L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012"

Transcription

1 L ostéopathie PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO ISFI Bayonne Septembre

2 PLAN Définition Un peu d histoire L ostéopathie aujourd hui Le cadre législatif Les différentes approches Pour qui, pour quoi? La dysfonction ostéopathique Conclusion 2

3 DEFINITIONS La santé (OMS): «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité» Ostéopathie : «L'ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé.» 3

4 DEFINITIONS Médecine visant à traiter le patient dans sa globalité corps-psychisme-spiritualité Médecine reconnaissant l organisation hiérarchique du corps humain organisé en unité de complexité croissante de la cellule à la personne 4

5 DEFINITIONS Dans le GLOSSARY of OSTEOPATHIC TERMINOLOGY réédité en 1997: «l ostéopathie est une philosophie concernant les soins de santé et un véritable art».cette philosophie repose sur le concept de l intégrité et l harmonie qui existent,chez tous les êtres vivants, entre la structure (anatomie) et la fonction (physiologie) 5

6 Un peu d histoire HIPPOCRATES : 460 av JC 377 av JC; concepteur de la médecine occidentale DESCARTES : ; séparation corps/esprit, puis unité du corps 6

7 Un peu d histoire Dr Andrew Taylor STILL : chirurgien, fondateur de l ostéopathie Le corps est une unité La Structure gouverne la Fonction et inversement Le corps est capable d auto-guérison La règle de l artère est suprême 7

8 Un peu d histoire John Martin LITTLEJOHN : Divergences avec Still sur l enseignement. la science médicale doit faire partie du cursus William G. SUTHERLAND : Recherches sur la mobilité des os du crâne 1946 : création de l association d ostéopathie crânienne 8

9 Un peu d histoire Pr Irvin M. KORR : ; médecin physiologiste Aspect neurologique de la lésion ostéopathique Mécanismes neurobiologiques 9

10 L ostéopathie aujourd hui DEUX COURANTS DE PENSEE COEXISTENT AU SEIN DE L OSTEOPATHIE: Un courant scientifique médical développé aux E.U Un courant holistique répandu en EUROPE 10

11 L ostéopathie aujourd hui Le cadre juridique Loi de mars 2002 : droits des malades et qualité de soins Décret 25 mars 2007 : Décret n relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie Nombre de praticiens en France : Ostéopathes exclusifs : 9800 Médecins : 1300 Kiné : 6600 Infirmiers : <200 Sage-femme, podologues 11

12 Praticiens par catégorie professionnelle 12

13 Les différentes «clés» ostéopathiques Ostéopathie structurelle Ostéopathie viscérale Ostéopathie crânienne 13

14 Techniques structurelles Manœuvres directes effectuées dans la direction de la lésion, manœuvres indirectes exécutées dans le sens opposé, Techniques combinées associant les deux précédentes 14

15 Techniques structurelles LES MANIPULATIONS AVEC IMPULSION: Application sur une articulation ou un ensemble d articulations, une force plus ou moins intense, très brève, Extrêmement rapide (high velocity) Et d amplitude très faible(low amplitude) Bruit de «craquement» accompagnant la décoaptation des surfaces (Bruit du à l apparition de micro-bulles de CO2(normalement dissous dans le liquide synovial) provoquée par l impulsion manipulative.) 15

16 Techniques structurelles IMPULSION OU THRUST CRAQUEMENT NON INDISPENSABLE A LEUR SUCCES NECESSITE D UNE MAITRISE PARFAITE 16

17 Techniques structurelles LES TECHNIQUES MYOTENSIVES Mise en jeu volontaire d un ou plusieurs muscles contre une résistance légère de 2 à 3 kg pendant 3 à 5 secondes. 17

18 Techniques sur tissus mous Fascias Ligaments Plans cutanés Vaisseaux sanguins et lymphatiques Viscères 18

19 Approche viscérale Manœuvres directement appliquées sur les viscères Manœuvres par projection à travers les tissus, pour «atteindre» l organe concerné 19

20 Ostéopathie cranio-sacrée Traitement crânio-sacré et techniques «d écoute tissulaire» ; objet de vive controverse, encore, dans la communauté ostéopathique (E.U) Le principe du traitement est «l autocorrection accompagnée» Normaliser la structure pour améliorer la fonction Notions de barrière, de limite d élasticité et de résistance 20

21 Pour qui? Pour quoi? TOUT LE MONDE!!! Affections mécaniques du rachis : cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, douleurs projetées Affections mécaniques périphériques : Entorse, tendinites, examen post trauma Névralgies d origine mécaniques Tête, cou Acouphènes, vertiges, céphalées 21

22 Pour qui? Pour quoi? Enraidissements post-fracturaires, maladies rhumatismales, certaines affections respiratoires, ORL, digestifs Douleurs pelviennes chez la femme Grossesse, post-partum Troubles digestifs, du sommeil, infection ORL chroniques, sphère génitale. 22

23 La dysfonction ostéopathique DYSFONCTION SOMATIQUE= DEGRADATION OU ALTERATION FONCTIONNELLE DES ELEMENTS CONSTITUTIFS DE LA TRAME CORPORELLE STRUCTURES SQUELETTIQUES,ARTICULAIRES, ET MYOFACIALES AINSI QUE LES ELEMENTS VASCULAIRES,LYMPHATIQUES ET NERVEUX EN RAPPORT AVEC CELLES-CI. 23

24 La dysfonction ostéopathique I. A L ORIGINE, LA DYSFONCTION SOMATIQUE(LESION OSTEOPATHIQUE) AFFECTE: La structure, rapport anatomique entre deux os La fonction, diminuée dans ses composantes d amplitude et de direction 24

25 La dysfonction ostéopathique II. AVEC DES CONSEQUENCES: locales et régionales Immédiates: contractures profondes, contraintes, irritation, inflammation(oedèmes, infiltrat); Différées: myofibrose, réduction des liquides articulaires, enraidissement; Plus tardives : dégénérescences articulaire, osseuse, cartilagineuse et des tissus mous; Tension fasciales, musculaires à distance 25

26 La dysfonction ostéopathique III. CELA SE TRADUIT, A CHAQUE STADE EVOLUTIF, SUR CHAQUE LOCALISATION, PAR DES SYMPTOMES : Mécaniques Neurologiques Circulatoires Neurovégétatifs Endocriniens.. 26

27 CONCLUSION 27

28 Mise en pratique Et.Place au débat. PRIVAS Teddy Centre Urbegi Bd du BAB, 4 rue Jean Monton Anglet Tel :

L'ostéopathie vétérinaire

L'ostéopathie vétérinaire Docteur Vétérinaire Sarah DEBIN Exercice exclusif de l ostéopathie stéopathie vétérinaire 19, rue du Vallespir 66680 CANOHES Tel : 06.64.97.18.81 Site : sarahdebin-osteovet.fr Courriel : contact@sarahdebin-osteovet.fr

Plus en détail

Déroulement d une séance de soins...

Déroulement d une séance de soins... Déroulement d une séance de soins... L ostéopathe commence sa consultation par un interrogatoire du patient et un examen approfondi de ses bilans radiologiques et biologiques. Grâce à des tests palpatoires

Plus en détail

Filière de formation Physiothérapeutes

Filière de formation Physiothérapeutes Thérapie manuelle Filière de formation Physiothérapeutes Jacques Guillermin Concept physio Réadaptation réhabilitation Thérapie Prévention Principes en TM Unité du corps (holisme) Autorégulation et équilibre

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille SÉMINAIRES PROFESSIONNALISANTS

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille SÉMINAIRES PROFESSIONNALISANTS SÉMINAIRES PROFESSIONNALISANTS Programme : Merci de cocher les séminaires auxquels vous souhaitez participer. APPROCHE TISSULAIRE «PIERRE TRICOT»* Dates : 19, 20, 21 et 22 septembre 2013 Intervenants :

Plus en détail

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire...

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire... Dédicace... 5 Préambule... 7 Le déséquilibre de la mâchoire à l'origine de pathologies redoutables... 7 Terminologie... 8 Préface... 9 La santé... 10 L'ostéopathie et la maladie... 12 Le début de l'aventure...

Plus en détail

Réflexologie Plantaire

Réflexologie Plantaire Réflexologie Plantaire 1 er semestre 2016 160h réparties en 20 journées de formation De 09h30 à 13h et de 14h à 18h30-4 modules - 1 er Module Gestion du stress et relaxation plantaire Du 25 au 29 janvier

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT:

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT: ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères LES MoDuLES DE ELEARnIng ChEZ CALLIMEDIA C EST : Une solution clé en main pour une formation efficace et rapide Un comité d experts chargé de la rédaction

Plus en détail

METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE. Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE

METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE. Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE Notre formation a pour objet la diffusion de connaissances dans le

Plus en détail

Concepts Ostéopathiques

Concepts Ostéopathiques Concepts Ostéopathiques Cours 5 Pierre Le Naoures Ostéopathe D.O Les successeurs de Still (Suite) 1. Beryl E. Arbuckle: Ostéopathie crânienne pour le nouveau né et l enfant Pédiatre de formation, ostéopathe

Plus en détail

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Malade exprimant des plaintes somatiques Beaucoup des troubles

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES COGESTEN 63 rue Castellion 01100 OYONNAX Mis à jour le 30/06/2012 1 / 13 FEUILLE D'EMARGEMENT NOM PRENOM FONCTION DATE SIGNATURE 2 / 13 LES NIVEAUX DE RISQUES Le

Plus en détail

Le bilan diagnostique Kinésithérapique

Le bilan diagnostique Kinésithérapique Le bilan diagnostique Kinésithérapique «La kinésithérapie prévient, réduit, restaure ou compense les mouvements pathologiques au niveau des déficiences, des limitations fonctionnelles, incapacités et des

Plus en détail

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION I. INTRODUCTION II. LES VIBRATIONS TRANSMISES A L ENSEMBLE DU CORPS III. LES

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine

Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine 2015-2016 Médecine manuelle OSTÉOPATHIE MÉDICALE Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine Le GEOPS, association loi 1901, forme les praticiens à la Médecine Manuelle-Ostéopathie du

Plus en détail

1 LA FASCIATHERAPIE : UNE KINESITHERAPIE MANUELLE CURATIVE, EDUCATIVE ET DE SOUTIEN Il existe différentes méthodes de fasciathérapie

1 LA FASCIATHERAPIE : UNE KINESITHERAPIE MANUELLE CURATIVE, EDUCATIVE ET DE SOUTIEN Il existe différentes méthodes de fasciathérapie La Fasciathérapie : intérêts en kinésithérapie CHRISTIAN COURRAUD, NADINE QUERE KINESITHERAPEUTES, RESPONSABLES PEDAGOGIQUES DE L ECOLE DE FASCIATHÉRAPIE ASSISTANTS INVITES UNIVERSITE FERNANDO PESSOA ASSISTANTS

Plus en détail

2013-2014 PROGRAMME FORMATION CONTINUE Collège Ostéopathique de Provence

2013-2014 PROGRAMME FORMATION CONTINUE Collège Ostéopathique de Provence 2013-2014 PROGRAMME FORMATION CONTINUE Collège Ostéopathique de Provence «On se lasse de tout, excepté d'apprendre.» Virgile E dito Continuer à se former, cultiver son savoir faire, entretenir ses compétences,

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

Evaluation de l efficacité de la pratique de l ostéopathie

Evaluation de l efficacité de la pratique de l ostéopathie Evaluation de l efficacité de la pratique de l ostéopathie Caroline Barry Bruno Falissard Avec l expertise critique de Joël Coste et Isabelle Boutron 30/04/2012 1 Evaluation de l efficacité de la pratique

Plus en détail

Photobiomodulation LED chez le sportif

Photobiomodulation LED chez le sportif Photobiomodulation LED chez le sportif Dr Harold BLANCHET C est quoi? = Technique de stimulation cellulaire par la lumière Lumière LED photon LED Activation du photorécepteur de la cellule = mitochondrie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 La chiropraxie pour les seniors : Pathologies, prévention et traitement Avec une espérance de vie qui ne cesse de croître, les chiropracteurs sont de plus en plus confrontés

Plus en détail

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec 1. Système Crânio-sacrée 1.1 Théorie 1.2 Structure et anatomie 1.3 Mouvement du MRP 1.4 Phase du MRP 1.5 Rôle du MRP 1.6 Perturbation du MRP 1.7 Cause 1.8 Traitement clinique 1.9 Bio-mécanique Contenu

Plus en détail

Collection "Les clefs de la santé durable" E-book gratuit «Votre Ostéopathe et Vous. Un guide pour votre santé durable»

Collection Les clefs de la santé durable E-book gratuit «Votre Ostéopathe et Vous. Un guide pour votre santé durable» 3 e édi tio n2 01 4 C 0 Collection «Les clefs de la santé durable» Edition Guy Roulier OUVRAGES DES MÊMES AUTEURS Dans la nouvelle collection numérique "Les clefs de la santé durable" E-books téléchargeables

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

L étiopathie. Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR

L étiopathie. Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR Soins et santé UNE DISCIPLINE MÉDICALE EN PLEIN ESSOR L étiopathie Discipline médicale à part entière, l étiopathie, par sa méthode et ses gestes habiles, permet de soigner de façon naturelle de nombreux

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

Formation à la Méthode Mézières Paris

Formation à la Méthode Mézières Paris Formation à la Méthode Mézières Paris 2015-2016 Les organisateurs Présentation La Méthode Mézières est une méthode de rééducation globale et individuelle conçue et élaborée dès 1947 par Françoise Mézières,

Plus en détail

Ecole du Centre Naturopathique

Ecole du Centre Naturopathique Ecole du Centre Naturopathique 2012-2013 PRATICIEN EN REFLEXOLOGIE Ecole du Centre Naturopathique 19 Bd Georges-Favon - 1204 Genève Tel : 022 810 35 26 formation@ecnaturo.ch www.ecnaturo.ch Présentation

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique?

La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique? La prise en charge non médicamenteuse Hypnoanalgésie dans le soin : comment faire en pratique? Caterina REGIS IFH Infirmière Ressource Douleur CETD CHU Montpellier Déclaration publique d intérêts Je soussignée

Plus en détail

LES THÉRAPIES MANUELLES

LES THÉRAPIES MANUELLES LES THÉRAPIES MANUELLES L OSTÉOPATHIE Corriger les restrictions de mobilité ostéo-articulaires, fasciales etc Le mouvement c est la vie, la restriction de mobilité apporte des dysfonctionnements de tous

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

BRÛLURES. Circonstances. Risques

BRÛLURES. Circonstances. Risques Les patients ne viennent consulter le généraliste que pour des brûlures limitées en étendue et douloureuses. Dans la majorité des cas, des conseils simples donnés par le généraliste sont utiles et efficaces.

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

Toujours. plus loin DOSSIER DE PRESSE

Toujours. plus loin DOSSIER DE PRESSE Toujours plus loin DOSSIER DE PRESSE 30 ans de science et d innovation Depuis 1983, INDIBA est une entreprise spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d équipements de radiofréquence

Plus en détail

3. Etat de santé actuel

3. Etat de santé actuel 3. Etat de santé actuel Dossier nr. : Pulmonaire : pneumonie :... depuis :... pleurite :... depuis :... bronchite :... depuis :... tuberculose :... depuis :... Cardiovasculaire : hypertension :... depuis

Plus en détail

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS)

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Définition La neurostimulation électrique transcutanée est une technique antalgique non médicamenteuse

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

«L insomnie est signe d anxiété.»

«L insomnie est signe d anxiété.» «L insomnie est signe d anxiété.» Ni pavot, ni mandragore Ni aucun sirop de sommeil au monde Ne te rendront jamais ce sommeil délicieux Que tu possédais hier. Shakespeare, Othello, 1604 N est-ce pas l

Plus en détail

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON APPROCHE DE L'OSTEOPATHIE EN MEDECINE VETERINAIRE EQUINE THESE

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON APPROCHE DE L'OSTEOPATHIE EN MEDECINE VETERINAIRE EQUINE THESE ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON Année 2006 - Thèse n 95 APPROCHE DE L'OSTEOPATHIE EN MEDECINE VETERINAIRE EQUINE THESE Présentée à l UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD - LYON I (Médecine - Pharmacie) et soutenue

Plus en détail

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne L adaptation de l environnement Ceci concerne les objets usuels adaptés pour limiter les efforts afin de ne pas se luxer : des ouvres bouteilles,

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT Marc Bertin-Maghit Centre des Brûlés, Hôpital Édouard Herriot Hospices Civils de Lyon Journée de formation en réanimation et urgences vitales S.R.L.F. Paris,

Plus en détail

De l intérêt de la structuration et de la codification des données médicales en soins de santé primaire.

De l intérêt de la structuration et de la codification des données médicales en soins de santé primaire. Intérêt pour l Assurance de la qualité des soins, de la structuration et de la codification des données médicales Assemblée Générale du CeNIM le 9 mars 2002 De l intérêt de la structuration et de la codification

Plus en détail

Le vétérinaire et les médecines complémentaires

Le vétérinaire et les médecines complémentaires SOCIETE VAUDOISE DES VETERINAIRES Le vétérinaire et les médecines complémentaires www.veterinaires-vaudois.ch A qui m adresser? A mon vétérinaire traitant! C est lui qui saura vers quel professionnel m

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

Document traduit de l anglais et mis à jour en juillet 2014 par les docteurs Nadine FOUQUES WEISS, David CYPEL, Norbert TEISSEIRE

Document traduit de l anglais et mis à jour en juillet 2014 par les docteurs Nadine FOUQUES WEISS, David CYPEL, Norbert TEISSEIRE RECOMMANDATIONS CONCERNANT L ENSEIGNEMENT DE BASE ET LA SECURITE. Adoptées par la FIMM lors de l assemblée générale du 15 octobre 2013 Document traduit de l anglais et mis à jour en juillet 2014 par les

Plus en détail

Le point sur les commotions cérébrales

Le point sur les commotions cérébrales Le point sur les commotions cérébrales Football, hockey, vélo ou ski, quel que soit le sport pratiqué, personne n est à l abri d une commotion cérébrale. Si l'on en entend énormément parler depuis quelques

Plus en détail

MODULE D INITIATION AUX HUILES ESSENTIELLES.

MODULE D INITIATION AUX HUILES ESSENTIELLES. CURSUS DE FORMATION EN HUILES ESSENTIELLES. Module d Initiation. Initiation aux Huiles Essentielles Cycle de 148 heures Module Aroma Pro Les bases fondamentales de l usage et de la pratique des huiles

Plus en détail

L OSTEO-VERTEBROLOGIE. Par Marc Todesco

L OSTEO-VERTEBROLOGIE. Par Marc Todesco L OSTEO-VERTEBROLOGIE Par Marc Todesco Plan du travail INTRODUCTION 1 ère Partie : L ostéo-vertébrologie dans son ensemble - Chap. I : l étude : a) Les douleurs musculo-squelettiques b) L approche du traitement

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains Carlo Diederich Directeur Santé Cures thermales Cures thermales pour rhumatismes avec rééducation (94% des cures) des voies respiratoires inférieures des voies

Plus en détail

Back2Flow. La fluidité retrouvée. Manuel d utilisation. www.healthylifefactory.com

Back2Flow. La fluidité retrouvée. Manuel d utilisation. www.healthylifefactory.com Back2Flow Manuel d utilisation La fluidité retrouvée www.healthylifefactory.com Back2Flow Manuel d utilisation Qu est-ce que le BACK2FLOW? Back2Flow est un appareil générant des exercices passifs qui offrent

Plus en détail

Formations en Kinésithérapie

Formations en Kinésithérapie Formations en Kinésithérapie Catalogue des Formations 2016 GEM-K s'est donné pour mission de proposer aux masseurs-kinésithérapeutes du centre-est de la France un enseignement de proximité et de qualité.

Plus en détail

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013 Douleurs des mains Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements C.Zenklusen septembre 2013 Causes de douleurs aux mains Articulations (origine articulaire) Nerfs (origine nerveuse)

Plus en détail

LA COMMOTION CÉRÉBRALE

LA COMMOTION CÉRÉBRALE LA COMMOTION CÉRÉBRALE Philippe Fait, PhD, ATC, CAT(C) Thérapeute du Sport Agréé, Professeur-Chercheur à l UQTR Fondateur de la clinique Cortex Médecine & Réadaptation Séminaire St-Joseph, le 14 avril

Plus en détail

La névralgie d Arnold existe-t-elle? Les symptômes particuliers du rachis cervical F.MEYER AHP - 05 / 12 / 2009 Introduction Grande variété de symptômes : Céphalées Hémicrânies Douleur sus, retro-orbitaire

Plus en détail

Disponible sur www.servier.fr

Disponible sur www.servier.fr Disponible sur www.servier.fr Servier Medical Art est une banque d'images que nous mettons à votre disposition afin de vous aider à illustrer vous-même vos présentations Powerpoint. Servier Medical Art

Plus en détail

physiostéo news Éditorial TRANSPARENCE, QUALITÉ, EFFICACITÉ

physiostéo news Éditorial TRANSPARENCE, QUALITÉ, EFFICACITÉ La lettre d information de l Institut de Physiothérapie et d Ostéopathie Yves Larequi N 1-2oo9 4, Rue Caroline 1oo3 Lausanne tél. / fax: +41 (o)21 323.11.81 ylarequi@physiosteo.ch Éditorial Par Yves Larequi

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

I F S. Module de Psycho-énergétique. Module de Perfectionnement en M.T.C.. Retour sur les bases fondamentales en M.T.C. Les bases fondamentales de la

I F S. Module de Psycho-énergétique. Module de Perfectionnement en M.T.C.. Retour sur les bases fondamentales en M.T.C. Les bases fondamentales de la CYCLE «Pour aller plus loin» en Huiles Essentielles. Module de Perfectionnement en M.T.C.. Retour sur les bases fondamentales en M.T.C. Module «Bilans énergétiques». Pratique des techniques de repérage

Plus en détail

L'ostéopathie estelle une variante de la kinésithérapie ou une véritable médecine?

L'ostéopathie estelle une variante de la kinésithérapie ou une véritable médecine? Cédric Ringoet 6C 2011-2012 L'ostéopathie estelle une variante de la kinésithérapie ou une véritable médecine? Promotrice : Madame Burlet Lectrice : Madame Hugo Branche : Scientifique. Remerciements. Je

Plus en détail

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau.

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. A) La machine La machine utilisée pour cette étude est celle du Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Elle nous a été fournie par

Plus en détail

Formations 2009/2010

Formations 2009/2010 Formations 2009/2010 SOMMAIRE DES FORMATIONS 2 KINÉSITHÉRAPIE DES CICATRICES 4 TENDINOPATHIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS 6 ASPECTS JURIDIQUES ET RESPONSABILITÉS 8 BRONCHIOLITE ET KINÉTHÉRAPIE RESPIRATOIRE

Plus en détail

L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO

L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO L articulation temporo-mandibulaire - Cas clinique Jan De Laere - Physiothérapeute et thérapeute manuel - Direction TMNO Un patient de 35 ans souffre d un syndrome crâniomandibulaire depuis qu il a reçu

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

L'osteopathie à travers les troubles musculo squelettiques et le sport :

L'osteopathie à travers les troubles musculo squelettiques et le sport : L'osteopathie à travers les troubles musculo squelettiques et le sport : Dans de nombreux cas il est possible de prévenir les pathologies en étant à l écoute de ses dysfonctionnements, pertes d énergie,

Plus en détail

Pathologies et traitements des structures nerveuses au niveau du membre inférieur

Pathologies et traitements des structures nerveuses au niveau du membre inférieur Pathologies et traitements des structures nerveuses au niveau du membre inférieur Conséquences des entorses de la cheville et du pied Éditions De Laere Pathologies et traitements des structures nerveuses

Plus en détail

Offre de massages. Ce massage se concentre sur les points douloureux, les tensions, les courbatures

Offre de massages. Ce massage se concentre sur les points douloureux, les tensions, les courbatures Offre de massages * Massage classique: Ce massage se concentre sur les points douloureux, les tensions, les courbatures 25 min. = 80 CHF 40 min. = 125 CHF 50 min. = 145 CHF Pour un massage plus énergique,

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

2 Formations prises en charge FIF-PL 2014

2 Formations prises en charge FIF-PL 2014 Situation géographique A Lyon, le centre de formation est en plein centre (métro Foch) A Fréjus, le centre de formation est à la Villa Clythia PASCAL POMMEROL FORMATION 24, Rue SULLY- 69006 LYON 04.37.43.16.21

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

Les douleurs projetées d origine cervicale 1

Les douleurs projetées d origine cervicale 1 Les douleurs projetées d origine cervicale 1 Les douleurs provenant du rachis cervical se caractérisent par la fréquence avec laquelle elles s associent à des projections dans des territoires à distance

Plus en détail

Accidents des anticoagulants

Accidents des anticoagulants 30 Item 182 Accidents des anticoagulants Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un accident des anticoagulants. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. COFER

Plus en détail

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Cours de la formation continue dans les thérapies manuelles Pour ceux qui veulent ajouter des techniques efficaces,

Plus en détail

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation initiale d assistante ou assistant en podologie CFC

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation initiale d assistante ou assistant en podologie CFC Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation initiale d assistante ou assistant en podologie CFC du 13 mai 2005 Nr. 82116 Partie A Page Compétences 2 Partie B Grille horaire 32 Partie C Procédure

Plus en détail

I F S. Module de Psychoénergétique

I F S. Module de Psychoénergétique CYCLE Post Graduate en RéflexologieS Module de Psychologie du Praticien Les bases fondamentales de la relation au patient. Directement accessible aux professionnels de santé (médecins, ostéopathes, kinés,

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur. Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille

Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur. Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille TIGER WOODS ET LE PRP Dans des revues sportives Américaines Tiger Woods : J ai

Plus en détail

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF 1 Collège Jean-Baptiste Carpeaux Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF Quelques chiffres : Environ 10% des jeunes de moins de 25 ans présentent une perte auditive pathologique.

Plus en détail

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET

Le médecin de prévention face aux RPS. Docteur Isabelle THOMINET Le médecin de prévention face aux RPS Docteur Isabelle THOMINET 1. Définition des RPS Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». En réalité, ils recouvrent

Plus en détail

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathie est une médecine douce. L originalité de cette méthode réside dans le fait

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit Partie 1: La relation psyche-soma Illustrations de la place des interactions corps-esprit A. L APPROCHE PSYCHOSOMATIQUE 1. Origines de l approche psychosomatique Le terme psychosomatique est développé

Plus en détail

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Winnipeg. Je suis l une des deux thérapeutes qui s occupent

Plus en détail

Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS.

Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS. Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 L ordinateur de plongée L ADD 58 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! o L ordinateur de plongée L'ordinateur de plongée Le plongeur N2

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

mécanismes étiopathogénique

mécanismes étiopathogénique syndrome de vessie douloureuse mécanismes étiopathogénique JJ Labat, J Rigaud, T Riant Centre fédératif de pelvipérinéologie CHU Nantes Le contexte Cystalgie à urine claire Cystite interstitielle Une douleur,

Plus en détail