Ravel. Régis Pasquier. Roland Pidoux. Jean-Claude Pennetier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ravel. Régis Pasquier. Roland Pidoux. Jean-Claude Pennetier"

Transcription

1 Régis Pasquier violon Roland Pidoux violoncelle Jean-Claude Pennetier piano Ravel Sonate pour violon et piano Sonate pour violon et violoncelle Tzigane, rhapsodie de concert pour violon et piano Trio pour piano, violon et violoncelle

2 Ravel à nu Pianiste de formation, Ravel, inspiré par les Russes et Richard Strauss, était promis à devenir l un des orchestrateurs les plus subtils de l histoire de la musique. Par ailleurs (chose mal repérée) son catalogue révèle combien le chant l occupa régulièrement, d un bout à l autre de sa carrière, qu il s agisse de mélodies microscopiques (Rêves, 1927 : 1 minute!) où d un gigantesque projet d opéra (La Cloche engloutie, ). Outre une régulière production pianistique (jusqu à 1918 : Frontispice), force est donc de constater que sa musique de chambre semble relever de préoccupations moins prégnantes. Et pourtant Rien de plus éloquent que ce catalogue quasi marginal, moins peut-être au niveau des genres qu il choisit que du fait que ces pages, moins expansives, nous entretiennent d un Ravel plus direct que nulle part ailleurs. Schönberg consacrait une grande partie de son activité à l enseignement. Ravel, lui, ne savait que composer. Dès lors, quoi? S était-il risqué au "parler enfançon" cher à nos poètes pré-classiques? la critique passait à côté de la réussite miraculeuse des cinq contes de fées évoqués par Ma Mère l Oye (1908, complétés en avril 1910), dénonçant comme indignes ces songes devenus savoir. Ravel piègera donc une opinion restée obtuse en ayant recours au pastiche (A la manière de ) et, bientôt, à un néoclassicisme délibéré : ce sera le Trio. Ravel disait plaisamment qu il en avait établi le plan, décidé du caractère des divers épisodes et réparti les couleurs avant même d en avoir cherché les thèmes : façon provocante de dénoncer nombre de musiques soumises à une grammaire passe- 2

3 partout, tenant lieu de justification. Les modèles proclamés sont les Trios de Saint- Saëns : qualité du son, métier impeccable. Le résultat sera tout autre : Ravel s amuse à une forme imprévue ( pantoum ), clame son isolement dans une hautaine et pathétique passacaille (longuement introduite par la seule main gauche du piano), se bat, de nouveau, avec un finale qui ne peut plus être ce qui était prévu : la guerre venait d éclater. Ravel, alors, prend conscience de l irresponsabilité de cet art pour l art jusqu ici prôné par principe La conversion s opère dans ce finale bouclé en tempête le 29 août 1914 : initié dans les sonorités impalpables des Mallarmé, le discours, soudain, s était grippé, gonflé de colère et de véhémence. L œuvre s achève dans un cri. En France, seul musicien d importance, Ravel fit des pieds et des mains pour aller à la guerre (sa faible constitution l avait fait réformer). Tandis que (après l Armistice) de jeunes nigauds affirment qu il est fini (quarante-cinq ans en 1920!), on devine que son silence annonce une radicale mutation. Stupeur, en effet, lorsque le 12 décembre 1920, Camille Chevillard déchaîne La Valse aux Concerts Lamoureux. C était juste après la parution, dans la Revue musicale (désormais éditée par la NRF et dirigée par Henri Prunières) d un Duo pour violon et violoncelle si crochu, d une sonorité si imprévue, d une verve si amère et si batailleuse que les divertissements encanaillés du Groupe des Six en prenaient un sale coup : la musique renaissait bel et bien là, chez Ravel, et d autant plus fracassante que cette esquisse était publiée en hommage à la mémoire de Debussy. Bien sûr y étaient bannis debussysme et "art pour l art" : les Six étaient battus sur leur propre terrain par un ton soudain péremptoire, autorité définitivement confirmée lorsqu en février 1922 la Sonate pour violon et violoncelle récupérera ce Duo et le prolongera en renchérissant sur les recettes "populaires" prônées étourdiment par le Groupe des Six : ah, la férocité conférée à la ronde enfantine qui inspire le finale! 3

4 Si le Duo s inscrivit, d emblée, parmi les œuvres les plus fortes de Ravel, le compositeur ne se fit pas faute de pasticher selon les préceptes à la mode les procédés les plus suspects d un répertoire jugé pendable. Paradoxalement, c est le pur Béla Bartók (qui haïssait tout folklore corrompu!) qui suggéra Tzigane, composé (1924) à l intention de Jelly d Aranyi, interprète fervente des deux Sonates que le farouche hongrois venait de composer à son intention La comparaison s arrête là mais, par ses malices (et le grain qu elle donne à moudre à tout virtuose chevronné), cette œuvre de demi-caractère n a jamais quitté le répertoire. C est pourtant la Sonate pour violon et piano, composée simultanément ( ), qui remporte aujourd hui une adhésion unanime. Par le lyrisme épanoui de son premier mouvement, par la férocité qui réapparaît dans le Blues (expression intériorisée des fureurs de "Aouah" plutôt que jazz menteur) L œuvre était à nouveau destinée à Georges Enesco qui la détesta si fort (spécialement le Blues!) qu après une première orageuse, salle Erard, Ravel détruisit un premier finale, plus apaisant, pour lui substituer, crânement, l affolante course à l abîme que suggère le perpetuum mobile que nous connaissons aujourd hui Beaucoup de choses étaient dites, désormais, violentes et désenchantées. Ravel constate alors qu en dehors de La Valse, son œuvre d orchestre, trop capiteuse, nuit au message de ces musiques urgentes et engagées Boléro et le Concerto pour la main gauche (mêmes profils expressifs que le Blues!) remettront les pendules à l heure Marcel MARNAT 4

5 RÉGIS PASQUIER Violon Régis Pasquier est bercé par la musique dès son plus jeune âge. A l âge de 12 ans il remporte ses Premiers Prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et s envole, deux ans après, aux Etats-Unis. Le voyage sera décisif : il rencontre Isaac Stern, David Oïstrakh, Pierre Fournier et Nadia Boulanger. Séduit par son jeu, Zino Francescatti l invitera, quelques années plus tard, à enregistrer avec lui chez Deutsche Grammophone, le Concerto pour deux violons de Bach. En 1991 il est nommé Meilleur soliste de l année des Victoires de la Musique et obtient le prix Spécial de la Nouvelle Académie du Disque. Il multiplie, depuis 1990, ses enregistrements : après des oeuvres concertantes avec l Orchestre National de Bordeaux Aquitaine sous la direction d Alain Lombard, les Concertos de Berg et Bartók avec l Orchestre de la Radio Hongroise, il grave les œuvres de Prokofiev, Brahms, Ravel. Il a également enregistré l intégrale des Caprices de Paganini (Auvidis). Son enregistrement des Concertos de Mozart avec l Orchestre Philharmonique de Liège précède celui des Sonates pour violon et piano de Beethoven, enregistrées avec Jean-Claude Pennetier, et récompensées d une Victoire de la Musique a été une année de tournées internationales avec orchestres et en musique de chambre : Allemagne, Espagne, Italie, Japon, Australie, Etats Unis, Amérique du Sud Depuis 1998, Régis Pasquier joue un magnifique violon Joseph Guarnerius (Del Gesu) Cremona JEAN-CLAUDE PENNETIER Piano Riche d un parcours musical varié : musique contemporaine, théâtre musical, composition, direction d orchestre, pianoforte, enseignement, pratique assidue de la musique de chambre, JEAN-CLAUDE PENNETIER trouve son expression privilégiée dans ses activités de pianiste soliste et récitaliste. Après avoir fait ses études musicales au C.N.S.M. de Paris, il se distingue brillamment dans les concours internationaux : Premier Prix Gabriel Fauré, Deuxième Prix Marguerite Long, premier nommé du Concours 5

6 de Genève, Premier Prix du Concours de Montréal. Actuellement, JEAN-CLAUDE PENNETIER est invité en France et à l étranger comme soliste avec des orchestres de renommée internationale : ORCHESTRE DE PARIS, STAATSKAPELLE DE DRESDE, NHK DE TOKYO, etc. Il est aussi l invité des Festivals de La Roque d Anthéron, de Prades, de Seattle, des Nuits de Moscou et d autres manifestations prestigieuses. Ses enregistrements des œuvres de BRAHMS, SCHUMANN, DEBUSSY et BEETHOVEN pour LYRINX ont reçu les meilleures distinctions de la presse musicale. Son enregistrement consacré à SCHUBERT - Sonate en si bémol majeur et les Quatre Impromptus opus s est vu décerner le Grand Prix de l Académie Charles Cros. ROLAND PIDOUX Violoncelle Roland Pidoux fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient ses diplômes en 1965 et Sous l influence de ses maîtres Jean Hubeau et Joseph Calvet, il se passionne pour la musique de chambre, parallèlement à sa carrière de concertiste. En 1968, il fonde avec Jean-Pierre Wallez, l Ensemble Instrumental de France puis rejoint le Quatuor Via Nova pour une période de sept ans avant de retrouver Régis et Bruno Pasquier au sein du Trio Pasquier. Cet univers de musique de chambre le conduit également à jouer aux côtés d Isaac Stern, Pierre Fournier, Jean-Pierre Rampal, Mstislav Rostropovitch... En 1969, il est engagé à l Orchestre de l Opéra de Paris, puis à l Orchestre National de France comme violoncelle solo de 1978 à Il retrouve son ami de longue date, le pianiste Jean-Claude Pennetier pour constituer un trio avec le violoniste Régis Pasquier. Parallèlement à sa carrière de violoncelliste, il consacre une grande partie de son temps à la direction d orchestre et parmi eux, on peut citer l Orchestre National de Lyon, l Orchestre National de Bordeaux et l Orchestre de Provence-Côte d Azur. Roland Pidoux, à l instar de son maître André Navarra enseigne le violoncelle depuis 1988 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Depuis 1988, Roland Pidoux est directeur artistique et responsable des programmations des Rencontres de Violoncelle de Bélaye (Lot). 6

7 Ravel Laid Bare Trained as a pianist, but inspired by the instrumentation of the Russians and Richard Strauss, Ravel was destined to become one of the subtlest orchestrators in the history of western music. Moreover and this aspect if often overlooked, his catalogue reveals how much the voice regularly occupied him, from the beginning to the end of his career, whether in the form of microscopic mélodies (Rêves, 1927, lasting 1 minute!) or a gigantic opera project (La Cloche engloutie, ). In addition to a steady output for piano (up until 1918, ending with Frontispice), there is no alternative but to note that his chamber music seems to reflect less powerful preoccupations. And yet, there is nothing more eloquent than this almost marginal catalogue, less perhaps as regards the genres chosen than the fact that these less expansive scores speak to us of a Ravel who is more direct here than anywhere else. Schoenberg devoted a large part of his activity to teaching, whereas Ravel only knew how to compose. What then? Had he had a go at talking baby talk, so dear to French pre-classical poets? The critics completely missed the point of the miraculous success of the five fairytales evoked by Ma Mère l Oye ( Mother Goose, begun in 1908 and completed in April 1910), castigating as unworthy these dreams turned into knowledge. Ravel would therefore set a trap for public opinion that had remained obtuse, resorting to pastiche (A la manière de ) and, soon, deliberate neo-classicism: this would be the Trio. Ravel said jokingly that he had drawn up the outline, decided on the nature of the various episodes and divided up the colours even before searching for themes: 7

8 a provocative way of denouncing numerous works subject to an all-purpose grammar, serving as justification. The declared models were the trios of Saint-Saëns with their quality of sound and impeccable practical experience. The result would be completely different: Ravel amused himself with an unexpected form ( pantoum ), proclaimed his isolation in a lofty, pathetic passacaglia (introduced at length by the sole left hand of the piano) and again struggled with a finale that could no longer be what had been planned: war had just broken out. Ravel then became aware of the irresponsibility of this ars gratia artis, heretofore extolled out of principle The conversion takes place in this finale, hastily finished off on 29 August 1914: initiated into the impalpable sonorities of the Mallarmé poems, the discourse has suddenly seized up, swollen with anger and vehemence, and the work ends with a cry. In France, the sole musician of major importance, Ravel moved heaven and earth to go to war, but owing to his weak constitution, he was declared unfit for service. Whereas, after the Armistice, young ninnies asserted that he was washed up (he was 45 in 1920!), we make out that his silence announced a radical mutation. Indeed, stupor reigned on 12 December 1920, when Camille Chevillard unleashed La Valse at the Concerts Lamoureux. This was just after the publication, in the Revue musicale (henceforth published by NRF and directed by Henri Prunières) of a Duo for Violin and Cello so angular, of such an unexpected sonority, a verve so bitter and pugnacious that the would-be vulgar divertissements of the Groupe des Six were dealt a nasty blow: music was well and truly being reborn there, with Ravel, and even more sensational was the fact that this sketch was published in homage to Debussy s memory. Of course Debussy-isms and art for art s sake were banished: the Six were beaten on home ground by a suddenly peremptory tone, an authority definitively confirmed when, in February 1922, the Sonata for Violin and Cello salvaged the Duo and expanded it, going further in the popular formulas rashly advocated by the Groupe des Six: ah, the ferocity conferred on the children s dance that inspired the finale! 8

9 Although the Duo was immediately considered one of Ravel s most powerful works, the composer did not shy from writing a pastiche in keeping with the precepts then in fashion of the most suspect processes of a repertoire judged worthy of being shot. Paradoxically, it was the pure Béla Bartók (who hated all corrupted folklore!), who suggested Tzigane, composed in 1924 for Jelly d Arányi, the fervent performer of the two Sonatas that the inflexible Hungarian had recently composed for him The comparison ends there but, with its mischievousnous (and giving every experienced virtuoso something to keep him busy), this semicharacter work has never left the repertoire. Yet, it is the Sonata for Violin and Piano, composed at the same time ( ), which is now unanimously admired. With the radiant lyricism of its opening movement, the ferocity that reappears in the Blues (the internalised expression of the frenzies of Aouah rather than false jazz) This work, too, was meant for Enesco, but he detested it (especially the Blues!) to such a point that, after the stormy premiere at the Salle Erard, Ravel destroyed the original, more soothing finale, replacing it with the disturbing race to the abyss suggested by the perpetuum mobile that we know today From then on, many violent, disenchanted things have been said. At the time, Ravel observed that, aside from La Valse, his overly intoxicating orchestral music eclipsed the message of these urgent, committed works Boléro and the Concerto for the Left Hand (having the same expressive profiles as the Blues!) would set the record straight Marcel Marnat Translated by John Tyler Tuttle 9

10 RÉGIS PASQUIER Violin In 1958, when he was only 12 years of age, Régis Pasquier was awarded first prizes for violin and chamber music at the Conservatoire National Supérieur de Musique in Paris. Two years later, he gave his first international recital, in New York. He has performed with orchestras in Japan, Europe, Canada, South America and particularly in the United States with the Cleveland opera conducted by George Szell. He is also a noted chamber musician and together with Jean-Claude Pennetier and Roland Pidoux founded the Paris Piano Trio. Among the many accolades he has received the Georges Enesco Prize, the Charles Cros Prize and the French record Academy Prize. In 1985, he was appointed Chevalier des Arts et des Lettres and Professor of violin and chamber music at the Conservatoire National Supérieur de Musique. Régis Pasquier s recordings include the Prokofiev sonatas for violin and piano with Pascal Rogé, the Prokofiev violin concertos with the Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, Paganini s 24 Caprices, and the Berg and Bartok violin concertos with the Budapest Radio Orchestra. His recording of the Beethoven sonatas for violin and piano has won the Victoires de la musique Award. Recent releases include Mozart concertos with the Liège Philarmonic Orchestra under Pierre Bartholomée. Régis Pasquier plays a violin by Joseph Guarnerius (del Gesu) made in Cremona in JEAN-CLAUDE PENNETIER Piano A multi-faceted musician : composer, conductor, teacher, chamber player, Jean-Claude PENNETIER is above all a remarkable soloist and recitalist. First Prize at the Gabriel Fauré Competition, Second at the Marguerite Long Competition, First nomination at the Geneva Competition, First Prize at the Montreal Competition, Jean-Claude PENNETIER is currently guest soloist in France and abroad with internationally renowned orchestras : Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre National Bordeaux-Aquitaine, Staatskapelle Dresden, Tokyo NHK He is 10

11 also invited to the Festivals at La Roque d Anthéron, Prades, Musicades de Lyon, Seattle, Naantali, Kuhmo, the Moscow Nights, and to other prestigious events. Jean-Claude PENNETIER s recordings for Disques Lyrinx of the works of BRAHMS, SCHUMANN, DEBUSSY and BEETHOVEN were received with the highest distinctions by the musical press. His recording dedicated to SCHUBERT has been awarded the Grand Prix de l Académie Charles Cros. A champion of both contemporary music and the pianoforte, Jean-Claude PENNETIER is also a master of musical theatre. These wide-ranging interests and pursuits enrich his musical interpretations which, combined with his impeccable technique and extraordinary sensitivity, make him one of the great pianists of our time. ROLAND PIDOUX Violoncelle Roland Pidoux studied at the National Music Conservatory in Paris, earning diplomas in 1965 and Under the influence of his masters Jean Hubeau and Joseph Calvet, he developed a strong interest in chamber music, alongside his career as a concert artist. In 1968, with Jean-Pierre Wallez, he founded the Ensemble Instrumental de France, then was a member of the Via Nova Quartet for seven years before joining Régis and Bruno Pasquier in the Pasquier Trio. This chamber music universe has also led him to play alongside such artists as Isaac Stern, Pierre Fournier, Jean-Pierre Rampal and Mstislav Rostropovich. In 1969, he was engaged by the Orchestra of the Paris Opéra, then in 1978, by the Orchestre National de France, in which he was cello solo until He later joined his old friend, pianist Jean-Claude Pennetier, to form a new trio with Régis Pasquier. In addition to his career as a cellist, he devotes a large portion of his time to conducting and in this capacity has appeared with orchestras such as the Orchestre National de Lyon, the Orchestre National de Bordeaux and the Orchestre de Provence-Côte d Azur. Like his master André Navarra, Roland Pidoux has taught cello at the National Music Conservatory of Paris since Since that time, Roland Pidoux has also been artistic director and in charge of programming for the Bélaye Rencontres de Violoncelle ( Cello Meetings ) in the Lot département of southern France. 11

12 Régis Pasquier violon Roland Pidoux violoncelle Jean-Claude Pennetier piano Ravel Sonate pour violon et piano Sonate pour violon et violoncelle Tzigane, rhapsodie de concert pour violon et piano Trio pour piano, violon et violoncelle Sonate pour violon et piano 1 Allegretto Blues Perpetuum mobile Régis Pasquier (violon) - Jean-Claude Pennetier (piano) Sonate pour violon et violoncelle 4 Allegro Très vif Lent Vif, avec entrain Régis Pasquier (violon) - Roland Pidoux (violoncelle) 8 Tzigane, rhapsodie de concert pour violon et piano Régis Pasquier (violon) - Jean-Claude Pennetier (piano) Trio pour piano, violon et violoncelle 9 Modéré Pantoum (assez vif) Passacaille (très large) IV. Final (animé) Jean-Claude Pennetier (piano) - Régis Pasquier (violon) - Roland pidoux (violoncelle)

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Biographie ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Né le 14 juin 1998 en Suisse d une mère originaire de Guinée Bissau et d un père Russe. Touché par la grâce musicale depuis sa plus tendre enfance,

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

CATO 55-04 OAIC 55-04. a. squadron music training; a. instruction musicale à l'escadron;

CATO 55-04 OAIC 55-04. a. squadron music training; a. instruction musicale à l'escadron; GENERAL MUSIC BADGES POLICY 1. Air Cadet music training is conducted in accordance with CATO 14-22, Technical Standards for Cadet Musicians. Air Cadet music training is divided as follows: POLITIQUE SUR

Plus en détail

Ville de Boulogne-Billancourt

Ville de Boulogne-Billancourt Ville de Boulogne-Billancourt Concours de composition 2016 «Œuvres pédagogiques» Règlement La Ville de Boulogne-Billancourt organise un Concours international de composition d œuvres à destination pédagogique

Plus en détail

Section bilingue et biculturelle français / anglais. French / English bilingual and bicultural section

Section bilingue et biculturelle français / anglais. French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue et biculturelle anglophone

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Frédéric Bednarz Natsuki Hiratsuka Sonatas for violin &piano. islands

Frédéric Bednarz Natsuki Hiratsuka Sonatas for violin &piano. islands Frédéric Bednarz Natsuki Hiratsuka Sonatas for violin &piano meti s islands Karol Szymanowski Sonata for violin and piano op.9 1. Allegro moderato... 9:53 2. Andantino tranquillo e dolce... 6:42 3. Finale

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Université de Montréal. «Autour de la musique narrative» «Les musiques de concert, de ballet et de film» Par. Teddy Leong-she

Université de Montréal. «Autour de la musique narrative» «Les musiques de concert, de ballet et de film» Par. Teddy Leong-she Université de Montréal «Autour de la musique narrative» «Les musiques de concert, de ballet et de film» Par Teddy Leong-she Composition instrumentale Faculté de musique Mémoire présenté à la Faculté de

Plus en détail

Fantaisie and Variations on "Acteon"

Fantaisie and Variations on Acteon Les Incontournables pour Trompette The Must-haves for Trumpet - Transaction Date Jean-Baptiste ARBAN for Bb Cornet Piano 938, Avenue du Dr Lefebvre - 0270 VILLENEUVE-LOUBET RCS 495 40 829 - ANTIBES - FRANCE

Plus en détail

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates

Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Appendix 1 Wording of Noumea Accord and 1999 Organic Law on Restricted Electorates Relating to local (provincial and Congress) elections Article 2.2.1 of the Noumea Accord: le corps électoral aux assemblées

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Adriana Ferreira & Yubeen Kim victorieux de cette 69 e édition avec 2 e Prix ex-æquo!

Adriana Ferreira & Yubeen Kim victorieux de cette 69 e édition avec 2 e Prix ex-æquo! FLÛTE 2014 69 e Concours de Genève 69 th Geneva International Music Competition Adriana Ferreira & Yubeen Kim victorieux de cette 69 e édition avec 2 e Prix ex-æquo! Le Jury de Flûte vient d annoncer le

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service

Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Situation des fonctionnaires recrutés après le 1er mai 2004 demande des représentants de service Dear colleagues, Please find herebelow the request of Service representatives of the Council of the European

Plus en détail

For the English version of this newsletter, click here.

For the English version of this newsletter, click here. For the English version of this newsletter, click here. Les écoles des conseils scolaires de langue française de l Ontario dépassent le cap des 100 000 élèves Selon les plus récentes données du ministère

Plus en détail

Source: Archives de l Université d Ottawa (portrait pris en 1979) Source: Archives of the University of Ottawa (photo taken in 1979

Source: Archives de l Université d Ottawa (portrait pris en 1979) Source: Archives of the University of Ottawa (photo taken in 1979 Le père Oblat Florent Brault a été professeur à l Université d Ottawa de 1948 à 1979 et est considéré comme le fondateur du Département de science économique. Il a été le directeur de ce département de

Plus en détail

Canadian Pullet Marketing Agency. I am the Vice-Chairman of Council, and my

Canadian Pullet Marketing Agency. I am the Vice-Chairman of Council, and my Opening Remarks for Public Hearing Pullet Growers of Canada April 23, 2013 9:00 a.m. Good morning ladies and gentlemen. My name is Brent Montgomery and I am the Panel Chair of this public hearing. The

Plus en détail

Safety Management System

Safety Management System Safety Management System For small ATO Implementation of SMS for small and very small ATO A specific situation Safety Management System For small ATO FTO - TRTO (AIRPLANES) Safety Management System For

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

GAZA AFFAMÉE?! GAZA HUNGRY?!

GAZA AFFAMÉE?! GAZA HUNGRY?! Parce qu une image vaut mille mots, voici une série de photos de Gaza prises postérieurement au conflit de 2009, le «camp de concentration à ciel ouvert» comme l évoquent les médias. Attention, ces images

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

I n t e r v i e w w i t h t h e I C T e x p e r t Y o u n e s G r a r : " i n A l g e r i a, 3 G c a n c o m p e t e w i t h A D S L "

I n t e r v i e w w i t h t h e I C T e x p e r t Y o u n e s G r a r :  i n A l g e r i a, 3 G c a n c o m p e t e w i t h A D S L I n t e r v i e w w i t h t h e I C T e x p e r t Y o u n e s G r a r : " i n A l g e r i a, 3 G c a n c o m p e t e w i t h A D S L " I n t e r v i e w Y o u n e s G r a r : «e n A l g é r i e, l a 3

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Contents National 5 French Reading; Context: Employability

Contents National 5 French Reading; Context: Employability Contents National 5 French Reading; Context: Employability (questions extracted from Credit past papers) Question Topic Jobs (Vincent Pernaud; radio presenter) Jobs (Marie-Laure Lesage; Concierge d hôtel

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Level 2 French, 2003

Level 2 French, 2003 For Supervisor s 2 90398 Level 2 French, 2003 90398 Read and understand written language in French in less familiar contexts Credits: Six 9.30 am Friday 28 November 2003 Check that the National Student

Plus en détail

Le duo Romanesca est né de la rencontre de deux musiciennes : Ako ITO, guitariste de renommée internationale, et Sabine MARZE, jeune mandoliniste.

Le duo Romanesca est né de la rencontre de deux musiciennes : Ako ITO, guitariste de renommée internationale, et Sabine MARZE, jeune mandoliniste. Duo Romanesca Mandoline & Guitare Sabine Marzé & Anne-Sophie Llorens LE DUO Le duo Romanesca est né de la rencontre de deux musiciennes : Ako ITO, guitariste de renommée internationale, et Sabine MARZE,

Plus en détail

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui Chapter 3, lesson 1 Has Claire switched off the lights? Yes, she has. She has already switched off the lights. Have Clark and Joe made reservation at a hotel? No, they haven t. They haven t made reservation

Plus en détail

VinetaSareika RÉPERTOIRE. Concerto. J. S. BACH Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043. S. BARBER Concerto op. 14

VinetaSareika RÉPERTOIRE. Concerto. J. S. BACH Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043. S. BARBER Concerto op. 14 VinetaSareika RÉPERTOIRE Concerto J. S. BACH Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043 S. BARBER Concerto op. 14 B.BARTOK Concerto n 1, Sz 36 L. van BEETHOVEN Concerto en ré majeur, op. 61 Triple

Plus en détail

Nom: Date: A. jouer. B. écrire. C. regarder. D. envoyer. E. surfer. F. lire. G. écouter. H. téléphoner. Salut! Ça va? Tu joues (1) ou tu regardes

Nom: Date: A. jouer. B. écrire. C. regarder. D. envoyer. E. surfer. F. lire. G. écouter. H. téléphoner. Salut! Ça va? Tu joues (1) ou tu regardes Leçon B 17A Match the words from the column on the left with the words from the column on the right. 1. un texto 2. sur Internet 3. un lecteur MP3 4. un livre de français 5. aux jeux vidéo 6. la télévision

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations. Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires

Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations. Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires C.R.C., c. 1430 C.R.C., ch. 1430

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Anglais Ses objectifs / OBJECTIVES Éduquer pour vivre ensemble -> Teaching children to live together English Instruire pour comprendre aujourd

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Strolling Through English

Strolling Through English Une baladodiffusion en anglais Ce projet consiste à proposer des ressources sonores, vidéo avec leurs documents d accompagnement pour les élèves et pour les enseignants du primaire. Pour les élèves : Des

Plus en détail

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students?

Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? Introduction Watch the introductory video to Français Interactif. Where are the UT students? As you can see from this video, Français Interactif will help you explore the French language and culture by

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Madame la Député européenne, Mesdames Messieurs, Chers Amis,

Madame la Député européenne, Mesdames Messieurs, Chers Amis, OPENING REMARKS Copyright and Counterfeit in the Digital Age June 2, 2008 9:00 AM Madame la Député européenne, Mesdames Messieurs, Chers Amis, Permettez-moi de commencer par quelques mots en français,

Plus en détail

B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity

B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity B BABOUCHKA B BABOUCHKA Depuis plus de 20 ans, Babouchka crée le reflet de votre identité, l expression de votre marque auprès

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE editions2, Paris micro-maison d édition micro-publishing house Mai 2013 - May 2013 REF. E2-001 - CUISINE GRAPHIQUE / GRAPHIC COOKING - ALICE BARROIS / BERNARD VIRET sujet

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

CINEMA FRANCAIS SUR LPB

CINEMA FRANCAIS SUR LPB CINEMA FRANCAIS SUR LPB LA RONDE Fiche n 5 Réalisateur : Roger Vadim Producteur : Roger Vadim, Jean Anhouil Avec : Denise Benoît (Yvette Guilbert), Francine Bergé (Maximilienne de Poussy), Jean-Claude

Plus en détail

Anne Queffélec, Zhu Xiao-Mei pianos

Anne Queffélec, Zhu Xiao-Mei pianos Bach et Haendel De très nombreux musiciens ont reconnu en Bach l un des plus grands compositeurs de tous les temps, un maître inégalable. Pour autant, aussi savante qu elle soit, sa musique respire une

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Henry s 'Show and Tell' school project about his pet rabbit goes horribly horribly wrong.

Henry s 'Show and Tell' school project about his pet rabbit goes horribly horribly wrong. My Rabit Hoppy A short film by Anthony Lucas Henry s 'Show and Tell' school project about his pet rabbit goes horribly horribly wrong. Made entirely by the Lucas Family in their back yard, My Rabit Hoppy

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international National Health Survey Le Luxembourg dans le contexte international Ministère de la Santé conférence de presse du 25 février 9 Présentation de l étude 2 Fiche technique Un échantillon de 484 personnes

Plus en détail

Suzanne GIRAUD Suzanne GIRAUD 1 Suzanne GIRAUD Née le 31 Juillet 1958 à Metz. Elle étudie le piano, l alto, l harmonie, l orchestration et la direction d orchestre au Conservatoire de Strasbourg, puis

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

NUDES Sales Catalog / Catalogue de vente

NUDES Sales Catalog / Catalogue de vente NUDES Sales Catalog / Catalogue de vente INTRODUCTION Réalisées à la chambre technique 4x5, les photos polaroid d Eric Ceccarini, tirées en très grand format frappent immédiatement par leur extrême cohérence.

Plus en détail

Excursions. Nous vous proposons : We offer. Mercedes Classe E Exécutive - 3 pax - 3 bags. Jaguar XJ Luxe - 3 pax - 3 bags

Excursions. Nous vous proposons : We offer. Mercedes Classe E Exécutive - 3 pax - 3 bags. Jaguar XJ Luxe - 3 pax - 3 bags Principalement composé de Mercedes Benz, tout notre parc est équipé de la géo localisation. Accompagnés par nos chauffeurs «guides», vous découvrirez la France et ces hauts lieux touristiques, à travers

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving QUALIFICATION SYSTEM - 2 ND SUMMER YOUTH OLYMPIC GAMES - NANJING 2014 FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving A. Events (5) MEN S EVENTS (2) WOMEN S EVENTS (2) MIXED EVENTS (2) 3m individual springboard

Plus en détail

New Brunswick Translated Documents Regulations. Règlement du Nouveau- Brunswick sur les documents traduits CONSOLIDATION CODIFICATION

New Brunswick Translated Documents Regulations. Règlement du Nouveau- Brunswick sur les documents traduits CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION New Brunswick Translated Documents Regulations Règlement du Nouveau- Brunswick sur les documents traduits SOR/93-9 DORS/93-9 Current to October 27, 2015 À jour au 27 octobre

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9

BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9 BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9 SYNOPSIS - BIENVENUE À F.L. offre un portrait candide des étudiants d une école secondaire

Plus en détail

Lagoon custom par CNB : une filiation naturelle et exceptionnelle. Lagoon custom by CNB: a natural but exceptional filiation.

Lagoon custom par CNB : une filiation naturelle et exceptionnelle. Lagoon custom by CNB: a natural but exceptional filiation. LAGOON CUSTOM Lagoon custom par CNB : une filiation naturelle et exceptionnelle. Lagoon custom by CNB: a natural but exceptional filiation. Lagoon, leader mondial des catamarans de croisière, fait construire

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Calculation of Interest Regulations Règlement sur le calcul des intérêts SOR/87-631 DORS/87-631 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published by the Minister

Plus en détail

Allez, viens a Poitiers!

Allez, viens a Poitiers! Allez, viens a Poitiers! La ville possède un patrimoine architectural exceptionnel, un centre ville piétonnier, des maisons anciennes à pans de bois, un jardin des plantes, un parc floral avec sa roseraie,

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

Worksheet A: School subjects, opinions and reasons. 1) Write in the French for these school subjects. Use a dictionary to help you if you need it.

Worksheet A: School subjects, opinions and reasons. 1) Write in the French for these school subjects. Use a dictionary to help you if you need it. Worksheet A: School subjects, opinions and reasons School and free time 1) Write in the French for these school subjects. Use a dictionary to help you if you need it. e) f) g) h) i) j) k) www.teachitlanguages.co.uk

Plus en détail

Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires. Supplementary Retirement Benefits Regulations

Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires. Supplementary Retirement Benefits Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supplementary Retirement Benefits Regulations Règlement sur les prestations de retraite supplémentaires C.R.C., c. 1511 C.R.C., ch. 1511 Current to December 10, 2015 À

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

LES COURS ET LES PROFS. 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration.

LES COURS ET LES PROFS. 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration. NOM DATE 1 LES COURS ET LES PROFS Vocabulaire 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration. Flore et Catherine ne sont pas américaines. Les deux filles sont françaises. Elles

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail