Déploiement national de la carte d achat au CNRS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déploiement national de la carte d achat au CNRS"

Transcription

1 Déploiement national de la carte d achat au CNRS Délégations pilotes 18 septembre 2007 Délégation Paris B

2 Qu est-ce que la Carte d achat? La carte d achat est un moyen de paiement confié à certains agents pour effectuer des achats de faible montant C est aussi un outil de gestion et d optimisation du processus de traitement des achats C est surtout un outil mis à disposition des laboratoires pour la modernisation et la simplification du processus achat Ce qu il n est pas : Un outil imposé et obligatoire Un outil d achat se substituant à tous les autres Un outil permettant de s affranchir des règles d achat (mise en concurrence ) 2

3 Quel est l intérêt de la carte d achat? Simplifier le processus d achat en responsabilisant les acheteurs (délégation du droit de commande) Achat et paiement sur Internet, Passation de commande rapide, Compte adossé au budget de l unité. Simplifier le processus de traitement des factures en délégation par intégration automatique dans BFC d un ROP regroupant mensuellement toutes les transactions «carte d achat» Réduire les coûts de gestion de l acte d achat et du délai de règlement des fournisseurs Dématérialiser complètement la chaîne de traitement d un achat Optimiser la politique d achat du laboratoire et de l établissement 3

4 Comment fonctionne le système Carte d achat? Système monétique géré par un partenaire bancaire permettant (grâce à une plate-forme informatisée) : Les transactions sécurisées auprès de fournisseurs CB (niveau 1) et de fournisseurs référencés par le CNRS (niveau 3) La récupération des informations liées aux transactions auprès des fournisseurs Le contrôle permanent de ses achats par la visualisation en ligne et l envoi de relevés d opérations (par porteur, par unité, par DR) L envoi de ROP électronique des transactions pour intégration dans le SI BFC Carte Bancaire pourvue de particularités de paramètrage Plafonnement des dépenses (par commande, par période, par unité, par carte ) Carte à autorisation systématique (respect des plafonds, protection contre des utilisations frauduleuses ou abusives ) Pas de retrait d espèces possible 4

5 Que peut-on acheter? Carte d achat de «niveau 1» Carte dédiée aux achats ponctuels de faible montant (< 2000 ) Nominative avec code secret Objectifs : Faciliter les achats en ligne (achats sur le web difficiles aujourd hui) : Inscriptions aux colloques ( factures/an), Logiciels (hors marchés locaux et nationaux), Documentation (hors marchés locaux et nationaux), Faciliter les achats de proximité (face à face, achats de dépannage) Réduire les régies d avances et supprimer progressivement les avances pour menues dépenses (5 500 factures / an actuellement pour ) Utilisation Fonctionne avec tous les commerçants du réseau VISA pour des achats «dits de proximité» (utilisation de la puce et de code secret) ou pour des achats sur Internet (limite BNPP de 8000 / carte / jour). Ce mode entraîne une restitution d information limitée (données type facturette ou équivalent, pas de détail facture ni du montant TVA) qu il est possible d enrichir depuis le site Internet carte d achat de BNPP Principe général : 1 carte par gestionnaire d unité Notion de carte de «paiement» 5

6 Que peut-on acheter? Carte d achat de «niveau 3» Carte dédiée aux commandes récurrentes de faible montant (<4000 euros) et aux paiements correspondants Nominative Objectifs : Pour les labos, simplifier la commande auprès des fournisseurs référencés par le CNRS (notamment via les sites Web de e-commerce des fournisseurs) : achat au plus près du besoin, 24h/24, 7j/7 Dématérialiser tout le processus d achat et de paiement Affirmer et déployer la politique d achat Utilisation Fonctionne avec des fournisseurs inscrits sur la plate-forme carte d achat VISA, référencés par le CNRS et permettant une restitution d information de niveau 3 (Restitution du détail de la facture ainsi que du détail de la TVA) Principe général : 1 carte par acheteur concerné Notion de carte d «approvisionnement» 6

7 Périmètre d utilisation des 3 cartes : logée, affaires, d achat Objectif : simplifier et progresser par la dématérialisation des processus d achats et de paiements Avant MISSION Pendant UNITE autres achats au quotidien CARTE LOGÉE «carte virtuelle» : aucun impact sur l utilisateur Titres de transport, hôtels en France, véhicules de location Paiement de l agence de voyages (marché national) CARTE AFFAIRES (compte personnel de l agent) Hôtel à l étranger, restaurant, taxi, véhicule de location, achat petits matériels ou documentation sur le lieu de mission, frais de réception réduction du nombre d avances sur missions avances en 2005 Niveau 1 < (mode de règlement) paiement WEB (inscription aux colloques), menues dépenses CARTE D ACHAT Niveau 3 < (carnet de commandes) Achat auprès de fournisseurs référencés Titres de transport (notamment vols intérieurs à l étranger), hôtels, véhicules de location * * hors flux normal marché «missions» 7 Frais de réception, petits matériels et documentation, inscriptions aux colloques

8 CNRS Mise en oeuvre de la «carte de paiement» (Niveau 1) 8

9 Mise en oeuvre de la «carte de paiement» - Niveau 1-1 En laboratoire Le D.U. autorise la mise en oeuvre de la carte, conformément au cadrage national Désignation des porteurs de cartes Montant maximum des dépenses par porteur par période annuelle Montant par unité Le gestionnaire de l unité, titulaire de la carte, est au cœur du système carte d achat : Il initialise le programme carte d achat dans son unité et assure la gestion et le contrôle des achats effectués par cette carte de paiement. A noter : Une deuxième carte peut être envisagée pour un agent «habilité à effectuer des achats» Pour les labos importants ou multisites Le nombre de cartes nécessaire est à déterminer avec le D.U. 9

10 Mise en oeuvre de la «carte de paiement» - Niveau 1-1 En délégationd Le gestionnaire de programme carte d achat en DR (GPCA) Reçoit et conserve la fiche de paramétrage établie par le D.U. Paramètre les cartes en conséquence (notamment plafonds) Le référent carte achat en DR (et/ou GPCA) Apporte une assistance de 1er niveau aux porteurs de cartes (utilisation de la carte, fournisseurs, plafonds ) L agent comptable secondaire (ACS) Conseille le délégué sur l outil «carte d achat» Aide le D.U. à définir ses besoins 10

11 Les plafonds de la carte d achat de niveau 1 Plafond Unité pour l ensemble des cartes niveau 1 3 plafonds à 3 niveaux - à la transaction - à la carte (porteur) - pour l ensemble de l unité Plafond Porteur Carte d achat niveau 1 Plafond fixe de la Transaction Carte d achat niveau 1 11

12 CNRS Utilisation de la «carte de paiement» (Niveau 1) 12

13 Utilisation de la «carte de paiement» Le porteur de carte En France, se déplace pour effectuer son achat de proximité et revient avec sa facture, En France, sur Internet, commande et paie en ligne et, autant que possible, demande une facture, A l étranger, commande et paie en ligne, Visualise très régulièrement le montant télécollecté (par le fournisseur) sur le site Internet BNPP Le «service fait» est considéré fait par défaut. Le gestionnaire d unité Saisit une commande dans XLAB pour chaque achat effectué au vu de la facture, Conserve les factures et les reçus électroniques pour les achats en ligne, Visualise les montants télécollectés (par les fournisseurs) sur le site Internet BNPP, Enrichit le relevé d opérations des informations indispensables depuis le site Internet : n d engagement comptable (code division + n commande XLAB), nature de la dépense, enrichissement des transactions du montant de la TVA si celle-ci connue. Le directeur d unité Est destinataire du ROP consolidant l ensemble des transactions effectuées dans l unité, (Signe le ROP pour approbation des transactions effectuées). Le Service Financier & Comptable de la délégation Intègre le ROP dans le SI BFC, Paie la BNPP dans un délai de 45 jours (après réception du ROP), Contrôle a posteriori les opérations dans le cadre d un plan d audit. 13

14 CNRS Conduite du projet 14

15 Accompagnement - Impacts Acteurs et processus impactés, pour le client : Processus «achat» Logique de délégation des achats, Evolution du fonctionnement des services achats, diminution des stocks, Commandes passées directement par l acheteur, Simplification des processus de commande, Diminution des tâches administratives liées aux commandes (signatures, courrier ) Mise en place d un guide des bonnes pratiques Réflexion sur l optimisation du dispositif d achat en laboratoire Processus «traitement des factures» Disparition de certains contrôles (service fait par défaut), Automatisation des liquidations et du paiement Repositionnement vers des tâches à valeur ajoutée Réflexion sur l organisation des Services Financiers & Comptables Acteurs et processus impactés, pour le fournisseur Traitement des commandes (intégration ds l ERP, évolution e-commerce ) Importance de la cohérence du déploiement des différentes cartes 15

16 Déploiement de la carte d achatd Expérimentation niveau 1 - Paris B et Côte d Azur Buts de l expérimentation : Mettre au point et valider les aspects formation et documentation utilisateurs, Tester les procédures (plus particulièrement l enrichissement des données) Tester le traitement des commandes et des factures, Tester l intégration des données du ROP dans BFC, Tester le choix du mode de déploiement, Evaluer et solutionner les impacts sur les organisations dans les unités et les SFC, Collecter les «bonnes pratiques» existantes en laboratoire. Dresser un bilan complet avant le déploiement national Calendrier : septembre à décembre 07 Intégration manuelle des relevés d opérations mensuels en délégation Phase intermédiaire de validation de l intégration automatique (période d observation de 2 à 3 mois) Puis tous les labos des DR pilotes avec intégration automatique Déploiement national «carte de paiement» (niveau 1) De janvier à mai 2008 Période d observation (~2 mois) Déploiement national «carte d approvisionnement» (niveau 3) De mai juin à septembre-octobre

CARTE ACHAT. Yolande Sallent

CARTE ACHAT. Yolande Sallent CARTE ACHAT Yolande Sallent 1 2 Les points abordés Qu est ce que la carte d achat? Objectif Pour quels achats? Les plafonds de sécurité Le circuit de l engagement au paiement La sécurité du processus 3

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation Budget Finances Comptabilité Manuel d utilisation Dépenses - Tome 5 Carte Achat Version 1.5 Février 2015 Mises à jour du document Ce qui est nouveau Thème Chapitre Page Ce qui a évolué Thème Chapitre Page

Plus en détail

GESTION DES CARTES «ACHAT»

GESTION DES CARTES «ACHAT» Page 1/12 Destinataires : Agence Comptable Logistique Contrôle de Gestion Domaine concerné : Thème concerné : Sous thème concerné : Mot-clé : ACHAT, COMPTABILITE, GESTION, BUDGET Organisation de la gestion

Plus en détail

Le Service Central du Traitement de la Dépense. Intervenant l mentions légales.

Le Service Central du Traitement de la Dépense. Intervenant l mentions légales. Le Service Central du Traitement de la Dépense Intervenant l mentions légales. Sommaire L e S e r v i c e C e n t r a l d e Tr a i t e m e n t d e l a D é p e n s e : c o n t e x t e e t o b j e c t i

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis P. 1 Le P2D2 Réunion INSIS 24 mars 2014 Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis Sommaire P. 2 1 - Contexte et enjeux du P2D2 2 -

Plus en détail

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris 2005 www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris VOTRE CARTE AFFAIRES EST STRICTEMENT 2 PROFESSIONNELLE ET PERSONNELLE COMMENT FONCTIONNE VOTRE CARTE 3 SECRÉTARIAT

Plus en détail

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat.

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat. Secrétariat général DIRECTION DE L'EVALUATION DE LA PERFORMANCE, ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES SLAC/N AFFAIRE SUIVIE PAR : Pierre AZZOPARDI Tél :

Plus en détail

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur : Ecole supérieure d art des Pyrénées

Plus en détail

REUNIONS GESTIONNAIRES AVRIL 2005 Sujets traités

REUNIONS GESTIONNAIRES AVRIL 2005 Sujets traités REUNIONS GESTIONNAIRES AVRIL 2005 Sujets traités 1- Exécution du budget 2005 : mise en place des crédits / Consommation 2 - Evolution du code des marchés publics : nouveaux seuils pour les marchés en procédure

Plus en détail

Les acteurs de la carte d'achat

Les acteurs de la carte d'achat CHAPITRE 3 Les acteurs de la carte d'achat Pour mettre en œuvre une exécution des marchés publics par carte d achat, l acheteur et le gestionnaire public vont devoir s adresser à un fournisseur de services

Plus en détail

CARTE AFFAIRES ENVIRONNEMENT. Maîtrisez vos frais professionnels tout en respectant l environnement

CARTE AFFAIRES ENVIRONNEMENT. Maîtrisez vos frais professionnels tout en respectant l environnement ENTREPRISES GESTION DES FLUX CARTE AFFAIRES ENVIRONNEMENT Maîtrisez vos frais professionnels tout en respectant l environnement Vos collaborateurs peuvent être amenés à engager des dépenses professionnelles,

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

Présentation ITS Interactive Transaction Solutions

Présentation ITS Interactive Transaction Solutions Présentation ITS Interactive Transaction Solutions ITS Interactive Transaction Solutions Plus de 10 ans d expérience dans les transactions sécurisées et la carte d achat 150 000 transactions / jour 25

Plus en détail

Soyez parmi les 1 ers commerçants de France à accepter les cartes Titres-Restaurant de 2 ème génération des émetteurs membres de la CRT!

Soyez parmi les 1 ers commerçants de France à accepter les cartes Titres-Restaurant de 2 ème génération des émetteurs membres de la CRT! CRT 05/2014 Crédits photos : Getty Images who why what Soyez parmi les 1 ers commerçants de France à accepter les cartes Titres-Restaurant de 2 ème génération des émetteurs membres de la CRT! La dématérialisation

Plus en détail

LES CARTES VISA AFFAIRES ET VISA GOLD AFFAIRES

LES CARTES VISA AFFAIRES ET VISA GOLD AFFAIRES GESTION DES FLUx Cartes Affaires Mission Plus ENTREPRISES ENTRÉE EN RELATION GESTION DES FLUX CRÉDIT BAIL AFFACTURAGE PRODUITS DE MARCHÉ CORPORATE FINANCE ASSURANCE INTERNATIONAL ADMINISTRATEUR DE BIENS

Plus en détail

LE REFERENTIEL ACHAT APPLICABLE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2007 A destination des gestionnaires de laboratoires

LE REFERENTIEL ACHAT APPLICABLE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2007 A destination des gestionnaires de laboratoires 1 LE REFERENTIEL ACHAT APPLICABLE A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2007 A destination des gestionnaires de laboratoires PREAMBULE Depuis le 1 er janvier 2007, le nouveau système d'information «Budgétaire, Financier

Plus en détail

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Guide clients Page 1-00/00/00 Systèmes de Paiement & Flux Ce guide clients vous est offert par votre Conseiller Crédit Agricole pour vous permettre de vous approprier

Plus en détail

Proposer le paiement par carte a mes clients

Proposer le paiement par carte a mes clients Proposer le paiement par carte a mes clients Commerçant, artisan, profession libérale vous souhaitez proposer à vos clients de régler par carte bancaire? Les besoins sont différents selon l activité professionnelle.

Plus en détail

ADHÉSION DES PROFESSIONNELS aux services en ligne du Portail Fiscal (Compte Fiscal des Professionnels) Dispositions générales SOMMAIRE

ADHÉSION DES PROFESSIONNELS aux services en ligne du Portail Fiscal (Compte Fiscal des Professionnels) Dispositions générales SOMMAIRE ADHÉSION DES PROFESSIONNELS aux services en ligne du Portail Fiscal (Compte Fiscal des Professionnels) Dispositions générales SOMMAIRE 1 OBJET ET ACCEPTATION DES DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 2 PRÉSENTATION

Plus en détail

La dématérialisation

La dématérialisation La dématérialisation La dématérialisation : une priorité de l Etat La dématérialisation, la ligne d action prioritaire de l AIFE : Elle constitue un levier important d amélioration de l efficience des

Plus en détail

www.cmcicpaiement.fr plateforme de paiements sécurisés sur internet Groupe Crédit Mutuel-CIC La carte d identité 2009

www.cmcicpaiement.fr plateforme de paiements sécurisés sur internet Groupe Crédit Mutuel-CIC La carte d identité 2009 CM-CIC PAIEMENT www.cmcicpaiement.fr plateforme de paiements sécurisés sur internet Le Groupe CM-CIC Groupe Crédit Mutuel-CIC La carte d identité 2009 PNB : 13,6 milliards Résultat net part du groupe :

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects :

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects : DEMATERIALISER LES PROCEDURES COMPTABLES ET FINANCIERES La dématérialisation des procédures comptables et financières s inscrit dans l évolution actuelle des collectivités locales car elle permet de gagner

Plus en détail

Paiement en ligne des frais hospitaliers TIPI régies hospitalières

Paiement en ligne des frais hospitaliers TIPI régies hospitalières en ligne des frais s TIPI régies hospitalières 1. Guide d aide à la décision à destination des directions d établissements de santé publics La démarche proposée dans le présent document est pilotée au

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier)

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier) TFC (Téléphone, Fax, Courrier) Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social : 12 place des Etats-Unis 92127 Montrouge Cedex. Immatriculée au registre de Nanterre sous

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co QUI SOMMES-NOUS? Société de conseil indépendante spécialisée dans les paiements, le crédit et les services

Plus en détail

Tout savoir sur... Progécarte. Pour encaisser vos ventes plus simplement et proposer à vos clients de vous régler par carte bancaire

Tout savoir sur... Progécarte. Pour encaisser vos ventes plus simplement et proposer à vos clients de vous régler par carte bancaire Tout savoir sur... Progécarte Qu est-ce que Progécarte Sans Contact? Progécarte Sans Contact est une solution monétique réservée aux professionnels. Il s agit d un contrat de location de Terminaux de Paiement

Plus en détail

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE VERSION 1.4 01/06/2014 AVERTISSEMENT Ce document est la propriété exclusive de Paybox/Point Transaction Systems. Toute reproduction intégrale

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte?

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? GÉNÉRALITÉS Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? NOTA : le système ci-dessus est un système dit à «quatre coins», c est-à-dire, qu il s agit d un système où l émetteur et l acquéreur

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

La CAFAT simplifie vos démarches!

La CAFAT simplifie vos démarches! SOMMAIRE La CAFAT simplifie vos démarches! 3 Faire ses démarches sur «Mon espace privé», c est... 4 Qui dit service, dit assistance à chaque étape 5 Faire ses premiers pas sur www.cafat.nc 6 La CAFAT simplifie

Plus en détail

Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie

Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie www.bnc.nc Aide en ligne Pour plus d informations, écrivez à contact@bnc.nc 1 TABLE DES MAT IERES COMMENT ACCEDER A MES COMPTES?... 3 SYNTHESE

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

Programme de la carte Visa Commerciale

Programme de la carte Visa Commerciale Programme de la carte Visa Commerciale LA CARTE VISA COMMERCIALE EST IDÉALE POUR LES ENTREPRISES AYANT : des ventes annuelles de plus de 10 millions de dollars plus de 50 employés des employés qui ont

Plus en détail

Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1

Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1 Délégation Côte d Azur Formation Geslab 203 module dépenses 1 Déroulement de la journée Tiers Recherches et Couguar Créations et particularités Demandes d achats Principes et création Commandes Informations

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

La création de l'état de frais Déplacements temporaires

La création de l'état de frais Déplacements temporaires La création de l'état de frais Déplacements temporaires Sommaire 2 Compréhension de la notion d état de frais Concepts clés Typologie des EF Frais à déclarer dans un EF Circuit de validation des EF Concepts

Plus en détail

Faites confiance à la première solution française de paiement sur Internet. www.entreprises.societegenerale.fr

Faites confiance à la première solution française de paiement sur Internet. www.entreprises.societegenerale.fr Comptes bancaires au quotidien SOGENACTIF Faites confiance à la première solution française de paiement sur Internet www.entreprises.societegenerale.fr Vous exercez une activité commerciale et vous souhaitez

Plus en détail

Actualités du marché et présentation du e-billet SNCF Séminaire Web, les 12 & 13 mars 2012

Actualités du marché et présentation du e-billet SNCF Séminaire Web, les 12 & 13 mars 2012 Actualités du marché et présentation du e-billet SNCF Séminaire Web, les 12 & 13 mars 2012 Coordination : Direction Déléguée Aux Achats et à l Innovation (DDAI) Présentation des intervenants Anne Gaëlle

Plus en détail

Tunis, Rencontre sur la

Tunis, Rencontre sur la Tunis, Rencontre sur la carte bancaire au Maghreb Journées du 08 et 09 Février 2007 LE SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE EN ALGERIE Newel Benkritly Directrice Générale Adjointe Newel.Benkritly@satim-dz.com

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Collectivités Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

PAYBOX Saisie Manuelle

PAYBOX Saisie Manuelle La solution de paiement pour le commerce multicanal PAYBOX Saisie Manuelle Solution de paiement par carte bancaire Point Transaction Systems, 11 A, rue Jacques Cartier - 78280 Guyancourt - FRANCE Tél.

Plus en détail

Gérer son Cabinet pour ses clients

Gérer son Cabinet pour ses clients Gérer son Cabinet pour ses clients L efficacité opérationnelle des collaborateurs rime de plus en plus souvent avec mobilité. Pour autant, les cabinets doivent trouver l offre adaptée à leurs besoins,

Plus en détail

Carte Affaires Mission Plus

Carte Affaires Mission Plus Carte Affaires Mission Plus Carte Affaires Mission Plus, la carte bancaire qui gère aussi les notes de frais. EN BREF Carte bancaire internationale au nom de votre entreprise, la Carte Affaires Mission

Plus en détail

CHAPITRE 4 Le choix de l établissement émetteur

CHAPITRE 4 Le choix de l établissement émetteur CHAPITRE 4 Le choix de l établissement émetteur La mise en place d un programme de carte d'achat au sein d une entité publique suppose la conclusion d un marché de prestation de services passé avec une

Plus en détail

1. Contexte de la consultation... 3 2. Présentation DE l INRA et de la DSI... 5

1. Contexte de la consultation... 3 2. Présentation DE l INRA et de la DSI... 5 ASSISTANCE AU DEPOUILLEMENT DES OFFRES POUR UNE OPERATION DE TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE, EVOLUTION ET PRESTATIONS ASSOCIEES DU SYSTEME D INFORMATION DE GESTION CAHIER DES CHARGES Version : 3.0 Date

Plus en détail

La carte d'achat, gérer et optimiser les processus d'achats

La carte d'achat, gérer et optimiser les processus d'achats La carte d'achat, gérer et optimiser les processus d'achats 1 La carte d achat, gérer et optimiser les processus d achats Sommaire Introduction............................................. 1 Contexte général............................................

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Programmes de cartes commerciales Visa pour le secteur de l hôtellerie restauration. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Programmes de cartes commerciales Visa pour le secteur de l hôtellerie restauration. Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour le secteur de l hôtellerie restauration Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour le secteur de l hôtellerie restauration l hôtellerie

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

QoE : Comment mesurer le ressenti utilisateur en environnement multi-site? 30 avril 2015

QoE : Comment mesurer le ressenti utilisateur en environnement multi-site? 30 avril 2015 QoE : Comment mesurer le ressenti utilisateur en environnement multi-site? 30 avril 2015 Vos interlocuteurs Antoine Omont Directeur des Opérations Techniques Pierrick Martel Marketing Produit Sophie Le

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015 Allianz Courtage Sommaire 1. La Déclaration Sociale Nominative (DSN) : présentation 2. Les pré requis à mettre en place par l entreprise pour télétransmettre

Plus en détail

ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8

ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8 ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8 DEMANDES DE VIREMENT - P. 16 MON COMMERCE - P. 21 UTILISATEURS - P. 27 COMPTABILITÉ - P. 30 PRÉSENTATION www.factobox.com A SAVOIR Depuis 2009, plus de 200 clients

Plus en détail

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9 Fabien Pinckaers Geoff Gardiner OpenERP Tiny Pour une gestion d entreprise efficace et intégrée Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9 Table des matières Première partie Premiers pas avec Open

Plus en détail

Bienvenue dans votre banque facile à vivre et innovante

Bienvenue dans votre banque facile à vivre et innovante Bienvenue dans votre banque facile à vivre et innovante OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 2 Ouverture, transformation, clôture... 2 Relevés de compte... 2 Tenue de compte... 2 Services

Plus en détail

DELIBERATION N 2010-15 DU 3 MAI 2010

DELIBERATION N 2010-15 DU 3 MAI 2010 DELIBERATION N 2010-15 DU 3 MAI 2010 PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LA COMPAGNIE DES AUTOBUS DE MONACO RELATIVE AU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre.

Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux Prenez le contrôle. Économisez davantage. Gardez l équilibre. Programmes de cartes pour les hôpitaux pour une meilleure Les contraintes budgétaires et les demandes

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application Pour que le projet de carte d'achat puisse être mis en œuvre de manière efficace, il importe de déterminer précisément le périmètre d'application. En effet,

Plus en détail

TARIFS PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS

TARIFS PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS 2015 TARIFS PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS AGRICULTEURS ASSOCIATIONS TARIFS APPLICABLES AU 01.07.2015 COMDEP363.indd 1 15/05/2015 15:25 Votre compte au quotidien 1. Fonctionnement et suivi du compte Ouverture

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

Carte TOTAL Business Guide d utilisation

Carte TOTAL Business Guide d utilisation Carte TOTAL Business Guide d utilisation ANTILLES-GUYANE Optimisez la gestion de votre flotte de véhicule Maîtrisez votre budget carburant Simplifiez et sécurisez le règlement de vos frais en station L

Plus en détail

Bien utiliser votre carte

Bien utiliser votre carte LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 16 Bien utiliser votre carte Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440 Paris CEDEX 9 cles@fbf.fr FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

Plus en détail

ORGANISATION ET SURVEILLANCE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT

ORGANISATION ET SURVEILLANCE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT n 4 Note d information systèmes et moyens de paiement au maroc rôle et responsabilités de bank al-maghrib L une des principales missions confiées à Bank Al-Maghrib est de veiller au bon fonctionnement

Plus en détail

Compte-Service Confort

Compte-Service Confort FICHE D INFORMATION Délivrée notamment en application de l article L 341-12 du Code monétaire et financier ou de l article L 121-20-10 du Code de la Consommation Date de mise à jour : 01/06/2007 Compte-Service

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES Applicables aux produits d épargne proposés par VTB Bank (France) SA (31/03/2014) Dispositions générales Article 1 : Offre de VTB Bank (France) SA VTB Bank (France) SA (la Banque)

Plus en détail

Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010. Septembre 2010

Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010. Septembre 2010 Hotel Sheraton, Oran du 2 au 4 Novembre 2010 Septembre 2010 EPIC issu de la réforme du secteur des Postes et Télécommunications (loi 03-2000 du 05 août 2000) Algérie-Poste a été créé par décret 02/43 du

Plus en détail

Proposer le paiement par carte à mes clients

Proposer le paiement par carte à mes clients JUILLET 2015 ENTREPRENEURS N 17 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Proposer le paiement par carte à mes clients Ce guide vous est offert

Plus en détail

Sage BOB 50 Fonctionnalités financières

Sage BOB 50 Fonctionnalités financières Clients, fournisseurs, banques, administrations : l entreprise est entourée d un «écosystème comptable et financier» à la fois riche et complexe. Véritable centre névralgique, l application de comptabilité

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV CONSTRUCTION FABRICATION D'ÉQUIPEMENTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE BUREAUX D'ÉTUDES SERVICES INFORMATIQUES NETTOYAGE «NaviOne n est pas

Plus en détail

Journée des administrateurs des laboratoires CNRS INSIS

Journée des administrateurs des laboratoires CNRS INSIS Journée des administrateurs des laboratoires CNRS INSIS Tarification auditable des prestations plateformes et services des UR Nadine Paul, SFC Toulouse Audit de tarification de plateforme un dossier d

Plus en détail

GESLAB Fonctionnalités et Environnement

GESLAB Fonctionnalités et Environnement GESLAB Fonctionnalités et Environnement Objectifs Connaitre l environnement et les fonctionnalités de l outil Geslab Programme de la journée Accès logiciel Geslab Menus et ergonomie Statut des mouvements

Plus en détail

Moyens de paiement V i7.00

Moyens de paiement V i7.00 Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7. Moyens de paiement V i7.00 Découpage fonctionnel Compta 30 Poste Banque - Sage 3 MDP Poste Banque - Sage MDP Offre bancaire Ligne 100 Fonctions gamme Personnalisation

Plus en détail

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique EESTEL vous propose en cette année 2010 une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 OMPI WO/PBC/IM/1/09/6 ORIGINAL : français DATE : 14 mai 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 AUDIT

Plus en détail

PAYBOX MAIL Le générateur d emails transactionnels

PAYBOX MAIL Le générateur d emails transactionnels PAYBOX MAIL Le générateur d emails transactionnels AVERTISSEMENT Ce document est la propriété exclusive de Paybox/Point Transaction Systems. Toute reproduction intégrale ou partielle, toute utilisation

Plus en détail

Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres?

Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres? Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres? Créé par la loi du 25 juin 1999 relative à l épargne et à la sécurité financière, le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) est chargé d une

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide A l usage des Hébergeurs TaXe de sejour memento guide Edition 2015 Le mot du Président Issoire Communauté, compétente en matière de tourisme sur le territoire de ses communes membres, a décidé de clarifier

Plus en détail

Avec une Carte Bancaire*

Avec une Carte Bancaire* Guide Moneo à l usage des gestionnaires de RU Comment charger une carte Moneo? Avec une Carte Bancaire* Insérer la carte Moneo, choisir «Chargement» puis «Avec carte CB». Avec une Recharge Moneo Insérer

Plus en détail

Budget Finances Comptabilité. Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation. Manuel d utilisation

Budget Finances Comptabilité. Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation. Manuel d utilisation Budget Finances Comptabilité Budget Finances Comptabilité Manuel d utilisation Manuel d utilisation Recettes - Tome 2 Factures - Encaissement Version 4.30 Décembre 2014 Mises à jour du document Ce qui

Plus en détail

C est quoi la DSN? SAGE HR Management. A partir de la V6 FLASH DSN. FLASH Sage HRM - DSN.docx Octobre 2014 1

C est quoi la DSN? SAGE HR Management. A partir de la V6 FLASH DSN. FLASH Sage HRM - DSN.docx Octobre 2014 1 SAGE HR Management A partir de la V6 FLASH DSN FLASH Sage HRM - DSN.docx Octobre 2014 1 Versions du document Document Revision History Date Version Contenu 11/07/2014 Version 1 Création : Information à

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR Le 12 Mars 2014 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE V i7.70 COMMUNIQUE DE MISE A JOUR SOMMAIRE Page (s) 1. Le Pôle Financier 2 La Comptabilité Les Moyens de Paiement La Trésorerie LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

6 rue de la Fosse Chènevière. ZA Derrière Moutier. 51390 Gueux. Tél. 03 26 77 19 20 Fax. 03 26 77 19 29. Sage Paie & RH V18. Contact : Cédric CZERNICH

6 rue de la Fosse Chènevière. ZA Derrière Moutier. 51390 Gueux. Tél. 03 26 77 19 20 Fax. 03 26 77 19 29. Sage Paie & RH V18. Contact : Cédric CZERNICH 6 rue de la Fosse Chènevière ZA Derrière Moutier 51390 Gueux Tél. 03 26 77 19 20 Fax. 03 26 77 19 29 Sage Paie & RH V18 Contact : Cédric CZERNICH Sage présente aujourd hui ses nouvelles versions de Paie,

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail