le journal du MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SAOSNOIS N 26 - Décembre 2008 INAUGURATION DE L ESPACE SAUGONNA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le journal du MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SAOSNOIS N 26 - Décembre 2008 INAUGURATION DE L ESPACE SAUGONNA"

Transcription

1 le journal du MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SAOSNOIS N 26 - Décembre 2008 INAUGURATION DE L ESPACE SAUGONNA

2 SOMMAIRE Interview de Jean-Yves Tessier page 4 François Blottière, un écrivain hors normes et sans limites page 4 Inauguration de l Espace Saugonna page 5 Le point de vue de Philippe Richard page 5 Un démarrage sur tous les tons page 6 Sous le signe du 7 ème art page 7 Les programmes du 1 er semestre 2009 page 8 Vers une agriculture plus respectueuse de l environnement page 9 Service Public d Assainissement Non Collectif ( SPANC ) : un nouveau service communautaire page 10 St Cosme en Vairais : le sport sur les chapeaux de roues! page 11 Le projet de voie verte avance à grands pas page 12 Fondation Alcoa : une forte implication sur le territoire page 12 LES BUS AU DÉPART OU À DESTINATION DE MAMERS Mamers - Le Mans : 4 allers/retours quotidiens 6 j/7 Mamers - Alençon : 7 h 03 ( du lundi au vendredi ) 8 h 45 ( mercredi, jeudi et samedi ) Alençon - Mamers : 12 h 10 ( jeudi et samedi ) 12 h 30 ( mercredi ) - 16 h 45 ( mercredi ) 18 h 22 ( lundi, mardi, jeudi et vendredi ) Mamers - Nogent le Rotrou : 6 h 35 ( du lundi au vendredi ) - 8 h 30 ( samedi ) - 17 h 30 ( du lundi au vendredi ) Nogent le Rotrou - Mamers : 8 h 40 ( du lundi au vendredi ) - 12 h 37 ( mercredi ) - 13 h 10 ( samedi ) 18 h 13 ( lundi, mardi et jeudi ) - 19 h ( du lundi au vendredi ) Plus de renseignements à l Office de Tourisme de Mamers et du Saosnois, 29 Place Carnot à Mamers Tél : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU SAOSNOIS AILLIÈRES-BEAUVOIR - BLÈVES - COMMERVEIL - CONTILLY LES AULNEAUX - LES MÉES - LOUVIGNY - LOUZES - MAMERS MAROLLETTE - NEUFCHÂTEL EN SAOSNOIS - ORIGNY LE ROUX PANON - PIZIEUX - SAINT CALEZ EN SAOSNOIS SAINT COSME EN VAIRAIS - SAINT LONGIS SAINT PIERRE DES ORMES - SAINT RÉMY DES MONTS SAINT RÉMY DU VAL - SAINT VINCENT DES PRÉS SAOSNES - SURÉ - VEZOT - VILLAINES LA CARELLE LE JOURNAL DU SAOSNOIS 3, RUE ERNEST-RENAN MAMERS TÉL : N ISSN DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JEAN-PIERRE CHAUVEAU COMITÉ DE RÉDACTION : CHRISTIANE LANGLET, GÉRARD ESLAN, PHILIPPE RICHARD IMPRESSION : IMPRIMERIE AUFFRET-PLESSIX RÉDACTION - PHOTOS : EMMANUEL CHEVREUL, WILLIAM LAMBERT, CONSEIL GÉNÉRAL MAQUETTE - MISE EN PAGE : DANIEL MALZY EDITO PROGRESSER AU-DELÀ DES CLIVAGES Neuf mois après les élections municipales et la mise en place d un nouveau Conseil Communautaire, la Communauté de Communes a repris son rythme de travail pour continuer à faire avancer notre territoire. Ce semestre a, en particulier, été marqué par l ouverture de l Espace Saugonna qui offre une nouvelle dimension culturelle au Saosnois. Grâce à cet équipement, nous disposons désormais de structures qui nous permettent de rivaliser avec toutes les villes de la région et de conforter le développement local. L économie demeure, bien évidemment, notre priorité car, nous en avons conscience : c est le nerf de la guerre! C est pourquoi, ma volonté est que le Conseil Communautaire continue à dépasser les clivages artificiels pour que nous avancions, tous ensemble, dans l intérêt de la population. Ainsi, je travaille en étroite collaboration avec Michel Corbin, Maire de Mamers et Vice-Président communautaire en charge de la commission Développement économique et coopérations territoriales. Ensemble, depuis plus de 15 mois, nous oeuvrons pour l implantation d une importante entreprise dont l activité est liée au développement durable. Comme souvent, c est un travail de longue haleine, d autant que la concurrence est rude entre les collectivités. Nous avons, cependant, bon espoir de voir ce dossier aboutir en Par ailleurs, je souhaite aussi que les élus s emparent l année prochaine du dossier des transports, dans le but d améliorer les liaisons entre Mamers et les principales villes alentour, en partenariat avec le Conseil général qui assure déjà plusieurs voyages quotidiens, à très bas prix, entre Le Mans et la capitale du Saosnois. Enfin, je demeure convaincu que, très rapidement, nous devrons adopter la Taxe Professionnelle Unique, tout en comprenant fort bien que nombre de nouveaux élus, aient souhaité obtenir un temps de réflexion supplémentaire afin de mieux s informer sur ce dossier complexe. Alors que 2008 s achève, je souhaite aussi vous présenter mes meilleurs vœux pour l année prochaine. Des vœux personnels de santé et de bonheur mais aussi - en cette période troublée - des vœux collectifs : je souhaite sincèrement, qu ensemble, nous sachions dépasser nos différences, qu au-delà des clivages, nous apprenions à construire un monde meilleur. Jean-Pierre Chauveau Président de la Communauté de Communes du Saosnois Sénateur - Maire de Commerveil Vice-Président du Conseil général

3 TROIS QUESTIONS À MICHEL CORBIN Vice-Président de la Communauté de Communes et Maire de Mamers Au titre de nouveau président de la Commission Développement économique et coopérations territoriales, quel est votre rôle au sein de la Communauté de Communes? En matière de développement économique, je suis, à la fois, le relais permanent de l intercommunalité auprès des entreprises déjà implantées sur le territoire et l un des deux interlocuteurs référents des différents porteurs de projets. Dans ce cadre, je travaille en très étroite collaboration avec le président de la Communauté de Communes, Jean-Pierre Chauveau. Je suis également chargé, avec les élus de la commission, de faire le lien entre le Pays d Alençon et l intercommunalité et, à ce titre, de défendre les projets qui peuvent être soutenus par le Pays, qu ils soient initiés par les collectivités, les associations ou les personnes privées du Saosnois. Ma tâche est donc vaste et très prenante... mais passionnante. Quels sont vos objectifs dans le domaine du développement économique? Les élus de la Communauté de Communes ont une priorité : favoriser les installations de nouvelles entreprises sur le territoire. C est un travail de longue haleine pour lequel il faut être disponible et à l écoute, afin d aider le plus efficacement possible les porteurs de projets. Dans ce cadre, le cabinet de conseil Strate, sous contrat avec la Communauté de Communes depuis 3 ans, favorise la mise en relation avec des entrepreneurs potentiellement intéressés par notre territoire. Ainsi, nous avons actuellement plusieurs contacts très intéressants. Quels sont les atouts et les inconvénients du territoire? Le Saosnois dispose de trois atouts essentiels : l adaptabilité et la compétence de la main d œuvre locale, la proximité des deux autoroutes et une offre culturelle conséquente. Notre région n est plus considérée comme un territoire enclavé. A l inverse, nous manquons de locaux disponibles pour les PME. C est pourquoi, nous devons travailler avec l ensemble des communes du Saosnois pour trouver des bâtiments libres et c est aussi dans cet esprit que nous envisageons de construire deux bâtiments blancs, sur Saint Cosme en Vairais, puis sur Mamers. LE BÂTIMENT BLANC... UN MULTIPLICATEUR DE NOTORIÉTÉ POUR M J E ET SERVICES ELEC Il y a tout juste deux ans, MJE et Services Elec déménageaient dans la Zone d Activités du Saosnois, à Mamers, pour investir le bâtiment blanc construit par la Communauté de Communes, en collaboration avec le Conseil général de la Sarthe. Une étape importante qui a permis à ces deux entreprises de développer leur activité. Lors du déménagement, il y avait une douzaine de salariés, aujourd hui, il y en a 23, explique Patrick Esnault, gérant de MJE et Services Elec. Ce développement rapide est dû à la complémentarité des deux entreprises. MJE, créée en 1999, assure tous les travaux de peinture, revêtement des sols, menuiserie intérieure, isolation et pose de placoplâtre. Services Elec, fondée en 2003, réalise tous les travaux électriques dans le neuf et la rénovation. Nos activités couvrent le second œuvre pratiquement à 100%, souligne Patrick Esnault. Les particuliers, les entreprises et les collectivités font appel à nous car ils n ont affaire qu à un seul intervenant. C est plus confortable. L arrivée sur la Zone d Activités du Saosnois a donné un sérieux coup de pouce au développement des deux entreprises. Le bâtiment blanc s est en effet révélé être un facteur de notoriété. Depuis que nous avons acheté les locaux à la Communauté de Communes, nos deux entreprises ont gagné en visibilité et en image de marque, assure Patrick Esnault. Plusieurs clients sont venus à nous parce qu ils avaient remarqué notre panneau en passant en voiture sur la rocade. Cependant, aujourd hui la conjoncture n est pas très bonne, constate le dirigeant de MJE et Services Elec. L heure est désormais à la consolidation. SOS RÉCUP EST OPÉRATIONNEL! Comme annoncé dans le précédent Journal du Saosnois, l écocyclerie SOS Récup vient d ouvrir une boutique solidaire dans laquelle est vendu, à bas prix, du matériel revalorisé par deux salariés en insertion. SOS Récup collecte ainsi, gratuitement, les objets usagés, mais en bon état, dont vous souhaitez vous débarrasser ( meubles, éléments de décoration ou de salles de bains, jouets, vaisselle... ). Vous pouvez également déposer vos objets à la boutique solidaire au 2 ter rue des Balais ( derrière la Communauté de Communes du Saosnois - entrée par la rue d Estournelles de Constant ), le mercredi de 13 h 30 à 17 h et le samedi de 9 h à 12 h 30. Pour plus d informations : contacter Valérie Demeslay au ou 3

4 INTERVIEW DE JEAN-YVES TESSIER Vice-Président de la Communauté de Communes et Maire de Saint Cosme en Vairais Quelles sont les compétences de la nouvelle commission Finances et budgets dont vous êtes le responsable? Cette commission est chargée de préparer et de mettre en application les budgets de la Communauté de Communes. Elle a également la responsabilité de faire régulièrement le point sur l état des finances communautaires. Pour ma part, au quotidien, je suis les affaires financières courantes en collaboration avec Pascale Chéret. En quoi la création d une telle commission était-elle nécessaire? Cette commission est essentielle, car l adoption d un budget est une décision politique qui doit, par conséquent, être le fruit d une réflexion menée en amont par les élus. Je souhaite que nous nous attachions à rendre le budget plus lisible pour permettre à l ensemble du conseil communautaire de se faire une opinion précise de la situation financière intercommunale et, ainsi, de s impliquer mieux encore dans le choix des orientations à prendre. Dans cet esprit, nous devons travailler en coordination étroite avec les autres commissions, comme je le fais déjà avec les élus chargés des transferts de compétences. Quelles orientations souhaitez-vous donner au budget 2009? Je préconise, pour l année 2009, un budget de transition qui devra intégrer, pour la première fois, le coût de fonctionnement de l Espace Saugonna. Par ailleurs, le contexte économique général n est pas propice aux investissements lourds. Nous devrons, au contraire, réaliser des économies pour limiter la pression fiscale. UN ÉCRIVAIN HORS NORMES ET SANS LIMITES! homme que la vie n a pas ménagé, l écriture est une urgence vitale : J ai couché sur le papier tout ce que j avais à l intérieur pour que tout ça ne végète pas, ne m étouffe pas et pour donner un sens à ma vie. Avec son troisième roman, qui devrait s intituler Le Bois des âmes perdues, François Blottière veut encore repousser les limites : Je travaille sans garde-fou!, prévient-il. On attend avec impatience ce nouvel ouvrage qui nous projettera dans le passé comme dans l avenir à la recherche des cinq clefs du temps. Né au Mans, placé dans une famille d accueil à Saint Rémy du Val à l âge de 2 mois et demi, François Blottière est aujourd hui un écrivain départemental reconnu et très prolixe. Peur boréale, le premier roman de François Blottière, un polar haletant sorti en 2003, a déjà été vendu à 1000 exemplaires. Le second, L étrange Mister Jane, sorti en 2008, est un roman-fleuve en deux volumes (de 800 pages chacun) qui est en vente dans les librairies de Mamers, d Alençon, du Mans, référencé à la Fnac et sur les principaux sites de vente par Internet. Le premier tome a déjà été écoulé à 450 exemplaires! Mécanicien pour cycles depuis 28 ans, François Blottière s est lancé dans l aventure littéraire en 1999, après le décès de celui qu il appelle papa, le père de sa famille d accueil : Le besoin d écrire s est manifesté comme une façon de gérer le deuil, explique le romancier sarthois. Ça a été la révélation. Depuis, je ne me suis jamais arrêté! François Blottière écrit tous les jours : le matin, le soir, et même pendant la pause déjeuner, dans sa voiture. Car, pour cet LUIS FERNANDEZ À ST VINCENT DES PRÉS... Le célèbre footballeur Luis Fernandez est venu dimanche 7 septembre donner le coup d envoi du premier match de la saison du Saint Vincent Sports ( SVS ), le club de Saint Vincent des Prés. Invité par une habitante de la commune, l ancien titulaire de l équipe de France et entraîneur des plus grands clubs européens, s est prêté au jeu des autographes et a même accepté de parrainer le club viventien. Une belle initiative qui démontre que les pros peuvent sortir de leur bulle. PHOTO RICHARD ITTÉ 4

5 INAUGURATION DE L ESPACE SAUGONNA La concrétisation d une ambition culturelle et territoriale Samedi 27 septembre, les élus et les habitants du Saosnois sont venus en grand nombre à Mamers pour inaugurer l Espace Saugonna. A l unanimité, ils ont exprimé leur satisfaction face à cet équipement culturel ambitieux, capable d accueillir des spectacles de grande envergure au cœur d une salle qui, suivant sa configuration, propose 494 places assises, places debout ou encore 456 places pour les banquets ( avec piste de danse de 166 m 2 ). Dans le Saosnois, nous savons nous rassembler autour de l intérêt général, a souligné le Président de la Communauté de Communes du Saosnois, Jean-Pierre Chauveau. Celui-ci a également rappelé que cet investissement de 4,7 millions d euros HT avait été subventionné à 68 % par des fonds de l État ( 9 % ), de la Région ( 32,5 % ), du Département ( 22 % ), du Centre National de la Cinématographie ( 4 % ) et de l Union Européenne ( 0,5 % ). Le Président du Conseil général, Roland du Luart, a évoqué un écrin qui concrétise une véritable ambition culturelle de qualité et de diversité et démontre que le Saosnois est résolument tourné vers l avenir. Pour sa part, Jacques Auxiette, Président du Conseil régional a félicité les élus d avoir su s organiser dans le souci d employer au mieux les deniers publics, tandis que le Préfet de la Sarthe, Michel Camux a souligné la réussite architecture de l opération ajoutant : Saugonna* sera l occasion de prendre de nombreux bains de culture et de favoriser le lien social. Il vient de se passer quelque chose d essentiel dans le Saosnois! * Saugonna est le nom de la déesse gauloise des eaux, qui aurait donné son nom au Saosnois LE POINT DE VUE DE PHILIPPE RICHARD, Vice-Président de la Communauté de Communes, responsable de la Commission Affaires culturelles Avec l Espace Saugonna, nous avons aujourd hui l opportunité de développer une nouvelle dynamique culturelle ( mais également économique ) ambitieuse qui favorisera le désenclavement de notre région. En ce sens, tous les acteurs locaux ont intérêt à travailler main dans la main pour valoriser cet équipement et le Saosnois, d autant que, sur le Pays d Alençon, il n existe pas d autres structures similaires capables d accueillir des séminaires, des congrès et des salons thématiques. Nous disposons là d un atout majeur pour attirer les entreprises. Je comprends la crainte de certains qui s inquiètent du coût de fonctionnement Un équipement culturel accessible à tous du site. Cependant, je veux rappeler que ce lieu culturel doit être considéré comme un outil de développement et un service public construit au bénéfice de tous les habitants qui doivent désormais se l approprier. C est pourquoi, en parfait accord avec l association du Centre culturel du Vairais, nous avons mis en place une politique tarifaire visant à garantir l accessibilité de toute la population aux trois salles de spectacles complémentaires que sont l Espace Saugonna, le Théâtre de Mamers et le complexe Atlantis de St Cosme en Vairais. Dans le même esprit, mon objectif, lorsque la compétence culturelle aura été transférée à la Communauté de Communes, sera de constituer un comité de programmation commun aux trois lieux cités et rassemblant des élus, des représentants d associations, des acteurs culturels, des jeunes... De plus, nous souhaitons rapidement collaborer avec la Scène nationale d Alençon afin d étoffer notre offre. Déjà, le week-end inaugural de l Espace Saugonna a démontré l adhésion du public à cette nouvelle structure, dont tous les artistes présents ont souligné la grande qualité. Enfin, je veux rassurer les spectateurs qui ont fait part de leurs craintes à propos de la stabilité des gradins : les contrôles réalisés ont démontré que la sécurité était parfaitement garantie. 5

6 UN DÉMARRAGE SUR TOUS LES TONS Pour l ouverture de l Espace Saugonna, les 26, 27 et 28 septembre, la Communauté de Communes avait concocté un programme varié et de grande qualité qui, à l évidence, a séduit le public. L un des plus célèbres chanteurs français, Yves Duteil, a inauguré le site ( et lancé sa nouvelle tournée ) devant une Françoise Rey-Reynier, Sous-préfète de l Arrondissement de Mamers L Espace Saugonna est l outil dont avait besoin la population du Nord- Sarthe et des départements limitrophes. Je suis d ailleurs convaincue que le rayonnement de cet équipement dépassera très largement le périmètre du Saosnois. En ce sens, les élus ont tout intérêt à jouer la carte de l intercommunalité et de l interdépartementalité. En effet, l Espace Saugonna a l avantage d être multifonctionnel et, par conséquent, capable d accueillir un large éventail de spectacles pouvant satisfaire tous les publics. Il a toutes les caractéristiques pour être utilisé et utilisable par tous. Pour ma part, j ai assisté au concert des Chœurs du Maine et j ai pu, ainsi, apprécier la qualité et notamment l acoustique de cette salle à taille humaine, qui permet d être très proche des artistes. J ai aussi pu constater que l Espace est aisément accessible, en particulier pour les personnes à mobilité réduite. Loïc Préville, Directeur de l Espace Saugonna Les premières représentations ont montré que le contact passe très bien entre la salle et les artistes, notamment parce que la scène est directement aménagée sur le sol. Beaucoup de spectateurs m ont confié qu ils étaient très impressionnés par les volumes et qu ils se sentaient bien dans cet Espace. J ai pu aussi constater que nous disposons d une installation technique fixe irréprochable. De l avis des professionnels, les liaisons entre la scène, la régie et les loges sont particulièrement réussies. Nous envisageons, cependant, de compléter le matériel pour faciliter mieux encore le travail des techniciens. Actuellement, nous travaillons déjà sur la programmation à venir avec pour objectifs de proposer des spectacles diversifiés et de qualité, tout en donnant une identité à ce nouveau lieu. Nous préparons aussi un document promotionnel ( en partenariat avec les acteurs économiques locaux et notamment le Club AGIR ) pour accueillir des congrès. Enfin, nous réfléchissons aux moyens à mettre en place pour faire vivre le hall d accueil. salle comble le vendredi soir, Les Blérots de R. A. V. E. L. ont enthousiasmé les amateurs de musique contemporaine le samedi soir, tandis que les Chœurs du Maine et l Orchestre de chambre de Bruxelles ont ravi les amoureux de musique classique le dimanche après-midi. Un week-end sur tous les tons et pour tous les goûts! André Roche, directeur de la compagnie L Arsenal d Apparitions La compagnie L Arsenal d Apparitions a joué pour la première fois son nouveau spectacle musical, Et tout l bazard ( un joyeux mariage entre le théâtre de Tchékhov et les chansons françaises de l Entre-deux-guerres ), sur la scène de l Espace Saugonna, le 25 octobre dernier. Je suis ravi d avoir pu présenter cette création dans ce lieu qui possède un fort potentiel, même si cette salle, comme les autres lieux culturels, a ses propres contraintes techniques. Nous proposerons sans doute un autre spectacle pour la prochaine saison culturelle. Un espace de solidarité A l occasion du week-end inaugural de l Espace Saugonna, six associations caritatives du Saosnois ( la Croix-rouge, le Secours catholique, la Conférence St Vincent de Paul, les Aînés ruraux de Mamers, les Restos du cœur et le Comité d Entr aide de Mamers et du Saosnois ) se sont regroupées pour tenir la buvette du site et, ainsi, collecter des fonds pour le Noël de la solidarité qu elles organisent ensemble depuis 3 ans, au profit des familles en difficulté. Nous avons pu récolter plus de 300. Les spectateurs ont fait preuve de solidarité et l ambiance était très conviviale, souligne Jean-Claude Théotime, Vice-président de la Communauté de Communes, impliqué dans différentes actions caritatives. En discutant avec le public, les bénévoles du Noël de la solidarité ont pu constater que les spectateurs ont beaucoup apprécié les spectacles proposés. J ai moi-même été très impressionnée par la prestation des Chœurs du Maine, note Marie-Luce Malavieille, Présidente du Secours catholique. Pour sa part, le président du Comité d entr aide, Jean-Michel Etienne a beaucoup apprécié l interaction qu il y avait entre le public et les Blérots de R. A. V. E. L.. 6

7 SOUS LE SIGNE DU 7 ÈME ART Les deux salles de cinéma de l Espace Saugonna ont ouvert leurs portes au public le 17 septembre avec la projection exceptionnelle du film Entre les murs, Palme d or du dernier Festival de Cannes. A cette occasion, plusieurs personnalités locales ont rappelé l attachement historique du Saosnois au 7 ème art et le Président de la Communauté de Communes, Jean- Pierre Chauveau, a souligné que la réalisation de ces salles s imposait à nous. Il existe toujours un formidable appétit pour le cinéma dans notre pays. Indéniablement, ces salles obscures offre un confort ( qualité des sièges, son, grand écran... ) largement équivalent à celui des multiplexes... en demeurant à taille humaine. Le nouveau Rex au sommet du box-office Projectionnistes des nouvelles salles de cinéma mamertines, Philippe Rosier et Sylvain Sellos ont pu constater que, depuis le 17 septembre, le nombre d entrées est en nette hausse au cinéma Rex. Progressivement, nous sommes en train de conquérir une nouvelle clientèle qui vient de toutes les communes du Saosnois, mais aussi de Bellême, d Alençon ou de Mortagne. De plus en plus fréquemment, nos chiffres sont supérieurs à ceux de villes plus importantes. Les spectateurs apprécient le confort des salles, l augmentation du nombre de séances*, la diversité de la programmation... Souvent, ils viennent en famille et se répartissent entre les deux salles. Nous avons, notamment, séduit des personnes à mobilité réduite qui peuvent facilement accéder aux projections ( ce qui n était pas le cas au Théâtre ), ainsi que les spectateurs malentendants qui peuvent utiliser le système de boucle magnétique dont nous sommes équipés. Nous espérons, désormais, attirer encore plus de jeunes qui ont découvert, avec satisfaction, les salles pendant les vacances de la Toussaint. * Le cinéma propose des séances tous les jours dès 18 h et le weekend dès 14 h. James Vidal, Président de Cinémamers, l association gestionnaire des salles, a exprimé son plaisir d avoir désormais les moyens de proposer une offre encore plus large et plus diversifiée de longs métrages. Développer la culture est un choix politique : nous allons essayer d être à la hauteur de cet enjeu!. Enfin, Christian Lefranc, l ancien directeur du cinéma mamertin, a avoué qu il était très touché de l honneur que lui faisaient les élus en donnant son nom à la plus grande salle ( 199 places ). La seconde salle de projection ( 80 places ) a été baptisée Françoise-Guérin en hommage à cette adjointe au Maire de Mamers décédée en Maxime Guérin, technicien du cinéma et ancien élève de l option audiovisuelle du Lycée Perseigne Les salles de cinéma de l Espace Saugonna sont dignes des meilleurs multiplexes. Elles devraient donc réconcilier le public local avec le cinéma et encourager les spectateurs qui allaient au Mans à venir plus régulièrement sur Mamers. D autant que la programmation, de plus en plus éclectique, peut satisfaire tous les goûts. J ai d ailleurs déjà croisé, dans ces salles, nombre de nouveaux visages. Je reste néanmoins très attaché au Théâtre mamertin, où j ai connu toutes mes premières émotions cinématographiques, et je suis, par conséquent, très heureux que le festival Mamers en mars me permette de retrouver ce lieu un week-end par an. Guillaume Papin, Président de l association Artémis, organisatrice du Festival de cinéma européen Mamers en Mars Ces deux nouvelles salles de qualité, que nous attendions avec impatience, vont nous permettre d organiser dans de meilleures conditions les projections gratuites que nous proposions jusqu à présent dans la salle du Cloître* de Mamers. Ces salles vont nous permettre de donner encore plus d ampleur à Mamers en Mars qui demeure la première manifestation cinématographique sarthoise. * Ces séances permettront aux festivaliers de redécouvrir des chefs d œuvres du cinéma européen ( une rétrospective Jacques Tati ) à l occasion de la 19 ème édition de Mamers en Mars qui aura lieu du 20 au 22 mars

8 LES PROGRAMMES DU 1 ER SEMESTRE 2009 Espace Saugonna 2 rue de la gare Mamers Tél : loic.preville.saugonna.fr Complexe culturel Atlantis Place St Damien St Cosme en Vairais Tél : Service culturel de la ville de Mamers Mairie de Mamers - 1 place de la République Mamers Tél : SAMEDI 17 JANVIER À 20 H 30 LAAM ( chanson française ) Espace Saugonna TARIF B SAMEDI 24 JANVIER À 20 H 30 LA CANTONADE ( choeur d hommes ) COMPLEXE ATLANTIS TARIF D MARDI 27 JANVIER, SAMEDI 31 JANVIER ET DIMANCHE 1 ER FÉVRIER RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES ( DANSE ) COMPLEXE ATLANTIS DIMANCHE 15 FÉVRIER À 15 H MAMAN DIT QU IL NE FAUT PAS DE SOPHIE FORTE ESPACE SAUGONNA TARIF C Samedi 21 février CARNAVAL SAINT COSME SAMEDI 28 FÉVRIER À 20 H 30 LE CANARD À L ORANGE AVEC EVELYNE LECLERCQ THÉÂTRE MUNICIPAL DE MAMERS TARIF B MERCREDI 4 MARS CARNAVAL MAMERS VENDREDI 6 MARS À 20 H 30 HENRI TEXIER RED ROUTE QUARTET ( EUROPA JAZZ FESTIVAL ) THÉÂTRE MUNICIPAL DE MAMERS TARIF C DU LUNDI 9 AU SAMEDI 14 MARS MUSIQUES DU MONDE ET SEMAINE AUTOUR DE MADAGASCAR THÉÂTRE MUNICIPAL ET SALLE DES FÊTES DE MAMERS TARIF C DU VENDREDI 20 AU DIMANCHE 22 MARS FESTIVAL MAMERS EN MARS ( CINÉMA EUROPÉEN ) THÉÂTRE MUNICIPAL ET ESPACE SAUGONNA VENDREDI 27 MARS À 20 H 30 SOIRÉE CABARET DOUX DOUILLE COMPLEXE ATLANTIS TARIF C DU JEUDI 2 AU SAMEDI 4 AVRIL SALON DU LIVRE SALLE DES FÊTES DE MAMERS ENTRÉE LIBRE JEUDI 2, SAMEDI 4 ET DIMANCHE 5 AVRIL WEEK-END CUIVRES ( FESTIVAL DE MUSIQUE ) COMPLEXE ATLANTIS TARIF C SAMEDI 18 AVRIL STAGE ET BAL TRADITIONNEL ( MUSIQUE ET DANSE DONT DUO D ACCORDÉONS ) COMPLEXE ATLANTIS SAMEDI 16 MAI À 20 H 30 ALAIN CHAMFORT ( CHANSON FRANÇAISE ) ESPACE SAUGONNA TARIF B DU 18 MAI AU 5 JUIN MARTINE BESOMBES ( PEINTURES ) COMPLEXE ATLANTIS ENTRÉE LIBRE VENDREDI 12 JUIN À 20 H 30 SUR SCÈNE AVEC BERNARD MABILLE THÉÂTRE MUNIC. DE MAMERS TARIF B SAMEDI 27 JUIN À 21 H AS DE TRÈFLE & POLYGLOTTE ( CONCERT DE MUSIQUES ACTUELLES ) ESPACE SAUGONNA TARIF C Les tarifs ( valables pour chacune des trois salles ) : A : 26 - B : 22 - C : 12 - D : 5 - Réduction de 50 % pour les étudiants, demandeurs d emploi de moins de 25 ans, et pour toute personne dont le salaire n est pas supérieur à 10 % de la valeur du SMIC. Pour obtenir cette carte de réduction, s adresser à votre Mairie ou à la Communauté de Communes du Saosnois ( 3, rue Ernest Renan à Mamers ). Les réservations pour tous les spectacles : Office de Tourisme de Mamers et du Saosnois, 29, place Carnot à Mamers. Tel : Pour les spectacles de St Cosme : possibilité de réserver également au Complexe Atlantis. Tel : Une billetterie par Internet sera prochainement mise en ligne. 8

9 VERS UNE AGRICULTURE PLUS RESPECTUEUSE DE L ENVIRONNEMENT Au terme de la loi sur l environnement d octobre 2008, l agriculture bio devrait couvrir 20% des surfaces agricoles en Dans le Saosnois, certains exploitants pratiquent déjà une agriculture plus respectueuse de l environnement, et n hésitent pas à transformer artisanalement leurs produits pour trouver des débouchés sur le marché local. C est le cas de Thierry et Marie Chable, à Louvigny, qui produisent de la farine et du pain sur l une des trois fermes bio du territoire. C est également le cas d Arnaud Juglet, à Saint Rémy des Monts, qui pratique une agriculture raisonnée et produit de l huile de colza et de tournesol. DU BLÉ AU PÉTRIN, CHEZ LES CHABLE, TOUT EST BIO! Exploitants à Louvigny, Thierry et Marie Chable cultivent des céréales biologiques sur environ 100 hectares, et assurent la transformation complète de la production en farine et pain bio. En vente sur place, leur pain est également distribué au Mans et à Alençon. Issus du milieu agricole, les époux Chable ont commencé leur vie professionnelle sous d autres cieux, chez Moulinex à Alençon pour Marie et chez un grand semencier, pour Thierry. J aurai pu faire une carrière tranquille, explique-t-il. Mais ce travail ne correspondait pas à ma philosophie! Ainsi, après avoir suivi des stages sur l agriculture bio pendant ses vacances, Thierry Chable reprend l exploitation familiale en 1994 et entreprend immédiatement sa conversion : 3 ans plus tard, il obtient la certification AB ( Agriculture Biologique ). Puis, Thierry et Marie ont l idée de maîtriser l ensemble de la filière céréalière de la production du blé, jusqu à la fabrication de la farine et du pain bio: C était une nécessité économique, mais aussi l occasion pour moi de développer une activité sur l exploitation après mon congé maternité, explique Marie Chable, cogérante de l entreprise familiale ( Les Champs de blé ) depuis 2004, date à laquelle les premiers pains sont sortis du fournil. Aujourd hui, les céréales sont entièrement transformées en farine bio : une partie est vendue à un boulanger breton, l autre sert au fournil de l exploitation. Nous assurons deux fournées hebdomadaires d environ 100 kg, explique Marie Chable. La Arnaud Juglet et Nicolas Tison produisent une huile de colza goûteuse, idéale pour l assaisonnement, que l on trouve chez de nombreux commerçants de la région. Une activité que ces deux agriculteurs ont initiée un peu par hasard, pour le plus grand plaisir de nos papilles. A la tête d une exploitation de 213 hectares qui s étend de St Rémy des Monts à St Fulgent des Ormes, Arnaud Juglet et Nicolas Tison sont en permanence en quête d efficacité. C est ainsi que leur exploitation combine culture et élevage bovin : Sur un plan agronomique, c est plus facile à gérer, explique Arnaud Juglet. La gestion de la rotation des cultures est simplifiée et les prairies mieux exploitées. Dans cet esprit, les deux exploitants ont également choisi la voie de l agriculture raisonnée. qui vise à limiter au strict nécessaire l emploi d engrais et de produits phytosanitaires. Une méthode plus respectueuse de l environnement et de surcroît économique. première est destinée aux boutiques bio du Mans et d Alençon, la seconde à la vente sur l exploitation. Pour leur prêter mainforte, une salariée a été recrutée deux jours par semaine. Pour faire du bio, il faut expérimenter et se remettre en question sans arrêt, souligne Thierry Chable. Maintenant, je cherche à développer la culture de variétés anciennes de blé, comme le rouge de Bordeaux.» Le fournil est ouvert tous les vendredis de 16 à 19 h Les Champs de blé - Bois Béchèterie Louvigny DEUX AGRICULTEURS METTENT DE L HUILE DANS LES ROUAGES DE LEUR EXPLOITATION De même, Nicolas Tison et Arnaud Juglet produisent euxmêmes les compléments protéiniques nécessaires à l alimentation de leur troupeau. Ainsi, les deux agriculteurs ont fait l acquisition en 2004 d une presse qui leur permet de fabriquer du tourteau avec le colza et le tournesol qu ils cultivent : Aujourd hui, 90% de l alimentation de nos animaux provient de l exploitation!. De plus, lorsque l on presse le colza et le tournesol pour faire du tourteau, on obtient également de l huile... que les exploitants pensaient, à l origine, vendre comme carburant vert. Mais il s avère que les débouchés sont faibles : Or, notre huile possède des qualités gustatives bien supérieures aux huiles industrielles, souligne Arnaud Juglet. Une partie de la production est donc mise en bouteille et distribuée dans les commerces locaux. Rapidement le succès est au rendez-vous et ce sont aujourd hui litres d huile produite artisanalement sur l exploitation qui terminent dans nos assiettes. 9

10 Service Public d Assainissement Non Collectif ( SPANC ) Un nouveau service communautaire En octobre 2007, la Communauté de Communes a créé un Service Public d Assainissement Non Collectif ( SPANC ) dont la mission est de contrôler, conformément aux obligations légales, l ensemble des installations d assainissement individuel du territoire. Ce travail est réalisé par Emmanuel Ray, le responsable technique de la Communauté de Communes. 1 - Le contrôle des installations neuves, réhabilitées ou étendues Le SPANC a l obligation de s assurer que toute installation d assainissement neuve ou réhabilitée est conforme aux réglementations en vigueur et, en ce sens, qu elle respecte l environnement immédiat, explique Emmanuel Ray. Les propriétaires prévoyant d installer ou de réhabiliter une installation doivent, en premier lieu, retirer un dossier à la Communauté de Communes ou en mairie, puis prendre contact auprès de la Communauté de Communes pour convenir d un rendez-vous (afin de vérifier la bonne exécution de la filière d assainissement autonome). La loi leur impose également de faire réaliser, au préalable, une étude qui ZONE DE DÉVELOPPEMENT EOLIEN : UNE PREMIÈRE ÉTAPE EST FRANCHIE! Afin d assurer un développement cohérent et rationnel de l énergie éolienne sur le territoire pour protéger les paysages, et conformément aux prescriptions de l État, la Communauté de Communes du Saosnois a choisi de définir une Zone de Développement Eolien ( ZDE ). Dans cette perspective, elle s est associée aux communautés de communes du Pays Marollais et des Portes du Maine Normand, ainsi qu à la commune de Champfleur. Ce partenariat inédit doit également permettre aux collectivités de réaliser d intéressantes économies d échelle. La Direction Départementale de l Equipement ( DDE ) permet de définir le traitement le mieux adapté au terrain. 2 - Le diagnostic des installations existantes Depuis ce mois de juillet, et d ici le 31 décembre 2012, la Communauté de Communes a l obligation de contrôler la totalité des à installations d assainissement individuel déjà aménagées sur le Saosnois. Cet état des lieux permet de conseiller et d aider les propriétaires à améliorer leur installation pour que celle-ci ne génère pas de pollutions, souligne le responsable technique de la Communauté de Communes. La loi de la Sarthe accompagne les collectivités tout au long de cette démarche. Les ZDE déterminent les sites sur lesquels l électricité produite par les éoliennes* sera obligatoirement rachetée par EDF au tarif pondéré défini par l État, résume Hubert Lecointre, chef du service urbanisme et développement durable de la DDE. L instauration de ces tarifs, inférieurs aux coûts réels de production, permet d encourager le développement des énergies renouvelables qui, selon les objectifs fixés par le Grenelle de l environnement, devront couvrir 23 % de nos besoins à l horizon 2020, ajoute Jean-Paul Gautier, l adjoint d Hubert Lecointre. Dans un premier temps, un bureau d études indépendant, qui vient d être désigné par les élus, est chargé de proposer des zones d implantions d éoliennes, après avoir analysé les paysages prévoit que les installations non conformes doivent être remises aux normes dans les quatre ans qui suivent le contrôle. Selon un planning établi par tirage au sort, le diagnostic est réalisé commune par commune. Ainsi, le contrôle vient de s achever sur Contilly, et va maintenant se poursuivre ( dans l ordre suivant ) sur Les Aulneaux, Marollette, Commerveil, Saosnes, Panon, St Pierre des Ormes... Renseignements et dossiers téléchargeables sur : ( rubrique SPANC ) et en tenant compte des différents projets en gestation. Ces professionnels doivent notamment vérifier que les éoliennes pourront être raccordées au réseau électrique, que les sites sont suffisamment ventés... et surtout que les paysages ne seront pas dénaturés, précise Jean-Paul Gautier. A la fin du premier semestre 2009, le bureau d études Asconit ( de Lyon ) doit rendre ses conclusions aux élus. Ces derniers devront, alors, arrêter un projet qui sera examiné par les autorités compétentes. L approbation de la ZDE devrait ainsi intervenir d ici un an, souligne Hubert Lecointre. Il s agit d une procédure très encadrée qui impose également une communication importante et régulière auprès du public concerné. * Une éolienne de 2 Mégawatts couvre les besoins de habitants. 10

11 SAINT COSME EN VAIRAIS LE SPORT SUR LES CHAPEAUX DE ROUES! Avec huit associations et de nombreuses manifestations organisées chaque année, la vie sportive bat son plein à Saint Cosme en Vairais! La municipalité subventionne l ensemble des associations sportives et met à leur disposition les équipements municipaux, souligne Gérard Herbomel, adjoint au Maire, chargé des sports. L année 2009 sera marquée par l organisation à Saint Cosme du championnat national FSGT ( cyclisme sur route ), qui doit réunir en juin prochain 600 coureurs et autant d accompagnateurs. Ce sera un évènement marquant comme la commune à rarement l occasion d en accueillir, se réjouit Gérard Herbomel. Aéro Sporting Club Football - Président : Stéphane Debont Tél : Avec ses 144 licenciés, dont 91 enfants, l Aéro Sporting Club regroupe toutes les catégories des débutants aux vétérans. Le club est porteur de valeurs fortes reprises dans la charte pédagogique : respect de l adversaire, acceptation des règles, refus de la violence. En plus des entraînements, le club organise des stages pour les enfants durant les vacances. Moto Club Full Gas Moto - Compétition - Président : Philippe Patault Tél : Mail : Internet : Depuis 10 ans, le Moto-Club Full Gas organise des activités de loisir et initie ses adhérents au pilotage. Mais son objectif a toujours été de participer aux mythiques 24 H du Mans. Il y a 4 ans, l association s est ainsi dotée d une section sportive, le Full Gas Racing Team ( FRT ). Depuis 2006, le FRT participe aux 24 H, se classant à la 31 ème place lors de l édition Le 22 février prochain, le FRT organise, à la salle Atlantis, une soirée avec projection d un film sur le Team et présentation de sa Kawasaki de 1000 cm 3. A C C - Amicale Cycliste Cosméenne Cyclisme sur route - Compétition Présidente : Maryse Hoguin Tél : Mail : Internet : acc.stcosme.free.fr L ACC compte 25 membres, dont 12 coureurs qui ont participé en 2008 à 243 épreuves, remportant 9 victoires et se classant 27 fois dans les trois premiers. L Amicale organise chaque année plusieurs courses et se prépare à accueillir à Saint Cosme le Championnat national FSGT, les 26, 27 et 28 juin 2009 : Nous attendons environs 600 participants, explique Jean-Pierre Hoguin, secrétaire de l Amicale. Avec les accompagnants cela fait au minimum 1500 personnes. La population de Saint Cosme va quasiment doubler! Pour le bon déroulement des 12 courses, l Amicale aura besoin de 150 bénévoles et fait appel à toutes les bonnes volontés. Gymnastique volontaire Présidente : Olga Verdier Tél : Les cours ont lieu tous les mardis sous la direction Jean-Claude Colas, kinésithérapeute. L association dispose d un matériel de premier plan, acquis tout au long de ses 30 années d existence. Les Randonneurs du Vairais Cyclotourisme - Président : Bernard Bouvet Tél : Mail : Affilié à la FFCT, le club organise, pour ses 32 membres licenciés, des sorties hebdomadaires de mars à octobre. Il est très présent dans les principales manifestations de cyclotourisme du département. Les Randonneurs du Vairais participent chaque année au nettoyage/débroussaillage des chemins communaux. Tennis Club Cosméen Tennis - Président : Raymond Dalifard Tél : Fort de 86 adhérents dont 40 licenciés et 15 classés, le Tennis Club Cosméen enregistre d excellents résultats en compétition. En 2008, l équipe senior 35+ a terminé la saison championne d hiver de la Sarthe 2 ème division. L équipe des 15/16 ans est championne de printemps de la Sarthe 2 ème division. Bad Cosméen Badminton - Président : Jean-Philippe Michel Tél : Petite dernière dans l univers du sport cosméen, l association a organisé sa première séance d entraînement le 20 novembre dernier. Le Club des Chemins de Vair VTT et marche de loisirs - Président : Eugène Grison Tél : Internet : clubdescheminsdevair.org Le Club dont la devise est Loisir, détente et bonne humeur compte 40 vététistes et 35 marcheurs. Le club organise depuis 10 ans La Ronde du Vairais, au mois de juin, qui a réuni cette année 300 vététistes et une centaine de marcheurs. Début décembre, l association propose une marche de nuit qui rassemble une centaine de marcheurs. Plusieurs fois par an, les membres du club participent au nettoyage des chemins communaux. 11

12 FONDATION ALCOA : UNE FORTE IMPLICATION SUR LE TERRITOIRE Premier employeur privé du Saosnois, Alcoa Fastening System ( AFS ) s investit dans la vie locale par le biais de la Fondation Alcoa, qui finance les projets des associations et des collectivités. Filiale du groupe américain Alcoa, leader sur le marché de l aluminium, AFS emploie 650 salariés sur le site de Saint Cosme en Vairais, avec une activité de fixations pour l aéronautique, l automobile et l industrie. Par le biais de la Fondation Alcoa, le groupe industriel s investit dans la vie locale partout il est implanté. Directeur des Ressources Humaines du site cosméen, Eric Le Port explique : La fondation finance des projets à but non lucratif répondant à quatre critères d excellence : environnement et développement durable, sécurité et santé des enfants et des familles, éducation et formation professionnelle, partenariat avec les autorités locales. La fondation Alcoa accorde ainsi des dons d un montant de 250 à $ à de très nombreuses associations de notre territoire comme, par exemple, l Aéro Sporting Club, Handichiens ou Handicap Amitié ( voir encadré ). En 2008, deux dons de $ ont été accordés ( photo ci-contre ) à l association Perche Astronomie, pour financer un programme de lutte contre la pollution lumineuse et à la municipalité de Saint Cosme, pour la construction du tunnel de séchage des boues de la nouvelle station d épuration. MONTER LES ESCALIERS EN FAUTEUIL SERA DÉSORMAIS POSSIBLE! L Association Handicap Amitié a reçu une aide de plus de de la Fondation Alcoa, pour l achat d un monteescalier destiné aux personnes à faible mobilité. Créée en 2002, l Association Handicap Amitié a pour but d aider les personnes handicapées et leurs proches dans leur vie quotidienne en organisant des loisirs et des sorties. Mais, au cours de cellesci, il n est pas rare de se retrouver devant des escaliers aux marches infranchissables pour les personnes en fauteuil. D où l idée d acquérir un monte-escalier adapté à ce handicap. L un de nos membres, Mohamed Belhaj, qui travaille chez Alcoa, nous a fait part de la possibilité d obtenir un don, explique Gérard Eslan, secrétaire de l association. Nous avons donc monté le dossier, et notre projet a été retenu par la Fondation Alcoa. Les portes des monuments, théâtres, musées ou cinémas hier inaccessibles, vont enfin s ouvrir aux personnes en fauteuil. départements. Les conclusions de l étude montrent, en particulier, que d importants travaux de débroussaillage et d élagage devront être réalisés. Il faudra aussi sécuriser plusieurs ouvrages d art, poursuit l élue. La pose d un revêtement utilisant des matériaux naturels et locaux représentera le poste financier le plus important. LE PROJET DE VOIE VERTE AVANCE À GRANDS PAS Le projet d aménagement d une voie verte entre Mamers et La Hutte (dont 12 km sur le Saosnois entre Mamers et Les Mées), à l emplacement de l ancienne voie ferrée, a beaucoup avancé au cours de ces derniers mois. La Communauté de Communes a fait réaliser une étude de faisabilité par une étudiante en Master 2 PRO tourisme, loisirs, patrimoine, ingénierie et gestion des sites et des aménagements, Amélie Belloche. Ce travail de terrain, et l accompagnement qu il a nécessité, nous a permis de nous plonger en profondeur sur ce dossier, souligne Liliane Mery-Chanroux, Vice-Présidente de la Communauté de Communes et responsable de la Commission développement touristique. Au côté de cette stagiaire, nous avons fait de nombreux repérages sur le terrain pour établir un état des lieux. Nous sommes également allés visiter d autres voies du même type et avons, ainsi, constaté que les dépenses budgétisées étaient comparables aux aménagements réalisés sur d autres La Communauté de Communes veut proposer une voie familiale et intergénérationnelle, accessible à tous les pratiquants, marcheurs, cyclistes, cavaliers et, bien évidemment, personnes handicapées. Ce cheminement devra favoriser les liaisons avec les chemins existants et les sites touristiques locaux comme la Maison des randonnées. Il permettra de mettre en valeur notre patrimoine et de préserver nos paysages, assure Liliane Mery-Chanroux. Nous allons travailler en partenariat avec l Office de Tourisme, les chantiers d insertion du Saosnois et le Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement. Désormais, les élus vont s attacher à affiner le dossier et, en particulier, à rechercher des subventions. Nous pouvons espérer 80 % de financements extérieurs. 12

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

sur le projet de modification de périmètres de protection d immeubles classés sur le territoire de la commune de Deauville

sur le projet de modification de périmètres de protection d immeubles classés sur le territoire de la commune de Deauville SEJOURNE Hubert Dossier n E 15000070 et 70B/14 Commissaire enquêteur Décision des 22/05 et 3/06/2015 4 rue de Feniton Département du Calvados 14111 LOUVIGNY hmc.sejourne@orange.fr CONCLUSIONS MOTIVEES

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

PARC Olympique Lyonnais

PARC Olympique Lyonnais PARC Olympique Lyonnais Le mot du président Mieux vous accueillir les soirs de matchs, vous proposer des prestations personnalisées et des solutions BtoB innovantes : c est la ligne de conduite que j ai

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique Partenariat Scouts et Guides de France Enseignement Catholique «L Enseignement Catholique et les Scouts et Guides de France sont deux acteurs majeurs de l Eglise qui éduque.[ ] L éducation est exercée

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

1 350 bénévoles MERCI! 1350

1 350 bénévoles MERCI! 1350 Voici la dernière gazette de cette 8ème édition avant de vous retrouver l année prochaine. Mais avant de penser à l année prochaine, l équipe d organisation souhaite vous adresser ses plus sincères remerciements.

Plus en détail

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ

S P A N C. (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ S P A N C (Service Public d Assainissement non Collectif) RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Sommaire Editorial du Président.. 1 Rappel de la mise en oeuvre du SPANC 2 Contrôle / Diagnostic des installations 2 Réhabilitation..

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268

TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268 TENNIS CLUB DE MALAQUET - FAY DE BRETAGNE CLUB AFFILIÉ F.F.T N 02 44 0268 PRESIDENT GILLES BROSSAUD 02.40.87.46.70 VICE-PRESIDENT MICHEL ZIMMER TRESORIER PHILIPPE JAGOT SECRETAIRE NADINE BLANCHANDIN ECOLE

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques. SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014

Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques. SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014 Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Atlantiques SÉMINAIRE DES DIRIGEANTS DES AMICALES ET DES SECTIONS JSP Samedi 29 novembre 2014 1 Sommaire L Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

AS GEVEZE HAND BALL ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JUIN 2015

AS GEVEZE HAND BALL ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JUIN 2015 AS GEVEZE HAND BALL ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JUIN 2015 Présents : E. Lerosier (président), J. Bidanel (trésorier), O. Guimas (secrétaire), coachs de toutes les équipes, 15 licenciés et parents et l entraineur

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Réseau rural de Basse-Normandie Groupe de travail thématique : «Bien gérer l'espace en milieu

Plus en détail

La Lettre de l'etat en V@ucluse

La Lettre de l'etat en V@ucluse La Lettre de l'etat en V@ucluse L éditorial De Yannick BLANC Directeur de la publication Yannick BLANC Préfet de Vaucluse Conception et réalisation Rédaction Service Départemental de Communication Interministérielle

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

Projet de la Fondation Alcoa

Projet de la Fondation Alcoa Projet de la Fondation Alcoa TREMPLIN POUR L EMPLOI DE JEUNES DANS L INDUSTRIE! MISSION LOCALE 16-25 ans DOSSIER DE PRESSE Projet de la Fondation Alcoa MISSION LOCALE 16-25 ans Sarthe Nord Isabelle Loiseau

Plus en détail

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous 1 2 La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous Connue au-delà des frontières pour son illustre fromage, la vallée de Munster entend bien le mettre à

Plus en détail

La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine

La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine Schéma départemental 2005-2020 Le mot du Président Lors de sa réunion du 16 décembre 2005, l Assemblée départementale a approuvé

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE

ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE SOMMAIRE VOS AVANTAGES..3 Une hausse de vos ventes pendant et après l animation Une hausse de votre chiffre d affaires Plus de simplicité Une équipe disponible

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES 7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 Rappel de la méthode Un groupe de travail composé

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014

Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014 Présentation Rallye du Labourd 4, 5 et 6 avril 2014 Présentation. Le Rallye du Labourd (www.rallyedulabourd.fr) est un rendez-vous incontournable du Championnat de France de Rallye Tout-Terrain. Deuxième

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Tennis de Table Insa Club. Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014

Tennis de Table Insa Club. Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014 Tennis de Table Insa Club Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014 1 TTIC - Tennis de Table INSA Club 2013 2014 Table des matières : I) Présentation de l association

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT. «Un chemin, une école» RENAZE

ACCORD DE PARTENARIAT. «Un chemin, une école» RENAZE ACCORD DE PARTENARIAT «Un chemin, une école» RENAZE Article Préambule : L éducation nationale, l USEP et la Fédération Française de Randonnée pédestre par une convention nationale affirment : La nécessité

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Procès-verbal Conseil municipal du 9 septembre 2008

Procès-verbal Conseil municipal du 9 septembre 2008 Procès-verbal Conseil municipal du 9 septembre 2008 Ouverture de la séance : 20h30 Ordre du jour : Projet Voirie 2009 Demande subvention exceptionnelle (Cantine scolaire) Horaire ouverture à la Mairie

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire DOSSIER COMPLET A DEPOSER AVANT LE 30 AVRIL 2015 Le cachet d arrivée faisant foi,

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JANVIER 2010 Etaient présents : M. ARBEY, M. BERNARD, M. BOUDONIS, M. CHATONNAY, M. COMMENGE, Mme COURTEIX, M. EYNARD, M. FABIOLE, M. FEDERICI, Mme

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail

La Newsletter. Sommaire

La Newsletter. Sommaire La Newsletter Sommaire TouTe l équipe du scodijon vous souhaite une bonne année 2014 Nouveauté 2014 Présentation equipe Dn1 2014 Rendez-vous des rois Loto de Mirebeau organise par le scodijon Évènement

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES Donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

Fédération française de cyclotourisme CAHIER DES CHARGES. Vertes Tout-Terrain et Maxi-Verte

Fédération française de cyclotourisme CAHIER DES CHARGES. Vertes Tout-Terrain et Maxi-Verte Fédération française de cyclotourisme CAHIER DES CHARGES Mise à jour le 28 avril 2014 I - Préambule, orientation politique, philosophie communication Avec l engouement pour la pratique du VTT de randonnée,

Plus en détail