Dossier de presse 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse 2013"

Transcription

1 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris Montreuil Tél Fax

2 SOMMAIRE Présentation Vacances et Familles Pages 3 à 5 Les bienfaits des vacances familiales Page 6 Les difficultés pour partir en vacances Page 7 Un véritable projet Pages 8 et 9 Saison 2012 Pages 10 à 13 Témoignages des familles Pages 14 à 15 Articles de presses.page 16 Nos partenaires engagés Page 17 Appel à la solidarité..page 18 2

3 L ASSOCIATION VACANCES ET FAMILLES Face à l exclusion de certaines familles et au droit à tous de partir en vacances, l association Vacances et Familles à été spécialement crée. Avec 50 ans d expérience l association permet de rendre possible, à tous, l accès aux vacances. A la suite d une enquête menée en 2010, par l institut de recherche IPSOS, ces derniers nous révèles, dans le cas où le revenu du foyer n excède pas 3000 euros dans la famille, un enfant sur trois n est pas parti en vacances. Le constat s aggrave lorsque la famille dispose de moins de 2000 euros ; la proportion passe alors à un enfant sur deux. Les plus touchés sont également ceux issus de familles monoparentales (40 %) ou nombreuses (44 %). Consciente que partir en vacances est un droit et non un luxe, chaque année l association Vacances et Familles offre la possibilité à près de 900 familles urbaines, d origines diverses à revenus modestes de partir en vacances. Ces familles sont très peu ou jamais parties en vacances. Celles-ci sont accueillies par une équipe de bénévole, dans un lieu de séjour à la campagne. La spécificité de Vacances et Familles repose sur son réseau de plus de 2000 bénévoles qui accompagnent les familles avant, pendant, après les vacances. Notre démarche se caractérise par : Une offre de vacances à la campagne pour des familles L importance du bénévolat Une démarche d éducation populaire selon laquelle les vacances doivent contribuer à un mieux être durable Une politique de développement des échanges entre personnes des différents horizons qui favorisent la mixité sociale et culturelle ainsi que le lien entre les générations Respect des personnes dans toute la diversité Un temps de séjour de quelques semaines, suffisamment long pour qu un déclic se produise 3

4 Carte de nos associations Organisation fédérale 4

5 Historique Chiffres clés 31 associations départementales 2000 bénévoles 34 salariés 921 familles parties en 2012 (soit 3448 personnes) journées vacances Plus de 300 lieux d accueil 12 associations départementales de départ (dont 7 en Ile de France) 7 associations départementales d accueil 12 associations départementales de départ et d accueil 5

6 LES VACANCES Les vacances sont un bien nécessaire à toute personne, elles permettent de s épanouir et de s échapper de la vie quotidienne. Parce que les vacances ne sont vraiment profitables que lorsqu elles réunissent tous les membres de la famille, il est préférable de partir en famille. Ceci donne la possibilité de construire d autres liens que ceux du quotidien et de se ressourcer. Les vacances familiales engendrent également de très nombreux avantages qui vont permettre à chaque membre de la famille de vivre des moments inoubliables, tel que : L expérience enrichissante de séjourner avec sa famille La redécouverte de soi, grâce à des activités inédites La redécouverte de sa famille L ouverture aux autres La création de nouvelle base familiale Tous ces éléments, sont des éléments essentiels que chaque personne doit découvrir au cours de sa vie et doit en effet combler ce besoin. Les vacances familiales constituent des moments d échanges importants Pourtant les vacances familiales sont le lieu et le temps où les parents et enfants ont l occasion de se rapprocher, d échanger de nombreuses choses, de nouer des liens particuliers. On remarque que les souvenirs familiaux des enfants sont souvent attachés à des moments de vacances passés ensemble. Pendant ces périodes, parents et enfants décrochent du travail, de l école et du quotidien pour pouvoir discuter et sortir ensemble. Il y a un échange qui se crée dans un autre contexte que celui de la vie de tous les jours, qui se résume bien souvent à la routine («métro, boulot, dodo»). 6

7 LES DIFFICULTES POUR PARTIR EN VACANCES Toutes les personnes n ont malheureusement pas la possibilité de partir en vacances. En effet 1,9 millions de français n ont jamais connu la joie de partir en vacances. C est un droit que tous ne partagent pas. Ces moments de repos, de rupture avec le quotidien sont d autant plus indispensables pour les familles fragilisées par leurs conditions de vie. Nous sommes tous conscients que les vacances sont un besoin et non un luxe. Certaines familles n envisagent pas de partir en vacances pour pouvoir travailler durant tout l été car elles ont des problèmes financiers, d autres familles manquent d autonomie et ne savent pas comment s organiser pour pouvoir partir en vacances dans de bonnes conditions. La réduction des départs en vacances se fait ressentir par toutes les catégories de personnes notamment à cause de la crise. En 2010, les effets de la crise continuent à se faire sentir sur les départs et les intentions de départ. Soit les français ne partent pas ou partent quelques temps en vacances mais sur le territoire français. Les séjours internationaux ont plus que diminuer ces dernières années. Près d un tiers de français (31%) estime que la crise économique va leur «gâcher les vacances» et (12%) renonce à partir cette été. 7

8 UN VERITABLE PROJET Les associations Vacances et Familles situées dans toutes la France sont présentes pour l accueil des familles avant, pendant, après le séjour: Avant : C est l étape de construction du projet de départ en vacances. Elle sert à évaluer les besoins des familles, à définir leurs projets et à déterminer les adéquations avec les structures d accueil. Pendant : L objectif principal est la réussite des vacances pour tous. Les bénévoles accueillants offrent écoute et disponibilité, en complément avec des animateurs proposant activités collectives et culturelles. Après : Le maintien d un lieu de proximité avec la famille permet de donner une continuité à la relation nouée. Il offre aux familles le temps nécessaire de conforter leur insertion sociale, de préparer un second séjour ou d intégrer une équipe de bénévole. Le projet de Vacances et Familles est possible grâce au réseau de bénévoles accompagné d une équipe de salariés compétents dans leur métier. Cette mission est répartie entre plusieurs pôles dépendants: Les associations départementales Les unions régionales La fédération nationale 8

9 Notre projet associatif original s inscrit sur 3 piliers fondateurs : Le mouvement d éducation: Vacances et Familles s inscrit dans ce courant qui milite pour une diffusion de la connaissance au plus grand nombre afin de permettre à chacun de s épanouir et de trouver sa place dans la société. Pour cela, Vacances et Familles favorise les échanges et les interactions entre les différents acteurs concernés. Le tourisme social et familial: L association s inscrit également dans le mouvement du tourisme social et familial dont la mission, depuis plus de 50 ans, consiste à favoriser l accès aux vacances pour tous, quels que soient leurs revenus ou leurs styles de vie. Le processus d insertion: Le projet de Vacances et Familles repose sur l idée que les vacances peuvent devenir, pour les familles qu il accueille, un élément déclencheur d insertion. Le retour de vacances est une étape qui permet de mesurer l impact de ses vacances dans son évolution personnelle et professionnelle. 9

10 LA SAISON Les chiffres clés de la saison 2012 Nombre de familles parties : 921 Nombre de familles contactées : Nombre de personnes parties : Nombre de journées-vacances : Taux de départ de familles monoparentales : 70 % Taux de départ de familles de plus de trois enfants : 41 % (352) Taux de participation financière des familles : de 9 à 25 % en fonction des politiques des Caf et des sources de financements locaux 10

11 CARACTERISTIQUES DU PUBLIC ACCUEILLI Répartition du public : enfants/parents 1275 adultes soit 38 % enfants de moins 21 ans soit 62 % Taille des familles familles 29% 181 familles 20% 233 familles 25% 147 familles % 62 familles 7% 35 familles 4% 0 2 personnes 3 personnes 4 personnes 5 personnes 6 personnes 7 personnes et plus 11

12 Nombre de départs par famille Situation professionnelle des adultes

13 Objectifs du projet vacances PROJET VACANCES Autres Acquisition de savoir faire Santé Valorisation, estime de soi Liens familiaux Liens sociaux Découverte Equilibre, bien être Accéder aux vacances Types d hébergements 366 séjours en 481 séjours en 147 séjours en mobil 52 séjours en Durées des séjours et modes de transport séjours soit 37 % séjours 15 jours voiture train car 8 jours 98 séjours 13

14 TEMOIGNAGES DE FAMILLES «Les vaches! Tous les matins mes enfants se lèvent pour donner à manger aux vaches. Ils leur ont donné des prénoms, et ça je sais qu ils ne l oublieront jamais». «Balade en calèche, sous la pluie, journée terminée par un magnifique feu d artifice.» «Ma fille a apprécié la sortie du cirque, dont elle n a pas arrêté de parler. Moi, la sortie du Pont de Millau qui était magnifique». «Notre chalet était très bien, très confortable» «Moi, j ai surtout eu des moments avec mes enfants. J ai aussi apprécié la rencontre avec les autres familles. Les échanges et la complicité des uns et des autres.» 14

15 «L accueillante nous a donné des produits de sa ferme qu elle nous a fait visiter.» «Le pot de départ est très impressionnant et émouvant, car les liens se sont tissés et les adieux difficiles, grâce à la bonne ambiance et aux activités.» «Repartir l an prochain, avec grand plaisir» 15

16 ARTICLES DE PRESSE 16

17 PARTENAIRES Nos partenaires institutionnels Les partenaires essentiels à la pérennité de l association. Ce sont nos financeurs qui nous accompagnent dans ce projet depuis de longues années. Nos partenaires ressources Ce sont les partenaires qui nous permettent de développer la vie associative, de former nos bénévoles grâce à leurs compétences pédagogiques reconnues. Nos partenaires réseaux Travailler en réseau pour mutualiser les pratiques et ainsi accompagner au mieux les familles. Ce sont nos partenaires d action avec qui nous partageons les valeurs de notre projet associatif 17

18 APPEL A LA SOLIDARITE Les personnes désirant soutenir les initiatives de l association vacances et familles peuvent devenir bénévoles ou adresser un don à l adresse suivante : Fédération Vacances et Familles Immeuble Le Méliès 261 rue de Paris Montreuil Tel : Fax :

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation 1 JEF Programme pour les Jeunes en Formation 2, un programme du BCAS, fondation privée reconnue d utilité publique, qui agit : Pour les enfants et les jeunes : SOS-Enfants Genève Le Biceps Pour les adultes

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français. le 19 août 2015

Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français. le 19 août 2015 Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français 70 000 enfants et familles de France et de l étranger réunis le 19 août 2015 au Champ-de-Mars à Paris

Plus en détail

Dynamiser votre séminaire

Dynamiser votre séminaire Une animation originale et performante Dynamiser votre séminaire Les séances sont animées par un professionnel du bien- être Rire naturellement, de bon cœur, sans se forcer Vous travaillez dans les secteurs

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

Introduction. Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle : Pour un accès de tous à l art et à la culture

Introduction. Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle : Pour un accès de tous à l art et à la culture Introduction Depuis leur création par Coluche en 1985, les Restos du cœur poursuivent une mission fondamentale de lutte contre la pauvreté et l exclusion sous toutes ses formes en France, en apportant

Plus en détail

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES LE BENEVOLAT DANS LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET LE SOUTIEN SCOLAIRE Cahier n 13 - Septembre 2013 La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale en 2013, se construit

Plus en détail

«Envol» Une bourse pour devenir ambulancier. www.ordredemaltefrance.org

«Envol» Une bourse pour devenir ambulancier. www.ordredemaltefrance.org «Envol» Une bourse pour devenir ambulancier www.ordredemaltefrance.org «Envol» Une bourse pour devenir ambulancier L Ordre de Malte France Issu du plus ancien organisme caritatif au monde, l Ordre de Malte

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

PROJET EDUCATIF CHEVAL ALSACE

PROJET EDUCATIF CHEVAL ALSACE PROJET EDUCATIF CHEVAL ALSACE 1) L organisateur: l association Cheval Alsace L association Cheval Alsace, adhérente à la fédération française d équitation, a été créée en 2007 dans le but de faire découvrir

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Une photographie du territoire

Une photographie du territoire «Une association pour les habitants de la Communauté de Communes du Canton de Chalamont» Chalamont Châtenay Châtillon La Palud Crans Le Plantay -St Nizier Le Désert - Versailleux Villette/Ain Centre Social

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES D ANIMATION EN RÉSEAUX

LES BONNES PRATIQUES D ANIMATION EN RÉSEAUX LES BONNES PRATIQUES D ANIMATION EN RÉSEAUX LE PARTENARIAT AVEC LES UNIVERSITÉS ET LES CENTRES DE RECHERCHE Laurence Delpy 1 SOMMAIRE Présentation d AQUI O Thermes, cluster thermal aquitain Quelques actions

Plus en détail

solos parents aujourd hui Dossier de presse Enquête 2012 de l Observatoire de la vie familiale de l Isère aire l autruche et se dire «je regarde les

solos parents aujourd hui Dossier de presse Enquête 2012 de l Observatoire de la vie familiale de l Isère aire l autruche et se dire «je regarde les ruche et se dire je regarde les face, j ai des difficultés mais je vais Il y a des priorités, on ne part pas u bout d un moment il faut arrêter de ire l autruche et se dire je regarde les hoses s. t d

Plus en détail

Formation Coaching N 2

Formation Coaching N 2 Formation Coaching N 2 Jouir de sa vie Eveil Spirituel La respiration consciente - Expulsion des souffles résiduels - Outil de Libération émotionnelle - Augmenter l oxygène au cerveau - Augmenter son énergie

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

La prime d activité INC du 16 septembre 2015

La prime d activité INC du 16 septembre 2015 La prime d activité INC du 16 septembre 2015 1 Le 3 mars 2015, lors de la présentation du plan pluriannuel contre la pauvreté et l inclusion sociale, le Premier ministre a annoncé la création au 1 er janvier

Plus en détail

Michel SAMMARCELLI Président du Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon (SIBA)

Michel SAMMARCELLI Président du Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon (SIBA) COMMUNIQUE DE PRESSE Michel SAMMARCELLI Président du Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon (SIBA) Philippe PERUSAT et les Membres de la Commission Tourisme, ont le plaisir de convier les professionnels

Plus en détail

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations Nous sommes heureux de vous présenter nos programmes linguistiques et expliquer, ici, ce qui fait notre renommée dans le royaume des opportunités internationales pour les jeunes et les adultes. Les programmes

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement

VACANCES VACANCES. jeunes. Faites confiance. à la Ligue de l enseignement VACANCES P O U R T O U S Enfantsjeunes jeunes Faites confiance à la Ligue de l enseignement Le secteur vacances de la Ligue de l enseignement La Ligue de l enseignement et les hommes Former des hommes

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 Communiqué de presse Paris, le 25 mars 2015 L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 SUR L ÎLE-SAINT-DENIS (93), L ARCHE EN L ÎLE INVENTE UN MODÈLE POUR L HABITAT DE DEMAIN EN RUPTURE AVEC

Plus en détail

guide de référence 2014

guide de référence 2014 N hésitez pas à utiliser tous les outils auxquels vous avez droit pour développer votre activité et mieux conseiller vos clients. guide de référence 2014 pour agents de voyage Le SEUL guide de formation

Plus en détail

Informations Ge ne rales

Informations Ge ne rales Résultats de l enquête sur le développement des structures PEP vers le tourisme social Cette enquête ne comprend que les centres désirant intégrer un possible partenariat entre Atout France, la Caisse

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Partageons. talents. nos. Projet Investir pour mieux soigner. Programme Santé

Partageons. talents. nos. Projet Investir pour mieux soigner. Programme Santé Partageons nos talents Projet Investir pour mieux soigner Programme Santé L IME Lino Ventura Quartier Humanicité, 3 rue Théodrore Monod, 59 160 Lomme L IME : ses missions L Institut médico-éducatif Lino

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE AMENDEMENT

ASSEMBLEE NATIONALE AMENDEMENT Finalité de la prime d activité Article 24 Rédiger ainsi l alinéa 6 : «Art. L. 841-1. La prime d activité a pour objet de soutenir le pouvoir d achat des travailleurs modestes, qu ils soient salariés ou

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées PROJET ASSOCIATIF Association Contexte et Historique Le chantier, un outil de transformation de l'individu qui participe à un projet collectif et de transformation du territoire Les chantiers de jeunes

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012

REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012 REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012 PREAMBULE Pour renforcer son soutien à la vie sportive régionale, la Région

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015

FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 FICHE REDACTIONNELLE Fichier de préparation de candidature de l équipe à la Journée nationale de l innovation 2015 TITRE Créer un café des parents et un blog pour une co-construction d une communauté éducative

Plus en détail

Aides financières. pour l accès des familles en insertion à un mode d accueil individuel du jeune enfant

Aides financières. pour l accès des familles en insertion à un mode d accueil individuel du jeune enfant Aides financières pour l accès des familles en insertion à un mode d accueil individuel du jeune enfant Information à destination des professionnels Addai Agence départementale de développement de l accueil

Plus en détail

CHANTIERS DE JEUNES BENEVOLES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTIONS 2011

CHANTIERS DE JEUNES BENEVOLES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTIONS 2011 CHANTIERS DE JEUNES BENEVOLES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTIONS 2011 Envoyer un exemplaire à : Remplissez une fiche par chantier Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale

Plus en détail

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure!

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! Cette année sera la 12 e Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! édition des Rencontres Sports Nature organisées par la Fédération Française Sports pour Tous. Ce projet, né au sein de la région

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication 1 DOSSIER DE PRESSE Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication aurore.majou@macoretz-scop.fr / 02 40 21 82 90 Anne Gravouille, Responsable Marketing et

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

L espace test en agriculture

L espace test en agriculture Photo Civam Aquitaine L espace test en agriculture Une solution innovante pour des installations agricoles durables Une démarche pour permettre aux porteurs de projets agricoles de tester, valider, créer

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion.

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion. Rencontre Notre secteur AREQ vient de fêter son 25 e anniversaire d existence. En 1986, sous la présidence de Rita Fortin, quarante membres se sont réunis. Deux ans plus tard, Anne-Marie Roy Coulombe était

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à l étranger

Rapport de fin de séjour à l étranger Rapport de fin de séjour à l étranger Dates du stage : 14/04/10 au 13/06/10 Société : Groupe Turcotte 317 rue Racine, Granby, QC J2G3B6 INTRODUCTION Effectuant des études dans le domaine des ressources

Plus en détail

FORUM D INFORMATION SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES

FORUM D INFORMATION SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES Nombreux sont les organismes et associations qui proposent aux jeunes de partir à l étranger pendant les vacances ou pendant l année scolaire. Le moment est venu de se renseigner et de choisir la destination

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Action Relais - Financeurs Bénéficiaires Principe Contacts - Ressources

Action Relais - Financeurs Bénéficiaires Principe Contacts - Ressources Principaux dispositifs et ressources en liens avec la jeunesse en Haute Normandie (Liste non exhaustive pour tout complément se rapprocher des organismes concernés) Action Relais - Financeurs Bénéficiaires

Plus en détail

séjour ski ////////////////////////////////////////////////////////// 6811 ANS

séjour ski ////////////////////////////////////////////////////////// 6811 ANS séjour ski ////////////////////////////////////////////////////////// 6811 ANS 27 Séjour SKI «Villard de la Glisse» Du 8 au 14 février 2015 - Villard de Lans (38) - Capacité : 20 places Séjour ouvert à

Plus en détail

Une campagne fédératrice d initiation à la Boxe Anglaise

Une campagne fédératrice d initiation à la Boxe Anglaise Une campagne fédératrice d initiation à la Boxe Anglaise I - événement II - Inscription III - Contact Organise par le Comité Ile de France de Boxe Les Objectifs du Boxing Tour Édition précédente 2012 5

Plus en détail

MARKETING SOCIAL. Organisé par Réso solidaire

MARKETING SOCIAL. Organisé par Réso solidaire MARKETING SOCIAL Organisé par Réso solidaire pôle de développement de l économie sociale et solidaire du pays de Rennes www.resosolidaire.org 02 99 26 34 60 1 COMMENT FAIRE DE NOS VALEURS DES ARGUMENTS?

Plus en détail

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 Membre du groupe Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 VOTRE RESIDENCE RÉSIDENCE an POUR de PERSONNES

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

APPEL A PROJETS JEUNES 2015

APPEL A PROJETS JEUNES 2015 APPEL A PROJETS JEUNES 2015 La Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d Allocations Familiales du Gard souhaitent promouvoir des

Plus en détail

PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION.

PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION. PRINTEMPS DE L ACCESSIBILITÉ DE LA VIE ÉTUDIANTE PARTICIPER A L OPÉRATION. GUIDE PRATIQUE A PROPOS DE LA FÉDÉEH «Ensemble pour une communauté étudiante handinamique!» Représentation nationale de la communauté

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION INTERMINISTÉRIELLE «SÉJOURS D ENFANTS»

DEMANDE DE SUBVENTION INTERMINISTÉRIELLE «SÉJOURS D ENFANTS» DEMANDE DE SUBVENTION INTERMINISTÉRIELLE «SÉJOURS D ENFANTS» NOM ET PRÉNOM DE L AGENT :... Nom de jeune fille (éventuellement) :... SITUATION ADMINISTRATIVE DE L'AGENT : Grade :... Direction :... Sous-Direction

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION

LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION DOSSIER DE PRESSE - OCTOBRE 2015 LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION DE DEUX NOUVEAUX APARTHOTELS ADAGIO À LILLE ET MONTPELLIER. Leader européen de la résidence de tourisme

Plus en détail

Projet Réussite Pour Tous

Projet Réussite Pour Tous Projet Réussite Pour Tous FF Contribuer à l épanouissement de la famille et à la réussite éducative des enfants Encourager le goût de la lecture et des activités culturelles et scientifiques, l envie d

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

ACTES COMITE PARTENARIAL. Marseille le 07 Décembre 2010

ACTES COMITE PARTENARIAL. Marseille le 07 Décembre 2010 ACTES COMITE PARTENARIAL Marseille le 07 Décembre 2010 1 Gaby Olmeta : «Nous invitons Manuel Pinto, Directeur des petits frères des Pauvres. Les petits frères des Pauvres, c est 17 salariés, 350 bénévoles

Plus en détail

Ai-je droit au RSA? Pour le savoir, je fais le test RSA sur www.caf.fr, rubrique Particuliers ou j appelle la caf au : 0 820 25 54 10

Ai-je droit au RSA? Pour le savoir, je fais le test RSA sur www.caf.fr, rubrique Particuliers ou j appelle la caf au : 0 820 25 54 10 Pour le savoir, je fais le test RSA sur www.caf.fr, rubrique Particuliers ou j appelle la caf au : 0 820 25 54 10 (0,112 la première minute et 0,09 ensuite) Ai-je droit au RSA? (Revenu de Solidarité Active)

Plus en détail

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885

COORDONNÉES. R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8. Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 COORDONNÉES R.A.P. Jeunesse des Laurentides 7260, boul. Cloutier Québec, Québec G1H 3E8 Téléphone : 418-621-5279 Télécopieur : 418-621-0885 Courriel : rapj@rapjeunesse.com Site Web : www.rapjeunesse.com

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

2004-2014. Association Horizon Argentine - 12, Place Gabriel Rambaud 69001 Lyon info@horizonargentine.com www.horizonargentine.com

2004-2014. Association Horizon Argentine - 12, Place Gabriel Rambaud 69001 Lyon info@horizonargentine.com www.horizonargentine.com 2004-2014 Association Horizon Argentine - 12, Place Gabriel Rambaud 69001 Lyon info@horizonargentine.com Sommaire L association Notre partenaire argentin (ONG locale) : En acción Nos valeurs Nos actions

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

Vacances de printemps et d été 2014

Vacances de printemps et d été 2014 Séjours vacances Mini séjours Stage cirque Vacances de printemps et d été 2014 Pour les enfants âgés de 6 à 8 ans et de 9 à 12 ans Communauté de communes Jura-Nord «Service Enfance-Jeunesse-Affaires scolaires»

Plus en détail

FONDS DE BIENFAISANCE Choisissez celui qui vous convient

FONDS DE BIENFAISANCE Choisissez celui qui vous convient FONDS DE BIENFAISANCE Choisissez celui qui vous convient Fonds sans restriction FONDS AVEC RECOMMANDATIONS DU DONATEUR Vous pouvez utiliser votre don pour satisfaire les besoins en constante évolution

Plus en détail

Du Lundi 7 Juillet au Dimanche 31 Août 2014 Du Lundi au Vendredi - Pour tous Niveaux!!!

Du Lundi 7 Juillet au Dimanche 31 Août 2014 Du Lundi au Vendredi - Pour tous Niveaux!!! Du Lundi 7 Juillet au Dimanche 31 Août 2014 Du Lundi au Vendredi - Pour tous Niveaux!!! Pendant chaque période de vacances scolaires, le Pôle Equestre de Pierrelatte propose des stages d équitation pour

Plus en détail

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité?

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Accueillir Héberger Accompagner Insérer Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Comité d Etude et d Observation 14 octobre 2008 FNDSA Comité d Etude et d Observation 14_10_2008 1 Les critères de référence

Plus en détail

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.»

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» De bonnes perspectives avec la Prévoyance privée. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Helvetia PV-Prospectus

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Les différents interlocuteurs... 4 Les aides à la personne... 5 Les aides associatives à la personne... 12

TABLE DES MATIÈRES Les différents interlocuteurs... 4 Les aides à la personne... 5 Les aides associatives à la personne... 12 Édition 2011 TABLE DES MATIÈRES 2 A. Les différents interlocuteurs... 4 1- Les assistantes sociales...4 2- Les assistantes polyvalentes de secteur...4 B. Les aides à la personne... 5 1- La CPAM...5 2-

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

COMMOCLES. 10 décembre 2014

COMMOCLES. 10 décembre 2014 COMMOCLES 10 décembre 2014 1 Présentation du contexte de la recherche Présentation de la méthodologie Les issus de l enquête par questionnaire Les conclusions 2 Cadre de la recherche Contexte : Recherche

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SÉJOUR MULTIACTIVITÉS NORDIQUES A MEGÈVE

FICHE TECHNIQUE SÉJOUR MULTIACTIVITÉS NORDIQUES A MEGÈVE FICHE TECHNIQUE SÉJOUR MULTIACTIVITÉS NORDIQUES A MEGÈVE réf. HCMUL1601 En Haute-Savoie, au cœur du Pays du Mont-Blanc, nous vous accueillons dans cette station de charme aux multiples facettes et nous

Plus en détail

La Coordination régionale

La Coordination régionale La Coordination régionale La coordination régionale Normandie a pour mission de mutualiser certains outils afin de permettre aux plateformes d uniformiser ou d améliorer leurs pratiques. Aujourd hui, la

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE RSA. Active. de Solidarité. Revenu

GUIDE PRATIQUE RSA. Active. de Solidarité. Revenu GUIDE PRATIQUE RSA Revenu de Solidarité Active I Le Département est le chef de file de l'action sociale. Dans ce cadre, le Revenu de Solidarité Active, dont la responsabilité a été confiée par la loi aux

Plus en détail

Les carnetspro N 1 : Classement des Meublés de Tourisme novembre 2011

Les carnetspro N 1 : Classement des Meublés de Tourisme novembre 2011 La Charente Maritime ma préférence Les carnetspro N 1 : Classement des Meublés de Tourisme novembre 2011 Charente-Maritime Tourisme (CMT) vous propose un tour d horizon précis et pragmatique dans le cadre

Plus en détail

PASSERELLE, le nouveau projet d innovation sociale d Habitat et Humanisme à Lyon.

PASSERELLE, le nouveau projet d innovation sociale d Habitat et Humanisme à Lyon. Passerelle Lyon 7 e Le lien vers l autonomie Soutenez le nouveau projet d Habitat et Humanisme rhône! PASSERELLE, le nouveau projet d innovation sociale d Habitat et Humanisme à Lyon. DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 Adoma - Résidence sociale «Le Grand Cèdre» 114, rue Joseph Hue, 76250, DÉVILLE-LÈS-ROUEN

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS?

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? Accueillez une jeune fille au pair et faites vivre à votre famille l expérience unique et enrichissante de l échange culturel. Au pair TODAY vous propose

Plus en détail

La solidarité. au quotidien. Centre communal d action sociale

La solidarité. au quotidien. Centre communal d action sociale L e d o s s i e r La solidarité Centre communal d action sociale au quotidien Chômage, contrats précaires, ruptures familiales comment faire pour vivre quand on n a pas assez d argent? Quand on ne sait

Plus en détail

Animation - Vacances - Loisirs

Animation - Vacances - Loisirs Animation - Vacances - Loisirs Organisation de séjours de vacances et journées à thèmes AVL 10 rue landrecies 89600 Saint-Florentin @ contact@avl-animation.com www.avl-animation.com 03.86.56.13.41 La Qualité

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques et applications aux sciences et à la finance de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail