Le déneigement des véhicules lourds. transport

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le déneigement des véhicules lourds. transport"

Transcription

1 Le déneigement des véhicules lourds transport

2

3 TABLE DES MATIÈRES L élimination du danger à la source : éviter le travail en hauteur!...p. 5 En hauteur, mais en toute sécurité! Utiliser des moyens collectifs de protection...p. 7 Quand il faut monter sur le dessus du toit du véhicule, mieux vaut le faire en toute sécurité : utiliser des équipements de protection individuelle (ÉPI)...p. 9 Référence règlementaire...p. 10 Crédits...p. 11 Le déneigement des véhicules lourds 3

4 AD1024-ASTE-Guide_Deneigement_Layout 1 23/11/10 1:46 PM Page 4 4 Le déneigement des véhicules lourds

5 La prévention des chutes dans le secteur du transport est un sujet préoccupant. Les tâches effectuées en hauteur sur les véhicules lourds sont susceptibles de causer des chutes et le déneigement des toits de ces véhicules en fait partie. Dans ce document, quelques pistes de solutions pour contrer ce problème ont été retenues. Il faut se rappeler qu une accumulation de neige ou de glace sur un toit de véhicule lorsqu il circule sur la route est une infraction au Code de la sécurité routière et est passible d une amende. L ÉLIMINATION DU DANGER À LA SOURCE : ÉVITER LE TRAVAIL EN HAUTEUR! Utiliser un système mécanique Système de déneigement Robot 2000 Les systèmes mécaniques permettent de déneiger les véhicules avec peu d opérations humaines. Il existe différents modèles de conception industrielle ou artisanale. Cependant le principe reste toujours le même : on positionne le véhicule sous le système, on abaisse le système sur le toit, on avance lentement le véhicule, le mécanisme (râteau ou souffleur) déblaie la neige. Avantages Élimine le problème de chute de hauteur; Ne demande aucun effort physique important; Rapide et efficace; Certains peuvent enlever tout type de neige et la glace. Système de déneigement le Yéti Inconvénients Certains systèmes sont moins efficaces lors de présence de glace; Nécessaire d enlever la neige ou la glace accumulée sur la surface de roulement et autour du site de déneigement régulièrement; Installations fixes qui ne peuvent pas être déplacées. Système de déneigement fabrication maison de la Compagnie Transport Morneau à St-Arsène Recommandations Prévoir un emplacement favorisant l enlèvement de l accumulation de neige au sol; Lorsqu il y a présence de glace sur le toit, prévoir un équipement de protection si le travailleur doit monter pour briser la glace accumulée avant d utiliser le système mécanique. Le déneigement des véhicules lourds 5

6 Utiliser une pelle de toit Conçue à l origine pour retirer la neige des toits de résidence, la pelle de toit permet également de retirer la neige des toits de certains véhicules lourds à partir du sol. Avantages Outil utile et efficace pour le déneigement des toits d autobus scolaire, de minibus et de certains autocars; Élimine le problème de chute de hauteur; Légère, elle requiert peu d efforts physiques lors de sa manœuvre; Simple à manœuvrer et peut être utilisée à n importe quel endroit ou moment; Coût d acquisition peu élevé. Inconvénients Convient uniquement aux véhicules dont le toit est arrondi et peu élevé comme celui des autobus scolaires, des minibus et de certains autocars. Recommandations S assurer que la zone de travail soit bien dégagée, loin de la circulation d autres véhicules, que la surface du sol soit suffisamment adhérente; Placer ses pieds en position d équilibre, soulever et tirer la pelle vers soi; Faire un côté du véhicule à la fois. Déneigement avec pelle de toit (Rapport sur déneigement d autobus, ASTE, 2001) 6 Le déneigement des véhicules lourds

7 EN HAUTEUR, MAIS EN TOUTE SÉCURITÉ! UTILISER DES MOYENS COLLECTIFS DE PROTECTION Utiliser une station de déneigement Il s agit d une plateforme aménagée à la hauteur du toit du véhicule. Il existe deux types de station de déneigement : celles qui sont fixes et celles qui sont mobiles. Station de déneigement fixe (Rapport sur le déneigement ASTE, 2001) Avantages Permettent d être à la même hauteur que le véhicule et de bien voir l état du toit; Faciles à fabriquer; elles peuvent être réalisées à partir d une simple passerelle, d anciennes remorques modifiées (mobiles) ou encore d un deuxième étage fixé à un bâtiment; Les systèmes mobiles peuvent être déplacés facilement ce qui libère l espace lors de la non utilisation. Station de déneigement mobile (projet conçu avec la participation de l Association du camionnage du Québec) Inconvénients Il faut parfois adapter les outils de déneigement existants (pelle, râteau ) afin de les rendre efficaces; Accumulation de neige et de glace autour du site de déneigement; Difficulté à enlever la glace se trouvant sur le toit du véhicule car le travailleur est assez éloigné de ce dernier. Recommandations Prévoir un emplacement favorisant l enlèvement de l accumulation de neige au sol; Éviter que les travailleurs aient à positionner les véhicules en marche arrière; Prévoir de l espace tout autour du système, ceci permettra d effectuer le déneigement de deux véhicules à la fois; Escalier et balcon servant de station de déneigement fixe (Rapport sur le déneigement ASTE, 2001) Le déneigement des véhicules lourds 7

8 La surface des marches, pour accéder à la station, doit être antidérapante, toujours bien dégagée. La surface de travail doit être recouverte d une matière antidérapante afin d éviter les chutes lorsque les travailleurs effectuent le déneigement ou le déglaçage; Toutes les sortes de stations (échafaudage, passerelle ou semi-remorques modifiées) doivent être munies de garde-corps; Les garde-corps ne doivent pas être trop hauts, cela nuit aux mouvements des travailleurs lors du déneigement car ils doivent soulever l outil beaucoup plus haut; La pelle ou l outil doit être le plus léger que possible; Utiliser un outil muni d un manche télescopique afin de faciliter les manipulations; Utiliser un grattoir pouvant servir autant à pousser qu à tirer la neige; Modifier les outils de déneigement au besoin afin de les rendre plus efficaces et ergonomiques. Surface antidérapante pour station de déneigement fixe (Rapport sur le déneigement ASTE, 2001) Station de déneigement fixe plus basse que le toit de la remorque (Rapport sur le déneigement ASTE, 2001) Pelles de déneigement modifiées afin de les rendre plus ergonomiques et efficaces (Rapport sur le déneigement ASTE, 2001) 8 Le déneigement des véhicules lourds

9 QUAND IL FAUT MONTER SUR LE DESSUS DU TOIT DU VÉHICULE, MIEUX VAUT LE FAIRE EN TOUTE SÉCURITÉ : UTILISER DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE (ÉPI) Utiliser un équipement de protection contre les chutes Le port d'un harnais de sécurité est obligatoire pour tout travailleur exposé à une chute de plus de 3 mètres de sa position de travail (2,4 m au fédéral), sauf si le travailleur est protégé par un autre dispositif lui assurant une sécurité équivalente ou par un filet de sécurité. Lorsqu'une ceinture de sécurité est utilisée, celle-ci ne peut être utilisée que pour limiter le déplacement du travailleur ou pour le maintenir dans sa position de travail. Une ceinture de sécurité ne peut être utilisée comme équipement de protection individuelle servant à arrêter la chute d'un travailleur. Harnais de sécurité (North Safety) Avantages Permet de bien voir l état du toit; Permet d être proche de la surface à déneiger; Permet un nettoyage efficace de tout dépôt y compris la glace. Inconvénients Risques de chutes (même niveau); Installer un point d ancrage qui respecte les normes de conception; Les travailleurs doivent porter leurs équipements de protection individuelle (ÉPI) de manière sécuritaire en tout temps. Système de sécurité avec câble horizontal, dérouleur-enrouleur avec absorbeur d énergie et harnais (North Safety et IRSST) Recommandations Installer plus d un point d ancrage ou installer un câble horizontal de manière à éviter que le travailleur ait à changer de point d attache à plusieurs reprises; La pelle ou l outil doit être le plus léger que possible; Prévoir un emplacement favorisant l enlèvement de l accumulation de neige au sol; Utiliser une masse en caoutchouc ou en bois pour briser l accumulation de glace; Vérifier la résistance et l état du toit du véhicule avant de s y engager; Le système anti-chute doit être inspecté régulièrement. Le déneigement des véhicules lourds 9

10 Référence règlementaire Protection contre les chutes Règlement sur la santé et la sécurité (Québec) Articles : 264, 346, 348, 349, 350, 353 et 354 Règlement sur la santé et la sécurité (Fédéral) Articles : 12, 10 Code de sécurité pour les travaux de construction (Québec) Articles: 2.9.1, 2.9.2, 2.9.3, , Code de la sécurité routière (Québec) Déneigement du véhicule Article : Le déneigement des véhicules lourds

11 CRÉDITS Recherche et rédaction Langis Lafrance, Conseiller en prévention Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE) Marie-Élaine Bélanger, Conseillère en prévention (contractuelle) Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE) Agent de communication Jean-Christophe Minguez Association Sectorielle Transport Entreposage (ASTE) Graphisme Alain Roy, ATTENTION design+ Le déneigement des véhicules lourds 11

12 6455, Jean-Talon Est, bureau 301 Montréal (Québec) H1S 3E

Dispositif composé d une ceinture ou d un harnais qui empêche de

Dispositif composé d une ceinture ou d un harnais qui empêche de Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 28 aout 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 7 1.0 OBJET Cette procédure a comme objectif d

Plus en détail

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire La meilleure façon de ne pas tomber, c est de ne pas monter! sinon, voici deux façons de vous protéger. Statistiques Les statistiques

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

étape du travail en hauteur

étape du travail en hauteur Élimination des dangers de chute; La première étape du travail en hauteur IFPS 2010 Hilton Baltimore, Baltimore, Maryland 16 juin 2010 Révisé: : 30 juin 2010 Marc-André Pilon, VP 2010 Cordages Barry Ce

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable entreposage Le chariot élévateur à poste de conduite élevable Un chariot élévateur différent des autres TABLE DES MATIÈRES 1. Un chariot élévateur qui élève le cariste...p. 5 1.1 Une organisation du travail

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur.

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur. Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (M.B. 15.9.2005; errata: M.B. 22.8.2006) Sous-section I.- Champ d application et

Plus en détail

comment choisir son epi?

comment choisir son epi? FR comment choisir son epi? le harnais DE SéCURITé ET LES systèmes d arrêt de chutes 2011 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif... 1 2. Types de chute... 1 3. Les types de risque

Plus en détail

PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS

PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS 1. OBJET Cette procédure définit les pratiques encadrant l utilisation de nacelles élévatrices automotrices à bras articulé, de nacelles élévatrices automotrices

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Systèmes d ancres à corps mort autoportants

Systèmes d ancres à corps mort autoportants L A S E C U R I T E A U P L U S H A U T N I V E A U Systèmes d ancres à corps mort autoportants Acier galvanisé conforme à ISO 1461 TOTALEMENT AUTOPORTANT AUCUNE FIXATION STRUCTURALE OU PENETRATION DE

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

GUIDE DES ROUTES INTERDITES

GUIDE DES ROUTES INTERDITES GUIDE DES ROUTES INTERDITES aux camions 1 Cette publication a été réalisée par la Direction du transport routier des marchandises et éditée par la Direction des communications du ministère des Transports

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR AVRIL 2013 Page 1 sur 13 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a)gestionnaire immobilier...

Plus en détail

LES SYSTÈMES D ANCRAGE DE GARDE-CORPS SUR DES TOITS PLATS. Fiche de prévention

LES SYSTÈMES D ANCRAGE DE GARDE-CORPS SUR DES TOITS PLATS. Fiche de prévention LES SYSTÈMES D ANCRAGE DE GARDE-CORPS SUR DES TOITS PLATS Fiche de prévention IRSST ASP Construction LeS SySTèmeS d AnCRAge de garde-corps SuR des ToITS PLATS Fiche de prévention André Lan, IRSST François

Plus en détail

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable

Le chariot élévateur à poste de conduite élevable entreposage Le chariot élévateur à poste de conduite élevable Un chariot élévateur pas comme les autres 2 e édition Avis de non-responsabilité VIA PRÉVENTION ne donne aucune garantie relative à l exactitude,

Plus en détail

Politique : travail en hauteur

Politique : travail en hauteur Page 1 sur 9 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a) Chef d exploitation / Agent de projets de l ASC... 3 b) Exécutant de l ASC et sous-traitant... 4 c) Agent

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT

POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT POLITIQUE DE DÉNEIGEMENT BUT Cette politique vise l harmonisation du service de déneigement sur l ensemble du territoire de la ville de Québec. ASPECTS COUVERTS La présente politique couvre plusieurs aspects

Plus en détail

Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager

Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager Fiche 3 Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager En matière de sécurité, chacun a son rôle à jouer. Le producteur, le coordonnateur du transport, les transporteurs sous-traitants (brokers)

Plus en détail

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Règlement 375-2014 relatif au stationnement RMH 330

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Règlement 375-2014 relatif au stationnement RMH 330 Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme Règlement Relatif au stationnement Les textes suivants sont fournis à titre d information seulement. Ils ne remplacent ni les règlements, ni les documents

Plus en détail

Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole

Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole Fiche technique Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole Le levage d équipements roulants, du rez-de-chaussée aux étages supérieurs d un bâtiment avicole, que ce soit des

Plus en détail

Véhicules affectés au déneigement

Véhicules affectés au déneigement Véhicules affectés au déneigement Catégories de véhicules et plaques d immatriculation La souffleuse à neige Il s agit d un véhicule routier muni d un engin de déblaiement mécanique servant à souffler

Plus en détail

VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT

VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT DOCUMENTS NÉCESSAIRES Lorsque vous conduisez un véhicule, vous devez avoir en votre possession les documents suivants : Un permis de conduire valide de la

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.15 ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES INSTALLATIONS TEMPORAIRES

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.15 ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES INSTALLATIONS TEMPORAIRES DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.15.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.15.2 NORMES DE RÉFÉRENCES... 1 6.15.3

Plus en détail

SECTION II DISPOSITIONS RELATIVES AU STATIONNEMENT DES VÉHICULES ROUTIERS

SECTION II DISPOSITIONS RELATIVES AU STATIONNEMENT DES VÉHICULES ROUTIERS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE VAUDREUIL-SOULANGES MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JUSTINE-DE-NEWTON RÈGLEMENT NUMÉRO 338 ==================================================================

Plus en détail

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R Plateforme d'accès ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE Montage SImple et Rapide Conforme Aux Normes EN 13374 Classe A et EN 12811

Plus en détail

PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS

PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS PRINCIPES DE CONCEPTION DES DISPOSITIFS DE SECURITÉ SUR LES TOITS PREAMBULE Les travaux sur les toits comptent parmi les activités les plus dangereuses. Il n'est pas rare que des interventions soient nécessaires

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur 3 ème réunion 2013 du réseau départemental des assistants et conseillers de prévention Le travail en hauteur 1 er octobre 2013 9H30-12H00 1 Sommaire de la présentation A. Le réseau des assistants et conseillers

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 28 SCÉNARIOS D ACCIDENTS CHEZ LES POMPIERS RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION

FICHE TECHNIQUE # 28 SCÉNARIOS D ACCIDENTS CHEZ LES POMPIERS RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION FICHE TECHNIQUE # 28 SCÉNARIOS D ACCIDENTS CHEZ LES POMPIERS Cette fiche technique présente sept scénarios d accidents pour lesquels des recommandations relatives à la prévention sont formulées. Le choix

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2014-859 RELATIF AU STATIONNEMENT HIVERNAL. 1. Aux fins d application de ce règlement, les expressions suivantes signifient :

RÈGLEMENT CO-2014-859 RELATIF AU STATIONNEMENT HIVERNAL. 1. Aux fins d application de ce règlement, les expressions suivantes signifient : RÈGLEMENT CO-2014-859 RELATIF AU STATIONNEMENT HIVERNAL LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Aux fins d application de ce règlement, les expressions suivantes signifient : 1 «directeur» : le directeur de

Plus en détail

Évacuation incendie Accès en hauteur Nettoyage de façades VOTRE SÉCURITÉ SUR MESURE EN ALUMINIUM

Évacuation incendie Accès en hauteur Nettoyage de façades VOTRE SÉCURITÉ SUR MESURE EN ALUMINIUM Évacuation incendie Accès en hauteur Nettoyage de façades VOTRE SÉCURITÉ SUR MESURE EN ALUMINIUM PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Trois domaines de la sécurité JOMY offre des solutions dans trois domaines de

Plus en détail

L ancrage des palettiers et la sécurité du travail. entreposage

L ancrage des palettiers et la sécurité du travail. entreposage L ancrage des palettiers et la sécurité du travail entreposage TABLE DES MATIÈRES 1. La problématique...p. 5 1.1 La présence de chariots élévateurs...p. 5 1.2 Le rapport H L...p. 5 1.3 L absence d ancrage

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

IMPORTANT. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur

IMPORTANT. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur IMPORTANT Ce document est à titre de référence. S.V.P. le conserver pour consultation. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur 4 OBLIGATIONS ET ET RESPONSABILITÉS DU CHAUFFEUR

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER BIENVENUE À BORD! Vous trouverez dans le présent Guide de l usager tous les renseignements que vous devez connaître sur l utilisation du service de transport

Plus en détail

LIVRE DES RÈGLEMENTS EXTRAIT CONFORME DU PROCÈS-VERBAL MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-POCATIÈRE. RÈGLEMENT N o 280

LIVRE DES RÈGLEMENTS EXTRAIT CONFORME DU PROCÈS-VERBAL MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-POCATIÈRE. RÈGLEMENT N o 280 RÈGLEMENT N o 280 RÈGLEMENT N o 280 CONCERNANT LE STATIONNEMENT, APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC CONSIDÉRANT QUE le Conseil désire rationaliser les règles déjà existantes et les rendre compatibles et

Plus en détail

SERRURERIE ET SÉCURITÉ

SERRURERIE ET SÉCURITÉ IL S AGIT LE PLUS SOUVENT DE TRAVAUX DE GRANDE HAUTEUR. L OUVRAGE DATANT DE PLUS DE 10 ANS EN GÉNÉRAL, LES DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ DES ACCÈS ET PLATEFORMES NE SONT PLUS ADAPTÉS, VOIRE PARFOIS MANQUANTS.

Plus en détail

1- LES CHUTES DE PERSONNES...

1- LES CHUTES DE PERSONNES... 7 1-1- LES CHUTES DE PERSONNES... sont la cause de plusieurs accidents de travail Les chutes n ont pas de cible. Qui n est pas tombé dans un stationnement, en sortant de sa voiture, en se rendant à sa

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

L aménagement d une fosse de réparation

L aménagement d une fosse de réparation Sécurité L aménagement d une fosse de réparation Les fosses sont des emplacements situés sous le niveau du sol qui servent à l en tretien ou à la réparation des véhicules. Il existe notamment : des fosses

Plus en détail

Travail en hauteur : Dans les entreprises

Travail en hauteur : Dans les entreprises Travail en hauteur : Dans les entreprises Mauro GERETTO Inspecteur du travail 30.09.2015 - Page 1 Plan de la présentation 1. Garde-corps 2. Echelles 3. Echafaudages roulants 4. PEMP 5. Plateformes suspendues

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ TRAVAIL EN HAUTEUR ÉCHELLES ET ESCABEAUX ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT. Chef d entreprise artisanale

MÉMO SÉCURITÉ TRAVAIL EN HAUTEUR ÉCHELLES ET ESCABEAUX ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT. Chef d entreprise artisanale MÉMO SÉCURITÉ Chef d entreprise artisanale ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT TRAVAIL EN HAUTEUR ÉCHELLES ET ESCABEAUX LES ÉCHELLES ET LES ESCABEAUX NE SONT PAS DES POSTES DE TRAVAIL. La facilité apparente

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

Défis et recommandations de l entretien hivernal des chemins forestiers. Papa Masseck Thiam, Ing. Jr., M.Sc. Chercheur Routes d accès aux ressources

Défis et recommandations de l entretien hivernal des chemins forestiers. Papa Masseck Thiam, Ing. Jr., M.Sc. Chercheur Routes d accès aux ressources Défis et recommandations de l entretien hivernal des chemins forestiers Papa Masseck Thiam, Ing. Jr., M.Sc. Chercheur Routes d accès aux ressources Plan de présentation Historique et contexte Problématique

Plus en détail

L arrimage des cargaisons

L arrimage des cargaisons Guide du participant L arrimage des cargaisons NORME NUMÉRO 10 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ SUR L ARRIMAGE DES CARGAISONS Guide du participant L arrimage des cargaisons NORME NUMÉRO 10 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Dans le secteur manufacturier que

Dans le secteur manufacturier que FICHE TECHNIQUE PRÉVENTION DES CHUTES DE HAUTEUR Dans le secteur manufacturier que nous desservons, il existe plusieurs situations où le travail doit être effectué en hauteur et où les risques d accidents

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 413

RÈGLEMENT NUMÉRO 413 Page 1 MUNICIPALITÉ DE SHANNON MRC La Jacques-Cartier Province de Québec RÈGLEMENT NUMÉRO 413 RÈGLEMENT SUR LE STATIONNEMENT ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 297 Règlement #413 adopté le 3 mai 2011 Règlement

Plus en détail

Brochure d information pour le monteur de stand A: Checklist préparation construction B: Directives concernant la sécurité du travail

Brochure d information pour le monteur de stand A: Checklist préparation construction B: Directives concernant la sécurité du travail . Brochure d information pour le monteur de stand A: Checklist préparation construction B: Directives concernant la sécurité du travail Cher exposant, cher monteur de stand, septembre 2008 Vous trouverez

Plus en détail

La sécurité avec les échelles et les escabeaux

La sécurité avec les échelles et les escabeaux 1 La sécurité avec les échelles et les escabeaux Pour changer des ampoules, nettoyer des fenêtres, accéder à une toiture, entretenir un système de ventilation et de climatisation ou entreposer les dossiers

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment MÉMO SÉCURITÉ entreprises artisanales du bâtiment travaux en hauteur : échafaudage roulant Les échafaudages roulants sont des équipements d accès en hauteur couramment utilisés par certains métiers du

Plus en détail

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise CLSC de Hochelaga-Maisonneuve 4201, Ontario Est 514 253-2181 CLSC Olivier-Guimond 5810, Sherbrooke Est 514 255-2365

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 1433 RELATIF AU STATIONNEMENT

RÈGLEMENT NO 1433 RELATIF AU STATIONNEMENT CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÈGLEMENT NO 1433 RÈGLEMENT NO 1433 RELATIF AU STATIONNEMENT ATTENDU que l'avis de motion d'adoption du présent règlement a été donné à une séance antérieure

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR PROTECTION ANTICHUTE

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR PROTECTION ANTICHUTE GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR PROTECTION ANTICHUTE AVANT PROPOS Ce guide de référence est une reproduction d un manuel de formation préparé par la compagnie North. Sylprotec veut ainsi offrir à sa clientèle

Plus en détail

ANCRAGES CÂBLES EN INOX SIGNALISATION

ANCRAGES CÂBLES EN INOX SIGNALISATION ANCRAGES CÂBLES EN INOX SIGNALISATION CÂBLES EN INOX MULTI-LINE GARDE-CORPS ÉCHELLES Un toit protège les gens, les marchandises et les machines contre les éléments. Nous avons donc tout intérêt à maintenir

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

FORMATION SECURITE DU TRAVAIL EN HAUTEUR SUR CHARPENTE METALLIQUE

FORMATION SECURITE DU TRAVAIL EN HAUTEUR SUR CHARPENTE METALLIQUE Corderie F.Weiss 11, rue du Canal 67400 Illkirch-Graffenstaden - B.P. 30271-67007 STRASBOURG Cedex Corderie.weiss@wanadoo.fr - www.corderie-weiss.fr- www.boutique-corderie-weiss.fr- 03.88.39.43.91-03.88.39.57.12

Plus en détail

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1

EXPLICATION - APPLICATION - PLAN - COMPOSANTS Rail-T de sécurité alu. & chariot VST Application Verticale - EN 353/1 Etudes Représentation de matériel électrotechnique industriel Et fabrication de systèmes de protection antichute Studies Vertegenwoordiging van industrieel electrotechnisch materiaal En fabricatie klimbeveiligingssystemen

Plus en détail

Annexe 4 LA SITUATION ACTUELLE

Annexe 4 LA SITUATION ACTUELLE Annexe 4 PREVENTION DES CHUTES DE HAUTEUR DANS LES DECHETERIES OUVERTES AU PUBLIC L instruction du projet d avis sur la sécurité dans les déchèteries ouvertes au public par la Commission de la sécurité

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT Séance extraordinaire des membres du conseil municipal tenue au lieu ordinaire des sessions, le 18 septembre 2014 à 19 h 30, à laquelle

Plus en détail

Vitesse maximale. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Vitesse maximale. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail

Règlement n o 2011-42

Règlement n o 2011-42 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-PRIME Règlement n o 2011-42 «Concernant la circulation et le stationnement» Attendu que les articles 295, 7 0, 310 et 314.1 du Code de la sécurité routière

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Décret n o 2008-1325 du 15 décembre 2008 relatif à la sécurité des ascenseurs,

Plus en détail

ManSafe pour l Aviation

ManSafe pour l Aviation Brochure sur les applications ManSafe pour l Aviation Wingrip Systèmes aériens Longes auto-rétractables (LAR) Introduction Les chutes de hauteur demeurent la cause principale d accidents du travail très

Plus en détail

Ville de L Île-Perrot MRC de Vaudreuil-Soulanges Province de Québec

Ville de L Île-Perrot MRC de Vaudreuil-Soulanges Province de Québec Ville de L Île-Perrot MRC de Vaudreuil-Soulanges Province de Québec 653 RÈGLEMENT NUMÉRO 653 RÈGLEMENT NUMÉRO 653 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉRO 609 (RMH 330) CONSIDÉRANT que les

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 619 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉR0 540 (RMH 330)

RÈGLEMENT NUMÉRO 619 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉR0 540 (RMH 330) PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ZOTIQUE RÈGLEMENT NUMÉRO 619 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉR0 540 (RMH 330) ATTENDU QUE les municipalités locales ont le pouvoir d adopter

Plus en détail

Des innovations qui donnent envie d affronter l hiver.

Des innovations qui donnent envie d affronter l hiver. Souffleuses à neige SOUFFLEUSES HUSQVARNA Des innovations qui donnent envie d affronter l hiver. Pour affronter l hiver, les souffleuses à neige Husqvarna sont au front de l innovation. Leur conception

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME RÈGLEMENT 231 RÈGLEMENT DÉFINISSANT LES LIMITES DE VITESSE ET LE STATIONNEMENT DANS LA MUNICIPALITÉ Attendu que le conseil considère

Plus en détail

Les devis types en arboriculture

Les devis types en arboriculture Les devis types en arboriculture Projet de devis élaboré par la SIAQ À l usage des entrepreneurs et des municipalités par Charline Hébert ing.f. INTRODUCTION ET CONTEXTE Colloque de la SIAQ Automne 2007

Plus en détail

Des solutions pour éviter les dommages corporels et matériels. Equipements pour le nettoyage et l entretien des fenêtres, façades et toitures

Des solutions pour éviter les dommages corporels et matériels. Equipements pour le nettoyage et l entretien des fenêtres, façades et toitures Des solutions pour éviter les dommages corporels et matériels Equipements pour le nettoyage et l entretien des fenêtres, façades et toitures Sommaire 1 Introduction 3 2 Conception des bâtiments 4 3 Equipements

Plus en détail

Dispositifs d ancrage pour les équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur

Dispositifs d ancrage pour les équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur RECOMMANDATION R424 Recommandation adoptée par le Comité technique national des industries de la métallurgie le 16 mai 2006. CNAMTS (Caisse nationale de l assurance maladie des travailleurs salariés) Direction

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO G-1932 visant le déneigement des allées et stationnements privés par des entrepreneurs sur le territoire de la Ville de Châteauguay.

RÈGLEMENT NUMÉRO G-1932 visant le déneigement des allées et stationnements privés par des entrepreneurs sur le territoire de la Ville de Châteauguay. PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEAUHARNOIS VILLE DE CHÂTEAUGUAY RÈGLEMENT NUMÉRO G-1932 visant le déneigement des allées et stationnements privés par des entrepreneurs sur le territoire de la Ville de

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 307 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION ET POUR ABROGER LES RÈGLEMENTS 118 ET 124

RÈGLEMENT NUMÉRO 307 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION ET POUR ABROGER LES RÈGLEMENTS 118 ET 124 C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DUPLESSIS VILLE DE FERMONT RÈGLEMENT NUMÉRO 307 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION ET POUR ABROGER LES RÈGLEMENTS 118 ET 124 LE CONSEIL MUNICIPAL DÉCRÈTE

Plus en détail

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique.

Remarque : le permis de conduire A3 n est valable qu en Belgique. Tout véhicule équipé d'un moteur et pouvant être propulsé par sa propre force est un VEHICULE MOTORISE et doit par conséquent, s il circule sur la voie publique, être couvert par une assurance de responsabilité

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4160782 RAP0793572

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4160782 RAP0793572 RAPPORT D ENQUÊTE EN003930 Accident mortel survenu à un travailleur le 14 décembre 2011 à l'entreprise Triwest Trading (Canada) ltd située au 90, rue de Rotterdam à Saint-Augustin-de-Desmaures Direction

Plus en détail

P-01S HARNAIS DE SÉCURITÉ

P-01S HARNAIS DE SÉCURITÉ 207 NORMESÉ REVISION ANNUELLE SERVICE QUE DIT LA LOI? La législation européenne contre les chutes de hauteur stipule que tout employeur utilisant du personnel travaillant en hauteur, doit s assurer de

Plus en détail

Travaux de couverture en matériaux fragiles

Travaux de couverture en matériaux fragiles Travaux de couverture en matériaux fragiles Les travaux de couverture en matériaux fragiles occasionnent un nombre important de chutes graves ou mortelles à la suite de la rupture d une plaque, qui s ajoutent

Plus en détail

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses Conseils pour votre sécurité Sommaire 1 Introduction 3 2 A quoi reconnaît-on une échelle sûre? 4 2.1 Lors de l achat d une échelle 4 2.2 Lors

Plus en détail

Instructions de montage

Instructions de montage LA SÉCURITÉ AU PLUS HAUT NIVEAU Easi - Dec Plateforme d accès de 2 mètres Instructions de montage Kee Safety SAS 30 bld Pasteur 75015 Paris Tél : + 33 1 53 58 14 26 Fax : + 33 1 53 58 14 11 Dispositif

Plus en détail

vous ne pouvez installer monte-charge ou un ascenseur de type résidentiel dans un CPE ou une garderie.

vous ne pouvez installer monte-charge ou un ascenseur de type résidentiel dans un CPE ou une garderie. Faites monter s il vous plaît! Louise Morissette asstsas Ascenseur, monte-plats ou montecharge? Difficile de s y retrouver sans les spécialistes du domaine. Plusieurs acteurs entrent en jeu lorsque vous

Plus en détail

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Le ministère du Travail renforce l application de la Loi sur la santé et

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

BiboBlock. Dispositif de sécurité antichute pour toits en terrasse

BiboBlock. Dispositif de sécurité antichute pour toits en terrasse BiboBlock Dispositif de sécurité antichute pour toits en terrasse BiboBlock Dispositif de sécurité antichute pour toits en terrasse Travailler sur les toits en terrasse présente indéniablement des risques

Plus en détail

Modifier. son véhicule. Avant de modifier son auto, mieux vaut connaître les modifications PERMISES et celles qui sont INTERDITES

Modifier. son véhicule. Avant de modifier son auto, mieux vaut connaître les modifications PERMISES et celles qui sont INTERDITES Modifier son véhicule Avant de modifier son auto, mieux vaut connaître les modifications PERMISES et celles qui sont INTERDITES PERMIS OU INTERDIT? Les véhicules modifiés ou de fabrication artisanale La

Plus en détail

Bien utiliser son échelle : généralités

Bien utiliser son échelle : généralités Bien utiliser son échelle : généralités Les échelles et escabeaux sont des moyens d'accès en hauteur. Les échafaudages sont des moyens de travailler en hauteur. La norme EN 131 n'étant pas doublée d'une

Plus en détail

Les accidents de palettiers nous parlent

Les accidents de palettiers nous parlent Les accidents de palettiers nous parlent François Fontaine, ing. SÉCURACK Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Types d accidents liés aux palettiers 1. Effondrement total ou partiel du palettier

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un élévateur à nacelle automoteur (IS-005) (en ce compris: Travailler avec un élévateur à ciseaux (AV-003)) Version CT-Q 2011-06-09 Version CT-Q 0-06-09 Groupe cible Les travailleurs qui se déplacent sur un terrain d exploitation, dans des installations, entrepôts, magasins, et effectuent des travaux en hauteur à l aide d un élévateur

Plus en détail

PROTECTION DE MACHINERIE

PROTECTION DE MACHINERIE SPÉCIALISTE EN SÉCURITÉ D USINES PROTECTION DE MACHINERIE Gamme de portes et barrières disponible pour la protection du personnel Notre gamme de produits de protection rencontre les exigences les plus

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE DÉFINITION DE VÉHICULE LOURD

PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE DÉFINITION DE VÉHICULE LOURD PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE DÉFINITION DE VÉHICULE LOURD Direction du transport routier des marchandises Sept 2009 1 Pourquoi une définition de véhicule lourd? Utilité de la définition de véhicule lourd

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. RÈGLEMENT n 23-2001. Règlement relatif au stationnement

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. RÈGLEMENT n 23-2001. Règlement relatif au stationnement PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET RÈGLEMENT n 23-2001 Règlement relatif au stationnement CONSIDÉRANT qu AVIS DE MOTION du présent règlement a dûment été donné lors de la séance spéciale du 30 avril 2001.

Plus en détail

Sommaire ECHAFAUDAGES ECHAFAUDAGES ROULANTS. Echafaudages roulants aluminium - G600 P142. Echafaudages roulants aluminium - G400 et G250 _ P155

Sommaire ECHAFAUDAGES ECHAFAUDAGES ROULANTS. Echafaudages roulants aluminium - G600 P142. Echafaudages roulants aluminium - G400 et G250 _ P155 ECHAFAUDAGES Sommaire ECHAFAUDAGES ROULANTS Echafaudages roulants aluminium - G600 P4 Echafaudages roulants aluminium - G400 et G50 _ P55 UNE GAMME LARGE COUVRANT TOUS LES BESOINS L Echelle Européenne,

Plus en détail