Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant?"

Transcription

1 Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant?

2 Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant? Ou inversement : le correspondant deviendra-t-il un représentant 4ème directive?

3 Aperçu de la présentation : a) Introduction a.a) Portrait du correspondant a.b) Portrait du représentant chargé du règlement de sinistres (RRS) b) Différences entre le correspondant et le RRS c) Cas discuté dans le cadre de la table ronde d) Table ronde * * *

4 a) Introduction a.a) Portrait du correspondant 1/3 Système Carte Verte : 1) But : Facilitation du trafic international des véhicules à moteur, en garantissant que l assurance RC du véhicule utilisé corresponde aux prescriptions de l Etat visité. La Carte Verte atteste que le véhicule mentionné sur la carte dispose d une couverture d assurance RC suffisante.

5 a) Introduction a.a) Portrait du correspondant 2/3 Système Carte Verte : 2) Règlement de sinistres : Une personne victime d un accident dans son pays causé par un véhicule étranger peut faire valoir ses droits à l indemnisation auprès du bureau d assurance national resp. auprès du représentant de l assureur étranger. Le lésé ne doit pas subir d inconvénients du simple fait que l accident ait été causé par un véhicule étranger. Le correspondant règle le sinistre selon le droit national pour le bureau national et avance les prestations. L assureur étranger n est pas autorisé à donner des instructions.

6 a) Introduction a.a) Portrait du correspondant 3/3 Système Carte Verte : 3) Dispositions légales : Règlement Général (RG): Il régit les relations entre les 46 bureaux d assurance du Conseil des Bureaux (CdB): Accord Carte Verte (section II du RG) Accord Multilatéral (section III du RG) Reflété dans la loi par les articles suivants : Art. 74 al. 2 let. a LCR en relation avec l art. 40 al. 1 OAV Art. 41 al. 1 OAV Art. 63 al. 2 LCR

7 a) Introduction a.b) Portrait du représentant chargé du règlement de sinistres (RRS) 1/3 Système protection des visiteurs : 1) But : Une personne victime d un accident de la circulation à l étranger (visiteur) doit pouvoir faire valoir ses droits à l indemnisation auprès du représentant de l assureur étranger dans son pays de résidence. Quelle est la réflexion derrière cela? D une part, dans la plupart des cas le droit étranger est applicable. D autre part, des problèmes linguistiques peuvent compliquer la communication directe ou même la rendre impossible.

8 a) Introduction a.b) Portrait du représentant chargé du règlement de sinistres (RRS) 2/3 Système protection des visiteurs : 2) Règlement de sinistres : Le RRS règle les prétentions : selon le droit où l accident est survenu ; selon les instructions de l assureur étranger ; sans avancer les prestations de manière générale.

9 a) Introduction a.b) Portrait du représentant chargé du règlement de sinistres (RRS) 3/3 Système protection des visiteurs : 3) Dispositions légales : Sur le territoire EEE est applicable : La 4ème directive sur l assurance responsabilité civile véhicules à moteur du (dont les dispositions ont été transposées dans la directive 2009/103/CE du ) Entre les relations Suisse-EEE sont applicables: Les conventions sur la protection des visiteurs du BNA (à défaut de traités internationaux accordant la réciprocité, les dispositions concernant la protection des visiteurs selon les art. 79a ss. LCR ne sont pas applicables en relation avec l EEE) A l avenir, seront applicables entre la Suisse et l EEE: Les conventions de protection des visiteurs du CdB (accord facultatif)

10 b) Différences entre le correspondant et le RRS Correspondant Règlement selon le droit national Il avance les prestations L assureur étranger n est pas autorisé à donner des instructions. Système de garantie RRS Règlement selon le droit étranger Pas d avance de prestations Sur instruction des l assureur étranger Des retards de paiement peuvent survenir (après signature de l accord d indemnisation resp. parce que le RRS manque ou qu il a dû être/été remplacé).

11 c) Cas discuté dans le cadre de la table ronde (1/2) Véhicule du responsable : Immatriculé en France Pays où l accident est survenu: Allemagne Véhicule du lésé : Immatriculé en Suisse

12 c) Cas discuté dans le cadre de la table ronde (2/2) A qui peut s adresser le lésé pour faire valoir ses droits? Allemagne : Correspondant Suisse : RRS France : Assureur RCVM Pays où l accident est survenu: Allemagne Véhicule du responsable : Immatriculé en France Véhicule du lésé : Immatriculé en Suisse Attention : Selon la démarche engagée, un autre droit peut éventuellement être applicable.

13 d) Table ronde Les participants à la table ronde sont priés de monter sur le podium

14 Claims Conference 2014 Table ronde Le représentant 4ème directive doit-il devenir un correspondant? Ou inversement : le correspondant deviendrat-il un représentant 4ème directive?

15 Claims Conference 2015 Zurich, 29/30 octobre 2015

«Sur la voie d une protection harmonisée des victimes en Europe»

«Sur la voie d une protection harmonisée des victimes en Europe» «Sur la voie d une protection harmonisée des victimes en Europe» ou en d autres termes, «Consensus européen sur la protection des victimes et son extension au changement de millénaire» A. Accord de Strasbourg

Plus en détail

Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options?

Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options? Claims Conference 2013 24/25 octobre 2013 à Thoune Atelier: Les possibilités de règlement du préjudice des victimes de la circulation routière Quelles sont les options? Gilles Bezençon, Mobilière Suisse/Xpertcenter

Plus en détail

Claims Conference 2013 Table ronde Statuts régissant la responsabilité et le rapport d assurance ainsi que le statut cumulatif (les assureurs RC et

Claims Conference 2013 Table ronde Statuts régissant la responsabilité et le rapport d assurance ainsi que le statut cumulatif (les assureurs RC et Claims Conference 2013 Table ronde Statuts régissant la responsabilité et le rapport d assurance ainsi que le statut cumulatif (les assureurs RC et sociaux ont-ils une vision identique?) S Accident individuel

Plus en détail

La confirmation de couverture dans les dossiers Carte verte et protection des visiteurs Questions d'actualité et nouvelles dispositions européennes

La confirmation de couverture dans les dossiers Carte verte et protection des visiteurs Questions d'actualité et nouvelles dispositions européennes La confirmation de couverture dans les dossiers Carte verte et protection des visiteurs Questions d'actualité et nouvelles dispositions européennes Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 9 décembre 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES. Workshop de la Claims Conference du BNA 2009

REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES. Workshop de la Claims Conference du BNA 2009 REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES Workshop de la Claims Conference du BNA 2009 Jean-Michel Duc, avocat Etude d'avocats Duc & Elsig 1 Plan I. Introduction II. III. IV. Exemple du procès Hopkins - ATF 4C.143/2005

Plus en détail

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 -

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 - Avis d accident pour détenteurs de véhicules immatriculés à l étranger Art. 74 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 41 de l ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV)

Plus en détail

L étendue du mandat des correspondants à la lumière du Règlement général. Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français

L étendue du mandat des correspondants à la lumière du Règlement général. Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français L étendue du mandat des correspondants à la lumière du Règlement général Françoise Dauphin Directrice du Bureau Central Français 1 Cas pratique no 1 Instructions Dans le cadre du règlement d un dossier

Plus en détail

Nom et prénom Date de naissance Téléphone (privé/prof./natel) Joignable quand? Genre de véhicule (Auto/Moto etc.) Marque Plaque de contrôle

Nom et prénom Date de naissance Téléphone (privé/prof./natel) Joignable quand? Genre de véhicule (Auto/Moto etc.) Marque Plaque de contrôle AVIS d accident pour l assurance des véhicules automobiles et des cyclistes inconnus et non assurés Art. 76 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 52 de l ordonnance sur l

Plus en détail

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances +41 44 283 33 93 www.egk.ch EGK-Voyage: frais de guérison Prestations Frais de guérison non couverts à l étranger en complément

Plus en détail

Les risques assurés ainsi que l étendue des prestations de la couverture d assurance sont ceux stipulés dans les conditions générales d assurance.

Les risques assurés ainsi que l étendue des prestations de la couverture d assurance sont ceux stipulés dans les conditions générales d assurance. Groupe Mutuel Assurances GMA SA Rue du Nord 5 1920 Martigny Conditions générales de l assurance collective «ohtoyou» Assurance collective «ohtoyou» Informations pratiques et juridiques conformément à la

Plus en détail

Question N 2 1. Quelles sont les catégories de véhicules à moteur pour lesquelles l assurance est obligatoire?

Question N 2 1. Quelles sont les catégories de véhicules à moteur pour lesquelles l assurance est obligatoire? Page 1 of 5 P : Portugal Question N 1 Quelle est la date de la loi ayant introduit l assurance responsabilité civile automobile obligatoire et celle de son entrée en vigueur? Décret-Loi n 408/79 du 25

Plus en détail

Nicht löschen bitte " "!! Generated by SR-Vorl.ASVorlDot, Mittwoch, 13. März 2002, 08:42:12, mlbk / KAV Loi fédérale sur le contrat d assurance

Nicht löschen bitte  !! Generated by SR-Vorl.ASVorlDot, Mittwoch, 13. März 2002, 08:42:12, mlbk / KAV Loi fédérale sur le contrat d assurance Nicht löschen bitte " "!! Generated by SR-Vorl.ASVorlDot, Mittwoch, 13. März 2002, 08:42:12, mlbk / KAV Loi fédérale sur le contrat d assurance Projet Modification du... L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 12 octobre 2011 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

Accord sur la délimitation et les actions récursoires. - l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI)

Accord sur la délimitation et les actions récursoires. - l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) ASA SVV Accord sur la délimitation et les actions récursoires entre - l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) et - l'association Suisse d'assurances (ASA) 1/5 1 Parties à

Plus en détail

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 _ Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 Accords bilatéraux avec l UE et l'aele Avec le bulletin n 118 du 30 septembre 2002 et la circulaire AI n 176 du 13 mars 2003, des réponses ont été apportées à

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2010 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route

0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Traduction 1 0.741.619.163 Accord entre la Suisse et l Autriche relatif aux transports internationaux par route Conclu le 22 octobre 1958 Entré en vigueur le 4 avril 1959 Le Conseil fédéral de la Confédération

Plus en détail

Présentation de la Carte Brune

Présentation de la Carte Brune SYSTÈME CARTE BRUNE D ASSURANCE CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest) ----------------- XV CONGRES AVUS-GROUP Vienne -Autriche : 23-24 septembre 2010 ---------- Présentation

Plus en détail

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS La convention RDR et d expertise ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS Le but de la convention est d accélérer les règlements de sinistre. Ainsi les frais de gestion sont diminués et les assurés sont contents.

Plus en détail

Workshop - Etudes de cas

Workshop - Etudes de cas Workshop - Etudes de cas Exemple de cas I A Déroulement de l accident 1. Le 22.1.2003, le preneur d assurance «A» de l assureur allemand défendeur «X» se rendait à moto de Strasbourg à Colmar. La demanderesse

Plus en détail

des délais stricts ont été fixés afin d'éviter toute accumulation soudaine d'une exposition financière ;

des délais stricts ont été fixés afin d'éviter toute accumulation soudaine d'une exposition financière ; COUNCIL OF BUREAUX CONSEIL DES BUREAUX Tél. : [32] [0] 2 627 09 20 Fax : [32] [0] 2 647 30 04 E-mail : secretariat@cobx.org TVA : BE 877.104.682 Bruxelles, le 10 juin 2013 Mesdames, Messieurs, Lors de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Convention d adhésion

Convention d adhésion Vorsorgestiftung des VSV Fondation de prévoyance de l'asg Fondazione di previdenza dell'asg Occupational benefits foundation of the SAAM Convention d adhésion entre (ci-après «l entreprise») et la Fondation

Plus en détail

Ordonnance sur le registre automatisé des véhicules et des détenteurs de véhicules

Ordonnance sur le registre automatisé des véhicules et des détenteurs de véhicules Ordonnance sur le registre automatisé des véhicules et des détenteurs de véhicules (Ordonnance sur le registre MOFIS) 741.56 du 3 septembre 2003 (Etat le 16 janvier 2007) Le Conseil fédéral suisse, vu

Plus en détail

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009)

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Ordonnance sur le transport aérien (OTrA) 748.411 du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6a et 75 de la loi fédérale du 21 décembre 1948 sur l aviation (LA) 1,

Plus en détail

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE Version juin 2014 REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances de protection juridique

Plus en détail

QUATRIÈME DIRECTIVE AUTO: LES DÉLAIS D INDEMNISATION À PARTIR DU 19 JANVIER

QUATRIÈME DIRECTIVE AUTO: LES DÉLAIS D INDEMNISATION À PARTIR DU 19 JANVIER DÉC 2002 QUATRIÈME DIRECTIVE AUTO: LES DÉLAIS D INDEMNISATION À PARTIR DU 19 JANVIER LIGNE DU TEMPS CONCERNANT LES DELAIS D INDEMNISATION 1. RÈGLEMENT DANS LES DÉLAIS PRÉVUS.....................................

Plus en détail

Défaillance d une entreprise d assurance

Défaillance d une entreprise d assurance Livret de l indemnisation Défaillance d une entreprise d assurance Mission du Fonds de Garantie 1 Accident de circulation 2 Accident de chasse 1 Mission du Fonds de Garantie > Un dispositif protecteur

Plus en détail

Loi fédérale sur le contrat d assurance

Loi fédérale sur le contrat d assurance Loi fédérale sur le contrat d assurance Modification du 17 décembre 2004 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 9 mai 2003 1, arrête: I La loi fédérale du

Plus en détail

Convention de stage d ingénieur

Convention de stage d ingénieur Convention de stage d ingénieur Art. 0 Champ d application La convention règle les rapports entre les différentes parties pour un stage d ingénieur obligatoire qui s inscrit dans le cursus de formation

Plus en détail

INSOS Suisse. Primes d assurance fortement réduites grâce à la force de l association!

INSOS Suisse. Primes d assurance fortement réduites grâce à la force de l association! INSOS Suisse Primes d assurance fortement réduites grâce à la force de l association! 1. Introduction 2007 INSOS Suisse a conclu un contrat de collaboration avec Advantis Conseil en Assurance SA (partenaire

Plus en détail

Règlement général des billets virtuels à prétirage

Règlement général des billets virtuels à prétirage Règlement général des billets virtuels à prétirage 1 ère édition - juin 12 Sommaire 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Articles 1 à 6 3-4 Pages 2 BILLETS VIRTUELS ET PLANS DE LOTERIE Articles 7 et 8 5 3 PARTICIPATION

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Compact Basic Assurance obligatoire des soins (assurance de base) selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

Assurance collective des prêts hypothécaires SSQ

Assurance collective des prêts hypothécaires SSQ Assurance collective des prêts hypothécaires SSQ Présenté par Assurances Premier Groupe Conseil Cinq types de protection disponibles (Disponible en protection conjointe) Assurance vie seulement Assurance

Plus en détail

REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE

REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE REGLEMENT SUR L OCTROI DE LA PROTECTION JURIDIQUE Toutes les désignations de personnes utilisées dans ce règlement sont applicables par analogie aussi bien aux personnes de sexe masculin que féminin. Le

Plus en détail

Modèle de contrat de location véhicules terrestres à moteur, deux roues, caravanes, véhicules aériens et véhicules nautiques entre particuliers.

Modèle de contrat de location véhicules terrestres à moteur, deux roues, caravanes, véhicules aériens et véhicules nautiques entre particuliers. Freesbee SA, société gérante du site freesbee.ch, n intervient pas dans la location. Par conséquent, elle ne serait être tenue responsable d une mauvaise exécution du présent contrat par l une ou l autre

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Ordonnance sur l administration de l armée

Ordonnance sur l administration de l armée Ordonnance sur l administration de l armée (OAA) Modification du 5 décembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1995 sur l administration de l armée 1 est modifiée comme

Plus en détail

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE

L indemnisation pour dommages matériels DÉLIT DE FUITE L indemnisation pour dommages matériels EN CAS de DÉLIT DE FUITE À la suite d une collision, vous pourriez vous retrouver sans protection, en cas de délit de fuite de l autre conducteur. Si une telle situation

Plus en détail

Accident de la circulation Accident de chasse

Accident de la circulation Accident de chasse Livret de l indemnisation Accident de la circulation Accident de chasse Conditions d intervention 1 Conditions d indemnisation 2 de votre préjudice Nature et lieu de l accident 3 Fonds de Garantie - Siège

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

Affaires dommages en Suisse

Affaires dommages en Suisse Affaires dommages en Suisse 15 Primes émises Total des primes Assurance accidents* 2 762 2 821 2 818 Assurance maladie* (sans assurance de base) 6 323 6 318 8 687 Assurance RC et de véhicules automobiles

Plus en détail

Procédure de dispense simplifiée pour les banques suisses dans le cadre d activités financières transfrontières en Allemagne

Procédure de dispense simplifiée pour les banques suisses dans le cadre d activités financières transfrontières en Allemagne Communication FINMA 54 (2014) 6 janvier 2014 Procédure de dispense simplifiée pour les banques suisses dans le cadre d activités financières transfrontières en Allemagne Banques Einsteinstrasse 2, 3003

Plus en détail

Généralités. 1 Introduction

Généralités. 1 Introduction Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA, Helsana Accidents SA, Avanex Assurances SA, Progrès Assurances SA, Sansan Assurances SA et Maxi.ch Assurances SA.

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance des pertes sur débiteurs (APD) Edition 03.2013 C&P 3450 03.13 Fr Table des matières Objet et étendue de l assurance............ 3 Introduction.......................5

Plus en détail

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme Une solution d assurance pour les dommages causés par le terrorisme Loi du 1 er avril 2007 relative à l assurance contre les dommages causés par le terrorisme Approche - Solution englobant les diverses

Plus en détail

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS C.S. n 043 a ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS CONVENTIONS SPÉCIALES N 043 a imp MMA Le Mans COR 6255-5 (12/03) S O M M A I R E Articles Les garanties proposées à l'assuré... 1

Plus en détail

HDI-Gerling Industrie Assurance SA

HDI-Gerling Industrie Assurance SA HDI-Gerling Industrie Assurance SA Portail en ligne pour partenaires Convention d utilisation pour les preneurs d assurance HDI-Gerling Industrie Assurance SA Succursale Suisse Dufourstrasse 46 8034 Zurich

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire)

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) (Mandataire 2014) MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1, Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX

Plus en détail

Loi fédérale sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules

Loi fédérale sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules Loi fédérale sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules (Loi sur la transplantation) Modification du Projet L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral

Plus en détail

Loi sur le contrat d assurance (LCA) ou assurances privées

Loi sur le contrat d assurance (LCA) ou assurances privées Assurances sociales Assurances privées Département fédéral de l intérieur (DFI) Département fédéral des finances (DFF) Office fédéral des assurances sociales OFAS/OFSP** Office fédéral des assurances privées

Plus en détail

Présentation. Quelles assurances pour se protéger? Pour l Office de la Promotion Economique. Genève

Présentation. Quelles assurances pour se protéger? Pour l Office de la Promotion Economique. Genève Dans le cadre des «petits déjeuners des start-up» Présentation Quelles assurances pour se protéger? Pour l Office de la Promotion Economique Genève Mon entreprise Besoin en assurance Budget Les assurances

Plus en détail

CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE DE L ASSURE I D A

CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE DE L ASSURE I D A CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE DE L ASSURE I D A Conscientes de l importance d un règlement rapide des sinistres matériels automobiles, les entreprises adhérentes à la présente convention dite «Convention

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain. Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Sommaire 1. DESCRIPTIF DU CONTRAT... 4 1.1 NUMERO DE POLICE... 4 1.2 PRENEUR D'ASSURANCE...

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Helsana Advocare EXTRA. Table des matières. Généralités. 1 Introduction. Généralités 1 Introduction

Conditions générales d assurance (CGA) Helsana Advocare EXTRA. Table des matières. Généralités. 1 Introduction. Généralités 1 Introduction Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA, Helsana Accidents SA, Avanex Assurances SA, Progrès Assurances SA et Sansan Assurances SA. Edition du 1 er janvier

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet.

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet. FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Nom / Prénom : Droit No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de pages

Plus en détail

Conditions générales de garantie pour bénéficier de la garantie «dommages aux biens loués» 9flats

Conditions générales de garantie pour bénéficier de la garantie «dommages aux biens loués» 9flats Conditions générales de garantie pour bénéficier de la garantie «dommages aux biens loués» 9flats Au 15 septembre 2011 Les dispositions suivantes sont valables pour toutes les réservations de logements

Plus en détail

Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil

Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil Conventions de stage (pour un stage en FRANCE) Exemplaire à remettre à l Organisme d Accueil Entre, d une part, l Ecole Spéciale d Architecture (ESA), 254 boulevard Raspail, 75014 PARIS, représentée par

Plus en détail

Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol

Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol Les droits des citoyens marocains dans le cadre du système de sécurité sociale espagnol 1 Règlements Constitution espagnole de 1978 (art. 13 et 41) La Loi Organique 4/2000 du 11 janvier sur les droits

Plus en détail

1. Délai de réflexion : le délai durant lequel le consommateur peut utiliser son droit de rétraction ;

1. Délai de réflexion : le délai durant lequel le consommateur peut utiliser son droit de rétraction ; Conditions générales SHOP.BELGIANREDDEVILS.BE Table des matières Article 1 - Définitions Article 2 Identité de l entreprise Article 3 - Domaine d application Article 4 L'offre Article 5 La convention Article

Plus en détail

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 La présente information clients renseigne de manière claire et succincte sur l identité de l assureur ainsi que les principaux éléments

Plus en détail

La carte d assuré nationale: droits et avantages dont vous disposez. Informations destinées aux patients

La carte d assuré nationale: droits et avantages dont vous disposez. Informations destinées aux patients La carte d assuré nationale: droits et avantages dont vous disposez Informations destinées aux patients Vos droits...votre carte d assuré vous permet d accéder aux prestations médicales....vous êtes soignés

Plus en détail

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012 Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer Edition Avril 2012 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire A Information aux clients 3 1 Partenaires

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

SERVICES DE PAIEMENT Avenant à la convention de compte courant

SERVICES DE PAIEMENT Avenant à la convention de compte courant Page 1 sur 7 Page 2 sur 7 Page 3 sur 7 Page 4 sur 7 Page 5 sur 7 Page 6 sur 7 Bordereau de récépissé des conditions générales de la convention de compte courant Labelis et Libre Convergence Clientèle des

Plus en détail

Déclaration d accident

Déclaration d accident Déclaration d accident Assurance de base (LAMal) et assurances complémentaires (LCA) Le présent formulaire doit être rempli par la personne assurée ou son représentant légal. Les réponses aux questions

Plus en détail

Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores

Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores Du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission de l environnement,

Plus en détail

Convention. (Accord-chômage) entre. La Poste Suisse Victoriastrasse 21 3030 Berne ci-après «Poste»

Convention. (Accord-chômage) entre. La Poste Suisse Victoriastrasse 21 3030 Berne ci-après «Poste» Convention (Accord-chômage) entre La Poste Suisse Victoriastrasse 21 3030 Berne ci-après «Poste» et L Association Suisse d Assurances représentée par la commission des chefs de sinistres Agence C.-F. Meyerstrasse

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N Articles L.5135-1 et D.5135-1 et suivants du code du travail L ORGANISME PRESCRIPTEUR 13912*02 Dénomination

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle (Branche d assurance A3.4 selon l annexe 1 de l ordonnance sur la surveillance, OS)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014, 15.04.2014 page 1/14 Sommaire 1.

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques

STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES REALISES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Principes juridiques STAGES OBLIGATOIRES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL Formalisme et durée des conventions de stage : -Emargement obligatoire par

Plus en détail

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Conditions générales d assurance (CGA) Edition 0. 00 Introduction La désignation KPT/ CPT sous-entend toujours la KPT/ CPT Caisse-maladie. I. Dispositions

Plus en détail

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014 ERGOPIX Sàrl Conditions générales - octobre 2014 1. Généralités 1.1 ERGOPIX Sàrl (ci-après : Ergopix) est une société active dans la création de plateformes web, ayant son siège social à Vevey. 1.2 Les

Plus en détail

«Travel» Frais d annulation de voyage

«Travel» Frais d annulation de voyage Conditions générales Edition du 01.01.2016 «Travel» Frais d annulation de voyage 2 Conditions générales Vaudoise Contenu Introduction 4 Introduction...4 A Couverture d'assurance 5 A1 Étendue territoriale...5

Plus en détail

Guest Care. Une protection complète pour vos hôtes

Guest Care. Une protection complète pour vos hôtes Une protection complète pour vos hôtes Guest Care Guest Care, c est l assurance flexible pour vos hôtes de l étranger. Grâce aux prestations pour les frais de soins sans limite de coûts et à la protection

Plus en détail

Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs

Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs Sommaire : L Assurance : indispensable à la vie de l entreprise Un monde de risques Etre bien

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Projets de recherche conformément à l'ordonnance relative à la recherche sur l'être humain ORH

Conditions générales d assurance (CGA) Projets de recherche conformément à l'ordonnance relative à la recherche sur l'être humain ORH Conditions générales d assurance (CGA) Projets de recherche conformément à l'ordonnance relative à la recherche sur l'être humain ORH Edition 2014 Conditions générales d assurance, essais non-cliniques

Plus en détail

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ Introduction au régime r d assurance au Québec 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ i) Indemnisation des dommages corporels a) SAAQ tout québécois peut réclamer une

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

Capital Assurance de capital en cas d invalidité ou de décès suite à une maladie ou un accident

Capital Assurance de capital en cas d invalidité ou de décès suite à une maladie ou un accident Capital Assurance de capital en cas d invalidité ou de décès suite à une maladie ou un accident Conditions complémentaires (CC) pour les assurances complémentaires selon la Loi sur le contrat d assurance

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS LE MEDECIN ET LES Depuis la loi du 4 mars 2002 dite «loi KOUCHNER» relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, tout professionnel de santé doit obligatoirement souscrire une responsabilité

Plus en détail

DIRECTIVES. (version codifiée) (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee)

DIRECTIVES. (version codifiée) (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) 7.10.2009 Journal officiel de l Union européenne L 263/11 DIRECTIVES DIRECTIVE 2009/103/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 septembre 2009 concernant l assurance de la responsabilité civile résultant

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE (à lire attentivement)

MODE OPÉRATOIRE (à lire attentivement) DÉCLARATION de sinistre des licenciés de la FSASPTT Responsabilité Civile N S019128.021C MODE OPÉRATOIRE (à lire attentivement) Lors d un sinistre, 2 cas peuvent se présenter : 1 Cas 1 : Vous avez deux

Plus en détail

Conventions spéciales Convergence Auto collaborateurs Garantie complémentaire. >Associations

Conventions spéciales Convergence Auto collaborateurs Garantie complémentaire. >Associations Conventions spéciales Convergence Auto collaborateurs Garantie complémentaire >Associations L assurance des associations gestionnaires SOMMAIRE ASSURANCE AUTO COLLABORATEURS (garantie complémentaire au

Plus en détail

TEXTE COORDONNE DES DIRECTIVES EUROPEENNES EN MATIERE D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITE CIVILE RESULTANT DE L USAGE DES VEHICULES AUTOMOTEURS

TEXTE COORDONNE DES DIRECTIVES EUROPEENNES EN MATIERE D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITE CIVILE RESULTANT DE L USAGE DES VEHICULES AUTOMOTEURS TEXTE COORDONNE DES DIRECTIVES EUROPEENNES EN MATIERE D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITE CIVILE RESULTANT DE L USAGE DES VEHICULES AUTOMOTEURS Remarques importantes : le texte figurant ci-dessous ne reprend

Plus en détail

A. Obligations générales d information et de déclaration Cm 4 9

A. Obligations générales d information et de déclaration Cm 4 9 Table des matières I. Objet et champ d application Cm 1 3 II. Règles applicables aux SLB avec la clientèle Cm 4 20 A. Obligations générales d information et de déclaration Cm 4 9 B. SLB non couvert Cm

Plus en détail

: 23 24 septembre 2010

: 23 24 septembre 2010 XV CONGRES AVUS-GROUP Vienne -Autriche : 23 24 septembre 2010 PRESENTATION DU SYSTÈME CARTE BRUNE D ASSURANCE D CEDEAO Par Monsieur Bio Adamou-Secr Secrétaire Général G de la Carte Brune d Assurance CEDEAO

Plus en détail