1.1 Remote Procedure Call (RPC)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1.1 Remote Procedure Call (RPC)"

Transcription

1 1.1 Remote Procedure Call (RPC) Le modèle Client-Serveur est un modèle simple à utiliser pour la structuration des systèmes répartis. Mais ce modèle s appuie sur des communications de type entrée/sortie (SEND / RECEIVE). Ce n est pas le modèle plus efficace pour les systèmes répartis car son but est de rendre le comportement des systèmes répartis identique à celui des systèmes centralisés Fonctionnement d un appel à procédure (machine unique) Count = read ( fd, buf, nbytes) ; fd = entier. Buf = Tableau de caractères. Nbytes = entier. 1. Lorsque le programme principal appelle la procédure read il place les paramètres dans la pile. 2. Lorsque la procédure read a terminé son traitement, elle : Place le résultat dans un registre. Efface l adresse de retour. Rend la main à l appelant. 3. L appelant enlève les paramètres de la pile pour retourner à son état original. Les paramètres peuvent être passés : Par valeur. Par référence. Par Copy / restore Fonctionnement du RPC On veut que l appel à une procédure distante se fasse comme si l appel était local. Même si cela doit être transparent pour l utilisateur, il est nécessaire que le mécanisme RPC mette en place des versions différentes pour l appel d une procédure selon qu elle soit locale ou distante. On va donc avoir une souche client (client stub) et une souche serveur (server stub). Souche Client : La version cliente de la procédure est constituée d une souche cliente («client stub») qui est placée dans la librairie locale. L appel se fait ensuite comme avec une procédure locale (la pile est gérée localement) et l exécution est prise en charge par le noyau. Par contre, les paramètres ne sont pas stockés dans les registres et aucune donnée n est demandée au noyau.

2 Les paramètres sont stockés dans un message construit par le noyau et envoyé au serveur distant qui contient la partie serveur de la procédure. Le client attend ensuite que le serveur lui réponde. Souche Serveur : La version serveur de la procédure est constituée d une souche serveur et de la procédure. Lorsque le message parvient au serveur, le noyau passe le message à la souche correspondante (qui est en attente de messages). La souche extrait les paramètres du message, renseigne la pile et appelle la procédure qui pense être appelée par un client local. Lorsque la procédure a terminé son traitement, elle renseigne la pile et rend la main à la souche (voir schéma suivant). La création des souches (stubs) est de la responsabilité du compilateur. À la compilation les stubs sont créés et le compilateur peut s aider d un langage de définition d interfaces (IDL) Le passage de paramètres Le passage de paramètres dans le cadre des RPCS n est pas forcément quelque chose de simple. Dans les systèmes répartis, les machines peuvent être différentes. Des problèmes de conversion peuvent apparaître. La problématique va donc être de connaître le format du message et la plateforme cliente : Le premier octet (Byte) du message détermine le format utilisé par le client. Le serveur compare cet octet avec le sien : Si c est le même aucune transformation n est nécessaire, sinon il effectue la transformation. 2/8

3 Passage de pointeurs en paramètres Le pointeur (adresse) n est connu que dans l espace d adressage du processus qui le crée. Cette adresse n est valide que dans la machine où s exécute le processus. La souche client qui récupère un pointeur, copie le contenu de la zone adressée dans le message. Au retour elle place le résultat dans la zone Localisation du serveur La localisation d un serveur peut se faire de différentes manières : Statique : Codée en dur l adresse du serveur dans le client. En cas de changement de l adresse, le client doit être recompilé (les programmes qui accèdent au serveur). Dynamique : lien dynamique (dynamic binding). Ce lien permet de faire dynamiquement connaître les clients et les serveurs Le lien dynamique La construction du lien dynamique s effectue en plusieurs étapes. Définition de la spécification du serveur qui servira à la génération des souches. À l initialisation, le serveur exporte son interface. Il l envoie à un binder (relieur) pour signaler son existence. C est la phase d enregistrement. Le serveur envoie ses informations : nom ; version identifiant (unique sur 32 bits en principe) ; handle (adresse IP, protocoles, etc.). Lorsqu un Client appelle une procédure pour la première fois : Il constate qu il n est pas relié à un serveur. Il envoie un message au relieur pour importer la version de la procédure qu il désire invoquer. Le relieur lui renvoie l identifiant unique (ID) et le handle. Avantage : Cette méthode d importation et exportation des interfaces est très flexible. Les serveurs peuvent s enregistrer ou se désenregistrer. Le client fournit le nom de la procédure et la version et il reçoit un ID unique et handle Les problèmes liés aux RPCs dans les systèmes répartis. 1. Le client ne peut pas localiser le serveur. 2. L appel du client n arrive pas au serveur. 3. La réponse du serveur n arrive pas au client. Le serveur est en panne : 3/8

4 Il faut dissocier la panne avant l exécution de la requête ou après l exécution. Trois écoles pour résoudre ce problème : 1. Attendre que le serveur redémarre et relancer le traitement. «Au moins un traitement est réussi.» (peut-être plus). 2. Abandon du client et rapport de l erreur. «Au plus un traitement est réussi.» (peut-être aucun). 3. Ne rien dire au client (aucune garantie) Seuls avantages : Facile à gérer et à implémenter. En règle générale, crash du serveur = crash du client. Le client est en panne : Lorsqu un client tombe en panne alors qu il a demandé un traitement à un serveur, on dit que l échange devient orphelin. Cela a pour effet de gaspiller du temps CPU, de bloquer des ressources, lorsqu il redémarre, il peut recevoir des messages antérieurs à la panne (problème de confusion). Quatre solutions peuvent être envisagées : 1. L extermination : Le client enregistre les appels dans une log. Au redémarrage l orphelin est détruit. Beaucoup d écritures disque à chaque RPC. 2. La réincarnation : Le client tient compte du temps. Lorsqu il redémarre, il annule les échanges ente deux époques et reprend les échanges orphelins. 3. La réincarnation à l amiable : Comme précédemment, avec en plus la vérification avec le serveur concerné des échanges orphelins. 4. Expiration du délai : Un compteur de temps détermine quand un échange devient orphelin. Les orphelins sont détruits. Un temps T déterminé identique pour tous est donné à 1 RPC. Difficile de choisir un temps T (les RPCs sont sur des réseaux différents) Les protocoles RPC Pour le protocole RPC un certain nombre de choix sont à faire Avec ou sans connexion. Avec connexion Avantages : Simple à utiliser. Pas d ACK nécessaire. Pas de perte de paquets. Désavantages : Trop difficile à mettre en place sur un WAN. Très pénalisant sur un LAN (performance pas bonne). Note : Les systèmes répartis utilisent des protocoles sans connexion. 4/8

5 Utilisation d un protocole standard ou d un protocole propriétaire. Protocole propriétaire = protocole conçu pour les RPCs. Protocole standard (IP, TCP, UDP) Avantages : Déjà construit. Implémentation effectuée et disponible. Utilisable par tous les systèmes (UNIX, Windows, etc.). Supporté par la majorité des réseaux. Désavantages : Protocoles peu performants. Conçus pour des connexions TCP. Protocole propriétaires Avantages : Evite les checksums. Longueur de paquets variables. Adapté au système (spécialisé). Désavantages : Beaucoup de travail de développement. Difficile à faire adopter par les autres (nouveau protocole) Accusé de réception Si une RPC doit être découpée en plusieurs petits paquets. 4Ko de données à envoyer Choisir entre un accusé de réception par paquet. Attente accusé avant envoi suivant. CLIENT 0 SERVEUR ACK ACK 0 ACK 0 5/8

6 ACK 0 Si un problème est rencontré sur un paquet le client le renvoie. Ou seul accusé de réception à la fin de l envoi. Envoi aussi vite qu il peut. CLIENT SERVEUR ACK 0, 1, 2, 3 Si un problème est rencontré sur un paquet le serveur le redemande Le chemin critique Le code de la RPC est crucial pour les performances du système. La séquence d instructions exécutées pour chaque RPC est appelée chemin critique. C est le temps nécessaire et rajouté par la RPC vs si le traitement était effectué en local. Ce chemin critique démarre quand le client appelle la souche client et se termine lorsque le résultat est renvoyé par le serveur. CLIENT Appel de la souche Client SERVEUR Exécution de la tâche. Serveur Prépare la mémoire tampon pour le message (Buffer). Groupe les paramètres dans le tampon. Renseigne les entêtes du message. Appel au noyau Passage au contexte noyau. Copier le message dans la zone Souche Client Appelle la procédure serveur. Prépare les paramètres dans la pile. Dégroupe les paramètres. Souche Serveur Passage au contexte de la souche. Copie le message dans la mémoire de 6/8

7 mémoire noyau. Détermine l adresse destination. Place l adresse dans l entête du message. Initialise l interface réseau. Démarre le timer. Noyau la souche. Verif que la souche est en réception. Choisir la souche concernée. Contrôle la validité du paquet. Interruption. Noyau Note : La question intéressante ensuite est : Quelle est lapartie du chemmin critique où l on passe le plus de temps. La réponse permet de savoir où l effort d optmisation doiy être fait. Voir graphes page 91 (sec2.4) du D.0.S Tanenbaum Gestion du temps (timer) Tous les protocoles sont basés sur des échanges de messages sur les moyens de communication. Les messages peuvent être perdus et créer de graves problèmes d intégrité dans le système. Un des moyens de pallier ce problème est la mise en place d un timer (gestion du temps). Qui va associer un horodatage à chacun des messages et définir une durée de vie (délai d expiration). Si le temps imparti pour la durée de vie d un message est écoulé, le message sera renvoyé. Le nombre de renvois est défini dans le protocole. Deux méthodes peuvent être envisagés : 1. Mise en place d une structure spécifique. 2. Insertion d un champ dans la table des processus Mise en place d une structure spécifique Une structure va être construite : Spécification de l expiration. Quelles sont les actions à prendre en cas d expiration. La structure sera insérée dans une liste existante (qui contient d autres structures). La liste doit être surveillée. La liste est triée par temps. Lorsqu un message est envoyé la liste est mise à jour. Lorsqu un accusé de réception ou une réponse revient,l entrée est retirée de la table. Note : Parce que la plupart du temps les timers n ont pas le temps d expirer, on perd beaucoup de temps à insérer puis effacer les entrées non expirées. Donc une autre approche peut être envisageé Insertion d un champ dans la table des processus. L idée est de rajouter une entrée «expiration» dans la table des processus. 7/8

8 La mise à jour des timers devient quelques instructions en langage machine. A intervalles réguliers (toutes les secondes) le noyau parcourt la table et compare les timers avec le temps courant Quelques problèmes liés aux RPCs Principe de transparence L introduction d un mécanisme RPC dans un système mono-processeur ne doit pas : Générer un nouvel ensemble de règles qui empêche la construction d objets qui était possible avant. Impliquer l utilisation obligatoire d objets optionnels auparavant. Problème des variables globales : Comment peut-on accéder à des variables globales à partir de procédures distantes? Les accès doivent être construits. Le principe de transparence est donc violé. Problème des paramètres variables : Comment le passage de paramètres dont on ne connaît pas la taille à priori peut se faire? (Par exemple les tableaux en langage C). Idée : On peut coder les longueurs en dur mais : Si taille des données < maxi : perte d espace. Si taille des données > maxi : erreur. Comment gérer le passage de pointeur sur un graphe complexe? 8/8

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données Implantation des SGBD relationnels Université de Nice Sophia-Antipolis Version 3.4 25//06 Richard Grin Plan de cette partie Nous allons étudier (très rapidement!) quelques éléments de solutions utilisés

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Eric Leclercq Département IEM / UB 10/2005 email : Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq

Plus en détail

Administration réseau Accès aux fichiers distants

Administration réseau Accès aux fichiers distants Administration réseau Accès aux fichiers distants A. Guermouche A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 1 Plan 1. Introduction 2. NFS 3. SAMBA A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 2 Plan Introduction 1. Introduction

Plus en détail

1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP

1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP Outils Informatique pour l ingénieur TD 1 Réseau et Web IP, Client/serveur 1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP 1.1 Buts de cette réalisation Ce TP sur la programmation client/serveur a pour

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Première étape : Le modèle client/serveur avec le protocole TCP (client unique)

Première étape : Le modèle client/serveur avec le protocole TCP (client unique) École de technologie supérieure Responsable du cours : Hassan Zeino Département de génie logiciel et des TI Chargés de laboratoire : Fatna Belqasmi (A-3326) Session : Automne 2010 LOG610 - RÉSEAUX DE TELECOMMUNICATION

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 Evolution des Systèmes d Information 2 Qu est ce qu une application répartie? Il s agit d une application découpée en plusieurs unités Chaque unité peut être placée

Plus en détail

Pile de protocoles TCP / IP

Pile de protocoles TCP / IP Pile de protocoles TCP / IP Fiche de cours La pile de protocoles TCP/IP est le standard de fait le plus utilisé au monde comme ensemble protocolaire de transmission dans les réseaux informatiques. La raison

Plus en détail

Le Network File System de Sun (NFS)

Le Network File System de Sun (NFS) 1 sur 5 Le Network File System de Sun (NFS) Le Network File System de Sun (NFS) Architecture Protocoles Mounting Automounting vs Static mounting Directory et accès aux fichiers Problèmes Implémentation

Plus en détail

Windows Internet Name Service (WINS)

Windows Internet Name Service (WINS) Windows Internet Name Service (WINS) WINDOWS INTERNET NAME SERVICE (WINS)...2 1.) Introduction au Service de nom Internet Windows (WINS)...2 1.1) Les Noms NetBIOS...2 1.2) Le processus de résolution WINS...2

Plus en détail

Dynamic Host Configuration Protocol

Dynamic Host Configuration Protocol Dynamic Host Configuration Protocol 1 2 problèmes de gestion avec IP La Gestion des adresses IP Les adresses IP doivent être unique Nécessité d une liste d ordinateurs avec leurs adresses IP respectives

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner les captures FTP et TFTP Topologie Première partie (FTP) La première partie mettra l accent sur une capture TCP d une session FTP. Cette topologie

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

Introduction aux systèmes répartis

Introduction aux systèmes répartis Introduction aux systèmes répartis Grappes de stations Applications réparties à grande échelle Systèmes multicalculateurs (1) Recherche de puissance par assemblage de calculateurs standard Liaison par

Plus en détail

Adressage de réseaux

Adressage de réseaux Page 1 sur 28 Adressage de réseaux 5.1 Adresses IP et masques de sous-réseau 5.1.1 Rôle de l adresse IP Un hôte a besoin d une adresse IP pour participer aux activités sur Internet. L adresse IP est une

Plus en détail

Allocation de l adressage IP à l aide du protocole DHCP.doc

Allocation de l adressage IP à l aide du protocole DHCP.doc Allocation de l adressage IP à l aide du protocole DHCP.doc Sommaire 1. Ajout et autorisation d un service Serveur DHCP...2 1.1. Comment le protocole DHCP alloue des adresses IP...2 1.2. Processus de

Plus en détail

Travaux pratiques. Protocoles de la couche transport et de la couche applications

Travaux pratiques. Protocoles de la couche transport et de la couche applications Travaux pratiques Protocoles de la couche transport et de la couche applications Objectif Ce laboratoire se veut une introduction aux protocoles de la couche transport et de la couche application du modèle

Plus en détail

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013

DHCP et NAT. Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr. Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 2012-2013 DHCP et NAT Cyril Rabat cyril.rabat@univ-reims.fr Master 2 ASR - Info09115 - Architecture des réseaux d entreprise 22-23 Cours n 9 Présentation des protocoles BOOTP et DHCP Présentation du NAT Version

Plus en détail

Étude détaillée du protocole TCP La récupération d erreur et le contrôle de flux

Étude détaillée du protocole TCP La récupération d erreur et le contrôle de flux Master 1 Étude détaillée du protocole TCP La récupération d erreur et le contrôle de flux M. Heusse, P. Sicard Introduction L objectif de ce TP est de comprendre les fonctionnalités du protocole TCP (Transfert

Plus en détail

Architecture Client/Serveur. andreu@lirmm.fr 1

Architecture Client/Serveur. andreu@lirmm.fr 1 Architecture Client/Serveur andreu@lirmm.fr 1 Qu'est-ce qu'un serveur? un «logiciel serveur» offre un service sur le réseau, le «serveur» est la machine sur laquelle s'exécute le logiciel serveur, le serveur

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Gestion des processus

Gestion des processus 1/27 Gestion des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/27 Table des matières 1 2 Ordonnancement des processus 3 sur les processus 4 entre processus 5 4/27 Programme vs. Processus

Plus en détail

http://www.iana.org/assignments/port-numbers Six drapeaux

http://www.iana.org/assignments/port-numbers Six drapeaux Port source Port de destination Numéro de séquence Pointeur urgent Numéros de port un numéro de port est un entier de 16 bits les ports réservés (well known ports) de à 123 les ports de connexion (registered

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

Le Distributed Computing Environment de OSF

Le Distributed Computing Environment de OSF 1 sur 6 Le Distributed Computing Environment de OSF Définition L'architecture de DCE L'organisation en cellules Comment former une cellule Les RPC sous DCE Le "stub" client Le RPCRuntime Le "stub" serveur

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Présentation. Logistique. Introduction

Présentation. Logistique. Introduction Présentation Diapo01 Je m appelle Michel Canneddu. Je développe avec 4D depuis 1987 et j exerce en tant qu indépendant depuis 1990. Avant de commencer, je tiens à remercier mes parrains Jean-Pierre MILLIET,

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI iut ORSAY DUT Informatique Département Informatique 2008 / 2009 Travaux Pratiques n o 7 : RMI Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : savoir créer des applications client-serveur mettant en jeu des machines

Plus en détail

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux Orange Business Services sommaire 1. Qu'est-ce que la fonction serveur/relais DHCP? Comment cela fonctionne-t-il?...3 1.1. Serveur DHCP...3 1.2.

Plus en détail

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC.

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC. Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. Réseau 1 Architecture générale Couche : IP et le routage Couche : TCP et

Plus en détail

Administration Réseau sous Ubuntu SERVER 12.10 Serveur DHCP

Administration Réseau sous Ubuntu SERVER 12.10 Serveur DHCP Installation d un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) sous Ubuntu Server 12.10 1 BERNIER François http://astronomie-astrophotographie.fr Table des matières 1. Comment le protocole DHCP alloue

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr Remerciements Michel Riveill 1

Plus en détail

Tic Tac Toe. J2ME Bluetooth. Projet LO52. Rapport de projet Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005

Tic Tac Toe. J2ME Bluetooth. Projet LO52. Rapport de projet Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005 Rapport de projet LO52 Béatrice Frey et Cyril Crassin Printemps 2005 Projet LO52 Tic Tac Toe J2ME Bluetooth Université de Technologie de Belfort-Montbéliard GI04 Sommaire Introduction...2 1. La plateforme

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Système de vidéosurveillance Guide de configuration

Système de vidéosurveillance Guide de configuration Guide de configuration Introduction Les technologies de vidéosurveillance ne sont plus considérées comme «nouvelles» de nos jours, puisque l on enregistre et archive des vidéos depuis maintenant de nombreuses

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Systèmes et Réseaux (ASR 2) - Notes de cours Cours 14

Systèmes et Réseaux (ASR 2) - Notes de cours Cours 14 Systèmes et Réseaux (ASR ) - Notes de cours Cours Anne Benoit May, 0 PARTIE : Systèmes PARTIE : Réseaux Architecture des réseaux de communication La couche -liaison La couche -réseau Algorithmes de routage

Plus en détail

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Les Remote Procedure Calls

Plus en détail

TP d initiation aux systèmes et applications répartis

TP d initiation aux systèmes et applications répartis TP d initiation aux systèmes et applications répartis Grégory Mounié, Simon Nieuviarts, Sébastien Viardot Au début de l informatique, on exploitait simplement des ordinateurs. Maintenant, on construit

Plus en détail

Les Protocoles de Transport Introduction à l analyse de trames

Les Protocoles de Transport Introduction à l analyse de trames Les Protocoles de Transport Introduction à l analyse de trames telnet localhost 80 telnet localhost 80 Trying ::1 connected to localhost. Escape character is ^]. Demande de connexion du client Ouverture

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Résolution d adresses et autoconfiguration Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Se trouve au niveau de la couche réseau Interrogé par le protocole

Plus en détail

Systèmes d Exploitation Gestion des processus

Systèmes d Exploitation Gestion des processus Systèmes d Exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier Version 2@1.6 6 décembre 2004 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États

Plus en détail

Configuration automatique

Configuration automatique Configuration automatique (/home/terre/d01/adp/bcousin/polys/internet:gestion_reseau/6.dhcp.fm- 29 Septembre 1999 12:07) PLAN Introduction Les principes de DHCP Le protocole DHCP Conclusion Bibliographie

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 1 : ARES 2010-2011

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 1 : ARES 2010-2011 3. Lorsqu une alerte est interceptée sur le serveur web, l application doit envoyer un e-mail aux administrateurs des machines distantes concernées. (a) Pouvez vous rappeler le protocole applicatif utilisé

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr 1 Plan Principes généraux Modèle

Plus en détail

DNS ( DOMAIN NAME SYSTEM)

DNS ( DOMAIN NAME SYSTEM) DNS ( DOMAIN NAME SYSTEM) Principe de la résolution de Noms Certaines applications nécessitent pour communiquer d utiliser les noms de Machines : Sony alors que d autres utiliseront des noms Internet ou

Plus en détail

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606 K T - N C C Contrôleur de communications réseau Guide de configuration rapide DN1657-0606 Objectif de ce document Ce Guide de configuration rapide s adresse aux installateurs qui sont déjà familiers avec

Plus en détail

Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients

Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients Un serveur peut servir plusieurs clients Vu d un client particulier client requête réponse serveur Vu du serveur Gestion des requêtes (priorité) Exécution

Plus en détail

TP 9.3.5 Configuration des clients DHCP

TP 9.3.5 Configuration des clients DHCP TP 9.3.5 Configuration des clients DHCP Objectif L'objectif de ce TP est de présenter le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) et le processus de configuration d'un ordinateur d'un réseau

Plus en détail

TP N o 2 de Réseaux Etude des protocoles ARP et ICMP

TP N o 2 de Réseaux Etude des protocoles ARP et ICMP TP N o 2 de x Etude des protocoles ARP et ICMP Pascal Sicard 1 INTRODUCTION L objectif de ce TP est d observer et comprendre le protocole de résolution d adresse ARP, et un protocole annexe : ICMP. Nous

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

Base de connaissances

Base de connaissances Base de connaissances Page 1/14 Sommaire Administration du système... 3 Journalisation pour le débogage... 3 Intellipool Network Monitor requiert-il un serveur web externe?... 3 Comment sauvegarder la

Plus en détail

Examen de Réseau Licence Licence GMI Maîtrise (Tous documents autorisés)

Examen de Réseau Licence Licence GMI Maîtrise (Tous documents autorisés) Examen de Réseau Licence Licence GMI Maîtrise (Tous documents autorisés) Contexte du sujet : Une entreprise spécialisée dans la production de matériel de mesure et d analyse météorologique propose des

Plus en détail

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2)

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Contenu 1. Introduction au service DHCP... 2 2. Fonctionnement du protocole DHCP... 2 3. Les baux d adresse... 3 4. Etendues DHCP...

Plus en détail

GIF-3001 Examen partiel 7 novembre 2011. Examen partiel A2011. GIF-3001 Réseau de transmission de données

GIF-3001 Examen partiel 7 novembre 2011. Examen partiel A2011. GIF-3001 Réseau de transmission de données 7 novembre 2011 A2011 GIF-3001 Réseau de transmission de données Question 1 (28 points sur 100) (10 points) (a) Dessinez la pile des protocoles Internet. Indiquez un rôle important pour chacune de ces

Plus en détail

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 Installer une autorité de certification d entreprise : Dans notre cas de figure nous sommes dans un domaine qui s appelle «konoha.com». Une autorité de

Plus en détail

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement SIP Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M2 Réseaux - UE PTEL 1 Plan Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement UPMC -

Plus en détail

.: TP 5 : TCP/UDP :. Séquence 1 Le protocole TCP...2 Séquence 2 Client/Serveur TCP...3

.: TP 5 : TCP/UDP :. Séquence 1 Le protocole TCP...2 Séquence 2 Client/Serveur TCP...3 .: TP 5 : TCP/UDP :. Copyright 2008 2010 tv Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU Free Documentation License, Version 1.1 or

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Programmation Réseau

Programmation Réseau TC 3TC PRS Programmation Réseau Département Télécommunications Services & Usages Programmation Réseau - Slides gracieusement mis à disposition par Fabrice Valois - Pourquoi programmation réseau? - Le concept

Plus en détail

But de cette présentation. Serveur DHCP (rédigé pour Ubuntu Server) Le protocole DHCP. Le protocole DHCP. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.

But de cette présentation. Serveur DHCP (rédigé pour Ubuntu Server) Le protocole DHCP. Le protocole DHCP. Hainaut P. 2013 - www.coursonline. Serveur DHCP (rédigé pour Ubuntu Server) But de cette présentation Vous permettre de comprendre et de configurer le service DHCP sur un serveur Ubuntu Linux via l invite de commande Voir comment configurer

Plus en détail

Semaine 4 : le protocole IP

Semaine 4 : le protocole IP Semaine 4 : le protocole IP Séance 1 : l adressage... 1 Séance 2 : le protocole IP... 8 Séance 3 : l adresse IP... 16 Séance 1 : l adressage Introduction Au cours de cette séance, nous allons parler de

Plus en détail

OPTENET DCAgent 2.01. Manuel d'utilisateur

OPTENET DCAgent 2.01. Manuel d'utilisateur OPTENET DCAgent 2.01 Manuel d'utilisateur SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...1 2. INSTALLATION...2 3. ÉTABLISSEMENT DES PERMISSIONS...4 Pour de plus amples informations, reportez-vous aux annexes «Conditions requises

Plus en détail

Etude de cas PLM. Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier

Etude de cas PLM. Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier Etude de cas PLM Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier Plan Exemple PLM Répartition avec Sockets Répartition avec RMI Répartition avec CORBA Répartition avec JMS Répartition avec Java EE Améliorations

Plus en détail

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Jacques Mossière 22 septembre 2008 1 Introduction Nous étudions dans ce chapitre la réalisation des processus

Plus en détail

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles 2 Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA 1 Table des matières

Plus en détail

Protocole TCP/IP. On classe généralement les protocoles en deux catégories selon le niveau de contrôle des données que l'on désire :

Protocole TCP/IP. On classe généralement les protocoles en deux catégories selon le niveau de contrôle des données que l'on désire : Nom.. Prénom.. Protocole TCP/IP Qu'est-ce qu'un protocole? Un protocole est une méthode de codage standard qui permet la communication entre des processus s'exécutant éventuellement sur différentes machines,

Plus en détail

Gestion d une école. FABRE Maxime FOUCHE Alexis LEPOT Florian

Gestion d une école. FABRE Maxime FOUCHE Alexis LEPOT Florian Gestion d une école FABRE Maxime 2015 Sommaire Introduction... 2 I. Présentation du projet... 3 1- Lancement de l application... 3 Fonctionnalités réalisées... 4 A. Le serveur... 4 1 - Le réseau... 4 2

Plus en détail

Chapitre 9. Modèle client-serveur

Chapitre 9. Modèle client-serveur Chapitre 9 Modèle client-serveur 9.1. Introduction Nous avons vu dans les chapitres précédents l essentiel des principes des protocoles réseau. Cet ouvrage ne prétend pas aborder l ensemble des problèmes

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

Documentation du moniteur CFT

Documentation du moniteur CFT Documentation du moniteur CFT Version : 13/07/2007 I. DEFINITIONS...2 A. PRESENTATION DE CFT...2 B. DETAIL D UN TRANSFERT...2 C. PROTOCOLES UTILISES...2 II. FONCTIONS DE BASE...3 A. DEMARRER ET ARRETER

Plus en détail

DWG Table Converter. Guide de l Utilisateur. RECSOFT Inc.

DWG Table Converter. Guide de l Utilisateur. RECSOFT Inc. RECSOFT Inc. DWG Table Converter Guide de l Utilisateur Ce logiciel et sa documentation sont sujets à un copyright et tous droits sont réservés par RECSOFT Inc. RECSOFT est une marque déposée de RECSOFT

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Programmations des Sockets. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès Yahia.benm@gmail.com

Programmations des Sockets. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès Yahia.benm@gmail.com Programmations des Sockets Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès Yahia.benm@gmail.com Objectifs Différencier entre les modes de transport orientés connexion et non-orientés connexion

Plus en détail

Plan. Cours 4 : Méthodes d accès aux données. Architecture système. Objectifs des SGBD (rappel)

Plan. Cours 4 : Méthodes d accès aux données. Architecture système. Objectifs des SGBD (rappel) UPMC - UFR 99 Licence d informatique 205/206 Module 3I009 Cours 4 : Méthodes d accès aux données Plan Fonctions et structure des SGBD Structures physiques Stockage des données Organisation de fichiers

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Vous êtes bien à la bonne présentation, c est juste que je trouvais que le titre de cette présentation étais un peu long,

Vous êtes bien à la bonne présentation, c est juste que je trouvais que le titre de cette présentation étais un peu long, Vous êtes bien à la bonne présentation, c est juste que je trouvais que le titre de cette présentation étais un peu long, en fait ça me faisait penser au nom d un certain projet gouvernemental je me suis

Plus en détail

CONFIGURATION DE BASE. 6, Rue de l'industrie BP130 SOULTZ 68503 GUEBWILLER Cedex. Fax.: 03 89 62 13 31 Tel.: 08.92.56.68.69 support@telmatweb.

CONFIGURATION DE BASE. 6, Rue de l'industrie BP130 SOULTZ 68503 GUEBWILLER Cedex. Fax.: 03 89 62 13 31 Tel.: 08.92.56.68.69 support@telmatweb. Educ@Box Configuration de base 6, Rue de l'industrie BP130 SOULTZ 68503 GUEBWILLER Cedex Fax.: 03 89 62 13 31 Tel.: 08.92.56.68.69 support@telmatweb.com Page: 1 Sommaire 1 CONTENU DE VOTRE PACKAGE EDUC@BOX...

Plus en détail

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Chapitre VII : Principes des réseaux Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Introduction Un système réparti est une collection de processeurs (ou machines)

Plus en détail

Le gestionnaire des tâches

Le gestionnaire des tâches 43-45 rue CHARLOT 75003 PARIS. Benoît HAMET FRANCE : benoit.hamet@hametbenoit.fr.st Le gestionnaire des tâches......... Le gestionnaire des tâches Sommaire Sommaire...2 Introduction...3 Les onglets et

Plus en détail

Programmation par RPC et Java-RMI :

Programmation par RPC et Java-RMI : 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3.2 et JavaRMI Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique du

Plus en détail

Développement d un logiciel de messagerie instantanée avec Dotnet (version simplifiée)

Développement d un logiciel de messagerie instantanée avec Dotnet (version simplifiée) Développement d un logiciel de messagerie instantanée avec Dotnet (version simplifiée) Propriétés Description Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Développement d un logiciel de messagerie

Plus en détail

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/46 2/46 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

La Couche Transport. Rôle de la couches OSI.4. Rôle des couches OSI (4b) Fondations et Besoins. UDP :Protocole non orienté connexion

La Couche Transport. Rôle de la couches OSI.4. Rôle des couches OSI (4b) Fondations et Besoins. UDP :Protocole non orienté connexion Rôle de la couches OSI.4 Couche transport La Couche Transport Protocoles TCP et UDP Communication de bout en bout Abstraction de la structure du réseau Donnée Message Multiplexage 1 machine n services

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 14.2 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Protocoles et concepts de routage Chapitre 4 Quel événement peut-il occasionner une mise à jour déclenchée? Expiration d un minuteur de routage de mises à jour

Plus en détail

Services d infrastructure réseaux

Services d infrastructure réseaux Services d infrastructure réseaux Cours de Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012-2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Services d infrastructure réseaux 1 / 30 Plan 1 Adressage

Plus en détail