L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale )"

Transcription

1 L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale )

2 Le contexte Depuis les années 1980 suite aux programmes d ajustement structurel l Etat n est plus présent dans le conseil et la formation agricole au service des familles paysannes Les familles paysannes en dehors de quelque cultures d exportation sont laissés à elle mêmes Absence d un système recherche à la demande et orientés sur les besoins des paysans Très faible transfert des résultats de la recherche vers les familles paysannes Absence de programme de formation orienté vers le actifs de l agriculture familiale Absence d un système d encadrement au service de la modernisation de l agriculture familiale Existence d innovation et de savoirs paysans dans les terroirs ; ils ne sont pas ni reconnus ni documentés suffisamment ni valorisés à souhait

3 Le projet de la CNOP pour l agriculture familiale au Mali La CNOP s est fixé comme objectif entre autres D élaborer et d œuvre à la mise en place d un projet de modernisation de l exploitation familial axé sur la durabilité Mettre un place un dispositif de formation au service des besoins des actifs de l agriculture familial Tester des système de services en conseil agricole accessible aux exploitations familiales ( les agents du changement) Valoriser les savoirs et innovation paysannes endogènes et s ouvrir sur les connaissance en agroécologie dans le monde Favoriser la mise de «cases de la diversité biologique» ; dispositifs semenciers par les organisations paysannes sur la base de semences paysannes performantes et adaptés au milieu ( lutte contre les impacts négatifs des changements climatiques)

4 Le centre Nyéleni pour essaimer l agroécologie ( centre de ressources) Le centre Nyéléni qui a abrité le forum mondial sur la souveraineté alimentaire se trouve à Sélingué, dans la commune rurale de Baya, petit village situé à 140 kilomètres de Bamako. Sa construction a débuté seulement le 10 décembre 2006 a été achevée en fin février 2007, pour accueillir le Forum mondial sur la souveraineté alimentaire. Entièrement construite en matériaux locaux (terre et paille), les initiateurs du forum ont voulu montrer le potentiel de création d espace de vie agréable encré dans la réalité de la campagne africaine

5 Le centre Nyéleni ( suite) Le centre est bâti sur une superficie de cinq (5) hectares au bord du lac du barrage de Selingué sur le fleuve Sankarani. Il est doté d infrastructures qui offrent un bon cadre de travail. Parmi ces infrastructures on note : 121 cases améliorées pouvant abriter chacune trois à quatre personnes chacune ; 24 latrines améliorées avec douches ; 8 toilettes modernes avec chasse d eau 2 salles de formation achevés 2salles de formation en finition 2 hangars ateliers (en dure) d une capacité de plus 200 personnes chacun ; 1 cuisine et un magasin pour la cuisine ; 1 amphithéâtre d une capacité de plus de 600 personnes ; 1 salle informatique et du matériel de traduction simultanée ; 1 grand magasin de stockage du matériel. Des infrastructures d élevage pisciculture de compostage Environ sur les 5 ha près de 600 pieds d arbres fruitiers ont été plantés

6 LE CIFAN ( centre international de formation en agroécologie Création et Objectif nyéleni ) La CNOP a décidé de transformation le centre Nyéleni en centre international de formation en agroécologie L objectif de la création de CIFAN est d offrir aux paysans malien africain voire d autres continents du monde qui vivent des contraintes majeures de production et d amélioration de revenus d avoir la possibilité d apprendre d autres façons de faire pouvant leur permettre d améliorer leur situation.ainsi le centre a pour vocation de faire des formations dans les domaines de l agroécologie de agriculture biologique, de maîtrise des marché locaux et ainsi des formations sur les questions de politiques agricoles voire économique qui ont impact sur l agriculture afin de pouvoir permettre aux organisations paysannes de renforcer leurs actions de lobby au niveau national régional et international

7 CIFAN ( suite) Programmes Les programmes de formation du CIFAN s articulent autour de trois axes : La formation aux techniques agroécologiques agriculture biologique valorisation des produits de la ferme et diversification des activités et de revenus à travers des cours théoriques mais surtout des activités pratiques. La formation sur les questions de politique de agricole développement et économique au niveau local national régional et international. Renforcement des capacités d analyse de proposition et d influence de ces politiques au bénéfice des paysans. La formation à la compréhension et la défense des droits des paysans et droits humains en général. Renforcement de la compréhension des techniques d éducation des masses à la défense de leurs droits, l organisation de mobilisation et d actions concertés de défense des droits des paysans victimes de violations de leurs droits Aussi le centre à vocation d être un centre de ressources pour alimenter des programmes de formation en agriculture durable agroécologie qui peuvent être organisés partout au Mali et dans la sous région

8 CIFAN (suite) Le public ciblés Le centre forme prioritairement les paysans jeunes hommes et femmes et aussi des adultes en activité; à la demande il peut aussi former des agents d ONG et de projets qui ont pour fonction de fournir du conseil agricole aux exploitations familiale Il forme aussi à la demande des collectivités ou des communautés des agents chargé de l élaboration de la mise en œuvre et du suivi des politiques au plan locale afin qu elle répondent aux vrais attentes des paysans Surtout il forme des leaders paysans de base qui sont actifs dans leur exploitation familiale et qui ont vocation à devenir des prestataires de service de la modernisation des exploitations familiales

9 CIFAN ( suite) Les programme de formation au CIFAN sont conduite par un comité pédagogique constitué de personnes ressources compétentes issue du mouvement paysans Aussi le centre fait appel des prestataires extérieurs en cas de nécessité Pour le futur le centre entend développer un vrai pole de compétence fixe Elaborer des modules de formations sur différents sujets notamment en matière de développement des terroirs communautaires

10 L agro écologie = productivité assurée «L agro écologie surpasse en productivité l agriculture industrielle à grande échelle» Olivier de Shutter la plus vaste étude (Jules Pretty, Université d Essex, R.-U). jamais réalisée sur les approches agro-écologiques s est penchée sur 286 projets menés dans 57 pays en développement. Couvrant une surface totale de 37 millions d hectares, elle démontre que le gain de rendement moyen des récoltes s élève à 79% en recourant à ces approches écologiques. Celles-ci ont donné quantité de résultats positifs, notamment en Afrique.

11 Le Choix de l agroécologie par la CNOP Pratiquer l agro écologie c est faire des économies au sein des exploitations paysannes familiales : En étant indépendant de l industrie chimique et de ses produits chers et dangereux pour la santé et pour l environnement En étant libre des entreprises semencières En étant libre d entreprendre en toute autonomie sur sa ferme En respectant les cycles de productions En recyclant les produits et sous produits de la ferme pour maintien de la fertilité

12 L agro écologie est une source de partage entre paysans échanger, diffuser les savoirs entre paysans à savoirs : Les technique de travail du sol durables Les techniques de fertilisation alternatives Les techniques de protection des cultures respectueuse de l environnement Les techniques de lutte contre les maladies respectueuses de l environnement et de la diversité Les techniques de conservation des semences et de la biodiversité Les technique de conservation de l eau dans le sol et dans nappe phréatique

13 L agro écologie régénère la planète Un travail du sol qui ne bouleverse pas sa structure Une fertilisation organique (compost) Des traitements phytosanitaires naturels Des variétés et des races adaptées à leur milieu Des méthodes anti-érosives (diguette, zaï ) Maintien et constitution de haies vives Reboisement et agroforesterie Réhabilitation des savoirs-faires traditionnels Protège et favorise la biodiversité Une garantie pour les ressources naturelles Meilleur utilisation et économie de l eau

14 L agro écologie un outil de résistance Se former c est s enrichir, soi et les autres Comprendre et agir en se prenant en charge en toute autonomie Devenir agent du changement en agro écologie, partager et transmettre et participer à un monde meilleur pour les générations actuelles et futures en assurant une alimentation saine pour tous!

15 L agro écologie est issue des savoirs paysans Ce ne sont pas seulement des pratiques mais aussi une éthique, une vision politique En harmonie et à l écoute de son environnement, des écosystèmes Respectueuse de la société, des cultures tant pratiques que spirituelles Sans cesse en évolution, en mouvement

16 L agroécologie est pour nous bien plus qu une simple alternative agronomique. Elle est liée à une dimension profonde du respect de la vie et replace l être humain dans sa responsabilité à l égard du vivant. Pierre Rabhi

17 FIN

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2 Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 juin 2013 Français Original: anglais A/HRC/WG.15/1/2 Conseil des droits de l homme Première session 15-19 juillet 2013 Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

Requête Présentée par

Requête Présentée par République du Sénégal ------------ Ministère de l Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs Artificiels Direction de l Environnement et des Etablissement classés

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015 Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto 23 février 2015 Présentation des RITA Définition et périmètre : Réseau d Innovation et de Transfert Agricole Présent dans les 5 DOM Créés en 2011

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter En 2007, un groupe d experts réunis par l Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture (FAO) a publié un rapport soulignant

Plus en détail

AFAFA 2013. Formation d animateurs en agroécologie SÉNÉGAL. «Reverdir le Sahel» Pratiques agroécologiques dans le bassin de Fatick

AFAFA 2013. Formation d animateurs en agroécologie SÉNÉGAL. «Reverdir le Sahel» Pratiques agroécologiques dans le bassin de Fatick AFAFA 2013 Formation d animateurs en agroécologie SÉNÉGAL «Reverdir le Sahel» Pratiques agroécologiques dans le bassin de Fatick Localisation du programme «Reverdir le Sahel» développé par AFAFA Cʼest

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains - Partie I - Les Urbainculteurs et l agriculture urbaine Qui? -

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC

Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Termes de Références Appui sur la thématique foncière Programme de développement des filières agricoles vivrières de Mayanda, Boma, RDC Août 2013 1 I. CONTEXTE GENERAL DU PROJET ET DE LA MISSION Le Gret,

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal. Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas

Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal. Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas Accès à l eau Contribuer à l auto suffisance alimentaire Forage profond pour

Plus en détail

1. L'adoption de pratiques agroécologiques nécessite la mise en place de dispositif d'information et de communication spécifique au monde rural

1. L'adoption de pratiques agroécologiques nécessite la mise en place de dispositif d'information et de communication spécifique au monde rural "Quels usages des TIC en milieu rural pour un développement agricole durable et créateur d'emplois pour les jeunes?" FIJEV Niamey 2012 Gilles Mersadier 1. L'adoption de pratiques agroécologiques nécessite

Plus en détail

PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023)

PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023) GREEN LABEL Epargne Verte PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023) PREAMBULE Selon la FAO, environ 13 millions d hectares de forêts disparaissent chaque année, soit 20 000 ha chaque jour ; l équivalent de

Plus en détail

1 Dossier de presse. Dossier. de presse

1 Dossier de presse. Dossier. de presse 1 Dossier de presse Dossier de presse Sommaire Un nouveau schéma de développement économique La genèse du projet... 4 Un territoire riche... 4 La technopole Agrinove, la référence de l agriculture de demain...

Plus en détail

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin

Proposition méthodologique pour la rénovation du système de formation agricole au Bénin Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Proposition méthodologique

Plus en détail

WOULO POU LA SAINT JEAN 2015. Production et réalisation. Contact. Le CFPPA de la Basse Terre Antenne du Lamentin : 05 90 25 60 21

WOULO POU LA SAINT JEAN 2015. Production et réalisation. Contact. Le CFPPA de la Basse Terre Antenne du Lamentin : 05 90 25 60 21 JOURNEE PORTES OUVERTES CFPPA de la Basse-Terre - Antenne du Lamentin Thème : «Le jardin familial» Vendredi 19 et Samedi 20 Juin 2015 DOSSIER DE PRESSE WOULO POU LA SAINT JEAN 2015 Production et réalisation

Plus en détail

Objectif du Programme CoS-SIS. Présentation du Programme CoS-SIS du Mali

Objectif du Programme CoS-SIS. Présentation du Programme CoS-SIS du Mali Convergence of Sciences Convergence of Sciences: Strengthening Agricultural Innovation Systems Convergence des Sciences: Renforcement des Systèmes d Innovation Agricoles Profile du Programme au Mali Juillet

Plus en détail

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre.

C est dans ce contexte que le CIRDES organise une formation régionale sur le thème cité en titre. TERMES DE REFERENCES Cours régional de formation sur la gestion des risques dans les systèmes de production de polycultures-élevage en Afrique sub-saharienne du 12 au 22 mai 2014 1. CONTEXTE L une des

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

1ER CONGRÈS DES FORÊTS COMMUNALES D'AFRIQUE CENTRALE DU 03 AU 06 MAI 2011

1ER CONGRÈS DES FORÊTS COMMUNALES D'AFRIQUE CENTRALE DU 03 AU 06 MAI 2011 1ER CONGRÈS DES FORÊTS COMMUNALES D'AFRIQUE CENTRALE DU 03 AU 06 MAI 2011 Jean Claude Stone Njomkap Département Recherche/ Développement des projets Secrétariat du RAFM jc.njomkap@africanmodelforests.org

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO. JAOUADI Imen. Responsable de l IMC Tunisie.

CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO. JAOUADI Imen. Responsable de l IMC Tunisie. CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO JAOUADI Imen Responsable de l IMC Tunisie Mars 2005 Tunis Introduction Définition et avantages de l agriculture biologique

Plus en détail

Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration

Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration Session 2 : Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration Points de vue de la société civile Atelier régional Sahel / 18 19 décembre 2014 Tunis ReSaD : la société

Plus en détail

Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina

Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina Définition de la souveraineté alimentaire par La Via Campesina Forum suisse souveraineté alimentaire Berne, 3 novembre 2009 Valentina Hemmeler Maïga, Uniterre 1 La Via Campesina La Via Campesina est un

Plus en détail

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives Juin 2012 Lionel FRANCOIS Sommaire La Bio, pourquoi? La Bio c est quoi? La situation de la Bio Les acteurs du Bio Le paysan

Plus en détail

Viser la transition agroécologie

Viser la transition agroécologie Viser la transition agroécologie Viser la transition agroécologie, c est : Identifier les raisonnements nécessaires à l agroécologie, à différents niveaux «d échelles» - d un point de vue des rapports

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc Atelier de Tunis 14-15 septembre 2010 Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc L Adaptation de l agriculture oasienne face aux impacts du changement climatique, à travers la restauration

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

CULTIVER DES JARDINS POUR CULTIVER NOS COMMUNAUTÉS

CULTIVER DES JARDINS POUR CULTIVER NOS COMMUNAUTÉS Plus que des jardins! FORUM ENVIRONNEMENT 2011 Ateliers de discussions, de concertation et de planification Réalisations de projets d aménagement urbain Atelier 3 : Mobilisation sociale et impact sur la

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée

Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée Par Dan Lansana KOUROUMA, CÉREC Ouo Ouo LAMA, UdeM Jean Philippe WAAUB, GEIGER

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et de valorisation de la biodiversité Aquitaine Samedi 15 février 2014 Le site Le domaine de Certes-Graveyron

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 Le Président de la République a annoncé le 2 octobre à Cournon le cadre

Plus en détail

nourrir, employer, préserver

nourrir, employer, préserver nourrir, employer, préserver Historique du projet Une ferme, un projet La Corbière est le nom d une ferme située au Sud du Maine-et-Loire, dans le pays des Mauges, où la terre à été transmise de père à

Plus en détail

Accompagner, sensibiliser, former, transmettre...l'agroécologie pour tous.

Accompagner, sensibiliser, former, transmettre...l'agroécologie pour tous. Rencontre entre Montpellier Méditerranée Métropole et l'association Terre & Humanisme Jeudi 8 octobre 2015, 11h Bernard Chevilliat, Marie Gabeloux & Olivier Hébrard Accompagner, sensibiliser, former, transmettre......l'agroécologie

Plus en détail

Post-alphabétisation des jeunes agriculteurs / éleveurs (JA/JE) déscolarisés

Post-alphabétisation des jeunes agriculteurs / éleveurs (JA/JE) déscolarisés Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Post-alphabétisation

Plus en détail

L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

L AGRICULTURE BIOLOGIQUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE I. Le concept de l Agriculture Biologique I.1. Définition Selon la définition du Codex Alimentarius, «l agriculture biologique est un système de gestion de production holistique

Plus en détail

Treize mesures pour une agriculture écologique. Document de position des Verts suisses

Treize mesures pour une agriculture écologique. Document de position des Verts suisses Treize mesures pour une agriculture écologique Document de position des Verts suisses Adopté par l assemblée des délégué-e-s du 19 septembre 2009 Selon l article 104 de la Constitution fédérale, l agriculture

Plus en détail

Sasakawa Africa Association/ Global 2000

Sasakawa Africa Association/ Global 2000 Sasakawa Africa Association/ Global 2000 Programme Agricole SG2000 au Mali et Nouvelles Orientations Par Mlle. SARAN DIANE, Coordinatrice PPP Dr. Abou BERTHE SAA/Mali - Directeur PLAN I. INTRODUCTION II.

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation www.planete-urgence.org MADAGASCAR - SOUTIEN A LA CRÉATION D UN CENTRE RURAL DE FORMATION ET D ANIMATION 1 - Contexte et présentation

Plus en détail

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles

API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles API : amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles Version du 16 mars 2015 Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques 1. Description du type d opération

Plus en détail

Un nouveau modèle d agriculture

Un nouveau modèle d agriculture Un nouveau modèle d agriculture Produire plus avec moins Guide à l intention des décideurs sur l intensification durable de l agriculture paysanne L intensification durable des cultures peut se résumer

Plus en détail

Des stands alimentaires! Résumé

Des stands alimentaires! Résumé Secondaire, collégial et grand public activité 5 Des stands alimentaires! Résumé À partir de l affiche Nos choix alimentaires à nous de jouer!, les élèves sont initiés au concept des 3N-J d ENvironnement

Plus en détail

INTRODUCTION SEPTEMBRE 2011 REACTUALISEE EN

INTRODUCTION SEPTEMBRE 2011 REACTUALISEE EN AGRICULTURE FAMILIALE SAINE ET DURABLE (AGROECOLOGIE) COMME MODELE D AGRICULTURE EN AFRIQUE INTRODUCTION SEPTEMBRE 2011 REACTUALISEE EN I.SECK SEP. 2011 AOUT 2013 CONSEIL NATIONAL DE CONCERTATION ET DE

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

N abandonnons pas notre héritage commun.

N abandonnons pas notre héritage commun. N abandonnons pas notre héritage commun. Chaque semaine, 200 fermes disparaissent en France. Disparition des surfaces agricoles, spéculation foncière : nous pouvons agir. Grâce à vous, Terre de liens acquiert

Plus en détail

La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour)

La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour) DÉCLARATION DE POSITION La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour) 11ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, Hyderabad, Inde, 8-19 octobre

Plus en détail

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques Proposition d un cadre méthodologique innovant Présentation par Céline Cresson, ACTA et Catherine xperton, ITAB Préparée avec

Plus en détail

Les activités génératrices de revenus dans les cinq communautés ont été renforcées en crées Kinkala; Boko; Mindouli ; Kindamba ; Mayama ;

Les activités génératrices de revenus dans les cinq communautés ont été renforcées en crées Kinkala; Boko; Mindouli ; Kindamba ; Mayama ; L objectif principal qui est celui d assurer la sécurité personnelle et communautaire par l'achèvement du processus de réintégration des ex-combattants à travers les moyens de subsistance durables dans

Plus en détail

FERME ECOLE AGRO-ECOLOGIQUE KAYDARA

FERME ECOLE AGRO-ECOLOGIQUE KAYDARA JARDINS D'AFRIQUE Villa 255 Zone résidentielle MBOUR SENEGAL BP 1846 Tél 957 03 52/ 634 76 04 Email : jardins.afrique@free.fr FERME ECOLE AGROECOLOGIQUE KAYDARA «Viens à l école de la vie» KER SAMBA DIA

Plus en détail

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE I. Aperçu général Financement de la culture du bananier à MUYINGA Financement de l élevage bovin à GITEGA Au BURUNDI, il existe un nombre

Plus en détail

Un Peuple Un But Une Foi ----------------- ----------------- PORTANT LOI D ORIENTATION AGRICOLE. L ASSEMBLEE NATIONALE,

Un Peuple Un But Une Foi ----------------- ----------------- PORTANT LOI D ORIENTATION AGRICOLE. L ASSEMBLEE NATIONALE, ASSEMBLEE NATIONALE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi ----------------- ----------------- LOI N o 05 / AN-RM DU PORTANT LOI D ORIENTATION AGRICOLE. L ASSEMBLEE NATIONALE, Vu la Constitution ;

Plus en détail

UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE

UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE Konrad Schreiber Institut de l Agriculture Durable 1 2 LA MISE À NU DES SOLS POSE D ÉNORMES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

- Titre du communiqué : PLANS ET PROJETS D ECOTOURISME EN COTE D IVOIRE - Thème correspondant : A

- Titre du communiqué : PLANS ET PROJETS D ECOTOURISME EN COTE D IVOIRE - Thème correspondant : A - Titre du communiqué : PLANS ET PROJETS D ECOTOURISME EN COTE D IVOIRE - Thème correspondant : A - * Madame ATSIN ETTI Dia 20 BP 1147 ABIDJAN 20 : Im. CCIA, 9ème étage Tél. : 20 21 53 75 / Fax : 20 22

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

EVALUATION FINALE BKF/012

EVALUATION FINALE BKF/012 EVALUATION FINALE BKF/012 Projet d Appui à la Gestion participative des Ressources naturelles dans la Région des Hauts-Bassins FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre du projet Code LuxDev Burkina Faso Projet d Appui

Plus en détail

Groupe 1 : Restauration du potentiel productif des terres dégradées:

Groupe 1 : Restauration du potentiel productif des terres dégradées: Activités des groupements paysans MOORIBEN Groupe 1 : Restauration du potentiel productif des terres dégradées: 65% des terres arables en Afrique sont dégradées dans une certaine mesure (Oldeman 1990).

Plus en détail

Thème : Ecosystème et sécurité alimentaire Par Norbert GAMI Anthropologue

Thème : Ecosystème et sécurité alimentaire Par Norbert GAMI Anthropologue Union Internationale pour la Conservation de la Nature Programme Régional pour l Afrique centrale et occidentale Forum Régional de l Environnement Brazzaville, 05 08 Juillet 2011 Thème : Ecosystème et

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES Espace Fréjorgues Ouest, 60 rue Henri Fabre 34130 Mauguio Gd Montpellier - France Tél : +33 (0)4 67 20 08 09 - Fax :

Plus en détail

LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ONDES 31330 (25 km au Nord de Toulouse) : 05-61-37-65-70 PORTES OUVERTES

LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ONDES 31330 (25 km au Nord de Toulouse) : 05-61-37-65-70 PORTES OUVERTES LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ONDES 31330 (25 km au Nord de Toulouse) : 05-61-37-65-70 PORTES OUVERTES Mercredi 4 mars 2009 de 14 h à 17 h Vendredi 27 Mars 2009 de 14 h à 17 h Samedi 28

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE

FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE FORUM INTERNATIONAL DU DAKAR-AGRICOLE La fracture agricole mondiale : «Ouvrir des perspectives pour les espaces en développement» 4 et 5 février 2005 Rapport - ATELIER 2A Thème : Les modèles économiques

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

Projet de construction d un éco-bâtiment :

Projet de construction d un éco-bâtiment : dossier_mise en page 1 04/06/2012 16:00 Page 1 Les Potagers de Marcoussis Chantier d insertion par le maraichage biologique Projet de construction d un éco-bâtiment : Déménagement des activités au sein

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011

RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011 RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011 Rapport présenté par l ONG A.V.E.S Texte Kpalimé BP: 694, Quartier Atakpamékondji Tel : (00228)24 42 62 51 Cel : (00228)90 89 21 22 Em@l: avestogo@hotmail.com Site web:

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Boisson : 2 litres. Brossage de dent : 1 litre. Cuisine : 6 litres. Petite douche (5 min) : 60 litres. Grande douche (10-15 min) : 120 litres

Boisson : 2 litres. Brossage de dent : 1 litre. Cuisine : 6 litres. Petite douche (5 min) : 60 litres. Grande douche (10-15 min) : 120 litres Boisson : 2 litres Brossage de dent : 1 litre Cuisine : 6 litres Petite douche (5 min) : 60 litres Grande douche (10-15 min) : 120 litres Bain : 160-200 litres Chasse d'eau : 10 litres Vaisselle à la main

Plus en détail

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Nous, étudiantes et étudiants du réseau des Écoles associées de l UNESCO du Québec, réunis dans le cadre de la Conférence

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Opération 10 000 arbres pour créer ou rénover les haies de la Manche

Opération 10 000 arbres pour créer ou rénover les haies de la Manche Fédération des Associations de Boisement de le Manche DOSSIER DE PRESSE Opération 10 000 arbres pour créer ou rénover les haies de la Manche Le 26 mars 2015 11H00 MARIGNY Contacts: Pascal LECAUDEY, Président

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S

Réforme de la Politique agricole commune. www.verts-ale.eu J A M A I S Réforme de la Politique agricole commune M A I N T E N A N T www.verts-ale.eu ou J A M A I S LES VERTS au Parlement européen appellent à: UNE PAC PLUS JUSTE 20% des exploitations agricoles accaparent 80%

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion Le Programme Régional de Protection des Végétaux Henri BROUCHOUD Cirad Réunion PRPV (2003-2008) Programme Régional de Protection des Végétaux e-prpv (2009 2014) Elargissement et Pérennisation du Réseau

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles.

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. ONG AIP-Togo Assistance aux Initiatives Privées FICHE SYNOPTIQUE TITRE DU PROJET : Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. LOCALISATION : Cantons de KPELE et AKATA

Plus en détail

Pratiques culturales pour améliorer la rentabilité de l entreprise agricole

Pratiques culturales pour améliorer la rentabilité de l entreprise agricole Pratiques culturales pour améliorer la rentabilité de l entreprise agricole Louis Robert, agronome MAPAQ Centre de services de Ste-Marie Dans notre région, l agriculture est basée pour une forte proportion

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Le mot des organisateurs.3 FNEL : présentation et chiffres clés 4 Le dispositif.5 Les pôles, les animations.6 Les offres exposants.

Le mot des organisateurs.3 FNEL : présentation et chiffres clés 4 Le dispositif.5 Les pôles, les animations.6 Les offres exposants. 1 Le mot des organisateurs.3 FNEL : présentation et chiffres clés 4 Le dispositif.5 Les pôles, les animations.6 Les offres exposants.8 La campagne de promotion 10 Les soutiens..11 Vos contacts..12 2 2

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

AIDE A LA CREATION DE STANDS DE VENTE DIRECTE

AIDE A LA CREATION DE STANDS DE VENTE DIRECTE Annexe 3 à la délibération n 7 du 14 juin 2010 Conseil Général des Pyrénées-Orientales Direction Environnement Eau Agriculture Ruralité Pôle Agriculture-Forêt-Espace Rural Ancien Hôpital Militaire 32 avenue

Plus en détail