ANIMATION PÉDAGOGIQUE Activités athlétiques aux cycles 2 et 3(Document enseignant)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANIMATION PÉDAGOGIQUE Activités athlétiques aux cycles 2 et 3(Document enseignant)"

Transcription

1 QU EST-CE QUE L ATHLÉTISME? ANIMATION PÉDAGOGIQUE Activités athlétiques aux cycles 2 et 3(Document enseignant) L'athlétisme est une activité de performance mesurée par des juges qui, dans un espace aménagé, demande un effort énergétique maximum. Pour courir vite : à partir d'une ligne de départ, atteindre la zone la plus éloignée possible en un temps donné (5s ; 7s); Pour courir longtemps : à partir d'un point de départ, parcourir la plus grande distance possible en un temps donné ; Pour «sauter loin» : prendre un élan pour sauter le plus loin possible à partir d'une zone d'appel ; Pour lancer loin» : prendre un élan pour lancer le plus loin possible à l'intérieur d'une zone de réception. CE QUE LES ÉLÈVES APPRENNENT : Savoirs moteurs Savoirs cognitifs Savoirs affectifs Savoirs sociaux COURIR vite - S'organiser pour courir le plus vite possible - Repérer sa performance - Nommer les actions, les coder - Accepter de faire moins bien que l'autre - Repérer et annoncer le résultat de l'autre COURIR longtemps SAUTER loin - Courir le temps donné - Adopter une foulée et une respiration efficace - S'organiser pour sauter le plus loin possible - Repérer sa performance - Choisir son allure et en apprécier les effets sur soi - Repérer sa performance -Nommer les actions, les coder - Connaître ses limites, les repousser - Accepter de faire moins bien que l'autre - Oser perdre ses appuis - Accepter l'échec - Repérer et annoncer le résultat de l'autre - Respecter les règles - Repérer et annoncer le résultat de l'autre LANCER loin - S'organiser pour lancer le plus loin possible - Repérer sa performance - Identifier le geste le plus efficace -Nommer les actions, les coder - Accepter de se séparer de l'engin - Repérer et annoncer le résultat de l'autre - Respecter les règles FAIRE DE L'ATHLÉTISME À L'ECOLE, POURQUOI? l Pour favoriser le développement organique et foncier, notamment les grandes fonctions organiques de respiration et de circulation ; l Pour enrichir et améliorer le répertoire moteur ; l Pour contribuer à la structuration de l'espace et du temps. Cette activité s appuie sur la motricité de base, courir, sauter, lancer, et ainsi elle est accessible à tous les âges de l école, et à tous les enfants, quel que soit leur milieu, leur vécu antérieur. Elle peut se pratiquer partout ou presque avec peu de matériel. L athlétisme fait appel à des ressources telles que la volonté, le sens de l effort et de la persévérance, qu il est fondamental de développer très tôt chez les enfants. Comme les autres activités sportives enseignées à l école, l athlétisme se prête à développer les compétences générales déclinées dans les programmes : - elle met en jeu des principes de sécurité, des règles à respecter, des fonctionnements à répéter ; - elle demande de se connaître, d analyser ses résultats pour s engager vers un projet de performance, de se concentrer, de se maîtriser jusqu au bout ; - elle engage l émotivité, le contrôle de soi, face à des résultats directement mesurables, au vu de tous ; - elle permet un travail d équipe propice à stimuler chaque enfant ; - elle met en place des connaissances spécifiques qui enrichissent le bagage culturel des enfants ; - par toutes les mesures qu elle occasionne, elle permet de donner un sens concret à des données mathématiques (temps, distance, vitesse,..) Selon la tranche d'âge à laquelle on s'adresse, l'ordre des priorités n'est pas le même. Outre le développement des grandes fonctions et la structuration spatio-temporelle qui restent des constantes, on se fixera des dominantes : - chez les élèves les plus jeunes, on visera prioritairement le plaisir d'agir et l'enrichissement du répertoire moteur : diversification d'abord des conduites motrices, puis adaptation de plus en plus fine au but poursuivi. - à partir du cycle trois, lorsque l'enfant devient capable de mettre en relation le geste et son résultat, on cherchera à affiner les réponses motrices, on cherchera la performance. Quel que soit l'âge de l'élève, on veillera à préserver les fondamentaux de l'activité pour ne pas la dénaturer : - courir vite, c'est prendre un bon départ, aller droit, accélérer puis maintenir sa vitesse jusqu'au bout. - lancer loin, c'est chercher à avoir une tenue adaptée de l'engin (on ne tient pas une balle comme on tient un vortex ou un marteau..), une bonne orientation de la trajectoire et un «chemin de lancer» le plus long possible (faire parcourir à l'engin le plus long chemin possible avant de le lâcher, pour lui donner une vitesse maximum)

2 COMMENT PROCÉDER POUR PROVOQUER DES TRANSFORMATIONS? Selon la tranche d'âge à laquelle on s'adresse, la réponse diffère : - chez les petits, le maître mot est plaisir. On entre dans l'action d'abord pour le plaisir du geste, puis peu à peu on prend en compte le résultat de l'action. On proposera une grande diversité de situations pour obtenir une pluralité de réponses motrices et commencer à identifier les plus efficientes (essais - erreurs, imitation, différenciation). La conscience corporelle étant encore inachevée, c'est sur l'aménagement matériel qu'on interviendra le plus souvent pour modifier, ou induire la réponse espérée. - chez les plus grands (à partir du CE2 environ), on commence à prendre conscience que le geste et le résultat sont en relation. La conscience corporelle est déjà plus élaborée, on va pouvoir utiliser la consigne corporelle. QUELLE DÉMARCHE, QUELLE ORGANISATION PÉDAGOGIQUE ADOPTER? L'unité d'enseignement / apprentissage pourra comporter de 10 à 15 séances (minimum) pour apprendre et mesurer des progrès. On pourra choisir une «situation de référence» (voir les dispositifs USEP par exemple, les brevets athlétiques mis en place au sein du département). Cette situation sera mise en place en début d'apprentissage et on y reviendra périodiquement pour mesurer les évolutions, elle peut évoluer en fin d unité pour la phase bilan, si la situation est dépassée par les ressources acquises des élèves lors des phases d apprentissages. Après avoir observé les réussites et les difficultés, on proposera un éventail, le plus large possible, de situations propres à enrichir, diversifier et faire évoluer les réponses. chez les petits, ce sera lancer sur, à travers, par dessus, pour renverser, pour faire planer...les objets les plus divers par la forme, le poids, la taille... chez les grands, ce seront des situations pour lancer plus droit, plus fort, plus loin, autrement (à bras cassé, en rotation). Les séances pourront être organisées en ateliers, quel que soit le cycle, en différenciant par exemple trois espaces bien délimités : COURIR, SAUTER, LANCER. Une alternance de ces séances sur le terrain avec des séances en classe s avère nécessaire pour une efficacité plus grande des apprentissages (énonciation des buts, des règles de fonctionnement et de sécurité ; définition des différents rôles ; présentation, schématisation des dispositifs ; verbalisation des actions, codification des résultats, comptage et calculs autant de compétences associées qui vont aider les élèves dans leurs constructions) Programme officiel : compétences spécifiques Cycle II : réaliser une performance mesurée Mettant en jeu des actions motrices caractérisées par leur force, leur vitesse Dans des espaces et avec des matériels variés Dans des types d efforts variés (différentes allures : rapport entre vitesse, distance, durée) De plus en plus régulièrement (pour égaler ou battre son propre record) Programme 2008 : Réaliser une performance Activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles, sauter loin et haut, lancer loin. Activités athlétiques : Courses de vitesse : partir vite à un signal, maintenir sa vitesse pendant 6 à 7 secondes, franchir la ligne d arrivée sans ralentir. d obstacles : courir et franchir trois obstacles bas successifs en ralentissant le moins possible en durée : courir longtemps (entre 6 et 12 min, selon les capacités de chacun), de façon régulière, sans s essouffler. Sauts courir sur quelques mètres et sauter le plus loin ou le plus haut possible, avec une impulsion d un pied dans une zone délimitée. Lancers courir et lancer des objets légers, ou des objets lestés le plus loin possible, sans sortir de la zone d élan. Cycle III : réaliser une performance mesurée Mettant en jeu des actions motrices caractérisées par leur force, leur vitesse Dans des espaces et avec des matériels variés Dans des types d efforts variés (relation vitesse, distance, durée) Régulièrement et/ou à une échéance donnée (pour égaler ou battre son record) Programme 2008 : Réaliser une performance mesurée (en distance, en temps) Activités athlétiques : courir vite, courir longtemps, courir en franchissant des obstacles, courir en relais, sauter loin, sauter haut, lancer loin. Activités athlétiques : Courses : - de vitesse : prendre un départ rapide, maintenir sa vitesse pendant 8 à 9 secondes, franchir la ligne d arrivée sans ralentir. - en durée : courir à allure régulière sans s essouffler pendant 8 à 15 minutes (selon les capacités de chacun) - de haies : prendre un départ rapide, courir et franchir trois haies basses en ralentissant le moins possible, finir vite. - Relais : s élancer et recevoir ou passer un témoin sans ralentir, dans une zone d une vingtaine de mètres. Sauts : - Hauteur : prendre quelques pas d élan, sauter le plus haut possible pardessus un fil ou une barre, avec une impulsion d un seul pied, en assurant sa chute sur le tapis de réception. - Longueur : après une dizaine de pas d élan rapide, prendre une impulsion d un pied dans une zone limitée et sauter (en un ou plusieurs bonds) le plus loin possible, se réceptionner sur ses deux pieds. Lancers : courir et lancer de façon adaptée une balle lestée ou un engin léger (javelot mousse, cerceau) le plus loin possible, sans sortir de la zone d élan.

3 Les programmes proposent également des fiches d accompagnement pour cette activité dans les trois cycles : Compétences spécifiques Activités athlétiques cycle 2 Réaliser une performance mesurée Réaliser des enchaînements simples des trois actions et mesurer sa performance : Courses de vitesse : partir vite à un signal, maintenir sa vitesse pendant 6 à 7 secondes, franchir la ligne d'arrivée sans ralentir. d'obstacles : courir et franchir trois obstacles bas successifs en ralentissant le moins possible en durée : courir longtemps (entre 6 et 12 min, selon les capacités de chacun), de façon régulière, sur une plus longue distance, sans s'essouffler. Sauts courir et sauter le plus loin ou le plus haut possible courir et sauter loin et/ou courir et sauter haut, et se «réceptionner» Lancers courir et lancer des objets légers ou des objets lestés le plus loin possible sans sortir de la zone d'élan Etre capable de le faire de plus régulièrement : égaler ou battre son propre record lors des «séances d'entraînement» et de «Rencontres». Compétences transversales S engager lucidement dans l activité Construire un projet d action Mesurer et apprécier les effets de l activité Appliquer des règles de vie collective * S engager dans des actions progressivement plus complexes : - En fonction d'un risque reconnu et apprécié et en contrôlant ses émotions et leurs effets : accepter de se mesurer à d'autres de force à peu près égale (dans des courses, sauts ou lancers). - En fonction de la difficulté de la tâche : augmenter sa distance de course longue ; franchir des obstacles (haies) plus hauts. - En anticipant sur le résultat de son action : se fixer un contrat de réalisation (distance à parcourir, hauteur à franchir, une zone à atteindre). *Fournir des efforts variés et adaptés sollicitant les grandes fonctions : se fixer un rythme de course adapté à la distance à parcourir et à ses capacités du moment. (courir sans s'essouffler) * Construire des projets d action individuels adaptés à ses possibilités : - pour viser une meilleure performance : se fixer un contrat de réalisation (distance à parcourir, hauteur à franchir, une zone à atteindre) et le réaliser ou l'améliorer. - Pour acquérir des savoirs nouveaux : meilleure connaissance des familles d'activités athlétiques (leur différentes formes d'action, leurs espaces et matériels spécifiques...) - Pour mieux prendre en compte sa vie physique : doser ses efforts dans deux types de courses (vitesse et durée) * Apprécier, lire des indices de plus en plus variés en hauteur, en distance : zones ou obstacles à franchir, lignes (d'arrivée) à atteindre. * Appréhender, dans la réalisation de ses actions, les notions relatives à l espace et au temps : - mise en relation de la vitesse et de la distance d'une course : en course de vitesse, sur une même distance, c'est celui qui a le temps le plus petit... et qui gagne la course! / - mises en relation de la forme et du geste, de la trajectoire de l'objet et de la longueur du lancer : je lance plus loin si mon geste est ample, la trajectoire vers le haut et l'avant, et si je l'enchaîne avec un élan. * Établir des relations entre ses manières de faire et le résultat de son action : «Je saute plus loin si je prends un élan de quelques pas.» ; «Pour courir sans se fatiguer si la distance est longue, il ne faut pas aller trop vite et essayer de courir régulièrement sans s'essouffler». * Prendre conscience de ses capacités et ressources corporelles et affectives : dans différentes actions (par ex : «je suis meilleur en course qu'en lancer») / dans différents types d efforts (par ex : «je sais courir longtemps sans m'essouffler»). * Donner son avis, évaluer une performance, une action selon des critères simples : - longueur d un saut, d un lancer, distance de course * Reconnaître et nommer : - différentes actions, différents types d efforts * Se conduire dans le groupe en fonction de règles, de codes, que l on connaît, que l on comprend, que l on respecte et que l on fait respecter : * Coopérer, adopter des attitudes d écoute, d aide, de tolérance et de respect des autres pour agir ensemble ou élaborer en commun des projets. * Connaître et assurer plusieurs rôles dans les différentes activités.

4 Compétences spécifiques Activités athlétiques cycle 3 Réaliser une performance mesurée * Réaliser des enchaînements d actions de plus en plus complexes et variés et mesurer sa performance : Courses: Vitesse : Prendre un départ rapide, et maintenir sa vitesse pendant 8 à 9 secondes. Relais : s élancer et recevoir ou passer un témoin sans ralentir, dans une zone d une vingtaine de mètres. Haies : prendre un départ rapide, courir et franchir trois haies basses en ralentissant le moins possible, finir vite. En durée : courir à allure régulière sans s essouffler pendant 8 à 15 minutes (selon les capacités de chacun) Sauts : Hauteur : prendre quelques pas d élan, sauter le plus haut possible par-dessus un fil ou une barre, avec une impulsion d un seul pied. Longueur : après une dizaine de pas d élan rapide, sauter (en un ou plusieurs bonds) le plus loin possible. Lancers : Courir pour lancer de façon adaptée à l engin un poids ou un javelot (mousse) le plus loin possible, sans sortir de la zone d élan. * Courir à différentes allures : maintenir sa vitesse sur une course rapide ou une course longue (efforts variés) * Ajuster son action à celle des partenaires : courir au même rythme que les autres enfants du groupe (Course de durée) * Etre capable de le faire régulièrement et à une échéance donnée (Rencontre avec une autre classe, «Olympiade» etc) Compétences transversales S engager lucidement dans la pratique de l activité * S engager dans les activités : - en choisissant les stratégies d action les plus efficaces, ou les plus adaptées en fonction du milieu dans laquelle elle se déroule : allure et technique de course en fonction du terrain, vitesse de la course d élan, forme du geste de lancer - en anticipant sur les actions à réaliser : se fixer un contrat de performance réaliste (distance à parcourir, hauteur ou distance à franchir ) et le réaliser. - en contrôlant ses émotions et leurs effets dans des situations de risque ou de difficulté : produire une performance en confrontation directe ou différée avec d autres enfants sensiblement de même niveau. (Situation de compétition) - en gérant ses efforts avec efficacité et sécurité : adapter son allure de course à la distance parcourue pour courir longtemps sans être essoufflé. * Enrichir son répertoire de sensations motrices inhabituelles et leurs combinaisons : vitesse et déséquilibre (prendre un départ de vitesse), accélérations (fins de courses), envols (sauts) etc Construire de façon de plus en plus autonome un projet d action Mesurer et apprécier les effets de l activité * Formuler, mettre en oeuvre des projets et s engager contractuellement, individuellement ou collectivement, en utilisant ses ressources et ses connaissances de manière adaptée : - pour viser une meilleure performance : - Se fixer un contrat de réalisation et le réaliser, par ex : «Je vais courir sur X tours», «Je vais sauter un peu plus loin» - pour acquérir des savoirs nouveaux : meilleure connaissance des familles d activités athlétiques (leurs différentes formes d action, leurs espaces et matériels spécifiques ) - pour organiser sa vie physique : gérer ses efforts dans les différents types de courses. * Apprécier, lire des indices de plus en plus nombreux et de plus en plus complexes : - Les zones d appel, de passage de témoin, les lignes d arrivée - Les autres coureurs, pour régler sa propre course. * Mettre en relation des notions d espace et de temps : vitesse, accélération, durée, trajectoires, déplacements - Adapter sa vitesse à la distance à parcourir, dans les courses (et les courses d élan dans les sauts) - Adapter la forme et la force de son lancer aux caractéristiques de l engin (lourd ou léger) * Identifier, sélectionner et appliquer des principes pour agir méthodiquement (faire des hypothèses d action, identifier des constantes, anticiper ) - Adapter sa technique de course aux accidents du terrain (course longue) - Connaître les réactions cardio-vasculaires à l effort et adapter son allure à la distance de la course et à son rythme cardiaque. - Savoir prendre une course d élan efficace pour sauter haut ou loin : connaître son nombre de pas d élan nécessaire pour prendre son impulsion dans la zone favorable. * Situer son niveau de capacités motrices et ressources corporelles et affectives pour réaliser des actions précises et/ou pour s engager dans un type d effort particulier : - Connaître ses points forts en course («je suis meilleur en vitesse qu en durée»), sauts («je peux choisir mon style de saut en hauteur), lancers * Mesurer et prendre un risque acceptable en fonction de ses ressources : - Accepter de se mesurer à d autres de force sensiblement égale (courses, sauts ou lancers) * Évaluer, juger, mesurer ses performances et celle des autres avec des critères objectifs : - Comprendre les protocoles de mesure - Utiliser un chronomètre, un décamètre etc pour mesurer les longueurs ou les hauteurs de saut, les distances de lancers, les temps de course. *Identifier et décrire: - Différentes actions mettant le corps et ses segments dans différentes positions :impulsions de saut en hauteur et longueur, multi-bonds, projections d objets lourds ou légers

5 Se confronter à l application et à la construction des règles de vie et de fonctionnement collectif - Différents types d efforts et leurs effets sur l organisme et la santé : savoir ce que produit un effort bref et intense, ou plus long et moins intense (course de vitesse/course de durée), savoir prendre son pouls * Se conduire dans le groupe en fonction de règles (de sécurité, entre autres) que l on connaît, que l on comprend et que l on respecte, et que l on peut expliquer aux autres : - S assurer que la place est libre pour sauter ou lancer - Remettre en place ou en état le matériel pour le passage du suivant * Coopérer, adopter des attitudes d écoute, d aide, de tolérance et de respect des autres pour agir ensemble ou élaborer en commun des projets (comme préparer une rencontre athlétique, composer un relais, etc ) - Aider un camarade à prendre ses marques. - Conseiller un camarade sur la meilleure façon de s y prendre pour réussir Exemples de projets : - Un projet de course de relais pour toute la classe (par exemple : battre le record du monde du 1500m, en additionnant les distances courues par chacun). - Des ateliers d entraînement dans les différentes familles athlétiques. - Une rencontre type «Jeux Olympiques» avec d autres classes de même niveau. * Assurer des rôles différents dans les différentes activités athlétiques et dans des situations variées : - Juge, organisateur, chronométreur, starter, collecteur de résultats etc ATHLÉTISME (Page 1) : des dispositifs de rencontre (commun aux 3 niveaux). Principes : Penser à prendre en compte le temps d'installation. Chaque association est répartie en équipes (5 à 8 enfants). La rencontre ne pourra se dérouler qu'avec un nombre pair d'équipes. 1 capitaine est désigné dans chaque équipe. Deux équipes d'associations différentes, sont appariées. A tour de rôle, 2 équipes passent et jugent les épreuves en remplissant les rôles sociaux. La préparation à la rencontre doit permettre de renseigner les prévisions. La feuille d'équipe doit être remplie. La mesure de la performance se fera en fonction de la zone atteinte par le coureur au moment du coup de sifflet (courir), en tenant compte de la trace la plus proche de la zone d'appel (lancer), en tenant compte de la zone dans laquelle l'engin touche le sol. Le lancer en rotation est interdit (lancer loin). Liste du matériel (pour les différents ateliers) Chronomètres, décamètres, sifflets, stylos, règles pour les nomogrammes / Balises ou élastique pour les zones, l'emplacement des juges / Drapeaux, dossards, affichage du temps /Feuilles d équipes / Craies, rubalise, planches numérotées pour les tracés de zones. Compte à rebours sonore 1 caisse (réserve de balles) / Balles lestées (200g et/ou 500g), sacs de graines / latte en équilibre sur 2 plots pour le "mordu" (sauter loin)

6 ATHLÉTISME "COURIR LONGTEMPS" : schéma explicatif du dispositif de rencontre (commun aux 3 niveaux) La classe est divisée en deux, formant 2 équipes, les élèves sont appariés. A tour de rôle, chaque équipe passe et juge l épreuve. Il y a au plus 4 points de départ possible. La mesure de la performance se fera en fonction du nombre de drapeaux franchis par le coureur au moment du coup de sifflet. Le temps de course restant sera régulièrement annoncé par le chronométreur et affiché par les adultes compteurs. Pour que ce dispositif fonctionne, prévoir des départs décalés entre le niveau 2 et le niveau 3. ATHLÉTISME "SAUTER LOIN" : schéma explicatif du dispositif de rencontre (commun aux 3 niveaux) ATHLÉTISME "LANCER LOIN" : schéma explicatif du dispositif de rencontre (commun aux 3 niveaux)

7 Atelier Vortex

8 ATHLÉTISME "COURIR VITE" : des niveaux de pratique Trois niveaux de pratique qui prennent en compte les paramètres suivants : Espace d'évolution, type de matériel utilisé. But du jeu. Rôles sociaux pas forcément en relation avec le niveau de pratique.

9 ATHLÉTISME "COURIR VITE" : des situations d'apprentissage

10 ATHLÉTISME "COURIR LONGTEMPS" : des niveaux de pratique Trois niveaux de pratique qui prennent en compte les paramètres suivants : Espace d'évolution, type de matériel utilisé. But du jeu. Rôles sociaux pas forcément en relation avec le niveau de pratique.

11 ATHLÉTISME "COURIR LONGTEMPS" : des situations d'apprentissage

12 ATHLÉTISME "SAUTER LOIN" : des niveaux de pratique Trois niveaux de pratique qui prennent en compte les paramètres suivants : Espace d'évolution, type de matériel utilisé. But du jeu. Rôles sociaux.

13 ATHLÉTISME " SAUTER LOIN" : des situations d apprentissage Dans chaque situation d'apprentissage, les rôles sociaux doivent exister. ATHLÉTISME "LANCER LOIN" : des niveaux de pratique

14 Trois niveaux de pratique qui prennent en compte les paramètres suivants : Espace d'évolution, type de matériel utilisé. But du jeu. Rôles sociaux.

15 ATHLÉTISME "LANCER LOIN" : des situations d apprentissage

16

17 Bibliographie Documents théoriques Francotte, Marc. Eduquer par le mouvement : pour une éducation physique de 3 à 8 ans. De Boeck, p. Outils pour enseigner. Résumé : Quelles sont les activités perceptivo -motrices à développer à l'école maternelle? Quels grands mouvements fondamentaux doit-on aborder avec des enfants de cet âge? Comment évaluer correctement le niveau moteur de l'enfant ou encore son niveau de structuration spatiale? Paoletti, René. Education et motricité : l'enfant de deux à huit ans. De Boeck Université, 28/10/ p. Sciences et pratiques du sport. Résumé : Décrit les manières de développer les habiletés motrices chez l'enfant et dégage les principes et les modalités d'intervention. Montre comment l'expérience motrice intervient dans le processus d'enseignement -apprentissage et dans la préparation perceptive de l'enfant. Sont également abordées les diverses façons de recourir au vécu moteur de l'enfant pour favoriser concrètement l'évolution de sa pensée du stade préopératoire au stade opératoire. Athlétisme Equipe EPS 1 de la Somme. Courir, sauter, lancer pour acquérir des compétences à l école élémentaire. CRDP de Picardie. Documents pour plusieurs domaines d activités Internet Les sites de l USEP (les sites départementaux et le site national) Yves, Ribault. Faire de l athlétisme à l école : courir, sauter, lancer. Dossier Athlétisme. BCU 98/99 Livres 100 heures d'eps pour chaque classe du cycle 2- Programmes CRDP de Languedoc-Roussillon, Résumé : Présente les moyens de croiser les compétences et les activités pour programmer l'éducation physique et sportive. Propose des modules complets de plusieurs séances avec répertoire des situations d'apprentissage dans ces quatre domaines : réaliser une action que l'on peut mesurer, se déplacer dans différents types d'environnements, coopérer et s'opposer individuellement ou collectivement, réaliser des actions à visée artistique, esthétique ou expressive. La dernière partie est consacrée au dire, lire, écrire, à l'éducation civique en pratiques sportives et aux rencontres inter-écoles. L'éducation physique à l'école : de la maternelle au CM2. Cycle 1, cycle 2, cycle 3. Revue EPS, p. Résumé : Propose des outils permettant de construire des séances dans les domaines d'activités prévus par les programmes : danse, activités gymniques, sports collectifs, activité d'orientation, activités athlétiques... Quatre activités d'eps pour les 3-12 ans : lutte, gymnastique et Acrosport, jeux de balle, course d'endurance. Revue EPS, p. Résumé : Chaque activité fait l'objet d'une présentation détaillant son contenu pédagogique et les enjeux qui lui sont attachés, ainsi que les exigences minimales et les éventuelles difficultés auxquelles l'enseignant peut être confronté. Suivent des situations de jeu, illustrées et commentées applicables en classe. Equipe départementale EPS du Tarn. L EPS aux cycles 2 et 3, des compétences aux pratiques. CDDP du Tarn, CRDP Midi Pyrénées, 1997.

L ATHLETISME A L ECOLE. Cycle 3

L ATHLETISME A L ECOLE. Cycle 3 INSPECTION ACADEMIQUE COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE MAINE ET LOIRE D ATHLETISME 49 L ATHLETISME A L ECOLE Cycle 3 SEPTEMBRE 2000 mise à jour décembre 2002 CYCLE 3 MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE

Plus en détail

ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE

ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE Classes de CE1 Cycle 2 / 1 classe / 1 intervenant Doc. C.BARBOSA, CPC EPS et E.PUMO, éducatrice sportive 1 / 22 ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE Objectifs généraux : Le but est

Plus en détail

JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2

JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2 JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2 Rencontres de circonscription Aspres-Perpignan 2011/2012 Vers les compétences du palier 1 : Compétence 6 et 7 : Avoir une bonne maîtrise de son corps, un comportement responsable

Plus en détail

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 HAUTE SAVOIE PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 Production du stage de mars 2004. ont participé en particulier à son élaboration : Françoise Déage, Caroline Fontana, Magali

Plus en détail

Courir vite avec et sans obstacles, en relais

Courir vite avec et sans obstacles, en relais Courir vite avec et sans obstacles, en relais au cycle 2 Equipe EPS Corrèze Janvier 2009 1 Activités Athlétiques Cycle 2 Compétence spécifique : Réaliser une performance COURIR VITE Savoirs à acquérir

Plus en détail

Agir et s'exprimer avec son corps

Agir et s'exprimer avec son corps Agir et s'exprimer avec son corps Courir vite à 4-6 ans Attendus des Programmes 2008 Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés Se repérer et se déplacer dans l'espace Conduites

Plus en détail

ATHLÉTISME cycle 2. Course longue : Etre capable de courir le plus longtemps possible sans s arrêter, en gérant son effort

ATHLÉTISME cycle 2. Course longue : Etre capable de courir le plus longtemps possible sans s arrêter, en gérant son effort Définition : Activité individuelle de performance mesurable (temps / espace) qui implique la réalisation d un geste adapté spécifique dans le respect des règles établies. généraux : Développer de façon

Plus en détail

Ma 1 séance d EPS TOUS en sport avec l USEP!

Ma 1 séance d EPS TOUS en sport avec l USEP! Moment 2 (Présentation - Mise en train) Présentation : Le moment 2 de la «séance» est le temps de l' activité physique et sportive. Un parti pris : Une activité à conduire sans matériel spécifique réalisable

Plus en détail

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs MATERNELLE GS MS Compétences spécifiques 1 : Réaliser une action que l on peut mesurer 2 : Se déplacer dans différents types d environnements. 3 : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement.

Plus en détail

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE OBJECTIFS

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE OBJECTIFS Cycle 3. ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE OBJECTIFS L'enseignement de l'éducation physique et sportive vise, au cycle 3 : le développement des capacités et des ressources nécessaires aux conduites motrices

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Adapter ses déplacements....activité de pilotage au cycle1. équipe de cycle maternelle Mourguet et cpc-eps Lyon Part-Dieu

Adapter ses déplacements....activité de pilotage au cycle1. équipe de cycle maternelle Mourguet et cpc-eps Lyon Part-Dieu Adapter ses déplacements...activité de pilotage au cycle1 équipe de cycle maternelle Mourguet et cpc-eps Lyon Part-Dieu PILOTAGE : maternelle MOURGUET Compétence spécifique 2: Adapter ses déplacements

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

ATHLÉTISME À L ÉCOLE. Des situations pour préparer le challenge départemental d athlétisme. Course de relais. Course de vitesse.

ATHLÉTISME À L ÉCOLE. Des situations pour préparer le challenge départemental d athlétisme. Course de relais. Course de vitesse. ATHLÉTISME À L ÉCOLE Course de relais Course de durée Saut en longueur Course de vitesse Lancer Triple bond Des situations pour préparer le challenge départemental d athlétisme Commission EPS 55 Avril

Plus en détail

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2 Ressources en ATHLETISME OUVRAGES - Athlétisme des 3/12 ans- Anne-Marie et Olivier Havage -1993 - Edition Revue EPS - Le guide de l enseignant -

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations UNITÉ D'APPRENTISSAGE COURSE DE VITESSE ET D OBSTACLES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Fiches accompagnement

Fiches accompagnement Éducation physique et sportive École maternelle Cycle des apprentissages fondamentaux Cycle des approfondissements Projet proposé par le groupe d experts Fiches accompagnement Athlétisme - École maternelle,

Plus en détail

NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE C a p a c i t é s Motrices Méthodologiques Connaissances Attitudes NIVEAU 1 COURSE DE VITESSE ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE ET SITUATIONS D'APPRENTISSAGE Éléments de la compétence du niveau 1 Réagir vite à

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

SAUTER en cycle 3 Michel DOSTES, Didier Couralet

SAUTER en cycle 3 Michel DOSTES, Didier Couralet SAUTER en cycle 3 Michel DOSTES, Didier Couralet Sécurité : Zone de réception : sable ou tapis pour le saut en longueur sable, tapis ou herbe pour le triple saut Elan réduit sur herbe tant que la technique

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

Programmation de la course en durée à l école élémentaire

Programmation de la course en durée à l école élémentaire «titre d une vidéo Macon» Programmation de la course en durée à l école élémentaire LA COURSE EN DUREE. Conditions de mise en œuvre. 1. Faire comprendre à l enfant : L intérêt de cette activité : - santé

Plus en détail

COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document

COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document Ecole Meynis - R.Reynaud CPC-Lyon Part-Dieu mars 2005 en référence au document départemental «Oui, il sert de courir» PROGRAMMES

Plus en détail

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER Compétences spécifiques : Courir, sauter, lancer de différentes façons (par eemple : courir vite, sauter loin avec ou sans élan) Courir, sauter, lancer dans des espaces et avec des matériels variés (par

Plus en détail

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3

LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 LIMOGES 2-VILLE LIMOGES 5 DOSSIER COURSE EN DUREE CYCLES 2 ET 3 Attention : en fonction du niveau des élèves dans le cycle, l enseignant utilise les variables concernant les distances à parcourir et le

Plus en détail

Vers l athlétisme au cycle 1 LE MODULE

Vers l athlétisme au cycle 1 LE MODULE Vers l athlétisme au cycle 1 Ce module traite de 3 actions : lancer, sauter et courir. Pour chaque action, vous trouvez une situation de référence et des ateliers d'entraînement. OBJECTIFS LE MODULE Maître

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

L ATHLÉTISME A L ÉCOLE. Cycle 2

L ATHLÉTISME A L ÉCOLE. Cycle 2 INSPECTION ACADEMIQUE DE MAINE ET LOIRE L ATHLÉTISME A L ÉCOLE Cycle 2 Athlétisme au cycle 2 / Equipe EPS 49 / avril 05 Page 1 CYCLE 2 MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Compétence

Plus en détail

Athlétisme. Module de 6 séances au cycle 3

Athlétisme. Module de 6 séances au cycle 3 Athlétisme Module de 6 séances au cycle 3 Objectif du module d apprentissage : Courir vite SEANCE n 1 Situation 1 20 minutes Effectuer plusieurs courses de vitesse en utilisant des formes de déplacements

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Activités athlétiques Maternelle

Activités athlétiques Maternelle Activités athlétiques Maternelle Compétences spécifiques Ces compétences correspondant à un niveau à atteindre en fin de grande section. Réaliser une action que l on peut mesurer * Réaliser les trois actions

Plus en détail

JEUX COLLECTIFS A L ECOLE MATERNELLE CONSTRUIRE UN MODULE D APPRENTISSAGE

JEUX COLLECTIFS A L ECOLE MATERNELLE CONSTRUIRE UN MODULE D APPRENTISSAGE JEUX COLLECTIFS A L ECOLE MATERNELLE CONSTRUIRE UN MODULE D APPRENTISSAGE Un module d apprentissage est un ensemble de séances articulées sur un même thème destinées à faire progresser les élèves. Il se

Plus en détail

Sécurité routière et EPS

Sécurité routière et EPS Sécurité routière et EPS Mise en place de l Attestation Première Education Route Un module d apprentissage de 6 séances au cycle 3 : Maîtrise de l engin ( Vélo route où VTT) ; d un espace sécurisé à un

Plus en détail

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date :

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date : Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champs disciplinaire : E.P.S Titre de la séquence : La course de vitesse : évaluation diagnostique Compétence(s) disciplinaire(s) pour la séquence : Réaliser une action que l

Plus en détail

CYCLE 2 Compétences EPS et activité gymnique

CYCLE 2 Compétences EPS et activité gymnique CYCLE 2 Compétences EPS et activité gymnique nov. 1999 actualisé Prog 2002 cpc-eps de Lyon Part-Dieu R.Reynaud en référence aux travaux de l équipe départementale PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE CYCLE DES

Plus en détail

Compétence 6 du socle : Les compétences sociales et civiques. Croisement des compétences propres à l EPS et des contenus en lien avec le socle commun

Compétence 6 du socle : Les compétences sociales et civiques. Croisement des compétences propres à l EPS et des contenus en lien avec le socle commun l EPS des programmes: Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée en lien avec les programmes Connaissances et capacités à valider pour l acquisition du socle commun Course

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

Patrick Scozzari, CPC EPS Marseille 11

Patrick Scozzari, CPC EPS Marseille 11 Patrick Scozzari, CPC EPS Marseille 11 1 La course d endurance au Cycle 3. A/ Spécificité de l activité : De façon libre et spontanée, les enfants répètent des jeux dans lesquels le plaisir de la poursuite

Plus en détail

COMPETENCE SPECIFIQUE

COMPETENCE SPECIFIQUE Réaliser une action que l on peut mesurer Être capable de : COMPETENCE SPECIFIQUE courir, sauter, lancer de différentes façons, par exemple : courir vite, sauter loin avec ou sans élan courir, sauter,

Plus en détail

La Course Longue aux Cycles 2 et 3. Document réalisé par l'équipe départementale E.P.S. de Vaucluse Version Octobre 2006

La Course Longue aux Cycles 2 et 3. Document réalisé par l'équipe départementale E.P.S. de Vaucluse Version Octobre 2006 La Course Longue aux Cycles 2 et 3 Document réalisé par l'équipe départementale E.P.S. de Vaucluse Version Octobre 2006 La course longue dans les programmes de 2002 Enjeux de formation Apprentissages à

Plus en détail

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que :

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que : LE PROGRAMME en EDUCATION PHYSIQUE à L ECOLE PRIMAIRE IO 2002 Les instructions officielles de 2002 ne présentent pas de point de rupture avec celles de 1995 mais sont cependant plus détaillées et précises

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège L éducation physique et sportive Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège LES PROGRAMMES OFFICIELS Priorités, objectifs généraux, connaissances et compétences, Horaires et spécificités

Plus en détail

Compétence : adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées.

Compétence : adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées. VERS L ATHLETISME A LA MATERNELLE Document Nicolas Blanchet CPC EPS Ustaritz P.B. Compétence : adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées. COURIR Compétences spécifiques Courir

Plus en détail

Objectifs et logique du Page 3

Objectifs et logique du Page 3 Document conçu par l équipe des conseillers pédagogiques EPS du Haut-Rhin avec l aide précieuse de Thierry Lichtlé CTS Athlétisme et Isabelle Logeart professeur à l UFRSTAPS de Strasbourg Année scolaire

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE

UNITE D APPRENTISSAGE UNITE D APPRENTISSAGE COURIR Objectifs d apprentissage : PS : Courir d un point à un autre (milieu stable, chemin) MS : Courir le plus loin possible sur un chemin défini, dans un temps donné. GS : Courir

Plus en détail

des cordes. Les déménageurs Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps

des cordes. Les déménageurs Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps Les déménageurs Se déplacer le plus rapidement possible en s adaptant à des contraintes Jeu athlétique PS/ 4 équipes Matériel : - 8 caisses - différents objets : balles, anneaux COURIR Au signal, les élèves

Plus en détail

STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN

STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN STAGE PAF CO LIEN AVEC LE SOCLE COMMUN PROGRAMMES COLLEGE BO spécial n 6 du 28 août 2008) FIN OBJ CP CMS PROGRA L EPS a pour finalité de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement

Plus en détail

Les documents proposés au cours du module doivent permettre à l élève et à l enseignant de mettre en relation manières d agir et performances.

Les documents proposés au cours du module doivent permettre à l élève et à l enseignant de mettre en relation manières d agir et performances. Ce document a pour objectif d aider les enseignants à constuire et à mettre en œuvre leur module d apprentissage «course longue». Il est à destination des enseignants de grande section, CP et CE1. Ce module

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Proposition module maternelle : courir

Proposition module maternelle : courir Proposition module maternelle : courir Compétences des programmes Champs d actions Capacité Forme(s) de pratique(s) Adapter ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées Pratique d activités

Plus en détail

Thème : Activités athlétiques (cycle 2) La course de relais

Thème : Activités athlétiques (cycle 2) La course de relais Thème : Activités athlétiques (cycle 2) La course de relais Compétence visée : Réaliser une performance. Objectif poursuivi : Passer d une course avec des arrêts (en rupture), à une course en continuité

Plus en détail

Gymnastique à l école Unité d apprentissage gymnastique

Gymnastique à l école Unité d apprentissage gymnastique Direction des sports Gymnastique à l école Unité d apprentissage gymnastique Cycle 2 Document pédagogique élaboré par E.Reig E.T.A.P.S de la Direction des Sports de la ville de Joué Lès Tours 2011/2012

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION Ligue Poitou-Charentes de Course d Orientation Sommaire Préambule : les écoles de Course d Orientation 1- Présentation 2- Objectifs

Plus en détail

Compétence attendue :

Compétence attendue : APSA : Jeu de ballon Cycle 1 (PS-MS) Compétences propres à l EPS ou Types d expériences Programmes de l école primaire 2008 - EPS coopérer et s opposer collectivement ; accepter les contraintes collectives

Plus en détail

Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération...

Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération... Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération... Au Cycle 1, 2 et 3 David Leschi - Conseiller pédagogique EPS - Circonscription de Grasse Bibliographie : Essai de réponses -Jeux du patrimoine,

Plus en détail

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir :

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir : UNITÉ D'APPRENTISSAGE LANCERS ATHLÉTIQUES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir vite, courir

Plus en détail

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1

Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Cycle 3 Niveau : CM Champ disciplinaire : EPS Titre de la séquence : Danse contemporaine Nombre de séances prévues : 6 Séance 1 Compétences disciplinaires pour la séquence : Concevoir et réaliser des actions

Plus en détail

COURSE D'ORIENTATION

COURSE D'ORIENTATION Course d orientation et pratique scolaire (Académie de Dijon) COURSE D'ORIENTATION Faire de l'orientation, c'est réaliser un déplacement finalisé (je viens de, je suis à, je vais à) en terrain inconnu

Plus en détail

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées Activité support : projection et réception Dans un système de contraintes, l enfant va, pour répondre à des

Plus en détail

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée 7-12 ans ENDURANCE 7-8 ans : Découverte de la course de durée Courir quelques minutes sans s arrêter Savoir enchaîner des situations Endurance 7-8 ans Courir sur des circuits Enchaîner des jeux de course

Plus en détail

QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE?

QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE? QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE? Qu est ce qu être compétent en course de haie? Franchir vite un obstacle «Il y a deux buts, passer le moins de temps possible en l air et le moins de temps possible

Plus en détail

COMPETENCE DE NIVEAU N1

COMPETENCE DE NIVEAU N1 GROUPE DES ACTIVITES ATHLETIQUES DEMI FOND Réaliser une performance motrice maximale mesure à une échéance donnée COMPETENCE DE NIVEAU N1 Compétences attendues dans l APSA Réaliser la meilleure performance

Plus en détail

Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire»

Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire» Guide d utilisation du document «Course de durée en élémentaire» Programme 2008 en élémentaire : Education Physique et Sportive Compétence CP-CE1: réaliser une performance. Compétence CE2-CM1-CM2: réaliser

Plus en détail

DEMI-FOND. Education à la prise de responsabilités : travail sur les rôles sociaux pour la réussite individuelle et du groupe

DEMI-FOND. Education à la prise de responsabilités : travail sur les rôles sociaux pour la réussite individuelle et du groupe DEMI-FOND ANALYSE ET LOGIQUE DE L ACTIVITE Activité de production et de conservation d énergie pouvant se définir comme un effort mi-long et continu d'intensité modérée à intense (80 à 95% de VMA) Il s

Plus en détail

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE APSA support : Activités athlétiques autour du «courir vite» Compétence spécifique visée : Réaliser une action que l on peut mesurer Petite section Moyenne section Grande

Plus en détail

UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE

UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE A partir des travaux réalisés par l équipe départementale EPS 22. «L organisation des activités physiques résulte d un projet réalisé par l ensemble des enseignants

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

PRINCIPES D ÉCRITURE DES FICHES

PRINCIPES D ÉCRITURE DES FICHES PRINCIPES D ÉCRITURE DES FICHES C est la compétence (de niveau 1 ou de niveau 2) inscrite dans le programme qui est ici rappelée littéralement. Les éléments retenus dans chacune des trois colonnes (connaissances,

Plus en détail

ANALYSE ET TRAITEMENT DIDACTIQUE DE L ACTIVITE GYMNASTIQUE

ANALYSE ET TRAITEMENT DIDACTIQUE DE L ACTIVITE GYMNASTIQUE ANALYSE ET TRAITEMENT DIDACTIQUE DE L ACTIVITE GYMNASTIQUE PLAN: 1. Définition et logique interne 2. Enjeux de formation et compétences visées (école, collège et lycée) 3. Problèmes fondamentaux 4. Composantes

Plus en détail

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons

Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Direction des sports Jeux de ballons à l école Unité d apprentissage jeux de ballons Cycle 2 Document pédagogique élaboré par E.Reig E.T.A.P.S de la Direction des Sports de la ville de joué lès Tours 2011

Plus en détail

PROGRESSION CYCLE 1 : LE JEU DES DEMENAGEURS

PROGRESSION CYCLE 1 : LE JEU DES DEMENAGEURS PROGRESSION CYCLE 1 : LE JEU DES DEMENAGEURS section compétence situation Gestion de la situation consigne PS - respecter la consigne - transporter un objet (coordonner actions et déplacements intégrer

Plus en détail

EPS en Maternelle. Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement. Que disent les programmes?

EPS en Maternelle. Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement. Que disent les programmes? EPS en Maternelle Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement Document réalisé par Nicolas Blanchet CPC EPS - Circonscription d Ustaritz Pays basque Dans le cadre d un travail préparatoire

Plus en détail

PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE "JEUX COLLECTIFS" CYCLE 2

PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE JEUX COLLECTIFS CYCLE 2 PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE "JEUX COLLECTIFS" CYCLE 2 COMPETENCE SPECIFIQUE Coopérer et s'opposer individuellement et collectivement. MISE EN ŒUVRE : Jeux traditionnels et jeux collectifs avec ou sans

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

Document d application

Document d application Cycle des apprentissages Éducation physique et sportive Document d application Projet proposé par le groupe d experts Objectifs 1.Trois objectifs généraux L enseignement de l éducation physique et sportive

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EDUCATION PHYSIQUE HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EDUCATION PHYSIQUE HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS en EDUCATION PHYSIQUE HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES HUMANITES PROFESSIONNELLES ET TECHNIQUES 2000 PREAMBULE Les compétences

Plus en détail

Proposition module maternelle : lancer

Proposition module maternelle : lancer Proposition module maternelle : lancer Compétences des programmes Champs d actions Capacité Forme(s) de pratique(s) Adapter ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées Pratique d activités

Plus en détail

Protocole BAC EPS 2015-2016

Protocole BAC EPS 2015-2016 Protocole BAC EPS 2015-2016 1. L épreuve obligatoire d EPS en contrôle en cours de formation : Pour le BAC EPS 2015-2016, 5 «menus» sont proposés à nos élèves de Terminale. Les 5 professeurs se partagent

Plus en détail

Comment améliorer votre foulée

Comment améliorer votre foulée Comment améliorer votre foulée Dans son programme d entrainements spécialement conçue pour la femme, New Balance vous donne ce mois-ci quelques astuces pour améliorer votre foulée. Chapitre I - Les principes

Plus en détail

Concours externe du Capeps et Cafep - Capeps

Concours externe du Capeps et Cafep - Capeps A. Épreuves écrites d'admissibilité I. Dissertation portant sur les fondements sociohistoriques et épistémologiques de l'éducation physique et des activités physiques, sportives et artistiques (APSA) L'épreuve

Plus en détail

Modalités de déroulement des épreuves sportives pour les exigences préalables à l entrée en formation

Modalités de déroulement des épreuves sportives pour les exigences préalables à l entrée en formation Modalités de déroulement des épreuves sportives pour les exigences préalables à l entrée en formation Référence à l Annexe III de l arrêté du 24 février 2003 modifié, portant création de la spécialité

Plus en détail

Courir longtemps. Cycle 2 Passer d une course spontanée à une course structurée. Les programmes

Courir longtemps. Cycle 2 Passer d une course spontanée à une course structurée. Les programmes Courir longtemps Cycle 2 Passer d une course spontanée à une course structurée. Les programmes Réaliser une performance - Activités athlétiques : courir vite, longtemps, en franchissant des obstacles,

Plus en détail

TABLEAU 1, compétences et connaissances

TABLEAU 1, compétences et connaissances Noms des experts : TABLEAU 1, compétences et connaissances Anne LEVARD Bertrand SAVARY Niveau 1 (collège). COMPETENCE(s) (texte de référence) CONNAISSANCES que l élève doit s approprier PROBLEMES principaux

Plus en détail

GUIDE POUR L ELABORATION D UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE DE LA CIRCONSCRIPTION

GUIDE POUR L ELABORATION D UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE DE LA CIRCONSCRIPTION GUIDE POUR L ELABORATION D UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE DE LA CIRCONSCRIPTION UNE PROGRAMMATON Un volet du projet d'ecole Un travail d'equipe (enseignants, CPC, partenaires...) Un CONTRAT -

Plus en détail

Jouer avec des cartons

Jouer avec des cartons Jouer avec des cartons Trois modules EPS pour TPS PS Stage accueil des moins de trois ans novembre 2013 Les situations proposées doivent servir de base à l élaboration des séances. Chaque séance comprendra

Plus en détail

Ecole maternelle Val d Or 48 rue du Val d Or 95240 Cormeilles-en-Parisis

Ecole maternelle Val d Or 48 rue du Val d Or 95240 Cormeilles-en-Parisis Ecole maternelle Val d Or 48 rue du Val d Or 95240 Cormeilles-en-Parisis PROJET D ECOLE 2011-2014 «Agir et s exprimer avec son corps à l'école maternelle» Réalisé par l équipe pédagogique : Mmes Bessette

Plus en détail

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS But du jeu : chaque équipe de gendarmes doit toucher le maximum de voleurs. Organisation : deux cercles

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail