CADRER SA RESPONSABILITE PAR LE CONTRAT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CADRER SA RESPONSABILITE PAR LE CONTRAT"

Transcription

1 HMONP ENSA-V NOVEMBRE 2013 CADRER SA RESPONSABILITE PAR LE CONTRAT 1. DEFINITIONS PREALABLES - RESPONSABILITE(S) - Ecarter la responsabilité pénale (règles en matière d'urbanisme, faux, etc.) Ecarter la responsabilité civile décennale (régime légal d'ordre public) Se concentrer sur la responsabilité civile contractuelle (à l'égard du(des) contractant(s) direct(s)) et de la responsabilité civile quasi-délictuelle (à l'égard des tiers). La responsabilité est attachée aux actes (agissements) de la personne Quelque soit les termes ou la nature du contrat, il faut être conscient que la responsabilité est attachée aux actes. La responsabilité est la conséquence directe des agissements (plus vous en faîtes et plus vous vous retrouverez exposés en terme de responsabilité). Exemple : mission de conception architecturale avec suivi de la conformité architecturale en phase de réalisation des travaux. Dans ce cas, en phase chantier l'architecte est tenu de s'assurer du bon respect par les entreprises du parti architectural défini en phase de conception ; ce n'est pas pour autant qu'il est autorisé à donner des instructions aux entreprises (il n'a pas, en effet, la maîtrise d'œuvre d'exécution). Conséquences : Aller en-deçà de ses engagements ou aller au-delà de ses engagements = faute susceptible d'engager la responsabilité La responsabilité est à distinguer des assurances La souscription d'une assurance offre une garantie financière. Les polices d'assurances comportent cependant des plafonds de garantie ou des cas d'exclusion de garantie qui sont indépendants de la responsabilité qui est attachée aux actes de la personne. - CONTRAT(S) - Principes généraux Le contrat = un outil de travail = la loi des parties (attention à la qualité de la rédaction) 1

2 Le marché (ou le contrat) constitue le "socle de la responsabilité" vis-à-vis du Maître d'ouvrage mais aussi vis-à-vis des tiers puisqu'il est la source de ses engagements. Principe de la relativité des contrats : le contrat ne crée des obligations qu'à l'égard des parties qui le signent (responsabilité contractuelle). Cependant, l'exécution (ou la non-exécution) du contrat peut également avoir des conséquences envers les tiers qui ne sont pas parties au contrat (ex : voisins, bureaux d'études, entreprise, etc.) (responsabilité quasi-délictuelle). Champ contractuel : Cadrer sa responsabilité par le contrat = faire entrer la responsabilité (ou les conséquences de la responsabilité) de l'architecte dans le champ contractuel / dans le champ de la négociation avec le Maître d'ouvrage. Objectif : Limiter les conséquences (notamment financières) de votre responsabilité. Présentation sommaire des différents schémas contractuel Marge de négociation + ou - large 1. Contrat d'architecte (contrat bilatéral) 2. Contrat de maîtrise d'œuvre (intervention d'un groupement de maîtrise d'œuvre constitué de différents intervenants où l'architecte peut jouer le rôle de mandataire) Une Convention de groupement vient généralement compléter ce contrat. Celle-ci permet de régir les droits et les obligations de chacun des membres du groupement vis-à-vis du mandataire, du Maître d'ouvrage et des tiers. 3. Contrat de sous-traitance (plus fréquent à l'international, l'architecte peut intervenir en qualité de sous-traitant d'un donneur d'ordres) 4. Groupe de contrats (schéma type PPP, Conception-Construction, etc.) Schéma où l'architecte intègre généralement un groupement constitué par un promoteur, une société dédiée ou une entreprise (majeur BTP, etc.). Marge de manœuvre plus limitée. Situation similaire en pratique à celle résultant de la sous-traitance. Hypothèses 3 et 4 : principe de transparence et de répercussion des engagements contractés au niveau contractuel supérieur. 2. FOCUS SUR LES DISPOSITIONS DU CONTRAT A SURVEILLER (DENOMINATEURS COMMUNS) Pour être efficace, un engagement contractuel doit s'accompagner d'une sanction (sanctions financières, résiliation de la mission, etc.) # 1 Bien lire le contrat. Procéder à une lecture approfondie des termes et conditions attachés à la mission confiée. S'assurer de la corrélation entre les engagements et les conséquences qui y sont attachées (vérification d'autant plus nécessaire si la rémunération est déterminée suivant un forfait). 2

3 Qu'est-ce qui entre dans votre mission? Qu'est-ce qui n'en fait pas partie? Vérifier la liste des pièces à remettre (livrables), les missions complémentaires (EXE, SYN, OPC), la préparation des plans de commercialisation, les modifications décidées par l'utilisateur final de l'ouvrage, etc. L'étendue de la mission acceptée détermine l'étendue des obligations et ainsi, l'importance de votre responsabilité dans le projet La responsabilité variera donc entre une mission de maîtrise d'œuvre complète, une mission de conception architecturale (+ suivi de la conformité architecturale en phase travaux), une mission d'études préliminaires, etc. Cela implique d'être vigilant sur deux points : - la durée de votre mission (fixer un terme) et fixer une durée de mission par phase (surtout en phase DET si votre rémunération est au forfait Cf. jurispr. Babel Conseil d'etat) - l'étendue de vos obligations (tableau de répartition des tâches) Tableau de répartition des tâches (qu'est-ce c'est?) Tableau (ou annexe) de répartition des tâches = document dans lequel va être répertorié l'ensemble des obligations des différents intervenants impliqués dans le projet (et notamment les intervenants de la maîtrise d'œuvre). Ce document n'existe pas toujours. Il est pourtant fondamental. Présentation : - colonnes : les différents intervenants - lignes : décomposition de la mission de maîtrise d'œuvre (suivant les phases classiques de la Loi MOP). Ce tableau permet donc d'indiquer en amont qui fait quoi dans le projet. Il permet de déterminer l'étendue des obligations des différents intervenants, leurs rôles (direction, exécution, vérification, etc.) et de faire ainsi ressortir les limites de prestations ou les interfaces. Idéalement, ce document doit entrer dans le champ contractuel avec le Maître d'ouvrage : - Contrat simple d'architecte : tenter de rendre ce tableau commun à chacun des contrats qui seront signés par le Maître d'ouvrage - Contrat de maîtrise d'œuvre : tableau généralement joint à la Convention de groupement (tenter de le joindre au Contrat de maîtrise d'œuvre). 3

4 # 2 Enveloppe financière et calendrier prévisionnel / Obligations de moyens ou de résultat Généralement, les obligations se distinguent comme suit : - Obligation de moyens : obligation en vertu de laquelle vous allez devoir faire vos meilleurs efforts pour atteindre un objectif fixé - Obligation de résultat : plus contraignante, il s'agit d'une obligation en vertu de laquelle vous êtes tenus d'atteindre l'objectif fixé Tendance : la mission de maîtrise d'œuvre devient obligation de résultat. Or, l'obligation de résultat ne peut valablement se concevoir que dans l'hypothèse où l'architecte aurait une maîtrise complète de tous les paramètres d'un projet. En pratique, se méfier : - des clauses d'engagement portant sur les obligations des autres intervenants, - des clauses imposant à l'architecte de garantir le budget ou le calendrier d'un projet. Calendrier et budget = obligations de moyens Obligations de résultat? Essentiellement ce qui relève de l'exclusivité de l'architecte (obtention du Permis de Construire, des autorisations administratives, respect du calendrier des études (coordination) et des pièces à remettre au client). Vérifier donc la compatibilité du planning prévisionnel avec les exigences de votre mission. Notion de devoir général de conseil (entre obligation de moyen et obligation de résultat?) Pas forcément mentionner dans le contrat et pourtant, il s'agit de la raison d'être du contrat. Notion plus difficile à définir. C'est pourtant sur cette idée que le Maître d'ouvrage décide de faire appel à vos services. Vous êtes donc, au titre de cette obligation contemporaine un peu fourre-tout, tenus d'agir en professionnel et d'informer, d'alerter et de conseiller celui qui, par définition, n'est pas un spécialiste. # 3 Clause limitative de responsabilité Cette clause peut également s'insérer dans la clause relative aux assurances (cf. MAF). L'objectif de cette clause est de tenter de limiter les conséquences financières de votre responsabilité civile (hors décennale). 4

5 Objectif recherché : plafonner les conséquences financières en cas de mise en œuvre de votre responsabilité civile. Ce plafond peut être déterminé par rapport aux plafonds de garantie de votre assureur (situation idéale), un pourcentage de votre rémunération ou encore un montant forfaitaire à convenir. Pour mémoire : votre assurance vous couvre jusqu'à un certain plafond. Au-delà, le risque pèse alors sur l'agence. # 4 Encadrer les sanctions contractuelles (notamment financières) Celles-ci peuvent intervenir à différents moments au cours de votre mission : pénalités de retard, clause pénale, prélèvement sur honoraires, etc. Tenter de limiter l'impact de ces pénalités et de plafonner leurs montants. S'assurer que le déclenchement des pénalités repose sur des critères objectifs et équitables. S'opposer au mécanisme de la compensation : retenue des indemnités estimées par le client sur vos honoraires. Cette pratique doit être écartée dans la mesure où le client intervient alors comme "juge et partie". La compensation s'oppose en outre au régime légal d'assurance. # 5 Groupement de maîtrise d'œuvre (notion de solidarité / convention de groupement) Solidarité Rappel : le groupement fonctionne avec un représentant = interlocuteur unique vis-à-vis du Maître d'ouvrage Principe : le mandataire intervient pour coordonner le fonctionnement du groupement (rôle essentiellement administratif) Risque : exiger du mandataire qu'il soit également un garant solidaire des engagements souscrits par les autres intervenants (et qu'il n'a parfois pas choisi) : mandataire dit "solidaire". Conseils : tenter de circonscrire le rôle du mandataire à une simple tâche de coordination administrative. S'opposer en toute hypothèse à la solidarité au sein du groupement (c'est-à-dire entre les membres - cf. exemple PPP avec sous-groupement concepteur). La solidarité "acceptable" ne vaut qu'à l'égard du Maître d'ouvrage. Convention de groupement Convention qui permet de fixer les droits et les obligations de chacun des membres du groupement vis-à-vis du mandataire, du Maître d'ouvrage et des tiers (ex : répartition des pénalités et autres sanctions financières appliquées au mandataire, règles d'arbitrage sur les interfaces, etc.). 5

6 # 6 Groupe de contrats (spécificités) Ces schémas contractuels impliquent de revoir les conditions et les engagements figurant dans les contrats supérieurs puisque, par transparence, ces obligations vont être (partiellement) répercutées dans votre contrat (vérifier la cohérence des obligations fixées avec la nature de votre mission). Objectif : tenter de conserver une relation directe avec l'utilisateur final de l'ouvrage (notamment sur les questions d'ordre architectural). Vérifier l'harmonie entre ce qui vous est imposé et ce qui est exigé (principe de transparence). # 7 Conseils pratiques - Bien lire son contrat avant de s'engager et notamment : o o l'étendue de votre mission (éviter les zones d'ombre entre les missions des différents intervenants, s'assurer de la coordination des études), clarifier les obligations du Maître d'ouvrage (assurance, communication des informations, transparence, délais d'approbation, coordination générale du projet (mutualisation des annexes : tableau de répartition des tâches, budget prévisionnel, programme, planning prévisionnel )). - Préparer éventuellement en interne des contrats types équilibrés (mission simple, maîtrise d'œuvre, lettre de commande, convention de groupement, sous-traitance) et surtout un modèle de tableau de répartition des tâches ajustable qui pourra être annexé à vos contrats. - Fixer des limites (ou plafonds) aux conséquences financières de votre responsabilité. - En cours d'opération : être présent, actif, écrire, se manifester, répondre voire anticiper (devoir général de conseil). 6

LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL

LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL HMONP ENSA-V NOVEMBRE 2013 LES ARCHITECTES FRANÇAIS ET L INTERNATIONAL ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL PROBLEMATIQUES CONTRACTUELLES # 0 LES PARTIES / CONTEXTE - le client (promoteur privé, autorité publique,

Plus en détail

Communauté de communes de la Montagne Thiernoise (63) Commune de La Monnerie Le Montel

Communauté de communes de la Montagne Thiernoise (63) Commune de La Monnerie Le Montel Communauté de communes de la Montagne Thiernoise (63) Commune de La Monnerie Le Montel Réhabilitation d un immeuble de centre-bourg à La Monnerie Le Montel MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE «PROCÉDURE ADAPTÉE»

Plus en détail

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance.

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. RAPPEL Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. Un décret du 21 novembre 2011 modifie le contenu de l'attestation que

Plus en détail

LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE

LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE ANNEXE 1 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE REALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES LISTE DES TACHES RESULTANT DES ATTRIBUTIONS CONFIEES AU MANDATAIRE OCTOBRE 2014 1/11 SOMMAIRE

Plus en détail

Réalisation d une station d épuration et de son réseau

Réalisation d une station d épuration et de son réseau Mandat public Annexe Liste des tâches résultant des attributions confiées au mandataire Réalisation d un ouvrage de bâtiment ou d infrastructure Réalisation d une station d épuration et de son réseau Date

Plus en détail

CONTRAT D'ARCHITECTE

CONTRAT D'ARCHITECTE CONTRAT D'ARCHITECTE Références : PARTIE 1 : CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES P1 PARTIES CONTRACTANTES Le maître d'ouvrage : M/Mme : contractant en son nom personnel La société : Représentée par : En qualité

Plus en détail

Le Groupement Momentané d Entreprises

Le Groupement Momentané d Entreprises Le Groupement Momentané d Entreprises Les groupements momentanés d entreprises (GME): LA COTRAITANCE Geoffrey PIESEN Qu est ce qu un GME? C est une juxtaposition d entreprises qui mettent en commun leurs

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email...

CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE. LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... CONTRAT D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE Entre les soussignés : LE MAITRE d OUVRAGE Représenté par :... Domicilié à :. Téléphone Télécopie Email... Et L ASSISTANT A MAITRISE D OUVRAGE Représenté par :...

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE)

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) Le maître d oeuvre (ou maîtrise d oeuvre, notée MOE) est l entité chargée par le maître de l ouvrage (client) de concevoir le bâtiment à construire ou à rénover selon

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre Réf. Internet Pages Partie 1 Optimiser la programmation de l opération de travaux Réaliser les études préalables Accomplir les études de prospection et de diagnostic...3092 9 Choisir la localisation du

Plus en détail

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI)

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) Le cadre réglementaire du CCMI Le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est réglementé par la loi du 19 décembre

Plus en détail

COMMUNE DE CHAZEY-SUR-AIN

COMMUNE DE CHAZEY-SUR-AIN Département de l Ain COMMUNE DE CHAZEY-SUR-AIN Assainissement Maîtrise d ouvre pour la construction d une nouvelle station d épuration ACTE D ENGAGEMENT Marché de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du

Plus en détail

Marché public de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du code des marchés publics

Marché public de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du code des marchés publics CONSTRUCTION D UNE STATION D EPURATION ET DE RESEAUX DE TRANSPORT - Communes de Mont sous Vaudrey, Vaudrey et Bans Ŕ Marché public de maîtrise d œuvre Articles 28 et 74 du code des marchés publics Acte

Plus en détail

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA LE CHAMP D INTERVENTION DE L ARCHITECTE La vocation de l architecte est de participer à tout ce

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT (AE)

ACTE D ENGAGEMENT (AE) MARCHE PUBLIC DE PRESTATION INTELLECTUELLE PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du code des marchés publics) Conduite d opération pour la réhabilitation d un bâtiment en maison de vie Date et heure limites de

Plus en détail

Comment prévenir la défaillance des entreprises?

Comment prévenir la défaillance des entreprises? Comment prévenir la défaillance des entreprises? Introduction Lors de l exécution d un projet de construction, le maître d ouvrage est fréquemment confronté à la défaillance d une entreprise. Défaillance

Plus en détail

CONTRAT D'ARCHITECTE FORFAIT RENOVATION MISSION COMPLETE POUR DES TRAVAUX NE NECESSITANT PAS DE PERMIS DE CONSTRUIRE

CONTRAT D'ARCHITECTE FORFAIT RENOVATION MISSION COMPLETE POUR DES TRAVAUX NE NECESSITANT PAS DE PERMIS DE CONSTRUIRE CONTRAT D'ARCHITECTE FORFAIT RENOVATION MISSION COMPLETE POUR DES TRAVAUX NE NECESSITANT PAS DE PERMIS DE CONSTRUIRE Référence 1 PARTIES CONTRACTANTES Le maître d'ouvrage M / Mme La société (Préciser les

Plus en détail

Travaux de rénovation de menuiseries et vitrages de deux bâtiments communaux

Travaux de rénovation de menuiseries et vitrages de deux bâtiments communaux Marché public de travaux VILLE DE FONSORBES Mairie Rue du 11 novembre 1918 31470 FONSORBES Travaux de rénovation de menuiseries et vitrages de deux bâtiments communaux Règlement de consultation Date limite

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ET DECENNALE DES CONTRACTANTS GENERAUX IDENTITE DU PROPOSANT

DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ET DECENNALE DES CONTRACTANTS GENERAUX IDENTITE DU PROPOSANT : 04.93.80.71.98 DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ET DECENNALE DES CONTRACTANTS GENERAUX IDENTITE DU PROPOSANT Nom ou dénomination commerciale :.. Forme Juridique :... Adresse

Plus en détail

Acte d Engagement (AE)

Acte d Engagement (AE) MARCHES PUBLICS DE MAITRISE D OEUVRE Communauté de Communes de la Terre de Peyre Route du Languedoc 48130 AUMONT-AUBRAC Tél: 06.66.42.84.70 EXTENSION D UN ATELIER RELAIS AGRO-ALIMENTAIRE Acte d Engagement

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre

Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre ETUDE Participation aux Etudes Techniques d'un ouvrage -Cahier

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

COMMUNE DE CAUROY LES HERMONVILLE 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

COMMUNE DE CAUROY LES HERMONVILLE 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES (Plan Local d Urbanisme) DE CAUROY LES HERMONVILLE ACTE D ENGAGEMENT Marché de Prestations Intellectuelles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D ŒUVRE Rénovation de la salle de tennis et des vestiaires de Football

MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D ŒUVRE Rénovation de la salle de tennis et des vestiaires de Football 1 Maître d Ouvrage Commune de Trégunc ASSSITANT MAITRE D OUVRAGE : VERIFICA MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D ŒUVRE Rénovation de la salle de tennis et des vestiaires de Football DOSSIER DE CONSULTATION - Règlement

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Procédure adaptée n 29 +33 (0)8 11 90 21 31 www.ifce.fr RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Services Généraux Cellule Travaux Route de troche BP 6 19230 Arnac Pompadour Sommaire ARTICLE

Plus en détail

SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE ET DE LA CONSULTATION - DISPOSITIONS GENERALES

SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE ET DE LA CONSULTATION - DISPOSITIONS GENERALES SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE ET DE LA CONSULTATION - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 2 - ORGANISATION ET CONDITIONS D EXECUTION ET DE REALISATION DE LA MISSION D ETUDE 2.1. Planning - délais d exécution

Plus en détail

Ordonnancement Pilotage Coordination

Ordonnancement Pilotage Coordination Ordonnancement Pilotage Coordination Monsieur Vincent-Bardin Laurent / gérant / Belledone Coordination. 54, rue Jean Le Galleu / 94200 Ivry sur Seine Tel:01.49.60.71.45 Cel: 06.28.58.67.04 vincent-bardin@belledone-coordination.fr

Plus en détail

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007 11/12/2007 NEGOCIER UN CONTRAT D'AFFACTURAGE Sommaire 1. Champ d application du contrat 2. Pays d intervention du contrat 3. Durée maximum du crédit du contrat 4. Fréquence des remises du contrat 5. Mention

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION INDEPENDANTE

CONVENTION DE COLLABORATION INDEPENDANTE CONVENTION DE COLLABORATION INDEPENDANTE ENTRE :, dont le siège social est établi à., représenté(e) par.., en qualité de Ci-après nommé "le concepteur principal" d'une part, ET : Ci-après nommé"le collaborateur

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAITRE D OUVRAGE : Commune d Irigny 7 avenue de Bezange BP n 2-69540 IRIGNY Tél. : 04.72.30.50.50 Fax : 04.72.30.50.59 Email : mairie.d-irigny@wanadoo.fr Site internet : www.irigny.fr

Plus en détail

MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE PROCEDURE ADAPTEE MARCHE DE MAITRISE D ŒUVRE PROCEDURE ADAPTEE Réhabilitation de l ancien Centre de Secours Rue du Vieux Pont St Rémy sur Avre Cahier des Clauses Administratives Particulières OBJET DU MARCHE Le marché régi

Plus en détail

La société..., dont le siège social est établi à..., représentée par Monsieur...,

La société..., dont le siège social est établi à..., représentée par Monsieur..., Entre : La société..., dont le siège social est établi à..., représentée par Monsieur..., Ci-après dénommée... Et : La société anonyme..., dont le siège social est établi à..., représentée par Monsieur...,

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «CONDUCTEUR DE TRAVAUX»

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «CONDUCTEUR DE TRAVAUX» Document mis à jour le 04/02/2015 APGP - Association Paritaire de Gestion du Paritarisme 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 - Fax : 01 42 02 68 53 cpnef.architecture@apgp.fr www.branche-architecture.fr

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT. Maître de l ouvrage. Commune de COUDRAY. Objet du marché

ACTE D'ENGAGEMENT. Maître de l ouvrage. Commune de COUDRAY. Objet du marché ACTE D'ENGAGEMENT Maître de l ouvrage Commune de COUDRAY Objet du marché Désignation d un maître d œuvre pour l'aménagement et la viabilisation de la tranche 5 du lotissement de la Bédennerie Procédure

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 SOMMAIRE Introduction... 8 CHAPITRE 1 / LE

Plus en détail

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE MAISON DES VIGNERONS ET DU TERROIR CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

LE «COMPTE PRORATA» OU COMPTE DE DÉPENSES COMMUNES FICHES EXPLICATIVES

LE «COMPTE PRORATA» OU COMPTE DE DÉPENSES COMMUNES FICHES EXPLICATIVES L essentiel N 25 - MARCHES n 7 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 04 février 2011 ISSN 1769-4000 LE «COMPTE PRORATA» OU COMPTE DE DÉPENSES COMMUNES FICHES EXPLICATIVES La Direction des Affaires

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Sarah Ben Messaoud Avocate en marchés publics sarah.benmessaoud@cms-db.com

Sarah Ben Messaoud Avocate en marchés publics sarah.benmessaoud@cms-db.com CIRCULAIRE DU 22 JUILLET 2014 ARTICULATION ENTRE LA RESPONSABILITÉ SOLIDAIRE POUR LES DETTES SALARIALES, SOCIALES ET FISCALES ET LA RÉGLEMENTATION DES MARCHÉS PUBLICS Sarah Ben Messaoud Avocate en marchés

Plus en détail

Chargé d affaires PA 4700 PERSONNEL CONCERNÉ

Chargé d affaires PA 4700 PERSONNEL CONCERNÉ Chargé d affaires PERSONNEL CONCERNÉ Conducteur de travaux, Chargé d'affaires ayant moins de 5 années d'expérience dans la fonction et toute personne amenée à devenir Chargé d affaires. Mise à niveau du

Plus en détail

SOGEREP Courtage GARANTIES SOUHAITEES DOMMAGES-OUVRAGE CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR TOUS RISQUES CHANTIER POLICE UNIQUE DE CHANTIER

SOGEREP Courtage GARANTIES SOUHAITEES DOMMAGES-OUVRAGE CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR TOUS RISQUES CHANTIER POLICE UNIQUE DE CHANTIER SOGEREP Courtage GARANTIES SOUHAITEES DOMMAGES-OUVRAGE CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR TOUS RISQUES CHANTIER POLICE UNIQUE DE CHANTIER 162 rue du faubourg saint honore 75008 -paris 01.45.61.97.97 - FAX 01.42.25.78.18

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION D ENTREPRISES MARCHÉ P01-2014 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

DOSSIER DE CONSULTATION D ENTREPRISES MARCHÉ P01-2014 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES AGERIN SAS Aménagement et Gestion de l Environnement et du Risque Naturel 25, Chemin de la Prade Saint-Agouly 09 120 Crampagna DOSSIER DE CONSULTATION D ENTREPRISES MARCHÉ P01-2014 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES Méthode de sélection: les dispositions qui suivent s appliquent lorsqu elles ne sont pas contraires à celles préconisées dans les

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. *Syndicat Intercommunal d Énergie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421 79004 NIORT Cedex ASSURANCES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. *Syndicat Intercommunal d Énergie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421 79004 NIORT Cedex ASSURANCES MARCHE PUBLIC DE SERVICES *Syndicat Intercommunal d Énergie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421 79004 NIORT Cedex ASSURANCES Date et heure limites de réception des offres 26 novembre 2010 à 16 heures

Plus en détail

Le Dossier de Consultation des Entreprises

Le Dossier de Consultation des Entreprises Éléments constitutifs du DCE Lettre de consultation précisant le contenu du DCE Règlement de consultation précisant les modalités de la consultation Pièces générales de base au type de marché (F,T,S) soit

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VILLE DE BERCK SUR MER CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UNE SALLE D HALTEROPHILIE Lot n 1 : Gros œuvre ; Lot n 2 : Charpente métallique / Couverture / Bard age ; Lot n 3

Plus en détail

SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP. Que dit le droit? La charte du BTP DILTI

SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP. Que dit le droit? La charte du BTP DILTI SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP Que dit le droit? La charte du BTP Entrepreneurs Pourquoi et comment renforcer la sécurité juridique de vos contrats de soustraitance DILTI MAÎTRE D OUVRAGE Vous

Plus en détail

MARCHE DE MAITRISE D'ŒUVRE N... ACTE D'ENGAGEMENT

MARCHE DE MAITRISE D'ŒUVRE N... ACTE D'ENGAGEMENT MARCHE DE MAITRISE D'ŒUVRE 1 N... ACTE D'ENGAGEMENT I - OBJET DU MARCHE - Le contrat qui est conclu avec le "Maître d œuvre" dont l'offre a été retenue par le "Maître d'ouvrage public" ciaprès : Pouvoir

Plus en détail

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles)

Charte du Bénévolat dans votre association (règles du jeu collectives) Convention d engagement réciproque (règles du jeu individuelles) France Bénévolat a mis au point deux documents type qui peuvent servir de base à la clarification des règles du jeu entre bénévoles et associations et permettre ainsi le développement de bonnes pratiques.

Plus en détail

OPERATION CŒUR DE VILLAGE : DEMOLITION - RECONTRUCTION D UN BÂTIMENT (espace à vocation associative et périscolaire)

OPERATION CŒUR DE VILLAGE : DEMOLITION - RECONTRUCTION D UN BÂTIMENT (espace à vocation associative et périscolaire) 1 Maître d'ouvrage : Commune de Ste-Euphémie 300, rue de la Mairie 01600 SAINTE EUPHEMIE MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MISSION D'ASSISTANCE A MAITRISE D'OUVRAGE OPERATION CŒUR DE VILLAGE

Plus en détail

MARCHE DE TELEPHONIE Convergence Voix - Données

MARCHE DE TELEPHONIE Convergence Voix - Données COMMUNE DE VENDENHEIM MARCHE DE TELEPHONIE Convergence Voix - Données CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES () Maître d Ouvrage 12, rue Jean Holweg 67550 VENDENHEIM Tél : 03.88.69.40.20 Fax

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT A.E.

ACTE D ENGAGEMENT A.E. 11-13, rue des Héros 67610 LA WANTZENAU RESTRUCTURATION ET MISE AUX NORMES D'ACCESSIBILITE DES VESTIAIRES DU STADE MUNICIPAL MISSION DE CONTRÔLE TECHNIQUE ACTE D ENGAGEMENT A.E. Novembre 2012 Acte d Engagement

Plus en détail

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale SOMMAIRE 5 L obligation d assurance : présentation générale 5 1. Principal objectif : la protection du maître de l ouvrage 6 2. Les moyens pour atteindre les objectifs 6 3. Un fonctionnement basé sur une

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff

droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution 2 e édition Patricia Grelier Wyckoff droit Le mémento des marchés privés de travaux rives Intervenants, passation & exécution Patricia Grelier Wyckoff 2 e édition TABLE DES MATIÈRES 1. Les maîtres d ouvrage 1 1.1. La maîtrise d ouvrage...

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Procédure adaptée n 40 +33 (0)8 11 90 21 31 www.ifce.fr RÈGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.). Département budgétaire et Financier Cellule Travaux Route de troche BP 6 19230 Arnac Pompadour

Plus en détail

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D ŒUVRE ACTE D'ENGAGEMENT (AE)

MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D ŒUVRE ACTE D'ENGAGEMENT (AE) MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D ŒUVRE ACTE D'ENGAGEMENT (AE) Préfecture de l'oise Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Mandataire Monsieur le Secrétaire Général par délégation Objet du marché

Plus en détail

Création d'un groupe scolaire de 7 classes, d un restaurant scolaire et d un accueil de loisirs sans hébergement à ARINTHOD (39240)

Création d'un groupe scolaire de 7 classes, d un restaurant scolaire et d un accueil de loisirs sans hébergement à ARINTHOD (39240) MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR Création d'un groupe scolaire de 7 classes, d un restaurant scolaire et d un accueil de loisirs sans hébergement à ARINTHOD (39240)

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET . MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MAITRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PERCHE-GOUET OBJET DU MARCHE : CONSTRUCTION DE LOCAUX SCOLAIRES (réhabilitation) Ecole d'unverre LOT N 8 REGLEMENT DE CONSULTATION

Plus en détail

Nelson Kakande Initiative Sur La Gestion de la Recherche et de L'iInnovation (irim)

Nelson Kakande Initiative Sur La Gestion de la Recherche et de L'iInnovation (irim) Nelson Kakande Initiative Sur La Gestion de la Recherche et de L'iInnovation (irim) Qu'est-ce qu'un contrat/sous-traitance? Responsabilités du destinataire principal Sélection des sous-traitants Responsabilités

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d Ouvrage Commune d ANDELAT Mairie REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet Rénovation et extension des bâtiments des écoles Architecte Philippe MAGENTIES Pagros Tél/Fax : 04 71 20 42 33 Port : 06 45

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Chaque année, les entreprises ont de nombreux challenges à relever; adaptation à des contraintes légales nationales, européennes ou internationales, lancement de nouveaux services

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P.P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS Commande du Maître d'ouvrage au Maître d'oeuvre Déchets de Chantiers

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics

FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics I. QU EST-CE QUE LA SOUS-TRAITANCE? 1.- Définition : la loi du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance L article

Plus en détail

Maître de l ouvrage. Maître d œuvre. Objet du projet : Guide des relations contractuelles. à l'attention du Maître de l'ouvrage

Maître de l ouvrage. Maître d œuvre. Objet du projet : Guide des relations contractuelles. à l'attention du Maître de l'ouvrage Guide des relations contractuelles à l'attention du Maître de l'ouvrage Attestation de remise en main propre. Maître de l ouvrage "Remis en main propre par Mr Nguema" Maître d œuvre Sarl NGUEMA MAITRISE

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Procédure adaptée AMÉNAGEMENT DES INTERSECTIONS

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Procédure adaptée AMÉNAGEMENT DES INTERSECTIONS Aménagement des intersections «rue Marius Marandin / rue du Village» - AE MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Procédure adaptée Commune de METABIEF Mairie 16 rue du Village 25370 METABIEF AMÉNAGEMENT DES INTERSECTIONS

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) -------------

( prêt de la Banque Mondiale N 7392TN) ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Capacité de Gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse Dans le domaine de la Gestion Financière des Établissements Publics

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION 4/02/2014 Le

Plus en détail

ORDRE DES ARCHITECTES ET DES INGENIEURS-CONSEILS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG CI-APRÈS DÉSIGNÉ MAÎTRE D OUVRAGE, ET. Programme du bâtiment

ORDRE DES ARCHITECTES ET DES INGENIEURS-CONSEILS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG CI-APRÈS DÉSIGNÉ MAÎTRE D OUVRAGE, ET. Programme du bâtiment OAI ORDRE DES ARCHITECTES ET DES INGENIEURS-CONSEILS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG CONTRAT-TYPE ARCHITECTE RECOMMANDATION DE L OAI POUR LE SECTEUR PRIVÉ ENTRE CI-APRÈS DÉSIGNÉ MAÎTRE D OUVRAGE, ET CI-APRÈS

Plus en détail

PROJET DE RENATURISATION DU MARAIS DE LAGNEUX. Marché de maîtrise d œuvre. Cahier des Clauses Administratives Particulières

PROJET DE RENATURISATION DU MARAIS DE LAGNEUX. Marché de maîtrise d œuvre. Cahier des Clauses Administratives Particulières COMMUNE DE YENNE - Mairie Place Charles Dullin - 73 170 Yenne T:04.79.36.70.48 / F:04.79.36.64.42 Email: yenne.mairie@wanadoo.fr PROJET DE RENATURISATION DU MARAIS DE LAGNEUX Marché de maîtrise d œuvre

Plus en détail

Mission d Ordonnancement, Pilotage et Coordination (OPC)

Mission d Ordonnancement, Pilotage et Coordination (OPC) DEPARTEMENT des HAUTES-PYRENEES COMMUNE DE LUZ ST-SAUVEUR Mission d Ordonnancement, Pilotage et Coordination (OPC) pour la construction d une caserne de gendarmerie (PSPG) comprenant 13 logements et des

Plus en détail

MISSION DU CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Pouvoir adjudicateur

MISSION DU CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Pouvoir adjudicateur MISSION DU CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Pouvoir adjudicateur Groupement d intérêt public «1914-2014» Représentant du Pouvoir adjudicateur Monsieur

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL

NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL NOTICE D'INFORMATION, CONSEILS, PRÉCONISATION AGENT COMMERCIAL Ce document a pour objet de vous aider à comprendre, les responsabilités encourues du fait du mandat, comment notre contrat y répond et que

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSISTANCE GENERALE A LA DIRECTION ET A LA GESTION DE LA SOCIETE CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. ADHESION A UN RESEAU PROFESSIONNEL... 4 1.1. VEILLE ET TRANSFERT D'INFORMATIONS...

Plus en détail

Le 19 avril 2013 - ANGERS

Le 19 avril 2013 - ANGERS Le 19 avril 2013 - ANGERS 2 > Sommaire 1. Cadre réglementaire 2. Cadre de délégation 3. Périmètre d intervention du Comité d'audit 4. Rôle du Comité d Audit 5. Coordination et planification des travaux

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA MAYENNE ARRONDISSEMENT DE CHATEAU GONTIER ****

DEPARTEMENT DE LA MAYENNE ARRONDISSEMENT DE CHATEAU GONTIER **** DEPARTEMENT DE LA MAYENNE ARRONDISSEMENT DE CHATEAU GONTIER **** REAMENAGEMENT & MISE AUX NORMES D ACCESSIBILITE Du RDC DE LA MAIRIE Place de La Mairie B.P. 74 53400 CRAON REGLEMENT PARTICULIER APPEL A

Plus en détail

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 Vu le code du sport ; Vu la loi n 2000-321 du 12 avril 2000 relative

Plus en détail

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010 CHAPITRE 1 1. Quel est le rôle du promoteur? Le promoteur est celui qui veut que le projet se réalise. C est lui qui conçoit l idée et qui détermine les paramètres clés du projet. Il doit aussi déterminer

Plus en détail

«Construire des Ouvrages d Art en Béton»

«Construire des Ouvrages d Art en Béton» «Construire des Ouvrages d Art en Béton» Rappels sur le Management de la Qualité D BRAZILLIER (DIR CE) 19 et 20 janvier 2011 www.setra.developpement-durable.gouv.fr contexte Construire un ouvrage de qualité??

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001 Paris

Plus en détail

www.jpad.fr.st JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui?

www.jpad.fr.st JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui? JPAD portage - portage 1/5 Pour qui? Comment? Les avantages Portage - Pour qui? Une nouvelle façon de travailler : le portage permet à des consultants (experts ou formateurs) d'être salariés pour une mission

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE. Création du site internet du Réseau Lacs Sentinelles

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE. Création du site internet du Réseau Lacs Sentinelles MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES JANVIER 2015 Création du site internet du Réseau Lacs Sentinelles MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Articles 28 et 40 du Code des Marchés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. POUR LA VERIFICATION DES ATTESTATIONS D ASSURANCE de RESPONSABILITE DECENNALE 1

GUIDE PRATIQUE. POUR LA VERIFICATION DES ATTESTATIONS D ASSURANCE de RESPONSABILITE DECENNALE 1 GUIDE PRATIQUE POUR LA VERIFICATION DES ATTESTATIONS D ASSURANCE de RESPONSABILITE DECENNALE 1 RAPPEL DE QUELQUES GRANDS PRINCIPES : L obligation d assurance : Tous les constructeurs intervenant dans une

Plus en détail

VILLE D INGWILLER MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE Domaine Infrastructures MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE. pour. Acte d'engagement

VILLE D INGWILLER MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE Domaine Infrastructures MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE. pour. Acte d'engagement VILLE D INGWILLER MARCHÉ DE MAITRISE D ŒUVRE Domaine Infrastructures MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE pour VILLE D INGWILLER Sécurisation Rue Bellevue et Rue de la Brasserie Acte d'engagement Ordonnateur :

Plus en détail

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation

B.S.P. SARL Maîtrise d'œuvre, Construction, rénovation Le présent contrat de maîtrise d œuvre concerne l opération définie ci-après : Objet : Construction d une villa Adresse : PARTIE CONTRACTANTES : entre les soussignés : M. et Mme Demeurant ensemble à :

Plus en détail

Cadre réservé à SFS. Origine de la demande. Gestionnaire

Cadre réservé à SFS. Origine de la demande. Gestionnaire Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle et Décennale des architectes, maîtres d œuvre, BET et ingénieurs conseils de Polynésie française Origine de la demande Cadre réservé à SFS

Plus en détail