TOUR EIFFEL. Notre vœu pour 2014 : Enfin une vie sociale! 04 Le Conseil Départemental Les relais Action pour l Access L AGEFIPH

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOUR EIFFEL. Notre vœu pour 2014 : Enfin une vie sociale! 04 Le Conseil Départemental. 06-07 Les relais. 08-09 Action pour l Access 10-11 L AGEFIPH"

Transcription

1 Edition janvier 2014 TOUR EIFFEL B U L L E T I N DE LA D E L E G A T I O N DE P A R I S N Notre vœu pour 2014 : Enfin une vie sociale! 04 Le Conseil Départemental Les relais Action pour l Access L AGEFIPH Tour Eiffel - n automne / hiver

2 Au sommaire L agenda Couverture : Création Thomas MUCKENHIRN Agenda 2 Edito 3 Le Conseil Départemental 4-5 Les relais 6-7 Action pour l Access : 8-9 L AGEFIPH Trouver un emploi Les Créateurs Sortir à Paris : Les lieux accessibles TOUR EIFFEL Journal de la Délégation APF de Paris 13, place de Rungis PARIS Tél : Fax : Site : Blog : Mail : Directeur de la publication Anne MAUCERI Responsable de la réalisation Evelyne MUCKENHIRN Responsables de rubriques Joël NEKKAB : Conseil Départemental Amélie LE BER : Relais de Délégation Léopold GRARD : Action pour l Access Louis DENIS : Animation ISSN Le Cercle Culturel Regard sur le monde Lecture : albums jeunesse APF Evasion et au JANVIER Repas des adhérents : déjeuner à quai sur un bateau parisien suivi de la visite du Musée du Quai Branly Cercle Culturel : «L Art Déco, le style made in France» Cité de l Architecture et du Patrimoine - 2 groupes, rendez-vous à 11 h Cercle Culturel : «Les Impressionnistes conservés au Musée d Orsay» Musée d Orsay - 2 groupes, rendez-vous à 14 h FEVRIER Cercle Culturel : «Les Impressionnistes conservés au Musée d Orsay» Musée d Orsay - 2 groupes, rendez-vous à 14 h Cercle Culturel : conférence «Les mathématiques au XVIII ème siècle dans les manuels d enseignement, du pourquoi au comment» Intervenante : Liliane ALFONSI, Enseignant-Chercheur à Paris-Sud Délégation de Paris à 14 h 30 URBACCESS : Hall Pierre Curie - CNIT Paris La Défense Le salon européen de l accessibilité et de la conception universelle ouvre ses portes de 9 h 30 à 18 h Réunion Groupe Parents «Les séjours de vacances» : présentation de APF Evasion et Réseau Passerelles Maison des Associations - 5, rue Perrée PARIS - à 19 h 00 Salon de l Agriculture - Paris Expo Porte de Versailles (jusqu au 2 mars) De 9 h 00 à 19 h 00 (23 h 00 le vendredi) MARS Cercle Culturel : «Gustave Doré, l imaginaire au pouvoir» Musée d Orsay - 2 groupes, rendez-vous à 14 h Cercle Culturel : conférence «Paris et ses places royales» Intervenant : Dominique JAIMES, Conférencier Semaine Nationale des Personnes Handicapées Physiques Relais Stalingrad - Brocante avenue de Flandre PARIS De 7 h 00 à 19 h 00 Cercle Culturel : «Gustave Doré, l imaginaire au pouvoir» Musée d Orsay - 2 groupes, rendez-vous à 14 h AVRIL Cercle Culturel : conférence «La reliure» Intervenante : Claire ASSELINEAU, Relieuse Brocante Boulevard Richard Lenoir PARIS De 7 h 00 à 19 h 00 Foire de Paris - Paris Expo Porte de Versailles (jusqu au 11 mai) De 10 h 00 à 19 h 00 (21 h 00 le jeudi et 23 h 00 le vendredi 9 mai) Permanence d accueil des adhérents concernés par la Sclérose en Plaques chaque lundi matin de 10 h 00 à 12 h 00 : Houda SALEH Tour Eiffel - n automne / hiver

3 Edito Cher(e)s adhérent(e)s Nous souhaitons à tous nos adhérent(e)s une Bonne et Heureuse Année. Nous avons choisi cette année un souhait, un seul souhait... mais un souhait qui embrasse tout : une vie sociale! Joël NEKKAB Représentant du Conseil Départemental Bien sûr, pour une vie sociale, il faut une pleine accessibilité, une bonne santé, de l'énergie, un emploi, une autonomie, une aide humaine ou technique... Car, pour une véritable vie sociale, il faut des moyens suffisants lorsque le handicap entrave le quotidien. Et pourtant, c'est par cette vie sociale que l'humain se sent entouré, apprécié, entendu... Se rencontrer dans des cadres différents, dans des milieux différents..., se déplacer, échanger..., toute cette variété apportée par la vie sociale est essentielle au bonheur. Certains ont sans doute du mal à imaginer une vie entre quatre murs, une vie qui attend l'autre, qui attend un mouvement, une nouvelle, une différence dans l'égrainement des jours qui se suivent, solitaires. A force de vivre un quotidien sans surprise, l'humain perd ses désirs. C'est le quotidien de certaines personnes handicapées. Nous le déplorons et, c'est en pensant à elles que nous avons formé ce vœu précieux, penchés telle une fée au dessus du berceau des jours sans vie. Bonne Année à Tous. Anne MAUCERI Directrice Départementale APF 75 3 Tour Eiffel - n automne / hiver

4 Le Conseil Départemental Une vie extraordinairement normale, bel oxymore Fabienne LEVASSEUR, Conseillère Départementale, Délégation de PARIS. Agée de 38 ans, Conseillère Départementale, il m appartient de témoigner dans ces quelques lignes d une réalité, loin d être une utopie : l inclusion par le Logement. IMC, mal-marchante, enfin en fauteuil électrique, en mai 2008, j ai fait une demande de PCH. Moi, un «Projet de Vie», j en avais un!... J ai donc pris, comme ici, mon courage à deux mains, pour espérer le transmettre, et ma plus belle plume pour demander une ULS, dans le cadre de la PCH Logement, à notre Père Noël à tous, le Département. Pas de panique! Cet acronyme signifie «Unité de Logement et Service». Vous savez, ce mix entre logement ordinaire et habitat adapté avec un staff d auxiliaires de vie à hauteur de 4 à 24 h/jour! Parce qu au bout de 7 ans et ½ de recherches, vous vous êtes épuisé(e) les muscles à loger dans de l inadapté, parce que «Ca suffira bien...»? «Mais, après, tout, Monsieur le Département, ça serait pas plus mal de m accorder les moyens de vieillir le moins mal possible, en conservant ce qui peut l être, en hommage à l énergie dépensée depuis ce jour d hiver 1976 où la vie de mes parents a basculé dans la plus grande incertitude, par toutes les équipes qui m ont croisée (le Kremlin-Bicêtre, les Médecins Physiques de Réadaptation (MPR), le Dr GASTAL, à l Hôpital National de St-Maurice, l Hôpital Maritime de BERCK/MER)...! Allez, Monsieur le Département, fais un effort, après tout, c est à moi que tout ça coûte le plus cher...» : Dépôt du dossier en MDPH. - Août 2009 : Entrée en ULS, après 7 ans ½ (même temps que pour apprendre à marcher) de demandes de logement adapté, avec un staff d auxiliaires de vie à hauteur de 4 h/jour. - Octobre 2009 : Achat d un fauteuil électrique, aussi rouge que ma colère - Mai 2010 / Décembre 2012 : Médiatrice Gérontologique auprès de personnes âgées isolées (accueil, écoute, orientation et accompagnement des publics les plus fragilisés). - Depuis janvier 2013 : Médiatrice Gérontologique dans les Foyers de Travailleurs Migrants vieillissants, dans le 92, le tout pour une association d Education Populaire, pour qui l inclusion est plus une réalité qu une utopie. Alors, évidemment, cela ne va pas sans modules d éducation, pas forcément populaires, d auxis, de chauffeurs PAM 75 (...), parce qu une telle «normalité» est, malheureusement encore exceptionnelle «Mais, Monsieur le Département, être élue à l APF, avoir participé à l élaboration de la Loi de 2005, pour jouir, même si elle a ses failles, d une vie extra-ordinairement «normale», tout en travaillant à l autonomisation des plus démunis, pour le compte d un employeur pratiquant l inclusion Allez, ca valait le coû(t/p) d y croire!» Les décisions du Conseil Départemental - Cooptation de Philippe LESCURIEUX comme Conseiller Départemental à l unanimité du Conseil pour remplacer Anne-Edith de PENGUERN. - Les plans de compensation : en diminution. Un financement sans arrêt contesté ou réduit, des surendettements dus à une gestion erronée pour les personnes en situation de handicap sous informées. Le Conseil Départemental a décidé d adresser une lettre d alerte au Conseil d Administration. Un groupe de travail est constitué : Fabienne LE- VASSEUR, Marc COLMAR, Alexis MA- THIEU et Lionel CHOMET. - Validation des projets Action pour l Access :. Des petites vidéos postées sur la toile dénonçant des problèmes d accessibilité.. Opération Coup de poing avec W9. - Recherche de financements pour l Ecole de la SEP à L ARS (Agence Régionale de la Santé) - Comités d Adhérents : opposition à la création de ces Comités à Paris. - Proposition d adapter le Pacte à Paris Ville-Département dans le cadre d une approche des candidats. - Etudier la possibilité de publier un texte dans un journal comme Le Parisien (coût?). - Budget 2014 de la Délégation : Des réserves au sujet du départ de la Mission Emploi transférée au Pôle Adultes 75 à compter du 1 er janvier Tour Eiffel - n automne / hiver

5 Voici quelques conseils pour rendre vos voyages en avion plus confortables et connaître les services que vous pouvez demander. Achat du billet et avant votre départ : Lors de l'achat de votre billet directement auprès de la compagnie ou via un revendeur (agence de voyages, site internet...), précisez que vous vous déplacez en fauteuil roulant ou que vous avez des difficultés motrices (je marche lentement, ou quelques pas...). Vous allez devoir attendre confirmation de la date et de l'horaire de votre voyage de la part de la compagnie, cela peut prendre plus ou moins de temps selon la compagnie, en général environ 2 jours. Celle-ci doit, en effet, valider votre voyage pour des raisons de sécurité : - vérifier que votre handicap est compatible avec le transport en avion (nécessité d'assistance médicale, d'aide pour boucler la ceinture... tout cela peut compromettre l'acceptation de votre transport par la compagnie), - vérifier que le nombre maximum de passagers incapables d'évacuer seuls ou risquant de gêner l'évacuation n'est pas dépassé pour un vol donné. Arrivée à l'aéroport : Prévoyez d'arriver en avance pour votre enregistrement, ce laps de temps dépend de la compagnie que vous empruntez. Il vous sera précisé lors de l'achat de votre billet. Voyager facilement L avion en fauteuil : le grand saut, ou comment prendre l avion l esprit tranquille Dès votre arrivée à l'aéroport, prévenez le service d'accompagnement ou d'accueil PH et demandez quelles sont les démarches à effectuer. Vous pouvez réclamer un accompagnement dès votre arrivée, par exemple un fauteuil de prêt car vous avez des difficultés de déplacement. Lors de l'enregistrement, n'oubliez pas de faire enregistrer votre fauteuil comme bagage. En revanche, il ne compte ni en poids ni en nombre de bagage. Une fois enregistré, il est identifiable et jouit des mêmes assurances qu'un bagage classique. C'est important! Embarquement : Tout d'abord, trois cas de figures se présentent : difficultés de déplacement, fauteuil manuel, fauteuil électrique. Difficultés de déplacement : Votre prise en charge est assurée par le service d'accompagnement selon vos difficultés (aide pour porter les bagages, fauteuil de prêt...) Fauteuil électrique : Pas de chance, vous devez le laisser avec vos bagages et vous serez pris en charge (dans un fauteuil manuel de prêt) par le service d'accompagnement. Fauteuil manuel : Vous pouvez demander à conserver votre fauteuil jusqu'aux portes de l'avion. Il sera descendu en soute par la suite. Votre siège dans l'avion dépend du règlement de la compagnie (généralement vers l'avant côté couloir). Attention : pensez à demander au pilote, au moins 30 minutes avant l'atterrissage, de faire amener votre fauteuil manuel en sortie d'avion. Pour le fauteuil électrique vous le récupèrerez aux bagages. Débarquement : Sachez que vous bénéficierez du même type d'accompagnement que pour votre embarquement jusqu'aux tapis à bagages, puis jusqu'à votre moyen de transport (taxi, voiture particulière...). Pour les personnes en fauteuil manuel, si malgré votre demande, votre fauteuil n'est pas à la sortie de l'avion, vous pouvez refuser d'en sortir et là, vous êtes en position de force. Vous immobilisez la sortie de l'équipage, le ravitaillement de l'avion et l'embarquement des nouveaux passagers. La situation se débloque vite, n'ayez crainte! Conclusion : Grâce à ces petits conseils, votre voyage devrait bien se dérouler. Si vous rencontrez tout de même des difficultés, vous pouvez en informer la Délégation de Paris de l'apf, en particulier si les problèmes se sont déroulés dans les aéroports parisiens. En effet, nous avons des conseillers départementaux qui siègent dans les "commissions accessibilité" de ces aéroports. Vincent ANIORT Membre élu du Conseil Départemental 5 Tour Eiffel - n automne / hiver

6 Les Relais Amélie LE BER Responsable des Relais Au revoir Tanya Bonjour Amélie! Après plus de deux ans de collaboration, Tanya ORTEGA, appelée à de nouvelles fonctions, a quitté la Délégation de Paris le 25 novembre dernier. Sa remplaçante, Amélie LE BER se présente. J entends beaucoup dire que la chaleur colombienne de Tanya va manquer à tous Sachez que je suis née à Lens (62) et comme on dit «Les gens du nord ont dans le cœur le soleil qu ils n ont pas dehors»! Je suis Amélie Le Ber, la «nouvelle Chargée de Mission» de la Délégation parisienne ; pas si nouvelle d ailleurs puisque j ai travaillé un an pour le service Développement Associatif de notre siège, sur les thématiques des aidants familiaux et de la vie affective et sexuelle. Je remercie les salariés, bénévoles et partenaires que j ai d ores et déjà pu rencontrer pour leur accueil. A bientôt sur un forum, dans les relais ou dans les locaux de la Délégation! Les forums d associations : rencontres et dialogues Sur le stand du 13ème arrondissement, présence du maire, Jérôme COUMET 6 Les Mairies d arrondissements ont mis à nouveau à l honneur la diversité et le dynamisme des associations dans la sphère locale. Véritable plate-forme de rencontres et de dialogues, ces forums sont l occasion de rassembler les associations parisiennes qui proposent des activités sportives et culturelles ainsi que des actions pour l engagement des futurs bénévoles. La Délégation de Paris, à travers les représentants Relais, a été présente dans les forums des associations des 3ème, 13ème, 14ème et 15ème arrondissements. Ces moments ont été l occasion de rencontrer les adhérents, les habitants des quartiers et de créer et/ou réaffirmer les liens inter associatifs ainsi que les liens avec les instances de la démocratie locale. Nous remercions les bénévoles Relais qui se sont mobilisés pour représenter la Délégation de Paris et pour leur participation active ainsi que les organisateurs et tous les visiteurs que nous avons rencontrés lors de ces journées. Tour Eiffel - n automne / hiver

7 Les missions des Relais C est dans le but de faire découvrir la technique naturelle de relaxation qu est la Sophrologie, que le Groupe Parents s est réuni à la Maison des Associations du 3 ème arrondissement, le 31 octobre dernier. Consciente que le bien-être des enfants en situation de handicap passe par celui des parents, Céline LEROY, Sophrologue et ancienne bénévole du Groupe Parents, a expliqué aux participants les bases théoriques et pratiques de cette technique de relaxation. Celle-ci aide principalement à détendre le corps de l individu, à améliorer sa capacité de concentration et la qualité de son sommeil, ces trois conditions étant importantes pour assurer des états émotionnels plus positifs au quotidien. Cette technique basée sur la respiration et la visualisation, favorise donc l équilibre du corps dans son ensemble, ainsi que la capacité d écoute de soi-même et celle de ses proches. C est pourquoi tout au long de la rencontre, Céline a souligné les réels apports de la sophrologie pour le bien être de parents d enfants en situation de handicap. C est donc les yeux fermés, assis sur une chaise, et imaginant une situation positive, que les participants ont fini cette séance très détendus! De nouvelles séances de Sophrologie peuvent être organisées dans les mois à venir. En 1985, l ONU a fait du 5 décembre la j ournée mondi al e du bénévolat. Reconnaître et promouvoir l engagement bénévole comme une activité incontournable. Et ( ) mettre en avant le rôle joué par les structures associatives qui s efforcent de répondre aux besoins de la vie sociale», telles sont les vocations de cette journée. Pour la célébrer, la ville de Paris a organisé un «speed dating du bénévolat». Cela a été l occasion de mettre en lien des personnes souhaitant s impliquer bénévolement auprès d associations qui Rencontrer, Repérer, Représenter, Revendiquer La sophrologie, une technique naturelle de relaxation Speed Dating Associatif : Pour plus de renseignements : Association recherche bénévole, Bénévole recherche Association recherchent des personnes bénévoles afin de les soutenir dans leurs actions La délégation de Paris a été invitée à participer à cette rencontre. Deux bénévoles relais et Amélie LE BER ont donc représenté l APF Paris dans les salons de l Hôtel de Ville, le lundi 5 décembre. Nous y avons rencontré une population plutôt jeune, et a t t e n t i v e a u x stands et à la diversité de nos actions. Il n y a plus qu à faire perdurer leur envie d agir pour notre Délégation! Contact Groupe Parents : Susana DE LA HOZ Un bref rappel de permanence En connaissant les difficultés que peut engendrer le remplissage du formulaire de demande(s) auprès de la MDPH, et notamment la rédaction du projet de vie, la Délégation vous propose une aide au remplissage de votre dossier. Encore trop souvent négligée, la rédaction de votre projet de vie est pourtant importante pour les décisions prises par la CDAPH. De ce fait, nous tenons une permanence pour cet accompagnement d ordre administratif, le lundi après-midi de 14 h à 17 h. Si vous souhaitez bénéficier de cette aide, veuillez prendre rendez-vous auprès de la Délégation de Paris au : Tour Eiffel - n automne / hiver

8 Action pour l Access Un monte escalier qui ne modifie pas la structure du bâtiment Un procédé novateur vient de faire son apparition sur le marché des élévateurs pour personne à mobilité réduite. Il s'agit d'un produit nommé le «passemarches» créé par une société normande SERI-Elevateur. Cette innovation technique permet de passer une marche et jusqu'à 5 marches pour une hauteur totale de 1 mètre, sans travaux et surtout sans démolir la structure existante. En effet le système est fixé devant la série de marches sur un socle en béton. L'utilisateur se positionne sur la plateforme élévatrice qui se referme sur les cotés (photo 1) puis par simple pression d'un bouton la plateforme va se déplacer verticalement (par rapport à la hauteur des marches) puis horizontalement afin d'atteindre le porche (photo 2). Cette invention est formidable pour tous ceux qui ne peuvent pas réaliser de travaux sur les structures visées. Le coût reste raisonnable puisqu'il varie entre et HT en fonction de la hauteur à combler (1 m maximum). Caractéristiques : Hauteur maxi du palier : 1 m en standard (plus, consulter le fabricant) Photo 1 - Course horizontale maxi : 1 m en standard - Capacité de charge : 250 kg - Encombrement au sol : Largeur de 1.15 m Longueur de 1.30 m - Encombrement du plateau : Largeur de 0.80 m Longueur de 1.20 m - Hauteur du bâti : 1.37 m (version standard) - Vitesse de montée : Inférieure : 20 mm/sec maxi - Tension d alimentation : 220 V ( batteries de secours 24 V) - Télécommande filaire La semaine du handicap Photo 2 Pour plus de renseignements : SERI élévateur rue Louis Adolphe Loisel NASSANDRES Tél Site : Mail : Durant la semaine du handicap et le mois extraordinaire, l'apf de Paris a été fortement sollicitée pour réaliser des parcours de sensibilisation au fauteuil roulant. C'est ainsi que nous avons pu mettre les salariés de la poste dans une situation de handicap moteur le 19 novembre, sensibiliser les élu(e)s de la Mairie du 15ème arrondissement ainsi que les habitants à une ville accessible (les 20,21 et 22 novembre) et enfin faire prendre conscience, aux enfants et aux parents du centre d'animation René Goscinny, de la difficulté à déambuler en fauteuil (30 novembre). Nous remercions tous les participants et les bénévoles qui ont contribué à ces évènements. 8 Tour Eiffel - n automne / hiver

9 L hôpital : un lieu de vie accessible à tous L'Association Promotion Accessibilité & Conception pour Tous (APACT) a organisé une rencontre entre différents acteurs pluridisciplinaires, qui avait pour thème l'accessibilité à l'hôpital. Plusieurs intervenants se sont succédés : - Anne HOUTMAN, Chef de la Représentation en France de la Commission européenne, - Soraya KOMPANY, Présidente de l APACT, - Elodie HEMERY et Florence MARTEL, Adjointes, pôle organisation sanitaire et médico-social de la FHF, - Daniel BRIAND, Directeur technique et sécurité de l Institut St-Pierre et Vice-Président de l IHF, - El Hadi BENMANSOUR, Directeur Département de la Maitrise d'ouvrage et de Politique Technique de l AP-HP, - Nadège RENAUX, Responsable de la Mission Handicap de l AP-HP - Michel BEAUVAIS, Architecte, Agence Michel Beauvais et associés, - Jacques LEMORDANT, Enseignant chercheur à INRIA, Université Joseph Fourier de Grenoble, - Alain de BORNIOL, Président fondateur de l'association Accès. Cible. Production - et Patrick GOHET, Inspecteur Général des Affaires sociales. Durant plus de trois heures, nous avons pu évoquer l'importance de rendre les hôpitaux publics et privés accessibles à tous. Les hôpitaux sont des Établissements recevant du Public, ils sont donc soumis à l'obligation de mise en accessibilité et cela avant le 1 er janvier On peut constater que de nombreux efforts ont été réalisés dans les hôpitaux concernant l'accessibilité. Cependant, dans un lieu comme celui-ci, qui a pour vocation de recevoir des personnes fragilisées et en situation de handicap, que celui-ci soit substantiel ou définitif, il est quand même aberrant que cette question n'ait pas été intégrée avant. Les hôpitaux accusent, eux aussi, un retard considérable dans la mise en accessibilité de leurs locaux. Des estimations financières pour les travaux d'accessibilité ont été réalisées et se chiffrent à 300 millions d'euros pour les hôpitaux publics et 160 millions pour le secteur privé. Il reste donc beaucoup de travail à faire pour que la personne en situation de handicap soit pleinement intégrée et qu'elle puisse bénéficier de soins accessibles dans un environnement adapté. Malgré ce retard et ce manque de considération de la loi, on sent aujourd'hui une réelle prise de conscience de la part des parties prenantes de ce secteur à la nécessité absolue de rendre les hôpitaux accessibles à TOUS. Léopold GRARD Chargé de Mission Accessibilité 9 Tour Eiffel - n automne / hiver

10 AGEFIPH : des décisions arbitraires Qu est-ce que l AGEFIPH L AGEFIPH gère le Fonds de Développement de l Emploi des personnes handicapées dans le secteur privé qui est alimenté par les contributions versées par les entreprises de plus de 20 salariés qui ne comptent pas 6% de personnes handicapées à leur effectif. Ce Fonds est réparti en deux grandes catégories de financement : - 60% sont consacrés à des aides directes aux personnes (formation, aides techniques, etc.) et aux entreprises (aides à l embauche, etc.), - 40% financent les opérateurs qui délivrent des services ou des prestations. Ses aides On distingue quatre grandes offres de services : le conseil aux employeurs (ALTHER), le placement (CAP EM- PLOI), l optimisation de l employabilité des salariés (Vie au travail) et le maintien dans l emploi (SAMETH). En outre des prestations sont délivrées dans des domaines faisant appel à une expertise spécialisée comme : compensation des handicaps visuels, moteurs ou auditifs, aide à la création d activité, conseil en ergonomie, aide à la définition de projet professionnel, etc. Il existe 18 Délégations Régionales sur l ensemble du territoire. Ses missions - Gestion des contributions des entreprises. - Développement de coopérations : pour amplifier les politiques publiques de l emploi en faveur des personnes handicapées. - Financement de projets : attribué aux actions visant à favoriser l'insertion professionnelle et le maintien dans l emploi dans les entreprises privées et en milieu ordinaire de travail. - Organisation, animation et financement d un réseau de professionnels : Partenaires-services dédiés à l insertion professionnelle et au recrutement (CAP EMPLOI), au maintien dans l emploi (SAMETH) et à l information et la sensibilisation des entreprises (ALTHER). D autres prestataires dans les domaines de la formation et de l orientation sont également financés. - De nouvelles compétences : Depuis 2011, l AGEFIPH exerce, par délégation et pour le compte de l Etat, la gestion du dispositif de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) et le financement et la mise en œuvre des parcours de formation professionnelle qualifiante et certifiante des demandeurs d emploi handicapés. Notre avis Aides à la reprise d emploi : - Aide au contrat de professionnalisation - Aide au contrat d apprentissage - Aide à la création d activité - EPAPE (Enveloppe Personnalisée d'aide Ponctuelle à l'emploi) Aides à la compensation : - Aide aux déficients visuels - Aide aux déficients auditifs - Aide ponctuelle à l autonomie - Autres aides techniques - Aide à l aménagement de véhicule - Aide à l aménagement de véhicule avec acquisition - Aide ponctuelle aux trajets - Aide au surcoût du permis de conduire Aides à la formation : - Formation individuelle dans le cadre d un parcours vers l emploi L AGEFIPH a décidé de moderniser et de simplifier son offre d intervention en faisant du «sur mesure», en fonction de la situation et des besoins de la personne, l objectif étant que «l effort doit être porté en priorité là où il est utile pour optimiser les financements». Ces modifications ont entraîné des diminutions de certaines aides, des plafonds ont été fixés, de nouveaux critères ont été mis en place. Mais quels sont-ils? Les témoignages ci-contre nous démontrent qu un montant attribué peut être sous-évalué dans un premier temps et augmenté lorsque la personne handicapée en fait la demande. Mais si, par inexpérience ou par crainte, elle n ose pas réclamer, elle n obtiendra que ce que l AGEFIPH a bien voulu lui octroyer. Les diminutions de certaines aides seront compensées pour certains mais malheureusement pas pour d autres. L inégalité dans le traitement des dossiers est évidente. Il n est pas acceptable que la personne handicapée soit en situation permanente de négociation. Evelyne MUCKENHIRN Tour Eiffel - n automne / hiver

11 «Après avoir effectué les démarches nécessaires, j'ai sollicité une subvention auprès de l'agefiph pour l'achat et l'aménagement d'un véhicule dans le cadre de mon activité professionnelle. Le montant total de l'investissement s'élevait à J'avais fait une proposition budgétaire indiquant mon apport personnel ainsi que la prise en charge de diverses associations soutenant mon projet et je demandais donc leur participation à hauteur de Plusieurs mois après, l'agefiph m'a adressé une première proposition m'octroyant Je n'ai, bien entendu, pas renvoyé la convention mais je leur ai fait un courrier précisant que je n'avais pas de solution pour réaliser mon projet puisque l'agefiph me proposait une subvention de inférieurs à ma demande. Lorsque leur réponse est arrivée, le financement s'élevait cette fois-ci à Si leur première proposition n'était pas argumentée, la deuxième ne l'était pas plus! Aucune explication, aucune logique, pas de transparence au niveau des critères d acceptation, rien... les témoignages Elisabeth : «j ai donc raisonné par l absurde»... Pourquoi la proposition avait-elle été doublée? Et pourquoi pas triplée? En l'absence de toute justification, j'ai donc raisonné par l'absurde! Le courrier que j'avais envoyé comprenait 220 mots. J'en ai donc déduit que ma réclamation équivalait à 60,00 le mot puisque cela correspondait à peu près au s u p p l é m e n t q u i m'était, tout à coup, accordé. Moralité : si j'avais su que c'était l'un des critères d'attribution de subvention, ma lettre aurait été beaucoup plus longue pour obtenir la totalité du budget demandé! Je tiens tout de même à préciser que j'ai la chance de bien maîtriser la langue, d'être pertinente dans mes échanges et de maîtriser les codes de procédure de dossiers, ce qui m'a permis d'avoir un dossier qui m'était très favorable. Et, je continue mon raisonnement par l'absurde : si le poids des mots a une telle importance, il y a une grave discrimination contre ceux qui n'ont pas ma facilité à s'exprimer et à se défendre. Ils ne peuvent pas s'en sortir. L'inégalité dans le traitement des dossiers devient alors possible.» Fabienne : «c est un peu à la tête du client»... «C'est à partir de 2014 que je risque de rencontrer, comme beaucoup d'autres salariés handicapés, quelques problèmes avec l'agefiph. En effet, cet organisme a décidé de plafonner les aides pour les transports spécialisés professionnels à hauteur de par an versés en une seule fois. Ce montant se trouve réduit par rapport aux années précédentes et pour obtenir une compensation, je devrai faire appel à la Mission Handicap de mon employeur. Ce service existe parfois dans les grandes entreprises (notamment de plus de 20 salariés) et il est évident que certaines personnes ne pourront pas en bénéficier. Alors, quelle sera la solution? Pour l'instant, entre la PCH et l'aide de l'agefiph, j'arrive à payer mes transports mais le système n'est pas très souple. Les échéanciers de l'agefiph ne correspondent pas à la réception des factures de PAM. Je règle moimême mes frais de transports et dès réception des factures PAM, je les transmets pour obtenir l'aide qui m'est octroyée. Malheureusement, ces documents me parviennent souvent avec beaucoup de retard et je reçois fréquemment des lettres de relance de mon «agent instructeur» car je n'ai pas fourni les justificatifs à l'attribution de la subvention dans les délais impartis. A un moment, tout prend du retard et le fond de roulement devient inexistant. Par exemple, en ce moment, j'ai fait une avance globale de 800 euros dont j'attends le remboursement. Chaque salarié handicapé est attaché à un «agent instructeur» qui lui accorde ou non le renouvellement de ses aides. C'est un peu «à la tête du client». Sérieuse dans ma gestion administrative, je n'ai pas rencontré de difficultés pour le moment. Mais jusqu'à quand? Nous devons sans arrêt nous battre pour obtenir nos droits et c'est malheureusement notre quotidien!» 11 Tour Eiffel - n automne / hiver

12 Anne Hidalgo à la Délégation de Paris Pour un changement de mentalité Photo Ludovic Piron pour «Anne Hidalgo, Paris qui ose» Le 9 décembre dernier, Anne HIDAL- GO, accompagnée de Pénélope KOMI- TES, adjointe à la Mairie du 12 ème arrondissement, chargée des affaires sociales, de la santé, de la solidarité et des personnes en situation de handicap, a rencontré Anne MAUCERI et les membres du Conseil Départemental dans les locaux de la Délégation de Paris de l APF. Anne HIDALGO a rappelé son engagement en faveur des personnes handicapées. La ville va améliorer l accessibilité des transports, des équipements publics et des logements pour les personnes en situation de handicap. Par ces projets, elle a réaffirmé sa volonté de faire «le pari de l accessibilité» Un espace numérique de ressources et d appui pour l aide et le soutien aux élèves en situation de handicap devrait être développé. Un «label emploi et handicap» distinguera les entreprises qui emploient plus de 6 % de personnes en situation de handicap car Anne HI- DALGO souhaite également faire «le pari de l accompagnement». Les Entreprises Adaptées et les Etablissements et Services d Aide par le Travail (ESAT/EA) seront développés. Un dispositif de «job coaching» sera créé pour favoriser l insertion professionnelle des adultes autistes. «Les personnes en situation de handicap doivent être impliquées pleinement dans la vie de la cité. Un volet handicap sera intégré dans chacune des délibérations de la ville, pour un vrai changement des mentalités.» L équipe de la Délégation de Paris de l APF vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année 12 Tour Eiffel - n automne / hiver

13 En 2009 une agence de voyages très spéciale a ouvert ses portes. Elle organise des séjours pour emmener des personnes handicapées à des manifestations sportives et culturelles en France et à l'étranger. A la coupe du monde de football en 2010, ce sont 65 personnes handicapées qui sont parties pour l'afrique du Sud et en 2012, plus de 500 personnes ont assisté aux Jeux Olympiques et Paralympiques. En juin dernier a eu lieu le «Jour des Projets» à L'ESIEE Paris, l école de l innovation technologique de la Chambre de commerce et d industrie de Paris où les étudiants de 1 ère et 2 ème année du cycle Ingénieur ont pu présenter leur «savoirfaire» en exposant un projet à caractère innovant dans le domaine de leur choix. Le prix "Coup de cœur du public" a été attribué à Ahmed BAI- DAOUI, Elliott DAGANAI, Cassandre RAYER, Sophia ARRA- CHIDI et Wallid BADIE HASSAN pour leur projet "Handiscale". Ce dispositif permettra aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant d accéder aux bâtiments qui possèdent des escaliers sans mécanisme fixé au mur. D'autre part, leur projet a bénéficié dans la catégorie "transfert" du coaching individuel de Scientipôle Initiative pour les aider à passer du projet à l'innovation par la valorisation, le transfert industriel ou la création d'entreprise. Soumis à une clause de confidentialité pour le moment, nous n'avons pas pu avoir plus de renseignements sur ce dispositif. Mais nous attendons avec impatience la réalisation du premier prototype. «Parce que Paris se doit d offrir un véritable lieu d accueil, d information et de rencontre pour favoriser l accès aux loisirs, à la culture et au tourisme véritablement accessibles à tous, enfin VRAI- MENT A TOUS!» Plus d'infos : TOURIST-SERVICE 31, rue du Pont-Neuf PARIS Tél Les créateurs YOOLA : une agence de voyages pas comme les autres Lauréat 2012 du prix "Talents des Cités", Malik BADSI, fondateur de l agence YOOLA, a lancé, depuis, une formule de coffret cadeau "la Yoolabox". Cette formule propose des centaines d'idées cadeaux, de loisirs et d'évènements accessibles aux personnes handicapées. La liste est longue et peut être Crédit photo : agence Yoola consultée sur Agence de Voyages YOOLA - 84, quai de Jemmapes PARIS Tél Site : Handiscale : un projet innovant Crédit photo : ESIEE Paris Tourist Services : l agence réceptive Cette association, créée en 2010, a pour but d'assister les personnes en situation de handicap et les personnes âgées et leur permettre de réussir leur séjour à Paris ou en Ile de France dans le cadre de leurs activités de tourisme et de loisirs. TOURIST-SERVICES a conçu et organisé des services sur mesure pour répondre aux spécificités des personnes en situation de handicap, ainsi qu'à leur famille et accompagnateur. Ses actions principales : - accueillir, écouter, informer, conseiller, rassurer, accompagner et faciliter la découverte de Paris et sa région, - organiser des excursions et des sorties, - réserver des hôtels, - et même louer des scooters électriques pour personnes à mobilité réduite. 13 Tour Eiffel - n automne / hiver

14 Sortir à Paris L hiver est là! Il est maintenant difficile de se promener et de rester à l extérieur. Alors, laissez-vous guider vers les musées pour découvrir des chefs-d œuvre inestimables et découvrez notre sélection de restaurants. MUSEE RODIN 79 rue de Varenne Paris - Tél Créé en 1916 à l initiative d Auguste RODIN, le musée est installé dans l hôtel Biron et abrite des collections permanentes mais également des expositions d œuvres diverses. Le magnifique jardin de trois hectares comprend une roseraie, des parterres et des lieux de repos. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h 00 à 17 h 45 Nocturne le mercredi jusqu à 23 h 00 du 15 juin au 20 septembre. LE CAFE DU MUSEE RODIN 79, rue de Varenne PARIS - Tél Situé au cœur du jardin du Musée Rodin, entouré de verdure et de sculptures, ce petit restaurant propose des plats simples mais très bien cuisinés. Aux beaux jours, la terrasse ombragée vous accueillera pour profiter encore davantage du cadre privilégié Ouvert du mardi au dimanche de 10 h 00 à 17 h 00 MUSEE DES LETTRES ET DES MANUSCRITS 222, boulevard Saint-Germain, PARIS - Tél Entièrement consacré à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine écrit, ce musée détient plus de lettres, autographes, dessins, manuscrits et autres. Des expositions temporaires viennent compléter l extraordinaire collection permanente de ce musée méconnu. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h 00 à 19 h 00 Nocturne le jeudi jusqu'à 21h30 14 Tour Eiffel - n automne / hiver

15 Les lieux accessibles LA MAISON ROUGE (Fondation Antoine de GALBERT) 10 boulevard de la Bastille Paris - Tel : Amateur d Art, Antoine de GALBERT a créé La Maison Rouge en 2000 pour promouvoir les différentes formes de la création actuelle au travers d expositions temporaires dans les 4 salles. Conférences, colloques, rencontres avec les artistes permettent d explorer les œuvres exposées. ouvert du mercredi au dimanche de 11 h 00 à 19 h 00 Nocturne le jeudi jusqu à 21 h 00. RESTAURANT LES GRANDES MARCHES 6, place de la Bastille Paris - Tél Après de longs mois de rénovation, ce restaurant est de nouveau ouvert depuis fin Il propose le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner (spécialités : fruits de mer et poissons), le salon de thé. Accès par ascenseur pour les personnes en fauteuil roulant. Ouvert 7 jours sur 7, de 8 h 00 à 1 h 00 du matin BAR / RESTAURANT LE MESTURET 77 rue de Richelieu PARIS - Tél Son décor de pierres apparentes et d objets chinés apporte une convivialité et une ambiance chaleureuse de bistrot traditionnel parisien. En 2012, ce restaurant a reçu le titre de «Maître Restaurateur» délivré par le Ministère des PME, du Commerce et de l Artisanat pour la qualité de ses produits et de sa démarche du «fait maison». Restaurant ouvert tous les jours de 12 h 00 à 23 h Tour Eiffel - n automne / hiver

16 La vie des Groupes Marie-Claire SOURDILLON Responsable du Cercle Culturel Le Cercle Culturel fête ses 30 ans L'historique : Après avoir pris sa retraite, Pascale CHAI- GNE a pu suivre l'enseignement dispensé par l'ecole du Louvre et, malgré son handicap, a entraîné quelques amis pour visiter musées et expositions en faisant face à toutes les difficultés rencontrées à l'époque sur le plan de l'accessibilité. Devant la demande suscitée par cette expérience, avec l'aide d'andré TRAN- NOY (fondateur de l'apf), des responsables de l'apf et de la Délégation de Paris, elle a ouvert le cercle d'amis aux adhérents et, comme elle le disait ellemême, elle est partie à l'assaut des musées dans une lutte parfois épique. C'était la naissance du Cercle Culturel, il y a maintenant 30 ans. Elle a pu faire reconnaître le droit aux personnes handicapées de profiter comme les autres de la vie culturelle. Pascale nous a quittés mais nous sommes nombreux à nous souvenir d'elle et de sa passion pour les arts. Comme le souligne Jean-Noël VIAUD, fidèle participant du Cercle Culturel et ami de Pascale CHAI- GNE : «J'allais régulièrement chez Pascale prendre le thé. Même à son domicile, c'était un «salon culturel». Les rencontres avec des peintres et des gens de lettres étaient fréquentes. Un jour, de façon très douce et très ferme, Pascale me dit qu'il fallait faire des conférences sur la peinture. J'en ai fait trois...par son charisme, sa volonté de transmettre, de faire découvrir, elle fait bouger les choses. Quelque part, je suis son élève et je ne l'oublierai jamais.» Actuellement : Le but du Cercle Culturel est de mettre à la disposition des personnes en situation de handicap les richesses de la vie culturelle à Paris dans les meilleures conditions. Les conférences : Une fois par mois, dans un lieu parfaitement accessible, une conférence est donnée par des intervenants de haut niveau (artistes, professeurs, historiens, conservateurs de musées, spécialistes, écrivains..). Les visites de musées et les expositions : Chaque mois (sauf vacances scolaires), une visite de musée ou d'exposition est organisée. Elle se déroule, grâce au travail antérieur de Pascale CHAIGNE, le plus souvent les jours de fermeture. Sans l'affluence des autres visiteurs, il est ainsi permis de circuler sans entrave et avoir accès facilement aux œuvres exposées. Les visites comptent généralement deux groupes d'une dizaine de personnes en fauteuil roulant et leurs accompagnateurs et des explications nous sont fournies par des conférenciers professionnels. Une organisation très rigoureuse : L'inscription des visiteurs doit être faite à l'avance pour permettre de prévoir toutes les situations. Des bénévoles accompagnateurs sérieux sont recherchés pour le trajet domicile / musée (et retour) des personnes handicapées ne pouvant se déplacer seules. Une aide est fournie pour le stationnement de ceux qui viennent avec leur véhicule. Un prêt de fauteuils pour quelques visiteurs est possible. Ils sont amenés et mis à disposition par la Délégation de Paris. La programmation : Une Commission a été formée pour prendre contact avec les musées, les conférenciers et faire une enquête auprès des visiteurs pour répondre à leurs attentes. Une recherche est alors mise en place pour trouver des intervenants dans les différentes disciplines. La programmation se fait dans les mois qui précèdent les premières visites. Les points forts pour les personnes handicapées : Pouvoir sortir sans peur avec d'autres personnes sans que cela devienne un tour de force, avoir accès à la culture, aux expositions, aux débats d'idées et aux meilleurs intervenants, retrouver ou trouver l'émotion artistique, rencontrer des personnes et se faire des amis. Ce qui se dégage du Cercle Culturel, c'est ce lien très fort qui nous unit lorsque nous sommes tous ensemble pour admirer les œuvres magnifiques exposées dans les musées parisiens. 16 Tour Eiffel - n automne / hiver

17 Mozart, l émotion et la grâce Ce sont quatre jeunes musiciennes issues du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris qui ont offert aux membres du Cercle Culturel le concert d'ouverture de la nouvelle saison. Eun-Jun LEE, flûte traversière, Joo-Eun LEE, violon, Chieh- Yu LIN, alto et Minji CHOI, violoncelle sont venues interpréter le quatuor en do majeur (Kv 285 b), le quatuor en sol majeur (Kv 285 a) et le quatuor en la majeur (kv 298) de Mozart. Ces jeunes filles, originaires de Corée et de Taïwan, partagent la même passion et sont venues perfectionner leur pratique instrumentale en France. Elle ont déjà obtenu de belles récompenses pour leur talent en Corée et dans notre pays. C'est lors de son deuxième et dernier séjour à Paris en 1778 que Mozart composa l'essentiel de sa musique pour flûte. Un immense mouvement artistique et culturel porteur d une nouvelle conception du monde naît à Florence au début du XV ème siècle. L'exposition du «Printemps de la Renaissance» nous offre 140 chefs d'œuvre où la sculpture tient une place majeure. Protome Carafa de Donatello Les statues monumentales, bustes ou bas-reliefs de Donatello, Ghiberti, Michelozzo ou Mino da Fiesole forment l un des fils directeurs de ce parcours. Ces chefsd'œuvre, sans oublier les peintures, dessins, manuscrits et pièces d'orfèvrerie, montrent que la première moitié du siècle fut riche en créateurs. Les panneaux de Brunelleschi et de Ghiberti pour le concours de la seconde porte du Baptistère de Florence (1401), entre autres, révèlent l éclosion de la création à Florence, cité qui deviendra un véritable "mythe" à travers les siècles. L'exposition s'ouvre sur «l'héritage des anciens» qui présente des œuvres du renouveau des XIII ème et XIV ème siècles intégrant les apports de l'antiquité classique, de la Grèce et de Rome. Puis, à l aube du XV ème siècle émerge le «nouvel âge», incarné notamment par les deux bas-reliefs du Sacrifice d'isaac de Lorenzo Ghiberti et Filippo Brunelleschi. La richesse culturelle A cette période, sa mère mourut et il vécut dans une grande précarité. Les contradictions que l'on trouve dans les lettres de Mozart au sujet de la composition de ces quatuors donnent à ces œuvres une touche de mystère historique. Les jeunes musiciennes, par leur talent, ont su nous enchanter en interprétant ces quatuors avec beaucoup de grâce, d'émotion et d'élégance et elles ont mis en lumière le style raffiné de la musique de chambre. Le printemps de la Renaissance Les succès politiques de la cité toscane sont utilisés par les humanistes pour forger dans leurs écrits cette vision mythique d une Florence héritière de la république romaine, prête à s ériger en modèle pour les autres États italiens. Donatello, Ghiberti, Nanni di Banco ou Michelozzo vont réaliser des sculptures publiques monumentales (notamment les statues équestres) démontrant une force expressive inédite. Par ailleurs, on voit apparaître sur les monuments les "spiritelli" (petits esprits) issus des sarcophages qui deviennent un signe visible du nouveau style. L'invention de la perspective linéaire par Brunelleschi et la recherche d'un espace rationnel trouvent sans conteste dans la sculpture leurs formulations les plus avancées. Le Banquet d Hérode de Donatello est l un des exemples les plus achevés de cette invention. Influencés par le réalisme des sculptures, les peintres vont changer leur façon de voir leur œuvre et donner à leurs personnages un naturalisme et une interprétation différente. Une magistrale galerie de portraits en buste, clôture le parcours avec, entre autres, Marietta Strozzi de Desiderio da Settignano. Cette exposition nous a permis de comprendre les secrets de l éclosion de cette Ren a i s s a n c e q u i t r a n s f o r m a l a conception de l Art. Le Sacrifice d Isaac de Lorenzo Ghiberti 17 Tour Eiffel - n automne / hiver

18 Regard sur le monde Aux Etats-Unis Le logo «handicap» modernisé Né d'une démarche citoyenne et conçu par des militants pro handicap du Gordon College du Massachusetts, un nouveau logo "handicap" vient d être adopté par la ville de New York. Plus dynamique, il représente l'image symbolique d'une personne en fauteuil roulant "en mouvement". Ce nouveau pictogramme se décompose en quatre parties : le personnage devient décideur de sa mobilité (tête en avant), de son élan (suggéré par le bras plié), de sa vitesse (roue découpée) et de son rôle actif dans la société (jambe en avant pliée pour "aller de l'avant"). La ville de Montréal s'est montrée très intéressée pour changer son logo. Un nouveau type de roue Salim NASSER, tétraplégique, ingénieur à la NASA, a conçu un nouveau type de roue pour réduire les troubles musculosquelettiques dont souffrent de nombreux utilisateurs de fauteuils roulants. Habituellement, les utilisateurs doivent saisir les jantes fixées aux roues arrière et y imprimer une poussée, ce qui fatigue les muscles des bras et des épaules. En utilisant un dispositif mécanique appelé "train épicyloïdal", Salim NAS- SER a redessiné le moyeu de la roue de sorte que l utilisateur tire dessus vers l arrière pour avancer (geste du rameur). La traction utilise des groupes de muscles plus gros et plus puissants, tandis que la poussée sollicite les petits muscles à l avant du corps (ce qui a également pour effet de voûter le haut du corps). Ce mouvement permet à l'utilisateur de se tenir droit et améliore la respiration. Le concept pourra être installé sur des fauteuils existants. La commercialisation devrait commencer aux USA fin 2013, début 2014 et devrait s'étendre à l'europe. L Australie fait partie des pays qui ont choisi la construction d une société ouverte à tous. Le déplacement des personnes handicapées est facilité grâce à de multiples plans inclinés, tous les hôtels ont l obligation d avoir au moins une chambre spécialement équipée, les campings et de nombreux taxis sont adaptés pour l accueil des personnes en fauteuil roulant. Tous les bâtiments publics, les sites naturels et les lieux touristiques et même les structures de jeux pour enfants ont été aménagés pour rendre l accès possible à tous. L accessibilité Carton vert : l Australie De plus, la population est très disciplinée et respectueuse du handicap. Il est rare de voir un véhicule garé sur un endroit pouvant gêner le passage d un fauteuil roulant ou sur une place de parking réservée aux personnes handicapées. Carton rouge : le Brésil Si la loi a considérablement évolué au Brésil, elle n est malheureusement pas souvent appliquée. Les infrastructures des grandes villes ont été, pour certaines, améliorées mais les transports publics, les accès aux bâtiments et même les trottoirs laissent beaucoup à désirer. Se promener en fauteuil roulant, par exemple, à Sao Paulo relève de l exploit! L intégration des personnes handicapées n est pas seulement l application de lois mais également la volonté de la population. Changer le regard des brésiliens sur le handicap sera très difficile car ce sujet est tabou. Il existe des préjugés et des croyances qui empêchent les avancées dans ce domaine mais quelques progrès semblent pourtant s installer. 18 Tour Eiffel - n automne / hiver

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

La maison des personnes handicapées

La maison des personnes handicapées La maison des personnes handicapées de l Hérault - la MPHH La maison des personnes handicapées Un nouveau de l Hérault lieu pour vous informer, la évaluer MPHH vos besoins, faire reconnaître vos droits

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) La prestation de compensation du handicap (PCH) Maison départementale des personnes handicapées de l Essonne Édito La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA Le revenu de solidarité active est une mission majeure du Conseil général des Hauts-de-Seine Le RSA? Le RSA a été créé pour vous

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

PROGRAMME POUR UN HÉBERGEMENT DURABLE A PARIS. Compte-rendu atelier n 30 Accessibilité des hôtels

PROGRAMME POUR UN HÉBERGEMENT DURABLE A PARIS. Compte-rendu atelier n 30 Accessibilité des hôtels PROGRAMME POUR UN HÉBERGEMENT DURABLE A PARIS Compte-rendu atelier n 30 Accessibilité des hôtels 24 avril 2014 ORDRE DU JOUR Mot de bienvenue Présentation de la politique de l OTCP en faveur d un tourisme

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Atlantique MARS 2016 BORDEAUX. www.autonomic-expo.com ENTRÉE GRATUITE. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile.

DOSSIER DE PRESSE. Atlantique MARS 2016 BORDEAUX. www.autonomic-expo.com ENTRÉE GRATUITE. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. Salon 03 Atlantique Professionnel & Grand Public ENTRÉE GRATUITE 1 ère Edition 04 MARS 2016 BORDEAUX PARC DES EXPOSITIONS NOUVEAU Handicap Grand Âge Maintien à Domicile Toutes les Solutions pour Mieux

Plus en détail

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES EDITO DU PRÉSIDENT Le Département des Pyrénées-Atlantiques a placé l accompagnement

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé.

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé. SOMMAIRE SOMMAIRE LA MDPH : L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) : La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : L Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) : La carte d

Plus en détail

FAQ Carte de stationnement 2010-0610

FAQ Carte de stationnement 2010-0610 FAQ Carte de stationnement 2010-0610 Table des Matières J a i d e m a n d é u n e c a r t e d e s t a t i o n n e m e n t à l a m a i s o n c o m m u n a l e. L e m p l o y é m a r e m i s u n accusé de

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court DUO Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court En partenariat avec le CNC, la SACEM, et les écoles de Cinéma et de composition de musique de film. Depuis

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences.

Histoire. Droits de l enfant. Partage. Investissement. Différence. Jeux. Citoyenneté. Collectif. Rencontres. Loisirs. Egalité. Expériences. Jeux Histoire Citoyenneté Partage Collectif Droits de l enfant Rencontres Egalité Loisirs Expériences Différence Projets Coopération Investissement 1 Culture Découverte Notre identité, notre histoire Mouvement

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Aide au Retour à l Emploi Formation Pole Emploi

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Aide au Retour à l Emploi Formation Pole Emploi Aide au Retour à l Emploi Formation Pole Emploi Les demandeurs d'emploi, bénéficiaires de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE), qui suivent une formation, prescrite par Pôle emploi dans le cadre

Plus en détail

Les Conférences de Territoire

Les Conférences de Territoire Les Conférences de Territoire Conférences de Territoire de Bretagne Guide de présentation onférence erritoire Rennes - Redon Fougères - Vitré 2 Les différentes parties du guide Présentation du guide...4

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE?

COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la maison départementale des personnes handicapées qui souhaitent exprimer leur opinion

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication, Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre d Ingénieur diplômé de l Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH Questionnaire test COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la Maison départementale

Plus en détail

Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés

Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés -Art. 421-14 de la loi du 27 juin 2005 : «Tout assistant maternel agréé doit suivre une formation dont les modalités de mise en œuvre par le

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE!

DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE! NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE! DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» Depuis plus de 50 ans, Campus France, Agence française pour la promotion de l enseignement supérieur, l accueil et la

Plus en détail

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de :

School. Handicap et Enseignement Supérieur. En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur En partenariat avec : Avec le soutien de : & School Handicap et Enseignement Supérieur Qui sommes-nous? Hanploi est une association de loi 1901, créée en 2004,

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL

MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL MÉMO PRATIQUE JE CHERCHE UN LOGEMENT SOCIAL Vous trouverez dans ce MÉMO PRATIQUE Dialoge des informations et des conseils qui vous aideront dans votre recherche de logement. Étape 1 Bien cibler votre recherche

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

La Lettre de l'etat en V@ucluse

La Lettre de l'etat en V@ucluse La Lettre de l'etat en V@ucluse L éditorial De Yannick BLANC Directeur de la publication Yannick BLANC Préfet de Vaucluse Conception et réalisation Rédaction Service Départemental de Communication Interministérielle

Plus en détail

Sud DOSSIER DE PRESSE. Ven 27. Jeu 26. www.autonomic-expo.com TOULOUSE. Entrée Gratuite. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. L'Autonomie pour Tous

Sud DOSSIER DE PRESSE. Ven 27. Jeu 26. www.autonomic-expo.com TOULOUSE. Entrée Gratuite. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. L'Autonomie pour Tous Sud Professionnel & Grand Public 10 000 visiteurs 150 exposants 10 e Edition Jeu 26 Ven 27 MARS 2015 TOULOUSE PARC DES EXPOSITIONS Entrée Gratuite Handicap Grand Âge Maintien à Domicile L'Autonomie pour

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

SERVICES D AIDE À DOMICILE : POUR DES FINANCEMENTS À LA HAUTEUR DES BESOINS!

SERVICES D AIDE À DOMICILE : POUR DES FINANCEMENTS À LA HAUTEUR DES BESOINS! SERVICES D AIDE À DOMICILE : POUR DES FINANCEMENTS À LA HAUTEUR DES BESOINS! Manifestation devant le ministère des Affaires sociales et de la Santé Mardi 5 juin 2012 de 14h à 16h pour sauver trois services

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Juillet 2015

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Juillet 2015 KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Juillet 2015 FICHE N 3 LES AGENDAS D ACCESSIBILITE UNE NOUVELLE DISPOSITION La loi «pour l égalité des droits

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Les frais de transport Mise à jour : octobre 2014 Les frais de transport Vous avez besoin d un transport pour recevoir des soins ou rentrer chez vous après

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

La Prestation de Compensation du Handicap Adulte

La Prestation de Compensation du Handicap Adulte Coordonnées de la CHL de votre secteur : CHL de Saint Germain Quartier du Bel-Air 3 rue des Gaudines 3ème étage 78100 St Germain-en-Laye Tel : Fax : Mail : CHLSaintGermain@mdph.yvelines.fr www.mdph78.yvelines.fr

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges)

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) Il détient une maîtrise en géographie (camionnage) de l Université Laval et obtient la

Plus en détail

GUIDE SYSTÈME D ENREGISTREMENT PAR INTERNET

GUIDE SYSTÈME D ENREGISTREMENT PAR INTERNET GUIDE SYSTÈME D ENREGISTREMENT PAR INTERNET Dans le système d enregistrement par Internet, vous pouvez réserver et annuler des trajets à péage. Vous accédez aux pages du système d enregistrement par Internet

Plus en détail

LA CITÉ DES MÉTIERS :

LA CITÉ DES MÉTIERS : LA REUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE POUR PLUS D ÉGALITÉ DES CHANCES LA CITÉ DES MÉTIERS : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE 31 octobre 2013 Inauguration Cité des métiers

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L Action Sociale, à vos côtés "Protéger c'est s'engager" Une valeur fondamentale mise en œuvre par

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées?

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Conférence-débat n 2 Bernadette MOREAU, Directrice de la Compensation à la CNSA ; Professeur Alain DOMONT, Professeur à l Hôpital Corentin

Plus en détail

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr comment accéder au site de votre msa? Pour vous rendre sur le site de votre MSA, c est très simple. Vous pouvez vous connecter de trois

Plus en détail

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Corse Pôle santé et sécurité au travail Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs

Plus en détail

Portage salarial immobilier

Portage salarial immobilier Portage salarial immobilier w w w. f c i - i m m o b i l i e r. c o m La relation avec les agences Optimisez votre force de vente LE PORTAGE SALARIAL EN IMMOBILIER, particulièrement adapté aux besoins

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail