RAPPORT FINANCIER 2012 / 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT FINANCIER 2012 / 2013"

Transcription

1 2012 / 2013

2 2 Faiveley Transport Rapport financier 2012/2013

3 SOMMAIRE Faiveley transport RAPPORT FINANCIER 4 1. Rapport de gestion du Directoire Activité du Groupe 2012/2013 et comptes consolidés Rapport sur les comptes sociaux de Faiveley Transport au 31 mars Informations concernant le capital social Organes d administration et de direction Responsabilité sociale et environnementale Comptes consolidés du groupe Faiveley Transport Bilan consolidé Compte de résultat consolidé État du résultat global Tableaux des flux de trésorerie consolidés Variation des capitaux propres consolidés Annexe aux comptes consolidés Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés Comptes sociaux de Faiveley Transport Bilan Compte de résultat Tableaux des flux de trésorerie Annexe aux comptes sociaux Résultats de Faiveley Transport au cours des cinq derniers exercices Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels Rapport spécial des Commissaires aux comptes sur les conventions et engagements réglementés Projets de résolutions 120 RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Informations environnementales Les économies d énergie et la gestion de l eau et de la biodiversité : l es principaux indicateurs Les actions pratiques mises en œuvre pour limiter les atteintes à l environnement Les dernières innovations techniques qui protègent l environnement Les améliorations sociales et sociétales Informations sociales Les i ndicateurs Ressources Humaines Accidents du travail, conditions d hygiène et de sécurité et pénibilité Politique de lutte contre les discriminations Relations sociales Responsabilité sociétale Impact territorial, économique et social Prise en compte des enjeux environnementaux dans les relations avec les fournisseurs 146 GOUVERNEMENT D ENTREPRISE Rapport du Président du Conseil de Surveillance Préparation et organisation des travaux du Conseil de Surveillance Procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport des Commissaires aux comptes sur le rapport du Président du Conseil de Surveillance Information sur les rémunérations des dirigeants sociaux 160 AUTRES INFORMATIONS Attestation des Responsables du rapport annuel Montant des honoraires versés aux Commissaires aux comptes Organigramme 168 Rapport financier 2012/2013 Faiveley Transport 3

4 j RAPPORT FINANCIER 4 Faiveley Transport Rapport financier 2012/2013

5 1. Rapport de gestion du Directoire Activité du Groupe 2012/2013 et comptes consolidés Rapport sur les comptes sociaux de Faiveley Transport au 31 mars Informations concernant le capital social Organes d administration et de direction Responsabilité sociale et environnementale Comptes consolidés du groupe Faiveley Transport Bilan consolidé Compte de résultat consolidé État du résultat global Tableaux des flux de trésorerie consolidés Variation des capitaux propres consolidés Annexe aux comptes consolidés Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés Comptes sociaux de Faiveley Transport Bilan Compte de résultat Tableaux des flux de trésorerie Annexe aux comptes sociaux Résultats de Faiveley Transport au cours des cinq derniers exercices Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels Rapport spécial des Commissaires aux comptes sur les conventions et engagements réglementés Projets de résolutions 120 Rapport financier 2012/2013 Faiveley Transport 5

6 j 1. RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE À l A ssemblée générale mixte du 12 septembre 2013 Mesdames, Messieurs, Nous vous avons convoqués en Assemblée générale, conformément aux dispositions légales et réglementaires, pour approuver les comptes sociaux de la société Faiveley Transport et les comptes consolidés de l exercice clos le 31 mars Ces comptes ont été établis en application des articles L et L du Code de commerce. Les comptes sociaux et les comptes consolidés ont été arrêtés par le Directoire du 31 mai Ils ont été présentés au Conseil de Surveillance et approuvés au cours de sa réunion du 31 mai Le présent rapport a été établi en application des articles L alinéa 2 et L du Code de commerce. Il a été tenu à la disposition des actionnaires préalablement à la tenue de l Assemblée conformément aux dispositions légales et réglementaires. Les comptes annuels de la société Faiveley Transport et les comptes consolidés ont été établis conformément aux dispositions légales et réglementaires de présentation et d évaluation. Faits marquants : Pour refi nancer partiellement l acquisition de la société américaine Graham-White Manufacturing and Co., réalisée le 3 février 2012, et diversifi er ses sources de fi nancement, le Groupe, a fi nalisé le 12 avril 2012 sa première émission obligataire de type «placement privé» aux États-Unis auprès de deux investisseurs institutionnels pour un montant total de 75 millions de dollars US. Cette émission obligataire est composée de deux tranches : une première de 30 millions de dollars US d une durée de 10 ans remboursable entre les années 2017 et 2022 et une seconde tranche de 45 millions de dollars US d une maturité de 10 ans et remboursable in fine. Le coupon fi xe moyen est de 4,91 % l an. Faiveley Transport a remporté son action judiciaire contre Wabtec aux États-Unis. En effet, le 6 février 2013, la Cour d Appel de New York a réaffi rmé le verdict du jury contre Wabtec, allouant au bénéfi ce des sociétés Faiveley Transport USA, Faiveley Transport Nordic, Faiveley Transport Amiens et Ellcon National, la somme de 15 millions de dollars US plus 0,8 million de dollars US d intérêts. Cette décision sanctionne notamment la violation de secrets de fabrique, des actes de concurrence déloyale et d enrichissement indu concernant la fabrication de cylindres de freins et d actionneurs composant des systèmes de freins. Comptablement, le produit à recevoir Wabtec a été enregistré au bilan sur la ligne «Autres actifs courants» pour un montant de 12,3 millions d euros (soit 15,8 millions de dollars US). Au compte de résultat, seule la part correspondant à l indemnisation de la période comprise entre 2007 et fi n mars 2013 a été reconnue, soit 8,6 millions d euros (avant frais). Le solde de 3,7 millions d euros, correspondant au dédommagement de la période future, a été comptabilisé au passif du bilan en «Dettes courantes». L impact positif sur le résultat opérationnel 2012/2013 est au total de 6,2 millions d euros, après prise en compte des frais d avocats et de procédure. Cet impact positif se décompose en 1,7 million d euros correspondant aux remboursements de frais passés et comptabilisé en «autres produits» et 4,5 millions d euros correspondant aux dommages nets et comptabilisés en marge brute. L Assemblée générale mixte du 14 septembre 2012 a délégué au Directoire sa compétence à l effet : de procéder à l attribution gratuite d actions, existantes ou à émettre dans la limite d un plafond ne pouvant dépasser 1 % du capital social au jour de l Assemblée. Le Directoire a décidé, dans sa séance du 24 octobre 2012, de mettre en œuvre cette autorisation et a procédé à l attribution de actions gratuites soumises à des critères de performance au profi t d un bénéfi ciaire. Le Directoire a également décidé, dans sa séance du 3 décembre 2012, de mettre en œuvre l autorisation de procéder à l attribution gratuite d actions. Cette décision s inscrivait dans le cadre d un plan d actionnariat destiné à une population de cadres étendue. Ce dispositif prévoit qu un salarié bénéfi ciaire justifi ant d un investissement personnel en actions de la Société se verra attribuer pour chaque action détenue, deux actions gratuites et ce, dans la limite d un plafond défi ni en fonction du rang hiérarchique. Le Directoire dans sa réunion du 15 janvier 2013 a fi xé la liste défi nitive des bénéfi ciaires et le nombre d actions attribuées gratuitement. Ainsi le total des attributions gratuites d actions s élève à actions pour 179 bénéfi ciaires. L attribution défi nitive aura lieu à l issue d une période d acquisition de deux ans (ou 4 ans pour les bénéfi ciaires hors France). MM. Thierry Barel et Guillaume Bouhours, bénéfi ciaires d actions gratuites au titre de ce plan, sont tenus à une obligation complémentaire de conservation de ces titres en tant que mandataires sociaux. MM. Barel et Bouhours sont tenus de conserver au minimum 50 % des actions qui leur sont accordées par le Directoire au titre de ce nouveau plan, au-delà de la période d indisponibilité telle que défi nie par le règlement dudit plan. Cette règle devra s appliquer jusqu à ce que le dirigeant concerné détienne en actions de la Société, acquises lors des différents plans d attribution de stock-options ou d actions gratuites de la Société, au moins l équivalent d un an de salaire net. 6 Faiveley Transport Rapport financier 2012/2013

7 1. Rapport de gestion du Directoire 1.1 ACTIVITÉ DU GROUPE 2012/2013 ET COMPTES CONSOLIDÉS Conformément aux dispositions légales, les comptes des sociétés contrôlées directement ou indirectement par Faiveley Transport ont été consolidés au 31 mars 2013 à travers ceux de la maison mère. Les principes et modalités de la consolidation pour l exercice 2012/2013, le périmètre de consolidation attaché, ainsi que les retraitements opérés selon les techniques comptables de consolidation, sont présentés dans l annexe aux comptes consolidés MODALITÉS DE CONSOLIDATION L exercice clos le 31 mars 2013 a été d une durée normale de douze mois. La devise fonctionnelle et de présentation du Groupe est l euro. Les chiffres sont exprimés en milliers d euros, sauf mention contraire VARIATION DE PÉRIMÈTRE Durant l exercice, une fusion a été réalisée entre la société Faiveley Transport Ibérica SA (société absorbante) et la société Transequipos SA Cette fusion est comptablement et fi scalement rétroactive au 1 er avril ACTIVITÉ DES FILIALES E CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL Par zone de destination 2012/ /2012 Europe Amériques Asie-Pacifique Reste du monde TOTAL GROUPE Pour l ensemble de l exercice 2012/2013, Faiveley Transport a réalisé un chiffre d affaires de 988 millions d euros, en hausse de 9,7 % par rapport à l exercice précédent. À taux de change et périmètre constants, la croissance organique atteint 3,3 %, conformément aux prévisions annoncées au début de l exercice. Sur l année, l acquisition de Graham- White apporte une contribution positive de 4,5 % et les effets de change ont été favorables pour 1,9 %. La croissance du chiffre d affaires à taux de change et périmètre constants refl ète les évolutions suivantes par région : en Europe, le chiffre d affaires est en croissance organique de 3 %, avec un très bon niveau d activité en Italie, ainsi que la hausse des livraisons de projets notamment à destination de la France, de l Angleterre et du Benelux ; sur la zone Asie-Pacifi que, le chiffre d affaires progresse de 5 %, principalement soutenu par la forte hausse des livraisons de projets en Russie, ainsi que par la croissance en Asie du Sud-Est et en Inde. Les ventes à destination de la Chine sont quasiment stables sur l exercice ; la région Amériques enregistre une croissance organique de 4 %, grâce aux livraisons de projets sur le segment «Passagers» qui compensent la baisse du segment «Fret». L activité Services réalise une excellente année, avec une croissance de 22 % de son chiffre d affaires, grâce à une croissance organique de 9 % et à la contribution de l acquisition de Graham-White (activité majoritairement de Services). Sur l exercice, le chiffre d affaires des activités de première monte est stable à taux et périmètre constant. La croissance enregistrée par le Groupe sur l exercice confirme la robustesse et l équilibre du modèle stratégique du Groupe, présent sur l ensemble des zones géographiques et des segments de marché, avec une large gamme de produits, aussi bien en première monte qu en services. E CHIFFRE D AFFAIRES PAR ACTIVITÉ 2012/ /2012 Énergie & Confort 22 % 19 % Freins & Sécurité 20 % 26 % Accès & Information 17 % 19 % Services 41 % 36 % L activité Services a réalisé sur l exercice une croissance de 22 % de son chiffre d affaires, dont 9 % de croissance organique, et représente désormais 41 % du chiffre d affaires total du Groupe. Cette forte progression traduit le succès des initiatives commerciales d élargissement de l offre de services du Groupe, ainsi que le dynamisme des marchés français et italien et l apport de la récente acquisition de Graham-White (majoritairement Services). Au sein des activités de première monte, l activité Énergie & Confort a connu une année de forte croissance tandis que la part relative de Freins & Sécurité est en recul, notamment lié au ralentissement du fret américain et à la baisse des livraisons de locomotives en Chine. Rapport financier 2012/2013 Faiveley Transport 7

8 j 1. Rapport de gestion du Directoire COMPTES CONSOLIDÉS IFRS DE FAIVELEY TRANSPORT Comptes publiés COMPTE DE RÉSULTAT 2012/ /2012 Chiffre d affaires EBITDA (1) % du CA Résultat opérationnel courant % du CA Résultat opérationnel % du CA ,9 % ,4 % ,2 % ,0 % ,5 % ,4 % Résultat financier (13 628) (15 185) Impôt (33 871) (26 912) Résultat net des activités poursuivies % du CA ,4 % ,7 % Résultat net Résultat des minoritaires (4 333) (3 747) RÉSULTAT NET PART DU GROUPE % du CA ,0 % ,3 % Nombre d actions moyen (2) Résultat net par action 4,17 3,38 (1) Résultat d exploitation plus dotations aux amortissements. (2) Hors auto-contrôle. Résultat opérationnel Le résultat opérationnel courant s élève à 112,3 millions d euros, soit 11,4 % du chiffre d affaires. Après imputation des frais de restructuration et du résultat net de cession d immobilisations, le résultat opérationnel est en progression de 19 % à 111,1 millions d euros, soit 11,2 % du chiffre d affaires et en hausse de 0,8 point de marge sur l exercice. La croissance du chiffre d affaires et une forte maîtrise des frais commerciaux, généraux et administratifs ont permis de réaliser cette forte croissance, malgré une baisse du taux de marge brute. Parmi les événements importants de l exercice, il convient de noter l effet positif du gain du procès aux États-Unis contre Wabtec (comptabilisé pour 6,2 millions d euros en résultat opérationnel sur l exercice pour un gain net total de 10 millions d euros) et par ailleurs une importante provision pour perte du même ordre enregistrée sur le projet du RER Bruxelles qui connaît des diffi cultés techniques de mise au point des marchepieds et des portes embarquées. Les différents postes composant le résultat opérationnel s analysent comme suit : 2012/ /2012 Chiffre d affaires Marge brute Frais administratifs (76 532) (78 719) Frais commerciaux (43 790) (39 898) Frais de R&D (13 363) (11 111) Autres revenus/charges courantes (2 351) (9 384) Résultat opérationnel courant Résultat opérationnel non courant (1 189) (1 417) RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COMPTABILISATION DES DOMMAGES ET INTÉRÊTS OBTENUS DANS LE PROCÈS WABTEC Le produit d indemnisation reconnu en compte de résultat pour 8,6 millions d euros s élève à 6,2 millions d euros après prise en compte des frais d avocats sur l exercice. Ce produit net de frais a été comptabilisé en «Marge Brute» pour 4,5 millions d euros (compensation de dommages passés) et dans les «Autres revenus et charges courantes» pour 1,7 million d euros (remboursement des frais d avocats sur les exercices précédents). MARGE BRUTE La marge brute du Groupe s élève à 248,3 millions d euros au 31 mars 2013 (soit 25,1 % du chiffre d affaires), contre 233,8 millions d euros (soit 26,0 % du chiffre d affaires) au 31 mars Comme au premier semestre, l harmonisation de la classifi cation de certaines charges entre les frais de structure et le coût des ventes justifi e une baisse de marge brute de 0,2 point, sans impact sur le résultat opérationnel. Hormis cet effet, la baisse du taux de marge brute de 0,7 point s explique principalement par la montée en cadence des nouvelles plateformes supportant des coûts d ingénierie importants et rencontrant pour certaines des diffi cultés techniques de mises au point. FRAIS COMMERCIAUX, GÉNÉRAUX ET ADMINISTRATIFS Les frais commerciaux, généraux et administratifs s élèvent à 120,3 millions d euros pour l exercice 2012/2013 contre 118,6 millions d euros pour l exercice précédent, soit une augmentation de 1,4 % sur l exercice. Ces dépenses représentent 12,2 % du chiffre d affaires, contre 13,2 % au 31 mars À périmètre comparable (hors acquisition de Graham-White et hors harmonisation de classifi cation de certaines charges) et à taux comparables, ces frais ont diminué de 2,3 % grâce à une politique active de réduction des coûts mise en place par le Groupe depuis 2009/2010. FRAIS DE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT Les dépenses de recherche et développement fi gurent au bilan si elles répondent aux critères d activation exigés par la norme IAS 38. Dans le cas contraire, ces dépenses sont comptabilisées en charges. Les frais de recherche et développement du Groupe, comptabilisés en charges, ont représenté 13,4 millions d euros (1,4 % du chiffre d affaires), sur l exercice 2012/2013, contre 11,1 millions d euros (1,2 % du chiffre d affaires) au 31 mars AUTRES CHARGES ET PRODUITS OPÉRATIONNELS Les autres charges et produits opérationnels correspondent à une charge nette de 2,4 millions d euros sur l exercice en cours contre 9,4 millions d euros au 31 mars Faiveley Transport Rapport financier 2012/2013

9 1. Rapport de gestion du Directoire La diminution de ce poste sur l exercice provient principalement de la diminution des provisions non liées aux contrats, ainsi que de la comptabilisation de 1,7 million d euros de dommages obtenus dans le procès Wabtec (produit qui correspond au remboursement des frais encourus sur les exercices précédents). RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT En conséquence, le résultat opérationnel courant augmente de 18,6 % par rapport à l exercice précédent. Il s établit à 112,3 millions d euros (soit 11,4 % du chiffre d affaires) contre 94,7 millions d euros (soit 10,5 % du chiffre d affaires) l exercice précédent. RÉSULTAT OPÉRATIONNEL NON COURANT L essentiel du résultat non courant résulte des coûts de restructuration et du résultat de cession des immobilisations corporelles et incorporelles. Les coûts de restructuration de la période se sont élevés à 1 million d euros contre 1,2 million d euros l exercice précédent. Sur l exercice 2012/2013, c es coûts concernent principalement la fi liale chinoise de portes palières. Comme au 31 mars 2012, la perte sur cession d immobilisations de la période est de 0,2 million d euros. Résultat net d ensemble Le résultat net de l ensemble consolidé s établit à 63,6 millions d euros contre 51,2 millions d euros l exercice précédent, soit une augmentation de 24,3 %. Le résultat net est infl uencé par les éléments suivants : RÉSULTAT FINANCIER Le résultat financier est en amélioration avec une charge nette de 13,6 millions d euros au 31 mars 2013 contre 15,2 millions d euros au 31 mars Cette charge s analyse de la manière suivante : le coût de l endettement net de l exercice qui s élève à 10,6 millions d euros contre 10,7 millions d euros l exercice précédent. La forte baisse des taux de marché combinée à une amélioration des couvertures a permis de compenser la charge d intérêts supplémentaire liée à la dette d acquisition de Graham-White ; le résultat défavorable sur les instruments fi nanciers pour - 1,4 million d euros ; un impact favorable sur les écarts de changes réalisés et non réalisés pour un montant de 1,1 million d euros ; les autres charges et produits fi nanciers pour un montant net de - 2,8 millions d euros, comprenant les intérêts sur garanties bancaires, les intérêts sur engagements de retraite, les effets de désactualisation sur la valorisation des options de vente des minoritaires et les autres charges et produits fi nanciers divers. IMPÔT La charge d impôt ressort à 33,9 millions d euros contre 26,9 millions d euros au 31 mars Cette augmentation est consécutive à la progression du résultat avant impôt qui passe de 78 millions d euros au 31 mars 2012 à 97,5 millions d euros au 31 mars En pourcentage, le taux d impôt effectif est de 34,7 % sur l année contre 34,4 % l exercice précédent. Cette augmentation s analyse de la manière suivante : la faiblesse des résultats sur les fi liales chinoises, notamment les deux fi liales de portes palières, FTMT Shanghai et Faiveley Transport Far East, pour lesquelles le taux d impôt est réduit ; pour les fi liales françaises, l incidence du rabot fi scal ne permettant plus la déduction à 100 % des frais fi nanciers mais désormais à hauteur de 85 %, la nouvelle taxe de 3 % sur les dividendes et le poids relatif de la charge de CVAE qui est reclassée en impôt depuis l exercice 2010/2011 et dont les montants sont comparables pour les deux années (environ 2 millions d euros). Le taux d impôt liquidé est de 30,3 % contre 38,1 % au 31 mars RÉSULTAT DES ACTIVITÉS CÉDÉES Néant. RÉSULTAT DES MINORITAIRES La part des minoritaires est principalement composée des parts revenant aux minoritaires des sociétés : Shanghai Faiveley Railway Technology (détenue à 51 %), Faiveley Transport Schweiz AG (détenue à 80 %), Nowe GmbH (détenue à 75 %) et Amsted Rail - Faiveley LLC (détenue à 67,5 %). Résultat net part du Groupe Compte tenu des éléments décrits ci-dessus, le résultat net consolidé du Groupe de l année est en hausse de 25 % à 59,3 millions d euros contre 47,4 millions d euros l exercice précédent. Le bénéfi ce net ressort à 4,17 euros par action contre 3,38 euros au 31 mars 2012, soit une augmentation de 23 %. Le calcul du résultat net par action tient compte de la déduction des actions propres détenues par Faiveley Transport à la clôture de l exercice, soit un total de actions au 31 mars 2013 et actions au 31 mars BILAN SIMPLIFIÉ 2012/ /2012 Écarts d acquisition nets Immobilisations nettes Impôt différé actif Actifs courants Trésorerie TOTAL ACTIF Capitaux propres Provisions courantes et non courantes Impôt différé passif Dettes financières courantes et non courantes Passifs courants TOTAL PASSIF Écarts d acquisition nets Le poste «Écarts d acquisition» passe de 649 millions d euros au 31 mars 2012 à 651 millions d euros au 31 mars 2013, soit une augmentation de 2 millions d euros. Cette évolution résulte principalement de : l ajustement de l écart d acquisition de Graham-White, dans l année d affectation, pour un montant de 0,5 million d euros (soit 0,6 million de dollars US) ; la variation de change des écarts d acquisition d Ellcon National, Amsted Rail et Graham-White Manufacturing Co. (valorisés en dollars US) pour 4,6 millions d euros ; Rapport financier 2012/2013 Faiveley Transport 9

10 j 1. Rapport de gestion du Directoire l ajustement à la baisse de l écart d acquisition de Nowe GmbH pour 2,8 millions d euros suite à l actualisation de l option de vente de titres détenus par les minoritaires. Immobilisations nettes Le poste «Immobilisations nettes» passe de 114,8 millions d euros au 31 mars 2012 à 120,3 millions d euros au 31 mars 2013, soit une augmentation de 5,5 millions d euros. Le détail des éléments constitutifs du poste «Immobilisations» est indiqué respectivement dans les notes E.2, E.3, et E.4 de l annexe aux comptes consolidés. Besoin en fonds de roulement (BFR) 2012/ /2012 Stocks et en-cours Travaux en-cours sur projets Avances et acomptes versés sur commandes Clients et comptes rattachés Autres actifs Avances et acomptes reçus ( ) ( ) sur commandes en cours Dettes courantes ( ) ( ) BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT Au 31 mars 2013, le BFR net (1) s élève à 81,9 millions d euros, en augmentation de 16,7 millions d euros par rapport au 31 mars Cette variation s explique principalement par une augmentation des encours projets (7,5 millions d euros) liée au démarrage ou à la poursuite des phases d ingénierie de nombreux nouveaux projets, une augmentation du poste «Clients» pour 4,4 millions d euros, l augmentation du poste «Fournisseurs» de 12,7 millions d euros, la diminution des avances clients pour 3,8 millions d euros et la comptabilisation du produit à recevoir lié aux dommages et intérêts du procès Wabtec en autres actifs pour 12 millions d euros. Trésorerie Actif 2012/ /2012 Investissements à court terme Factoring (cash non appelé) Banques (cash disponible) Caisses TOTAL TRÉSORERIE Le programme de cessions de créances sans recours s élève à 92,8 millions d euros au 31 mars 2013, au même niveau que l année précédente, d ont 48,1 millions d euros au titre du factoring (46,9 millions d euros net des retenues de garantie) et 44,7 millions d euros au titre des cessions ponctuelles de créances. Capitaux propres Les capitaux propres s établissent à 559,9 millions d euros au 31 mars 2013 contre 505,1 millions d euros au 31 mars 2012, soit une progression de 54,8 millions d euros. Cette variation est essentiellement due à l impact : du résultat net de l exercice : 63,6 millions d euros ; du paiement des dividendes distribués aux actionnaires de la société mère et aux autres minoritaires : - 15,4 millions d euros ; de la variation des écarts de conversion : 4,3 millions d euros. Provisions courantes et non courantes Au 31 mars 2013, les provisions courantes et non courantes s élèvent à 116,9 millions d euros contre 116,6 millions d euros, au 31 mars 2012, soit une augmentation nette de 0,3 million d euros. Les différents éléments composant cette variation s analysent comme suit : augmentation des provisions sur contrats livrés, à hauteur de 5,2 millions d euros ; diminution des provisions pour engagements de retraites, pour un montant de 2,3 millions d euros ; diminution des provisions pour restructuration, pour un montant de 1 million d euros ; diminution des autres provisions pour risques et charges, pour un montant net de 1,6 million d euros. Endettement financier net L endettement financier net, tel que défini dans le chapitre note E.13.4 de l annexe aux comptes consolidés, passe de 213,4 millions d euros au 31 mars 2012 à un endettement de 176,5 millions d euros au 31 mars 2013, soit une diminution de 36,8 millions d euros. Cette variation se décompose comme suit : une diminution du poste «Dettes fi nancières» de 72,3 millions d euros ; une diminution du poste «Disponibilités» de 35,3 millions d euros ; une diminution des créances fi nancières de 0,2 million d euros. Économiquement, cette diminution de l endettement fi nancier net sur l exercice provient d un bon niveau de génération de trésorerie, avec un fl ux de trésorerie disponible de 49 millions d euros sur l année 2012/2013. De ce fait, la structure fi nancière du Groupe s est renforcée au cours de l année : le ratio dette nette sur EBITDA s établit à 1,47 au 31 mars 2013 contre à 1,77 au 31 mars 2012 ; le ratio d endettement net sur fonds propres (gearing) est de 31,5 % au 31 mars 2013, contre 42,2 % au 31 mars Au niveau économique, les capitaux propres du Groupe intègrent des actions en autocontrôle, qui ont vocation à être cédées dans le cadre des plans d options d achat ou de souscription d actions. L exercice des options d achat d actions et souscription d actions ( à fi n mars 2013) générerait une amélioration de la trésorerie du Groupe de 8,9 millions d euros. Les actions d autocontrôle non affectées à des plans d options s élèvent à 5,9 millions d euros, sur la base d une valorisation au cours du 31 mars 2013 (y compris les actions propres détenues dans le cadre du contrat de liquidité). La valorisation totale des actions propres s élève donc à 14,9 millions d euros (contre 17,5 millions d euros au 31 mars 2012). (1) Calculé sur les positions nettes du bilan, à périmètre et change courants et après déduction des pertes à terminaison à concurrence des en-cours par projet. Le BFR du Tableau des Flux de Trésorerie des comptes consolidés est calculé hors variations de périmètre, de variation de change et sans provisions sur pertes à terminaison déduites de l actif. 10 Faiveley Transport Rapport financier 2012/2013

11 1. Rapport de gestion du Directoire TABLEAU DE FINANCEMENT 2012/ /2012 Résultat net Variation des amortissements/provisions et autres Capacité d autofinancement Variation du BFR (19 929) (4 030) Flux de trésorerie d exploitation Investissements (20 426) (16 920) Variation des immobilisations financières Trésorerie nette provenant des cessions/acquisitions de filiales & de minoritaires - (77 608) Flux de trésorerie liés aux investissements (20 162) (94 324) Augmentation du capital - - Actions propres Variation des primes d émission et fusion - - Autres variations capitaux propres 163 (1 936) Distribution de dividendes (15 381) (18 094) Variation des emprunts (78 218) Flux de trésorerie liés aux financements (92 913) Incidence des taux de change (3 060) Variation des quasi-disponibilités Trésorerie début d exercice TRÉSORERIE FIN D EXERCICE Capacité d autofinancement Au 31 mars 2013 la capacité d autofi nancement s établit à 91,5 millions d euros, en forte augmentation de 28,6 % par rapport à l exercice précédent (71,2 millions d euros). Cette variation est consécutive à l augmentation du résultat 2012/2013, soit 63,6 millions d euros contre 51,2 millions d euros l exercice précédent et d une variation favorable d impôts différés de 6 millions d euros. Les dotations aux amortissements sont en augmentation sur l exercice de 1,4 million d euros et la variation de la charge relative aux paiements fondés en actions de 0,5 million d euros. Variation nette de la trésorerie liée à l exploitation Le fl ux de trésorerie d exploitation est en augmentation de 4,5 millions d euros sur l exercice, à 71,6 millions d euros. Cette augmentation résulte d une part de l amélioration de la capacité d autofi nancement de 20,4 millions d euros compensée par la dégradation de la variation du besoin en fonds de roulement de 15,9 millions d euros. La variation du besoin en fonds de roulement est impactée principalement par le produit à recevoir de dommages et intérêts suite au procès gagné contre la société Wabtec, comptabilisé pour un montant de 12,3 millions d euros en autres actifs courants. Hormis cet effet, le besoin en fonds de roulement opérationnel est en légère hausse de 7,6 millions d euros, en raison principalement de : l augmentation des en-cours projets pour 7,5 millions d euros liée au démarrage ou à la poursuite des phases d ingénierie de nombreux contrats gagnés sur des nouvelles plateformes de trains sur les 3 dernières années ; l augmentation du poste «Clients» pour 4,4 millions d euros ; l augmentation du poste «Fournisseurs» de 12,7 millions d euros ; la diminution des avances clients pour 3,8 millions d euros. Variation nette de la trésorerie liée aux investissements Les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles sont en augmentation sur l exercice de 3,5 millions d euros. Les immobilisations fi nancières sont stables par rapport à l exercice précédent (0,2 million d euros). Variation de la trésorerie nette liée au financement Le groupe Faiveley Transport a distribué sur l exercice des dividendes pour un montant total de 15,4 millions d euros contre 18,1 millions d euros l exercice précédent. Par ailleurs, des stock-options ont été levées durant l exercice, pour un montant de 0,5 million d euros. La variation des emprunts est principalement due au remboursement annuel sur le crédit syndiqué souscrit en décembre 2008 pour 34 millions d euros et une utilisation moins importante des lignes de crédit à court terme sur la fi n de l exercice 2012/ Recherche et Développement L essentiel de l effort de recherche et développement du Groupe est réalisé dans le cadre de l ingénierie incluse dans les contrats et comptabilisé dans le coût des ventes. En application des normes IFRS, 2,7 millions d euros de coûts de développement ont été immobilisés sur l exercice 2012/2013 contre 2,9 millions d euros l exercice précédent. Au 31 mars 2013, la dotation aux amortissements de ces coûts s est élevée à 2,2 millions d euros contre 1,9 million d euros l exercice précédent. Au 31 mars 2013, le total des coûts de développement nets comptabilisés à l actif du bilan s élève à 10,4 millions d euros contre 9,5 millions d euros au 31 mars Ces coûts de développement sont amortis sur une durée de 3 ans. Rapport financier 2012/2013 Faiveley Transport 11

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014/15

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014/15 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014/15 Sommaire SOMMAIRE 2 1. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE AU 30 SEPTEMBRE 2014 3 1.1. Note préliminaire 3 1.2. Faits marquants du premier semestre 2014/15 3 1.3. Evolution

Plus en détail

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 COMPTES INDIVIDUELS Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 SOMMAIRE Note 1 - Principes comptables... 6 a) Immobilisations corporelles... 6 b) Titres de participation... 6 c) Opérations en

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE.

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE. Prises de commandes 64 FALCON contre 58 en 2012 Livraisons 77 FALCON et 11 RAFALE contre 66 FALCON et 11 RAFALE en 2012 Chiffre d'affaires 4 593 millions d'euros, en hausse de 17% Résultat Net ajusté(*)

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1

EUTELSAT COMMUNICATIONS S.A. SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS. Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1 SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS Bilans aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 1 Comptes de résultat pour les exercices clos aux 30 juin 2009 et 30 juin 2010... 3 Tableaux des flux de trésorerie pour les exercices

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007 Pargesa Holding SA Genève, le 31 juillet 2008 Communiqué de presse No 4/2008 Résultats du 1er semestre 2008 : - Progression de 6.5% du résultat courant économique à CHF 438 millions - Résultat net consolidé

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Bonne résistance des résultats opérationnels en 2014 dans une période de mise en œuvre du plan de transformation d Arjowiggins et de consolidation

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

APRIL : Résultats semestriels en ligne

APRIL : Résultats semestriels en ligne Jeudi 3 septembre 2015 APRIL : Résultats semestriels en ligne Chiffre d affaires consolidé de 401,7 M, en progression de 3,7% à périmètre et taux de change constants, 3,8% en publié Résultat opérationnel

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

(en millions d euros) 2012 2011 2010

(en millions d euros) 2012 2011 2010 D.16. INTÉRÊTS NON CONTRÔLANTS Les intérêts non contrôlants dans les sociétés consolidées se décomposent comme suit : 2012 2011 2010 Intérêts non contrôlants de porteurs d actions ordinaires : BMS (1)

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

Résultats Annuels 2013

Résultats Annuels 2013 Résultats Annuels 2013 Technical perfection, automotive passion SOMMAIRE Chiffres clés 1 1 Commentaires sur l activité et les résultats 3 1.1 Activité 4 1.2 Résultats 7 1.3 Structure financière et endettement

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS ÉNONCÉS PROSPECTIFS Certaines déclarations comprises dans cette présentation peuvent

Plus en détail

Mise en ligne des comptes annuels 2014

Mise en ligne des comptes annuels 2014 Saint-Denis, le 6 mars 2015 Mise en ligne des comptes annuels Le Groupe annonce la mise en ligne de ces comptes consolidés pour l année et rappelle à cette occasion les éléments financiers principaux de

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Information comptable et management financier

Information comptable et management financier Information comptable et management financier APPLICATION Diagnostic financier Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor,

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE -Révolution tunisienne Les évènements survenus en Tunisie ont affecté l activité de Stramiflex. Le chiffre d affaires

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence

Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence Comptes 2007 Rapport de Gestion du Conseil D administration Informations complémentaires pour le document de référence Le Document de Référence de L Oréal est constitué de deux tomes : > une plaquette

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés COMMUNIQUE DE PRESSE Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés - Chiffre d affaires T1 11 : 204,9 millions d euros o +18,3% en données publiées o +9,2% 1 en

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

TEXTE DU PROJET DE RESOLUTIONS

TEXTE DU PROJET DE RESOLUTIONS EUROFINS SCIENTIFIC SE Société Européenne au capital de 1.488.135,00 Euros 10A, rue Henri M. Schnadt, L-2530, LUXEMBOURG Registre de Commerce et des Sociétés LUXEMBOURG B 167775 (la «Société») TEXTE DU

Plus en détail