Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2"

Transcription

1 Groupe de travail Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Version du 5 décembre 2011

2 Présents Jérémy Houstraëte, Cabinet Alixio Didier Dugast, MDEF de Sénart Yannick Diquelou, MDEF de Sénart Florence Suarez, MDE de Melun Val de Seine Jérôme Caudron, CCI 2

3 Objectifs de la réunion d aujourd hui Connaître vos réactions sur le contenu du plan d action relatif à la plateforme Interentreprises de Sécurisation des Mobilités Identifier les obstacles juridiques à la mise en place d une telle plateforme Débattre des modalités de mise en œuvre envisageables Fixer les prochaines étapes 3

4 4

5 Rappel du contenu du plan d action sur la PI SM Les carrières sont de plus en plus segmentées avec des changements de situation professionnelle récurrents Il y a un manque d anticipation des mutations par les entreprises menant à des désajustements brutaux comme on l a constaté encore récemment avec des restructurations massives sur notre territoire Face à ces désajustements, les salariés ne sont pas égaux Si les salariés des grandes entreprises ont accès à des opportunités de mobilité interne ou à des accompagnements visant à faciliter leur repositionnement à l externe, les salariés des petites entreprises se retrouvent souvent face à des situations plus difficiles Or 90% des établissements présents sur le territoire de Sénart-Melun accueillent moins de 10 salariés Les acteurs publics consacrent des moyens importants pour agir dans ce cadre mais leurs interventions sont souvent trop parcellaires 1 entrée au chômage sur 3 sur le territoire est due à l échéance d un contrat à durée limitée La sécurisation des parcours passe donc par une meilleure anticipation des entreprises une coordination des interventions des acteurs publics une stabilisation de l insertion professionnelles des actifs en contrat à durée déterminée 5

6 Rappel du contenu du plan d action sur la PI SM Face à ces constats, l enjeu est de sécuriser le parcours professionnel des actifs en mettant en place un accompagnement territorial permanent des mobilités fondé sur un dispositif inter entreprises et une mutualisation des actions menées par les acteurs publics Dans ce cadre, nous avons pour objectifs De favoriser l émergence d un dispositif inter entreprises qui permette de mutualiser des fonds privés pour mieux anticiper dans une logique de GPEC et de prise en main par les actifs de leurs carrières professionnelles D assurer un accompagnement de qualité à tous les salariés en mobilité pour réduire le déséquilibre entre salariés de grandes entreprises et salariés de TPE/PME De prolonger l accompagnement post mobilité afin de sécuriser l intégration dans le nouveau poste De sécuriser l insertion professionnelle des jeunes peu qualifiés et/ou en difficulté d insertion 6

7 Rappel du contenu du plan d action sur la PI SM Dans cet objectif, les acteurs publics n ont qu un rôle d incitation et de soutien Un tel dispositif devra être porté par des entreprises relais associées Dans ce cadre, des premiers contacts ont été pris durant le second trimestre 2011 pour tester l intérêt de quelques grandes entreprises (SPIE, SNECMA) Si elles ont manifesté un intérêt certain, il nous revient de leur proposer un projet plus abouti dans lequel elles pourraient s impliquer L idée est de réunir des grands employeurs du territoire ayant développé une politique de GPEC au sein d une association (ou de les réunir dans un premier temps au sein du Club RH) afin qu ils puissent élaborer des outils mutualisés de sécurisation des mobilités pour leurs salariés Mutualisation de leurs observatoires des métiers mis en œuvre dans le cadre de leurs démarches de GPEC afin d échanger sur les tendances de l emploi et des métiers Création d un service de conseil en mobilité pérenne dans des locaux dédiés où leurs salariés pourraient rencontrer confidentiellement un consultant du Pôle pour discuter d un changement d activité, hors ou dans l entreprise, avec déclinaison de cet espace sur le web Mobilisation de cabinets d accompagnement pour les salariés : à la fois sur la préparation et l accompagnement au repositionnement professionnel et sur la création / reprise d entreprise 7

8 Rappel du contenu du plan d action sur la PI SM Plus-value pour les entreprises adhérentes Disposer d un hébergement de l association et de moyens logistiques fournis par les acteurs publics de l emploi Disposer en permanence d un service de conseil mobilisable Disposer de partenariats renforcés avec les acteurs publics de l emploi et de la formation permettant de bénéficier de certaines prestations : financement partiel de bilan professionnel, mobilisation des services emploi/formation disponibles comme le G-AccES Disposer d informations, mises à la disposition des salariés ayant un projet de mobilité externe, sur les opportunités au sein du bassin d emploi et notamment au sein du tissu de TPE/PME Plus-value pour le territoire Favoriser l anticipation des mutations économiques pour éviter des restructurations brutales (les services du Pôle ne pourront pas être mobilisés dans le cadre de licenciements contraints pour motif économique) Encourager les entreprises à négocier en amont la gestion des mobilités Mieux identifier les besoins des entreprises et l évolution de leurs métiers Participation des acteurs publics Fourniture des locaux et de la logistique pour l association (ou le club RH dans un premier temps) Mobilisation des dispositifs de conseil et d accompagnement existants Partenariats renforcés ouvrant éventuellement droit à des prestations spécifiques ou à un cofinancement de la plateforme (participation par le biais d une part des fonds de revitalisation par exemple) 8

9 Rappel du contenu du plan d action sur la PI SM Les conditions d adhésion des entreprises au Pôle Interentreprises de Sécurisation des Mobilités Signature d un accord GPEC prévoyant des dispositions communes à toutes les entreprises adhérentes relatives aux mobilités externes Paiement d une adhésion annuelle (entre et euros) pour financer le fonctionnement du Pôle Engagement de ne pas mobiliser les outils du Pôle pour gérer des départs contraints Partage d information sur l évolution de leurs métiers et leurs perspectives de recrutement Obligation que le dispositif soit paritaire Le mode de fonctionnement envisagé du PI-SM La création se fera sur le mode associatif par les entreprises du bassin d emploi, le Pôle pouvant s ouvrir dans un second temps à tout le département, voire à toute la région Ile de France Les entreprises adhérentes pourront appartenir à des branches professionnelles et à des secteurs différents La mobilisation des outils du Pôle par les salariés ne pourra se faire que dans un cadre volontaire L anonymat des démarches jusqu à mise en œuvre d un éventuel projet de mobilité devra être absolument garantie Les organisations syndicales signataires des accords de GPEC devront être associées au fonctionnement du Pôle Dans ce cadre, un système a deux niveaux sera mis en place Une commission paritaire de validation et de suivi interne à chaque entreprise étudiera l ensemble des projets de mobilité Les projets validés seront alors présentés à un comité d agrément au niveau du Pôle. Ce dernier réunira les représentants des organisations syndicales interprofessionnelles départementales signataires des accords de GPEC des entreprises adhérentes, les représentants de l UT 77, de la MDEF, du Pôle Emploi et des directions des entreprises adhérentes 9

10 Compte-rendu de la réunion du 5 décembre Cette plateforme doit devenir un levier d attractivité pour les secteurs qui ont des difficultés à recruter comme la logistique par exemple Cela peut être intéressant pour un actif de se dire je rentre dans une entreprise en sachant que mon employeur s engage à me donner les moyens de construire ma mobilité dans les deux ans à venir soit au sein de son entreprise, soit au sein du même secteur voire même au sein d un autre secteur Pour les entreprises qui ont des difficultés à recruter sur certains métiers cela peut être un argument d attractivité Cette orientation pose la question de l intérim et de son traitement éventuel dans le cadre de cette plateforme Elle doit également devenir un levier de solidarité territoriale entre les grandes entreprises et les TPE / PME Cela doit permettre de fonder le dispositif sur une dimension éthique et territoriale Cela peut aussi se traduire dans le respect de règles et de valeurs pour les cabinets qui seraient amenés à travailler dans le cadre de cette plateforme 10

11 Compte-rendu de la réunion du 5 décembre Le débat entre une plateforme sectorielle et intersectorielle Bien que la mise en place d un dispositif sectoriel tel que cela s est fait en Isère semble plus simple à court-terme, la véritable plus-value réside certainement dans la dimension inter-professionnelle du dispositif Cela éviterait le risque de donner l impression de créer un dispositif public au service d un ou de deux grands employeurs du territoire Cela donnerait également une vraie vocation territoriale au dispositif fondée d abord sur un périmètre géographique et non un périmètre sectoriel Cela ne veut pas dire que l on ne puisse pas s appuyer sur quelques grands employeurs pour initier la démarche, au premier rang desquels on pourrait trouver la SNECMA et SPIE, et qui permettrait notamment d alimenter tout de suite la plateforme avec un nombre conséquent de salariés en mobilité professionnelle (interne ou externe) 11

12 Compte-rendu de la réunion du 5 décembre Qu est ce que le dispositif pourrait apporter de nouveau? Un dispositif pérenne et mobilisable à tout moment L accès à des outils que les TPE PME n auraient pas pu financer seules Une dynamique interentreprise et intersectorielle Des modalités de coopération entre entreprises du territoire d un type nouveau : Dispositifs de mobilité entre les entreprises adhérentes plus sécurisés pour les salariés, fondés sur un droit au retour des salariés en mobilité dans leur entreprise d origine en cas d échec de la mobilité Mutualisation de ressources entre les employeurs adhérents dans une logique de groupements d employeurs interprofessionnels Actions de formation des salariés d une entreprise adhérente par des salariés d une autre entreprise adhérente : par exemple formation sur leur poste de travail de salariés de TPE par des séniors d entreprises plus importantes 12

13 Compte-rendu de la réunion du 5 décembre Quelques conditions de réussite Penser un dispositif qui sera susceptible d être soutenu par les partenaires sociaux Clarifier le cadre légal et sécuriser le dispositif avec les services de l UT Penser un mode opératoire simple en clarifiant le rôle Des acteurs publics Des partenaires sociaux Des entreprises Des salariés Répondre aux demandes des entreprises et co-construire avec quelques porteurs entreprises sur le territoire Clarifier les liens de ce dispositif avec le reste des outils mis en place dans le cadre de la démarche GTEC, notamment le Club RH et le SRH Territorialisé Clarifier l apport de chacun des acteurs publics partenaires dans le dispositif Identifier un concept et des valeurs simples et clairs sur la base desquels promouvoir le dispositif et mobiliser les énergies 13

14 Feuille de route Les prochaines étapes Produire la feuille de route pour les six prochains mois Clarifier les points d incertitude juridique avec l UT Disposer d un support de communication présentant schématiquement l organisation, le mode de fonctionnement et l offre envisagée de la plateforme inter entreprises pour pouvoir présenter le projet aux entreprises Rencontrer quelques entreprises pour leur présenter le projet et identifier deux ou trois entreprises pilotes susceptibles de porter le projet Faire le lien avec d autres dispositifs constitués dans la région et ayant des synergies évidentes avec la PI SM : Ex. le dispositif Step GIP Roissy 14

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 -

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - Proposée par : Le Pôle économique de l Ouest Lyonnais TECHLID

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

La GPEC Territoriale avec AGEFOS PME, pour l avenir des Territoires Echange d expérience

La GPEC Territoriale avec AGEFOS PME, pour l avenir des Territoires Echange d expérience La GPEC Territoriale avec AGEFOS PME, pour l avenir des Territoires Echange d expérience Turin, Rome 12 et 13 novembre Qu est-ce qu un OPCA? Le financement de la formation en France les entreprises contribuent

Plus en détail

Les actions...9. quelques chiffres...21. Les actions... 23. Rapport financier...28. Rapport financier...17

Les actions...9. quelques chiffres...21. Les actions... 23. Rapport financier...28. Rapport financier...17 Introduction...4 Rapport financier de la MDEF de Sénart...6 La presse en a parlé...7 La Maison de l Emploi La Mission Locale Les actions...9 quelques chiffres...21 - L Observatoire - Plateforme formation

Plus en détail

Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire

Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire Version du 5 octobre 2011 Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire 1 Contexte et principaux enjeux identifiés 2 La volonté d une réponse globale, structurée et partenariale 3 Les actions à mettre en œuvre

Plus en détail

Les politiques de l emploi et de la

Les politiques de l emploi et de la Les politiques de l emploi et de la formation professionnelle Qu est qu une politique de l emploi? Le chômage ayant souvent plusieurs causes, les politiques de l'emploi se sont multipliées dans de nombreuses

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Eurocommerce 15-09-2009 Sommaire Le contexte en France et pour le groupe Carrefour Présentation

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

La GPEC : Une opportunité en temps de crise

La GPEC : Une opportunité en temps de crise La GPEC : Une opportunité en temps de crise Présentation issue de l atelier Campus merlane du 28/03/2013 Petit historique Un effet de mode Une connotation PSE Une volonté d exhaustivité des outils Un exercice

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire.

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire. er Partager confronter échanger évoluer Changer réfléchir Découvrir e d n a l s i e B mpétenc co ier, t é m son. s n a Bien d ans sa vie bien d MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL

Plus en détail

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012 Mutualisation de la Formation Boîte à outils 2012 La Mutualisation de la Formation De quoi s'agit-il? se regrouper pour concevoir et/ou participer à des actions de formations communesentre structures différentes

Plus en détail

La GPEC au regard de la formation

La GPEC au regard de la formation La GPEC au regard de la formation note aux étudiants : ce support ne constitue qu un complément au cours assuré, pour aller plus loin cf. bibliographie Support construit sur base de l ouvrage «GPEC», éd.

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

LA GTEC ou GPEC territoriale : De quoi parle-t-on? Objectifs. La GPEC en quelques dates clés

LA GTEC ou GPEC territoriale : De quoi parle-t-on? Objectifs. La GPEC en quelques dates clés LA GTEC ou GPEC territoriale : De quoi parle-t-on? ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Objectifs Remettre en perspective le cheminement

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

MAISON DE L'EMPLOI MÉTROPOLE NORD-OUEST 1ER COMITÉ DE PILOTAGE GPECT AGROALIMENTAIRE

MAISON DE L'EMPLOI MÉTROPOLE NORD-OUEST 1ER COMITÉ DE PILOTAGE GPECT AGROALIMENTAIRE MAISON DE L'EMPLOI MÉTROPOLE NORD-OUEST 1ER COMITÉ DE PILOTAGE GPECT AGROALIMENTAIRE 1 LES CHIFFRES CLES L AGROALIMENTAIRE Territoire National Industrie agroalimentaire - 1 er secteur industriel français

Plus en détail

Un appui d expert. Pour une GPEC au service des salariés

Un appui d expert. Pour une GPEC au service des salariés Un appui d expert Pour une GPEC au service des salariés 1 La GPEC au service des salariés anticipation et prévention des risques sociaux Anticipation et prévention pour éviter les ruptures de parcours

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle L Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 Pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l emploi et des parcours professionnels

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Table Ronde GPEC. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. une négociation au service de la sécurisation des parcours professionnels

Table Ronde GPEC. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. une négociation au service de la sécurisation des parcours professionnels Table Ronde GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences une négociation au service de la sécurisation des parcours professionnels GPEC 1 Notions de compétence et d emploi Compétence :

Plus en détail

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national interprofessionnel GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Membres présents Didier Nicolle UPEC Pierra Mery Direccte UT 77 Laure Beauvilliers CNAM Tourneret JP ESF Didier Dugast MDEF Sénart Marc-Alain Mucret

Membres présents Didier Nicolle UPEC Pierra Mery Direccte UT 77 Laure Beauvilliers CNAM Tourneret JP ESF Didier Dugast MDEF Sénart Marc-Alain Mucret Membres présents Didier Nicolle UPEC Pierra Mery Direccte UT 77 Laure Beauvilliers CNAM Tourneret JP ESF Didier Dugast MDEF Sénart Marc-Alain Mucret MDEF Sénart Yannick Diquelou MDEF Sénart Session animée

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise»

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise» Plan d actions «Gérer la crise C est anticiper la reprise» 1 Préambule La décélération de l activité économique observée en 2008 s est approfondie en 2009, les principaux indicateurs sont au rouge. Chômage

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI Le 7 septembre 2012 Contact : ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Constat quantitatif 10 réponses sur 42

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Analyse des Incidences liées à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle pour les ACI et propositions d actions Avril 2015 La loi

Plus en détail

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ;

- permettre le maintien et le développement des liens d amitié et de solidarité entre les étudiants et les diplômés des différentes promotions ; Projet de fusion des associations fondatrices de fbs Alumni I - Objectif du projet de fusion Le Conseil d administration a validé lors du CA du 12 juin 2013 la décision de procéder à la fusion/absorption

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

de la Formation Professionnelle A Evry, le 04/12/2009

de la Formation Professionnelle A Evry, le 04/12/2009 La Réforme R de la Formation Professionnelle A Evry, le 04/12/2009 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI du 7 janvier 2009 et projet de loi relatif à l orientation et à la formation professionnelle

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ Objectifs Doter le territoire d une offre de formation interentreprises adaptée

Plus en détail

Présentation du GIP Lorraine Parcours Métiers. www.lorpm.eu

Présentation du GIP Lorraine Parcours Métiers. www.lorpm.eu Présentation du GIP Lorraine Parcours Métiers www.lorpm.eu Le GIP Lorraine Parcours Métiers Ce groupement est l outil partagé par l Etat et le Conseil Régional de Lorraine qui contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. GPEC EN PME Module 1 FORMATION. «GPEC, une démarche indispensable pour votre entreprise» Référence de l action : TR0674 SAN001

ACTION COLLECTIVE. GPEC EN PME Module 1 FORMATION. «GPEC, une démarche indispensable pour votre entreprise» Référence de l action : TR0674 SAN001 ACTION COLLECTIVE GPEC EN PME Module 1 FORMATION «GPEC, une démarche indispensable pour votre entreprise» Référence de l action : TR0674 SAN001 ORGANISME FORSANE Contact : Anne GOMOND ou Patricia BERTEAU

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

Tous les salariés de toutes les entreprises ayant au moins 2 ans d ancienneté dans la même entreprise

Tous les salariés de toutes les entreprises ayant au moins 2 ans d ancienneté dans la même entreprise Finalité Bénéficiaire Tous les salariés de toutes les entreprises ayant au moins 2 ans d ancienneté dans la même entreprise De quoi s agitil? L entretien est un échange entre le salarié et la hiérarchie.

Plus en détail

LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONVENTION-CADRE Entre LE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Dénommé ci-après le CNFPT 10 12 rue d Anjou, 75381 Paris cedex 08 Représenté par son Président Monsieur François DELUGA, D

Plus en détail

L APEC AU SERVICE DES CADRES ET DES ENTREPRISES

L APEC AU SERVICE DES CADRES ET DES ENTREPRISES L APEC AU SERVICE DES CADRES ET DES ENTREPRISES 1 L APEC -Une structure privée et paritaire : 47 centres en France 850 collaborateurs -Une activité encadrée par : Un Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014 LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI DU 14 DÉCEMBRE 2013 & PROJET DE LOI 22 JANVIER 2014 Intervention d Emmanuelle Pérès, Metropolitan, Paris, le 11 février 2014 FFP 7, rue Alfred de Vigny

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Transitions Professionnelles : Comment accompagner la mobilité externe des salariés? Club RH 2 octobre 2008

Transitions Professionnelles : Comment accompagner la mobilité externe des salariés? Club RH 2 octobre 2008 Transitions Professionnelles : Comment accompagner la mobilité externe des salariés? Club RH 2 octobre 2008 Les transitions professionnelles dans les parcours individuels L accompagnement de la Transition

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE?

PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE? PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE? La CCI 90 vous accompagne dans le cadre du dispositif NACRE Le Processus NACRE est un nouvel accompagnement pour la création

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Maison de l emploi de Sénart «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Historique En octobre 2004, Création de l association Sénart Développement, «pour traiter ensemble des questions

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES. Vos compétences en action. Un bilan de compétences pour mieux vivre aujourd'hui et appréhender demain

BILAN DE COMPETENCES. Vos compétences en action. Un bilan de compétences pour mieux vivre aujourd'hui et appréhender demain BILAN DE COMPETENCES Un bilan de compétences pour mieux vivre aujourd'hui et appréhender demain Vos compétences en action IDC Passage du Commerce Bâtiment E 72000 LE MANS - 02 43 21 58 10 www.idcompetences.fr

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

APPEL A PROJET Cahier des charges

APPEL A PROJET Cahier des charges APPEL A PROJET Cahier des charges Commanditaire : Territoire couvert : Représenté par : Maison de l Emploi du Pays d Arles Territoire du Pays d Arles tel que définit par la CCI TPA (36 communes) Mademoiselle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3235 Convention collective nationale IDCC : 2101. ENSEIGNEMENT PRIVÉ À DISTANCE ACCORD DU 4 DÉCEMBRE 2006

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DE L AGROALIMENTAIRE Thème 4 - «Emploi et formations, attractivité, conditions de travail» Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire 19 décembre

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Orientation Relation école / entreprise les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Les actions en chiffres Au total, 27 000 personnes bénéficient chaque année des actions mises en place par les CCI en Haute-Normandie

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

ACCORD NATIONAL RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES (GPEC) DANS LA METALLURGIE UIMM 26-07

ACCORD NATIONAL RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES (GPEC) DANS LA METALLURGIE UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite,, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral ACCORD NATIONAL RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE

Plus en détail

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne.

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Devenez acteur du développement international de l économie de votre région en adhérant à Bretagne Commerce

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale 1 Préambule et principes de l accord 2 - Champ d application 3 Disposition d application immédiate 4 - Axes de progrès

Plus en détail

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE L intervention de l expert-comptable en cas de licenciement économique consiste principalement à analyser les raisons et la pertinence de la mesure envisagée,

Plus en détail