FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PARTENARIATS INSTITUTIONS-CITOYENS POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION (PICRI)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PARTENARIATS INSTITUTIONS-CITOYENS POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION (PICRI)"

Transcription

1 Unité Développement Direction de la recherche et de l enseignement supérieur Appel à projets PICRI 2012 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PARTENARIATS INSTITUTIONS-CITOYENS POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION (PICRI) TITRE DU PROJET DE RECHERCHE : Projet OLPC : Usages et appropriation d ordinateurs portables à l école. Transfert de technologies et classes mobiles DOMAINE DU PROJET DE RECHERCHE : Ergonomie, Psychologie des apprentissages, Recherche en Education

2 I.3. COMITE DE PILOTAGE DU PICRI (cette structure qui relève de l organisation interne du PICRI est sans existence juridique propre ; elle est simplement chargée de faciliter l élaboration du programme d activités et de coordonner les actions du PICRI) Directeur/trice et co-directeur/trice du comité de pilotage (représentant les 2 types de structures «partenaires candidats»), personnes ressources et interlocutrices du Conseil régional d Ile-de-France : 1) Nom :Françoise Decortis 2) Nom : Lionel Laské Structure : Laboratoire Paragraphe Univ Paris 8 Structure : OLPC-France Adresse : 2 rue de la Liberté Adresse : LaCantine, 151 rue Montmartre Saint-Denis cedex Passage des Panoramas, 12 Galerie Montmartre, Paris Téléphone : Téléphone : Autres membres du comité de pilotage (internes ou externes aux structures partenaires impliquées dans le PICRI) : - Nom : Bastien Guerry - structure : OLPC-France - fonction dans la structure : trésorier - Nom : Sandra Nogry - structure : Laboratoire Paragraphe - fonction dans la structure : MCF en Psychologie des apprentissages Membres externes : nous avons égalementdemandé à l inspecteur de l éducation national responsable du dossier TICE à l académie de Créteil de faire parti du comité de pilotage

3 II. LES OBJECTIFS DU PICRI II.1. OBJECTIFS DU PICRI ET IMPACT SOCIETAL ATTENDU Dans la société de la connaissance dans laquelle nous évoluons, les technologies de l information et de la communication jouent un rôle central tant dans un cadre privé que professionnel. L intégration des Technologies de l Information et de la communication à l école dans les classes est devenue un enjeu de société essentiel. De nombreux programmes visent à équiper les classes d ordinateurs portables ou de tablettes dans l enseignement secondaire comme à l école primaire, en France comme à l étranger. Le projet OLPC «One Laptop Per Child» a développé dans ce but un ordinateur (le XO) à bas coût spécifiquement conçu pour les enfants de 6 à 12 ans en s'appuyant sur 3 grands principes qui renvoient à autant d enjeux sociétaux contemporains : - une plate-forme pédagogique libre et ouverte, - un matériel éco-conçu et durable, - une pédagogie constructiviste basée sur la collaboration Ce projet ambitieux vise à concevoir un ordinateur support aux apprentissages intégrant une plate-forme pédagogique libre (Sugar). Cet ordinateur (le XO) est destiné à réduire la fracture numérique en permettant aux enfants qui en font usage de développer les compétences scolaires fondamentales (lire, écrire compter) ainsi que les compétences nécessaires pour évoluer dans la société de la connaissance : autonomie, créativité, collaboration. Différents programmes d équipement ont été mis en place à travers le monde, principalement dans les pays en développement où les problèmes d accès à l éducation et aux technologies sont importants. L association OLPC France vise à supporter les programmes de déploiement dans les pays francophones à contribuer au développement collaboratif de contenus Open-source adaptés. Elle travaille notamment avec des communautés d'enseignants comme La Main A la Pâte, Vikidia ou GCompris. Les évaluations des programmes déjà mis en place dans différents pays montrent que l impact des programmes OLPC dépendent fortement de la façon dont les enseignants s approprient cet ordinateur, l intègrent à leur pratique, font évoluer son usage dans le temps. Or, ce processus d appropriation n a jamais été véritablement étudié dans la durée. L objectif de ce projet est donc d étudier finement les usages et le processus d appropriation à l aide des outils théoriques et méthodologiques développés au sein du laboratoire : comment l introduction du dispositif transforme l activité de l enseignant et plus globalement la situation pédagogique, comment l intégration du dispositif aux activités de l enseignant évolue au cours de temps, ou encore comment l enseignant modifie le dispositif et/ou la situation d apprentissage au cours du temps. Un deuxième objectif est de définir une méthodologie d'accompagnement des enseignants dans la diversité des usages et des situations pédagogiques rencontrées. Un troisième objectif du projet est de définir une méthodologie de transfert de technologies pour les écoles des pays en développement. L analyse de l activité des utilisateurs de technologies (les enseignants et les élèves) est également une étape essentielle du processus de conception de technologies, de ressources et de contenus éducatifs. A l heure actuelle, les communautés développant le XO et sa plateforme pédagogique prennent en compte de manière informelle les retours des enseignants qui utilisent la machine et les logiciels sur le terrain. Les observations et analyses réalisées dans le cadre de ce projet pourront également permettre des échanges fructueux avec les communautés de développeurs ; cela pourra leur permettre de construire une conception plus systémique de l activité des utilisateurs du XO et ainsi de mieux tenir compte de leurs retours.

4 II.2. PERTINENCE DU PROJET POUR CHACUN DES PARTENAIRES CANDIDATS Pour l association OLPC France, le PICRI permettra dans un premier temps d enrichir ses connaissances sur le processus d appropriation du XO puis de disposer d'une méthodologie pour faciliter les déploiements dans les pays cibles du projet et la collaboration avec les enseignants sur place. Il permettra également d'enrichir les connaissances de la communauté de développeurs, permettant ainsi de mieux prendre en compte les utilisateurs dans la conception de la plate-forme pédagogique Sugar, notamment à destination des pays d'afrique francophone. Dans le domaine des recherches sur la conception des technologies de l information et de la communication pour l éducation, ce projet offrira une meilleure compréhension des usages et du processus d appropriation des ordinateurs portables par les enseignants et les apprenants, un modèle de ce processus, ainsi qu une méthodologie d accompagnement des enseignants. Sur le plan des connaissances en ergonomie, le projet permettra de progresser dans nos modèles théoriques et nos méthodes visant à étudier les questions d usage et d appropriation. Il permettra en outre de progresser dans un champ de l ergonomie encore assez peu développé touchant au domaine de l enfance, et de l anthropo-technologie, un champ initié par les travaux de Wisner et Geslin mais qui demande à être poursuivi. II.3. INTÉRET POUR LA REGION ILE-DE-FRANCE Le choix des équipements informatiques à proposer aux écoles primaires est un véritable enjeu pour les collectivités. Certaines collectivités locales en Ile de France réfléchissent actuellement à équiper les écoles primaires de classes d ordinateurs portables et sont demandeuses d études sur la façon dont ce nouvel outil est intégré à la classe. Ce projet pourra contribuer à éclairer les collectivités sur le processus d usage et d appropriation d ordinateurs portables en classe. Par ailleurs, durant la durée de l étude, les enfants bénéficiaires du projet, scolarisés dans des écoles en réseau ECLAIR, auront à leur disposition un outil spécifiquement conçu pour les apprentissages avec un support pédagogique et technique dédié. Par ce projet, la région Ile-de-France montrera également son soutien aux initiatives libres et ouvertes : la conception et la diffusion de contenus et de logiciels libres. Elle affirmera ainsi son soutien aux communautés d'enseignants et aux nouvelles pratiques pédagogiques. De plus, ce projet est une formidable opportunité de coopération nord-sud sur un sujet fondamental qu'est l'éducation. Par ce projet, la région Ile-de-France apportera son soutien à un projet de solidarité international dans lequel les enjeux complexes du transfert de technologie nord-sud seront interrogés. Enfin, par son caractère innovant et sa dimension internationale, le projet OLPC offrira une forte visibilité médiatique dont la région Ile-de-France bénéficiera à travers le partenariat mis en place sur ce projet.

5 III.5. CARACTERE NOVATEUR DU PROJET DE RECHERCHE ET RESULTATS ATTENDUS De nombreuses études s accordent à dire que la façon dont l enseignant intègre les ordinateurs portables XO à leurs pratiques détermine l impact des programmes OLPC de distribution d ordinateurs portables. Toutefois, il existe très peu d études analysant systématiquement les usages et le processus d appropriation qui conduit les enseignants à intégrer (ou non) ce dispositif à leurs pratiques. Les résultats attendus sont de différentes natures - Des connaissances sur les usages et le processus d appropriation du dispositif Notre étude permettra notamment de mettre en évidence la façon dont les enseignants intègrent cette nouvelle ressource à l ensemble des ressources déjà à leur disposition. L Analyse longitudinale permettra notamment de différencier les effets des technologies dus à la nouveauté des effets du matériel et des applications utilisées. **Ces connaissances seront utiles à l association OLPC France, aux communautés de développeurs avec lesquelles elle travaille et à ses partenaires internationaux pour mieux prendre en compte les utilisateurs de l ordinateur dans les différentes phases de conception de la plateforme, des contenus, et des programmes de déploiement **elles enrichiront le champ de la recherche en éducation portant sur les TIC **Elles pourront également intéresser les formateurs, les cadres responsables TICE à l éducation nationale ainsi que les responsables du développement des TIC à l école primaire dans collectivités locales. - Une évolution des modèles théoriques et méthodes visant à étudier les questions d usage et d appropriation ces modèles théoriques pourront avoir des répercussions tant dans le champ de l ergonomie que dans les recherches en éducation portant sur les TIC - une méthodologie de transfert de technologies pour les écoles des pays en développement. le projet permettra en outre de progresser dans un champ de l ergonomie encore assez peu développé touchant au domaine de l enfance, et de l anthropotechnologie, un champ initié par les travaux de Wisner et Geslin mais qui demande à être poursuivi. Ces résultats pourront être valorisés dans différentes colloques et revues nationales et internationales spécialisées telles que la the journal of computer assisted learning ou Interactive learning environments - une méthodologie d'accompagnement des enseignants dans la diversité des usages et des situations pédagogiques rencontrées Cette méthodologie pourra être utile **pour les membres de l association OLPC et pour ses partenaires, responsables ou intervenants dans le cadre des futurs déploiements à l étranger ** pour accompagner les professeurs des écoles vers des usages novateurs de technologies mobiles mises progressivement à leur disposition, Par ailleurs, les résultats de la recherche permettront de définir un cadre et une méthodologie en vue de former les volontaires de l association chargés des déploiements à l étranger (prise en compte des utilisateurs, des situations de transfert, cadre déontologique, etc).

6 III.6. ECHEANCIER DU PROJET DE RECHERCHE Durée du programme de recherche (entre 1 et 3 ans) : 3 ans Description du plan d action : Le planning présenté est un planning prévisionnel réalisé dans l optique de mieux décrire dans le temps les tâches et le travail à réaliser : synthèse bibliographique Prêt de matériel aux écoles impliquées dans le projet, Accompagnement des enseignants Recueil de données sur le terrain : Observations en classe, interviews, questionnaires, focus groupe, etc. formation des volontaires en charge des déploiements de l association OLPC France à Madagascar : analyse de l activité des enseignants à partir des données recueillies Modélisation de l activité formalisation d une méthodologie de formation pour les enseignants : Approfondissement de la question du transfert de technologies du nord vers le sud, et de l accompagnement de ce transfert Diffusion des résultats (articles, journées d études, etc.) Formation des volontaires et des enseignants sur les déploiements en cours de développement Rédaction de la thèse V.1. TYPE DE MANIFESTATIONS ET D ACTIONS ENVISAGEES, OBJECTIFS ET PUBLICS VISES Le volet formation Ce volet pourra être complété par 2 autres formes d action de formation auprès d autres publics : - La formation des enseignants ** Formation et/ou accompagnement des enseignants étrangers impliqués dans les programmes OLPC francophones **Formation des Professeurs des écoles qui auront à utiliser une classe mobile ; cette formation pourra s insérer au plan de formation continue proposé chaque année - La formation des citoyens (étudiants, membres de l association, etc.) volontaires pour participer aux campagnes de déploiement dans les programmes OLPC. Quelle que soit leur formation initiale, les volontaires sont souvent amenés à travailler en partenariat avec les enseignants et parfois avec les enfants.une bonne compréhension des spécificités des situations d enseignement médiatisées et des différentes modalités possibles de collaboration avec les enseignants facilitera ce partenariat. Cette formation pourra notamment aborder les transformations du rôle des enseignants et de l activité des élèves lorsque le XO est utilisé en classe, les spécificités des situations de transfert, ou les questions d ordre éthique.cette formation pourra avoir lieu chaque année au cours du projet sous la forme de workshops ouverts aux volontaires qui se préparent à partir. Volet diffusion D'autres actions seront menées pour diffuser les résultats de ces travaux - auprès des chercheurs du domaine - auprès des communautés de citoyens supportant le projet OLPC, - et plus largement auprès des décideurs, experts dans le domaine de l éducation, directeurs d écoles et

7 enseignants susceptibles d'être concernés par l'implantation d'une classe mobile dans leur classe Diffusion des résultats auprès des chercheurs : Participation à des colloques nationaux et internationaux, Publication dans des revues spécialisées à comité de lecture reconnues internationalement the journal of computer assisted learning ou Interactive learning environments Diffusion auprès des communautés soutenant le projet OLPC : - Echanges avec les équipes en charge des déploiements à l étranger et les communautés de développeurs des rencontres et des réunions de travail régulières auront lieu entre l équipe de recherche et l équipe de volontaires en charge des déploiements mis en place par l association à Madagascar afin de concevoir ensemble les modalités d accompagnement des enseignants sur place. Des échanges avec les communautés de développeurs via les réseaux sociaux seront également progressivement mis en place. - Organisation de journées d études L association OLPC-France organise régulièrement des journées (sugar camp) consacrées à l approfondissement de questions relatives au projet OLPC.Ces journées réunissent les différentes communautés, françaises, mais aussi internationales qui supportent le projet OLPC. A l issue de l étude conduite, nous organiserons conjointement une journée consacrée la question des usages par les enseignants et les élèves, de l appropriation sur des durées longues, et des méthodologies à associer à des situations de transfert de technologie. Diffusion auprès des enseignants, des formateurs, et des responsables du développement des TIC à l école primaire - Réalisation d un site web présentant les résultats de l étude l objectif est de disséminer les résultats du projet et ses productions au-delà de sa durée de vie, d offrir un support à une communauté de formateurs. d informer les acteurs généraux et spécialisés, et d aider les institutions scolaires à intégrer l'étude des usages et de l appropriation des TIC dans leurs programmes. - Diffusion des résultats de ce projet sur les portails institutionnels Différentes institutions ont mis en place des portails d accès à des informations et des ressources sur les usages des TIC en classe. Nous contribuerons à alimenter ces sites en diffusant les résultats. nous rédigerons notamment des fiches pour «l agence des usages», projet porté par le CNDP (centre national de documentation pédagogique). - Organisation d une journée d étude pour les enseignants Une journée d étude sera également organisée pour les enseignants afin d aborder les questions d usages et d appropriation V.2. ECHEANCIER DES ACTIONS PREVUES : Workshops de formation des volontaires de l association : 1 à 3 workshops par an, avant le départ des volontaires pendant la durée du projet : formation des enseignants A l issue de la première année du projet, des stages de formation des enseignants seront proposées dans le cadre de la formations continue proposée au plan de formation : Création d un site web : Conception de l architecture à l issue de la première année du projet, réalisation au cours de la 3eme année : Journées d étude - Sugar camp (journées d études OLPC) - Journée d étude à destination des enseignants

8

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Création et développement numérique en ligne de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS S O M M A I R E 1. LA CERTIFICATION CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 2.1 Recommandations... page 1 2.2 La réglementation... page 2 2.3 Conditions générales d évaluation...

Plus en détail

#EcoleNumerique aujourd hui et demain

#EcoleNumerique aujourd hui et demain Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Journée de restitution des résultats Synthèse du thème 4 7/05/2015 Quels moyens mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique? Quelles sont

Plus en détail

Circulaire n 84 -------

Circulaire n 84 ------- Année 2013 Circulaire n 84 ------- Destinataire : Ecoles publiques Sommaire : colloque départemental «Usages numériques et apprentissages fondamentaux» 1 - Le contexte des usages numériques à l école :

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques)

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) Thème 2 : Apprentissage mobile (tablettes, téléphones portables, smartphones, MP3, ordinateurs de poche...) En Afrique, en moyenne 8% des foyers sont équipés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Evaluer des logiciels éducatifs

Evaluer des logiciels éducatifs DES-TEF 2001-2002 Evaluer des logiciels éducatifs Bernadette Charlier Cellule d Ingénierie Pédagogique Département Education et Technologie FUNDP 1 Evaluer des logiciels éducatifs hyper et multimédias

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION Centre National des Technologies en Education TERMES DE REFERENCES Scénarisation pédagogique de modules de formation à distance en ligne Juin 2014 Termes

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation?

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Viviane GLIKMAN Enseignant-chercheur en sciences de l éducation viviane.g1@free.fr QUATRE IDÉES-FORCE L importance de la fonction tutorale La situation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Version du 13 Mars 2006 Page 1 Titre de Formateur-Responsable d'actions de formation (DUFRES) (Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelle - niveau II) Référentiel de compétences

Plus en détail

Les dispositifs Cifre

Les dispositifs Cifre Esprit scientifique, Esprit d entreprise Les dispositifs Cifre Dopez vos performances avec un doctorant Présentation Générale Dispositifs CIFRE, objectifs - Concourir au développement des collaborations

Plus en détail

Programme. Scénariser un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle. Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7

Programme. Scénariser un MOOC. Intitulé de l'atelier : Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle. Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7 Programme Intitulé de l'atelier : Scénariser un MOOC Formateurs : Christine VAUFREY Thomas Laigle Programme atelier Scénariser un MOOC Page 1 sur 7 Intitulé de l'atelier : Scénariser un MOOC Formateurs

Plus en détail

DÉMARCHE MÉTHODOLOGIQUE

DÉMARCHE MÉTHODOLOGIQUE DÉMARCHE MÉTHODOLOGIQUE ÉTAPE 1 Cerner le projet C est le premier temps du projet : il permet d identifier une situation-problème qui questionne et nécessite la mise en œuvre d une réponse. Le projet peut

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

Faire des mathématiques à l école : de l activité de l élève à la formation des enseignants. Présentation générale.

Faire des mathématiques à l école : de l activité de l élève à la formation des enseignants. Présentation générale. Présentation générale du XXXVIIIème colloque COPIRELEM Appel à contributions Faire des mathématiques à l école : de l activité de l élève à la formation des enseignants Dijon, les 22-23 - 24 juin 2011

Plus en détail

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des Charte Pour la formation des formateurs visant l émancipation des apprenants Eur-Alpha 2009-2012 L alphabétisation est définie par les partenaires Eur-Alpha comme : L acquisition des savoirs de base (compétences

Plus en détail

Sous la direction de Sandra NOGRY et Françoise DECORTIS

Sous la direction de Sandra NOGRY et Françoise DECORTIS UNIVERSITE DE CERGY PONTOISE / IUFM de Gennevilliers Master 2 de recherche en éducation, didactique et formation Quelle appropriation par les enseignants d un nouvel instrument, l ordinateur portable :

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation

Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation Master Sciences et technologies Mention MI : Management de l Innovation M2 Spécialité Ingénierie et Management de la Formation (IMFL ) Présentation des UE UE de spécialité UE1 «Management des connaissances

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Contexte de l expérimentation

Contexte de l expérimentation CAHIER DES CHARGES Objet de la prestation : Assistance à maîtrise d ouvrage auprès de l Agence nationale de lutte contre l illettrisme relatif à l accompagnement en région Rhône-Alpes, des CFA du CCCA

Plus en détail

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis.

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis. Sigle LOG3900 ANALYSE DE COURS Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé Projet d évolution d un logiciel Préalables Corequis Heures par semaine 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Crédits 4 INF2990,

Plus en détail

MASTER MEEF ENCADREMENT EDUCATIF - CONSEILLER PRINCIPAL D'EDUCATION

MASTER MEEF ENCADREMENT EDUCATIF - CONSEILLER PRINCIPAL D'EDUCATION MASTER MEEF ENCADREMENT EDUCATIF - CONSEILLER PRINCIPAL D'EDUCATION Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Observatoire des Pratiques Pédagogiques Innovantes et Des Usages du Multimédia

Observatoire des Pratiques Pédagogiques Innovantes et Des Usages du Multimédia Observatoire des Pratiques Pédagogiques Innovantes et Des Usages du Multimédia L'Ecole Numérique de la Ville de Saint-Maur-des- Fossés en partenariat avec L'Inspection Académique et l'université Paris-Descartes/Sorbonne

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise»

Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise» Second appel à projets Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise» Remise des projets : le 15 mars 2011 Date de publication : 17 décembre

Plus en détail

Activité 1. Temps 1 Lectures. Objectifs. Modalités de fonctionnement. Modalités d encadrement

Activité 1. Temps 1 Lectures. Objectifs. Modalités de fonctionnement. Modalités d encadrement Temps 1 Lectures Activité 1 Objectifs Lors de cette première activité, nous vous demandons de prendre connaissance des textes que nous avons sélectionnés et qui constituent le cadre de référence de ce

Plus en détail

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE

COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE COURS : INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE EC 1 : Documentation scientifique et technique COURS N : 1 PAR : Sahbi SIDHOM MCF. Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI CONTENU PÉDAGOGIQUE DE L UE EC

Plus en détail

Apprendre le français avec CHLOE, Un projet régional à diffusion internationale Régis Cristin Centre de Linguistique Appliquée de Besançon

Apprendre le français avec CHLOE, Un projet régional à diffusion internationale Régis Cristin Centre de Linguistique Appliquée de Besançon Apprendre le français avec CHLOE, Un projet régional à diffusion internationale Régis Cristin Centre de Linguistique Appliquée de Besançon Le thème de cette intervention aurait très bien pu figurer dans

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - MEDIATION CULTURELLE : CONCEVOIR DES PROJETS EDUCATIFS ET CULTURELS EN PARTENARIAT Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

MARAGNANI Alain, inspecteur de l enseignement agricole (Ministère de l Agriculture, l Alimentation, la Pêche et des Affaires Rurales) RESUME

MARAGNANI Alain, inspecteur de l enseignement agricole (Ministère de l Agriculture, l Alimentation, la Pêche et des Affaires Rurales) RESUME 1 6060 MARAGNANI Alain, inspecteur de l enseignement agricole (Ministère de l Agriculture, l Alimentation, la Pêche et des Affaires Rurales) RESUME FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLE ET COOPERATION INTERNATIONALE

Plus en détail

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013)

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) FICHE TECHNIQUE DU PROJET Numéro du projet : 593 RAF 6000 Nom du projet «Projet d appui au développement

Plus en détail

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES STRATÉGIES DIGITALES > POURQUOI CRÉER UN SITE WEB? COMMENT DÉVELOPPER SA VISIBILITÉ ET SON AUDIENCE? COMMENT GÉNÉRER DU CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES? COMMENT UTILISER LES MEDIAS

Plus en détail

2005 2015 Dossiers d actualité Veille et Analyses / Dossiers de Veille de l IFÉ

2005 2015 Dossiers d actualité Veille et Analyses / Dossiers de Veille de l IFÉ 2005 2015 Dossiers d actualité Veille et Analyses / Dossiers de Veille de l IFÉ Liste des dossiers numériques mis en ligne sur le site de la Veille http://ife.ens- lyon.fr/vst http://ife.ens- lyon.fr/vst/da/listedossiers.php

Plus en détail

Les projets de piscine 2012-2016

Les projets de piscine 2012-2016 Les projets de piscine 2012-2016 1. Le cadre institutionnel Article L. 112-1 à L. 112-5 du code de l éducation Article L. 122-1-1 du code l éducation Article D 122-1, D 122-2, D 122-3 et article annexe

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

Développement de la Petite Enfance à Bong et Montserrado, Liberia -I ère Partie

Développement de la Petite Enfance à Bong et Montserrado, Liberia -I ère Partie Réseau de connaissances Consortium Néerlandais pour la Réhabilitation Note de recherche #9 Développement de la Petite Enfance à Bong et Montserrado, Liberia -I ère Partie Recherche menée par Ingrid GERCAMA

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE 29 UN PLAN DE FORMATION À L'INFORMATIQUE DE TOUS LES ÉLÈVES, DE L'ÉCOLE PRIMAIRE AU LYCÉE Note n 8 du groupe technique disciplinaire informatique - décembre 1991 - (principaux extraits) 1. INFORMATIQUE

Plus en détail

Espace numérique de travail, professeur documentaliste et politique documentaire : expérimentations au lycée d'arsonval

Espace numérique de travail, professeur documentaliste et politique documentaire : expérimentations au lycée d'arsonval Espace numérique de travail, professeur documentaliste et politique documentaire : expérimentations au lycée d'arsonval La cité scolaire d'arsonval (Brive) Les ressources documentaires sur l'ent Exemple

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

DIFFERENCIATION ET TICE

DIFFERENCIATION ET TICE DIFFERENCIATION ET TICE 1ere partie Janvier- février 2015 Limoges 1 Nathalie Chabrely Garcia et Equipe Tice 87 Quelques définitions Il existe plusieurs sens de cette notion mais tous répondent à une même

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES

CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Axe 1 : Développer les e-compétences des professionnels touristiques Module OUVERT POHB1 : Etre plus visible et développer un site

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES Mention : Sciences du langage Spécialité : Didactique du français langue étrangère et seconde Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation des produits et services de banque et assurance de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

UE 1 A : SITUER SON ACTION. ECTS Cours (h) T.D. (h) T.P. (h) Stage (semaines) Soutien (h) 10 15 54 h

UE 1 A : SITUER SON ACTION. ECTS Cours (h) T.D. (h) T.P. (h) Stage (semaines) Soutien (h) 10 15 54 h UE 1 A : SITUER SON ACTION ECTS Cours (h) T.D. (h) T.P. (h) Stage (semaines) Soutien (h) 10 15 54 h Composante de gestion de l UE : IUFM UCBL Lyon1/Lyon 2 Responsables de l UE : Christian ALIN Laurent

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

NOUVEAU MASTER ÉDUCATION AUX MÉDIAS

NOUVEAU MASTER ÉDUCATION AUX MÉDIAS DÈS LA RENTRÉE ACADÉMIQUE 2013-2014 NOUVEAU MASTER ÉDUCATION AUX MÉDIAS MASTER Education aux médias EN CO-DIPLOMATION AVEC Equipe pédagogique: Patrick Verniers - Président Catherine Geeroms Bap7ste Campion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE «SIRENE NG DANS LE LABORATOIRE» CONDUITE DU CHANGEMENT

CAHIER DES CHARGES DE L ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE «SIRENE NG DANS LE LABORATOIRE» CONDUITE DU CHANGEMENT Ressources humaines CAHIER DES CHARGES DE L ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE «SIRENE NG DANS LE LABORATOIRE» CONDUITE DU CHANGEMENT SOMMAIRE 1 OBJET 3 2 DESCRIPTION DE L INSERM 3 2.1 Généralités 3 2.2 Les

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES Ecole numérique... 2. L utilisation d Internet et des réseaux sociaux... 3

FICHES TECHNIQUES Ecole numérique... 2. L utilisation d Internet et des réseaux sociaux... 3 FICHES TECHNIQUES Ecole numérique... 2 L utilisation d Internet et des réseaux sociaux... 3 L acte d apprendre basé sur le principe de classe inversée... 4 Ecole numérique et connectivisme... 5 CENTRE

Plus en détail

Bourses de formation continue Erasmus+

Bourses de formation continue Erasmus+ Bourses de formation continue Erasmus+ ERASMUS + Ce nouveau programme a pour objectif principal d investir d dans l éducation pour favoriser la mobilité en Europe pour renforcer les compétences de tous.

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail