CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE"

Transcription

1 CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre Ce règlement a été mdifié les 18 juin 2008, 23 juillet 2008, 22 juillet 2009, le 16 février 2011 et le 29 aût 2012, afin ntamment de se cnfrmer aux évlutins législatives et réglementaires, et de prendre en cmpte les recmmandatins du Cde AFEP-MEDEF de guvernement d entreprise de décembre 2008, révisé en avril ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT INTERIEUR Le Cnseil d Administratin est sumis aux dispsitins du Cde de cmmerce et des articles 16 à 28 des statuts de la Sciété. Le présent règlement intérieur a pur bjet, dans l intérêt de ses membres, de la Sciété et de ses actinnaires : - de préciser les mdalités de fnctinnement du Cnseil d Administratin, - de rappeler aux membres du Cnseil d Administratin leurs différentes bligatins. Il s impse à tus les Administrateurs. Les bligatins qui en déculent s appliquent aussi bien au représentant permanent d une persnne mrale Administrateur qu aux persnnes physiques Administrateurs. 1

2 ARTICLE 2 ATTRIBUTIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION En exerçant ses prérgatives légales, le Cnseil d Administratin, ntamment : - se prnnce sur l ensemble des décisins relatives aux grandes rientatins stratégiques, écnmiques, sciales et financières de la Sciété et veille à leur mise en œuvre par la Directin Générale ; - se saisit de tute questin intéressant la bnne marche des affaires de la Sciété et en assure le suivi et le cntrôle ; à cette fin, il prcède aux cntrôles et vérificatins qu il juge pprtun et ntamment au cntrôle de la gestin de la Sciété ; - appruve les prjets d investissements et tute pératin, ntamment d acquisitin u de cessin, susceptible d affecter significativement le résultat du Grupe, la structure de sn bilan u sn prfil de risques ; - arrête les cmptes annuels et semestriels et prépare l Assemblée Générale ; - définit la plitique de cmmunicatin financière de la Sciété ; - s assure de la qualité de l infrmatin furnie aux actinnaires ainsi qu aux marchés ; - désigne les mandataires sciaux chargés de diriger la Sciété ; - définit la plitique de rémunératin de la Directin Générale sur recmmandatin du Cmité des Rémunératins ; - examine annuellement, avant la publicatin du rapprt annuel, au cas par cas, la situatin de chacun des Administrateurs puis prte à la cnnaissance des actinnaires les résultats de sn examen de srte que puissent être identifiés les Administrateurs indépendants ; - appruve le rapprt du Président sur la cmpsitin du Cnseil et de l'applicatin du principe de représentatin équilibrée des femmes et des hmmes en sn sein, des cnditins de préparatin et d'rganisatin des travaux du Cnseil, ainsi que des prcédures de cntrôle interne et de gestin des risques mises en place par la sciété. Afin d être en mesure d exercer ses fnctins, le Cnseil d Administratin est infrmé péridiquement et au mins une fis par trimestre de la situatin financière, de la situatin de trésrerie ainsi que des engagements de la Sciété, seln les mdalités suivantes au vu ntamment des ntes préparées à cet effet par la Directin Financière. Cnfrmément à l article L du Cde de cmmerce, le Président du Cnseil d Administratin rganise et dirige les travaux de celui-ci, dnt il rend cmpte à l Assemblée Générale. Il veille au bn fnctinnement des rganes de la Sciété et s assure, en particulier, que les Administrateurs snt en mesure de remplir leur missin. Dans les cnditins définies par les statuts et sur décisin du Cnseil d Administratin, le Président du Cnseil d Administratin peut cumuler ses fnctins avec celles du Directeur Général. Cnfrmément à l article L du Cde de cmmerce, le Directeur Général est investi des puvirs les plus étendus pur agir en tute circnstance au nm de la Sciété. Il exerce ces puvirs dans la limite de l bjet scial et sus réserve de ceux que la li attribue expressément aux Assemblées Générales d Actinnaires et au Cnseil d Administratin. Le Directeur Général Délégué dispse, à l égard des tiers, des mêmes puvirs que le Directeur Général. Il est rappelé que, à titre de mesure d rdre interne, les puvirs du Directeur Général u de tut Directeur Général Délégué snt limités et que certaines décisins définies par le Cnseil d Administratin divent être sumises à sn autrisatin préalable. 2

3 Le Directeur Général dit ainsi s assurer, avant d engager la Sciété, du cnsentement du Cnseil d Administratin pur tutes pératins significatives se situant hrs de la stratégie annncée par la Sciété ainsi que pur les pératins énumérées ci-après : - les acquisitins, aliénatins et échanges de biens et drits immbiliers et engager des investissements, pur un mntant supérieur à 100 millins d eurs par pératin ; - la cnclusin avec des entreprises de drit français u nn, de tut traité de participatin u d explitatin en cmmun à l exceptin de tute sciété filiale de la Sciété (au sens de l article L du Cde de cmmerce) ; - la prise d intérêts et participatin dans tute entreprise u sciété de persnnes u de capitaux, cnstituée u à cnstituer, par vie de suscriptin u apprt en espèces u en nature, par des achats d actins, drits sciaux u autres titres et généralement par tute frme quelcnque et pur un mntant excédant 100 millins d eurs par pératin ; - les prêts, crédits et avances cnsentis par la Sciété pur un mntant supérieur à 100 millins d eurs par emprunteur, sauf quand cet emprunteur est une sciété filiale de Pernd Ricard (au sens de l article L du Cde de cmmerce) et à l exclusin des prêts cnsentis pur une durée inférieure à un an ; - les emprunts par la Sciété, avec u sans cnstitutin de garanties sur des éléments de l actif scial, pur un mntant ttal supérieur à 200 millins d eurs au curs d un même exercice, sauf auprès des filiales de Pernd Ricard (au sens de l article L du Cde de cmmerce) pur lesquelles aucune limite n est prévue ; - les cautins, avals et garanties, sus réserve d une délégatin expresse du Cnseil d Administratin dans les limites des articles L et R du Cde de cmmerce ; - la cessin de participatins dnt la valeur d entreprise est supérieure à 100 millins d eurs. Le Directeur Général Délégué dit ainsi s assurer, avant d engager la Sciété, du cnsentement du Cnseil d Administratin pur tutes pératins significatives se situant hrs de la stratégie annncée par la Sciété ainsi que pur les pératins énumérées ciaprès : - les acquisitins, aliénatins et échanges de biens et drits immbiliers et engager des investissements, pur un mntant supérieur à 50 millins d eurs par pératin ; - la cnclusin avec des entreprises de drit français u nn, de tut traité de participatin u d explitatin en cmmun à l exceptin de tute sciété filiale de la Sciété (au sens de l article L du Cde de cmmerce) ; - la prise d intérêts et participatin dans tute entreprise u sciété de persnnes u de capitaux, cnstituée u à cnstituer, par vie de suscriptin u apprt en espèces u en nature, par des achats d actins, drits sciaux u autres titres et généralement par tute frme quelcnque et pur un mntant excédant 50 millins d eurs par pératin ; 3

4 - les prêts, crédits et avances cnsentis par la Sciété pur un mntant supérieur à 50 millins d eurs par emprunteur, sauf quand cet emprunteur est une sciété filiale de Pernd Ricard (au sens de l article L du Cde de cmmerce) et à l exclusin des prêts cnsentis pur une durée inférieure à un an ; - les emprunts par la Sciété, avec u sans cnstitutin de garanties sur des éléments de l actif scial, pur un mntant ttal supérieur à 100 millins d eurs au curs d un même exercice, sauf auprès des filiales de Pernd Ricard (au sens de l article L du Cde de cmmerce) pur lesquelles aucune limite n est prévue ; - les cautins, avals et garanties, sus réserve d une délégatin du Directeur Général suivant délégatin expresse du Cnseil d Administratin dans les limites des articles L et R du Cde de cmmerce ; - la cessin de participatins dnt la valeur d entreprise est supérieure à 50 millins d eurs. ARTICLE 3 COMPOSITION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Cnseil d Administratin est cnvaincu de l imprtance de la présence, en sn sein, d Administrateurs indépendants et s effrce de prmuvir leur représentatin à un niveau significatif. La Sciété suscrit aux critères d indépendance tel qu exprimés par le Cde AFEP-MEDEF de guvernement d entreprise des sciétés ctées de décembre 2008 qui cnslide les recmmandatins d ctbre 2003 cmplétées, en matière de rémunératins, en janvier 2007 et ctbre 2008, et révisé en avril 2010, à savir : «un Administrateur est indépendant lrsqu il n entretient aucune relatin de quelque nature que ce sit avec la Sciété, sn Grupe u sa directin, qui puisse cmprmettre l exercice de sa liberté de jugement». Dans cet esprit, le Cnseil d Administratin et le Cmité des Nminatins se fndent sur la grille d analyse de référence ci-dessus pur apprécier annuellement l indépendance des Administrateurs. Le Cnseil d Administratin et le Cmité des Nminatins examinent si l Administrateur : - exerce des fnctins de directin dans la Sciété u sn Grupe, u a des liens d intérêt particuliers avec ses dirigeants ; - a u a été, au curs des cinq dernières années : salarié u mandataire scial de la Sciété u d une sciété du Grupe ; mandataire d une autre sciété, dans laquelle la Sciété est mandataire u dans laquelle un salarié u mandataire de la Sciété (actuel u l ayant été depuis mins de cinq ans) détient un mandat ; - est client, furnisseur u banquier significatif de la Sciété u sn Grupe u pur lequel la Sciété u sn Grupe représente une part significative de l activité ; - a un lien familial prche avec un mandataire scial ; - a été auditeur de l entreprise au curs des cinq dernières années ; - est membre du Cnseil d Administratin de la Sciété depuis plus de duze ans ; - est un actinnaire imprtant u de référence de la Sciété u de sa sciété mère exerçant un cntrôle sur la Sciété, étant précisé que si cet actinnaire détient plus de 10% du capital u des drits de vte de la sciété, le Cmité des Nminatins et le Cnseil examinernt systématiquement sn indépendance en tenant cmpte de la cmpsitin du capital de la sciété et de l existence d un cnflit d intérêts ptentiel. 4

5 Le Cnseil d Administratin peut estimer qu un Administrateur, bien que remplissant les critères ci-dessus, ne dit pas être qualifié d indépendant cmpte tenu de sa situatin particulière u de celle de la Sciété, eu égard à sn actinnariat u pur tut autre mtif. Inversement, le Cnseil d Administratin peut estimer qu un Administrateur ne remplissant pas les critères ci-dessus est cependant indépendant. ARTICLE 4 OBLIGATIONS DES ADMINISTRATEURS 4.1 Obligatins générales Chacun des membres du Cnseil d Administratin recnnaît avir cnnaissance des statuts de la Sciété ainsi que des textes légaux et réglementaires qui régissent les sciétés annymes à Cnseil d Administratin françaises, spécialement : - les règles limitant les cumuls de mandats, - celles relatives aux cnventins et pératins cnclues entre l Administrateur et la Sciété, - la définitin des puvirs du Cnseil d Administratin. Il recnnaît cnnaître également : - la définitin et la sanctin du délit d initié (art. L du Cde Mnétaire et Financier) ainsi que la sanctin de l utilisatin d infrmatins privilégiées (art. L du Cde Mnétaire et Financier), - tutes les règles relatives au Cnseil d Administratin prévues par le Cde AFEP- MEDEF de guvernement d entreprise des sciétés ctées, et ntamment, les règles déntlgiques de l Administrateur. 4.2 Obligatin de nn-cncurrence Privilégier l intérêt de la Sciété sur sn intérêt persnnel cntraint l Administrateur à une bligatin de nn-cncurrence. Pendant tute la durée de sn mandat, chaque membre du Cnseil d Administratin s interdit d exercer une quelcnque fnctin dans une entreprise cncurrente de la Sciété et des sciétés qu elle cntrôle. 4.3 Obligatin de lyauté et de révélatin de cnflits d intérêt L bligatin de lyauté requiert des membres du Cnseil d Administratin qu ils ne divent en aucun cas agir pur leur intérêt prpre cntre celui de la Sciété qu ils administrent. L Administrateur représente l ensemble des actinnaires et dit agir en tutes circnstances dans l intérêt de la Sciété crrespndant à l intérêt cmmun des actinnaires. Dans une situatin laissant apparaître u puvant laisser apparaître un cnflit d intérêt entre l intérêt scial de la Sciété et sn intérêt persnnel direct u indirect u l intérêt de l actinnaire u du grupe d actinnaires qu il représente, l Administrateur cncerné dit s abstenir de participer au vte de la délibératin crrespndante. 5

6 Afin de prévenir les risques de cnflits d intérêt et de permettre au Cnseil d Administratin de délivrer une infrmatin de qualité aux actinnaires ainsi qu aux marchés, chaque Administrateur a l bligatin de déclarer au Cnseil d Administratin : - dès qu il en a cnnaissance, tute situatin laissant apparaître u puvant laisser apparaître un cnflit d intérêt entre l intérêt scial de la Sciété et sn intérêt persnnel direct u indirect u l intérêt de l actinnaire u du grupe d actinnaires qu il représente, - dans le mis suivant la clôture de l exercice, tut mandat et fnctin exercés dans tute sciété durant l exercice éculé, - au titre des cinq dernières années et dès qu il en a cnnaissance : tut mandat exercé en dehrs du grupe cntrôlé par la Sciété, tute cndamnatin pur fraude, assciatin à une faillite, mise sus séquestre u liquidatin, tute incriminatin et/u sanctin publique fficielle par des autrités statutaires u réglementaires, tut empêchement par un tribunal d agir en qualité de membre d un rgane d administratin, de directin u de surveillance d un émetteur. 4.4 Obligatins relatives à la détentin d instruments financiers émis par la Sciété Au-delà du nmbre minimum de titres prévus par les statuts, qui est de 50 actins, il est recmmandé que chaque Administrateur acquière et détienne au minimum actins de la Sciété. L Administrateur s engage à faire mettre sus la frme nminative (pure u administrée) les titres de la Sciété qu il détient. Chaque Administrateur a l bligatin de déclarer tute pératin d acquisitin, cessin, suscriptin et/u échange prtant sur des instruments financiers émis par la Sciété u sur des instruments financiers liés, qu elle sit réalisée directement u par persnne interpsée. Le cas échéant, chaque Administrateur s engage à infrmer sn cnjint nn séparé, sn partenaire lié par un PACS, ses enfants à charge, ses parents u alliés résidant à sn dmicile depuis au mins un an et/u tute persnne mrale qu il dirige, administre, gère u cntrôle, qu il(s) u elle(s) est(snt) sumise(s) à la même bligatin. Cette bligatin déclarative s applique aussi bien aux représentants permanents des persnnes mrales Administrateurs qu à celles-ci. Cependant les pératins réalisées par les Administrateurs persnnes mrales au sein du grupe auquel elles appartiennent snt dispensées de déclaratin. En utre, ne dnnent pas lieu à ntificatin, les pératins réalisées par un Administrateur, lrsque le mntant cumulé desdites pératins n excède pas eurs pur l année civile en curs. Ce seuil se calcule en agrégeant l ensemble des pératins réalisées par lui-même et les pératins réalisées par les persnnes qui lui snt liées. Cette infrmatin dit être faite dans un délai de cinq jurs de burse de l pératin, par vie de cmmunicatin faite à l Autrité des Marchés Financiers, cpie de ladite cmmunicatin devant être adressée à la Sciété. 6

7 L AMF publie et actualise sur sn site Internet (www.amf-france.rg) une psitin sur la nature des pératins à déclarer et les mdalités de déclaratin (frmulaire type), à laquelle les Administrateurs qui envisagent de réaliser une pératin divent préalablement se référer. 4.5 Obligatins liées à la détentin d infrmatins privilégiées D une façn générale et s agissant des infrmatins nn publiques acquises dans le cadre de ses fnctins, l Administrateur dit se cnsidérer astreint à un véritable secret prfessinnel qui dépasse la simple bligatin de discrétin prévue à l article L al. 5 du Cde de cmmerce 1. Plus précisément, du fait de l exercice de ses fnctins, l Administrateur est amené à dispser régulièrement d infrmatins précises, nn publiques, cncernant la Sciété ainsi que les instruments financiers que la Sciété émet, qui, si elles étaient rendues publiques, seraient susceptibles d avir une influence sensible sur le curs de burse. A ce titre, chaque Administrateur figure sur la liste d initiés établie par la Sciété et tenue à la dispsitin de l AMF. Dès lrs qu il détient une telle infrmatin, l Administrateur dit s abstenir 2 : - d utiliser cette infrmatin en acquérant u en cédant, u en tentant d acquérir u de céder, pur sn cmpte prpre u pur le cmpte d autrui, sit directement sit indirectement, les instruments financiers auxquels se rapprte cette infrmatin u les instruments financiers auxquels ces instruments snt liés ; - de cmmuniquer cette infrmatin à une persnne en dehrs du cadre nrmal de sn travail, de sa prfessin u de ses fnctins, u à des fins autres que celles à raisn desquelles elle a été cmmuniquée ; - de recmmander à une autre persnne d acquérir u céder u de faire acquérir u céder par une autre persnne lesdits instruments financiers 3. Pérides d interdits : Outre les événements u décisins majeurs cnstitutifs d une infrmatin privilégiée, la cnnaissance précise des cmptes de la Sciété avant leur publicatin peut être cnstitutive d une infrmatin privilégiée. En cnséquence, chaque Administrateur s interdit d effectuer des pératins sur les instruments financiers de la Sciété et, le cas échéant, sur les ptins d achat u de suscriptin prtant sur les titres de la Sciété pendant : 1 Article L , al. 5 du Cde de cmmerce : «Les administrateurs, ainsi que tute persnne appelée à assister aux réunins du cnseil d administratin, snt tenus à la discrétin à l égard des infrmatins présentant un caractère cnfidentiel et dnnées cmme telles par le président du cnseil d administratin». 2 Article du Règlement Général de l AMF. 3 En cas de vilatin de ces règles d abstentin, l AMF peut infliger aux cntrevenants une sanctin pécuniaire dnt le mntant peut atteindre eurs u, si des prfits nt été réalisés, le décuple du mntant de ceux-ci. En utre, ces faits peuvent également être cnstitutifs d un délit d initié. L utilisatin d une infrmatin privilégiée peut être punie de deux ans d emprisnnement et d une amende de eurs dnt le mntant peut être prté au-delà de ce chiffre, jusqu au décuple du mntant du prfit éventuellement réalisé, sans que l amende puisse être inférieure à ce même prfit. La cmmunicatin d une infrmatin privilégiée peut être punie d un an d emprisnnement et de eurs d amende. 7

8 - la péride de trente jurs calendaires qui précède la date à laquelle les cmptes cnslidés semestriels u annuels snt rendus publics, seln le calendrier dnt dispse l Administrateur ; - la péride de quinze jurs calendaires qui précède la date à laquelle les chiffres d affaires trimestriels, semestriels et annuels snt rendus publics, seln le calendrier dnt dispse l Administrateur. La péride d interdit est prlngée dans les deux cas de figure suivants : 1/ au lendemain du jur de l annnce lrsque cette dernière est effectuée après la clôture des marchés (après 18h00, heure de Paris) ; 2/ au jur de l annnce lrsque cette dernière est effectuée avant l uverture des marchés (avant 9h00, heure de Paris). Il est distribué péridiquement aux Administrateurs le calendrier des pérides d interdits pur le semestre à venir. Il est par ailleurs rappelé qu il reste interdit aux Administrateurs de réaliser des pératins sur tus les instruments financiers de la Sciété dans le délai cmpris entre la date à laquelle ils nt cnnaissance d une infrmatin qui, si elle était rendue publique, purrait avir une incidence sensible sur le curs des titres de Pernd Ricard et la date à laquelle cette infrmatin est rendue publique. En cas de difficulté u de dute sur la nature privilégiée u nn d une infrmatin, les Administrateurs snt invités à cntacter le Président du Cnseil d Administratin. En utre, les Administrateurs snt invités à se référer au Cde de Déntlgie, adpté le 16 février 2011 par le Cnseil d Administratin, qui leur est applicable seln des mdalités spécifiques. 4.6 Devir de diligence et de vigilance Chaque membre du Cnseil d Administratin s engage à être assidu et s blige : - à assister en persnne, le cas échéant, par des myens de visicnférence u de télécmmunicatin, à tutes les réunins du Cnseil d Administratin, sauf en cas d empêchement insurmntable, - à assister aux Assemblées Générales d actinnaires, - à assister aux réunins de tus Cmités créés par le Cnseil d Administratin dnt il serait membre, - à analyser tutes questins traitées par le Cnseil d Administratin. L Administrateur reçit, généralement huit jurs avant la réunin du Cnseil d Administratin, l rdre du jur de la réunin ainsi que les dcuments lui permettant de se prnncer en tute cnnaissance de cause et de manière éclairée sur les pints inscrits à l rdre du jur. Les ntes et dcuments en supprt des sujets présentant un caractère d actualité, d urgence u de cnfidentialité peuvent être remis en séance. Pur participer efficacement à la préparatin des travaux et aux délibératins du Cnseil d Administratin, l Administrateur se fait cmmuniquer tus dcuments u infrmatins cmplémentaires qu il estime nécessaires. Les demandes à cet effet snt frmulées auprès du Président du Cnseil d Administratin dnt la missin est de s assurer que les Administrateurs snt en mesure de remplir crrectement leur missin. 8

9 Les Administrateurs divent également se vir furnir spntanément tute infrmatin utile à tut mment de la vie de la Sciété entre les séances du Cnseil d Administratin si l imprtance u l urgence de l infrmatin l exigent. Chaque Administrateur peut bénéficier, s il le juge nécessaire, d une frmatin cmplémentaire sur les spécificités de l entreprise, ses métiers et sn secteur d activité. Chaque Administrateur est invité, s il le suhaite, à rencntrer les Directeurs des équipes pératinnelles de la Sciété après en avir infrmé préalablement le Président du Cnseil d Administratin. ARTICLE 5 REUNIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5.1 Réunins Le Cnseil d Administratin se réunit aussi suvent que l exige l intérêt scial et au mins 6 fis par an. Les réunins se tiennent en tut lieu indiqué dans la cnvcatin et, dans la mesure du pssible, au siège scial de la Sciété u dans l une de ses filiales. Les cnvcatins peuvent être faites par tus myens. Tutefis, sauf circnstances particulières, elles snt remises par écrit huit jurs au mins avant chaque réunin. 5.2 Prcès-verbaux Les prjets de prcès-verbaux snt, dans la mesure du pssible, sumis à l apprbatin des Administrateurs lrs de la plus prchaine réunin du Cnseil d Administratin. Ils snt adressés cnjintement à la cnvcatin. 5.3 Utilisatin des myens de visicnférence u de télécmmunicatin Snt réputés présents pur le calcul du qurum et de la majrité les Administrateurs participant à la réunin par des myens de visicnférence u de télécmmunicatin. Cette mdalité de participatin n est pas applicable pur l adptin des décisins qui nt pur bjet : - l établissement et l arrêté des cmptes sciaux annuels et du rapprt de gestin, - l établissement et l arrêté des cmptes cnslidés annuels et du rapprt de gestin du Grupe. Les myens mis en œuvre de visicnférence u de télécmmunicatin divent transmettre au mins la vix des participants et satisfaire à des caractéristiques techniques permettant la retransmissin cntinue et simultanée des délibératins. Le prcès-verbal de délibératin mentinne la participatin d Administrateurs par les myens de la visicnférence et/u de télécmmunicatin et, le cas échéant, la survenance d éventuels incidents techniques si elle a perturbé le dérulement de la séance. 9

10 ARTICLE 6 COMITES DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Cnseil d Administratin sur prpsitin de sn Président peut créer des Cmités dnt il fixe la cmpsitin et les attributins aussi suvent que l intérêt scial l exige. Les Cmités instruisent les sujets qui snt du dmaine qui leur a été cnfié et peuvent slliciter des études techniques externes sur des sujets relevant de leur cmpétence, aux frais de la Sciété, après en avir infrmé le Président du Cnseil d Administratin u le Cnseil d Administratin lui-même et à charge d en rendre cmpte au Cnseil d Administratin. Ils sumettent au Cnseil d Administratin leurs pinins et recmmandatins. Si les Cmités établissent leur prpre règlement intérieur, ils le fnt appruver préalablement par le Cnseil d Administratin. Les Cmités permanents snt au nmbre de tris : - le Cmité d Audit, qui est ntamment chargé d assurer le suivi : du prcessus d élabratin de l infrmatin financière : examiner les prjets de cmptes annuels et semestriels sciaux et cnslidés du grupe avant leur sumissin au Cnseil d Administratin, s assurer de la pertinence et de la permanence des méthdes et principes cmptables, prévenir tut manquement éventuel à ces règles, et veiller à la qualité de l infrmatin délivrée aux actinnaires ; l efficacité des systèmes de cntrôle interne et de gestin des risques : - en ce qui cncerne le cntrôle interne de la Sciété, évaluer, avec les respnsables du cntrôle interne, les systèmes de cntrôle interne du grupe, examiner, avec ces respnsables, les plans d interventins et d actins dans le dmaine de l audit interne, les cnclusins de ces interventins et les recmmandatins et suites qui leur snt dnnées ; - en ce qui cncerne les risques, passer en revue régulièrement la situatin financière et les principaux risques financiers du grupe et ntamment les engagements hrs bilan ; du cntrôle légal des cmptes sciaux et des cmptes cnslidés par les Cmmissaires aux Cmptes et de l indépendance des Cmmissaires aux Cmptes : examiner avec les Cmmissaires aux Cmptes leurs plans d interventin, les cnclusins de ceux-ci et leurs recmmandatins, ainsi que les suites qui leur snt dnnées, examiner le suivi de l indépendance des Cmmissaires aux Cmptes, pilter la prcédure de sélectin des Cmmissaires aux Cmptes au myen d appels d ffre, évaluer les prpsitins de nminatin et de renuvellement des Cmmissaires aux Cmptes de la Sciété et leur rémunératin et émettre une recmmandatin à ce sujet. - le Cmité des Rémunératins, qui a pur principales fnctins de : étudier et prpser au Cnseil d Administratin la rémunératin à alluer au(x) dirigeant(s) mandataire(s) scial(aux) ainsi que les dispsitins relatives à sa (u leur) retraite et les avantages de tute nature mis à sa (u leur) dispsitin ; prpser à cet effet, et évaluer tus les ans, les règles de déterminatin de la part variable du u des dirigeants mandataires sciaux et veiller à la chérence des critères retenus avec les rientatins stratégiques de la Sciété à curt, myen et lng terme. 10

11 recmmander au Cnseil d Administratin l envelppe de jetns de présence devant être sumise à l apprbatin de l Assemblée Générale, ainsi que sn mde de répartitin au titre des fnctins suivantes : - membre du Cnseil d Administratin ; - membre d un Cmité du Cnseil d Administratin ; u - censeur ; être infrmé, en présence du u des dirigeants mandataires sciaux, de la plitique de rémunératin des principaux dirigeants nn mandataires sciaux des sciétés du grupe Pernd Ricard ; s assurer de la chérence de la plitique de rémunératin des dirigeants nn mandataires sciaux, avec celle du u des dirigeants mandataires sciaux ; prpser la plitique générale d attributin gratuites d actins et d attributin d ptins d achat u de suscriptin d actins et en particulier, les cnditins de ces attributins applicables au(x) dirigeant(s) mandataires scial(aux) de la Sciété ; appruver l infrmatin dnnée aux actinnaires dans le rapprt annuel sur la rémunératin du u des mandataires sciaux ainsi que sur la plitique d attributin d ptins d achat u de suscriptin d actins u d attributin gratuite d actins et, plus généralement, sur les autres travaux du Cmité des Rémunératins. - le Cmité des Nminatins, qui a pur principales fnctins de : frmuler des prpsitins cncernant la sélectin des nuveaux Administrateurs et prpser la prcédure de recherche et de renuvellement ; débattre péridiquement et au mins annuellement, au regard des critères d indépendance du Cde AFEP-MEDEF, de la qualificatin d indépendance des Administrateurs ainsi que des candidats au pste d Administrateur u d un Cmité du Cnseil d Administratin ; assurer la pérennité des rganes de directin en établissant un plan de successin du u des dirigeants mandataires sciaux et des Administrateurs afin de puvir prpser au Cnseil d Administratin des slutins de successin en cas de vacance nn prévue ; être infrmé du plan de successin des pstes clés au sein du Grupe Pernd Ricard ; examiner régulièrement la cmpsitin du Cnseil d Administratin afin de veiller ntamment à la qualité (nmbre de membres, diversité des prfils) et à l assiduité de ses membres ; prcéder péridiquement à l évaluatin du fnctinnement du Cnseil d Administratin. Les Cmités snt cmpsés de membres désignés parmi les Administrateurs nn dirigeants. Tutefis, le Président du Cnseil d Administratin est asscié aux travaux du Cmité des Nminatins. Par ailleurs, deux tiers au mins des membres du Cmité d Audit, et la majrité des membres des Cmités des Rémunératins et des Nminatins snt indépendants au sens de l article 2 du présent Règlement Intérieur. 11

12 ARTICLE 7 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Péridiquement et au mins une fis par an, le Cnseil d Administratin cnsacre un pint de sn rdre du jur à un débat sur sn fnctinnement, ntamment autur des axes suivants : - il examine sa cmpsitin, sn fnctinnement et sn rganisatin ; - il vérifie que les questins imprtantes snt cnvenablement préparées et débattues ; Par ailleurs, au mins une fis tus les tris ans, il exécute u fait réaliser une évaluatin frmelle de ses travaux. Chaque année, le Cnseil d Administratin infrme les actinnaires, dans le rapprt annuel, des évaluatins qui nt été réalisées et, le cas échéant, des suites dnnées. ARTICLE 8 REMUNERATION L envelppe glbale des jetns de présence est sumise au vte de l Assemblée Générale des actinnaires. Elle est répartie par le Cnseil d Administratin, seln les recmmandatins du Cmité des Rémunératins, entre les Administrateurs en prenant en cmpte la présence effective de ces derniers aux réunins du Cnseil, leur degré de participatin aux travaux du Cnseil d Administratin et des Cmités ainsi que l'élignement du lieu de leur résidence habituelle. Les Administrateurs snt par ailleurs rembursés de leurs frais de déplacement et d hébergement afférents aux réunins du Cnseil d Administratin. ARTICLE 9 ADAPTATION ET MODIFICATIONS DU REGLEMENT INTERIEUR Le présent règlement intérieur purra être adapté et mdifié par décisin du Cnseil d Administratin. Tut nuveau membre du Cnseil d Administratin se verra remettre un exemplaire du présent règlement ainsi qu un exemplaire des statuts de la Sciété. * * * 12

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

Chapitre 2 La gouvernance d entreprise

Chapitre 2 La gouvernance d entreprise UE1 DROIT DES AFFAIRES DROITS DES SOCIETES Chapitre 2 La guvernance d entreprise Jannes Alexandre 2008 DSCG Smmaire : INTRODUCTION... 3 SECTION 1 : HISTORIQUE... 4 SECTION 2 : LA MISE EN ŒUVRE DE LA GOUVERNANCE

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE)

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) R.C. PONTOISE B 692 037 823 --------------------------------------------- PROCES-VERBAL DE DELIBERATION

Plus en détail

COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE

COMITÉ DES MISES EN CANDIDATURE 5 ctbre 2015 DEMANDE DE CANDIDATURES POUR LE COMITÉ DE NOMINATION DE L ASSOCIATION CANADIENNE DE SOCCER L Assciatin canadienne de sccer (Canada Sccer) est à la recherche d une (1) persnne qualifiée pur

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Adptés le Mdifiés le Page laissée intentinnellement vierge 2 Siège scial. 3 Le siège scial de la crpratin Jujuthèque de Saint-Hubert (ci-après désignée «la crpratin») est établi dans

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES MOORINGSPOT

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES MOORINGSPOT CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES MOORINGSPOT Le site internet MringSpt (le «Site») est une platefrme internet accessible à l adresse www.mringspt.cm, furnissant des services de mise en relatin

Plus en détail

Le maniement de deniers publics par les collaborateurs du régisseur

Le maniement de deniers publics par les collaborateurs du régisseur Le maniement de deniers publics par les cllabrateurs du régisseur La règle :. Tute autre persn cmptable public, manie directement u indirectement des fnds publics, sit en intervenant dans ualifié de gestinnaire

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP)

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP) Réalisatin du site Web de L Assciatin pur une Slidarité Syndicale de l'écle Plytechnique (ASSEP) Appel d ffres pur le chix d un furnisseur 9 décembre 2015 Tables des matières 1. Infrmatin préliminaire

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement pur le persnnel de sutien Mise à jur le 19 juin 2015 Cmité de perfectinnement du persnnel de sutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement du

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA SOUMISSION D UNE PÉTITION CHAMBRE DES COMMUNES CANADA Chaque pétitin cmmence par une idée et franchit différentes étapes avant d être signée et présentée

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. MANDATS. COMMISSION PERMANENTE DES MANDATS. RAPPORT SUR LES TRAVAUX DE SA TRENTE-CINQUIEME SESSION.

SOCIETE DES NATIONS. MANDATS. COMMISSION PERMANENTE DES MANDATS. RAPPORT SUR LES TRAVAUX DE SA TRENTE-CINQUIEME SESSION. SOCIETE DES NATIONS. Cmmuniqué au Cnseil. C.42.19 3 9.VI. Genève, le 16 janvier 1939. MANDATS. COMMISSION PERMANENTE DES MANDATS. RAPPORT SUR LES TRAVAUX DE SA TRENTE-CINQUIEME SESSION. Rapprt du Représentant

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR

STATUTS ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY STATUTS ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR Mdifiés et appruvés par l Assemblée Générale Extrardinaire de la F.F.R. le 27 mars 2004 à Saint Denis SAISON 2014/15 3-5 Rue Jean de Mntaigu

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

Approche du conflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires

Approche du conflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires Audit Apprche du cnflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires chez les présidents des juges de paix et des juges de plice Resumé Hge Raad vr de Justitie Cnseil supérieur de la Justice Mars 2016

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue.

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue. F.I.S.P.A. Cllabratin IDE - AS Textes de référence Le décret du 27 juillet 2004 définissant les actes de la prfessin infirmier: article R 4311-4 CSP : définitin de la ntin de cllabratin La circulaire 96-31

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION ESSILOR INTERNATIONAL Sciété Annyme Siège scial 147 rue de Paris 94227 CHARENTON CEDEX 712 049 618 RCS CRETEIL REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Établi par le Cnseil d administratin dans

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES ÉLECTION GÉNÉRALE OFFRE DE SERVICE 3 nvembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES La Ville de Pinte-Claire tient d abrd à vus remercier pur l intérêt que vus manifestez à l égard

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Règlement de la Bourse HOPIPHARM MSD organisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France

Règlement de la Bourse HOPIPHARM MSD organisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France Règlement de la Burse HOPIPHARM MSD rganisée en 2016 par le SYNPREFH et MSD France 1. CONTEXTE Le SYNPREFH et MSD France (MSD) décernent en 2016 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014

APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 Directin de l Enseignement Supérieur de la Recherche et du Transfert de Technlgie APPEL A PROPOSITIONS BOURSES DOCTORALES REGIONALES 2014 1. CADRE GENERAL Cmme les années précédentes, la Régin attribuera

Plus en détail

Conseil d'administration. Relevé de décisions de la réunion du 18 avril 2013

Conseil d'administration. Relevé de décisions de la réunion du 18 avril 2013 Cnseil d'administratin Relevé de décisins de la réunin du 18 avril 2013 RELEVE DE DECISIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18/04/2013 2 1. Présents Membres du cnseil d administratin présents INRIA ACFCI

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Evaluation comportementale

Evaluation comportementale Evaluatin cmprtementale Le dcteur Garnier est inscrit sur la liste préfectrale des vétérinaires puvant prcéder à l évaluatin cmprtementale des chiens catégrisés (article L211-12) sur le département du

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Directive - Stage en entreprise

Directive - Stage en entreprise mb/01/05/2014 Smmaire 1. Objectif... 1 2. Terminlgie... 1 3. Dmaine d applicatin... 1 4. Objectifs du stage... 1 5. Exigences du stage Bachelr (semestre 6)... 1 6. Péride de stage... 2 7. L'entreprise

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

CONCOURS VOS VACANCES D ÉTÉ EN FAMILLE

CONCOURS VOS VACANCES D ÉTÉ EN FAMILLE CONCOURS VOS VACANCES D ÉTÉ EN FAMILLE RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le cncurs Vs Vacances d été en famille est tenu par TVA Publicatins inc. (ci-après : les «rganisateurs du cncurs»). Il se dérule au

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) SIVOM DE GAMACHES 15, Place du Maréchal Leclerc DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Objet du marché Délégatin de Service Public d assainissement du SIVOM de Gamaches

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques Banque Sctia Charte Cmité de directin et d'évaluatin des risques Attributins, bligatins et respnsabilités du Cmité de directin et d'évaluatin des risques du cnseil d'administratin («le cmité»). A. Mandat

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Achats de biens et de services

Achats de biens et de services Achats de biens et de services Plitique sur les achats de biens et de services Page 1 de 31 Directive administrative Plitique et prcédure ACHAT DE BIENS ET DE SERVICES Table des matières 1. 2. 3. 4. 5.

Plus en détail

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16]

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16] 6. Réglementatin des Installatins nucléaires de base (INB) et rganisatin de la sécurité [2] [16] 6-1 Les INB Suivant leur imprtance et les risques présentées, les installatins nucléaires, entrent sit dans

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR. ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR Et d autre part : LE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET PARAPUBLIQUE DU QUÉBEC (SFPQ)

Plus en détail

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs Guide Prjet Recherche et Dévelppement À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs 1 1. SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES... 3 1. LE CONTEXTE ET LES ENJEUX... 3 2. LES OBJECTIFS POUR UN

Plus en détail

Inscription au registre du Commerce de _sous le n _ Immatriculation à l INSEE sous le n désigné(e) dans ce qui suit sous le vocable «le titulaire»

Inscription au registre du Commerce de _sous le n _ Immatriculation à l INSEE sous le n désigné(e) dans ce qui suit sous le vocable «le titulaire» MAPA PI MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Passé en vertu des dispsitins de l article 146 du Cde des marchés publics (décret n 2006-975 du 1 er aût 2006 mdifié) INTITULE DU MARCHE

Plus en détail

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève Cnditins d utilisatin de serveurs virtuels prpsés par la DiSTIC - Université de Genève 1 Champ d applicatin 1.1 Les présentes cnditins d utilisatin s appliquent à tut cllabrateur (ci-après : l Utilisateur)

Plus en détail

Consultation du personnel de l OCRCVM Document de réflexion sur la faisabilité du calcul des marges en fonction du portefeuille

Consultation du personnel de l OCRCVM Document de réflexion sur la faisabilité du calcul des marges en fonction du portefeuille Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnnes-ressurces : Jamie Bulnes Directeur de la plitique de réglementatin des membres 416 943-6928 jbulnes@iirc.ca Answerd Ramcharan

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale annexée à l Athénée Royal Riva-Bella

Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale annexée à l Athénée Royal Riva-Bella Règlement d rdre intérieur de l Ecle fndamentale annexée à l Athénée Ryal Riva-Bella En accrd avec les règles d rganisatin des écles du réseau de la Cmmunauté française. Chapitre I Intrductin Article 1

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

Conditions générales d utilisation des sites Thalys et de l application mobile Thalys

Conditions générales d utilisation des sites Thalys et de l application mobile Thalys Cnditins générales d utilisatin des sites Thalys et de l applicatin mbile Thalys Acceptatin des présentes cnditins générales d utilisatin Définitins Respnsabilité de la Sciété relative aux pératins d achat

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance Cnditins d installatin et d utilisatin du matériel d aut-surveillance 1. Recmmandatins d utilisatin et d installatin a) Le matériel d aut-surveillance utilise une technlgie de cmmunicatin sans fil (radifréquence

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015

Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentations du bonheur 23 mars 2015 Avenant N 2 au règlement «PRIX DE L OBSERVATOIRE DU BONHEUR» Etudes et recherches sur les représentatins du bnheur 23 mars 2015 Ainsi que prévu à sn article 8, la Sciété rganisatrice suhaite mdifier le

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Find Your Magic Deviens la Tête d Affiche. Le concours est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse) et DROM COM.

REGLEMENT COMPLET Find Your Magic Deviens la Tête d Affiche. Le concours est organisé pour la France métropolitaine (Corse incluse) et DROM COM. REGLEMENT COMPLET Find Yur Magic Deviens la Tête d Affiche ARTICLE 1 Sciété rganisatrice Unilever France, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail