PLACE A LA POESIE! 6 e édition du 15 au 21 mars Mon livret de poèmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLACE A LA POESIE! 6 e édition du 15 au 21 mars 2010. Mon livret de poèmes"

Transcription

1 PLACE A LA POESIE! 6 e édition du 15 au 21 mars 2010 Mon livret de poèmes

2 CLAUDE NOUGARO Cécile, ma fille Elle voulait un enfant Moi je n en voulais pas Mais il lui fut pourtant facile Avec ses arguments De te faire un papa Cécile, ma fille Quand son ventre fut rond En riant aux éclats Elle me dit: «Allons, jubile Ce sera un garçon» Et te voilà Cécile, ma fille Et te voilà et me voici, moi Moi, j ai trente ans, toi, six mois On est nez à nez, les yeux dans les yeux Quel est le plus étonné des deux? Bien avant que je t aie De filles j en avais eues Jouant mon cœur à face ou pile De la brune gagnée A la blonde perdue Cécile, ma fille Et je sais que bientôt Toi aussi tu auras Des idées et puis des idylles Des mots doux sur tes hauts Et des mains sur tes bas Cécile, ma fille Moi, je t attendrai toute la nuit T entendrai rentrer sans bruit Mais au matin c est moi qui rougirai Devant tes yeux plus clairs que jamais Que toujours on te touche Comme moi maintenant Comme mon souffle sur tes cils Mon baiser sur ta bouche Dans ton sommeil d enfant Cécile, ma fille Cécile

3 SAPPHO (Grèce antique, VII e s. avant J.-C.) A l aimée Heureux! qui près de toi, pour toi seule soupire, Qui jouit du plaisir de t entendre parler, Qui te voit quelquefois doucement lui sourire. Les Dieux dans son bonheur peuvent-ils l égaler? Je sens de veine en veine une subtile flamme Courir par tout mon corps, sitôt que je te vois : Et dans les doux transports où s égare mon âme, Je ne saurais trouver de langue, ni de voix. Un nuage confus se répand sur ma vue. Je n entends plus : je tombe en de douces langueurs ; Et pâle, sans haleine, interdite, éperdue, Un frisson me saisit, je tremble, je me meurs. PERNETTE DU GUILLET (vers ) Chanson Je le lairrais faire à part ses discours, Puis peu à peu de lui m écarterais, Et toute nue en l eau me jetterais ; Mais je voudrais lors quant et quant avoir Mon petit luth accordé au devoir Duquel ayant connu et pris le son, J entonnerais sur lui une chanson Pour un peu voir quels gestes il tiendrait. Mais si vers moi il s en venait tout droit, Je le lairrais hardiment approcher ; Et s il voulait, tant soit peu, me toucher, Lui jetterais, pour le moins, ma main pleine De la pure eau de la claire fontaine, Lui jetant droit aux yeux ou à la face. QUALIFIÉE DE «DIXIÈME MUSE» PAR PLATON, SAPPHO AURAIT COMPOSÉ NEUF LIVRES DE POÉSIE LYRIQUE DONT PEU NOUS SONT PARVENUS. SA POÉSIE A FRANCHI L ÉPREUVE DU TEMPS, PAR LA VIRTUOSITÉ EXCEPTIONNELLE DE SA VERSIFICATION, DE SES RYTHMES ET DE SES MÈTRES APPELÉS «STROPHES SAPHIQUES». MARIÉE EN 1538, PERNETTE DU GUILLET A RENCONTRÉ DEUX ANS PLUS TÔT LE POÈTE MAURICE SCÈVE DE 20 ANS SON AÎNÉ DONT ELLE DEVIENT L ÉLÈVE. LEUR AMOUR IMPOSSIBLE DEVIENT LA SOURCE D INSPIRATION DE SES POÈMES, PUBLIÉS POST-MORTEM PAR SON MARI EN 1545 SOUS LE TITRE RYMES DE GENTILLE ET VERTUEUSE DAME, PERNETTE DU GUILLET. LA PLUPART DE SES VERS ONT ÉTÉ ÉCRITS POUR ÊTRE MIS EN MUSIQUE ET CHANTÉS. QUANT À MAURICE SCÈVE IL PUBLIE DÉLIE, UN RECUEIL DE POÈMES QU IL LUI DÉDIE SANS LA NOMMER.

4 CHRISTINE DE PISAN (1364-vers 1430) La fille qui n a point d ami La fille qui n a point d ami A qui dira-t-elle sa peine, La fille qui n a point d amis? La fille qui n a point d ami, Comment vit-elle? Elle ne dort jour ni demi Mais toujours veille. Ce fait amour qui la réveille Et qui la garde de dormir. A qui dit-elle sa pensée, La fille qui n a point d amis? Il y en a bien qui en ont deux, Deux, trois ou quatre, Mais je n en ai pas un tout seul Pour moi ébattre. Hélas! mon joli temps se passe, Mon téton commence à mollir. A qui dit-elle sa pensée, La fille qui n a point d amis? J ai le vouloir si très humain Et tel courage Que plus tôt anuit que demain En mon jeune âge J aimerais mieux mourir de rage Que de vivre en un tel ennui. A qui dit-elle sa pensée, La fille qui n a point d amis? NÉE À VENISE, CHRISTINE DE PISAN RÉSIDE BIENTÔT À PARIS OÙ SON PÈRE EST CONSEILLER DE CHARLES V. VEUVE ET DÉMUNIE À 26 ANS, ELLE SE RÉSOUT À TRAVAILLER POUR NOURRIR SES ENFANTS. ELLE EST AINSI LA PREMIÈRE FEMME DE LETTRES FRANÇAISE À VIVRE DE SA PLUME. ÉRUDITE, ELLE COMPOSA DES TRAITÉS DE POLITIQUE, DE PHILOSOPHIE ET DES RECUEILS DE POÉSIES (12 LIVRES EN PROSE, PRÈS DE 400 POÈMES). ON LUI DOIT, ENTRE AUTRES, CENT BALLADES D AMANT ET DE DAME ET LA CITÉ DES DAMES. PARALLÈLEMENT, ELLE S ENGAGE DANS UN COMBAT EN FAVEUR DES FEMMES ET NOTAMMENT DE LEUR REPRÉSENTATION DANS LA LITTÉRATURE. MADELEINE DE SCUDÉRY ( ) Impromptu sur des pots de fleurs que Monsieur le Prince de Condé cultiva lui-même* En voyant ces œillets qu un illustre guerrier Arrosa d une main qui gagna des batailles, Souviens-toi qu Apollon bâtissait des murailles Et ne t étonne point que Mars soit jardinier *Écrit après une visite du donjon de Vincennes où le prince avait été prisonnier CÉLIBATAIRE JUSQU À SA MORT, MADELEINE DE SCUDÉRY ÉCRIVIT POUR GAGNER DE L ARGENT, D ABORD SOUS LE NOM DE SON FRÈRE GEORGES ET EN COLLABORATION AVEC LUI, PUIS SOUS SON SEUL NOM. ELLE A ÉTÉ L AUTEUR À SUCCÈS DE LONGS ROMANS GALANTS À CLÉ, ROMANS PRÉCIEUX PROPOSANT UNE VISION IDÉALISÉE DE L AMOUR ET UNE PEINTURE POÉTISÉE DE LA SOCIÉTÉ MONDAINE. SA PROSE AU TON SAVANT, QUI A INFLUENCÉ LE ROMAN DU XVIII E SIÈCLE, SA POÉSIE DE FAMILIARITÉ ET D IRONIE LUI ONT VALU TRÈS TÔT LE SUCCÈS.

5 LOUISE MICHEL ( ) Les Œillets rouges Si j allais au noir cimetière, Frère, jetez sur votre sœur, Comme une espérance dernière, De rouges œillets tout en fleurs. Dans les derniers temps de l Empire, Lorsque le peuple s éveillait, Rouge œillet, ce fut ton sourire Qui nous dit que tout renaissait. Aujourd hui, va fleurir dans l ombre Des noires et tristes prisons. Va fleurir près du captif sombre, Et dis-lui bien que nous l aimons. Dis-lui que par le temps rapide Tout appartient à l avenir Que le vainqueur au front livide Plus que le vaincu peut mourir. EMILY DICKINSON ( ) There is no Frigate like a Book To take us Lands away Nor any Coursers like a Page Of prancing Poetry This Travel may the poorest take Without offence of Tool How frugal is the Chariot That bears the Human soul. Il n y a pas de Frégate comme un Livre Pour nous emporter en Terre lointaine Ni de Coursier comme une Page De fringante Poésie Le plus pauvre peut être du Voyage Sans l injure du Péage Qu il est modeste le chariot Qui porte l âme Humaine. Extrait de : Escarmouches, Choix traduit de l anglais (Etats-Unis) et présenté par Charlotte Melançon, E.L.A. La Différence, 1992 FILLE ILLÉGITIME D UN MARQUIS ET D UNE LINGÈRE, LOUISE MICHEL, ALIAS ENJOLRAS, EST UNE MILITANTE ANARCHISTE ET L UNE DES FIGURES MAJEURES DE L ENSEIGNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE DES ANNÉES 1860 ET DE LA COMMUNE DE PARIS. ARRIVÉE À PARIS EN 1856, ELLE DÉVELOPPE UNE ACTIVITÉ LITTÉRAIRE, PÉDAGOGIQUE, POLITIQUE ET ACTIVISTE IMPORTANTE QU ELLE POURSUIVRA JUSQU À SA MORT, MALGRÉ SA DÉPORTATION EN NOUVELLE-CALÉDONIE SUITE À SA PARTICIPATION ACTIVE, EN 1871, AUX ÉVÉNEMENTS DE LA COMMUNE DE PARIS. BIEN QUE RESTÉE INCONNUE SA VIE DURANT, EMILY DICKINSON EST AUJOURD HUI CONSIDÉRÉE, AVEC WALT WHITMAN, COMME FAISANT PARTIE DES POÈTES AMÉRICAINS MAJEURS DU XIX E SIÈCLE. ELLE A PASSÉ LA PLUS GRANDE PARTIE DE SA VIE RECLUSE DANS UNE CHAMBRE DE LA MAISON DE SES PARENTS À AMHERST (MASSACHUSETTS) ET, À L EXCEPTION DE CINQ POÈMES (DONT TROIS FURENT PUBLIÉS ANONYMEMENT ET UN AUTRE SANS QUE LEUR AUTEUR EN AIT EU CONNAISSANCE), SON ŒUVRE IMMENSE RESTA INÉDITE ET CACHÉE JUSQU APRÈS SA MORT.

6 ANNA DE NOAILLES ( ) Chaleur Tout luit, tout bleuit, tout bruit, Le jour est brûlant comme un fruit Que le soleil fendille et cuit. Chaque petite feuille est chaude Et miroite dans l air où rôde Comme un parfum de reine-claude. Du soleil comme de l eau pleut Sur tout le pays jaune et bleu Qui grésille et oscille un peu. Un infini plaisir de vivre S élance de la forêt ivre, Des blés roses comme du cuivre. Extrait de : L ombre des jours Ed. Calmann-Lévy, 1902 D ORIGINE ROUMAINE, LA COMTESSE ANNA-ÉLISABETH DE NOAILLES A ÉCRIT TROIS ROMANS, UNE AUTOBIOGRAPHIE ET UN GRAND NOMBRE DE POÈMES. SON LYRISME PASSIONNÉ S EXALTE DANS UNE ŒUVRE QUI DÉVELOPPE, D UNE MANIÈRE TRÈS PERSONNELLE, LES GRANDS THÈMES DE L AMOUR, DE LA NATURE ET DE LA MORT. EN 1904, AVEC D AUTRES FEMMES, ELLE CRÉE LE PRIX «VIE HEUREUSE», QUI DEVIENDRA PLUS TARD LE PRIX FÉMINA, RÉCOMPENSANT LA MEILLEURE ŒUVRE FRANÇAISE ÉCRITE EN PROSE OU EN POÉSIE. ANNA DE NOAILLES EST LA PREMIÈRE FEMME DEVENUE COMMANDEUR DE LA LÉGION D HONNEUR, ET L ACADÉMIE FRANÇAISE NOMMA UN PRIX EN SON HONNEUR. LOUIS ARAGON ( ) L avenir de l homme est la femme Elle est la couleur de son âme Elle est sa rumeur et son bruit Et sans elle, il n est qu un blasphème Extrait de : Le fou d Elsa, 1963 LOUIS ARAGON EST UN POÈTE, ROMANCIER, JOURNALISTE ET ESSAYISTE FRANÇAIS. AVEC ANDRÉ BRETON, PAUL ÉLUARD, PHILIPPE SOUPAULT, IL FUT L UN DES ANIMATEURS DU DADAÏSME PARISIEN ET DU SURRÉALISME. À PARTIR DE LA FIN DES ANNÉES 50, NOMBRE DE SES POÈMES ONT ÉTÉ MIS EN MUSIQUE ET CHANTÉS (JEAN FERRAT, LÉO FERRÉ,...) CONTRIBUANT À FAIRE CONNAÎTRE SON ŒUVRE POÉTIQUE. GUILLAUME APOLLINAIRE ( ) Épigramme Mon adorable jardinière Toi qui voudrais savoir pourquoi Nul ne tape sur ton derrière Ne sais-tu pas comme moi Qu il ne faut pas battre une femme Et même avec une fleur Rare oui MAdame Extrait de : Poèmes à Lou, 1955 posthume NATURALISÉ FRANÇAIS (NÉ POLONAIS), GUILLAUME APOLLINAIRE, ILLUSTRE POÈTE DU DÉBUT DU XX E SIÈCLE, ÉCRIVIT ÉGALEMENT DES NOUVELLES ET DES ROMANS ÉROTIQUES. IL PRATIQUE LE CALLIGRAMME, TERME DE SON INVENTION DÉSIGNANT SES POÈMES ÉCRITS EN FORME DE DESSINS ET NON DE FORME CLASSIQUES EN VERS ET STROPHES. IL EST LE CHANTRE DE TOUTES LES AVANT-GARDES ARTISTIQUES, NOTAMMENT LE CUBISME, ET PRÉCURSEUR DU SURRÉALISME DONT IL A FORGÉ LE NOM.

7 MARINA TSVETAÏEVA ( ) Le ciel brûle (1917) Les nuits sans celui qu on aime - et les nuits Avec celui qu on n aime pas, et les grandes étoiles Au dessus de la tête en feu et les mains Qui se tendent vers Celui - Qui n est pas - qui ne sera jamais, qui ne peut être - et celui qui le doit Et l enfant qui pleure le héros Et le héros qui pleure l enfant, Et les grandes montagnes de pierre Sur la poitrine de celui qui doit-en bas... Je sais tout ce qui fut, tout ce qui sera, Je connais ce mystère sourd-muet Que dans la langue menteuse et noire Des humains - on appelle la vie. ANDRÉE CHÉDID (1920) L enfant Grégoire La technique dit le ouistiti C est pas élastique c est précis C est canonique c est méthodique En un mot c est scientifique La Poésie dit le Cui-Cui C est schismatique c est dégourdi C est esthétique c est prophétique En un mot très artistique Et Grégoire sur sa balançoire S en balance s en balance Et Grégoire sur sa balançoire Se balance jusqu au soir Extrait de : Lubies, Ed. G.L.M., 1962 MÉCONNUE DE SON VIVANT, MARINA TSVETAÏEVA EST UN DES POÈTES LES PLUS ORIGINAL DE LANGUE RUSSE DU XX E SIÈCLE. POÈTE LYRIQUE, ELLE PUBLIE DANS DES REVUES DÈS L ÂGE DE SEIZE ANS. APRÈS 17 ANNÉES D EXIL, ELLE REVIENT EN UNION SOVIÉTIQUE EN 1939 OÙ ELLE EST PERSÉCUTÉE PAR LE RÉGIME ET SE SUICIDE EN SA RÉHABILITATION LITTÉRAIRE COMMENCE DANS LES ANNÉES 60. LA POÉSIE DE TSVETAÏEVA VIENT DU PLUS PROFOND DE SA PERSONNALITÉ, DE SON EXCENTRICITÉ, ET DE SON USAGE TRÈS PRÉCIS DE LA LANGUE. NÉE AU CAIRE, ANDRÉE CHEDID EST UNE FEMME DE LETTRES ET POÉTESSE FRANÇAISE D ORIGINE LIBANAISE. ELLE ÉCRIT DES RECUEILS DE POÉSIE, DES PIÈCES DE THÉÂTRE, DES ESSAIS, DES RÉCITS ET DES ROMANS. SON ŒUVRE EST UN QUESTIONNEMENT CONTINUEL SUR LA CONDITION HUMAINE ET LES LIENS ENTRE L HOMME ET LE MONDE, UNE CÉLÉBRATION DE LA VIE TANT AIMÉE, TOUT EN AYANT UNE VIVE CONSCIENCE DE SA PRÉCARITÉ. ELLE A REÇU LE PRIX GONCOURT DE POÉSIE EN 2003.

8 SOPHIE LOIZEAU manque au satyre moderne le génie de la dissimulation quand bien même, il empiète sur mon aire l homme affirme marque urine s ouvre en grand lorsqu il est assis la femme efface ses traces se oublie masque son odeur s amoindrit ferme ses jambes passage de l homme les poils restants la baignoire velue son dépôt de rivière asséchée la femme rince Extrait de : La Femme lit, Ed. Flammarion, 2009 SOPHIE LOIZEAU VIT À VERSAILLES. ELLE EST TITULAIRE D UN DEA DE LETTRES MODERNES ET EXERCE ACTUELLEMENT, APRÈS AVOIR ÉTÉ ENSEIGNANTE, LA PROFESSION DE PSYCHOLOGUE À L ÉDUCATION NATIONALE. ELLE A PUBLIÉ ENTRE AUTRES : LE CORPS SAISONNIER, LE DÉ BLEU, 2001 ; AUX ÉDITIONS L ACT MEM, LA NUE-BÊTE, 2004 (PRIX GEORGES PERROS 2006), ENVIRONS DU BOUC, 2005 (PRIX YVAN GOLL, 2005) ; LA FEMME LIT, FLAMMARION, ELLE A DIRIGÉ LE N 5/6 DE LA REVUE PASSAGES À L ACT CONSACRÉE À PASCAL QUIGNARD (2008) ET COLLABORÉ À DE NOMBREUSES AUTRES REVUES. ROMAN DE DIANE, SON CINQUIÈME LIVRE, EST EN COURS D ÉCRITURE. CLAUDE BER photographie je passe ma main sur ta photo ma main - patte plutôt que main - sur ton visage sur ta photo patte animale ma main sur ta photo pas seulement à cause de la meute des animaux d amour convoqués au bestiaire des amants - tous les meine teddy Bär frischling coney-cooky loveliebe - à cause du geste de mon geste passant ma main sur la photo de ton visage comme maladroit comme primitif comme animal resurgissant au bout des gestes oubliés comme cet autre qui me fait passer la main sur mon crâne d arrière en avant mein Hand über mein Kopf wie in Berlin wenn... ma main sur ma tête comme j ai vu les singes le faire comme j ai vu cette femme amazonienne le faire devant son enfant mort comme cela ne se fait pas mais le faisant dans l intimité de la douleur semblable à (comme) celle de l amour passant ma main sur ton visage passant ma main sur mon crâne primitivement rituellement ma main Extrait de : La mort n est jamais comme, Ed. de l Amandier - Prix International Ivan Goll CLAUDE BER A PUBLIÉ PLUS D UNE DIZAINE D OUVRAGES, PRINCIPALEMENT EN POÉSIE ET THÉÂTRE : SINON LA TRANSPARENCE, ORPHÉE MARKET AUX ED. DE L AMANDIER, LIEU DES EPARS, ED. GALLIMARD ETC. - AINSI QUE DES LIVRES D ARTISTES DONT VUES DE VACHES, ED. DE L AMOURIER. PRÉSENTE DANS DE TRÈS NOMBREUSES REVUES ET ANTHOLOGIES, ELLE PARTICIPE AUSSI À DES OUVRAGES COLLECTIFS ET DONNE DE MULTIPLES LECTURES ET CONFÉRENCES EN FRANCE ET À L ETRANGER.

9 AGNÈS CAZORLA (1962) écoute le sol en aplat sur la dune sur la morsure / asphalte / noire ou blême étoile / courbe fondre / doucement dans la nuit qui jaillit que la nuit que la marée recouvre que le corps que les bras et les jambes tentaculent la forme coule avec une descente raide flamme / vacille des bords des routes la vitesse une amorce le corps blanc rien qu une nuit de sel sur le sol / la poitrine les plis devant les yeux et la peau pluie brûlante la vitesse morcelée / le bruissement replié battement irrégulier un souffle / fruit mûr du coin de l œil des mains des cuisses un parfum sous la hanche un rêve jaune électrique plus loin plus loin que dormir au soleil un rêve papier / le silence argenté avec le cri des jupes marquées au corps peut-être un feu / ramper se coucher déserter sel poussière le soleil pour la peau la main creusée de lignes / absorbée la douceur et la pluie / la douleur rassemblée en laissant apparaître / la splendeur de son sexe incisé de luxure la douceur et la pluie sommelle / n existe pas sous la douceur toujours un écorché Extrait de : L Exubérance des Fleurs, Les Éditions Orbe, 2009 POUR MOI LA MUSIQUE EST INDISSOCIABLE DE MA FAÇON D EXISTER. J AIMERAIS QUE MON ÉCRITURE PUISSE ÊTRE EXPÉRIMENTÉE COMME QUELQUE CHOSE À LA LIMITE DU TEXTE, QUE CELA PUISSE FAIRE APPEL À UN HORS CHAMP, UN AILLEURS. J AIME JOUER SUR LES SURFACES, LES DENSITÉS, COMMENT ÊTRE «HABITÉE». L ÉPIDERME, MAIS AUSSI CE CORPS URBAIN, CES FIGURES DESSINÉES, UN RAPPORT SURFACE/PROFONDEUR, LEURS LIMITES, LEURS DÉPLACEMENTS. OUVRIR DONC, TRACER DES LIGNES, MORDRE, EFFLEURER. CHERCHER DES TERRITOIRES. RESPIRER. UNE DÉRIVE. SI INFLUENCE VEUT DIRE ÊTRE TRAVERSÉE PAR L AUTRE, PAR UN DÉSIR, ALORS OUI, JE SUIS «UNE FEMME SOUS INFLUENCE».

10 NICOLAS ANCION (1971) C est ainsi que ça commence La poésie ne peut pas rester aux seules mains des poètes : ces types-là ne savent pas ce qu ils font. À force de jouer avec les mots dans son coin, comme un adolescent découvre les plaisirs solitaires, le poète finit par devenir sourd au monde qui l entoure (et le lui rend bien). «Poète, à table!» crie la mère du poète. Le poète solitaire se lave les mains, descend dans la cuisine et se met à table. Le voilà assailli : étiquettes criardes, céréales bariolées, slogans sur la bouteille de bière, jingle à la radio, écran de pub au milieu du JT. Le poète s en fout, il attend de remonter dans sa chambre pour écrire le monde plein d oiseaux, de levers de soleil et de jeunes filles assises au bord des puits. Qu il aille à la merde. Qu il s y enfonce. Par les pieds, d abord, puis les genoux et les mains. Le stylo embourbé pour de bon. La merde jusqu aux dents. Que seul son chant s échappe et monte vers l azur, où les oisillons lui chieront dessus. Le monde n attend pas. Pendant que le poète cherche l inspiration, Coca-Cola a placé trois distributeurs de boissons dans des écoles primaires. Mc Donald s a tronçonné quelques hectares de forêt tropicale. Halliburton a revendu des millions de litre de pétrole aux types qui les ont puisés. C en est assez, dit le poète. Il voudrait sortir de là. Mais c est trop tard. Personne ne l écoute. Il n y a que les publicitaires qui ont droit à la parole de masse. Je ferai la pub, dit le poète. Et il sort de la merde en y laissant ses lauriers. Extrait de : Le poète fait sa pub (Les aventures du poète, tome 1), Ed. Maelström, coll. Booklegs. NÉ À LIÈGE EN 1971, NICOLAS ANCION ÉTUDIE LA PHILOLOGIE ROMANE DE L UNIVERSITÉ DE LIÈGE. A 24 ANS, IL PUBLIE UN PREMIER ROMAN, CIEL BLEU TROP BLEU, QUI INTRIGUE LA CRITIQUE PAR SA POÉSIE ABSURDE ET CRUELLE. DE NOMBREUX AUTRES ROMANS ONT SUIVI, POUR LES ADULTES COMME POUR LA JEUNESSE, DONT QUATRIÈME ÉTAGE, COURONNÉ PAR LE PRIX DES LYCÉENS EN 2001 OU NOUS SOMMES TOUS DES PLAYMOBILES, RÉÉDITÉ CHEZ POCKET.

11 LINDA MARIA BAROS (1981) D amour et de cyanure! Ne m appelle pas chez toi, dans ta mansarde, tournant comme un écervelé tournant! les boutons de la cuisinière, pour te défaire une fois pour toutes des hurlements des vieux loups du four, de leurs poils mués, qui te poussent sans cesse sur les bras, la nuit, comme des furoncles, alors que tu éteins les cigarettes profondément dans ta chair. Ne m appelle pas chez toi, dans ta mansarde, fendant comme un écervelé fendant! entre les barreaux du lit, dans la porte, sous la botte, ton tibia et ton péroné je les entends craqueter dans mon portable, comme si tu fendais le vieux fusil de chasse de ton père, trop poisseux pour que tu puisses le charger à nouveau, après qu il se fut brûlé la cervelle et, pris de spasmes, qu il eut cassé ta porte à coups de pied. Ne m appelle pas chez toi, dans ta mansarde, puisque j y viendrai! Et je m arracherai le cœur de la poitrine, je l entaillerai avec les dents et je le saupoudrerai de sel extrait avec une rivelaine de mes glandes lacrymales et je le jetterai, comme l on jette une meule, pour qu il brise ton tibia et ton péroné, en de menus morceaux!, pour qu il entasse profondément dans le four ton souffle d ammoniaque et pour qu il fende à jamais ta tête de bête sauvage! Extrait de : La Maison en lames de rasoir (Prix Apollinaire 2007), Cheyne éditeur, 2006, rééd AUTEUR FRANCOPHONE D ORIGINE ROUMAINE, LINDA MARIA BAROS VIT DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES À PARIS. ELLE A PUBLIÉ CINQ RECUEILS DE POÈMES, DONT TROIS EN FRANCE, DU THÉÂTRE ET DEUX OUVRAGES DE CRITIQUE LITTÉRAIRE. ELLE A ÉGALEMENT TRADUIT UNE VINGTAINE DE LIVRES EN FRANÇAIS OU EN ROUMAIN. EN ROUMANIE, LINDA MARIA BAROS EST L INITIATRICE ET L ORGANISATRICE DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES (55 VILLES). ACTUELLEMENT, ELLE EST CHERCHEUSE À L UNIVERSITÉ DE PARIS-SORBONNE, PARIS IV, ET PRÉPARE UNE THÈSE DE DOCTORAT DANS LE DOMAINE DE LA MYTHOCRITIQUE.

12 JEAN-PIERRE VERHEGGEN (1942) Extrait de Gisella Je t écris donc -à ma façon Peu orthodoxe -une dernière lettre d amour, Mon amour, Une lettre que tu ne recevras pas, Qu aucun facteur en camionnette -ou postino en Vespa!- ne te remettra en mains propres en te priant de bien vouloir signer là, à l endroit exact qu il pointe de son index tendu, de bien vouloir accuser réception de cette missive tout à fait recommandable qu aucun facteur cheval italien ne glissera dans la boîte aux lettres de ta petite loge de colombe dans ton colombarium à au pieds des Apenins, une lettre, disais-je, qu aucun remplaçant (provisoire) du préposé à cette tournée rurale n aura à distribuer et qu aucun employé des Postes Satales du Centre n aura à tamponner en retour d un sec : n habite plus à l adresse indiquée ou : ne répond pas à l appel ou pire : inconnue (comme si tu étais inconnue!) ou pire encore : décédée! Mais peut être ont-ils raison? Du moins leur raison! Car j écris en effet Dans le Vide absolu de toi! J écris en Absurdie J écris en Ineptie! En Chagrinerie! En Malinconie : capitale Dolorosa! J écris en Morosie! En Maussadie, Voire en Cafardie : chef-lieu, Spleen et sous-préfecure, Blues! NÉ EN 1942 EN BELGIQUE, JEAN-PIERRE VERHEGGEN A PARTICIPÉ À LA REVUE T.X.T. DE 1969 À IL DEVIENT EN 1990 CONSEILLER DU MINISTRE DE LA CULTURE. A PARTIR DE 1992, JUSQU À CE JOUR IL EST CHARGÉ DE MISSION SPÉCIALE À LA PROMOTION DES LETTRES FRANÇAISES DE BELGIQUE. IL A REÇU, EN 1995, LE GRAND PRIX DE L HUMOUR NOIR POUR RIDICULUM VITAE ET POUR L ENSEMBLE DE SON ŒUVRE.

13 MATÉI VISNIEC (1956) Elle me pardonne, elle ne me pardonne pas Énervée bien méchamment contre moi elle chantait quand je me suis assis à table foin de couteau, foin de cuiller, foin de verre le pain n était pas coupé, la soupe froide, le vin aigre je n avais pourtant rien fait, combien de fois te le dire encore que je n ai rien fait, lui ai-je dit je le jure la main sur le cœur, ma main n a pas touché d autre cœur et pour qu elle voie mieux que mon cœur n a pas touché d autre cœur je m arrache délicatement le cœur et le pose sur la table à côté du pain soudain rassis devant moi à côté de l assiette de soupe noire à côté du vin écumant dans la bouteille cinq minutes je suis resté comme ça, la main sur mon cœur palpitant parvenant à peine à maîtriser ce cœur palpitant tout excité par l immense zone de liberté entraperçue soudain sur la table cinq minutes j ai attendu comme ça qu elle termine sa chanson à me demander le cœur serré elle me pardonne, elle ne me pardonne pas ANNE BROUAN (1954) Quand les oiseaux lointains reviennent du silence Saturés de déserts et de nuit implacable S écrit le nom des morts sur les visages impurs La pierre intouchée d accueil et d absence Blessure inaccessible du cristal de la haine Aveugle abjuration de tous les repentirs Au rebord du matin des anges sont tombés D indicibles extases éclaboussaient la terre Où ta vie s épuisait d interminable attente La peur écartelait les bras de ta mémoire Rêves tus des morts aux pieds de tourterelle La ville endormie dans le sang des tortues Pacifiait la détresse des âmes lamentées Extrait de : Des roseaux incertains, suivi de Les vergers du sommeil, Ed. Le Bel Aujourd hui, 1999 MATÉI VISNIEC, NÉ EN 1956 EN ROUMANIE, EST DRAMATURGE, POÈTE ET JOURNALISTE. APRÈS DES ÉTUDES D HISTOIRE ET DE PHILOSOPHIE A BUCAREST, IL SE CONSACRE À LA LITTÉRATURE. EN 1984, IL PUBLIE LE RECUEIL DE POÈMES LE SAGE À L HEURE DU THÉ, QUI SE VOIT DÉCERNER LE PRIX DE POÉSIE DE L UNION DES ÉCRIVAINS DE ROUMANIE. EN 1987, IL DEMANDE L ASILE POLITIQUE EN FRANCE, DEVIENT JOURNALISTE À RADIO FRANCE INTERNATIONALE ET PUBLIE UNE VINGTAINE DE PIÈCES DE THÉÂTRE. PARMI SES RECUEILS DE POÈMES, ON POURRAIT CITER : POÈMES DE ROUMANIE (CAHIERS BLEUS/LIBRAIRIE BLEUE, 1990) ET LA VILLE À UN SEUL HABITANT (ROUMANIE, 2008). NÉE DANS LE VAR EN 1954, ANNE BROUAN VIT ET TRAVAILLE À LYON (LITTÉRATURE ET PSYCHANALYSE). ELLE EST COFONDATRICE DU COLLECTIF D ÉDITION LE BEL AUJOURD HUI (1996). A PARAÎTRE, AUX ÉDITIONS LA RUMEUR LIBRE : NE CHERCHEZ PLUS L OR DU TEMPS, POÉSIE, FÉVRIER EN PRÉPARATION : RITUEL DU SILENCE, POÉSIE GOUACHES D EVARISTO.

14 Petite fleur 1958 J ai caché Mieux que partout ailleurs Au jardin de mon cœur Une petite fleur Cette fleur Plus jolie qu un bouquet Elle garde en secret Tous mes rêves d enfant L amour de mes parents Et tous ces clairs matins Faits d heureux souvenirs lointains Quand la vie Par moment me trahit Tu restes mon bonheur Petite fleur Sur mes vingt ans Je m arrête un moment Pour respirer Ce parfum que j ai tant aimé Dans mon cœur Tu fleuriras toujours Au grand jardin d amour Petite fleur Prends ce présent Que j ai toujours gardé Même à vingt ans Je ne l avais jamais donné N aies pas peur Cueillie au fond d un cœur Une petite fleur Jamais ne meurt. Paroles : Sidney Bechet et Fernand Bonifay Musique : Sidney Bechet

15 Manifestation organisée dans le cadre du Printemps des poètes Production Conseil général de l'eure Mise en œuvre par la Fabrique Éphéméride Renseignement et programme : Délégation Animation Direction de la Culture Hôtel du Département Boulevard Georges-Chauvin Evreux Cedex tél fax internet

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2 Couleur Mékong Recueil de poèmes, de chansons et de partitions Volume 2 1 INDEX CHANSONS & PARTITIONS Chanson Partition Aime-moi sans mentir...................................... 75....... 218 Amours cosmiques........................................

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits

Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits Yves Patrick AUGUSTIN Mon île est une absente Extraits Nul à l'horizon de mon exil. Nul. Entre ma soif et toi, la distance : Éternité de mon rêve au réel. Nul à l'horizon de mon exil, Même pas la chute

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit»

«Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» «Nul ne peut atteindre l aube sans passer par le chemin de la nuit» Khalil Gibran «Tant de fois, j ai été Jusqu au bout de mes rêves, Que je continuerai, Jusqu à ce que j en crève Que je continuerai, Que

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours.

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours. Dis, maman Dis, maman, c'est quoi le printemps? Le printemps, mon enfant, c'est la saison des amours. Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les

Plus en détail

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer

Si faut- il bien aimer au monde quelque chose : Celui qui n'aime point, celui- là se propose Une vie d'un Scythe, et ses jours veut passer Corpus n 2 : Sujet : Dans une classe de première, vous étudierez le groupement de textes suivant dans le cadre de l objet d étude Ecriture poétique et quête du sens». Vous présenterez votre projet d ensemble

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet la tendresse Jacques Ancet est né à Lyon en 1942. Il vit et travaille près d Annecy. Il est l auteur d une imposante œuvre poétique, et un des traducteurs essentiels de la poésie espagnole. son site :

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel.

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Octobre 2015 Froid Dans la forêt derrière ma maison, le feuillage est rouge

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

L enfant Jour merveilleux

L enfant Jour merveilleux Un enfant est un petit être Un enfant voit la vérité dans les yeux de ses parents Un enfant peut-être méchant comme il peut être gentil et accueillant Un enfant est vêtu d habit de toute sorte Un enfant

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina Raisa Elena Vlad Larisa Gojnete (coord.) Anca Iordache ReNcontres cahier d exercices VI ème L2 Editura Nomina I. Apprendre. Exercer I.1. Vocabulaire thématique a L enfant sur soi-même 1. Choisisez les

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

Histoire «La boîte à couleurs»

Histoire «La boîte à couleurs» Histoire «La boîte à couleurs» Objectif pédagogique Découvrir la diversité des formes et des couleurs des espèces marines. Lien avec les programmes de l école primaire (2008) Domaine d activité «Découvrir

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Pour les offrandes, prenez un bol et collez autour une couronne comme pour faire une anse.

Pour les offrandes, prenez un bol et collez autour une couronne comme pour faire une anse. Section Premiers Pas 3 ème trimestre (B) Joas, l enfant roi pour le mois de Juillet Pour remplacer les cloches Vous pouvez demander à quelques personnes de récupérer des pots de yaourts. Les peindre dans

Plus en détail

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE!

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! ROMANES LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! Le Cirque Romanès est de retour à Paris avec son nouveau spectacle : LA LUNE TZIGANE BRILLE PLUS QUE LE SOLEIL! A partir du Samedi 17 Octobre 2015 Sous le chapiteau

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Les Possessifs Exercices. Rappelez-vous! *L adjectif possessif s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Les Possessifs Exercices. Rappelez-vous! *L adjectif possessif s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Les Possessifs Exercices Rappelez-vous! *L adjectif possessif s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. *Le pronom possessif s accorde avec le nom et varie selon le possesseur.

Plus en détail

Marie Darrieussecq. Zoo. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Marie Darrieussecq. Zoo. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Marie Darrieussecq Zoo Nouvelles P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Pourquoi une truie? De toutes les questions possibles, sauf peut-être «comment ça va?», c est la question qu on m a le plus

Plus en détail

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Jean-Marie Gleize février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Elle ne sert qu une fois. Il pleut longtemps et longtemps. J ai commencé un

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Les animaux. Dans une ferme, il y avait un chat Qui s amusait à manger des pizzas.

Les animaux. Dans une ferme, il y avait un chat Qui s amusait à manger des pizzas. Les animaux Dans une ferme, il y avait un chat Qui s amusait à manger des pizzas. En Afrique, il y avait un boa Qui habitait sur un plat Avec des matelas. Au Venezuela, il y avait des rats En chocolat,

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Loïc Herry (1958-1995)

Loïc Herry (1958-1995) Poésie Loïc Herry (1958-1995) Mon doigt d enfant dessinait des voyages Sur les pages vivement colorées. Ouest. Loïc Herry naît à Cherbourg où il grandit. En 1985, il termine à Caen ses études supérieures

Plus en détail

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu Irina Teodorescu La malédiction du bandit moustachu roman GAÏA ÉDITIONS Dans l imaginaire collectif les accidents arrivent souvent la nuit. On se représente volontiers une route sinueuse dans une montagne

Plus en détail

même geste qui la balance sur le ventre, la tête plongée dans l oreiller, la tignasse à portée de main. Il relève la jupe vite fait.

même geste qui la balance sur le ventre, la tête plongée dans l oreiller, la tignasse à portée de main. Il relève la jupe vite fait. ANSELME JETTE CÉLESTE SUR LE MATELAS, chaque fois le même geste qui la balance sur le ventre, la tête plongée dans l oreiller, la tignasse à portée de main. Il relève la jupe vite fait. Elle ne résiste

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Nur. Arnaud Rykner. Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com

Nur. Arnaud Rykner. Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com Arnaud Rykner Nur Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com Éditions du Rouergue, 2007 Parc Saint-Joseph BP 3522 12035 Rodez cedex 9 Tél. : 0565777370 Fax : 0565777371 info@lerouergue.com

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE LIRE-ÉCRIRE 1 LIVRET 4 MARDI 16 JUIN. savoir écrire mathématiques grandeurs HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE LIRE-ÉCRIRE 1 LIVRET 4 MARDI 16 JUIN. savoir écrire mathématiques grandeurs HISTORIQUE ET GÉOGRAPHIQUE ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2015 LIRE-ÉCRIRE 1 LIVRET 4 MARDI 16 JUIN FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER français SAVOIR ÉCRIRE savoir MATHÉMATIQUES écouter GRANDEURS savoir écrire SOLIDES ET mathématiques FIGURES

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

2015 ALLIANCE FRANÇAISE Poetry Competition

2015 ALLIANCE FRANÇAISE Poetry Competition 2015 ALLIANCE FRANÇAISE Poetry Competition Edition spéciale 17 ème Printemps des Poètes L insurrection poétique Illustration Printemps des Poètes Let s celebrate the 100 years of Luc Bérimont s birth (1915-1983)

Plus en détail

Octave MIRBEAU LA BAGUE

Octave MIRBEAU LA BAGUE Octave MIRBEAU LA BAGUE LA BAGUE Un matin, le vieux baron vint chez moi. Et, sans préambule, il me demanda : Est-ce vrai, docteur, qu il y a du fer dans le sang? C est vrai Ah! je ne voulais pas le croire

Plus en détail

Masser chaque orteil :

Masser chaque orteil : Laurence Niclaes Page 1 Cours massage bébé massage-bebe.be Cours 1 Comptines pour pieds Voici mon petit jardin (masser plante du pied du talon vers les orteils) J y sème, j y sème des petits grains (petites

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

SÉQUENCE 3 : «Muses et sentiments»

SÉQUENCE 3 : «Muses et sentiments» SÉQUENCE 3 : «Muses et sentiments» (La poésie lyrique) Objectif général : Écrire Introduction : un poème lyrique Qu est ce que la poésie lyrique? P 126 : Tableau peint par Alphonse Osbert qui représente

Plus en détail

L AMOUR NE DISPARAÎT JAMAIS

L AMOUR NE DISPARAÎT JAMAIS 1 L AMOUR NE DISPARAÎT JAMAIS La mort n est rien. Je suis seulement passé dans la pièce d à côté. Je suis moi, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, Nous le sommes toujours. Donnez-moi

Plus en détail

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales

nos coeurs sont pliés des chicanes, désirs d'enfants la lune nous écrit nos répliques idéales Depuis longtemps texty francouzština Depuis longtemps / Už dlouho paroles / text Zdenka Dobiášová et Ivana Fitznerová nos coeurs sont liés par des lianes depuis longtemps le soleil nous envoie la même

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la PALAIS DU ROI C est à la claire fontaine et auprès du palais du roi Il y a de jolies filles qui s y baignent auprès de moi Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la La plus jeune c

Plus en détail