L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ostéopathie. PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO. ISFI Bayonne Septembre 2012"

Transcription

1 L ostéopathie PRIVAS TEDDY Infirmier DE Ostéopathe DO ISFI Bayonne Septembre

2 PLAN Définition Un peu d histoire L ostéopathie aujourd hui Le cadre législatif Les différentes approches Pour qui, pour quoi? La dysfonction ostéopathique Conclusion 2

3 DEFINITIONS La santé (OMS): «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité» Ostéopathie : «L'ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé.» 3

4 DEFINITIONS Médecine visant à traiter le patient dans sa globalité corps-psychisme-spiritualité Médecine reconnaissant l organisation hiérarchique du corps humain organisé en unité de complexité croissante de la cellule à la personne 4

5 DEFINITIONS Dans le GLOSSARY of OSTEOPATHIC TERMINOLOGY réédité en 1997: «l ostéopathie est une philosophie concernant les soins de santé et un véritable art».cette philosophie repose sur le concept de l intégrité et l harmonie qui existent,chez tous les êtres vivants, entre la structure (anatomie) et la fonction (physiologie) 5

6 Un peu d histoire HIPPOCRATES : 460 av JC 377 av JC; concepteur de la médecine occidentale DESCARTES : ; séparation corps/esprit, puis unité du corps 6

7 Un peu d histoire Dr Andrew Taylor STILL : chirurgien, fondateur de l ostéopathie Le corps est une unité La Structure gouverne la Fonction et inversement Le corps est capable d auto-guérison La règle de l artère est suprême 7

8 Un peu d histoire John Martin LITTLEJOHN : Divergences avec Still sur l enseignement. la science médicale doit faire partie du cursus William G. SUTHERLAND : Recherches sur la mobilité des os du crâne 1946 : création de l association d ostéopathie crânienne 8

9 Un peu d histoire Pr Irvin M. KORR : ; médecin physiologiste Aspect neurologique de la lésion ostéopathique Mécanismes neurobiologiques 9

10 L ostéopathie aujourd hui DEUX COURANTS DE PENSEE COEXISTENT AU SEIN DE L OSTEOPATHIE: Un courant scientifique médical développé aux E.U Un courant holistique répandu en EUROPE 10

11 L ostéopathie aujourd hui Le cadre juridique Loi de mars 2002 : droits des malades et qualité de soins Décret 25 mars 2007 : Décret n relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie Nombre de praticiens en France : Ostéopathes exclusifs : 9800 Médecins : 1300 Kiné : 6600 Infirmiers : <200 Sage-femme, podologues 11

12 Praticiens par catégorie professionnelle 12

13 Les différentes «clés» ostéopathiques Ostéopathie structurelle Ostéopathie viscérale Ostéopathie crânienne 13

14 Techniques structurelles Manœuvres directes effectuées dans la direction de la lésion, manœuvres indirectes exécutées dans le sens opposé, Techniques combinées associant les deux précédentes 14

15 Techniques structurelles LES MANIPULATIONS AVEC IMPULSION: Application sur une articulation ou un ensemble d articulations, une force plus ou moins intense, très brève, Extrêmement rapide (high velocity) Et d amplitude très faible(low amplitude) Bruit de «craquement» accompagnant la décoaptation des surfaces (Bruit du à l apparition de micro-bulles de CO2(normalement dissous dans le liquide synovial) provoquée par l impulsion manipulative.) 15

16 Techniques structurelles IMPULSION OU THRUST CRAQUEMENT NON INDISPENSABLE A LEUR SUCCES NECESSITE D UNE MAITRISE PARFAITE 16

17 Techniques structurelles LES TECHNIQUES MYOTENSIVES Mise en jeu volontaire d un ou plusieurs muscles contre une résistance légère de 2 à 3 kg pendant 3 à 5 secondes. 17

18 Techniques sur tissus mous Fascias Ligaments Plans cutanés Vaisseaux sanguins et lymphatiques Viscères 18

19 Approche viscérale Manœuvres directement appliquées sur les viscères Manœuvres par projection à travers les tissus, pour «atteindre» l organe concerné 19

20 Ostéopathie cranio-sacrée Traitement crânio-sacré et techniques «d écoute tissulaire» ; objet de vive controverse, encore, dans la communauté ostéopathique (E.U) Le principe du traitement est «l autocorrection accompagnée» Normaliser la structure pour améliorer la fonction Notions de barrière, de limite d élasticité et de résistance 20

21 Pour qui? Pour quoi? TOUT LE MONDE!!! Affections mécaniques du rachis : cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, douleurs projetées Affections mécaniques périphériques : Entorse, tendinites, examen post trauma Névralgies d origine mécaniques Tête, cou Acouphènes, vertiges, céphalées 21

22 Pour qui? Pour quoi? Enraidissements post-fracturaires, maladies rhumatismales, certaines affections respiratoires, ORL, digestifs Douleurs pelviennes chez la femme Grossesse, post-partum Troubles digestifs, du sommeil, infection ORL chroniques, sphère génitale. 22

23 La dysfonction ostéopathique DYSFONCTION SOMATIQUE= DEGRADATION OU ALTERATION FONCTIONNELLE DES ELEMENTS CONSTITUTIFS DE LA TRAME CORPORELLE STRUCTURES SQUELETTIQUES,ARTICULAIRES, ET MYOFACIALES AINSI QUE LES ELEMENTS VASCULAIRES,LYMPHATIQUES ET NERVEUX EN RAPPORT AVEC CELLES-CI. 23

24 La dysfonction ostéopathique I. A L ORIGINE, LA DYSFONCTION SOMATIQUE(LESION OSTEOPATHIQUE) AFFECTE: La structure, rapport anatomique entre deux os La fonction, diminuée dans ses composantes d amplitude et de direction 24

25 La dysfonction ostéopathique II. AVEC DES CONSEQUENCES: locales et régionales Immédiates: contractures profondes, contraintes, irritation, inflammation(oedèmes, infiltrat); Différées: myofibrose, réduction des liquides articulaires, enraidissement; Plus tardives : dégénérescences articulaire, osseuse, cartilagineuse et des tissus mous; Tension fasciales, musculaires à distance 25

26 La dysfonction ostéopathique III. CELA SE TRADUIT, A CHAQUE STADE EVOLUTIF, SUR CHAQUE LOCALISATION, PAR DES SYMPTOMES : Mécaniques Neurologiques Circulatoires Neurovégétatifs Endocriniens.. 26

27 CONCLUSION 27

28 Mise en pratique Et.Place au débat. PRIVAS Teddy Centre Urbegi Bd du BAB, 4 rue Jean Monton Anglet Tel :

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur Soins palliatifs et Ostéopathie Prise en charge alternative de la douleur DÉFINITION Méthode thérapeutique jeune qui consiste, «dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer, et

Plus en détail

L'ostéopathie vétérinaire

L'ostéopathie vétérinaire Docteur Vétérinaire Sarah DEBIN Exercice exclusif de l ostéopathie stéopathie vétérinaire 19, rue du Vallespir 66680 CANOHES Tel : 06.64.97.18.81 Site : sarahdebin-osteovet.fr Courriel : contact@sarahdebin-osteovet.fr

Plus en détail

Médecine manuelle, Médecine orthopédique

Médecine manuelle, Médecine orthopédique Médecine manuelle, Médecine orthopédique Dr. R.Dardel Médecin consultant aux HUG Service de Rhumatologie Médecine générale FMH Médecine manuelle SAMM Médecine manuelle Rappel historique Indications Contre

Plus en détail

Filière de formation Physiothérapeutes

Filière de formation Physiothérapeutes Thérapie manuelle Filière de formation Physiothérapeutes Jacques Guillermin Concept physio Réadaptation réhabilitation Thérapie Prévention Principes en TM Unité du corps (holisme) Autorégulation et équilibre

Plus en détail

Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue" Xavier Dufour" Gilles Barette "

Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue Xavier Dufour Gilles Barette Ostéopathie et lombalgie! en phase aigue" Xavier Dufour" Gilles Barette " Définition" # Société Française de Rhumatologie! # Douleur allant de la charnière dorsolombaire au bassin pouvant irradier jusqu$au

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE EN OSTÉOPATHIE 2015

FORMATION EN ALTERNANCE EN OSTÉOPATHIE 2015 L OSTÉOPATHIE UN MONDE DE PASSION FORMATION EN ALTERNANCE EN OSTÉOPATHIE 2015 Établissement d enseignement supérieur privée Formation en alternance destinée aux professionnels de la santé Masseur-Kinésithérapeute,

Plus en détail

PLAN. 1. Présentation 2. Les Grandes dates 3. Formation 4. L exercice

PLAN. 1. Présentation 2. Les Grandes dates 3. Formation 4. L exercice PLAN 1. Présentation 2. Les Grandes dates 3. Formation 4. L exercice Version Juin 2010 1 1. PRESENTATION L ostéopathie est une médecine qui, grâce à ses principes et un savoir faire manuel, a pour objectif

Plus en détail

Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité.

Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité. Pour un partenariat avec : 1 Qu est-ce que l ostéopathie? Science de la santé, l ostéopathie appréhende le fonctionnement du corps dans sa globalité. C est une méthode thérapeutique manuelle, qui s'emploie

Plus en détail

Destinée aux professionnels de la santé

Destinée aux professionnels de la santé Formation Professionnelle en Fasciathérapie Destinée aux professionnels de la santé Nouveau cursus: janvier 2015 Conférence d information le vendredi 10 octobre 2014 à 19h30 par le Professeur Danis Bois,

Plus en détail

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT:

ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères MODULE ENVIRONNEMENT: ELEARnIng : catalogue de modules sur étagères LES MoDuLES DE ELEARnIng ChEZ CALLIMEDIA C EST : Une solution clé en main pour une formation efficace et rapide Un comité d experts chargé de la rédaction

Plus en détail

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire...

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire... Dédicace... 5 Préambule... 7 Le déséquilibre de la mâchoire à l'origine de pathologies redoutables... 7 Terminologie... 8 Préface... 9 La santé... 10 L'ostéopathie et la maladie... 12 Le début de l'aventure...

Plus en détail

C u r r i c u l u m f o r m a t i o n m o d u l a i r e

C u r r i c u l u m f o r m a t i o n m o d u l a i r e C u r r i c u l u m f o r m a t i o n m o d u l a i r e 1. Répartition des thèmes Année Module 1 Module 2 Module 3 Module 4 1 L'articulation ilio-sacré Les organes pelviens Neurologie appliqué La colonne

Plus en détail

INTRODUCTION A L OSTEOPATHIE

INTRODUCTION A L OSTEOPATHIE INTRODUCTION A L OSTEOPATHIE OSTEON PATHOS en grec Ostéon= os Pathos=effets venant de L ostéopathie est l influence des os en relation avec la maladie la cause et le remède et non maladie de l os ou mal

Plus en détail

30 septembre 2003. Contribution

30 septembre 2003. Contribution 30 septembre 2003 Contribution Contribution de l Association Française d Ostéopathie aux rencontres ministérielles concernant l élaboration des décrets de la Loi 2002-303 Contribution du 30 septembre 2003

Plus en détail

METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE. Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE

METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE. Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE METHODE D APPLICATION DE L OSTÉOPATHIE Liste des 155 modèles thérapeutiques du Référentiel RÉÉQUILIBRATION FONCTIONNELLE Méthode SOLÈRE Notre formation a pour objet la diffusion de connaissances dans le

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

Ouverture de la Clinique Ostéopathique IO-RENNES Dossier de Presse

Ouverture de la Clinique Ostéopathique IO-RENNES Dossier de Presse Ouverture de la Clinique Ostéopathique IO-RENNES Dossier de Presse Septembre 2013 Contact Presse: Marylène Bourgin : 02 99 57 19 62 / : bourgin.m@io-rennes.fr 1 Sommaire : L INSTITUT d OSTEOPATHIE de RENNES

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Déroulement d une séance de soins...

Déroulement d une séance de soins... Déroulement d une séance de soins... L ostéopathe commence sa consultation par un interrogatoire du patient et un examen approfondi de ses bilans radiologiques et biologiques. Grâce à des tests palpatoires

Plus en détail

L ostéopathie en Médecine du Sport (3e congres de la SOFMMOO ORLEANS 2008) Docteur Alain Frey Président de l UNMF

L ostéopathie en Médecine du Sport (3e congres de la SOFMMOO ORLEANS 2008) Docteur Alain Frey Président de l UNMF L ostéopathie en Médecine du Sport (3e congres de la SOFMMOO ORLEANS 2008) Docteur Alain Frey Président de l UNMF Sondage 108 médecins fédéraux interrogés 50 réponses environ Aucune fédération n utilise

Plus en détail

Réflexologie Plantaire

Réflexologie Plantaire Réflexologie Plantaire 1 er semestre 2016 160h réparties en 20 journées de formation De 09h30 à 13h et de 14h à 18h30-4 modules - 1 er Module Gestion du stress et relaxation plantaire Du 25 au 29 janvier

Plus en détail

Photobiomodulation LED chez le sportif

Photobiomodulation LED chez le sportif Photobiomodulation LED chez le sportif Dr Harold BLANCHET C est quoi? = Technique de stimulation cellulaire par la lumière Lumière LED photon LED Activation du photorécepteur de la cellule = mitochondrie

Plus en détail

Pascal Pilate avec la collaboration d Hélène Caure. L ostéopathie. Techniques et exercices pour tous

Pascal Pilate avec la collaboration d Hélène Caure. L ostéopathie. Techniques et exercices pour tous Pascal Pilate avec la collaboration d Hélène Caure L ostéopathie Techniques et exercices pour tous L ostéopathie Introduction... 7 Partie I L ostéopathie dévoilée Chapitre 1 : Quelles sont les origines

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE >Département Ressources professionnelles. > Ostéopathie. Thérapies manuelles

CENTRE NATIONAL DE LA DANSE >Département Ressources professionnelles. > Ostéopathie. Thérapies manuelles CENTRE NATIONAL DE LA DANSE >Département Ressources professionnelles > Ostéopathie Thérapies manuelles Mai 2009 La collection Santé reflète l intérêt particulier que porte le département Ressources professionnelles

Plus en détail

Avant- propos. La physiologie en BTS diététique : les exigences du programme

Avant- propos. La physiologie en BTS diététique : les exigences du programme Avant- propos Le présent ouvrage a pour but de faciliter l enseignement de la physiologie dans le cadre du BTS diététique. Pour ce faire, nous avons respecté scrupuleusement le cadre du programme d enseignement

Plus en détail

La fybromyalgie. L acupuncture peut vous aider. Qu est-ce?

La fybromyalgie. L acupuncture peut vous aider. Qu est-ce? La fybromyalgie L acupuncture peut vous aider Qu est-ce? La fibromyalgie est une affection commune et chronique, charactérisée par des douleurs musculaires affectant le corps entier, souvent accompagné

Plus en détail

OSTEOPATHIE CRANIENNE CHEZ LE NOUVEAU-NE

OSTEOPATHIE CRANIENNE CHEZ LE NOUVEAU-NE OSTEOPATHIE CRANIENNE CHEZ LE NOUVEAU-NE NE Pour une évaluation sans a priori GEN mai 2009 OSTEOPATHIE Définition: méthode m thérapeutique manuelle s employant s à déterminer et traiter les restrictions

Plus en détail

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau.

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. A) La machine La machine utilisée pour cette étude est celle du Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Elle nous a été fournie par

Plus en détail

Référentiel d activités du métier d ostéopathe Version 2

Référentiel d activités du métier d ostéopathe Version 2 2009 Référentiel d activités du métier d ostéopathe Version 2 Projet conduit par : Sophie MARGUERITTE et Morgane PICARD Master professionnel Psychologie du Travail Sophie [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

INSTITUT DAUPHINE. d ostéopathie. Etablissement d enseignement supérieur privé 2013/14

INSTITUT DAUPHINE. d ostéopathie. Etablissement d enseignement supérieur privé 2013/14 INSTITUT DAUPHINE d ostéopathie Etablissement d enseignement supérieur privé 2013/14 L INSTITUT DAUPHINE D OSTÉOPATHIE Avec une augmentation constante du nombre de consultations et de nouveaux patients

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille SÉMINAIRES PROFESSIONNALISANTS

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille SÉMINAIRES PROFESSIONNALISANTS SÉMINAIRES PROFESSIONNALISANTS Programme : Merci de cocher les séminaires auxquels vous souhaitez participer. APPROCHE TISSULAIRE «PIERRE TRICOT»* Dates : 19, 20, 21 et 22 septembre 2013 Intervenants :

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

INSTITUT D OSTÉOPATHIE DE RENNES

INSTITUT D OSTÉOPATHIE DE RENNES INSTITUT D OSTÉOPATHIE DE RENNES IO - Rennes Dossier de Presse Septembre 2012 www.osteo-rennes.fr Contacts Presse: Marylène Bourgin et Peggy Gautrais Tél: 02 99 57 19 62 bourgin.m@io-rennes.fr gautrais.p@io-rennes.fr

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

OSTÉOPATHE. En 5 ans, préparez un métier d avenir : www.isogm.fr. Institut Supérieur d Ostéopathie du Grand Montpellier

OSTÉOPATHE. En 5 ans, préparez un métier d avenir : www.isogm.fr. Institut Supérieur d Ostéopathie du Grand Montpellier ISOGM Institut Supérieur d Ostéopathie du Grand Montpellier Enseignement Supérieur Privé Établissement agréé par le Ministère de la Santé En 5 ans, préparez un métier d avenir : OSTÉOPATHE www.isogm.fr

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit

Partie 1: La relation psyche-soma. Illustrations de la place des interactions corps-esprit Partie 1: La relation psyche-soma Illustrations de la place des interactions corps-esprit A. L APPROCHE PSYCHOSOMATIQUE 1. Origines de l approche psychosomatique Le terme psychosomatique est développé

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine

Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine 2015-2016 Médecine manuelle OSTÉOPATHIE MÉDICALE Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine Le GEOPS, association loi 1901, forme les praticiens à la Médecine Manuelle-Ostéopathie du

Plus en détail

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques Anatomie, Physiologie, Pathologie Humaine Programme du cours Introduction Terminologie Médicale A) Préfixes B) Morphologie. C) Physique-Physiologie D) Moyens d investigation E) Méthodes thérapeutiques

Plus en détail

Approche Complémentaire : Ostéopathie. Thomas MONSARRAT Ostéopathe 7 rue Jean Moulin CALUIRE

Approche Complémentaire : Ostéopathie. Thomas MONSARRAT Ostéopathe 7 rue Jean Moulin CALUIRE Approche Complémentaire : Ostéopathie Thomas MONSARRAT Ostéopathe 7 rue Jean Moulin CALUIRE 07.81.84.78.69 thomas.monsarrat@isosteo.com Préambule Ostéopathie : thérapeutique manuelle Nomenclature-Diagnostic-Techniques-Suivi

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION I. INTRODUCTION II. LES VIBRATIONS TRANSMISES A L ENSEMBLE DU CORPS III. LES

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

De l intérêt de la structuration et de la codification des données médicales en soins de santé primaire.

De l intérêt de la structuration et de la codification des données médicales en soins de santé primaire. Intérêt pour l Assurance de la qualité des soins, de la structuration et de la codification des données médicales Assemblée Générale du CeNIM le 9 mars 2002 De l intérêt de la structuration et de la codification

Plus en détail

ALGORITHME DECISIONNEL

ALGORITHME DECISIONNEL ALGORITHME DECISIONNEL RACHIS LOMBAIRE SACRO ILIAQUES COXO FEMORALES BILAN 1 DIM RAS PATHOLOGIE LIMITEES TRAITEMENT 1 TNF LOMBAIRE NON TRAITE TNF SACRO ILIAQUE NON TRAITE BILAN CONTROLE 2 BIEN = DEBUT

Plus en détail

Formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle

Formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle Formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle Thérapie manuelle des fascias Cycle pour ostéopathes Gymnastique sensorielle et santé Domaines spécifiques Stages de pratique avancée Ivry/Seine en région parisienne

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

1.1.2 : Indiquer la voie de pénétration du microorganisme

1.1.2 : Indiquer la voie de pénétration du microorganisme Situation n 2 : EN QUOI L EPIDEMIE DE CHIKUNGUNYA APPORTE T- ELLE DES CHANGEMENTS DANS NOTRE VIE QUOTIDIENNE? Séance n 1 : Le chikungunya Objectif : Prévenir le risque infectieux Tout d un coup, Adeline

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation 30 ans de science et d innovation Créée en 1983 à Barcelone, INDIBA SA est une entreprise

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université Claude BERNARD

Plus en détail

EPU95 Montmorency Rhumatologie & Orthopédie Mise à jour du 13 Mai 2007 MEDECINE MANUELLE & PATHOLOGIE VERTEBRALE

EPU95 Montmorency Rhumatologie & Orthopédie Mise à jour du 13 Mai 2007 MEDECINE MANUELLE & PATHOLOGIE VERTEBRALE EPU95 Montmorency Rhumatologie & Orthopédie Mise à jour du 13 Mai 2007 MEDECINE MANUELLE & PATHOLOGIE VERTEBRALE Dr Pierre CORNELIS (Attaché au service du Dr J.Y MAIGNE, Hôtel - Dieu PARIS) Séance de formation

Plus en détail

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES Sommaire Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES 1. Une longue introduction en trois mots.............................. 3 Autour du mot «santé» (et maladie)................................

Plus en détail

OSTéOPAThIE MéDICALE

OSTéOPAThIE MéDICALE OSTéOPAThIE MéDICALE Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine GEOPS, organisateur du congrès FEMMO - 19 et 20 novembre 2010, Dijon Le GEOPS, association loi 1901, forme les praticiens

Plus en détail

Mots-clés : Ostéopathie Aquatique, Thérapie Aquatique, Traitement Cranio-Sacré, Traitement Viscérale

Mots-clés : Ostéopathie Aquatique, Thérapie Aquatique, Traitement Cranio-Sacré, Traitement Viscérale INTRODUCTION À L OSTÉOPATHIE AQUATIQUE PAR : MICHEL DUFRESNE D.O. Mots-clés : Ostéopathie Aquatique, Thérapie Aquatique, Traitement Cranio-Sacré, Traitement Viscérale RÉSUMÉ Cet article se veut un bref

Plus en détail

ISOstéo vous informe

ISOstéo vous informe ISOstéo vous informe Printemps de l ostéopathie Définition de l ostéopathie A qui s adresse l ostéopathie? Découvrez nos cliniques O STEOPATHIE (n.f) : Médecine manuelle répertoriée par l OMS, exercée

Plus en détail

Une approche médicale naturelle

Une approche médicale naturelle Publications des chiropraticiens suisses: La chiropratique - une approche médicale naturelle La chiropratique et la hernie discale La chiropratique et la sciatique La chiropratique et le mal de tête La

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

Formez-vous à l ostéopathie

Formez-vous à l ostéopathie IFBO Etablissement agréé par le ministère de la santé Arrêté du 19 juillet 2013, publié au J.O. le 24 juillet 2013 Formez-vous à l ostéopathie Formations : Diplôme d Ostéopathie Formations Post-Graduées

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Fractures du bassin JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Définition Distinguer Les fractures extra- articulaires Les fractures du cotyle Définition Gravité +++ Pronostic vital Poly traumatisme Hémorragie

Plus en détail

Chiropratique en Entreprise. Situation actuelle des entreprises

Chiropratique en Entreprise. Situation actuelle des entreprises Chiropratique en Entreprise Exemple du CCM MASKA, St-Jean-sur-Richelieu Premier mandat en 1994 jusqu en 2002. Passé de 125 à 32 évènements en 3 ans de 70% des coûts de CSST et de 62% des cotisations en

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

OSTEOPATHIE NOVEMBRE 2014 COLLECTION SANTE. Département Ressources professionnelles

OSTEOPATHIE NOVEMBRE 2014 COLLECTION SANTE. Département Ressources professionnelles COLLECTION SANTE OSTEOPATHIE NOVEMBRE 2014 Département Ressources professionnelles Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01 41 839 839 ressources@cnd.fr CND.fr Dans le cadre

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Toujours. plus loin DOSSIER DE PRESSE

Toujours. plus loin DOSSIER DE PRESSE Toujours plus loin DOSSIER DE PRESSE 30 ans de science et d innovation Depuis 1983, INDIBA est une entreprise spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d équipements de radiofréquence

Plus en détail

ÉCOLE DE MÉDECINE ALTERNATIVE PROSPECTUS. Formation en massothérapie énergétique

ÉCOLE DE MÉDECINE ALTERNATIVE PROSPECTUS. Formation en massothérapie énergétique ÉCOLE DE MÉDECINE ALTERNATIVE PROSPECTUS Formation en massothérapie énergétique 1 COURS DE FORMATION EN MASSOTHÉRAPIE ÉNERGÉTIQUE CONTENU TOME UN: CE QU'IL FAUT SAVOIR TOME DEUXIÈME: LA FORMATION DU TECHNICIEN(NE)

Plus en détail

EMA Académie. jan - mars. Massage Prénatal : Massage Suédois Avancée :

EMA Académie. jan - mars. Massage Prénatal : Massage Suédois Avancée : EMA Académie École de Massothérapie Adam Massage Prénatal : jan - mars Ce cours explique comment placer correctement la cliente, quelles zones du corps ne peuvent être massées et quelles huiles peuvent

Plus en détail

L ostéopathie. Des techniques différentes.

L ostéopathie. Des techniques différentes. L ostéopathie Soigner, guérir ou soulager les hommes par le seul jeu des mains, est probablement très ancien. De tout temps des rebouteux plus ou moins habiles, dont le savoir était souvent transmis de

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec 1. Système Crânio-sacrée 1.1 Théorie 1.2 Structure et anatomie 1.3 Mouvement du MRP 1.4 Phase du MRP 1.5 Rôle du MRP 1.6 Perturbation du MRP 1.7 Cause 1.8 Traitement clinique 1.9 Bio-mécanique Contenu

Plus en détail

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathe est un spécialiste de la médecine douce appelée ostéopathie. Elle est basée

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES COGESTEN 63 rue Castellion 01100 OYONNAX Mis à jour le 30/06/2012 1 / 13 FEUILLE D'EMARGEMENT NOM PRENOM FONCTION DATE SIGNATURE 2 / 13 LES NIVEAUX DE RISQUES Le

Plus en détail

A Lire : TRèS IMPORTANT. Cet E-book ne peut être utilisé que pour un usage privé uniquement.

A Lire : TRèS IMPORTANT. Cet E-book ne peut être utilisé que pour un usage privé uniquement. Paulette PIELQUIN A Lire : TRèS IMPORTANT Cet E-book ne peut être utilisé que pour un usage privé uniquement. Vous n avez pas le droit de l offrir ni de le revendre sans accord de l auteur. Toutes reproductions,

Plus en détail

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 U.E. 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme 10 ECTS BIOCHIMIE Acides aminés/peptides/protéines

Plus en détail

Corps en transparence

Corps en transparence 1/5 Corps en transparence Pour chaque question, coche uniquement la bonne réponse CORPS EXPLORÉ 1. La radiographie X permet d obtenir des images : 2. Le scanner X permet d obtenir des images : 3. L IRM

Plus en détail

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains Carlo Diederich Directeur Santé Cures thermales Cures thermales pour rhumatismes avec rééducation (94% des cures) des voies respiratoires inférieures des voies

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC THERAPIE PAR ONDES DE CHOC sales@btlnet.com www.btlnet.com Tous les droits sont réservés. Toutes les précautions pour offrir des informations précises et pour suivre les mises à jour ont été prises, nous

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine

LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES. Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine LE MALADE EXPRIMANT DES PLAINTES SOMATIQUES Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Malade exprimant des plaintes somatiques Beaucoup des troubles

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

Incidence d une prise en charge ostéopathique globale du cavalier sur son fonctionnement - étude préliminaire

Incidence d une prise en charge ostéopathique globale du cavalier sur son fonctionnement - étude préliminaire Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Incidence d une prise en charge ostéopathique globale du cavalier sur son fonctionnement - étude préliminaire Par : C. Bouloc 1, S.

Plus en détail

> Ostéopathie. Juillet 2011 SANTE > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES

> Ostéopathie. Juillet 2011 SANTE > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES SANTE > Ostéopathie Juillet 2011 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr www.cnd.fr La collection Santé

Plus en détail

L OSTEOPATHIE VETERINAIRE

L OSTEOPATHIE VETERINAIRE L OSTEOPATHIE VETERINAIRE Origines de l'ostéopathie Les principes de l'ostéopathie furent développés pour la première fois en 1874 aux Etats-Unis par un médecin, le docteur Andrew Taylor Still. Dans un

Plus en détail

CERVICALGIE COMMUNE : Définition, données cliniques, conduite thérapeutique. Dr Norbert TEISSEIRE-Rhumatologue Diplômé en MMO.

CERVICALGIE COMMUNE : Définition, données cliniques, conduite thérapeutique. Dr Norbert TEISSEIRE-Rhumatologue Diplômé en MMO. CERVICALGIE COMMUNE : Définition, données cliniques, conduite thérapeutique. Dr Norbert TEISSEIRE-Rhumatologue Diplômé en MMO. DEFINITION. - Cervicalgie : douleur susceptible d intéresser la région s étendant

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 9. PREMIÈRE PARTIE : Histoire et principes de l'ostéopathie

Table des matières. Introduction... 9. PREMIÈRE PARTIE : Histoire et principes de l'ostéopathie Table des matières Introduction...... 9 PREMIÈRE PARTIE : Histoire et principes de l'ostéopathie CHAP. I : Bref historique...... 15 1. Les premières preuves...... 16 2. Le Moyen-Âge...... 17 3. Le XVIIIe

Plus en détail

STAGE DES ENTRAINEURS

STAGE DES ENTRAINEURS STAGE DES ENTRAINEURS RÉGIONAUX (SOCCER) François Lévesque, physiothérapeute Action Sport Physio Sherbrooke Action Sport Physio, 2011 François Lévesque, physiothérapeute Copropriétaire de la clinique Action

Plus en détail

1 er Congrès International d Ostéopathie - Lisbonne 2011

1 er Congrès International d Ostéopathie - Lisbonne 2011 1 er Congrès International d Ostéopathie - Lisbonne 2011 Elodie Pereira de Abreu, étudiante en 5 ème année au CEESO Paris Le Congrès Le 1 er Congrès International d Ostéopathie au Portugal a eu lieu les

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

PROPOSITION D ANALYSE DE LA SIGNIFICATION ET DES LIMITES DES «ACTES» AUTORISES POUR L OSTEOPATHE

PROPOSITION D ANALYSE DE LA SIGNIFICATION ET DES LIMITES DES «ACTES» AUTORISES POUR L OSTEOPATHE PROPOSITION D ANALYSE DE LA SIGNIFICATION ET DES LIMITES DES «ACTES» AUTORISES POUR L OSTEOPATHE DANS l article 2 du projet de décret Ostéopathie et Chiropraxie du 25 avril 2006 Art 2 L ostéopathe et le

Plus en détail