SOMMAIRE. 1. Programme Les collectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives Page 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. 1. Programme Les collectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives Page 2"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2013 Contact presse : Jean REMY Intelligible Tél Un événement Savoie Technolac Les collectivités et la RT 2012 : deux ans après, bilan et perspectives + L effacement énergétique implique des industriels savoyards Jeudi 12 décembre à 9h au Pôle Montagne à Savoie Technolac (73, Le Bourget-du-Lac) >> 9h : Table ronde "les collectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives" Fin 2011, la Savoie signait une charte pour une meilleure prise en compte du développement durable dans les projets d aménagement et de construction. Deux ans après, quel bilan pour la mise en œuvre de la réglementation thermique (RT 2012) dans les collectivités? >> 12h30 : Buffet et présentation de Energy Pool par Olivier Baud, Président-Fondateur Qu'est-ce que l'effacement énergétique? Comment les grands industriels savoyards participent déjà à la réduction de consommation d'énergie? SOMMAIRE 1. Programme Les collectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives Page 2 2. La RT 2012 : efficacité énergétique du bâtiment Les maîtres d ouvrage savoyards sont-ils devenus exemplaires? Page 3 3. Le smart grid : gestion intelligente de l énergie Energy Pool, implantée à Savoie Technolac, gère l effacement énergétique de grands industriels de Savoie Page 5 Merci d insérer : "Les collectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives" Jeudi 12 décembre 2013, 9h à 12h30 à Savoie Technolac - Bâtiment Pôle montagne Le Bourget-du-Lac A 12h30 : buffet et présentation de la société Energy Pool (effacement énergétique) Organisation : Savoie Technolac, avec la collaboration de l Agence Economique de Savoie Inscription impérative : Conférence ouverte à la Presse sur inscription préalable auprès de : Intelligible Jean Remy Tél Mail : 1

2 1. Programme Les collectivités et la RT 2012 : 2 ans après. Bilan et perspectives Table ronde - Jeudi 12 décembre 2013 (9h - 12h30) - Savoie Technolac Bâtiment Pôle montagne - Boulevard de la Mer Caspienne 73 Le Bourget du Lac 9h Ouverture par Jean-Pierre Vial, Sénateur de Savoie, Président de Savoie Technolac Bilan général de l action départementale Présentation d exemples de réalisations exemplaires en Savoie : Deux crèches réalisées par les Communautés de communes de la Combe de Savoie et du Gelon & du Coisin par Olivia Morelle, Directrice des Services Techniques de la Communauté de Communes de la Combe de Savoie Groupe scolaire de la commune de Sainte-Hélène-du-Lac, par Sylvie Schneider, maire Echanges et réactions de parties prenantes - Olivier Rey, Enerbat AMO performance énergétique - Delphine Monier et Sébastien Eyraud, ASDER - David le Noc, GrDF - Jean-Claude Jacquet, Architecte bois en charge du programme de formation des entreprises Performance Bois - Bruno Geroges, ITF - Alain Guiavarch, INES plateforme Evaluation Formation - Eric Amann, Surya Consultants Perspectives d avenir Animation : Guy Archambault, journaliste spécialisé écoconstruction et environnement. 12h30 Buffet et présentation de Energy Pool Possibilité d interviewer les intervenants à l issue de la table ronde. Programme complet sur Sainte-Hélène-du-Lac : lire page 4 Contact presse : Jean REMY Intelligible Tél

3 2. La RT 2012 : efficacité énergétique du bâtiment Les maîtres d ouvrage savoyards sont-ils devenus exemplaires? Il y a deux ans, le 28 octobre 2011, les partenaires publics de Savoie (Etat, Conseil Général, Association des maires) signaient ensemble une charte pour une meilleure prise en compte du développement durable dans les projets d aménagement et de construction en Savoie. Quelle a été l impact de cette charte, en particulier dans le cadre de la mise en œuvre de la réglementation thermique (RT 2012)? Des élus de collectivités savoyardes et des experts de l écoconstruction échangeront sur les difficultés rencontrées, les solutions apportées et présenteront des réalisations d équipements publics à consommation énergétique réduite. Construction durable : le Conseil général veut rendre la Savoie exemplaire Le Conseil général a adopté une réforme de ses aides aux collectivités locales, résidant dans la volonté d inviter les maîtres d ouvrages publics savoyards à devenir exemplaires en matière de constructions performantes énergétiquement. Le dépassement des normes de la RT 2012 constitue un critère obligatoire pour bénéficier des aides départementales : - dans le cadre de projets neufs, atteindre le niveau «Passif» ou à «énergie positive» soit 15kWh/m² de chauffage au maximum. - Dans le cadre de projets de réhabilitation lourde, atteindre le niveau «BBC» au sens de la réglementation existante BBC rénovation Les bâtiments concernés sont les locaux administratifs, les locaux à grands volume comme un gymnase, l hébergement touristique, les locaux d accueil ou de service à la population, comme une bibliothèque, et les logements locatifs. Aidé d un groupe de travail composé de l Etat, l INES, l ASDER et Savoie Technolac, le Conseil général de la Savoie a élaboré un cahier des charges pour la consultation d une Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) performance énergétique, dont la mission est subventionnée à hauteur de 80 %. En 2011, il a signé une charte avec l Etat et la Fédération des maires de Savoie, pour trois ans, dans le but de développer les actions liées à la performance énergétique, au développement des énergies renouvelables et plus globalement à l approche environnementale de l aménagement et de l urbanisme. Les Communautés de communes de la Combe de Savoie et du Gelon & du Coisin ont réalisé deux crèches avec un objectif passif et une production d énergie supérieure à la consommation. Deux communautés de communes se sont regroupées pour réaliser deux crèches parentales (une à Saint-Jean de la Porte, l autre à Chateauneuf), la maîtrise d ouvrage unique étant portée par la communauté de communes de la Combe de Savoie. Le programme demandait aux équipes de maîtrise d œuvre un objectif de consommation d énergie respectant le label BBC et d intégrer des critères ambitieux en faveur de la qualité environnementale du bâtiment. La réalisation est allée encore plus loin en proposant un projet passif (besoins < 15 kwh/m 2 par an) avec une option de bâtiment à énergie positive, en ajoutant une toiture photovoltaïque et une démarche globale environnementale (choix des matériaux, exigences sur la qualité de l air intérieur et sur les émissions de composés organiques volatiles...) ainsi qu un lot formation pour toutes les entreprises appelées à intervenir sur le site. Contact presse : Jean REMY Intelligible Tél

4 La commune de Sainte-Hélène-du-Lac construit une école élémentaire de quatre classes sur des critères de qualité environnementale, de performances énergétiques et environnementales fortes. La commune de Ste Hélène du Lac souhaite créer un équipement scolaire qui soit fonctionnel et simple d utilisation, accessible à tous et qui réponde aux projections démographiques et à la possibilité d une augmentation des effectifs dans les années à venir. Il s agit alors de construire un groupe scolaire modulable et évolutif, composé de 4 classes et de leurs annexes pédagogiques (ateliers, salle d activité et bibliothèque). Au-delà de la performance énergétique du bâtiment, les élus ont porté une attention particulière aux critères environnementaux dans la construction de leur projet : impact du bâtiment sur l environnement proche, intégration dans le paysage, choix des produits et matériaux de construction qui contribueront également à la qualité sanitaire de l air et aux conforts d usage. La commune s est pour cela entourée d une assistance maitrise d ouvrage sur la performance énergétique dont la mission se poursuivra après les travaux pour un suivi et une évaluation des consommations globales du bâtiment. Un projet pédagogique sur la nouvelle école a été mis en place avec les élèves et en collaboration avec l équipe enseignante. Contact presse : Jean REMY Intelligible Tél

5 3. Le smart grid : gestion intelligente de l énergie Energy Pool, implantée à Savoie Technolac, gère l effacement énergétique de grands industriels de Savoie L amélioration de l efficacité énergétique dans le bâtiment passe par une optimisation de l enveloppe extérieure des bâtiments neufs ou à rénover, et aussi par des outils permettant la production, le stockage et la gestion de l énergie par le bâtiment. Les principaux gisements d innovation consistent à optimiser l intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment, améliorer la thermique du bâtiment, développer la géothermie basse énergie, et à gérer efficacement les consommations. Energy Pool, acteur de premier rang Si les smart grids sollicitent beaucoup plus les clients, c est que mieux informés sur l énergie disponible, ils peuvent adapter leurs consommations au plus juste des énergies produites. Les pointes de consommation s écrêtent et le réseau électrique ne doit plus faire appel à d autres ressources onéreuses pour «joindre les deux bouts». Energy Pool et Schneider Electric innovent ensemble dans les solutions industrielles de gestion intelligente de l énergie, en agissant sur l effacement électrique et le stockage d énergie. Le réseau intelligent s adapte aussi aux pics de production de ces énergies nouvelles, non pas en consommation plus, mais en stockant cette énergie pour d autres temps forts de consommation où cette énergie ne serait pas produite. Energy Pool va chercher se clients dans le monde entier (et dernièrement au Ja pon!) mais aussi en Savoie, département qui, du fait de sa géographie montagneuse, accueille de nombreux électro-intensifs. Energy Pool : avec l effacement électrique, le consommateur devient acteur de l équilibre du système électrique La société Energy Pool s est créée et implantée à Savoie Technolac en Energy Pool est le premier opérateur européen de modulation d'électricité. Le groupe propose des solutions technologiques d agrégation aux consommateurs industriels pour valoriser leur capacité à moduler leur consommation à des heures critiques pour le réseau électrique, éviter la défaillance du système et sécuriser l approvisionnement énergétique à long terme d un territoire. Depuis son centre opérationnel de Savoie Technolac, Energy Pool assure le pilotage permanent d une centrale de modulation de 1200 MW de capacité et se déploie actuellement à l international. Energy Pool bénéficie du partenariat stratégique, technologique et financier de Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l énergie. D ores et déjà, Energy Pool gère la consommation d électricité de certaines entreprises dites électro-intensives, c està-dire fortes consommatrices d électricité. Parmi elles : - MSSA (métaux spéciaux / Pomblière Saint Marcel) - FerroPem (alliages à base de silicium, produits de fonderie / Chambéry, Château-Feuillet, Montricher...) Les grands industriels savoyards participent ainsi dès maintenant à la réduction de consommation d'énergie. Contact presse : Jean REMY Intelligible Tél

6 " Certains secteurs sont très électro-intensifs dans leur ensemble. Dans le secteur de la fabrication de gaz industriels, la quantité d électricité consommée s élève à 11,4 kwh par euro de valeur ajoutée (VA), contre 0,6 kwh pour l ensemble de l industrie manufacturière. Le secteur de la métallurgie de l aluminium est également très électro-intensif (8,5 kwh par euro de VA). Dans les secteurs de la chimie, du papier-carton et de la pâte à papier, le rapport entre la consommation d électricité et la VA dépasse légèrement 5 kwh par euro. La consommation d électricité des entreprises électro-intensives représente la moitié de celle de l ensemble de l industrie manufacturière. Dans certains secteurs fortement électro- intensifs, comme la fabrication de pâte à papier, de gaz industriels, la sidérurgie, la fabrication d autres produits chimiques de base, les entreprises électro-intensives consomment plus de 90 % de l électricité de l ensemble du secteur." Direction générale de la compétitivité de l industrie et des services, Le 4 Pages, N 25, avril 2013 «Eviter la défaillance du système électrique français, ce n est pas uniquement rajouter des capacités de production. C est aussi s assurer que chaque consommateur, particulier ou industriel, ait accès à l électricité dont il a besoin, au moment où il en a besoin, et au meilleur prix. La modulation électrique est une partie de la solution! Energy Pool rend, pour le secteur industriel, cette technologie simple à déployer, souple à actionner et l ensemble des acteurs y trouve son compte.» Olivier Baud, Président fondateur d Energy Pool Un smart-grid à l échelle de Savoie Technolac Pole d excellence énergie et réseau, Savoie Technolac ne peut pas rester en retrait des questions qui gravitent autour des énergies nouvelles. De l optimisation des matériaux de productions à la consommation effective des énergies produites, les enjeux technologiques résident dans l adéquation parfaite entre la production et les consommations via les réseaux de l information et de la communication. C est l enjeu de la démarche dans laquelle Savoie Technolac s engage pour l avenir, en intégrant ces questions aux futures extensions. Bâtiments intelligents et performants, réseaux communicants, déploiement de sources d énergies produites et consommées localement, solutions de stockage, le développement de Savoie Technolac se veut durable et ambitieux, mais aussi économiquement réaliste. A propos de Savoie Technolac Depuis 1987, Savoie Technolac s est engagé dans l excellence collaborative, à l échelle internationale. Concentré de ressources et d expertises, environnement d exception au service de l exigence technologique, Savoie Technolac répond aux aspirations des créateurs et dirigeants d entreprises innovantes qui recherchent l équilibre du corps et de l esprit. Savoie Technolac est à la fois un réseau et un site. Ce dernier rassemble 230 entreprises, 21 centres de recherche et d enseignement supérieur dont le CEA/INES (Institut National de l Energie Solaire), le CNRS, l Université de Savoie (5000 étudiants sur le site). L INES et le CIH (Centre d Ingénierie Hydraulique d EDF) ont implanté leur siège à Savoie Technolac. 80 % des entreprises ont été créées sur le site : à l évidence, l écosystème de Savoie Technolac sait renouveler le modèle entrepreneurial et transformer les start-up en entreprises pérennes. Contact presse : Jean REMY Intelligible Tél

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 DOSSIER DE Le Pôle d Ingénierie Chimique La construction du Pôle d Ingénierie Chimique (PIC) de l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine Contrat Climat Energie Plateformes Locales et Opérations Collectives de Rénovation Energétique de l Habitat AMI «Rénover BBC» SRCAE Objectifs

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28

Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28 Contacts : Nicolas STOECKEL 04 84 25 09 14 Valérie CROIZET (Agence Histoire des Suds) 06 12 26 50 28 Envie de devenir propriétaire tout en protégeant l environnement et votre porte-monnaie? Le concept

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels

La rénovation thermique des bâtiments résidentiels La rénovation thermique des bâtiments résidentiels Audit énergétique et accompagnement 17 septembre 2010 Horus étude et conseil 1 Contexte La réduction des consommations énergétiques des bâtiments existants

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

LE PROJET RENAISSANCE

LE PROJET RENAISSANCE LE PROJET RENAISSANCE PROCEDURE EUROPEENNE «CONCERTO» 6ème programme cadre de recherche et développement de la Direction Transport et Energie Urbanisme Opérationnel - Janvier 2005 1 I - L APPEL A PROJETS

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations d énergies du secteur de la santé 3. Des pistes pour agir Consommation

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Le domaine de la construction est en constante évolution : les contraintes se renforcent,

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Quels outils, quels financements? CEE CPE OSER 1 Les financements

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans!

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Construction et Isolation 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Achèteriez-vous aujourd hui une maison de classe énergie E? Bien évidemment

Plus en détail

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 L appel à projets «Utopies réalistes» correspond à une aide financière et technique du Parc naturel régional

Plus en détail

Métallerie. Construction Durable

Métallerie. Construction Durable Métallerie & Construction Durable Les Métalliers s informent Les Métalliers se forment Les Métalliers s engagent Aujourd hui, les préoccupations de construction durable se font de plus en plus ressentir

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

NOTICE DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (C.T.M) DE LA VILLE DE FRANQUEVILLE SAINT-PIERRE

NOTICE DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (C.T.M) DE LA VILLE DE FRANQUEVILLE SAINT-PIERRE NOTICE DE PRÉSENTATION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (C.T.M) DE LA VILLE DE FRANQUEVILLE SAINT-PIERRE PREAMBULE La Commune de Franqueville Saint Pierre est une ville qui tient à conserver une qualité

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement H2CO Habitat à Coûts et Consommations Optimisés Po u r construire durablement Ministère de l écologie, de l énergie, du Développement durable et de la mer Direction Générale de l aménagement, du logement

Plus en détail

Energie solaire : Savoie Technolac, territoire de l innovation en France

Energie solaire : Savoie Technolac, territoire de l innovation en France DOSSIER de PRESSE Septembre 2015 Contact presse : Jean REMY Intelligible jean.remy@intelligible.fr Tél. 06 75 91 38 15 Savoie Technolac Pôle d excellence énergies et réseaux Energie solaire : Savoie Technolac,

Plus en détail

Françoise ROHKEN, Dexia Crédit Local

Françoise ROHKEN, Dexia Crédit Local CONFERENCE TECHNIQUE 30 septembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat 17h00 Les prêts bonifiés Françoise ROHKEN, Dexia Crédit Local 1 Relever le défi de la rénovation énergétique Une démarche innovante

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment, qui consomme près de 40 % de l énergie en France, est l un des principaux gisements pour atteindre l objectif européen de 27

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Le contexte et les enjeux du secteur du bâtiment En France Le Bâtiment est en France le plus gros consommateur d énergie parmi tous les secteurs

Plus en détail

Rénovation thermique et énergétique du Groupe scolaire Mosaïque Commune de Léhon

Rénovation thermique et énergétique du Groupe scolaire Mosaïque Commune de Léhon C ep (kwh ep /m².an) Objet de la présentation (23/05/2013) : Bilan du programme de rénovation du groupe scolaire Mosaïque à 18 mois d avancement (avant recette / après maj de nos calculs) 50 110 210 350

Plus en détail

Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013

Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013 Assemblée Générale AICVF Région Ile de France Le mercredi 18 décembre 2013 Rapport moral présenté par Jean-Pascal CHIRAT Président de région Effectifs de l AICVF IDF par catégories Bilan des Réunions thématiques

Plus en détail

Autonome et connecté. Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER. pour recycler la chaleur des eaux usées grises. Compact et prêt à raccorder

Autonome et connecté. Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER. pour recycler la chaleur des eaux usées grises. Compact et prêt à raccorder + Autonome et connecté + Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER pour recycler la chaleur des eaux usées grises + Compact et prêt à raccorder BIOFLUIDES Un acteur historique du traitement de l eau Créée

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Communiqué de presse 3 décembre 2014 Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Répondant aux enjeux de la transition énergétique,

Plus en détail

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud DERBI 2008 Perpignan Hervé GILLI Responsable du Pôle Habitat Grand Sud Premières conclusions du Grenelle de l Environnement (COMOP 1) : Dès 2010 : niveau d exigence du label «Très Haute Performance Énergétique»

Plus en détail

RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS

RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS PARIS / AVRIL 2009 Dans un contexte où le Grenelle de l environnement fixe des objectifs ambitieux pour le secteur du bâtiment,

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION Comment financer les projets de performance énergétique Les aides ADEME et Région ADEME : Marie-Pierre Meillan Aides à la décision Aide à la décision Pour les

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN Réhabilitation thermique habitat collectif Les mercredi de l info du 22 février 2012 Bernard CHEMIN 1 Un ensemble construit en 1976 composé de 5 bâtiments 2 3 Ponts thermiques Performances initiale Répartitions

Plus en détail

MAISON D EXCEPTION EN mi335

MAISON D EXCEPTION EN mi335 La garantie d économies à long terme MAISON D EXCEPTION EN mi335 Crédit photo : Maisons 4807 Crédit photo : Maisons 4807 La maison à basse consommation d énergie (BBC) En vigueur au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN :

LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN : STAGE DE FORMATION MDE LES ENJEUX ENERGETIQUES DU BATIMENT DE DEMAIN : LE BBC ET LA RT 2012 Contexte Alors que la RT2012 va bientôt paraître dans le journal officiel, la prise de conscience de l importance

Plus en détail

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs Habitats RT2012 & Habitacles interactifs «L énergie positive du bâtiment économe au service du confort.» Présentation générale : Le Cluster Bâtiment Econome lance une nouvelle dynamique en 2013 avec son

Plus en détail

L efficacité énergétique des bâtiments Programmes PREBAT 2005-2007, HABISOL 2008-2010

L efficacité énergétique des bâtiments Programmes PREBAT 2005-2007, HABISOL 2008-2010 L efficacité énergétique des bâtiments Programmes PREBAT 2005-2007, HABISOL 2008-2010 Bilan et perspectives scientifiques Etienne Wurtz, vice-président du comité d évaluation HABISOL Rappel du contexte

Plus en détail

Ecocité«Strasbourg métropole des deux rives»

Ecocité«Strasbourg métropole des deux rives» Ecocité«Strasbourg métropole des deux rives» Programme d Investissement d Avenir Fond Ville de Demain Philippe JACGLIN Responsable des projets démonstrateurs Projet Ecocité, Strasbourg Métropole des Deux

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

«Santé, confort et performance énergétique»

«Santé, confort et performance énergétique» présente : Les 8 et 9 novembre 2012 Centre de Congrès Le Manège à Chambéry Les 28 et 29 juin 2012 Centre de Congrès Le Manège à Chambéry «Santé, confort et performance énergétique» sur le thème «Santé

Plus en détail

Notre expérience en effi cacité énergétique

Notre expérience en effi cacité énergétique ContratdePerformanceEnergÉtique ContratdePerformanceEnergÉtique Les bâtiments existants représentent 30 à 40 % de la consommation énergétique en France Notre expérience en effi cacité énergétique Grâce

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET BÂTIMENT DURABLE - L ENJEU DE L ENERGIE GRISE

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET BÂTIMENT DURABLE - L ENJEU DE L ENERGIE GRISE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET BÂTIMENT DURABLE - L ENJEU DE L ENERGIE GRISE BATIMENTS ET ENERGIE LES ENJEUX Bâtiments neufs de plus en plus performants (bâtiments à énergie positive, RT 2012 ) Bâtiments

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN

REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural REHABILITATION DURABLE ET DIAGNOSTIC TECHNIQUE EN BATI ANCIEN PRESENTATION Les travaux de réhabilitation des bâtiments existants se trouvent

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN

Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN Communauté de Communes de la Vallée du Sausseron Maîtrise de l'énergie et protection de l'environnement, des démarches complémentaires aux PORTES du VEXIN Chartes de qualité environnementale- Parcs d activités

Plus en détail

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie Adoptez les bons réflexes énergétiques avec une vraie stratégie de management de l énergie La gestion de l énergie : un vrai levier de compétitivité Le contexte énergétique et environnemental actuel exerce

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE

L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE Publication retraçant l intervention de Jérôme Thfoin, directeur marketing et innovation du Groupe SAMSE, lors de la matinée

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Dossier de presse Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et la Fondation Bâtiment-Énergie Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Le Plan Bâtiment Durable... 2 La Fondation Bâtiment-Énergie...

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive.

Cette maison avait pour but d être la moins énergivore possible et aller au-delà en devenant une maison à énergie positive. Mardi 20 Novembre 2012 Démarche du projet Cette maison est un projet personnel, pour accueillir 4 personnes. Le choix du lieu d implantation a été important par rapport au lieu de travail afin de diminuer

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail