CHAMP SOCIAL ÉDITIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAMP SOCIAL ÉDITIONS"

Transcription

1 Les textes logiques de C. S. Peirce du Dictionnaire de J. M. Baldwin CHAMP SOCIAL ÉDITIONS

2 Introduction générale Au cours des années quatre-vingt Gérard Deledalle a conçu l idée de mettre à la disposition des lecteurs français un recueil des écrits de Charles S. Peirce sur la logique, un peu à la manière dont il avait procédé dans Écrits sur le signe (éd. Seuil, 1978). Si le but de l opération était similaire, l exécution de ce projet s avérait moins complexe. En effet, alors que les écrits de Peirce sur le signe sont dispersés à travers plusieurs volumes des Collected Papers, ce qui a impliqué une lecture exhaustive avant de procéder à un tri sélectif, il existait déjà un corpus de textes plus courts sur la logique, écrits par Peirce pour le célèbre Dictionary of Philosophy and Psychology édité par James Mark Baldwin (1901-5, New York, Macmillan, 3 vols). La traduction de ces textes aurait, comme avantage supplémentaire, de faire mieux connaître ce Dictionnaire, peu connu en France, mais qui a joué un rôle important dans la transmission des idées à travers le monde anglophone. Ce sont donc ces définitions du Dictionnaire que Gérard Deledalle a commencé à traduire. Accaparé par d autres travaux, il a temporairement abandonné cette traduction, tout en me confiant la suite, en vue d une confrontation et d une vérification ultérieures. Le malheur a voulu que cette vérification, bien que commencée, n a pas pu se poursuivre. Après la disparition de mon mari, j ai déploré le fait qu il n ait pu mener à terme un projet qui lui était aussi cher, et j ai sollicité l aide de Michel Balat, à qui il avait accordé toute sa confiance. Michel Balat s est associé avec enthousiasme à ce projet, et a bien voulu, non seulement vérifier la traduction des textes déjà traduits, mais en proposer d autres qui lui semblaient complémentaires sinon indispensables à une compréhension de «Peirce logicien» premier titre envisagé pour cet ouvrage par Gérard Deledalle. La traduction ici proposée est par conséquent l oeuvre de trois traducteurs, un philosophe, un logicien et une angliciste. Nous avons donc dû essayer de l homogénéiser dans la mesure du possible. Ce qui ne présentait, - 5

3 à vrai dire, pas trop de problèmes, Gérard Deledalle ayant une conception proprement sémiotique de la traduction, qui consiste à respecter et à faire valoir tous les signes du texte. 6- Il n est pas toujours facile de traduire Peirce. S il s exprime parfois très simplement dans un langage presque familier, à d autres moments sa pensée l entraîne dans des phrases fort longues et compliquées, qui ne deviennent claires qu au bout de plusieurs lectures, encombrées qu elles sont par des incidentes, des parenthèses, et comportant parfois des restrictions ou des quasi-négations qui peuvent donner au lecteur l impression, erronée, qu il se contredit. C est que comme son compatriote et contemporain Henry James le romancier, il tient à exprimer toutes les nuances de sa pensée, voire les doutes que l on pourrait ressentir, ou que lui-même à la vérité ressent, à l égard de ce qu il est en train de dire. Ces doutes, ces remords, ces objections à peine suggérées font partie intégrante de la pensée de Peirce. En outre, Peirce, qui préconisait une «déontologie terminologique» très stricte, inventait des termes pour des concepts qu il estimait nouveaux, ou en ressuscitait d anciens tombés en désuétude. Il s est exprimé maintes fois d une manière assez véhémente au sujet de la terminologie. On peut lire dans ses comptes rendus écrits pour la revue The Nation de violentes dénonciations de l utilisation abusive de certains termes abstraits, par exemple de «(l) emploi continuel du terme concept,» qui, dit-il «est une manière allemande de s exprimer», et manque de «précision logique» (Ketner et Cook 1978, b 134) 1. Nous avons donc essayé de poursuivre la méthode employée par Gérard Deledalle dans ce domaine, en respectant scrupuleusement non seulement la terminologie de Peirce, ce qui a entraîné parfois l utilisation de termes insolites ou de néologismes, mais aussi son style, en maintenant certaines constructions à première vue compliqueés ou alambiquées, mais qui sont autant de signes d une pensée qui se cherche, qui se retourne sur ellemême, une pensée en action. Si, inévitablement, l élégance de la phrase en souffre parfois, notre seule justification est la fidélité au texte. Au début de chaque entrée du Dictionnaire figurent l étymologie du terme et son équivalent en français, en allemand et en italien. Dans cette traduction nous avons remplacé le terme français par l équivalent anglais, c est-à-dire celui qui figure dans le texte d origine. Dans la Préface du

4 Dictionnaire il est précisé que ces équivalents ne sont pas dûs aux auteurs des articles. Mais comme Peirce s y réfère parfois, nous avons cru bon de les maintenir. Un cas typique est celui de l article sur «L imagerie» («Imaging» en anglais) où nous voyons Peirce lui-même aux prises avec un problème de traduction. En effet, il s agit ici du terme allemand «Abbildung» qui désigne un concept qu il désire véhiculer en anglais. Il invente donc un néologisme, car «imaging» n est pas, à proprement parler, employé en anglais, et ses traducteurs sont obligés de le suivre, tant bien que mal; car si l on peut défendre «imaging» pour la raison que ce terme est théoriquement le gérondif du verbe, rarement employé, «to image», nous avons dû avoir recours à un terme déjà utilisé en français dans un contexte scientifique, «imagerie», avec un sens quelque peu différent. Ici, nous n avons pu, en quelque sorte, que transposer les difficultés. Les bibliographies qui figurent à la fin de la plupart des entrées concernent surtout des ouvrages anglais, allemands, latins et grecs. Dans la mesure où il s agit souvent d ouvrages classiques sur le sujet, connus des logiciens francophones, nous avons gardé les titres tels que Peirce les a cités. Mais dans le corps du texte Peirce n est pas systématique. Parfois il traduit le titre en anglais, et dans ce cas nous le traduisons en français, car en général il ne s agit que d une allusion faite en passant, sans référence précise, mais le plus souvent il cite le titre dans sa langue d origine dans quel cas nous faisons de même. Cette politique, qui peut, évidemment, prêter à critique, est cependant justifiable dans la mesure où les citations de Peirce sont très précises et se réfèrent à une édition particulière. - 7 Un dernier mot sur un autre type de traduction. En 1985, Gérard Deledalle a publié un inédit de Peirce écrit en français, qu il a intitulé Introduction à un traité de logique. Comme le précise Deledalle dans sa présentation, il s agit de notes écrites dans un cahier de logique à partir de Ce texte devait évidemment être présenté, dans ces circonstances-là, tel que Peirce l avait écrit, avec ses fautes, ses hésitations, et les modifications qu il y avait apportées au cours de la rédaction. Gérard Deledalle envisageait d utiliser ces notes fort éclairantes en guise de préface à ce recueil d écrits sur la logique qu il était en train de traduire. Nous avons donc retenu ce texte, mais nous avons estimé que dans le cas présent il n était pas utile de reproduire les nombreuses fautes de français de Peirce, qui, lui-même avoue «s exercer» à écrire une langue dont il avait quelque peu perdu l habitude.

5 Ce que le lecteur aura à sa disposition est donc une version corrigée de ces notes en français. Ces corrections concernent uniquement l orthographe, la grammaire et les locutions idiomatiques. Le lecteur curieux pourra lire le texte originel dans Introduction à un traité de logique, un inédit de Charles S. Peirce, présenté et édité par Gérard Deledalle, Kodikas/Code, vol. 8, N 1/2, 1-9. (J. D.-R.) NOTE 1. Kenneth Laine Ketner et James Edward Cook (éds.) 1978, Charles Sanders Peirce, Contributions to The Nation, 4 vols., Lubbock: Texas Tech University. Cf. J. Deledalle- Rhodes, «The Transposition of the Linguistic Sign in Peirce's Contributions to The Nation», Transactions of the C. S. Peirce Society, 1996, xxxii,

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

LA TRADUCTION AUTOMATIQUE

LA TRADUCTION AUTOMATIQUE 165 La "Traduction Automatique" s'inscrit dans un ensemble de recherches menées depuis le début des années 1950 - recherches que l'on a coutume de regrouper sous l'appellation de "traitement automatique

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Tous les exercices des analyses d aptitudes Multicheck Junior

Tous les exercices des analyses d aptitudes Multicheck Junior Capacité de mémorisation: Mémorisation des pictogrammes/images/ vêtements/objets/personnes Capacité de mémorisation: Se souvenir d un texte Capacité de mémorisation: Mémoriser les personnes 1 Français:

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... VII AVANT-PROPOS...XI A INTRODUCTION

TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... VII AVANT-PROPOS...XI A INTRODUCTION TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE............................................. VII AVANT-PROPOS........................................XI A INTRODUCTION Chapitre 1 Langage du droit et jurilinguistique..............3

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Publications du REF. Consignes aux auteurs

Publications du REF. Consignes aux auteurs Publications du REF Consignes aux auteurs 1. Les ouvrages Les directeurs de la publication 1 doivent prévoir une introduction qui contextualise l ouvrage et présente sommairement l organisation du livre

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Le plus grand dictionnaire actuel!

Le plus grand dictionnaire actuel! Le plus grand dictionnaire actuel! Un contenu exceptionnel 100 000 mots, 350 000 sens, toutes les orthographes, étymologies et nuances d'emploi 25 000 expressions, locutions et proverbes 5 000 remarques

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION. Service d évaluation linguistique - TÉLUQ.

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION. Service d évaluation linguistique - TÉLUQ. DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION Septembre 2014 Service d évaluation linguistique - TÉLUQ. Table des matières Renseignements généraux. page 3 I. Première partie

Plus en détail

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique Delphine Regnard, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Lycée, terminale (latin) Autres niveaux et thèmes de programme

Plus en détail

Le Grand Robert. de la langue française VISITE GUIDÉE VERSION TEXTE

Le Grand Robert. de la langue française VISITE GUIDÉE VERSION TEXTE Visite guidée / Le Grand Robert de la langue française - 1 - Le Grand Robert de la langue française VISITE GUIDÉE VERSION TEXTE 1. Le Grand Robert en quelques mots 2. Déroulé de la visite guidée 3. Trouver

Plus en détail

La standardisation dans les actes législatifs de l Union européenne et les bases de terminologie

La standardisation dans les actes législatifs de l Union européenne et les bases de terminologie La standardisation dans les actes législatifs de l Union européenne et les bases de terminologie Pascale Berteloot Les travaux de terminologie ont débuté dans chacune des institutions de l UE de façon

Plus en détail

LANGUE TRADUCTION ET CULTURE

LANGUE TRADUCTION ET CULTURE Année Universitaire 2013-2014 Département d Etudes portugaises et brésiliennes MAQUETTE DES ENSEIGNEMENTS LICENCE LEA- PORTUGAIS LICENCE 2 SEMESTRE 3 LANGUE TRADUCTION ET CULTURE Tableau des enseignements

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

On m'a dit brièvement que l'idée est de parler de moi, ou plus spécifiquement de mon parcours ou de mon métier.

On m'a dit brièvement que l'idée est de parler de moi, ou plus spécifiquement de mon parcours ou de mon métier. Bonsoir à vous tous et vous toutes. Etant un membre nouveau du Rotary, je n'ai pas encore eu l'occasion d'assister à une séance statutaire d'un autre membre. On m'a dit brièvement que l'idée est de parler

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX SERVICES DE TRADUCTION

POLITIQUE RELATIVE AUX SERVICES DE TRADUCTION POLITIQUE RELATIVE AUX SERVICES DE TRADUCTION Affaires intergouvernementales Division des affaires acadiennes et francophones C.P. 58 Wellington (PE) C0B 2E0 Téléphone : 902-854-7442 Télécopieur : 902-854-7255

Plus en détail

Guide de rédaction pour le travail de recherche. Dans le cadre du cours SCP-4010-2. Travail remis par Votre prénom et votre nom

Guide de rédaction pour le travail de recherche. Dans le cadre du cours SCP-4010-2. Travail remis par Votre prénom et votre nom Guide de rédaction pour le travail de recherche Dans le cadre du cours SCP-4010-2 Travail remis par Votre prénom et votre nom À Simon Martin (votre enseignant) Centre de formation des Maskoutains 6 juin

Plus en détail

1 - Présentation générale

1 - Présentation générale Prise en main SOMMAIRE 1- Présentation générale....................................................... 3 2- La Correction.................................................................... 5 3- Les Dictionnaires..............................................................

Plus en détail

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1 Semestre 1 Institutions et sociétés Economie et sociétés Grammaire théorique et 18 CM : traduction théorique et Acquisition lexicale et grammaticale Compréhension L étudiant se familiarise avec le vocabulaire

Plus en détail

U/ID 30651/ULKA/ UGLKA

U/ID 30651/ULKA/ UGLKA (6 pages) OCTOBER 2012 Time : Three hours Maximum : 100 marks SECTION A (10 5 = 50 marks) (Exercices de Grammaire) 1. Remplacez les groupes soulignés par les pronoms en, y ou un autre pronom : Il connaît

Plus en détail

FORMATIONS LINGUISTIQUES DIPLOMES, TESTS & EXAMENS D ESPAGNOL COCEF

FORMATIONS LINGUISTIQUES DIPLOMES, TESTS & EXAMENS D ESPAGNOL COCEF FORMATIONS LINGUISTIQUES DIPLOMES, TESTS & EXAMENS D ESPAGNOL COCEF CHAMBRE OFFICIELLE DE COMMERCE D ESPAGNE EN FRANCE CAMARA OFICIAL DE COMERCIO DE ESPAÑA EN FRANCIA www.cocef.com 22, rue Saint Augustin

Plus en détail

Vous avez dit : Rédaction des mails? Fascicule de l apprenant

Vous avez dit : Rédaction des mails? Fascicule de l apprenant Vous avez dit : Rédaction des mails? Fascicule de l apprenant Ce module «rédaction des mails» est un module de base. Il contient des documents théoriques et des exercices pratiques. Consignes : Prenez

Plus en détail

Word est multilingue

Word est multilingue Microsoft Word, Tous les programmes Office, Live Messenger et Internet Explorer Word est multilingue Si vous avez lu Word a du vocabulaire, beaucoup de vocabulaire et Word a réponse à tout, ou presque,

Plus en détail

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français 3 Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre (PER) pour le degré secondaire

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

L éthique dans les relations commerciales. Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012. Bonjour tout le monde,

L éthique dans les relations commerciales. Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012. Bonjour tout le monde, L éthique dans les relations commerciales Par Johanne Boucher, trad. a. Cuba, le 13 décembre 2012 Bonjour tout le monde, Aujourd hui j ai l intention de vous expliquer ce qui m a amenée à réfléchir sur

Plus en détail

T - Positionnement professionnel et préparations aux épreuves

T - Positionnement professionnel et préparations aux épreuves T - T2 - Remise à niveau T3 - Acquisition de connaissances Sous-domaine : T2 - Remise à niveau Durée : 3 jours Code action : 1EE01 Formation en ligne : Expression Ecrite Rappeler pour mieux les intégrer

Plus en détail

OBSERVATIONS INTRODUCTION

OBSERVATIONS INTRODUCTION Comité d experts gouvernementaux d UNIDROIT sur l applicabilité des clauses de compensation avec déchéance du terme Deuxième session FR UNIDROIT 2013 C.E.G/Netting/2/W.P. 5 Original: anglais Rome, 4-8

Plus en détail

L ANGLAIS NATURELLEMENT PRINCIPES ET TECHNIQUES ESSENTIELS POUR APPRENDRE L ANGLAIS

L ANGLAIS NATURELLEMENT PRINCIPES ET TECHNIQUES ESSENTIELS POUR APPRENDRE L ANGLAIS L ANGLAIS NATURELLEMENT PRINCIPES ET TECHNIQUES ESSENTIELS POUR APPRENDRE L ANGLAIS PRESENTATION POURQUOI CE DOCUMENT? BilingueAnglais.com compte beaucoup de nouveaux membres récents (plusieurs centaines

Plus en détail

A l attention de Mr Alain Flausch, Administrateur-directeur général de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB)

A l attention de Mr Alain Flausch, Administrateur-directeur général de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) Bruxelles, le 28 juin 2010 A l attention de Mr Alain Flausch, Administrateur-directeur général de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) Objet : carte de transport MOBIB Monsieur

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL Master européen en traduction spécialisée Syllabus - USAL L Université de Salamanque propose une spécialisation en Traduction éditoriale et technique au cours du premier semestre TRADUCTION EDITORIALE

Plus en détail

Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS

Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS Programme de formation Communiquer dans une langue étrangère ANGLAIS Le programme est adapté lors du positionnement précédant l action de formation. Il est alors soumis à l AGEFOS PME pour accord. Intitulé

Plus en détail

LES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES RECOMMANDATIONS POUR LA RÉDACTION ET LA PUBLICATION

LES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES RECOMMANDATIONS POUR LA RÉDACTION ET LA PUBLICATION MÉTHODOLOGIE LES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES Monique FORMARIER, Rédactrice de la revue RSI Mots clés : publication, normes, rédaction, bibliographie, style Vancouver. Comme toutes les revues scientifiques,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

TEST DE RENDEMENT EN FRANÇAIS ÉCRIT

TEST DE RENDEMENT EN FRANÇAIS ÉCRIT TEST DE RENDEMENT EN FRANÇAIS ÉCRIT GUIDE DE PRÉPARATION LE TEXTE D OPINION TEST 1 2014 TABLE DES MATIÈRES Renseignements généraux... 3 CONSIGNES, RECOMMANDATIONS, EXEMPLES... 5 1.... 5 2. Les critères

Plus en détail

ouveaux enjeux et défis de la traduction spécialisée

ouveaux enjeux et défis de la traduction spécialisée ouveaux enjeux et défis de la traduction spécialisée PROJET DE RECHERCHE Stage professionnel Université de Bourgogne Dijon, France, UFR Langues et Communication période 22 septembre- 13octobre 2013 Elena-Cristina

Plus en détail

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand 1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand DESCRIPTIF ET PROGRAMMES La Licence se compose de 18 Unités d Enseignement UE) réparties en 6 semestres de 3 UE chacun : 1 ère année : semestres 1 et 2-2 e

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE Il y a un monde entre la facture d une thèse, aussi savante et pertinente soit-elle, et un livre qui s adressera nécessairement à un public moins expert. Votre thèse

Plus en détail

Norme ISA 510, Audit initial Soldes d ouverture

Norme ISA 510, Audit initial Soldes d ouverture IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 510, Audit initial Soldes d ouverture Le présent document a été élaboré et approuvé par le Conseil des normes internationales

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples

Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples Les Traducteurs et la veille médias : méthodes et exemples Lynne Franjié Université Stendhal-Grenoble 3 Colloque «Traduction et veille multilingue» ETI, 28-29 mai 2008 Introduction Une terminologie propre

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien

Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Langues vivantes Allemand Anglais Espagnol Italien Considérations générales L enseignement des langues vivantes au gymnase donne accès aux cultures et littératures des régions ou pays des langues étudiées.

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

Titre de partie (niveau 1). Exemple : Introduction (en gras, sans tabulation)

Titre de partie (niveau 1). Exemple : Introduction (en gras, sans tabulation) Politique et Sociétés Protocole de rédaction Manuscrit Faire parvenir votre manuscrit qui ne dépassera pas 30 pages à double interligne (y compris les notes, les références et les tableaux) au Directeur

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

@promt Professional 8.0

@promt Professional 8.0 @promt Professional 8.0 Description abrégée Le logiciel de traduction idéal pour répondre aux besoins quotidiens d une entreprise : Traduction de courriers électroniques, de pages Internet et de documents.

Plus en détail

84, Charing Cross Road

84, Charing Cross Road HELENE HANFF 84, Charing Cross Road TRADUIT DE L ANGLAIS PAR MARIE-ANNE DE KISCH Postface de Thomas Simonnet À propos de 84, Charing Cross Road, par Isabelle Hausser ÉDITIONS AUTREMENT F.P.D. In Memoriam.

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

II. DISPOSITIONS GÉNÉRALES

II. DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAT DU MAINE DIVISION JUDICIAIRE BUREAU ADMINISTRATIF DES TRIBUNAUX RÈGLES DE CONDUITE PROFESSIONNELLE POUR LES INTERPRÈTES PRESTATAIRES DE SERVICES DANS LE CADRE DE PROCÉDURES JUDICIAIRES Date d effet

Plus en détail

EVELYNE FASNACHT. Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur?

EVELYNE FASNACHT. Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur? EVELYNE FASNACHT Les appareils de reconnaissance vocale sont-ils prometteurs pour le traducteur? Introduction - Il y a environ 5 mois, j ai reçu un coup de téléphone de M. Truffaut. Il m a demandé si j

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente 1 Application des conditions générales- Opposabilité Toute commande passée implique l adhésion entière et sans réserve du Client aux présentes conditions générales de vente

Plus en détail

KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE. L avocat et la psychologie du risque Juillet 2013

KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE. L avocat et la psychologie du risque Juillet 2013 KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE L avocat et la psychologie du risque Juillet 2013 Résumé : Les conflits juridiques s inscrivent en principe dans une situation d incertitude qui n est pas sans effet

Plus en détail

Externalisation d activité : la sous-traitance

Externalisation d activité : la sous-traitance Mois AAAA Mois AAAA En bref Cette fiche a pour objectif de présenter les réflexions que l employeur doit engager lorsqu il envisage de sous-traiter l une des activités de son association. Mots clés Etablissements

Plus en détail

Négocier une transaction de départ

Négocier une transaction de départ Didier BOUDINEAU Paul CHALIVEAU EMPLOYEURS SALARIÉS Négocier une transaction de départ, 2004 ISBN : 2-7081-3036-6 4 Les éléments de la négociation Une préparation minutieuse, exhaustive et réaliste des

Plus en détail

3. Un crédit à la consommation responsable

3. Un crédit à la consommation responsable 3. Un crédit à la consommation responsable Comité consultatif du secteur financier Rapport 2009-2010 49 Au cours de l exercice 2009-2010, le CCSF a suivi de près l évolution du texte de loi sur la réforme

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

L Assurance Qualité dans la localisation du jeu vidéo

L Assurance Qualité dans la localisation du jeu vidéo L Assurance Qualité dans la localisation du jeu vidéo - son importance, problèmes et solutions Stephan Grondel, Ankama 1 Plan Partie B La localisation de jeux vidéos Spécificités de la traduction chez

Plus en détail

présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit,

présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit, présentation de Michel Doucet, c.r., professeur titulaire et directeur de l Observatoire international des droits linguistiques, Faculté de droit, Université de Moncton dans le cadre de la «Rencontre annuelle

Plus en détail

http://www.framasoft.org NOTICE : CHAMPS MISE EN FORME MISE À JOUR TRADUCTION RÉDACTION À NE PAS FAIRE

http://www.framasoft.org NOTICE : CHAMPS MISE EN FORME MISE À JOUR TRADUCTION RÉDACTION À NE PAS FAIRE http://www.framasoft.org NOTICE : CHAMPS MISE EN FORME MISE À JOUR TRADUCTION RÉDACTION À NE PAS FAIRE Petit mémento de rappel pour créer, mettre à jour, traduire et mettre en forme les notices (Version

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Réalisation d une bande dessinée en univers social

Réalisation d une bande dessinée en univers social Réalisation d une bande dessinée en univers social 2 e et 3 e cycles du primaire 1.3.7 fr Pour Windows Document pour l enseignant(e) Suzanne Harvey et Mireille Moyen Service locaux du RÉCIT Commission

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES Licences

ARTS, LETTRES, LANGUES Licences ARTS, LETTRES, LANGUES Licences 1 Diplôme et Domaine : Mention : Spécialités : LLSH 73011 CHAMBERY Cedex Département de Langues Etrangères Appliquées 04 79 75 85 28 (secrétariat) isabelle.bruni@univ-savoie.fr

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

DEVELOPPEMENT COMMERCIAL AUX ETATS-UNIS : 10 ERREURS A NE PAS COMMETTRE. SOMMAIRE

DEVELOPPEMENT COMMERCIAL AUX ETATS-UNIS : 10 ERREURS A NE PAS COMMETTRE. SOMMAIRE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL AUX ETATS-UNIS : 10 ERREURS A NE PAS COMMETTRE. Nous souhaitons, avec ce document, vous faire partager les écueils que nous constatons chez les PME françaises qui abordent le marché

Plus en détail

B23: : Concevoir des situations d'apprentissage et d'évaluation mettant en œuvre des démarches de recherche d'information.

B23: : Concevoir des situations d'apprentissage et d'évaluation mettant en œuvre des démarches de recherche d'information. Sandrine MONTABROUD N Etudiant: 10903575 Session: Février 2012 B22 : Concevoir des situations d'apprentissage et d'évaluation mettant en œuvre des logiciels généraux ou spécifiques à la discipline, au

Plus en détail

@promt Expert 8.0. Description abrégée. Avantages. PROMT Translation Software

@promt Expert 8.0. Description abrégée. Avantages. PROMT Translation Software @promt Expert 8.0 Description abrégée Conçu pour les utilisateurs experts et les agences de traduction, @promt Expert 8.0 offre toutes les caractéristiques de @promt Professional avec en plus : Intégration

Plus en détail

Consignes re dactionnelles a l Institut de sociologie

Consignes re dactionnelles a l Institut de sociologie Consignes re dactionnelles a l Institut de sociologie Préambule Comme dans toute autre activité, la recherche en sociologie a des normes formelles qu il faut respecter, aussi vous est il demandé de faire

Plus en détail

SITES WEB GRATUITS D APPRENTISSAGE EN ANGLAIS ET EN D AUTRES LANGUES

SITES WEB GRATUITS D APPRENTISSAGE EN ANGLAIS ET EN D AUTRES LANGUES SITES WEB GRATUITS D APPRENTISSAGE EN ANGLAIS ET EN D AUTRES LANGUES Compréhension orale : http://www.elllo.org/ (traduction, vocabulaire, articles, vidéos) http://breakingnewsenglish.com/ (textes et audio)

Plus en détail

Consignes aux auteurs et aux coordonnateurs. Normes de présentation et règles de saisie

Consignes aux auteurs et aux coordonnateurs. Normes de présentation et règles de saisie ================================ Revue d Économie Régionale et Urbaine Consignes aux auteurs et aux coordonnateurs Normes de présentation et règles de saisie http://reru.gretha.u-bordeaux4.fr/-soumission-

Plus en détail

CHOISIR ET RESERVER SON SUJET DE MEMOIRE

CHOISIR ET RESERVER SON SUJET DE MEMOIRE CHOISIR ET RESERVER SON SUJET DE MEMOIRE E.S.I.T. 2008-2009 Université Paris III - La Sorbonne Nouvelle 1 2 Informations utiles : Site web du mémoire : www.esit-memoires.com Le présent document est téléchargeable

Plus en détail

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Académie Créteil Date Mai 2013 Niveau : cinquième Durée : 1,5 heure Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Partie du programme: B Les circuits électriques

Plus en détail

Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage

Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage Acquis d apprentissage Textuel : 3 (reconnaissance des objets culturels spécifiques à sa propre culture et connaissance des stratégies permettant

Plus en détail

Rédaction scientifique : mémoires, thèses...

Rédaction scientifique : mémoires, thèses... : mémoires, thèses... M. Bailly-Bechet, d après un document de S. Charles Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât. Mendel 1 er étage, côté rouge M1 - SP - Communication

Plus en détail

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier.

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier. 3. Références Marie Durand Institut des Langues 145 rue Xavier Cigalon 30000 NICE Tel: 0402030405 Courriel : durand@aol.fr 1. Coordonnées de l expéditeur M. Michel Fabre Directeur Fabre associés 24 avenue

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Accès instantané aux mots et aux locutions Le dictionnaire électronique offre une traduction rapide d'un mot ou d'une locution

Accès instantané aux mots et aux locutions Le dictionnaire électronique offre une traduction rapide d'un mot ou d'une locution @promt Office 8.0 Description abrégée Spécifiquement conçu pour la maison et les petites entreprises Traduction de documents, de courriers électroniques et de messages instantanés ICQ Traduction de pages

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par : Manon Charles, représente de l entreprise MC Traduction, dont le siège social est situé au 9 rue Saint Martin,

Plus en détail

Exercice pour les tuteurs

Exercice pour les tuteurs 3 LES ÉTAPE CONSTITUANTS 3 DE LA PHRASE 1 Les constituants de la phrase Exercice pour les tuteurs Nous vous proposons ici un troisième exercice pour vous aider à comprendre quelles sont les fautes qui

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION

REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION 1. Objectif et conseils REDIGER SA LETTRE DE MOTIVATION L objectif d une lettre de motivation est de convaincre le recruteur de vous rencontrer en entretien. Il n y a pas de lettre de motivation type.

Plus en détail