Le 30 novembre Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoportant N/Réf. : P Madame,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le 30 novembre 2011. Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoportant N/Réf. : P035487. Madame,"

Transcription

1 Le 30 novembre 2011 Madame Lise Bissonnette Présidente Comité-conseil sur l avenir du Parc olympique 4141, avenue Pierre-De Coubertin Montréal (Québec) H1V 3N7 Objet : Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoportant N/Réf. : P Madame, Le 27 août 2010, en réponse à l avis d intention n o Q émis par la RIO, Dessau déposait, en équipe avec le constructeur EllisDon, une proposition, développée en collaboration avec un inventeur québécois, en vue de doter le Stade olympique d un toit ouvrant autoportant. La prise de conscience par le public, de l existence et du sérieux de cette proposition, a conduit dans les jours qui ont suivi, à l annulation du processus en cours depuis 2005, visant l octroi du contrat de remplacement du toit «Birdair» par une toiture rigide fixe (extraits de presse ci-joints). Puisque le comité-conseil sur l avenir du Parc olympique doit jouer un rôle important concernant le choix du type de toiture à privilégier pour le Stade, en fonction des possibilités d utilisations futures qui seront éventuellement priorisées, il est d intérêt public de porter à votre attention certaines caractéristiques déterminantes associées à la présente solution et susceptibles d alimenter vos réflexions. Une structure autoportante Une réponse adaptée à l architecture et aux singularités structurales du Stade Le concept structural proposé consiste essentiellement en l insertion symétrique de 6 méga-appuis respectant la configuration géométrique des 34 consoles composant l ossature principale de l enceinte du Stade. Ces nouveaux appuis reprennent entièrement les charges du toit ouvrant formé de 2 demicoupoles mobiles jointes en leur liaison centrale par une palée de câbles de suspension reliée à l extrémité du mât. Ces coupoles, par le déploiement de rails-guides logés à l intérieur d elles, s ouvrent au-dessus des consoles en coulissant sur les méga-appuis indépendants des structures existantes. Le lien de fonctionnalité indissociable entre la tour inclinée et la toiture, omniprésent dans le concept original, se trouve clairement exprimé par la présence des câbles de suspension reliant les demi-coupoles à l extrémité du mât. Ces câbles s écartent, à la manière d une voilure, durant tout le cycle d ouverture et de fermeture des coupoles et permettent d en stabiliser le mouvement. Par ailleurs, la présence des méga-appuis dissimulés à l arrière des gradins n est nullement perceptible vue de l intérieur de l enceinte. DESSAU.COM T F , rue University bur. 600, Montréal (Québec) Canada H3B 4V3

2 Objet : Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoporté Le 30 novembre 2011 Ce concept répond parfaitement, par son autoportance, à l insuffisance structurale reconnue du mât et des consoles du Stade à supporter, sans renforcement, une toiture non déneigée exposée aux accumulations de neige inhérentes aux conditions climatiques de Montréal. En outre, il permet de soulager les consoles et le mât des charges gravitaires engendrées par les différents types de toiture mis de l avant dans le passé. De plus, il importe de souligner l avantage qu offre, par contreventement naturel, l insertion des 6 méga-appuis entre les consoles existantes, ce qui permet d augmenter considérablement la résistance au séisme du Stade (de l ordre de 40 %), en le rendant résistant aux sollicitations sismiques prévues au code actuellement en vigueur. Cette caractéristique du concept structural proposé constitue un avantage déterminant susceptible de contribuer à assurer la pérennité de cet ouvrage distinctif. La durée de vie utile de cette toiture, de part la robustesse et la simplicité de ses composantes, permet d envisager une vie utile équivalente à celle du Stade lui-même. Une mécanique fiable Une attraction unique, de classe mondiale, grâce à l ouverture quotidienne du toit Le système d actuation élaboré pour le projet du Stade comporte un avantage majeur par rapport aux toitures ouvrantes de cette envergure généralement mues par une force motrice électrique qui nécessite des équipements électromécaniques de haute capacité, dispendieux à installer et très coûteux à opérer et à entretenir. L avantage du système proposé réside dans l accumulation d énergie à faible puissance, en continu, par compression d air. Cette réserve d énergie, sous forme d air comprimé, permet de développer la puissance nécessaire pour actionner, le moment venu, les câbles des mécanismes d ouverture du toit en maintenant une grande stabilité et en évitant les inconvénients d un appel de puissance électrique excessif auxquels sont aux prises la plupart des systèmes de manutention de grande puissance. Les caractéristiques du système proposé, en ce qui a trait à la régularisation de la puissance appelée, permettent ainsi de bénéficier d importantes économies au niveau de la tarification électrique par rapport à un concept conventionnel de manutention de toiture ouvrante de cette envergure qui nécessiterait normalement l usage de moteurs électriques totalisant plusieurs milliers de HP. Il s agit là d une utilisation exemplaire de l énergie électrique en termes de régularisation de la puissance appelée, ce qui s inscrit bien dans une démarche de respect des principes de développement durable. La simplicité élémentaire du système de manutention préconisé, composé essentiellement d un jeu de pistons pneumatiques avec contrepoids exploitant la gravité et l énergie potentielle accumulée dans des réserves d air comprimé, lui confère une très grande fiabilité en termes de tenue en service. Ainsi, la toiture ouvrante que nous proposons constitue, en elle-même, une attraction hors du commun et sans équivalent à l échelle mondiale, puisqu elle offre l opportunité d ouvrir et de refermer quotidiennement le toit du Stade en moins de 20 minutes. Nous laissons à d autres intervenants, spécialisés dans ce domaine, le soin de valider l intérêt ainsi que de mesurer l impact économique et social, en termes de fierté collective, associés à un tel événement quotidien, à heure fixe par exemple, et qui pourrait éventuellement se conjuguer à un spectacle sons et lumières, visible à des dizaines de kilomètres à la ronde, mettant en valeur l architecture exceptionnelle mondialement reconnue de notre Stade. 2 de 4

3 Objet : Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoporté Le 30 novembre 2011 Un complexe versatile Une structure rigide permettant le support d équipements scéniques et lanterneaux Le présent concept avec ses demi-coupoles rigides offre la possibilité de soutenir des charges considérables en équipements scéniques, ce qui constitue un atout important relativement à la versatilité de l ouvrage pour la tenue de spectacles à grand déploiement ou autres événements du genre. L envergure des demi-coupoles permet même de loger des scènes permanentes pouvant être descendues au niveau du parterre et autres fonctionnalités de ce type. Nous laissons évidemment à d autres, compétents en la matière, le soin d évaluer l intérêt de cette possibilité pour l organisation de salons et autres événements intérieurs. La structure rigide des demi-coupoles offre également l opportunité de doter la nouvelle toiture de lanterneaux translucides similaires à ceux du Biodôme ou du secteur piscine (ou à toute autre configuration architecturale appropriée à cette œuvre), permettant de laisser pénétrer la lumière du jour à l intérieur de l enceinte. Par ailleurs, tel que mentionné par monsieur René Angélil dans la lettre ci-jointe datée du 26 août 2010 qu il adressait à monsieur François Delaney suite à une présentation de la maquette du présent projet, il est clair, pour lui, que la fonction d ouverture du toit constitue un atout majeur pour la tenue de mégatournée mondiale de spectacles. «Pour avoir visité les plus grands stades du monde où Céline Dion a chanté, je peux affirmer que vous êtes sur la bonne voie. Si on ne peut pas garantir un toit qui s ouvre par beau temps (surtout à cause des contraintes de la sonorisation), les artistes de renommée mondiale n accepteront jamais de se produire au Stade olympique. Comme ils ne sont pas si nombreux, les artistes qui peuvent réunir au-delà de personnes auront l embarras du choix. Ils préféreront le stade de Toronto ou celui de Vancouver. Ces villes ont compris. Je n arrive pas à comprendre pour quelles raisons on priverait Montréal d un marché très lucratif. C est pourquoi j appuie sans réserve votre projet de toiture autoportante et rétractable. Je vous encourage, ainsi que vos collaborateurs, à poursuivre vos démarches pour convaincre les décideurs à le réaliser. La population du Québec vous en sera reconnaissante un jour.» Notons qu un traitement approprié des surfaces, ainsi que le recours aux nouvelles technologies de sonorisation, notamment en ce qui a trait à la production de sons par zone, permettrait de tenir des événements à l acoustique considérablement améliorée. Les stades avec toiture ouvrante constituent aujourd hui une tendance planétaire. Pourquoi Montréal ferait-il un pas en arrière alors qu à l époque de la tenue des Jeux Olympiques, elle se dotait d un stade d avant-garde avec une toiture rétractable assurant la polyvalence des activités susceptibles d être tenues en ces lieux? 3 de 4

4 Objet : Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoporté Le 30 novembre 2011 Conclusion En terminant, il importe de souligner que la présente proposition répond en tous points aux exigences du guide technique émis lors de l avis d intention de l été 2010, notamment en ce qui a trait à la résistance de la toiture aux accumulations de neige et de glace. De plus, le concept proposé permet d ouvrir et de refermer le toit peu importe les conditions météorologiques. Ainsi, il est possible d ouvrir ou de refermer le toit, même en présence de grands vents. Cette caractéristique est particulièrement intéressante par exemple, pour assurer la poursuite d un événement extérieur malgré l approche de cellules orageuses. Nous sommes persuadés que ce projet décrit succinctement dans le présent mémoire vaut la peine d être sérieusement considéré. Il s agit d un projet tout à fait adapté aux conditions particulières de la structure du Stade et du mât que nous connaissons très bien pour y avoir travaillé pendant des années en tant qu expert-conseil en ingénierie. Outre ce mémoire, nous avons fait construire une maquette du Stade à l échelle 1:175, qui permet d apprécier visuellement le fonctionnement de l ensemble et de mieux comprendre le déroulement de toutes les séquences d un cycle complet d ouverture et de fermeture. Il va sans dire qu il nous ferait grand plaisir de vous la présenter à votre convenance. Si ce projet retient l attention de votre comité-conseil et subséquemment l approbation du gouvernement, nul doute qu il redonnera au Stade ses lettres de noblesse. Quant à l aspect financier, il se compare avantageusement au cadre budgétaire que le gouvernement s apprêtait à consentir à l été 2010 pour la construction d une toiture fixe et rigide en acier. Pour toute informations complémentaires, n hésitez pas à communiquer avec M. Frédéric Sauriol, ing., Vice-président Développement national au , poste Espérant, par ce mémoire, contribuer à alimenter la réflexion de votre comité-conseil, veuillez accepter, Madame, l expression de nos sentiments distingués. Serge Vézina, ing., M. Ing. Laurier Nichols, ing., LEED AP BD+C Frédéric Sauriol, ing. Vice-président Ingénierie Vice-président Expertise Vice-président Développement Structure Mécanique Secteur Institutionnel SV/LN/FS/gb p. j. Lettre de M. René Angélil datée du 26 août 2010 Le Devoir, édition du 17 septembre 2010 La Presse, édition du 17 septembre 2010 Le Journal de Montréal, édition du 17 septembre 2010 La Presse, éditorial du 20 septembre 2010 Le Journal de Montréal, édition du 28 septembre de 4

5

6

7

8

9

10

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

AUX MEMBRES DE L A C D E C - Q u é b e c

AUX MEMBRES DE L A C D E C - Q u é b e c AUX MEMBRES DE L A C D E C - Q u é b e c INVITATION À LA SESSION DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DE L ACDEC-QUÉBEC Madame, Monsieur, C est avec plaisir que nous vous convions à la prochaine session de développement

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

B Â T I M E N T S D A C I E R

B Â T I M E N T S D A C I E R BÂTIMENTS D ACIER EXPERTISE ET SOLUTIONS Chef de file dans la conception, la fabrication et l installation de bâtiments d acier, HONCO possède un savoir-faire qui résulte d une expertise cumulée depuis

Plus en détail

Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16

Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16 Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16 Robert Tremblay École Polytechnique, Montréal, Canada SCGC - Québec Québec, 16 Avril 2009 Plan 1. Information générale 2. Exemple

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CREATION D UN REGISTRE NATIONAL DES CREDITS AUX PARTICULIERS Consultation publique : veuillez adresser vos réponses avant le 27 février 2013 à l adresse électronique hcp@dgtresor.gouv.fr.

Plus en détail

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRE :

ARBITRAGE EN VERTU DU RÈGLEMENT SUR LE PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS (Décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRE : RÉGIE DU BÂTIMENT DU QUÉBEC PLAN DE GARANTIE Contrat numéro 0020565 SORECONI (Société pour la résolution des conflits inc.) Organisme d arbitrage autorisé Dossier numéro PG 040210001 Madame Nora Salibian

Plus en détail

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes GÉRER TARIFICATION 01 Tarification Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes En vigueur à compter du 29 juillet 2013 Vous cherchez plus que jamais des services bancaires adaptés à vos besoins

Plus en détail

Côté gradins, on vit les émotions en direct

Côté gradins, on vit les émotions en direct Côté gradins, on vit les émotions en direct Un accompagnement personnalisé tout au long de votre projet Vous conseiller l aménagement le plus adéquat à votre besoin, environnement et budget Concevoir une

Plus en détail

BÂTIMENTS EN ACIER À CADRE RIGIDE INDUSTRIEL COMMERCIAL RÉCRÉATIF INSTITUTIONNEL

BÂTIMENTS EN ACIER À CADRE RIGIDE INDUSTRIEL COMMERCIAL RÉCRÉATIF INSTITUTIONNEL BÂTIMENTS EN ACIER À CADRE RIGIDE INDUSTRIEL COMMERCIAL RÉCRÉATIF INSTITUTIONNEL UN LEADER MONDIAL de bâtiments en acier à cadre rigide Forte de ses quarante années d existence, la société BEHLEN Industries

Plus en détail

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES

SOMMAIRE PLUSIEURS TYPES DE MODULES ET DE SYSTÈMES DE MONTAGE DES CHANTIERS DE TAILLES TRÈS DIFFÉRENTES Ce document s adresse à l exploitant ou futur exploitant d une installation de production d électricité photovoltaïque pour lui permettre de prendre en compte les risques inhérents à cette activité, notamment

Plus en détail

TOURNOI INTERNATIONAL DE BOXE OLYMPIQUE

TOURNOI INTERNATIONAL DE BOXE OLYMPIQUE H TOURNOI INTERNATIONAL DE BOXE OLYMPIQUE TERREBONNE 1 er, 2 et 3 mai 2015 EN COLLABORATION AVEC H Terrebonne, le 05 février 2015 Madame, Monsieur, C est avec une très grande fierté que nous vous invitons

Plus en détail

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT InfoMaison No.19 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents 01 Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management systèmes de sécurité permanents 2 SpanSet - Compétence et passion pour votre sécurité Des mesures de sécurité s imposent

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

Services aux entreprises. Code de conduite et règlement des insatisfactions. C est votre satisfaction qui compte!

Services aux entreprises. Code de conduite et règlement des insatisfactions. C est votre satisfaction qui compte! Services aux entreprises Code de conduite et règlement des insatisfactions C est votre satisfaction qui compte! 02 03 Vers l harmonisation des relations avec les entreprises Dans le but de développer et

Plus en détail

R A P P O R T 2 0 1 1 A N N U E L 2 0 1 2

R A P P O R T 2 0 1 1 A N N U E L 2 0 1 2 RAPPORT ANNUEL 2011 201 2 MOT DU PRÉSIDENT La Fondation de l Ordre des ingénieurs du Québec remet son premier rapport annuel, au terme d une première année complète d activité. Dès la création de la Fondation

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Le réseau FADOQ plaide pour une réelle adaptation du Régime de rentes du Québec

Le réseau FADOQ plaide pour une réelle adaptation du Régime de rentes du Québec POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le réseau FADOQ plaide pour une réelle adaptation du Régime de rentes du Québec QUÉBEC, LE 3 SEPTEMBRE 2009 Le réseau FADOQ présente aujourd hui son mémoire dans le cadre de la

Plus en détail

Z.A. de Charpenay 13 rue de l Aqueduc 69210 Lentilly Tél. 04 74 01 71 00 Fax. 04 74 01 85 47 polytuil.fr@icopal.com CATALOGUE GÉNÉRAL

Z.A. de Charpenay 13 rue de l Aqueduc 69210 Lentilly Tél. 04 74 01 71 00 Fax. 04 74 01 85 47 polytuil.fr@icopal.com CATALOGUE GÉNÉRAL Z.A. de Charpenay 13 rue de l Aqueduc 69210 Lentilly Tél. 04 74 01 71 00 Fax. 04 74 01 85 47 polytuil.fr@icopal.com CATALOGUE GÉNÉRAL VALORISONS LES SAVOIR-FAIRE Valoriser l art de construire, offrir le

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Code : 1517-04-13-01 POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Date d approbation : 17 septembre 2013 Service dispensateur : Direction

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

Le SEUL Salon d Automne à Montréal!

Le SEUL Salon d Automne à Montréal! Construction Rénovation Le SEUL Salon d Automne à Montréal! Décoration Aménagement intérieur et extérieur Du 22 au 25 octobre 2015 au Stade olympique, sur l aire de jeu! 50 000 visiteurs attendus 300 exposants

Plus en détail

Concours «Sondage Vidéotron» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Sondage Vidéotron» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Sondage Vidéotron» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Sondage Vidéotron» (ci-après le «Concours») est organisé par La Fédération de l Âge d Or du Québec (ci-après l Organisateur») et

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS

PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS PREAMBULE Les travaux sur les toits comptent parmi les activités les plus dangereuses. Il n'est pas rare que des interventions soient nécessaires

Plus en détail

PLACE DE L ACADIE MISE À JOUR DES ÉTUDES ACOUSTIQUES À PARTIR DES PLANS DE SITE RÉVISÉS SOUMIS EN DATE DU 3 DÉCEMBRE 2008

PLACE DE L ACADIE MISE À JOUR DES ÉTUDES ACOUSTIQUES À PARTIR DES PLANS DE SITE RÉVISÉS SOUMIS EN DATE DU 3 DÉCEMBRE 2008 MJM CONSEILLERS EN ACOUSTIQUE INC MJM ACOUSTICAL CONSULTANTS INC 55, Côte des Neiges, Bureau 0 Montréal (Québec) Tél.: (5) 77-98 HS A6 Fax: (5) 77-986 Site internet: www.mjm.qc.ca Courrier électronique:

Plus en détail

Inspection du pont de Québec. Jean-Pierre Blondin, ing., M.ing.

Inspection du pont de Québec. Jean-Pierre Blondin, ing., M.ing. Inspection du pont de Québec Jean-Pierre Blondin, ing., M.ing. Roche ltée, Groupe-conseil 33, rue Saint-Jacques, 2e étage Montréal (Québec) Canada H2Y 1K9 Introduction et historique Pour de nombreuses

Plus en détail

CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL

CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL de Postes Canada EDUCATION, ATELIERS À AWARENESS L INTENTION & DES HANDS-ON PROFESSIONNELS TRAINING FOR AGENCY PROFESSIONALS DE LA PUBLICITÉ Fundamentals Pour des campagnes

Plus en détail

Concours Architecture Éphémère 2014-2015

Concours Architecture Éphémère 2014-2015 Concours Architecture Éphémère 2014-2015 Du 21 octobre au 28 novembre 2014 DESIGN D UNE SUITE DE L HÔTEL DE GLACE C est avec plaisir que l Hôtel de Glace souhaite s associer de nouveau cette année, à votre

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux études Conditions et exigences pour les études de besoins et de faisabilité

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Politique de sécurité de l information

Politique de sécurité de l information 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de sécurité de l information Émise par la Direction, Gestion des

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

Assemblée nationale du Québec. Mémoire

Assemblée nationale du Québec. Mémoire Assemblée nationale du Québec COMMISSION D EXAMEN SUR LA FISCALITÉ Mémoire PRÉSENTÉ PAR LA GUILDE DES MUSICIENS ET MUSICIENNES DU QUÉBEC octobre 2014 Pour tout renseignement concernant ce mémoire le lecteur

Plus en détail

L entretien hivernal des routes : concilier protection de l environnement et sécurité routière

L entretien hivernal des routes : concilier protection de l environnement et sécurité routière L entretien hivernal des routes : concilier protection de l environnement et sécurité routière Audrée Perreault, ing. Naomie Gagnon, ing. jr. Frédéric Champagne, ing. Ministère des Transports du Québec

Plus en détail

2009-2010. Dossier de Commandite

2009-2010. Dossier de Commandite 2009-2010 Dossier de Commandite Description du projet Depuis plus de 25 ans déjà, des étudiants de Polytechnique, l équipe EPM Mud Bees, travaille, année après année, à la production d un nouveau prototype

Plus en détail

14 mars 2013 PRIVÉ ET CONFIDENTIEL. Par courrier régulier. Madame, Monsieur,

14 mars 2013 PRIVÉ ET CONFIDENTIEL. Par courrier régulier. Madame, Monsieur, 14 mars 2013 Andrew J. Hatnay ahatnay@kmlaw.ca PRIVÉ ET CONFIDENTIEL Par courrier régulier Madame, Monsieur, Objet: Hollinger Canadian Publishing Holdings Co. («HCPH»), procédure en vertu de la Loi sur

Plus en détail

Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE.

Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE. Guide pratique à l intention des décideurs avisés MIGRATION VERS WINDOWS 7 : UN RETOUR SUR INVESTISSEMENT RAPIDE ET TANGIBLE. Windows 7 : mal nécessaire ou réel avantage? Au cours des 24 prochains mois,

Plus en détail

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010 Repentigny, le 31 août 2010 Monsieur François Dussault, propriétaire 76 rue Vinet Repentigny, Qc. J6A 1K9 Objet : Infiltration dans la salle de bains au 76 Vinet Monsieur Dussault, C est avec plaisir que

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

La protection à votre porte

La protection à votre porte www.ge esop.fr I1200 La protection à votre porte Coulissante 1 vantail C112S Montage sur cloison sèche (suivant Procès-verbal) Coupe-feu & Pare-Flamme 2 heures EI / E 120 Gesop 18 rue St Vincent 78100

Plus en détail

Fonds TV5. Programme de soutien à la production de webséries. Renseignements généraux

Fonds TV5. Programme de soutien à la production de webséries. Renseignements généraux Fonds TV5 Programme de soutien à la production de webséries 1 er dépôt abrégé : 16 novembre 2015 2 e dépôt pour les projets sélectionnés : 15 février 2016 Grâce à ses contenus uniques et de haute qualité

Plus en détail

Tout sous le même toit dans un écrin de montagnes à l entrée du Valais.

Tout sous le même toit dans un écrin de montagnes à l entrée du Valais. Le Palladium de Champéry est un centre sportif et culturel de renommée internationale. Sa conception «Tout sous un même toit» est idéal pour les rencontres de fédérations, les clubs sportifs de tous niveaux,

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Pourquoi publions-nous cette brochure? En vertu de la Loi sur les banques, les banques sont tenues d aviser leurs clients, en langage clair et

Plus en détail

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec Le plan d affaires 2005-2008 de la Société du Centre des congrès de Québec Le nouveau plan d affaires de la Société du Centre des congrès

Plus en détail

SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE AU CONSEIL CANADIEN DES RESPONSABLES DE LA RÉGLEMENTATION D ASSURANCE ET LES ORGANISMES DE RÉGLEMENTATION DES SERVICES D ASSURANCE AU CANADA (CISRO) COMITÉ

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

REVÊTEMENTS, SOFFITES ET BORDURES DE TOIT EN ALUMINIUM

REVÊTEMENTS, SOFFITES ET BORDURES DE TOIT EN ALUMINIUM REVÊTEMENTS, SOFFITES ET BORDURES DE TOIT EN ALUMINIUM UN VASTE CHOIX POUR SATISFAIRE TOUS VOS BESOINS La conception en «V» unique des panneaux de soffite Gentek leur procure une robustesse et une rigidité

Plus en détail

Guide de l utilisateur Usagers d œuvres

Guide de l utilisateur Usagers d œuvres Guide de l utilisateur Usagers d œuvres Système de gestion des droits de reproduction en ligne de Copibec Table des matières Introduction 5 Compte 6 Inscription d un nouveau compte 6 Création d un nouveau

Plus en détail

Un touriste : effectue un séjour de plus de 24 heures; Un excursionniste : effectue un séjour de moins de 24 heures.

Un touriste : effectue un séjour de plus de 24 heures; Un excursionniste : effectue un séjour de moins de 24 heures. GROUPE DE TRAVAIL L industrie touristique à Montréal Définition de l industrie La définition utilisée au Canada est celle qui a été adoptée par l Organisation mondiale du tourisme et la Commission statistique

Plus en détail

1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec

1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec UNE PROPRIÉTÉ UNIQUE À vendre ou à louer 1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec Hall d entrée Propriété industrielle flex Convenable pour : > > Espace commercial/vente au détail > > Importateur direct/détaillant

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Régime de Réinvestissement des Distributions Le régime de réinvestissement des distributions de Cominar (le «Régime») permet aux porteurs de parts de Cominar d utiliser

Plus en détail

La solution idéale pour l intégration au bâtiment

La solution idéale pour l intégration au bâtiment La solution idéale pour l intégration au bâtiment www.solarworld.fr Vos bénéfices Une solution pour l intégration au bâtiment permettant d obtenir de meilleur tarif d achat d électricité. Avec les Sunmodules

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 Présents/Aanwezig :

Plus en détail

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est {Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document téléchargeable ne satisfait pas à toutes les exigences du standard du Gouvernement du Québec SGQRI 008-02, car il s'adresse à des personnes faisant partie

Plus en détail

Bâtiments Sports et Loisirs

Bâtiments Sports et Loisirs Bâtiments Sports et Loisirs Une construction d avenir pour le Sport et les Loisirs Depuis près de 50 ans, la société Losberger France (anciennement Walter), concepteur et fabricant français, est un acteur

Plus en détail

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life SEAR & Solid Wood Life Silex Présentent les panneaux Silex Panneaux de bardage Panneaux frigorifique Panneaux de toiture Leader en fabrication de panneaux sandwich de haute technologie société qui regarde

Plus en détail

DE FORMATION 2014 CALENDRIER NOUVEAUTÉ! TOUT sur : FORMATION NATIONALE EN ACCOMPAGNEMENT EN LOISIR DES PERSONNES HANDICAPÉES (FACC) Et encore plus!

DE FORMATION 2014 CALENDRIER NOUVEAUTÉ! TOUT sur : FORMATION NATIONALE EN ACCOMPAGNEMENT EN LOISIR DES PERSONNES HANDICAPÉES (FACC) Et encore plus! CALENDRIER DE FORMATION 2014 NOUVEAUTÉ! FORMATION NATIONALE EN ACCOMPAGNEMENT EN LOISIR DES PERSONNES HANDICAPÉES (FACC) Détails en page 6 TOUT sur : Le Forum de l animation à Laval page 2 Le Forum de

Plus en détail

POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Décembre 2013 Adoptée : Rés. CA 2013-36 TABLE DE MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 4 2. OBJECTIFS... 4 3. OCTROI DU CRÉDIT... 4 4. CONDITIONS

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

Commission scolaire des Premières-Seigneuries Comité exécutif

Commission scolaire des Premières-Seigneuries Comité exécutif Le 21 avril 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du comité exécutif de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries tenue le mardi 21 avril 2015, à 19 h 30, au siège social, 643, avenue du Cénacle,

Plus en détail

DeS DeVaNtUreS. Tout ce qu il faut savoir pour favoriser la cohérence d ensemble de l aménagement urbain

DeS DeVaNtUreS. Tout ce qu il faut savoir pour favoriser la cohérence d ensemble de l aménagement urbain charte DeS DeVaNtUreS commerciales www.dax.fr Tout ce qu il faut savoir pour favoriser la cohérence d ensemble de l aménagement urbain Editorial La ville de Dax possède un patrimoine architectural de qualité

Plus en détail

Programme de formation continue 2012-2013

Programme de formation continue 2012-2013 Programme de formation continue 2012-2013 1. Logiciel d éclairages WISYWIG Présentation Le logiciel Wisywig a été développé spécifiquement par et pour des concepteurs d éclairages. Très performant, il

Plus en détail

Le point de vue du contrôleur technique

Le point de vue du contrôleur technique Le point de vue du contrôleur technique mars 2010 P-E Thévenin Contrôle technique en zone sismique le contrôle technique missions et finalité contrôle technique obligatoire les attestations PS de contrôle

Plus en détail

S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E

S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E 2 QUAND LA GESTION DE PORTEFEUILLE SE DÉMOCRATISE 3 Le debut des activités, en 2011, de la Société de gestion privée des Fonds FMOQ inc. marque une nouvelle

Plus en détail

http://www.batiactu.com/imprimer.php?url=http://www.batiactu.com/edito/europa-city---quatre-grandes-s...

http://www.batiactu.com/imprimer.php?url=http://www.batiactu.com/edito/europa-city---quatre-grandes-s... Page 1 of 2 CONCOURS Europa City : quatre grandes signatures internationales en lice (diaporama) gigantesque situé sur le triangle du Gonesse (nord de Paris), Europa City ne fait pas dans la demi-mesure.

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

Spécialiste du stationnement en environnement hospitalier

Spécialiste du stationnement en environnement hospitalier Spécialiste du stationnement en environnement hospitalier VINCI Park : partenaire-investisseur, gestionnaire et consultant VINCI Park est une filiale de VINCI, le numéro un mondial des concessions, de

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Solution Vidéo Surveillance

Solution Vidéo Surveillance Solution Vidéo Surveillance Objectifs de la solution : Mettre sous surveillance électronique un lieu sensible de votre établissement : o L entrée du bureau d études o L entrée du stock de matière première

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

Ce cahier souvenir vous est offert par :

Ce cahier souvenir vous est offert par : Ce cahier souvenir vous est offert par : Photos en couverture 2 1 3 1 : Henri Methot, président. 2 : Club des employés civils, avenue Laurier, Québec. 3 : Blason de l AEC. Message de M me Monique Jérôme-Forget,

Plus en détail

Le stockage du granulé

Le stockage du granulé Le stockage du granulé Comprendre et choisir le stockage Construire le stockage PROPELLET TOUR www.propellet.fr Le stockage du granulé Comprendre et choisir le stockage Comprendre et choisir le stockage

Plus en détail

Sujet : Appel d offres ITB n PCD/07/043 Fourniture de moquette

Sujet : Appel d offres ITB n PCD/07/043 Fourniture de moquette Le 13 septembre 2007 Sujet : Appel d offres ITB n PCD/07/043 Fourniture de moquette Madame, Monsieur, 1. Nous avons le plaisir de vous inviter à nous soumettre une offre portant sur la fourniture de moquette

Plus en détail

Projet de loi n o 20

Projet de loi n o 20 Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée Mémoire présenté

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

Contrôle des installations nucléaires de base. Inspection n INSSN-CAE-2012-0634 du 15 février 2012.

Contrôle des installations nucléaires de base. Inspection n INSSN-CAE-2012-0634 du 15 février 2012. REPUBLIQUE FRANCAISE Division de Caen Hérouville-Saint-Clair, le 20 février 2012 N/Réf. : CODEP-CAE-2012-008140 Monsieur le Directeur de l Aménagement de Flamanville 3 BP 28 50340 FLAMANVILLE OBJET : Contrôle

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Madame, Monsieur Le Programme «Dépenses publiques et Responsabilité financière» (PEFA), lancé en 2001, a mis en place un cadre

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bourg@alpes-controles.fr Membre de la COPREC RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120019 indice 08 NOM DU PROCEDE: METASOLE+ TYPE DE PROCEDE: Procédé photovoltaïque

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Objet : Sollicitation de commentaires du public Modèle de relation client-conseiller

Objet : Sollicitation de commentaires du public Modèle de relation client-conseiller Le 23 juillet 2009 Mark Stechishin Avocat aux politiques Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) Suite 1600, 121 King Street West Toronto, ON M5H 3T9 Directeur

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC 7 7.1 SALLES DE RÉUNION / SALLES DE CLASSE FOCUS 1 : CIRCULATIONS, ESPACES DE ROTATION ET EMPLACEMENTS PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les salles de réunion et autres salles de classe doivent être

Plus en détail

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT TimberTeam construit des superbes maisons et villas en panneaux bois massif contrecollés. Celles-ci peuvent avoir une architecture classique ou au contraire

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Suite à l article paru dans La Presse le 14 avril 2014, J-Trex.com vous fait part de ses commentaires et suggestions SANS PRÉJUDICES.

Suite à l article paru dans La Presse le 14 avril 2014, J-Trex.com vous fait part de ses commentaires et suggestions SANS PRÉJUDICES. T-Rex, la sécurité d abord et avant tout. Suite à l article paru dans La Presse le 14 avril 2014, J-Trex.com vous fait part de ses commentaires et suggestions SANS PRÉJUDICES. Le 11 juillet 2013, à Longueuil,

Plus en détail