Les muscles de la coiffe des rotateurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les muscles de la coiffe des rotateurs"

Transcription

1 UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE UNIVERSITE DE NANTES Les muscles de la coiffe des rotateurs Par GABORIEAU Gwénaëlle LABORATOIRE D ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE NANTES Président du jury : Vice-Président : Enseignants : Laboratoire : Pr. J. LE BORGNE Pr. J.M. ROGEZ Pr. O. ARMSTRONG Dr. O. BARON Pr. C. BEAUVILLAIN Dr F. CAILLON Pr. P. COSTIOU Pr. D. CROCHET Dr J. DELECRIN Dr. H. DESAL Pr. B. DUPAS Dr E. FRAMPAS Dr A. HAMEL Pr. Y. HELOURY Dr M.D. LECLAIR Pr. P.A. LEHUR Pr. N. PASSUTI Pr. R. ROBERT Pr. D. RODAT Dr VALETTE S. LAGIER et Y. BLIN - Collaboration Technique

2 UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE UNIVERSITE DE NANTES Les muscles de la coiffe des rotateurs Par GABORIEAU Gwénaëlle LABORATOIRE D ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE NANTES Président du jury : Vice-Président : Enseignants : Laboratoire : Pr. J. LE BORGNE Pr. J.M. ROGEZ Pr. O. ARMSTRONG Dr. O. BARON Pr. C. BEAUVILLAIN Dr F. CAILLON Pr. P. COSTIOU Pr. D. CROCHET Dr J. DELECRIN Dr. H. DESAL Pr. B. DUPAS Dr E. FRAMPAS Dr A. HAMEL Pr. Y. HELOURY Dr M.D. LECLAIR Pr. P.A. LEHUR Pr. N. PASSUTI Pr. R. ROBERT Pr. D. RODAT Dr VALETTE S. LAGIER et Y. BLIN - Collaboration Technique - 1 -

3 Je remercie le P r ROGEZ pour ses conseils. les enseignants de ce MASTER pour leurs cours très intéressants. le D r Hervé REDON pour ses clichés d imagerie. Je remercie Stéphane LAGIER pour toute l aide qu il m a apportée, ainsi que Yvan BLIN pour ses conseils, et pour leur sympathie à tous les deux

4 Sommaire Introduction... p.2 Matériel et méthodes... p.3 Résultats... p.4 1) Abord antérieur... p.4 2) Abord postérieur... p.6 3) Vascularisation et innervation... p.11 a) Le muscle sub-scapulaire... p.12 b) Le muscle sus-épineux... p.13 c) Le muscle sous-épineux... p.14 d) Le muscle petit rond... p.15 4) Actions des muscles de la coiffe... p.16 a) Le muscle sub-scapulaire... p.16 b) Les muscles sous-épineux et petit rond... p.18 c) Le muscle sus-épineux... p.19 5) Les zones de conflit... p.20 6) Les muscles de la coiffe en coupe... p.22 a) Coupe sagittale... p.22 b) Coupe frontale... p.23 c) Coupe transversale... p.24 7) Les muscles de la coiffe en imagerie... p.25 a) Radios... p.25 b) Arthroscanner... p.26 c) IRM... p.27 Discussion... p.28 Conclusion... p.36 Bibliographie... p

5 Introduction Le complexe de l épaule est composé de cinq articulations : trois vraies ( les articulations sterno-claviculaire, acromio-claviculaire et gléno-humérale ) et deux espaces de glissement ( les espaces inter-serrato-scapulaire et inter-serrato-thoracique ). L articulation gléno-humérale est une énarthrose qui permet beaucoup de mouvements au détriment de la stabilité. Cette articulation n ayant aucune stabilité osseuse ni ligamentaire, ce sont les muscles qui assurent cette stabilité. Elle est donc entourée par de nombreux muscles dont ceux de la coiffe des rotateurs qui sont les muscles sub-scapulaire, sus-épineux, sous-épineux et petit rond. Parmi les affections ostéo-articulaires, les douleurs de l épaule constituent le deuxième motif de consultation ( après le rachis lombaire ). Les pathologies des muscles de la coiffe représentent la majeure partie de ces consultations. L étude anatomique et descriptive de ces muscles permet de mieux comprendre leurs rôles dans le mouvement et la stabilité de l articulation gléno-humérale, ainsi que l origine de certaines pathologies douloureuses de l épaule

6 Matériel et méthodes Pour cette étude des muscles de la coiffe des rotateurs, 7 sujets ont été disséqués. Tous les sujets étaient frais, et avaient entre 80 et 90 ans. 3 étaient des hommes et 4 étaient des femmes. Nous avons injecté un sujet avec du latex pour mieux visualiser la vascularisation artérielle. 2 sujets ont été congelés afin de réaliser des coupes. Les 4 autres sujets ont été disséqués sans préparation

7 Résultats 1) Abord antérieur Une incision a été réalisée le long de la clavicule, puis à descendre sur la face latérale de l humérus jusqu au milieu du bras. La peau a été réclinée. Les muscles deltoïde, grand pectoral, petit pectoral, coraco-brachial et le chef court du muscle biceps brachial ont été sectionnés ainsi que le plexus brachial et les vaisseaux axillaires situés juste devant le muscle sub-scapulaire. La scapula a ensuite été détachée du tronc, permettant de bien visualiser le muscle sub-scapulaire dans son intégralité. haut vue antérieure d une scapula et d un humérus droits (M=muscle) tubercule mineur M sub-scapulaire tendon du chef long du M biceps brachial - 6 -

8 Le muscle sub-scapulaire ( aussi appelé sous-scapulaire ou sub-scapularis ) a une forme triangulaire. Il s insère par sa partie proximale dans la fosse sub-scapulaire située à la face antérieure de la scapula. Il se dirige en haut, en dehors et en avant, passe en avant de l articulation gléno-humérale, et s insère par un tendon distal aplati, sur le tubercule mineur ( ou trochin ) situé à l extrémité supérieure de l humérus, ainsi qu à la partie antérieure de la capsule articulaire de l articulation gléno-humérale. Nous pouvons donc décrire les rapports du muscle sub-scapulaire : o en avant : - le muscle dentelé antérieur ( ainsi que l espace de glissement scapulothoracique ) - la fosse axillaire avec le plexus brachial et les vaisseaux axillaires - les insertions tendineuses des muscles petit pectoral, coraco-brachial, et du chef court du muscle biceps brachial - le chef antérieur du muscle deltoïde o en arrière : - la face antérieure de la scapula - l articulation gléno-humérale avec sa capsule o en dedans : l insertion sur la scapula du muscle dentelé antérieur o en dehors : le muscle deltoïde o en haut : le processus coracoïde o en bas : - médialement : l insertion sur la scapula du muscle dentelé antérieur - latéralement : les muscles grand rond et grand dorsal - 7 -

9 2) Abord postérieur Une incision a été réalisée le long de la clavicule jusqu aux vertèbres, puis à descendre le long des vertèbres pour revenir au flanc droit. La peau a été réclinée. Les muscles trapèze et deltoïde ont été sectionnés. haut vue postérieure de la scapula M petit rhomboïde M trapèze sectionné M grand rhomboïde M sus-épineux M deltoïde sectionné M petit rond M grand rond M sous-épineux M grand dorsal - 8 -

10 La scapula a ensuite été séparée du tronc, les muscles sus-épineux, sous-épineux et petit rond sont ainsi bien mis en évidence. haut vue postérieure d une scapula et d un humérus droits épine de la scapula tubercule majeur M sous-épineux M petit rond Le muscle sous-épineux ( aussi appelé infra-épineux ou infra-spinatus ) est un muscle de forme triangulaire. Il s insère proximalement dans la fosse infra-épineuse située à la face postérieure de la scapula, sur la face inférieure de l épine de la scapula, ainsi que sur le fascia infra-épineux qui recouvre le muscle. Il est orienté en dehors, en haut et en avant. Il se compose de 3 faisceaux musculaires ( des fibres supérieures horizontales, des fibres moyennes obliques en haut et en dehors, et des fibres inférieures obliques en haut et en dehors ). Ces 3 faisceaux convergent pour donner un tendon aplati qui passe en arrière de l articulation gléno-humérale et qui s insère sur la partie postéro-supérieure du tubercule majeur ( ou trochiter ) situé à l extrémité supérieure de l humérus, ainsi que sur la face postérieure de la capsule gléno-humérale. Nous pouvons donc décrire les rapports du muscle sous-épineux : o en avant : - la face dorsale de la scapula ( la partie infra-épineuse ) - l articulation scapulo-humérale avec sa capsule - 9 -

11 o en arrière : - à sa partie supérieure : le muscle trapèze - à sa partie latérale : le muscle deltoïde - le reste du muscle est directement recouvert par le plan cutané et sa masse graisseuse o en dedans : l insertion sur la scapula du muscle grand rhomboïde o en dehors : le muscle deltoïde o en haut : l épine de la scapula o en bas : - le muscle petit rond - le muscle grand dorsal Le muscle petit rond ( appelé aussi teres minor ) a une forme allongée. Il s insère sur la partie inférieure de la fosse infra-épineuse de la scapula, sur la partie inférieure du fascia qui le recouvre, ainsi que sur le bord latéral de la scapula. Il est oblique en dehors, en haut et en avant. Il passe en arrière de l articulation gléno-humérale et se termine par un tendon aplati sur la partie postérieure du tubercule majeur, ainsi que sur la capsule articulaire à laquelle il adhère. Nous pouvons donc décrire les rapports du muscle petit rond : o en avant : - la partie postérieure de la scapula - le tendon du chef long du muscle triceps brachial - l articulation gléno-humérale avec sa capsule o en arrière : le muscle deltoïde o en dedans : le muscle sous-épineux o en dehors : le muscle deltoïde o en haut : le muscle sous-épineux o en bas : - l espace axillaire médial ( avec l artère circonflexe profonde de la scapula ) - l espace axillaire latéral ( avec le nerf axillaire et l artère circonflexe postérieure de l humérus ) - le muscle grand rond

12 avant vue supérieure d une scapula processus coracoïde ligament coracoacromial acromion M sus-épineux épine de la scapula L acromion a été sectionné pour mieux voir l insertion distale du muscle sus-épineux. avant vue supérieure d une scapula processus coracoïde tubercule majeur M sus-épineux épine de la scapula ( acromion sectionné )

13 Le muscle sus-épineux ( aussi appelé supra-épineux ou supra-spinatus ) est de forme triangulaire. Sa partie proximale s insère dans la fosse supra-scapulaire située à la face postérieure de la scapula, sur la face supérieure de l épine, ainsi que sur la partie interne du fascia qui le recouvre. Il se dirige vers le dehors, passe sous le ligament coraco-acromial, sous l articulation acromio-claviculaire, au-dessus de l articulation scapulo-humérale avec sa capsule à laquelle il adhère, et se termine par un tendon aplati sur la partie supérieure du tubercule majeur. Nous pouvons donc décrire les rapports du muscle sus-épineux : o en avant : la face dorsale de la scapula o en arrière : - le muscle trapèze - le muscle deltoïde o en dedans : - l insertion sur la scapula du muscle élévateur de la scapula - l insertion sur la scapula du muscle petit rhomboïde o en dehors : le muscle deltoïde o en haut : - le muscle trapèze - le ligament coraco-acromial - l articulation acromio-claviculaire - le muscle deltoïde o en bas : - l épine de la scapula - l articulation scapulo-humérale avec sa capsule Il existe une portion libre de la capsule gléno-humérale située entre les tendons des muscles sus-épineux ( sur la face supérieure du tubercule majeur ) et sub-scapulaire ( sur le tubercule mineur ). Cet espace correspond à l intervalle des rotateurs

14 3) Vascularisation et innervation Pour préparer l injection, nous avons clampé le tronc artériel brachio-céphalique juste à sa sortie au niveau de l aorte, ainsi que l artère carotide commune. Puis nous avons injecté le latex par l artère brachiale. Après avoir injecté une quantité normalement suffisante de latex, nous ne sentions toujours pas de pression. Nous avons donc décidé d arrêter d injecter. Lors de la dissection, nous avons trouvé une artère sub-clavière rétro-oesophagienne qui naît directement de l aorte après la naissance de l artère sub-clavière gauche. Cette variation anatomique assez rare explique pourquoi il n y avait pas de pression lors de l injection car nous avions en fait clamper deux fois l artère carotide commune puisqu il n y avait pas de tronc artériel brachio-céphalique. arrière vue supérieure de l artère sub-clavière rétro-oesophagienne artère carotide commune œsophage + trachée artère carotide commune gauche artère subclavière aorte artère subclavière gauche

15 a) Le muscle sub-scapulaire haut vue antérieure du muscle sub-scapulaire artère axillaire faisceau postérieur du plexus brachial nerf sub-scapulaire M sub-scapulaire artère sub-scapulaire avant haut vue latérale du muscle sub-scapulaire M sub-scapulaire artère thoraco-dorsale nerf sub-scapulaire Le muscle sub-scapulaire est donc innervé par le nerf sub-scapulaire issu du faisceau postérieur du plexus brachial ( racines C5-C6 ), et vascularisé par les artères sub-scapulaire et thoraco-dorsale issues de l artère axillaire

16 b) Le muscle sus-épineux M sus-épineux arrière vue supérieure du creux supra-claviculaire artère supra-scapulaire nerf supra-scapulaire tronc supérieur du plexus brachial artère sub-clavière tronc thyro-cervical avant vue supérieure de la fosse sus-épineuse ligament transverse supérieur de la scapula branches de l artère supra-scapulaire branches du nerf supra-scapulaire M sus-épineux Le muscle sus-épineux est donc innervé par le nerf supra-scapulaire issu du tronc supérieur du plexus brachial ( racines C5-C6 ). Ce nerf passe dans l incisure supra-scapulaire fermée par le ligament transverse supérieur de la scapula, il pourra donc donner des pathologies s il est comprimé à ce niveau. Ce muscle est vascularisé par l artère supra-scapulaire issue de l artère sub-clavière

17 c) Le muscle sous-épineux arrière vue supérieure de la fosse sus-épineuse M sus-épineux sectionné incisure unissant les fosses supra-épineuse et infraépineuse nerf supra-scapulaire artère supra-scapulaire haut vue postérieure de la fosse sous-épineuse ( M sousépineux récliné ) branches du nerf supra-scapulaire branche de l artère supra-scapulaire M sous-épineux Comme le muscle sus-épineux, le muscle sous-épineux est innervé par le nerf suprascapulaire, et vascularisé par l artère supra-scapulaire. Le nerf supra-scapulaire passe dans l incisure unissant les fosses supra-épineuse et infra-épineuse, il peut être comprimé à ce niveau et donner des pathologies

18 d) Le muscle petit rond haut vue antérieure du plexus brachial faisceau postérieur du plexus brachial nerf axillaire artère axillaire artère circonflexe postérieure de l humérus tendon du M grand dorsal haut vue postérieure du creux axillaire latéral M deltoïde sectionné nerf axillaire artère circonflexe postérieure de l humérus M petit rond chef long du M triceps brachial Le muscle petit rond est donc innervé par le nerf axillaire issu du faisceau postérieur du plexus brachial ( racines C5-C6 ). Il est vascularisé par l artère circonflexe postérieure de l humérus

19 4) Actions des muscles de la coiffe Les actions de ces muscles peuvent être limitées par diverses pathologies dont les calcifications. Voici plusieurs calcifications trouvées sur une des dissections. Elle étaient situées dans la bourse sous-coracoïdienne et devaient limiter les mouvements de l épaule. a) Le muscle sub-scapulaire haut En rotation neutre, le muscle sub-scapulaire est détendu

20 En rotation externe, le muscle est étendu donc ne se contracte pas. En rotation interne, il est replié sur lui-même, ce qui indique que s il se contracte, il amène l épaule en rotation interne. Son insertion distale sur l humérus indique que si le muscle sub-scapulaire se contracte, l humérus va se rapprocher du tronc, il s agit donc d un muscle adducteur. De même, il va permettre de rapprocher la tête humérale de la scapula, jouant ainsi un rôle dans la coaptation de la tête humérale. C est un muscle qui passe en avant de l articulation gléno-humérale, permettant ainsi la stabilisation antérieure de la tête humérale. Il joue donc le rôle de ligament actif. Son insertion proximale sur la scapula étant plus bas située que son insertion distale sur l humérus, il intervient dans l abaissement de la tête humérale

21 haut b) Les muscles sous-épineux et petit rond En rotation neutre, les muscles sous-épineux et petit rond sont détendus. En rotation interne, ils sont étendus, donc ne se contractent pas. En rotation externe, ils sont repliés sur eux-mêmes, donc s ils se contractent, ils permettent la rotation externe de l épaule. Leurs insertions distales sur l humérus indiquent que si les muscles sous-épineux et petit rond se contractent, l humérus va se rapprocher du tronc, il s agit donc de muscles adducteurs. De même, ils vont permettre de rapprocher la tête humérale de la scapula, jouant ainsi un rôle dans la coaptation de la tête humérale. Les muscles sous-épineux et petit rond passent en arrière de l articulation glénohumérale, et permettent ainsi de maintenir en contact les surfaces articulaires, ils jouent donc un rôle de ligament actif. Leurs insertions proximales sur la scapula étant plus bas situées que leurs insertions distales sur l humérus, ils participent à l abaissement de la tête

22 c) Le muscle sus-épineux avant vues supérieures d une scapula En rotation neutre, le muscle sus-épineux est détendu. Lors d un mouvement d abduction, le muscle est replié sur lui-même, donc s il se contracte, il permet l abduction du bras. Ce muscle se trouve sur l axe passant par la scapula et le centre de la tête humérale, il n a donc aucune action rotatoire. Le muscle sus-épineux s insère sur le tubercule majeur de l humérus donc s il se contracte, il rapproche la tête humérale de la scapula, c est donc un muscle coapteur. De même, il s insère sur la face supérieure de la tête humérale, c est donc un muscle suspenseur de l humérus. Ce muscle passe au-dessus de l articulation gléno-humérale, il permet donc de la stabiliser jouant ainsi le rôle de ligament actif de l articulation

23 5) Les zones de conflit haut épaules s en vue antérieure En rotation neutre, l extrémité de l acromion ( point vert supérieur ) et le tubercule majeur de l humérus ( point vert inférieur ) sont à distance l un de l autre. Lors d un mouvement d élévation antérieure du bras ( testé en clinique par la manœuvre de Neer ), nous pouvons observer que le tubercule majeur vient au contact de l acromion ( les 2 points verts sont presque accolés ). Le muscle sus-épineux passe sous l acromion et s insère sur la partie supérieure du tubercule majeur, donc si le tubercule majeur vient s appliquer contre l acromion, le muscle sus-épineux est comprimé. Il s agit donc d une zone de conflit qui pourra léser le muscle susépineux

24 vues supérieures d une épaule Lors d une élévation antérieure du bras en position horizontale, avec le coude fléchi à 90, le tubercule mineur ( point bleu latéral ) et le bord antérieur de la coracoïde ( point bleu médial ) sont à distance l un de l autre. Lors d un mouvement de rotation interne ( testé en clinique par la manœuvre de Hawkins ), nous pouvons observer que le tubercule mineur vient au contact de la partie antérieure de la coracoïde ( les 2 points bleus sont presque en contact ). Le muscle sub-scapulaire s insère sur le tubercule mineur, donc si celui-ci vient s appliquer contre la coracoïde, le muscle sub-scapulaire est comprimé. Il s agit donc d une zone de conflit qui peut léser le muscle sub-scapulaire

25 6) Les muscles de la coiffe en coupe a) Coupe sagittale haut avant : M trapèze 2 : clavicule 3 : M sus-épineux 4 : processus coracoïde 5 : épine de la scapula 6 : M sous-épineux 7 : M sub-scapulaire 8 : corps de la scapula 9 : M petit rond 10 : vaisseaux axillaires 11 : M grand pectoral 12 : M petit pectoral 13 : M dentelé antérieur 14 : cage thoracique

26 b) Coupe frontale haut : M deltoïde 2 : tête humérale 3 : M sus-épineux 4 : acromion 5 : clavicule 6 : col de la scapula 7 : M sub-scapulaire 8 : M triceps brachial 9 : vaisseaux axillaires 10 : cage thoracique

27 c) Coupe transversale avant : M deltoïde 2 : diaphyse humérale 3 : M triceps brachial 4 : M grand dorsal 5 : M biceps brachial 6 : M grand pectoral 7 : M sub-scapulaire 8 : M petit rond 9 : M sous-épineux 10 : corps de la scapula 11 : M dentelé antérieur 12 : cage thoracique

28 7) Les muscles de la coiffe en imagerie a) Radios espace sousacromial : M sus-épineux 2 : M sub-scapulaire 3 : M sous-épineux et petit rond Les radios permettent de visualiser la silhouette des muscles de la coiffe. En rotation interne, les insertions des muscles sous-épineux et petit rond sont mieux visibles. En rotation externe, l insertion du muscle subscapulaire est mieux visible. Sur un profil de Lamy, l écaille de la scapula est superposée à la diaphyse humérale. Ce profil permet de visualiser les insertions tendineuses de tous les muscles de la coiffe. radio. Les tendinopathies calcifiantes seront visibles en La mesure de l espace sous-acromial permet de diagnostiquer une rupture du muscle sus-épineux

29 b) Arthroscanner avant : M deltoïde 2 : tête humérale 3 : corps de la scapula 4 : M sous-épineux 5 : M sub-scapulaire 6 : tendon du chef long du muscle biceps brachial L arthroscanner met en évidence la cavité articulaire ainsi que les bourses synoviales autour des muscles. En cas de rupture complète du tendon, les deux cavités communiquent et sont visibles sur un arthroscanner

30 c) IRM haut avant : M sus-épineux 2 : M sub-scapulaire 3 : M sous-épineux 4 : scapula 5 : clavicule 6 : acromion Une IRM sagittale visualise mieux les muscles de la coiffe que le profil de Lamy : M sus-épineux 2 : M sub-scapulaire 3 : acromion 2 L IRM frontale met bien en évidence le passage du muscle sus-épineux sous l acromion. haut

31 Discussion Il existe différentes étiologies à l origine des lésions des muscles de la coiffe : un conflit entre la coiffe et la voûte coraco-sous-acromiale, des facteurs vasculaires, une dégénérescence musculo-tendineuse ou des micro-traumatismes. Pour Neer, 95 % des lésions de la coiffe sont dues à un conflit avec la voûte acromiale, l utilisation répétée du bras audessus de la tête et les surcharges fonctionnelles pouvant initier ce conflit. Les pathologies de la coiffe des rotateurs regroupent les tendinopathies et les ruptures : - les tendinopathies peuvent être non calcifiantes, il s agit alors d un diagnostic d élimination ; ou calcifiantes, le diagnostic est fait grâce aux radios. Les tendinopathies calcifiantes de l épaule touchent 3 à 8 % des épaules mais seulement un tiers sont symptomatiques. Lorsqu elles sont symptomatiques, elles sont invalidantes. Les calcifications asymptomatiques sont découvertes lors de radiologies et ne nécessitent aucun traitement. Ces calcifications tendineuses peuvent être à l origine du conflit sous-acromial. - les ruptures sont de deux types : partielles ( superficielle, intra-tendineuse ou profonde ), elles touchent surtout le muscle sus-épineux ; ou transfixiantes perforant entièrement le tendon. Neer décrit ainsi trois stades dans l évolution de la pathologie de la coiffe des rotateurs : - le stade I correspond à une tendinopathie aiguë : elle associe œdème et suffusions hémorragiques du tendon. - le stade II correspond à une tendinopathie chronique due à des lésions de fibrose dégénératives. - le stade III correspond à la rupture de la coiffe associée à une arthropathie, qui va évoluer vers une arthrose gléno-humérale excentrée. Le diagnostic de tendinopathie simple ( stade I de Neer ) est essentiellement clinique, les examens complémentaires renseignant peu sur la pathologie car ils sont statiques. Le diagnostic de conflit sous-acromial chronique au stade II de Neer reste un diagnostic d élimination, cependant il constitue la cause la plus fréquente d épaule douloureuse chronique. Les manœuvres de dégagement permettent de rechercher des points douloureux au niveau des insertions des tendons de la coiffe : o pour le muscle sus-épineux, le patient applique le dos de sa main sur la fesse homolatérale, et l examinateur recherche un point douloureux à la palpation de l insertion du muscle sur le tubercule majeur

32 o pour le muscle sous-épineux, le patient place son membre supérieur en adduction et en rotation externe maximale, et l examinateur recherche un point douloureux à l insertion du muscle sur la partie postéro-supérieure du tubercule majeur. La mobilisation active du membre supérieur oriente vers l atteinte des muscles de la coiffe en cas de douleurs lors de ces mouvements : o le patient exerce un mouvement d élévation latérale avec la paume de la main dirigée vers le bas. En cas de lésion du muscle sus-épineux, le patient ressent une douleur entre 60 et 120 d élévation. La douleur est encore plus intense lors de la descente du bras, parfois il est difficile voire même impossible pour le patient de freiner la descente du bras. Cette douleur est du à l accrochage du muscle sus-épineux sur le bord externe du ligament coraco-acromial. o le patient placé en décubitus dorsal exerce un mouvement d élévation antérieure. En cas de conflit sous-acromial, le mouvement sera limité d une dizaine de degré et le patient ressentira une douleur. L étude des mouvements contrariés permet de localiser la topographie de la lésion. Une diminution de la force du muscle testé évoque une rupture tendineuse partielle ou totale. o le muscle sus-épineux se teste par la manœuvre de Jobe : Le patient place ses deux membres supérieurs à 90 d abduction et à 30 de flexion antérieure par rapport au plan de la scapula, les pouces dirigés vers le bas amenant ainsi l épaule en rotation interne. L examinateur se place face au patient et exerce une force d abaissement au niveau des avantbras, contre laquelle le patient doit résister. L impossibilité de résister à cette force évoque une rupture transfixiante du muscle sus-épineux. d après «l épaule douloureuse non traumatique»

33 o il existe plusieurs tests pour les muscles sous-épineux et petit rond : - la rotation externe 1 contrariée teste le muscle sous-épineux : Le patient est assis, le bras le long du corps et le coude fléchi à 90. Il décolle légèrement les coudes du corps et effectue un mouvement de rotation externe de 45, les pouces étant dirigés vers le haut. L examinateur empêche le patient d effectuer ce mouvement de rotation externe en exerçant une pression au niveau de l avant-bras. d après «l épaule douloureuse non traumatique» - le «signe du portillon» teste le muscle sous-épineux : Le patient est assis, le bras le long du corps et le coude fléchi à 90. L examinateur amène le membre supérieur du patient en rotation externe maximale puis le relâche brusquement. Lors d une rupture du muscle sous-épineux, le membre supérieur revient brusquement en rotation interne jusqu à venir frapper involontairement l abdomen du patient. d après «l épaule douloureuse non traumatique»

34 - la manœuvre de Patte teste le muscle petit rond : Le patient est assis, place son bras à 90 d élévation latérale dans le plan de la scapula et fléchit son coude à 90. L examinateur soutient son coude. Le patient exerce un mouvement de rotation externe contre la résistance de l examinateur au niveau du poignet. En cas de rupture du tendon du muscle petit rond, le patient sera incapable de résister. Ce test du muscle petit rond ne s effectue que lorsqu il existe déjà une rupture totale du muscle sous-épineux. d après «l épaule douloureuse non traumatique» En cas de rupture à la fois des muscles sousépineux et petit rond, la rotation externe en abduction du bras est impossible. C est ce qu on appelle le «signe du clairon». d après «l épaule douloureuse non traumatique»

35 o le muscle sub-scapulaire se teste par la manœuvre de Gerber ( ou «lift-off test» ) : d après «l épaule douloureuse non traumatique» Le patient place sa main dans le dos avec le coude fléchi à 90 pour qu il n y ait aucune compensation du muscle triceps. L examinateur tient le coude du patient pour éviter son extension et lui demande d éloigner son avant-bras vers l arrière contre sa résistance. En cas de rupture totale du muscle sub-scapulaire, le patient ne peut même pas décoller sa main de son dos. L examinateur peut éloigner passivement la main du patient de son dos, puis la relâcher brusquement. Lorsqu il y a rupture totale du muscle, la main vient frapper le dos du patient. Ces tests sont sensibles mais peu spécifiques. Le conflit sous-acromial ( aussi appelé conflit antéro-supérieur de Neer ou «impingement syndrome» ) survient lors d un mouvement d élévation du bras, l insertion du muscle sus-épineux sur le tubercule majeur venant s appliquer contre le rebord acromial et la saillie du ligament coraco-acromial. Lors d une élévation antérieure et d une rotation interne, le muscle sus-épineux vient au contact de la partie la plus antérieure de la voûte sousacromio-coracoïdienne ( formée par le ligament coraco-acromial et la partie antérieure de l acromion ). D.S. Morrison et L.U. Bigliani ont décrit trois types différents concernant la partie antérieure de l acromion : le type I correspond à un aspect plat, le type II correspond à un aspect incurvé, et le type III à un aspect en crochet. Ils ont constaté que 80% des ruptures de coiffe étaient associées au type III et aucune au type I. Le conflit coraco-huméral ( aussi appelé conflit antéro-interne de Gerber, conflit souscoracoïdien ou «sub-coracoïd impingement» ) s effectue au niveau de la pointe de la coracoïde et de la saillie du ligament coraco-acromial, avec le tubercule mineur, le sillon

36 inter-tuberculaire où se trouve le chef long du muscle biceps brachial, et le muscle susépineux. Ce conflit apparaît lors de l association d un mouvement de flexion antérieure et d un mouvement de rotation interne du bras. La douleur est plus antérieure que dans le conflit sous-acromial. Les conflits coraco-sous-acromial et coraco-huméral paraissent être les facteurs déterminants dans la genèse des lésions de la coiffe des rotateurs. Ils correspondent à une sémiologie clinique spécifique avec trois manœuvres permettant de rechercher ces signes de conflit : o La manœuvre de Neer ( ou «impingement sign» de Neer et Welsh ) : L examinateur placé derrière le patient, élève le membre supérieur du patient en avant avec la main en pronation, et contrôle de son autre main la scapula de façon à empêcher la mobilisation scapulothoracique. Cette manœuvre bloque le tubercule majeur contre la face antéro-interne de l acromion. Elle est positive si la douleur est reproduite à partir de 90 d élévation antérieure. d après «l épaule douloureuse non traumatique» o La manœuvre de Hawkins : d après «l épaule douloureuse non traumatique» L examinateur se place devant le patient et élève son bras à 90 de flexion antérieure avec le coude fléchi à 90. Puis il effectue un mouvement de rotation interne forcée en abaissant l avant-bras. Cette rotation interne place le tubercule majeur sous le ligament coraco-acromial ( conflit antéro-supérieur ), et le tubercule mineur contre la coracoïde ( conflit antérieur coracoïdien ). La manœuvre est positive si la douleur est reproduite

37 o La manœuvre de Yocum L examinateur place la main de l épaule examinée sur l épaule controlatérale, puis le patient lève le coude sans lever l épaule. Cette manœuvre réalise un conflit entre le tubercule majeur et le ligament coracoacromial. Elle est positive si elle reproduit la douleur. d après «l épaule douloureuse non traumatique» L échographie dynamique est la seule imagerie capable de visualiser l accrochage douloureux lors des conflits. Les radios, l arthroscanner, et l IRM ne mettent en évidence que les signes indirects des conflits. Différents symptômes permettent d orienter vers une rupture de la coiffe des rotateurs : o Le symptôme principal est la douleur située au niveau du moignon de l épaule ou à la face antérieure de l épaule avec des irradiations parfois jusqu au «V» deltoïdien, voire jusqu au coude ou la main. La douleur est liée aux efforts, elle est souvent insomniante et empêche le patient de se coucher sur l épaule atteinte. o Un autre symptôme retrouvé est la perte de force. En effet, la rupture entraîne une impotence douloureuse ainsi qu une impotence fonctionnelle, qui peut se traduire par une fatigabilité à l effort lors de mouvements répétitifs, ou d une utilisation prolongée des bras en avant du corps ou au-dessus des épaules. Cette impotence fonctionnelle peut aller jusqu'à une épaule pseudo-paralytique qui constitue une impotence majeure empêchant les mouvements d élévation antérieure contre la pesanteur ( l élévation passive étant possible mais pas le maintien de la position ). Lors d une perte totale de force des rotateurs externes, aucun mouvement actif en rotation externe n est possible entraînant le signe du clairon. o Il existe aussi une raideur qui se traduit en clinique par une limitation des amplitudes des mouvements passifs

38 L imagerie permet de compléter l examen clinique des ruptures de coiffe : o la radio : différents clichés permettent de visualiser ces ruptures : de face, en rotation neutre, en rotation interne, en rotation externe, un profil axillaire. Un espace sousacromial inférieur à 7 mm indique une ascension de la tête humérale traduisant une rupture de coiffe. o l échographie est un examen intéressant par son caractère non invasif mais il nécessite un bon matériel et une bonne expérience de l échographiste. o l arthroscanner et l IRM permettent de visualiser les ruptures transfixiantes des muscles de la coiffe. Les ruptures superficielles et intra-tendineuses ainsi que les pathologies de la bourse sous-acromiale ne sont mises en évidence que par l IRM. La voûte sous-acromiale est un espace inextensible. En cas d œdème du muscle susépineux, d une tendinopathie inflammatoire, ou encore d une bursite sous-acromiodeltoïdienne, il y aura augmentation du volume qui passe dans cet espace créant une pathologie douloureuse avec comme conséquence possible, une rupture du muscle susépineux et une altération de sa fonction de centrage de la tête humérale. Les examens complémentaires permettront donc de visualiser une ascension de la tête humérale avec une diminution de l espace acromio-huméral. Une paralysie du muscle sus-épineux favorise la subluxation inférieure, due au fait qu il n exerce plus son rôle de suspension de l humérus. Le passage de son tendon sous la voûte acromiale ( malgré la présence de la bourse synoviale ) favorise l inflammation, l usure, la dégénérescence, et les ruptures de ce muscle. Il s agit donc du muscle le plus atteint dans les pathologies de la coiffe. Pol le Cœur a mis en évidence la terminaison entrecroisée des fibres musculaires qui tend à renforcer le tendon et il considère le muscle sus-épineux comme un «ménisque actif». Le muscle sub-scapulaire forme le verrou antérieur de l articulation gléno-humérale prévenant ainsi les luxations antérieures de l épaule. Lors de récidives de luxations antérieures, ce muscle est sectionné puis suturé après avoir été raccourci permettant ainsi de brider la face antérieure de l articulation. Il s agit de l intervention de Bankart. Les pathologies du nerf supra-scapulaire ont des répercussions sur les muscles de la coiffe. En effet, ce nerf passe dans l incisure supra-scapulaire fermée par le ligament transverse supérieur de la scapula, puis dans l incisure unissant les fosses supra-épineuse et infra-épineuse. Il est étiré lors des mouvements d adduction-antépulsion et de rétropulsionrotation externe, et pourra donc être lésé au niveau de ces deux zones de passage. Cette pathologie touche surtout les sportifs tels que les volleyeurs ou les tennismen. L examen clinique notera une perte de force en rotation externe, ainsi qu une amyotrophie de la fosse infra-épineuse

39 Conclusion Les muscles de la coiffe des rotateurs constituent donc une pathologie très fréquente. Le diagnostic est essentiellement clinique par des manœuvres qui sont sensibles mais peu spécifiques. L imagerie permet de compléter l examen clinique. L IRM et l arthroscanner sont utilisés notamment en pré-opératoire pour une coracoplastie ou une acromioplastie lors de conflits trop évolués. L épaule, comme le rachis, reste une pathologie ostéo-articulaire fréquente du fait de sa grande instabilité et de sa grande utilisation. De ce fait, les affections invalidantes de l épaule sont très handicapantes, ayant un retentissement sur tout le membre supérieur pour les gestes de la vie courante

40 Bibliographie 1) BEAUTHIER J-P., LEFEVRE P., LEURQUIN F. Traité d anatomie : de la théorie à la pratique palpatoire, Tome 2 Membre supérieur et ceinture scapulaire ) DUFOUR M. Anatomie de l appareil locomoteur, Tome 2 Membre supérieur. MASSON ) LAREDO J.D., BARD H. La coiffe des rotateurs et son environnement. Sauramps médical 4) NETTER Frank H., M.D. Atlas d anatomie humaine. 2 e édition ) NIZARD J., NOEL E. L épaule douloureuse non traumatique. MASSON 6) PELISSIER J., SIMON L., RODINEAU J. Pathologie de la coiffe des rotateurs de l épaule, Collection de pathologie locomotrice 26. MASSON 7) PETERNELLI, CAUCHETEUR V., STALLENBERG B. Arthroscanner de l épaule, Atlas commenté. Sauramps médical 8) ROUVIERE H., DELMAS A. Anatomie humaine, tome 3, 15 e édition. MASSON 9) SINTZOFF S. Imagerie de l épaule, Collection d imagerie radiologique. MASSON

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule Dr E Bigorra réunion amiform sfm du 27/11/2011 Anatomie osseuse et musculaire Page 2 Planches anatomiques de l épaule réunion

Plus en détail

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Sémiologie de l épaule Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Articulation scapulo-humérale Enarthrose: segments de sphères articulées Rappel anatomique La glène est plate, sa concavité est

Plus en détail

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Principe de base de l examen clinique Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Epaule douloureuse non traumatique Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Muscles de la ceinture scapulaire 1) Coiffe des rotateurs Supraspinatus Infraspinatus Teres Minor Subscapularis

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction 1 Introduction L épaule est l articulation proximale du membre supérieur permettant de diriger l ensemble du membre dans toutes les directions

Plus en détail

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE INSPECTION ET REPERES FACE ANTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN FACE POSTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN EXAMEN DIT

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Solution de continuité partielle ou totale d un ou de plusieurs tendons de la coiffe Origine traumatique, micro traumatique ou dégénérative INTERET Fréquence Causes multifactorielles

Plus en détail

L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte

L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte = Tendinopathies dégénératives et calcifiantes chroniques de la coiffe des rotateurs de l épaule Sans ou avec rupture, transfixiante ou non Chronique

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE Martin Lamontagne, physiatre CHUM, HÔPITAL NOTRE-DAME et CLINIQUE DE PHYSIATRIE ET MÉDECINE DU SPORT DE MONTRÉAL Introduction PLAN Avantages et limites

Plus en détail

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et +

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + - Le point de vue du Chirurgien - Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban (Paris 7) Lésions

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 anatomie descriptive et fonctionnelle de l épaule imagerie

Plus en détail

Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule

Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule S. Hajouz, M. Mahi, T. Amil, S. Chaouir Service d imagerie médicale Hôpital militaire d instruction Mohammed V - Rabat - Maroc Comment interpréter

Plus en détail

Pathologies de la coiffe du tennisman senior

Pathologies de la coiffe du tennisman senior Pathologies de la coiffe du tennisman senior Dr Patrick LE GOUX Médecin FFT et Consultant INSEP Attaché de Rhumatologie et de Chirurgie Orthopédique Hopital Ambroise Paré Boulogne Eléments anatomiques

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH I. L EXAMEN CLINIQUE PROGRAMMÉ DE L ÉPAULE L inspection Elle recherchera une déformation du moignon de l

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS.

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. OBJECTIFS Evaluer la fiabilité de l imagerie notamment

Plus en détail

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel Dr Norbert TEISSEIRE- RHUMATOLOGUE- Diplômé de Médecine Manuelle Ostéopathie Introduction. De nombreuses contusions

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

L épaule Douloureuse: Quelles orientations diagnostiques? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris

L épaule Douloureuse: Quelles orientations diagnostiques? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris L épaule Douloureuse: Quelles orientations diagnostiques? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris La douleur de l épaule N est pas: Une faiblesse, une instabilité, une appréhension,

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

Entraînement des Epaules

Entraînement des Epaules Entraînement des Epaules Partie antérieure Développé antérieur en prise serrée : L écartement des mains ne dépasse pas la largeur des épaules. On prend la barre en pronation avec les pouces sous la barre

Plus en détail

Articulation gléno-humérale

Articulation gléno-humérale Articulation gléno-humérale 1 Définition L articulation gléno-humérale est l articulation qui unit l humérus à la scapula. C est l articulation proximale du membre supérieur. Elle fait partie du complexe

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE

PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE TABLEAUX CLINIQUES AVANT 40 ANS = atteinte de la stabilité : os/complexe capsulo-labral APRES 40 ANS = atteinte musculo-tendineuse = atteinte cartilagineuse : omarthrose

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

LE NERF SUPRA SCAPULAIRE

LE NERF SUPRA SCAPULAIRE LE NERF SUPRA SCAPULAIRE G. DAUBINET Médecine physique et rééducation Traumatologie du sport - Arthroscopie Institut Nollet 23 rue Brochant 75017 Paris gdaubinet@hotmail.com L épaule des sports d armé

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Traitement de l Épaule douloureuse

Traitement de l Épaule douloureuse Traitement de l Épaule douloureuse Docteur Dominique F. GAZIELLY Membre de l Académie de Chirurgie Groupe de l Épaule de «l Institut de la Main» T. DUBERT, C. DUMONTIER, P. GAUDIN, DF. GAZIELLY, E. LENOBLE

Plus en détail

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie L EPAULE DU DU SPORTIF WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie GENERALITES 0 Epaule = mobilité + stabilité 0 3 articulations : Gléno-humérale, acromio et sternoclaviculaire 0 2 plans

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito L épaule Rappel anatomo-clinique et principales pathologies G. Lotito L. Bensoussan, JM. Coudreuse, JM. Viton, A. Delarque Pôle intersite de Médecine Physique et de Réadaptation et de Médecine et Traumatologie

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Définition de massive Supérieure de 5 cm Minimum 2 tendons Pas d arthrose gléno- humérale Pas d arthrose excentrée Ruptures massives = pas irréparables! Réparation complète

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Le Membre thoracique

Le Membre thoracique TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 Schémas d anatomie Le Membre thoracique Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun Droits déposés chez créasafe En aucun cas les

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

Document réalisé par Sébastien MAITRE. www.preparation-physique.net

Document réalisé par Sébastien MAITRE. www.preparation-physique.net ANALYSE BIOMÉCANIQUE du DÉVELOPPÉ COUCHÉ Document réalisé par Sébastien MAITRE. www.preparation-physique.net PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le développé couché est un des 3 mouvements, avec la flexion de jambe

Plus en détail

PRINCIPES DE TRAITEMENT. Traitement médical

PRINCIPES DE TRAITEMENT. Traitement médical PRINCIPES DE TRAITEMENT Traitement médical ARGUMENTS EN FAVEUR DU T FONCTIONNEL. fréquence des lésions de la CDR lors des dissections cadavériques varie de 5 à 50% et augmente avec l age. Etude IRM: ep

Plus en détail

Cours n 8 La ceinture scapulaire

Cours n 8 La ceinture scapulaire Cours n 8 La ceinture scapulaire Aurélien Pichon La ceinture scapulaire I. Généralités II. Ostéologie de la ceinture scapulaire A. La clavicule B. La scapula C. L extrémité proximale de l humérus III.

Plus en détail

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Anatomie et physiologie Coiffe = Nappe tendineuse avec 5 tendons -Sous-Scapulaire -Long Biceps -Sus-Epineux -Sous-Epineux et Petit Rond

Plus en détail

Les Nerfs Cluniaux Inférieurs

Les Nerfs Cluniaux Inférieurs UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

La ceinture scapulaire

La ceinture scapulaire ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE: INSERTIONS ET ACTIONS La ceinture scapulaire Ostéologie: 3 os La clavicule La scapula L humérus (extrémité proximale) Arthrologie: 5 articulations Articulation

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Entraînement de compensation

Entraînement de compensation Entraînement de compensation Exercices pour le renforcement musculaire et la mobilité de la ceinture scapulaire Sport suisse en fauteuil roulant ÉDITION TABLE DES MATIÈRES 2e édition 2014 Introduction

Plus en détail

L EPAULE DOULOUREUSE. EPU B Expert : Dr P POPPE Animateur : Dr F BEAUDOIN 18 mars 2009

L EPAULE DOULOUREUSE. EPU B Expert : Dr P POPPE Animateur : Dr F BEAUDOIN 18 mars 2009 L EPAULE DOULOUREUSE EPU B Expert : Dr P POPPE Animateur : Dr F BEAUDOIN 18 mars PLAN Repères anatomo fonctionnels. Anatomie de la coiffe des rotateurs. Examen programmé de l épaule. Interrogatoire. Inspection.

Plus en détail

Anatomie - ceinture scapulaire. Anatomie des muscles de la ceinture scapulaire: insertions et actions. La ceinture scapulaire. La ceinture scapulaire

Anatomie - ceinture scapulaire. Anatomie des muscles de la ceinture scapulaire: insertions et actions. La ceinture scapulaire. La ceinture scapulaire Anatomie des muscles de la ceinture scapulaire: insertions et actions CESA AGFF 2016 La ceinture scapulaire La ceinture scapulaire est un ensemble de structures: osseuse, articulaire (tendineuse, discale,

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

L échographie de l épaule

L échographie de l épaule L échographie de l épaule en 20 images-clef Gérard Morvan, Henri Guerini, Valérie Vuillemin, Philippe Mathieu Marc Wybier, Frédéric Zeitoun, Philippe Bossard, Patrick Sterin, Samuel Merran. La sémiologie

Plus en détail

SESSION PRINCIPALE JANVIER 2015 CORRIGE DE L EPREUVE DU THEME Va

SESSION PRINCIPALE JANVIER 2015 CORRIGE DE L EPREUVE DU THEME Va UNIVERSITE TUNIS ELMANAR ANNEE UNIVERSITAIRE 2014 2015 FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS SESSION PRINCIPALE JANVIER 2015 CORRIGE DE L EPREUVE DU THEME Va Pour les QCM : Une erreur par AJOUT ou OUBLI : 0.5 pts

Plus en détail

L examen complémentaire de l épaule

L examen complémentaire de l épaule L E M O N D E F A S C I N A N T D E L É P A U L E L examen complémentaire de l épaule par Sylvain Boutet L examen sommaire précédent vous amène à soupçonner une tendinopathie avec conflit sousacromial

Plus en détail

ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE

ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE La ceinture scapulaire Ostéologie: 3 os La clavicule La scapula L humérus (extrémité proximale) Arthrologie: 5 articulations Articulation sterno-claviculaire

Plus en détail

CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009. Dr François-Xavier ROCH BAYONNE

CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009. Dr François-Xavier ROCH BAYONNE Cas cliniques / épaule CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009 1 Cas cliniques/épaule Patientèle Douleur Examen clinique Examens Para-cliniques Diagnostics / douleurs projetées Traitements t / Mésothérapie

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail

ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE

ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE Marc Revol, Jean-Marie Servant Le creux de l aisselle, ou fosse axillaire, est situé en avant de l omoplate (ou scapula), entre la paroi thoracique et le bras. C est une

Plus en détail

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE EASYTECH HUMERIS TIGE LONGUE 200 mm HUMELOCK II HUMELOCK II INVERSABLE HUMELOCK REVERSED 1 SOMMAIRE 1. RAPPELS ANATOMIQUES DE L ARTICULATION DE L EPAULE Articulation gléno-humérale Rôle de la coiffe des

Plus en détail

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique Les trois mouvements 3 Le développé couché Cet exercice est sûrement l un des plus pratiqué au monde. En effet, nombre de sportifs, quelle que soit leur discipline, se jaugent sur cet exercice fondamental,

Plus en détail

Les pathologies de la coiffe des rotateurs

Les pathologies de la coiffe des rotateurs Les tendinopathies de l épaule : un éventail de pathologies Frédéric Balg, MD, FRCSC Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : L appareil locomoteur, Université de Sherbrooke, septembre 2006. j

Plus en détail

Evaluation du coude OBSERVATION. Ne pas oublier d intégrer l observation globale du patient (voir évaluation de l épaule)

Evaluation du coude OBSERVATION. Ne pas oublier d intégrer l observation globale du patient (voir évaluation de l épaule) Evaluation du coude Examen subjectif Examen objectif 1. Observation du patient - Dynamique - Statique 2. Evaluation des mouvements actifs - Mvts fonctionnels - Goniométrie 3. Evaluation des mouvements

Plus en détail

ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE

ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE ANATOMIE DES MUSCLES DE LA CEINTURE SCAPULAIRE La ceinture scapulaire Ostéologie: 3 os La clavicule La scapula L humérus (extrémité proximale) Arthrologie: 5 articulations Articulation sterno-claviculaire

Plus en détail

01- CLAVICULE 1- Les propositions suivantes concernent la clavicule : 2- Les propositions suivantes concernent la clavicule :

01- CLAVICULE 1- Les propositions suivantes concernent la clavicule : 2- Les propositions suivantes concernent la clavicule : 01- CLAVICULE 1- Les propositions suivantes concernent la clavicule : A ; C A- la clavicule forme avec la scapula, la ceinture scapulaire ; B- la clavicule est interposée entre le processus coracoïde et

Plus en détail

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE 1 LES MECANISMES ACTIFS DE PROTECTION ARTICULAIRE Phénomène d anticipation.prog neuromoteur postural, gestuel acquis, augmente la raideur active des M resp de protection

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE L EPAULE DOULOUREUSE EN REEDUCATION

LA PRISE EN CHARGE DE L EPAULE DOULOUREUSE EN REEDUCATION ROYAUME DU MAROC INSTITUT SUPERIEUR PARAMEDICAL DE KINESITHERAPIE ET D ORTHOPHONIE I.S.P.K / O Année : 2004 MEMOIRE N : MEMOIRE POUR L OBTENTION DU DIPLOME DE KINESITHERAPEUTE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton

épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton Imagerie des syndrômes canalaires de l él épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton Service d imagerie d médicale m et interventionnelle

Plus en détail

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs?

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est une déchirure des tendons au niveau de leur insertion sur l humérus. Il s agit le plus souvent

Plus en détail

Topographie de l épaule

Topographie de l épaule Topographie de l épaule Dr Marchaland JP Chirurgie orthopédique et traumatologie 1 Introduction Région englobant: L articulation gléno humérale L articulation acromio claviculaire Articulation sterno claviculaire

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

Prévention de la tendinopathie à l épaule

Prévention de la tendinopathie à l épaule Prévention de la tendinopathie à l épaule Capsule informative présentée dans le cadre d un travail sur le continuum de prévention des blessures sportives chez les jeunes athlètes en collaboration avec

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Dr BENABDESSADOK A Les schéma du diapo sont issus des livres : ROUVIERE D ANATOMIE TOME III P. KAMINA FASCICULE N :11 NETTER ATLAS D ANATOMIE

Dr BENABDESSADOK A Les schéma du diapo sont issus des livres : ROUVIERE D ANATOMIE TOME III P. KAMINA FASCICULE N :11 NETTER ATLAS D ANATOMIE Dr BENABDESSADOK A Les schéma du diapo sont issus des livres : ROUVIERE D ANATOMIE TOME III P. KAMINA FASCICULE N :11 NETTER ATLAS D ANATOMIE (MEMBRES) L attache du Membre thoracique au thorax s effectue

Plus en détail

LES MUSCLES FLECHISSEURS COMMUNS DES DOIGTS

LES MUSCLES FLECHISSEURS COMMUNS DES DOIGTS UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MAITRISE EN SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES M.S.B.M MEMOIRE POUR LE CERTIFICAT D ANATOMIE, D IMAGERIE ET DE MORPHOGENESE 2003-2004 UNIVERSITE DE NANTES LES MUSCLES

Plus en détail

LES CAPSULITES RETRACTILES DE l EPAULE Dr. Derdabi Sara DEFINITION La capsulite rétractile (capsulose rétractile ou capsulite adhésive) limitation de toutes les amplitudes passives, sans s arthropathie

Plus en détail

2/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre supérieur

2/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre supérieur SEMESTRE 1 UE 2.4.S1 Processus traumatiques 2/ Anatomie appliquée aux traumatismes: membre supérieur Mobilité, instabilité Uni au tronc par la ceinture scapulaire: scapula (omoplate) + clavicule Epaule,

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

LA RAIDEUR DE L EPAULE A PROPOS DE L EXAMEN PROGRAMMÉ DE L EPAULE

LA RAIDEUR DE L EPAULE A PROPOS DE L EXAMEN PROGRAMMÉ DE L EPAULE LA RAIDEUR A PROPOS DE Dr Jean-Pierre LIOTARD Paris, le 9 décembre 2006 Depuis 1985, pour tous, dans «le groupe Walch», les Amplitudes de l Epaule sont un fil rouge continu entre Chirurgiens, Médecins

Plus en détail

Les lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs

Les lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs Les lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs B. Forthomme, J.F. Kaux, J.M. Crielaard, J.L. Croisier Département des Sciences de la Motricité, Université de Liège, Belgique La coiffe des rotateurs,

Plus en détail

RUPTURE DE LA COIFFE

RUPTURE DE LA COIFFE RUPTURE DE LA COIFFE L épaule a la particularité d avoir une mobilité extrêmement importante, beaucoup plus importante que toute autre articulation. Elle permet de positionner la main dans l espace et

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

Avertissement : Le texte ne donne que quelques idées de rappel du cours.

Avertissement : Le texte ne donne que quelques idées de rappel du cours. Epaule Avertissement : Le texte ne donne que quelques idées de rappel du cours. 1 Généralités Notion de complexe articulaire : - Ceinture scapulaire : articulation sterno-claviculaire, articulation acromio-claviculaire,

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

L EPAULE PHYSIO-PATHOLOGIE

L EPAULE PHYSIO-PATHOLOGIE L EPAULE PHYSIO-PATHOLOGIE Le complexe de l épaule est composé de 3 articulations : - L articulation omo-humérale : composée d une grosse tête et d une petite glène. Elle possède une mauvaise congruence

Plus en détail

LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DE LA RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS (Apropos de 13 cas)

LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DE LA RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS (Apropos de 13 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 139/ 10 LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DE LA RUPTURE DE LA COIFFE DES

Plus en détail

INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS

INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS LES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. BUTS Evaluer la fiabilité de l échographie dans les lésions de la coiffe

Plus en détail

Échographie et pathologie de l épaule

Échographie et pathologie de l épaule Échographie et pathologie de l épaule Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Pascal HUOT - Philippe MEYER - Gérald PARIS - Lionel PESQUER - Alain SILVESTRE AVANT L ECHOGRAPHIE

Plus en détail