Informatique Mai 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informatique Mai 2006"

Transcription

1 Informatique Mai 2006

2 CEFORA Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent toujours être mentionnés. Toute autre reproduction, adaptation, traduction et communication publique est interdite sans l accord écrit du CEFORA, avenue Eugène Plasky 144, 1030 Bruxelles.

3 i Table des matières 1. Description du secteur p Le secteur informatique p Définition p Caractéristiques du secteur au sein de la CPNAE p. 2 a) Le statut des travailleurs p. 2 b) La taille des entreprises p. 3 c) Présence par région p Echantillon d entreprises atteint par l enquête p Description de l échantillon p Echantillon et représentativité P. 5 a) Selon les codes NACE et les activités menées par les p. 5 entreprises b) Selon la taille des entreprises p. 6 c) Selon la région p Professions d employé p Description des organigrammes en fonction de la taille p. 9 des entreprises 3.2. Définition des professions d employé des départements p. 12 opérationnels 3.3. Définition des professions d employé des départements p. 20 de soutien 4. Estimation du nombre d employés par profession p Extrapolation des données issues de l enquête p Emplois vacants p Analyse des emplois vacants p Professions clés p Les professions clés du secteur p Operations p Customer care p Commercial p. 33 INTRODUCTION ANNEXES p. 34 Annexe A : Sources documentaires p. 35 Annexe B : Organigrammes types des entreprises du secteur p. 37 informatique en fonction de la taille d entreprise Annexe C : Organigramme des professions clés du secteur p. 43 Annexe D : Echantillonnage pour le secteur informatique p. 44 Annexe E : Liste des entreprises qui ont participé à l étude p. 46

4 Introduction La structure de professions est une étude lancée par le service d étude du Cefora qui vise à répertorier les professions présentes dans chaque secteur d activité ressortant de la commission paritaire Par secteur, cet exercice se fait via la constitution d organigrammes types qui reprennent les professions d employé les plus courantes réparties par département. Cet exercice sera répété pour tous les secteurs de la CPNAE dans le but qu au terme de l étude, le Cefora soit en possession de la structure de professions de son secteur, c est-à-dire de l ensemble des secteurs qui constituent la CPNAE. Le présent document traite du secteur informatique. Cet exercice a pour but : de faire l inventaire et la description des professions d employé que l on peut retrouver dans le secteur étudié ; de pouvoir estimer quantitativement, au niveau national, le nombre d employés occupés dans chaque profession ; de connaître le nombre d emplois vacants par profession chez les enquêtés et d estimer le degré de difficulté à remplir ces emplois vacants ; de déterminer les professions clés du secteur à l usage du monde de l enseignement. INTRODUCTION Cette étude se déroule en plusieurs étapes et selon une méthodologie bien précise : récolte et analyse des sources documentaires sur le secteur et ses professions ; rédaction d une fiche descriptive provisoire du secteur et de ses professions ; première validation des organigrammes et des définitions des professions, en interne, auprès des conseillers en formation responsables de ce secteur et en externe via des entretiens menés auprès d entreprises de taille différente appartenant au secteur ; deuxième validation au moyen d une enquête écrite envoyée à un échantillon représentatif d entreprises du secteur. Deux critères ont été pris en considération pour établir l échantillon d entreprises, à savoir la taille d entreprise et la région ; analyse des résultats de l enquête et rédaction de la structure de professions du secteur. Pour plus d informations sur la méthodologie suivie pour l établissement des structures de professions des employés de la CPNAE, le lecteur est invité à lire un autre document du service d étude «Méthodologie des structures de professions d employé en CPNAE». ii Cette étude a été réalisée par Cindy Lambrechts, collaboratrice du service Etude et Organisation. 1 Ou Commission Paritaire Nationale Auxiliaire des Employés (CPNAE ou CP 218).

5 Description du secteur

6 1.1. Le secteur informatique Définition Ce secteur regroupe des entreprises qui fournissent des conseils en informatique à des entreprises clientes, qui réalisent des logiciels ou des progiciels, qui traitent des données, qui ont des activités de base de données, qui entretiennent et réparent des machines de bureau et du matériel informatique ou qui ont d autres activités rattachées à l informatique. Certaines entreprises sont actives dans tous les domaines, d autres seulement dans un seul. Selon la nomenclature d activités NACE-BEL, en provenance de l Institut National de Statistique, le secteur informatique reçoit les codes NACE suivants : 721 Conseil en systèmes informatiques, 722 Réalisation de logiciels, 723 Traitement de données, 724 Activités de banques de données, 725 Entretien et réparation de machines de bureau et de matériel informatique, 726 Autres activités rattachées à l informatique. DESCRIPTION DU SECTEUR Caractéristiques du secteur au sein de la CPNAE 2 a) Le statut des travailleurs Tableau 1 Répartition des travailleurs par statut et par taille d entreprise 2 Taille des entreprises Total n % TOTAL travailleurs Ouvriers ,78 Employés ,2 Dont employés CPNAE Au sein du secteur privé, le secteur informatique compte travailleurs dont 704 ont un statut d ouvrier et un statut d employé. Selon cette source, on peut voir que 98% des travailleurs de ce secteur ont un statut d employé. Moins de 2% des travailleurs ont le statut ouvrier. 2 Selon les données de l ONSS sur les effectifs des employeurs et des travailleurs du secteur privé assujettis à la sécurité sociale au 30 juin 2003, statistique centralisée.

7 Pour la CPNAE, il est intéressant de calculer le taux de couverture du secteur par rapport à l ensemble du secteur privé. Par taux de couverture, on entend le rapport entre le nombre d entreprises (ou d employés) répertoriées dans la CPNAE et celui comptabilisé par l ONSS, pour des secteurs délimités de manière identique. Selon ce calcul, on arrive à un taux de couverture des entreprises de 89,4% tandis que celui des employés est de 89,2% 3. Du taux de couverture des employés peut être déduit que presque la totalité des employés (90%) de ce secteur font partie de la CP 218. Le reste du document ne traitera que des employés répertoriés au sein de la CPNAE. b) La taille des entreprises Tableau 2 Répartition des entreprises et des employés selon la taille des entreprises 4 Entreprises Employés Nombre Taille d entreprise d employés exprimée en nombre de travailleurs n % n % Moyenne - 1 à ,23% ,20% 2,7-10 à ,54% ,14% 19,9-50 à ,57% ,93% 64,4 DESCRIPTION DU SECTEUR et plus 66 2,65% ,73% 249,9 Total % % 13,9 3 Comme pour la plupart des secteurs de la CP 218, le secteur informatique est constitué essentiellement de P.M.E. De cette répartition, on peut déduire que 94,77% des entreprises du secteur comportent moins de 50 travailleurs. c) Présence par région Tableau 3 Répartition des entreprises et des employés par région 5 Région Bruxelles Wallonie Flandre Total Population entreprises Population employés Moyenne d'employés par entreprise 18,9 7,8 14,2 13,9 59% des entreprises sont implantées en région flamande pour 20% en région wallonne et 21% en région bruxelloise. 3 L ONSS comptabilise pour le secteur informatique entreprises et employés tandis que la CPNAE comprend entreprises et employés. 4 Source : fichier des cotisations de l ONSS du quatrième trimestre de l année 2003 mis à la disposition du Fonds Social. 5 Source : fichier des cotisations de l ONSS du quatrième trimestre de l année 2003 mis à la disposition du Fonds Social.

8 Echantillon d entreprises atteint par l enquête

9 2.1. Description de l échantillon Echantillon et représentativité Pour mener à bien cette étude, nous avons envoyé dans un premier temps 566 enquêtes adressées à des entreprises du secteur, tous sous-secteurs, tailles et régions confondus. A l issue de ce premier envoi, le taux de réponse escompté était atteint pour les petites entreprises et pas pour les grandes (plus de 50 travailleurs). Au niveau des régions, le nombre expecté d entreprises et d employés était atteint pour la Wallonie, largement dépassé pour la Flandre mais légèrement en dessous pour Bruxelles. Nous avons donc refait un deuxième envoi d enquêtes auprès de toutes les entreprises du secteur de plus de 50 travailleurs, tous sous-secteurs et régions confondus. Après ces 2 envois, nous avions dépassé le taux de réponse espéré pour les entreprises et nous sommes légèrement en dessous pour les employés. Pour obtenir un échantillon représentatif, nous souhaitions avoir des données de 66 entreprises et employés. Or, l enquête rassemble les données de 77 entreprises et employés. Comme nous couvrons presque 10% des employés du secteur, nous avons donc clôturé l enquête et effectué les analyses sur les données disposnibles. ECHANTILLON D ENTREPRISES ATTEINT PAR L ENQUETE Tableau 4 En annexe D, se trouve un tableau récapitulatif de l échantillonnage qui reprend : le nombre d envois effectués, le nombre d entreprises à atteindre par région et par taille d entreprise pour obtenir un échantillon représentatif et le taux de réponse obtenu en fonction de paramètres comme la taille et la région. a) Selon les codes NACE et les activités menées par les entreprises La répartition des entreprises qui ont participé à notre enquête selon les codes NACE est la suivante : Nombre d entreprises et d employés par sous-secteur Code NACE Entreprises Employés 5 n % n % Conseil en systèmes informatiques 33 42,86% ,16% Réalisation de logiciels 32 41,56% ,93% Traitement de données 2 2,60% 35 1,07% Activités de banques de données 4 5,19% 105 3,21% Entretien et réparation de machines de bureau et de matériel informatique 2 2,60% 32 0,98% Autres activités rattachées à l informatique 4 5,19% 21 0,64% Total % %

10 Comme vous le remarquez, l enquête a touché des entreprises de tous les soussecteurs compris dans ce secteur. L échantillon a été considéré comme représentatif de la population totale par le fait que tous les sous-secteurs sont représentés. Par ailleurs, les sous-secteurs qui comptent le plus d entreprises et d employés au sein de l échantillon sont également ceux qui sont les plus importants en terme d entreprises et d employés au sein de la population totale 6. Parallèlement, le questionnaire interroge les entreprises sur le type d activités qu elles exercent. Selon ces données, sur les 77 entreprises qui ont participé à notre enquête : 34 sont actives dans le conseil en systèmes informatiques, 53 réalisent de logiciels, 14 sont actives dans le traitement de données, 15 ont des activités de banques de données, 15 sont actives dans l entretien et la réparation de machines de bureau et de matériel informatique, 17 ont d autres activités rattachées à l informatique, 15 ont des activités annexes (placement de réseaux sans fil, consultance en ingénierie spatiale, bureau d étude en électronique, location de service internet, call center, formation en IT, etc.). Les différences observées entre la ventilation des activités selon l ONSS et selon l enquête sont liées au fait que l ONSS ne répertorie que l activité principale des entreprises et non toutes les activités exercées tandis que le questionnaire permettait aux entreprises de cocher plus d une activité. ECHANTILLON D ENTREPRISES ATTEINT PAR L ENQUETE 6 Tableau 5 b) Selon la taille des entreprises Nombre d entreprises et d employés par taille d entreprise Taille entreprise Total Entreprises atteintes Réalisé entreprises en % 1,35% 7,34% 14,06% 15,15% 3,10% Employés atteints Réalisé employés en % 2,34% 8,10% 14,95% 11,02% 9,46% A l issue de l enquête, les données rassemblées couvrent 3,10% des entreprises du secteur et 9,46% des employés. L on peut dire que l échantillon est représentatif puisqu il représente un peu moins d un dixième de la population totale des employés du secteur. 6 Voir une autre étude du service Etude et Organisation du Cefora, «La CPNAE en chiffres» édition 2005.

11 c) Selon la région Tableau 6 Nombre d entreprises et d employés dans l échantillon par région Région Bruxelles Wallonie Flandre Total Nombre d entreprises Réalisé entreprises en % 3,07% 4,36% 2,67% 3,10% Nombre d employés Réalisé employés en % 5,12% 13,25% 10,79% 9,46% ECHANTILLON D ENTREPRISES ATTEINT PAR L ENQUETE 7

12 Professions d employé

13 3.1. Description des organigrammes en fonction de la taille des entreprises Dans un premier temps, l enquête soumet aux entreprises un organigramme type de taille correspondante. Un organigramme type est un organigramme qui correspond à une configuration type d une entreprise du secteur, dans lequel la majorité des entreprises doivent s y reconnaître. Il présente les professions les plus courantes répertoriées par département avec leurs liens hiérarchiques. Les entreprises doivent d abord donner une évaluation de l organigramme type tel qu il leur est soumis, sur une échelle allant de 1 à 5 (pas du tout d accord à tout à fait d accord). L évaluation globale de l organigramme est de 3,73 (moyenne des 77 évaluations données par les entreprises interrogées). A côté de cette première évaluation, les entreprises doivent le valider et le compléter si nécessaire. Grâce aux organigrammes ainsi complétés par les entreprises, le tableau présenté cidessous a pu être constitué pour les professions spécifiques 7 du secteur classées par département opérationnel. Par département opérationnel, l on entend les départements dont relèvent les activités centrales de l entreprise. Les professions qui s y retrouvent assurent le travail de base en rapport direct avec la production de biens ou de services. Elles sont spécifiques au secteur d activité. Ces départements génèrent le chiffre d affaire et le bénéfice de l entreprise. Ces professions font l objet de ce document. PROFESSIONS D EMPLOYE Tableau 7 Cette distinction fait appel à la notion de professions transversales et de département de soutien. Les professions transversales sont des professions qui peuvent se retrouver dans plusieurs secteurs d activité avec un contenu de tâches plus ou moins identique. Elles sont le plus souvent comprises dans les départements de soutien. Ces professions ne seront pas abordées dans ce document car elles font l objet d un ouvrage distinct intitulé «professions transversales d employé» disponible auprès du Cefora. Présence des professions spécifiques, par département opérationnel, en fonction de la taille des entreprises TAILLE ENTREPRISE ACTIVITÉS ET PROFESSIONS 1 À 9 10 À À ET + 9 OPERATIONS Directeur technique/des opérations x x Chef de projet x x x Conseil en IT Consultant informatique x x x x Business consultant x Consultant ERP x x x 7 Voir point 3.2. Définition des professions d employé des départements opérationnels.

14 Tableau 7 Présence des professions spécifiques, par département opérationnel, en fonction de la taille des entreprises (suite) TAILLE ENTREPRISE ACTIVITÉS ET PROFESSIONS 1 À 9 10 À À ET + Operations (suite) Consultant e-business x x Conception, développement et implémentation de produits IT Architecte software x x x Analyste-programmeur x x x x Intégrateur d applications Testeur d applications x x Implémentateur d applications/d ERP Ingénieur sécurité Architecte base de données x x Paramétreur d ERP x x x Internet et multimédia Webdesigner x x x x Développeur internet/intranet/extranet x x x Administrateur serveur web x x x Entretien, réparation et maintenance d infrastructure IT Technicien pc x x x x Administrateur réseaux x x x Administrateur base de données x x CUSTOMER CARE Helpdesk Responsable helpdesk x x Superviseur helpdesk Opérateur helpdesk x x x Formation des utilisateurs Formateur x x Documentation technique Rédacteur technique x x x x x x PROFESSIONS D EMPLOYE 10

15 Tableau 7 Présence des professions spécifiques, par département opérationnel, en fonction de la taille des entreprises (suite) TAILLE ENTREPRISE ACTIVITÉS ET PROFESSIONS 1 À 9 10 À À ET + COMMERCIAL Directeur commercial x x x Sales manager (produits/district/segment) x Service interne Collaborateur administratif et commercial x x Pre-sales consultant x x Dispatching/resourcing x x Service externe Account manager x x x x Remarques : Pour les organigrammes types, qui reprennent toutes les professions d employé de ce secteur (par département opérationnel et de soutien), le lecteur se référera à l annexe. Ces organigrammes types sont le résultat synthétique de toutes les informations transmises par les entreprises. PROFESSIONS D EMPLOYE 11

16 3.2. Définition des professions d employé des départements opérationnels A. OPERATIONS Ce département se charge de la conception, du développement, de l installation et de la maintenance de produits informatiques (logiciel, base de données, site internet, etc.) Directeur technique/des opérations : responsable du département dans sa globalité et de toutes les sections qui le composent. Il/elle se charge de l animation, le suivi et la supervision de tous les responsables d équipes de ce département. Il/elle donne les grandes lignes stratégiques aux différents projets qui y sont menés. Il/elle assure le reporting des activités auprès de la direction générale de l entreprise. Autre appellation : operations director. Chef de projet : spécifie, planifie et organise un projet informatique depuis sa conception jusqu à son lancement. En relation avec le client, il/elle l aide à détecter ses besoins et à les traduire en projets concrets. Il/elle lui propose des solutions techniques cohérentes avec les possibilités actuelles, l infrastructure IT existante et le budget disponible. Il/elle participe à la réalisation de l offre commerciale. Lorsque le projet est accepté par le client, il/elle prend part à la conception et au développement de l application et met sur pied le groupe de spécialistes qui assurera l exécution du projet. Il/elle supervise et coordonne les activités de son équipe et gère au quotidien le projet au niveau technique, humain et financier, depuis sa naissance jusqu à son l implémentation chez le client. Autres appellations : project engineer, project manager, chef de projet informatique/multimédia, conducteur de projet, responsable de projet IT/multimédia, project director. Conseil en IT Consultant informatique : aide les entreprises clientes à réaliser ou faire évoluer leur système informatique en fonction d une analyse de leur processus fonctionnel. Par y parvenir, il/elle réalise le diagnostique technique, organisationnel, fonctionnel, économique et humain de l entreprise cliente. Il/elle travaille à la définition des besoins et des solutions à mettre en œuvre pour le rendre plus efficace pour les utilisateurs. Les solutions techniques préconisées recherchent la meilleure intégration possible avec le système déjà existant, les buts poursuivis et les apports des nouvelles technologies. Il/elle établit un cahier des charges qui planifie les changements à apporter, les nouvelles applications à concevoir et accompagne leur mise en place. En fonction de son ancienneté ou de son expérience dans le domaine, il/elle peut avoir le titre de junior/senior. Autres appellations : consultant en systèmes d information, auditeur informatique, consultant IT. PROFESSIONS D EMPLOYE 12 Business consultant : donne des conseils stratégiques au niveau IT et dans le domaine d activité de l entreprise cliente. En fonction des besoins du secteur, des évolutions en cours et des possibilités techniques, il/elle aide l entreprise cliente à mettre en

17 place des nouveaux outils IT qui l aideront augmenter son efficacité. Il/elle est en contact avec la direction de l entreprise cliente et est amené à traiter de l information confidentielle. Il/elle allie des compétences de haut niveau dans le secteur concerné (bancaire, télécom, etc.) mais également en IT. Autres appellations : business analyst, business intelligence consultant. Consultant ERP : analyse les besoins de l organisation dans un domaine fonctionnel bien particulier (comptabilité, ressources humaines, reporting, etc.). Il/elle conseille le client sur le(s) modules de l ERP 8 qui répond(ent) à sa demande et qui n est (ne sont pas) pas surdimensionné par rapport aux besoins de son organisation. Il/elle analyse son processus de travail dans un domaine précis et le traduit en terme de paramétrage. Dans certaines entreprises, il/elle peut se charger de l implémentation de la solution ERP retenue, du paramétrage et de la formation des utilisateurs. Dans d autres, l implémentation, le paramétrage et la formation des utilisateurs seront assurés par des personnes spécialisées. Il/elle peut aider l account manager à rédiger l offre commerciale ou le faire lui-même. En général, il/elle est spécialisé(e) dans un type particulier d ERP et a une connaissance métier spécifique (ex : ressources humaines, finance, comptabilité, logistique, commercial, etc.). En fonction de son ancienneté ou de son expérience dans le domaine, il/elle peut avoir le titre de junior/senior. Autres appellations : spécialiste ERP, analyste fonctionnel, consultant PGI, analyste métier, consultant fonctionnel/métier, functional analyst. Consultant e-business : a pour mission de conseiller les clients dans la mise en place d un ou plusieurs projets d e-business (relations commerciales B to B ou B to C). Il/elle aide le client à identifier ses besoins et à dynamiser sa politique commerciale sur le web. Il/elle conçoit et met en œuvre la solution e-business au niveau technique et organisationnel. Conception, développement et implémentation de produits IT Architecte software : élabore la structure et l architecture d un futur programme informatique en tenant compte de la cohérence de l ensemble du système, des objectifs à atteindre et des contraintes internes et externes. Il/elle analyse les besoins de la future application et se charge du choix de la technologie à utiliser. Il/elle supervise une équipe de développeurs, qui vont traduire les fonctionnalités de l application en langage de programmation. Il/elle effectue le suivi de la programmation pour garantir qu elle respecte l architecture préconisée. Selon ses fonctions spécifiques, il/elle peut être appelé(e) à mener des recherches, analyser, déterminer la structure (architecture), assurer la conception, la construction, les tests, la réalisation ou la maintenance de tels logiciels. Il/elle peut également avoir des tâches de gestion d équipe et de projet. Autres appellations : software architect, concepteur informatique, analyste software, urbaniste des systèmes d information, architecte système/logiciel. PROFESSIONS D EMPLOYE 13 Analyste-programmeur : programme les différentes fonctionnalités d un programme informatique en suivant le plan et les consignes de l architecte software. En fonction de l application à développer, le programmeur sera spécialisé dans certains langages (ex : C, C++, java, VB, XML, ASP, Html, Visual basic, SQL, Java script, Vb script, etc.) et/ou dans certaines environnement d exploitation (Linux, Unix, Windows, Windows NT, etc.). Lorsque l entièreté du logiciel a été programmé, il/elle le teste et 8 ERP (enterprise resources planning) ou progiciel de gestion intégrée (PGI).

18 veille à ce qu il soit performant et corrige les défauts du programme. Dans les petites entreprises, il/elle assure l intégration, le testing et l implémentation des différents modules du logiciel. Dans les plus grandes ou dans les logiciels très complexes, l intégration, le testing et l implémentation seront réalisés par des personnes différentes. Dans les grandes entreprises, une distinction peut être faite selon l expérience dans le domaine ou de l ancienneté du développeur (junior, senior). Autres appellations : développeur-intégrateur, developer, programmeur, développeur, software engineer/developer, développeur/programmeur d application, computer programmer, IS application engineer, applicatieprogrammeur. Intégrateur d applications : est responsable de l assemblage des différentes composantes d un logiciel complexe en respectant l architecture donnée par l architecte software (intégration). Il/elle se charge du testing de l intégration, c-à-dqu il/elle vérifie que toutes les composantes fonctionnent correctement et de manière cohérente et qu il/elle élimine tous les défauts potentiels. En général, il/elle travaille en étroite collaboration avec les développeurs pour résoudre les problèmes rencontrés (bugs ou modifications). Il/elle peut parfois aussi se charger de former les personnes qui seront amenées à utiliser ce logiciel. Autres appellations recensées : ingénieur intégration, system integrator, intégrateur système, ingénieur/spécialiste intégration. Testeur d applications : se charge de tester des différentes applications d un logiciel et de vérifier que toutes les fonctionnalités du logiciel réagissent correctement et de manière cohérente. Il/elle vérifie la stabilité du système et aide à éliminer tous les défauts potentiels. En général, il/elle travaille en étroite collaboration avec les développeurs pour résoudre les problèmes rencontrés (bugs ou modifications). Autres appellations recensées : test specialist, ingénieur/spécialiste tests. PROFESSIONS D EMPLOYE 14 Implémentateur d applications/d ERP : se charge de l implémentation du logiciel/erp et de toutes ses composantes chez le client et vérifie que tout fonctionne correctement. Il/elle règle tous les petits problèmes qui peuvent apparaître lors de l implémentation. Cette profession se retrouve généralement dans les grandes entreprises ou dans les entreprises qui implémentent leur logiciel/erp dans des systèmes informatiques clients très complexes. Il/elle peut parfois aussi se charger de former les personnes qui seront amenées à utiliser ce logiciel. Autres appellations recensées : system implementation engineer, ingénieur implémentation système, ingénieur/spécialiste implémentation, ingénieur système, consultant implémentation. Ingénieur sécurité : évalue le niveau de vulnérabilité des systèmes informatiques et propose des solutions pour les sécuriser. Il/elle conçoit des méthodes de contrôle de la sécurité sur le réseau (lutte contre les virus et les hackers, éviter les pertes d informations, garantir la confidentialité des données, etc.). Il/elle analyse l architecture des logiciels, évalue les risques de piratage et/ou de destruction des données. Il/elle établit, développe et implémente les procédures et programmes qui garantiront la protection des données et la sécurité du système. Il/elle peut aussi se charger de faire les backup de sécurité. Autres appellations : IT security administrator, security engineer, expert en sécurité, responsable sécurité, security specialist. Architecte base de données : se charge de concevoir les bases de données en fonction des attentes des utilisateurs et des besoins d évolution des bases de données. Il/elle définit les objectifs, choisit les données et les outils statistiques,

19 analytiques et de présentation les plus pertinents. Connaissant les langages de programmation propres aux bases de données, il/elle peut programmer l outil pour qu il remplisse les fonctionnalités recherchées. Autres appellations : ingénieur base de données, spécialiste base de données. Paramétreur d ERP : en fonction de l ERP choisi et de l analyse effectuée par le consultant ERP, il/elle va effectuer le paramétrage chez le client. Il/elle peut aussi se charger de l implémentation du progiciel et de toutes ses composantes chez le client et de vérifier que tout fonctionne correctement. Il/elle est également capable d intégrer le progiciel aux autres applications du système informatique du client. Il/elle règle les petits problèmes qui peuvent se produire chez le client et peut participer à la formation des utilisateurs. Dans certains cas, l implémentation du progiciel se fera par un spécialiste. Internet et multimédia Webdesigner : est chargé de réaliser le design graphique d un site internet et de programmer toutes les applications qui le composent. Il/elle maîtrise les programmes informatiques d images nécessaires (photoshop, illustrator, frontpage, Visual tools, flash, etc.) et les langages de programmation adapté au web (HTML, java ou autres). Il/elle met en place les scripts interactifs, exécute l arborescence, détermine les règles de navigations et les interfaces. Il/elle réalise les opérations de programmation inscrites dans le cahier des charges et se charge des tests de validation. Dans les entreprises de grande ampleur, la programmation des pages est assurée par les programmeurs. Autres appellations : concepteur de site web, concepteur/programmeur multimédia, architecte multimédia, réalisateur de sites internet, spécialiste en création de sites internet. Développeur internet/intranet/extranet : conçoit ou adapte des applications destinées au web, site internet ou applications qui utilisent le web pour transmettre des informations (site sécurisé, e-commerce, commande à distance d application, applications de télémaintenance, etc.). Il/elle est responsable de la réalisation de l application. Pour ce faire, il/elle maîtrise les langages adaptés au web (C, C++, Java, Javascript, Javabeans, Html, PHP, ASP, XML, ), les outils spécifiques (Frontpage,, Illustrator) ainsi que les protocoles (TCP/IP, HTTP, SMTP). Autres appellations : web (application) developper, developpeur html, développeur (d application) web. Administrateur serveur web : responsable du bon fonctionnement du serveur web, de sa sécurité, de sa maintenance et de son évolution au niveau matériel et logiciel. Il/elle configure et administre le serveur sur lequel sont hébergés les sites internet et les applications qui les alimentent. Il/elle s assure que le serveur répond aux normes de sécurité et de performance. Il/elle teste le fonctionnement du serveur dans des conditions extrêmes (montée en charge d un service, pics de trafic, etc.). Il/elle supervise et optimise les bases de données en ligne. Il/elle veille constamment à la mise à jour des outils de sécurité sur le serveur et que les normes de sécurité soient respectées. Autres appellations recensées : web server administrator, webmaster technique. PROFESSIONS D EMPLOYE 15

20 Entretien, maintenance et réparation de d infrastructure IT Technicien pc : assure l installation et la maintenance du parc informatique de l entreprise cliente, c est-à-dire des postes de travail, des logiciels et des périphériques (imprimante, scanner, carte son, carte réseaux, câbles, etc.). Il/elle est chargé(e) du bon fonctionnement de tout ce matériel et de le maintenir opérationnel. Lors de l acquisition de nouveaux matériels, logiciels ou de nouvelles applications, il/elle est chargé(e) de les installer et de faire en sorte que tout soit opérationnel. Il/elle peut conseiller et assister les utilisateurs dans l exploitation de leur environnement informatique. Il/elle est appelé(e) par le client en cas de problème. Dans les petites entreprises, il/elle peut se charger aussi de l installation et de la maintenance de réseaux. Autres appellations : installateur pc, technicien informatique, technicien/collaborateur support pc, pc & network support, technicien de maintenance, desk-operator, systeemoperator, EDP operator, mis operator. Administrateur réseaux : gère les réseaux locaux qui relient toutes les machines du parc informatique de l entreprise client. Il/elle est responsable du fonctionnement optimal du réseau et de son optimisation. Il/elle est appelé(e) par l entreprise cliente lorsque celle ci rencontre des problèmes. En cas d incident, il/elle analyse l origine de la panne, décide des interventions à mettre en œuvre, suit les opérations de dépannage et informe les utilisateurs. Il/elle propose aussi des modifications qui visent à accroître l efficacité de l ensemble. Autres appellations : responsable réseaux, ingénieur réseaux, administrateur système et réseaux, spécialiste réseaux, gestionnaire systèmes et réseaux, network specialist. PROFESSIONS D EMPLOYE Administrateur base de données : est responsable de la qualité et de l optimisation de la base de données d une entreprise, via le contrôle et la validation des données en fonction des normes établies par la direction. Il/elle veille au bon fonctionnement des bases de données et des requêtes et garantit la disponibilité permanente des données. Il/elle assure l accessibilité quotidienne des données, se charge de gérer les droits d accès aux informations ainsi que la confidentialité des données. Il/elle optimise l espace disque en tenant compte du volume des données emmagasinées, réorganise en permanence leur stockage physique sur les disques et améliore leur rangement pour améliorer les temps de réponse. Il/elle veille à la sécurité et à la sauvegarde des données et peut parfois se charger de la formation des utilisateurs. Autres appellations : responsable base de données, gestionnaire base de données, data base administrator (DBA), database advisor. 16 B. CUSTOMER CARE Ce département se charge d offrir un support aux utilisateurs des produits informatique délivrés par l entreprise. Ce support peut être une aide ou dépannage à distance (en ligne, par téléphone) et/ou sur site. Mais aussi de la formation aux utilisateurs ou de la mise à disposition de documentation technique. Helpdesk Responsable helpdesk : dirige, motive le helpdesk dans son ensemble et est responsable de toutes les activités qui s y mènent. Il/elle supervise et anime l équipe présente au sein du helpdesk (teamleader et opérateur helpdesk). Il/elle cherche constamment à améliorer et à développer l organisation et l efficacité du helpdesk.

CEFORA 2002. Tous droits réservés.

CEFORA 2002. Tous droits réservés. Bureaux d intérim Bureaux d intérim 2 SEGMENT EMPLOYE CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur

Plus en détail

Construction Juin 2004

Construction Juin 2004 Construction Juin 2004 CEFORA 2004. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent toujours

Plus en détail

Bureaux d étude Décembre 2003

Bureaux d étude Décembre 2003 Bureaux d étude Décembre 2003 CEFORA 2003. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent

Plus en détail

Nettoyage industriel Février 2008

Nettoyage industriel Février 2008 Nettoyage industriel Février 2008 CEFORA 2008. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur

Plus en détail

CEFORA 2002. Tous droits réservés.

CEFORA 2002. Tous droits réservés. Bureaux de location CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent toujours

Plus en détail

Bureaux de sélection et de recrutement

Bureaux de sélection et de recrutement Bureaux de sélection et de recrutement CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Commerce de gros de véhicules neufs, de pièces détachées et d accessoires automobiles

Commerce de gros de véhicules neufs, de pièces détachées et d accessoires automobiles Commerce de gros de véhicules neufs, de pièces détachées et d accessoires automobiles Enquête Upedi-Cefora 2 INTRODUCTION CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations Analyste cogniticien / cogniticienne informatique Analyste concepteur / conceptrice informatique Concepteur / Conceptrice analyste informatique Concepteur / Conceptrice d'application informatique

Plus en détail

Les grandes familles du numérique

Les grandes familles du numérique Les grandes familles du numérique Les métiers de la production Gérer, exploiter et veiller les systèmes informatiques et réseaux Technicien infrastructure Technicien système, intégration, réseau, télécom,

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Etudes et développement Référentiel Métiers

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Immobilier Février 2003

Immobilier Février 2003 Immobilier Février 2003 CEFORA 2003. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent toujours

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Commerce de détail de véhicules neufs, d occasion, de pièces détachées, d accessoires et de carburants

Commerce de détail de véhicules neufs, d occasion, de pièces détachées, d accessoires et de carburants Commerce de détail de véhicules neufs, d occasion, de pièces détachées, d accessoires et de carburants 2 SEGMENT EMPLOYE Structure de profession : commerce automobile de detail CEFORA 2002. Tous droits

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

Publicité Octobre 2003

Publicité Octobre 2003 Publicité Octobre 2003 CEFORA 2003. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent toujours

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations (Métiers courants) Analyste décisionnel - Business Intelligence Analyste organique informatique Analyste-programmeur / Analyste-programmeuse informatique Chef de projet étude et développement

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

touristique et entreprises de divertissements et de loisirs

touristique et entreprises de divertissements et de loisirs Tourisme : agences de voyages, touropérateurs, services d information touristique et entreprises de divertissements et de loisirs CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Sommaire public. Édition 2014

Sommaire public. Édition 2014 Sommaire public Édition 2014 Enquête TECHNOCompétences de rémunération globale sur les emplois en technologies de l information et des communications (TIC) L ENQUÊTE EN BREF L enquête TECHNOCompétences

Plus en détail

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications E1C23 Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications - IR Le chef de projet ou l expert systèmes informatiques, réseaux

Plus en détail

Imprimeries Juillet 2004

Imprimeries Juillet 2004 Imprimeries Juillet 2004 CEFORA 2004. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur et de l éditeur doivent

Plus en détail

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3 1. INTRODUCTION...2 Objet du document...2 SOLUSMAO...2 2. FONCTIONNALITES...3 Description du développement logiciel, fonctionnalités....3 Fonctionnement attendu... 3 Fonctionnement du poste client... 4

Plus en détail

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 Par [OUAZAR ARIS-ARAB] [S4-G2] [AYME OLIVIA] TABLE DES MATIÈRES ANALYSE DE L ENTREPRISE # PRESENTATION DE L ENTREPRISE # LISTE ET DESCRIPTION DES DIFFERENTS METIERS REPRESENTES

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE INFORMATIQUE CONDITIONS GÉNÉRALES

CONTRAT DE MAINTENANCE INFORMATIQUE CONDITIONS GÉNÉRALES CONTRAT DE MAINTENANCE INFORMATIQUE CONDITIONS GÉNÉRALES TABLE DES MATIÈRES 1 Objet... 3 2 Abonnement service technique... 3 2.1 Les points forts de notre système d'abonnement... 3 2.2 Souscription d un

Plus en détail

M1805 - Études et développement informatique

M1805 - Études et développement informatique Appellations (Banque - Gestion de projet / Business analyst) Analyste fonctionnel / fonctionnelle informatique Définition M1805 - Études et développement informatique Conçoit, développe et met au point

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Service des stages et du placement - secteur placement ANNEE 2013 TITRES DE POSTES OFFERTS AUX DIPLOMES DE GENIE INFORMATIQUE

Service des stages et du placement - secteur placement ANNEE 2013 TITRES DE POSTES OFFERTS AUX DIPLOMES DE GENIE INFORMATIQUE Administrateur de réseaux junior Administrateur de Système Jr. Administrateur de Système niveau II Administrateur de systèmes Administrateur ou administratrice de systèmes ti Administrateur Réseau et Sécurité

Plus en détail

M. Cédric EYRAUD Consultant SI / AMOA / Internet

M. Cédric EYRAUD Consultant SI / AMOA / Internet Etat Civil M. Cédric EYRAUD Consultant SI / AMOA / Internet 9 ans d expérience Nationalité Français / Marié / 2 enfants Formation et Diplômes 2005 Expert en Ingénierie et Management de la communication

Plus en détail

Diplôme de technicien / Diplôme d'aptitude professionnelle. Technicien(ne) en informatique / Informaticien(ne) qualifié(e)

Diplôme de technicien / Diplôme d'aptitude professionnelle. Technicien(ne) en informatique / Informaticien(ne) qualifié(e) Profil professionnel du Diplôme de technicien / Diplôme d'aptitude professionnelle (ne) en informatique / Informaticien(ne) qualifié(e) Finalisé le /0/009 PROFIL PROFESSIONNEL (BERUFSPROFIL) Partie A a.

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Autres appellations du métier

Autres appellations du métier Le métier aujourd'hui Autres appellations du métier Chef de projet informatique Chef de projet fonctionnel Chef de projet maîtrise d œuvre Chef de projet maîtrise d ouvrage (ou AMOA) Description synthétique

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2.

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2. ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version Landpark Helpdesk Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de Parc

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Le Programme Régional de Formations Qualifiantes (PRFQ) a pour objectif d aider les ligériens à accéder et à se maintenir dans un emploi durable

Plus en détail

M1805 - Études et développement null informatique. R i. Appellations. Analyste cogniticien / cogniticienne informatique

M1805 - Études et développement null informatique. R i. Appellations. Analyste cogniticien / cogniticienne informatique M1805 - Études et développement null informatiue IASEC : i Appellations Analyste cogniticien / cogniticienne informatiue Développeur / Développeuse - jeux vidéo Analyste concepteur / conceptrice informatiue

Plus en détail

Normes d audit internes (Exercices + corrigés)

Normes d audit internes (Exercices + corrigés) A Exercices Normes d audit internes (Exercices + corrigés) 1 Le comité d audit est le plus susceptible de participer à l approbation A Des promotions et augmentations de salaire des auditeurs B Des observations

Plus en détail

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Avril 2008 IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Page 2 Le saviez-vous? ireflect peut répliquer les données entre différentes versions d Oracle, vous permettant

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Une formation pour un métier Formations en Cours du soir Enseignement à distance VAE

Une formation pour un métier Formations en Cours du soir Enseignement à distance VAE Informatique Une formation pour un métier Formations en Cours du soir Enseignement à distance VAE Conservatoire national des arts et métiers Les métiers de l Informatique L informatique est un outil majeur

Plus en détail

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE Pourquoi informatiser sa bibliothèque? L informatisation permet : - de proposer un service plus performant aux usagers (suivi des prêts, recherche documentaire plus efficace,

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Développement. Les Métiers du Numérique

Développement. Les Métiers du Numérique Développement Développeur backend/frontend Développeur / Intégrateur Développeur mobile Architecte web Ingénieur Etude et developpement Concepteur Développeur + une technologie : PHP, Symfony, RoR (RubyOnRails),

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting Performance en Ligne Le logiciel de gestion de la performance ACCORDANCE Consulting _ www.accordance.fr _ AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Ø Aperçu La société

Plus en détail

Ingénieur de recherche en statistique

Ingénieur de recherche en statistique Ingénieur de recherche en statistique E1D24 Statistique - IR Dans le cadre d une étude ou d un projet de recherche, l ingénieur de recherche en statistique conçoit le plan d analyse statistique et prend

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE Direction des Ressources humaines Direction : Informatique Service : Études Localisation : Site Rhovalparc à Alixan AVIS DE VACANCE DE POSTE ANALYSTE DÉVELOPPEUR POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Fax : Email : Personne à contacter dans l entreprise : 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE...3 2 PRESENTATION

Plus en détail

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU)

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) Termes de Références Recrutement d un Agent de développement des bases de données Juillet 2014 Information sur le IC post Titre: Agent de développement

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE Formation Métier Informatique- Télécoms Et Electronique MODULE I 1 1- Les familles de métier par domaine Les métiers de l informatique Direction et

Plus en détail

FICHE DE POSTE SIGNALETIQUE DU POSTE

FICHE DE POSTE SIGNALETIQUE DU POSTE Famille : SYSTEMES D INFORMATION Sous-famille : SUPPORT ET EPLOITATION Libellé métier : EPLOITANT(E) RESEAU Code métier : 35L20 INTITULE DU METIER (à partir du RMFPH) Spécificité dans le métier EVENTUELLE

Plus en détail

Catalogue de compétences - Profils de compétences européen pour les métiers internet et multimédia

Catalogue de compétences - Profils de compétences européen pour les métiers internet et multimédia Catalogue de compétences - Profils de compétences européen pour les métiers internet et multimédia Authors: Adriana Gluhak (VCB), Francois Adoue (MMJ) Version française: François Adoues (MMJ) Last up-date:

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Examens professionnels supérieurs de logisticiennes / logisticiens du 16.10.2014 Annexe 9.6 Description et objectifs de performance des

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

1. MAINTENANCE DES SYSTEMES DE PRODUCTION (MSP)

1. MAINTENANCE DES SYSTEMES DE PRODUCTION (MSP) 1. MAINTENANCE DES SYSTEMES DE PRODUCTION (MSP) PROFIL DE FORMATION Cette filière est réservée aux titulaires des baccalauréats C, D, E, F1, F2, F3, F7, ou équivalent. La Côte d Ivoire a décidé d assouplir

Plus en détail

Webmaster. Définition du métier

Webmaster. Définition du métier Famille métier : Domaine d intervention : Communication multimédia En agence En entreprise Autres appelations : Webmeste, Animateur(trice) de site internet/web Définition du métier Technique, opérationnel,

Plus en détail

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Objectifs et méthodologie: La Commission Emploi - Formation - Education de La Mêlée a pour vocation de connaître, entre

Plus en détail

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Document interne Collège CDM Auteur P. Bangerter Version 2.0 Création 04.11.2002 13:05 Modification 19/03/2010 09:34:00 Distribution Sujet Organisation de l'informatique

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr CATALOGUE DE PRESTATIONS 1 2 3 SOLUTIONS GMAO performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr Présentation de nos prestations ACSSIOM vous apporte : - Par sa présence régionale, une garantie

Plus en détail

Planning de Formation Année 2012 Management, Informatique, Bureautique et Langues

Planning de Formation Année 2012 Management, Informatique, Bureautique et Langues Business Management and Global Internet Center Planning de Formation Année 2012 Management, Informatique, Bureautique et Langues B.M.G.I. Center Centre Agréé Microsoft Office Adresse : 88 Ter, Bd. KRIM

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE PROFIL

Plus en détail

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Version 1.0 9 décembre 2007 Historique des révisions Date Version Description Auteur 27/05/2003 1.0 Equipe Vote électronique V2 specs_fonctionnelles.1.1 25/11/2002

Plus en détail

AgriShop Boutique en ligne

AgriShop Boutique en ligne AgriShop Boutique en ligne Version 1.1 du 02/02/2010 EDUTER-CNERTA. Ce document est propriété d EDUTER-CNERTA et ne peut être copié, reproduit par quelque procédé que ce soit, utilisé ou transmis à des

Plus en détail

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance Performance En Ligne Le logiciel de gestion de la performance Accordance Consulting 2015 AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Accordance Consulting 2015-2 Aperçu

Plus en détail