Nous sommes ouverts tard, au cas où...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nous sommes ouverts tard, au cas où..."

Transcription

1 Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce 13 juin 2007 lesactualites.ca examen de la vue/complet - dépistage de maladies oculaires - lunettes et verres de contact vaste choix de montures - réparations 5597, Côte-des-Neiges, Un toit végétal pour voir la vie en vert Alexandra Viau Les maires Gérald Tremblay et Michael Applebaum ont inauguré le 5 juin, à coups de grandes promesses écologiques, le premier toit vert sur un immeuble de la Ville de Montréal. Le jardin, situé sur les hauteurs de la maison de la culture et de la bibliothèque de Côte-des-Neiges, est désormais ouvert au public. La maire de l arrondissement espère que ce précédent donne suite à une longue entreprise de verdissement de la métropole. «Je crois fermement que les toits verts représentent l avenir des complexes immobiliers en général», a annoncé Michael Applebaum. Il s est engagé à répéter l expérience sur le futur complexe sportif et communautaire Benny. «On veut un toit vert et une certification LEED. C est un projet très important pour nous», a-t-il précisé, en regardant directement le maire de Montréal. Michael Applebaum a aussi profité de cette inauguration à ciel ouvert pour annoncer qu il allait doter l arrondissement d un plan vert, au cours de la prochaine année. >VOIR SUITE EN PAGE 8 Nous sommes ouverts tard, au cas où... 0h00-24h00 8h00-23h00 8h00-23h00 8h00-22h00 Promenades du Musée Succursale N.D.G. Succursale Victoria Succursale Barclay 5122, ch. de la Cote-des-Neiges 6411, Sherbrooke ouest Centre d'achats Van Horne 6605, ch. de la Cote-des-Neiges prenez soin de vous

2 COURRIER des LECTEURS 2 13 juin 2007 Précisions sur l interdisciplinarité à la Maison Bleue Dr Vania Jimenez, Chef de médecine CSSS de la Montagne Je tiens à apporter une précision voire une correction au paragraphe qui me cite : «C était pourtant l idée des CLSC au départ, mais l avènement de l interdisciplinaire n a pas eu lieu au sein des grandes institutions. Et ce n était pas réformable» dans l article Après la Maison de naissance, la Maison Bleue d Aline Noguès dans Les Actualités CDN-NDG du 30 mai Cette citation hors contexte ne reflète ni le fond de mon propos ni l estime que j ai pour le travail des équipes de CLSC, en particulier celles du CSSS de la Montagne, partenaire des premières heures qui a relevé le défi de mettre sur pied le modèle totalement inédit et hybride qu est La Maison Bleue. En matière d interdisciplinarité, la création au Québec des GMF (Groupe de médecine de famille) était une première étape en permettant à des médecins et à des infirmières d œuvrer formellement en équipe, au-delà du corporatisme stérile, en une relation basée sur la confiance mutuelle. La Maison Bleue fait le pari d étendre la notion d équipe à une travailleuse sociale, un éducateur et, je l espère, à d autres disciplines. Citer hors contexte mène forcément à de la confusion. Lors de l entrevue, je présentais une réflexion et des commentaires se rapportant strictement à ma propre profession. Je suis médecin. Le problème d interdisciplinarité auquel je fais allusion ne concerne donc que les médecins. J ai maintes fois reconnu mes propres limites et, humblement, ma propre inhabilité à travailler en interdisciplinarité, mais je me suis également donné le droit de reconnaître une difficulté inhérente, me semblet-il, à ma profession. Cette difficulté ne diminue en rien la grandeur de celleci. Néanmoins, je connais très peu de médecins qui, dans le cadre de leur exercice pour le meilleur intérêt de la santé des personnes souffrantes, savent profiter de l inter-fécondation apportée autant par d autres professions que par d autres conceptions et traditions culturelles. Je profite de cette mise au point pour élargir la notion d interdisciplinaire à l interculturel. Cette quête (autant de l interdisciplinaire que de l interculturel) ne date pas d hier au CLSC Côte-des- Neiges. Il y a déjà 10 ans, et jusqu à tout récemment, un groupe de praticiens et de chercheurs s y réunissaient une fois par mois pour réfléchir à la question «De quoi aurait l air la médecine si elle était ouverte à d autres formes de savoir?». La Maison Bleue apportera peut-être un élément de la réponse. Je le répète : mes commentaires au sujet des CLSC se rapportaient strictement à la place de la médecine. Il aurait été inconvenant de généraliser à toutes les professions une critique dont je ne peux parler qu en mon nom propre, au plus, au nom de ma profession. La structure financière inédite que décrit la journaliste, un modèle de partenariat privé (pour la partie «gestion» et certains services futurs non assurés) et public (pour la partie des services, via pour le moment le GMF Côte-des- Neiges) n aurait su voir le jour sans un robuste lien de confiance et une conviction profonde partagée avec le CSSS de la Montagne de l importance de la mission «publique» des services de santé. Conservons l accessibilité de Benny Farm! Avis public Leslie Bagg, Conseil communautaire de Notre-Dame-de-Grâce Un an après le déménagement prévu des premiers acheteurs, le Projet Monkland de l initiative d accès à l habitation abordable sur le site Benny Farm n a toujours pas accueilli son premier occupant. Cette initiative novatrice, un partenariat entre Habitations Communautaires NDG (HCNDG) et la Société d habitation de Montréal (SHDM), rend la propriété abordable en permanence aux personnes ayant des revenus modestes qui ne pourraient envisager autrement l achat d une propriété à Notre-Dame-de-Grâce (NDG). Les bâtiments sont rénovés et prêts à être occupés, et les acheteurs ont été recrutés, mais les délais causés par la SHDM forcent les occupants à attendre. Qui pis est, ces délais ont entraîné une majoration des coûts, notamment une hausse des coûts de construction et une augmentation du taux d intérêt du financement initial. Si les acheteurs sont forcés à assumer ces coûts, une composante clé de la vision communautaire de l initiative d accès à l habitation abordable sur le site Benny Farm risque de ne plus favoriser l accessibilité en fin de compte. «Le Conseil communautaire de NDG fait appel à M. Cosmo Maciocia, responsable de l habitation pour le comité exécutif de la Ville, pour que la SHDM assume la responsabilité des délais qu elle a imposés à ce projet en omettant de fixer les prix d achat finaux visant à permettre aux acheteurs de déménager dans leur nouvelle propriété le plus rapidement possible et prenne en charge la majoration des coûts». Le Conseil communautaire de NDG travaille activement, depuis 1994, à définir une vision de Benny Farm qui reflète vraiment les besoins de la communauté. Le Conseil s est joint à d autres groupes communautaires de NDG pour célébrer la conclusion d une entente en 2003, et la Société immobilière du Canada a annoncé la vocation majoritairement résidentielle du projet en destinant «au moins les trois quarts du site à l habitation (pour des clientèles ayant des revenus modestes à moyens)» (voir le communiqué de la Société immobilière du Canada intitulé Plan de réaménagement de Benny Farm soumis à la Ville de Montréal). Il a été établi que l habitation sur le site serait diversifiée : des modèles abordables combinant des unités subventionnées, des coopératives, des projets gérés par des organismes à but non lucratif et le projet d accès à l habitation abordable. Ce projet représente une partie importante de la diversité. Par la suite, certaines sections du site ont été aménagées en condominiums privés vendus à des prix fluctuants entre $ et $, ce qui ne satisfait pas aux critères d accessibilités soulevés lors des pourparlers entre la communauté et la Société immobilière du Canada. Si les barrières qui font obstacle au projet ne sont pas levées, les clientèles ayant des revenus de modestes à moyens risquent de perdre une autre partie du site, ce que le Conseil communautaire de NDG trouve inacceptable. SÉANCE DU CONSEIL Les membres de votre conseil d arrondissement, M. Michael Applebaum, maire d arrondissement, Mme Francine Senécal, conseillère du district de Côte-des-Neiges, M. Marcel Tremblay, conseiller du district de Notre-Dame-de-Grâce, M. Warren Allmand, conseiller du district de Loyola, M. Marvin Rotrand, conseiller du district de Snowdon et M. Saulie Zajdel, conseiller du district de Darlington, vous invitent à participer à la prochaine séance du conseil d arrondissement de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce. Au cours de cette assemblée, une période de 30 minutes sera consacrée aux questions et aux demandes des citoyens sur tous les sujets concernant l arrondissement ou l administration municipale. À cet égard, il y aura une période d inscription de 18 h 15 à 19 h. Date : Mercredi 20 juin 2007 Heure : 19 h Lieu : 5151, chemin de la Côte-Sainte-Catherine L'ordre du jour est généralement disponible dans la section Mairie d'arrondissement du site Internet de l'arrondissement de Côte-des-Neiges Notre- Dame-de-Grâce (ville.montreal.qc.ca/cdn-ndg ) ainsi qu au bureau Accès Montréal de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce ( ou ) au 5160, boulevard Décarie, rez-de-chaussée, à compter de 12 h le lundi précédant la séance du conseil d'arrondissement. Vous noterez que l ordre du jour FINAL est celui adopté par les conseillers municipaux au début de chaque séance. Cette séance sera précédée d une consultation publique à 18 h portant sur les deux projets suivants : projet de règlement RCA modifiant le Règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce (01-276) concernant le nombre d'unités de stationnement requis à proximité d'une station de métro, les usages autorisés dans les zones 0788 et 0797, ainsi que les limites des zones 0154 et 0156, projet de résolution CA approuvant le projet particulier PP-32 visant à modifier le Règlement sur la construction et l occupation d un bâtiment abritant un institut de recherche de 6 étages, au coin sud-ouest de la rue Légaré et de l avenue Bourret, ainsi que la modification (agrandissement) et l occupation de l entrée principale du bâtiment de l Hôpital général Juif (01-245). Geneviève Reeves, avocate Secrétaire d arrondissement substitut

3

4 La réunion du CONSEIL D ARRONDISSEMENT de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce du Lundi 4 juin 2007 La séance s est tenue à l édifice Cummings 5151 Côte-Sainte-Catherine Un système de loterie pour la période de questions «Numéro 14, Madeleine Soos, numéro 4, Magda Popeanu». Nous ne sommes pas dans une salle de bingo, mais bien à la séance du conseil. La secrétaire de l arrondissement pige au sort le nom des citoyens, pour déterminer l ordre de leur passage au micro. Les élus ont décidé de modifier les règles du jeu afin de s assurer que tous les citoyens aient des chances égales de s exprimer pendant la période de questions. La nouvelle procédure, en vigueur depuis le 4 juin, a soulevé les protestations de plus d un participant. Le «numéro 4», Magda Popeanu, s est dit «outrée» par ce nouveau mode de fonctionnement, prétextant que «la démocratie, ce n est pas une question de loterie». André Cardinal, qui aurait préféré un prolongement de la période de questions en fonction du nombre de résidants inscrits, s est aussi prononcé contre le changement de procédure. Un autre citoyen, Paul John Moran, a remis en question le système de loterie et abondé dans le sens des propositions d André Cardinal. Paul John Moran a même renoncé à son droit de parole, après que le maire Michael Applebaum lui ait demandé «d en venir à son sujet». «Si j ai bien compris, si mon nom n est pas tiré au cours de la période de questions de 1 h 30, il se peut que je ne passe pas au micro?», a demandé Francine Brodeur au maire. Michael Applebaum a confirmé que la durée de la période de questions ne sera pas prolongée par le conseil. Cette annonce a choqué la citoyenne, qui considère insuffisante la durée de la période de questions : «Pour un arrondissement de habitants, et vu le nombre de personnes qui se présentent ici, la moindre des choses est que vous preniez le temps de les écouter». Les citoyens présents dans la salle ont applaudi Francine Brodeur, mais Marvin Rotrand La fête de la Jamaïque aura-t-elle lieu? Le sort de la 27e fête de la Jamaïque à Montréal demeure incertain. L organisateur de l évènement annuel, l Association jamaïcaine, est incapable d obtenir les permis nécessaires pour célébrer cette fête dans un parc de l arrondissement de Côte-des-Neiges- Notre-Dame-de-Grâce. Le conseiller Marvin Rotrand s est porté à la défense de l évènement, lors de la séance du conseil, en disant que «c est le devoir de la Ville de faciliter les activités des communautés culturelles». Mais selon Gilles Bergeron, directeur de la culture, des loisirs et des sports, «la demande de l Association jamaïcaine contrevient à la réglementation de l arrondissement à plusieurs niveaux, principalement sur la quantité de personnes qui participeront à l évènement (plus de 2 000)». À la recherche d une solution, Marvin Rotrand a proposé de permettre à la communauté jamaïcaine d organiser une fête de rue sur l avenue Victoria. Gilles Bergeron s est montré sceptique à l égard de cette idée : «Normalement, cette rue n est pas fermée à la circulation, car elle est une voie pour les véhicules d urgence. Il faudrait trouver une solution sur une autre rue, mais il commence à se faire tard pour cela». Lorsque Marvin Rotrand a demandé Nouveaux modules de jeux dans les parcs a défendu la décision du conseil. Le conseiller de Snowdon a indiqué que le but de l arrondissement était de «donner l égalité des chances» aux citoyens désireux de s exprimer au conseil. Il a rappelé que par le passé, les citoyens se présentant quelques minutes avant le début du conseil n avaient pas toujours la chance de parler au micro. Les habitués arrivaient à l avance et s assuraient de passer les premiers. «Je ne pense pas que c est démocratique de demander aux gens de venir au conseil une heure à l avance», a dit Marvin Rotrand, avant d évoquer que le système de loterie n était pas controversé dans les arrondissements qui utilisent déjà ce système. La Ville de Montréal accorde également 1 h 30 à ses citoyens dont le nombre totalise 1,6 million pour la période de questions de son conseil municipal. [ A.V. ] L arrondissement investit ce printemps un peu plus de $ pour offrir de meilleurs services aux citoyens et continuer le travail de réparation et d achat de nouveaux équipements dans les parcs. Les usagers du parc de la Confédération, dans Loyola, bénéficieront de nouveaux modules de jeux et de balançoires pour les enfants âgés de 2 à12 ans. Le parc Rosemary-Brown, dans Snowdon, aura lui aussi de nouveaux modules de jeux. Un abri sera également installé à côté du terrain de bocce de Saint-Raymond, dans le parc Georges-Saint-Pierre, à Notre-Dame-de-Grâce. Le maire Michael Applebaum a rappelé aux citoyens, pendant le conseil, que chaque parc de l arrondissement était muni de différents modules de jeux pour enfants. Les travaux en cours au parc Rosemary-Brown seront terminés au plus tard à la fin juin, mais ceux du parc Georges-Saint-Pierre ne seront pas prêts à temps pour les fêtes de la Saint-Jean-Baptiste. [ A.V. ] Travaux sur l avenue Victoria Les conseillers Marvin Rotrand et Saulie Zajdel font pression sur l administration locale pour que les travaux de réfection de l avenue Victoria commencent dès l année prochaine. Les élus des districts de Snowdon et de Darlington ont écrit une lettre à Gilbert Deschamps, directeur des travaux publics, pour lui demander que l arrondissement bénéficie de l enveloppe budgétaire de 20 M$ octroyée par Montréal pour de grands chantiers. «Les résidants et les commerçants de l avenue Victoria aimeraient savoir quand les travaux seront faits», a indiqué Marvin Rotrand, durant à l arrondissement d entrer à nouveau en contact avec Noël Alexander, le conseiller Marcel Tremblay a prétendu être déjà en discussion avec le président de l Association jamaïcaine. Fâchée du refus de la Ville de Montréal d accorder un permis à leur évènement, l Association Jamaïcaine a indiqué par voie de communiqué que «Montréal accommode et soutient financièrement tous les groupes des communautés culturelles, et que seule l Association Jamaïcaine a des difficultés à présenter ses festivités». Les festivités jamaïcaines doivent avoir lieu au mois de juillet. [ A.V. ] la séance du conseil. Gilbert Deschamps lui a répondu que l arrondissement n avait pas encore fixé d échéancier pour l avenue Victoria. Daniel Lafond, directeur de l aménagement urbain, a pour sa part expliqué que son service voulait d abord faire un constat, en 2008, des interventions nécessaires à toutes les artères commerciales de l arrondissement. Constatant que «les études du service d urbanisme vont retarder les travaux pour 2010», Marvin Rotrand a rappelé que ce dossier était une priorité pour M.Zajdel et lui. [ A.V. ] 4 Avis public Avis public 13 juin 2007 PROMULGATION RÈGLEMENT RCA AVIS est par les présentes donné que le règlement RCA intitulé Règlement modifiant le règlement sur les tarifs (RCA ) afin de modifier certains frais imposés aux usagers des bibliothèques dans le cadre de l implantation du progiciel Millennium a été adopté par le conseil d arrondissement de Côte-des- Neiges Notre-Dame-de-Grâce, à sa séance ordinaire du 4 juin 2007, et entre en vigueur conformément à la loi. Toute personne intéressée peut en prendre connaissance au bureau Accès Montréal de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de- Grâce situé au 5160, boulevard Décarie, rez-de-chaussée. DONNÉ À MONTRÉAL, ce 13 juin Geneviève Reeves, avocate Secrétaire d arrondissement substitut ORDONNANCES Avis est par les présentes donné que les ordonnances ci-après décrites ont été décrétées par le conseil d arrondissement de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de- Grâce de la Ville de Montréal, lors de sa séance ordinaire tenue le 4 juin RÈGLEMENT SUR LE BRUIT (R.R.V.M., c. B-3, article 20) 1. Ordonnance permettant le bruit d'appareils sonores diffusant à l'extérieur, selon les sites et les horaires des événements identifiés au tableau 1 cijoint. RÈGLEMENT CONCERNANT LA PAIX ET L'ORDRE SUR LE DOMAINE PUBLIC (R.R.V.M., c. P-1, articles 3 et 8) 2. Ordonnance permettant de vendre des articles promotionnels, de la nourriture, et des boissons alcoolisées ou non alcoolisées ainsi que de consommer des boissons alcoolisées, selon les sites et les horaires des événements identifiés au tableau 1 ci-joint. RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT (R.R.V.M., c. C-4.1, article 3, paragraphe 8) 3. Ordonnance permettant la fermeture des rues ou le ralentissement de la circulation, selon les sites et les horaires des événements identifiés au tableau 1 cijoint. Toute personne intéressée pourra obtenir une copie du tableau 1 au bureau Accès Montréal de Côte-des-Neiges Notre- Dame-de-Grâce situé au 5160, boulevard Décarie, rez-de-chaussée. Ces documents sont également disponibles sur le site Internet de l arrondissement dont l adresse est : ville.montreal.qc.ca/cdn-ndg, en cliquant sur «Nos avis publics». DONNÉ À MONTRÉAL, ce 13 juin Geneviève Reeves, avocate Secrétaire d arrondissement substitut

5 13 juin Débat (à 22 h 30) sur le mandat de la commission sur la circulation L approbation du plan de travail de la commission sur la circulation, mise en place par l arrondissement, a donné lieu à de vifs échanges entre son président, Warren Allmand, et les autres membres du conseil, à la fin de la séance du 4 juin. Marcel Tremblay, conseiller de Notre-Dame-de-Grâce (NDG), a ouvert le bal en demandant à ce que la commission «ne déterre pas le dossier du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)». Pendant la période de questions des citoyens, Peter McQueen, de l Association des résidants de Saint-Raymond, a voulu savoir si la commission sur la circulation était disposée à écouter les idées et les problèmes des résidants voisins du CUSM. Warren Allmand lui a répondu que les membres de la commission avaient décidé de se concentrer plutôt sur des «sujets macros», concernant des mesures d apaisement de la circulation. Mais Marcel Tremblay redoute que «les gens mécontents (à l égard du plan de circulation du CUSM) prennent le contrôle de la séance de la commission dans NDG». Marcel Tremblay, qui travaille depuis deux ans en collaboration avec de nombreux experts, ne veut pas de controverse autour de la venue du CUSM dans l arrondissement. «J aurais de la difficulté avec le fait que des gens qui se disent des experts viennent embourber votre commission. Je m attends à énormément de doigté de la part de votre commission», a-t-il précisé à Warren Allmand. La conseillère de CDN, Francine Senécal, a témoigné sa confiance au président de la commission, tout en partageant l opinion de Marcel Tremblay : «Je souhaite que la commission prenne en compte les travaux déjà faits par les services de l arrondissement et qu on ne reparte pas à zéro et que la commission apporte des solutions concrètes. Pas des vœux pieux». Ces points de vue ont semblé déplaire au conseiller de Snowdon, qui s est porté à la défense des outils démocratiques mis en place par l arrondissement. Selon Marvin Rotrand, les experts de la circulation n ont pas toujours raison. Il demeure donc important d écouter ce que les citoyens ont à dire, car «la commission ne fera que des recommandations. Les élus pourront publiquement s y opposer». Warren Allmand s est défendu en disant que ce n est pas parce que sa commission allait écouter «toutes les suggestions des citoyens» qu elle adopterait les recommandations farfelues ou insensées. Il a fait valoir son expérience en disant que ce n était pas la première fois qu il présidait une commission. Warren Allmand s est adressé directement à Marcel Tremblay pour dire que «les gens qui siègent à la commission n ont jamais évoqué le plan de circulation du CUSM». Les membres de la commission sur la circulation rencontreront, au cours de l été, différents experts en la matière. Par la suite, ils convieront les citoyens à assister à cinq assemblées publiques (une dans chaque quartier) aux mois de septembre et d octobre. La commission présentera son rapport au conseil en février [ A.V. ] La réunion du CONSEIL D ARRONDISSEMENT du 4 juin 2007 entendu AU CONSEIL Pour entendre tout ce qui s est dit au conseil d arrondissement... Écoutez l enregistrement audio de la séance directement sur notre site Web au Depuis plusieurs mois, pas une séance du conseil qui ne se déroule sans qu un citoyen regrette publiquement la fermeture de la bibliothèque Fraser-Hickson, à Notre-Dame-de-Grâce. Le 4 juin, c est Alana Ronald qui profite de la période de questions pour témoigner de son attachement au lieu culturel : «La fermeture de Fraser-Hickson a eu un impact énorme sur plusieurs personnes du quartier. Cette bibliothèque était vitale pour nous. Pas nécessairement grâce à ses livres, mais grâce à l aspect communautaire du lieu. Je connais plusieurs femmes de 80 ans qui pouvaient marcher pour se rendre jusqu à Fraser-Hickson, mais qui ne peuvent le faire jusqu à la bibliothèque Benny. Et si on les amène jusqu à Benny, elles ne s y sentent pas aussi bien. Ma question : êtes-vous conscients de cette situation?» Alana Ronald. Photo Alexandra Viau Le conseiller et défenseur de Fraser-Hickson, Warren Allmand, lui répond qu il est au courant de la situation : «Il y avait effectivement dans cette bibliothèque beaucoup de petits groupes de lecture qui se rencontraient, des groupes de lectures en plusieurs langues, une heure du conte pour les enfants, des clubs de jeux d échecs, des conférences d auteurs Ce qu il y avait là de différent des autres bibliothèques de Montréal, c est qu on pouvait y faire de la recherche. Il n y a pas de salles pour faire de la recherche à la bibliothèque Benny. Tous ces services offerts par Fraser-Hisckson manquent certainement à la communauté»

6 6 13 juin 2007 annuaire CÔTE-DES-NEIGES NOTRE-DAME-DE-GRÂCE borough directory Donnez une plus grande visibilité à vos activités, services ou programmes! Highlight your products, programs or services! PARUTION: 22 août 2007 Réservez votre espace avant le 24 juin 2007 L Annuaire, imprimé à exemplaires, est aussi sur CD et sur le Web! Retrouvez le bottin en ligne pour tout le Centre-Ouest (CDN, NDG, Westmount) sur notre nouveau portail. The Directory: copies printed, and also on CD and on the Web! Find the online directory for the West-End (CDN, NDG, Westmount) on our new portal. Contactez Mourad Mahamli au

7 13 juin COMMUNAUTÉ L école des Nations brille de propreté grâce à la grande implication des élèves et du personnel enseignant et à la mise sur pied de diverses corvées et ateliers de sensibilisation. Le jury du concours Ma PROPRE école était formé d un représentant de chaque éco-quartier de l arrondissement. [ L.A. ] Photo Courtoisie Les enfants de l'école des Nations à la remise de prix, le 6 juin, entourés de la mascotte du concours, mon PROPRE ami, du maire de l'arrondissement, Michael Applebaum, des enseignants et de la direction de l'école des Nations. L école des Nations, située dans le district de Snowdon, a remporté le titre de l école primaire la plus propre à l issue du concours Ma PROPRE école. Les critères d évaluation du concours, lancé en avril dans le cadre de la campagne de sensibilisation à la propreté de l arrondissement, étaient les suivants : propreté de la cour d école, des murs, de la cafétéria, du gymnase, participation des classes, implication des élèves et professeurs, création de comités propreté, efforts d embellissement et respect des collectes des déchets et de la collecte sélective. «La participation au concours a été meilleure que jamais. Plus de élèves de l arrondissement se sont impliqués dans le projet, souligne Michael Applebaum, maire de CDN- NDG. Nous sommes heureux de constater que les écoles ont participé en si grand nombre. En encourageant les élèves à prendre en main la propreté de leur école, nous faisons un autre pas dans la bonne direction qui contribuera à faire de CDN-NDG un arrondissement où la qualité de vie est excellente.» Au total, 16 écoles et élèves de l arrondissement ont participé à cette troisième édition du concours. L école Simonne-Monet (district de Côte-des-Neiges), l école St. Monica et l école Les-enfants-du-Monde (ex-eaquo, district de Loyola), l école Bedford (district de Darlington) et l école Willingdon (district de Notre- Dame-de-Grâce) ont terminé au premier rang de leur district respectif. L école des Nations s'est démarquée Une campagne de propreté multilingue L arrondissement de Côte-des- Neiges-Notre-Dame-de-Grâce produit présentement des dépliants de sensibilisation à la propreté en espagnol, en russe, en vietnamien, en tagalog et en hindi, en plus du français et de l anglais. Les dépliants d information seront bientôt distribués par les éco-quartiers. Ils cibleront les communautés appropriées par une diffusion plus efficace du message. Au conseil d arrondissement du mois de février dernier, le conseiller et président de la commission interculturelle, Marvin Rotrand, avait émis l idée de mener une campagne de propreté multilingue. L actuelle campagne de l arrondissement dispose d une enveloppe budgétaire de $. [ A.V. ]

8 ACTUALITÉS 8 13 juin 2007 Un toit végétal [ SUITE DE LA UNE ] Photo Alexandra Viau On trouve sur le toit vert, d une superficie de 250 m 2, des géraniums, des Iris germaniques et «Glacier», des Hosta, des Astilbes et bien d autres sortes de plantes. Le maire de Montréal (au centre), Gérald Tremblay, y a planté de la lavande en compagnie de Marcel Tremblay, conseiller de Notre-Dame-de-Grâce, Helen Fotopoulos, mairesse du Plateau-Mont-Royal, Francine Senécal, conseillère de Côte-des-Neiges et Michael Applebaum, maire de l arrondissement. Si le district municipal de la conseillère Francine Senécal est le premier à faire l expérience d un toit vert public, c est selon elle une question «d astres bien alignés». «L initiative est partagée. Notre collègue Helen Fotopoulos (NDLR : Responsable au comité exécutif du mont royal, des espaces verts et des espaces bleus) en discutait beaucoup. Elle avait visité des toits verts à l étranger. On avait ici le besoin de remettre en état la toiture de la maison de la culture. On a tous conclu que c était l opportunité de faire un toit vert». La réfection de la toiture de l édifice et la création de l espace vert ont coûté $ à l arrondissement. «Un jardin sur les toits est un climatiseur naturel» Des subventions a d d i t i o n n e l l e s sont venues de la Ville de Montréal ( $) et de la société de verdissement du Montréal métropolitain ( $), pour le volet didactique du projet. Car en plus de l espace vert accessible sur le toit, comprenant une quinzaine de sortes de plantes, des bancs et des informations sur l installation écologique, les maisons de la culture de l arrondissement présentent une programmation spéciale durant tout l été et l automne. Quand la culture pousse sur les toits convie le public à une série d activités, de conférences et d exposition axée sur le verdissement urbain et l écologie. Les visiteurs apprendront qu un toit vert purifie et rafraîchit l air environnant en absorbant les particules en suspension et les polluants (comme le dioxyde de carbone). Il procure à la fois une excellente isolation acoustique et thermique. Selon une étude du ministère canadien de l'environnement, la présence de toitures vertes sur seulement 6 % des toits des villes canadiennes ferait descendre la température d'environ 1,5 C. L arrondissement prévoit faire des économies de climatisation à long terme, puisqu un jardin sur les toits est un climatiseur naturel. Selon Gérald Tremblay, l installation «est beaucoup plus qu un toit vert, c est un symbole de l avenir de l arrondissement, de Montréal, du Québec et de la planète». Le maire de la métropole a déploré la dégradation de la qualité de l air à Montréal ainsi que l augmentation du nombre annuel de jours de smog. Les toits végétaux servent notamment à atténuer les épisodes de smog. Le maire Tremblay s est fait un plaisir de parler d environnement, sur le toit de la maison de la culture de Côte-des- Neiges. Il a lancé plusieurs messages d espoir en faisant appel à notre sens des responsabilités : «Il faut léguer aux générations futures les mêmes privilèges que nous avons eus». Une petite visite de ce toit vert s impose donc, même si le public ne peut accéder directement au jardin. Pour que le toit soit efficace, il faut bien que les plantes poussent!

9 13 juin ACTUALITÉS Consultation publique sur le plan de transport de Montréal Les citoyens et les organismes intéressés par le nouveau plan de transport de la Ville de Montréal sont invités à participer à la consultation publique organisée par la commission du conseil municipal, le 20 juin à 19 h, à la salle du conseil de l Hôtel de Ville de Montréal. Lors de cette rencontre, la commission permanente sur la mise en valeur du territoire, l aménagement urbain et le transport collectif présentera le plan, intitulé Réinventer Montréal, et répondra aux questions des participants. Par la suite, la commission du conseil d agglomération réceptionnera les mémoires des citoyens le 29 août et la commission du conseil municipal, le 22 août. Les recommandations des deux commissions seront adoptées le 19 septembre. Les personnes désireuses de consulter préalablement le plan de transport peuvent le faire dans les bureaux Accès Montréal et dans les bureaux d arrondissements. Au cœur des vingt et un chantiers proposés par la Ville figurent l implantation d un réseau de tramway, le prolongement du métro vers l est, la réalisation de 400 km de pistes cyclables et la création de «quartiers verts». [ A.V. ] Pas de feu vert pour le financement du Complexe Benny L arrondissement attend toujours une réponse positive du gouvernement provincial et fédéral au sujet du financement du futur complexe sportif et communautaire Benny. Francine Senécal, responsable des démarches auprès des politiciens ressources, demeure positive : «Chose certaine, l accueil du projet est bon partout». La conseillère de CDN rencontre fréquemment la ministre de l Éducation, du Sport et du Loisir. «Michelle Courchesne est très consciente qu on a un besoin à ce niveau-là dans l ouest de notre arrondissement. J ai senti beaucoup d ouverture de sa part. Il faudra voir si l argent est au rendez-vous. On fait tout ce que l on peut», raconte Francine Senécal, qui ne sait pas qui, entre le fédéral et le provincial, approuvera d abord le projet. Selon elle, Michael Fortier, ministre responsable de la région de Montréal, est favorable au projet, mais attend «que les critères d attribution du nouveau programme Chantier Canada soient définis». Ce programme de soutien aux installations sportives, créé cet hiver par le gouvernement conservateur, dispose d un budget de plus d un milliard. L arrondissement de CDN-NDG demande 8, 6 millions à chaque pallier gouvernemental pour le financement du complexe Benny. Par ailleurs, le rapport des consultations publiques sur le projet sera déposé lors de la prochaine séance du conseil, le 20 juin. Il sera mis en ligne sur le site Internet de l arrondissement quelques jours plus tard. [ A.V. ] LE CALENDRIER CULTUREL Maison de la culture CDN 5290 Côte-des-Neiges (514) Maison de la culture NDG 3755 rue Botrel (514) EXPOSITIONS Projet Cameroun Photographies documentaires Vernissage : 16 juin à 13 h Jusqu au 25 août Maison de la culture NDG Éclats de vert Exposition collective sur les liens entre la création artistique et la nature Jusqu'au 18 août Maison de la culture CDN Se mettre à table Exposition et performances de deux artistes sur le toit vert de la Maison de la culture de CDN Jusqu au 30 septembre ENFANTS Jeannot et les parcs, une exposition thématique sur l enfance et les parcs de Montréal des années 50 et 60 Jusqu au 18 août Maison de la culture CDN Animation pour les jeunes de 6 à 12 ans Activité découverte du toit vert de la Maison de la culture CDN Tout l été, réservations :

10 CULTURE juin 2007 Tout le monde dehors! S'éclater dans le quartier cet été Simon Laget Derrière l'église Saint-Kevin, un vieux panier de basketball jusqu'alors déserté est assailli par les écoliers du coin. Pas de doute, le beau temps est enfin là! Après de longs mois cloitrés devant le hockey ou les nouveautés du video- Avis public ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION Projet de résolution CA approuvant le projet particulier PP-32 visant à modifier le Règlement sur la construction et l occupation d un bâtiment abritant un institut de recherche de 6 étages, au coin sud-ouest de la rue Légaré et de l avenue Bourret, ainsi que sur la modification (agrandissement) et l occupation de l entrée principale du bâtiment de l Hôpital général Juif (01-245). AVIS est par les présentes donné, par la soussignée, que le projet de résolution CA approuvant le projet particulier PP- 32, décrit ci-dessus a été adopté par le conseil d arrondissement lors de la séance ordinaire tenue le 4 juin 2007, et fera l objet d une assemblée publique de consultation le mercredi 20 juin 2007 à compter de 18 h, au 5151, chemin de la Côte-Sainte- Catherine, à Montréal, en conformité des dispositions de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., c. A-19.1). QUE l'objet de ce projet de résolution vise à déroger aux articles 1, 2, 8, 9, 12, 13 et 14 du Règlement sur la construction et l occupation d un bâtiment abritant un institut de recherche de 6 étages, au coin sud-ouest de la rue Légaré et de l avenue Bourret, ainsi que sur la modification (agrandissement) et l occupation de l entrée principale du bâtiment de l hôpital général Juif (01-245), de façon à pouvoir aménager un nouveau hall d'entrée d'une superficie de plancher d'environ 650 m 2 avec une volumétrie de trois étages à même le pavillon H. QUE ce projet de résolution vise la zone 0366 ci-après illustrée : QU au cours de cette assemblée publique, le maire d arrondissement expliquera le projet de résolution ainsi que les conséquences de son adoption et entendra les personnes qui désirent s exprimer à ce sujet. QUE ce projet de résolution est susceptible d approbation référendaire. QUE ce projet de résolution ainsi que le sommaire décisionnel qui s y rapporte sont disponibles pour consultation au bureau Accès Montréal de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce situé au 5160, boulevard Décarie, rez-de-chaussée, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 heures et le samedi de 9 heures à 12 heures. Toute personne qui en fait la demande peut obtenir une copie du projet de résolution sans frais. Pour toute information additionnelle vous pouvez communiquer au QUE le présent avis ainsi que ce projet de résolution et le sommaire décisionnel qui s y rapporte sont également disponibles sur le site Internet de l arrondissement dont l adresse est : ville.montreal. qc.ca/cdn-ndg, en cliquant sur «Nos avis publics». DONNÉ À MONTRÉAL, ce 13 juin Geneviève Reeves, avocate Secrétaire d arrondissement substitut club d'à côté, le moment est venu de sortir shorts, maillots de bain et chemises légères. Un peu partout dans le secteur parcs, piscines et autres lieux de sport ou de culture en plein air ouvrent leurs portes à celles et ceux qui veulent profiter de chaque rayon de soleil. Pour tous, petit tour d'horizon des activités estivales offerte.. Se rafraîchir... Ces derniers jours la température a fait comme un bond de dix degrés, et il suffit de marcher quelques minutes dans la rue pour se retrouver le dos collé au T-shirt par la transpiration. C'est à ce moment qu'on voudrait tous faire un plongeon dans notre piscine privée que nous n'avons pas le luxe de nous payer. Heureusement, trois piscines extérieures ouvrent dans l'arrondissement en ce chaud mois de juin. Celles de la Confédération (6265 avenue Biermans, ) et de Kent (6262 chemin Hudson, ) accueilleront les nageurs à partir du samedi 17 juin, tandis que la piscine Benny (6445 avenue Monkland, ) ouvrira ses portes une semaine plus tard, le 24 juin. Accessibles les fins de semaine et même les jours fériés, elles sont surtout complètement gratuites! Pour les moins de huit ans, pas moins de onze pataugeoires ouvriront au plus tard le dimanche 25 juin. C'est l'occasion d'apprendre aux plus jeunes de vos têtes blondes, l'art de la brasse coulée, avant qu'ils ne s'attaquent au grand bain. Et les plus aventureux d'entre eux apprécieront sans doute les jeux à jets d'eau dont sont équipées les pataugeoires de la Confédération (6265 avenue Biermans) et Mackenzie-King (4905 avenue Saint- Kevin). Attention toutefois à ne jamais relâcher votre attention car le cocktail enfants excités + jeux d'eau peut parfois s'avérer redoutable.... ou transpirer Il existe des personnes peu sensibles à la chaleur accablante d'un mois de juin montréalais. Par exemple : les joueurs de tennis. Rien n'arrête un mordu de balle jaune en manque. Et dans le quartier, il peut aller dépoussiérer sa raquette à divers endroits. Les centres de tennis Kent (3220 avenue Appleton, ) et Somerled (4900 avenue Hampton, ) proposent leurs courts pour quelques échanges entre amis. Un simple coup de téléphone permet de réserver un ou plusieurs terrains pour le jour même. Et, pour la première fois cette année, certains terrains seront disponibles sans réservation, du lundi au vendredi de 9h à 14h. Notez que l'accès au centre Kent est gratuit, tandis que le centre Somerled facture un montant pouvant aller de 2,75 $ par heure et par terrain (pour les moins de 17 ans) jusqu'à 8,50 $ par heure et par terrain (pour les adultes non-détenteurs de la carte Accès Montréal). Ceux qui ont suivi Roland-Garros sur RDS et qui veulent améliorer leur style pour ressembler à un Nadal ou un Federer peuvent s'adresser au club de tennis de Notre-Dame-de-Grâce (5319 avenue Notre-Dame-de-Grâce, ), qui donne des cours particuliers et organise une ligue et des tournois en semaine de 9h à 22h et les samedis et dimanches de 9h à 19h. Il faut s'adresser au club pour des informations sur le coût de l'abonnement et les autres activités proposées. S'il y a dans la famille des amateurs de planches ou de patins à roulettes qui ne trouvent pas de «spot» où perfectionner leurs grabs et leurs ollies, ils peuvent s'inscrire gratuitement au parc pour planches à roulettes situé à l'intersection du boulevard Cavendish et de la rue Terrebonne. Le site est ouvert tous les jours, sauf en cas de pluie, de 9h à 22h et est sous la vigilance d'un surveillant qui s'occupe aussi des inscriptions. Sa présence ne dispense pas les jeunes du port du casque qui est strictement obligatoire. On peut trouver cet équipement dans des magasins comme Sports Experts à partir de 20 $. Culture en plein air Tout le monde n'est pas un sportif dans l'âme et n'aime pas forcément dégouliner de transpiration après deux heures d'effort sous un soleil de plomb. Certains préfèrent se prélasser à l'ombre d'un arbre du parc Kent en feuilletant le dernier Dan Brown, ou en profitant des activités culturelles qu'offrent la Ville et les associations dans les différents parcs de l'arrondissement. Pour la fête de la Saint-Jean, c'est au parc Kent ou sur l'avenue de Courtrai (entre Lavoie et Légaré) qu'il faut être. Au parc Kent des concours de dessin, des expositions, des mini-concerts et des jeux de maquillage sur le thème du Québec attendront les artistes en herbe à partir de 14h, samedi 23 juin. Les activités prendront fin vers 18h autour de danses populaires et d'un galaconcert avec, entre autres, les groupes Les Bons Diables et Kumpa'nia. Quant à l'avenue de Courtrai, elle s'animera dès 17h avec un orchestre de six musiciens, dont la performance sera suivie par un discours patriotique (21h30), des danses folkloriques (22h), une vente aux enchères (23h30) et un défilé de clôture à minuit. Plus tard dans l'été, plusieurs rendez-vous culturels en plein air sont à ne pas manquer. Le parc Notre-Dame-de-Grâce accueillera une adaptation théâtrale de Zorro, le héros masqué à l'accent chantant, mercredi 25 juillet à 19h. Il y aura des séances de rattrapage jeudi 9 août même heure au parc Jean-Brillant et mercredi 15 août, toujours même heure, au parc Kent. Le grand Molière aura aussi droit à son moment de gloire avec une unique représentation de Scapin, une comédie dans laquelle le malicieux héros du même nom tire les ficelles d'un jeu amoureux entre deux jouvenceaux dont les coeurs s'enflamment pour une même demoiselle. A voir le jeudi 2 août à 19h au parc NDG. Enfin, côté musique, il semble qu'il faudra attendre le mois d'août (si l'on excepte la Saint- Jean) pour avoir des concerts en plein air dans notre arrondissement. Le mardi 7 août à 19h au parc NDG se produira le groupe Kleztanbul, qui fusionne les traditions musicales juives et turques en y ajoutant quelques ingrédients de blues et de swing tel l'harmonica. Un autre groupe de musiciens d'horizons divers, l'orchestre Symphonique des Musiciens du Monde (OSMM), devrait jouer dans un des parcs du quartier au mois d'août (date et lieu exacts n'ont pas encore été déterminés). Actualités Côte-des- Neiges reviendra dans une prochaine parution sur cette formation unique au Canada qui suscite un grand enthousiasme partout où elle passe.

11 13 juin

12 ÉLECTIONS juin 2007 Jean-Paul Gilson candidat pour le Bloc dans Outremont Alors que la date de la prochaine élection partielle dans Outremont demeure inconnue et que les rumeurs continuent de circuler à l égard des candidatures de chaque parti, le Bloc québécois prend les devants et annonce que le psychanalyste Jean-Paul Gilson briguera les suffrages dans l ancien comté de Jean Lapierre. L heure est venue pour le candidat bloquiste, qui vit et travaille à Outremont, «de donner une part de son temps à la politique». En 2005, Jean-Paul Gilson était candidat à l investiture du Parti québécois dans Outremont. Une «investiture contestée», qu il a perdue par dix-huit voix au profit de Karim Farouk. «On est resté en bons termes. Maintenant, l occasion se représente. Je pense qu il était temps de faire le pas et de représenter le comté», annonce le candidat d origine belge, qui vit «définitivement» au Québec depuis Jean-Paul Gilson a eu le coup de foudre pour Montréal en 1976, à l occasion des Jeux Avis public ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION Projet de règlement RCA modifiant le Règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce (01-276) concernant le nombre d'unités de stationnement requis à proximité d'une station de métro, les usages autorisés dans les zones 0788 et 0797, ainsi que les limites des zones 0154 et AVIS est par les présentes donné, par la soussignée, que le projet de règlement décrit ci-dessus a été adopté par le conseil d arrondissement lors de la séance ordinaire tenue le 4 juin 2007, et fera l objet d une assemblée publique de consultation le mercredi 20 juin 2007 à compter de 18 h 00, au 5151, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, à Montréal, en conformité des dispositions de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., c. A-19.1). Que l'objet de ce projet de règlement vise, dans un premier temps, à modifier l'article 562 du Règlement d'urbanisme (01-276) pour permettre de réduire de moitié le nombre minimal d'unités de stationnement exigé pour tout bâtiment situé dans un rayon de 150 m ou moins d'un accès au métro, et, dans un deuxième temps, à modifier deux cartes réglementaires. La modification à la première carte réglementaire consiste à changer les limites du secteur d'usage C.2A, H, de façon à intégrer trois propriétés situées sur le coté nord de la rue Sherbrooke, de part et d'autre de l'avenue Westmore, dans le but de rassembler dans un même secteur d'usage les propriétés partageant les mêmes caractéristiques au niveau des activités commerciales, tout en confirmant la volonté de l'arrondissement d'offrir aux résidants du secteur une diversité dans l'offre d'établissements de vente au détail et de services de faible intensité commerciale. La modification à la deuxième carte réglementaire vise à créer un nouveau secteur d'usage pour les zones 0788 et 0797; les usages autorisés seront les activités bureau, école spécialisée, clinique médicale et soins personnels, en plus de l'habitation. Ce nouveau secteur, nommé Secteur de la cour Glen, profitera ainsi de la synergie engendrée par le développement futur du secteur de planification détaillée de la cour Glen. Cette modification engendrera également la création d'une nouvelle zone pour répondre aux nouvelles dispositions réglementaires s'appliquant à ce secteur, car certaines des caractéristiques réglementaires ne sont pas compatibles avec les zones adjacentes. QUE l'article 1 de ce projet de règlement vise l ensemble du territoire de l arrondissement. Les illustrations de chacune des zones visées sont disponibles pour consultation. QUE l'article 2 de ce projet de règlement vise les zones 0788, 0797, 0156 ci-après illustrées : QU au cours de cette assemblée publique, le maire d arrondissement expliquera le projet de règlement ainsi que les conséquences de son adoption et entendra les personnes qui désirent s exprimer à ce sujet. QUE ce projet de règlement est susceptible d approbation référendaire. QUE ce projet de règlement ainsi que le sommaire décisionnel qui s y rapporte sont disponibles pour consultation au bureau Accès Montréal de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce situé au 5160, boulevard Décarie, rez-dechaussée, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 heures et le samedi de 9 heures à 12 heures. Toute personne qui en fait la demande peut obtenir une copie du projet de règlement sans frais. Pour toute information additionnelle vous pouvez communiquer au QUE le présent avis ainsi que le projet de règlement et le sommaire décisionnel qui s y rapporte sont également disponibles sur le site Internet de l arrondissement dont l adresse est : ville.montreal.qc.ca/cdn-ndg, en cliquant sur «Nos avis publics». DONNÉ À MONTRÉAL, ce 13 juin Geneviève Reeves, avocate Secrétaire d arrondissement substitut Photo Alexandra Viau Jean-Paul Gilson (à droite sur la photo), sera candidat pour le Bloc québécois lors des prochaines élections partielles dans Outremont. Il est accompagné de son chef de parti, Gilles Duceppe. olympiques, et dit «n avoir cessé d y revenir depuis». «Quel pays au monde se permet, comme à Montréal, d avoir 30 % d immigration sans que ça pose de réels problèmes», constate le candidat, qui perçoit le Québécois comme quelqu un de très accueillant. Exit, pour lui, les prétendus problèmes entourant la question des accommodements raisonnables. «C est des peanuts, c est de petits problèmes en comparaison avec les grands problèmes en matière d immigration de pays comme la Belgique et la France. Personne, au Québec, ne parle en mal des quartiers d immigration à Montréal. [ ] Un kirpan ou un tchador, c est vraiment pas très grave». Jean-Paul Gilson veut continuer à parler de l indépendance du Québec avec ses «compatriotes immigrants» et leur dire «qu on est en train de faire un pays et qu on va le faire ensemble». Le candidat souverainiste trouve qu il y a quelque chose de formidable dans le fait de représenter «un élan populaire pour faire un pays». L évocation de personnalités connues qui pourraient confirmer leur candidature dans Outremont ne l ébranle pas du tout. «Je ne connais pas mes futurs adversaires. Le problème n est pas une question de personne, mais de parti. Le Bloc québécois n est pas un parti politique comme les autres. C est un ensemble de personnes qui représentent le Québec à Ottawa. [ ] Il y a un pays qui doit naître». Le Bloc québécois entend lutter très fort pour augmenter son pourcentage de votes dans Outremont, un comté qui serait de moins en moins une forteresse libérale, selon Gilles Duceppe. «C est un comté qui est gagnable. Aux deux dernières élections, on est allé chercher % des voix. On est au plus fort de la lutte. On respecte les adversaires. Les conservateurs avaient eu de très faibles résultats en 2004 et Qu en sera-t-il cette fois-ci? On verra bien», analyse le chef du Bloc. Quant à Jean-Paul Gilson, il est prêt à parler d enjeux environnementaux avec ses concitoyens d Outremont. Il tient mordicus à ce que son parti continue de défendre les intérêts du protocole de Kyoto : «Continuer à polluer comme nous sommes en train de le faire sera un jour considéré comme un crime contre l humanité». La question de l environnement est, selon lui, le souci majeur de la plupart des gens du comté. [ A.V. ]

13 13 juin CULTURE 5 questions à Pascale Piquet Après avoir connu son lot de mésaventures avec la dépendance affective, Pascale Piquet publie un premier livre sur le sujet, intitulé Le syndrome de Tarzan. «J ai écrit ce livre, car je me suis rendu compte que lorsque je racontais mon histoire à mes clients, ça changeait leur vie», raconte cette résidante du quartier Snowdon, qui est aussi coach de vie professionnelle et privée. En comparant le dépendant affectif à un Tarzan ayant peur de la solitude et s accrochant désespérément à ses lianes, Pascale Piquet fait le pari de guérir par l humour. Les Actualités : Votre approche de la dépendance affective semble différer de ceux des psychologues. Comment expliquez-vous ce problème? Pascale Piquet : La dépendance affective, ce n est pas une maladie, c est une mauvaise programmation. Depuis l enfance, on a une image erronée de soi-même, une image de quelqu un de dévalorisé. Ça vient souvent des parents On a alors un besoin de reconnaissance, que l on va chercher auprès de conjoint comme nous. Résultat : ça donne des gens qui souffrent énormément et qui sont anxieux. La plupart du temps quand les gens m appellent, ils me disent : vous êtes ma dernière chance, sinon je me suicide. La dépendance affective, c est un cancer qui ronge le cœur et l âme. C est ce qui donne lieu parfois à des drames passionnels. Par désespoir, on peut tuer l autre. L.A. : Est-ce que votre livre s adresse uniquement aux gens qui sont des dépendants affectifs? P.P. : Le syndrome de Tarzan touche tout le monde. Ceux qui sont heureux dans leur couple vont comprendre pourquoi en lisant le livre, et ceux qui ne le sont pas vont aussi comprendre pourquoi. J ai aussi des lecteurs qui ont dix-sept ans. Mon livre peut aider les jeunes à comprendre les mécanismes de la vie amoureuse. Mais ceux qui ne veulent pas se reconnaître dans ce livre ne se reconnaîtront pas. Le plus dur, c est probablement d admettre que l on a un problème. Quand j ai envoyé mon manuscrit aux maisons d édition, j ai eu quatre contrats sur la table et une lettre d insulte. Cet éditeur me traitait de déséquilibrée, de puits d égocentrisme et disait que mon livre ne plairait à personne. Je pense que ce monsieur a dû se reconnaître là où il ne fallait pas! Mais ce n est pas une bonne idée d offrir mon livre à quelqu un en disant : tiens, lis ça, espèce de dépendant affectif! L.A : Pourquoi mettre autant en valeur votre expérience personnelle dans votre bouquin? P.P. : Si vous dites aux gens de faire ci et de faire ça, ils n embarqueront pas. Mais si vous leur dites j ai fait si j ai fait ceci et cela, alors ils se reconnaissent en vous et c est plus efficace. Tout ce que j ai fait pendant ma névrose est bien pire que ce que les gens me racontent. C est important pour les gens de savoir qu un psychothérapeute a des névroses et qu on en sort! Les gens sont très touchés par mes témoignages personnels. En conférence, je raconte ma vie. J ai voulu ponctuer mon livre de mes expériences et de celles de mes clients pour que les gens s y retrouvent sans être accusés personnellement. L écriture de ce livre n a pas été une thérapie pour moi; c est plutôt un témoignage. L.A : Vous écrivez dans votre bouquin «Les adeptes de Tarzan sont des pirates de l air qui détournent l affection pour aller en enfer». Que vouliez-vous dire? P.P. : Les dépendants affectifs détournent l attention, mais ne vont pas vers le bonheur, ils vont vers l enfer. L affection, il ne faut pas la détourner; elle est là, vous la donnez, vous en recevez. Quand vous commencez à détourner quelque chose, vous commencez à le polluer. Ces gens détournent l affection comme d autres détournent un avion. Je suis fière de cette phrase, car elle y symbolique. Si on ne se sort pas de la dépendance affective, on va en enfer. La vie est faite de telle façon que si vous ne comprenez pas au premier coup, elle va vous redonner un autre coup et encore un autre. Ça peut durer très longtemps. Certains finissent par se suicider et d autres par tuer. Ce type de relation est comparable à une relation entre un drogué et un dealer. C est ça la dépendance affective : quand le dealer s en va, celui qui a perdu sa drogue est prêt à tout pour la retrouver. L.A : Pourquoi ce ton humoristique dans le bouquin? P.P. : Je suis allée à contre sens des autres livres déjà écrits sur la dépendance affective, très clinique, très aseptisée. J ai voulu faire quelque chose de suffisamment drôle pour que les gens aient du plaisir à le lire, et qu ils se moquent de moi. J ai un peu utilisé en toute humilité la technique de Molière, qui faisait des pièces pour faire rire les gens de leurs propres travers. Je voulais que les gens rient de Pascale Piquet. Photo Alexandra Viau mes mésaventures et en même temps se reconnaissent. Mon livre est un message d espoir. Le lecteur comprend qu il est possible de s en sortir. Dès qu on commence à en rire, on commence à en guérir! Propos recueillis par Alexandra Viau Bains Douches Vanités Miroirs Tuiles Robinetteries Lavabos Toilettes Accessoires etc... R É N O V A T I O N S générales American Standard Maax JL Baril Grohe Mïyo B&F Monkland, NDG

14 EN DIRECT des postes de quartier P D Q 11 P D Q 25 P D Q 26 Attouchement sexuel en pleine rue Le 7 juin, une femme s est fait agripper une fesse par un inconnu, qui circulait à vélo derrière elle, alors qu elle traversait à pied à l angle des rues Hudson et de Soisson. L agression a eu lieu vers 18 h. La victime, une étudiante montréalaise de 30 ans, a tenté en vain de poursuivre le suspect. Elle a perdu sa trace à la hauteur de l avenue Wilderton. La femme «pincée» à la fesse a téléphoné au à l aide du cellulaire d un passant. L agente sociocommunautaire du PDQ 26, Stéphanie Durocher, rappelle «qu il est important de ne pas se mettre en danger inutilement, en poursuivant son agresseur». Elle félicite toutefois la victime d avoir livré à la police une bonne description du suspect. Il s agit d un homme blanc, âgé d environ 25 ans, mince, mesurant approximativement 1m82, avec des cheveux noir ondulé long jusqu aux épaules, une casquette blanche sale, une veste noire, des lunettes rondes et des jeans bleus. Augmentation du nombre d accidents de la route Le PDQ 26 a constaté en 2007 une augmentation de 20 % du nombre d accidents de la route sur son territoire, en comparaison avec l année Preuve que la sensibilisation à la sécurité routière est une activité de longue haleine, l agente sociocommunautaire Stéphanie Durocher rappelle aux conducteurs qu ils ont la responsabilité d adopter des comportements sécuritaires. Le 27 mai, vers 19 h, un accident qui aurait pu être évité a eu lieu sur le chemin de la Côte-Sainte- Catherine, à la hauteur de Wilderton. Le conducteur d un véhicule qui venait de l est a brusquement tourné à gauche, sans céder le passage au véhicule qui arrivait en direction ouest. Si le conducteur fautif s en est tiré avec seulement quelques égratignures, la passagère du véhicule heurté a subi une fracture de la clavicule droite. Le contrevenant a reçu une contravention de 100 $, mais n a perdu aucun point de démérite pour cette infraction au Code de la route. «14 Le suspect a frappé les poignets de l assistante gérante du restaurant avec des pinces» Vol au comptoir des commandes à l auto Un voleur s est faufilé entre deux voitures qui attendaient au comptoir des commandes à l auto du restaurant Wendy s, situé au 7340 boulevard Décarie, le 5 juin dernier. C est à 21 h 50 que le suspect a frappé les poignets de l assistante gérante, en service au comptoir, à l aide de pinces. Le voleur lui a ensuite arraché le terminal de paiement direct qu elle avait 13 juin 2007 entre les mains. Si cette machine vaut près de mille dollars, elle contient aussi des renseignements importants qui pourraient permettre au voleur de se lancer dans des activités de fraude. La police recherche un homme noir, qui mesure 1m80, pèse 80 kilos et portait ce jour-là des jeans noirs et un pull gris à capuchon. Une victime qui ne se laisse pas faire Une résidante de Côte-des-Neiges a refusé de se laisser intimider, le 7 juin, lorsque deux individus ont voulu lui voler son argent. La dame marchait sur la rue Plamondon, vers 22 h, lorsque la première suspecte a agrippé son manteau par derrière, en lui disant «Give me the money». Un deuxième suspect est arrivé par devant pour lui bloquer le passage. La victime a toutefois réussi à s enfuir. «Elle devait avoir beaucoup de sang-froid!», analyse Élizabeth Kraska, du PDQ 25. Les suspects ont tenté en vain de rattraper la femme. La première suspecte est une femme noire, qui parle anglais, âgée d environ 20 ans, 1m77, 65 kilos, cheveux noirs avec des dreads. Le deuxième suspect est un homme noir, anglophone lui aussi, 1m80, 70 kilos, cheveux courts noirs, t-shirt rayé de couleur foncée. Choisis un bon gang joue au soccer! Dans le cadre du volet préventif de la campagne de sensibilisation «Je choisis un bon gang» (et non un gang de rue!), les PDQ 25 et 26 ont organisé, ce printemps, des minis tournois de soccer entre les écoles primaires du quartier de Côte-des-Neiges. Le public est invité à venir assister à la grande finale, qui aura lieu le 16 juin entre 9 h et 15 h, au 4880 Van Horne. Les jeunes sportifs ayant participé à l activité recevront des billets pour assister à la Coupe du monde de soccer, qui débute le 30 juin au Stade olympique. Sur rendez-vous du mardi au samedi de 10h à 22h 4930, Côte-des-Neiges, #205 (514) Reçus pour assurances. - Maquillage toutes occasions - Électrolyse - Manucure * Pédicure (beauté et médicale) - Épilation à la cire - Rasage corporel - Soins du dos - Facials - Réflexologie * Massothérapie (thérapeutique et de relaxation)

15 13 juin PETITES ANNONCES CLASSIFIED ADS Actualités Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce Case postale 49647, Succursale du Musée Montréal (Québec) H3T 2A5 SITE WEB > FAX > (514) TÉLÉPHONE PUBLICITÉ ET ADMINISTRATION > (514) RÉDACTION ET PRODUCTION > (514) COURRIEL RÉDACTION > PRODUCTION > PUBLICITÉ > ADMINISTRATION > Les textes publiés expriment l opinion de leurs auteurs, mais pas nécessairement celle des éditeurs. Toute reproduction est interdite sauf autorisation écrite du journal. Are you having difficulty finding a job? You have not worked for a while? Do you need more self-confidence and motivation? Join our program and learn about yourself, the job market and the job search techniques. Benefit from peer support and the advice of professionals. 85% of our participants find a job. 1191, 90 th avenue, LaSalle. Call Catherine or Jackie at (514) Find your solution, Trouvez votre solution, your job! votre emploi! Vous avez de la difficulté à trouver un emploi? Absent du marché du travail depuis quelques temps? Besoin d'augmenter votre confiance et motivation? Joignez notre programme et apprenez à mieux vous connaître, à connaître le marché du travail et les techniques de recherche d'emploi. Bénéficiez du support et des conseils de professionnels. 85% des participants se trouvent un emploi. 1191, 90 avenue, LaSalle, appelez Catherine ou Jackie au (514) membre affilié de: RABAIS REBATE RABAIS REBATE $ 100 $ SUR VOTRE INSCRIPTION ON YOUR INSCRIPTION PRIX RÉG. / REG. PRICE : 495,00$ OFFRE D UNE DURÉE LIMITÉE. SUR PRÉSENTATION DE CETTE PUBLICITÉ. 5709, Côte-des-Neiges LIMITED TIME OFFER. (514) UPON PRESENTATION OF THIS AD. Nom - Name: Adresse - Address: Téléphone - Phone: Rubrique - Section: Envoyez votre annonce et votre paiement (chèque ou mandat) Send your ad and payment (check or money order) exofruits toute la qualité et la fraicheur AVIS LÉGAL - ouvert 7 jours cote-des-neiges tél: fax: La compagnie personne morale LASER TM située au 5950 Côte-des-Neiges # 350, Montréal, QC, H3S 1Z6 demande au Registraire des entreprises la permission de se dissoudre. SANTÉ Méthode Rolf Lucinda Lanthier Bsc.inf Praticienne (514) Encadré - Outlined TOTAL = $ $ $ $ $ $ $ $5.00 Actualités CDN-NDG Casier postal 49647, Succursale du Musée Montréal, H3T 2A5 Contrôle de qualité : ASSURÉ Service rapide : GARANTI Service de livraison Remise de 20% pour tout travail sur présentation du coupon* *voir détails en magasin 5135, rue Bégin, Montréal (Queen-Mary et Decelles) Prochaine parution : le 27 juin 2007 ( tombée le 22 juin 2007 ) Tél. (514) Pour réserver un espace ou pour des informations sur les prochaines parutions, contactez-nous au (514) ou Vous avez entre 16 et 35 ans? Vous recherchez un emploi? Vous recherchez une formation? Les Carrefours Jeunesse-Emploi sont là près de chez vous pour vous aider! Services gratuits Avec ou sans formation Avec ou sans expérience de travail Exclusivement pour les résidents de NDG, Montréal Ouest, Côte-Saint-Luc et Hampstead Carrefour jeunesse-emploi de Notre-Dame-de-Grâce (514)

16

Présences : M me Geneviève Roy Présidente MM. Serge Béhar Vice-président

Présences : M me Geneviève Roy Présidente MM. Serge Béhar Vice-président Procès-verbal de la première assemblée du Conseil de quartier du Vieux-Québec Cap- Blanc colline Parlementaire tenue le 17 janvier 2008, à 19 h, à l hôtel de ville, 2 rue des Jardins, salle 316 Présences

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014 CE 12/13 17/12/13 2. École secondaire de la Cité Conseil d établissement 2013-2014 CÉ-12-13-PV-03 PROCÈS-VERBAL de la réunion du Conseil d établissement de l école secondaire de la Cité tenue le 17 décembre

Plus en détail

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise CHRONIQUE ENTREVUE Stéphane Beaulieu L avenir de la formation universitaire en psychologie Marie Girard-Hurtubise À l instar d autres universités québécoises, le département de psychologie de l Université

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec pour l art Graph Synergie Proposition de contribution à l intention des membres de la communauté d affaires et des bâtisseurs

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Forum jeunesse de l île de Montréal Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Adopté le 17 janvier 2005 Avant-propos Le Forum jeunesse de l île de Montréal

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Composez le 311 entre 8h00 et 20h00, du lundi au vendredi Horaires d ouverture : de 9h00 à 17h00, du lundi au vendredi

Composez le 311 entre 8h00 et 20h00, du lundi au vendredi Horaires d ouverture : de 9h00 à 17h00, du lundi au vendredi Le 311 est le seul numéro à composer pour pouvoir accéder aux informations concernant les services municipaux. Si l anglais n est pas votre langue de prédilection, un interprète prendra en charge l appel,

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Mardi 20 juillet 2010 Dans le but de minimiser les impacts ferroviaires sur les secteurs résidentiels avoisinant l actuel garage des trains de banlieue de la ligne

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

En général, ces personnes jouent un rôle essentiellement consultatif dans la recherche.

En général, ces personnes jouent un rôle essentiellement consultatif dans la recherche. Le financement de la recherche communautaire Ce document contient des informations concernant le processus de demande de fonds. La première section décrit les principales étapes de ce processus et donne

Plus en détail

AUX PERSONNES INTÉRESSÉES AYANT LE DROIT DE SIGNER UNE DEMANDE DE PARTICIPATION À UN RÉFÉRENDUM

AUX PERSONNES INTÉRESSÉES AYANT LE DROIT DE SIGNER UNE DEMANDE DE PARTICIPATION À UN RÉFÉRENDUM Avis public AUX PERSONNES INTÉRESSÉES AYANT LE DROIT DE SIGNER UNE DEMANDE DE PARTICIPATION À UN RÉFÉRENDUM Pour le second projet de règlement RCA10 17179 modifiant le Règlement d'urbanisme de l'arrondissement

Plus en détail

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations;

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations; RÈGLEMENT NUMÉRO 252 INTITULÉ «RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION FAVORISANT LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES HABITATIONS DANS CERTAINS SECTEURS DE LA VILLE» CONSIDÉRANT QUE la Ville désire

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE 19 mai 2015 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations le mardi 19 mai 2015, à 20

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe?

Chapitre 3: Qui tient les ficelles en Europe? Chapitre : Qui tient les ficelles en Europe?. Qui est qui? Tout comme une commune, une province ou un pays, l Union européenne est gouvernée par des politiciens. Ceux-ci travaillent au sein de différentes

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

Trousse d information. sur les élections

Trousse d information. sur les élections Trousse d information sur les élections Introduction Les élections sont un défi pour tous les électeurs. Elles apportent des mots et des idées nouvelles. Elles sont donc une excellente occasion d améliorer

Plus en détail

EXPÉRIENCES CANADA Échanges Foire aux questions : FAQ

EXPÉRIENCES CANADA Échanges Foire aux questions : FAQ EXPÉRIENCES CANADA Échanges Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse d EXPÉRIENCES CANADA? R. Un échange jeunesse d EXPÉRIENCES CANADA s agit d un séjour réciproque en milieu familial

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION

CONSEIL D ADMINISTRATION VIEUX-MOULIN CONSEIL D ADMINISTRATION Procès-verbal de la cinquième assemblée ordinaire de l année 2011, tenue le mardi 20 septembre 2011, au ROSC de Beauport, 2100, avenue Deblois. PRÉSENCES Membres avec

Plus en détail

ACTES DU COLLOQUE. Partenariats et collaborations : pour une médiation efficace du livre. Ma tente à lire, par Lise Thériault.

ACTES DU COLLOQUE. Partenariats et collaborations : pour une médiation efficace du livre. Ma tente à lire, par Lise Thériault. ACTES DU COLLOQUE 2009 Partenariats et collaborations : pour une médiation efficace du livre Ma tente à lire, par Lise Thériault Lis avec moi MA TENTE À LIRE Conférencière : Lise Thériault, chef du module

Plus en détail

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal Du 02 au 05 Mai 2013 se tiendra la première édition de la Foire Africaine de Montréal (FAM), le rendez vous

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA 7 janvier 2014 À une séance spéciale du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations, mardi le 7 janvier 2014 à 18h30, à laquelle

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

FORUM 1 DES PARTENAIRES DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL

FORUM 1 DES PARTENAIRES DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL DEMAIN MONTRÉAL FORUM 1 DES PARTENAIRES DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Synthèse des échanges du Forum du 14 juin 2012 RAPPORT PRÉPARÉ PAR L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE POUR LE BUREAU DU PLAN DE LA

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine du Nouveau-Brunswick. Idéalement, votre

Plus en détail

Service de navette GO

Service de navette GO Études de cas sur le transport durable MISSISSAUGA, ONTARIO ÉTUDE DE CAS N o 12 Service de navette GO Organisation Ville de Mississauga - Transport et voirie, Mississauga Transit Statut Début en 2001,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Après avoir dûment constaté le quorum, M. Mario Racette, maire, déclare la présente séance ouverte.

Après avoir dûment constaté le quorum, M. Mario Racette, maire, déclare la présente séance ouverte. PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MONTCALM MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-OUEST Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal de Saint-Roch-Ouest tenue le mardi 11 août 2015 à l endroit désigné par

Plus en détail

En présence de : Nombre de citoyens présents : 8. Ouverture

En présence de : Nombre de citoyens présents : 8. Ouverture 815, Bel-Air Montréal, Qc H4C 2K4 Procès-verbal de l assemblée publique de consultation tenue le 16 mars 2009 à 18h30 à la mairie d arrondissement du Sud-Ouest, 815, rue Bel-Air, concernant le «Règlement

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 Tu as 16 ans et plus, tu es étudiant et tu cherches un emploi d été? Tu as de l entregent, tu es autonome, débrouillard et tu as à cœur la qualité du service à la

Plus en détail

Programmes en formation pratique intégrée

Programmes en formation pratique intégrée Programmes en formation pratique intégrée Premier cycle : Baccalauréat en sciences comptables Novembre 2010 L emploi du générique masculin dans ce document est utilisé sans aucune discrimination et uniquement

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Avis aux élèves et à leurs parents MAI 2014 Vendredi 23 mai 2014 : - Fin des activités parascolaires. Vendredi 30 mai 2014 : - Clôture des points de la 3 ème

Plus en détail

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour Province de Québec Municipalité du Canton de Ham-Nord Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal tenue le mardi 12 novembre 2013, à la salle du Conseil, située au 287, 1 re Avenue à Ham-Nord,

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions 9 juin Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009- Introduction Le Comité de vérification du Bureau du directeur général des élections du Canada

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE EN ARTS DE LA SCÈNE CENTRE DES ARTS DE LA SCÈNE JEAN-BESRÉ SHERBROOKE Appel de projets 2014 CONSIGNES AUX DEMANDEURS DE RÉSIDENCE Veuillez, s il vous plaît : remplir le formulaire

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire.

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS 150, RUE PRINCIPALE SAINT-GERVAIS (QUÉBEC) G0R 3C0 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS, M.R.C. DE

Plus en détail

AccèsLogis Québec Guide pour la préparation des inaugurations

AccèsLogis Québec Guide pour la préparation des inaugurations SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC Guide pour la préparation des inaugurations Benny Farm, Montréal MAI 2015 WWW.HABITATION.GOUV.QC.CA TABLE DES MATIÈRES Page INTRODUCTION... 3 1. PLANIFICATION ET ORGANISATION...

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

Coopérer. pour créer l avenir

Coopérer. pour créer l avenir novembre 10 Coopérer pour créer l avenir Depuis 110 ans, chez Desjardins, premier groupe financier coopératif en importance au Canada, la coopération est notre âme et nos membres, notre raison d être.

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Cadre d intervention. Les ateliers d artistes

Cadre d intervention. Les ateliers d artistes Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels Cadre d intervention Les ateliers d artistes 1 Service de la culture Division des quartiers culturels 801, rue Brennan, 5 e étage

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS PRÉAMBULE Avec ses grands espaces, ses lacs, ses sentiers pédestres, et ses infrastructures, la Municipalité de Montcalm détient un grand potentiel de développement

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail