"Arts & Sciences 2015"

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""Arts & Sciences 2015""

Transcription

1 "Arts & Sciences 2015" Collège Jean AMANS de PONT de SALARS En quelques mots Cette expérimentation Arts et sciences tend à majorer l'appétence des élèves pour des savoirs initialement scolaires en Arts et en Sciences. Elle s'appuie sur la méthode d'investigation, permettant aux différents groupes de s'approprier une problématique et ainsi de choisir leur propre champs de découverte et d'étude. L'articulation repose sur deux principes fondamentaux: Une mutualisation des heures d'enseignement en Arts plastiques, SVT, éducation musicale et sciences physiques ( avec l'appui du CDI, sur les phases d'exploration et de recherches documentaires), ceci permettant une réelle immersion dans l'univers exploré. La production finale d'un court métrage de type documentaire scientifique témoignant de la démarche/ problématique/ hypothèses/ pistes d'exploration et conclusion. Contact Nom : TENES Julien Fonction : Certifié Arts plastiques Tél : Mél : Site en ligne (obligatoire) : Action Constat à l origine de l action Baisse de l'appétence des élèves de troisième pour des savoirs fondamentaux. Augmentation du nombre de travaux non rendus. Incapacité à comprendre et produire une problématique. Difficultés à s'approprier des apprentissages. Un nombre quasi inexistant de poursuite d'étude dans des secteurs scientifiques et ou artistiques visant des domaines de l'excellence. Objectifs poursuivis Mise en place de la méthode d'investigation sur un axe transversal "Arts et sciences". Mutualisation des horaires disciplinaires en vue de produire des temps pédagogiques plus efficients. 1/5

2 Pratiquer et comprendre la démarche d investigation. Présenter ce travail à l oral. Réaliser un court métrage( documentaire scientifique) témoin de cette démarche. Tenir un carnet de bord. Planifier et organiser son travail sur une échéance à long terme, organiser une dynamique de travail en groupe. Nombre d élèves et niveau(x) concernés 75 divisés en 19 groupes de 3, 4 ou 5 élèves. Description et modalités de mise en œuvre Cinq enseignants en co-animation, le lundi après midi sur un créneau de quatre séances. Les séquences de travail ont des modalités différentes: cours magistraux/ ateliers/ interventions de partenaires/ monstration de rushes / prises de vue, de son et interview... Moyens mobilisés DGH Partenariat et contenu du partenariat Celui ci s'ancre dans la préparation de l'épreuve orale d'histoire des Arts du brevet des collèges. 6 domaines. Airbus - CNES - Entreprise Vermorel- S ROUBE et son cabinet de graphiste( sémiologie des couleurs)- P GAUBERT studio de court métrage. Service de neuroscience Rodez, météo France, Musée SOULAGES, Ingénieur de chez BAYER France et Allemangne. ERDF, Musée SOULAGES...etc Ces partenaires sont en corrélation avec les liens avec la recherche. Liens éventuels avec la Recherche (contacts, travaux engagés ou références bibliographiques en appui de votre action) Airbus - CNES - Entreprise Vermorel- S ROUBE et son cabinet de graphiste( sémiologie des couleurs)- P GAUBERT studio de court métrage. Service de neuroscience Rodez, météo France, Musée SOULAGES, Ingénieur de chez BAYER France et Allemangne. ERDF, Musée SOULAGES...etc Evaluation Modalités du suivi et de l évaluation de l action (auto-évaluation, évaluation interne, externe) 1. Bilan intermédiaire sur les formulaires ENT. 2. Evaluation diagnostique des problématiques. 3. Auto évaluation annuelle axée sur les bilans sommatifs critériés. 2/5

3 4. Evaluation externe portée par les Inspecteurs Pédagogiques des disciplines concernées: Arts plastiques/ Sciences physiques/ SVT et Déléguée académique à l'éducation artistique et à l action culturelle. Voici l'évaluation de l' année 2014 Expérimentation ARTS & SCIENCES Paroles d élèves de troisième trois classes effectif : 75 ITEMS d évaluation 1/ Points positifs de l expérimentation. 2/ Points négatifs de l expérimentation. 3/ Ce qui doit être amélioré. Première phase Octobre- Janvier. C est nous qui choisissons notre thème de travail. Les professeurs sont disponibles. On a appris à travailler en étapes. Les professeurs nous aident plus individuellement. La même idée donne des résultats différents. La liberté de choisir notre sujet. Être autonomes. J ai appris des choses sur des domaines inconnus. L oral nous a entraîné pour l histoire des arts. Pouvoir travailler en groupe. La problématique est complexe à trouver. Manque de temps. Difficultés de se voir hors du collège. Pas assez guidé. Les emplois du temps qui changent souvent. Matériel peu disponible. Les thèmes sont trop vastes. Trop de travail (Temps passé à la maison). Divergences entre les enseignants. L oral n est pas assez guidé. (méthode à préciser). Consignes pas assez claires. Groupe d élèves trop restreints. Quantité insuffisante de matériel : Arts et Sciences. L éloignement des salles de travail. Les heures d expérimentation limitent les heures d HDA. Plus déterminer le travail à faire d une semaine sur l autre. Nous fixer des livres ou des sites Internet à consulter dès le début. Nous préparer plus pour l oral. Avoir plus de temps. Proposer plus de choix de thème afin de nous guider. Deuxième phase Février-Mai. Les œuvres nous guident plus. On était plus autonomes, on savait quoi faire. Nous étions plus nombreux dans les groupes. Plus de matériel disponible. On a vu plus de professionnels. Nous savions directement sur quoi travailler. Avoir fait venir des professionnels. Les professeurs étaient plus précis et présents avec nous. Avec les œuvres c était plus simple. Groupes de 4 et non de 2. Plus guidés, plus compréhensible. Le dispositif est plus organisé. Le fait qu il n y ai plus d oral, nous a laissé plus de temps pour le montage. L expression par la vidéo est plus facile. Quatre heures c est long. Plutôt disperser les heures dans la semaine. Trouver le lien entre Arts et Sciences est compliqué. Ne pas travailler les deux sciences. Moins de temps pour faire le court métrage, voyage à Londres et brevet blanc. Certaines thématiques étaient plus dures que d autres. Trop de travail (Temps passé à la maison). Divergences entre les enseignants. A 4 élèves dans un groupe : l organisation est plus complexe. Vocabulaire et lexique complexes. Pouvoir se voir à quatre hors du collège. Pouvoir se voir dans la semaine avec les professeurs. Collecter des informations justes et utiles. Montage du film. Faire un bilan intermédiaire sur le court métrage et sur les informations recueillies. Prendre le palier sciences pour 3/5

4 Tirage au sort des groupes et non par copinage. Moins d heures successives le même jour. travailler avec la salle informatique. 4/ Les difficultés principales rencontrées. 5/ Avis personnel sur ce module comparativement aux enseignements séparés. Arts Sc-Physique SVT Musicale Prises de vue en vidéo. Les logiciels ne sont pas assez Trouver une expérience à expliqués. réaliser. Que tout le groupe se voit en dehors Se mettre d accord dans le des cours. groupe. Perte de temps pour compléter les Avoir un livre entre arts et fiches de méthodologie. sciences. Réaliser une expérience. Trouver la problématique. Trop peu de temps pour faire la vidéo. J ai beaucoup appris en Arts mais moins en sciences. On s implique plus dans le travail car on est en groupe. Le programme semble moins compliqué. Les débats du début d heure sont enrichissants, on peut partager nos points de vue. Plus intéressant car en lien avec notre vie au quotidien. Permet de me poser des questions que je ne me serais jamais posé. L ambiance de travail est meilleure. Une discipline sera toujours mise en avant par rapport aux autres. Arts et Sciences est plus porteur en HDA. En sciences on se voit une fois tous les 15 jours, alors qu en Arts et Sciences on se voit hebdomadairement. Les moyennes sont plus élevées en Arts et Sciences. Arts et Sciences c est mieux car si je ne comprends pas en sciences je peux comprendre en Arts et l inverse. Expérience enrichissante, on se cultive. Trois ressources ou points d appui qui vous ont permis de progresser Les échanges avec les Inspecteurs Pédagogiques des disciplines concernées: Arts plastiques/ Sciences physiques/ SVT et Déléguée académique à l'éducation artistique et à l action culturelle. Le catalogue en ligne du CDI de l'établissement. Les rencontres avec les partenaires et les formations PAF. Le réseaux des connaissances personnelles. L'ENT comme plate forme d'échange. Trois difficultés éventuelles rencontrées Accès à des ressources scientifiques accessibles ( dans le contenu) pour des élèves de troisième, sans qu'ils ne soient trop simplistes non plus. Effectif total important, difficultés pour les verbalisations collectives et les monstrations bilans. Temps de concertation entre les acteurs enseignants. + la difficultés pour les élèves de différencier questionnement et problématique. Effets constatés sur les acquis des élèves Plus grande autonomie. Appropriation plus directe des savoirs. Savoir communiquer et argumenter à l'oral. 4/5

5 Conception et formulation de problématiques. Approches transversales de celles ci. Gestion d'un projet s'inscrivant dans une échelle temporelle inhabituelle. Programmation des étapes d'un projet de court métrage. Collaboration au sein d'un groupe de travail. Hiérarchisation et choix de l'information. Appropriation de la recherche documentaire. Possibilités d'échanges avec des professionnels extérieurs afin de résoudre des pans de questionnement: interview, mail, lettre, captation sonore... Rédiger des lettres de demande d'information explicites. sur les pratiques des enseignants 1. Mise en place des stratégies de la méthode d'investigation. 2. Détachement progressif de l'évaluation sommative pour une évaluation par pallier de compétencs. 3. Acceptation d'une pratique de pédagogie d'action basée sur un projet et non d'une pratique de pédagogie de projet modélisant une finalité. 4. Approche transversale des problématiques des programmes respectifs. sur le leadership et les relations professionnelles Co-construction des séances et plus de décisions collectives sur l école / l établissement Difficultés à respecter le cadre élémentaire des règles de l'établissement: circulation entre les pôles Arts & sciences et la recherche documentaire. Des contenus d'enseignement plus aboutis disciplinairement compte tenu de la précision des problématiques. Une attractivité des disciplines par les outils, le temps et les modalités de travail. plus généralement, sur l environnement Relation avec les milieux scientifiques et artistiques locaux Une réussite à communiquer à l extérieur, ce serait : Création d'une émulation positive pluri-annuelle entre les élèves et les cohortes. 5/5

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L organisation du temps scolaire Bureau de la formation continue des enseignants

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

ECRITECH 3 NICE / AVRIL 2012 ARTS PLASTIQUES & HISTOIRE DES ARTS TABLETTES NUMÉRIQUES & PÉDAGOGIE(S)

ECRITECH 3 NICE / AVRIL 2012 ARTS PLASTIQUES & HISTOIRE DES ARTS TABLETTES NUMÉRIQUES & PÉDAGOGIE(S) ECRITECH 3 NICE / AVRIL 2012 ARTS PLASTIQUES & HISTOIRE DES ARTS TABLETTES NUMÉRIQUES & PÉDAGOGIE(S) Mme Josyane ROUCH IA-IPR Arts Plastiques Chargée du suivi de l'histoire des Arts Académie de NICE M.

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS Durée : 18 semaines A partir du 14 septembre 2015 2 heures hebdomadaires En classe, laboratoires, salle informatique et CDI Travail de recherche

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

"Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe.

Le chemin est long du projet à la chose. Molière, Tartuffe. "Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe. Stage PAF STL SPCL - Le Projet 05/04/12 1 La place du projet dans les programmes de STL SPCL Alors, qu est-ce qui s est passé? Elle se serait

Plus en détail

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Ce module est destiné aux étudiants de DCG 2 et de DCG 3 Il est construit en co-animation par un enseignant disciplinaire et un

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Programme de la formation du CAPJC Media Innovateurs

Programme de la formation du CAPJC Media Innovateurs Programme de la formation du CAPJC Media Innovateurs «Média Innovateurs" est une formation à temps partiel qui dure 6 mois en travaillant en tant que professionnel de média moderne capable d explorer de

Plus en détail

Découvrir des métiers en lien avec les enseignements d'exploration

Découvrir des métiers en lien avec les enseignements d'exploration Découvrir des métiers en lien avec les enseignements d'exploration FICHE ANIMATEUR-ANIMATRICE Niveaux de classe 3e Objectif Amener les élèves à : - découvrir les enseignements d'exploration - faire les

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date Nantes, date L Inspecteur, Inspecteur d académie Inspecteur pédagogique régional Éducation physique et sportive A Le chef d établissement, Etablissement, Objet : Visite d inspection Comme convenu par téléphone,

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice Les étapes d une séance de cours Introduire le sujet Dégager la problématique Traiter

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

Exemple de fiche repère tirée des ateliers de production du séminaire 1

Exemple de fiche repère tirée des ateliers de production du séminaire 1 PROBLEMATISATION DU SUJET 1) Actions à entreprendre/démarches 2 stratégies possibles : - Lister des sujets possibles. - Ouvrir à d autres sujets par une recherche des mots-clés. Y-a-t-il un préalable dans

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL Taux de participation : Les réponses ont été très majoritairement issues d un travail d équipes et

Plus en détail

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de

Plus en détail

«Co-enseigner pour faire progresser

«Co-enseigner pour faire progresser «Co-enseigner pour faire progresser tous les élèves» Formation Maîtres supplémentaires Circonscriptions de Décines, Meyzieu, Vaulx en Velin B. Parrini, A. Sanial-Lanternier, F. Delay-Goyet 28 novembre

Plus en détail

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition.

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. Animation pédagogique 13 mars 2013. Morlaix. A. Cuvier: maître-formateur Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. PLAN D ANIMATION. Le temps institutionnel: les programmes,

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

L accompagnement personnalisé en seconde

L accompagnement personnalisé en seconde L accompagnement personnalisé en seconde Principes pour construire une organisation 2 heures d accompagnement par élève 2 x 3 classes en barrette Disciplines équilibrées sur les 2 barrettes Un module d

Plus en détail

Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant. Colloque SFIB/CTIE 2008

Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant. Colloque SFIB/CTIE 2008 Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant Colloque SFIB/CTIE 2008 Jean Zahnd / P.-O. Vallat Points traités Modalités de l expérimentation 1 Aspects techniques et

Plus en détail

La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation

La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation + La Pédagogie de Projets en FLE De l idée à la réalisation Jean-Michel DUCROT http://insuf-fle.hautetfort.com/ + Le CECRL et la pédagogie de projet n Le CECRL met en avant l approche actionnelle où la

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

T.P.E. Travaux Personnels Encadrés

T.P.E. Travaux Personnels Encadrés T.P.E Travaux Personnels Encadrés T.P.E / MODALITES - Epreuve Anticipée du Baccalauréat - Epreuve affectée d un coefficient 2 portant sur les seuls points au dessus de la moyenne. - 2 heures hebdomadaires

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Mercredi 16 septembre 2015 SEGPA du Collège Clemenceau actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Réunion de rentrée des DACS Intervention de Mme MEILLER Inspecteur référente académique SEGPA

Plus en détail

Espace numérique de travail, professeur documentaliste et politique documentaire : expérimentations au lycée d'arsonval

Espace numérique de travail, professeur documentaliste et politique documentaire : expérimentations au lycée d'arsonval Espace numérique de travail, professeur documentaliste et politique documentaire : expérimentations au lycée d'arsonval La cité scolaire d'arsonval (Brive) Les ressources documentaires sur l'ent Exemple

Plus en détail

FICHE D'ORGANISATION D'UNE SEANCE DE RETOUR DE PFMP

FICHE D'ORGANISATION D'UNE SEANCE DE RETOUR DE PFMP FICHE D'ORGANISATION D'UNE SEANCE DE RETOUR DE PFMP Durée 180 minutes Objectifs - Avoir une connaissance de l'entreprise et de son environnement - Mutualiser les activités et réinvestir son vécu par les

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE

Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE Scénario n 4 : RÉALISER UNE INFOGRAPHIE SUR LES MÉTIERS DE L IMAGE SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale Académie de Toulouse Inspection pédagogique régionale de mathématiques Journées pédagogiques lycée de mars/avril 2013 «Mise en œuvre

Plus en détail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail

Le blog pédagogique. Domaine 1 S'approprier un environnement informatique de travail Le blog pédagogique Un professeur de français, seul ou dans une logique interdisciplinaire, peut se lancer, même s'il est peu expérimenté en matière de TICE dans la création d'un blog avec sa classe. Sont

Plus en détail

Fiche informative sur l action 2014-2015 pasi@ac-nancy-metz.fr

Fiche informative sur l action 2014-2015 pasi@ac-nancy-metz.fr Fiche informative sur l action 2014-2015 pasi@ac-nancy-metz.fr Titre de l action : VERS UNE AMBITION COLLECTIVE Nom, adresse postale, mél et numéro de téléphone de l école ou de l établissement (préciser

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE B2I et Déficience Visuelle DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mise à jour Novembre

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Le trésor du pirate (4 e )

Le trésor du pirate (4 e ) Le trésor du pirate (4 e ) Cyril MICHAU Collège R. Descartes, 93 Le-Blanc-Mesnil. Niveau Concerné Quatrième. Modalité Il est possible de réaliser ce travail en salle informatique par binôme, ou bien en

Plus en détail

MOODLE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE DES LANGUES

MOODLE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE DES LANGUES MOODLE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE DES LANGUES RÉLEXIONS ET ANALYSE À PARTIR DE L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS AIS POUR HISPANOPHONES http://www.estudiodefrances.com http://www.moddoulearning.com http://www.moddoulearning.com/cursos

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire

Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Mise en place des AI en Classe de première ST2S FAQ complémentaire Textes de référence concernant les AI : Présentation des Activités Interdisciplinaires (Arrêté du 28 décembre 2011, en lien avec les programmes

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal

Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal Découverte professionnelle européenne à travers des stages en entreprise au Portugal Académie : Poitiers Nom et adresse complète de l'école ou l'établissement :Clg Georges Clémenceau, rue des voûtes 79140

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique.

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique. Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche rédigée le 16 juin 2013 Créer des livres numériques avec des tablettes

Plus en détail

Développement et consolidation des compétences en lecture et en écriture

Développement et consolidation des compétences en lecture et en écriture Développement et consolidation des compétences en lecture et en écriture Renseignements utiles Académie : Poitiers Nom et adresse complète de l'école ou l'établissement : Collège Bernard Roussillon 17,

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

LECTURE, RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET INDEXATION

LECTURE, RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET INDEXATION LECTURE, RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET INDEXATION Séquence Lettres / Documentation / TICE Classe de 6è et club journal Collège Gabrielle Colette Puget sur Argens Académie de Nice Roxane Obadia CONSTAT INITIAL

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION

BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION : ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/ Abrégé du rapport Evaluation des activités et de la qualité des prestations EHPAD Louise de la Vallière 7 rue de la Citadelle 37330 Château la Vallière 1/9 SOMMAIRE Abrégé du Rapport d évaluation... 3

Plus en détail

FOLIOS : une application au service des parcours éducatifs

FOLIOS : une application au service des parcours éducatifs FOLIOS : une application au service des parcours éducatifs L application FOLIOS Septembre 2014 Un environnement numérique de travail national Une application au service des parcours éducatifs : parcours

Plus en détail

RESSOURCER SES PRATIQUES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE EVALUATION DU SEMINAIRE RESULTATS

RESSOURCER SES PRATIQUES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE EVALUATION DU SEMINAIRE RESULTATS POLE DE COMPETENCES EN EDUCATION ET PROMO TION DE LA SANTE REGION BRETAGNE AIDES Délégation Grand-Ouest A NP A A Bretagne - Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie CIRDD Bretagne

Plus en détail

Collège Willy Mabrut, 10, route de Clermont-Ferrand 63760 - BOURG LASTIC Tél : 04 73 21 82 31 Fax : 04 73 21 87 60 ce.0630011v@ac-clermont.

Collège Willy Mabrut, 10, route de Clermont-Ferrand 63760 - BOURG LASTIC Tél : 04 73 21 82 31 Fax : 04 73 21 87 60 ce.0630011v@ac-clermont. Établissement : Collège Willy Mabrut, 10, route de Clermont-Ferrand 63760 - BOURG LASTIC Tél : 04 73 21 82 31 Fax : 04 73 21 87 60 ce.0630011v@ac-clermont.fr Titre du projet : création d une entreprise

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

Les offres de formation proposées aux PLP anglaislettres

Les offres de formation proposées aux PLP anglaislettres Les offres de formation proposées aux PLP anglaislettres en 2014/2015 Vous trouverez ci-joint les formations inscrites au PAF pour l année scolaire 2014/2015. La première liste correspond aux dispositifs

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan

ATELIERS pédagogiques du mercredi après-midi CDDP-Canopé PREC. A l attention des enseignants de catalan A l attention des enseignants de catalan Intervention de David Casals-Roma, metteur en scène et directeur de cinéma. Date : Mercredi 7 janvier 2015, de 14h à 17h au CDDP-Canopé Objectifs : Cinéma en classe!

Plus en détail

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS Depuis quelques mois, on peut voir apparaître dans divers périodiques ou sur différents sites des nuages de mots clés (voir site du GRISMS) permettant d être dirigé

Plus en détail