Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac Synthèse. Observatoire de la Santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé"

Transcription

1 Les de E nquêtes Santé Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg Résultats de l Enquête Tabac 15 Synthèse Assuétudes Observatoire de la Santé Rue du Carmel, 1 B-9 MARLOIE Tél. : +3 () Fax : +3 () Courriel :

2 Présentation générale de l'enquête La consommation de tabac fait partie du quotidien de nombreuses personnes en Belgique. Le tabac constitue la première cause de mortalité évitable. Il est directement responsable d un certain nombre de pathologies respiratoires (broncho-pneumopathies chroniques obstructives, emphysème, etc.) et de cancers du poumon, des bronches et de la trachée et de cancers des voies aéro-digestives supérieures. Il a un rôle non négligeable dans l apparition des maladies cardiovasculaires. Le tabagisme chez les jeunes reste une problématique prioritaire de santé publique. La mesure de son étendue permet d assurer un suivi de son évolution dans le temps. En effet, une bonne connaissance de la consommation de tabac est nécessaire pour informer la population, les professionnels de santé, les décideurs politiques, et ainsi améliorer les orientations des programmes et les interventions de promotion de la santé. Dans cette optique, l Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg mène, tous les cinq ans depuis, une enquête sur la prévalence tabagique des jeunes âgés de 1 à 18 ans de l enseignement secondaire en province de Luxembourg. Afin de bénéficier d un suivi sur 15 ans, reflet de l évolution de la consommation de tabac chez les jeunes, cette enquête a été réitérée en début d année 15 auprès d un échantillon d environ 3 élèves, représentatif des jeunes scolarisés en province de Luxembourg, tous réseaux et toutes sections d enseignement confondus. Les données ont été récoltées en partenariat avec les Centres de santé scolaire Promotion de la Santé à l Ecole (PSE). Un questionnaire écrit et confidentiel a été auto-administré auprès des jeunes au sein des écoles sélectionnées. Madame Nathalie Heyard, Députée provinciale en charge du Pôle Social et Santé Catégories tabagiques Les élèves ont été regroupés en quatre catégories tabagiques : les non-fumeurs : les élèves qui n ont jamais fumé du tabac ; les fumeurs essai : les élèves qui ont juste essayé une fois de fumer du tabac ; les anciens fumeurs : les élèves qui ne fumaient plus lors de l enquête ; les fumeurs : les élèves qui fument du tabac au moment de l enquête. Figure 1. Répartition des élèves selon les catégories tabagiques, 15 (n=975) Fumeurs Anciens fumeurs Fumeurs essai Non-fumeurs 3,5,3 5,9 55,, 11,1 5,1 1, 3, 1, 31,8 7,8 7,, 18,1 1,1 Entre et 15, la proportion de fumeurs a diminué de moitié, passant de 31,8 à 1,1. La proportion d anciens fumeurs a également diminué au cours des quinze dernières années mais de manière beaucoup moins marquée, passant de 11,1 à 7,. Une diminution comparable est observée chez les fumeurs essai (de, à 1, entre et 15). Par conséquent, le pourcentage des non-fumeurs s est accru au cours du temps. En 15, plus de la moitié (55, ) des adolescents sont non-fumeurs, soit une augmentation de,9 en 15 ans Année Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 1

3 Consommation tabagique L âge d expérimentation du tabagisme est déterminant dans le comportement tabagique futur du jeune. La précocité de l expérimentation est identifiée comme un facteur de risque important pour l installation durable dans la consommation et de la dépendance 1. 1 Guignard R, Beck F. Le tabagisme chez les jeunes de 15-3 ans. In :Beck F, Richard JB, editors. Les comportements de santé des jeunes. Analyses du Baromètre santé 1. Saint-Denis : Inpes ; 13. p8-83. Figure. Age moyen de la première cigarette chez les fumeurs, 15 (n=7) Age moyen (Ans) , 1, 1,9 1, Année Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 L âge moyen d initiation au tabagisme se situe vers 13 ans. Il reste stable au cours des années. En 15, l analyse de l â ge m o y e n d e l a p r e m i è r e cigarette ne montre pas de différence significative entre les filles et les garçons. La période de 1 à 13 ans s avère donc être un âge charnière où les jeunes commencent à fumer. Figure 3. Type de tabac consommé selon le sexe, 15 (n=5) , 99,5 Cigarettes manufacturées Garçons 7,, Cigarettes de tabac à rouler Type de tabac Filles,1 9, Cigare, cigarillo, pipe La quasi-totalité des adolescents fumeurs consomment des cigarettes manufacturées. Deux tiers des garçons (7, ) et près de la moitié (, ) des filles fument également des cigarettes de tabac à rouler. Le tabac sous forme de cigare, cigarillo ou pipe est nettement moins consommé, quel que soit le sexe. Les garçons consomment cependant plus fréquemment ce type de tabac. Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Figure. Consommation moyenne de cigarettes par jour de tabagisme chez les fumeurs, 15 (n=7) Figure 5. Consommation moyenne de cigarettes par jour de tabagisme chez les fumeurs quotidiens et occasionnels, 15 (n=7) Nbre moyen de cigarettes/jour tabac , 8,7 8, 9, Nbre moyen de cigarettes/jour tabac , 5, Une différence importante de consommation est constatée entre les fumeurs quotidiens et les fumeurs occasionnels. En effet, les fumeurs quotidiens fument en moyenne 13, cigarettes par jour de tabagisme contre 5, chez les fumeurs occasionnels Année Fumeurs quotidiens Type de fumeurs Fumeurs occasionnels Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 En 15, les jeunes fument en moyenne 9, cigarettes par jour de tabagisme, alors que la moyenne était de 11 cigarettes en et de 8, cigarettes en 1. En 15 ans, la consommation moyenne chez les jeunes fumeurs a donc diminué, mais reste relativement stable depuis 1 ans. Les élèves fumeurs ont été divisés en deux types : les fumeurs quotidiens : les élèves qui ont fumé tous les jours au cours du mois précédent l enquête ; les fumeurs occasionnels : les élèves qui n ont pas fumé tous les jours durant le mois précédent l enquête.

4 Figure. Consommation moyenne de cigarettes par jour de tabagisme chez les fumeurs selon le groupe d âge, 15 (n=7) Nombre moyen de cigarettes/jour tabac 1 1 8,8 9,1 1, 13 ans 15 ans 17 ans Groupe d'âge Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 La consommation moyenne de cigarettes par jour de tabagisme croît significativement avec l âge. Cette différence de consommation est beaucoup plus marquée entre les jeunes de 13 ans et celle de leurs ainés. Figure 7. Catégories de consommation tabagique selon le type de fumeur (n=7) 1-1 cig/j tabac 11- cig/j tabac > cig/j tabac La majorité des fumeurs 1,7 occasionnels (9,3 ) ont une 9 5, 11, consommation inférieure ou 8 7 3, égale à 1 cigarettes par jour de tabagisme contre seulement un peu moins de six jeunes sur dix 5 9,3 (58, ). Un peu moins d un tiers des fumeurs quotidiens (3, ) , fument de 11 à cigarettes par jour. Un peu plus d un jeune sur dix (11, ) fument plus de cigarettes par jour et sont Fumeurs occasionnels Fumeurs quotidiens Type de fumeur donc considérés comme grands Source : Observatoire de la Santé de la Province fumeurs (c est-à-dire avec une de Luxembourg, Enquête Tabac 15 consommation supérieure à cigarettes par jour). Gisle L. La consommation de tabac. In Gisle L, Demarest S, editors. Enquête de santé 13. Rapport : Comportements de santé et style de vie. Bruxelles : Institut Scientifique de Santé Publique ; 1. p15-8. Figure 8. Situations dans lesquelles le jeune fume selon le type de fumeur, 15 (n=) Fumeurs quotidiens Fumeurs occasionnels Près de neuf jeunes sur dix (87,7 ) des fumeurs quotidiens fument «n importe quand». Par conséquent, la quasi-totalité des fumeurs quotidiens fument dans tous les types de situations proposés ,7 9,7 7, 5, 9, 9, 8, 83,5 58,8 9,3 La majorité des fumeurs occasionnels fument lors de sorties entre copains (9, ), lors de grands évènements (7, ) ou lorsqu ils sont en groupe (58,8 ). 1 N'importe quand Grands évènements Sorties avec des copains En groupe Absence des parents Situation Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Figure 9. Sensations retirées de la consommation de cigarettes selon le type de fumeur, 15 (n=3) Pour la majorité des fumeurs (quotidiens et occasionnels), la consommation de tabac les aide à gérer leur stress et les apaise. 1 Fumeurs quotidiens Fumeurs occasionnels Selon les fumeurs, la consommation de tabac facilite l intégration dans un groupe pour 1,3 des fumeurs quotidiens contre 18,5 des fumeurs occasionnels Près de deux tiers des fumeurs quotidiens (3,9 ) déclarent ne pas pouvoir se passer de fumer. Chez les fumeurs occasionnels, cette proportion est réduite à moins d un jeune sur cinq (18, ) ,7 57, 8, 7, 3,9 1 1,3 18,5 Intégration dans un groupe 18, Gestion du stress Apaisement Indispensable Sensation Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 3

5 Dépendance tabagique La dépendance tabagique a été évaluée via le test de HONC (Hooked On Nicotine Checklist). Basé sur dix questions, il est le test de référence pour évaluer la perte d autonomie de l adolescent vis-à-vis du tabac et sa dépendance tabagique 3. 3 Underner M, Le Houezec J, Perriot J, Peiffer G. Les tests d évaluation de la dépendance tabagique. Revue des Maladies Respiratoires. 1 ;9:-7. Figure 1. Dépendance tabagique à la nicotine selon le groupe d âge, 15 (n=8) ,5 13 ans 15 ans 17 ans Quel que soit le groupe d âge des fumeurs, moins de 1 des jeunes ne présentent pas de dépendance nicotinique. Celle-ci apparaît avec la perte d autonomie vis-à-vis de la cigarette et est constatée chez,5 des jeunes de 13 ans ainsi que chez la moitié des jeunes de 15 ans (9, ) et de 17 ans (7, ). La proportion de jeunes fumeurs présentant une forte dépendance nicotinique augmente entre les jeunes de 13 ans (9, ) et 15 ans (,7 ),,5 mais reste stable entre ces derniers et ceux de 17 ans (3,3 ). 8,1 9, 9, 7, 9,,7 3,3 Pas de dépendance Perte d'autonomie Forte dépendance Catégorie de dépendance Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Figure 11. Dépendance tabagique à la nicotine selon le type de fumeur, 15 (n=5) Seulement,5 des fumeurs quotidiens ne présentent pas de dépendance nicotinique contre 1, chez les fumeurs occasionnels. Cette dépendance apparait avec la perte d autonomie vis-à-vis de la cigarette et est observée chez 7, des fumeurs occasionnels contre 33,5 des fumeurs quotidiens. A l inverse, une proportion beaucoup plus importante de fumeurs quotidiens (, ) présente une forte dépendance par rapport aux fumeurs occasionnels (17, ) Fumeurs quotidiens 7, Fumeurs occasionnels, 1 33,5 1, 17,,5 Pas de dépendance Perte d'autonomie Forte dépendance Catégorie de dépendance Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Arrêt tabagique Figure 1. Désir ou tentative d arrêt tabagique chez les fumeurs, 5 15 (n=) , 55,1 51,,7 3, 3, Désir Tentative Arrêt tabagique La proportion de jeunes fumeurs qui désirent arrêter de fumer diminue entre 5 et 15, passant de,7 à 3,. La proportion de jeunes fumeurs qui ont déjà essayé d arrêter de fumer est également en baisse, passant de 7, en 5 à 51, en 15. Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15

6 Habitudes tabagiques des proches Le tabagisme parental est défini comme le tabagisme du père et/ou de la mère. Figure 13. Tabagisme parental, 5 15 (n=839) Entre 5 et 15, la proportion de tabagisme parental (père et/ou mère) est en légère diminution. En effet, une diminution se situant entre et 5 pour chacune des trois catégories est constatée entre les enquêtes de 5 et de En 15, la proportion des jeunes exposés au tabagisme passif est de 53,8. 3,9 31, 3,5 15 3, 9,7 7,5 1 18,9 15,7 1,5 5 Père fume Mère fume Père et Mère fument Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 La notion de tabagisme passif a également été étudiée. Le tabagisme passif est l inhalation involontaire, par un sujet non-fumeur, de la fumée dégagée dans son voisinage par un ou plusieurs sujets fumeurs. Dans notre enquête, il correspond au tabagisme d au moins une personne vivant sous le même toit que le jeune (père, mère, frère ou sœur). Bonte D, Devienne M, Lejeune F. Tabagisme passif et maladies respiratoires. Air Pur. 7;71:5-8. Figure 1. Habitudes tabagiques des proches chez les fumeurs et les non-fumeurs, 15 (n= 839) Cette figure montre que le tabagisme des proches (parents, frères/sœurs et meilleur ami) augmente de manière significative le risque de fumer du jeune. Lorsque les proches fument, la proportion de jeunes fumeurs est plus élevée. Cette différence est encore plus marquée lorsqu il s agit du meilleur ami. 8 7 Fumeurs Non-fumeurs 5 75,3 3, 1 9,1 9,3,,8 35,8 18, Père fume Mère fume Frère/sœur fument Meilleur ami fume Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Cigarette électronique Figure 15. Répartition des jeunes ayant déjà fumé une cigarette électronique selon le statut tabagique, 15 (n=9) Fumeurs Anciens fumeurs Fumeurs essai Non-fumeurs Quatre vapoteurs 5 sur dix (,7 ) sont fumeurs. De plus, 1,3 des vapoteurs sont d anciens fumeurs et 3,1 sont des fumeurs essai. Ensuite, 1,9 des jeunes ayant déjà essayé la cigarette électronique sont des non-fumeurs. 1,9,7 3,1 1,3 Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 5 Les «vapoteurs» représentent les jeunes ayant déjà essayé, au moins une fois, la cigarette électronique. 5

7 Figure 1. Proportion de vapoteurs selon le sexe et le groupe d âge, 15 (n=8) Figure 17. Connaissance de la présence éventuelle de nicotine dans les cigarettes électroniques selon le vapotage, 15 (n=) Garçons Filles,3 8,1 31, 33,5,5 13, 13 ans 15 ans 17 ans Groupe d'âge Oui Non Ne sait pas 5,3 7,,9 3,9 7,8 9,1 Oui Vapotage Non Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 La proportion de vapoteurs augmente avec l âge, et ce, quel que soit le sexe. L augmentation la plus importante se situe entre les jeunes de 13 ans et ceux de 15 ans. Quel que soit le groupe d âge, la cigarette électronique est plus utilisée chez les garçons. Parmi les non-vapoteurs, un jeune sur deux (9,1 ) déclare connaître la présence éventuelle de nicotine et la moitié (7, ) l ignore. Par contre, chez les vapoteurs, deux tiers (7,8 ) affirment connaître la présence éventuelle de nicotine. En outre, un quart (5,3 ) des vapoteurs déclarent ne pas savoir si les cigarettes électroniques peuvent contenir de la nicotine. Chicha Figure 18. Proportion de jeunes ayant déjà fumé la chicha selon le statut tabagique du jeune, 15 (n=95) 1 8 1,8 87, Oui Non La proportion de jeunes ayant déjà fumé la chicha varie en fonction du statut tabagique. Parmi les fumeurs, près de neuf jeunes sur dix (87, ) ont déjà fumé la chicha. Cette proportion diminue à sept 9,8,1 jeunes sur dix (7, ) chez les anciens fumeurs et à six jeunes sur dix (59,9 ) chez les fumeurs essai. Un peu plus d un jeune sur dix (13, ) a déjà fumé la chicha parmi les non-fumeurs. 8, 7, 59,9 13, Fumeurs Anciens fumeurs Fumeurs essai Non-fumeurs Statut tabagique Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Les «expérimentateurs» représentent les jeunes qui ont déjà fumé la chicha mais qui n en consomment plus au moment de l enquête. Figure 19. Consommation de chicha, 15 (n=9) Parmi l ensemble des jeunes, quatre sur dix (39,) ont déjà fumé la chicha. La répartition de ces derniers montre que : un jeune sur cinq a expérimenté la chicha (, ) et n en consomme plus ; 13, des jeunes fument la chicha au maximum une fois par mois ; 3,7 la fument deux ou trois fois par mois ;,3 la fument une fois par semaine ou plus. Non-fumeurs de chicha 1, Fumeurs de chicha 39,,3 3,7 13,, 1 fois par semaine ou plus ou 3 fois par mois Au maximum 1 fois par mois Expérimentateurs Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15

8 Cannabis Figure. Proportion de jeunes ayant déjà consommé du cannabis selon le statut tabagique du jeune, 15 (n=93) Oui Non 31,8 55,1 7,5 98,5 8,,9 7,5 1,5 Fumeurs Anciens fumeurs Fumeurs essai Non-fumeurs Statut tabagique La consommation du cannabis est associée au statut tabagique du jeune. Parmi les fumeurs, deux tiers des jeunes (8, ) ont déjà consommé du cannabis. Cette proportion diminue à la moitié (,9 ) chez les anciens fumeurs et à trois jeunes sur dix (7,5 ) chez les fumeurs essai. Chez les non-fumeurs, seulement deux jeunes sur cent (1,5 ) ont déjà consommé du cannabis. Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 Les «expérimentateurs» représentent les jeunes qui ont déjà fumé du cannabis mais qui n en consomment plus au moment de l enquête. Figure 1. Consommation de cannabis, 15 (n=95) Parmi l ensemble des jeunes, un sur cinq (,9) a déjà consommé du cannabis. La répartition de ces derniers montre que : un jeune sur cinq a expérimenté le cannabis (11,8 ) et n en consomme plus ; 3, des jeunes consomment du cannabis au maximum une fois par mois ; 1, en fument deux ou trois fois par mois ;,1 en fument une fois par semaine ou plus. Non-fumeurs de cannabis Figure. Proportion de jeunes qui ont déjà consommé du cannabis et ceux qui en consomment actuellement selon le groupe d âge, 15 (n=91) Expérimentateurs 7, Actuels 1,3 1,1 1, 8,1, 13 ans 15 ans 17 ans Groupe d'âge Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 79,1 Fumeurs de cannabis,9,1 1, 3, 11,8 1 fois par semaine ou plus ou 3 fois par mois Au maximum 1 fois par mois Expérimentateurs Source : Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg, Enquête Tabac 15 La proportion de jeunes qui ont déjà consommé du cannabis et ceux qui continuent augmente significativement avec l âge du jeune. À 13 ans, 3, des jeunes ont déjà consommé du cannabis :, en ont consommé une seule fois alors que 1, en consomment toujours actuellement. À 15 ans, 15,3 des jeunes ont déjà consommé du cannabis : 8,1 en ont consommé une seule fois alors que 7, en consomment toujours actuellement. À 17 ans, plus d un tiers des jeunes (37, ) ont déjà consommé du cannabis : un cinquième des jeunes (1,1 ) en ont consommé une seule fois alors que 1,3 en consomment toujours actuellement. Éditeur responsable : Pierre-Henry GOFFINET, Directeur général provincial, Place Léopold, 1, 7 Arlon Impression : 7

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les CAARUD/CSAPA parisiens OFDT : Aurélie Lermenier Note n 2011-18, à l attention de Pierre Poloméni et des centres ayant participé

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Estimations des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet et François Beck Note 2015-02 du 21 avril 2015 L enquête ESCAPAD Cette note présente les premières exploitations

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ISSUES DES ENQUÊTES : - HEALTH BEHAVIOUR IN SCHOOL-AGED CHILDREN -EUROPEAN SCHOOL SURVEY PROJECT ON ALCOHOL AND OTHER

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Pôle Enquêtes en Population Générale François BECK, Stéphane

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2015 emevia - La santé des étudiants en 2013 1 emevia - La santé des étudiants en 2013 2 1. Contexte et objectifs emevia est le premier réseau de mutuelles étudiantes de proximité EmeVia

Plus en détail

LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG

LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG Sommaire Contexte...1 Bilan carieux...1 Soins dentaires...2 Hygiène orale...4 Conclusion de l examen dentaire...4 Traumatismes...5 Orthodontie...5

Plus en détail

1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée),

1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée), Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2014) 1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée), 2) l Enquête

Plus en détail

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac)

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac) Etat des lieux des politiques anti-tabac & actions de santé publique en France o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte

Plus en détail

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Aurélie Lermenier Mai 2014 Enquête ETINCEL-OFDT : premiers éléments sur l usage de la cigarette électronique en France w w w. o

Plus en détail

Enquête Santé des étudiants en 2011

Enquête Santé des étudiants en 2011 La santé des étudiants en 2011 1 Enquête Santé des étudiants en 2011 Les mutuelles étudiantes régionales ont trois métiers: - Elles ont une délégation de service publique pour la gestion du régime obligatoire

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE

LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, S MAQUINGHEN, Pr Y GLANDDIER LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE Avril 2011 Observatoire Régional de la Santé d'auvergne 58

Plus en détail

Comité français d éducation pour la santé - 2, rue Auguste Comte - BP 51-92174 Vanves cedex - France

Comité français d éducation pour la santé - 2, rue Auguste Comte - BP 51-92174 Vanves cedex - France LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN C CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA S EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES L SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHI RES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

Le tabac en France : un bilan des années 2004-2014

Le tabac en France : un bilan des années 2004-2014 Le point sur la recherche en cours Le tabac en France : un bilan des années 2004-2014 Mai 2014 2 Aurélie Lermenier- Jeannet Lancé en mars 2003 par Jacques Chirac, alors président de la République, le premier

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE. Dossier de Presse

TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE. Dossier de Presse TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE Dossier de Presse Contacts presse OFDT : Julie-Emilie Adès/ 01 53 20 95 16 / juade@ofdt.fr MILDT: Patrick Chanson / 01 44 63 20

Plus en détail

GTSS GLOBAL TOBACCO SURVEILLANCE SYSTEM

GTSS GLOBAL TOBACCO SURVEILLANCE SYSTEM GTSS GLOBAL TOBACCO SURVEILLANCE SYSTEM Questions sur le tabagisme à utiliser dans les enquêtes Sous-ensemble de questions essentielles tirées de l enquête mondiale sur le tabagisme chez les adultes (GATS)

Plus en détail

province (les aspects méthodologiques sont présentés dans l encadré à la page 2).

province (les aspects méthodologiques sont présentés dans l encadré à la page 2). SANTÉ ET BIEN-ÊTRE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Zoom santé Janvier 2010 Numéro 19 Alors que le cigarillo perd des adeptes, le poker gagne du terrain chez les élèves du secondaire Gaëtane Dubé*,

Plus en détail

Les décès dus au tabac en Suisse

Les décès dus au tabac en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS Embargo: 23.03.2009, 9:15 14 Santé Neuchâtel, mars 2009 Les décès dus au tabac en Suisse Estimation pour les années

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les Français, le tabac et la cigarette électronique Le Grand Public perçoit-il différemment ces deux produits? Etude Harris Interactive pour Fontem Ventures Enquête réalisée en ligne du

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2009/10

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2009/10 Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung La consommation de tabac chez les jeunes, de 200 à 2009/0 Résumé du rapport de recherche 20 Monitorage

Plus en détail

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes La consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes au Canada CENTRE D EXCELLENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS RAPPORT D ÉTUDE OMNIBUS Perceptions et opinions des Canadiens à l égard

Plus en détail

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78

Plus en détail

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée)

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2013) 1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) 2)

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 septembre 2015 «Et si j arrêtais de fumer? Résolution numéro 1 de la rentrée!» Marisol TOURAINE lance une campagne de communication pour faire connaître Tabac Info Service

Plus en détail

Note détaillée. Les Français face à la fumée de cigarette. Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs

Note détaillée. Les Français face à la fumée de cigarette. Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs Note détaillée Les Français face à la fumée de cigarette Sondage Harris Interactive pour Les Droits des Non Fumeurs Enquête réalisée en ligne du 7 au 9 décembre 2011. Echantillon de 1157 individus représentatifs

Plus en détail

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE PROJET D UN KIT PRATIQUE Colloque «Vers un monde sans tabac» 29 mai 2015 Ministère des Affaires sociales, de la Santé

Plus en détail

Quelques constats sur le cancer en Estrie

Quelques constats sur le cancer en Estrie Numéro 15, juillet 2014 Quelques constats sur le cancer en Estrie LE CANCER : TOUJOURS LA PRINCIPALE CAUSE DE DÉCÈS Le cancer est la principale cause de décès en Estrie, tant chez les hommes (34,6 %) que

Plus en détail

Le tabagisme chez les jeunes de 15-30 ans

Le tabagisme chez les jeunes de 15-30 ans 68 Le tabagisme chez les jeunes de 15-30 ans La prévention du tabagisme des jeunes apparaît déterminante car la précocité de l expérimentation est identifiée comme un facteur de risque important pour l

Plus en détail

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 VI e Congrès International d'épidémiologie - ADELF - EPITER 10 au 12 septembre 2014 - Nice,

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE EXTRAIT DU RAPPORT Provence-Alpes-Côte d'azur Guadeloupe Martinique Guyane Réunion Nouvelle-Calédonie Polynésie Française «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS»

Plus en détail

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé?

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Téléphone, Internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention santé? Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Jean-Baptiste Richard Chargé d études et de recherche

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales et de la Santé Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac Vendredi 31 mai 2013 Mesdames et messieurs les parlementaires,

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE

ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, H-G ILLES, S MAQUINGHEN, Pr Y GLANDDIER ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE Novembre 2011 Observatoire régional de

Plus en détail

Etude sur la santé mentale des étudiants

Etude sur la santé mentale des étudiants Observatoire Expertise et Prévention pour la Santé des Etudiants Etude sur la santé mentale des étudiants Premiers résultats Novembre 2007 Objectifs et méthode A la demande de La Mutuelle des Etudiants,

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé?

Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Comment prendre en compte les inégalités sociales de santé? Thierry Lang Thierry Lang Inserm UPS UMR 1027 La consommation de tabac est un déterminant majeur de la mortalité en France 60,000 décès par an

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. Tabac-info-service.fr SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. TABAC-INFO-SERVICE.FR http://www.tabac-info-service.fr/ Site du Ministère de la Santé et de l Inpes (Institut national de prévention et d

Plus en détail

Importance du repérage et de la prise en charge

Importance du repérage et de la prise en charge Poly addiction et poly consommation dans le sevrage tabagique Importance du repérage et de la prise en charge Christiane VALLES Infirmière tabacologue, addictologue Centre Hospitalier de Cahors. Introduction

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

Surveillance de l usage du tabac au Québec

Surveillance de l usage du tabac au Québec Monitorage du plan québécois de lutte contre le tabagisme Surveillance de l usage du tabac au Québec INSTITUT NATIONAL D SANTÉ PUBLIQU DU QUÉBC AUTURS Bernard-Simon Leclerc, Ph. D. Direction du développement

Plus en détail

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine

Plus en détail

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU Josée Payette Élizabeth Cadieux Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique et d évaluation Octobre 2011

Plus en détail

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement Observatoire national de la vie étudiante Infos N 10 Février 2005 LE TRANSPORT DES ETUDIANTS: moyens, durées et coûts Ronan VOURC H, Ingénieur d études à l OVE Ce numéro d OVE Infos, le premier à rendre

Plus en détail

Bien-être et information sur la santé

Bien-être et information sur la santé ( Bien-être et santé sont indissociablement liés. Des enquêtes qualitatives menées auprès des jeunes rapportent le stress et la fatigue parmi les principaux problèmes de santé. L ennui est aussi souvent

Plus en détail

Partie III : Les déterminants de la santé

Partie III : Les déterminants de la santé Partie III : Les déterminants de la santé La santé de la population bruxelloise dépend de nombreux facteurs qui interviennent à des niveaux différents. Au niveau individuel, outre les facteurs génétiques,

Plus en détail

Activité 3 Et demain?

Activité 3 Et demain? annexe 1 : Interprétation des résultats La concentration du gaz CO est mesurée : en ppm (parties par million) De 0 à 5 ppm De 6 à 9 ppm De 10 à 18 ppm De 19 à 34 ppm Non Fumeur Soit entrée récente dans

Plus en détail

PORTRAIT DES RÉALITÉS VÉCUES PAR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L ENQUÊTE ET FAITS SAILLANTS

PORTRAIT DES RÉALITÉS VÉCUES PAR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L ENQUÊTE ET FAITS SAILLANTS PORTRAIT DES RÉALITÉS VÉCUES PAR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L ENQUÊTE ET FAITS SAILLANTS Savoir réussir Présentation La Fédération des établissements d'enseignement privés (FEEP)

Plus en détail

La liberté au cœur de la campagne de lutte contre le tabagisme des jeunes

La liberté au cœur de la campagne de lutte contre le tabagisme des jeunes La liberté au cœur de la campagne de lutte contre le tabagisme des jeunes Dossier de presse Octobre 2013 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Les aides aux devoirs en dehors de la classe

Les aides aux devoirs en dehors de la classe note d informationfévrier 6.4 www.education.gouv.fr/stateval Les élèves peuvent bénéficier d s aux devoirs scolaires de la part de leurs parents, de frères et sœurs, d amis, de proches ou bien suivre des

Plus en détail

Santé des 15-30 ans : Comment se portent et se comportent les jeunes?

Santé des 15-30 ans : Comment se portent et se comportent les jeunes? Santé des 15-30 ans : Comment se portent et se comportent les jeunes? Baromètre santé jeunes 2010 Dossier de presse Juin 2013 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

TABAC ET CANCER J.Otto

TABAC ET CANCER J.Otto TABAC ET CANCER J.Otto INTRODUCTION Le tabac est connu depuis la découverte du nouveau monde. Cependant, ses effets pathogènes notamment respiratoires ne sont guère appréhendés que depuis la fin de la

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. 31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

TARIFICATION PRIVILÉGIÉE

TARIFICATION PRIVILÉGIÉE TARIFICATION PRIVILÉGIÉE Pour Solution 10 et Solution 20 Guide des critères 2015 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Table des matières À propos du présent guide...1 Taux privilégiés...1 Disponibilité...1 Catégories

Plus en détail

Janvier 2009. CONSEIL REGIONAL Hôtel de Région 201 avenue de la Pompignane 34064 Montpellier cedex 2 Tél 04 67 22 80 00

Janvier 2009. CONSEIL REGIONAL Hôtel de Région 201 avenue de la Pompignane 34064 Montpellier cedex 2 Tél 04 67 22 80 00 UN DIAGNOSTIC RÉGIONAL SUR LA SANTÉ DES JEUNES ÂGÉS DE 16 À 25 ANS COMPARAISON PAR GENRE, PUBLIC, ET NIVEAU DE QUALIFICATION Janvier 2009 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Parc

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee H. Prouvost, G. Poirier, M. Sampil Extraction réalisée pour Le Conseil Régional Nord Pas-de-Calais Première extraction de l'enquête décennale de

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Tabagisme et pratique sportive

Tabagisme et pratique sportive Tabagisme et pratique sportive Colloque sport/prévention/santé 2014 20 novembre 2014 Dr Fabien PEYROU, Médecin Addictologue, Médecin du Sport Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Aquitaine AMPD CHU

Plus en détail

Alcool, tabac et cannabis durant. Résultats du volet drogues, en France, de l enquête Health Behaviour in School- Aged Children (HBSC) 2010

Alcool, tabac et cannabis durant. Résultats du volet drogues, en France, de l enquête Health Behaviour in School- Aged Children (HBSC) 2010 Le point sur la recherche en cours < TENDA NCES> www.ofdt.fr n 80 Avril 2012 Stanislas Spilka Olivier Le Nézet François Beck Virginie Ehlinger Emmanuelle Godeau Alcool, tabac et cannabis durant les «années

Plus en détail

Jeunes et jeux de hasard

Jeunes et jeux de hasard Jeunes et jeux de hasard Jeunes et jeux de hasard Avril 2011 Agenda Objectifs Méthodologie Participation à des jeux de hasard Les différents jeux de hasard (participation, types de jeux, profil des joueurs)

Plus en détail

Point presse du 4 février 2015. Les Français et la cigarette électronique

Point presse du 4 février 2015. Les Français et la cigarette électronique Point presse du 4 février 2015 Les Français et la cigarette électronique Fontem Ventures - Qui sommes nous? Basé à Amsterdam, Filiale indépendante d Imperial Tobacco Group dédiée aux produits sans tabac

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SANTÉ

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SANTÉ INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SANTÉ Enquête québécoise sur le tabac, l alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques

Plus en détail

la cigarette électronique, une solution radicale contre le tabac?

la cigarette électronique, une solution radicale contre le tabac? La cigarette électronique : faut-il l interdire? la cigarette électronique, une solution radicale contre le tabac? Bertrand Dautzenberg, Pneumologue Université Pierre et Marie Curie (UPMC) GH Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Résultats de l enquête ETINCEL-OFDT sur la cigarette électronique

Résultats de l enquête ETINCEL-OFDT sur la cigarette électronique Résultats de l enquête ETINCEL-OFDT sur la cigarette électronique Prévalence, comportements d achat et d usage, motivations des utilisateurs de la cigarette électronique OFDT Note n 2014-01: résultats

Plus en détail

INFO SANTÉ BASSE-NORMANDIE

INFO SANTÉ BASSE-NORMANDIE INFO SANTÉ BASSE-NORMANDIE Avril 201 Enquête santé des Bas-Normands : les jeunes âgés de 18-30 ans Contexte L un des objectifs phares de la mise en place des Agences régionales de santé (ARS) en 2010 était

Plus en détail

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 Pour cette matinée, nous débutons avec la distribution d un document sur le système de santé français, sur les actions du Conseil Général en faveur de la santé.

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

3 ème Enquête Nationale sur la Santé des Etudiants - Principaux enseignements

3 ème Enquête Nationale sur la Santé des Etudiants - Principaux enseignements 3 ème Enquête Nationale sur la Santé des Etudiants - Principaux enseignements OBSERVATOIRE Expertise et Prévention pour la Santé des Étudiants www.lmde.com 3 ème Enquete /\ Nationale sur la Santé des Etudiants

Plus en détail

Tableau de bord de la santé

Tableau de bord de la santé Santé en Hainaut Numéro 8 2013 Une information sanitaire Des programmes Des outils Des partenaires Observatoire de la Santé du Hainaut Institut provincial de promotion de la santé Domaine provincial du

Plus en détail

< TENDA NCES> Les niveaux d usage des drogues en France en 2010. n 76. www.ofdt.fr

< TENDA NCES> Les niveaux d usage des drogues en France en 2010. n 76. www.ofdt.fr Le point sur la recherche en cours Les niveaux d usage des drogues en France en 2010 < TENDA NCES> www.ofdt.fr n 76 Juin 2011 Exploitation des données du Baromètre santé 2010 relatives aux pratiques d

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES?

LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES? LS IGATTS LÉGÈS SONT-LLS MOINS NOIVS? Journaliste : M. D. Duterte VM productions, 1999 Durée : 01 min 9 s Ainsi donc, les fumeurs qui se donnaient bonne conscience en fumant des cigarettes légères ont

Plus en détail

cab-ass-presse@sante.gouv.fr

cab-ass-presse@sante.gouv.fr D O S S I E R D E P R E S S E 25 S E P T E M B R E 2 0 1 4 PROGRAMME NATIONAL DE RÉDUCTION DU TABAGISME Contact presse : cab-ass-presse@sante.gouv.fr ou 01 40 56 60 65 SOMMAIRE Éditorial 3 Introduction

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique des salariés au travail. Septembre 2008 vague 2

Baromètre : Le bien être psychologique des salariés au travail. Septembre 2008 vague 2 Baromètre : Le bien être psychologique des au travail Septembre 2008 vague 2 Introduction 1 Le rappel du contexte Afin de favoriser, développer et promouvoir l amélioration du bien-être des personnes au

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

par Gaëtane Dubé, Amélie Lavoie et Patrick Laprise 1, Institut de la statistique du Québec

par Gaëtane Dubé, Amélie Lavoie et Patrick Laprise 1, Institut de la statistique du Québec SANTÉ ET BIEN-ÊTRE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Zoom santé Mai 212 Numéro 38 Enquête sur les habitudes tabagiques des Québécois : une étude portant sur des comportements méconnus face à un phénomène

Plus en détail

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004 OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL BRUXELLES OBSERVATORIUM VOOR GEZONDHEID EN WELZIJN BRUSSEL Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 23-24 2 8 Commission communautaire commune 2 COLOPHON

Plus en détail

ENQUETE : Le tabac et la pauvreté au Mali RAPPORT PROVISOIRE. Septembre 2010

ENQUETE : Le tabac et la pauvreté au Mali RAPPORT PROVISOIRE. Septembre 2010 1 ENQUETE : Le tabac et la pauvreté au Mali RAPPORT PROVISOIRE Septembre 2010 2 RESUME Selon les résultats des enquêtes antérieurement effectuées et l enquête complémentaire réalisée par ALUTAS Mali en

Plus en détail

Impact de l augmentation des prix. sur la consommation de tabac. Catherine Hill. Institut Gustave Roussy

Impact de l augmentation des prix. sur la consommation de tabac. Catherine Hill. Institut Gustave Roussy Impact de l augmentation des prix sur la consommation de tabac Catherine Hill Institut Gustave Roussy Septembre 2013 1 Ce travail a bénéficié des relectures de Christian Ben Lakhdar (Université catholique

Plus en détail