Alliance de l industrie touristique du Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alliance de l industrie touristique du Québec"

Transcription

1 Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015

2 Le projet de l Alliance de l industrie touristique du Québec

3 Projet d Alliance de l industrie touristique du Québec Mise en contexte Partenariats associatifs actifs depuis des décennies. Volonté de travailler avec plus de cohésion et de complémentarité. Première préoccupation Entrepreneurs au cœur du modèle d affaires.

4 Projet d Alliance de l industrie touristique du Québec Novembre 2014 Dépôt des mémoires demandes répétées Avril 2015 Entité marketing non-gouvernementale. Meilleure cohérence de l action des partenaires fin des dédoublements. Décembre 2014 En préparation de la rencontre d industrie de décembre Comité de travail réactive les réflexions autour de l unification des associations provinciales pour améliorer le leadership du milieu.

5 Projet d Alliance de l industrie touristique du Québec Mars 2015 Table d échanges stratégiques de la ministre, des options de mandataires marketing sont présentées Commission de partenaires / Agence publique / Agence privée. Création du groupe de travail d industrie sur le marketing. Avril 2015 Dépôt des 10 orientations pour la révision du modèle d affaires et de gouvernance au Québec «Orientation 8 : créer une entité chargée d assurer la mise en marché de la destination touristique québécoise qui permettrait de répondre à des critères de cohérence et d efficacité.» 5

6 Projet d Alliance de l industrie touristique du Québec Mai 2015 Dépôt du rapport du groupe de travail d industrie Commission des partenaires pour la mise en marché touristique hors Québec. Printemps 2015 Rapprochements associatifs entre ATR associées du Québec et ATS Québec Services aux associations et partenariats marketing. Été 2015 Rencontre entre ATR associées du Québec, ATS Québec et l Association québécoise de l industrie touristique Évaluation du rapprochement associatif et du mandat marketing hors Québec.

7 Projet d Alliance de l industrie touristique du Québec Juillet 2015 Volonté de fusionner ATR associées du Québec, ATS Québec et l Association québécoise de l industrie touristique. Alliance de l industrie touristique du Québec Ses objectifs Favoriser une évolution significative de la gouvernance touristique. Permettre la création d un nouvel acteur susceptible d assurer une coordination plus efficace et agile de la mise en marché touristique du Québec. 7

8 Projet d Alliance de l industrie touristique du Québec Septembre 2015 Résolution des C.A. des trois associations Approbation du projet de création de l Alliance de l industrie touristique du Québec. Autorisation d aller de l avant dans les démarches. 8

9 Rôles et responsabilités

10 Rôles et responsabilités { } Mission : rassembler, concerter et représenter les entreprises et les associations du secteur afin de promouvoir et défendre les intérêts et assurer le développement de l industrie touristique au Québec Portée : provinciale et multisectorielle { } { } Mission : regrouper l'ensemble des associations touristiques régionales du Québec en vue de représenter leurs intérêts collectifs, les promouvoir et leur offrir des services et contribuer ainsi au développement et à la valorisation de l'industrie touristique québécoise Portée : multirégionale Mission : Représenter, promouvoir et défendre les intérêts des associations de produits et de leurs entreprises membres, tout en maximisant la synergie du développement de l'offre touristique du Québec Portée : multisectorielle 10

11 Rôles et responsabilités de l Alliance de l industrie touristique du Québec Rassembler et concerter ses membres et leur offrir des services. Valoriser l apport de l industrie touristique au Québec et en être le porte-parole. Représenter et défendre les intérêts des entreprises et de toute l industrie. 11

12 Rôles et responsabilités Promotion et mise en marché Planifier les activités de mise en marché touristique hors Québec de manière cohérente au regard des stratégies établies en collaboration avec les partenaires de l industrie et le ministère du Tourisme (MTO). Coordonner l ensemble des activités de mise en marché touristique hors Québec des partenaires. Agir avec célérité et efficacité sur les marchés touristiques ciblés.

13 Les avantages

14 Avantages de l Alliance de l industrie touristique du Québec Une organisation provinciale unique plus forte et représentative pour valoriser l industrie et défendre les intérêts des entreprises touristiques. Une organisation unique où tous les intervenants associatifs sont rassemblés pour plus de concertation, de partenariats et de complémentarité des actions. Une structure simplifiée, stable et à l épreuve des changements de gouvernement. 14

15 Avantages de l Alliance de l industrie touristique du Québec Une approche renouvelée en matière de promotion et de mise en marché Répondre aux critères de cohésion et d efficience. Agilité, efficacité, performance, imputabilité Mise en commun d expertise et d idées novatrices pour accroître l efficacité des interventions de promotion et de commercialisation. Miser sur les forces vives du milieu Miser sur une cohérence des interventions tant régionales qu à l échelle de la destination québécoise sur les marchés hors Québec. Maximiser la portée des investissements 15

16 Gouvernance, fonctionnement

17 Gouvernance et fonctionnement de l Alliance de l industrie touristique du Québec Personne morale sans but lucratif, aussi appelée organisme à but non lucratif. Mission préliminaire Soutenir le développement de l offre et la mise en marché touristique du Québec ainsi que rassembler, concerter et représenter les entreprises et les associations du secteur touristique afin de valoriser et défendre leurs intérêts et leur offrir des services. 17

18 Gouvernance et fonctionnement de l Alliance de l industrie touristique du Québec Entité juridique. Comité de travail réunissant des représentants des partenaires impliqués dans la création de l Alliance. Démarche de mise en place et échéancier de travail en cours d élaboration. 18

19 Gouvernance et fonctionnement de l Alliance de l industrie touristique du Québec Membre associatif Associations touristiques sectorielles provinciales (ATS) Associations touristiques régionales (ATR) Membre corporatif Entreprises et coopératives agissant dans l industrie touristique (critères à définir) Membre affilié Tout autre organisme, entreprise, coopérative et association ayant des activités compatibles avec celles de la personne morale ou s intéressant à ses activités 19

20 Gouvernance et fonctionnement de l Alliance de l industrie touristique du Québec Orientations au regard de sa gouvernance Le conseil d administration sera composé majoritairement d entrepreneurs/dirigeants d entreprises issus de régions et secteurs variés ainsi que de représentants associatifs (ATR/ATS) et d experts. Le président sera élu par les membres du conseil d administration et devra être issu des membres entreprises. «Une gouvernance du milieu par le milieu»

21 La structure

22 Structure de l Alliance de l industrie touristique du Québec Les partenaires de l Alliance visent : - la mise en place d une structure allégée et souple; - une approche rassembleuse favorisant : l adhésion des acteurs de l industrie; l efficacité; - l imputabilité des décideurs envers les membres de l Alliance et au gouvernement.

23 Structure de l Alliance de l industrie touristique du Québec Fonction Affaires publiques et communications - Représentations - Communications - Relations avec les membres

24 Structure de l Alliance de l industrie touristique du Québec Fonction Partenariats et concertation - Concertation - Partenariats stratégiques - Projets spéciaux et mandats 24

25 Structure de l Alliance de l industrie touristique du Québec Fonction Marketing -Promotion et mise en marché hors Québec -Campagne générique panquébécoise 25

26 Promotion et mise en marché

27 Mandats de promotion et de mise en marché de l Alliance de l industrie touristique du Québec L Alliance assumera la responsabilité : de définir et proposer la stratégie marketing touristique de la destination québécoise; d assurer son déploiement. Vision et approche stratégique actualisée. Orientations collectives - cadre pluriannuel. Marchés et niches prioritaires. Cibles de performance et mesures de suivi. Image de marque de la destination. Partenariats stratégiques. 27

28 Mandats de promotion et de mise en marché de l Alliance de l industrie touristique du Québec L Alliance assumera la responsabilité : de coordonner l ensemble des activités de mise en marché touristique hors Québec des partenaires Concertation Accompagnement Expertise Arrimage provincial / régional / sectoriel Intégration Actions collectives Partenariats et alliances de planifier et réaliser des activités de mise en marché touristique hors Québec Plan d action annuel 28

29 Mandats de promotion et de mise en marché de l Alliance de l industrie touristique du Québec L Alliance assumera donc la responsabilité, de manière graduelle, de la gestion et l exécution d actions de promotion hors Québec jusqu ici réalisées ou soutenues par le MTO : les campagnes promotionnelles; QuébecOriginal : France, USA, Ontario, panquébécoise; la présence sur les médias sociaux; les actions de commercialisation; activités commerciales et de promotion en territoire; démarchage conjoint avec Destination Canada; les partenariats promotionnels avec l industrie; campagnes promo. (ski, motoneige, chasse-pêche, baleines, Qc Must, etc.); partenariats stratégiques (Villégiature Tremblant, Nunavik, etc.). 29

30 Mandats de promotion et de mise en marché de l Alliance de l industrie touristique du Québec L Alliance assumera donc la responsabilité, de manière graduelle, de la gestion et l exécution d actions de promotion hors Québec jusqu ici réalisées ou soutenues par le MTO : les relations de presse; démarchage, bourses, services et suivis; accueil des journalistes et tournées de presse; les bureaux Destination Québec; 4 bureaux : Canada, USA, Europe, Chine; activités avec réseau distribution et médias. 30

31 Mandats de promotion et de mise en marché de l Alliance de l industrie touristique du Québec L Alliance pourra : instaurer le principe de subsidiarité avec les associations régionales, sectorielles et des partenaires; créer un comité aviseur marketing et d autres comités nécessaires à la réalisation de sa mission et ses mandats. 31

32 Financement du marketing hors Québec 13 M$ versé par le MTO à l Alliance pour le financement des activités de mise en marché qui lui sont confiées. 10 M$ des ATR à partir des sources de financement accordées par le MTO. 7 M$ provenant du milieu, à l occasion de promotions conjointes, de projets précis, ou d autres interventions à convenir. TOTAL de 30 M$ 32

33 Entrée en fonction de l Alliance de l industrie touristique du Québec L Alliance souhaite être opérationnelle dès le 1 er avril Les mandats de promotion et mise en marché seront transférés par le MTO à l Alliance graduellement. 32

34 Alliance de l industrie touristique du Québec Un partenaire fort et dynamique pour : promouvoir et défendre les intérêts de l ensemble de l industrie; soutenir et harmoniser les actions des intervenants touristiques sur les marchés hors Québec.

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Optimisation du modèle d affaires de l industrie touristique et de sa gouvernance Pistes de solution pour un Québec touristique performant

Optimisation du modèle d affaires de l industrie touristique et de sa gouvernance Pistes de solution pour un Québec touristique performant Optimisation du modèle d affaires de l industrie touristique et de sa gouvernance Pistes de solution pour un Québec touristique performant Consultation d entrepreneurs et de dirigeants effectuée le 23

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2013-2015

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2013-2015 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2013-2015 Le mandat de l élaboration et de la mise en œuvre du plan d action 2012-2013 a été confié au Secrétariat général du ministère du Tourisme. Les

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 Bilan de mi-parcours 2012-2015 Par M. Patrick Dubé, sous-ministre adjoint au développement de l industrie touristique, à l hébergement et aux

Plus en détail

Vers un renforcement de l approche produits. Positionnement stratégique des Associations touristiques sectorielles du.

Vers un renforcement de l approche produits. Positionnement stratégique des Associations touristiques sectorielles du. Vers un renforcement de l approche produits Positionnement stratégique des Associations touristiques sectorielles du Québec Contenu 1.Contexte d intervention 2.Portrait de la situation rappel du chemin

Plus en détail

PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC. Comité consultatif du secteur public Le 31 janvier 2008 Québec

PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC. Comité consultatif du secteur public Le 31 janvier 2008 Québec PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC Comité consultatif du secteur public Le 31 janvier 2008 Québec 1 Objectifs de la rencontre Fournir un aperçu : De la nécessité d une stratégie

Plus en détail

Mémoire de l Association québécoise de l industrie touristique (AQIT)

Mémoire de l Association québécoise de l industrie touristique (AQIT) Québec, le jeudi 4 août 2011 L Honorable James H. Flaherty Ministre des Finances du Canada Objet : Consultations pré-budgétaires fédérales Mémoire de l Association québécoise de l industrie touristique

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 ACRONYMES ADL : Agent de développement local (à l emploi des municipalités)

Plus en détail

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte.

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec concernant le projet de loi n o 133 sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec 2 0 0 8-2 0 1 5 * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro 136-2012), le 29 février 2012, le report

Plus en détail

Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière

Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière Consumer Empowerment and Market Conduct (CEMC) Working Group Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière Cette Note Directrice a été élaborée par

Plus en détail

Intégrez la sagesse de vos gens à votre gestion. Parce que vos équipiers font toute la différence!

Intégrez la sagesse de vos gens à votre gestion. Parce que vos équipiers font toute la différence! Intégrez la sagesse de vos gens à votre gestion Parce que vos équipiers font toute la différence! L organisation Tout a commencé par une idée toute simple : Trouvons un moyen efficace pour mettre en commun

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE PLAN 2015 D'ACTION Le présent document propose des priorités d aux membres du conseil d administration de la SDT (SADCT CLDT) pour 2015 uniquement. Ces s ont été

Plus en détail

Politique de communication. Préparée par la Division des communications

Politique de communication. Préparée par la Division des communications Politique de communication Préparée par la Division des communications Janvier 2014 Table des matières politique de communication 1. Les objectifs 2. Mission, rôles et responsabilités 2.1. Mission de la

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Mutualisation de l information géospatiale au gouvernement du Québec

Mutualisation de l information géospatiale au gouvernement du Québec Mutualisation de l information géospatiale au gouvernement du Québec Rencontre de travail entre le ministère de l Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et l Institut national de recherche en sciences

Plus en détail

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés,

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés, MÉMOIRE présenté à la Commission des finances publiques dans le cadre de l étude du projet de loi no 123 Loi sur la fusion de la Société générale de financement du Québec et d Investissement Québec préparé

Plus en détail

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec 1 La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec Martin Vachon Bureau de coordination du développement durable (MDDEFP) Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Projet de réorganisation des bourses canadiennes

Projet de réorganisation des bourses canadiennes Projet de réorganisation des bourses canadiennes Rapport de trois membres du Comité aviseur M. Jean Campeau M. Jean-Claude Cyr M. Pierre Rousseau Montréal, le 3 mai 1999 MISE EN SITUATION Le 15 mars 1999,

Plus en détail

Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale

Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale L Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) * accorde la note de B+ au gouvernement fédéral puisque son budget vise à équilibrer les finances et

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn

Édition. Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Édition Rédaction : Lucie Raymond Supervision : Michèle Pelletier Mise en page : Anne Le Menn Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux Direction de l organisation des services,

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux études Conditions et exigences pour les études de besoins et de faisabilité

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information...

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information... MÉMOIRE DE L AQESSS SUR LE PROJET DE LOI N o 133 «LOI SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT» L Association québécoise

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES DESTINATAIRES : ÉMISE PAR : APPROUVÉE PAR : Le personnel Les médecins, dentistes et pharmaciens Les résidents, stagiaires et étudiants Les chercheurs Les bénévoles Les contractuels Les usagers et visiteurs

Plus en détail

Politique de gestion intégrée des risques

Politique de gestion intégrée des risques 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de gestion intégrée des risques Émise par la Direction, Gestion

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS)

MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS) MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS) -version révisée le 18 juin 2012- Document réalisé par la Concertation sherbrookoise pour la

Plus en détail

Procédure d application de la Loi 76 aux Îles de la Madeleine

Procédure d application de la Loi 76 aux Îles de la Madeleine Procédure d application de la Loi 76 aux Îles de la Madeleine Document destiné aux membres de 1 LA LOI 76 OU LA TAXE D HÉBERGEMENT DE 2$ PAR NUITÉE - RAPPEL Toute personne qui exploite un établissement

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

Contribution des Cégeps de la Capitale-Nationale au développement socio-économique régional

Contribution des Cégeps de la Capitale-Nationale au développement socio-économique régional Contribution des Cégeps de la Capitale-Nationale au développement socio-économique régional La formation continue et les services régionaux Notre mission Le portrait de l offre régionale les formations

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 22 octobre 2015 (Date) LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS Fondée en 1944, la Fédération québécoise

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES. Programme pour le développement de contenus numériques. Programme pour le développement professionnel

LIGNES DIRECTRICES. Programme pour le développement de contenus numériques. Programme pour le développement professionnel LIGNES DIRECTRICES Programme pour le développement de contenus numériques Programme pour le développement professionnel Octobre 2015 Changement apporté en août 2015 : Modification à la Procédure d évaluation,

Plus en détail

Scolarité UQAM/UQAR MBA, 2002. Université Laval Administration des affaires, 1992. HEC Montréal Marketing, 1986 (formation AAPQ) Profil

Scolarité UQAM/UQAR MBA, 2002. Université Laval Administration des affaires, 1992. HEC Montréal Marketing, 1986 (formation AAPQ) Profil NOËLLA LAVOIE, MBA, ASC 2051 Bourbonnière Sillery (Québec) G1T 1A9 Téléphone : (418) 688-7305 Cellulaire : (418) 575-0216 Courriel : nlavoie@synergieconseils.com Site Internet : www.synergieconseils.com

Plus en détail

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS

DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS 2875, boulevard Laurier, bureau 570 Québec (Qc) G1V 2M2 T. 418.780.1360 F. 418.780.1362 DES ENTREPRENEURS ENGAGÉS POUR L AVENIR DE NOS RÉGIONS Qu est-ce que l AETSQ? L AETSQ est une association à but non

Plus en détail

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Guide pour une demande de financement 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Table des matières 1. PRÉSENTATION... 3 1.1 Le Forum jeunesse de la région de

Plus en détail

MÉMOIRE. Présenté à. L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ)

MÉMOIRE. Présenté à. L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ) MÉMOIRE Présenté à L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ) Dans le cadre de la consultation publique auprès des acteurs du système d innovation québécois

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Plan d action pour la diversification économique

Plan d action pour la diversification économique Plan d action pour la diversification économique Asbestos 2012 Fière de son passé minier, la d Asbestos met tout en place pour favoriser l essor économique sur son territoire. Misant sur une diversification

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

COMMISSION DES INSTITUTIONS

COMMISSION DES INSTITUTIONS COMMISSION DES INSTITUTIONS MANDAT : ÉTUDE DU RAPPORT «PROPOSITIONS DE MODIFICATIONS À LA LOI SUR LA TRANSPARENCE ET L ÉTHIQUE EN MATIÈRE DE LOBBYISME ALLOCUTION DU COMMISSAIRE AU LOBBYISME DU QUÉBEC 17

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Convergez vers

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de planification stratégique en développement durable

Vers un nouveau modèle de planification stratégique en développement durable Vers un nouveau modèle de planification stratégique en développement durable COMMISSION DU BAPE PORTANT SUR LES ENJEUX LIÉS À L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE DANS LE SHALE D UTICA DES

Plus en détail

L'EXERCICE DU LEADERSHIP

L'EXERCICE DU LEADERSHIP L'EXERCICE DU LEADERSHIP Enjeu 9 Édition Chargée de projet : Line Blackburn Rédaction : Line Blackburn et Stéphanie Bonaventure Édition : Guylaine Boucher Mise en page : Patricia Gaury Révision linguistique

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Adoptée le 31 mars 2006 Table des matières Introduction 3 Contexte 3 Engagements d Arrimage (principes directeurs) 4 Objectifs 5 Clientèle visée et champs de formation 6

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Une entente de dévolution au Québec pour un meilleur fonctionnement du marché du travail

Une entente de dévolution au Québec pour un meilleur fonctionnement du marché du travail Une entente de dévolution au Québec pour un meilleur fonctionnement du marché du travail Présentation faite par M. Jean-Yves Bourque sous-ministre adjoint à la planification et aux services aux citoyens

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec Le plan d affaires 2005-2008 de la Société du Centre des congrès de Québec Le nouveau plan d affaires de la Société du Centre des congrès

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION. L Association nationale des entreprises en recrutement et placement de personnel (section Québec)

PLAN DE COMMUNICATION. L Association nationale des entreprises en recrutement et placement de personnel (section Québec) PLAN DE COMMUNICATION L Association nationale des entreprises en recrutement et placement de personnel (section Québec) Mai 2012 TABLE DES MATIERES 1. MISE EN SITUATION 1.1. Sa mission... 4 1.2. Ses objectifs...

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Proposition de partenariat promotionnel / Table nature Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Partenariat promotionnel Québec Nature Le Québec a fait de la promotion du tourisme une

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

WEBINAIRE Développer une gouvernance dans un contexte de développement collectif

WEBINAIRE Développer une gouvernance dans un contexte de développement collectif WEBINAIRE Développer une gouvernance dans un contexte de développement collectif 5 février 2014 Je suis François Gaudreault, conseiller en développement collectif Vous êtes Tables de concertation, regroupements

Plus en détail

6. Grille de mise en œuvre

6. Grille de mise en œuvre 156 Stratégie sectorielle 5 : Amélioration de la circulation et de la promotion des artistes, des œuvres et des produits culturels 6. Grille de mise en œuvre Objectif stratégique 1 1.1 Créer de nouveaux

Plus en détail

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Les activités soutenues sont notamment (1) : Type d'activité Programmes du Québec Résumé des activités admissibles Crédits d'impôt

Plus en détail

Le Regroupement des compagnies d assurances à charte du Québec (RACQ) est membre à part entière depuis juillet 2001.

Le Regroupement des compagnies d assurances à charte du Québec (RACQ) est membre à part entière depuis juillet 2001. Survol du cadre réglementaire en assurance médicaments Claude Di Stasio, Vice-présidente, Affaires québécoises, ACCAP ACCAP L'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP), organisme

Plus en détail

2 0 1 2-2 0 1 5 E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E

2 0 1 2-2 0 1 5 E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E R É G I O N T O U R I S T I Q U E D E S Î L E S D E L A M A D E L E I N E E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E 2 0 1 2-2 0 1 5 GUIDE DU PROMOTEUR TABLES DES MATIÈRES

Plus en détail

CADRE OPÉRATIONNEL ET PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE MASSIF INC. Par. Marie-Michèle Couture-Morissette

CADRE OPÉRATIONNEL ET PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE MASSIF INC. Par. Marie-Michèle Couture-Morissette CADRE OPÉRATIONNEL ET PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE MASSIF INC. Par Marie-Michèle Couture-Morissette Essai présenté au centre universitaire de formation en environnement en vue de l obtention

Plus en détail

Analyse de la demande L'entreprise qui désire obtenir un financement de la SODEC doit déposer un plan d'affaires.

Analyse de la demande L'entreprise qui désire obtenir un financement de la SODEC doit déposer un plan d'affaires. APPROCHE D AFFAIRES En matière de financement des entreprises, l'intervention de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) s effectue dans les différents domaines du secteur de la

Plus en détail

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O révisée PROJET Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O O1. Sommaire 5 O2. Introduction et contexte 7 2.1 Le cadre institutionnel québécois et la stratégie gouvernementale de développement durable

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

TROUSSE MEMBERSHIP ET MARKETING 2014-2015

TROUSSE MEMBERSHIP ET MARKETING 2014-2015 crédit : Tourisme Wendake TROUSSE MEMBERSHIP ET MARKETING 2014-2015 PARCOUREZ LES DOCUMENTS DE LA TROUSSE MEMBERSHIP ET MARKETING DE TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC POUR EN SAVOIR PLUS SUR VOS AVANTAGES ET

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

MÉMOIRE DE TOURISME MONTRÉAL

MÉMOIRE DE TOURISME MONTRÉAL CET 001M C.P. Utilisation inappropriée de fonds publics par Tourisme Montréal MÉMOIRE DE TOURISME MONTRÉAL DÉPOSÉ AUPRÈS DE LA COMMISSION DE L ÉCONOMIE ET DU TRAVAIL DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DANS LE CADRE

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE PARTENARIATS STRATÉGIQUES EN MATIÈRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE REGLES ET PROCEDURES Conseil franco-québécois de coopération universitaire 2014-2015 Date limite pour soumettre

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL

DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL Octobre 2014 À PROPOS DE TOURISME MONTRÉAL LE CADRE ORGANISATIONNEL DE TOURISME MONTRÉAL L OFFICE DES

Plus en détail

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR 17 SEPTEMBRE 2012 1 TABLE DES MATIÈRES 1. L ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 3 2. CADRE D APPLICATION

Plus en détail

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2015-2016 Rapport du commissaire au développement durable Printemps 2015 Observations du commissaire au développement durable,

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Un partenariat et un nouveau site Web pour recruter des élèves

COMMUNIQUÉ. Un partenariat et un nouveau site Web pour recruter des élèves COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate L industrie aérospatiale invite les jeunes et les adultes à miser sur leur avenir. Inscrivez vous dès maintenant à une formation spécialisée en aéronautique! Montréal,

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs

à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Une présentation de : En collaboration avec : Accéder à de nouveaux marchés par la diversification des fournisseurs Le Réseau R des

Plus en détail

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux. sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux. sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé présenté à la Commission de la santé et des services sociaux 3

Plus en détail

étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire

étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire étude et réflexions en vue du projet déploiement des conseillers dédiés pays de la loire mémo eld / novembre 2014 2 introduction Une expérimentation basée sur la spécialisation des conseillers de Pôle

Plus en détail

Loi sur le développement durable

Loi sur le développement durable DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 118 (2006, chapitre 3) Loi sur le développement durable Présenté le 13 juin 2005 Principe adopté le 15 novembre 2005 Adopté le 13 avril 2006

Plus en détail

EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES

EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES Où trouver les stages : dans les différents ONG qui font affaire avec l ACDI, le MAE, le DRHC et d autres instances gouvernementales et qui vont offrir des stages

Plus en détail

DES MODALITÉS NOVATRICES POUR ASSURER

DES MODALITÉS NOVATRICES POUR ASSURER DES MODALITÉS NOVATRICES POUR ASSURER LA GESTION DES SERVICES PUBLICS À L INTÉRIEUR DES EMPRISES ROUTIÈRES L EXPÉRIENCE DE CONCERTATION ET DE COLLABORATION DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS DU QUÉBEC Anne Baril,

Plus en détail

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Les Rendez-vous des Grands rassembleurs Carnet de voyage Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Dynamo Ressource en mobilisation

Plus en détail

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec

Plan d action DE développement durable 2014-2015. de l Administration portuaire de Québec Plan d action DE développement durable 2014-2015 de l Administration portuaire de Québec 1 Plan d action DE développement durable 2014-2015 L Administration portuaire de Québec (APQ) publie son premier

Plus en détail

Gala de remise des prix MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 CONCOURS

Gala de remise des prix MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 CONCOURS LES PRIX FEMMES D AFFAIRES DU QUÉBEC HONORENT DEPUIS 15 ANS LES QUÉBÉCOISES QUI S ILLUSTRENT DANS LE MONDE DES AFFAIRES. Toutes les entrepreneures, dirigeantes, professionnelles ou cadres d entreprises

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION Corporation d hébergement du Québec pour des immeubles en santé! Gestion des projets d immobilisations et de la gestion documentaire corporative sous SharePoint PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation de

Plus en détail

Guide pratique à l intention des artistes en arts visuels

Guide pratique à l intention des artistes en arts visuels Guide pratique à l intention des artistes en arts visuels www.raav.org raav@raav.org Remerciements Le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec souhaite remercier le Conseil des arts et lettres

Plus en détail