Chaînes énergétiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chaînes énergétiques"

Transcription

1 Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des bulles de gaz dihydogène dans le ésevoi désigné pa H 2 et de dioxygène dans le ésevoi désigné pa O 2. En cachant le panneau solaie, il n y a plus poduction de gaz au niveau des ésevois : c est le panneau solaie qui appote l énegie nécessaie à la fomation des gaz dihydogène et dioxygène à pati de l eau. Exploite : Énegie solaie Panneau solaie Énegie électique 1. Soleil Expéience n 2 La voitue se met en mouvement. Elle acquiet de l énegie sous fome d énegie cinétique. Losque la voitue oule, on obseve au niveau des ésevois une consommation des gaz dihydogène et dioxygène. Exploite : 1. L énegie stockée pa les ésevois de la pile à combustible est de l énegie chimique. 2. Chaîne énegétique de la voitue alimentée pa la pile à combustible : Résevoi de la pile à combustible Énegie chimique Énegie électique Pile à combustible Moteu électique Énegie NATHAN - La photocopie non autoisée est un délit. Activité documentaie n 2 Odes de gandeus des énegies stockées dans des ésevois d énegie Exploite : 1. L énegie massique de la batteie au plomb de la voitue est J kg 1 ; celle des batteies LMP est : 3, J kg -1. La masse d un ésevoi de gazole de 40 L est 40 0,85 = 34 kg. L énegie massique est 5, J kg -1. L énegie stockée dans un ésevoi de gazole est envion 200 fois plus gande que celle stockée dans une batteie. 2. L énegie poduite à pati de 40 L de gazole est : E m = 0, = J. 3. L énegie poduite à pati de la batteie LMP est : E m = 0, = J. 4. La masse d une batteie LMP qui stockeait autant d énegie qu un ésevoi de 40 L de gazole est de 300 ( /10 8 ) = kg, soit envion 6 fois la masse d une voitue de taille moyenne. Cette masse est top élevée pou ête utilisée pa une voitue électique. Chapite 7 - Chaînes énegétiques 39

2 5. La voitue oule duant une duée T = /( ) = 3, s = 9 h 15 min. Elle pacout une distance égale à L = vt = 27,8 3, = 9, m = 9, km. Une chaîne énegétique epésente les éléments de stockage et de convesion de l énegie en pécisant ses difféentes fomes (électique, chimique, etc.). Extaie l infomation utile La Ventui Eclectic Exploite : 1. Chaîne énegétique simplifiée du véhicule en mouvement (utilisation en diect) : Soleil Énegie ayonnante Panneau solaie Énegie électique Moteu électique Énegie Résevoi Énegie themique En toute igueu, la chaîne doit faie appaaîte la batteie, ca la puissance ayonnante n est pas suffisante pou founi la puissance nécessaie au fonctionnement du véhicule en «diect». La batteie joue à la fois le ôle de ésevoi d énegie sous fome chimique et de convetisseu électique-chimique (fonctionnement en accumulateu), puis chimique-électique losqu elle fonctionne en «pile» : Résevoi d énegie : soleil Énegie ayonnante Panneau solaie Énegie électique Batteie en chage (accumulateu) Énegie chimique Résevoi chimique : batteie Énegie themique Puis : Résevoi chimique : batteie Énegie chimique Batteie Énegie électique Moteu électique Énegie Énegie themique 2. Chaîne énegétique de la echage de la batteie pa l éolienne : Résevoi : vent Énegie Altenateu Énegie électique Batteie en chage (accumulateu) 3. Énegie ayonnante emmagasinée duant une jounée (12 h) : E = 150 2, = 1, J. Énegie chimique Résevoi chimique : batteie Énegie themique NATHAN - La photocopie non autoisée est un délit. 40

3 4. L énegie électique effectivement disponible est : E = 0,1 E = 1, J. 5. Duée de fonctionnement : T = (0,7 1, )/( ) = 112 s (envion 2 min!) à une vitesse de 50 km/h, soit envion une distance L = vt = 13,9 112 = 1, m = 1,5 km. Réalise un TP On peut utilise un tableu type Régessi pou tace les coubes demandées et en faie ensuite l exploitation. S entaîne Testez vos connaissances 1. b) ; 2. c) ; 3. c) ; 4. b) ; 5. b) ; 6. a) ; 7. a), b) et c) ; 8. b) ; 9. b) ; 10. b). Applications diectes du cous 11 Chaîne énegétique d une moto Essence + ai Énegie chimique Moteu électique Énegie Énegie themique 12 Chaîne énegétique d une éolienne Résevoi d énegie : vent Énegie Altenateu Énegie électique Énegie themique NATHAN - La photocopie non autoisée est un délit. 13 Résevoi d essence L énegie chimique stockée dans un ésevoi contenant 70 L d essence est E = Δ c H 0 (70 0,85) = 2, J. 14 Supecondensateu L énegie électique emmagasinée dans un supecondensateu de capacité C = 3 F et soumis à une tension U = 2 V est E = 1 2 CU 2 = 0, = 6 J. 15 Levage d une chage pa une gue 1. Rendement du convetisseu η = 12/18 = 0,67 (67 %). 2. Chaîne énegétique complétée : Chapite 7 - Chaînes énegétiques 41

4 Batteie Énegie chimique Moteu électique Énegie Énegie themique Ai ambiant 16 Feinage d un scoote 1. E c = 0, = 7, J. 2. a. faux. b. vai. c. vai. 17 Ma bobine a de l énegie I = 4 2E L = = 100 A Puissance moyenne 1. P m = UI = 6 2,5 = 15 W. 2. L énegie électique moyenne eçue pa l installation est E = P m T = 15 (90 60) = 8, J. Execices d entaînement 19 Ça oule! 1. E = Δ c H 0 6,5 0,85 = 2, J. 2. P R = F v = = 3, W. 3. η = P R /P F avec P F = E/T = 2, /( /130) = 2, /2, = 8, W donc η = 3, /8, = 37 %. 4. P m = 3, /0,90 = 37 kw. 5. Gazole + ai Énegie chimique Moteu themique Énegie Oganes de tansmission Énegie 20 Rechage d une batteie Énegie themique 1. 1 kwh = 3, J. La capacité Q de la batteie (capacité utile) du camion est Q = = 6, J. La capacité coespondant à la capacité utile Q et payée pa l utilisateu est : Q = Q/0,60 = 1, J = 0,28 kwh. Le pix de la chage est de 0,28 0,11 = 3,2 centimes. 2. Le endement total de la chaîne est 0,6 0,3 = 0,18 (18 %). La capacité coespondant à la capacité utile et payée pa l utilisateu est : Q = Q/0,18 = 3, J. La masse de gazole nécessaie est m = Q /Δ c H 0 = 0,075 kg soit 0,075/0,85 = 0,089 L. Le coût de la echage est : 0,089 1,42 = 13 centimes. NATHAN - La photocopie non autoisée est un délit. 42

5 21 Une voitue qui ne manque pas d ai! 1. Chaîne énegétique complétée : Ai compimé Énegie themique Moteu Énegie Oganes de tansmission Énegie themique Ai ambiant MJ = 2, J ; 1 kwh = 3, J ; 27 MJ = 7,5 kwh ; 51 MJ = 14 kwh. 3. La plage d énegie éellement poduite pa le ésevoi va de 13,5 MJ à 25,5 MJ. 4. La plage de duée de fonctionnement vaie de (1, )/( ) = 675 s = 11 min 15 s à (2, )/( ) = s = 21 min 15 s. 5. La plage d autonomie de la voitue vaie de (27/18) 100 = 150 km à (51/18) 100 = 283 km. 22 Éolienne 1. Énegie Énegie Vent Éolienne Altenateu 2. S = πl 2 = 3, m Énegie électique v (m s -1 ) C P 0,40 0,45 0,48 0,27 0,11 0,053 P f (W) 1, , , , , , P fmax = 1, W pou v = 15 m s P E = 3, ,94 0,95 0,97 = 2, W. 6. Un tansfomateu élève ou abaisse la tension altenative appliquée au pimaie. 7. W E = = 9, kw h. NATHAN - La photocopie non autoisée est un délit. 23 Ça feine et ça chauffe! 1. E C1 = 0, (36) 2 = 8, J. 2. E C2 = 0, (20) 2 = 2, J. 3. a. L échauffement ésulte des fottements solides ente les disques de fein et les pneus. b. En admettant que la vaiation d énegie cinétique est intégalement cédée aux disques, ces denies eçoivent l énegie themique E C1 E C2 = 6,0(5) 10 5 J. c. On écit la consevation de l énegie : E C1 E C2 = mc P (θ f θ i ) avec m = 2 3,8 = 7,6 kg (la voitue possède deux disques de fein). On en déduit la tempéatue finale des disques : θ f = 213 C. 4. a. En 1 h, la voitue pacout 90 km, ce qui coespond à une consommation de : (90/100) 8= 7,2 L, soit une masse d essence consommée de 0,85 7,2 = 6,1 kg. L énegie themique cédée au moteu est : E th = 4, ,1 = 2, J. b. L énegie founie pa le moteu est E m = P m = = 7, J. Chapite 7 - Chaînes énegétiques 43

6 c. Le endement du moteu est η = E m /E th = 7, /2, = 0,25 (25%). d. La puissance maintenant founie pa le moteu vaut P m = 20,1 kw. Avec la même masse d essence consommée, la duée de fonctionnement est T = E m /P m = s et la distance pacouue 90 est L = vt = = 8, m = 89,5 km. Avec les phaes allumés, le véhicule pacout 500 m de moins. 24 It s in english Énoncé Un moteu diesel a un endement de 50 %. Les oganes de tansmission du véhicule ont un endement de 70 %. 1. Que vaut le endement global du véhicule? 2. Le moteu themique founit une puissance P m = 10 kw pendant une duée de 2,0 h. Calcule l énegie themique E th dissipée pa les fottements du véhicule avec la oute et l ai. Coigé 1. Le endement global est 0,50 0,70 = 0,35 (35 %). 2. L énegie délivée pa le moteu duant deux heues vaut : E m = = 7, J. L énegie themique dissipée à cause des fottements du véhicule avec la oute et l ai vaut : E th = (1 0,70) 7, = 2, J. NATHAN - La photocopie non autoisée est un délit. 44

Le Véhicule Hybride du LAMIH

Le Véhicule Hybride du LAMIH Le Véhicule Hybide du LAMIH Une éalisation collective Le pojet véhicule hybide a été éalisé pa une équipe tansvesale du LAMIH egoupant des automaticiens et des mécaniciens. Leus domaines de echeche sont

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

IMPRIMANTE A TICKETS

IMPRIMANTE A TICKETS CPGE / Sciences Industielles pou l Ingénieu DS2 IMPRIMANTE A TICKETS Un hoodateu est un appaeil automatisé qui délive un ticket autoisant le stationnement, pou une duée limitée, à un client ayant payé

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique

BACCALAUREAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BALISE MARITIME. Construction Mécanique BCCLURET SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électonique Étude des Systèmes Techniques Industiels BLISE MRITIME Constuction Mécanique Duée Conseillée 1h30 Lectue du sujet : 5mn Patie

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique hapite 4.a Tajectoie d une paticule dans un chap agnétique Moueent dans un chap agnétique unifoe onsidéons une chage positie q se déplaçant à itesse dans un chap agnétique unifoe B où la itesse est entièeent

Plus en détail

Performances d'un système frigorifique domestique avec stockage par chaleur latente

Performances d'un système frigorifique domestique avec stockage par chaleur latente Pefomances d'un système figoifique domestique avec stockage pa chaleu latente Kamel AZZOUZ 1*, Denis LEDUCQ 1, Jacques GUILPART 1, Dominique GOBIN 2 1 CEMAGREF Unité de Recheche Génie des Pocédés Figoifiques,

Plus en détail

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 I. Champ tounant, otatioynchone, otation asynchone On appelle champ tounant un champ magnétique animé d'un mouvement de otation. On peut en cée un en faisant toune un

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques Chapite VIII Ondes électomagnétiques et fibes optiques I Les Ondes Electomagnétiques II Les lois de l optique géométique III La fibe optique : un guide de lumièe I Les Ondes Electomagnétiques I.1 Le champ

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Exercices sur le mouvement rectiligne uniforme (MRU) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique

Exercices sur le mouvement rectiligne uniforme (MRU) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 3 : La cinématique Date : Nom : Goupe : Résultat : / 70 Execices su le mouement ectiligne unifome (MRU) Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif teminal 3 : La cinématique 1. Voici un gaphique epésentant la position

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

Transfert d énergie : piles et accumulateurs

Transfert d énergie : piles et accumulateurs Chapitre 11 Transfert d énergie : piles et accumulateurs Découvrir Activité documentaire n 1 Quelles énergies pour les véhicules électriques de demain? 1. Un véhicule hybride utilise deux sources d énergie

Plus en détail

I Locaux, Véhicules électriques, accueil, visite, personnen situation, façadextérieur; essais. I IEME. I Photo de nos manifestations.

I Locaux, Véhicules électriques, accueil, visite, personnen situation, façadextérieur; essais. I IEME. I Photo de nos manifestations. Photos pou le site de tel'le Détails des clichés dans chaque ubique pages pa pages : Rubique EltlE: 1- Qu'est ce que l'eme? Locaux Locaux, Véhicules électiques, accueil, visite, pesonnen situation, façadextéieu;

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy P MÉDECINE PHARMACIE DENTAIRE SAGE-FEMME UE3 A C Physique et biophysique Dounia Dahy E S Toute la physique en 1 volume Rappels de cous + de 300 QCM et execices Tous les coigés détaillés Table des matièes

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances Devoi de Vacances VOYAGE A PARIS Los du voyage à Pais des étudiants de PCSI du lycée Bizeux, nous avons visité ente aute le musée des Ats et Méties ainsi que le palais de la découvete. Nous allons pa la

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2007 SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épeuve : PHYSIQUE - CHIMIE PHYSIQUE Duée 2 h Coefficient

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

Stockage massif d électricité sous forme thermique

Stockage massif d électricité sous forme thermique Stockage massif d électicité sous fome themique Tistan Desues To cite this vesion: Tistan Desues. Stockage massif d électicité sous fome themique. Othe. Univesité de Genoble, 11. Fench. .

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

Transfert d énergie sous forme thermique

Transfert d énergie sous forme thermique Chapitre 10 Transfert d énergie sous forme thermique Découvrir Activité documentaire n 1 Générations de carburants 1. Il existe trois catégories de carburants : les carburants issus de la pétrochimie,

Plus en détail

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE

VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE 9-2 Mas, 202, Hammamet, Tunisie VALORISATION ENERGETIQUE DE GRIGNONS D OLIVES ET ETUDE DE PERFERMANCE DE L INSTALLATION DE SECHAGE DARDOURI SANA ; HRAIECH IBTISSEM ; MHIMID ABDALLAH Ecole national d ingénieus

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Actionneus éluctants Actionneus électodynamiques Actionneus électomagnétique Actionneus hybides ou éluctants polaisés Actionneus classiques 1 Actionneus éluctants ou machine à éluctance vaiable Pas

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments publics

Rénovation énergétique des bâtiments publics Conféence ence-débat su la énovation énegétique des bâtiments publics Rénovation énegétique des bâtiments publics Quelques exemples dans l Allie Madi 13 Octobe 2009 St Bonnet de Rochefot St Bonnet de Rochefot

Plus en détail

Equation de la Chaleur en Axisymétrique & en 3D

Equation de la Chaleur en Axisymétrique & en 3D P.-Y. Lagée, Equation de la Chaleu en Axi & en 3D Equation de la Chaleu en Axisymétique & en 3D Dans ce chapite nous faisons un bilan d énegie pou établi l équation de la chaleu en axisymétique. On pouait

Plus en détail

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES PSI Bizeux Ch. T4 : Phénomènes de diffusion - 36 - Etude de deux phénomènes de diffusion : LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES 1. LA DIFFUSION : UN MODE DE TRANSFERT SANS MOUVEMENT MACROSCOPIQUE

Plus en détail

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire.

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire. Spé ψ 1-13 Devoi n 6 ONDES Des données et un fomulaie sont donnés à la fin du sujet Les câbles coaxiaux sont utilisés comme moyen de tansmission d infomations. Ils sont conçus pou tansmette des signaux

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES Sujet bac STL SPCL Martinique Juin 013 (Correction) RFLXIONS AUTOUR D LA MOTORISATION DS VOITURS PARTI A : NRGI MCANIQU DS VHICULS A-1 TUD MCANIQU DU MOUVMNT A-1-1 Caractéristique du mouvement a) Le véhicule

Plus en détail

Rev. Energ. Ren. : 11 èmes Journées Internationales de Thermique (2003)73-80

Rev. Energ. Ren. : 11 èmes Journées Internationales de Thermique (2003)73-80 Rev. Eneg. Ren. : 11 èmes Jounées Intenationales de Themique (2003)73-80 Convesion Themodynamique de l Enegie olaie dans des Installations de Faible ou de Moyenne Puissance : Réflexions su le Choix du

Plus en détail

Matériel utilisée en plongée 10/08/2003 Niveau 2 Club de la Plaine Philippe Jugla. Le Matériel Niveau 2-1/ 1 -

Matériel utilisée en plongée 10/08/2003 Niveau 2 Club de la Plaine Philippe Jugla. Le Matériel Niveau 2-1/ 1 - Le Matéiel Niveau 2-1/ 1 - 1 MATEIEL NECESSAIE EN AUTONOMIE... 3 1.1 NIVEAU 2... 3 1.2 NIVEAU 3... 3 1.3 APPLICATION TIQUE... 3 1.4 MATEIEL INDISPENSABLE... 3 2 LES BOUTEILLES... 4 2.1 LE MAQUAGE DES BLOCS...

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE

CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE Execice : système : bae AB Bilan des foces : Poids P : P = m g = 5 N Tension du essot : T T = k. l = k. (l lo) = 0 (0,43 0,8) T = 5 N Réaction de l axe en A : R A

Plus en détail

Construire une image médicale

Construire une image médicale Vol. 10 hive pintemps 2015 6 Autefois, on passait des adiogaphies. Maintenant, on va aussi passe un examen pa scanne : la technique s appelle la tomodensitométie axiale. Dans les deux cas, ce sont des

Plus en détail

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite

MISSION INSTRUCTIONS : LIVRAISON DEMANDÉE LE A H SPECIMEN. Reproduction Interdite Valide en cochant la case intéessée A défaut de convention écite ente les paties au contat de tanspot ou de déclaation de valeu spécifiée pa le donneu d ode, la esponsabilité du tanspoteu, en cas de pete

Plus en détail

Mouvement dans un champ de forces centrales conservatives

Mouvement dans un champ de forces centrales conservatives MPSI - Mécanique II - Mouvement dans un champ de foces centales consevatives page /5 Mouvement dans un champ de foces centales consevatives Table des matièes Foces centales consevatives. Exemple de la

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène Le transport est devenu l une des premières sources de pollution. Parmi les

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin

GESTION DES STOCKS. Plan du cours. 1. Le rôle des stocks en gestion de production. 2. Le problème de Wagner-Whitin Cous ADP-CGP2 GESTION DES STOCKS Plan du cous 1. Le ôle des stocs en gestion de poduction 2. Le poblème de Wagne-Witin 3. La quantité économique optimale et les politiques déivées 4. Modèle de gestion

Plus en détail

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter :

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter : Masse de upite Execice : Cet execice a pou but de détemine la masse de upite en étudiant le mouement de cetains de ses satellites que son Euope, Ganymède et Callisto. On donne G = 6,67 10-11 N.m.kg -.

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

Robot industriel IRB.60

Robot industriel IRB.60 Noguet - Lycée Blaise Pascal Colma - Robot industiel IRB - D apès Mécanique 1 P. Agati ED. Dunod - 24/02/05-1/5 EXERCICES D APPLICATION CINEMATIQUE Chapite 4 : Etude du mouvement ciculaie 1. Pésentation

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

Baccalauréat STI2D Epreuve de physique chimie. Corrigé. Session de juin 2013 Antilles Guyane. 10/07/2013 www.udppc.asso.fr

Baccalauréat STI2D Epreuve de physique chimie. Corrigé. Session de juin 2013 Antilles Guyane. 10/07/2013 www.udppc.asso.fr Baccalauréat STID Epreuve de physique chimie Session de juin 013 Antilles Guyane Corrigé 10/07/013 www.udppc.asso.fr PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES A-1 ÉTUDE MECANIQUE DU MOUVEMENT. Un véhicule

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE CORRECTIONS DES TRAVAUX DIRIGES. 4 ème Année Informatique et Réseau

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE CORRECTIONS DES TRAVAUX DIRIGES. 4 ème Année Informatique et Réseau INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 4 ème Année Infomatique et Réseau ANTNNS CORRCTIONS DS TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f http://www.alexande-boye.f Antennes Octobe.

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

Premier problème : Dimensionnement d'un puits canadien

Premier problème : Dimensionnement d'un puits canadien PSI samedi, 5 mas 017 016/017 DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 6 8h00 1h00 4 heues Calculatices autoisées NB: Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la pécision et à la concision de la

Plus en détail

Chap. 1 : Energie Solaire HABITAT

Chap. 1 : Energie Solaire HABITAT .La lumière.1. Onde électromagnétique Ultraviolet nfrarouge - La lumière visible et invisible transporte de l énergie sous la forme d ondes électromagnétiques qui se propagent à la vitesse c = 3.10 8 m.s

Plus en détail

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques

L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A302 Chapitre VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques L3 PAPP Physique Quantique et applications UE A3 Chapite VII PLAN Moment cinétique de spin Addition de moments cinétiques I) Expéience de ten et Gelach (9) ) L expéience ) Valeus numéiques 3) Matices de

Plus en détail

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous?

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? 3 ème Electricité1 Electricité 1 Production d énergie électrique Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? Objectifs 1 Etablir une chaîne énergétique 2 Identifier l alternateur 3 Comparer

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 5 ème Année Réseau et Télécom ANTNNS SUPPORT D COURS NONC D TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f www.alexande-boye.f Antennes Octobe

Plus en détail

Etude de la température d un jet de fluide chauffé par Effet Joule direct à hautes fréquences

Etude de la température d un jet de fluide chauffé par Effet Joule direct à hautes fréquences Congès Fançais de Themique, SFT 7, Ile des Embiez, 9 mai - 1 juin 7 Etude de la tempéatue d un jet de fluide chauffé pa Effet Joule diect à hautes féquences Sami GHNIMI 1*, Jean-Fançois MAINGONNAT, Nicolas

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Exercices sur l énergie et la puissance Module 2 : Phénomènes électriques Objectif terminal 4 : L énergie électrique

Exercices sur l énergie et la puissance Module 2 : Phénomènes électriques Objectif terminal 4 : L énergie électrique Date : Nom : Groupe : Résultat : / 76 xercices sur l énergie et la puissance Module : hénomènes électriques Objectif terminal 4 : L énergie électrique. Tu connais l intensité du courant circulant dans

Plus en détail

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff IV Etudes de cas C Véhicules du futur Jacques Gangloff C.1 Introduction (1) Modèle énergétique tout électrique : - Production : photovoltaïque, éolien - Consommation : Sédentaire : besoins domestiques,

Plus en détail

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33. Constuction d un pôle integénéationnel CABANNES Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.41 Phase DCE ETUDE THERMIQUE Equipe de maitise d œuve M+N achitectues

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intevention 1. Potaits d atmosphèe 2. Les lois physiques qui égissent les mouvements atmosphéiques 3. Les petubations des moyennes latitudes 4. La convection Les lois physiques qui égissent les

Plus en détail

SUR L INTRODUCTION DU CONCEPT D ENERGIE EN CLASSE DE PREMIERE SCIENTIFIQUE

SUR L INTRODUCTION DU CONCEPT D ENERGIE EN CLASSE DE PREMIERE SCIENTIFIQUE SUR L INTRODUCTION DU CONCEPT D ENERIE EN CLASSE DE PREMIERE SCIENTIFIQUE Quelques emaques elatives à l énegie Bien que le mot énegie fasse patie du langage couant, le concept scientifique d énegie est

Plus en détail

Analyser un circuit électrocinétique

Analyser un circuit électrocinétique PCS, Fabet (Metz) Électocinétique, TD n 00 0 Le cous nalyse un cicuit électocinétique Cout-cicuite un généateu idéal de tension, ie elie ses deux bones pa un fil, evient à lui impose une ddp nulle ente

Plus en détail

Votre mission : Réaliser un publipostage avec OpenOffice

Votre mission : Réaliser un publipostage avec OpenOffice Vote mission : Réalise un publipostage avec OpenOffice BUTS DE LA MISSION : Cée une base de données avec OpenOffice Calc Cée une lette-type avec OpenOffice Wite Insée les champs de la base de données dans

Plus en détail

TABLEAUX DES MÉDICAMENTS PAR GROUPE D ÂGE (CANADA) Options de traitement médical pour les enfants

TABLEAUX DES MÉDICAMENTS PAR GROUPE D ÂGE (CANADA) Options de traitement médical pour les enfants DOCUMENTS DE SUPPORT 7A TABLEAUX DES MÉDICAMENTS PAR GROUPE D ÂGE (CANADA) Options de taitement médical pou les enfants Tableau 1. TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE DU TDAH NON COMPLIQUÉ CHEZ L ENFANT Liste des

Plus en détail

PUISSANCE ET ENERGIE ELECTRIQUE

PUISSANCE ET ENERGIE ELECTRIQUE Chapite 5 : SSNCE ET ENEGE ELECTQE ntoduction : lampes à incandescence : losque l on fait fonctionne diveses lampes à incandescence nomalement, c est-à-die sous leu tension nominale, on s apeçoit que cetaines

Plus en détail

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez...

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN Se fome autement tout au long de la vie Vous êtes... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, paent, jeune couple, éducateu,

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Energie, puissance et production d énergie

Energie, puissance et production d énergie Energie, puissance et production d énergie Le skateur Un skateur part, à l arrêt du haut de la rampe d un skate parc de hauteur 5 m. La masse du skateur est de 50 kg (on prendra g=10 pour l accélération

Plus en détail

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4 F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS SOMMAIRE F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS... 1 F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.1.2 SERVICES PERMANENTS... 2 F.1.3 SERVICES PONCTUELS...

Plus en détail

1 - le système à étudier

1 - le système à étudier 1 - le système à étudier Comment fonctionne de manière globale le système? Comment décrire ses différents comportements ainsi que les différentes acquisitions possibles? 1.2 l exploitation d énergie électrique

Plus en détail

Pour repérer la position d'un objet, on choisit une origine et on mesure la distance x de l'objet à cette origine x en fonction du temps t.

Pour repérer la position d'un objet, on choisit une origine et on mesure la distance x de l'objet à cette origine x en fonction du temps t. MECANIQUE 1. Cinématique La cinématique est la desciption géométique du mouvement mais ne taite pas de ses causes. La cinématique à une dimension pemet de taite tous les poblèmes dans lesquels le mouvement

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

1. LE MOTEUR THERMIQUE

1. LE MOTEUR THERMIQUE 1. LE MOTEUR THERMIQUE 1.1 Définition Les moteurs thermiques transforment de la chaleur en travail mécanique destiné à équilibrer le travail résistant d un véhicule qui se déplace. Les machines thermiques

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de évision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique D ASSOCIATION POU LA CETIFICATION DES MATEIAUX ISOLANTS 4, avenue du ecteur-poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

Chapitre 4 : Le potentiel électrique

Chapitre 4 : Le potentiel électrique Chapite 4 : Le potentiel électique Execices E1. On donne q =30Cet V =10 8 V. (a) Dans cet execice, oute la éféence à l éclai, on ne founit aucun détail su la façon de déplace la chage ente le nuage et

Plus en détail