PROTOCOLE ALLAITEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROTOCOLE ALLAITEMENT"

Transcription

1 PROTOCOLE ALLAITEMENT Vous allaitez votre enfant, sachez que ce n est pas incompatible avec son accueil en crèche ; un lieu spécifique est aménagé pour l allaitement si vous le désirez. Si vous choisissez d apporter le lait maternel à la crèche, il est nécessaire de respecter ces quelques consignes : Conservation du lait Après avoir tiré votre lait, notez bien sur le biberon : Le nom, prénom de l enfant, le jour et l heure du recueil du lait. Placez-le immédiatement au réfrigérateur à une température en dessous de 4 C.(vérifiez la température de votre réfrigérateur, ne conservez pas le lait dans la porte du réfrigérateur, qui n est pas assez froide). Le lait se conserve 24 heures maximum entre 0 et 4 C. Vous pouvez faire parvenir le lait dans un sac isotherme, si le transport n excède pas une heure. Il sera placé immédiatement au réfrigérateur à la crèche à 4 C, et donné à votre enfant après réchauffage, moins de 24 heures après l heure d expression du lait. Congélation du lait Vous pouvez congeler le lait immédiatement après le recueil, dans des sachets spécifiques stérilisés ou dans un biberon. Cette dernière solution est préférable si vous apportez le lait à la crèche, car elle évite les transvasements, source de contamination microbienne. Le lait congelé se conserve deux mois au congélateur à - 18 C (vérifiez la température de votre congélateur, ne stockez pas le lait dans le compartiment à glaçons ou le freezer, veillez à ne remplir le biberon qu aux trois quarts). Le lait est apporté décongelé dans l établissement, dans un sac isotherme. Pour cela, placez le biberon de lait congelé dans votre réfrigérateur au moins six heures avant l heure de consommation. Si vous utilisez des sachets, vous devez également les apporter décongelés. Le lait sera transvasé dans un biberon stérile à la crèche, juste avant le réchauffage et la consommation par votre enfant. Le lait ainsi décongelé, sera conservé au réfrigérateur et consommé dans les 24 heures, sinon, il doit être jeté. Notez bien sur les récipients de lait : Le nom, prénom de l enfant, Jour et heure d expression du lait frais, Jour et heure de décongélation du lait congelé. Tout biberon entamé sera jeté. Dans tous les cas, les parents sont responsables des biberons ou sachets de lait fournis pour leur enfant.

2 Je soussigné, Mme et Mr, parent de l enfant.., déclare accepter les conditions du protocole d allaitement. Signature des parents, signature de l infirmière du multi-accueil,

3 PROTOCOLE ALLAITEMENT EN CRECHE Conseils aux professionnels : L allaitement maternel d un nourrisson en crèche doit être évoqué et proposé lors du premier entretien. Expliquer les modalités et faire signer le protocole allaitement aux parents. ALLAITEMENT A LA CRECHE : La maman peut venir allaiter à la crèche, un lieu calme est aménagé dans l établissement, isolé par un paravent, si manque de place. LE LAIT MATERNEL EST APPORTE FRAIS A LA CRECHE : Le lait est apporté dans un biberon stérile, dans un sac isotherme si le transport ne dépasse pas une heure. Il doit obligatoirement être étiqueté avec : Nom, prénom de l enfant, jour et heure du recueil du lait frais Le lait se conserve 24 heures maximum à une température inférieure à 4 C. Après le recueil, le biberon de lait est immédiatement placé au réfrigérateur à 4 C maximum. Il est apporté à la crèche dans un sac isotherme, la durée du transport doit être inférieure à une heure. Vérifier l étiquetage sur le biberon comme précisé plus haut Le lait est immédiatement placé au réfrigérateur à l arrivée à la crèche, à une température inférieure à 4 C. Vérifier la température du réfrig érateur, celui-ci doit être désinfecté une fois par semaine. Le lait doit être consommé moins de 24 heures après l heure de recueil. Le biberon sera réchauffé au chauffe-biberon (pas de micro-ondes) et consommé dans l heure qui suit le réchauffage. Tout biberon entamé sera jeté. POUR LE LAIT CONGELE APPORTE A LA CRECHE : Si le lait maternel doit être conservé plus de 24 heures, on peut le congeler à moins 18 C, et le conserver ainsi deux mois maximum. Il se décongèle au réfrigérateur au moins 6 heures avant l heure prévue pour sa consommation. Le lait est apporté décongelé à la crèche dans un biberon, dans un sac isotherme et placé immédiatement au réfrigérateur à moins de 4 C. il d oit être consommé dans les 24 heures qui suivent l heure de décongélation. Vérifier l étiquetage obligatoire, comportant : Nom, prénom de l enfant, Jour et heure du recueil du lait frais, Jour et heure de décongélation du lait congelé.

4 Si le lait maternel a été congelé dans des sachets spécifiques stérilisés, il sera décongelé de la même façon et apporté ainsi dans l établissement. Il sera placé au réfrigérateur et transvasé dans un biberon stérile juste avant le réchauffage et la consommation. Le conditionnement en biberon est préférable, car il évite le transvasement et donc le risque de contamination microbienne. Le lait décongelé et non consommé ne peut pas être recongelé. Il doit être consommé dans l heure qui suit le réchauffage. Dans tous les cas, les parents sont responsables des biberons ou sachets qu ils fournissent pour leur enfant.

5 LE CHANGE But : - assurer l hygiène - éviter l érythème fessier - assurer le confort de l enfant Matériel : Technique : - serviette individuelle de l enfant (que l on range ensuite dans son casier) - 2 gants de toilette - Savon liquide - Couche - Vêtements de rechange si besoin - Papier absorbant - Poubelle et panier à linge à proximité - Eosine ou crème si besoin. - se laver les mains (voir fiche technique) - mettre la serviette sur le matelas à langer et préparer le matériel. - Chercher l enfant et lui expliquer ce qu on va lui faire. Lui parler pendant le déroulement du soin. - Poser l enfant sur le matelas à langer - Enlever la couche, puis les selles avec du papier absorbant - Utiliser des gants jetables en présence de selles. - Savonner, rincer abondamment (du plus propre au plus sale) : D abord le bas ventre, les plis des cuisses, les organes génitaux et enfin le siège. Changer de gant si nécessaire. Au niveau des organes génitaux, nettoyage minutieux : - chez la petite fille, écarter les petites lèvres et nettoyer du haut vers le bas, afin de ne pas ramener les selles vers les organes génitaux. - Chez le petit garçon, nettoyer l extrémité de la verge sans décalotter, durant les premiers mois) - sécher soigneusement en tapotant avec la serviette. L application de pommade est inutile si la peau est saine, celle-ci ne respirant plus sous la couche de pommade (ce qui favorise la macération). - Remettre une couche propre - Remettre l enfant en sécurité dans son groupe de jeu ou à la sieste - Ranger le matériel, - Désinfecter le matelas à langer - Lavage des mains - Noter l heure du change, les observations éventuelles (état de la peau, soins ) Sécurité : - - vérifier la température de l eau

6 - Ne jamais s éloigner de l enfant pendant le change - Ne jamais laisser de produits à proximité de l enfant. En cas d épidémie ou diarrhée : - utiliser un tablier à usage unique - utiliser des gants à usage unique - le lavage des mains sera complété avec une solution hydro-alcoolique. Le change se fait autant que nécessaire (vérifier au plus toutes les 2 heures), mais il faut veiller à ne pas troubler la digestion, ni l endormissement de l enfant. Attention aux terrains allergiques ; respecter les consignes des parents.

7 ERYTHEME FESSIER Si un début d érythème fessier apparaît (lors des diarrhées, selles plus liquides ou acides), les changes devront être plus fréquents pour éviter un contact prolongé des matières avec la peau irritée. Début de rougeur cutanée Les soins de propreté restent les mêmes, savonnage, rinçage, séchage minutieux mais doux, en tapotant (voir technique change). Appliquer une crème «écran», type Aloplastine ou Mitosyl pour protéger Appliquer la crème à l aide de la couche (ne pas prélever la pommade avec les doigts). Utiliser la crème recommandée par les parents si ceux-ci ont des recommandations spécifiques. Erythème important En cas de peau rouge vif, suintante : Bien sécher en tapotant Appliquer de l éosine à l aide d une compresse ou d un coton tige et laisser sécher à l air. Mettre un morceau de ouate pour protéger la peau de la couche si l érythème est important. Changer l enfant plus fréquemment Une fois la lésion asséchée, le relais peut être pris par une crème hydratante, la plus neutre et la moins épaisse possible (Mitosyl).

Recommandations pour la poursuite de l allaitement maternel de l enfant confié

Recommandations pour la poursuite de l allaitement maternel de l enfant confié Recommandations pour la poursuite de l allaitement maternel de l enfant confié Accueillir un enfant allaité, c est possible possible, pendant le temps de l accueil, par l intermédiaire des biberons Ce

Plus en détail

Allaitement maternel en structure d'accueil. Allaitement maternel et mode d accueil

Allaitement maternel en structure d'accueil. Allaitement maternel et mode d accueil Réf. : Date : 03/07/2012 Allaitement maternel en structure d'accueil Pôle : Pilotage et coordination Thème : Alimentation Allaitement maternel et mode d accueil L allaitement maternel en crèche ou chez

Plus en détail

UE. 4.1 S1 Soins de confort et bien-être TDP LA TOILETTE DU NOURRISSON

UE. 4.1 S1 Soins de confort et bien-être TDP LA TOILETTE DU NOURRISSON UE. 4.1 S1 Soins de confort et bien-être TDP LA TOILETTE DU NOURRISSON OBJECTIF GLOBAL - L étudiant est capable de pratiquer le change d un nourrisson en respectant les règles d hygiène et de sécurité

Plus en détail

Préparation des poudres pour nourrissons pour une alimentation au. biberon à la maison

Préparation des poudres pour nourrissons pour une alimentation au. biberon à la maison Préparation des poudres pour nourrissons pour une alimentation au biberon à la maison Ce document est publié par le Département Sécurité sanitaire des aliments, zoonoses et maladies d origine alimentaire,

Plus en détail

Matériel nécessaire :

Matériel nécessaire : Allaitement maternel et prématurité: don, recueil, conservation et transport du lait maternel Date de la diffusion : mars 2013 Version : 1 Rédaction : Anne-Sophie Monnier Validation: groupe de travail

Plus en détail

Comment conserver le lait maternel à domicile? Conseils pratiques

Comment conserver le lait maternel à domicile? Conseils pratiques Comment conserver le lait maternel à domicile? Conseils pratiques Stocker votre lait Précautions quand vous tirez votre lait Lavez-vous les mains avant de tirer votre lait. Installez-vous au calme, confortablement,

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

Préparation de poudre pour nourrissons dans les établissements de soins

Préparation de poudre pour nourrissons dans les établissements de soins Préparation de poudre pour nourrissons dans les établissements de soins Cette brochure contient des informations visant à vous aider à réaliser des préparations à partir des préparations en poudre pour

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

Protocole des repas et goûters

Protocole des repas et goûters MICRO-CRECHE «Les Loupiots» Place des Boutiques - La Joue du Loup - 05250 LE DEVOLUY Tél : 04 92 58 95 10 Le 07 novembre 2009 Protocole des repas et goûters Le présent protocole a pour but de participer

Plus en détail

Centre Hospitalier de Dinant

Centre Hospitalier de Dinant Centre Hospitalier de Dinant Quelques conseils pour vous aider à alimenter votre enfant au biberon. mars 2007 Lorsque pour une raison ou une autre, vous ne pouvez ou ne désirez pas allaiter votre bébé,

Plus en détail

Conseils de puériculture

Conseils de puériculture Conseils de puériculture Service de gynécologie obstétrique, médecine fœtale et de la reproduction Hôpital mère-enfant - CHU de Nantes 3 e étage - 38 bd Jean Monnet - 44093 Nantes cedex 1 Ce livret a été

Plus en détail

comment préparer le biberon à la maison?

comment préparer le biberon à la maison? comment préparer le biberon à la maison? Chers parents Vous venez de quitter la maternité ou le service de néonatologie de l az groeninge avec votre bébé et vous vous demandez peut-être comment bien préparer

Plus en détail

Comment prévenir l érythème fessier

Comment prévenir l érythème fessier Comment prévenir l érythème fessier Cette publication vous apprendra ce qu il faut faire pour prévenir l érythème fessier (ou irritation de la peau sous une couche). Votre enfant reçoit des médicaments

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant :

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant : Information aux patients SOINS DE LA PEAU PENDANT LA RADIOTHÉRAPIE EXTERNE Oncologie Vitalité Zone : 1B 4 5 6 Établissement : Centre d oncologie Dr-Léon-Richard Dans ce document, vous trouverez de l information

Plus en détail

Maternité - les soins pour le bébé

Maternité - les soins pour le bébé Maternité - les soins pour le bébé Produits à prévoir pour votre retour à la maison Des couches (5 à 6 pour 24h) Du sérum physiologique en dosettes Du coton hydrophile Du savon liquide hypoallergénique

Plus en détail

Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage

Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage Pendant mon service, il m est interdit de : Fumer (à l intérieur comme à l extérieur du domicile). Consommer de l alcool. Utiliser le téléphone

Plus en détail

Allaiter votre bébé. U.S 96-U.S.16 Néonatologie

Allaiter votre bébé. U.S 96-U.S.16 Néonatologie U.S 96-U.S.16 Néonatologie Allaiter votre bébé. Votre enfant est hospitalisé dans notre unité pour quelques jours ou quelques semaines et vous souhaitez l allaiter ; nous ne pouvons que vous y encourager.

Plus en détail

Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé?

Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé? VOTRE CHOIX POUR PLUS DE DOUCEUR Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé? Avec les conseils de Lou Louise Table des matières 3 Tout à la fois un pur plaisir de l eau et une protection

Plus en détail

Change d une couche lavable

Change d une couche lavable Change d une couche lavable (à destination des professionnelles de l EAJE) Organisation Attention, les couches lavables nécessitent des changes fréquents, ne pas dépasser 2 h : noter l'heure de change

Plus en détail

Allaiter et travailler : Comment faire?

Allaiter et travailler : Comment faire? Allaiter et travailler : Comment faire? 2 Allaiter et travailler, ce n est pas si compliqué... On s organise! Sommaire : Comment composer les repas de mon enfant en mon absence?...p.4 Comment conserver

Plus en détail

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Unité soins protégés Conseils pour la sortie de votre enfant CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Introduction Le premier retour à la maison est un moment attendu mais aussi angoissant, que se soit

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE La toilette. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE La toilette. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE La toilette Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 Soin d hygiène quotidienne, Facteur de bien-être physique et moral, La toilette se révèle un moment

Plus en détail

Livret e t d Accuei e l i

Livret e t d Accuei e l i Livret d Accueil Les Bonnes Pratiques d Hygiène Livret de présentation (Version 2012) Avoir une tenue adéquate Toute tenue personnelle doit être rangée au vestiaire Au travail = Tenue SPECIFIQUE et PROPRE!

Plus en détail

TOILETTE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSON

TOILETTE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSON TOILETTE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSON PF-03-SOINS-D07-FT-E SH Total pages : 05 version Rédacteur(s) Vérificateur(s) Approbateur Nature de la modification 1 Cf. rédacteurs PEDIATRIE CLIN Date 2006 2006

Plus en détail

Recommandations d hygiène pour la préparation et la conservation des biberons Questions/réponses

Recommandations d hygiène pour la préparation et la conservation des biberons Questions/réponses juillet 2006 Recommandations d hygiène pour la préparation et la conservation des biberons Questions/réponses Cas 1 Au domicile Thème 1 : Préparation du biberon L eau du robinet peut-elle être utilisée

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

Nom et prénom de l enfant :...

Nom et prénom de l enfant :... Annexe au contrat de travail Nom et prénom de l enfant :... Ce contrat d accueil a pour but une bonne entente autour du bienêtre de l enfant accueilli. Il concerne ses habitudes, sa santé, son éducation...

Plus en détail

Fiches techniques élaborées par les stagiaires de la formation TBS 013E 9 et 16 janvier 2003.

Fiches techniques élaborées par les stagiaires de la formation TBS 013E 9 et 16 janvier 2003. Fiches techniques élaborées par les stagiaires de la formation TBS 013E 9 et 16 janvier 2003. PAF 2002/2003 TBS 013 E : Evolution des pratiques professionnelles dans le secteur de la santé (Frédérique

Plus en détail

Allaitement maternel. et accueil des enfants en crèche. C est possible! Service Petite enfance. Livret de recommandations

Allaitement maternel. et accueil des enfants en crèche. C est possible! Service Petite enfance. Livret de recommandations Service Petite enfance Livret de recommandations Allaitement maternel et accueil des enfants en crèche (structures collective et familiale) C est possible! La fin du congé maternité signifie souvent la

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

DELEGATION ENFANCE FAMILLE PARENTALITE. SERVICE DEPARTEMENTAL DE PROTECTION MATERNELLE et INFANTILE ALLAITER ET CONFIER SON ENFANT A UN TIERS

DELEGATION ENFANCE FAMILLE PARENTALITE. SERVICE DEPARTEMENTAL DE PROTECTION MATERNELLE et INFANTILE ALLAITER ET CONFIER SON ENFANT A UN TIERS DELEGATION ENFANCE FAMILLE PARENTALITE SERVICE DEPARTEMENTAL DE PROTECTION MATERNELLE et INFANTILE ALLAITER ET CONFIER SON ENFANT A UN TIERS 1 SOMMAIRE TITRES PAGES Poursuite de l allaitement des enfants

Plus en détail

Toilette journalière Bain complet Bain de bouche Bain des pieds. Dr kaouthar Beltaief 21.11.14

Toilette journalière Bain complet Bain de bouche Bain des pieds. Dr kaouthar Beltaief 21.11.14 Toilette journalière Bain complet Bain de bouche Bain des pieds Dr kaouthar Beltaief 21.11.14 Introduction- Définitions Les soins d hygiène et de confort sont les soins corporels de base destinés à toute

Plus en détail

Guide de préparation de biberons de lait en poudre

Guide de préparation de biberons de lait en poudre Guide de préparation de biberons de lait en poudre Méthodes de stérilisation et accessoires La stérilisation à froid Quel objectif? Ce guide complète l information qui vous a été donnée par les infirmières

Plus en détail

L allaitement. MECANISMES et AVANTAGES EN PRATIQUE :

L allaitement. MECANISMES et AVANTAGES EN PRATIQUE : L allaitement MECANISMES et AVANTAGES - la production de lait est déclenchée par le bébé des lors qu il tète le sein de la mère. Au plus tôt le bébé est au sein (dans la salle d accouchement par exemple),

Plus en détail

Les thèmes abordés sont :

Les thèmes abordés sont : Ceci est un protocole réalisé afin de vous guider dans les démarches à suivre en cas de soins à apporter à un enfant. Si un enfant se blesse ou tombe malade dans l établissement, les parents doivent obligatoirement

Plus en détail

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02 GU 0963 V02 /8 Février 2015 GU 0963 v02 Le sein, la fabrication du lait Le sein est une glande dont la fonction principale repose essentiellement sur la production du lait. Le colostrum, premier lait peu

Plus en détail

Pré-évaluation Echelle à 5 points

Pré-évaluation Echelle à 5 points Pré-évaluation Echelle à 5 points NM Bon nettoyage des mains jamais NM1 Je me lave les mains avec de l eau chaude et du savon pendant au moins 10 secondes, je les rince et les essuie avec une serviette

Plus en détail

Dans l hôpital Dans le service

Dans l hôpital Dans le service Dans l hôpital Dans le service LE CIRCUIT DU LINGE A L HOPITAL Principe du circuit: 1) Evaluer: risque encouru (patient, personnel, environnement, linge propre). 2) Mettre en œuvre les dispositions suivantes:

Plus en détail

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS

FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION - ENREGISTREMENTS FICHES 1et 2 : HYGIENE DU PERSONNEL FICHE 3 : PLAN DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 4 : SUIVI DES OPERATIONS DE NETTOYAGE DESINFECTION FICHE 5 : CONTROLES BACTERIOLOGIQUES DE LA DESINFECTION FICHE 6 : CONTROLES

Plus en détail

Règlement intérieur de la MAM PetitPoussin

Règlement intérieur de la MAM PetitPoussin Règlement intérieur de la MAM PetitPoussin 1- Présentation de la M.A.M. PETITPOUSSIN Capacité de la structure Le nombre total d'enfants accueillis simultanément est limité à 8, chaque assistante maternelle

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES COUCHES LAVABLES. Pour tout savoir sur les différents systèmes, l utilisation, l équipement et l entretien!

GUIDE PRATIQUE DES COUCHES LAVABLES. Pour tout savoir sur les différents systèmes, l utilisation, l équipement et l entretien! GUIDE PRATIQUE DES COUCHES LAVABLES Pour tout savoir sur les différents systèmes, l utilisation, l équipement et l entretien! Vous en avez assez de «jeter» votre argent avec les couches de votre bébé?

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale Définition : Une attelle thoraco-brachiale est un accessoire orthopédique qui sert à limiter les mouvements de l épaule afin de diminuer la douleur et faciliter

Plus en détail

Objectif. Techniques et méthodes

Objectif. Techniques et méthodes FFi icchhee Prraat tiqquuee Recommandations d''hygiène pour la préparation et la conservation des biberons (lait maternel et préparation lactée) Objectif L allaitement maternel constitue la référence pour

Plus en détail

bien dormir 19 c Métropole de Lyon - janvier 2015 - Conception graphique : MÉDIACITÉ / Illustrations : Stéphanie Herbach www.grandlyon.

bien dormir 19 c Métropole de Lyon - janvier 2015 - Conception graphique : MÉDIACITÉ / Illustrations : Stéphanie Herbach www.grandlyon. bien dormir 19 c le biberon 1. Lavez-vous les mains 2. Ajoutez l eau 3. Dosez le lait 4. Remuez le biberon 7. Donnez le biberon au calme 5. Chauffez le biberon 6. Testez la température du lait 8. Lavez

Plus en détail

1. Nettoyage. 1.1 Avant la première utilisation

1. Nettoyage. 1.1 Avant la première utilisation 1. Nettoyage 1.1 Avant la première utilisation Nettoyez et désinfectez les pièces ci-dessous avant d'utiliser votre tire-lait pour la première fois. Suivez les instructions de nettoyage et de désinfection

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

Information destinée aux parents. Guide de préparation de biberons de lait en poudre

Information destinée aux parents. Guide de préparation de biberons de lait en poudre Information destinée aux parents Guide de préparation de biberons de lait en poudre Contenu du livret Sommaire 1. Méthodes de stérilisation et accessoires 4 2. Préparation d un biberon pour chaque repas

Plus en détail

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON?

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? V ous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) allaiter votre bébé au sein, ou vous souhaitez cesser de l allaiter plus tôt que ce qui est recommandé. Il faut alors lui donner

Plus en détail

QCM : Hygiène et sécurité des enfants

QCM : Hygiène et sécurité des enfants QCM : Hygiène et sécurité des enfants 1. En jouant dans la cour, un enfant est tombé et son genou saigne. Quelques gravillons adhèrent à la plaie. Que faites-vous en premier? a. Vous appelez les parents.

Plus en détail

Service Maternité Je rentre à la maison!

Service Maternité Je rentre à la maison! Service Maternité Je rentre à la maison! Nom du bébé : Prénom : Date de naissance : Poids de naissance : Date de sortie : Poids de sortie : 2 Votre prochain rendez-vous chez le pédiatre en polyclinique

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Page : 1/8 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Identification de la préparation Utilisation de la préparation Identification de la Société / Entreprise Adresse : Eosine

Plus en détail

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé.

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Les habitudes telles que se laver les mains se brosser les dents aideront à éloigner les bactéries, les virus et les diverses

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Préparation et distribution des repas 1. Objectifs La distribution des repas peut présenter des pratiques diverses et nécessite de présenter de manière synthétique

Plus en détail

QUIZZ N 2 Un résidant en EHPAD présente une BMR dans les urines : un Escherichia coli résistant au céfotaxime.

QUIZZ N 2 Un résidant en EHPAD présente une BMR dans les urines : un Escherichia coli résistant au céfotaxime. QUIZZ N 2 Un résidant en EHPAD présente une BMR dans les urines : un Escherichia coli résistant au céfotaxime. Lire les questions attentivement, puis choisir la lettre correspondant à la ou les bonnes

Plus en détail

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Livret Animalier 1 Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Réception du matériel sale : Cages : - vider et rincer les cages sales et les disposer dans la machine à laver - sortir les

Plus en détail

8. lavez tous les éléments du biberon

8. lavez tous les éléments du biberon L E B I B E R O N 1. lavez-vous les mains 2. ajoutez l eau 3. dosez le lait 4. remuez le biberon 5. chauffez le biberon 6. testez la température du lait 7. donnez le biberon au calme 8. lavez tous les

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

RECOMMANDATIONS D HYGIENE POUR LA PREPARATION ET LA CONSERVATION DES BIBERONS RAPPORT DE L AFSSA

RECOMMANDATIONS D HYGIENE POUR LA PREPARATION ET LA CONSERVATION DES BIBERONS RAPPORT DE L AFSSA RECOMMANDATIONS D HYGIENE POUR LA PREPARATION ET LA CONSERVATION DES BIBERONS RAPPORT DE L AFSSA Dominique Turck Clinique de Pédiatrie Hôpital Jeanne de Flandre et Faculté de Médecine, Lille CONTEXTE DE

Plus en détail

NOTICE D'UTILISATION DE LA BARATTE À BEURRE Référence BAR01

NOTICE D'UTILISATION DE LA BARATTE À BEURRE Référence BAR01 NOTICE D'UTILISATION DE LA BARATTE À BEURRE Référence BAR01 Merci de lire ce mode d'emploi avant toute utilisation afin d'obtenir un fonctionnement correct et en toute sécurité. NE PAS LAISSER UN ENFANT

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central avec valve antireflux Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous explique comment

Plus en détail

L érythème fessier du nourrisson

L érythème fessier du nourrisson L érythème fessier du nourrisson Problématique : Comment traiter un érythème fessier? Comment faire la différence entre un érythème fessier? -dermite irritative -candidosique Quels traitements? Mots Clefs

Plus en détail

LIVRETS-CONSEIL ECO PHARMA. Source régionale de santé et de bien-être. Les soins de bébé. Les soins de bébé

LIVRETS-CONSEIL ECO PHARMA. Source régionale de santé et de bien-être. Les soins de bébé. Les soins de bébé ECO PHARMA Source régionale de santé et de bien-être Les soins de bébé Les soins de bébé Les soins de bébé Nous avons créé ces livrets-conseil sur différents sujets liés à la naissance d'un enfant (grossesse,

Plus en détail

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Hygiène au cabinet Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Environnement : air/eau Aération quotidienne des locaux Point d eau dans chaque salle de consultation

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central sans valve (irrigation avec héparine) Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous

Plus en détail

Financé par : L allaitement dans la durée, à la reprise du travail

Financé par : L allaitement dans la durée, à la reprise du travail Financé par : L allaitement dans la durée, à la reprise du travail SOMMAIRE Page Vous allaitez et devez reprendre le travail...................... 4 Travail et allaitement.........................................

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

ELIMINATION DES DECHETS ET ENTRETIEN MENAGER

ELIMINATION DES DECHETS ET ENTRETIEN MENAGER ELIMINATION DES DECHETS ET ENTRETIEN MENAGER L hygiène et la propreté générale d un établissement sont essentielles pour la santé et la sécurité du personnel, des clients, des visiteurs et de la communauté

Plus en détail

"Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur

Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire? Pasteur "Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Historique Cadre législatif Petits rappels

Plus en détail

L heure du bain FICHES CONSEILS EN SAVOIR PLUS :

L heure du bain FICHES CONSEILS EN SAVOIR PLUS : , c est un moment important de la journée pour votre enfant et pour vous... Un moment d échange privilégié avec son papa ou sa maman, de détente, de plaisir et de découvertes, dont il serait dommage de

Plus en détail

1 Organiser et gérer. son poste de travail

1 Organiser et gérer. son poste de travail 1 Organiser et gérer son poste de travail r é f é r e n t i e l Modes de contamination (contamination initiale) Hygiène du personnel Prévention des risques professionnels Situation Dès son arrivée dans

Plus en détail

LA DÉMARCHE GLOBALE DE PRÉVENTION

LA DÉMARCHE GLOBALE DE PRÉVENTION LA DÉMARCHE GLOBALE DE PRÉVENTION La méthode HACCP olet 3 : Ressource documentaire 1 Exemples de protocoles (A1 à A5) 2 Exemples de fiches de contrôle (B1 à B4) Année : 2005-2006 A - 1 PROTOCOLE DE FABRICATION

Plus en détail

Conseils pratiques. Page 33

Conseils pratiques. Page 33 Conseils pratiques Page 33 La layette de votre bébé Confort et sécurité Les premiers mois, votre bébé grandit très vite Achetez essentiellement des vêtements de 3 à 6 mois et peu de tailles 0 à 3 mois

Plus en détail

3.1 Avant la première utilisation et au moins une fois par jour

3.1 Avant la première utilisation et au moins une fois par jour 3. Nettoyage 3.1 Avant la première utilisation et au moins une fois par jour Nettoyez et désinfectez les pièces énumérées ci-dessous. Assurez-vous de nettoyer et de désinfecter ces pièces au moins une

Plus en détail

L assistante maternelle fait visiter à l employeur les pièces auxquelles l enfant aura accès.

L assistante maternelle fait visiter à l employeur les pièces auxquelles l enfant aura accès. Document réalisé par le Conseil Général et les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Mis à jour en NOVEMBRE 2006 CONTRAT D ACCUEIL Le contrat doit être rédigé en 2 exemplaires datés, paraphés et

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène.

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. Page 1 sur 5 La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. SONDAGE VESICAL EN SYSTEME CLOS Dans le cadre de son rôle propre, l infirmière accomplit les changements de sonde vésicale et la

Plus en détail

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Soin de confort et de protection pour maintenir

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact

entilles e contact Entretien des Lentilles de contact entilles e contact Entretien des Lentilles de contact Les lentilles de contact respectent vos yeux. Les lentilles de contact sont de petites coques en matière synthétique flottant sur le film lacrymal

Plus en détail

AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX. Affiche porte salle de traitement par aérosolisation

AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX. Affiche porte salle de traitement par aérosolisation AFFICHES DIVERSES MANIPULATION SÉCURITAIRE DES MÉDICAMENTS DANGEREUX Affiche porte salle de traitement par aérosolisation Affiche salles de toilette centre de chimiothérapie.. Affiche salles de toilette

Plus en détail

Guide d entretien des couches lavables

Guide d entretien des couches lavables Guide d entretien des couches lavables Couches classiques, TE1 intégrales ou à poche et TE2. Vous venez d'acquérir des couches lavables ou vous l'envisagez. Afin de vous aider à langer votre enfant et

Plus en détail

Règlement de fonctionnement des ateliers collectifs: Relais Assistantes Maternelles d Ardentes

Règlement de fonctionnement des ateliers collectifs: Relais Assistantes Maternelles d Ardentes Lucie MALARD Animatrice du RAM Jours et horaires d ouverture -Lundi de 13h30 à 18h30 -Mercredi de 8h30 à 17h00 -Jeudi de 13h30 à 18h30 Les ateliers collectifs d Ardentes se déroulent Les mercredis, en

Plus en détail

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE

1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE FICHE DE DONNEES DE SECURITE ULTIMEG 2002T DATE DE RÉVISION : 03/02/2005 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE NOM DE PRODUIT ULTIMEG 2002T NO DE PRODUIT : U2002T DISTRIBUTEUR

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Note aux parents Liste du matériel et des pièces à fournir Fiche d inscription Fiche d urgences médicales Autorisations et décharge Note aux parents INSCRIPTION :!"Afin de confirmer

Plus en détail

Le retraitement des dispositifs médicaux dans les petites

Le retraitement des dispositifs médicaux dans les petites Le retraitement des dispositifs médicaux dans les petites structures Circuits et locaux, approche économique Circuit: «La marche en avant» Utilisation Distribution Pré-désinfection Stockage Nettoyage-désinfection

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE INTRODUCTION La réhabilitation respiratoire est un programme personnalisé de prise en charge, dispensé aux patients atteints d une maladie respiratoire chronique, par

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

J ai choisi d allaiter...

J ai choisi d allaiter... Nous vous souhaitons un bon allaitement. J ai choisi d allaiter... Mes numéros : Pédiatre. Sage-femme. Médecin traitant... PMI Pharmacie... Brochure réalisée par les bénévoles de l AREAM. Juin 2009 L allaitement

Plus en détail

Dossier produits Bambino Mio

Dossier produits Bambino Mio Guide du revendeur Dossier produits Bambino Mio Bienvenue chez Bambino Mio... page 1 Comment s équiper?... page 2 Comment utiliser les couches Bambino Mio?... page 3 Informations produits... page 9 Comment

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

ProduitsMilete.»CouchesMilette»Toutpourlebain»Produitsdesoin»LingetesetautresproduitsdesoinsMilete»SoinsMiletepourmaman

ProduitsMilete.»CouchesMilette»Toutpourlebain»Produitsdesoin»LingetesetautresproduitsdesoinsMilete»SoinsMiletepourmaman ProduitsMilete»Couches»Toutpourlebain»Produitsdesoin»LingetesetautresproduitsdesoinsMilete»SoinsMiletepourmaman Couches La peau douce de bébé et en particulier ses fesses mérite une protection optimale.

Plus en détail

PROTOCOLE DE SOINS AUX ENFANTS ATTEINTS D EPIDERMOLYSE BULLEUSE

PROTOCOLE DE SOINS AUX ENFANTS ATTEINTS D EPIDERMOLYSE BULLEUSE PROTOCOLE DE SOINS AUX ENFANTS ATTEINTS D EPIDERMOLYSE BULLEUSE Isabelle CORSET, Infirmière et l équipe médicale du Centre de référence MAGEC (Maladie Génétique à Expression Cutanée) Hôpital NECKER Enfants

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

Politique de prévention des maladies

Politique de prévention des maladies Politique de prévention des maladies Garderie Tout-en-Jeux Les garderies constituent un milieu où la transmission des micro-organismes est particulièrement facile. Il est donc indispensable d appliquer

Plus en détail

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques HYGIENE & SECURITE Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques Irritations, brûlures, allergies, maladies, l utilisation de produits chimiques lors de l entretien des locaux expose les agents

Plus en détail