Voiture T2M autonome. ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voiture T2M autonome. ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda"

Transcription

1 Voiture T2M autonome ARCHER Thomas JAUREGUI Ulyxe LEPROUST Amanda encadrés par Oriane AUBERT et Pascal ROGER Lycée Gaston Monnerville KOUROU Olympiades de Sciences de l Ingénieur 2015 Académie de Guyane

2 Trop bruyante avec un moteur thermique, bien que performante, le constructeur de la voiture radiocommandée Pirate T2M en a fait un véhicule électrique afin qu'elle soit ujlisable en milieu urbain. Mais la chaîne de producjon et de transport de l'énergie électrique ayant un très mauvais rendement, il est plus intéressant de produire localement l'énergie nécessaire pour recharger les baueries de la voiture, avec un panneau solaire par exemple. Afin d'augmenter les possibilités d'ujlisajon de la voiture Pirate dans des zones reculées, peut- on la rendre complètement autonome avec une producjon embarquée d'énergie électrique?

3 Tâches principales à réaliser Alimenter la voiture en énergie solaire BaUerie Lithium- Polymère 7,4 V/3200 mah Trouver les condihons ophmales de conduite de la voiture Sol plat ConsommaJon énergéjque minimale Minimiser les pertes d énergie dues aux achons extérieures de l air et du sol sur la voiture avec son panneau PosiJonnement aérodynamique du panneau solaire

4 Méthodes Mesures expérimentales : stockage de mesures embarquées (courant consommé, tension bauerie et compteur rotajon moteur) sur carte SD, exploitées ensuite sur tableur Excel U bat (V) courant (A) Vitesse (m/s)

5 Méthodes SimulaHons numériques mulhphysiques Un modèle du système de propulsion est fourni sur PSIM : Un modèle de voiture à moteur à courant conjnu est fourni sur OpenModelica : On peut également ujliser le logicel SinusPhy et les composants de base de sa bibliothèque.

6 Méthodes SimulaHons numériques mécaniques : ujlisajon de SolidWorks Flow SimulaJon pour simuler l écoulement de l air sur la maqueue numérique 3D de la voiture Pirate T2M

7 1 Choix d un panneau solaire et de condihons de conduite ophmales Grâce aux mesures stockées sur carte SD, on évalue la puissance consommée (P = U x I) par la voiture en foncjon de sa vitesse, pour des essais réalisés sur piste : c est une relajon quasi- linéaire. Connaissant la capacité de la bauerie (3200 mah), on en déduit l autonomie de la voiture sans panneau solaire, en minutes, en foncjon de sa vitesse. Pour compenser la consommajon énergéjque de la voiture à faible vitesse, il faut choisir un panneau solaire d au moins 25W y = 15,16x - 4, ,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00 5,50 Vitesse (m/s) Puissance absorbée (W) Autonomie (minutes)

8 1 Choix d un panneau solaire et de condihons de conduite ophmales Critères de choix d un panneau : Puissance > 25W pour une irradiance = 1000 W/m 2 Surface < surface supérieure voiture Flexibilité : quelques degrés Distribué en Guyane Française Nous avons finalement retenu le modèle suivant : La voiture sera autonome pour de faibles vitesses (< 8km/h).

9 1 Choix d un panneau solaire et de condihons de conduite ophmales On constate que la phase où la consommajon en courant est la plus importante est la phase d accélérajon : U bat (V) courant (A) Vitesse (m/s) CondiHons de conduite ophmales pour minimiser la consommahon énergéhque : Vitesse faible (< 8km/h pour une autonomie totale) et constante Faible accélérajon : on programme le variateur de vitesse sur le niveau d accélérajon le plus souple

10 2 Choix d une posihon ophmale de panneau solaire On cherche à minimiser la force de traînée induite par l ajout du panneau solaire sur la voiture. Module Flow SimulaHon de SolidWorks Le temps de calcul étant trop long, on ujlise une forme épurée de la coque de la voiture :

11 2 Choix d une posihon ophmale de panneau solaire On teste 2 posijons (1 et 2) qui nous semblent aérodynamiques, puis une posijon (3) qui minimise la surface frontale. PosiHon 1 PosiHon 2 PosiHon 3

12 2 Choix d une posihon ophmale de panneau solaire La surface frontale est caclulée pour chaque posijon à l aide de Géogébra sur une capture d écran en vue de face.

13 2 Choix d une posihon ophmale de panneau solaire Comme prévu, la traînée est quasiment proporjonnelle au carré de la vitesse. La posihon 3, qui minimise la surface frontale, présente le moins de traînée. C est donc celle que l on choisit a priori. 0,6 Traînée (N) 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 Sans panneau solaire y = 0,0005x 2-0,0002x + 0,0007 Panneau posijon 1 y = 0,0013x 2-7E- 05x + 0,0002 Panneau posijon 2 y = 0,0013x 2 + 0,0002x - 0, ,1 Panneau posijon y = 0,0007x 2 + 0,0003x + 6E Vitesse (km/h)

14 2 Choix d une posihon ophmale de panneau solaire L ensemble des résultats obtenus à 8 km/h est regroupé dans ce tableau : Trainée (N) Surface frontale (m²) Coef. K1 Coef. K2 Sans panneau solaire 0, , ,0005 0, Panneau posijon 3 0, , ,0007 0, Panneau posijon 2 0, , ,0013 0, Panneau posijon 1 0, , ,0013 0, Traînée = K x V 2 K1 est le coefficient du polynôme de tendance obtenu avec Excel. K2 est le coefficient calculé (K2 = Traînée/V 2 ). On uhlisera les valeurs K2, qui sont exactes.

15 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon Après des tests avec les modèles numériques sur PSIM et OpenModelica, c est finalement le logiciel SinusPhy qui nous a semblé le mieux adapté pour modéliser la chaîne d énergie de la voiture. ALIMENTER bauerie DISTRIBUER hacheur CONVERTIR Moteur brushless TRANSMETTRE Réducteur + roues Énergie électrique Énergie mécanique Le curseur permet de faire varier le rapport cyclique de la commande en tension du moteur, et donc la vitesse de la voiture.

16 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon Les paramètres de la bauerie, le rapport de réducjon, le diamètre des roues et la masse de la voiture sont bien connus. On règle les paramètres restants du modèle (inerjes, frouements, ) de façon à retrouver les caractérisjques de la voiture mesurées à vide (sur un banc d essai) à vitesse maximale : Vitesse : 7 m/s Courant : 3,2 A

17 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon L intérêt du modèle est que l on visualise le taux de charge de la bauerie. On observe bien une forte consommajon au démarrage, puis la consommajon est beaucoup plus lente. Une anomalie au démarrage prévoit un courant négajf, qui recharge la bauerie pendant un très court instant. Cela pourrait être évité en ajoutant une diode dans le modèle.

18 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon On ajoute les forces résistantes sous la forme d un composant qui calcule l équajon suivante : Fr = Traînée + Résistance au roulement = K x V 2 + C x V Des essais sur piste et herbe à vitesse maximale montrent en effet que la résistance au roulement est proporjonnelle à la vitesse. Vitesse (m/s) 8,0 7,0 6,0 5,0 4,0 3,0 2,0 1,0 0,0 Vitesse à vide en m/s Vitesse sur route en m/s Vitesse sur herbe en m/s Temps (s)

19 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon Le composant calcule les forces résistances à parjr de la vitesse en sorje du modèle. Les forces résistantes sont retranchées à la force de tracjon en sorje du modèle par un comparateur. Fr = K x V 2 + C x V 2 curseurs permeuent de choisir les valeurs de K et de C, et donc de choisir la configurajon de l essai modélisé (posijon du panneau solaire, piste, herbe ou à vide).

20 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon Limites du modèle On ajuste la valeur de C pour retrouver la vitesse de la voiture mesurée sur piste et sur herbe. Problème : le courant consommé devient beaucoup trop important, la bauerie se vide en quelques secondes. Vitesse obtenue pour un essai sur piste

21 3 Modèle mulhphysique de prévisions de consommahon SoluHon adoptée On construit un modèle pour chaque type de route : À vide Sur piste Sur herbe On n ajoute que la force de traînée comme force résistante. Validité du modèle Performances auendues (esjmées à parjr de mesures expérimentales) : 64 minutes d autonomie sur piste à 8 km/h Performances simulées : 50 minutes d autonomie sur piste à 8 km/h Écart relahf = 22% Cet écart est dû principalement à la non prise en compte du pic de consommajon au démarrage dans le calcul des performances auendues.

22 4 Modèle et réalisahon d une régulahon de charge de la baherie Selon l irradiance disponible et les condijons de conduite de la voiture, la charge et décharge de la bauerie vont varier. On réalise un modèle avec SinusPhy pour anjciper ces effets : Panneau solaire Baherie 2 curseurs permeuent de régler l irradiance et la température du milieu extérieur. Régulateur de charge 1 curseur permet de connecter ou non les composants entre eux : bauerie, panneau et charge. Charge (voiture) Vitesse (km/h) I (A) U (V) R (Ohm) 8 3 8,33 2, ,4 8,2 1, ,3 8,14 1, ,3 8 0,96 La voiture est modélisée par une résistance variable : connaissant U et I consommés pour différentes vitesse de la voiture, on en déduit la résistance équivalente correspondante.

23 4 Modèle et réalisahon d une régulahon de charge de la baherie On réalise le même montage réel (ici avec 2 baueries) afin de valider le modèle. Baheries Résistance variable Baherie Régulateur de charge Charge Panneau solaire Panneau solaire Régulateur de charge Problème : le régulateur de charge livré avec le panneau solaire est un chargeur 12/24V : impossible de charger la bauerie Li- Po 7,4V avec.

24 4 Modèle et réalisahon d une régulahon de charge de la baherie SoluHon envisagée : Câbler un régulateur de tension variable, en ujlisant un composant électronique adapté, le LM350 (courant < 3 A, tension réglable 1,2 V 33 V) LM350 BaUerie Li- Po

25 Conclusion et perspechves Peut- on rendre la voiture Pirate complètement autonome avec une produchon embarquée d'énergie électrique? OUI, une configurajon raisonnable est la suivante : AccéléraJon minimale (réglée au 1er niveau du variateur) Vitesse faible et constante (8 km/h) Panneau solaire 25 W de surface comparable à la surface supérieure de la voiture Panneau solaire à plat au- dessus de la voiture Connexion des éléments entre eux par un régulateur de tension variable LM350

26 Conclusion et perspechves On peut enjèrement prédire la consommajon de la voiture grâce à un modèle muljphysique réglé sur les performances de la voiture sans panneau, et qui prend en compte : la nature de la route (effet mesuré par tests réels) la traînée engendrée par le panneau solaire (prévue par simulajons numériques) On peut également prédire la régulajon de la charge et décharge de la bauerie : PerspecHves : Assembler ces 2 modèles pour avoir un modèle global prédicjf de la voiture solaire.

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable VÉHICULE TAMIYA TT01 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP3 EE AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

3. Puissance nécessaire au déplacement (travail sur planche n 1)

3. Puissance nécessaire au déplacement (travail sur planche n 1) 1. Données 1.1 Unités d'énergie Le joule (J) Le Watt heure (W.h) 1.2 Unités de puissance Le watt (W) le cheval vapeur (ch ou hp) 1 W.h = 3 600 J 1 W = 1 J/s 1 ch = 736 W 1.3 Unités de vitesse Le mètre

Plus en détail

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles Intérêt de la simulation En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles En développement : Aide à la prise de décision Comparer des solutions Optimiser

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Mini-Projet : choix d une version tarifaire pour son contrat d électricité en fonction de la recharge de son véhicule électrique

Mini-Projet : choix d une version tarifaire pour son contrat d électricité en fonction de la recharge de son véhicule électrique LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Spécialité Energie et Environnement Mini-Projet : choix d une version tarifaire pour son contrat d électricité en fonction de la recharge de son véhicule électrique Thème

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX ORAL DE CONTROLE Coefficient 8 Durée : 20 minutes -1 heure de préparation

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009. Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GÉNIE MÉCANIQUE SESSION 2009 Polynésie SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les

Plus en détail

Comment sera la mobilité individuelle future?

Comment sera la mobilité individuelle future? Comment sera la mobilité individuelle future? Une certitude : Elle sera différente de toutes les projections tentées aujourd'hui! Raymond Chenal ingénieur- conseil membre de l ADER 1 Comment sera la mobilité

Plus en détail

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier.

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS ÉLECTROTECHNIQUE LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS Electrotechnique Thème 8 : la gestion des coûts THEME 8 :

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Modélisation et optimisation combinatoire de la

Modélisation et optimisation combinatoire de la Modélisation et optimisation combinatoire de la gestion d énergie pour un système multi-sources Yacine Gaoua (1)(2)(3) 1.Institut National Polytechnique de Toulou, INPT 2.Laboratoire PLAsma et Conversion

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

Installation photovoltaïque autonome

Installation photovoltaïque autonome Formation des enseignants 3 Spécialité : Energie et Environnement Installation photovoltaïque autonome Objectifs Définir la chaîne d énergie d une installation photovoltaïque autonome. alider le comportement

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

Le réglage mécanique virtuel

Le réglage mécanique virtuel Le réglage mécanique virtuel Didier LE PAPE [1] Un réglage mécanique est une modification de la configuration d un mécanisme, sans changement de la définition des pièces, réalisée afin de satisfaire une

Plus en détail

Projet Personnel Encadré. Voiture Raptor F-150 SVT

Projet Personnel Encadré. Voiture Raptor F-150 SVT Projet Personnel Encadré. Voiture Raptor F-150 SVT Dossier rédigé par Charly Caure, dans le groupe de travail de Tristan Delerue et Maxime Beernaert Sommaire I/ Présentation de l existant II/ Recherches

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004 Français p 1 Version : 1004 1 Description Le monte-charge est constitué des éléments suivants : 1 moteur avec moto-réducteur commandé par un bouton poussoir une poulie solidaire de l'axe du moteur permettant

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

LES VARIATEURS MECANIQUES ET ELECTRONIQUES

LES VARIATEURS MECANIQUES ET ELECTRONIQUES LES VARIATEURS MECANIQUES ET ELECTRONIQUES I. Principe du Variateur Mécanique Le variateur mécanique n est en fait qu une simple résistance de puissance qui disperse en chaleur la puissance qui n est pas

Plus en détail

Ensemble pour l étude d une régulation de température

Ensemble pour l étude d une régulation de température ENSP Montrouge N. 205 Ensemble pour l étude d une régulation de température L ensemble est constitué des éléments suivants : - élément A : un boîtier contenant un bloc de cuivre, muni d une thermistance,

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie

Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Spécialité Energie et Environnement Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie Objectifs de formation. EE2 : Valider

Plus en détail

Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles»

Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles» Objectifs de l activité Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles» - Valider le choix du panneau Photovoltaïque de la lampe solaire Mona

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS Mr M.HELAL 1BTS CRSA MODULE M1 Energie 1 Premier semestre de première année de BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Période prévue pour le déroulement de ce TP : Titre du TP Installation d une

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DÉFINITION DES AXES Le robot Ericc 3 est un robot ayant 5 axes de rotation. Ce robot anthropomorphe est utilisé en entreprise pour

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul

Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul 5 élèves : 1 par centrale, 1 pour les questions généralistes - Expliquer de façon SIMPLE, à l aide du schéma suivant

Plus en détail

Télégestion d une éolienne

Télégestion d une éolienne Télégestion d une éolienne Le support de ce projet est le banc d essai d une éolienne ci-dessous. L ensemble des commandes et des mesures sont à effectuer à l aide de générateurs et d appareils de mesure

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Modélisation électrique

Modélisation électrique Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Rapport de TP Modélisation électrique de la commande de charge dans l automobile Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Partie C DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Calcul de l énergie embarquée dans le rack batterie Choix de la technologie de batterie Etude économique Ce dossier est constitué de : - 7 pages numérotées de

Plus en détail

La construction modulaire est un gage de flexibilité sans limites votre vanne à boule individuelle de SAUTER.

La construction modulaire est un gage de flexibilité sans limites votre vanne à boule individuelle de SAUTER. La construction modulaire est un gage de flexibilité sans limites votre vanne à boule individuelle de SAUTER. Le principe modulaire pour quasi toutes les applications. A chaque application sa vanne? Votre

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

KRONOS V4. Logiciel de gestion de banc d essai moteur KRONOS4_P_08_04 1/9

KRONOS V4. Logiciel de gestion de banc d essai moteur KRONOS4_P_08_04 1/9 KRONOS V4 Logiciel de gestion de banc d essai moteur KRONOS4_P_08_04 1/9 KRONOS : une multitude d applications. Rotronics conçoit des bancs d essai liés au moteur à combustion interne depuis plus de 10

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Commande PWM des moteurs

Commande PWM des moteurs Commande PWM des moteurs Comment faire varier la vitesse d'un moteur? Rappels: Un moteur à courant continu alimenté par une tension U peut être modélisé par une résistance r en série avec une inductance

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

Le projet BioMobile.ch

Le projet BioMobile.ch 26/05/2006 Le projet BioMobile.ch Brève présentation au Carrefour Alliance dédié aux Energies de demain Mardi 23 mai à l EPFL Concours organisé par Shell Avec pour objectif de parcourir : L Eco-Marathon

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque

Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque Dimensionnement d un Système Solaire Photovoltaïque photovoltaïque Le dimensionnement d un système photovoltaïque suit une démarche par étapes que l on peut résumer comme suit : -Etape1 : Détermination

Plus en détail

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL Casisa Anthony TSSI DOSSIER PERSONNEL Année scolaire 2012-2013 La voiture solaire I) Planification 1) Introduction Dans le cadre du Projet Pluridisciplinaire Encadré en classe de Terminale SSI, nous avons

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des

Traffic engineering MODE. ou FIXE. électrique, le réseau MODE. d enregistrement. LED s avec. par des 2008 ISIS 120 Analyse Trafic SIRIEN SA 11/03/2008 1. INTRODUCTION Le radar préventif ISIS 120 peut s utiliser selon deux modes : MODE RADAR PRÉVENTIF : Il fonctionne simplement comme radar préventif MOBILE

Plus en détail

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES Barra Jérémy TS1 SSI ROBOT INSPECTEUR DE CABLES En ce début d année de terminale S Si, nous ont été présentés différentes idées de projets que l on pourrait réaliser pour notre projet personnel encadré.

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

2013-2014 PROJET VOITURE ROBOT TERMINALE : DESPREZ François

2013-2014 PROJET VOITURE ROBOT TERMINALE : DESPREZ François 2013-2014 PROJET TERMINALE : VOITURE ROBOT DESPREZ François I/ Présentation et cahier des charges Enjeu : Afin d'optimiser nos chances de remporter un concours de robotique, on souhaite connaître et maitriser

Plus en détail

Puissance = 7.4 La puissance mécanique

Puissance = 7.4 La puissance mécanique Nous avons vu comment le travail effectué par une force peut faire varier l énergie cinétique d un objet. La puissance mécanique développée par une force est une autre grandeur physique qui est reliée

Plus en détail

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice

ECONOMIE d ENERGIE. SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI. juin-09 Siemens Transportation Systems Copyright notice METRO AUTOMATIQUE et ECONOMIE d ENERGIE SIFER 27 mai 2009 S. EL FASSI 1 Contexte t et enjeux Même si le transport ferroviaire, le métro sont des moyens de transport dont l efficacité énergétique n est

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial Bureau/presentation corpo/presentation goldcorp/powerpoint minautor AOUT 2013 MISSION DE L ENTREPRISE Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur

Plus en détail

Peugeot Ion Peugeot 208 1.0L VTi Toyota Yaris hybride 100h multidrive. Oui / Non Oui / Non Oui / Non. VAE Trolleybus Tramway

Peugeot Ion Peugeot 208 1.0L VTi Toyota Yaris hybride 100h multidrive. Oui / Non Oui / Non Oui / Non. VAE Trolleybus Tramway LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Quelles normes pour la recharge des véhicules électriques? La borne de recharge Schneider a t elle été développée conformément aux prescriptions? Enseignement transversal

Plus en détail

I) Veille Technologique

I) Veille Technologique L objectif du programme solaire de la Fondation Océan Vital est de diminuer les coûts de production en axant ses travaux sur : - l approvisionnement des cellules - l amélioration du procédé d encapsulation

Plus en détail

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES Sujet bac STL SPCL Martinique Juin 013 (Correction) RFLXIONS AUTOUR D LA MOTORISATION DS VOITURS PARTI A : NRGI MCANIQU DS VHICULS A-1 TUD MCANIQU DU MOUVMNT A-1-1 Caractéristique du mouvement a) Le véhicule

Plus en détail

LE SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE AUTONOME BISOL 1200. Pour une indépendance énergétique partout dans le monde

LE SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE AUTONOME BISOL 1200. Pour une indépendance énergétique partout dans le monde LE SYSTÈME PHOTOVOLTAÏQUE AUTONOME BISOL 1200 Pour une indépendance énergétique partout dans le monde Le Système Photovoltaïque autonome Disposez de votre propre électricité verte! Un système autonome

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE)

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE) Remplace l édition du : / / Par : Equipe pédagogique Intro_EE_Prof_TP1_2012 Page 1 FICHE PEDAGOGIQUE Support d activité : Durée: Niveau Enseignement Type d activité : Voiture radiotélécommandée 4h Classe

Plus en détail

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES FICHE 1 Titre Type d'activité Objectifs de l activité Références par rapport au programme PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES Exercices / Evaluation Connaître les différents modes de transferts Evaluer

Plus en détail

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque Sommaire Introduction...............................................1 1. Production électrique photovoltaïque 1.1 Structures de base de puissance inférieure à 5 kw...............4 Structure retenue pour

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

Application pour un Véhicule Motorisé

Application pour un Véhicule Motorisé REALISER SON VELO ELECTRIQUE EN 32 QUESTIONS Application pour un Véhicule Motorisé Arnaud Sivert IUT Génie Electrique & Informatique Industriel de Soissons CAHIER DES CHARGES : OBJECTIF : Réaliser un véhicule

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

9,5 10 12 13 14 15 16,5 20 Coût de fabrication (en milliers )

9,5 10 12 13 14 15 16,5 20 Coût de fabrication (en milliers ) BTS CGO Analyses de gestion Année 2011-2012 Devoir n 2 TS2 CGO 23/02/2012-2 heures Calculatrice autorisée Nota : Il vous est demandé d apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Toute

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EASYTAIRM 20 rue Angélina Faity 79000 NIORT N d enregistrement : 54 79 00883 79 Type d action de formation Intitulé de la formation «Les techniques de calculs appliquées

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

Réno2020. Étude de la nouvelle façade. Projet de la rue du Molinay. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS

Réno2020. Étude de la nouvelle façade. Projet de la rue du Molinay. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Prof. dr. Ir. Ar. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Energy & Sustainable Development Réno2020 Projet de la rue du Molinay Étude de la nouvelle façade 09 03 2012 Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Sommaire

Plus en détail

Les générateurs photovoltaïques

Les générateurs photovoltaïques Les générateurs photovoltaïques 1 Par Mr Valentini Philippe - enseignant en Génie Electrique Lycée Jean Prouvé - Nancy Objectifs : Mesurer la production d énergie électrique d un générateur photovoltaïque,

Plus en détail

Modèle 0D du Véhicule Électrique

Modèle 0D du Véhicule Électrique Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Modèle 0D du Véhicule Électrique Wissam DIB / IFP Energie nouvelles 07/04/2011 Plan Présentation

Plus en détail

Parcours EE Module EE-4.1 : Efficacité énergétique _ Ascenseur. Situation problème _ Appropriation de la problématique

Parcours EE Module EE-4.1 : Efficacité énergétique _ Ascenseur. Situation problème _ Appropriation de la problématique Parcours EE Module EE-4.1 : Efficacité énergétique _ Ascenseur Situation problème _ Appropriation de la problématique 1. Profil d utilisation des ascenseurs 1 1.1. Généralités 1 1.2. Notre cas d étude

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits.

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits. PAGE : 1 I) Introduction : La croissance de la puissance des systèmes de traitement ainsi que les impératifs de productivité appellent dans tous les domaines de production industrielle un besoin d information

Plus en détail