EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE AFIN DE RÉDUIRE NOS DÉCHETS RÉAMÉNAGEMENT COMPLET DES COLLECTES DES MATIÈRES RÉSIDUELLES PAR LA MRC DE JOLIETTE EN 2016 JOLIETTE, le 29 octobre 2015 La Municipalité régionale de comté de Joliette (MRC de Joliette) souhaite mobiliser l ensemble de la population dans un grand effort collectif envers la réduction de nos déchets. Dans le cadre de son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) et dans l optique de répondre aux exigences gouvernementales, la MRC de Joliette (en collaboration avec les municipalités de son territoire) entreprend le réaménagement de ses services en gestion des matières résiduelles. L objectif principal de cet exercice est de réduire l enfouissement et de favoriser le recyclage et le réemploi des matières résiduelles tout en minimisant les coûts que doivent assumer les citoyens. La MRC est soucieuse des impacts environnementaux et économiques engendrés par les milliers de tonnes de matières résiduelles générées sur le territoire et est convaincue que les citoyens salueront la modernisation des services qui entrera en vigueur dès janvier En voici quelques éléments détaillés : Mécanisation des collectes * La collecte mécanisée s effectue à l aide d un bras hydraulique que le conducteur du camion contrôle à distance. Elle permet de diminuer les coûts qui y sont associés en réduisant la main d œuvre impliquée et elle minimise les risques d accident. Ainsi, l efficacité des trajets de collectes est accrue.

2 Ce type de collecte mécanisée nécessite obligatoirement un BAC ROULANT de type LOUBAC vert, gris ou noir d une capacité de 240 ou 360 litres. À partir de 2016, aucun sac ni autre contenant ne sera collecté par le fournisseur de services responsable de la collecte des déchets domestiques. Tous les citoyens sont invités à se procurer dès maintenant un bac auprès d une quincaillerie ou d un fournisseur d équipement. Différentes mesures peuvent être adoptées afin de faciliter les activités entourant la collecte mécanisée. La MRC de Joliette recommande donc : d inscrire son adresse sur le bac. de laisser le couvercle sur le bac, en tout temps, pour empêcher les odeurs désagréables. de respecter l'horaire de collecte. de nettoyer le bac régulièrement. que les roues du bac doivent être tournées vers la maison et non vers la rue. que le bac doit être placé dans l'entrée de la propriété, le plus près possible du trottoir. de ne pas mettre le bac devant un endroit où une voiture pourrait stationner. Chaque citoyen est libre de choisir la grosseur de son bac à déchet (240 ou 360 litres). Par contre, étant donné que la fréquence des collectes des déchets domestiques sera, à partir du 1 er janvier 2016, aux deux semaines, il est recommandé de se procurer un bac de 360 litres. Introduction de la collecte des matières organiques * Le Gouvernement du Québec a pour objectif d interdire l enfouissement des matières organiques d ici Afin d y répondre et d améliorer la performance régionale en gestion des matières résiduelles, les résidus de table et les résidus verts seront collectés sur tout le territoire dès avril Ainsi, dès avril 2016, 39 collectes seront offertes annuellement aux citoyens de la MRC, soit une collecte par semaine d avril à novembre et une collecte par mois de décembre à mars. Les municipalités de la MRC distribueront gratuitement les bacs bruns nécessaires à cette collecte en mars 2016.

3 Des guides d information avec des trucs et astuces pour effectuer un tri efficace des matières organiques à la maison seront distribués aux citoyens au cours de l année Réduction de la fréquence des collectes des déchets aux 2 semaines * Avec l ajout des bacs bruns, la production des déchets domestiques diminuera considérablement. Dans un souci économique et environnemental, la fréquence des collectes des déchets diminuera dès janvier Les calendriers de collectes suivront sous peu. * Le centre-ville de Joliette est exclu de cette opération de réaménagement des collectes. Périmètre exclu du réaménagement des collectes

4 «Nous vous rappelons que ces importants objectifs ne peuvent être atteints sans votre participation. Ensemble, nous pouvons faire une différence dans la gestion plus efficace de nos déchets à la MRC de Joliette.» AFIN QUE LES CITOYENS PUISSENT OBTENIR TOUTES LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES ET DES RÉPONSES À LEURS PRÉOCCUPATIONS À CES CHANGEMENTS, LA MRC DE JOLIETTE ORGANISE DES RENCONTRES DANS LES MUNICIPALITÉS DE SON TERRITOIRE : CALENDRIER DES RENCONTRES JOLIETTE 9 NOVEMBRE 2015 À 19H00 CHÂTEAU JOLIETTE (450, RUE SAINT-THOMAS) SAINT-CHARLES-BORROMÉE 23 NOVEMBRE 2015 À 19H00 CENTRE ST-JEAN-BOSCO (249, CHEMIN DU GOLF EST) CRABTREE 12 NOVEMBRE 2015 À 19H00 CENTRE COMMUNAUTAIRE CULTUREL (59, 16E RUE) SAINT-AMBROISE-DE-KILDARE 24 NOVEMBRE 2015 À 19H30 SALLE MUNICIPALE (750, RUE PRINCIPALE) SAINT-PAUL 16 NOVEMBRE 2015 À 19H30 COMPLEXE COMMUNAUTAIRE (20, BOULEVARD BRASSARD) NOTRE-DAME-DE-LOURDES 26 NOVEMBRE 2015 À 19H00 SALLE MUNICIPALE (HÔTEL DE VILLE , RUE PRINCIPALE) NOTRE-DAME-DES-PRAIRIES 17 NOVEMBRE 2015 À 18H30 SALLE COMMUNAUTAIRE (HÔTEL DE VILLE - 225, BOULEVARD ANTONIO-BARRETTE) SAINT-THOMAS 8 DÉCEMBRE 2015 À 19H00 SALLE SAINT-JOSEPH (854, RUE PRINCIPALE) SAINT-PIERRE 19 NOVEMBRE 2015 À 19H00 SALLE COMMUNAUTAIRE (HÔTEL DE VILLE 485, CHEMIN VILLAGE-DE-SAINT-PIERRE NORD) SAINTE-MÉLANIE 20 JANVIER 2016 À 19H00 SALLE JEAN D AILLEBOUST (HÔTEL DE VILLE - 10, RUE LOUIS- CHARLES-PANET)

5 Échéancier concernant le réaménagement des collectes à la MRC de Joliette Achat de bac par les citoyens de la MRC de Joliette avant le 31 décembre 2015 Début de la mécanisation des collectes 1 er janvier 2016 Réduction de la collecte des déchets aux 2 semaines 1 er janvier 2016 Distribution par les municipalités de bacs bruns pour la collecte des matières organiques avant le 31 mars 2016 Début de la collecte des matières organiques 1 er avril Renseignements : Philippe Dugas Secrétaire administratif/communications MRC de Joliette (450) # 26

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

Maison recyclée des Artisans du rebut global, Mont Arthabaska

Maison recyclée des Artisans du rebut global, Mont Arthabaska Une expérience réussie de valorisation des matières résiduelles Carline Ghazal, coordonnatrice du développement durable Service de l environnement, Ville de Victoriaville Webinaire 7 avril 2010 Maison

Plus en détail

Location de conteneur de récupération de matières recyclables à chargement AVANT

Location de conteneur de récupération de matières recyclables à chargement AVANT LES SERVICES EN BREF Collecte sélective par bac roulant Sur tout le territoire des municipalités membres de la Régie, les industries, commerces et institutions (ICI) peuvent se procurer des bacs de format

Plus en détail

Bilan des projets-pilote 2010

Bilan des projets-pilote 2010 atineau, le xx novembre 2010 Implantation de la collecte des matières compostables dans les écoles et centres de petite enfance Bilan des projets-pilote 2010 Réalisé par Azoulay Delphine, chargée de projets

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE LE 16 JANVIER 2013 MISE EN CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE

Plus en détail

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir ÉDITION : Mars 2015 Camp de jour et programmation du printemps à l intérieur JOYEUSEs PÂQUES Dans ce numéro: SECTION VIE MUNICIPALE

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire la quantité de ses

Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire la quantité de ses Zeina Barghout Jean-François Novak Directrice Marketing Gérant d exploitation Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire

Plus en détail

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Juillet 2013 Table des matières 1 POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 2 PRINCIPES GÉNÉRAUX...

Plus en détail

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur des sites contaminés

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur des sites contaminés Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur des sites contaminés Les exigences préalables et les documents d appui sont déterminés en fonction du statut du

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

La Vie d'ange Vol.13_mars

La Vie d'ange Vol.13_mars La Vie d'ange Vol.13_mars 2014 www.mrcroussillon.qc.ca Des collectes pour récupérer davantage Candiac Châteauguay Delson La Prairie Léry Mercier Saint-Constant Saint-Isidore Saint-Mathieu Saint-Philippe

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES POLITIQUE D ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES CADRE DE RÉFÉRENCE PAGE 3 OBJECTIFS DE LA POLITIQUE PAGE 4 Objectif général Objectifs spécifiques NIVEAUX EXIGÉS PAR LA VILLE DE MAGOG

Plus en détail

Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base

Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base Population de la Ville de Markham 315 588 Maisons unifamiliales 91 684 Immeubles multi-résidentiels

Plus en détail

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga Enfouissement et récupération Bilan 2013 Christian Noël, dga 1. Présentation de la MRC 2. Chronologie de la prise en charge de la gestion des matières résiduelles 3. Tonnage des matières résiduelles enfouies

Plus en détail

L'habitation, une multitude de possibilités Dernière modification : novembre 2013

L'habitation, une multitude de possibilités Dernière modification : novembre 2013 M 1 / 17 2 / 17 Table des matières et introduction 1. Programmes d'aide au logement... 4 Allocation-logement... 4 Habitation à loyer modique (HLM)... 5 Crédit d'impôt pour maintien à domicile (70 ans et

Plus en détail

HERBLAY.fr GUIDE D UTILISATION. Votre Espace Famille 100% privé et sécurisé. Je note ici : Mon code famille :... :...

HERBLAY.fr GUIDE D UTILISATION. Votre Espace Famille 100% privé et sécurisé. Je note ici : Mon code famille :... :... HERBLAY.fr GUIDE D UTILISATION Votre Espace Famille 00% privé et sécurisé Je note ici : Mon code famille Mon mot de passe :............................ :............................ #EDITO Soucieuse d

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail

La Vie d'ange Vol.12_mars

La Vie d'ange Vol.12_mars La Vie d'ange Vol.12_mars 2013 Les 3 RV à l œuvre pour réduire la taille de la poubelle Réduction à la source Réemploi www.mrcroussillon.qc.ca Candiac Châteauguay Delson La Prairie Léry Mercier Saint-Constant

Plus en détail

Verdir Vaughan. Un plan global de gestion des déchets d

Verdir Vaughan. Un plan global de gestion des déchets d Verdir Vaughan Un plan global de gestion des déchets d Webinaires du Fonds municipal vert Le 21 octobre 2009 Présent senté par : C. Kirkpatrick, Directrice, Gestion des déchets d solides Service des travaux

Plus en détail

Plan de visibilité d affichage numérique au sein du réseau d accueil touristique lanaudois

Plan de visibilité d affichage numérique au sein du réseau d accueil touristique lanaudois TOURISME LANAUDIÈRE www.lanaudiere.ca AU SERVICE DE SES MEMBRES! 3568, rue Church, Rawdon, QC J0K 1S0 Tél. : 450 834-2535 / 1 800 363-2788 Télécopieur : 450 834-8100 info@lanaudiere.ca Plan de visibilité

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME ACTUALITÉS VANNES AGGLO JUIN 2014 NOUVEAU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Les 63 conseillers communautaires ont reconduit Pierre Le Bodo dans sa fonction de président de Vannes agglo pour un second mandat. Le 24

Plus en détail

Introduction... 3. Transport actif... 4. Transport interurbain... 5

Introduction... 3. Transport actif... 4. Transport interurbain... 5 2016 Table des matières Introduction... 3 Transport actif... 4 Transport interurbain... 5 Option Transport... 6 A) Service de covoiturage et aires de stationnement... 6 B) Samedi de prendre le bus... 7

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement Sophie Taillefer Agente de développement industriel 11 septembre 2014 mission au cœur de l action pour une gestion

Plus en détail

POLITIQUE D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION OU DE SÉANCES DE PHOTOGRAPHIES.

POLITIQUE D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION OU DE SÉANCES DE PHOTOGRAPHIES. SERVICE DES COMMUNICATIONS Titre : POLITIQUE D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION OU DE SÉANCES DE PHOTOGRAPHIES. Adoptée à la séance du 3 avril 2007

Plus en détail

Liste des sujets COO 2012-2013

Liste des sujets COO 2012-2013 Liste des sujets COO 2012-2013 Entreprise de gestion de benne et acheminement des déchets : Wall-E La société Wall-E est spécialisée dans la production, la gestion et l exploitation des bennes à ordure

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS

MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Objec fs généraux La Poli que de ges on des ma ères résiduelles lors d événements publics définit les principes de base

Plus en détail

ColleCt des ma tièr CYClabl ide PratiQUe

ColleCt des ma tièr CYClabl ide PratiQUe Collecte des matières recyclables GUIDE PRATIQUE À CONSERVER Matières recyclables acceptées dans le bac BLEU Papier et carton MÉTAL Carton ondulé et carton plat Journaux, revues et circulaires Boîtes de

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR)

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DÉPOSÉ À LA CONSULTATION DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL 1 MÉMOIRE DE LA VILLE

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE»

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» MÉMOIRE SUR LE PROJET DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE GATINEAU PRÉSENTÉ À LA COMMISSION CONSULTATIVE PAR GAZIFÈRE LE 20 MAI 2008 INTRODUCTION Au Québec,

Plus en détail

POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE DE DONS ET COMMANDITES Politique n o ADM-0100-2012 Approuvée le : 1 er janvier 2015 Par : Secteur : Patrice Gagnon, directeur général Communications 1 er janvier 2015 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE...

Plus en détail

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE!

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Marie-Ève Chaume Responsable du dossier des Matières résiduelles Conseil régional de l environnement de Montréal mechaume@cremtl.qc.ca 514-842-2890 poste 224

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Méthode de déneigement 2014-2015. Service des travaux publics

Méthode de déneigement 2014-2015. Service des travaux publics Méthode de déneigement 2014-2015 Service des travaux publics TABLE DES MATIÈRES CALENDRIER DES OPÉRATIONS DE DÉNEIGEMENT 1 ÉTAPE 1 (JOUR 1) 2 DÉNEIGEMENT DES RUES, TROTTOIRS ET STATIONNEMENTS 2 ÉTAPE 2

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Compte-rendu de réunion

Compte-rendu de réunion Compte-rendu de réunion RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE DE L INCINÉRATEUR DE LA VILLE DE QUÉBEC 13 septembre 2006 Heure 18 h 30 Endroit Centre culture et environnement Frédéric Back salle 308 870, avenue

Plus en détail

COMMENT FAIRE UNE SAINE GESTION DE SES MATIÈRES RÉSIDUELLES DANS

COMMENT FAIRE UNE SAINE GESTION DE SES MATIÈRES RÉSIDUELLES DANS AGPI Colloque 2013 Hôtel Mortagne Boucherville Mardi 1 er octobre 2013 COMMENT FAIRE UNE SAINE GESTION DE SES MATIÈRES RÉSIDUELLES DANS LES BÂTIMENTS ÉTIENNE ANGERS 1 Plan de la présentation RECYC QUÉBEC

Plus en détail

Optimiser ses processus avec l approche Kaizen

Optimiser ses processus avec l approche Kaizen Optimiser ses processus avec l approche Kaizen Pour des équipes plus efficaces, plus mobilisées et impliquées dans le changement Introduction Les processus d affaires font partie des actifs d une entreprise.

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

Bilan 2012 Gestion des matières résiduelles

Bilan 2012 Gestion des matières résiduelles Bilan 2012 Gestion des matières résiduelles par Delphine Azoulay Chargée de projets - PGMR Janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE 2 2 PORTRAIT GLOBAL 3 2 1 REDUCTION A LA SOURCE 3 2 2 REEMPLOI 4 2

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS PROJETS 2015-2016-2017

PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS PROJETS 2015-2016-2017 PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS PROJETS 2015-2016-2017 Le 1 er décembre 2014 Le programme triennal de dépenses en immobilisations (PTI) pour 2015-2016-2017 présente plusieurs investissements que nous

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Éco-déjeuner-causerie Réseau d échanges du PSDD 17 octobre 2007 1 Contexte Action 1.14 du premier Plan stratégique

Plus en détail

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés.

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés. SERVICES PROFESSIONNELS D UN CABINET D EXPERTS- COMPTABLES POUR LA VÉRIFICATION DES ÉTATS FINANCIERS ANNUELS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY POUR LES TROIS ANNÉES FERMES 2015, 2016 ET 2017 SP-15-166 La Ville

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

DEUXIÈME RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE 2013 PROCÈS-VERBAL LE 16 JUIN 2013

DEUXIÈME RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE 2013 PROCÈS-VERBAL LE 16 JUIN 2013 DEUXIÈME RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE 2013 PROCÈS-VERBAL LE 16 JUIN 2013 Participants Marc Corriveau, conseiller municipal, représentant de la municipalité de Saint-Thomas Gilles Denis, directeur du

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 RÉSOLUTION # R-118-2011 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS

Plus en détail

Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles. Direction Opérations RECYC-QUÉBEC

Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles. Direction Opérations RECYC-QUÉBEC Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles Direction Opérations RECYC-QUÉBEC Objectifs : 1. Soutenir les ICI dans la gestion des matières résiduelles, en rendant plus accessibles

Plus en détail

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE Plan de la présentation Mise en contexte de la Ville de Victoriaville ; Gestion des matières résiduelles ; Des projets des résultats ; Des

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

CALENDRIER de ramassage des déchets

CALENDRIER de ramassage des déchets SECTEUR 1 Vous résidez dans le secteur 1 NE PAS DÉPOSER LES SACS OU LES BACS EN DEHORS DES JOURS DE COLLECTE. DÉPOSER LES SACS OU BACS A PARTIR DE 19H30, LA VEILLE DES JOURS DE COLLECTE. VEILLER A RESPECTER

Plus en détail

Règlement 188 Règlement concernant la vidange périodique des fosses septiques ou de rétention pour les zones VI-1, VI-2, RI-3 et autres.

Règlement 188 Règlement concernant la vidange périodique des fosses septiques ou de rétention pour les zones VI-1, VI-2, RI-3 et autres. Province de Québec Municipalité de St-Mathieu-d Harricana Règlement 188 Règlement concernant la vidange périodique des fosses septiques ou de rétention pour les zones VI-1, VI-2, RI-3 et autres. ATTENDU

Plus en détail

Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or

Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or Présentation La MRC de La Vallée-de-l Or VERT, un mode de vie! Créée en 1981, la Municipalité Régionale de Comté

Plus en détail

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE 1 MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE Qu est ce que c est? cest? La Charte des matières recyclables indique les matières que les citoyens peuvent déposer dans leur

Plus en détail

TROISIÈME RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE 2013 PROCÈS-VERBAL LE 3 OCTOBRE 2013

TROISIÈME RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE 2013 PROCÈS-VERBAL LE 3 OCTOBRE 2013 TROISIÈME RENCONTRE DU COMITÉ DE VIGILANCE 2013 PROCÈS-VERBAL LE 3 OCTOBRE 2013 Participants Marc Corriveau, conseiller municipal, représentant de la municipalité de Saint-Thomas Gilles Côté, Conseil régional

Plus en détail

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Conseil régional de l environnement du Bas-Saint-Laurent Plan de la présentation 1. Gestion

Plus en détail

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION POUR RÉDUIRE L ENFOUISSEMENT

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

PROJET DE RECONSTRUCTION ET D ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX À LA VILLE DE DRUMMONDVILLE

PROJET DE RECONSTRUCTION ET D ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX À LA VILLE DE DRUMMONDVILLE PROJET DE RECONSTRUCTION ET D ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX À LA VILLE DE DRUMMONDVILLE Julie René, Ing Chef de division gestion des infrastructures TABLE DES MATIÈRES Préambule (mise en contexte des projets

Plus en détail

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action Compostage au bureau Principe : composter et réduire les déchets organiques au bureau Cette action encourage le compostage et la réduction des déchets organiques. Le compostage est le principal outil de

Plus en détail

5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca

5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca 5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca Manuel de l exposant - Montréal, le 6 avril, 2009 Cher exposant du 5WEEC, Tel qu

Plus en détail

Les sources d'information utilisées pour dresser le portrait des quantités générées par le secteur municipal sont les suivantes :

Les sources d'information utilisées pour dresser le portrait des quantités générées par le secteur municipal sont les suivantes : . MÉTHODES D'ÉVALUATION DES QUANTITÉS DE MATIÈRES RÉSIDUELLES PRODUITES Les sources d'information utilisées pour dresser le portrait des quantités générées par le secteur municipal sont les suivantes :

Plus en détail

Système de Qualification des Fournisseurs (SQS)

Système de Qualification des Fournisseurs (SQS) Système de Qualification des Fournisseurs (SQS) pour une visibilité des fournisseurs de Shell à l échelle internationale www.shell.com/supplier/qualification Système de Qualification des Fournisseurs (SQS)

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

La vidange de votre installation septique

La vidange de votre installation septique La vidange de votre installation septique Guide du Propriétaire SAISON 2012-2013 «La vidange de votre installation septique un geste important pour l environnement» NOUVEAU SERVICE La municipalité de Saint-Aubert

Plus en détail

ÉCOGESTES PROGRAMME DE SUBVENTIONS

ÉCOGESTES PROGRAMME DE SUBVENTIONS ÉCOGESTES PROGRAMME DE SUBVENTIONS Ville de Carignan Avril 2015 Résolution 15-04-150 La Ville de Carignan désire soutenir les citoyens qui optent pour des choix écoresponsables en offrant des subventions

Plus en détail

TROUSSE DE COMMUNICATION FONDS ÉCO IGA. Trousse de communication destinée à l usage des organismes bénéficiaires de financement du Fonds Éco IGA.

TROUSSE DE COMMUNICATION FONDS ÉCO IGA. Trousse de communication destinée à l usage des organismes bénéficiaires de financement du Fonds Éco IGA. TROUSSE DE COMMUNICATION FONDS ÉCO IGA Trousse de communication destinée à l usage des organismes bénéficiaires de financement du Fonds Éco IGA. TABLE DES MATIÈRES Trousse de communication Fonds Éco IGA

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

SOUTIEN DES ORGANISMES

SOUTIEN DES ORGANISMES POLITIQUE 2008-28 RELATIVE À LA RECONNAISSANCE ET AU SOUTIEN DES ORGANISMES MISSION : La Municipalité se veut un leader facilitateur dans cette démarche. La prise en charge et le faire faire par des partenaires

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

La Vie d'ange Vol.14_mars

La Vie d'ange Vol.14_mars La Vie d'ange Vol.14_mars MRC DE ROUSSILLON 20 DE RÉCUPÉRATION 2015 concours à l intérieur (voir encart) 1989 1994 Première Politique québécoise de gestion des déchets Collecte du recyclage dans la MRC

Plus en détail

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 LE SOMMAIRE EXÉCUTIF DE MON PROJET D AFFAIRES préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 Téléphone : 450 834-5222 Sans frais

Plus en détail

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 1 Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 QUI EST RECYCLEMÉDIAS? 2 RecycleMédias est un organisme privé à but non lucratif. Formé en décembre 2000 et agréé par le

Plus en détail

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL Mémoire soumis lors de la consultation du 14 juin 2004 INTRODUCTION Le Conseil régional de l environnement de Montréal (CRE-Montréal), organisme

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR

POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR POLITIQUE DE PRÊT D ÉQUIPEMENTS AUX ORGANISMES RECONNUS PAR VILLE DE BÉCANCOUR Service à la communauté Ville de Bécancour Mars 2013 Table des matières 1. Préambule... 3 2. But de la politique de prêt d

Plus en détail

Un hôtel étant déjà efficace sur le plan de la rentabilité économique, les actions se rapportent surtout aux volets environnement et société.

Un hôtel étant déjà efficace sur le plan de la rentabilité économique, les actions se rapportent surtout aux volets environnement et société. VOLET SOCIÉTÉ Cette composante du développement durable vise, par des actions concrètes de sensibilisation et de responsabilisation à raffermir les liens entre l industrie et la main d œuvre hôtelière.

Plus en détail

COMITE DE VIGILANCE DU L.E.T. PROCES-VERBAL DU VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007

COMITE DE VIGILANCE DU L.E.T. PROCES-VERBAL DU VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007 PROVINCE DE QUEBEC COMITE DE VIGILANCE DU L.E.T. PROCES-VERBAL DU VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007 Le 23 novembre 2007 se tenait à la salle de réunion du bâtiment administratif du Service de l'entretien du territoire

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins Antonin Bouchard, ing., D.E.S.S. Directeur associé, exploitation & redéploiement 10 avril 2008 Colloque San-Tech Collaboration: M. Vincent Lacouline OBJECTIFS

Plus en détail

Caractérisation des matières résiduelles éliminées provenant du secteur résidentiel de la MRC de Memphrémagog

Caractérisation des matières résiduelles éliminées provenant du secteur résidentiel de la MRC de Memphrémagog Caractérisation des matières résiduelles éliminées provenant du secteur résidentiel de la MRC de Memphrémagog Monique Clément, B.Sc. DGE, Recycologue Document synthèse réalisé par la MRC de Memphrémagog

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 10 mars 2015, à la mairie

EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 10 mars 2015, à la mairie Direction du greffe EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 10 mars 2015, à la mairie RÈGLEMENT NUMERO A-2015-02 d imposition décrétant

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

Montréal, 21 septembre 2015

Montréal, 21 septembre 2015 Montréal, 21 septembre 2015 Commission de l environnement Communauté métropolitaine de Montréal 1002, rue Sherbrooke Ouest, bureau 2400 Montréal, QC H3A 3L6 Mesdames et messieurs les membres de la Commission,

Plus en détail

Réduction à la source Réutilisation Recyclage Valorisation Réduction à la source Réutilisation Recyclage Valorisation Réduction à la source

Réduction à la source Réutilisation Recyclage Valorisation Réduction à la source Réutilisation Recyclage Valorisation Réduction à la source Pour la 12 e édition de la Semaine Québécoise de Réduction des Déchets (SQRD), l Éco de la Pointe-aux-Prairies vous a embarqué au cœur de la «Génération 3RV» prairivoise. Ainsi, du 15 au 19 octobre 2012,

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail