Livret d utilisation Musée de Vendôme Inspection Education nationale, circonscription de Vendôme Janvier 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livret d utilisation Musée de Vendôme Inspection Education nationale, circonscription de Vendôme Janvier 2012"

Transcription

1 Livret d utilisation Musée de Vendôme Inspection Education nationale, circonscription de Vendôme Janvier

2 La valise «L école au musée» a été conçue pour les élèves des classes maternelles et élémentaires de Vendôme et du Vendômois. Ce projet est né de l idée de mettre à portée des élèves la diversité et la richesse du Musée de Vendôme. Le livret pédagogique, destiné à chaque école, a pour objectif d accompagner les enseignants dans la préparation et l organisation de la venue de leur classe au musée. Les jeux contenus dans la valise ont pour but de mettre les élèves en activité par petits groupes pour une découverte des différentes collections : portraits, sculptures contemporaines, mobilier, vestiges gallo-romains, fossiles, oiseaux de nos régions Visiter le musée, c est entrer en contact avec des œuvres et des objets authentiques, c est apprendre à s y repérer, c est entrer dans les dimensions historique, scientifique, artistique et patrimoniale des programmes de l Ecole. Que les enseignants, la conseillère pédagogique départementale en arts visuels et la conseillère pédagogique de la circonscription de Vendôme soient ici félicités pour leur enthousiasme à concevoir et expérimenter cet outil original. Que la Communauté du pays de Vendôme soit remerciée pour l aide apportée à la réalisation de ce projet. Bonne découverte à tous. Françoise Acquaviva Inspectrice de l Education nationale 2

3 Certains travaux ne peuvent en raison de leur qualité, rester sans suite. C est le cas de ceux conduits par une dizaine d enseignants, à l initiative de l inspection académique pour apprendre aux enfants à découvrir les richesses du musée de Vendôme. Grâce à leur imagination et leur sens de la pédagogie, les enseignants ont conçu une dizaine d ateliers qui permettent de découvrir le musée en s amusant. Cette action a évidemment trouvé un écho particulier auprès de la Communauté du Pays de Vendôme qui conduit au quotidien, dans cet équipement des actions de sensibilisation au patrimoine, à l art contemporain et aux sciences de la vie et de la terre. Nous avons donc souhaité, avec le concours de la Direction régionale des affaires culturelles du Centre, valoriser au mieux cette action, en concevant et en réalisant cette valise pédagogique qui offre la possibilité de découvrir le musée en toute autonomie. Je ne doute pas que grâce à cet outil, le musée soit pour toutes les classes du Vendômois un formidable instrument d acquisition et de découverte, de connaissances, au croisement de l apprentissage de multiples savoirs fondamentaux. Bonne et originale découverte ou redécouverte du musée de Vendôme. Catherine Lockhart Présidente de la Communauté du Pays de Vendôme Maire de Vendôme Conseillère générale 3

4 Présentation et utilisation de la valise «L école au musée» L Education nationale (circonscription de Vendôme), la Communauté du Pays de Vendôme et le Musée de Vendôme mettent à la disposition des enseignants une valise pédagogique, «l école au musée», adaptée aux programmes scolaires permettant aux élèves de visiter de façon autonome et active toutes les salles du musée et d en exploiter les différentes collections. Ainsi, cette valise permettra aux enseignants de construire un projet pédagogique pluridisciplinaire pour les élèves des 3 cycles de l école primaire. Cet ensemble pédagogique a été élaboré par : - des enseignants de la circonscription de Vendôme réunis plusieurs fois en animation pédagogique au musée de Vendôme. - les conseillères pédagogiques : Pascale Josserand, CPD arts visuels, Marianne Fouchier, CPC Vendôme. - l Inspectrice de l Education Nationale : Françoise Acquaviva La mise en page de la brochure, sa fabrication et celle des valises ont été réalisées par - le service Culture de la Communauté du Pays de Vendôme. 1) Description 1 grande valise comprenant 10 «sacs-ateliers» 10 «sacs ateliers», numérotés de 1 à 10 et correspondant aux thèmes suivants : Sac-atelier 1 Sac-atelier 2 Sac-atelier 3 Sac-atelier 4 Sac-atelier 5 Sac-atelier 6 Sac-atelier 7 Sac-atelier 8 Sac-atelier 9 Sac-atelier 10 A la découverte des salles du musée Portraits Arts et traditions populaires Faïences Louis Leygue Ornithologie Géologie Préhistoire Mobilier Art contemporain Chaque sac contient le matériel (jeu, images..) et la fiche descriptive de l atelier. Chaque fiche indique : - une démarche - des idées d activités pour les 3 cycles - une organisation (le nombre d élèves est indiqué en haut de la fiche) 4

5 2) Utilisation a) Préparation de la visite La valise «l Ecole au musée» - La valise «L école au musée» est éditée en deux exemplaires. L une, au musée de Vendôme, est consultable et utilisable sur place par les enseignants et les élèves. L autre, à l Inspection de l Education nationale de Vendôme, permet aux enseignants de venir préparer leur visite. - Les valises ne peuvent pas être empruntées dans les classes. - Le matériel et les fiches s adressent à tous les cycles de l école primaire. Les activités proposées peuvent facilement être adaptées, si besoin, au niveau de chaque classe. Chaque enseignant peut organiser la sortie selon ses objectifs. Les ateliers : - Quel que soit le niveau des élèves, il est souhaitable de partager la classe en plusieurs petits groupes et choisir un ou plusieurs ateliers. Après 30 à 45 minutes, chaque groupe peut faire un deuxième atelier. - Exemples d organisation de la classe pour une visite. Visite du musée dans son ensemble Un groupe de 6 élèves avec le sac n 9 sur le mobilier (dans plusieurs salles) Un groupe de 6 élèves avec le sac n 2 sur les portraits. (dans plusieurs salles) Un groupe de 12 élèves, par petits groupes de 3, avec le sac n 1 (dans plusieurs salles) Visite du musée à dominante «Arts et Histoire des arts» Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 7 sur L.Leygue Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 2 sur le portrait Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 10 dans la salle d art contemporain Visite du musée à dominante «histoire» Un groupe de 8-10 élèves avec le sac n 3 en Arts et traditions populaires Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 8 sur la Préhistoire Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 4 sur les faïences et n 9 sur le mobilier Visite du musée à dominante «sciences et techniques» Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 3 en géologie Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 8 en ornithologie Un groupe de 6-8 élèves avec le sac n 8 (préhistoire) et le sac n 3 (ATP) pour rechercher les outils (dans plusieurs salles). 5

6 Tâches de l enseignant : Consulter les fiches ateliers de la brochure. Prendre connaissance du contenu de la valise (à l IEN ou au musée) et des collections du musée. Choisir les ateliers. Téléphoner au musée pour fixer une date de visite et annoncer les ateliers choisis. Photocopier certaines fiches d activités avant la visite (Cette indication est donnée dans la brochure). Prévoir les groupes d élèves et un adulte accompagnateur par groupe. Expliquer les fiches ateliers aux parents accompagnateurs, qui donneront les consignes. NB : vue la configuration des salles, il est difficile de prévoir des activités de pratiques plastiques au musée. Ces activités pourront plus facilement être menées en classe à partir de photos réalisées lors de la visite au musée. b) Matériel à apporter Selon les activités choisies, l enseignant apportera : - crayons de papier, carnets, cahiers, sous-main - appareil photo (flash interdit) pour prolonger le travail en classe - des vêtements chauds (selon saison). c) Déroulement de la visite et recommandations Aucun animateur du musée ne sera avec les élèves, l enseignant est donc responsable de l ensemble des groupes. Un adulte accompagnateur sera avec chaque groupe. Ne jamais laisser d élèves seuls, ni dans les salles, ni dans les couloirs, ni dans l escalier. L adulte accompagnateur veille à la sécurité et à l attitude des élèves. Il est là aussi pour donner la consigne de l activité choisie par l enseignant. Regarder les œuvres sans les toucher. Se déplacer sans courir. Ne pas utiliser les tables et les chaises exposées. Terminer les ateliers un peu avant la fin de la séance pour pouvoir vérifier tout le matériel, sans précipitation, avant de partir. Le matériel doit être vérifié par les adultes. 6

7 3) Informations pratiques Adresse et coordonnées du musée : Musée de Vendôme - Cour du Cloître Vendôme Tel : / Inscriptions : au musée de Vendôme, par téléphone (8h30-12h et 14h-17h) pour fixer une date de visite avec la classe et annoncer les ateliers choisis. Tarif : gratuit pour toute classe. Ouverture du musée pour l enseignant : lundi, mercredi, jeudi, vendredi 10h-12h et 14h-17h00 Possibilités de visites avec les classes : lundi, jeudi et vendredi 10h-12h et 14h-16h Tous les niveaux de classe peuvent s inscrire, de la PS au CM2. Attention! Visite en autonomie, indépendante des visites ou ateliers organisés habituellement par le musée lui-même. Pour toute question ou pour toute difficulté rencontrée dans l utilisation de cette valise, s adresser à la conseillère pédagogique de la circonscription de Vendôme ( ou ) 7

8 Inventaire du contenu de la valise 1 livret d utilisation 1 fiche inventaire 10 sacs-ateliers Sac-atelier n 1 : «A la découverte des salles du musée» 4 planches format A2 sur lesquelles figure un tableau présentant des vues d ensemble du musée (plan du musée imprimé au verso) 4 lots de 39 magnets fixés sur les tableaux correspondants La fiche descriptive n 1 Sac-atelier n 2 : «Portraits» 6 planches format A3 sur lesquelles figurent des portraits La fiche descriptive n 2 Sac-atelier n 3 : «Arts et traditions populaires» 4 planches format A2 sur lesquelles figure un tableau présentant des objets 4 lots de 44 magnets fixés sur les tableaux correspondants 3 séries de 11 planches A5 sur lesquelles figurent des objets La fiche descriptive n 3 Sac-atelier n 5 : «Louis Leygue» 7 plaques A5 sur lesquelles sont imprimées les œuvres 7 plaques A5 sur lesquelles sont imprimés leur titre La fiche descriptive n 5 Sac-atelier n 6 : «Ornithologie» 10 plaques A5 sur lesquelles sont imprimées des photos d oiseaux en liberté au recto et leur description au verso 10 plaques A5 - sur lesquelles sont imprimées des photos d oiseaux exposés au musée La fiche descriptive n 6 Sac-atelier n 7 : «Géologie» 9 cartes A5 sur lesquelles sont imprimées des photos de minéraux présents dans les vitrines La fiche descriptive n 7. Sac-atelier n 8 : «Préhistoire et gallo romain» 6 planches format A4 sur lesquelles sont imprimées 4 images 6 séries de 9 magnets sur lesquels sont imprimés des motifs graphiques La fiche descriptive n 8 Sac -atelier n 9 : «Mobilier» 6 Planches A4 sur lesquelles sont imprimées 12 images La fiche descriptive n 9 Les ateliers n 4 («Faïences») et n 10 («Art contemporain») ne nécessitent pas de matériel. 8

9 A LA DECOUVERTE DES SALLES DU MUSEE Atelier 1 CYCLES ORGANISATION : 12 élèves maximum par groupes de 2-3 élèves DUREE DE L ACTIVITE : 1 heure MATERIEL : 4 planches format A2 sur lesquelles figure un tableau présentant des vues d ensemble du musée (plan du musée imprimé au verso) 4 lots de 39 magnets fixés sur les tableaux correspondants PARCOURS PEDAGOGIQUE PROPOSÉ 1) Visite libre et assez rapide de l ensemble du musée - Découverte des différentes salles - Mise en commun des premières observations réalisées au sein de chaque groupe 2) Lecture du plan Matériel : - document 1 du livret ou plan imprimé au dos de chaque planche de jeu - Repérage sur chacun des niveaux au fur et à mesure d une seconde visite (entrée sur le palier distribution des salles). - Mise en commun des observations faites par les élèves. 3) Jeu d association Matériel : chaque groupe de 2 ou 3 élèves dispose d un grand tableau à double entrée et de 3 séries d images aimantées : - Série 1 : 13 objets représentatifs de la salle - Série 2 : 13 noms des salles - Série 3 : 13 définitions des salles rechercher des images de chaque série à associer à la vue d ensemble de chaque salle, indiquant ainsi son nom, sa définition et un objet représentatif de celle-ci. Attention! le tableau associé à la salle «peinture» n est pas nécessairement présent dans cette salle, car les œuvres ne sont pas toujours exposées au même endroit. 9

10 Document 1 : PLAN DE CHACUN DES NIVEAUX DU MUSEE Disponible dans la valise! 4ème étage Epoque galloromaine et mérovingienne Préhistoire Géologie Ornithologie 3ème étage Salle Louis Leygue Couloir L.Leygue Salle des peintures Couloir armes et peintures Salle art religieux Faïences 2ème étage Salle art contemporain Salle arts et traditions populaires Mobilier et peintures 18 ème et 19 ème siècle 1 er étage Bureau du Conservateur du musée Salle exposition temporaire Rez-de-chaussée Bureau secrétariat Accueil Salle fermée «interdite au public» 10

11 PORTRAITS Atelier 2 CYCLE : 3 DUREE DE L ACTIVITE : 1 heure ORGANISATION : 8 élèves maximum par groupes de 2-3 élèves MATERIEL : 6 planches format A3 sur lesquelles figurent des portraits Photocopie du document crayons et sous-main PLAN : 2 ème et 3 ème étages Salle art contemporain Mobilier et peintures 18 ème et 19 ème siècle Salle arts et traditions populaires Salle Louis Leygue Couloir L.Leygue Salle des peintures Couloir armes et peintures Salle art religieux Faïences PARCOURS PEDAGOGIQUE PROPOSÉ 1) Recherche des tableaux Matériel : - 1 planche de reproduction de tableaux à chaque binôme. - Repérage des tableaux dans les différentes salles. 2) Observation et analyse d un ou plusieurs tableaux Matériel : - 1 ou 2 photocopies du document 2 pour chaque binôme - crayons - observation fine du tableau à l aide du document 2 - réponse à des questions écrites 3) Mise en commun (aide pour l enseignant sur le document 3) Point info : pour une définition du portrait à travers l histoire des arts jusqu au portrait contemporain, voir les sites :

12 Document 2 : GRILLE D OBSERVATION DES TABLEAUX A photocopier à l école! PORTRAIT N PEINTRE :.. DATE :.. TITRE : Ton impression première face à ce portrait :.... La forme (rectangulaire, carré, rond, ovale ) :.. Le format (indique les mesures approximatives) :. Le personnage principal (entoure ou complète) : anonyme / dont le nom est connu homme / femme jeune / âgé de face / de profil / de dos Voit-on le corps en entier?... Le personnage occupe presque tout l espace du tableau / n occupe qu une petite partie du tableau Le personnage te regarde / regarde ailleurs? Quelle partie du corps voit-on? Ses vêtements : Est-il le seul personnage représenté dans le tableau?.. S il n est pas le seul, décris les autres personnages. Qui sontils? Où sont-ils? Que font-ils?.... Les autres éléments Y a-t-il d autres éléments représentés en dehors des personnages (objets, meubles, bâtiments, etc.) Lesquels? Où sont-ils situés par rapport au personnage?... La lumière Le tableau est-il très lumineux? Plutôt sombre? Comporte-t-il des espaces bien différenciés (clairs / obscurs)? Les couleurs Quelles sont les couleurs du tableau?. Quelle est ou quelles sont les couleurs dominantes?. L époque Regarde le cartel (la fiche) situé à côté du tableau. A quelle date ou à quelle époque a été peint ce tableau? Le peintre faisait-il partie d un courant, d un groupe de peintres, d une «école» de peinture? Ton impression finale face à ce portrait 12

13 Document 3 : PORTRAITS (textes) Tableau n 1 Portrait de femme (sous Louis XIV) Mère qui veut garder le souvenir de son enfant décédé. Cadre sépare l enfant de sa mère. Tableau n 2 Portrait de Joseph-François de Trémault, né le 4 octobre à Cour-Cheverny En représentation. Avocat au Parlement de Paris en Bailli du Vendômois en Maire de Vendôme en Tableau n 3 Reproduction de la Joconde, datant de Copie réalisée sur demande pour les musées de Province par Léon Alexandre. Tableau n 4 Portrait d homme XVIIIe Siècle des Lumières. Homme à son bureau, entouré d éléments attestant de son appartenance à son époque et à l esprit des Lumières : respect du vivant, culture livresque, pratique artistique, ouverture sur le monde Tableau n 5 Théodule Ribot St Nicolas d Attez 1823 Colombes 1891 Portrait de la Mère Morieu huile sur toile Ribot souhaite étudier d abord pour entrer à l école des Arts et Métiers de Châlons. Puis, après la mort de son père, il vient à Paris travailler chez un décorateur de stores. Il débute au Salon en 1861 avec quatre toiles d Intérieur de cuisines qui le font connaître du grand public. Cet artiste est l un des fondateurs du Salon du Champ de Mars, ayant figuré parmi «Les Refusés» de 1859, tous regroupés dans une commune admiration de Courbet et une volonté de réalisme. Dans ce tableau, la mère Morieu est assise dans la pénombre d un logis rural. Ses mains et son visage blafard, sa jupe bleue émergent du clair obscur de la pièce. Le traitement du sujet allie le réalisme à l intemporel. Tableau n 6 Maître Jean, peintre vendômois Le Forgeron, juin 1931 Aquarelle réalisée pour la Chambre des Métiers de Vendôme Personnage symbolique, non désigné nommément. Mise en valeur de la force, des outils. 13

14 ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES Atelier 3 CYCLES : 2-3 DUREE DE L ACTIVITE : 1 heure ORGANISATION : 10 élèves maximum par groupes de 2-3 élèves MATERIEL : 4 planches format A2 sur lesquelles figure un tableau présentant des objets 4 lots de 44 magnets fixés sur les tableaux correspondants 3 séries de 11 planches A5 sur lesquelles figurent des objets PLAN - 2ème étage Salle art contemporain Mobilier et peintures 18 ème et 19 ème siècle PISTES PEDAGOGIQUES PROPOSÉES Salle arts et traditions populaires Jeu de piste dans la salle (cycles 1 et 2) Matériel - 3 séries de photos (format A5) : série objets d autrefois (série 1), série objet dans un contexte (série 2) et série objet moderne (série3). 1. Observation silencieuse individuelle de la salle et des objets exposés 2. Chaque binôme reçoit une image de la série 1 et repère, dans les différentes vitrines puis dans le logis rural, l objet représenté sur la photo. Il rapporte la photo et en prend une autre 3. Chaque binôme reçoit une image de la série 2 et associe certains objets du musée à l image les présentant dans un contexte. Il rapporte la photo et en prend une autre 4. Chaque binôme reçoit une image de la série 3 et l associe à certains objets du musée. Il rapporte la photo et en prend une autre 5. Mise en commun : disposer toutes les photos les unes à côté des autres, en réalisant les associations. Jeu d association (cycles 2 et 3) Matériel pour chaque binôme : - 1 tableau aimanté (document 4 format A2) - 1 lot de 55 magnets (nom d objets, vitrine ou logis, objet dans son contexte, objet moderne) 1. Observation silencieuse individuelle de la salle et des objets exposés 2. Repérage des objets dans les vitrines ou dans le logis 3. Disposition de l étiquette du nom de l objet en face de la photo de celui-ci. 4. Observation de certains de ces objets dans le «logis rural» au fond de la salle. Indication par l étiquette «logis». 5. Affichage des photos des objets contextualisés, puis des objets contemporains de manière à les associer correctement à l objet photographié sur le tableau aimanté. 14

15 Document 4 : TABLEAU AIMANTÉ Nom de l objet repéré dans une vitrine dans le logis rural ou dans les vitrines Image de l objet dans son contexte Image d un objet contemporain correspondant Disponible dans la valise!

16 16

17 FAÏENCES Atelier 4 CYCLES : DUREE DE L ACTIVITE : 1 heure MATERIEL crayons, sous main, feuilles blanches éventuellement appareil photo PLAN : 3ème étage ORGANISATION : 8 élèves maximum ; par groupes de 2 ou individuel Salle Louis Leygue PISTES PEDAGOGIQUES PROPOSEES Couloir L.Leygue Salle des peintures Couloir armes et peintures Salle art religieux Faïences Motifs et graphisme (cycle 1) : Matériel : - Crayons, papier 1. Observation silencieuse individuelle de la salle et des objets exposés dans les différentes vitrines. 2. Copie, sur papier, de certains motifs observés. Vaisselle (cycles 2 et 3) Matériel - Papier, crayon - Appareil photo éventuellement 1. Observation sur les critères de classement adoptés par le musée (lieu de production, couleur, matières) 2. Recherche et classement des objets selon les critères suivants : - Fonction : objets liés (ou non) à des métiers disparus (le plat de barbier, l aiguière ) - Aspect formel : taille, forme, couleur, matière - Décor : fleurs, personnages, animaux, frises 3. Comparaison avec la vaisselle exposée dans la salle «arts et traditions» Point info : sur la différence entre faïence et porcelaine

18 LOUIS LEYGUE Atelier 5 CYCLES : 2-3 DUREE DE L ACTIVITE : 1 heure ORGANISATION : 8 élèves maximum ; par groupes de 2 ou individuel MATERIEL : 7 plaques A5 sur lesquelles sont imprimées les œuvres 7 plaques A5 sur lesquelles sont imprimés leur titre PLAN : 3 ème étage Couloir Couloir armes Salle Louis Leygue L.Leygue Salle des peintures et peintures Salle art religieux Faïences PARCOURS PEDAGOGIQUE PROPOSÉ 1) Observation silencieuse individuelle des œuvres exposées dans la salle (et éventuellement muséographie) 2) Synthèse orale : impressions, ressenti, techniques, matériaux 3) Travail sur les 7 œuvres sélectionnées : - L enseignant distribue à chaque binôme une reproduction (cycle 2) ou un titre (cycle 3) - Chaque binôme retrouve l œuvre dans la salle et prépare une petite présentation orale - Mise en commun : chaque groupe présente son travail ; échange-débat avec la classe ; l enseignant apporte des informations complémentaires sur l histoire de l artiste et le contexte de réalisation de l œuvre (cf. document 5) - Chaque élève fait un dessin de l œuvre qu il préfère dans la salle (différents points de vue possibles pour une même sculpture) Attention! Avant de quitter le musée, penser à faire découvrir aux élèves les autres œuvres de Louis Leygue exposées dans le couloir. Point info - Visiter aussi les lieux où des œuvres de l artiste sont exposées : mairie de Vendôme, Minotaure, Notre Dame des Rottes et atelier à Naveil - Se documenter sur les techniques utilisées par Louis Leygue dans son œuvre (films, livres, articles) - Recherche documentaire sur Louis Leygue - Site : 18

19 Document 5 DOCUMENTS SUR L ARTISTE Extraits de «Louis Leygue», ouvrage édité par le musée de Vendôme en 1992 Présence de Louis Leygue Louis Leygue disait : «La richesse d'une cité devrait pouvoir s'évaluer au nombre de ses statues...» Vendôme, sa ville d'adoption, peut, grâce à la donation qu'il fit de ses œuvres en 1986, s'honorer de posséder la presque totalité de ce magnifique patrimoine artistique : soit au musée de la Ville, écrin sans pareil où deux salles sont réservées à ses sculptures, peintures et médailles, soit à l'atelier-musée de Naveil où sont exposés plâtres, esquisses et projets ainsi que le célèbre Grand cheval de cuivre. Devant l'hôtel de Ville, le bronze du Cavalier tombé jalonne notre vie quotidienne de rêveries et souvenirs. Si Louis Leygue a été l'un des maîtres de l'art de ce XX e siècle, il est notre grand Vendômois, notre unique Citoyen d'honneur. La Ville de Vendôme ne peut qu'être honorée de contribuer par l'édition de ce catalogue à la pérennité de l'œuvre d'un artiste talentueux qui sut toujours rester un ami. Daniel CHANET, Maire de Vendôme. 19

20 Présentation A la fois dessinateur, graveur et sculpteur, Louis Leygue alternait les travaux d'inspiration personnelle et les commandes adaptées au site ou à l'architecture. Son œuvre témoigne d'une grande variété, il s'est exprimé dans différents matériaux : le plâtre, la pierre, le bois, le bronze, le cuivre, le fer, le béton, mettant ainsi en valeur les multiples aspects de son talent. Les dessins de Louis Leygue dénotent une parfaite maîtrise de plusieurs techniques utilisées seules ou associées : mine de plomb, sanguine, plume, lavis. Quels que soient les sujets traités, la vigueur des formes est toujours présente, le travail à la plume ne permettant pas de repentir accentue encore le dynamisme du sujet. Son intérêt pour la figure humaine l'amène à dessiner Les Danseurs, L'Homme sur la plage, il ne dédaigne pas non plus la mythologie, tel est le cas du magnifique Pégase pour lequel la technique de la plume et celle du lavis sont mêlées. Lorsqu'il sculpte la matière et y fait naître l'homme, l'artiste pétrit la terre, lisse le plâtre, assemble les blocs de pierre ou les plaques de métal, créant ainsi La Victoire, Les Saisons, Le Cortège ou Le Pêcheur au carrelet. Lorsque, au contraire, il creuse un bloc d'où surgit un personnage invisible, l'homme apparaît par contraste avec ce qui l'entoure, c'est alors les malheurs de la pierre qui sont évoqués : Le Prisonnier politique inconnu, Le Silence, L'Evasion. La passion qu'il avait pour les chevaux l'entraîne tout naturellement à fréquenter dès 1946 la caserne de la Garde républicaine, les dessins et sculptures dévoilent le sens de ses recherches : Cheval monumental, dessin à la mine de plomb proche des modèles classiques ; Le Trot attelé où les bandes de cuivre suggèrent les formes et les cinq pattes le mouvement ; Le Cavalier tombé pour lequel les masses de bronze révèlent la puissance de l'animal. De nombreuses commandes publiques ont habitué Louis Leygue à s'adapter au site ou à l'architecture dans des sculptures monumentales. Ici interviennent les notions de plein et de vide créés par le travail de la matière. Les Corolles de jour, fontaine monumentale réalisée en cuivre rouge à La Défense, ne sont que jeux de courbes. Au contraire, pour Le Soleil, l'emploi de l'acier et les lignes de forces verticales en font un signal qui s'élance vers le ciel. L'artiste a souvent travaillé en collaboration avec des architectes, en France ou à l'étranger. Notre attention se porte à Vendôme sur l'église des Rottes pour laquelle il devait réaliser en la décoration intérieure. Ses dons de créateur y sont très présents puisqu'il associe aux sculptures en pierre et en métal des toiles peintes où la force du sujet est traduite par la maîtrise du geste. Cet ouvrage n'a pas la prétention d'être le catalogue raisonné des œuvres de Louis Leygue ; il se veut plutôt être le témoin du message esthétique que l'artiste a laissé à Vendôme. Laurence GUILBAUD Conservateur du musée de Vendôme 20

21 Biographie de Louis Leygue 1905 Louis Leygue naît le 25 août 1905 à Bourg-en-Bresse. Il fréquente le Lycée Charlemagne à Paris où son goût pour le dessin est remarqué par ses professeurs Reçu premier au concours d'entrée à l'école Germain-Pilon, il travaille avec le sculpteur Wlérick Peu après avoir été reçu premier à l Ecole supérieure des Arts décoratifs, il est accepté dans l'atelier du sculpteur Coutan Des raisons de santé l'obligent à interrompre ses études, il en profite pour s'intéresser à la peinture fauve et cubiste L'artiste reçoit le premier grand prix au concours de Rome II épouse, à Naveil, Marianne Cochet, sa camarade des Beaux-Arts. Il entreprend des voyages d'études : Italie, Grèce, Turquie Il reçoit commande d'une copie du Louis XIV équestre du Bernin destinée au palais Taverna à Rome, ce travail le met en contact avec l'art baroque L'ambassade de France à Rome lui commande un monument pour l'ossuaire des soldats français tombés sur la Piave, au nord de Venise. L'architecte Eugène Baudoin lui demande d'étudier une composition autour d'une tapisserie des Gobelins pour l'ambassade de France à Ottawa Il séjourne un an et demi au Canada Rentré en France depuis un an, il adhérait à un mouvement de résistance lorsqu'il est arrêté par la Gestapo, mis au secret, puis déporté en Allemagne. Il a la chance d'être rapatrié en France, mais son état de santé est très altéré Après la Libération, il est admis à se rendre dans les casernes de cavalerie de la Garde Républicaine où il travaille le thème du cheval Louis Leygue est nommé professeur de sculpture à l'ecole nationale des Beaux-Arts Cette période est consacrée à des travaux monumentaux liés à l'architecture. Louis Leygue est désigné pour réaliser un monument pour les déportés de Nantua Naveil (Loir-et-Cher) devient le lieu des recherches pour le sculpteur. Il travaille dans la forge locale et réalise grandeur nature le Triptolème qu'il avait élaboré en Dans le même temps, l'artiste effectue des recherches plastiques sur les thèmes de l'homme persécuté et des malheurs de la guerre Il est nommé professeur à l'école normale supérieure d'enseignement technique. Les travaux personnels alternant avec les commandes, en 1953 il crée Le Prisonnier politique inconnu, retenu pour être présenté à Londres Le gouvernement de la Côte-d'Ivoire le choisit après un concours pour réaliser deux cariatides monumentales, en bois, destinées à la cour d'assises d'abidjan. Il se rend en Afrique pour la mise en place de ses œuvres. Il reçoit à nouveau une commande : des basreliefs pour l'hôtel de la ville d'abidjan, un décor pour le palais du Grand Conseil à Dakar et un monument pour le pont d'abidjan Outre des créations (Le Minotaure, Le Cortège, L'Oiseau-harpe), il réalise des commandes monumentales, Le Phénix de l'université de Caen, Le Lion de Cachan, et des travaux liés à l'architecture, La Main de Prométhée, L'Arbre de la Science à Saint-Dié, Le Grand Cervidé au parc d'orléans-la Source Les architectes de la Maison de la Radio à Paris, Jean Niermans et Henry Bernard, lui demandent de décorer le grand auditorium symphonique : L'emploi de divers matériaux lui permet de réaliser des œuvres monumentales, L enseignement audiovisuel à Lille, L'Appel du lama aux Sables-d'Olonne, L emblème de la technique moderne à Thouars, L'Oiseau-harpe à Fameck (Moselle), Le Cortège à Saint- Denis. Puis vient la réalisation pour l'église Notre-Dame à Vendôme des éléments de culte et d'une composition murale Louis Leygue est élu membre de l'académie des Beaux-Arts. 21

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes

Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes Résultats de la vente de DessiNs anciens et ModeRNes 12 novembre 2012 Hôtel Drouot, Paris 1 VENTE Lundi 12 novembre 2012 Hôtel Drouot EXPERT Cabinet de BAYSER 69 rue Sainte-Anne 75002 Paris Tél. : +33

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Jouets nationaux. Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves. Activités pour les niveaux 4-6

Jouets nationaux. Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves. Activités pour les niveaux 4-6 Une exposition dans la salle de classe - Explorez le site avec vos élèves Activités pour les niveaux 4-6 Les activités de Le Canada au jeu! appuient les objectifs en matière d initiation aux médias à travers

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine rue du Palais Trévoux Dossier IM01000652 réalisé en 1991 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Jourdan

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Sensibilisation à l Histoire des Arts en Maternelle à travers l évolution de la Ligne

Sensibilisation à l Histoire des Arts en Maternelle à travers l évolution de la Ligne STAGE FOAD 2009-2010 Sensibilisation à l Histoire des Arts en Maternelle à travers l évolution de la Ligne Nathalie GIRO Moyenne section de Maternelle Ecole Maternelle du Colombier à MOUZON Circonscription

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle

Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle Du cinéma plein les yeux affiches de façade peintes par André Azaïs L EXPOSITION 1 er février > 27 avril 2014 Espace EDF Bazacle À l occasion des 50 ans de la Cinémathèque de Toulouse, la Cinémathèque

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue.

Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Aux portes de Paris, un site unique où la diversité et l originalité des espaces offrent de nombreuses possibilités de tournages et de prises de vue. Sèvres Cité de la céramique, établissement public administratif

Plus en détail

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou (Publié par la revue EPS1) Deux classes... TPS/PS : Julie NIELSEN MS/GS : Karine BONIFACE (Mail : ec-taulignan@montelimar.ac-grenoble.fr)

Plus en détail

Propositions de pistes à partir du cycle 1

Propositions de pistes à partir du cycle 1 Des clés Des clés pour ouvrir l armoire aux confitures, des clés pour ouvrir la boîte des friandises et le coffret à bijoux des clés pour ouvrir le tiroir des images des clés pour ouvrir la malle aux secrets

Plus en détail

S e r g e B e n o i t

S e r g e B e n o i t S e r g e B e n o i t peintures - sculptures 1 Octobre 1980 J ai fait la connaissance de Serge Benoit, il y a six ans, lorsqu il s est installé à la «Cité Fleurie». Quand j ai eu l occasion de voir son

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

ESPACE VIVRE PEDAGOGIQUE A LA ROMAINE L ESPACE PEDAGOGIQUE

ESPACE VIVRE PEDAGOGIQUE A LA ROMAINE L ESPACE PEDAGOGIQUE ESPACE VIVRE PEDAGOGIQUE A LA ROMAINE L ESPACE PEDAGOGIQUE Le musée propose un espace pédagogique à disposition des enseignants et de leurs élèves. Il aborde plusieurs thématiques en relation avec l espace

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans)

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) KADER ATTIA est né en 1970 à Dugny (Seine-St-Denis), il vit et travaille à Berlin. L ATELIER ÉPHÉMÈRE un samedi par mois, de 14h30 à 16h Pour explorer l exposition, peindre,

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Juin 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012

LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012 Communiqué de presse Avril 2012 LE SCULPTEUR MICHEL ZADOUNAISKY A L HONNEUR CHEZ ARTCURIAL LYON LES 5, 7 ET 18 JUIN 2012 Figure artistique incontournable à Lyon, le sculpteurferronnier Michel Zadounaïsky

Plus en détail

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915)

Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) COMMUNIQUE DE PRESSE avril 2015 L exposition de l été 2015 du musée du Faouët : Jean-Bertrand Pégot-Ogier (1877-1915) Matin de pardon en Bretagne, vers 1913. Huile sur toile. Collection picturale, Ville

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

UN GUIDE DIGITAL GPS

UN GUIDE DIGITAL GPS UN GUIDE DIGITAL GPS 200 espèces de conifères et de feuillus 450 spécimens Un parc de 8 hectares Un outil d apprentissage et de reconnaissance des végétaux sur tablette tactile DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr Étienne-Martin 25 juin 16 septembre 2014 www.mba-lyon.fr DOSSIER DE PRESSE En couverture Étienne-Martin (Loriol, 1913 Paris, 1919) Hommage à Brown, 1988-1990 Bois (frêne) peint Cet hommage monumental à

Plus en détail

La bibliothèque. Département des restaurateurs

La bibliothèque. Département des restaurateurs La bibliothèque Département des restaurateurs La bibliothèque, créée en 1978, est un espace de consultation et de recherche qui assure, en France et en Europe, le rôle de bibliothèque de référence dans

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ

PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ La place du dessin dans le cours d'arts plastiques Les évolutions en arts plastiques - Académie de Nice année 2012/2013 PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ Eugène DELACROIX, Cadiz 11 mai Vue S.E à 4 milles (detail),11

Plus en détail

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait Fiche de préparation Cycle III Niveau de classe : CM Intitulé de séquence : le portrait Domaines étudiés : arts du langage, arts visuels Champs disciplinaires : français/ langage oral, lecture, écriture

Plus en détail

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE

[HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM :... ... Source photo : wikipedia.org. Parcours élève CORRIGE [HDA HDA] La Statue de la Liberté au Musée des arts et métiers Parcours élève CORRIGE Source photo : wikipedia.org Xavier Marliangeas Fanny Hermon-Duc NOM :... PRENOM :.... EGLISE Où est située la statue

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

L Odyssée des Bâtisseurs PROGRAMME ÉDUCATIF AU-DELÀ DE L EAU

L Odyssée des Bâtisseurs PROGRAMME ÉDUCATIF AU-DELÀ DE L EAU PROGRAMME ÉDUCATIF Primaire et secondaire Guide de l enseignant AU-DELÀ DE L EAU Le programme éducatif de l exposition permanente Au-delà de l eau est une réalisation de la Société d histoire du Lac-Saint-Jean

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection

Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection mercredi 3 juin 2015 à 19h Serrurier-Bovy Masterworks, d une collection exposition Vendredi 29 mai de 10 à 19 heures Samedi 30 mai de 11 à 19 heures Lundi 1er juin de 10 à 19 heures Mardi 2 juin de 10

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

Guide pour réaliser un carnet de voyages

Guide pour réaliser un carnet de voyages Guide pour réaliser un carnet de voyages Les voyageurs, les explorateurs, les aventuriers du siècle passé conservaient la trace de leurs voyages en réalisant des carnets de voyages, contenant des dessins,

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Bernard Lecomte. Les photos sur Internet

Bernard Lecomte. Les photos sur Internet Bernard Lecomte Les photos sur Internet Les photos sur Internet Vous possédez un blog ou des «pages perso» sur Internet et vous souhaitez les illustrer avec quelques photos, rien de plus facile! Mais,

Plus en détail

VENTE DE PRESTIGE D ART DECO. 28 mai 2013

VENTE DE PRESTIGE D ART DECO. 28 mai 2013 Communiqué VENTE DE PRESTIGE D ART DECO 28 mai 2013 La vente, qui se tiendra le 28 mai sous le marteau de François Tajan, propose un vaste panorama des Arts décoratifs, de l Art nouveau à la grande décoration

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

Musée temporaire. Le jeu

Musée temporaire. Le jeu Musée temporaire Le jeu Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! La Banque nationale de Belgique n est pas une banque comme les autres Par exemple, tu ne peux pas y ouvrir de compte bancaire : seules

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service facultatif rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2014-2015 Année scolaire 2014-2015 02 Concours de photographie à destination des scolaires! Un événement En 2015, pour le 30 ème anniversaire de l inscription du Pont du Gard sur la Liste du Patrimoine mondial de

Plus en détail

S organiser autrement

S organiser autrement S organiser autrement Dominique Tibéri enseignant en cycle 3 et formateur à l IUFM Nancy (54) propose ici une alternative à la préparation de classe telle qu elle est demandée par l Institution. Préparer

Plus en détail

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES Banque Nationale de Serbie BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE DE FRANCE Fabrication des billets serbes et yougoslaves à la Banque de France 1885 85 1930 LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance

huile sur bois 67 x 49 cm Origine : Renaissance L'autoportrait Un autoportrait est une représentation d'un artiste, dessinée, peinte, photographiée ou sculptée par l'artiste lui-même. Bien que l'exercice de l'autoportrait ait été pratiqué depuis les

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves observent

Plus en détail

ANNEXE : La sérigraphie...comment ça marche?

ANNEXE : La sérigraphie...comment ça marche? Les formules d atelier proposées sont données à titre indicatif. Nous pouvons construire une formule personalisée adaptée à votre projet, en prenant en compte l âge et le nombre de participants. Chaque

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail