RAPPORT ANNUEL SUR L ACCESSIBLITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL SUR L ACCESSIBLITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 2014"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL SUR L ACCESSIBLITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 2014 Service Personnes Handicapées lille.fr

2 DONNÉES GÉNÉRALES La Ville de Lille nombre d habitants = (en 2009)1 superficie = 34.8 km² densité de population = habitants / km² (en 2009) altitude moyenne = 25m les 10 quartiers de Lille : BoisBlancs, Centre, Faubourg de Béthune, Fives, LilleSud, Moulins, Saint MauricePellevoisin, VaubanEsquermes, VieuxLille, Wazemmes. nombre d établissements municipaux recevant du public = 360 La Métropole Européenne de Lille (Gérée par un établissement public de coopération intercommunale, la Métropole Européenne de Lille MEL) = 85 communes ; habitants (source : recensement réalisé par l'insee en 2007) ; hectares. Densité : habitants/km² ; 4e agglomération par sa taille après Paris, Lyon et Marseille. Compétences Ville de Lille Etat civil ; élections ; action sociale ; gestion des élections communales ; entretien de la voirie communale ; aménagement ; protection de l ordre public ; urbanisme ; action économique ; santé ; culture Plan directeur d urbanisme intercommunal et plans d urbanismes communaux (schéma directeur, POS, constitution de réserves foncières intéressant la communauté), création et aménagement de zones d aménagement concerté (zone d habitation, zones industrielles, secteurs de rénovation ou de restructuration), construction et Métropole aménagement de locaux scolaires dans les ZAC, service du logement Européenne de Lille et organismes d HLM (OPAH, actions de réhabilitation et de résorption de l habitat insalubre), services de secours et de lutte contre l incendie, transport urbain de voyageurs, eau et assainissement, ordures ménagères, crématoriums, marché d intérêt national et abattoirs, voirie et signalisation, parcs de stationnement, éclairage public. 1 Données INSEE 2

3 La commission «Lille Ouverte à tous» La Commission Communale pour l Accessibilité aux Personnes Handicapées, permet un dialogue suivi entre les élus municipaux, les associations de personnes en situation de handicap (plus de 80) et les services de la Ville, autour des questions liées aux situations de handicap. Elle a été installée en décembre Depuis 2014, Madame Marielle Rengot, Adjointe au Maire, pilote la politique en faveur des personnes en situation de handicap et de l accessibilité. Ainsi, la délégation poursuit ses missions pour que la prise en compte des handicaps soit un réflexe dans les projets de tous les services de la collectivité. L enjeu étant que Lille offre une qualité de vie et de ville accessible à tous. Le service «Personnes Handicapées» est chargé d accompagner cette prise de conscience globale et partagée au sein des services de la Ville, tout en veillant à la cohérence des avancées. Perspectives 2015 L ordonnance du 26 septembre 2014 «relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées» est venue modifier la composition des commissions communales pour l accessibilité qui concernaient jusqu à présent les acteurs du monde du handicap. Désormais, ces commissions s étendront également aux «associations ou organismes représentant les personnes âgées, aux représentants des acteurs économiques ainsi qu aux autres usagers de la ville». Ainsi, dès janvier 2015, la Commission Lille Ouverte à Tous s ouvrira donc à tous ces acteurs de la ville pour que l accessibilité soit l affaire de tous. 3

4 INTRODUCTION Ce document répond à l obligation légale selon laquelle la Commission Communale pour l Accessibilité dresse chaque année un état des lieux dont il rend compte dans un rapport annuel. Audelà de la présentation des travaux de la Commission, le présent rapport expose l ensemble des réalisations ayant contribué à améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap dans le courant de l année échue. Les faits marquants de l année 2014 : Le dossier "handicap: en avant tous!" de Lillemag en avril. L'accessibilité des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP). La signature de la convention entre le service Céciweb et l'association Valentin Haüy. L exposition "Format à l'italienne"à la galerie Le Carré. Les 10 mairies de quartiers désormais accessibles. L exposition "Sériportraits" par les travailleurs de l ESAT à l AtelierGalerie Bleu. Vernissage de l exposition «Sériportraits» AtelierGalerie Bleu Daniel RapaichDICOM 4

5 PARTIE 1 LES RÉALISATIONS MUNICIPALES 2014 SOMMAIRE : Introduction page 4 1 Plan d action de la Ville de Lille page 6 2 Le cadre bâti Éléments généraux page 7 3 L espace public page 8 à 10 4 Les logements page 11 5 L information et la sensibilisation page 12 à 14 6 L enfance la jeunesse page 15 à 21 7 Le sport page 22 à 25 8 La culture page 26 à 32 9 Les loisirs page 33 à La vie citoyenne page 35 à L emploi page 41 à L action économique les commerces page 46 à La démocratie participative page 48 à 49 Conclusions et perspectives 2015 page 50 5

6 1 LE PLAN D ACTION DE LA VILLE DE LILLE La Ville de Lille a défini en 2010 un plan d action global impliquant l ensemble des délégations et des services municipaux. Ce plan d action est centré sur 4 axes : Axe 1 : Sensibilisation des élus et des services. Axe 2 : Mise en place d instances de suivi et de concertation, développement des partenariats : Comité de pilotage politique pour le diagnostic d accessibilité des bâtiments municipaux. Création de la Commission Handicap «Lille Ouverte à Tous». Mise en place d un réseau de référents «handicap» au sein des services de la Ville. Axe 3 : Intégration de l aspect «accessibilité» dans les cahiers des charges des grands projets. Axe 4 : Valorisation des actions de la Ville. Le comité de pilotage pour le diagnostic d accessibilité des bâtiments municipaux s est réuni en 2011 pour élaborer une programmation des aménagements de mise en accessibilité des bâtiments municipaux. Le réseau interne de référents Handicap a quant à lui été mis en place en mai Répartis dans toutes les directions de la collectivité, les référents ont pour mission de sensibiliser, d informer et d impliquer leurs collègues et collaborateurs. Ils font le lien avec la Commission Handicap «Lille Ouverte à Tous». Ils ont également vocation à être force de propositions lors des réunions et assurent le suivi des actions mises en place en faveur des personnes en situation de handicap dans leur service. 6

7 2 LE CADRE BÂTI ÉLÉMENTS GÉNÉRAUX Mise en accessibilité du bâti : Les diagnostics d accessibilité des 360 Établissements Recevant du Public (ERP) lillois ont été réalisés en Cet état des lieux des bâtiments, une fois chiffré, représentait à la date du 31 décembre 2010 un investissement de Programmation : La Direction de la Maintenance des Bâtiments a défini un plan d action donnant une orientation aux acteurs de la maintenance et des objectifs de mise en accessibilité des bâtiments municipaux, et ce, à l horizon En 2014, ont été investis dans la mise en accessibilité des ERP municipaux. Perspectives 2015 : les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) Il s'agit d'un dispositif nouveau et obligatoire qui concerne tous les gestionnaires et propriétaires d'erp (Établissements Recevant du Public) existants n étant pas accessibles au 31 décembre Ce dispositif constitue une phase déclarative, chiffrée et programmée, des travaux à réaliser pour mettre en conformité d accessibilité l'établissement. Au regard de son patrimoine très conséquent (360 ERP), la Ville de Lille ne pourra répondre entièrement aux exigences de la loi et entrera donc dans le dispositif de l Ad AP. La date limite de dépôt de l Ad AP de la Ville de Lille est fixée au 26 septembre L Agenda d accessibilité programmée de la Ville de Lille fera l objet d un groupe de travail dans la Commission Lille Ouverte à Tous dès janvier 2015 et sera présenté en commission plénière avant son vote par le Conseil Municipal. 7

8 3 L ESPACE PUBLIC Stationnement réservé : Le stationnement est globalement géré par la Métropole Européenne de Lille qui mène, avec les services de la Ville, une réflexion visant à répartir de façon homogène le nombre des emplacements réservés sur la totalité des voiries communales. En 2014, 47 places de stationnement réservé supplémentaires ont été créées à Lille dont 13 en travaux de voirie. Emplacement réservé Hôtel de Ville Service Personnes Handicapées Une carte interactive du stationnement réservé est par ailleurs disponible sur le site Internet de la Ville de Lille. Mise en accessibilité de la voirie : Elle est réalisée progressivement à l occasion de projets de réaménagements ou des aménagements neufs. 8

9 En 2014, on peut citer les opérations suivantes (liste non exhaustive) Nom du Quartier BOISBLANCS CENTRE MOULINS SAINTMAURICE VIEUXLILLE Nom des voies Nature des travaux Travaux de marquage du stationnement avec pour objectif de libérer les trottoirs du stationnement sauvage et ainsi faciliter le déplacement. Place Saint Charles Création d une place piétonne. Secteur Gare d'eau Création d une place piétonne, rénovation des trottoirs. Boulevard JeanBaptiste Agrandissement des trottoirs. Lebas (côté gare Saint Sauveur) Avenue Willy Brandt Agrandissement des trottoirs, mise aux normes des traversées piétonnes. Rue de la Chaude Rivière Agrandissement des trottoirs, mise aux normes des traversées piétonnes. Place Barthélémy Dorez Création de plateaux surélevés pour la traversée des piétons, PMR. Place Ferning Création d une place piétonne. Avenue Louise Michel Reprise des trottoirs. ZAC Arras/Europe Nouvelles voies aux normes accessibilité PMR livrées. Secteur porte de Mise aux normes des traversées Valenciennes piétonnes du boulevard de Belfort, nouvelles voies aux normes rue Jean Prouvé. Rue de la Madeleine Agrandissement des trottoirs. Rue du Chevalier Français Création d'une traversée piétonne supplémentaire aux normes PMR. Rues de l'arc et Baignerie Réfection et agrandissement des trottoirs, mise aux normes des traversées piétonnes. Les feux tricolores équipés d un système d aide à la traversée : La Métropole Européenne de Lille (MEL) travaille à l augmentation du nombre de carrefours équipés de ce système d aide à la traversée pour les personnes mal ou nonvoyantes. Le nombre de carrefours à feux équipés de systèmes sonores sur Lille à ce 9

10 jour : 190 sur un total de 235 soit 80,5%. Cela représente 926 traversées piétonnes équipées sur un total de 1071 soit 86,5%. La distribution des télécommandes d aide à la traversée aux habitants de Lille se fait dans les mairies de quartier. En 2014, 10 télécommandes ont été remises à des usagers. Le Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics (PAVE) : La MEL, qui porte cette compétence, a fait réaliser un diagnostic en 2011, à partir de 6 sites pilotes, dont un autour de la Porte de Douai. Au regard de l étendue des travaux à réaliser, priorité a été donnée aux principaux nœuds de connexion de transports (dans un rayon de 300 mètres autour des plus importantes stations de transport). 100 kilomètres seront traités d ici En complément, 100 kilomètres d itinéraires sur l ensemble du territoire, mais définis avec chaque commune seront également mis aux normes d ici Carrefour sonore déclenché à l aide de la télécommande Service Personnes Handicapées 10

11 4 LES LOGEMENTS La Commission Intercommunale pour l Accessibilité des Personnes Handicapées portée par la MEL a engagé, comme cela est exigé par loi du 11 février 2005, un travail de recensement de l offre de logements accessibles. L ensemble des bailleurs publics de la métropole a été sollicité pour mettre en commun les expériences déjà menées et envisager une procédure commune de recensement. Malheureusement, en 2014 cette procédure n était pas encore finalisée. Par ailleurs, la Métropole Européenne de Lille et 11 groupes de bailleurs ont signé une convention en septembre 2013 cadrant les engagements en faveur de l accessibilité de ces partenaires publics. BoisHabité Lille Centre DICOM 11

12 5 L INFORMATION ET LA SENSIBILISATION Les supports généralistes : Le site Internet de la Ville répond à la norme W3C, niveau bronze/argent. Le site du Conservatoire affiche un niveau argent d accessibilité. Les autres sites Internet produits par la Ville de Lille sont de niveau bronze (Palais des BeauxArts, Maison des Associations, Maisons Folie, etc.). En 2014, les informations contenues sur les pages Internet du site de la Ville ont été mises à jour. Par l onglet «Lille Solidaire personnes en situation de handicap» ou par l accès «profil vous êtes une personne en situation de handicap» un effort de clarification, d actualisation des données, de mise en ligne de contacts et de sites référents permet de trouver plus facilement les renseignements recherchés, de naviguer plus intuitivement. Dans son journal municipal «Lillemag» la Ville de Lille a communiqué à plusieurs reprises sur des sujets en lien avec la thématique du handicap. Plus particulièrement un numéro du Lillemag spécial handicap a été publié en février Le dossier intitulé «handicap : en avant tous!» met en exergue l implication, la participation de tous nécessaires au mieux vivre et qui profitent à l ensemble des usagers. Entre présentation des avancées technologiques, des disciplines sportives adaptées ou encore des témoignages, les capacités de chacun sont un atout à ne pas négliger. La thématique est abordée de manière évidente ou plus cachée et peut trouver parfaitement sa place dans les différentes rubriques du journal. Annoncer la manifestation d un partenaire, rappeler l accessibilité de certains spectacles, certains équipements, valoriser les travaux artistiques des personnes en situation de handicap sont autant d approches positives qui doivent aider à changer le regard de chacun sur le handicap. 12

13 Le Guide «Lille ouverte à tous» s adresse aux personnes en situation de handicap et à leur famille et recense les informations générales, les démarches à entreprendre, les organismes et associations à contacter pour mieux connaître leurs droits et pour mieux vivre à Lille. Une version actualisée est disponible depuis fin 2013, ce document est consultable au sein des différents espaces culturels, sportifs, administratifs Il est également à la disposition des citoyens lors d évènements phares portés par la Ville tels que l accueil des nouveaux habitants. Couverture du «Guide Lille Ouverte à Tous» Service Personnes Handicapées Les actions de prévention et de sensibilisation : En janvier 2014, les différentes Directions du Pôle Qualité et Développement de la Ville ont organisé un forum des métiers à la Salle du Grand Sud. Lors de ce forum, les missions du service SécuritéAccessibilité ont été présentées de manière plus participative : une rampe pour personne à mobilité mobile a été installée ainsi qu'un sanitaire. Un fauteuil était à la disposition des personnes visitant les stands et désirant s'essayer à la manœuvre à la fois pour utiliser la rampe et pour se positionner près des sanitaires mais aussi pour effectuer le transfert sur la cuvette des toilettes. 13

14 Dans son numéro de février, le Mairie Mag fait un retour sur l action de sensibilisation sur le handicap visuel à destination des agents municipaux. Cet article a été l occasion entre autre de repréciser quelles sont les missions du service Personnes Handicapées et celles de la Mission Handicap. Extrait du Mairie Mag Janv/Fév 2014 Anaïs GadeauDICOM En avril, la délégation a participé à une journée d étude intitulée : «L'accessibilité à 360, pratiques innovantes à l'horizon de 2015». Organisée par la Bibliothèque Publique d Information du Centre Pompidou cette journée d étude a permis de sensibiliser les professionnels, de valoriser et diffuser les pratiques innovantes. Actions associatives soutenues par la Ville de Lille en 2014 axe information et sensibilisation : L association française des polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques a organisé le 14ème salon de la polyarthrite. Avenir Dysphasie a participé à la Journée régionale des «Dys». France Acouphènes a participé à la Journée Nationale de l Audition. 14

15 6 L ENFANCE LA JEUNESSE À échéance de la convention entre la Ville de Lille et la Caisse d Allocations Familiales, la CAF a tenu à accorder en 2013 et en 2014 une subvention dont le montant est dégressif, afin de garantir le maintien des actions d accueil du jeune enfant porteur de handicap. De son côté, la Ville poursuit son engagement à soutenir les inclusions d enfants porteurs de handicap au sein des structures Petite Enfance municipales et associatives de Lille, en finançant des renforts en personnel à la fois sur les structures municipales et associatives, soit un budget de pour l année En 2014, 10 enfants différents ont été accueillis dans les structures municipales (3) et associatives (7) de Lille avec un renfort en personnel. 58 autres enfants ont également été intégrés dans l ensemble des structures municipales (9) et associatives (49) de Lille. Il faut ajouter 99 autres enfants ayant des problèmes de santé également accueillis, répartis comme suit : 44 enfants en structures municipales et 55 en associatives. La formation du personnel : 4 personnes issues de crèches associatives aux côtés des stagiaires de la Direction Actions Educatives ont bénéficié d une formation de base sur l enfant porteur de handicap organisée comme suit : une journée d immersion en IME des Papillons Blancs. 3 journées théoriques. Les objectifs 2014 : Poursuite du réseau partenarial : Des réunions de synthèse avec les différents partenaires sont organisées au sein des structures Petite Enfance où sont accueillis les enfants différents, permettant d harmoniser les objectifs fixés pour l aide au développement de chacun et les aménagements à prévoir. La passerelle entre la Petite Enfance et l Enfance s effectue correctement, ces enfants pouvant intégrer l école maternelle, avec ou sans AVS. Cette intégration est facilitée par tous les efforts déployés par les professionnels de la Petite Enfance pour apporter une adaptation et un accompagnement individualisé auprès de ceuxci. 15

16 Les objectifs 2015 : Recenser les nouveaux besoins en formation et en accueil. Encourager les différents CAMSP (Centre d Action Médico Social Précoce) et Associations intervenant sur le handicap à faire remonter dès les mois de février mars à la Direction Petite Enfance le nombre et les besoins spécifiques aux enfants susceptibles d intégrer les structures municipales, afin de pouvoir répondre favorablement sur des accueils programmés souvent en septembre. Maintenir et poursuivre les inclusions. L accueil des enfants en centres de loisirs : La Ville de Lille accueille également des enfants en situation de handicap dans les centres de loisirs et dans les structures d accueil périscolaire. Les inscriptions se font auprès du service en charge du Pass Enfant. Les dispositions pour accueillir au mieux l enfant, sont prises en cohérence avec celles définies au niveau scolaire et en lien avec les parents. Le nombre d enfants différents accueillis au sein des centres de loisirs progresse chaque année. Ainsi en 2014, 27 enfants ont été intégrés en Accueil de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) durant les vacances d été 19 enfants ont été accueillis durant les vacances de la Toussaint et 17 enfants ont été accueillis durant les vacances de Noël. Selon les cas, l accueil de ces enfants en ALSH est réalisé, soit sans renfort de personnel, soit avec l aide des deux Auxiliaires de Vie Scolaire municipaux, ou encore grâce au recrutement d une interface en renfort. Une Chargée de Mission de la Ville de Lille participe activement au développement de ces accueils qui nécessitent un important travail de partenariat en amont, entre tous les partenaires et les parents (recrutement d interfaces, réunions de synthèses). Un travail de partenariat se poursuit avec les CMP de Lille Nord et Lille Est pour intégrer des enfants qui présentent des troubles du comportement le mercredi et/ou durant les petites vacances scolaires. Dans le cadre des réflexions menées au sein du groupe de travail «handicap», une Charte de l accueil des enfants porteurs de handicap a été rédigée. Par ailleurs, la Chargée de mission a accueilli une partie des parents des enfants différents en inclusion dans les ALSH des vacances scolaires et des mercredis, afin de mettre en place un cahier de liaison personnalisé. Certains sont d ores et déjà utilisés et complétés par les personnes accompagnant individuellement l enfant. 16

17 La formation des professionnels : Deux sessions ont été organisées avec l aide de 2 associations pour un total de 26 personnes de la Direction Actions Educatives. Le premier groupe de 11 stagiaires issus de la DAE + 4 stagiaires provenant d associations de Lille a bénéficié à la fois d une immersion à l IME des Papillons Blancs durant une journée et de 3 journées théoriques. Le second groupe de 15 stagiaires a reçu une sensibilisation aux handicaps visuels, auditifs, mentaux, ainsi que sur les troubles du comportement et l autisme, sur 3 journées et demies. Projet Éducatif Global (PEG) : Dans le cadre de la Réforme des Rythmes Scolaires, les Nouvelles Activités périscolaires (NAP) proposées aux élèves par la municipalité à la rentrée 2014 ont été conçues pour être accessibles aux enfants en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire. NAP, activité anglais Ecole Michelet Daniel RapaichDICOM Une dotation provenant du PEG a permis d organiser plusieurs actions de sensibilisation en direction des enfants : un atelier d initiation au théâtre par la langue des signes, organisé sur 8 séances et à destination d un groupe d enfants, sur le secteur de André Ampère. 17

18 un atelier de musicothérapie à destination à la fois des enfants en difficulté scolaire de Moulin Pergaud et des enfants de l IME la Roseraie, sur un trimestre. un repas dans le noir pour un groupe d élèves de Quinet Rollin a permis de faire se rencontrer des personnes déficientes visuelles et non voyantes et leur chien guide témoignant de leur vie au quotidien et des difficultés rencontrées. Afin de fournir davantage d outils pédagogiques au personnel de la Direction des Actions Educatives, de nouveaux ouvrages ont été acquis ainsi que des ouvrages en braille pour les enfants en situation de handicap visuel. Scolarisation : La Ville de Lille poursuit le partenariat engagé avec : L Institut d éducation motrice Jules Ferry situé à Lille Fives et l école Cabanis (élémentaire) : 7 enfants intégrés à temps plein. L Institut des Sourds et Malentendants de Ronchin et l IME la Roseraie avec l école Moulin Pergaud (LilleSud) où 9 enfants malentendants profonds bénéficient d une inclusion à temps partiel au sein d une classe spécialisée (2 orthophonistes et enseignant spécialisé). L IME la Roseraie en inclusion pédagogique dans une classe spécialisée au sein de l école Moulin Pergaud (LilleSud) où une convention est également signée, pour 8 enfants porteurs de handicap (un enseignant spécialisé, un éducateur à temps plein et un éducateur stagiaire de la Roseraie) et également au sein de l'école François Launay où 10 enfants sont inclus (sans CLIS). L École Régionale du 1er degré Ernest Couteaux où une Auxiliaire de Vie Scolaire de la Ville est intervenue en 2013 pour accompagner un enfant en difficulté, ayant des troubles du comportement. En 2014, deux Auxiliaires de Vie Scolaire employés par la Ville ont accompagné chacun 2 enfants porteurs de handicap dans 2 écoles différentes de la Ville. Ils sont reconnus et appréciés pour leurs compétences et leurs expériences professionnelles, en renfort de l ensemble des AVS encadrés et employés par l Éducation nationale. Dans 12 écoles élémentaires de la Ville des Classes pour l Inclusion Scolaire (CLIS) existent, avec un encadrement pédagogique et éducatif spécialisé de l Éducation nationale : 18

19 Nom du Quartier BOISBLANCS CENTRE LILLESUD MOULINS FIVES WAZEMMES FAUBOURG DE BÉTHUNE Nom de l établissement Classe d Inclusion Scolaire CLIS École élémentaire Desbordes Deux CLIS de 12 enfants Valmore chacune École élémentaire Boufflers Une CLIS de 8 enfants Monge École élémentaire LaloClément Une CLIS de 10 enfants École élémentaire Richard Une CLIS de 11 enfants Wagner École élémentaire Paul Painlevé Une CLIS de 12 enfants École élémentaire Arago Une CLIS de 12 enfants et une seconde de 13 enfants École élémentaire Berthelot Une CLIS de 11 enfants Jules Verne École élémentaire Cabanis Une CLIS de 12 enfants École élémentaire Descartes Une CLIS de 10 enfants Montesquieu École élémentaire Arthur Une CLIS de 8 enfants Cornette École élémentaire QuinetRollin Une CLIS de 11 enfants École élémentaire Samain Une CLIS de 9 enfants Trulin Cour de l école Samain Trulin Daniel RapaichDICOM 19

20 Perspectives 2015 Poursuite de la montée en qualification des référents de site et animateurs, 9 Directeurs d ALSH ayant pu bénéficier en novembre 2014 de la formation sur l accueil de l enfant porteur de handicap. Autre action à l attention des enfantséquitation à visée thérapeutique : L École de la Forêt de Phalempin, dotée d attelages aux normes (deux charrettes, un double poney et une ânesse) propose aux enfants porteurs d un handicap scolarisés en Institut MédicoEducatif, CLIS ou Écoles et Instituts, une activité d équitation à visée thérapeutique, encadrée par une animatrice qualifiée et diplômée. Dans le cadre de cette activité, celleci accompagne les enfants porteurs de handicap, dans un projet individualisé. Ces accueils sont soit collectifs (par petits groupes), soit individualisés. Des miniséjours sont également organisés en fin d année. L École de la Forêt de Phalempin réalise un travail important en collaboration avec les institutions et les assistants sociaux, notamment sur l évaluation. En 2014, ces séances d équithérapie ont bénéficié à 52 enfants provenant de 8 institutions différentes : IME, CLIS et en séance individuelle pour 2 enfants différents. Au total 210 séances ont été effectuées lors de l année scolaire ainsi que 2 miniséjours avec hébergement à l École de la Forêt. Équitation à visée thérapeutique École de la Forêt de Phalempin 20

21 Les opérations de mise en accessibilité dans les établissements scolaires : Nom du Quartier BOISBLANCS CENTRE FIVES LILLESUD MOULINS SAINTMAURICE VIEUXLILLE WAZEMMES Nom de l établissement Nature des travaux École élémentaire Mise en accessibilité globale. DesbordesValmore École élémentaire Michelet Fabrication et pose de menuiseries bois. Réhabilitation d un logement en espace d accueil périscolaire. École élémentaire Réfection et mise en accessibilité BerthelotJules Verne des sanitaires. École élémentaire Cabanis Mise en accessibilité globale. École maternelle Jean Bart Centre d accueil Petite Enfance Debacker École élémentaire Anatole France Groupe scolaire des Célestines École élémentaire Camille Desmoulins École élémentaire Viala Voltaire Mise en accessibilité globale. Travaux de menuiserie. Réfection et mise en accessibilité des sanitaires. Mise en accessibilité globale du groupe en cours jusque Mise en accessibilité globale. Mise en accessibilité globale. Actions associatives soutenues par la Ville de Lille en 2014 axe enfance jeunesse : Des spectacles de marionnette adaptés ont été réalisés par Ma Région marionnette 5962 au Jardin Vauban. 21

22 7 LE SPORT Permettre l accès de personnes handicapées au sein des clubs sportifs est un facteur d intégration. La Cellule «Sport et Handicap» est un acteur dynamique dans ce domaine. Elle développe son action autour de 4 grands axes : Les interventions en milieux scolaires Les animations sportives Les événementiels sportifs L aide et le suivi des clubs Les interventions sur le temps scolaire auprès des établissements spécialisés : L équipe de la cellule «Sport et Handicap» est intervenue chaque semaine dans 2 établissements, auprès de 7 classes, soit 76 enfants (de 6 à 12 ans) au total. Les activités étaient les suivantes : À l Institut des Jeunes Aveugles (IJA) de Lille, les activités proposées étaient : motricité, acrosport, athlétisme, natation (premier semestre), course d orientation, tandem et torball. À l Institut d Education Motrice Jules Ferry, ont été proposés de l athlétisme, du hockey, du basket, du kinball, judo, flag rugby. Escrime Crypte Saint Pierre Saint Paul Julien SylvestreDICOM 22

23 Les animations sportives : La Cellule «Sport et Handicap» propose des animations sportives lors d interventions sur le temps extrascolaire : Centre municipal d initiation sportive «Handivalide», découverte sportive pour des enfants de 6 à 12 ans déficients visuels en intégration avec des enfants du centre social Roger Salengro et du mercredi sportif. Danse Handivalide Salle Defaucompret Julien SylvestreDICOM Le Club «Association Sportive Handisport les Alouettes» propose de l escrime en fauteuil à l Institut d Education Motrice Jules Ferry. Encadrement sportif assuré par un ETAPS2 de la Cellule «Sport et Handicap». Le club «Handija» propose de la natation sportive, du torball et de l athlétisme aux enfants porteurs de handicap visuel. Lieux de pratique : Salle Maryse Bastié (VieuxLille) et piscine de Fives. Encadrement sportif assuré par un ETAPS de la Cellule «Sport et Handicap». 2 Educateur Territorial des Activités Physiques et Sportives. 23

24 Des leçons de natation tout handicap, ont lieu à la piscine de Fives (jeudi de 17h à 17h45) personnes ont participé à ces animations extrascolaires en Leçon de natation piscine de Lille Fives Cellule Sport et Handicap Les événements sportifs : A l occasion de diverses manifestations sportives (courses de la Braderie, Marathon des P'Titis Quinquins, Trail des remparts, Semaine de la pleine nature, Journée Handivalide, Jeux de l'avenir), la participation de personnes en situation de handicap est favorisée par la cellule. Dans le cadre de la semaine nationale de l emploi des personnes handicapées, des «olympiades sportives» ont été organisées en collaboration avec le FIPHFP et l AGEFIPH le 17 novembre. La 3ème édition s est tenue à la Halle Jean Bouin et a rassemblé 150 personnes (travailleur handicapé et valide, demandeur d emploi). En 2013/2014, au total 865 personnes ont pris part à ces manifestations sportives. L aide et suivi des clubs sportifs : Certains clubs ont la volonté d'intégrer des personnes en situation de handicap. La Cellule «Sport et Handicap», peut sur demande, accompagner une personne en situation de handicap qui souhaite intégrer un club. Il s agit de proposer un 24

SERVICE PERSONNES HANDICAPÉES RAPPORT ANNUEL SUR L ACCESSIBLITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP - 2013

SERVICE PERSONNES HANDICAPÉES RAPPORT ANNUEL SUR L ACCESSIBLITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP - 2013 SERVICE PERSONNES HANDICAPÉES RAPPORT ANNUEL SUR L ACCESSIBLITÉ AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 2013 Service Personnes Handicapées 03 20 49 51 24 lille.fr handicap@mairielille.fr DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU

BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU GUIDE À DESTINATION DES PUBLICS EN SITUATION DE HANDICAP BIENVENUE AU CENTRE POMPIDOU www.handicap.centrepompidou.fr UN LIEU DE CULTURE OUVERT À TOUS UNE OFFRE DIVERSIFIÉE DES TARIFS ADAPTÉS VOUS AVEZ

Plus en détail

ACCESSIBILITE HANDICAP DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT

ACCESSIBILITE HANDICAP DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT ACCESSIBILITE HANDICAP DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT Sommaire A. Label national Tourisme & Handicap B. 2 grandes manifestations accessibles dans le Territoire de Belfort C. Politique de la Ville de Belfort

Plus en détail

Public individuel et groupes

Public individuel et groupes s u o t à le ib s s e c c a e é s u m Un Public individuel et groupes 2010-2011 I. A propos du musée... p. 3 S O M M A I R E II. Accessibilite pour tous III. Visiteurs à mobilité réduite IV. Visiteurs

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

élections sans entraves citoyen Des pour les

élections sans entraves citoyen Des pour les Des élections sans entraves pour s citoyen és p a c i d han les 1 Introduction Les personnes handicapées et leurs familles représentent près de 10 millions de personnes en France. Comme tout citoyen, elles

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers?

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? ORT 19 décembre 2014 Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? 1 Sommaire 1 - La structure de Tisséo 2 - Les effets du changement législatif

Plus en détail

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun.

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun. Accès pour tous La Fondation est accessible à tous. L entrée est gratuite et prioritaire pour les personnes en situation de handicap et un de leur accompagnateur. La priorité d accès à la billetterie et

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

ACCUEILLIR UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP

ACCUEILLIR UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP ACCUEILLIR UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP COMMENT ACCUEILLIR UNE PERSONNE HANDICAPÉE AU SEIN DE SON SERVICE OU DE SON ÉTABLISSEMENT? Organiser une première prise de contact Une première rencontre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

Handicap et accessibilité

Handicap et accessibilité Dossier p. 27 à 32 Handicap et accessibilité Rendre la ville accessible pour tous La loi du 11 février 2005 n 2005-102 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté de personnes

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire L ESPRIT DE LA LOI Nouvelle définition de la personne en situation de handicap Accessibilité

Plus en détail

NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite.

NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite. NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite.fr Qui est concerné? «Toutes les personnes ayant des difficultés

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie -

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Personnes à mobilité réduite : «Toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

AGENDA. Interroger les sociétés contemporaines à la lumière du handicap Paris, 2 et 3 juillet 2015 de 9h00 à 18h00

AGENDA. Interroger les sociétés contemporaines à la lumière du handicap Paris, 2 et 3 juillet 2015 de 9h00 à 18h00 Lettre d information AGENDA N 2015-06 30 juin 2015 Centre d information et de documentation Interroger les sociétés contemporaines à la lumière du handicap Paris, 2 et 3 juillet 2015 de 9h00 à 18h00 4ème

Plus en détail

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Réunion C.T.B. CNRS «Les 10èmes rencontres» Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Des chiffres clé sur l emploi dans le milieu ordinaire du travail Dans le secteur privé assujetti

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP)

LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Roger Cadiergues MémoCad na17.a LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) SOMMAIRE na17.1. Les établissements recevant du public na17.2. Les établissements généraux na17.3. Les établissements spécialisés

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

Sud DOSSIER DE PRESSE. Ven 27. Jeu 26. www.autonomic-expo.com TOULOUSE. Entrée Gratuite. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. L'Autonomie pour Tous

Sud DOSSIER DE PRESSE. Ven 27. Jeu 26. www.autonomic-expo.com TOULOUSE. Entrée Gratuite. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. L'Autonomie pour Tous Sud Professionnel & Grand Public 10 000 visiteurs 150 exposants 10 e Edition Jeu 26 Ven 27 MARS 2015 TOULOUSE PARC DES EXPOSITIONS Entrée Gratuite Handicap Grand Âge Maintien à Domicile L'Autonomie pour

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH)

Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) 1 Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE ERP Principales nouveautés du décret : «ERP NEUFS»

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

#accessibleatous GUIDE PRATIQUE POUR RENDRE SES LOCAUX ACCESSIBLES

#accessibleatous GUIDE PRATIQUE POUR RENDRE SES LOCAUX ACCESSIBLES GUIDE PRATIQUE POUR RENDRE SES LOCAUX ACCESSIBLES AVANT LE 27 SEPTEMBRE 2015, ENGAGEZ-VOUS POUR L ACCESSIBILITÉ AVEC LES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE #accessibleatous AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE direction départementale de l Equipement et de l agriculture Cher Notice de prise en compte de l'accessibilité aux personnes handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) -----------------

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES BÂTIMENTS PUBLICS P.M.A.V.A.E.P.

PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES BÂTIMENTS PUBLICS P.M.A.V.A.E.P. DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES P.M.A.V.A.E.P. Accueil & tour de table Présentation ACCESMETRIE Mise en accessibilité d'une commune: mode d'emploi Les objectifs: La politique d accessibilité

Plus en détail

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation SOMMAIRE SOMMAIRE 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation Accessibilité aux handicapés : quel handicap? Accessibilité aux handicapés

Plus en détail

LABEL «ESPACE LOISIR HANDISPORT»

LABEL «ESPACE LOISIR HANDISPORT» LABEL «ESPACE LOISIR HANDISPORT» CAHIER DES CHARGES Edition 2014 1 Avant Propos La Fédération Française Handisport (FFH) est une association reconnue d utilité publique, membre du Comité National Olympique

Plus en détail

Accessibilité. Janvier 2013

Accessibilité. Janvier 2013 Accessibilité aux commerces Janvier 2013 SOMMAIRE Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation PREAMBULE Accessibilité aux

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Bilan général sur la loi Handicap de 2005

Bilan général sur la loi Handicap de 2005 Audition de l Unisda au Sénat Application de la loi Handicap de 2005 2 Mai 2012 Bilan général sur la loi Handicap de 2005 La loi 2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la

Plus en détail

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité 16-22 septembre Semaine européenne de la Mobilité Voitures écologiques Sécurité Routière Mardi 16 septembre Présentation de la solution d autopartage Mobilib Présentation du nouveau moteur à air comprimé

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Programme Eléments

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Hôtel de Ville (Cat.: 2 - Types : W, L, P, T, S et N - effectif : 1400)

Hôtel de Ville (Cat.: 2 - Types : W, L, P, T, S et N - effectif : 1400) Hôtel de Ville (Cat.: 2 - Types : W,, P, T, S et N - effectif : 1400) 23 rue de Paris Mairie : accès au bâtiment depuis la rue / rez-de-chaussée OCAISATION POSSIBIITE D'ACCES POSSIBES REAISES DEPUIS 2009

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014

CDAJE 16 mai 2014 COMMISSION DÉPARTEMENTALE D ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS. MICRO CRECHE - CDAJE 16 mai 2014 CADRE DÉPARTEMENTAL DE RÉFÉRENCE CDAJE À l intention des élus municipaux et leurs représentants, des institutions, de l ensemble des acteurs de la petite enfance et des porteurs de projet. CDAJE 16 mai

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

INTERVENANT : Prénom Nom Mon local : quelles normes d accessibilité respecter?

INTERVENANT : Prénom Nom Mon local : quelles normes d accessibilité respecter? INTERVENANT : Prénom Nom Mon local : quelles normes d accessibilité respecter? Daniel Sicre Chargé de mission Accessibilité, Direction Départementale des Territoires de la Dordogne L'accessibilité de votre

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013

COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013 COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013 Le Conseil Municipal, légalement convoqué, s'est réuni à la Mairie, en séance

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUES

CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUES CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUES (En complément du cahier des charges Caractéristiques générales) HEBERGEMENTS INSOLITES (Cabanes ou nid ou bulles dans les arbres, cabanes flottantes, lodges, tipis, yourtes,

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

2012 SG 189/2012 SG 7G Communication sur la politique en direction des Parisiens en situation de handicap Septembre 2012

2012 SG 189/2012 SG 7G Communication sur la politique en direction des Parisiens en situation de handicap Septembre 2012 2012 SG 189/2012 SG 7G Communication sur la politique en direction des Parisiens en situation de handicap Septembre 2012 1 Face à la diversité des situations de handicap et aux défis qu elles posent à

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE Référence : Piscine de Vic en Bigorre 10 10.04.12 Le 13/04/2012 Date de visite : 13/04/2012 Technicien : Métais Loïc Piscine de Vic en Bigorre 1/23 SOMMAIRE NOTE

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL L AGENDA DU CONSEIL GENERAL Mardi 23 septembre 2014 N 1576 L Actu COMITE SYNDICAL DE PARIS METROPOLE Mardi 23 septembre à 9h à l Hôtel du Département à Nanterre (accueil à 8h30) Patrick Devedjian, Député

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

MODULES D IN{FORMATION} ACCESSIBILITÉ DES ERP Culturels VOS BÂTIMENTS/LES HANDICAPS/LA LÉGISLATION

MODULES D IN{FORMATION} ACCESSIBILITÉ DES ERP Culturels VOS BÂTIMENTS/LES HANDICAPS/LA LÉGISLATION MODULES D IN{FORMATION} ACCESSIBILITÉ DES ERP Culturels VOS BÂTIMENTS/LES HANDICAPS/LA LÉGISLATION FOIRE AUX QUESTIONS Temps d échange conduits par Sophie Papin, chargée de mission tourisme et handicap

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail