éditorial Christian Poncelet Ancien Président du Sénat Président du Conseil général

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "éditorial Christian Poncelet Ancien Président du Sénat Président du Conseil général"

Transcription

1

2

3 éditorial Le quart de la population Vosgienne a soixante ans ou plus!.. et à partir de cet âge, nous rentrons dans la définition des «seniors». Mais vous l avez bien compris, les attentes et les besoins du jeune retraité n ont rien à voir avec ceux de nos plus que centenaires. En effet, l allongement de la durée de vie, conquête majeure de l homme en même temps que privilège des sociétés ayant la chance d être développées, amène à la cœxistence de quatre ou cinq générations différentes. Cette augmentation de la durée de vie devient aussi un défi pour les systèmes d aides, de soins, de loisirs... Pour relever ce challenge, le Conseil général des Vosges dans son domaine de compétence, développe des réponses diverses, départementales (comme Vosges Info Senior) ou de proximité et s implique fortement dans la modernisation des établissements d hébergement ou dans un maintien à domicile de qualité. Cette action va s accentuer fortement dans les cinq années à venir dans le cadre du nouveau schéma gérontologique. Dans ce cadre et pour disposer d une offre de proximité sur tout le territoire vosgien, il est prévu d aménager des lieux d accueil et d écoute de proximité permettant d améliorer le service rendu aux Vosgiens en regroupant sur un même site les personnels spécialisés en gérontologie du Conseil général, ceux des CLIC (centres locaux d informations et de coordination) ou des services spécialisés pour l accompagnement de personnes handicapées. Dans le même objectif et pour contribuer à améliorer l information de chacun, le Conseil général vous propose ce guide, comportant des données pratiques et utiles. Destiné à tous les retraités et à leurs proches, il doit permettre aussi à ceux que la maladie et l âge affaiblissent d avoir des conseils pratiques pour mieux vivre, tout en apportant à l ensemble des Vosgiens des informations sur les activités de loisirs et de culture ouvertes à tous. Une des richesses de notre département est faite, de ces hommes et femmes, seniors d un département qui souhaite ajouter de la vie aux années et non pas des années à la vie. Christian Poncelet Ancien Président du Sénat Président du Conseil général

4

5

6 4 Votre lieu de vie AMÉLIORER VOTRE HABITAT

7 AMÉLIORER VOTRE HABITAT Vous souhaitez aménager votre logement Un logement confortable et accessible est un atout important pour permettre d y demeurer lorsque la «corvée de bois» ou la montée des escaliers deviennent difficiles. Diverses aides existent si vous envisagez des travaux ou aménagements pour adapter votre résidence. Des conseils pour rendre votre logement plus accessible Vous aider dans vos démarches : par des conseils spécifiques parfois nécessaires pour les personnes ayant des difficultés de mobilité (par exemple pour le remplacement d une baignoire par une douche ou la mise en place d un monte-escalier) : l intervention d un ergothérapeute peut être proposée afin de prévoir l aménagement le plus adapté, par un accompagnement dans l élaboration de devis auprès des entreprises ou la recherche de financeurs. Des financements En fonction de la situation, différents organismes peuvent être sollicités (ANAH, caisses de retraite, Conseil général...) Le Conseil général des Vosges aide au financement des travaux. Afin de permettre aux personnes âgées de plus de 60 ans de rester à domicile, le Conseil général des Vosges aide au financement de travaux visant à améliorer l accessibilité du logement. Cette aide est accordée par le Département sous conditions de ressources et de dépendance, à hauteur de 15 % du coût des travaux d accessibilité et dans la limite de 2310, lorsque ce financement ne peut pas être fait dans le cadre de l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA). ( Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior n Azur : internet : 5

8 AMÉLIORER VOTRE HABITAT Les dix règles d or pour créer un habitat confortable Rester dans sa maison, c est bien! Mais avec quelques petits aménagements, c est mieux! Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer votre confort : 1 Éliminez les obstacles : petits objets, fils électriques ou plantes vertes dans les lieux de passage. 2 Limitez les risques de glisser sur le sol : privilégiez la moquette aux revêtements de sol glissant, supprimez les descentes de lit, fixez ou enlevez les tapis. 3 Installez des points d appui : les rampes dans les escaliers (même quelques marches) sont indispensables et peuvent être posées des 2 cotés. 4 Soignez l éclairage : évitez autant la pénombre que l éblouissement ou les contrastes trop forts. La lumière idéale est constituée de plusieurs sources lumineuses assez puissantes (un seul plafonnier crée des zones d ombre). 5 Multipliez les possibilités de vous asseoir en installant des sièges dans toutes les pièces, en particulier à la salle de bain. 7 Rangez à portée de main les objets les plus utilisés. Ne mettez pas en hauteur les objets les plus lourds. Évitez de monter sur un escabeau. Si cela est indispensable, utilisez un marche pied de 2 ou 3 marches larges et antidérapantes. 8 Évitez les risques d enfermement dans les sanitaires, en supprimant les loquets dont le fonctionnement est douteux. 9 Privilégiez les volets électriques, plus simples à manipuler. 10 Ne négligez pas l extérieur : les accès à la rue, à la boîte aux lettres ou à la poubelle sont aussi importants que l accès à la chambre. Une maison habitable, c est une maison dans laquelle entrée et sortie se font facilement. Le jardin peut être dangereux s il y a des outils ou des tuyaux d arrosage. Vérifier également la stabilité des dalles. 6 Évitez de vous baisser inutilement : si vous faites des travaux, penser à mettre les prises électriques au même niveau que les interrupteurs. Utilisez une balayette à long manche. 6 ( Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior : téléphone n Azur : internet :

9 AMÉLIORER VOTRE HABITAT Des conseils pour vivre en sécurité et éviter des accidents Bien vivre chez soi, cela signifie aussi limiter les risques en évitant les pièges. Risques d incendie Vous avez besoin d au moins deux postes téléphoniques par appartement : un dans le séjour, un dans la chambre, dont un téléphone sans fil dans lequel vous aurez programmé les numéros importants (avec écran à gros chiffres). Si vous êtes isolé, pensez à la téléassistance Demandez à un électricien de vérifier votre système électrique qui peut être ancien ou défectueux. N oubliez pas de faire ramoner la cheminée et d entretenir la chaudière. Installez des détecteurs d oxyde de carbone (Co) et de fumée. Les lieux de passage, les couloirs, les escaliers Ils doivent être impérativement éclairés et dégagés, sans tapis ni meubles encombrants. Des rampes peuvent être installées dans les couloirs. Elles sont indispensables dans les escaliers. Les nez de marche de ceux-ci peuvent être pourvus de système anti-dérapant. Le salon, la chambre Vos sièges doivent être adaptés à votre poids et à votre taille. Le téléviseur doit être en bon état de fonctionnement et ne doit pas rester en état de veille. Si des écouteurs vous sont nécessaires, préférez-les sans fil. Le lit et la literie doivent être adaptés (bonne hauteur et de bonne qualité). La table de nuit doit être accessible et les interrupteurs d éclairage à portée de main. La salle de bain Prévoyez un siège à côté du lavabo pour la toilette. Faites installer des barres de maintien. Préférez les mitigeurs pour éviter de vous brûler. Faites l inventaire de votre pharmacie régulièrement et rapportez à la pharmacie les médicaments périmés. Préparez ou faites préparer un semainier et laissez les ordonnances de votre médecin à proximité. Les WC Équipez-les d un rehausseur si nécessaire, faites installer des barres de maintien, assurez-vous que la chasse d eau est facile à manipuler. Ne vous y enfermez pas. La nuit, pour vous rendre aux WC, il faut allumer les lampes. Les chutes Elles ont lieu fréquemment dans la chambre à coucher et la salle de bain. Outre l aménagement du domicile, il faut se lever doucement du lit (attendre quelques minutes assis sur le bord) et être bien chaussé. Pour votre sécurité, chaque pièce de votre appartement doit être prise en compte, mais également les parties communes de votre immeuble. 7

10 8 Votre lieu de vie BIEN VIVRE CHEZ VOUS

11 BIEN VIVRE CHEZ VOUS Pour rester chez vous dans les meilleures conditions De multiples services sont à votre disposition : Pour éviter la préparation des repas > Le portage de repas permet aux personnes, qui sont dans l incapacité momentanée ou durable de préparer un repas, de le recevoir à domicile. Ces repas sont livrés chauds ou prêts à réchauffer. Cette solution garantit une nourriture équilibrée. Le prix du repas reste à la charge de la personne âgée mais cette dernière peut solliciter une aide financière pour les frais de portage auprès de certaines caisses de retraite et dans le cadre de l APA. > Le repas en établissement peut être pris, principalement, dans des maisons de retraite, des foyers logements qui accueillent, chaque midi, des personnes âgées valides qui souhaitent éviter la contrainte de préparer un repas et avoir un contact avec l extérieur pour briser l isolement Besoin d aide pour vous assister dans les tâches de la vie de tous les jours? Des organismes d aide à domicile disposent d intervenants professionnels ayant pour mission l accompagnement global de la personne âgée. Peuvent être proposés : le soutien pour l accomplissement des actes de la vie quotidienne (entretien du logement, courses, préparation des repas) et pour les activités sociales et de loisirs (aide pour les démarches administratives, les trajets pour se rendre à une consultation médicale, chez le coiffeur...), ainsi que l aide à la personne (toilette, habillage...) lorsque cela est nécessaire. L aide à domicile apporte aussi une présence et un soutien moral précieux pour les personnes vivant totalement seules. 24 h/24, vous voulez être entendu et secouru? La téléassistance permet aux personnes qui se sentent isolées, qui redoutent un malaise, un accident, une agression d être en liaison avec l extérieur 24h sur 24, 7 jours sur 7. Ce système est simple : par une pression sur un bouton placé sur un accessoire tel un médaillon ou une montre, la personne âgée signale qu elle a besoin d aide. Habituellement, la centrale d écoute demande à une personne de confiance de se rendre à son domicile (famille, voisin...). S il s agit d une situation d urgence médicale, la centrale d écoute peut alerter le SAMU ou un médecin. Les soins infirmiers à domicile Les services de soins infirmiers à domicile interviennent sur prescription du médecin traitant, afin d éviter une hospitalisation, de faciliter un retour à domicile ou encore de retarder une admission en structure d hébergement médicalisée. Pour ce faire, les services de soins infirmiers à domicile dispensent des soins paramédicaux (infirmier en particulier) et d hygiène ainsi qu une aide dans l accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne. Ces soins prescrits par le médecin, sont pris en charge par l assurance maladie. Hospitalisation à domicile L hospitalisation à domicile est destinée à des personnes gravement malades. C est une prise en charge globale, par une équipe hospitalière, à domicile. Les soins apportés sont les mêmes qu en établissement hospitalier, et sont assurés avec une qualité identique, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Ils se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par la complexité et la fréquence des actes. L hospitalisation à domicile est mise en place, avec l accord du malade et de son entourage. Le forfait journalier est pris en charge par l assurance maladie. [ ] 9

12 BIEN VIVRE CHEZ VOUS [ ] Vous avez envie de continuer à faire votre jardin, ou des petits travaux? Des associations proposent de vous aider à réaliser des petits travaux tels que le jardinage, le bricolage ou le dépannage informatique. En complément du domicile, diverses formules existent > L accueil familial social Se situant comme une alternative entre le maintien à domicile et l accueil en établissement, il permet à une personne de 60 ans et plus, d être accueillie de manière permanente ou non, et moyennant rétribution, au domicile d une personne titulaire d un agrément délivré par le Président du Conseil général. > L accueil temporaire est proposé par une structure d hébergement aux personnes âgées, pour une durée déterminée. Il comprend l hébergement, la restauration et l entretien de la chambre et du linge. Certains établissements assurant un hébergement permanent possèdent quelques lits en accueil temporaire. > L accueil de jour Les personnes âgées sont accueillies, généralement dans des maisons de retraite, quelques journées ou demi-journées par semaine où sont proposées des activités visant à stimuler leur mémoire et à se réadapter à la vie quotidienne Cela leur permet de sortir de leur isolement et d offrir aussi des moments de répit à leur entourage. Compte tenu de leurs besoins particuliers, il existe des places spécialement dédiées aux personnes désorientées. ( Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior : n Azur : internet : 10

13 BIEN VIVRE CHEZ VOUS Des financements pour vous accompagner Des solutions adaptées APA et autres aides Le Conseil général verse une prestation en nature, l Allocation personnalisée d autonomie (APA). Elle contribue à la prise en charge des frais liés à la dépendance des personnes âgées ayant besoin d une aide pour les actes essentiels de la vie (toilette, habillage...). Le montant de l APA est fonction du niveau de dépendance et des ressources de la personne. Pour les personnes ne remplissant pas les conditions de dépendance pour bénéficier de l APA, d autres soutiens financiers sont possibles en fonction des revenus : l aide sociale départementale, les différentes caisses de retraite. Les avantages fiscaux L exonération des cotisations patronales pour l emploi d une aide à domicile peut être demandée par les personnes âgées de plus de 70 ans qui ont recours à une personne de leur choix (ou qui sans avoir atteint cet âge ont des besoins d aide particuliers. Réduction sur l impôt sur le revenu L employeur d une aide à domicile a droit à une réduction d impôt égale à 50% des dépenses engagées (salaires versés, cotisations patronales et salariales acquittées) dans une certaine limite annuelle. NB : seule la part effectivement à charge doit être déclarée (il convient donc de déduire l APA par exemple). Les différentes formules d emploi Vous choisirez la formule d emploi à domicile selon les fonctions (tâches simples ou plus complexes) que vous voulez confier à votre employé et les responsabilités que vous souhaitez ou ne souhaitez plus assumer. Le gré à gré (ou emploi direct) : vous êtes l employeur de la personne qui intervient à votre domicile. Vous vous occupez du recrutement et des démarches administratives (déclaration à l URSSAF, cotisations, bulletins de salaire ). Vous êtes chargé de l organisation du travail, du remplacement de l employé en cas d absence, de la rémunération en application de la convention collective des salariés. L organisme mandataire : comme dans le cas de l emploi direct, vous avez le statut d employeur. Toutefois, un service mandataire vous aide dans vos démarches administratives (bulletins de paye, calcul des cotisations sociales, déclarations trimestrielles, etc.). L organisme prestataire : le service prestataire fournit un service à votre domicile. Il assure la responsabilité de l intervention, il est l employeur. Il n y a pas de lien entre l employé et vous. Vous ne versez pas de salaire mais réglez une facture. Le Chèque Emploi Service Universel Bancaire (ancien Chèque Emploi Service) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile. Il s utilise comme un chèque bancaire et est diffusé par des établissements bancaires. Le chéquier comprend des chèques à remplir pour payer le salarié ainsi que des volets sociaux pour le déclarer. Pour les emplois de salariés à domicile dont la durée dépasse huit heures par semaine ou quatre semaines consécutives dans l année, vous devez établir un contrat de travail par écrit. Pour des durées inférieures déclarées avec le CESU, vous n êtes pas obligé d établir un contrat de travail par écrit (mais c est bien entendu possible et même conseillé). ( Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior : n Azur : internet : 11

14 12 BIEN VIVRE CHEZ VOUS Les CLIC, vos interlocuteurs de proximité Les CLIC (centres locaux d information et de coordination gérontologiques) sont destinés aux personnes âgées, à leurs familles et aux professionnels. Ils sont composés de professionnels du domaine de la santé, du domaine social et administratif et proposent une aide individualisée, confidentielle et gratuite (financement majoritairement apporté par le Conseil général) Les CLIC informent notamment sur : la vie quotidienne, la santé et la sécurité, l habitat, l hébergement en maison de retraite, la vie sociale et culturelle, l accès aux droits, évaluent les besoins, et selon la demande et les difficultés, aident pour la mise en place effective des différents services d aide à domicile, organisent le soutien à domicile, en partenariat avec les services d aide à domicile et les professionnels de la santé et du social, coordonnent un réseau de professionnels du domaine médico-social afin de répondre aux attentes des retraités et aux besoins de territoire, insufflent une dynamique de territoire en organisant des actions collectives pour la population, les aidants naturels, les professionnels et en faisant remonter aux institutions les observations pertinentes sur le territoire, analysent les situations de maltraitance des personnes âgées vivant à domicile et recherchent les réponses médico-sociales adaptées avec les partenaires concernés.

15 BIEN VIVRE CHEZ VOUS Répartition des CLIC sur le département Coussey Neufchâteau Châtenois Mirecourt Charmes Châtel sur Moselle Rambervillers Raon l'etape Saint-Dié Brouvelieures Ouest Senones Provenchères -sur-fave Est Bulgnéville Lamarche Vittel Monthureux sur-saône Darney Dompaire Bains les Bains Ouest Xertigny Est Epinal Plombières les-bains Bruyères Remiremont Corcieux Gérardmer Saulxures sur Moselotte Fraize Le Thillot CLIC entre Montagne et Mortagne Hôpital de l Avison BRUYÈRES Tél. : CLIC Centre Vosges 131, rue de la Gare DOMPAIRE Tél. : CLIC d Épinal et Couronne 15, place de l Atre ÉPINAL Tél. : CLIC de la Plaine des Vosges 39, rue Jules Ferry NEUFCHÂTEAU Tél. : CLIC de Remiremont et Vallées 8, place Henri Utard REMIREMONT Tél. : CLIC de la Déodatie Maison de la Solidarité 26, rue d Amérique SAINT DIÉ DES VOSGES Tél. : ( Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior : téléphone n Azur : internet : 13

16 14 Votre lieu de vie BIEN VIVRE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT

17 BIEN VIVRE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT Les établissements d hébergement, des formules d accueil à choisir en fonction de vos besoins Lorsque le maintien au domicile devient trop difficile et que la sécurité n est plus suffisante, que l isolement pèse, l entrée en établissement apporte une alternative pour bénéficier d une présence sécurisante et/ou d une infrastructure médicalisée. Elle permet d accéder à plus de confort et d éviter la solitude. Les foyers logements Dans ces structures, chaque locataire dispose d un logement à meubler, souvent équipé d un sanitaire et d un coin cuisine. Certains services comme la restauration ou l animation sont mis à la disposition des locataires qui le souhaitent. Cette formule permet à chaque personne de garder un espace privatif tout en lui offrant la possibilité de bénéficier de services et d activités en commun. Les maisons de retraite Ce sont des établissements qui assurent l hébergement, la restauration, et l aide au quotidien des personnes âgées accueillies. La plupart des maisons de retraite du département sont des établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) qui accueillent et accompagnent des personnes âgées dépendantes physiquement et/ou psychiquement et leur assurent les soins nécessaires à leur état de santé. Les unités de soins de longue durée (USLD) Ces unités accueillent des personnes dépendantes dont la santé nécessite une surveillance et des soins permanents. Le forfait soins est pris en charge par l assurance maladie et le coût de l hébergement est à la charge de la personne (voir page 19). 15

18 BIEN VIVRE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT Des droits qui garantissent votre liberté et la qualité du service Depuis 2002, le législateur a souhaité réaffirmer les droits de chaque personne âgée dans les établissements et services au travers de sept mesures 1 - le respect de la dignité, l intégrité, la vie privée, l intimité et la sécurité 2 - le libre choix entre des prestations à domicile et en établissement 3 - un accompagnement individualisé et de qualité respectant un consentement éclairé 4 - la confidentialité des données concernant la personne 5 - l accès à l information 6- l information de la personne sur ses droits fondamentaux et les voies de recours disponibles 7 - la participation directe au projet d accueil et d accompagnement. 16 ( Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior : téléphone n Azur : internet :

19 BIEN VIVRE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT Les maisons de retraite, convivialité et soins adaptés Depuis plus de 20 ans, le département des Vosges œuvre pour la rénovation et la reconstruction de ses établissements pour améliorer le confort de leurs résidents. Toujours plus d animation L animation constitue un point central de la vie quotidienne dans ces établissements. Ainsi le Conseil général a souhaité accompagner les importants travaux de modernisation par le développement de la vie sociale et culturelle des résidents et ouvrir les établissements dans une dynamique de développement local. Embauche de nouveaux animateurs, augmentation de l offre culturelle en mobilisant différents services du Département (Division culturelle, AVDAMC, Bibliothèque départementale, Archives Départementales ). Des artistes en résidence Chaque année, une résidence d artiste est organisée dans les maisons de retraite. Pour exemple, en , une résidence d artiste a été accueillie dans neuf maisons de retraite. Cela partait d un constat fort : la vie en communauté engendre toujours une forme d anonymat ; aussi il a été proposé de travailler sur le thème du souvenir et du récit de vie. En accueillant durant cinq mois dans les Vosges Marie Bouts, artiste, à été à l écoute des personnes âgées. Elle a constitué un fond documentaire exceptionnel d enregistrements sonores et de dessins. Expositions dans les établissements, diffusion d un cahier de souvenirs, ateliers mémoire, lectures à voix haute, spectacles vivants sont maintenant proposés chaque année dans les autres établissements. Des maisons dans une dynamique de développement social local Dans certaines maisons, des crèches sont installées comme à Saulxures-sur-Moselotte, ou une cantine scolaire comme à Ville-sur-Illon, ou des échanges avec les écoles environnantes qui développent les liens intergénérationnels comme avec l école de Musique à Granges-sur-Vologne. Le marché de Noël du village se déroule dans l enceinte de l établissement comme au Val d Ajol et à Mattaincourt. Des cyber maisons de retraite Plus d une douzaine de maisons sont déjà équipées en atelier multimédia afin de répondre à la forte curiosité des résidents et faire découvrir les trésors inépuisables d Internet. Des ponts s établissent avec des écoles, des lycées professionnels. De nouvelles formes d échanges s organisent avec les familles. De nouvelles créations d unité de vie protégée Lors de chaque opération de modernisation des établissements, le Conseil général encourage la création d unité de vie protégée. Il s agit de petites unités spécialement destinées à l accueil de personnes atteintes d une maladie d Alzheimer ou apparentée. Les résidents bénéficient d un environnement adapté et d une prise en charge spécifique. Chaque année de nouvelles constructions de ces unités ont lieu afin de permettre une couverture départementale dans les 5 années à venir. 17

20 18 BIEN VIVRE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT Bien choisir son établissement, quelques conseils Il existe plusieurs types d établissements, aux tarifs, caractéristiques et prestations fort variables. Comment se repérer et effectuer le meilleur choix? En premier lieu, il s agit de connaître précisément votre besoin en terme de zone géographique : La proximité permet à vos proches de vous rendre visite le plus souvent possible et vous offre la possibilité de ne pas vous éloigner de votre lieu de vie. Ensuite, il faut visiter les établissements qui vous intéressent. N hésitez pas à vous faire accompagner et à poser toutes les questions qui vous préoccupent. Il est important de connaître l organisation de la vie quotidienne. ( À quelle heure se passe le petit déjeuner, le repas du soir, le coucher? Vos proches pourront-ils vous rendre visite à tout moment? Pouvez-vous apporter des objets, des photos, des meubles de votre ancien domicile? A l occasion de cette visite, vous croiserez peut être un résident que vous connaissez déjà... Vous pouvez aussi opter pour un séjour temporaire afin de faire connaissance... Liste complète des établissements disponible sur demande : Vosges Info Senior : tél. n Azur : internet :

21 BIEN VIVRE EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT Les frais d hébergement, plusieurs aides pour s en acquitter Quel que soit votre mode d hébergement collectif, vous devez en financer le coût. Si vos revenus ne vous permettent pas de le faire, des aides peuvent vous être attribuées. ( Les aides au logement Il existe deux sortes d aide (qui ne sont pas cumulables) : l Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l Allocation de Logement à Caractère Social (ALS). L établissement vous renseignera sur le type d aide attribuable. Pour toute demande, il faut s adresser à : Caisse d allocations familiales des Vosges (CAF) 30, chemin de la Belle au Bois Dormant ÉPINAL Tél. : L aide sociale à l hébergement Vous pouvez en bénéficier si : vous êtes âgé de plus de 65 ans ou 60 en cas d inaptitude au travail, vous ne disposez pas de ressources suffisantes pour financer vos frais de séjour, vous êtes hébergé dans un établissement habilité à recevoir des bénéficiaires de l aide sociale, ou chez un particulier agréé. La demande de prise en charge des frais d hébergement au titre de l aide sociale doit être déposée à la mairie de la commune de résidence, si possible avant l entrée dans l établissement et au plus tard dans les deux mois qui suivent. Conséquences de l admission à l aide sociale L intervention de l aide sociale n étant que subsidiaire, l obligation alimentaire est mise en œuvre : la situation des obligés alimentaires du bénéficiaire est étudiée. Les sommes versées par le Département au titre de l aide sociale à l hébergement peuvent être récupérées sur la succession du bénéficiaire dès le premier euro. Ces aides sont cumulables avec l APA. Celle-ci finance les frais liés à la dépendance en cas d accueil dans un établissement ou chez un particulier agréé. ( L allocation personnalisée d autonomie En établissement, l APA permet de couvrir en tout ou partie, la différence entre le tarif dépendance qui vous est applicable et celui facturé aux personnes les plus autonomes. C est l équipe soignante de l établissement, sous la responsabilité du médecin coordonnateur, qui évalue le niveau de dépendance, avec un contrôle annuel effectué par un médecin du Conseil général, de l assurance maladie et de l État Pour tous renseignements complémentaires : Vosges Info Senior : téléphone n Azur : internet : 19

22 20 Votre vie quotidienne VOUS ENGAGER DANS DE NOUVELLES RENCONTRES

23

24 22 VOUS ENGAGER DANS DE NOUVELLES RENCONTRES Le bénévolat pour apporter de l aide et du réconfort Quelques exemples parmi d autres : Vous avez du temps, vous avez envie de vous impliquer et de donner un peu d écoute, de chaleur et d attention ( ( France Bénévolat Vous voulez agir, vous rendre utile, faire partager votre expérience? De manière ponctuelle ou régulière? Vous souhaitez faire du bénévolat, vous cherchez une association qui va répondre à votre désir, trouver les jours qui conviennent et qui n empêchent pas de voir vos petits-enfants ou de manquer vos activités personnelles... France Bénévolat est le premier réseau français de mise en relation des associations et des bénévoles. Sa vocation est de développer le bénévolat associatif et de faire progresser la gestion des ressources humaines bénévoles. France Bénévolat - tél. : Les Blouses Roses L association Les Blouses Roses apporte un soutien aux malades de tout âge, du bébé à la personne âgée, par des activités ludiques, créatives ou artistiques. L intervention est bénévole, sur la base d une convention de partenariat avec les établissements médicaux-sociaux : hôpital et maison de retraite principalement. Dès l accord d un nouveau service ou nouvel établissement pour accueillir Les Blouses Roses, l association met tout en œuvre pour recruter le nombre de bénévoles souhaité. Une double formation est assurée : un soutien psychologique pour affronter plus facilement la maladie et la vieillesse et un apprentissage à de nombreuses techniques d animations ludiques et créatives. Les Blouses Roses Epinal 18, rue de la République THAON LES VOSGES Tél. : Lire et faire lire Lire et faire lire est un programme national périscolaire d ouverture à la lecture et de solidarité intergénérationnelle inspiré d une action menée à Brest depuis 18 ans. A la demande de l enseignant et en cohérence avec le projet d école et les pratiques pédagogiques, des retraités bénévoles offrent une partie de leur temps libre aux enfants des écoles maternelles et primaires pour stimuler leur goût de la lecture et favoriser leur approche de la littérature. Des séances de lecture sont ainsi organisées en petits groupes, une ou plusieurs fois par semaine, durant toute l année scolaire, dans une démarche axée sur le plaisir de lire et la rencontre entre les générations. Dans les Vosges de nombreux sites sont opérationnels avec un peu plus de 80 lecteurs bénévoles. ( Fédération des Œuvres Laïques. 88 4, quai des Bons-Enfants - BP EPINAL Cedex Tél. : courriel :

LISTE DES MAISONS DE RETRAITE

LISTE DES MAISONS DE RETRAITE LISTE DES MAISONS DE RETRAITE LES ETABLISSEMENTS HABILITES A L AIDE SOCIALE «La Résidence» 9 avenue André Demazure 88240 BAINS-LES-BAINS 03.29.36.32.28 «Home du Cameroun» 50, rue de Vielsalm 03.29.50.52.51

Plus en détail

Établissements d hébergement pour personnes âgées

Établissements d hébergement pour personnes âgées s d hébergement pour personnes âgées Tarifs journaliers 2014 Pôle Développement des Solidarités Service des Établissements Sociaux et Médico-sociaux 2, rue Grennevo 88026 Epinal Cedex tél. : 03 29 29 88

Plus en détail

Établissements d hébergement pour personnes âgées Tarifs journaliers 2012

Établissements d hébergement pour personnes âgées Tarifs journaliers 2012 Établissements d hébergement pour personnes âgées Tarifs journaliers 2012 Pôle Développement de la Solidarité Service des Établissements Sociaux et Médico-sociaux Photographie de couverture : La Résidence

Plus en détail

Établissements d hébergement

Établissements d hébergement Établissements d hébergement pour personnes âgées Tarifs journaliers 2011 Pôle Développement de la Solidarité Service des Établissements Sociaux & Médico-sociaux Sommaire : Carte des établissements d

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

LISTE DES MAISONS DE RETRAITE

LISTE DES MAISONS DE RETRAITE LISTE DES MAISONS DE RETRAITE LES ETABLISSEMENTS HABILITES A L AIDE SOCIALE «Les sentiers d automne» 50, rue du Chesnois 88240 BAINS-LES-BAINS 03.29.36.32.28 Résidence «Home du Cameroun» 52, rue de Vielsalm

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES S D ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES Familles de France 28 Pce Saint-Georges 75009 PARIS Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Les tarifs en EHPAD (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le prix journalier en EHPAD est composé du tarif Hébergement, du tarif Dépendance et du forfait Soins. Le tarif Hébergement

Plus en détail

Améliorer son logement pour économiser l énergie... C est à la portée de tous!

Améliorer son logement pour économiser l énergie... C est à la portée de tous! Améliorer son logement pour économiser l énergie... C est à la portée de tous! Dans le cadre du Plan Climat-Energie Territorial, le Syndicat Mixte du SCoT des Vosges Centrales vous présente : Face à la

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Préface Page 3. La maladie en quelques mots Page 4 à 5. 1 - Doutes et interrogations Page 6 à 7. 2 - Le diagnostic. Page 8

Préface Page 3. La maladie en quelques mots Page 4 à 5. 1 - Doutes et interrogations Page 6 à 7. 2 - Le diagnostic. Page 8 SOMMAIRE Préface Page 3 La maladie en quelques mots Page 4 à 5 1 - Doutes et interrogations Page 6 à 7 2 - Le diagnostic. Page 8 3 - Les aides Page 9 à 11 3.1 - Le soutien à domicile (ménage, courses,

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1)

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1) II.1 - LES AIDES A DOMICILE () EVALUATION DES BESOINS Selon le degré de dépendance et les besoins de la personne handicapée, différents services peuvent être mis en place : - Les aides ménagères vont assurer

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

L hébergement en accueil familial

L hébergement en accueil familial L hébergement en accueil familial PERSONNES ÂGÉES PROFESSIONNELS ACCOMPAGNEMENT LIEUX D ACCUEIL ACCUEILLIS PERSONNES HANDICAPÉES GUIDE ANTSROTECTION D ACCOMPAGNEMENT MATERNELLE DE LA PERSONNE ACCUEILLIE

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint Prendre soin Résidence les jardins médicis pontpoint Résidence Les Jardins Médicis Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence médicalisée située dans un environnement calme et verdoyant,

Plus en détail

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs)

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) 7Les droits sociaux Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) Les droits économiques Généralement à 18 ans, et parfois pour une durée plus ou

Plus en détail

BESOIN D UN HEBERGEMENT POUR UNE

BESOIN D UN HEBERGEMENT POUR UNE BESOIN D UN HEBERGEMENT POUR UNE PERSONNE AGEE AUTONOME? Les structures d accueil Foyers logements Pages 2 à 6 Résidences Services Pages 7 à 8 Résidence seniors Page 8 1 L HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

L accueil familial en faveur des Personnes agées

L accueil familial en faveur des Personnes agées I VOLET 3 L accueil familial en faveur des Personnes agées 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux personnes âgées. Il contribue

Plus en détail

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT Le présent règlement intérieur est applicable aux résidents ayant signé le contrat de séjour du foyer-logement du Val, conformément aux dispositions

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services Soins à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services Soins à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services Soins à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil.

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil. PREAMBULE : Le présent règlement de fonctionnement décrit les modalités mises en œuvre par le service pour remplir sa mission. Il est le garant du respect du droit commun qui s applique à tout citoyen

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Prendre soin RÉSIDENCE LES RIVALIÈRES LE VAUDREUIL

Prendre soin RÉSIDENCE LES RIVALIÈRES LE VAUDREUIL Prendre soin RÉSIDENCE LES RIVALIÈRES LE VAUDREUIL Résidence Les Rivalières Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence médicalisée située dans un quartier pavillonnaire et verdoyant des

Plus en détail

ALZHEIMER Malades, familles, entourage, le Conseil général est à vos côtés

ALZHEIMER Malades, familles, entourage, le Conseil général est à vos côtés ALZHEIMER Malades, familles, entourage, le Conseil général est à vos côtés Quand la mémoire vacille Souvenirs enterrés, mémoire défaillante, oubli des gestes d autonomie les plus élémentaires, la maladie

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Maisons de Retraite Etablissements sanitaires Etablissements pour Personnes Agées

Maisons de Retraite Etablissements sanitaires Etablissements pour Personnes Agées Les Ateliers Mémoire 5 mai 2014 Maisons de Retraite Etablissements sanitaires Etablissements pour Personnes Agées Serge PALANQUE Parcours de Vie Moyen d une personne ARCEA- Saclay: Nombre total d adhérents:

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Le Centre Hospitalier de Confolens, représenté par Mademoiselle Catherine ROBIC, directrice dénommée ci-après «l établissement»

CONTRAT DE SEJOUR. Le Centre Hospitalier de Confolens, représenté par Mademoiselle Catherine ROBIC, directrice dénommée ci-après «l établissement» CENTRE HOSPITALIER DE CONFOLENS UNITE DE SOINS DE LONGUE DUREE (USLD) ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES (EHPAD) Rue Labajouderie 16500 CONFOLENS Tél. : 05.45.84.40.40 fax : 05.45.84.44.04

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

BIENVENUE A LA RESIDENCE SIMONE VEIL

BIENVENUE A LA RESIDENCE SIMONE VEIL RÉSIDENCE SIMONEVEIL 10 RUE BOURGELAT 94700 MAISONS-ALFORT Livret d accueil Résidence Simone VEIL MAISONS-ALFORT Isatis Date de parution 2014 BIENVENUE A LA RESIDENCE SIMONE VEIL La résidence Simone VEIL

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

Le Doro Secure est un véritable téléphone portable! Fonctionnement du service. 1. Un problème? Un malaise? 2. Le plateau d écoute Filien ADMR

Le Doro Secure est un véritable téléphone portable! Fonctionnement du service. 1. Un problème? Un malaise? 2. Le plateau d écoute Filien ADMR Fonctionnement du service 1. Un problème? Un malaise? Où que vous soyez en ville en faisant vos courses, en campagne lors d une promenade, le jour, la nuit, un week-end, un jour férié... Il vous suffit

Plus en détail

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES

BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES BIENVENUE A L EHPAD SAINT FRANCOIS MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE DE LORGUES 28, rue St Honorat 83510 LORGUES www.ehpad-saint-francois.fr Tèl : 04.94.60.33.50 Fax : 04.94.60.33.59 LES FORMALITES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LES MESURES DE PROTECTION CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les mesures sont principalement

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce

MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce VOTRE ASSISTANCE SANTÉ À DOMICILE MALAKOFF MÉDÉRic AssistAnce Avec Malakoff Médéric Prévoyance et Malakoff Médéric Mutuelle, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Votre assistance santé à domicile MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Avec Malakoff Médéric Prévoyance et MUT2M, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification 753734

Plus en détail

De quels services parle-t-on? Des services de qualité et de proximité

De quels services parle-t-on? Des services de qualité et de proximité De quels services parle-t-on? Des services de qualité et de proximité Des services qui vous facilitent la vie Les services à la personne réunissent l ensemble des activités contribuant à simplifier votre

Plus en détail

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution

Axe 2. Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Favoriser les modes d accueil intermédiaires entre l habitat individuel et l hébergement collectif en institution Objet Financement de dépenses d investissement pour la construction, la modernisation ou

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

CCAS DE SCHERWILLER Résidence de l Alumnat

CCAS DE SCHERWILLER Résidence de l Alumnat CCAS DE SCHERWILLER Livret d accueil Vous envisagez de venir habiter la à Scherwiller, ce livret a pour objectifs de vous présenter l établissement et de vous permettre de mieux le connaitre, afin de faciliter

Plus en détail

POLE GERONTOLOGIQUE DU RIOU BLANC LIVRET D ACCUEIL EHPAD PUBLIC AUTONOME

POLE GERONTOLOGIQUE DU RIOU BLANC LIVRET D ACCUEIL EHPAD PUBLIC AUTONOME POLE GERONTOLOGIQUE DU RIOU BLANC + LIVRET D ACCUEIL EHPAD PUBLIC AUTONOME Les Résidences Un Pôle Gérontologique proposant une prise en charge adaptée aux différentes pathologies 2 Le Pôle gérontologique

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

Maison de Famille la Châtaigneraie. «Chez nous, vous êtes chez vous»

Maison de Famille la Châtaigneraie. «Chez nous, vous êtes chez vous» Maison de Famille la Châtaigneraie «Chez nous, vous êtes chez vous» «Chez nous, vous êtes chez vous», c est bien l esprit qui règne dans nos maisons. Nous voulons faire plus que soigner, nous souhaitons

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2012 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : Haut-Rhin 2008 2011 2016 2021 Nombre 85 ans et + 13 253 16

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

Mon guide. Chèque. Domicile

Mon guide. Chèque. Domicile Mon guide Chèque Domicile Sommaire Comment fonctionnent mes Chèques Domicile? Qu est-ce qu un Chèque Domicile...................3 Le circuit de mes Chèques Domicile.................5 Quels Services à la

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection Maison de Retraite Sélection QUE CHOISIR? Maison de Retraite / Résidence Services / Maintien à domicile +10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts EDITO Partir en Maison de Retraite

Plus en détail

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L 344-5-1 du CASF, Article L. 242-4 du CASF, Article L. 131-3 du CASF 1. Définition Toute personne handicapée dont l état de santé nécessite un placement en

Plus en détail

PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON

PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON PETITE UNITE DE VIE LA NOUVELLE MAISON 66 rue de la Convention 75015 PARIS Tél : 01.43.92.15.00 Fax : 01.45.79.01.50 Email : lanouvellemaison@isatis.asso.fr Site : www.isatis.asso.fr LIVRET D ACCUEIL 1

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

Prendre soin RÉSIDENCE PRINTANIA CHANTILLY

Prendre soin RÉSIDENCE PRINTANIA CHANTILLY Prendre soin RÉSIDENCE PRINTANIA CHANTILLY Résidence Printania Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence retraite médicalisée à l ambiance familiale et chaleureuse. Au cœur de Chantilly,

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012 Belfort, le 30 janvier 2012 Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer La Ville de Belfort inaugure le Domicile Protégé, un lieu de vie spécifiquement adapté aux personnes atteintes

Plus en détail

Comment financer sa maison de retraite?

Comment financer sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 2 Comment financer sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES L accueil des personnes âgées Les tarifs en maison de retraite L APA en établissement L Aide

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

E.H.P.A.D des Andaines Accompagnement pour le bien-être et l autonomie en Pays d Andaine

E.H.P.A.D des Andaines Accompagnement pour le bien-être et l autonomie en Pays d Andaine E.H.P.A.D des Andaines Accompagnement pour le bien-être et l autonomie en Pays d Andaine PLAQUETTE D ACCUEIL Bienvenue au sein du territoire des Andaines Madame, Monsieur, Le Directeur, l ensemble du personnel

Plus en détail

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 %

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 % Actuellement, vous êtes près de 6,5 millions dans le monde et 150 000 en France à être atteints par la maladie de Parkinson. Vous pourrez avoir besoin d informations administratives, pratiques... ou tout

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Plan Généralités L évaluation des risques de chutes

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT (à l attention du résident)

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT (à l attention du résident) Page 1/7 I - CONDITIONS GENERALES DE FONCTIONNEMENT La Maison de Retraite est un établissement de statut public, elle est administrée par un Conseil d Administration et par un Directeur nommé par le Ministère.

Plus en détail

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 Rapport présentant les caractéristiques de la délégation de service public DPAAH 03/12/2010 Page 1 sur 6 1. Contexte du projet

Plus en détail

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié.

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié. Soins psychiatriques Personnel qualifié Sourire Services Hébergement Animateurs Séjours personnalisés Hébergement des personnes âgées dépendantes Les Etablissements MGEN Quand les soins créent du lien

Plus en détail

EHPAD Résidence de Bellissen. LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour

EHPAD Résidence de Bellissen. LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour EHPAD Résidence de Bellissen LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour 06/03/2014 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE PRESENTATION JURIDIQUE L EHPAD Résidence de Bellissen est régi par la loi du 30 juin 1975 et

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Description Cette carte à requête présente l ensemble de l offre en structures d accueil pour les personnes âgées en 2010. L Île-de-France

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

Le maintien à domicile

Le maintien à domicile Le maintien à domicile Que représente le fait de rester à son domicile? Votre représentation? 1 Le domicile représente le symbole de que la personne a été, ce qu elle a vécu. Le domicile est source de

Plus en détail