Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie"

Transcription

1 Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie

2 Vue d ensemble de l atelier Qui nous sommes et nos qualifications en animation d atelier Définir les commandites et la philanthropie Tendances de l industrie Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance 2

3 Vue d ensemble de l atelier Mesurer le RCI pour les marques et les commanditaires en évaluant et en utilisant des éléments d actif mesurables Citer quelques exemples Tout mettre au travail Questions 3

4 Définir la philanthropie Don désintéressé Motivée par l œuvre de bienfaisance, la relation, le désir d aider Satisfaction de faire le bien Respect de la législation de l ARC 4

5 Définir la philanthropie Vous donnez par compassion Vous avez une stratégie ou politique de responsabilité sociale d entreprise (RSE) Vous êtes en relation Vous n obtenez rien d autre en retour (officiellement de l ARC) qu un reçu aux fins de l impôt 5

6 Définir la philanthropie Les organismes de bienfaisance reçoivent de l argent qu ils doivent gérer, mais aucun autre travail n est exigé contrairement aux commandites qui sont laborieuses Les dons peuvent être continus, mais changent souvent selon la haute direction et «l organisme de bienfaisance de son choix» 6

7 Définir les commandites Transaction interentreprises ou de détail Pas de philanthropie Recherche de RCI ou de RO De nombreuses entreprises les confondent avec la philanthropie (comme les œuvres ou les organismes de bienfaisance) 7

8 Définir les commandites Notre définition : redevance en espèces ou en nature versée à une œuvre de bienfaisance (en règle générale du domaine des sports, des arts, du divertissement ou des causes) en échange du potentiel commercial exploitable qui lui est associé. 8

9 Définir la philanthropie Les commandites peuvent prendre de nombreuses formes Forme de marketing Intégrées à un plan complexe plus qu une simple banderole à une manifestation ou un don 9

10 Tendances de l industrie L industrie canadienne de la commandite* est : une industrie de 1,55 milliard de dollars (redevances et activation) qui a augmenté de 8,5 % depuis l étude de 2010 qui a augmenté de 40 % depuis l étude de 2006 *(version préliminaire de la 2011 Canadian Sponsorship Landscape Study, réalisée par le CCC, l Université d Ottawa et le Canadian Sponsorship Forum) 10

11 Tendances de l industrie Répartition des revenus des commandites canadiennes : 35 % pour le sport (en baisse depuis 2010 (51 %)) 20 % pour les causes 8,5 % pour les arts 16 % pour les festivals, les fêtes et les manifestations annuelles 20 % (autres, dont parcs et loisirs, municipalités, établissements d enseignement, conférences) *(version préliminaire de la 2011 Canadian Sponsorship Landscape Study, réalisée par le CCC, l Université d Ottawa et le Canadian Sponsorship Forum) ( 11

12 Tendances de l industrie 23 % du budget du marketing de la marque / des RP / des communications sont affectés aux commandites et au marketing événementiel et expérientiel il y a 10 ans, ce chiffre était inférieur à 5% En moyenne, les commanditaires appuient 45 œuvres de bienfaisance par année *(version préliminaire de la 2011 Canadian Sponsorship Landscape Study, réalisée par le CCC, l Université d Ottawa et le Canadian Sponsorship Forum) 12

13 Tendances de l industrie L enquête 2010 Good Purpose d Edelman, publiée cette année, est consacrée à la relation entre les œuvres de bienfaisance (organismes caritatifs) et les marques. Voici quelquesunes de ses constatations clés : 64 % des Canadiens recommandent une marque qu ils ont essayée, ou dont des amis et leur famille leur ont parlé, si c est pour une bonne cause en laquelle ils croient. Ce chiffre n était que de 52 % dans l étude précédente. 13

14 Tendances de l industrie Enquête 2010 Good Purpose d Edelman 67 % des Canadiens ont déclaré qu ils changeraient de marque pour une autre marque de qualité et de prix comparables, si elle appuie une cause qui le mérite 71 % des Canadiens ont déclaré que les marques devraient dépenser moins d argent pour la «publicité» et plus pour les œuvres de bienfaisance. Ce chiffre a progressé de 10 % par rapport à l étude de l année précédente 14

15 Tendances de l industrie L Economic Pulse of the Not For Profit Sector 2010 du Canadian Fundraising & Philanthropy / Innovative Research Group a révélé que : 46 % des organismes sans but lucratif et des organismes de bienfaisance qui ne génèrent pas de revenus de commandite vont probablement le faire l année prochaine 40 % d entre eux prévoient cette année la hausse des revenus de leurs commandites 15

16 Tendances de l industrie L Economic Pulse of the Not For Profit Sector 2010 du Canadian Fundraising & Philanthropy / Innovative Research Group a révélé que : 57 % des répondants ont indiqué que les commandites faisaient partie de leurs sources de revenus, dont 62 % des répondants des arts et de la culture et 64 % de ceux de l éducation 25 % des autres répondants ont indiqué que le marketing des causes sociales faisait partie de leurs sources de revenus 16

17 Tendances de l industrie L étude d IMAGINE Canada a révélé que : 56 % des entreprises canadiennes ont remplacé la philanthropie par les commandites 26 % d entre elles pratiquent le marketing des causes sociales 17

18 Tendances de l industrie Classement 2011 des commandites par les consommateurs canadiens Sera rendu public au Western Sponsorship Congress 2011 Quelques constatations préliminaires... 18

19 Tendances de l industrie La majorité des Canadiens préfèrent faire affaire avec les commanditaires de leurs manifestations et œuvres de bienfaisance favorites 63 % d entre eux ont reconnu que toutes choses étant égales par ailleurs, ils préféreraient faire affaire avec les commanditaires de leurs œuvres de bienfaisance favorites Par comparaison, 57 % d entre eux ont été d accord avec la même affirmation pour les arts/les manifestations culturelles et 50 % pour les sports 19

20 Tendances de l industrie Approximativement la moitié des Canadiens changeraient de marque pour un commanditaire à la contribution importante Au total, 55 % changeraient probablement de marque pour un commanditaire contribuant de façon importante à la organisme de bienfaisance ou la cause qu ils préfèrent 47 % d entre eux ont été d accord avec une affirmation similaire sur les arts / la culture et 44 % d entre eux pour les sports 20

21 Tendances de l industrie Des millions de Canadiens participent à divers types d activités commanditées par des entreprises 32 % d entre eux ont assisté à une manifestation ou à un festival culturel; 31 % à une manifestation de sport amateur; 31 % à un gala ou à une activité de collecte de fonds 21

22 Tendances de l industrie Les méthodes de commandites les plus appréciées sont les dons d argent et l offre de bénévoles ou de membres du personnel des entreprises On a demandé aux Canadiens d évaluer l attrait de 10 méthodes de commandites courantes Les dons d argent, l offre de bénévoles et de membres du personnel sont les méthodes les plus appréciées de toutes et l offre de conférenciers et le cadres supérieurs les moins appréciées 22

23 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance Pourquoi une commandite estelle / devraitelle être importante pour une œuvre de bienfaisance (organisme de bienfaisance, cause, organisme sans but lucratif)? Autre source de revenus Pas de restrictions pour dépenser ces fonds Ouvre la porte des dons des employés de l entreprise après la création de cette relation 23

24 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance Pourquoi une commandite estelle / devraitelle être importante pour une œuvre de bienfaisance (organisme de bienfaisance, cause, organisme sans but lucratif)? Ouvre la porte des dons des cadres supérieurs de l entreprise Relation permanente si votre commandite est rentable pour l entreprise 24

25 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance Comment cela peutil contribuer à la mission de l organisation? Revenu non grevé Meilleure visibilité de la mission de votre organisme Partenariats plus efficaces que les contrats de fourniture 25

26 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance Les commanditaires restreignentils la liberté d action de l organisme? Non, vous choisissez des partenaires avec qui vous êtes à l aise Vous créez des partenariats avec des organisations aux vues similaires Vous pouvez faire affaire avec plusieurs marques d une même industrie, si vous différenciez vos éléments d actif Vous vendez vos propres éléments d actif 26

27 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance Ce revenu finance votre mission Un partenariat est cependant indispensable Les œuvres de bienfaisance doivent comprendre la différence entre le modèle des commandites et le modèle philanthropique Un changement de paradigme est nécessaire 27

28 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance Le changement de paradigme est le suivant : De «Veuillez m aider, voici ce dont nous avons besoin et les retombées possibles pour notre communauté» À 28

29 Promouvoir la mission et l action sociales d une œuvre de bienfaisance À «Comment mon organisme de bienfaisance peutil améliorer la réussite de votre marque ou de votre entreprise?» C est totalement axé sur le commanditaire et non sur votre mission, bien qu elle en bénéficie 29

30 Mesure du RCI et du RO pour la marque ou le commanditaire Peuton mesurer la réussite? Les commanditaires doivent constater des résultats. Les œuvres de bienfaisance / organismes de bienfaisance / organismes sans but lucratif peuventils produire des résultats? Qu estce que le RCI? Qu estce que le RO? 30

31 Mesure du RCI et du RO pour la marque ou le commanditaire Peut-on mesurer la réussite? Oui! Paramètres pour les valeurs normes de l industrie 1/3 de cent X nombre de visiteurs de votre site Web Impressions / visibilité 5 cents par échantillon / 5 dollars par échantillon Envoi groupé de courriels Droit d auteur

32 Mesure du RCI et du RO pour la marque ou le commanditaire Peut-on mesurer la réussite? Avant de mesurer les résultats, on doit commencer par fixer les objectifs Une marque interroge les œuvres de bienfaisance sur les «retombées sociétales». De la même façon, les œuvres de bienfaisance devraient interroger la marque sur les retombées de ses buts et objectifs pour elles 32

33 Mesure du RCI et du RO pour la marque ou le commanditaire Les commanditaires doivent constater des résultats. Les œuvres de bienfaisance peuventelles produire des résultats? Promotion de la marque Augmentation des visites Prix des actions Mobilisation et maintien des Évaluation de la employés à l effectif rentabilité des ventes Recrutement Image / RP / RI Ventes 33

34 Mesure du RCI et du RO pour la marque ou le commanditaire Qu est-ce que le RCI? Rendement du capital investi Ce que le commanditaire reçoit en échange, au plan de ses objectifs de vente, de la motivation de ses employés, des RP, etc. Pas toujours sous la forme de dollars et cents mais toujours pour les dollars et cents 34

35 Mesure du RCI et du RO pour la marque ou le commanditaire Qu est-ce que le RO? Rendement des objectifs Rendement de la commandite Rendement social London Benchmarking Sponsorium 35

36 Commandites exemplaires Pour que les commanditaires (marques / donneurs) et que les œuvres de bienfaisance (organismes de bienfaisance et sans but lucratif) produisent des résultats, leurs partenariats doivent être authentiques La philanthropie est claire : le donneur (entreprise ou particulier) est motivé par sa compassion et par son désir de promouvoir la mission Ce n est pas vraiment le cas des commanditaires 36

37 Commandites exemplaires Tout le monde doit être gagnant Les marques doivent décrire ouvertement et franchement leurs objectifs pour que les œuvres de bienfaisance puissent les aider Les œuvres de bienfaisance doivent comprendre qu une commandite n est pas axée sur elles mais sur le commanditaire 37

38 Commandite exemplaire 38

39 Commandite exemplaire 39

40 Commandite exemplaire 40

41 Commandite exemplaire 41

42 Commandite exemplaire 42

43 Commandite exemplaire 43

44 Commandite exemplaire 44

45 Commandite exemplaire 45

46 Commandite exemplaire 46

47 Commandite exemplaire 47

48 Commandite exemplaire 48

49 Commandite exemplaire 49

50 Conclusion Les commandites ne se limitent pas aujourd hui à l accrochage d une banderole Elles ne se limitent pas à la philanthropie Elles sont axées sur les résultats pour les deux parties Ce sont des partenariats 50

51 51

Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions. Steven Ayer

Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions. Steven Ayer Les dons d entreprise au Canada : Dernières statistiques, tendances et répercussions Steven Ayer Les entreprises veulent satisfaire leurs intervenants Employés Cadres supérieurs Cadres intermédiaires Consommateurs

Plus en détail

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information Bienvenue La Fondation de bienfaisance Placements Mackenzie (la Fondation) est un organisme sans but lucratif dirigé par les employés. Nous avons pour mission d investir dans des organismes et programmes

Plus en détail

Vive le hockey RBCMC Demande de subvention 2014

Vive le hockey RBCMC Demande de subvention 2014 Vive le hockey RBCMC Demande de subvention 2014 1 Renseignements essentiels au sujet de votre organisme Nom de l organisme Nom du demandeur Titre ou rôle Êtes-vous un employé de RBC? Oui Non Adresse de

Plus en détail

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne Plus de 1,2 millions de noms

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Définitions Objectifs Critères Demande de Dons et Commandites

Définitions Objectifs Critères Demande de Dons et Commandites En vigueur depuis Le 1 er janvier 2010 Guide d accompagnement Comment rédiger votre demande de Dons et Définitions Objectifs Critères Demande de Dons et Page 1 Définitions Dons Une contribution financière,

Plus en détail

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport :

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport : Miseàjourdu2èmetrimestre 2015 30juin2015 Dcerapport: Miseàjourdesinformationsauxmembres OùinvestissentlesmembresduRRCID? Rendementdesplacements Des frais réduits Mise à jour des informations aux membres

Plus en détail

L endettement des ménages

L endettement des ménages Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Ottawa, le jeudi 23 juin 2011 L endettement des ménages Présentation par : L Association des comptables généraux accrédités du Canada Rock Lefebvre,

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LA FONDATION DE LA CITÉ

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LA FONDATION DE LA CITÉ PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LA FONDATION DE LA CITÉ IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par la Fondation de La Cité avant que ne débutent l organisation et

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Quelles règles l EUMC doit-elle suivre en tant qu organisme de bienfaisance enregistré?

Quelles règles l EUMC doit-elle suivre en tant qu organisme de bienfaisance enregistré? Guide de collecte de fonds INTRODUCTION La collecte de fonds est importante pour l EUMC puisqu elle relève le profil de l organisation, fait connaître nos programmes et nous aide à financer notre travail

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Agrément Canada : Lignes directrices et critères relatifs aux commandites

Agrément Canada : Lignes directrices et critères relatifs aux commandites Agrément Canada : Lignes directrices et critères relatifs aux commandites Agrément Canada est un organisme indépendant sans but lucratif qui offre aux organismes de soins de santé et de services sociaux

Plus en détail

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017.

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017. Les nouveaux taux de conversion s appliquent à compter de janvier 2017. Vous trouverez ici les réponses aux questions fréquemment posées et vous découvrirez les conséquences des modifications sur les prestations

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

Retrait progressif de la pièce de un cent FAQ pour les membres

Retrait progressif de la pièce de un cent FAQ pour les membres Retrait progressif de la pièce de un cent FAQ pour les membres 1. Ce projet affectera-t-il toutes les transactions? Non. Les changements concerneront uniquement les achats en espèces lorsque la monnaie

Plus en détail

Incidences d ajustements fiscaux sur les recettes : 2014. Ottawa, Canada Le 10 décembre 2013 www.pbo-dpb.gc.ca

Incidences d ajustements fiscaux sur les recettes : 2014. Ottawa, Canada Le 10 décembre 2013 www.pbo-dpb.gc.ca Ottawa, Canada Le 10 décembre 2013 www.pbo-dpb.gc.ca Points saillants de la présente note : Les questions des parlementaires portent très souvent sur l incidence des changements visant les taux et les

Plus en détail

Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06

Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06 Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06 Le nouveau Bon d études canadien peut vous aider à mettre de l argent de côté pour payer les études postsecondaires

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Banques alimentaires Canada. Stimuler le secteur caritatif au Canada Un plan d incitation fiscale pour les dons d aliments à des fins de bienfaisance

Banques alimentaires Canada. Stimuler le secteur caritatif au Canada Un plan d incitation fiscale pour les dons d aliments à des fins de bienfaisance Banques alimentaires Canada Stimuler le secteur caritatif au Canada Un plan d incitation fiscale pour les dons d aliments à des fins de bienfaisance Janvier 2012 Stimuler le secteur caritatif au Canada

Plus en détail

Proposition de projet. Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec

Proposition de projet. Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec Proposition de projet Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par la Société parkinson du Québec avant que ne débutent

Plus en détail

Simulation Entreprise - Tecstrat

Simulation Entreprise - Tecstrat Simulation Entreprise - Tecstrat Compte-rendu Univers C Entreprise 4 Clémence AITELLI Benoît SIJOBERT Maxime ROBERT Ségolène PEIGNET Tuteur : malek.bouhaouala@ujf-grenoble.fr Introduction Durant deux jours,

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête sur les loyers commerciaux Division des prix à la production Guide de déclaration Le présent guide a été conçu pour vous aider à participer à l Enquête sur les loyers commerciaux. Si vous avez

Plus en détail

Des enfants instruits

Des enfants instruits Des enfants instruits Nicolas souhaite maintenant faire les meilleurs choix pour sa famille et, plus précisément, pour ses enfants. Son budget est assez serré, mais il sait qu il ne doit pas arrêter d

Plus en détail

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR À LA RETRAITE Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR. ENSEMBLE. INVESTISSEMENTS RUSSELL / INVESTIR À LA RETRAITE Êtes-vous prêt à planifier votre style de vie à la retraite?

Plus en détail

Structures d entreprise du secteur alimentaire

Structures d entreprise du secteur alimentaire Camp de formation intensive Séminaires Web presentés par Food Secure Canada soutenus par La fondation de la famille J.W. McConnell Structures d entreprise du secteur alimentaire avec Julie Hamel ~ FDEM

Plus en détail

Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA

Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Mise en garde Formes juridiques Entreprise individuelle non incorporée Société en nom collectif Société par

Plus en détail

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied : : A P P L I E D S U P P O R T : : Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied Maximisez votre investissement technologique LE SUCCÈS DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA PERFORMANCE DE VOS CAPACITÉS

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 QUESTIONS ET RÉPONSES DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 TITRE DU PROJET : Campagne de marketing de sensibilisation à la cessation du tabac intitulée Je te laisse / Break it Off

Plus en détail

Réalisations. Reconnaissance. Performance

Réalisations. Reconnaissance. Performance SUR SCÈNE Programme de reconnaissance 2015 ARGENT Réalisations Reconnaissance PRIX OR DiamANT Performance DiamANT PRESTIGE PlatinE 2015 PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Chez Immunotec, vous avez non seulement

Plus en détail

du meilleur prix garantie Conditions générales de l offre Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf)

du meilleur prix garantie Conditions générales de l offre Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf) Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf) Réservez sans souci simplement et bénéficiez du meilleur tarif offert. Grâce à notre Garantie du meilleur prix, vous gagnez du temps

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

POLITIQUE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE DONS ET COMMANDITES Politique dons et commandites La Caisse entend jouer le rôle social qui lui est dévolu en appuyant concrètement des initiatives qui visent l amélioration du mieux-être collectif,

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

Lien. D ENSEMBLE avec. et obtenez une vue. Mon argent pour la vie FAITES LE. with Money for Life POUR FAIRE LE LIEN ENTRE LES CONSEILS EN PLACEMENT

Lien. D ENSEMBLE avec. et obtenez une vue. Mon argent pour la vie FAITES LE. with Money for Life POUR FAIRE LE LIEN ENTRE LES CONSEILS EN PLACEMENT Lien FAITES LE CONSEILS SUR LES PLACEMENTS PROTECTION DU PATRIMOINE DE VRAIES SOLUTIONS et obtenez une vue D ENSEMBLE avec Mon argent pour la vie with Money for Life POUR FAIRE LE LIEN ENTRE LES CONSEILS

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez plus que les services d un conseiller financier d expérience soucieux de répondre à vos besoins. Vous bénéficiez des nombreuses

Plus en détail

Aspects juridiques d une entreprise. Michel Grenier, MBA

Aspects juridiques d une entreprise. Michel Grenier, MBA Aspects juridiques d une entreprise Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Mise en garde Formes juridiques Entreprise individuelle non incorporée Société en nom collectif Société par action (Compagnie) Corporation

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Tout sur le Régime de partage des profits

Tout sur le Régime de partage des profits Tout sur le Régime de partage des profits 1 2 Ordre du jour 1 re partie : Fonctionnement et objectifs du Régime de partage des profits 2 e partie : Primes 3 e partie : Ce que vous devriez savoir sur les

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local Participez gratuitement en tant que commerçant, association de commerçants ou consommateur. Joignez-vous

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER OU LOGISTIQUE POUR LES ORGANISMES

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER OU LOGISTIQUE POUR LES ORGANISMES PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER ET LOGISTIQUE AUX PROJETS DES FÊTES DU 375 e ANNIVERSAIRE DE LA VILLE DE SOREL-TRACY PARTIE A Renseignements sur le demandeur IDENTIFICATION DE L ORGANISME Nom de l organisme

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES Révisé Avril 2011 Table des matières Définitions 2 Qu est-ce que le Curateur public du Manitoba? 2 Quelles sont les fonctions du Curateur public? 2

Plus en détail

When Recognition Matters

When Recognition Matters When Recognition Matters PROGRAMME DE PARTENARIAT DU PECB www.pecb.com A propos du PECB /// Le PECB (Professional Evaluation and Certification Board) est un organisme de certification des personnes pour

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Avant Garde Plus Cisco Partner Demand Center. Comment stimuler les opportunités et dynamiser le business de votre entreprise?

Avant Garde Plus Cisco Partner Demand Center. Comment stimuler les opportunités et dynamiser le business de votre entreprise? Avant Garde Plus Cisco Partner Demand Center Comment stimuler les opportunités et dynamiser le business de votre entreprise? Guichet unique et complet du co-marketing avancé Le Partner Demand Center de

Plus en détail

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE

DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE Université d Ottawa University of Ottawa DOSSIER PERSONNEL DE PLANIFICATION SUCCESSORALE UN HÉRITAGE POUR L AVENIR Donner à une université, c est laisser un héritage aux générations futures. C est permettre

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Principaux objectifs et public cible :

Principaux objectifs et public cible : Plan de commandites 2015 DE L INTERNET À LA WEBTÉLÉ JUSQU AU WEBFEST MONTRÉAL... Internet est aujourd hui introduit dans la majorité des foyers du monde. Il est essentiel pour communiquer, avoir des relations

Plus en détail

DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY

DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY DEVENEZ FRANCHISÉ UNE RÉUSSITE SIMPLE À METTRE EN ŒUVRE HAPPY assure un accompagnement complet de ses franchisés : Aide à la recherche d un emplacement. Nos partenaires (banques,

Plus en détail

Mise sur pied d un regroupement d achats

Mise sur pied d un regroupement d achats Mise sur pied d un regroupement d achats Présenté Au Conseil Économique et Coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) 30 mars 2016 Table des matières Introduction - But de la conférence - Objectif Présentation

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL

ÉVALUATION CERTIFICATIVE COURTAGE COMMERCIAL Exemple de réponses Scénario 2 Important : ce que vous trouverez ci-joint n est qu un exemple d un examen complété en courtage immobilier commercial qui démontre la maîtrise de l ensemble des compétences.

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an?

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Plan de commandite: La Petite Séduction

Plan de commandite: La Petite Séduction Plan de commandite: La Petite Séduction Yellowknife, 13, 14, 15 juin 2014 L Association franco -culturelle de Yellowknife (AFCY), la Fédération franco-ténoise (FFT) et le Conseil de développement économique

Plus en détail

Faire une étude de marché (Partie I)

Faire une étude de marché (Partie I) CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Faire une étude de marché (Partie I) Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Étude de marché Que feriez-vous et comment? Environnement PESTEL La

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE CONCERNANT LE FONDS DE FACILITATION EN MATIÈRE DE SEMENCES POUR 2016

FORMULAIRE DE DEMANDE CONCERNANT LE FONDS DE FACILITATION EN MATIÈRE DE SEMENCES POUR 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE CONCERNANT LE FONDS DE FACILITATION EN MATIÈRE DE SEMENCES POUR 2016 COORDONNÉES L Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada Veuillez remplir toutes les

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.)

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) REMETTRE CE DOCUMENT AU SECRÉTARIAT DE L ÉCOLE OU NOUS LE FAIRE PARVENIR PAR COURRIEL

Plus en détail

MESSAGES CLÉS SUR LE SPORT

MESSAGES CLÉS SUR LE SPORT MESSAGES CLÉS SUR LE SPORT Le sport rejoint tous les groupes d âge et tous les milieux socioéconomiques, sans égard au sexe, et offre une voie vers l équité dans les groupes plus défavorisés de notre société.

Plus en détail

Présentation Wiseed. 1 er réseau de Location de voiture communautaire

Présentation Wiseed. 1 er réseau de Location de voiture communautaire Présentation Wiseed 1 er réseau de Location de voiture communautaire ENTRE NOUS, ÇA ROULE! Posséder une voiture coute cher : 5 000 par an et cela ne cesse d augmenter pour une auto que l on utilise que

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Pour bâtir votre avenir financier Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Le chemin vers vos objectifs Une approche personnalisée pour accéder à l indépendance financière. 2 3 4 Service de

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme Vous êtes un professionnel du tourisme et des loisirs et souhaitez accepter les Chèques-Vacances et/ou les Coupons Sport ancv? En vous

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Tout sur les chèques Ce que vous devez savoir

Tout sur les chèques Ce que vous devez savoir 03 Tout sur les chèques Ce que vous devez savoir Plusieurs banques au Canada offrent désormais le service de dépôt de chèque mobile. Le Canada dispose de l un des systèmes de compensation des chèques les

Plus en détail

ScotDance Canada. Championnat de danse Highland de ScotDance Canada 2013

ScotDance Canada. Championnat de danse Highland de ScotDance Canada 2013 ScotDance Canada Championnat de danse Highland de ScotDance Canada 2013 4 7 juillet 2013 Merci de votre intérêt pour le Championnat de danse Highland de ScotDance Canada, qui se déroulera à Montréal en

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité Contacts presse : Fondation de France Dorothée Vital Agence YESwecan Emilie Loubié T. 01 44 21 31 91 F. 01 44 21 87 30 T. 01 40 26 11 40 F. 01

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COLLECTE DE FONDS PAR DES ORGANISMES DE CHARITÉ ET SANS BUT LUCRATIF

ACTIVITÉS DE COLLECTE DE FONDS PAR DES ORGANISMES DE CHARITÉ ET SANS BUT LUCRATIF BULLETIN N O 024 Publié en juin 2000 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL ACTIVITÉS DE COLLECTE DE FONDS PAR DES ORGANISMES DE CHARITÉ ET SANS BUT LUCRATIF Le présent bulletin

Plus en détail

29 mars 2012. Avertissement aux candidat(e)s du Concours National de la Commercialisation 2012

29 mars 2012. Avertissement aux candidat(e)s du Concours National de la Commercialisation 2012 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Avertissement aux candidat(e)s du Concours National de la Commercialisation 2012 Le tourisme est la première industrie de la planète. Le nombre

Plus en détail

Entreprise Étudiante en classe 2014-2015

Entreprise Étudiante en classe 2014-2015 En classe (dirigé par un enseignant) Classe 1 Classe 2 Ressources et Documents Préalablement au programme (une semaine avant le début du programme) La responsable d Entreprise Étudiante de JE visitera

Plus en détail

T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@agencepid.com agencepid.com

T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@agencepid.com agencepid.com T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@ T R O U S S E M E D I A 2 0 1 6 Reconnu pour son expertise dans la promotion du design depuis 30 ans, l Agence PID offre plusieurs véhicules de prestige : Un Salon

Plus en détail

Une vie saine à TELUS

Une vie saine à TELUS Une vie saine à TELUS Colloque du Conseil du patronat 17 septembre 2013 François Cliche Membre de l équipe TELUS 1 Introduction La santé mentale TELUS Stratégie d entreprise Stratégie santé et mieux-être

Plus en détail

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Un produit simple et commode, qui réunit protection d assurance vie et placements fiscalement avantageux Assurance vie universelle

Plus en détail

Avez-vous visité votre «Tableau de bord» MonAtelier

Avez-vous visité votre «Tableau de bord» MonAtelier Infolettre de marketing Août 2011 Mettez à jour votre site Web dès aujourd hui Avez-vous visité votre «Tableau de bord» MonAtelier dernièrement? Si oui, vous avez sans doute remarqué l icône affichée dessus.

Plus en détail

2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope

2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope Dossier de commandite 2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope Le samedi 17 septembre 2011 Le Nathan Ride for Hope est une activité-bénéfice fondée en 2010 par Nathalie Bercier après que

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE DE DEMANDE La Caisse Desjardins d Ahuntsic se veut une institution financière impliquée dans son milieu. Grâce à son programme de dons et de commandites, notre coopérative de services financiers

Plus en détail

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir.

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. ISO 14001 de BSI. Nos chiffres vont de paire avec la croissance durable. Nos connaissances, notre expertise

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) FAITES-VOUS PLAISIR Payer moins d impôt. De la musique à vos oreilles? Imaginez ce que vous pourrez faire avec les sommes économisées à l abri de l impôt : Partir

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail