CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL"

Transcription

1 CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL

2 A l issue des travaux de la Conférence nationale des services publics en milieu rural, l Etat, les collectivités territoriales, et les opérateurs de service public, conscients des enjeux de la présence des services publics en milieu rural en terme de cohésion sociale et territoriale, affirment la nécessité de promouvoir une politique nouvelle de maintien, d amélioration et de développement de l accessibilité et de la qualité des services publics. Le rôle de l État est double : en tant que gestionnaire de ses propres services publics mais également en tant que garant de la cohésion nationale. A ce titre, sa mission d organisation et de régulation d ensemble, seule capable de garantir l effectivité de cette nouvelle politique, doit être renforcée. Les collectivités territoriales attendent d autant plus de cette démarche qu elles sont, comme la population et l Etat, attachées au service public et qu elles assument aussi depuis longtemps de nombreux services publics et au public. Elles sont déjà engagées, de par leurs compétences propres, dans un processus d adaptation de leurs services aux attentes de la population. Les opérateurs de service public, soucieux d adapter leurs modalités d accueil aux besoins des usagers, s inscrivent également dans cette approche. L Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs de services publics souhaitent dès lors concrétiser dans ce document la démarche à entreprendre pour améliorer les services publics et au public sur tout le territoire. Elle suppose l implication de tous les acteurs et une réelle concertation ainsi que la recherche de nouvelles formes d organisation de l offre des services publics et au public en milieu rural. Ils affirment que l organisation de l offre des services publics et au public doit être conçue à partir des nouveaux besoins des usagers et se fonder sur un diagnostic partagé des demandes et des offres associant étroitement les régions, les départements, les communes et les intercommunalités. La satisfaction des besoins de la population doit aussi être obtenue par une approche globale des coûts générés et la recherche de solutions efficientes concertées. Constatant de surcroît l échec fréquent des approches ponctuelles et sectorielles, l Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs : - s engagent sur une approche plus globale, initiée à l échelon territorial pertinent, et permettant la recherche de solutions adaptées et durables, -en respectant les principes suivants : 2

3 - l égalité entre les territoires et entre les citoyens qui suppose, de la part de l Etat, la mise en œuvre d une péréquation financière en faveur des collectivités situées dans les zones rurales et, en particulier, celles dont l'équilibre budgétaire est le plus fragile, - la qualité, ce qui implique que toute réorganisation se traduise par une amélioration dans la qualité des services rendus aux collectivités ou à la population, - la proximité et l accessibilité aux services publics pour tous, dans les zones rurales. Concrètement, lorsqu il s agit de modifier l offre des services, l Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs s engagent sur le processus suivant : - participer dans chaque département à l élaboration d un diagnostic des besoins et des offres. Etabli sous la responsabilité conjointe de l Etat, du conseil général et de l'association des maires, ce diagnostic partagé associe les élus régionaux, départementaux et communaux ainsi que tous les opérateurs, publics comme privés ; - informer le préfet, le Président du conseil général et celui de l'association départementale des maires, en amont, de toute intention de réorganiser un service public ou au public. Dans le cas de la carte scolaire et à compter de la rentrée 2007, les autorités académiques informeront en outre les exécutifs locaux concernés, deux ans avant les projets d ouvertures ou de fermetures de classes du 1 er degré. A cette fin, les exécutifs locaux fourniront en temps utiles aux autorités académiques les données relatives aux effectifs des écoles. En ce qui concerne les collèges, les autorités académiques transmettront annuellement à l exécutif départemental les éléments permettant la confection de la carte scolaire des collèges publics. Dans le cas particulier des transports ferroviaires intra-régionaux, l information est délivrée au Préfet et au Président du conseil régional, la Région étant autorité organisatrice de transports. - faire précéder toute réorganisation ou création d une véritable concertation, animée par le préfet, avec les élus, les opérateurs de service public et les usagers, à un échelon territorial pertinent, départemental ou infra départemental, notamment les intercommunalités ; - intégrer dans tout projet de réorganisation, d une part des propositions pour améliorer la qualité ou l accessibilité du service, et d autre part des garanties 3

4 ou engagements de résultats fondés sur des indicateurs de suivi et la satisfaction des usagers ; - après examen attentif de l'organisation territoriale des services mise en œuvre par l'etat et les collectivités, rechercher toutes les formules de mutualisation, de regroupement notamment sous la forme de l offre d un bouquet de services et de relais de services publics - ou de dématérialisation des relations avec les gestionnaires de service public ou au public ; - mettre en oeuvre le projet retenu en définissant, sur une durée précise, les engagements de qualité de service de chacun des partenaires, assortis, pour les services mutualisés, d engagements financiers pluriannuels. L'État, les collectivités territoriales et les opérateurs reconnaissent le rôle du représentant de l'état comme garant de ce processus ainsi que, en l absence de dispositions contraires sa mission d'organisation de la concertation, de recueil et de mise à disposition des informations pour l'ensemble des services publics. Le cas échéant, il mettra en oeuvre les procédures d'appel des décisions prévues au II de l'article 29 de la loi n du 4 février 1995 modifié. L Etat, au nom de l intérêt général, de l aménagement du territoire et de la péréquation entre les territoires, accompagne cette politique d amélioration de la qualité et de l accessibilité- par des moyens financiers spécifiques -et des actions propres au développement du haut débit sur tout le territoire. Ceci se traduit par la mise à disposition dès 2006 d une dotation identifiée, lisible, distincte des moyens de fonctionnement normaux des services, destinée à financer les projets retenus. Les collectivités territoriales s engagent à concourir à cette démarche, dans le cadre de leurs compétences. La conférence de la ruralité suivra l application de ces engagements au niveau local. Le Premier Ministre 4

5 L Association des Maires de France La SNCF L Union Nationale pour l Emploi dans l Industrie et le Commerce La Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Travailleurs Salariés L Agence Nationale pour l Emploi L Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie La Mutualité Sociale Agricole La Caisse Nationale des Allocations Familiales La Poste Electricité de France L Office National des Forêts Gaz de France Le Groupe des Autorités Responsable de Transport L Assemblée Permanente des Chambres de Métiers La Caisse Nationale d Assurance Maladie L Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture 5

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg L AMENAGEMENT LOCAL Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg LE ROLE DU CONSEIL COMMUNAL Art. 37 LATeC alinéa 1 Il (le Conseil) communal est l autorité responsable de l aménagement local. Son

Plus en détail

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation Consultation pour une mission d expertise comptable Dossier de consultation Cahier des clauses techniques particulières - CCTP octobre 2010 LD/SO/ND Lozère Développement Consultation Experts Comptable

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Les métiers de l adjoint administratif territorial

Les métiers de l adjoint administratif territorial Les métiers de l adjoint administratif territorial 1. Que fait l adjoint administratif territorial? 2. Où peut-il exercer sa mission? 3. Quels sont les métiers auxquels donne accès le grade d adjoint administratif

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Une compétence de coordination de l information géographique de référence pour les Régions

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

CRÉATION DE LA BANQUE PUBLIQUE D INVESTISSEMENT - (n 298) AMENDEMENT. présenté par. Mme Sophie Rohfritsch ----- ARTICLE 3.

CRÉATION DE LA BANQUE PUBLIQUE D INVESTISSEMENT - (n 298) AMENDEMENT. présenté par. Mme Sophie Rohfritsch ----- ARTICLE 3. ARTICLE 3 I. À l alinéa 3, substituer à la première occurrence du mot : CD 1 «quatre», «deux». II. Au même alinéa, substituer à la seconde occurrence du mot : «quatre», «six». Cette modification est destinée

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles FEDERATION REUNIONNAISE DE TOURISME (FRT) ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles CONTEXTE L évolution des

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

La Conférence régionale de la santé et de l autonomie CRSA

La Conférence régionale de la santé et de l autonomie CRSA La Conférence régionale de la santé et de l autonomie CRSA Rôle Fonctionnement - Installation Présentation : F. BAUDIER - 26/04/10 ARS et CRSA : articulation Rôle et missions de la CRSA (1) - La Conférence

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H Aide aux Personnes Agées, Malades ou Handicapées

Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H Aide aux Personnes Agées, Malades ou Handicapées Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H Aide aux Personnes Agées, Malades ou Handicapées Au service des structures de l action sociale des territoires ruraux 15/04/2014 Le Groupement d Employeurs A.P.A.M.H

Plus en détail

SIGNATURE du. CONTRAT de VILLE. Carmausin-Ségala

SIGNATURE du. CONTRAT de VILLE. Carmausin-Ségala Le 8 juillet 2015 SIGNATURE du CONTRAT de VILLE Carmausin-Ségala Le Contrat de Ville 2015-2020 de la Communauté de Communes Carmausin-Ségala sera signé le vendredi 17 juillet 2015 à 11h Salle de l Orangerie

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

Une charte pour favoriser la formation et l insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel

Une charte pour favoriser la formation et l insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel Une charte pour favoriser la formation et l insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel Signature le mardi 11 février 2014 de la charte pour favoriser la formation et

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

VISITE DE MME LA MINISTRE DE L EGALITE DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

VISITE DE MME LA MINISTRE DE L EGALITE DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT PREFET DU CHER VISITE DE MME LA MINISTRE DE L EGALITE DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT LUNDI 11 FEVRIER 2013 A CHATEAUMEILLANT SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE 1/ RSP DE CHATEAUMEILLANT 2/ SIGNATURE DU CONTRAT

Plus en détail

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT LOCAL ADL- Rabat CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL Octobre 2006 ADL, B.P. 6447, Rabat-Madinat Al Irfane 10.100, Al Massira III, Avenue Al Majd, Imb 14, Apt

Plus en détail

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants INTRODUCTION Cette charte s inscrit dans le cadre du Schéma Départemental d Accueil du Jeune Enfant de la Corrèze, qui réunit le Conseil général,

Plus en détail

Guide pratique du Maire en Vaucluse

Guide pratique du Maire en Vaucluse Guide pratique du Maire en Vaucluse Avril 2014 Avignon, le 30 avril 2014 Au lendemain des élections municipales, j ai souhaité remettre à tous les maires, et particulièrement aux nouveaux élus, ce guide

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

Document d application du contrat de présence postale territoriale 2014/2016

Document d application du contrat de présence postale territoriale 2014/2016 Document d application du contrat de présence postale territoriale 2014/2016 Modalités de mise en œuvre des parts négociés avec la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale Janvier 2014

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE Assistance et conseil technique et administratif aux collectivités en urbanisme réglementaire Toute collectivité maître d ouvrage de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation N 2015-019 OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation Par délibération du 20 janvier 2015, il a été décidé de lancer une consultation d entreprises pour la modernisation

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

Partenaires de l Assurance Maladie

Partenaires de l Assurance Maladie Partenaires de l Assurance Maladie 1 - Convention de partenariat entre le Centre Communal d Action Sociale de Saint Etienne du Rouvray & La Caisse Primaire d Assurance Maladie Rouen-Elbeuf-Dieppe Seine-Maritime

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé

Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé Alain JOURDREN (Ville de Rennes) Anne VIDY (ARS Bretagne) Le PRSE, un outil politique local au service du bien-bouger

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Annexe n 3 - Cadre logique 2009-2012

Annexe n 3 - Cadre logique 2009-2012 1. Objectifs globaux 1. Contribuer à l atteinte des Objectifs du Millénaire (ODM) par la réalisation d actions de proximité (éducation, santé, eau potable, etc.) ; 2. Promouvoir la bonne gouvernance en

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

DREAL Présentation de la démarche

DREAL Présentation de la démarche DREAL Présentation de la démarche La réforme des services territoriaux La réforme des services territoriaux Principes retenus lors du CMPP du 12 décembre 2008 : la circonscription régionale > niveau de

Plus en détail

Mesures contre la pauvreté et les exclusions en matière bancaire

Mesures contre la pauvreté et les exclusions en matière bancaire Mesures contre la pauvreté et les exclusions en matière bancaire Eléments de calendrier 1. Conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale des 10 et 11 décembre 2012 Rapport de M. François

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE

LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE DOSSIER DE PRESSE LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE PRESENTATION DE LA BORNE CYBERCANTAL TERRITOIRES Jeudi 8 décembre 2005 à 16 heures 1 Le haut débit dans le Cantal Le Conseil Général du Cantal et

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

Réunion du Conseil national des services publics du 9 juillet 2015 Présentation des propositions issues de la concertation

Réunion du Conseil national des services publics du 9 juillet 2015 Présentation des propositions issues de la concertation PR EM I ER M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Réunion du Conseil national des services publics du 9 juillet 2015 Présentation des propositions issues

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien.

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien. Mesdames et Messieurs, Le P total) afin de relever le défi de la compétitivité et de faire émerger un nouveau modèle de croissance, en finançant des projets innovants et exemplaires, rigoureusement sélectionnés.

Plus en détail

SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX

SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX DE SANTE EN CREUSE -Felletin Bourganeuf-Royère Aubusson-Felletin Contact presse : 23 janvier 2012 1 CONTRAT LOCAL DE SANTE Un nouvel élan dans le développement

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE

RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE RESOLUTION ADOPTEE LE 14 JUIN 2003 CONGRES DE TOULOUSE 12/14 JUIN 2003 25 MESURES POUR REDUIRE LES INEGALITES DE SANTE Le système de santé est confronté à une crise d une gravité sans précédent, dont la

Plus en détail

Les formes innovantes de médiation dans le social. Présentation du réseau de la MDECS-RSP de la Lozère. «La médiation numérique»

Les formes innovantes de médiation dans le social. Présentation du réseau de la MDECS-RSP de la Lozère. «La médiation numérique» Les formes innovantes de médiation dans le social Présentation du réseau de la MDECS-RSP de la Lozère. «La médiation numérique» LE PROJET La Maison de l emploi et de la cohésion sociale de la Lozère (MDECS)

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

2. Les compétences des différents échelons territoriaux

2. Les compétences des différents échelons territoriaux Contribution des Pôles interrégionaux de la Médiation numérique à l élaboration de la Loi sur le numérique. Octobre 2015 1. La fabrication numérique pour lutter contre l obsolescence programmée. Conformément

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Système d'information agile pour les collectivités Collectif

Système d'information agile pour les collectivités Collectif Système d'information agile pour les collectivités Collectif Vision Les collectivités évoluent dans un monde en mouvement : regroupements, changements de compétences, de périmètres, réforme territoriale,

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Lyon, 21 septembre 2012. Convention de coopération entre la DRAAF et l UNEP

Lyon, 21 septembre 2012. Convention de coopération entre la DRAAF et l UNEP Convention de coopération entre la DRAAF et l UNEP 1 Le cadre Une convention cadre nationale signée en octobre 2008, pour une durée de 5 ans à compter de janvier 2009 Une demande de l UNEP régionale mi

Plus en détail

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr TOURISME VOS CONTACTS : Patrick MAGNIER Conseiller Formation Domaines formation professionnelle et tourisme patrick.magnier@cnfpt.fr Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr 03 28 51

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78)

Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78) Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78) Appel à candidatures 1 Le présent appel à candidature a pour objet

Plus en détail

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Les Relais assistants maternels (Ram) ont été créés en 1989 par la Caisse Nationale des Allocations Familiales. L existence et les missions des

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

L action du Conseil général en faveur des jeunes. Conseil Cantonal d Etréchy

L action du Conseil général en faveur des jeunes. Conseil Cantonal d Etréchy L action du Conseil général en faveur des jeunes Conseil Cantonal d Etréchy Les engagements pour la jeunesse 3 missions majeures dans le cadre de la délibération adopté le 12 décembre 2011 : Inciter les

Plus en détail

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat

Charte du. Proximité. Expertise. Partenariat Proximité Expertise Partenariat Charte du Le Point A est le service d information, d orientation professionnelle et d appui aux entreprises pour le développement de l alternance et l emploi des jeunes

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail