LES HOMMES ET LES FEMMES D ALI BONGO ONDIMBA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES HOMMES ET LES FEMMES D ALI BONGO ONDIMBA"

Transcription

1 Janis Otsiemi LES HOMMES ET LES FEMMES D ALI BONGO ONDIMBA Mon Petit Éditeur

2 Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires PARIS France IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication par Mon Petit Éditeur en 2011

3 «Nous n avons qu une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté ( )» Henri Jeanson dialogue tiré du film de Julien Duvivier La fête à Henriette

4

5 Sommaire En guise de préface... 9 Introduction...11 Les hommes...13 Léon Zouba...15 Paul Toungui...17 Guy Bertrand Mapangou...19 Maixent Accrombessi...22 Alexandre Barro Chambrier...24 Guy Rossatanga-Rignault...26 Léon-Paul Ngoulakia...28 Jean-Claude Ella Ekogha...30 Paul Biyoghe Mba...32 Séraphin Moundounga...34 Franck Emmanuel Issoze-Ngondet...36 Julien Nkoghé Békalé...38 Magloire Ngambia...40 Jean-François Ndongou...41 François Owono Engongah...43 Blaise Louembé...45 René Ndemezo Obiang...47 Faustin Boukoubi...49 Guy Nzouba-Ndama...51 Luc Marat-Abyla...53 Germain Ngoyo Moussavou...55 Alfred Mabika Mouyama...57 Jean-Pierre Lemboumba Lepandou...59 Michel Essonghé...61 Antoine Mboumbou Miyakou...63 Jean-François Ntoutoume Emane...65 Emmanuel Ondo Methogo...67 Jean Boniface Assélé

6 LES HOMMES ET LES FEMMES D ALI BONGO ONDIMBA Rigobert Ikambouayat Ndeka Henri-Claude Oyima Les femmes...75 Sylvia Bongo Ondimba Patience Dabany Pascaline Mféri Bongo Ondimba Marie-Madeleine Mbourantsouo Angélique Ngoma Laure Olga Gondjout Rose Francine Rogombé Honorine Dossou Naki

7 En guise de préface «Mon cher Janis J accuse réception de ton manuscrit intitulé «Les hommes et les femmes d Ali Bongo Ondimba». Ton livre est bien écrit et fourmille d informations sur les acteurs de la vie politique de notre pays. Toutefois, je ne peux accepter l honneur que tu me fais en me demandant de préfacer ton livre. Je vais être franc avec toi, mon cher Janis. J ai une femme et des enfants. Je n ai pas envie de perdre mon travail. Tu sais que tous les hommes et les femmes dont tu parles dans ton livre occupent aujourd hui des plus hautes responsabilités au sommet de l État. Ton livre sera perçu par certains d entre eux comme étant un ouvrage commandé par une tierce personne dans le but de les nuire. Et leur réaction sera vive. J espère que tu as mis assez d argent de côté car tu finiras par perdre ton boulot. ( ) Cordialement. Yves M Professeur de lettres. 9

8

9 Introduction La politique n est pas seulement une affaire de pouvoir. Elle est aussi une affaire d hommes et de femmes. Pour asseoir sa politique de l émergence, le président Ali Bongo Ondimba s est mué en grand sélectionneur d hommes et de femmes d État devant l éternel dans une sorte de «République des camarades» qui ne dit pas son nom. Dans le premier cercle de sa garde rapprochée, on retrouve des amis, des fidèles, des compagnons de route. Laure Olga Gondjout (Secrétaire général de la présidence de la République), Guy Bertrand Mapangou (ancien Secrétaire général adjoint et porte-parole de la présidence de la République, actuel ministre délégué aux Comptes publics), Maixent Accrombessi, (à la fois conseiller spirituel et directeur de cabinet), Clémence Mézui (conseiller spécial). Dans ce premier cercle on retrouve aussi des barons de l ancien système qui ont survécu au «tsunami» pour avoir donné des bons gages au nouveau patron : Jean- Pierre Lemboumba Lepandou, Michel Essonghé, Emmanuel Ondo Méthogo, Honorine Dossou Naki. Dans ce premier cercle, Ali Bongo Ondimba s est alloué les services du clan dit des «Experts», essentiellement composés des personnages qui ont des domaines d activités assez pointus. Pour illustrer ce clan, on peut citer Jean-Yves Teale, Guy Rossatanga-Rignault, le juriste du roi, spécialiste des médiations et des arbitrages 11

10 LES HOMMES ET LES FEMMES D ALI BONGO ONDIMBA Au clan des amis, des fidèles, des compagnons de route et des anciens repentis s imbrique le cercle familial dont les figures de proue sont sans conteste l épouse, Sylvia Bongo Ondimba, la mère, Patience Dabany, la sœur, Pascaline Mféri Bongo Ondimba. La palme de la garde sécuritaire du président Ali Bongo Ondimba est portée par Léon-Paul Ngoulakia, secrétaire général du Conseil national de sécurité, Jean-Claude Ella Ekogha, commandant en chef des forces armées gabonaises. Tous les amis du roi ne sont pas à la cour, se plaisait à dire le défunt président Omar Bongo Ondimba. Cette acception s applique assez bien à son successeur Ali Bongo Ondimba. À la lisière des cercles précédemment cités, on retrouve une caste éclectique connue pour être des visiteurs du soir au Palais du bord de mer. Parmi lesquels Alex Bongo, Guy Nzouba-Ndama, le président de l Assemblée nationale, Germain Ngoyo Moussavou (Président du groupe parlementaire P.D.G au Sénat), Luc Marat Abyla (Président du groupe parlementaire à l Assemblée nationale), Marie-Madeleine Mborantsouo (Présidente de la Cour constitutionnelle), Antoine Mboumbou Miyakou (Président du Conseil économique et social) Les milieux d affaires assez proches du nouveau président de la République forment à eux seuls un autre clan. Henri-Claude Oyima, l administrateur général de la BGFI Bank tient la chandelle. Il est suivi par un bon nombre de chefs d entreprises ayant peu ou prou des relations filiales ou d affaires avec le nouveau patron du bord de mer : Jean-Claude Baloche, Edouard Valentin. Vous l auriez sans doute compris, ce livre a pour but de mettre un visage sur les hommes et les femmes qui mènent la politique de l émergence du président Ali Bongo Ondimba. Cette liste reste exhaustive ; elle peut changer à tout moment selon les aléas de l avenir et la volonté du Prince. 12

11 Les hommes

12

13 Léon Nzouba Le professeur Léon Nzouba, ancien ministre de l Enseignement professionnel, est l un des visiteurs assidus du Palais du bord de mer. Ancien collaborateur d Ali Bongo Ondimba au ministère de la Défense nationale comme directeur de la Santé militaire à partir de 1999, Léon Nzouba est devenu une pièce maîtresse du conseil exécutif de l émergence. Il est l une de rares personnes qui participent aux réunions restreintes que le président Ali Bongo Ondimba préside chaque week-end. Au dernier remaniement du 14 janvier 2011, il a été promu ministre de l Équipement, des Infrastructures et de l Aménagement du territoire. Ce médecin hors du commun est l un des meilleurs spécialistes en oto-rhino-laryngologie du pays. Ancien élève du lycée national Léon Mba, Léon Nzouba a fait l école royale du service de Santé militaire de Rabat au Maroc. Docteur d État en médecine, il est admis à l École d Application du Service de Santé des Armées du Pharos de Marseille. Diplômé de Santé publique, c est à Brest et à Nantes qu il se spécialise en oto-rhinolaryngologie avant de se peaufiner à l hôpital militaire du Valde-Grâce dont la pâle copie locale est l hôpital des Instructions des Armées de Libreville. C est au Centre Hospitalier de Libreville (CHL) que Léon Nzouba officie avant de prendre la tête de la direction de la Santé militaire en 1999 et d exercer comme chef de service ORL à l hôpital des Armées au lendemain de la nomination d Ali Bongo Ondimba au ministère de la Défense nationale. 15

14 LES HOMMES ET LES FEMMES D ALI BONGO ONDIMBA Cumulativement à ces fonctions, Léon Nzouba, donne des cours à l université des sciences de la santé de Libreville. Le destin de Léon Nzouba semble étroitement lié à la trajectoire d Ali Bongo Ondimba. Sa nomination à la tête de la Santé militaire en 1999 par le ministre de la Défense nationale de l époque et sa présence au conseil exécutif comme ministre de l Enseignement professionnel avant d être promu ministre de l Équipement dans le gouvernement de l émergence de Paul Biyoghe Mba n en témoigne pas moins. Mais qu on ne s y trompe pas. Le Pr Léon Nzouba n est pas un courtisan. Sa compétence, son brio, son allure d homme d État est aux antipodes des roueries de la classe politique. Il a le goût de l ordre et de l autorité. Cette propension à l ordre et à l autorité est aussi un handicap. Car il passe dans l opinion publique pour un homme froid. Si Léon Nzouba séduit par son naturel, sa physionomie, sa voix nette et posée, il lui reste à conquérir un bastion politique. Les élections législatives de 2011 seront son baptême de feu. 16

Un Certain chemin de vie

Un Certain chemin de vie E. Bertrand Feumetio Anicet Bongo Ondimba Un Certain chemin de vie Méditation sur l action, la condition et la nature humaines Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN

LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN Katia Verba LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par

Plus en détail

Conseil d Administration et Assemblée Générale de l Institut Africain d Informatique (IAI)

Conseil d Administration et Assemblée Générale de l Institut Africain d Informatique (IAI) Conseil d Administration et Assemblée Générale de l Institut Africain d Informatique (IAI) 22-30 Juin 2015 Institut Africain d Informatique Libreville Gabon P R O G R A M M E--P R O V I S O I R E Mercredi

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA FRANCOPHONIE ET DE L INTEGRATION REGIONALE

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA FRANCOPHONIE ET DE L INTEGRATION REGIONALE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA FRANCOPHONIE ET DE L INTEGRATION REGIONALE ------------------ SECRETARIAT GENERAL --------------------- Libreville, le N MAEFIR/SGA 1 BKO/17/09/2014 Mot de bienvenue

Plus en détail

L Essentiel des modalités de passation de la commande publique

L Essentiel des modalités de passation de la commande publique Alban Alexandre Coulibaly L Essentiel des modalités de passation de la commande publique Ou comment faire son marché Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PARTICIPANT

GUIDE PRATIQUE DU PARTICIPANT Quatrième Session du Parlement francophone des jeunes organisée en collaboration avec le Parlement du Gabon GUIDE PRATIQUE DU PARTICIPANT Libreville (Gabon) 2 au 7 juillet 2007 INTRODUCTION Le guide pratique

Plus en détail

République gabonaise. Consultations sur la Revue exhaustive des politiques d acquisition de la Banque. Libreville

République gabonaise. Consultations sur la Revue exhaustive des politiques d acquisition de la Banque. Libreville République gabonaise Consultations sur la Revue exhaustive des politiques d acquisition de la Banque Libreville 27 mars 2014 Atelier de Consultation Revue exhaustive des politiques d acquisition de la

Plus en détail

Le Management des affaires

Le Management des affaires Anicet Bongo Ondimba Le Management des affaires Esquisse de réflexion sur 25 thèmes majeurs de management Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Versailles : arme du pouvoir (1)

Versailles : arme du pouvoir (1) Versailles : arme du pouvoir (1) 1 2 Versailles en 1668. La galerie des glaces. 3 4 Le pavillon de chasse de Louis XIII dessiné par J.C Le Guillou. Edition Deux Coqs d or. La chambre du roi 5 Le réseau

Plus en détail

GABON MAROC. VISITE DE TRAVAIL ET D AMITIE EN REPUBLIQUE GABONAISE DE SA MAJESTE MOHAMMED VI, ROI DU MAROC Juin 2014

GABON MAROC. VISITE DE TRAVAIL ET D AMITIE EN REPUBLIQUE GABONAISE DE SA MAJESTE MOHAMMED VI, ROI DU MAROC Juin 2014 GABON MAROC VISITE DE TRAVAIL ET D AMITIE EN REPUBLIQUE GABONAISE DE SA MAJESTE MOHAMMED VI, ROI DU MAROC Juin 2014 1 MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA FRANCOPHONIE ET DE L INTEGRATION REGIONALE

Plus en détail

Le Gabon : éléments de contexte

Le Gabon : éléments de contexte DOSSIER DE PRESSE Le Gabon : éléments de contexte Situé de part et d autre de l équateur en Afrique centrale, le Gabon s étend sur une superficie de 267 667 km 2 et a pour capitale Libreville. Sa population

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015

FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015 FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015 FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO 28 JUILLET 2015 10H00 10H30 10H30

Plus en détail

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN)

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) Cité de la démocratie,libreville du 01 au 04 Décembre 2006 28/04/2006 eme II EDITION «Une rencontre pour la promotion des partenariats

Plus en détail

Suzon et son Octodon

Suzon et son Octodon Laure Saïdi Suzon et son Octodon et autres histoires pour jeunes collégiens Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Unité 10. Vers la vie active

Unité 10. Vers la vie active Nom Unité 10 Vers la vie active PARTIE 1 WRITING ACTIVITIES A 1 Les études Les lycéens pensent à leurs professions futures Dites à vos amis ce qu ils devront étudier pour faire le métier dont ils rêvent

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l oral Réponse

Plus en détail

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission.

(1) Le Secrétariat Général des services du Premier Ministre assiste le Premier Ministre dans l accomplissement de sa mission. Décret n 92/088 du 4 mai 1992 portant organisation des Services du Premier Ministre Le Président de la République, Vu la constitution ; Vu le décret n 92/069 du 09 avril 1992 portant organi sation du Gouvernement

Plus en détail

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile - 1 - Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté Le Président

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2016 PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS Table des matières Note de présentation 5 Composition des cabinets

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO

FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO 28 JUILLET 2015 10H00 10H30 10H30 10H00 Enregistrement des Participants Session d ouverture Mots de bienvenue

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Jeanne Courouble avec la participation de l AFNOR Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Gabon: à l ombre de Paris

Gabon: à l ombre de Paris Gabon: à l ombre de Paris Les premiers Européens à débarquer sur les côtes du Gabon furent les Portugais en 1472. Autour de la moitié du XIX ème siècle les Français signèrent des accords avec les chefs

Plus en détail

Sala Njoya Élise Igalas. Faites-en un atout pour du glamour et de l authenticité

Sala Njoya Élise Igalas. Faites-en un atout pour du glamour et de l authenticité Sala Njoya Élise Igalas Des cheveux crépus sains pour une beauté naturelle Faites-en un atout pour du glamour et de l authenticité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

10 MOTS DANS TOUS LES SENS

10 MOTS DANS TOUS LES SENS 10 MOTS DANS TOUS LES SENS Je fais souvent souvent des variantes dans mes textes. Je zappe souvent à la télé car les programmes ne sont pas intéressants. Mon grand-père avait une très grande galère comme

Plus en détail

Livret-jeu à partir de 11 ans

Livret-jeu à partir de 11 ans Livret-jeu à partir de 11 ans Cliché Liberté Beau Surprise En plein air Famille Mignon Voyage Tendresse Rêverie Poésie Posé Amateur Studio Sauvage Quotidien Bonheur Spontané Professionnel Sage Méchant

Plus en détail

GABON DURABLE 2010 DOSSIER DE PRESSE L'AVENIR EN CONFIANCE DEVELOPPEMENT DURABLE LE SALON DE L'ECONOMIE ET DU

GABON DURABLE 2010 DOSSIER DE PRESSE L'AVENIR EN CONFIANCE DEVELOPPEMENT DURABLE LE SALON DE L'ECONOMIE ET DU DOSSIER DE PRESSE L'AVENIR EN CONFIANCE LE SALON DE L'ECONOMIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE 6-9 MAI 2010 CITE DE LA DEMOCRATIE LIBREVILLE FICHE/2 FICHE/3 L AVENIR EN CONFIANCE! L élection de S.E.M Ali Bongo

Plus en détail

L adoption, Une aventure familiale (Le visage de l'adoption en France)

L adoption, Une aventure familiale (Le visage de l'adoption en France) Le Groupe de Réflexion sur l Enfance et la Famille (G.R.E.F.) La commune de La Bourboule (ville des enfants et de la famille) organisent, dans le cadre du Centre des Congrès, casino de La Bourboule un

Plus en détail

Dictionnaire de la SAPE

Dictionnaire de la SAPE Elvis G. Makouezi Dictionnaire de la SAPE Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

N 2464 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2464 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2464 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 décembre 2014. PROPOSITION DE LOI tendant à renforcer la mise

Plus en détail

CONVENTION régissant l Union Monétaire de l Afrique Centrale (UMAC).

CONVENTION régissant l Union Monétaire de l Afrique Centrale (UMAC). CONVENTION régissant l Union Monétaire de l Afrique Centrale (UMAC). PRÉAMBULE Le Gouvernement de la République du Cameroun ; Le Gouvernement de la République Centrafricaine ; Le Gouvernement de la République

Plus en détail

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Elena Tchoumak Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence

Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence 30 et 31 octobre 2014 Pavillon Dauphine Paris CONTEXTE Dans plusieurs pays africains, des

Plus en détail

DE MÉMÉ À JEAN-NOËL GUÉRINI

DE MÉMÉ À JEAN-NOËL GUÉRINI Marie-Hélène Porri DE MÉMÉ À JEAN-NOËL GUÉRINI Un plagiat? Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur

Plus en détail

Spécificités des études de droit

Spécificités des études de droit Spécificités des études de droit Approche basée sur l analyse critique et la réflexion. Acquisition d une réflexion spécifique aux études de droit. Un bon juriste ne connait pas les règles par cœur! Il

Plus en détail

Master Administration des Entreprises - MBA. De l Université Internationale Senghor. IGA-Maroc est un campus de l Université Internationale Senghor

Master Administration des Entreprises - MBA. De l Université Internationale Senghor. IGA-Maroc est un campus de l Université Internationale Senghor Master Administration des Entreprises - MBA De l Université Internationale Senghor IGA-Maroc est un campus de l Université Internationale Senghor Préparez ce diplôme international de l Université Senghor

Plus en détail

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Anaïs ROCCI 6T bureau de recherche Colloque «Bougeons autrement», 30/11/2011 CNFPT, Région Haute-Normandie

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Chef de l Etat

Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Chef de l Etat «Restaurer la confiance entre l Administration et les administrés. L égalité de tous devant la loi, l existence et l action des structures d inspection et de contrôle crédibles, doivent résolument ramener

Plus en détail

ROZES René, Alexandre

ROZES René, Alexandre ROZES René, Alexandre Etat civil : Né le 23 décembre 1922 à Nuits-Saint-Georges (Côte-d Or). Famille : Fils de Alexandre Joseph Rozes, Commis des Postes (né le 13 mars 1896 à Premeaux, Côted Or) et de

Plus en détail

5/AG/2 ARCHIVES DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SOUS GEORGES POMPIDOU

5/AG/2 ARCHIVES DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SOUS GEORGES POMPIDOU 5/AG/2 ARCHIVES DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE SOUS GEORGES POMPIDOU (1 242 articles) Cette sous-série n apparaît pas dans le tome V de l État général des fonds des Archives nationales. Intitulé : ARCHIVES

Plus en détail

Une peintre à étoiles d encre. Isabelle Marsala

Une peintre à étoiles d encre. Isabelle Marsala Une peintre à étoiles d encre Isabelle Marsala 46 A propos d Isabelle Marsala : Frontale en plein, avec ses personnages aux yeux et aux mains grands ouverts, sa peinture et ses dessins vous prennent de

Plus en détail

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook Les Contes de Marie Marie Godin Les Contes de Marie La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

La Douceur des idiots

La Douceur des idiots Christian Billon La Douceur des idiots Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence

Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence 30 et 31 octobre 2014 Pavillon Dauphine Paris CONTEXTE Dans plusieurs pays africains, des

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Kiffe ta langue OBJECTIFS DE L ÉVALUATION. Activités. 6 Objectifs de l évaluation

Kiffe ta langue OBJECTIFS DE L ÉVALUATION. Activités. 6 Objectifs de l évaluation Kiffe ta langue OBJECTIFS DE L ÉVALUATION Activités La deuxième évaluation de Pourquoi pas! 4 est composée de 3 activités qui ont été conçues pour évaluer de manière plus ciblées l acquisition et la capacité

Plus en détail

Politique de sécurité de l information et des technologies. Direction des systèmes et technologies de l information

Politique de sécurité de l information et des technologies. Direction des systèmes et technologies de l information Politique de sécurité de l information et des technologies Direction des systèmes et technologies de l information Adoptée par le conseil d administration le 17 février 2015 Responsable Document préparé

Plus en détail

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS (APPA) 30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA CEREMONIE D OUVERTURE SOLENNELLE DES TRAVAUX Discours de Son excellence ETIENNE DIEUDONNE

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

LA COUR DE JUSTICE DE LA C.E.M.A.C.

LA COUR DE JUSTICE DE LA C.E.M.A.C. CONVENTION REGISSANT LA COUR DE JUSTICE DE LA C.E.M.A.C. 1 PREAMBULE Le Gouvernement de la République du Cameroun; Le Gouvernement de la République Centrafricaine; Le Gouvernement de la République du Congo;

Plus en détail

SOCIETE MEDIATICK. Plaquette de présentation. Edition Mars 2012

SOCIETE MEDIATICK. Plaquette de présentation. Edition Mars 2012 SOCIETE MEDIATICK Plaquette de présentation. Edition Mars 2012 1 Plaquette de présentation de la société MediaTick (Version Mars 2012) Présentation générale. La société MediaTick est une société d informatique

Plus en détail

Les règles essentielles du handball

Les règles essentielles du handball Les règles essentielles du handball SOMMAIRE Présentation page 3 Le terrain page 4 L arbitre et le sifflet page 5 Les fautes page 6 Les sanctions page 7 Les fautes du joueur page 8 Le joueur en défense

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Les 10 règles d or du manager

Les 10 règles d or du manager Éric Delavallée Les 10 règles d or du manager Des tests, des fiches et des outils pour transformer votre quotidien, 2012 ISBN : 978-2-212-55402-1 Règle d or 1 Déléguer pour renforcer sa crédibilité Objectifs

Plus en détail

Innovations et bonnes pratiques de partenariat entre l école et l entreprise

Innovations et bonnes pratiques de partenariat entre l école et l entreprise COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI 2 ET 3 NOVEMBRE 2015 La formation duale et alternée Innovations et bonnes pratiques de partenariat entre l école et l entreprise au Québec et à

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

N 3009 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3009 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3009 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juillet 2015. PROPOSITION DE LOI visant à promouvoir le bénévolat

Plus en détail

d alice La maison plus QU Un projet, Une nécessité pour Les malades résidant Loin du centre de traitement

d alice La maison plus QU Un projet, Une nécessité pour Les malades résidant Loin du centre de traitement La maison d alice LiBreViLLe-GaBon plus QU Un projet, Une nécessité pour Les malades résidant Loin du centre de traitement «UNE VISION DE LA FONDATION SYLVIA BONGO ONDIMBA POUR LA FAMILLE, UNE INSPIRATION

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Concerne : Projet de loi modifiant la loi du 14 juillet 1991 sur les pratiques du commerce et.sur l'information et la protection du consommateur.

Concerne : Projet de loi modifiant la loi du 14 juillet 1991 sur les pratiques du commerce et.sur l'information et la protection du consommateur. MINISTERE DES AFFAIRES ECONOMIQUES 1000 BRUSSEL, North Gate III, Koning Albert II-laan 16 telefoon (02)206 41 11 telefax (02)206 57 71 site http://mineco.fgov.be POLITIQUE COMMERCIALE Commission pour l'étiquetage

Plus en détail

COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISE PAR L ECOLE REGIONALE SUPERIEURE DE LA MAGISTRATURE (ERSUMA) Thème :

COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISE PAR L ECOLE REGIONALE SUPERIEURE DE LA MAGISTRATURE (ERSUMA) Thème : COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISE PAR L ECOLE REGIONALE SUPERIEURE DE LA MAGISTRATURE (ERSUMA) Thème : " LA RESPONSABILITE DU DIRIGEANT SOCIAL EN DROIT OHADA " Douala (Cameroun) Salle de conférences du GICAM,

Plus en détail

Saidatou Dicko. Un conseil d administration fortement réseauté pour une Power Corporation

Saidatou Dicko. Un conseil d administration fortement réseauté pour une Power Corporation Saidatou Dicko en collaboration avec Gaétan Breton Un conseil d administration fortement réseauté pour une Power Corporation Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

BAT-Calderon Prince Constant 15/09/2005 17:08 Page 1 LE PRINCE CONSTANT 1

BAT-Calderon Prince Constant 15/09/2005 17:08 Page 1 LE PRINCE CONSTANT 1 LE PRINCE CONSTANT 1 LE THÉÂTRE DE CALDERÓN AUX ÉDITIONS THÉÂTRALES En coédition avec la Maison Antoine Vitez édité sous la direction de Denise Laroutis le peintre de son déshonneur suivi de le magicien

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Mansour Diallo Comptabilité générale Les travaux de fin d exercice suivant les normes du SYSCOHADA Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRESENTATION

PLAQUETTE DE PRESENTATION Promo 2014-2015 IUT CHIMIE - PLAQUETTE DE PRESENTATION Présentation 1ère année BDE Chimie Le mot du BDE Ajoute nous sur Facebook ook: bde chimie Grenoble! Salut à toi jeune futur chimiste! Nous c est le

Plus en détail

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress?

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Courage! Tu vas y arriver 1 Sommaire I. Les bons gestes avant de lancer Open Office (page 3) II. Créer un dossier Open Office. (page 4) III. Les 5 zones

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

DELF Prim A1. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A1. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite 0509-demo 26/05/09 Code du candidat :... Nom : Prénom

Plus en détail

«LE ROLE DE L AUDIT INTERNE DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS»

«LE ROLE DE L AUDIT INTERNE DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS» «LE ROLE DE L AUDIT INTERNE DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS» MENA-OECD Investment Programme - Working Group 5 Advancing the Corporate Governance Agenda in the MENA Region 14 & 15 Sept 2005 - RABAT PLAN

Plus en détail

Bruxelles, le 18 juin 2014. Madame, Monsieur, Concerne : Elections sociales 2016.

Bruxelles, le 18 juin 2014. Madame, Monsieur, Concerne : Elections sociales 2016. Aux Pouvoirs Organisateurs, Aux Chefs d'etablissements de l'enseignement Fondamental de l'enseignement Secondaire ordinaire et spécialisé de l Enseignement de Promotion Sociale de l Enseignement Supérieur

Plus en détail

Page 1 LISTE DES ENSEIGNANTS PERMANENTS, VACATAIRES ET MISSIONNAIRES DE L'INSAB (2010 2011)

Page 1 LISTE DES ENSEIGNANTS PERMANENTS, VACATAIRES ET MISSIONNAIRES DE L'INSAB (2010 2011) Page 1 MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L'INNOVATION PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE MASUKU INSTITUT

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé!

Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! < 03 octobre 2008 > Petits déballages entre amis : plutôt bien emballé! 24 épisodes en deux saisons, chacun d une vingtaine de minutes, tournés en 20 semaines réparties sur deux étés: ces conditions de

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

370 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE GABONAISE 8 au 15 AOÛT 2011 - N 62

370 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE GABONAISE 8 au 15 AOÛT 2011 - N 62 370 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE GABONAISE 8 au 15 AOÛT 2011 - N 62 Décret n 0728/PR/MECIT du 21 juin 2011 portant réorganisation de la Chambre de Commerce, d'agriculture, d'industrie, des Mines et

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS DE FRANÇAIS JURIDIQUE. Année 2012

PROGRAMME DES COURS DE FRANÇAIS JURIDIQUE. Année 2012 PROGRAMME DES COURS DE FRANÇAIS JURIDIQUE Année 2012 La Maison du droit propose, à nouveau en 2012, un programme d enseignement approfondi contenant des modules théoriques et pratiques. Ces cours sont

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

présentent Le Ballet de l Opéra national de Paris

présentent Le Ballet de l Opéra national de Paris présentent Le Ballet de l Opéra national de Paris L ÉVÉNEMENT DE LA RENTRÉE CULTURELLE 2014 À Montréal uniquement! 5 représentations exceptionnelles du 16 au 19 octobre 2014 À la Salle Wilfrid-Pelletier

Plus en détail