Bilan du Renfort hivernal 2013/2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan du Renfort hivernal 2013/2014"

Transcription

1 Préfet du Rhône Direction départementale de la cohésion sociale Bilan du Renfort hivernal 2013/2014 Comité technique de la veille sociale 27 mai

2 Les contours du renfort hivernal Une instruction ministérielle du 26 septembre 2013 Une Veille saisonnière Du 1 er novembre au 31 mars 2014 Ce sont les conditions météorologiques particulières qui justifient l activation et le maintien du dispositif. Une présentation du dispositif au CTVS du 22/10/2013 Une ouverture le 4 novembre 2013 Des rencontres mensuelles avec les opérateurs (CTVS). 2

3 Les contours du renfort hivernal _1_ Les moyens déployés _2_ La coordination des moyens par le SIAO _3_ Les éléments de bilan _4_ Les suites et les perspectives 3

4 Les moyens déployés : des capacités renforcées Ev olution de l'offre sur 3 ans Hôtel Appartements d'urgence Structures / / / places ouvertes les alternatives aux structures collectives ont été confortées ouvertures de places supplémentaires pour répondre aux besoins : une 2 ème halte de nuit (avec couchage) un troisième village mobile des places d hôtel 4

5 Les moyens déployés : des capacités renforcées 32% Répartition des places en structures 6% 42% 14 structures collectives Mobilisation de logements : FADS : 17 logements Villefranche : 8 logements (LE MAS-ASEA) ALYNEA : 16 logements 20% Structures collectives Villages mobiles Appartements d'urgence Haltes de nuit 3 Villages mobiles : LAHSO : Décines, Villeurbanne FNDSA : Villeurbanne Captation de chambres d hôtel : 60 places 2 haltes de nuit (FNDSA) avec couchage : 50 places 5

6 Les moyens déployés : la répartition de l offre Répartition géographique des places sur 3 ans 80% 75% 70% 60% 59% 59% 50% 2011/ % 30% 37% 37% 2012/ / % 19% 10% 4% 4% 6% 0% Lyon Agglo Villefranche Une répartition équilibrée sur le territoire du Grand Lyon Des capacités renforcées sur le territoire de Villefranche 6

7 Les moyens déployés : la prise en charge des personnes au sein des structures Faits marquants : Développement de solutions d hébergement plus individualisées permettant de respecter et de favoriser l autonomie des personnes (bungalows familiaux, appartements) Possibilité donnée aux familles de préparer leurs repas dans les structures: 11 tonnes de produits livrés par la banque alimentaire auprès de 8 structures Augmentation du nombre de places pour les isolés : 105 places en structures : dont 57 places d hébergement dont 46 places SAMU + 2 places maraudes de Villefranche 50 places de haltes de nuit 7

8 Les moyens déployés : une prise en charge renforcée des personnes isolées Faits marquants Un public en demande d hébergement Un renforcement des liens SAMU social/mvs Une fluidité des places SAMU (près de la ½ réorientée sur des places d hébergement) Une cohabitation réussie sur les places d hébergement entre les isolés et le public «familles» Deux accueils de jour ouverts le dimanche (en ½ journée): Plus d une centaine de passages en moyenne Public essentiellement masculin (95%) 8

9 Les moyens déployés : une action de prévention de la santé Intervention du Comité Départemental d Hygiène Sociale (CDHS) : Sensibilisation renforcée des structures auprès du public : 18 h 30 consacrées au passage du camion de dépistage : 257 radios pulmonaires réalisées, 3 séances de vaccination Actions d information du public hébergé : Points «santé/social» Remise de brochures en différentes langues Intervention de la PASS Mobile : Sensibilisation des structures au travail de la PASS Mobile Interventions sur des situations individuelles au sein des structures 9

10 Les moyens déployés : une intervention de l OFII Interventions auprès de 9 structures : à destination des travailleurs sociaux pour un relais d informations auprès du public hébergé Objectifs : Une meilleure connaissance des différentes missions de l OFII Un renfort des échanges avec les structures pour une meilleure information du public hébergé Nature de l information : l aide au retour le droit au séjour 10

11 Les moyens déployés : le 115 Des moyens en personnel renforcés appels traités (+ 19%) Une stabilité de la demande d hébergement : personnes différentes - 60 % en composition familiale - 40 % isolé(e)s personnes (1ère demande) Près de appels émis par le 115 (orientations liens avec les partenaires) Répartition des appels par 24 h / / h - 08h 09h - 10h 11h - 12h 13h - 14h 15h - 16h 17h - 18h 19h - 20h 21h - 22h 23h - 24 h 01h - 02h 03h - 04h 05h - 06h 11

12 Les moyens déployés : les équipes de maraude Activités : Le SAMU SOCIAL 69 Maraudes de nuit et interventions sur signalement (via le 115) - 18h30/1h00 Des équipes pluri-disciplinaires Coordination avec les équipes de jour. Faits marquants : Une augmentation des contacts : + 12% Un développement des auto-signalements (isolés) Une évolution du public rencontré (augmentation des familles) Un important travail en synergie (structures d hébergement, 115, Croix Rouge et haltes de nuit) Des remontées hebdomadaires suivies (DDCS-MVS) 12

13 Les moyens déployés : les équipes de maraude La CROIX-ROUGE Activités : Maraudes de nuit : 4 soirs/semaine de 18h30 à minuit Maraude de jour : 1 après-midi Faits marquants : Une augmentation des contacts : + 16 % 130 personnes accompagnées vers les haltes de nuit Augmentation de la demande alimentaire (3 000 colis) Bonne coordination avec le SAMU SOCIAL et le

14 Les moyens déployés : les équipes de maraude Activités : La HALTE (Villefranche) Une maraude supplémentaire de 16h à 20h 2h d accompagnement hebdomadaires pour les personnes rencontrées Faits marquants : Une stabilisation des contacts (isolés) Deux places d hébergement réservées à La Calade pour un accueil immédiat 14

15 Les moyens déployés : les haltes de nuit Activités : 2 haltes de 25 places, soit 50 places de mise à l abri avec couchage Places dédiées (Samu Social, Croix Rouge et 115) Orientation quotidienne Faits marquants : Une coordination avec la MVS pour l évaluation sociale des personnes accueillies et leur orientation vers une structure d hébergement Une augmentation de la part des femmes isolées. Un public en demande d hébergement 15

16 Les moyens déployés : les moyens financiers prévisionnels : k Historique de l'enveloppe budgétaire (en K ) SIAO Gymnase Hôtel Structures Equipes mobiles Accueils de jour et de nuit Aide alimentaire hiver 2011/2012 avec prolongation hiver 2012/2013 avec prolongation hiver 2013/

17 Les contours du dispositif hivernal _1_ Les moyens déployés _2_ La coordination par le SIAO _3_ Les éléments de bilan _4_ Les suites et les perspectives 17

18 La coordination par le SIAO : la commission urgence Bilan d activité : Uneorientation concertée (MVS, 115, Etat), selon des critères de priorité définis par l Etat : situations de vulnérabilité (familles monoparentales, bébés de moins d un an, problèmes de santé, personnes âgées) antériorité de la demande maintien de la demande d hébergement auprès du 115 Faits marquants : Peuplements réalisés en lien avec les structures Renforcement du rôle du 115 : information des personnes de leur l orientation, remontée des signalements, participation aux commissions urgence Solution pérenne en hébergement d urgence pour plus de 500 personnes Recherche de fluidité des places SAMUsocial vers les structures 18

19 La coordination par le SIAO : la fonction de diagnostic Evaluation des situations des ménages selon le diagnostic social partagé MVS, en lien avec les structures d hébergement Faits marquants : 90% des ménages hébergés ont bénéficié d un diagnostic 210 diagnostics réalisés 331 diagnostics actualisés Renforcement du rôle des chargés de mission de la MVS (identification des situations de vulnérabilité, suivi des préconisations, participation aux commissions Urgence et Insertion, lien avec le dispositif accès au logement MVS) 19

20 La coordination par le SIAO : la fonction d observation sociale Typologie des ménages Une stabilité de la répartition des publics 20

21 La coordination par le SIAO : la fonction d observation sociale Tranches d âge : Augmentation de la part des mineurs 21

22 La coordination par le SIAO : la fonction d observation sociale Origine géographique* : * Enquête MVS réalisée sur un échantillon de 766 personnes (1 er trimestre 2014) 22

23 La coordination par le SIAO : la fonction d observation sociale Situation administrative : La part des déboutés de la demande d asile : - 41% des personnes hébergées - 62 % des personnes en situation de droits incomplets ou provisoires 23

24 La coordination par le SIAO : la fonction d orientation Orientation sortie Renfort hivernal Total sorties % Logement ordinaire 33 3% Pension de famille 0% Logement Résidence sociale / FJT 12 1% accompagné Sous location / IML 77 8% Sous location avec ALT 9 1% Sous total 98 10% CHRS insertion 35 4% Hébergement Urgence pérenne % CADA/AUDA 13 1% Sous total % Solution personnelle, soins ou Autres solutions départ % Total Sorties du renfort hivernal % Sans solutions Sans solution à la fermeture % Total général 1312 personnes 608 ménages 24

25 La coordination par le SIAO : la fonction d orientation Un public qui relève principalement de l urgence 25

26 Les contours du dispositif hivernal _1_ Les moyens déployés _2_ La coordination des moyens par le SIAO _3_ Les éléments de bilan _4_ Les suites et les perspectives 26

27 Les éléments de bilan Près de 3/4 des personnes ont trouvé une solution au 31/03/2014 Un hiver clément - Pas de recours au protocole gymnase Une fin de dispositif au 31 mars correspondant à la fin de la veille saisonnière Une poursuite de la prise en charge en hébergement pour les publics les plus vulnérables (femmes enceintes problématiques santé graves familles monoparentales avec enfant < 1 an) Une fin de dispositif marquée par : Des fermetures de structures plus difficiles en raison du maintien de ménages, qui a donné lieu à une médiation de l Etat Une occupation partielle d un site avec une action en référé formée par des occupants contre l opérateur 27

28 Les suites et les perspectives Consolidation de la fin de la gestion saisonnière du dispositif : création de 375 places La pérennisation de 2 dispositifs 169 places Logements d urgence ALYNEA et Village mobile FNDSA La création de places 154 places (dont 130 pl CHRS Urgence) La création de places en Pension de famille 22 places La création en logements (IML) 30 places Mobilisation de chambres d hôtel (prolongation du dispositif hivernal + situations urgentes-veille sociale) : 230 places Renforcement des crédits nécessaire : Des Insuffisances liées au dispositif hivernal : Des projets de création de places pour 2014 : Des mesures exceptionnnelles au titre de l hiver : Attente des directives ministérielles (courant de l été) Concertation ultérieure avec les opérateurs 28

DEPARTEMENT DU RHÔNE PERIODE HIVERNALE 2013-2014

DEPARTEMENT DU RHÔNE PERIODE HIVERNALE 2013-2014 PRÉFET DU RHÔNE DEPARTEMENT DU RHÔNE PERIODE HIVERNALE 2013-2014 Dossier de presse 1 Sommaire Le dispositif d hébergement du Rhône 3 La période hivernale 4 Les moyens mis en œuvre 5 L organisation de la

Plus en détail

Comité régional de l habitat et de l hébergement du Languedoc-Roussillon

Comité régional de l habitat et de l hébergement du Languedoc-Roussillon PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Montpellier, le 6 mars 2015 Pôle Cohésion Sociale Territoriale Comité régional de l habitat

Plus en détail

Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France

Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France Comité régional de l habitat

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Le dispositif du SIAO 06 en 2012 SIAO urgence Mise à l abri et orientation : 115 et PAU Hébergement : SIAO insertion - ALT - CHRS Urgence - CHRS Insertion - Lits

Plus en détail

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE MINISTERE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France L accueil et d hébergement en Ile-de-France

Plus en détail

ACCUEIL ET HEBERGEMENT D URGENCE ORGANISATION DEPARTEMENTALE DE LA CAMPAGNE HIVERNALE 2014-2015

ACCUEIL ET HEBERGEMENT D URGENCE ORGANISATION DEPARTEMENTALE DE LA CAMPAGNE HIVERNALE 2014-2015 ACCUEIL ET HEBERGEMENT D URGENCE ORGANISATION DEPARTEMENTALE DE LA CAMPAGNE HIVERNALE 2014-2015 SOMMAIRE 1. Le Service Intégré d Accueil et d Orientation d Ille-et-Vilaine... 3 2. L hébergement et les

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Cabinet Service de presse et de communication AFFAIRE SUIVIE PAR : MME THEAS-DUHAMEL TÉLÉPHONE 02.38 81 40 35 COURRIEL : RÉFÉRENCE : ORLÉANS, LE LUNDI 2 DÉCEMBRE 2013 D O S S I E R D E P R E S S E Lundi

Plus en détail

CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE

CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE SOLIDARITÉ ACCUEIL 25 avenue Charles de Gaulle à Châteauroux SIAO : Service de l Accueil et de l Orientation

Plus en détail

CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX

CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX Le parcours de la personne : de la mise à l abri au logement Colloque du 2 avril 2015 Théâtre des Amandiers LE SIAO DES HAUTS-DE-SEINE Etat des lieux de la demande et de

Plus en détail

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS I- Moyens financiers Budget 2007 : Recettes totales = 3.604.581 dont : Budget CCAS : 1.487.913 Budget annexe SSIAD : 438.284 Budget annexe MAD : 1.678.384 Dépenses

Plus en détail

COORDINATION SIAO 06. Association GALICE

COORDINATION SIAO 06. Association GALICE COORDINATION SIAO 06 COORDINATION SIAO 06 Association GALICE SIAO URGENCE ALC P.U.I.P. 115 SIAO HEBERGEMENT INSERTION GALICE Bassin Antibois Service logement CASA Bassin Cannois CCAS de Cannes SIAO LOGEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du plan hiver 2009-2010

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du plan hiver 2009-2010 Lundi 7 décembre 2009 DOSSIER DE PRESSE Présentation du plan hiver 2009-2010 Le préfet, Dominique SCHMITT et le maire de Bordeaux, Alain JUPPE ont présenté ce jour, dans les locaux du SAMU social, le plan

Plus en détail

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique 18/02/2015 Dossier de presse L hébergement d urgence en Loire-Atlantique M. Henri-Michel COMET, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique a rencontré le mercredi 18 février 2015

Plus en détail

De la prise en charge en hébergement vers le logement

De la prise en charge en hébergement vers le logement De la prise en charge en hébergement vers le logement La description des dispositifs est issue du Guide des dispositifs d hébergement et de logement adapté, rédigé lors des travaux du chantier national

Plus en détail

d hébergement et de logement

d hébergement et de logement Les actions en matière d hébergement et de logement REUNION DES MAIRES - 23 SEPTEMBRE 2011 Les actions en matière d hébergement et de logement L hébergement : une offre temporaire de logement Le logement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DOSSIER DE PRESSE Visite de la plate-forme de veille sociale de l association «La Rose des Vents» à Mareuil-lès-Meaux dans le cadre des mesures relatives à la prévention et à la gestion des impacts sanitaires

Plus en détail

Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi. 13 septembre 2012

Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi. 13 septembre 2012 Présentation des plateformes d accueil de Forum réfugiés Cosi 13 septembre 2012 Sommaire Introduction I. La plateforme de Lyon: la maison du réfugié 1. Présentation générale 2. Le réseau partenarial 3.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE CHRS

RAPPORT D ACTIVITE CHRS Accueillir Ecouter Accompagner RAPPORT D ACTIVITE 212 CHRS CHRS Association Abri de la Providence 18, rue de Nazareth 49 1 ANGERS Tel 2.41.41.41. Fax 2.41.25.3.45 lespetitesmaisons@abridelaprovidence.fr

Plus en détail

PLACEMENT AVEC HEBERGEMENT AU DOMICILE (P.H.D.)

PLACEMENT AVEC HEBERGEMENT AU DOMICILE (P.H.D.) PLACEMENT AVEC HEBERGEMENT AU DOMICILE (P.H.D.) Les Maisons d Enfants SAINT-JOSEPH et LAMON-FOURNET ont su répondre au besoin d un dispositif éducatif innovant qui met les familles des jeunes confiés en

Plus en détail

PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE. Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement. Table-ronde

PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE. Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement. Table-ronde PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Table-ronde relative à l élaboration d un plan de résorption des nuitées hôtelières en Île de

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ACTION SOCIALE. Exclusion

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ACTION SOCIALE. Exclusion SOLIDARITÉS ACTION SOCIALE Exclusion MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Délégation interministérielle à l hébergement et à l accès au logement Direction générale de la cohésion sociale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Hébergement d urgence la sortie du dispositif hivernal

DOSSIER DE PRESSE. Hébergement d urgence la sortie du dispositif hivernal DOSSIER DE PRESSE Hébergement d urgence la sortie du dispositif hivernal Paris, le 4 avril 2013 Sommaire I. Hiver 2012-2013 : une nouvelle gestion de l hébergement d urgence...page 3 Des moyens supplémentaires

Plus en détail

Le Bus Espace Enfants Parents et l Equipe Mobile. Famille

Le Bus Espace Enfants Parents et l Equipe Mobile. Famille Le Bus Espace Enfants Parents et l Equipe Mobile Famille : des allers vers pour les familles en hôtels Présentation : Estelle Gaudin, Coordinatrice Référent R Famille Luce Gatecloud,, Responsable du Bus

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières DOSSIER DE PRESSE Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières Paris, le mardi 3 février 2015 Contact presse Ministère du Logement, de

Plus en détail

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Développer l offre d hébergement et de logement accessible aux personnes à revenu modeste Contribuer aux politiques publiques sur ces domaines. 8 associations s unissent! RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Accueil des migrants. Jeudi 17 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE. Accueil des migrants. Jeudi 17 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Accueil des migrants Jeudi 17 septembre 2015 Lors de sa conférence de presse semestrielle, le Président de la République a présenté l action de la France face à la crise migratoire qui

Plus en détail

Centre Nantais d hébergement des Réfugiés : Un Centre Provisoire d Hébergement (CPH) géré par le Centre Communal d Action Sociale de la ville de

Centre Nantais d hébergement des Réfugiés : Un Centre Provisoire d Hébergement (CPH) géré par le Centre Communal d Action Sociale de la ville de Centre Nantais d hébergement des Réfugiés : Un Centre Provisoire d Hébergement (CPH) géré par le Centre Communal d Action Sociale de la ville de Nantes Le CNHR : 2 rue Arago à Nantes côté rue côté cour

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI P. 5 P. 11 P. 16 2 Le droit au logement opposable : mode d emploi Introduction QU EST-CE QUE LE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE? La loi du 5 mars 2007 institue un

Plus en détail

Service Accueil RSA RAPPORT D ACTIVITE 2014

Service Accueil RSA  RAPPORT D ACTIVITE 2014 Service Accueil RSA RAPPORT D ACTIVITE 2014 TABLE DES MATIERES PRESENTATION DU SERVICE ET DE SON ORGANISATION... 3 BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF DU SERVICE ACCUEIL RSA... 5 1. Quelques données générales...

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE. Année 2012 HUDA. Accueillir Ecouter Accompagner. Pôle «Migrants» - HUDA

RAPPORT D ACTIVITE. Année 2012 HUDA. Accueillir Ecouter Accompagner. Pôle «Migrants» - HUDA Accueillir Ecouter Accompagner RAPPORT D ACTIVITE Année 2012 HUDA Pôle «Migrants» - HUDA Association Abri de la Providence 33, rue Béclard 49100 ANGERS Tel 02.41.86.49.29 - Fax 02.41.86.49.28 espace-accueil@abridelaprovidence.fr

Plus en détail

L aide aux personnes sans abri

L aide aux personnes sans abri L aide aux personnes sans abri CPAS de Bruxelles 8 juin 2012 Constatations générales Quelques chiffres Raisons Actions Participation dans le dispositif d hivernal et l opération «grand froid» Conclusions

Plus en détail

Synthèse. Type 38 % 36 % 20 % 66 % d hébergement. Dans les 37 départements du baromètre. 115 : hausse des mises à l abri cet hiver

Synthèse. Type 38 % 36 % 20 % 66 % d hébergement. Dans les 37 départements du baromètre. 115 : hausse des mises à l abri cet hiver Baromètre 115 Décembre 2014 Synthèse Dans les 37 départements du baromètre 18 382 personnes différentes ont sollicité le 115 en décembre 2014 pour un hébergement Composition familiale des personnes ayant

Plus en détail

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014 Comité AcHILE Atelier jeunesse 20 juin 2014 1 2 Atelier jeunesse Les axes de progression identifiés lors de la journée du 25 octobre 2013 Emploi Favoriser les moyens de la mobilité des jeunes Ne pas oublier

Plus en détail

ACCÉDER ET SE MAINTENIR EN HÉBERGEMENT D'URGENCE 1. LE DROIT À L'HÉBERGEMENT D'URGENCE, C'EST QUOI?

ACCÉDER ET SE MAINTENIR EN HÉBERGEMENT D'URGENCE 1. LE DROIT À L'HÉBERGEMENT D'URGENCE, C'EST QUOI? ACCÉDER ET SE MAINTENIR EN HÉBERGEMENT D'URGENCE 1. LE DROIT À L'HÉBERGEMENT D'URGENCE, C'EST QUOI? 2. QUELLES DÉMARCHES POUR ACCÉDER OU SE MAINTENIR EN HÉBERGEMENT D URGENCE? 3. EN L'ABSENCE DE PROPOSITION

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Roubaix - Tourcoing 35, rue Charlie Chaplin - 59100 Roubaix Tél. 03.20.80.71.98 - Fax : 03.20.80.05.

Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Roubaix - Tourcoing 35, rue Charlie Chaplin - 59100 Roubaix Tél. 03.20.80.71.98 - Fax : 03.20.80.05. Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Roubaix - Tourcoing 35, rue Charlie Chaplin - 59100 Roubaix Tél. 03.20.80.71.98 - Fax : 03.20.80.05.39 - roubaix@epdsae.fr www.epdsae.fr La Maison de l Enfance

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

2. À quoi sert-elle? 3. Comment est-elle attribuée?

2. À quoi sert-elle? 3. Comment est-elle attribuée? RELOREF REchercher un LOgement pour les REFugiés VP/JD/2008 SERVICE COORDINATION&LOGEMENT Référence : ALT Domaine concerné : LOGEMENT Type de document : FAQ/NOTE TECHNIQUE Axe 3 du projet RELOREF : animation

Plus en détail

Le SIAO unique départemental

Le SIAO unique départemental Le SIAO unique départemental http://siao25.e-monsite.com/ mai 2015 24 mars 2014 Promulgation de la loi ALUR (LOI POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ ) Le Service intégré d accueil et d orientation

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes en poste dans une Direction départementale de la cohésion sociale

Plus en détail

Guide des dispositifs d hébergement (source DGCS DGALN actualisé pour les chiffres Adoma)

Guide des dispositifs d hébergement (source DGCS DGALN actualisé pour les chiffres Adoma) Guide des dispositifs d hébergement (source DGCS DGALN actualisé pour les chiffres Adoma) Mise à jour Adoma en juillet 2011 généralités hébergement Hébergement L accueil en hébergement est destiné aux

Plus en détail

Dispositifs d'hébergement 2011-2014

Dispositifs d'hébergement 2011-2014 Guide des procédures Logement Fiche n 3 Plan Départemental d'actions pour le Logement des Personnes Défavorisées Plan Départemental d'accueil, d'hébergement et d'insertion des personnes sans domicile fixe

Plus en détail

Journée francilienne de mobilisation contre l'habitat indigne

Journée francilienne de mobilisation contre l'habitat indigne PREFET DE LA RÉGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Journée francilienne de mobilisation contre l'habitat indigne Le dispositif d hébergement mis

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION UNIQUE D ADMISSION

FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION UNIQUE D ADMISSION FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION UNIQUE D ADMISSION Le Pôle Logement Hébergement regroupe différents services et dispositifs dont 3 Centres d Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), des appartements

Plus en détail

Appel pour une politique stratégique et coordonnée de l'aide aux sans-abri 2014-2019

Appel pour une politique stratégique et coordonnée de l'aide aux sans-abri 2014-2019 Cet appel sollicite les responsables des gouvernements afin qu'ils s'engagent à relever ces enjeux dès l entrée en fonction de la nouvelle législature. Appel pour une politique stratégique et coordonnée

Plus en détail

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique

L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique L EHPAD du Mas Rome : Des réponses adaptées à la dépendance psychique 1 Le Centre Communal d Action Sociale Un établissement public communal chargé de la mise en œuvre de la politique de développement

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

ASSOCIATION LES RESTAURANTS DU COEUR

ASSOCIATION LES RESTAURANTS DU COEUR ASSOCIATION LES RESTAURANTS DU COEUR «L association a pour objet d aider et d apporter, sur le territoire de la Seine Maritime, une assistance bénévole aux personnes en difficulté, en luttant contre la

Plus en détail

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère du Logement et de la Ville PRÉFECTURE

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI 4 5 18 19 10 11 Le droit au logement opposable P. 5 P. 11 Le droit au logement opposable Le droit à l hébergement opposable P. 16 Cas pratique 2 Introduction QU

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS 2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS La lutte contre les violences faites aux femmes est un enjeu essentiel de

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Réunion «accueil migrants» Préfecture de Périgueux le 25 septembre 2015

Réunion «accueil migrants» Préfecture de Périgueux le 25 septembre 2015 Réunion «accueil migrants» Préfecture de Périgueux le 25 septembre 2015 1 Plan de la réunion 1) Introduction Monsieur le Préfet 2) Retour d expérience de l accueil de 5 familles sur les communes de Jumilhac-le-Grand

Plus en détail

Dispositif d insertion par le logement du Pays de Montbéliard

Dispositif d insertion par le logement du Pays de Montbéliard Dispositif d insertion par le du Pays de Montbéliard ADDSEA Centre d Accueil pour demandeurs d Asile ALPD Association de des Populations Défavorisées AMAT Association Montbéliardaise d x Travailleurs CHRS

Plus en détail

Pour Tous: un Accès aux Droits mais aussi aux Devoirs du Citoyen. Le Collectif: A.D.P.C. 63 A.N.E.F. 63. Banque Alimentaire Auvergne.

Pour Tous: un Accès aux Droits mais aussi aux Devoirs du Citoyen. Le Collectif: A.D.P.C. 63 A.N.E.F. 63. Banque Alimentaire Auvergne. A.D.P.C. 63 A.N.E.F. 63 Le Collectif: Pour Tous: un Accès aux Droits mais aussi aux Devoirs du Citoyen Banque Alimentaire Auvergne Croix Rouge 63 Emmaüs 63 Les Mains Ouvertes Saint Vincent de Paul 63 Secours

Plus en détail

Bilan d activité. 2010 rsa

Bilan d activité. 2010 rsa Bilan d activité 2010 rsa Principales caractéristiques des bénéficiaires Les bénéficiaires au regard de l emploi / La contractualisation / Les principales thématiques d insertion en 2010 I. Introduction

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE. 9 août 2006 REMISE DU RAPPORT. SUR l HEBERGEMENT DES PERSONNES SANS ABRI A PARIS ET EN ILE DE FRANCE

CONFERENCE DE PRESSE. 9 août 2006 REMISE DU RAPPORT. SUR l HEBERGEMENT DES PERSONNES SANS ABRI A PARIS ET EN ILE DE FRANCE CONFERENCE DE PRESSE 9 août 2006 REMISE DU RAPPORT SUR l HEBERGEMENT DES PERSONNES SANS ABRI A PARIS ET EN ILE DE FRANCE 1 Remise du rapport de la médiatrice Agnès de Fleurieu et du docteur Laurent Chambaud

Plus en détail

ASSOCIATION HERISSON BELLOR

ASSOCIATION HERISSON BELLOR ASSOCIATION HERISSON BELLOR Présidente : Mme Véronique PONS Directeur : M. David DECEUNINCK L'association dont le siège social est à MAZERES gère différentes structures implantées sur MAZERES et PAMIERS.

Plus en détail

Bilan Pôle Logement 2014

Bilan Pôle Logement 2014 Bilan Pôle Logement 2014 19 quai des Bateliers F- 67000 Strasbourg Accueil téléphone 03 88 35 70 76 télécopieur 03 88 35 70 84 www.etage.fr Introduction Le Pôle Logement de l'etage est constitué de 4 dispositifs

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE

FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE FICHE PRATIQUE LE REFERE-LIBERTE : FAIRE VALOIR SON DROIT A L ACCES A L HERBEGEMENT D URGENCE Le «référé-liberté» est une procédure administrative d urgence permettant d obtenir, dans un délai très bref

Plus en détail

L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux. 5 juin 2015- Région Centre

L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux. 5 juin 2015- Région Centre L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux 5 juin 2015- Région Centre La mise en place des SIAO, pourquoi? Objectifs et missions La mise en place des

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux 4 novembre 2014 1 Actualisation des connaissances en matière de logement - Plan Les conditions d accès au logement social

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale)

Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale) Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale) Son histoire 1972 Situé à Villefranche-sur-Saône, le FTVS était un service de transition professionnelle vers le milieu ordinaire. 1993

Plus en détail

Réunion plénière de la CCAPEX 7 septembre 2012. Bilan. Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Réunion plénière de la CCAPEX 7 septembre 2012. Bilan. Direction Départementale de la Cohésion Sociale Réunion plénière de la CCAPEX 7 septembre 2012 Bilan Direction Départementale de la Cohésion Sociale La CCAPEX : Aboutissement d'un processus initié par la Loi du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre

Plus en détail

Inter Médiation Locative

Inter Médiation Locative C.A.I.O. Centre d Accueil d Information et d Orientation Inter Médiation Locative I.M.L Bilan de l année 2013 C.A.I.O. 6, rue du Noviciat C.S 71343 33080 Bordeaux-Cedex 05.56.33.47.80-05.56.33.47.94 polelogement@caio-bordeaux.fr

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Présentation SIAO Urgence de Paris Colloque AFR 20.10.2011. AFR - Journée Thématique Hébergement - 20/10/11

Présentation SIAO Urgence de Paris Colloque AFR 20.10.2011. AFR - Journée Thématique Hébergement - 20/10/11 Présentation SIAO Urgence de Paris Colloque AFR 20.10.2011 1 INTRODUCTION Présentation du SIAO Urgence de Paris en 4 points généraux : Contexte (origines, textes règlementaires et au GIP Samusocial de

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action

Le Plan Départemental d'action Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées DE LA RÉGION AQUITAINE DE LA GIRONDE Gironde gironde.fr le PDALPD de la Gironde 2008-2010 Ce plan est co-piloté par l Etat et

Plus en détail

Les accueils de jour du Nord

Les accueils de jour du Nord PRÉFET DU NORD Les accueils de jour du Nord Avril 2014 Direction départementale de la cohésion sociale Mission urgence sociale hébergement insertion Le dispositif d Accueil, d Hébergement et d Insertion»

Plus en détail

Soligone. Association SOLIGONE AIVS Agence Immobilière à Vocation Sociale

Soligone. Association SOLIGONE AIVS Agence Immobilière à Vocation Sociale Association SOLIGONE AIVS Agence Immobilière à Vocation Sociale (siège) 1 rue Emile Zola 84500 BOLLENE (antenne Nord Vaucluse) 22 rue Louis Rousset 84400 APT (antenne Sud Vaucluse) Tél 04.90.40.03.24 /

Plus en détail

héberger insérer loger

héberger insérer loger héberger insérer loger Opérateur national incontournable de l insertion par le logement, Adoma propose plus de 70 000 adaptés à un public varié : travailleurs migrants, personnes isolées, jeunes en insertion,

Plus en détail

Synthèse régionale. des. Projets territoriaux de sortie de l hiver

Synthèse régionale. des. Projets territoriaux de sortie de l hiver PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Montpellier, le 21 février 2013 Synthèse régionale des Projets territoriaux de sortie de

Plus en détail

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides :

SOLIDARITÉS CIL-PASS ASSISTANCE. présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires. aides : FORMATION DROM 2014 CIL-PASS ASSISTANCE présentation du CIL-PASS ASSISTANCE schéma d ensemble bénéficiaires Des difficultés de logement? Amallia est à vos côtés. aides : prêts action logement aides complémentaires

Plus en détail

LES MISSIONS SOCIALES ET SOCIETALES DANS LES GARES. ROME, 29 octobre 2008

LES MISSIONS SOCIALES ET SOCIETALES DANS LES GARES. ROME, 29 octobre 2008 LES MISSIONS SOCIALES ET SOCIETALES DANS LES GARES ROME, 29 octobre 2008 L errance : un phénomène né du chômage et de la précarité Le chômage, source de fragilisation 2% de la population active en 1965,

Plus en détail

LE GROUPE ALLIADE. Identité

LE GROUPE ALLIADE. Identité LE GROUPE ALLIADE Identité Le groupe Alliade fédère, sous une identité commune, la Caisse Interprofessionnelle du Logement de Lyon (CILL 1% logement) et l ensemble de ses filiales immobilières intervenant

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 PRESCRIPTEUR(S) AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN N de dossier : Date de la demande : /../.. Travailleur social qui oriente :. Structure :. Référent social

Plus en détail

Contribution du Collectif Logement Rhône à la préparation du PDALPD 2011 2014

Contribution du Collectif Logement Rhône à la préparation du PDALPD 2011 2014 Contribution du Collectif Logement Rhône à la préparation du PDALPD 2011 2014 Dans le cadre de la rédaction du futur Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées, le Collectif

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 N de dossier :. Date de la demande :.. /.. /.. PERSONNE(S) ET STRUCTURE AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN Travailleur social qui oriente :.. Structure :.. Référent

Plus en détail

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Journées de l école - Saint Malo 2013 Doctorante : Cécile VUILLERMOZ Directeur : Pierre CHAUVIN Co-directrice

Plus en détail

Guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid

Guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid Guide national de prévention et de gestion des impacts sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid 2013-2014 Instruction ministérielle du 26 septembre 2013 DDCSPP - Bureau protection des populations,

Plus en détail

BIENVENUE À ETAP HABITAT. Foyer du Jeune Travailleur

BIENVENUE À ETAP HABITAT. Foyer du Jeune Travailleur BIENVENUE À ETAP HABITAT Foyer du Jeune Travailleur NOS RÉSIDENCES Nous sommes une association à but non lucratif. Nous gérons trois résidences : Espace Pilâtre de Rozier à Metz-Centre Les Saules au Sablon

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE. 13 novembre 2012

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE. 13 novembre 2012 ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE 13 novembre 2012 RESPECTS 73 Réseau Santé Précarités Egalité Coordination dans les Territoires de Santé de Savoie L article 2 des statuts est modifié ainsi qu il suit

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

L accompagnement des gens du voyage

L accompagnement des gens du voyage L accompagnement des gens du voyage La deuxième phase de révision du Schéma départemental d accueil des gens du voyage a né- collégialement des enjeux et des orientations d actions à inscrire au Schéma

Plus en détail

PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES. Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET PRÉAMBULE

PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES. Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET PRÉAMBULE PREFET DE TARN-et-GARONNE CAHIER DES CHARGES Pour la création de 10 places de maison relais en TARN-et-GARONNE DESCRIPTIF DU PROJET NATURE PUBLIC TERRITOIRE Maison relais Personnes en situation de précarité

Plus en détail

SOMMAIRE CONTEXTE... 1 SYNTHESE... 2

SOMMAIRE CONTEXTE... 1 SYNTHESE... 2 Rapport d activité Pôle SIAO/115 du Val d Oise 2014 SOMMAIRE CONTEXTE... 1 SYNTHESE... 2 1 ERE PARTIE : PRESENTATION DU POLE I. Organisation du pole... 9 1. Les moyens humains... 10 2. Les outils de fonctionnement

Plus en détail

I. Contexte. Date d'application : immédiate NOR : AFSA1313911C Classement thématique : Inclusion

I. Contexte. Date d'application : immédiate NOR : AFSA1313911C Classement thématique : Inclusion CIRCULAIRE N DGCS/DIHAL/DHUP/2013/219 du 30 mai 2013 relative au soutien et au développement de l offre de logement accompagné par un renforcement de l Aide à la Gestion Locative Sociale (AGLS) des résidences

Plus en détail

L association Anjou Soins Services

L association Anjou Soins Services L association Anjou Soins Services Née de la fusion de 3 associations en 2006 Adhérente UNA Certifiée AFNOR depuis novembre 2012 Télégestion SAD mise en place en avril 2013 Télégestion SSIAD mise en place

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES -PDALPD 2007-2009- PROCES VERBAL

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES -PDALPD 2007-2009- PROCES VERBAL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES -PDALPD 2007-2009- PROCES VERBAL TABLEAU SYNTHETIQUE BILAN 2003-2006 PERSPECTIVES 2007-2009 du Comité de pilotage LA DEMANDE LOCATIVE

Plus en détail

Présentation de l Association l ABRI

Présentation de l Association l ABRI Présentation de l Association l ABRI 1 L ASSOCIATION L ABRI EN QUELQUES MOTS POLE INSERTION Bric à Brac insertion Déménagement social POLE INGENIERIE SOCIALE Service d Accueil et d Orientation POLE JEUNES

Plus en détail