Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels"

Transcription

1 Université Michel de Montaigne-Bordeaux Montaigne UFR Humanités Département de Lettres Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Année universitaire Livret de l étudiant M1

2 Les enseignants et enseignants-chercheurs - Alonso, Jesus. Maître de conférences en espagnol (Bordeaux Montaigne) - Baudorre, Philippe. Professeur de littérature française (Bordeaux Montaigne) - Baudry, Patrick. Professeur de sociologie (Bordeaux Montaigne) - Béra, Matthieu. Maître de conférences en sociologie (Bordeaux Montesquieu) - Beylot, Pierre. Professeur de sciences de l information et de la communication (Bordeaux Montaigne) - Climent, Germinal. Intervenant professionnel associé au Master - Du Crest, Sabine. Maître de conférences en histoire de l art (Bordeaux Montaigne) - Engélibert, Jean-Paul. Professeur de littérature comparée (Bordeaux Montaigne) - Gaudin, Anne. Maître de conférences en droit (Institut d études politiques de Bordeaux) - Guénebaut, Sophie : Professeur associée ; administratrice du Rocher de Palmer et directrice du LABA - Montagnac, Hélène : Maître de conférences en sciences de l information et de la communication (Bordeaux Montaigne) - Mullaly, Jason. Professeur agrégé d anglais (Bordeaux Montaigne) - Petaux, Jean ; Maître de conférences en sciences politiques (Institut d études politiques de Bordeaux) - Péraud, Alexandre. Maître de conférences de littérature française (Bordeaux Montaigne), responsable du master - Poulin, Isabelle. Professeure de Littérature comparée (Bordeaux Montaigne) - Pouthier, François. Professeur associé; directeur de l IDDAC, agence culturelle du Conseil général de la Gironde. Responsable des stages - De Sermet, Joëlle. Maître de conférences de littérature française (Bordeaux Montaigne) - Szabo, Corinne : Professeur d arts plastiques en Première supérieure, Lyc Montaigne, Bordeaux - Taliano des Garets, Françoise. Professeure d histoire contemporaine (Institut d études politiques de Bordeaux) N.B. : Cette liste s élargit d un grand nombre de professionnels intervenant plus ponctuellement dans le cadre des cours ou conférences.

3 Présentation synthétique des matières enseignées en Master 1 (1 er semestre) Intitulés des UE et matières Coeff/ H./ ECTS sem. Enseignants Tronc commun. Ouvertures disciplinaires et culturelles Littérature et Sciences humaines 1 24 S. du Crest, P. Baudry, P. Beylot Textes et discours 1. Types d'écritures 6/6 (atelier critique) 18 Nicolas Vargas + intervenants extérieurs Approches socio-politiques de la culture Pensées de la culture 24 C. Szabo 6/6 Histoire des politiques culturelles 18 F. Taliano Langues et interculturalité 1 Interculturalité 6/6 36 Isabelle Poulin & J.-P. Engélibert Langues vivantes (anglais ou espagnol) 18 Jesus Alonso (esp.) / Jason Mullaly (ang.) Droit et institutions culturelles Introduction au droit 18 Anne Gaudin Institutions politiques et collectivités 4/4 territoriales 18 Jean Petaux Pratiques professionnelles 1 Conférences de méthode 1 24 A. Péraud + intervenants professionnels Observation d'une institution culturelle 1 5/8 5 F. Pouthier (et alii) Pensées et esthétiques du monde contemporain Littérature et Sciences humaines 2 24 Ph. Baudorre/ J.-P. Engélibert / A. Péraud Textes et discours 2 (lectures du texte 6/6 contemporain) 24 J. de Sermet Langues et interculturalité 2 Interculturalité 24 xxxxxxxx 6/6 Langues vivantes 18 J. Alonso (esp.) / J. Mullaly (anglais) Culture, communication et médiation Communication médiation numérique. 18 H. Montagnac Principes théoriques 4/4 Communication : de la conduite de réunion 20 F. Pouthier / H. Montagnac aux TIC Formes et accompagnements des émergences artistiques Actions publiques de soutien aux arts vivants 12 F. Pouthier Emergences artistiques et nouvelles formes 4/5 d'organisation collective 18 F. Pouthier + intervenants professionnels Pratiques et industries culturelles Pratiques culturelles 24 H. Montagnac / M. Béra 6/5 Organisation des industries culturelles 24 A. Péraud + intervenants professionnels Pratiques professionnelles 2 Conférences de méthode 2 (+ stage) 24 A. Péraud + intervenants professionnels 6/4 Observation d'une institution culturelle 2 5 F. Pouthier (et alii) 3

4 Master 1-1 er semestre UE Ouvertures disciplinaires et culturelles UE Ouvertures disciplinaires et culturelles Matière : Littérature et sciences humaines 1 24 Heures Enseignants : Sabine du Crest, Pierre Beylot, Patrick Baudry Penser, représenter, dire le quotidien Cette UE appartient au tronc commun aux parcours REEL et IPCI. Elle conduira les étudiants à confronter les problématiques et la méthodologie des études littéraires à celles de diverses sciences humaines : au cours de l année , la sociologie, l histoire de l art, les études cinématographiques. Parmi les trois programmes proposés au premier semestre, l étudiant en choisira un. Ces six programmes s organisent autour d un même objet, le quotidien, abordé à travers des approches disciplinaires et des corpus différents. Au choix Pierre Beylot (études cinématographiques) : «Vies ordinaires dans le cinéma et la télévision des années soixante». Cet enseignement sera consacré à la représentation du quotidien dans les années soixante dans les magazines de reportage (Cinq Colonnes à la une, Les Femmes aussi), les documentaires (Chronique d un été de Morin et Rouch, L Amour existe de Pialat) et les films de fiction notamment de la Nouvelle Vague. On adoptera une approche transversale au champ télévisuel et au champ cinématographique au travers d entrées thématiques (la banlieue, villes et campagne, le couple, la famille, la condition des femmes, les immigrés, le travail, etc.). Le fonds télévisuel très riche et diversifié pourra constituer le point d ancrage principal à partir duquel des parallélismes avec les représentations filmiques pourront être tracés. On s intéressera à ce que les films de fiction nous disent de la société plus qu à leur appartenance à l œuvre d un auteur ou à une école esthétique telle que la Nouvelle Vague. L approche privilégiera le travail de mise en scène de l ordinaire, particulièrement de la parole de témoignage dans le reportage et le documentaire et du dialogue dans la fiction et du rapport qu ils entretiennent avec le cadre spatial, social, culturel, dans lequel ils s inscrivent. Patrick Baudry (sociologie) : «La sociologie de la vie quotidienne». La sociologie de la vie quotidienne s'inscrit comme une rupture dans les années Quels en sont les enjeux? Pourquoi Georg Simmel est-il traduit en français à partir de cette période? Une 4

5 telle sociologie n'est pas une simple extension de la discipline. Elle n'est pas non plus qu'une mode. Elle critique les postulats d'une sociologie qui voudrait avoir maîtrise de son identité en faisant la liste de ses objets légitimes et en définissant les légitimités de leurs analyses. En lisant Michel de Certeau, en se référant à l'école de Chicago qui fait place à des textes majeurs de Simmel, nous aborderons la question de la ville. Nous discuterons de la ville et de l'urbain. En nous interrogeant alors sur le passage de la problématique de la vie quotidienne à la question de l'ordinaire. Bibliographie liminaire : Patrick Baudry, La ville, une impression sociale, Belval, Circé, 2012 François Bon, Dehors est la ville, Charenton, Flohic, 1998 Michel de Certeau, L'invention du quotidien, Paris, UGE, 1980 Yves Grafmeyer, Isaac Joseph, L'Ecole de Chicago, Paris, Aubier, 1984 Claude Javeau, La société au jour le jour - Ecrits sur la vie quotidienne, Bruxelles, De Boeck, 1981 Edgar Morin, Sociologie, Paris, Le Seuil, 1984 Georg Simmel, Sociologie, Paris, PUF, 1999 Sabine du Crest (histoire de l art moderne), «Le quotidien dans l'art moderne». Le cours sera orienté autour de la notion fiction/non fiction dans la représentation du quotidien, notamment à partir de la peinture de nature morte, de la peinture dite "de la réalité" et de la peinture de genre. De la "Corbeille de fruits" du Caravage aux intérieurs hollandais du XVIIe siècle ou au "Bocal d'olives" de Chardin, de nombreuses peintures paraissant décrire le quotidien permettront de fonder une interrogation sur les capacités mimétiques de la peinture, question fondamentale de l'histoire de l'art. On s'interrogera également sur le rapport objet/objet d'art. Conseil bibliographique : Tzvetan Todorov, Éloge du quotidien. Essai sur la peinture hollandaise du XVIIe siècle, Paris, 1993 ; Points, Essais, UE Ouvertures disciplinaires et culturelles Matière : Textes et discours 1. Types d'écritures (atelier critique) 18 Heures Enseignant : Nicolas Vargas Perception esthétique, jugement du goût, comment les dire et les traduire en mots? Par le biais d un atelier d écriture mené par un dramaturge et scénariste professionnel, il s agira d appréhender, et d expérimenter de façon ludique, des apprentissages et des techniques, de façon à découvrir, apprivoiser et utiliser ce matériau si mal connu qu est l écriture. 5

6 Master 1-1 er semestre UE Approches socio-politiques de la culture Matière : Pensées contemporaines de l art 24 Heures Enseignant : Corine Szabo Qu'est qu'une œuvre d'art? Comment comprendre ou considérer une production artistique? L œuvre d'art qu'elle soit picturale, sculpturale, architecturale, photographique ou musicale est une entité complexe qui dépend à la fois de l'histoire des formes ou de l'évolution des techniques et de l'histoire de son environnement et des conditions matérielles (financières, sociologiques, psychologiques, philosophiques...) qui ont favorisées son émergence. Ce cours intitulé Pensées de l'art se veut alors la traduction et l'explication de cette complexité conceptuelle qui permet d'aborder l'objet d'art dans toute son intensité culturelle. A partir d'un choix sélectif de productions artistiques comme la mosaïque paléochrétienne ou la rosace gothique, la tavoletta de Brunelleschi ou l'autoportrait de Rembrandt, les monochromes de Yves Klein ou les recyclages du postmodernisme, il s'agira de montrer que l œuvre n'est compréhensible que dans son rapport avec l'idéologie et le contexte socio-culturel de chaque époque. Si Erwin Panofsky dans Architecture et pensée scolastique soumet la sculpture gothique aux fondements de la logique chrétienne du Moyen âge, si L'oeil du Quattrocento de Michael Baxandall énonce le contexte de la création artistique de la première Renaissance italienne en se référant à l'histoire des commandes, au prix des matériaux et à la place de l'artiste dans la société, Svetlana Alpers démontre que la peinture de Rembrandt ne s'explique que par la position de l'artiste dans son atelier et par la compréhension de son autonomie économique. Il faut lire alors les sociologues, il faut suivre les philosophes et les historiens pour comprendre véritablement les dessous de chaque objet qui derrière les apparences et le vernis cache les mécanismes et les conditions de sa véritable création. Bibliographie (évolutive en fonction des objets abordés) Svetlana Alpers, L'art de dépeindre. La peinture hollandaise au XVIIe siècle, Paris, Gallimard, 1990 Michael Baxandall, L oeil du Quattrocento, l Usage de la peinture dans l Italie de la Renaissance, Gallimard, Paris, 1985 Anne Cauquelin, L art contemporain, Que sais-je? N 2671 PUF, Paris, 1992 Ernst Gombrich, Histoire de l art, Phaidon Nathalie Heinich, Etre artiste, Les transformations du statut d artiste, Klincksieck, 1996 Marc Jimenez, Qu est-ce que l esthétique? Folio essais, 1997 Nadeije Laneyrie-Dagen, Histoire de l'art pour tous, Hazan, 2011 Erwin Panofsky, La perspective comme forme symbolique, Les Editions de Minuit ou Architecture et pensée scolastique, Les Editions de Minuit, 1967 Georges Roques, Qu est ce que l art abstrait? Une Histoire de l abstraction en peinture ( ), Collection Folio série Essais, Editions Gallimard, 2003 Denys Riout, La peinture monochrome, Histoire et archéologie d un genre, Editions Jacqueline Chambon, Nîmes,

7 UE Approches socio-politiques de la culture Matière : Histoire des politiques culturelles en France Master 1-1 er semestre 18 Heures Enseignant : Françoise Taliano-des Garets Les politiques culturelles en France sont le produit d une lente maturation qui a fait de ce pays une exception. Si l accent est mis dans ce cours sur les politiques culturelles sous la V e République, il s attache en préalable à présenter les origines de l intervention publique dans ce domaine depuis l Ancien régime jusqu en L action de l Etat et celle des collectivités locales sont étudiées en parallèle, de même que les rapports entre partenaires publics. Les politiques menées par les ministères successifs sous la V e République, les étapes de la déconcentration et de la décentralisation, les enjeux les plus récents soulevés par ces politiques sont examinés et analysés. Enfin, un éclairage sectoriel donne l occasion de préciser le fonctionnement des diverses politiques (théâtre, musique, cinéma, arts plastiques, livre, audiovisuel, etc.). 7

8 UE Langue et interculturalité 1 Matière : Pensées et pratiques de l'interculturalité I Master 1-1 er semestre 36 Heures Enseignant : Isabelle Poulin (cours 1) Jean-Paul Engélibert (cours 2) Cours n 1 : Pensées et pratiques de l'interculturalité I Isabelle Poulin La notion d interculturalité semble familière. Elle est très souvent glosée par des termes devenus eux-mêmes familiers : «dialogue» culturel, «échanges» culturels ; ou associée à des processus supposés faire consensus : «mondialisation», «diversité» des cultures. Si le préfixe «inter» place sans ambiguïté dans une zone de contact, il ne dit rien pourtant de l étendue de cette zone ni de ses frontières supposées ; il ne précise pas non plus ce qui se passe, ou peut se passer, dans «l entre». Il s agira d essayer de comprendre dans quelle mesure la relation «entre» est pensée (théorisée, consciente) sur la scène interculturelle, quelles pratiques en découlent, avec quels enjeux. Le cours s intéressera tout particulièrement à la représentation de l interculturalité comme «dialogue», qui présente la particularité de confronter à un impensé : le plurilinguisme, et attire l attention sur «l invisibilité» des artisans d une mondialisation culturelle : les traducteurs. Le documentaire «Les Arrivants» servira de creuset à la réflexion (réalisateurs Claudine Bories et Patrice Chagnard, 2010). Consacré à une «Babel où toutes les nationalités du monde se pressent» au cœur de Paris, la Cafda (coordination de l accueil des familles demandeuses d asile), il offre des exemples concrets de «dialogues» interculturels, qui seront associés à la lecture de textes d artistes, de philosophes, de sociologues. Il est vivement recommandé par ailleurs d assister aux représentations prévues les 28 et 29 novembre à Bordeaux, dans le cadre du Festival NOVART, de la pièce «Hagati Yacu/ Entre Nous», consacrée au génocide du Rwanda, mise en scène par la Compagnie «Uz et Coutumes». 8

9 9

10 UE Langue et interculturalité 1 Matière : Langue vivante Master 1-1 er semestre 18 Heures Enseignants : Jesus Alonso (esp.) / Jason Mullaly (ang.) ESPAGNOL Le cours propose une approche multiple de la langue espagnole qui doit permettre aux étudiants de développer leurs capacités de communication en espagnol (révision des notions de grammaire et pratique orale et écrite de la langue) et d acquérir des connaissances sur la réalité actuelle des arts dans le monde hispanique à partir de l étude de dynamiques culturelles et interculturelles de l Espagne et de l Amérique latine. Outre les aspects langagiers, le programme propose notamment de parcourir différentes problématiques contemporaines autour de la création culturelle et artistique, l impact de la globalisation et l interculturalité dans le monde hispanique, notamment sur l Espagne mais aussi sur l Amérique Latine, à travers des articles, des livres et des films. CULTURE ET INTERCULTURALITÉ DANS LE MONDE HISPANIQUE 1.- Correspondance entre logiques économiques et logiques culturelles L «effet Guggenheim» et l architecture contemporaine en Espagne. L art et les structures culturelles en España: Musées, Centres culturels, Fondations 2.- Culture et transformations sociales L expérience des «Misiones Pedagógicas» pendant la Seconde République Espagnole. L expérience du Système National des Orchestres Juvéniles et Infantiles du Venezuela. 3.- La culture censurée La censure culturelle pendant la période franquiste. Culture et censure aujourd hui 4.- Jeunesse et mouvements culturels urbains L'expérience la «Movida» madrilène Permanences et mutations dans la culture urbaine 5.- Crise et culture Le monde de la culture face à la crise : un regard sur l ensemble de l Europe 6.- Un regard sur les arts scéniques espagnols Le monde du Théâtre : Festivals Tradition et avant-garde 7.- Art et patrimoine en Espagne Gestion, conservation, destruction de l'héritage culturel 8.- Culture et fait différentiel en Espagne Les autres cultures de l'espagne 9.- Propriété intellectuelle et consommation culturelle dans internet LITTÉRATURE Lecture d'un livre en Espagnol (auteur latino-américain ou espagnol et réalisation d'une fiche de lecture) Luis Sepúlveda, El viejo que leía novelas de amor, CINÉMA Visionner et commenter ensemble trois films autour de la problématique : «Communication et isolement : Des frontières dans un monde globalisé?» Babel, (2006), Alejandro González Iñarritu Medianeras (2011), Gustavo Taretto La gran final (2006), Gerardo Olivares 10

11 IPCI SYLLABUS ENGLISH (JASON MULLALY) Ce cours vise à améliorer votre niveau d'anglais (ou du moins maintenir le niveau très élevé pour certains) en réfléchissant sur des phénomènes, les actants et les institutions anglo-saxons liés aux métiers de la culture. Le fil conducteur est, bien entendu, l'inter-culturalité. A travers les différents thèmes abordés nous croiseront les regards sur sa propre culture (la richesse culturelle de votre promotion élargit nos horizons) avec ceux du monde anglophone. Vous aurez également la possibilité de partager vos propres réflexions sur les métiers de la culture et la transversalité entre les différents métiers que vous connaissez et les institutions liées à ces métiers en France. Nous regardons l'autre afin de mieux répondre à la question : comment présenteriez-vous telle ou telle institution française à des Nord-Américains ou des Britanniques? Pour chaque cours, il y aura un dossier à préparer (qui pourrait être constitué de documents écrits, sonores et/ou iconographiques) et dont la présentation pourrait vous être à l'oral ou à l'écrit, ou dont vous devrez être prêts à discuter en cours. Vous serez noté(e) sur ces préparations hebdomadaires (50% de votre note). Vous aurez également une présentation à l'oral (25%) et un devoir sur table à la fin du semestre (25%). 1st Class : The Big Bad Government Americans are very much against too much government intervention, but would they really like it if there were less? What does the American Government really do for the American population? What does this say about Americans «do-it-yourself» attitude? Pass around list for presentation dates. 2nd Class / Identity Look around you. Do you notice something different about your classmates or colleagues? What does it feel like to be different from the dominant social norm? What are the racial stereotypes in France? In what ways is France racist? In this file we will look at different ways that the US deals with «the other», meaning those who are left on the fringes of mainstream society. 3rd Class / Cultural Diversity in Europe The Rainbow Paper : then and now. Presentations on European cultural projects 4th Class / You are what you «Art» What forms of art define a culture? How does a country provide support to a particular art medium to promote their cultural image? Before the dominance of Hollywood (the movie industry), the CIA used Modern Art as a weapon to gain international influence. How much impact does the French cultural exception have? Presentations on Modern Art 5th class / Education In what ways does where you go to school determine who you are? What is the role of school, in the USA, in France, anywhere else? What does the cost of tuition represent? Presentations on different education systems 6th Class / Debating Class debate : debating is an important part of higher education in English speaking countries, even before. In high school in the USA, for example, there are debating clubs and tournaments are organized between schools. With the information that we have seen in class so far, you will have an organized debate during which everyone will have a role to play. 7th Class / The Nance Currently playing on Broadway(until August, 2013), we will use this as a support to explore the workings of the theatre. Presentations on theatre 8th Class /A recording studio Not only will we study documents about how a recording studio works and the music industry in general, but it will also give us a chance to look at the American social security system and how health care works. Presentations on the Music Industry 9 th Class : Test 11

12 Master 1-1 er semestre UE Droit et institutions politiques UE Droit et institutions politiques Matière : Initiation au droit 18 Heures Enseignant : Anne Gaudin Ce cours est destiné à permettre aux étudiants de comprendre la logique, l'organisation et le fonctionnement des mécanismes juridiques qui s'appliquent aux acteurs, aux projets et aux établissements culturels. Plan : I- Le cadre : Qu'est-ce qu'une règle de droit ; les branches et les sources de droit ; le droit supranational ; II- les acteurs : les personnes physiques, les personnes morales, les juges III - les actes : actes unilatéraux, contrats Bibliographie : - F. Terré, Introduction générale au droit, précis Dalloz - Lexique des termes juridiques, Ed. Dalloz Evaluation : - assiduité - examen terminal UE Droit et institutions politiques Matière : Institutions politiques et collectivités territoriales 18 Heures Enseignant : Jean Petaux 12

13 UE Pratiques professionnelles Master 1-1 er semestre 24 Heures Matière : Conférences de méthode Enseignants : Alexandre Péraud / Les conférences de méthode ne constituent pas des cours à proprement parler, mais des espaces de travail collectif au sein desquels les étudiants doivent pouvoir acquérir des compétences méthodologiques (maîtrise de l oral ), individuelles ou collectives, confronter leurs expériences et trouver un espace d échanges libres. Le contenu des conférences est ainsi très varié : - Présentation d exposés - Accueil de professionnels, sous forme de conférences bi-mensuelles - Exercices pratiques La conférence de méthode est également le lieu où se déploient des «chantiers», formule hybride à mi-chemin entre analyse de cas, travaux pratiques et prestation, qui offre l opportunité aux étudiants, dans une démarche commune M1/M2, de s engager dans un projet entrant dans une logique de commande ou de prestation dans le cadre d un partenariat entre la formation et un ou plusieurs acteurs publics ou privés du champ culturel. Projets au long cours menés sous la conduite d un tuteur, les chantiers projets s organiseront en autour des questions relatives à o La mise en œuvre des Contrats éducatifs locaux o L opération La Belle Saison lancée o L agenda 21 et les droits culturels 13

14 UE Pratiques professionnelles Matière : Module professionnel «Observation» (1) Master 1-1 er semestre Travail en groupe Enseignant coordinateur : Sophie Guénebaut Le Séminaire professionnel de première année est consacré à l étude (type étude de cas) de structures existantes (institutions, équipements, organismes, qu ils soient publics ou privés), représentatives de la réalité des champs professionnels de la culture. Au premier semestre, l accent est mis sur l observation, la découverte de l organisme ou événement retenu par le groupe d étudiants. Ce travail aboutit à l établissement d un document écrit faisant la présentation de cet organisme ou événement. Il fait l objet d une notation par l enseignant-tuteur du groupe. Ce travail d année sera présenté à l ensemble de la promotion lors d un séminaire à la fin du second semestre. Globalement cet enseignement, qui se déroule sur les 2 semestres, est l occasion pour les étudiants non seulement d apprendre à regarder un objet, de chercher des informations, de recouper des opinions, mais aussi de se poser des questions. Ils doivent apprendre à ne pas accepter tel quel ce qu ils voient ou ce qui leur est dit et à développer leur esprit critique. Il permet aussi aux étudiants «d ouvrir» leur carnet d adresses professionnelles, qu ils enrichiront et utiliseront durant la suite de leurs études. Il permet enfin de commencer, avec les étudiants de 1 ère année, un travail de problématisation des questions relatives au champ de la culture en s appuyant sur des cas concrets, travail qui les prépare à l exercice du mémoire professionnel de fin d études. 1 er semestre : Étude de la structure Chaque groupe de travail est encadré par un enseignant. La première séance est consacrée à la définition d une problématique d étude, à l élaboration du questionnement sur la structure, à l identification des sources documentaires Le groupe dispose ensuite de quelques semaines pour rassembler les ressources documentaires, interroger les personnes ressources et rédiger le rapport d observation sur la structure. L enseignant responsable suit le travail et fournit une aide méthodologique au groupe pour la conduite du travail (prévoir à cet effet une ou deux rencontres de travail durant le semestre). EVALUATION Au 1 er semestre : chaque groupe de travail remet un rapport écrit d étude de la structure, corrigé et noté par l enseignant tuteur. 14

15 UE Pensée et esthétiques du monde contemporain Matière : Littérature et sciences humaines (2) Master 1-2 e semestre 24 Heures Enseignants : Philippe Baudorre ; Jean- Paul Engélibert ; Alexandre Péraud Penser, représenter, dire le quotidien Dans la continuité du 1 er semestre, les programmes proposés permettent aux étudiants de choisir entre trois cours assurés par un enseignant de littérature. Ces trois programmes s organisent autour d un même objet, le quotidien, abordé à travers approches et corpus différents. Au choix Jean-Paul Engélibert (Littérature comparée), «Les travaux et les jours». D. Viart a mis en évidence le «retour au réel» de la littérature française des années 80. A travers l attention à ce que Perec nommait l «infra-ordinaire», l écrivain entend témoigner d un rapport au monde inaperçu et fondamental. De nombreux auteurs, comme François Bon, ont entrepris de raconter ainsi le travail, en se consacrant à ses habitudes et ses routines si bien ancrées que nous ne les voyons plus. La littérature convoquant le monde du travail s ouvre à d autres manières de voir, d autres plans de connaissance, qui passent par d autres rythmes, d autres structures narratives et surtout d autres investissements du sujet dans ce qu il raconte. Aussi cet investissement correspond-il à l essor de nouveaux modes narratifs : le récit plutôt que le roman, l enquête plutôt que la fiction réaliste. Ainsi William T. Vollmann (Poor People, 2007) par exemple ou sur un autre mode François Bon (Daewoo, 2004), Jean-Paul Goux (Mémoires de l enclave, 1986), ou Martine Sonnet (Atelier 62, 2008). Le cours portera sur le développement de cette littérature du quotidien des années 80 à aujourd hui, en France et dans le monde anglo-saxon, et essaiera de décrire et sérier ses procédés afin d en cerner les enjeux esthétiques et politiques. Une bibliographie sera donnée à la rentrée. Alexandre Péraud (Littérature française) Pierre Barbéris écrit dans Mythes balzaciens qu au sein des récits de La Comédie humaine «l économie tisse les jours de l individu». Par cette formule, le fameux critique balzacien met en évidence la manière dont l économie devient, à partir de la Révolution, non seulement le paradigme fondateur de la modernité, mais régit jusqu à notre quotidien. Ses principes et ses enjeux dictent et orientent le comportement de chacun, du citoyen ordinaire jusqu au plus puissant de gouvernants, gouvernants qui semblent ne pas pouvoir échapper à ses lois et sont accusés de soumettre le politique à l économique. La littérature a offert au XIX e siècle une formidable illustration des différents aspects de cette «grande transformation» (Polanyi). Ce travail de mise au jour qu on ne saurait tenir pour un simple témoignage constitue une lecture critique des rôles et places qu occupe l économie dans la marche de nos vies et dans celle des sociétés. Il s agira d analyser la manière dont le texte littéraire roman ou théâtre se constitue en rempart contre la banalisation économique, décrypte les ressorts de l économie et en révèle les violences. On se gardera toutefois de considérer la littérature comme un «simple» documentaire. Si la fiction littéraire démonte si efficacement les fables de l homo œconomicus ou pénètre si profondément 15

16 l imaginaire de la spéculation, c est qu elle invente une véritable poétique de l argent que ce cours étudiera à travers une série d œuvres allant du grand récit réaliste du XIX e siècle jusqu aux fictions les plus contemporaines. Le cours procédera à l analyse de ces œuvres, notamment sous forme d exposés à choisir en début de semestre, textes qu il mettra en rapport avec des extraits d ouvrages de théorie économique ou sociologique puisés dans la bibliographie ci-dessous. Orientations bibliographiques Textes littéraires - Honoré de Balzac, César Birotteau; *La Maison Nucingen,; Le Faiseur, - Guy de Maupassant, La Parure, GF - Émile Zola, *L Argent, Le Livre de poche ; La Curée, Folio-Gallimard - André Gide, Les Faux monnayeurs, Folio - Irène Némirovski, David Golder, - *Éric Reinhardt, Cendrillon, Livre de poche - Mathieu Larnaudie, Les Effondrés, Actes Sud, Florence Vasseur, Comment j ai liquidé le siècle, - Frédéric Lordon, D un retournement l autre, Seuil, 2011 Corpus économique (des extraits de ces textes seront mis en regard des ouvrages) - Mandeville, Bernard, La Fable des abeilles, Paris, Vrin, Frédéric Bastiat, Sophismes économiques, Belles Lettres, Karl Marx, La Lutte des classes en France, Gallimard, Folio-Histoire, 2002 ; Le Dixhuit Brumaire, Mille et une nuits, Karl Polanyi, La grande transformation, Gallimard, coll. Tel, Frédéric Lordon, Capitalisme et servitude, La Fabrique, 2010 Philippe Baudorre (Littérature française contemporaine) : «Vies de l homme ordinaire». En publiant, en 1977, La Vie des hommes infâmes, Michel Foucault ouvrait la voie à des travaux d historiens (Alain Corbin, Arlette Farge), ou de sociologues, qui souhaitaient prendre pour objet les «gens de peu», l «homme ordinaire» (Michel de Certeau), celui «qu aucune rumeur flatteuse ou pas ne rend célèbre sinon l accident d un récit, dont la vie a quelque chose de gris et d ordinaire au regard de ce qu on estime d habitude digne d être raconté» (Foucault). De Flaubert à Annie Ernaux la littérature s efforce aussi de retracer le parcours de celui qui ne laisse pas de trace, qui n a parfois pas de visage, de voix, de nom. Ce cours confrontera ces différentes approches, historienne, anthropologique, littéraire, des «récits de vie ordinaire», et les questions communes qu elles soulèvent : l usage de la «trace» (documents et archives), la restitution de la voix, la fidélité ou la trahison, la place de l «auteur». Il s appuiera sur de nombreux exemples, du XIXème et du début du XXème mais mettra particulièrement l accent sur le récit contemporain. Programme obligatoire : Gustave Flaubert : Un cœur simple (1877) Annie Ernaux : La Place (1983); Une femme (1988). Lectures complémentaires à choisir parmi les œuvres de Georges Perec, Les Choses, 1965, Robert Linhart, L Etabli, Minuit, 1978, Marguerite Duras, L été 80, Minuit, 1980, Leslie Kaplan, L Excèsl usine, POL, 1982, François Bon, Sortie d usine, Minuit, 1982, Daewoo, Fayard, 2004, François Maspero, Les Passagers du Roissy-Express, Seuil, 1990, Jean Rolin, Zones, Gallimard, 1995, Patrick Modiano, Dora Bruder, Gallimard, 1997, Régis Jauffret, Fragments de la vie des gens, Gallimard, 2000, Microfictions, Gallimard, 2007, Laurent Mauvigner, Des hommes, Minuit, 2009, Emmanuel Carrère, D autres vies que la mienne, POL, 2009, Hervé Le Corre, Derniers retranchements, Rivages/Noir, 2011, Ivan Jablonka, Histoire des grands-parents que je n ai pas eus, Seuil, Des bibliographies plus précises seront mises à disposition des étudiants en début d année. 16

17 UE Pensée et esthétiques du monde contemporain Matière : Contre-Culture Master 1-2 e semestre 24 Heures Enseignant : Joëlle de Sermet Contre-culture Ce cours propose une approche de la contre-culture et de ses manifestations internationales, des années soixante à aujourd hui : définition, émergence, diversité, mutations, mythologies. A partir de l analyse de phénomènes situés au croisement de la musique (rock, rap, slam, techno) et de la littérature (roman et poésie), mais aussi du cinéma et des arts plastiques, on s interrogera sur les formes actuelles de la contreculture et sur les relations qu elles entretiennent avec les héritages culturels, avec la culture de rue, la culture de masse ou encore l interculturalité. Indications bibliographiques : - BOURSEILLER, Christophe et PENOT-LACASSAGNE, Olivier, Contre-cultures, Paris, Editions du CNRS, HEATH Joseph et POTTER Andrew, Révolte consommée, le mythe de la contre-culture, Paris, Naïve, JEZO-VANNIER, Steven, Contre-culture(s). Des Anonymous à Prométhée, Marseille, Le Mot et le reste, ROBERT, Frédéric, Révolte et utopies : la contre-culture américaine des années soixante, Paris, Ellipses, ROSZAK, Theodore, Vers une contre-culture (1969), Paris, Stock, Collectif : Le Siècle rebelle. Dictionnaire de la contestation au XXème siècle, Paris, Larousse,

18 . Scènes primitives Université Michel de Montaigne-Bordeaux Montaigne UFR Humanités Dpt des Lettres Master 1-2 e semestre UE Langues et interculturalité 2 UE Langues et interculturalité 2 Matière : Interculturalité 24 Heures Enseignants : Apostolos Lampropoulos Ce cours proposera aux étudiants différents outils permettant de penser les rapports entre les cultures. Il traitera des notions traditionnelles comme celle d origine, de racines et d authenticité culturelle, des concepts plus récents comme celui de mondialisation, de multiculturalisme et d hybridation, voire les questions épineuses d accueil et d intégration et celles de domination et d hiérarchie qui en découlent. L accent sera aussi mis sur la façon dont nous percevons «notre propre» culture, la position que nous y prenons et les discours que nous articulons à son sujet. De façon plus générale, le cours a pour objectif de tracer les relations entre littérature, art et politique telles que celles-ci se développent sur les zones grises ou les frontières poreuses entre aires culturels. Il sera organisé autour de trois axes («inter-patries», «l interculturel utopique», «hospitalités/ hostilités») et prendra appui sur la lecture approfondie des textes littéraires, des films et des textes théoriques et critiques. Inter-patries Cixous, Hélène: 18

19 Université Michel de Montaigne-Bordeaux Montaigne UFR Humanités Dpt de lettres UE Culture, communication et médiation Matière : Communication. Médiation numérique. Principes théoriques Master 1-2 e semestre 18 Heures Enseignant : Hélène Montagnac Descriptif : La communication, terme polysémique, omniprésent dans la société contemporaine est particulièrement chargé idéologiquement. Cet enseignement sera ainsi l occasion de mener une réflexion afin de mieux cerner ses enjeux et spécificités selon deux axes principaux. 1. Dans un premier temps, nous effectuerons un tour d horizon des approches théoriques qui depuis plus d un demi-siècle se sont efforcées de mieux appréhender ce concept 2. Nous envisagerons ensuite ses dimensions contemporaines, au travers de l analyse des travaux concernant Internet, le numérique et le web, en ciblant notamment les questions que posent leurs usages concernant la sociabilité, l identité, ou encore l accès à l information, à la culture ou encore dans le rapport au savoir. Evaluation : Contrôle continu, assiduité obligatoire. Deux supports d évaluation : 1. Carte heuristique des approches théoriques de la communication 2. Exposé oral Indications bibliographiques : BRETON Philippe, PROULX Serge. L explosion de la communication. Introduction aux théories et aux pratiques de la communication, La Découverte, 2012 (2è ed.) CARDON Dominique (dir.). «Web 2.0», Réseaux, n 154, mars-avril 2009 COMPIEGNE Isabelle. La société numérique en question(s). Sciences humaines éditions, 2010 DOUEIHI Milad. Pour un humanisme numérique, Seuil, 2011 DOUEIHI Milad. Qu est-ce que le numérique? PUF, 2013 JENKINS Henry. La culture de la convergence. Des médias au transmédia, A. Colin, 2013 LICOPPE Christian (sous dir.). L évolution des cultures numériques. De la mutation du lien social à l organisation du travail, FYP éd., 2009 LIQUETE Vincent (sous dir.). Médiations. CNRS éditions, 2010 LOHISSE Jean. La communication. De la transmission à la relation, De Boeck, 2009 (4e éd.) MATTELART Armand, MATTELART Michelle. Histoire des théories de la communication, La Découverte, 1995 STIEGLER Bernard (sous dir.). Réseaux sociaux : culture politique et ingénierie des réseaux sociaux, FYP éd., 2011 STIEGLER Bernard (sous dir.). Digital studies. Organologie des savoirs et technologies de la connaissance, FYP éd., 2014 WOLTON Dominique. Informer n est pas communiquer, CNRS Editions,

20 UE Culture, communication et médiation Matière : Communication : Conduite de réunion / TIC Master 1-2 e semestre 18 Heures Enseignants : Hélène Montagnac / François Pouthier COMPETENCES INFORMATIONNELLES ET COMMUNICATIONNELLES De la relation publique à la participation des personnes, la notion de médiation artistique et culturelle Nombre de nos interrogations sur l accès à la culture touchent à la question de nos représentations. Il suffit pour s en convaincre d assister à une adaptation de Tchékhov en théâtre de rue pour s apercevoir qu au-delà de la proposition artistique, la forme de sa transmission et donc de sa représentation sociale influe largement sur la capacité à y accéder tant physiquement qu intellectuellement. Rendre accessible requiert par conséquent une intercession et simultanément des procédures de médiation, qui pour beaucoup emprunte aux théories de la communication. Toutefois, si travailler sur les représentations de chacun, c est créer une véritable «familiarité» avec les lieux et les œuvres et disposer des moyens de pratiquer et décoder normes, rites et règles, la médiation ne peut se réduire à une logique dite des publics, outils d une démocratisation basée sur la transmission et l exigence dans le voir (les œuvres) et dans le faire (les pratiques artistiques). Elle doit également être comprise comme permettant de donner la liberté à chacun de s identifier, d affirmer sa citoyenneté et de permettre à son émancipation, tout en faisant œuvre de communauté partagée par les interactions entre les personnes. La participation des habitants à la vie culturelle est ainsi devenue plus prégnante dans nos manières de travailler quotidiennement. Le cours permet de renforcer les connaissances et les pratiques dans ce domaine, en présentant le cadre conceptuel et en offrant des situations d entraînement et d expérimentation aux étudiants. CONTENU La médiation, une notion issue des sciences de la communication Techniques et méthodes collaboratives et participatives d'animation Écoute compréhensive et «intelligence collective» La participation des habitants à la vie culturelle EVALUATION : collective par la rédaction du Grand Livre individuelle sur dossier REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES BATESON (G.), GOFFMAN (E.), HALL (E.T.), WATZLAWICK (P.), La nouvelle communication, Point, Paris, 1981 CAILLET (Elisabeth), Accompagner les publics, la médiation culturelle, L Harmattan, Paris, 2007 CAUNE (Jean), La démocratisation culturelle : Une médiation à bout de souffle, PUG, Grenoble, 2006 DONNAT (Olivier, TOLILA (Pierre), le(s) public(s) de la culture, Presses de Sciences Po, Paris, 2003 HORS LES MURS, In Situ In Cité, projets artistiques participatifs dans l espace public, mémento N 7, juillet 2012 LUCAS (Jean-Michel), Le médiateur culturel, héros malheureux de la culture universelle ou hardi négociateur dans la société de diversité culturelle, Irma, 2007 SAADA (Serge), Médiation culturelle et potentiel du spectateur, Editions de l Attribut, Paris,

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3 Intitulé UE 5.2 : Communication et organisation Ects : 5 Coeff. : Volume horaire : CM : 26 h TD : 10 h Pré-requis : Initiation aux notions sur les fondamentaux de la discipline SIC Le cours propose d apporter

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES

MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES MASTER MENTION COMMUNICATION ET CULTURE PARCOURS DYNAMIQUES CULTURELLES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et Communication Mention : Information, communication Spécialité

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma Présentation de la formation Le master recherche en cinéma a été créé en 2005 lors du passage au LMD comme

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais Objectifs de la formation Perspectives professionnelles La licence d anglais LLCE de l université Michel de Montaigne Bordeaux 3 se caractérise par la grande pluridisciplinarité,

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Obtenez la licence. d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray

Obtenez la licence. d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray Obtenez la licence d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray Bordeaux 3 en bref Un double cursus franco-turc dans votre université Avec plus de 15 000 étudiants,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche Acquérir des compétences scientifiques en histoire de l art et apprendre à les valoriser Le master recherche,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

LICENCE INGENIERIE DES SERVICES Parcours VALORISATION TOURISTIQUE ET ÉCONOMIQUE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU PATRIMOINE (Saumur)

LICENCE INGENIERIE DES SERVICES Parcours VALORISATION TOURISTIQUE ET ÉCONOMIQUE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU PATRIMOINE (Saumur) Parcours VALORISATION TOURISTIQUE ET ÉCONOMIQUE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU PATRIMOINE (Saumur) PRÉSENTATION La licence Ingénierie des Services option valorisation touristique et économique de la culture,

Plus en détail

Cette posture vise à développer des qualités propres aux "passeurs" et aux "traducteurs" de cultures numériques.

Cette posture vise à développer des qualités propres aux passeurs et aux traducteurs de cultures numériques. Cette formation supérieure est destinée aux étudiants et aux professionnels désireux d approfondir leurs réflexions et leurs usages du numérique. Recherche et applications pratiques sont les deux dimensions

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2

Plus en détail

Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager

Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager Catalogue des cours en BTS Assistant de Manager MATIÈRES 1 ère année de formation 2 ème année de formation Horaire ECTS Horaire ECTS Culture générale et expression 60 h 4 60 h 4 Langue vivante A : Anglais

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "MANAGEMENT DE PROJETS CULTURELS ET DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Management

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

TELEVISION ET INTERNET DANS UN CONTEXTE D'INNOVATION : VERS L'INTERMEDIALITE.

TELEVISION ET INTERNET DANS UN CONTEXTE D'INNOVATION : VERS L'INTERMEDIALITE. TELEVISION ET INTERNET DANS UN CONTEXTE D'INNOVATION : VERS L'INTERMEDIALITE. DES DISPOSITIFS AUX CONCEPTIONS D'USAGES EN LIGNE A L'HEURE DU NUMERIQUE HERTZIEN PLAN OBJETS - CORPUS METHODES APPUIS THEORIQUES

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Programme de la formation

Programme de la formation Programme de la formation Ce document vous est fourni à titre informatif afin d'avoir un maximum d'informations sur le master médiation et communication scientifique. Vous pouvez retrouver ces informations

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) LICENCE Sciences Humaines et Sociales mention CULTURE ET PATRIMOINES, Spécialité TOURISME ; Spécialité METIERS DU LIVRE ET MULTIMEDIA

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations Une formation en communication spécialisée sur les publics Le master Communication et générations propose une spécialisation originale

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Master de Sciences Humaines et Sociales Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Organisation et descriptifs des enseignements M2 Année 2011-2012 Trois objectifs majeurs

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES"

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS ET EXPERTISES CULTURELLES MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine :, Objectifs Voie

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

LICENCE DESIGN-ARTS APPLIQUES

LICENCE DESIGN-ARTS APPLIQUES LICENCE DESIGN-ARTS APPLIQUES Mention : Arts skin.:program_main_bloc_presentation_label Le cycle de la licence vise à élaborer une pensée créative globale, de la naissance du projet à son impact sur l

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

LICENCE LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

LICENCE LETTRES ET SCIENCES HUMAINES Année universitaire 14-15 FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES 15, avenue René Cassin 97 715 SAINT DENIS MESSAG CEDEX -------------------------- Tél : 0262.93.85.85 - Télécopie : 0262. 93.85.00 ANNEE

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

APRES LA SECONDE RENTREE 2014. Première et terminale générale & technologique. Centre d Information et d Orientation Casablanca

APRES LA SECONDE RENTREE 2014. Première et terminale générale & technologique. Centre d Information et d Orientation Casablanca APRES LA SECONDE Première et terminale générale & technologique RENTREE 2014 Centre d Information et d Orientation Casablanca 1 Le nouveau lycée général et technologique L ESPRIT DE LA RÉFORME En classe

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Bachelier en communication

Bachelier en communication Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en communication Catégorie Sociale HELHa Tournai 2 16-20 rue de l'écorcherie 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax

Plus en détail

LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND

LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND LICENCE ANGLAIS-ALLEMAND Mention : Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales Présentation La licence Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) vise à

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (EN APPRENTISSAGE)

MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (EN APPRENTISSAGE) MASTER MENTION COMMUNICATION DES ORGANISATIONS PARCOURS COMMUNICATION ET RESSOURCES HUMAINES (EN APPRENTISSAGE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe?

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Année 2012-2013 Circonscription de Tours Centre Le carnet culturel Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Proposition des formateurs à compléter par les observations des enseignants Le

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

Les quatre licences du département Lettres Langues et Sciences Humaines :

Les quatre licences du département Lettres Langues et Sciences Humaines : Les quatre licences du département Lettres Langues et Sciences Humaines : Licence Arts, Lettres et Langues, Mention Anglais Licence Arts, Lettres et Langues, Mention Langues, Littératures et Civilisations

Plus en détail

Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE

Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE 2 Objectifs de la formation La mondialisation des relations et des marchés implique l émergence d un nouveau profil de gestionnaires, capables de maîtriser plusieurs

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2016 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

ANGLAIS / NIVEAU ELEMENTAIRE *

ANGLAIS / NIVEAU ELEMENTAIRE * ANGLAIS / NIVEAU ELEMENTAIRE * Cours AC.1 Extensif Faire face à des situations de la vie courante, en anglais, dans un environnement international (écrit et oral). Activation des connaissances antérieures.

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

Non déterminante ORGANISATION. Cliquer ici pour visualiser le planning détaillé cours par cours

Non déterminante ORGANISATION. Cliquer ici pour visualiser le planning détaillé cours par cours Niveau : Section : CONTEXTE DE L UNITÉ DE FORMATION 428 98 30 08 U36 D1 (DOMAINE 903) Enseignement supérieur pédagogique de type court Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Textes de référence concernant les AI : Présentation des Activités Interdisciplinaires (Arrêté du 28 décembre 2011, en lien avec les programmes

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail