAÇONNAGE DES CANALISATIONS II.4. PURGE II.5. DILATATION II.6. CALORIFUGE II.7. PEINTURE II.8. CANALISATIONS EN TUBE CUIVRE II.9. CANALISATIONS EN TUBE PVC PRESSION II.10. SUPPORTAGE TUBE PVC PRESSION II.11. CANALISATIONS EN TUBE POLYETHYLENE RETICULE (PER) II.12. ROBINETTERIE ET ACCESSOIRES II.13. CHUTES ET EVACUATIONS PVC II.14. VENTILATION PRIMAIRE DES DESCENTE II.15. ESSAIS HYDRAULIQUES II.16. DESINFECTION DES TUYAUTERIES II.17. ETIQUETAGE II.18. CLASSEMENT DE LA ROBINETTERIE III. DESCRIPTIF CRECHE PLOMBERIE SANITAIRE III.1. DISTRIBUTION D'EAU FROIDE III.2. ATTENTES ET ROBINETS DE PUISAGES III.3. EAU CHAUDE SANITAIRE III.4. EAU CHAUDE SANITAIRE MITIGEE III.5. RESEAUX D'EVACUATIONS D'EAUX USEES III.6. ATTENTES EAUX USEES III.7. APPAREILS SANITAIRES III.8. EXTINCTEURS IV. ESSAIS PLOMBERIE SANITAIRE IV.1. MISE EN SERVICE ET ESSAIS V. BASES DE CALCULS CHAUFFAGE VENTILATION V.1. BASE DE CALCULS VI. NOTES DE CALCULS CHAUFFAGE VENTILATION VI.1. PREDIMENSIONNEMENT DES EQUIPEMENTS VI.2. SURPUISSANCE... 25

3 78770 THOIRY Page 1 VII. DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS CHAUFFAGE VII.1. DESCRIPTIF GENERAL DU PRINCIPE DES INSTALLATIONS VII.2. ALIMENTATION GAZ VII.3. PRODUCTION D EAU CHAUDE VII.4. PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE VII.5. ROBINETTERIE ET ACCESSOIRES VII.6. CIRCULATEURS VII.7. EXPANSION VII.8. ALIMENTATION EAU FROIDE CHAUDIERE VII.9. RESEAU DE DISTRIBUTION EAU CHAUDE VII.10. CHAUFFAGE PAR RADIATEUR VII.11. PLANCHER CHAUFFANTS VII.12. ETIQUETAGE VII.13. TRAITEMENT D AIR NEUF DOUBLE FLUX CRECHE VII.14. DIFFUSION ET EXTRACTION D AIR VII.15. VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE DES SANITAIRES VII.16. GAINES DE VENTILATION VII.17. DIVERS VII.18. TRAITEMENT ACOUSTIQUE ET ANTIVIBRATOIRE VII.19. ELECTRICITE VIII. ESSAIS ET CONTROLES VIII.1. ESSAIS VIII.2. VERIFICATION ET CONTROLE DU MATERIEL FIN DU DOCUMENT... 47

4 78770 THOIRY Page 2 I. SPECIFICATIONS GENERALES En cas de contradiction avec ce chapitre, le CCAG et le préambule restent prédominants. I.1. OBJET DU DESCRIPTIF L'étendue des travaux faisant l'objet du présent lot concerne les installations de Plomberie Sanitaire, chauffage et ventilation d une crèche située à THOIRY Le bâtiment est classé ERP type R 5 ème catégorie MAITRE D'OUVRAGE SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3, place de la Fontaine THOIRY ARCHITECTE : ANNE PINELLI ARCHITECTE 14 boulevard de la Chapelle PARIS ETUDE DU PRESENT CE M.C.I 81 Route Nationale - BP PUSIGNAN CEDEX Fax I.2. ETENDUE DES TRAVAUX La localisation des ouvrages résulte des plans, coupes, façades et détails divers établis par le bureau d'études et l'architecte, le présent descriptif complétant ceux-ci pour ce qui concerne la nature des ouvrages et leur mise en œuvre. Les travaux du présent lot comprennent : - Les réseaux de distribution d'eau froide depuis le compteur général d'eau de ville situé en limite de propriété. - La production et la distribution d'eau chaude sanitaire - Les appareils sanitaires. - Les réseaux d'évacuation d'eaux usées et eaux vannes de l'ensemble de l'opération. - Les extincteurs - L'alimentation en gaz de la chaudière - La chaudière assurant le chauffage et la production d eau chaude sanitaire - Le chauffage par radiateurs - Le chauffage par plancher chauffant - La ventilation double flux - La ventilation mécanique contrôlée de l ensemble des sanitaires vestiaires.

5 78770 THOIRY Page 3 I.3. CONSTITUTION DU DOSSIER Le présent dossier comprend : - Le CCAG dans sa dernière édition - Le CCTP tous corps d'état, dont fait partie le présent document - Les plans techniques dressés par le BET MCI PS 00 Légende Plomberie Sanitaire PS 01 RDC Plomberie Sanitaire PS 02 Jardin Plomberie Sanitaire CHVE 00 Légende Chauffage Ventilation CHVE 01 RDC Chauffage Ventilation - Le dossier complet des plans de l'architecte. I.4. NORMES ET REGLEMENTS Les installations seront réalisées conformément à la réglementation en vigueur dans son édition la plus récente, à tous les DTU (cahier des charges et règles de calcul), aux avis techniques sur les matériaux et matériels. Ne seront donc pas considérés comme travaux supplémentaires, les modifications imposées par les organismes de contrôle et notamment en cas d'application des règlements de sécurité, des normes, des textes de lois et des règles de l'art en vigueur un mois avant la remise de l'offre par l'entreprise. Les projets remis seront étudiés en toute connaissance de cause et en particulier des textes réglementaires référencés ci-après. Si une modification à une norme ou à un règlement intervenait après la date d'établissement de l'étude d'appel d'offres (un mois avant la date de celui-ci), il appartiendrait à l'adjudicataire sous sa seule responsabilité, d'en informer le Maître d'œuvre par écrit, éventuellement avec accusé de réception (ou sur le compte rendu de chantier) en indiquant également les conséquences techniques et financières résultant de cette modification. L entreprise devra répondre intégralement : - Aux exigences des Etablissements publics ayant juridiction selon la loi française. - Aux règlements de sécurité relatifs au type d activité - Aux spécifications des Compagnies d assurances. - Aux règlements et recommandations des Associations agréées ou professionnelles :. AFNOR (Association Française de Normalisation). UT (Union Technique de l Electricité). COPREC (Comité des Organismes de Prévention de Contrôle technique). CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers d électricité) - Aux attendus du Permis de Construire - Aux prescriptions du bureau de contrôle - Aux règles de l Art En particulier - NF P à code des conditions minima des travaux de plomberie. - NF C travaux d'électricité. - NF D systèmes d'évacuation, siphons, bondes de vidage. - Circulaire du 09 août 78. Révision du règlement sanitaire départemental type. - DTU 60.1 et additifs constituant le cahier des charges relatif aux travaux de plomberie sanitaire.

6 78770 THOIRY Page 4 - DTU règles de calculs des installations de plomberie sanitaire. - DTU règles générales de mise en œuvre des canalisations d'eau chaude ou d'eau froide sous pression et des canalisations d'évacuation d'eaux usées et eaux pluviales à l'intérieur des bâtiments. - DTU et mise en œuvre des canalisations. - DTU 60.5 Canalisation en cuivre - DTU 70.1 travaux d'électricité en habitation. - Arrêté du 6 octobre 1978 modifié le 30 mai 1996 relatif à l isolement acoustique vis à vis des bruits extérieurs. - Arrêté du 26 octobre 2010 relatif à la réglementation thermique des bâtiments. - Norme NFC et interprétation UTE - Norme NFP distribution d air, conduits en tôle d acier galvanisé. - Norme XP (référence DTU 68.1) de juillet Norme XP (référence DTU 68.2) de mai DTU 67-1 (DTU P ). Isolation thermique des circuits frigorifiques. Cahier des clauses techniques. Cahier des clauses spéciales (septembre 1990). - Aux avis techniques, aux essais, aux homologations, aux agréments des matériaux et des matériels. - NF EN Méthodes de calcul des déperditions calorifiques de base' - Norme E Composants de ventilation mécanique contrôlée - Code d'essais aérauliques et acoustiques des groupes moto-ventilateurs extracteurs en caisson (septembre 1984). - NF P Distribution d'air - Conduits droits circulaires en tôle d'acier galvanisé agrafé en hélice-dimension - Galvanisation (mai 1985). - NF C Thermostats d'ambiance (juin 1989). - Code du travail, décret n du 31 mars Les articles L et L 123.2, R à R et R et R du code de la construction et de l habitation. - L'arrêté du 25 juin 1980 modifié relatif aux dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public. - L arrêté du 13 janvier 2004 relatif aux dispositions particulières du type R établissements d enseignement. L'énoncé ci-avant ne constitue pas une liste limitative, il est un rappel des principaux documents pour ce type de bâtiment. Pour tous les matériaux et les matériels utilisés, les entreprises tiendront le plus grand compte : - des avis techniques formulés par les organismes officiels Centres Scientifiques et Techniques du Bâtiment (CSTB), Service Technique des Assurances Constructions (STAC), - des classements, des homologations et des agréments, en particulier en ce qui concerne le comportement au feu. I.5. LIMITES DES PRESTATIONS D'une façon générale, la limite inter lot respectera le principe suivant : - En cas de liaison entre deux corps d état, l'entreprise amène son fluide à disposition à l'entrée du local concerné, la reprise s'effectuant par l'autre entreprise à ce point, y compris branchements et vice et versa. La connexion sur l'attente est à la charge de l'entreprise qui reçoit le fluide. Ventilation des travaux annexes A/ Avec le Lot gros œuvre - Réservation, percement et bouchage dans parois béton et maçonnerie suivant plans fournis par le lot Plomberie CV

7 78770 THOIRY Page 5 - Tous les ouvrages en béton tels que socles, caniveaux, puisards, fosse, regards intérieurs et extérieurs. - La pose des fourreaux dans les voiles et dallage. - Les tranchées et mouvements de terre et remblais. Travaux à la charge du lot Plomberie Chauffage Ventilation - Plans de réservation. - Fourreaux, fixations et ouvrages annexes nécessités par l'installation. - La fourniture des siphons de sol dans tous les locaux situés en superstructure ainsi que leurs évacuations - Plots supports acoustiques sous chaque appareil - Plots support de gaines et tuyauteries. - Dalle béton en toiture pour extracteur VMC - Grille de prise d air en façade B/ Avec le lot cloison doublages, menuiserie intérieure, faux plafond - Découpe pour passage des gaines et chemins de câbles dans faux plafonds. - Découpe pour mise en place appareillage électrique. - Les soffites menuisés et éléments de menuiserie pour passage des gaines de VMC. - Découpe pour bouche de ventilation et appareil de climatisation. - Trappe d'accès au droit des appareils et des clapets coupe-feu Travaux à la charge du lot Plomberie Chauffage Ventilation - Fourreaux dans cloisons. - Isolation acoustique autour des canalisations en dévoiement dans les locaux - Fourreaux et câbles dans cloisons. - La fourniture des plans comportant les dimensions et les emplacements de toutes les réservations. - Les percements non réservés en temps utile, à faire exécuter par le lot cloison doublage, et à la charge du lot Chauffage. - Les saignées et rebouchages dans les cloisons. - Les scellements, rebouchages et calfeutrements de degré coupe-feu et acoustique identiques aux ouvrages traversés. - Les découpes dans les cloisons pour encastrement des boîtiers supports d'appareillages. C/ Avec le Lot peinture - Peinture définitive des canalisations apparentes dans locaux nobles - Plans de sécurités - Peinture anti-poussière dans locaux techniques Travaux à la charge du Lot Plomberie Chauffage Ventilation - Peinture antirouille des équipements métallique de l'installation (support, tube, brides, etc...). D/ Avec le Lot électricité - Eclairage des locaux techniques - Eclairage de secours des locaux techniques - Attente électrique suivant tableau ci-après Travaux à la charge du Lot Plomberie Chauffage Ventilation - Alimentation de tous les équipements électriques depuis attente. - Coffrets de protection et armoires de commande aux normes en vigueur. - Les liaisons équipotentielles dues à l'emploi de matériaux isolants. E/ Divers hors Lot - Energie nécessaire aux essais.

8 78770 THOIRY Page 6 F/ Travaux à la charge du Lot Plomberie Chauffage Ventilation - Signalétique interne aux locaux techniques - Finition des installations - Traitement phonique des installations de plomberie - Plots et suspensions antivibratoire - Les échafaudages et agrées nécessaires à l'exécution des travaux ainsi que tous les dispositifs de protection du personnel. - La présentation, la pose et les raccordements des ouvrages, objets du présent Lot. - La protection de ces ouvrages contre toute dégradation. - Les plans, schémas, notices de montage et d'entretien. - Les notes de calculs. - Les sujétions techniques et frais correspondants relatifs à la coordination à prévoir auprès des services publics intéressés. - Les essais et contrôles des ouvrages, en vue d'obtenir les certificats de conformité ou attestations de bonne exécution des travaux. - Le rebouchage des réservations dans les parois autres que béton. - Sera dû le respect des normes de sécurité incendie - clapets coupe-feu coffrage coupe-feu sur les canalisations en traversée de locaux à risques ou des parois et plancher coupe-feu. - Protection mécanique autour des canalisations situées dans les parkings - Pièges à son - Plots et suspensions antivibratoires fixation des gaines - Coupure électrique des appareils de ventilation - L'isolation phonique des installations du présent lot - Les plots bétons supports de gaines en toiture - Les protections coupe-feu telles que clapet ou coffrage sur les gaines de ventilation traversant des locaux à risques. Attentes mises à disposition du présent corps d état par le Lot électricité : Destination Localisation Nb d attente P. KW Phases Nature attente Chaudière Local ménage CTA VMC 1 VMC 2 VMC 3 VMC 4 Proximité CTA local technique Proximité extracteur 1 en toiture Proximité extracteur 2 en toiture Proximité extracteur 1 en toiture Proximité extracteur 1 en toiture TRI +N+PE TRI +N+PE TRI +N+PE TRI +N+PE TRI +N+PE TRI +N+PE Câble nu avec sur longueur Câble nu avec sur longueur Câble nu avec sur longueur Câble nu avec sur longueur Câble nu avec sur longueur Câble nu avec sur longueur I.6. CONTACT AVEC LES SERVICES HABILITES En plus du présent cahier des charges, l'entrepreneur est tenu de compléter son information par une enquête auprès des services concessionnaires (compagnie des eaux). Il doit effectuer toutes les démarches auprès des services publics en vue de l'exécution des travaux et des modalités de raccordement. Il a à sa charge tous les frais en résultant.

9 78770 THOIRY Page 7 I.7. MISE EN OEUVRE La mise en œuvre devra être faite avec le plus grand soin, tant pour assurer une réalisation correcte de l'installation que pour éviter toute détérioration aux ouvrages réalisés par les autres corps de métiers. Il appartient à l'entrepreneur d'attirer en temps utiles, l'attention du maître d'ouvrage sur les répercussions que peuvent avoir certains travaux ou installations sur la marche générale du chantier et de signaler, le cas échéant, les modifications qu'il conviendrait d'apporter aux dispositions arrêtées par les autres corporations. I.8. RESERVATION L'entrepreneur doit avoir, seul, la responsabilité de la préparation des trous, passage, gaines, saignées, encastrement dans les huisseries... et toutes sujétions indispensables à la bonne exécution des travaux et au parcours correct des canalisations suivant les stipulations du descriptif et en accord avec les autres corps d'état. Tous les percements inférieurs au diamètre 100 mm seront réalisés par le présent lot en concertation avec le lot maçonnerie Le présent lot devra soumettre son étude et ses plans de percements au Maître d œuvre d exécution pour approbation selon planning. Tout percement supérieur ou égal au diamètre 100 mm omis sur les plans ou tout retard dans la fourniture des plans de percement susceptibles d'engendrer la nécessité d'un percement ultérieur seront imputés financièrement à l'entreprise concernée. Les rebouchages et calfeutrements sont à la charge du présent lot et ce en liaison étroite avec l'entreprise responsable qui donnera toutes directives sur la technique à employer. Dans tous les cas, les rebouchages seront réalisés à l'aide de matériaux identiques à ceux existant dans lesquels a été pratiquée une réservation ou saignées. I.9. CONTROLES ET ESSAIS Indépendamment des essais réalisés par l'entreprise pour mise au point et réglage de ses ouvrages, le présent Lot devra prévoir les frais afférents au programme des essais tels que définis au dernier chapitre du présent C.C.T.P. L'ensemble sera consigné dans les documents COPREC n 1 et 2. I.10. PROTECTION ACOUSTIQUE, ISOLATION ANTI-VIBRATILE L'entrepreneur prendra à sa charge toutes les dispositions techniques nécessaires pour que le bruit produit par le fonctionnement de ses installations n'excède pas les tolérances de mesures admises par la réglementation. A ce titre, il devra l'installation de colliers spéciaux d'isolement, manchettes anti-vibratiles, silencieux, là où l'installation l'exigera. Les colliers de supportage des canalisations seront de marque MUPRO antivibratoire avec garniture insonorisante Dammgulast atténuation moyenne 18 DB (A) I.11. DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE L'entreprise devra obtenir l'accord du Maître d œuvre d exécution et du bureau de contrôle sur l ensemble des documents. D'une façon générale l'entreprise précisera le nom du constructeur, le type, les dimensions et les types de fabrication de tous les matériels ou matériaux. A. Avant le début des travaux L'entreprise doit remettre, avant tous travaux : - Planning d approvisionnement et de montage des matériels et matériaux

10 78770 THOIRY Page 8 - Les notes de calculs des installations - Les plans de réservation suivant le planning général du chantier. - La nomenclature du matériel qu'elle propose d'installer - Le schéma complet de l installation avec tous ses accessoires. - Les plans généraux de chantier - Les spectres des niveaux sonores du matériel - les calculs des sections des gaines - le tableau récapitulatif des puissances - les justificatifs de puissance et diverses caractéristiques des matériels employés B. Pendant les travaux - Les schémas de distributions intérieures. - Les plans d'exécution suivant le planning général du chantier. - La liste précise des plans mise à jour périodiquement. - Le délai d'approbation de ces documents est de 10 jours calendaires après leur remise. C. En fin de travaux avant réception - Les plans de récolement. - Une nomenclature repérée des appareils avec les références et numéros des matériels installés ainsi que la marque et l'adresse des fournisseurs et constructeur. - Une notice de conduite et d'entretien de chaque installation. - Une liste de pièces de rechange de première nécessité à approvisionner par l'exploitant. - Tous les documents seront remis en 3 exemplaires plus 1 reproductible et un stockage informatique sur la base AUTOCAD dernière version. I.12. CHOIX DU MATERIEL A/ Qualité et origine des matériaux Les appareils et matériaux devront être de la meilleure qualité, répondant aux conditions nécessaires à la bonne exécution des travaux. Tout appareil ou travaux présentant des défectuosités sera refusé et toutes les conséquences de ce refus seront à la charge de l'entreprise. B/ Marque du matériel Les matériels et/ou système définis et dimensionnés dans le présent document et sur les plans techniques l'ont été sur la base des abaques ou méthodologie de calcul précisées dans le présent descriptif. Les matériels sélectionnés et installés par l'adjudicataire du présent lot devront : - Etre de fabrication standard - Répondre aux mêmes critères de fonctionnalité, puissance, dimensionnement, normatif, exploitation / maintenance, disponibilité de l'équipement et de ses pièces détachées. - Obtenir l'approbation et l'agrément du Maître d'ouvrage. - Etre représenté sur la région, disposé d'un service dépannage local et d'un stock de pièces détachées sur le territoire national. C/ Protection du matériel Les appareils devront être entièrement protégés tant qu'ils ne seront pas installés. Cette protection devra être suffisamment efficace pour éviter toute pénétration de poussière à l'intérieur de cette enveloppe. En outre, celle-ci devra protéger efficacement les appareils. La détérioration des emballages impliquera le remplacement de ceux-ci par l'entreprise. Dans le cas de non-observation de cette prescription, le Maître d'œuvre se réservera le droit de faire démonter l'appareil pour que celui-ci soit entièrement nettoyé. D/ Levage et transbordement du matériel Celui-ci sera entièrement à la charge de l'entreprise.

11 78770 THOIRY Page 9 II. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES ET BASES DE CALCULS PLOMBERIE SANITAIRE II.1. PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES a) Pression de l'eau Selon les renseignements obtenus auprès de la société concessionnaire, l'entrepreneur prendra toutes dispositions utiles (détentes, régulateurs) afin d obtenir aux appareils les pressions suivantes. Pression aux appareils : - minimum 1 bar - maximum 3 bars L installation sera conforme au DTU (NF P ), ainsi que la pression d alimentation limitée à 3 bars à l origine de chaque appareils avec un réducteur de pression NF Robinetterie de réglage et de sécurité (NF EN 1567). b) Nature de l'eau En fonction du bulletin d'analyse indiquant les caractéristiques moyennes de l'eau, le titulaire du présent Lot devra prévoir toutes dispositions techniques relatives aux protections des installations. c) Vitesse de circulation Les vitesses ci-dessous devront être respectées : - Tuyauterie en ceinture basse dans sous-sol : 2 m/s - Colonne montante : 1,5 m/s - Branchement d'appareils : 1 m/s II.2. BASES DE CALCULS a) Débits instantanés minima eau froide des appareils Norme DTU Evier, timbre d office Lavabo Douche WC WC à chasse directe 0,20 l/s 0,20 l/s 0,20 l/s 0,12 l/s 1,50 l/s b) Débits instantanés minima eau chaude des appareils Evier Lavabo Douche 0,20 l/s 0,20 l/s 0,20 l/s c) Evacuation EU / EV Evier, timbre d office Lavabo 0,75 l/s 0,75 l/s

12 78770 THOIRY Page 10 Douche WC WC à chasse directe Remplissage au 5/10 è 0,50 l/s 1,50 l/s 1,50 l/s d) Besoins eau chaude sanitaire La capacité de stockage du ballon d eau chaude sera au minimum de - Crèche : 300 litres par jour II.3. FAÇONNAGE DES CANALISATIONS Les tuyauteries seront façonnées avec soin, elles seront placées avec un souci d'esthétique parallèle et d'aplomb toutes les fois que les conditions techniques n'y feront pas obstacle. Les coupes seront exécutées au coupe tube. II.4. PURGE Toutes les canalisations seront posées avec une pente régulière afin de permettre la purge à un point déterminé. L'emplacement des vannes d'arrêt et des robinets de purge sera indiqué sur le schéma général. Les vannes d'arrêt seront fixées dans la mesure du possible près des accès et des couloirs de circulation dans le sous-sol et dans les gaines techniques prévues. II.5. DILATATION Les dilatations pourront toujours s'opérer librement et sans occasionner de dégâts et toutes dispositions seront prises pour éviter des effets dus à l'allongement. II.6. CALORIFUGE Les canalisations et supports de canalisations seront calorifugés par des tubes de mousse type ARMAFLEX ou équivalent M1.AF, ép. 9 mm pour l'anti-condensation (colonne verticale et dévoiement) et 19 mm dans les coursives et parkings du -1. L'isolant ne devra pas posséder un coefficient de conductibilité inférieur à 0,038 W/m² et devra être fabriqué sans CFC. Il devra bénéficier d'un classement M1. Les canalisations de faible longueur, les petites vannes et les robinets seront isolés par ruban NF ARMAFLEX M1.AF ou équivalent. Ce ruban devra posséder une face auto-adhésive renforcée d'une trame en fibre de verre. La pose de l'isolant sera réalisée selon les recommandations du fabricant.

13 78770 THOIRY Page 11 II.7. PEINTURE L'entrepreneur devra : Une couche de peinture antirouille sur toutes les canalisations, supports, colliers, pièces métalliques, etc. réalisées en acier Deux couches de peinture antirouille sur toutes les canalisations en acier recevant un calorifugeage, ainsi que toutes canalisations en acier ou partie métallique non accessibles par la suite au peintre. Toutes les canalisations apparentes dans les locaux techniques et en sous-sol, seront peintes aux teintes conventionnelles fixées par la norme NFX II.8. CANALISATIONS EN TUBE CUIVRE Canalisations apparentes - Type Les canalisations réalisées en tube cuivre rouge écroui seront conformes aux desiderata de la norme NFA , et seront garanties contre la corrosion perforante. - Raccords Il devra être fourni une installation facilement démontable, en particulier au passage de fourreaux et gaines. - Soudures Les assemblages par brasage sont soit le brasage capillaire, soit le soudo-brasage. Les soudures inaccessibles sont formellement interdites. - Supports Les canalisations seront fixées sur colliers en acier galvanisé à deux boulons et contrepartie (à vis ou à scellement) avec rosace conique en acier galvanisé aux écartements prévus à la norme. Une bague antivibratile sera interposée entre le support et le tube. II.9. CANALISATIONS EN TUBE PVC PRESSION Les canalisations en tube PVC pression seront réalisées en tube PVC rigide, conforme à la norme NFT et NFT 54016, choisies dans la gamme de pression nominale 16 bars. Les assemblages seront réalisés par collage avec décapant, adhésif et raccord série pression adapté. Le choix et la nature de la colle seront conformes aux prescriptions du constructeur. La fixation sera réalisée par collier à contre-partie démontable ou pendard. Les colliers ne seront pas serrés, il sera prévu un résiliant Néoprène entre support et canalisation. II.10. SUPPORTAGE TUBE PVC PRESSION Le supportage sera réalisé à l'aide de systèmes préfabriqués et industrialisés (MUPRO-HALFEN ou équivalent) comportant : - des pendards articulés, - des colliers scellés, - des colliers à contre-partie démontables.

14 78770 THOIRY Page 12 Tous les systèmes employés seront équipés d'une garniture insonorisante. Les supports seront mis en place en tenant compte des distances maximales suivantes : - 0,75 m au maximum pour les tubes jusqu'au DN 20-1,00 m au maximum pour les tubes DN 32-1,50 m au maximum pour les tubes DN 50-2,00 m au maximum pour les tubes de diamètres supérieurs Il devra également être prévu un support à proximité des coudes à une distance égale à 10 fois le diamètre. II.11. CANALISATIONS EN TUBE POLYETHYLENE RETICULE (PER) Les canalisations en tube PER seront de classe ECFS pour distribution d eau chaude ou froide sous pression à 60 C, 6 bars et 20 C 10 bars, suivant avis technique Les assemblages seront réalisés par raccords métalliques du type mécanique à compression. Les raccords sont constitués d un corps en laiton conforme à la norme NF A , d une bague cylindrique déformable, d un écrou de serrage et d une virole de maintien en cuivre. Les tubes sont posés dans des gaines en polyéthylène encastrées dans le béton. Dans tous les cas le tube doit pouvoir être changé. Les tubes seront de couleur bleue pour l eau froide et rouge pour l eau chaude sanitaire les marquages du tube seront de couleur blanche et indiqueront le nom du fabricant, la marque commerciale, la température et la pression et les caractéristiques dimensionnelles. II.12. ROBINETTERIE ET ACCESSOIRES L'ensemble de la robinetterie et accessoires sera de marque LRI ou équivalent et devra correspondre aux caractéristiques suivantes : Toute la robinetterie bénéficiera d un certificat ACS - Robinet d'isolement :. diamètre nominal DN 50 et inférieur Robinet à boisseau sphérique, pression nominale 16 bars - corps et bille en cupro alliage forgé, bille chromée dur 10 microns, joint d'étanchéité sphérique et presse étoupe en Téflon.. diamètre nominal supérieur au DN 50 Vanne papillon ISO PN 16 à manchette élastomère EPDM vulcanisée sur le corps. Papillon, axe et goupille en inox 431. Corps en fonte GG 25. Levier ¼ de tour en fonte malléable. Paliers autolubrifiants - Clapet de non-retour NF antipollution Clapet de non-retour conforme à la norme EA NF P Corps laiton forgé, guide et obturateur en Delrin. Ensemble d'étanchéité NBR NITRIL 2 orifices de purge taraudés 8/13 munis de 2 bouchons étanches. - Disconnecteur Disconnecteur à zone de pression réduite contrôlable Conforme à la norme BA NF P Corps et clapet en bronze 2 orifices de purge taraudés 8/13 munis de 2 bouchons étanches.

15 78770 THOIRY Page 13 - Antibélier Type pneumatique, cuve acier revêtu polypropylène membrane butyle qualité alimentaire. - Purgeur d'air automatique Corps et couvercle fonte boulonné flotteur et mécanisme en acier inoxydable, clapet d'étanchéité Viton haute qualité pression 10 bars garantie 5 ans. - Régulateur de pression Régulateur estampillé NF. Modèle à membrane à soupape équilibrée par prise d'impulsion interne. Corps chapeau couvercle fonte, raccordement à brides percées avec prise manomètre. - Manomètre Boîtier métallique étanche, graduation 0-10 bars, diamètre du cadran 80 mm. - Thermomètre sur canalisation A dilatation de liquide et optique grossissante plongeur en laiton corps aluminium anodisé. II.13. CHUTES ET EVACUATIONS PVC Les tubes sont conformes aux normes : NF T «Tubes en polychlorure de vinyle non plastifié - Spécifications générales». NF T «Tubes et raccords en polychlorure de vinyle non plastifié pour installations d'évacuation sans pression des eaux domestiques - Spécifications». NF T «Eléments de canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié pour installation d'évacuation sans pression des eaux domestiques - Spécifications». Les chutes et évacuations eaux usées, eaux vannes et eaux pluviales seront réalisées en polychlorure de vinyle rigide non plastifié de la série eaux usées, classe M1. Ces réseaux seront assemblés par collage avec emploi de décapant et adhésif. La fixation s'effectuera par colliers à contre-partie démontable non serrée ou par support plastique avec clips à barrettes. Les chutes comporteront des raccords coulissant à joint à lèvre élastomère permettant leur libre dilatation. Il sera prévu un tampon de visite à chaque pied de chute et tous les 25 mètres pour les réseaux rampants. Les coudes au quart seront proscrits. II.14. VENTILATION PRIMAIRE DES DESCENTE Toutes les descentes seront prolongées hors toiture en ventilation primaire. Elles seront réalisées en vertical en tube PVC M1 La traversée de la toiture sera conforme au D.T.U. n 43. Dans le cas d'impossibilité de prolongement hors toiture d'une ventilation, un clapet anti-refoulement d'air d'un modèle agréé, peut exceptionnellement être autorisé sous réserve du respect des dispositions de l'article 42 de la circulaire du (Modification du règlement sanitaire départemental type). II.15. ESSAIS HYDRAULIQUES Les essais hydrauliques comporteront : - Les essais d'étanchéité Toutes les canalisations de distribution d'eau chaude et froide seront mises en charge sous une pression de 10

16 78770 THOIRY Page 14 bars ou de 1,5 fois la pression de service si le résultat du calcul donne une valeur supérieure à 10 bars. Tous les robinets de puisage et de vidange auront été fermés et tous les robinets d'arrêt ouverts, les canalisations auront été purgées. Ces conditions seront maintenues pendant 4 heures, aucune fuite ne devra se révéler. Les canalisations d'évacuation des eaux usées ou de vidange seront observées en service pendant la première année de fonctionnement. Toutefois, pour les canalisations ou parties de canalisations traversant des locaux inaccessibles, on procédera à un essai à la fumée, à la pression d'air ou à la pression d'eau (Cf DTU 60.1). - Les essais de fonctionnement Avec les hypothèses de simultanéité, on vérifiera les débits à tous les points de puisage de l'installation. II.16. DESINFECTION DES TUYAUTERIES En application du règlement sanitaire, l'entrepreneur du présent lot prévoira dans son offre toutes les dispositions nécessaires à la désinfection des tuyauteries d'eau froide et d'eau chaude sanitaire. Cette mesure d'hygiène s'effectuera préalablement à la mise en service des circuits, en étroite collaboration avec les représentants des services de contrôle des eaux pour l'obtention du certificat de conformité correspondant. Les frais relatifs aux opérations de contrôle par le Service compétent sont à la charge de l'entreprise du présent lot. Cette désinfection s'effectuera à l'aide d'une solution comprenant 150 g de permanganate de potassium "technique" par m 3 de capacité du réseau. II.17. ETIQUETAGE L'ensemble des installations sera repéré par étiquettes gravées, rivetées sur porte étiquettes, de telle manière que les interventions d'entretien sur les différents organes soient facilitées. Des flèches autocollantes et des anneaux aux teintes conventionnelles sur chaque canalisation permettront de distinguer le sens et la nature du fluide véhiculé. II.18. CLASSEMENT DE LA ROBINETTERIE L ensemble de la robinetterie sanitaire sera NF Le classement de la robinetterie sanitaire AFNOR ECAU minimum est le suivant : - E1-C1-A2-U3 pour les douches - E2-C1-A2-U3 pour les autres appareils - Classement NF 1 pour les robinets flotteur des WC.

17 78770 THOIRY Page 15 III. DESCRIPTIF CRECHE PLOMBERIE SANITAIRE III.1. DISTRIBUTION D'EAU FROIDE III.1.1. Généralités La distribution devra s'effectuer sans interruption, à une température convenable, à une pression aussi constante que possible. Elle se fera sans pollution de l'eau. Il ne devra y avoir aucun dispositif permettant une communication, même temporaire voulue ou fortuite, entre les réseaux de distribution d'eau potable et ceux d'eaux polluées. L'installation devra être telle que la réparation ou la transformation d'une de ses sections, apporte un minimum de troubles au fonctionnement de l'ensemble. Le passage des tuyauteries dans des locaux normalement non protégés du gel, devra être évité dans toute la mesure du possible. Dans le cas contraire les tuyauteries exposées seront calorifugées par Armaflex de 19 mm et éventuellement tracées par cordon autorégulant. Les tuyauteries seront tenues éloignées des locaux où le bruit serait gênant. Des dispositifs spéciaux pour réduire les bruits seront à prévoir si nécessaire. Les diamètres de colonnes montantes devront être suffisants pour que le fonctionnement des appareils d'un local ne puisse causer de perturbations trop grandes dans le fonctionnement des autres locaux. Les tuyauteries d'alimentation devront être prévues pour assurer à chaque appareil le débit minimum indiqué à la norme NF P sous une pression résiduelle à l'entrée du robinet d'au moins 2 m de colonne d'eau, lorsque la pression au sol est égale au minimum normal et que les appareils fonctionnent dans des conditions de simultanéité indiquées à la norme précitée. Dimensionnement Le réseau de distribution sera dimensionné en fonction des débits instantanés décrits dans le paragraphe concerné. Les diamètres des tuyauteries d'alimentation devront être choisis en fonction de ces débits, aux différents points d'utilisation de leur développement, de la hauteur de distribution de la pression minima au sol, dont on dispose. Le coefficient de foisonnement sera conforme au DTU en vigueur. III.1.2. Origine des travaux et comptage Le réseau de distribution d'eau froide aura pour origine la bride aval du compteur général à mettre en place par les services concédés dans le citerneau prévu à cet effet en limite de propriété.. En aval du compteur, le réseau sera équipé d'un détendeur régulateur avec "By pass" et filtre, d'un clapet antipollution, d'un manomètre de contrôle avec robinet d'arrêt et d'une manchette témoin. À partir de la pénétration dans le bâtiment dans le local technique, il sera prévu deux réseaux. Une nourrice à plusieurs départs permettra la distribution séparée des usages suivants : - l alimentation eau froide sanitaire de la crèche - L alimentation eau froide sanitaire de l arrosage III.1.3. Alimentation des locaux nobles La distribution d'eau froide s'effectuera selon le principe suivant : - Réseau en faux plafond, réalisé en PVC pression - Distribution finale sur les appareils en tube cuivre encastrée sous fourreaux

18 78770 THOIRY Page 16 Chaque zone et chaque bloc sanitaire sera, en outre, équipée de : - Vannes d'isolement III.1.4. Raccordement aux appareils La distribution depuis les réseaux en plafond sera réalisée en cuivre. Les remontées de canalisation au droit des appareils seront réalisées en tube cuivre sous fourreaux encastré dans les cloisons Toutes les vannes d'arrêt nécessaires seront prévues. Les coudes seront façonnés à froid à la machine et les dérivations seront réalisées à partir de tés cuivre extrudés. Les assemblages cuivre seront réalisés par brasure. Les raccordements aux appareils sanitaires seront réalisés dans les diamètres minimums suivants : Lavabo vasques... DN 12 WC avec réservoir de chasse... DN 10 Evier timbre d office... DN 12 III.2. ATTENTES ET ROBINETS DE PUISAGES 1/ Robinets de puisages À partir des conduites basses du réseau services généraux décrits précédemment, il sera prévu l alimentation des points de puisages suivants : - 1 Robinet de puisage hors gel pour l entretien des espaces extérieurs avec robinet de vidange. - 1 Robinet de puisage dans local déchets Toutes les spécifications décrites précédemment seront applicables pour le réseau d alimentation des points de puisages. Ce réseau sera réalisé en PVC pression. 2/ Attentes pour machines à laver Des robinets d'arrêt droit chromé, marque LRI ref avec applique et écrou seront prévus. - dans la buanderie :. 1 robinet par lave-linge suivant plans Les attentes seront disposées à proximité des attentes EU et au droit des emplacements réservés aux appareils selon plans architecte. III.3. EAU CHAUDE SANITAIRE III.3.1. Production La production d eau chaude sanitaire sera par un ballon 300 litre équipé d un serpentin (primaire du réseau de chauffage) avec bouclage calorifugé maintenue à 55 C. La température de l'eau chaude sanitaire ne dépassera en aucun cas 55 C pour la pérennité des installations et sera stockée à 60 C. Voir chapitre chauffage ci-apres

19 78770 THOIRY Page 17 III.3.2. Raccordement eau chaude sanitaire En règle générale, la distribution de l'eau chaude sanitaire s'effectuera par tube cuivre ecroui sous fourreaux Cintroplast, en faux plafond comme pour l'eau froide. Aux débouchés au droit des appareils, les canalisations de raccordement visible seront réalisés en cuivre, posés en apparent sur colliers démontables, les parcours seront étudiés pour que la canalisation soit la moins visible possible. Les raccordements aux robinets des appareils s'effectueront en tube cuivre dans les diamètres minima suivants et suivant recommandations du DTU: - Lavabos 12/14 - Eviers 12/14 - Douches 14/16 III.3.3. Bouclage et distribution d ECS La distribution d eau chaude bouclée sera implantée parallèlement à la distribution eau froide (séparation de 10 cm des réseaux). L ensemble des réseaux eau chaude des différents circuits et son bouclage seront réalisés en tube cuivre écroui revêtu par un calorifuge M1 marque ARMSTRONG ou équivalent de type ARMAFLEX épaisseur 19, 25 ou 32 mm (suivant prescription minimale RT 2005). L épaisseur de l isolant sera justifiée par calcul de l entrepreneur, pour obtenir en fonction du débit de la pompe de recyclage une température d eau chaude retour à 55 C minimum. La programmation anti-légionnelle permettra d augmenter la température du réseau jusqu à 70 C. La pompe de circulation ECS sera et implantée dans le local ménage, elle sera de type «double» trois vitesses avec coquille d isolation intégrée (sélection sur la petite vitesse). III.4. EAU CHAUDE SANITAIRE MITIGEE La distribution d eau mitigée sur les espaces soins, se fera localement sur les appareils sanitaires par adjonction d un mitigeur inaccessible aux enfants fournis posés et raccordés par le présent lot Les mitigeurs seront de marque DELABIE type PREMIX compact Ref pour alimentation d un à deux robinet et Réf pour alimentation jusqu'à cinq robinets. Les mitigeurs seront du type thermostatique pour distribution d eau mitigée, montage inaccessible, température réglable de 30 C à 60 C et verrouillable. Sécurité anti-brûlure en cas de coupure d alimentation d eau froide. Clapet anti-retour incorporés. III.5. RESEAUX D'EVACUATIONS D'EAUX USEES En règle générale, seuls les réseaux en élévation à l'intérieur des locaux seront à la charge de l'entreprise du présent lot par canalisations normalisées de diamètres appropriés. Il est spécifié que : Concernant l'évacuation générale des collecteurs il est prévu une sortie située situé sur la rue. Les collecteurs seront raccordés à l intérieur du parking sur les attentes de collecte mis en place par le bailleur. Tous les réseaux cheminant à l'intérieur de la crèche et en plafond du sous-sol sont à la charge du présent lot.

20 78770 THOIRY Page 18 1/ Distinction du système Les évacuations d'eaux usées seront collectées jusqu'au sous-sol par un réseau sans ventilation secondaire. Les eaux usées seront distinctes des eaux vannes. 2/ Chutes Les chutes d'évacuations d'eaux usées et eaux vannes passant dans les gaines prévues à cet effet seront réalisées en tubes et raccords PVC. Les installations seront calculées suivant les Normes NF P et et NF P Les tubes utilisés devront obligatoirement être de la série "Evacuations d'eaux usées" et avoir reçu le marquage normalisé. Les raccords à utiliser sont ceux des séries écoulement pour les culottes de branchements et raccords pour piquages ou prises d'appareils, les coudes, les tés en pieds de chutes avec tampons de visite. Les raccordements soit des collecteurs sur les chutes, soit des chutes sur les collecteurs se feront obligatoirement par l'intermédiaire de culotte de branchement à 45 et La traversée de plancher s'effectuera avec des fourreaux réalisés en matériaux résilients. Dans le cas de canalisations collectrices d'un diamètre supérieur à 125 mm intérieur, les canalisations traversant le plancher haut du sous-sol et les parois verticales coupe-feu seront équipées de manchons coupe-feu 2 heures. 4/ Collecteurs en sous-sol Les chutes décrites ci avant seront collectées au plafond des sous-sols en tuyau PVC. Il sera prévu toutes les écharpes nécessaires pour dévoiement suivant parcours exigés par la disposition des lieux. À chaque branchement et au droit de chaque changement de direction, il sera prévu un tampon de visite hermétique de même diamètre que la canalisation. Pose sur colliers ou suspentes en PVC ou acier galvanisé selon diamètre du collecteur. 5/ Évacuation des appareils Les évacuations des appareils à l'intérieur des locaux seront réalisées en PVC série EU classe M1. Les canalisations d'allure horizontale recevant un ou plusieurs appareils comporteront au droit de chaque changement de direction un raccord (té d'équerre, té en "pied de biche", coude, etc...) avec bouchon de dégorgement de même diamètre que la conduite sur laquelle il est placé. Pour les cuvettes de WC, le raccordement entre l'appareil et la chute doit être souple, et ne comporter qu'un seul point fixe, à cet effet, il sera utilisé les pièces spéciales moulées en PVC dites "pipes de WC" courte et orientable dont le joint caoutchouc à lèvres en Néoprène s'adapte à la tubulure de la cuvette. III.6. ATTENTES EAUX USEES III.6.1. Siphon de sol Il est prévu à la charge du présent lot la fourniture seule des siphons de sol dans les locaux poubelles, rangement, les vestiaires et sanitaires. Ils seront du type LIMATEC ou équivalent en inox 150 x 150 type à panier avec grille anti vandales Localisation : Local poubelles, buanderie III.6.2. Attentes eaux usées machines à laver Il sera prévu l'installation dans la buanderie, d une évacuation par lave-linge, comprenant un siphon en PVC de 30 bouchonné et raccordé sur le réseau d'évacuation, à proximité du robinet.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E 100-130 - 10-210 - 20 Table des matières Généralités 3 Remarques 3 Emballage 3 Consignes de sécurité Symboles utilisés Recommandations générales

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 4 847 Vannes 2 voies VVP47.-0.25 à VVP47.20-4.0 Vannes 3 voies VXP47.-0.25 à VXP47.20-4.0 Vannes 3 voies avec Té de bipasse VMP47.-0.25 à VMP47.15-2.5 Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 VMP47... VVP47... VXP47...

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL Robinetterie de sécurité Sécurité et économies d eau COMAP offre une gamme d équipements de sécurité et de protection de la distribution

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER PRO CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX SÉCURITÉ DES RÉSEAUX SANITAIRES Sécurité... 10 Groupes de Vases d'expansion sanitaire Mitigeurs...16 Domestiques Collectifs Équilibrage des boucles Réducteurs de pression...149 Accessoires sanitaires...15

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE CRECHE ASSOCIATIVE «LEI MINOTS»

CONSTRUCTION D UNE CRECHE ASSOCIATIVE «LEI MINOTS» CONSTRUCTION D UNE CRECHE ASSOCIATIVE «LEI MINOTS» Sur la ville d AVIGNON (84000) DOCUMENT DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE) Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P LOT 10 : PLOMBERIE -

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION CENTRE HOSPITALIER 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISE EN CONCURRENCE PORTANT SUR MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS L E S I M M E U B L E S D H A B I T A T I O N ELEMENTS D'AIDE A LA CONCEPTION ENSEMBLE POUR UN SERVICE DE QUALITÉ Gestionnaire du service public de l eau et de l assainissement

Plus en détail