LIVRET DES RÉSUMÉS. 1 8 mai. au 22 mai 28 CONGRÈS ASSOCIATION INTERNATIONALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRET DES RÉSUMÉS. 1 8 mai. au 22 mai 28 CONGRÈS ASSOCIATION INTERNATIONALE"

Transcription

1 28 CONGRÈS e ASSOCIATION INTERNATIONALE de PÉDAGOGIE UNIVERSITAIRE 1 8 mai au 22 mai du 2014 LIVRET DES RÉSUMÉS

2 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire Pédagogie universitaire: Entre recherche et enseignement

3 Table des matières Mot du Président de la section Belge de l AIPU... 3 Mot du Vice-Président de la section Belge de l AIPU... 4 Mot du Président du Congrès AIPU Pédagogie universitaire: entre recherche et enseignement... 6 Membres du comité organisateur local... 8 Membres du comité scientifique... 9 Programme du Congrès de l AIPU Lundi 19 mai Conférence d ouverture Mardi 20 mai Séance académique de remise du prix Louis D Hainaut de la technologie éducative organisée conjointement par l Université de Mons et l Agence universitaire de la Francophonie Mercredi 21 mai Jeudi 22 mai Conférence de clôture Prix Jean Demal Table des matières des communications Index des auteurs ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

4 Mot du Président de la section Belge de l AIPU Chères et chers collègues, C'est avec un très grand plaisir que je vous adresse ces quelques mots à l'aube de ce Congrès de l'aipu dont la thématique générale est placée sous le signe de la rencontre de nos trois missions principales : l'enseignement nourri et fécondé par la recherche dans un esprit d'ouverture et de service à la société. Les temps changent, c'est certain, et ces changements rapides demandent dorénavant des cycles courts d'interaction entre les résultats de la recherche (et nous en sommes des acteurs) et les nécessités impératives d'une société qui cherche ses racines pour une nouvelle renaissance. Nous aussi, comme nos étudiant-e-s, nous voilà devenus "des apprenants toute la vie durant" amenés à construire ensemble les savoirs et compétences nécessaires pour l'édification d'une nouvelle société en quête d'éducation : le socio-constructivisme sort des murs de "l'école" pour étendre son réseau d'intelligence collective porté non pas tant par les outils numériques que par un sentiment d'appartenance à une Humanité numérique dont nous connaissons les premiers balbutiements. L'externalisation des savoirs et la connectivisation des relations ouvrent de nouveaux temps, de nouveaux espaces des degrés de liberté qu'il nous revient d'exploiter intelligemment. Avec les technologies, nous n'avons pas le cerveau vide, nous avons le cerveau libre (M. Serres). Les cloisonnements et spécificités excessives constituent des "ornières de l'innovation" : temps et espaces de "l'école", disjonction entre savoirs établis et compétences contextualisées, disciplines délimitées et interdisciplinarités, rôles d'enseignant et d'apprenant en mutation, structures et transversalités, internationalisation et urgences planétaires voici quelques défis que nous devrons relever ensemble. L'AIPU peut devenir cet incubateur mais, comme toute structure, notre association devra elle aussi rayonner en dehors de l'espace-temps de ce Congrès pour jeter les bases d'une communauté apprenante et encore davantage ouverte sur le monde. C'est ainsi que nos missions fondamentales, réunies de manière systémique par des savoirs, disciplinaires et pédagogiques, éclairés par la recherche tant fondamentale qu'appliquée et en interaction avec la société seront le mieux remplies. Je vous souhaite un excellent Congrès et une longue vie à l'aipu. Marcel Lebrun Président de la Section Belgique de l'aipu 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 3

5 Mot du Vice-Président de la section Belge de l AIPU Chers collègues, Chers amis, C est avec beaucoup de fierté que je vous accueille aujourd hui lors du 28 ème congrès de l AIPU à l Université de Mons pour ouvrir avec vous nos travaux pédagogiques consacrés cette année à "Pédagogie universitaire : entre enseignement et recherche". Dans un esprit d ouverture, de partage et de convivialité qui caractérise notre association, chacun d entre nous pourra s enrichir durant cette semaine dans ces domaines d actualité des pratiques pédagogiques actuelles et se questionner sur ses propres manières de travailler. Sans nul doute que chacun repartira vers son Université ou sa Haute École les bras chargés de projets à mettre en œuvre et/ou de certitudes à partager. Pour tous, l occasion de réseauter avec des collègues belges et étrangers qui partagent notre idéal pédagogique est offerte et j espère qu elle fera naître de nouvelles et fructueuses collaborations ainsi que de sincères amitiés. Avec le printemps, notre section belge a repris force et vigueur et compte au sein de son nouveau Conseil d administration de nouveaux et jeunes administrateurs dynamiques. Notre journée pédagogique organisée entre deux congrès internationaux et notre dernière réalisation, le 10>20>Trente dont nous vous reparlerons lors du congrès ont touché de nouveaux collègues et nous espérons que d autres nous rejoindront pour enrichir nos échanges et notre communauté. Notre volonté de continuer à poursuivre et à développer des projets et d affirmer notre ouverture aux Haute Écoles s affirme réellement et vous réservera de belles rencontres pédagogiques dans les mois à venir. Remerciant déjà le comité organisateur du congrès pour tous les efforts consentis à votre service et vous souhaitant d excellentes découvertes, je vous assure de ma meilleure considération. Bernard Cobut Vice-Président de la section Belge de l AIPU 4 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

6 Mot du Président du Congrès AIPU 2014 MONS 2014 Capitale francophone de la pédagogie universitaire Si le grand public sait aujourd hui que Mons sera capitale européenne de la culture en 2015, il a sans doute été moins informé du fait que Mons sera aussi, pour au moins une semaine, la capitale francophone de la pédagogie universitaire. C est grâce à l AIPU qu il en sera ainsi et qu à la fois l Université de Mons (UMONS) et les trois Hautes Ecoles du Pôle hainuyer, à savoir la Haute Ecole de la Communauté en Hainaut, la Haute Ecole Condorcet et la Haute Ecole Louvain en Hainaut, préparent, avec des collègues de l Université de Liège, depuis plus de deux ans, le 28 e Congrès de l Association internationale de pédagogie universitaire. Alors que l initiative de la candidature de Mons revient bien aux membres de l Institut d Administration scolaire (INAS) et de la Cellule facultaire de Pédagogie Universtaire de la FPSE ainsi que ceux de la Cellule de pédagogie universitaire et qualité (CPUQ) de l UMONS, il aurait été impossible de mener à bien une entreprise d une telle ampleur sans les collaborations déjà évoquées. Celles-ci préfigurent ce que pourra être le Pôle académique hainuyer au sein d un espace universitaire reconfiguré sur la base de proximités géographiques et d une volonté commune de développement régional. Le défi, celui de la mise en place du fameux «décret paysage», toutes les institutions d enseignement supérieur belges francophones vont devoir le relever dès la rentrée prochaine et s y préparent très activement, parfois avec quelques appréhensions. Il reste pourtant à espérer que ce décret n occupera pas seulement les universités, les hautes écoles, les écoles supérieures des arts et les écoles de promotion sociales d un point de vue institutionnel et que la pédagogie sera réellement au cœur des préoccupations. La participation très large au 28 e Congrès de pédagogie universitaire de l AIPU indique bien que nous avons toutes les raisons d être optimistes en la matière. Plus de 550 participants vont rejoindre Mons depuis la Belgique, mais aussi depuis la France, la Suisse, le Canada, l Algérie, la Tunisie, le Maroc, le Brésil, le Chili, la République Démocratique du Congo, le Liban, le Luxembourg, le Royaume Uni ou le Sénégal. En fait, nous avons dû nous résoudre à en limiter les inscriptions de manière à assurer un accueil à la hauteur de la réputation d une région dont chacun, j en suis certain, pourra découvrir la convivialité. Cela amènera les organisateurs des prochains congrès à réfléchir au format d une manifestation qui semble bien répondre à une nécessité, tout en lui conservant son caractère interactif et cordial. Mais la qualité d un colloque est surtout liée à la qualité des contributions qui y sont proposées et à la tenue des débats scientifiques. Ces aspects dépendent directement de chacun des participants. On ne vient pas à un colloque pour juste y présenter sa contribution on y vient pour écouter celles des collègues, en débattre et partager idées et projets. Le nombre et la qualité des propositions ont permis de construire un programme très riche comportant pas moins de 5 grandes conférences, 24 symposiums, plus de 200 communications individuelles réunies autour de thématiques telles que l accompagnement, l utilisation des technologies à des fins pédagogiques, les pratiques pédagogiques innovantes et 16 ateliers de réflexions ou de formation. Tous les ingrédients sont donc réunis pour que ce 28 e congrès réponde aux attentes de chacun. Il me reste à présent à souhaiter, au nom de toute l équipe d organisation et de tous les collègues impliqués dans celle-ci, un très bon colloque à toutes et tous. Marc Demeuse Professeur ordinaire Université de Mons 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 5

7 Pédagogie universitaire: entre recherche et enseignement Depuis quelques dizaines d années, l Université se trouve confrontée à une multitude de défis à relever. Parmi ceux-ci, notons : Une massification de l enseignement avec comme corollaire une forte hétérogénéité des publics Un nombre élevé d échecs et d abandons malgré la mise en place de dispositifs structurels de promotion de la réussite Une tension permanente entre démocratisation de la formation et sélection, entre égalité des chances et inégalité de moyens Etc. Ces constats et bien d autres encore ont été à la base des questionnements lors des précédents congrès de l Association Internationale de Pédagogie Universitaire. La dernière édition du congrès, résolument tournée vers l avenir, s est d ailleurs intéressée à définir «l Université de demain» entendue comme lieu de savoir, d apprentissage, de transition et d alternance. A la lumière des avancées du précédent colloque, il apparait pertinent de poursuivre la démarche de questionnement et de considérer l enseignement supérieur comme lieu de rencontre entre l enseignement et la recherche. Sans occulter un troisième volet qui donne toute sa dimension à l enseignement et la recherche : la mission de Service à la Société dévolue à l enseignement supérieur. Pour quelles valeurs, pour quelle société formons nous, cherchons nous, ici et ailleurs? Cette triangulation qui se nourrit mutuellement sera donc au cœur de nos travaux et de nos interrogations. La première portera sur les enseignements fondamentaux à mettre en place dans une perspective de formation des étudiants à la recherche en distinguant les objets directement issus de la recherche de ceux nécessaires à la mise en place d une démarche de recherche. La deuxième interrogation concerne l apport de la recherche en ce qui concerne les enseignements, d une part, en ce qui concerne l intégration des nouveaux savoirs d autre part, au niveau de ce qu elle apporte en termes de connaissances pédagogiques et/ou didactiques dans le cadre de l enseignement supérieur. La troisième question porte sur la prise en considération de la recherche en tant que vecteur d enseignement et d opportunités d apprentissage. Finalement, la dernière question s intéresse au lien existant entre les dimensions de recherche, d enseignement et de service à la société. Quels enseignements de/pour la recherche? La formation à la recherche, à ses fondements et à ses différentes orientations constituent l un des axes de la formation de futurs professionnels dans de nombreuses disciplines. Les communications s inscrivant sous cet intitulé aborderont deux axes : tantôt la manière selon laquelle l enseignement de la recherche s élabore au sein des cursus d enseignement supérieur, tantôt la manière selon laquelle s opère la sélection des enseignements jugés nécessaires à la réalisation et la mise en place de dispositifs de recherche A titre d exemple, les communications relatives à ce champ peuvent cibler l une des questions suivantes : Le statut octroyé aux résultats issus de la recherche, notamment dans le cadre de la réalisation des stages et/ou des mémoires ; Les dispositifs de formation et d encadrement des activités de recherche par les étudiants (les mémoires, les TFE, etc. La place occupée par les enseignements de nature méthodologique ou épistémologique La place octroyée dans les curricula, les référentiels et les programmes d étude à l enseignement de la recherche 6 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

8 Quelles recherches sur/pour les enseignements? Si, classiquement, la recherche prend forme et s élabore au sein de chaque discipline d orientation scientifique, l objet de celle-ci peut également s appliquer à l enseignement des disciplines elles-mêmes. En effet, depuis quelques dizaines d années, à un intérêt pour une pédagogie dite universitaire est venu se greffer un domaine de recherche consacré à la recherche en pédagogie universitaire. Les objectifs fondamentaux de ce type de recherche visent à questionner l enseignement supérieur en ce qui concerne son efficacité, sa pertinence, sa cohérence, et à en retirer une connaissance pédagogique et/ou didactique améliorant la qualité des enseignements A titre d exemple, les communications relatives à ce thème peuvent cibler l un des sujets suivants : L accueil et l encadrement des étudiants primo-arrivants La pertinence des technologies utilisées Les activités de remédiations et d aide à la réussite L organisation et le questionnement d un dispositif de formation L impact de l évaluation des enseignements par les étudiants Les liens entre formation et profil de compétences professionnelles Quels enseignements par la recherche? Si la mise en place d une démarche de recherche constitue en elle-même une finalité de production de connaissances, elle peut également consister en un excellent vecteur et moyen d enseignement. Que cette démarche prenne, comme point d entrée, la confrontation des étudiants à un objet externe, par le biais d expérimentation, ou qu elle se rapporte à un questionnement auto centré, d une pratique par exemple, la démarche de recherche, outre le développement de compétences directement liées à un champ disciplinaire, permet l acquisition de compétences transversales et transdisciplinaires. A titre d exemple, les communications relatives à ce thème peuvent cibler l un des sujets suivants : La mise en œuvre et la cohérence des dispositifs de recherche par les étudiants (expérimentation, manipulation, observation ) ; Le statut et le rôle des activités de recherche centrées sur l apprenant et visant, notamment, le développement de l identité professionnelle (portfolio, écrit réflexif, journal de bord ) ; L exploitation des travaux de recherche dans le cadre de la formation doctorale. Recherche, enseignement et service à la société : une triangulation à questionner. L Enseignement Supérieur est un service public financé en grande partie par le contribuable qui peut dès lors en attendre des effets sur le système. Ce quatrième axe se propose de (re)questionner ces deux missions de recherche et d enseignement au regard des profondes évolutions qui traversent nos sociétés. Chercher, innover pour former quel type d hommes? Quelle est l utilité sociale de la recherche? Qui sert-elle : le pouvoir subsidiant, les administrations nationales et internationales, les acteurs de terrain, etc.? Qu en est-il des recherches qui s inscrivent dans un autre cadre comme les mouvements pédagogiques militants? Etc. A titre d exemple, les communications relatives à ce thème peuvent cibler l un des items suivants : La place du questionnement sociopolitique dans l enseignement supérieur, l ouverture au monde associatif, au monde marchand et non marchand Les liens entre recherche et les attentes des acteurs de terrain, statut et rôles des recherches collaboratives, influence de l Université dans le développement de nouvelles structures comme l université des aînés, les formations continuées, etc. La question de la diffusion des recherches scientifiques auprès des acteurs de premières lignes, du grand public, 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 7

9 Membres du comité organisateur local Marc Demeuse (Président) Professeur INstitut d Administration Scolaire - Université de Mons (UMONS) Marie-Claire Dieu Chef de travaux Cellule des relations extérieures - Haute Ecole de la Communauté française en Hainaut (HECFH) Frédérique Artus Chef de service. Conseillère en pédagogie universitaire Cellule de Pédagogie Universitaire et Qualité - Université de Mons (UMONS) Vincent Cappeliez Directeur de la Catégorie pédagogique Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa) Gérard Godfraind Directeur de la Catégorie pédagogique Haute Ecole Provinciale de hainaut (HEPH) - Condorcet Dorothée Kozlowski Conseillère en pédagogie universitaire et qualité Cellule de Pédagogie Universitaire et Qualité - Université de Mons (UMONS) Bruno De Lièvre Professeur Pédagogie Générale et médias Educatifs - Université de Mons (UMONS) Fanny Merchez Technicienne INstitut d Administration Scolaire - Université de Mons (UMONS) Arnaud Dehon Assistant INstitut d Administration Scolaire - Université de Mons (UMONS) Dominique Lafontaine Professeur Analyse des systèmes et pratiques d enseignement - Université de Liège (ULG) Xavier Dejemeppe Maitre-assistant, psychopédagogie Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHA) - Catégorie Pédagogique site de Loverval Anne Sénécal (coordinatrice) Secrétaire INstitut d Administration Scolaire - Université de Mons (UMONS) Alain Delbecq Directeur de catégorie pédagogique Haute Ecole de la Communauté française en Hainaut (HECFH) Gaëtan Temperman Assistant Pédagogie Générale et médias Educatifs - Université de Mons (UMONS) Michel Delhaxhe Conseiller pédagogique Service Guidance-Etude Administration de l Enseignement et des Etudiants- Université de Liège (ULG) Antoine Derobertmasure Premier assistant Cellule Facultaire de Pédagogie Universitaire - Université de Mons (UMONS) Benoit Vanschoebeke Informaticien INstitut d Administration Scolaire - Université de Mons (UMONS) Jean-Marc Vifquin Coordinateur Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHA) - Leuze 8 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

10 Membres du comité scientifique Président : Thierry Karsenti Coordinateur : Antoine Derobertmasure Frédérique Artus Université de Mons (UMONS), Belgique Marie Beillet Université de Mons (UMONS), Belgique Alain Delbecq Haute Ecole de la Communauté française en Hainaut (HECFH), Belgique Marc Demeuse Université de Mons (UMONS), Belgique Sami Bellalah Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul, Tunisie Marc Blondeau Haute Ecole Galilée, Belgique Joelle Demougeot Université de Bourgogne, France Brigitte Denis Université de Liège (ULG), Belgique Vincent Cappeliez Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa), Belgique Ghislain Carlier Université catholique de Louvain (UCL), Belgique Mohamed Ali Chelly Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul, Tunisie Abdelatif Chiadli Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc Eric Depiereux Université de Namur (UNamur), Belgique Christian Depover Université de Mons (UMONS), Belgique Antoine Derobertmasure Université de Mons (UMONS), Belgique Jean-François Desbiens Université de Sherbrooke, Canada Pierre François Coen Université de Fribourg, Suisse Pascal Detroz Université de Liège (ULG), Belgique Modibo Coulibaly Université Abdou Moumouni, Niger Michel Coupremanne Haute Ecole Leonard de Vinci, Belgique Marie-Claire Dieu Haute Ecole de la Communauté française en Hainaut (HECFH), Belgique Philippe Emplit Université libre de Bruxelles (ULB), Belgique Amaury Daele Université de Fribourg, Suisse Aziz Ettahir Université Mohammed V Agdal, Rabat, Maroc Myriam De Kesel Université Catholique de Louvain (UCL), Belgique Bruno De Lièvre Université de Mons (UMONS), Belgique Mariane Frenay Université catholique de Louvain (UCL), Belgique François Georges Université de Liège (ULG), Belgique Arnaud Dehon Université de Mons (UMONS), Belgique Laetitia Gérard Université de Lorraine, France Xavier Dejemeppe Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa), Belgique Jean François Giret Université de Bourgogne, France 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 9

11 Gérard Godfraind Haute Ecole Provinciale de Hainaut-Condorcet (HEPH Condorcet), Belgique Abdelali Kaaouachi Université Mohamed Premier, Maroc Jean-Paul Pinte Université Catholique de Lille, France Jim Plumat Université de Namur (UNAMUR), Belgique Sabien Kahn Université libre de Bruxelles (ULB), Belgique Nadine Postiaux Université libre de Bruxelles (ULB), Belgique Sacha Kiffer Universilté de Lorraine, France Mariane Poumay Université de Liège (ULG), Belgique Dorothée Kozlowski Université de Mons (UMONS), Belgique Marc Labeeu Haute Ecole Galilée, Belgique Marcel Lebrun Université catholique de Louvain (UCL), Belgique Elie Rafidinarivo Ecole Normale Supérieure. Univ. d'antananarivo., Rép de Madagascar Benoît Raucent Université catholique de Louvain (UCL), Belgique Christine Renotte Université de Mons (UMONS), Belgique Laurent Leduc Université de Liège (ULG), Belgique Marc Romainville Université de Namur (UNamur), Belgique Francisco Loiola Université de Montréal, Canada Gaetan Temperman Université de Mons (UMONS), Belgique Mohamed Maiga Université de Bamako, Mali Eric Uyttebroeck Université libre de Bruxelles (ULB), Belgique Sonia Mankai L institut supérieur des études technologiques de Nabeul (ISET), Tunisie Chelly Mohamed Ali Pépinière Nabeul Elan Technologique, Tunisie Catherine Van Nieuwenhoven Université catholique de Louvain (UCL), Belgique Dominique Verpoorten Université de Liège (ULG), Belgique Sophie Morlaix Université de Bourgogne, France Cécile Moucheron Université libre de Bruxelles (ULB), Belgique Jean-Marc Vifquin Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa), Belgique Jose-Luis Wolfs Université Libre de Bruxelles (ULB), Belgique Frédéric Nils Université Saint-Louis - Bruxelles (FUSL), Belgique Bernadette Noel Université catholique de Louvain - Mons (UCL Mons), Belgique Philippe Parmentier Université catholique de Louvain (UCL), Belgique ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

12 Programme du Congrès de l AIPU 2014 Dimanche 18/ Lundi 19/05/2014 Mardi 20/05/2014 Mercredi 21/05/2014 Jeudi 22/05/2014 8h00 17h00 Inscription / Information 8h00 17h00 Inscription / Information Inscription / Information Inscription / Information Conférence d ouverture Conférence 2 9h00 10h30 Les technologies en pédagogie universitaire: Tendances passées, actuelles et futures Thierry Karsenti Session 3 Session 6 Vulgarisation et médiatisation scientifique Pierre-François Coen Laure Endrizzi 10h30 11h00 Pause café Pause café Pause café Pause café Conférence 1 Qu enseigne la recherche aux enseignants? Des bonnes pratiques au praticien compétent Olivier Maulini 11h 12h30 Conférence 1 bis Du diplômé savant au professionnel compétent? Analyse d une rupture paradigmatique à partir de l évolution de la «pédagogie» «médicale» Jean Jouquan Florence Parent Session 4 Session 7 Session 8 12h30 14h00 14h00 15h30 15h h00 17h30 Inscription Information 15h00 19h00 Pause déjeuner Session 1 Prix Louis D Hainaut 2014 Pause déjeuner 14h00 Visite culturelle Sur réservation Atelier 10/20/30 AIPU Belgique Pause déjeuner Assemblée générale Associations sectionnelles Pause déjeuner Session 9 Pause café Pause café Pause café Pause café Session 2 Session 5 Assemblée générale Association internationale Conférence de clotûre La démocratisation de l enseignement supérieur et ses conséquences sur le métier d universitaire Georges Felouzis 18h00 - Cocktail de bienvenue 19h00 Soirée festive (sur réservation) 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 11

13 Lundi 19 mai 2014

14 Lundi 19 mai 2014 Lundi 19 mai 2014 Horaire Activités 8h00 17h00 9h00 10h30 10h30 11h00 Inscription / Information 8h00 17h00 Conférence d ouverture Les technologies en pédagogie universitaire: Tendances passées, actuelles et futures Thierry Karsenti Pause café 11h00 12h30 12h30 14h00 Conférence 1 Qu enseigne la recherche aux enseignants? Des bonnes pratiques au praticien compétent Olivier Maulini Conférence 1 bis Du diplômé savant au professionnel compétent? Analyse d une rupture paradigmatique à partir de l évolution de la «pédagogie» «médicale» Jean Jouquan Florence Parent Pause déjeuner 14h00 15h30 Session 1 15h Pause Café 16h00 17h30 Session 2 18h00 - Cocktail de bienvenue 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 13

15 Lundi 19 mai 2014 Lundi 19 mai h00 10h30 Amphithéâtre Van Gogh Conférence d ouverture Les technologies en pédagogie universitaire: Tendances passées, actuelles et futures Thierry KARSENTI, M.A., M.Ed., Ph.D. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation Thierry Karsenti, M.A., M.Ed., Ph.D., est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l information et de la communication en éducation. Il occupe un poste de professeur titulaire et dirige le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) à l Université de Montréal. Ses réalisations et innovations technopédagogiques en formation des maîtres ont été reconnues aux niveaux national et international : Prix de la Canadian association for graduate studies pour l innovation, Apple Distinguished Educator, Prix Merlot, Prix du ministre de l Éducation (à deux reprises), Prix Hommage du Gouvernement du Québec, Prix d excellence en conception pédagogique de l Association canadienne d éducation à distance, Prix PEDAGOGICA- RESCOL pour l innovation pédagogique en intégration des TIC, Prix quinquennal d Excellence en enseignement. L objectif de cette conférence est de brosser un portrait des tendances passées, actuelles et futures des technologies en pédagogie universitaire. Nous chercherons aussi à montrer comment la recherche a pu, de façon timide parfois, baliser ces tendances. Il sera notamment question des premiers cours enrichis par la technologie, des cours dits hybrides, des formations à distance, et évidemment des MOOCs qui représentent pour plusieurs l une des plus importantes innovations des dernières années. Certaines modes pédagogiques comme la classe inversée, l usage des tablettes tactiles, le mobile learning, l adaptive learning ou encore le learning analytics seront aussi abordés. Il sera enfin question des avantages et des défis inhérents à la présence des technologies en pédagogie universitaire, toujours en lien avec les résultats de recherche ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

16 Lundi 19 mai 2014 Lundi 19 mai h00 12h30 Amphithéâtre Van Gogh Qu enseigne la recherche aux enseignants? Des bonnes pratiques au praticien compétent Olivier MAULINI Université de Genève - Faculté de psychologie et des sciences de l éducation Laboratoire Innovation Formation Education (LIFE) Olivier MAULINI est professeur associé à l Université de Genève (Faculté de psychologie et des sciences de l éducation) dans le domaine 'Analyse du métier d'enseignant'. Il est responsable du Laboratoire de recherche Innovation- Formation-Éducation (LIFE) et intervient dans la formation des enseignants primaires et secondaires, des directeurs d'établissement et des formateurs d'enseignants. Ses recherches portent sur les pratiques pédagogiques et les institutions scolaires, le travail, le métier et la formation des enseignants, les rapports entre savoirs, école et société. Enseigner est-il un art ou une science? C est plus simplement un travail, en partie normé de l extérieur, en partie improvisé en situation. Le métier d instruire a ses règles et ses traditions, mais aussi ses problèmes, ses incertitudes, ses questions. Il a historiquement consisté à placer l élève ou l étudiant sous l autorité d un professeur plus ou moins savant, mais ce professeur est aujourd hui fréquemment sommé de rendre des comptes, de se montrer non seulement érudit et honnête, mais aussi clair, pertinent, convaincant, juste, efficace, lucide, bref, compétent. Que savons-nous de toutes ces qualités? Qu en dit la recherche en éducation? Peut-elle contribuer à les formaliser et les former? A-t-elle quelque chose, en somme, à enseigner aux enseignants? Oui et non, c est la difficulté. D abord oui, parce que l observation scientifique prouve que toutes les pratiques ne se valent pas, que certaines d entre elles sont efficaces, d autres moins, quelques-unes même contre-productives vis-à-vis du but qu elles se fixent Ensuite non, parce qu un but peut toujours se discuter (ou au contraire être tu), et qu une bonne pratique menant au mauvais objectif n est guère à recommander... Donc à nouveau oui, car si la légitimité d une pratique dépend de critères complexes et socialement controversés, les sciences de l éducation étudient aussi les effets des discours, des idéologies, des conflits de valeurs et de rationalités sur les enseignants, leurs manières de travailler et de faire ou non de l effet en travaillant. Au final, peut-être que le professeur n a ni à recevoir de leçons, ni à en donner exclusivement : sa compétence est dialogique et interactive, elle se juge autant aux techniques qu il maîtrise qu à l éthique réflexive qu il incarne en travaillant. 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 15

17 Lundi 19 mai 2014 En partant de la controverse pédagogique relative à l identification et la diffusion des «bonnes pratiques», on peut ainsi montrer successivement : 1. Ce que la recherche prétend nous apprendre à propos de ces pratiques. 2. Comment les résultats de cette recherche sont recyclés, respectivement dans le débat public, dans les réformes scolaires et dans la formation des enseignants. 3. Quel est l effet de ce triple recyclage sur les pratiques, finalement. On s aperçoit alors que l efficacité véritable a un coût, et que prescrire sans précautions de bonnes méthodes est certes moins complexe, moins long et moins cher, mais aussi moins rentable et moins durable que former patiemment des praticiens compétents, en partant de l état de l art et en l interrogeant progressivement du dehors et du dedans ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

18 Lundi 19 mai 2014 Lundi 19 mai h00 12h30 Amphithéâtre Marie Curie Du diplômé savant au professionnel compétent? Analyse d une rupture paradigmatique à partir de l évolution de la «pédagogie» «médicale» Florence PARENT Ecole de santé publique, Université libre de Bruxelles, Centres de recherche «Approches sociales de la santé» et «Politiques et systèmes de santé». Bruxelles (Belgique) Département médical, Médecins sans frontières (MSF, Bruxelles) Jean JOUQUAN Faculté de médecine, Université de Bretagne occidentale, Equipe d accueil EA 4686 «Ethique, professionnalisme et santé». Brest (France) Contexte : La formation initiale en santé reste aujourd hui largement organisée selon une architecture dite «flexnérienne», elle-même d obédience «humboldtienne», qui attribue une primauté aux savoirs issus de la recherche. Un tel modèle entretient, de fait, une subordination épistémologique des sciences cliniques aux sciences «fondamentales» et notamment, parmi celles-ci, aux sciences biologiques. Dans le même temps, en lien avec l influence de plusieurs courants, notamment éducationnels, professionnels, économiques et politiques, les institutions d enseignement supérieur sont questionnées au regard de leur capacité à former des professionnels de santé compétents, volontiers formulée comme une nouvelle injonction devant se substituer au mandat historique de la formation de diplômés savants. Problématique : Dans ce contexte, il s agit de clarifier les termes et les enjeux de ce qui constitue une authentique rupture paradigmatique, puisqu il s agit de redéfinir la nature de l objet des activités d enseignement et d apprentissage (questionnement ontologique), d en identifier la généalogie, les prescripteurs et les déterminants (questionnement épistémologique) et, in fine, d examiner les conditions de sa «transmission» (questionnement méthodologique). 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 17

19 Lundi 19 mai 2014 Développements : Au plan ontologique, la substitution des pratiques professionnelles aux savoirs disciplinaires en tant que source originelle permettant de construire l objet d enseignement et d apprentissage en formation professionnelle conduit à re-questionner la finalité de la médecine, qui n est pas la santé mais la personne, et à élargir la conception bio-psycho-sociale d un problème de santé à sa dimension anthropologique. Epistémologiquement, à partir d une approche systémique des pratiques professionnelles centrée sur une analyse du «quoi» et du «comment soigner?», il s agit d élaborer un construit du «quoi enseigner et quoi apprendre?», qui accepte la complexité. Dans un modèle de causalité circulaire et plurielle, plutôt que linéaire et univoque, plusieurs déterminants ou prescripteurs de l objet d enseignement et d apprentissage peuvent être identifiés. Les uns relèvent du contexte dans le cadre duquel les dispositifs d enseignement et d apprentissage sont à développer (finalités en santé ; déterminants institutionnels, environnementaux, démographiques et sociaux, ou professionnels). Les autres relèvent de déterminants éducationnels et individuels (facteurs prédisposants : représentations, attitudes, croyances, perceptions, connaissances, valeurs, identités, sens, etc. ; facteurs capacitants : aptitudes, capacités, habiletés, estime de soi, etc. ; facteurs renforçants : modèles de rôle, influence des pairs, rétro-action, etc.). Enfin, au plan méthodologique, il devient nécessaire d articuler, d une part un travail de traduction didactique, qui puise notamment ses influences dans le champ de la didactique professionnelle, des sciences du travail, de la sociologie et de la psychologie des organisations, d autre part un travail de transposition pédagogique, qui emprunte ses principes directeurs aux sciences de l apprentissage et à la sociologie de l éducation. Discussion et conclusion : Un examen critique de nouveaux dispositifs curriculaires et pédagogiques, tels que ceux qui appliquent les principes et les formats de l apprentissage par problèmes ou par projets, ou plus récemment ceux recourant à la simulation, permet d en cerner les enjeux, les promesses et les limites, au regard à la fois de dimensions didactiques, pédagogiques et éthiques. Des développements à l œuvre dans d autres secteurs professionnels, mais aussi déjà dans le secteur de la santé, conduisent à considérer que les risques d une instrumentalisation et d une dénaturation réductrice des finalités visées dans le cadre de l approche par compétences ne peuvent pas être sous-estimés. Ainsi, il ne s agit pas seulement d évoluer du paradigme positiviste vers le paradigme constructiviste. Dans une perspective sociétale, il s agit aussi d examiner les conditions d une transformation démocratique, et de convoquer pour cela les prémisses de la théorie critique. Quelques références : Parent, F & Jouquan, J. (Dir.) (2013). Penser la formation des professionnels de santé. Une perspective intégrative. Bruxelles : De Boeck, Jouquan, J, Parent, F, Audetat, M-C. (2013). Des analogies entre le raisonnement médical et l évaluation formative. Revue Française de Linguistique Appliquée, 13: Parent, F, Jouquan, J, De Ketele, J-M. (2013). CanMEDS and other «Competency and outcome-based approaches» in medical education: clarifying the ongoing ambiguity. Advances in Health Sciences Education, 18: Jouquan, J. (2009). L évaluation de la qualité des formations : au-delà des chiffres. In : Bédard D, Béchard J-P (Dir.). Innover dans l enseignement supérieur. Paris: PUF: Jouquan, J. et Bail, P. (2003). A quoi s engage-t-on en basculant du paradigme d enseignement vers le paradigme d apprentissage. Pédagogie Médicale, 4 : Nguyen, DQ, Blais, JG. (2007). Approche par objectifs ou approche par compétences? Repères conceptuels et implications pour les activités d enseignement, d apprentissage et d évaluation au cours de la formation clinique. Pédagogie Médicale, 8: Parent, F, Baulana, R, Kahombo, G, Coppieters, Y, Garant, M, De Ketele, JM. (2011). A comprehensive competence-based approach in curriculum development : expériences from African and European contexts. Health Education Journal, 70(3): ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire

20 Lundi 19 mai 2014 Lundi 19 mai 2014 Session 1 & 2 14h00 17h30 Auditoire 2 Haute Ecole Provinciale de Hainaut - Condorcet Activité des enseignants-chercheurs et accompagnement par la recherche Communication Symposium Long 160 Organisateurs Thématique Emmanuelle Annoot et Nicole Rege Colet Quelles recherches sur/pour les enseignements? Accompagnement pédagogique - développement professionnel - entrée dans le métier Texte de cadrage De quelle manière les enseignants-chercheurs développent-ils et exercent-ils leurs activités d enseignement? Quelle place occupe la recherche dans la maîtrise des dimensions pédagogiques de leur métier? Au cours de l action, c est-à-dire lors de l élaboration de dispositifs de formation et de pratiques pédagogiques au sein d une institution qui formule des demandes (Knight, Tait & Yorke, 2006)? Au cours de leur développement professionnel, c est-à-dire dans la manière dont ils se transforment «au fil de l activité» (Wittorski, 2009)? Les recherches pluridisciplinaires sur l analyse du travail en France accordent une faible importance aux travaux sur les enseignants du supérieur et encore moins aux analyses comparées. Et pourtant, dans une université qui a connu de fortes mutations, la question du développement professionnel des universitaires passe par une meilleure connaissance de leurs activités, du sens qu ils y accordent, de manière à proposer des réponses sous forme d activités de formation ou de conseil-accompagnement. La recherche en sciences de l éducation a un rôle à jouer dans ce sens. L objet du symposium sera d explorer comment les enseignants-chercheurs pensent l articulation entre recherche et pratiques à partir de leurs expériences d accompagnement. Le terme d accompagnement prend ici un double sens. Il concerne non seulement les pratiques qui misent sur l activité de l étudiant, mais aussi les pratiques qui reposent sur des coopérations entre chercheurs et praticiens dans la mise en œuvre du travail pédagogique. Deux communications analyseront la manière dont les pratiques d accompagnement des étudiants modifient le regard que portent les universitaires sur les dimensions de leur métier et contribuent au développement d une posture réflexive (Perrenoud, 2001). Trois communications présenteront des dispositifs s inscrivant dans la perspective du développement professionnel des enseignants-chercheurs. La présence de collègues brésiliens ouvrira des perspectives d approches comparées. 28 ème Congrès de l'association internationale de pédagogie universitaire 19

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

DESCRIPTION DES CONFÉRENCES

DESCRIPTION DES CONFÉRENCES DESCRIPTION DES CONFÉRENCES L innovation pédagogique dans l enseignement aux adultes et la réalité de demain du 31 octobre au 2 novembre 2012 à l Université de Moncton HAROLD JARCHE Les raisons de l innovation

Plus en détail

Bienvenue à l UCL, dans une

Bienvenue à l UCL, dans une Bienvenue à l UCL, dans une des 9 universités de la Communauté française des 3300 universités de l Union européenne des 4000 universités européennes (4194 aux USA) des 17000 universités dans le monde Bologne

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

L analyse des pratiques : une démarche facilitatrice pour la construction et l évolution de l identité professionnelle... 4

L analyse des pratiques : une démarche facilitatrice pour la construction et l évolution de l identité professionnelle... 4 FICHES TECHNIQUES La carrière de l'enseignant : comment durer dans le métier? Comment optimiser les ressources des professeurs expérimentés? Usure, adaptation, épreuves et ressources.... 3 L analyse des

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master 120 en études européennes Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master Année académique 2013-2014 Les institutions partenaires

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education formation communication de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie, psychanalyse de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS

PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS PROFESSEUR DES ÉCOLES PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS Éric SEGOUIN Denis BASCANS Une méthode et un outil d aide à la conception et à la programmation de séquences d enseignement pour l école primaire

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Evaluation des cursus «Information & Communication» 2009-2010

Evaluation des cursus «Information & Communication» 2009-2010 Evaluation des cursus «Information & Communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Catholique de Louvain (UCL) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président Mme Martine SIMONIS,

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile Section : Bachelier en Automobile Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Bernadette Charlier Université de Fribourg (Suisse) Bernadette.charlier@unifr.ch Notre contribution présente et discute

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES www.usaintlouis.be Une université au cœur de Bruxelles p.1 Des faits et des chiffres p.2 Recherche p.3 Conférences p.3 Enseignement et langues p.4 Bibliothèque p.6 Publications

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE N 93 FOUCTEAU Béatrice, L HEUDÉ Sylvie, ROGER Annie [IUFM Poitou-Charentes, Site de la Vienne] COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE GROUPE DE RECHERCHE-ACTION-FORMATION

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Distribution, mention management et gestion de rayon de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

+&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - & % " + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<&

+&- / + + & 5 + +!6&5 &!& + - & %  + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<& $ %!&&'!%!((%!"# ) "!%* +,,' +* '!! -&!* &!#,,+.+!!.!%!!"* %!%! #. &'!%!!!"* %! %#. &'!%!!!"* %! %# -/ -,&0112 2 2 3(.-3! "# $%& ' ( % )%%& * + ",--. " /+#& 0 /123 14& +&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - &

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

MEMOS en français : Cadre général du programme

MEMOS en français : Cadre général du programme MEMOS en français : Cadre général du programme Octobre 2012 Septembre 2013 N.B. : Bien que seules les dénominations masculines soient utilisées dans ce document, les dénominations féminines sont systématiquement

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité?

Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité? L éducation physique à l école : Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité? Avril 2009 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

L évaluation des programmes d Information et Communication par l AEQES

L évaluation des programmes d Information et Communication par l AEQES L évaluation des programmes d Information et Communication par l AEQES Eva JAROSZEWSKI, Agence pour l évaluation de la qualité de l enseignement supérieur [AEQES] Bruxelles, 9 février 2012 Etats Généraux

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

Utilisation d une tablette numérique dans le développement des compétences et réflexives d enseignant-e-s en formation

Utilisation d une tablette numérique dans le développement des compétences et réflexives d enseignant-e-s en formation Utilisation d une tablette numérique dans le développement des compétences et réflexives d enseignant-e-s en formation Maud Foerster 1, Pierre-François Coen 1 1 Service Recherche & Développement, Haute

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Accompagnement des managers : la solution coaching

Accompagnement des managers : la solution coaching Accompagnement des managers : la solution coaching Dans sa circulaire DGOS/RH4/2013/295 du 19 juillet 2013, la Ministre des Affaires sociales et de la santé indique les axes et actions prioritaires à mettre

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Le Master FC en e-learning. Jean-Guy BERNARD, Directeur Général EM Normandie

Le Master FC en e-learning. Jean-Guy BERNARD, Directeur Général EM Normandie Master de l École de Management de Normandie par la voie de la Formation Continue en e-learning Diplôme visé Bac+5 Grade de Master Objectifs du programme Développer des compétences opérationnelles dans

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Université Paris-Dauphine

Université Paris-Dauphine Université Paris-Dauphine MBA Management Risques et Contrôle Responsabilité et management des performances L Université Paris-Dauphine est un établissement public d enseignement supérieur et de recherche,

Plus en détail

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P)

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Plan de la présentation I. Contexte français II. Contexte international III. Le processus IV.

Plus en détail

MEMOS en français : Cadre général du programme

MEMOS en français : Cadre général du programme MEMOS en français : Cadre général du programme Octobre 2014 Septembre 2015 N.B. : Bien que seules les dénominations masculines soient utilisées dans ce document, les dénominations féminines sont systématiquement

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC)

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) Appel à projets Numérique éducatif 2014 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) 1. CONTEXTE Les cours en ligne ouverts et massifs (CLOMs, en anglais

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Executive Master en Communication et Politique européennes

Executive Master en Communication et Politique européennes Executive Master en Communication et Politique européennes Executive Master en Communication et Politique européennes L Europe au quotidien Edito - l Europe au quotidien P.5 10 maîtres atouts P.6 Le créneau

Plus en détail

Section 1. Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant?

Section 1. Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant? Section 1 Qu est-ce que la réussite à l'université d un étudiant? Dieudonné Leclercq et Philippe Parmentier Réussir la première année est un défi majeur pour tout étudiant qui entame des études supérieures

Plus en détail

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE «FUTURE OF E-LEARNING IN LEBANON: LAUNCHING THE DEBATE» Notre Dame University Louaize, le 28 mai 2015 1 Le Livre Blanc sur le numérique éducatif

Plus en détail

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION (BAC+6, +7, +8 480 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou

Plus en détail

POSTURE PROFESSIONNELLE ENSEIGNANTE EN QUESTION?

POSTURE PROFESSIONNELLE ENSEIGNANTE EN QUESTION? N 372 LAMEUL Geneviève 1 POSTURE PROFESSIONNELLE ENSEIGNANTE EN QUESTION? Le développement croissant de l usage des technologies perturbe l école dans son organisation interne, dans son rapport à la société,

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils

Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Systèmes d information, méthodes et outils Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières

La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières La recherche en sciences infirmières : du baccalauréat en soins infirmiers au doctorat en sciences infirmières M.Th Celis HELHO Tournai N.Jacqmin HERS - Libramont M.Gobert PRISCI - UCL Science infirmière

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION DES TRANSPORTS ET LOGISTIQUE D ENTREPRISE

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION DES TRANSPORTS ET LOGISTIQUE D ENTREPRISE PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION DES TRANSPORTS ET LOGISTIQUE D ENTREPRISE Une formation aux couleurs de la HELHa L'enseignement de la Haute École Louvain en Hainaut donne une place centrale

Plus en détail

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique?

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Formation et pratiques d enseignement en questions Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Abdel-Jalil AKKARI 1, (HEP-BEJUNE) et Sylvain RUDAZ (IFMES) Elément structurel des nouvelles

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail