PLAN. 1. Présentation 2. Les Grandes dates 3. Formation 4. L exercice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN. 1. Présentation 2. Les Grandes dates 3. Formation 4. L exercice"

Transcription

1 PLAN 1. Présentation 2. Les Grandes dates 3. Formation 4. L exercice Version Juin

2 1. PRESENTATION L ostéopathie est une médecine qui, grâce à ses principes et un savoir faire manuel, a pour objectif de réhabiliter et maintenir l état de santé tel qu il est défini par l O.M.S (voir «Généralités»). Son fondateur, Andrew-Taylor STILL, est né le 6 août 1828, en Virginie. A partir de 1850, A.T. STILL mène une double activité, comme son père, celle de fermier et de médecin. Il s initie à la médecine en soignant des Indiens Shawnees. Années 1857 à 1860 : Période de la guerre de sécession. A.T. STILL est élu député à la législature du Kansas. Pendant toutes ces années de guerre civile et contre les Indiens, il dissèque des centaines de cadavres et acquiert une parfaite connaissance de l anatomie humaine. De 1861 à 1865, lors de la guerre de Sécession, A.T. STILL joue le rôle de médecin et de chirurgien. Les soins prodigués aux blessés lui permettront d agrandir ses connaissances acquises sur des cadavres, par une anatomie sur le vivant. En 1865, une épidémie de méningite cause la mort de quatre membres de sa famille dont trois de ses enfants. Cela provoque chez A.T. STILL un profond déchirement moral. Dans les années 1860, il suit une formation au «College of medecine and Surgery «dans le Kansas. En automne 1874, il guérit un petit garçon d une dysentrie par l ostéopathie, lors d une grande épidémie. Puis dix sept autres avec autant de succès. C est à l âge de 46 ans, le 22 juin 1874, à 10 heures du matin, qu A.T. STILL invente l ostéopathie. De 1878 à 1885 : le Docteur A.T. STILL devient ostéopathe itinérant et abandonne l usage des médicaments. Il traite les gens dans chaque ville et acquiert très rapidement une renommée qui dépasse les frontières du Missouri et du Kansas. En 1892, la première école américaine d ostéopathie naît à Kirksville dans le Missouri. De 1892 à 1900 : le mouvement ostéopathique prend une importance considérable. La chiropraxie est inventée en 1896 par un élève d A.T. STILL, le Docteur PALMER. De 1894 à 1930, A.T. STILL subit l opposition violente des institutions médicales officielles. Mais l ostéopathie obtient le droit d exercice dans tous les états sans la prescription médicamenteuse, mais avec l autorisation de pratiquer l obstétrique et la chirurgie. De 1898 à 1900 : A.T. STILL publie quatre livres et se retire progressivement de l enseignement. En 1914 : atteint d un ictus, confiné dans sa chambre, le très respecté «vieux Docteur» meurt le 12 décembre 1917 à l âge de 89 ans. Si le premier Etat à légitimer la médecine ostéopathique fut le Vermont en 1896, il faudra près de 100 ans pour qu en 1974, la Californie, dernier Etat de l Union, obtienne ce même droit. 2

3 2. LES GRANDES DATES L histoire de l ostéopathie est jalonnée par des dates qui ont marqué sa jeune histoire. 22 juin 1874 : Aux Etats Unis, le Dr Andrew T. STILL détermine le concept de l'ostéopathie 1892 : Fondation du premier collège d'ostéopathie aux U.S.A.: l'american School of Osteopathy à Kirksville, Missouri : Fondation du premier collège d'ostéopathie à Londres : La British school of Osteopathy, par le Docteur John Martin Littlejohn, (ancien élève de A.T. Still) : Publication des premiers articles de William Garner SUTHERLAND, fondateur de l'ostéopathie crânienne Publication par William Garner Sutherland de son livre " The Cranial Bowl " (La boule crânienne) 1939 : Publication par William Garner Sutherland de son livre «The Cranial Bowl» (La boule crânienne) : Fondation de l'ecole Française d'ostéopathie par Paul Gény 1951 : Harold Magoun publie " Osteopathy in the Cranial Field " (L'osthéopathie dans la sphère cranienne) 1930 à 1969 : Les ostéopathes américains se structurent et obtiennent leur législation en er juillet 1993 : Au Royaume-Uni, reconnaissance officielle de l ostéopathie en tant que profession indépendante et spécifique. 29 mai 1997 : Le Parlement Européen adopte la résolution du Député Paul Lannoye sur les médecines non conventionnelles dont fait partie l ostéopathie. Ce vote incitera les états européens à légiférer. 22 avril 1999 : Reconnaissance de l ostéopathie comme profession indépendante et spécifique en Belgique. de 1973 à 2002 : En France, les ostéopathes se structurent en associations dont l action aboutira le 12 février 2002 à la législation d une profession : OSTEOPATHE. 5 mars 2002 : Journal Officiel, Loi n relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. N 54 Page

4 3. LA FORMATION La formation est règlementée par le décret n du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes et à l agrément des établissements de formation. Les établissements agréés délivrent le diplôme d ostéopathe : Extrait du décret : CHAPITRE Ier Formation spécifique à l ostéopathie Art. 1er. La formation spécifique à l ostéopathie vise à l acquisition des connaissances nécessaires à la prise en charge des troubles fonctionnels décrits à l article 1er du décret no du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d exercice de l ostéopathie. Cette formation comporte des enseignements théoriques et pratiques. Il ne doit pas comporter d enseignements relatifs à la pratique des actes non autorisés en vertu de l article 3 du même décret. Art. 2. Le diplôme d ostéopathe est délivré aux personnes ayant suivi une formation d au moins heures ou trois années comportant heures d enseignements théoriques des sciences fondamentales et de biologie et heures d enseignements théoriques et pratiques de l ostéopathie. Cette formation se décompose en unités de formation dans les domaines suivants : 1o Physio-pathologie et pharmacologie ; 2o Appareil locomoteur, fonctions normales et pathologiques ; 3o Système nerveux central et périphérique, fonctions normales et pathologiques ; 4o Appareil ostéo-articulaire, fonctions normales et pathologie rhumatismale ; 5o Appareils cardio-vasculaire et respiratoire, fonctions normales et pathologiques ; 6o Psycho-sociologie et aspects réglementaires. Elle porte aussi sur les concepts et les techniques de l ostéopathie. Le contenu et la durée des unités de formation ainsi que les modalités de leur validation sont définis par arrêté du ministre chargé de la santé. 4

5 Le diplôme est délivré par les établissements agrées mentionnés aux articles 5 à 7 du présent décret ou par l un des établissements universitaires mentionnés à l article 9. Art. 3. Les dispenses partielles ou totales de formation auxquelles certains professionnels de santé mentionnés au livre Ier ou dans les titres Ier à VII du livre III de la quatrième partie du code de la santé publique peuvent prétendre sont fixées par arrêté du ministre chargé de la santé. Un amendement de juillet 2009 porte la durée de la formation à 4 ans. 5

6 4. L EXERCICE L exercice est règlementé par le décret n du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d exercice de l ostéopathie. 6

Se référer aux textes. Outil 1. Loi du 4 août 2008 : modernisation de l économie [Extraits : fonds de dotation]

Se référer aux textes. Outil 1. Loi du 4 août 2008 : modernisation de l économie [Extraits : fonds de dotation] Outil 1. Loi du 4 août 2008 : modernisation de l économie [Extraits : fonds de dotation] [Loi n o 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l économie, JO du 5 août 2008] Article 140 [Définition Création]

Plus en détail

Profil de Compétences Professionnelles Ostéopathie

Profil de Compétences Professionnelles Ostéopathie ProfildeCompétencesProfessionnellesOstéopathie Document Documentdediscussionavecl intentiond obtenirunconsensus approuvée par la Chambre ostéopathie le 12-06-2012 (11 votes pour - pas de votes contre -

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIER DE TOULON/HYERES

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIER DE TOULON/HYERES 7 INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIER DE TOULON/HYERES Module optionnel sur les médecines complémentaires LEBLANC Christelle, CLOGIER Cécile, THEOPHOLE Marc, BAYERON J Pierre, CHENIGUER Naguib, GILIS

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle Règlement ARTICLE I

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail

INFORMATIQUE ET LIBERTES

INFORMATIQUE ET LIBERTES INFORMATIQUE ET LIBERTES MARCIN SKUBISZEWSKI skubi@skubi.net http://www.skubi.net c Marcin Skubiszewski Informatique et libertés 1 INFORMATIQUE ET LIBERTES De quoi parlons-nous? de données nominatives

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC :

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : L ORDRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PROFESSION DE CHIRURGIEN DENTISTE EN FRANCE POUR LES CHIRURGIENS DENTISTES À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

Projet de loi n o 90 (2002, chapitre 33) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé

Projet de loi n o 90 (2002, chapitre 33) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 90 (2002, chapitre 33) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé Présenté le

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION OSTEOPATHIE DE L ORDRE DES MASSEURS-KINESITHERAPEUTES L OSTEOPATHIE ET LE STATUT DU MASSEUR-KINESITHERAPEUTE OSTEOPATHE (MKO)

RAPPORT DE LA COMMISSION OSTEOPATHIE DE L ORDRE DES MASSEURS-KINESITHERAPEUTES L OSTEOPATHIE ET LE STATUT DU MASSEUR-KINESITHERAPEUTE OSTEOPATHE (MKO) RAPPORT DE LA COMMISSION OSTEOPATHIE DE L ORDRE DES MASSEURS-KINESITHERAPEUTES L OSTEOPATHIE ET LE STATUT DU MASSEUR-KINESITHERAPEUTE OSTEOPATHE (MKO) décembre 2010 Comité de rédaction : René Couratier,

Plus en détail

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES Sommaire Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES 1. Une longue introduction en trois mots.............................. 3 Autour du mot «santé» (et maladie)................................

Plus en détail

Une approche médicale naturelle

Une approche médicale naturelle Publications des chiropraticiens suisses: La chiropratique - une approche médicale naturelle La chiropratique et la hernie discale La chiropratique et la sciatique La chiropratique et le mal de tête La

Plus en détail

Liste des établissements agréés

Liste des établissements agréés Liste des établissements agréés Etablissements ayant obtenu leur ré-agrément en 2012 FI / FA signé le N arrêté JORF N Centre ostéopathique ATMAN NICE FI 20/06/2008 AFSH1226981A 29/06/2012 1 Collège ostéopathique

Plus en détail

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955 Jacky TESSIER, premier directeur de l Institut de Formation en Soins Infirmiers d Allonnes, nous a laissé son témoignage à propos du «cheminement de la formation initiale du personnel soignant sur près

Plus en détail

JORF n 0192 du 21 août 2015. Texte n 43

JORF n 0192 du 21 août 2015. Texte n 43 Le 22 octobre 2015 JORF n 0192 du 21 août 2015 Texte n 43 ORDONNANCE Ordonnance n 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation NOR: EINC1512728R ELI:http://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2015/8/20/EINC1512728R/jo/texte

Plus en détail

DECRET N 1655 REORGANISANT LA PROFESSION INFIRMIERE AU LIBAN

DECRET N 1655 REORGANISANT LA PROFESSION INFIRMIERE AU LIBAN DECRET N 1655 REORGANISANT LA PROFESSION INFIRMIERE AU LIBAN Décret rendant exécutoire le projet de loi revêtu du caractère d urgence transmis à la chambre des députés par le décret N 1077 du 18/03/1978

Plus en détail

The Osteopathic Cranial Academy was established in 1947 by students of William G. Sutherland, DO DSc (Hon) to:

The Osteopathic Cranial Academy was established in 1947 by students of William G. Sutherland, DO DSc (Hon) to: {mooblock=partenaires institutionnels du SFDO} Cranial Academy http://www.cranialacademy.com/ Cranial Osteopathy is the study of anatomy and physiology of the cranium and its inter-relationship with the

Plus en détail

... la compétence pourrait être au coeur du problème

... la compétence pourrait être au coeur du problème COMMENT SECURISER L AVENIR DES OSTEOPATHES? Chères Consoeurs, Chers Confrères, Je me suis interrogé sur la difficulté que rencontrent de nombreux ostéopathes exclusifs à se constituer une patientèle. Les

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION 2015/2016 Ière Année d ostéopathie IFSO PARIS FONDATION EFOM Boris DOLTO

BULLETIN D INSCRIPTION 2015/2016 Ière Année d ostéopathie IFSO PARIS FONDATION EFOM Boris DOLTO BULLETIN D INSCRIPTION 2015/2016 Ière Année d ostéopathie IFSO PARIS FONDATION EFOM Boris DOLTO A RETOURNER A : FONDATION EFOM BORIS DOLTO IFSO PARIS - Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie -

Plus en détail

Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine

Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine 2015-2016 Médecine manuelle OSTÉOPATHIE MÉDICALE Enseignement réservé aux médecins et aux étudiants en médecine Le GEOPS, association loi 1901, forme les praticiens à la Médecine Manuelle-Ostéopathie du

Plus en détail

Traiter le mal à la racine

Traiter le mal à la racine DOULEUR CHRONIQUE Traiter le mal à la racine Nous sommes tous confrontés un jour à la douleur. Pour beaucoup, elle disparaît heureusement aussi vite qu elle survient. Mais pour certains, elle devient une

Plus en détail

logopèdes Tout ce que vous devez savoir sur votre agrément

logopèdes Tout ce que vous devez savoir sur votre agrément logopèdes Tout ce que vous devez savoir sur votre agrément Table des matières L'agrément ou l'autorisation d'exercer... 3 Le logopède au sens de la loi... 4 Les avantages de l'agrément... 5 Les critères

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT Chloë Bezel HL Le Vigan Armelle Develay-Rambourg CHU Nîmes Eric Jobard CH St Brieuc Claire Pollet EPSM Armentières Edgar Tissot CHS Novillars Définition «L ETP vise à

Plus en détail

La profession médicale

La profession médicale La profession médicale Qu est-ce que la médecine? La médecine ne se limite pas à la biologie La médecine se fonde sur des savoirs scientifiques mais elle ne peut pas être considérée en tant que telle comme

Plus en détail

Qu est-ce que la PACES?

Qu est-ce que la PACES? Qu est-ce que la PACES? Depuis la rentrée 2010, et selon l arrêté du 28 octobre 2009 publié au journal offi ciel du 17 novembre 2009, les premières années de médecine et de pharmacie, ainsi que celles

Plus en détail

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement... 5 a) Introduction... 5 b) Liens avec la profession... 5 c) Acquis d apprentissage terminaux...

Plus en détail

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathie est une médecine douce. L originalité de cette méthode réside dans le fait

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE DE BERCK-SUR-MER www.ifmkberck.com Avenue du Phare - BP 62-62602 BERCK-SUR-MER CEDEX RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Contrôle des connaissances

Contrôle des connaissances Pôle universitaire et technologique de Vichy Contrôle des connaissances A.P.E.M.K. ANNÉE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE Approuvé par : Le Conseil de gestion de la Faculté de Médecine du

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2014-32 du 14 janvier 2014 relatif aux diagnostics anténataux NOR : AFSP1323594D Publics concernés

Plus en détail

I LE CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE

I LE CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE Au printemps 2013, le Président de la République a souhaité, dans le cadre du choc de simplification, que soit renversé le principe en vigueur depuis la publication de la loi du 12 avril 2000, dite loi

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 37 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre des Finances Éditeur officiel du

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS Annexe 002 - Page 1 de 6 LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS 1 La présente annexe précise les modalités générales de financement des établissements privés

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 07/2008/CM/UEMOA RELATIVE A LA LIBRE CIRCULATION ET A L ETABLISSEMENT DES CHIRURGIENS-DENTISTES

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année)

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année) C U R R I C U L U M 04-05 MASTER PROFESSIONNEL ( ème année) Domaine : Sciences Technologies Santé Mention : Sciences de la Vie et de la Santé Spécialité : Produits de Santé : développement et distribution

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

LA SANTE ET LA PROFESSION D INFIRMIER EN ITALIE

LA SANTE ET LA PROFESSION D INFIRMIER EN ITALIE Anne MATHEY Claire GRAZ Marion FAURE Jonathan DUNKEL Greg HUMBLOT Promo39 IFSI Aix En Provence Aix en Provence LA SANTE ET LA PROFESSION D INFIRMIER EN ITALIE 1 SOMMAIRE : 1. Introduction... p3 2. Le système

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

Formation des formateurs relais 3RB. Paris, 2 et 3 avril 2009

Formation des formateurs relais 3RB. Paris, 2 et 3 avril 2009 Formation des formateurs relais 3RB Paris, 2 et 3 avril 2009 Cadre juridique Formation 3RB -2 et 3 avril 2009 2 Sommaire 1. Introduction: prévention et textes juridiques 2. Hiérarchie des textes 3. Sélection

Plus en détail

EHPAD. Quels soins palliatifs en EHPAD? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en

EHPAD. Quels soins palliatifs en EHPAD? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en Quels soins palliatifs en? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en Quels soins palliatifs en? Dr M. SALLAMAGNE 1992: «Faire du soin palliatif,

Plus en détail

Projet de loi n o 46 (2007, chapitre 42) Loi modifiant le Code des professions et la Loi sur les comptables agréés concernant la comptabilité publique

Projet de loi n o 46 (2007, chapitre 42) Loi modifiant le Code des professions et la Loi sur les comptables agréés concernant la comptabilité publique PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 46 (2007, chapitre 42) Loi modifiant le Code des professions et la Loi sur les comptables agréés concernant la comptabilité publique Présenté

Plus en détail

CURRICULIM VITAE. Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213. Courrier électronique: drturki100@yahoo.

CURRICULIM VITAE. Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213. Courrier électronique: drturki100@yahoo. CURRICULIM VITAE TURKI Mohamed Ali Adresse bureau: rue du 25 juillet 1957 Marsa ville Marié (3 enfants) Téléphone: Bureau : 00216 71/981 823 GSM : 00216 23 215 220 Fax: 00216 71/715 213 Courrier électronique:

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-652 du 2 juin 2006 relatif à la formation continue odontologique et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

HARAS DE LA CENSE Samedi 5 juillet 2014

HARAS DE LA CENSE Samedi 5 juillet 2014 Journée de séminaire HARAS DE LA CENSE Samedi 5 juillet 2014 De 9h à 19h ANATOMIE, LOCOMOTION et DOULEUR du CHEVAL Francis DESBROSSE Vétérinaire français, acteur du progrès de la médecine et de la chirurgie

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION : Art. R. 3332-7 du CSP

PROGRAMME DE FORMATION : Art. R. 3332-7 du CSP Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 22/05/2007 N : 21.07 LE PERMIS D EXPLOITATION. Le Décret n 2007-911 du 15 mai 2007 (ci-dessous) pris pour l application de l article

Plus en détail

Dossier thématique «Je suis étudiant en médecine!»

Dossier thématique «Je suis étudiant en médecine!» Dossier thématique «Je suis étudiant en médecine!» Objectifs: - Savoir se présenter en tant qu étudiant; - Faire une comparaison entre les études de médecine en France et celles de son pays ; - Éléments

Plus en détail

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809)

LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006. portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie. (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) LOI N 2006-029 du 24 novembre 2006 portant organisation de la Chambre de Commerce et d Industrie (J.O. n 3 102 du 23/04/08, pages 2803 à 2809) L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté en leur séance

Plus en détail

PHARMACIE. Horizon 2012. Études, post-formations et avenir professionnel

PHARMACIE. Horizon 2012. Études, post-formations et avenir professionnel PHARMACIE Horizon 2012 Études, post-formations et avenir professionnel Laedermann Yvan Pharmacien responsable Pharmacie Internationale Golaz Chemist Lausanne Études UNIL Lausanne, diplôme en 1999 Post-grade

Plus en détail

BIOGRAPHIES SUCCINTES DES MEMBRES DU JURY

BIOGRAPHIES SUCCINTES DES MEMBRES DU JURY BIOGRAPHIES SUCCINTES DES MEMBRES DU JURY Pr Mustapha CHERIF, Président du Jury Mustapha Cherif, penseur algérien de renommée internationale, à la pointe du dialogue des civilisations et des questions

Plus en détail

Diplôme d Etat d Aide-Soignant

Diplôme d Etat d Aide-Soignant Diplôme d Etat d Aide-Soignant I) Lieux et dates de formation : *Site de Sauveterre (64 390) : Centre de Formation - Rue Léon Bérard - Sauveterre 33 places * Site d Arzacq (64 410): Maison de la Formation

Plus en détail

Projet de loi n 2. Loi sur la gestion de l information génétique. Adoption finale REJETÉ

Projet de loi n 2. Loi sur la gestion de l information génétique. Adoption finale REJETÉ SEPTIÈME SÉANCE SOIXANTE-QUATRIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 2 Loi sur la gestion de l information génétique Adoption finale REJETÉ Présenté par M. Étienne Crevier Ministre de la Santé et des Services

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche.

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. Fondation de recherche médicale reconnue d utilité publique Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. www.digestscience.com «Dans cette maladie, les symptômes et les traitements sont pénibles.

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Remboursement total R.O. + Mutuelle Visites, consultations, actes, majorations des médecins généraliste et spécialistes 150% Analyses et examens

Plus en détail

CONSULTATION PHARMACEUTIQUE ET ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTES

CONSULTATION PHARMACEUTIQUE ET ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTES CONSULTATION PHARMACEUTIQUE ET ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTES Emilie Petit-Jean, Danielle Prébay Pharmaciens Centre Paul Strauss Le 16/10/2014 à Strasbourg et le 23/10/2014 à Nancy INTRODUCTION

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 244 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 17 mars 2009 PROPOSITION DE LOI tendant à favoriser l accès au crédit

Plus en détail

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28)

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et

Plus en détail

Règlement d organisation de la Section de Médecine Dentaire (Clinique Universitaire de Médecine Dentaire - CUMD)

Règlement d organisation de la Section de Médecine Dentaire (Clinique Universitaire de Médecine Dentaire - CUMD) Règlement d organisation de la Section de Médecine Dentaire (Clinique Universitaire de Médecine Dentaire - CUMD) Version : 10.02.2014 Remarques - Au sens du présent règlement et conformément au principe

Plus en détail

Projet de loi n o 21. Présentation. Présenté par Madame Kathleen Weil Ministre responsable de l application des lois professionnelles

Projet de loi n o 21. Présentation. Présenté par Madame Kathleen Weil Ministre responsable de l application des lois professionnelles PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 21 Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines

Plus en détail

Concepts Ostéopathiques

Concepts Ostéopathiques Concepts Ostéopathiques Cours 5 Pierre Le Naoures Ostéopathe D.O Les successeurs de Still (Suite) 1. Beryl E. Arbuckle: Ostéopathie crânienne pour le nouveau né et l enfant Pédiatre de formation, ostéopathe

Plus en détail

Mission Expertise School of art at Central Saint Martins, University of the arts, London Patricia Solini, le 31 janvier 2011 (5 pages)

Mission Expertise School of art at Central Saint Martins, University of the arts, London Patricia Solini, le 31 janvier 2011 (5 pages) Mission Expertise School of art at Central Saint Martins, University of the arts, London Patricia Solini, le 31 janvier 2011 (5 pages) Déplacement effectué du 26 au 28 janvier 2011 à Londres. 1. The University

Plus en détail

Certificat d Etudes Approfondies Vétérinaires en Médecine Interne des Animaux de Compagnie Session 2015-2016

Certificat d Etudes Approfondies Vétérinaires en Médecine Interne des Animaux de Compagnie Session 2015-2016 Formation Continue - Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse Certificat d Etudes Approfondies Vétérinaires en Médecine Interne des Animaux de Compagnie Session 2015-2016 Le Certificat d Etudes Approfondies

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION «Association de prise en charge de pathologies du sommeil et de la vigilance, Réseau Hypnos» Article1 : Forme Il est fondé entre les soussignés, membres fondateurs et toutes les

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

LES ÉTUDES DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE SUR LE MÉDICAMENT. Impact économique de la modification des conditions de remboursement des SMRi en 2006

LES ÉTUDES DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE SUR LE MÉDICAMENT. Impact économique de la modification des conditions de remboursement des SMRi en 2006 LES ÉTUDES DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE SUR LE MÉDICAMENT Impact économique de la modification des conditions de remboursement des SMRi en 26 Juin 27 PLAN DE L'ÉTUDE Résumé.........................................................................................................................................................................

Plus en détail

Jura. Sources. Documents. Jura : Sources / Documents

Jura. Sources. Documents. Jura : Sources / Documents Jura : Sources / Documents Jura Sources LSan Loi sanitaire, du 14 décembre 1990, Etat au 1 er janvier 2011, http://www.lexfind.ch/dta/7944/3/pdf_loi_4224531.pdf. OPS Ordonnance concernant l'exercice des

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

CONFEDERATION DES PRATICIENS DES HOPITAUX La loi HPST sortie de l Assemblée Nationale

CONFEDERATION DES PRATICIENS DES HOPITAUX La loi HPST sortie de l Assemblée Nationale 1 CONFEDERATION DES PRATICIENS DES HOPITAUX La loi HPST sortie de l Assemblée Nationale I. Montet, J.-P Salvarelli, J.-C Pénochet, J. Trévidic. Discutée du 10 février au 18 mars, la loi HPST votée à l

Plus en détail

Les articles modifiés par la loi Macron au 30 janvier 2015

Les articles modifiés par la loi Macron au 30 janvier 2015 Les articles modifiés par la loi Macron au 30 janvier 2015 Pour faciliter lecture, les textes nouveaux ou ajouts à des textes existants figurent en bleu, les suppressions en rouge. Les textes en noir ne

Plus en détail

La profession d assistant maternel

La profession d assistant maternel 26/03/09 11:45 Page 1 La profession d assistant maternel Pour en savoir plus : Conseil général d Eure-et-Loir Direction enfance et famille Service de protection maternelle et infantile 1, place Châtelet

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLEE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 650 «Petite loi» ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 11 janvier 2007 PROJET DE LOI ratifiant l ordonnance n 2005-1040 du

Plus en détail

ASSOCIATION RENCONTRES AFRICAINES ASSOCIATION LOI 1901 Sous-Préfecture de Grasse n 91/09753 STATUTS

ASSOCIATION RENCONTRES AFRICAINES ASSOCIATION LOI 1901 Sous-Préfecture de Grasse n 91/09753 STATUTS ASSOCIATION RENCONTRES AFRICAINES ASSOCIATION LOI 1901 Sous-Préfecture de Grasse n 91/09753 STATUTS ARTICLE 1 DÉNOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par

Plus en détail

Le Marché de l Assurance au LIBAN

Le Marché de l Assurance au LIBAN Le Marché de l Assurance au LIBAN Monsieur Assaad Mirza Président de l ACAL 1 Première partie : Evolution du Marché A) Genèse et essor Les premiers contrats d assurance ont été introduits par le développement

Plus en détail

Activité physique. Expertise collective. Activité physique. Expertise collective. Contextes et effets sur la santé. Contextes et effets sur la santé

Activité physique. Expertise collective. Activité physique. Expertise collective. Contextes et effets sur la santé. Contextes et effets sur la santé Expertise collective Activité physique Contextes et effets sur la santé L exercice physique est de moins en moins intégré aux activités de la vie quotidienne telles que le travail ou les déplacements.

Plus en détail

CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK

CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK CONDITIONS D'ADMISSION A L'IFMK TEXTES DE REFERENCE : - Décret du 29 mars 1963 modifié relatif aux études préparatoires et aux épreuves du diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute, - Arrêté du 23 décembre

Plus en détail

Le vendredi 16 octobre 2015, à Montréal Conférence sur l'asymétrie faciale et hyperplasie condylienne

Le vendredi 16 octobre 2015, à Montréal Conférence sur l'asymétrie faciale et hyperplasie condylienne Le vendredi 16 octobre 2015, à Montréal Conférence sur l'asymétrie faciale et hyperplasie condylienne Pour différencier la pathologie non syndromique qui cause l asymétrie faciale, Dr Mercuri nous aidera

Plus en détail

JOURNEES PORTES OUVERTES PARIS

JOURNEES PORTES OUVERTES PARIS BROCHURE 2014-2015 Pourquoi s inscrire au CEESO JOURNEES PORTES OUVERTES PARIS Samedi 7 décembre 2013 de 10H à 12H Samedi 1 février 2014 de 10H à 12H Samedi 5 avril 2014 de 10H à 12H Samedi 17 mai 2014

Plus en détail

Diplôme de technicien supérieur. Imagerie médicale et radiologie thérapeutique

Diplôme de technicien supérieur. Imagerie médicale et radiologie thérapeutique Diplôme de technicien supérieur Imagerie médicale et radiologie thérapeutique Version consolidée suite à l arrêté modificatif du 4 juin 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et

Plus en détail

Loi fédérale sur les professions médicales universitaires

Loi fédérale sur les professions médicales universitaires Loi fédérale sur les professions médicales universitaires (Loi sur les professions médicales, LPMéd) 811.11 du 23 juin 2006 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

Tout au long des décennies suivantes, la FNI a poursuivi ses objectifs pour : Faire reconnaître et valoriser pleinement les compétences infirmières en inscrivant de nouveaux actes à la Nomenclature Générale

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 Genève, le 26 septembre 2007 Communiqué de presse La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 La Clinique Générale-Beaulieu (CGB)

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession

Plus en détail

1/5. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec.

1/5. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec. Règlement sur les normes d équivalence de diplôme ou de formation aux fins

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire en 20 questions. Avant propos

La chirurgie ambulatoire en 20 questions. Avant propos Avant propos Avec le développement de la chirurgie ambulatoire, le nombre de professionnels qui s intéressent à cette pratique est en croissance constante. Les «nouveaux intéressés» se heurtent souvent

Plus en détail

Vente en ligne de médicaments : où en eston

Vente en ligne de médicaments : où en eston JIM.fr -Vente en ligne de médicaments : où en est-on? Page 1 sur 5 Publié le 15/11/2014 Vente en ligne de médicaments : où en eston? Barbara Bertholet (à droite) et Caroline Balosso Paris, le samedi 15

Plus en détail

MASTER (LMD) METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER (LMD) METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER (LMD) METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE SANTE Spécialité

Plus en détail

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Michel Brazier Université de Picardie Jules Verne Faculté de Pharmacie Amiens Au nom des membres de la CPNEP Le Contexte Evolution des études de Pharmacie:

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

Item 180 : Prescription d'une cure thermale

Item 180 : Prescription d'une cure thermale Item 180 : Prescription d'une cure thermale COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition et

Plus en détail

Le Double cursus médecine/sciences en France : état des lieux en 2013

Le Double cursus médecine/sciences en France : état des lieux en 2013 1 Année universitaire 2012-2013 Le Double cursus médecine/sciences en France : état des lieux en 2013 Lynn Uhrig Mémoire DIU de Pédagogie médicale Université Pierre et Marie Curie 2 Table des matières

Plus en détail

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Formation Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Durée : 42 Heures Contexte : Ces 15 dernières années 47 personnes ont bénéficiées d une formation «dialyse» soit à peine 30 % de

Plus en détail

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur.

ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. ARRÊTE N 01/0096/MINESUP DU 07 Décembre 2001 Fixant les Conditions de Création et de Fonctionnement des Institutions Privées d Enseignement Supérieur. LE MINISTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, VU la Constitution

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 26/07/2011 N : 28.11 LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT Le Décret n 2011-869 du 22 juillet

Plus en détail

.JO. Numéro 82 du 7 Avril 2002 Ministère de l'emploi et de la solidarité

.JO. Numéro 82 du 7 Avril 2002 Ministère de l'emploi et de la solidarité .JO. Numéro 82 du 7 Avril 2002 Ministère de l'emploi et de la solidarité Décret no 2002-465 du 5 avril 2002 relatif aux établissements de santé publics et privés pratiquant la réanimation et modifiant

Plus en détail