SERVICOM mise sur l internationalisation. Analyste chargé de l étude. Naira KAOUACH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICOM mise sur l internationalisation. Analyste chargé de l étude. Naira KAOUACH neira.kaouach@ameninvest.com.tn"

Transcription

1 Analyste chargé de l étude Naira KAOUACH SERVICOM mise sur l internationalisation Contact: Tel: (+216) Fax: (+216)

2 Chiffres clés (MTND) Capital social ,537 Nominal 1DT Fonds propres ,3 Dette nette ,1 Revenus , e 2014p** 2015p** Revenus (mdt) * EBITDA (mdt) * Résultat net (mdt) *** Capitalisation (mdt) P/E (x) 21.8x 17.2x 23.2x 20.7x 13.2x * Réalisé au 31/12/2013 ; ** Prévisions établies par SERVICOM ; *** Prévisions établies par Amen Invest Présentation du Groupe SERVICOM Répartition des filiales par métiers Télécom & Bureautique SERVICOM SERVIPRINT SERVICOM IT SIRTTP SERVICOM SERVITEL Travaux Publics SERVITRA Climatisation & Chauffage SERVITRADE SERVIRAMA Al Shourouk Ascenseurs & Escalators SERVITRADE SERVIRAMA Al Shourouk SERVICOM Europe Commerce Intern. SERVICOM SCI Créée en 2003 par un groupe de jeunes promoteurs, SERVICOM s est spécialisée à son démarrage dans les travaux d infrastructure en Télécommunication. Depuis, la société n a cessé de s agrandir et d étendre ses activités à de nouveaux secteurs, pour se placer aujourd hui en tant que leader dans les services liés aux travaux d infrastructure et ce, à travers une panoplie de métiers tels que les télécommunications et bureautique, les travaux publics, la climatisation et chauffage et les ascenseurs et escalators. En plus de l élargissement de ses métiers, SERVICOM s est orientée vers une diversification géographique pour s implanter en Libye en 2009 à travers sa filiale Al Shourouk, au Maroc en 2011 à travers SERVIRAMA, en France en 2013 suite à la création de SERVICOM Europe et en Algérie à travers SERVICOM Algérie, une filiale en cours de création. Grâce à sa filiale SERVITRADE, le groupe est le distributeur officiel des équipements de climatisation et de chauffage de la marque Hitachi en Tunisie, mais également de la marque Ariston pour la branche chauffage sur le Maghreb, et ce suite à la signature d un contrat de distribution avec le leader mondial en Le groupe bénéficie aussi de l exclusivité de la distribution des Smartphones Motorola en Tunisie grâce à sa filiale SERVICOM IT. Grâce aux compétences, à la rigueur et à la forte expertise du management, SERVICOM regroupe aujourd hui 11 filiales affichant de bonnes performances avec un chiffre d affaires consolidé de plus de 46MDT en 2013 contre 17,3MDT au terme de l année de son introduction. Afin de consolider davantage son succès et pérenniser son développement, le groupe s est lancé depuis 2013, dans un nouveau plan d investissement qui devrait s étaler jusqu en Ce dernier est axé principalement sur la concentration sur les quatre métiers de référence du groupe, mais aussi sur la duplication de ce business model à l international. En effet, la mise en œuvre de ce programme devrait nécessiter une transformation non seulement organisationnelle, mais surtout financière à travers le renforcement de ses fonds propres dans le but de rééquilibrer sa structure financière. C est ainsi qu afin de satisfaire ses besoins en ressources financières stables, SERVICOM a décidé de recourir au marché boursier à travers une augmentation de capital portant sur une levée de fonds de 20,043MDT INVEST 2

3 Rappelons qu au cours de l année 2013 et dans le cadre d une restructuration de l actionnariat préalable à cette augmentation de capital, les actionnaires fondateurs de SERVICOM ont créé SERVICOM Holding et ce, dans l objectif de renforcer le noyau dur dans le capital de SERVICOM. Structure d'actionnariat au 31/12/2012 ATD SICAR 17.3% Structure d'actionnariat au 31/12/2013 Flottant 47% Flottant 45.3% Fondateurs 37.4% SERVICOM Holding 53% Renforcement du noyau dur à travers la création d une holding Cette dernière, ayant acquis les 17,3% détenus par l ATD SICAR, regroupe également l intégralité des participations des actionnaires fondateurs (35,6%). C est ainsi que la société SERVICOM Holding détient désormais 52,9% du capital de SERVICOM. Suite à un protocole d accord visant une prise de participation du fonds d investissement «Maghreb Private Equity Fund III» géré par le Groupe TunInvest-AfricInvest, la société Holding vient de réaliser, courant le mois de mars 2014, une augmentation de son capital réservée à cet investisseur lui permettant de détenir 23,09% de son capital. Cette prise de participation devrait permettre à MPEF III d accompagner SERVICOM dans son projet de développement, de contribuer activement au financement de sa croissance en Tunisie et à l international, mais aussi de faire profiter le groupe de son expérience en Afrique et de son réseau de partenaires notamment en Europe et en Afrique. Analyse financière du Groupe SERVICOM Evolution de l'activité en MDT Chiffre d'affaires par métier en % 16% 26% 39% e 2014p 2015p Chiffre d'affaires EBITDA Travaux Publics Ascenseurs Climatisation Télécoms L accroissement rapide de la taille du Groupe SERVICOM au cours de ces dernières années, ainsi que l intégration de nouvelles activités, ont permis au chiffre d affaires consolidé d évoluer à un rythme annuel moyen de 27% sur la période INVEST 3

4 C est ainsi qu après avoir subi les effets de la révolution tunisienne et à un degré moindre les problèmes survenus en Libye menant à un léger ralentissement de son activité en 2011 (+11% contre +33% en 2010), le groupe a repris rapidement sa forte croissance. Il a affiché en 2013, un bondissement de 47% pour s établir à 46,9MDT, dépassant légèrement le niveau prévu par le management. Cette performance est issue principalement de la filiale SERVITRA, ayant connu une importante progression au niveau des départements construction et routes, ainsi que de SERVITRADE et de la filiale marocaine SERVIRAMA, qui ont toutes les deux profité de la montée en puissance de l activité «ascenseurs». Cette branche a augmenté considérablement sa part la portant de 12% en 2012 à 19% en 2013, au détriment des branches «Climatisation» et «Télécoms». Chiffre d'affaires par filiale en MDT 9.2 Expansion confirmée vers le marché européen SERVICOM SERVITRA SERVITRADE SERVIPRINT Act. Inter. & Autres Rappelons que la filiale marocaine, ayant démarré dans le domaine de la climatisation uniquement, a intégré courant l année 2012 l activité ascenseurs, qui a connu un véritable succès. Cette dernière lui a permis, après une année pleine d exploitation, de tripler son chiffre d affaires pour atteindre plus de 5MDT contre 1,8MDT seulement en S agissant des autres filiales à l international, l année 2013 a été marquée par la reprise de l exploitation d Al SHOUROUK, après un arrêt de près de deux ans suite aux problèmes socio politiques en Libye, ainsi que par le démarrage effectif de l exploitation en France avec la signature des premiers contrats d installation d ascenseurs. Il est à signaler que, les filiales du groupe à l étranger assurent actuellement les mêmes activités que SERVITRADE, à savoir la distribution et l installation de climatiseurs et d ascenseurs. Evolution des marges 35.6% 30.1% 33.7% 35.2% 36.3% 36.8% 13.0% 11.9% 15.7% 13.9% 15.6% 14.8% e 2014p 2015p Taux de marge brute Marge d'ebitda - INVEST 4

5 Objectif du chiffre d affaires à l international au deux tiers en 2020 Parallèlement à la reprise de la croissance rapide de l activité à partir de 2012, l augmentation maîtrisée des achats consommés a permis un redressement du taux de la marge brute, qui est passé de 30,1% en 2011 à 35,2% en Cependant, le doublement des charges du personnel en 2013 (+112%), dont le poids dans le chiffre d affaires est passé de 9% en 2012 à 13%, a fortement ralenti l accroissement du résultat brut d exploitation. La marge de l EBITDA s est par conséquent détériorée de près de deux points de pourcentage pour s établir à 13,9%. Il en est de même pour le résultat d exploitation, qui a affiché une progression de 36% à 4,6MDT contre 5,1MDT prévu par le management. Ce dernier correspond à un taux d EBIT de 10,9% contre 9,9% réalisé au terme de l année Sur la période à venir, la concentration du groupe sur ses principaux domaines d activités ainsi que le renforcement de son internationalisation, laissent le management présager une croissance annuelle moyenne du chiffre d affaires consolidé de 39% entre 2014 et De plus, le management prévoit une forte progression des différentes activités du groupe à l étranger, ce qui devrait accroître leur part dans le chiffre d affaires au tiers en 2016 et au deux tiers en 2020 contre 6% en Notons par ailleurs que SERVICOM compte intégrer une nouvelle activité industrielle de montage d ascenseurs et d escalators «SERVILIFT» et qui devrait permettre une minimisation des coûts et une bonne maîtrise de la qualité du produit. L exploitation de cette nouvelle filiale devrait débuter courant le premier semestre Quant aux marges, elles devraient globalement stagner sur les deux prochains exercices et ce, malgré une forte croissance du chiffre d affaires. Evolution du résultat net 5.4% 4.7% 6.0% % % % e 2014p 2015p Résultat net MDT Taux de marge nette Par ailleurs, le rythme d expansion de l activité du groupe courant les dernières années, boosté par la recherche de nouvelles opportunités sur les marchés étrangers, a nécessité un important besoin de financement, traduisant clairement l accroissement de la structure d endettement du groupe. La dette nette de SERVICOM s est inscrite en 2013 à plus de 35MDT, ce qui correspond à un gearing de 285% contre 102% en Cette lourdeur s est reflétée au niveau des charges financières qui absorbent en moyenne 49% du résultat d exploitation sur la période et explique par conséquent la faiblesse de la marge nette INVEST 5

6 Le surendettement du groupe qui plombait dans le passé ses résultats, devrait s améliorer à l avenir et ce, suite au renforcement des fonds propres qui devrait réduire son endettement (gearing en dessous des 100%). Caractéristiques de l opération : L augmentation de capital de la société SERVICOM se fera à concurrence de DT pour le porter de DT à DT par la création et l émission de actions nouvelles à souscrire en numéraire et ce à raison de 1 action nouvelle pour 2 actions anciennes. Le prix de l action offerte est fixé à 17DT, soit 1DT de valeur nominale et 16DT de prime d émission. Période de souscription : du 16 au 30 avril 2014 inclus. Date de jouissance des actions : 1er janvier Analyse SWOT du Groupe SERVICOM : Forces - Une synergie entre les activités des différentes sociétés du groupe; - Une bonne intégration entre les filiales favorisant des économies d échelle; - Une bonne notoriété sur le marché. Opportunités - Une transmission du savoir-faire et du Business Model du groupe à l international; - Un fort potentiel de croissance pour les quatre métiers de référence du groupe. Faiblesses - Une structure sous capitalisée, nécessitant un renforcement des fonds propres. Menaces - Une conjoncture économique difficile en Tunisie et en Libye; - Entrée sur le marché de nouveaux concurrents INVEST 6

7 Synthèse et recommandation Profitant d une position de leader dans les services d infrastructure et d une forte expertise de son management, SERVICOM ne cesse de s agrandir depuis sa création. Elle est passée, après une dizaine d années, d une société mono-produit et mono-client à un groupe diversifié tant au niveau de ses activités que géographiquement. Afin de pérenniser sa croissance et réussir son développement, le groupe a élaboré tout un plan stratégique nécessitant une transformation aussi bien organisationnelle que financière. Ce programme, visant la concentration sur les métiers de référence du groupe ainsi que l accélération du développement à l international, devrait être accompagné par la présente opération de levée de fonds. Cette dernière devrait, à son tour, non seulement offrir les ressources nécessaires pour financer la stratégie de développement du groupe, mais aussi pour rééquilibrer sa structure financière, qui demeure son principal point faible. Le titre en bourse affiche actuellement un niveau de valorisation de 20,7x ses bénéfices escomptés pour 2014, présentant ainsi une prime par rapport au marché (16,6x). Cette dernière demeure confortée par l actuelle phase d investissement qui devrait générer une forte profitabilité pour le groupe dans l avenir (+56% du résultat en 2015 et un PER15p de 13,2x). De plus, SERVICOM envisage une première distribution de dividende à partir de 2016 avec un payout de 31%. Ainsi et en se basant sur les ambitions de croissance de SERVICOM en Tunisie et à l international, mais également sur l amélioration de ses performances financières, le titre présente une opportunité d investissement attrayante sur le court et le moyen terme. Nous recommandons d accompagner SERVICOM dans son avenir prometteur et de à cette augmentation de capital INVEST 7

8 Disclaimer The information contained here is purely indicative and has been obtained from sources believed to be reliable but is not guaranteed as to accuracy or completeness although Amen Invest believe it to be fair and not misleading or deceptive. Consequently, Amen Invest does not accept any liability whatsoever arising from the use of the material or information contained. Prior to any investment in the product, you should make your own appraisal of the risks from a legal, tax and accounting perspective by consulting your advisors in these matters or any other professional advisor.

9 Analysts: Karim BLANCO Head of Research Haifa BELGHITH Senior Analyst Ines KHOUAJA Financial Analyst Naira KAOUACH Financial Analyst Contact: Tel: (+216) Fax: (+216) E mail:

Le Secteur Bancaire Tunisien face à la nouvelle conjoncture. Analysts: Karim BLANCO Head of Research. Haifa BELGHITH Senior Analyst

Le Secteur Bancaire Tunisien face à la nouvelle conjoncture. Analysts: Karim BLANCO Head of Research. Haifa BELGHITH Senior Analyst Analysts: Karim BLANCO Head of Research Haifa BELGHITH Senior Analyst Le Secteur Bancaire Tunisien face à la nouvelle conjoncture Zahra BEN BRAHAM Senior Analyst Ines KHOUAJA Financial Analyst Hawazen

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

Introduction en Bourse de la Société. Réunion d analystes

Introduction en Bourse de la Société. Réunion d analystes Introduction en Bourse de la Société «Assurances SALIM» Réunion d analystes 22 Février 2010 & Membre d Sommaire I. Le secteur des assurances en Tunisie i II. Présentation de la société «Assurances SALIM»

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

Département Études & Recherches. Introduction en Bourse - One Tech Holding. + Acheter. Prix de l action: 6.5Dt

Département Études & Recherches. Introduction en Bourse - One Tech Holding. + Acheter. Prix de l action: 6.5Dt + Acheter Prix de l action: 6.5Dt Actionnariat post IPO: Famille Sellami: 55.05% Familles partenaires : 17.52% SFI *: 3.90% Public: 23.53% *Filiale de la Banque Mondiale Période de souscription: Du 16

Plus en détail

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI.

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. François Banville Partenaire exécutif chez Gartner Gartner is a registered trademark of Gartner, Inc. or its affiliates.

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation.

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation. Présentation Optimiser la gestion d un portefeuille obligataire Dans un contexte de rendements historiquement bas, RMG propose une stratégie de gestion de portefeuilles obligataires permettant d améliorer

Plus en détail

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Nouvelles règles au 1 er janvier 2014 MEMENTO MARS 2014 www.bdo.lu 1 5 Mars 2014 Nouvelle convention fiscale entre

Plus en détail

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib.

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib. Crédit Agricole CIB Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Paris, Jeudi 6 Février 2014 www.ca-cib.com Le marché Euro PP Le développement du marché Euro PP Volumes

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014

COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014 COMMUNICATION FINANCIÈRE DU 19 MAI 2014 Plan A. Présentation du groupe B. Les indicateurs opérationnels audités de l exercice 2013 C. Les liens entre TELNET et Syphax Airlines D. TELNET INNOVATION LABS

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC PROJET D INSTRUCTION N 1 CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC DEPARTEMENT OPERATIONS & DEVELOPPEMENT DU MARCHE Page 1 DEPARTEMENT DES OPERATIONS DU MARCHE Version Date Auteurs Description 1 Novembre Les services

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

TELNET Holding : Investir dans un secteur d avenir

TELNET Holding : Investir dans un secteur d avenir Secteur : T.I.C Nombre de titres offerts : 2 070 000 titres Prix : 5,800D Jouissance des actions : 1 er janvier 2011 Capitalisation boursière après OPF : 63,9MD Principaux actionnaires Avant OPF Après

Plus en détail

Marché financier et Processus d introduction en Bourse

Marché financier et Processus d introduction en Bourse Marché financier et Processus d introduction en Bourse Centre des Jeunes Dirigeants d entreprises de Sfax 04 juin 2013 Fadhel ABDELKEFI Tunisie Valeurs Plan Présentation du marché financier tunisien Bourse

Plus en détail

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR FLASH VALEUR 17 février Edition 2012 de Logiciels Benjamin TERDJMAN Analyste Financier bterdjman@genesta-finance.com 01.45.63.68.86 Opinion 1. Cours (clôture au 16 février 12) 10,50 Objectif de cours 15,00

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Offre à Prix Ferme. Nous recommandons de souscrire a l OPF. Points clefs

Offre à Prix Ferme. Nous recommandons de souscrire a l OPF. Points clefs Offre à Prix Ferme Secteur Technologies de l information Nombre de titres offerts 2 070 000 titres et de la communication (TIC) Nombre d actions 11 028 000 titres Prix proposé 5,8 DT Flottant 18,77% Jouissance

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

Sopra Steria : effet consolidation

Sopra Steria : effet consolidation 26/05/2014 Cours : 82.5 Sopra Steria : effet consolidation Des récentes opérations de croissance externe des trois grands acteurs domestiques des services et conseils informatiques, celle de Sopra, offre,

Plus en détail

Prix de souscription : 20 DT. Aperçu sur la Société. Flash sur l opération. Recommandation

Prix de souscription : 20 DT. Aperçu sur la Société. Flash sur l opération. Recommandation M a i 2 1 4 Prix de souscription : 2 DT Recommandation Valeur Secteur Montant de l offre Prix de l émission Flash sur l opération Souscrire AMI Assurances Assurances 31 4 DT 2 DT Nombre de titres offerts

Plus en détail

Distribution interdite aux États-Unis, au Canada, en Australie et au Japon

Distribution interdite aux États-Unis, au Canada, en Australie et au Japon Communiqué de presse Rabat, le 10 décembre 2004 MAROC TELECOM ANNONCE LE SUCCES DE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR LES PLACES DE CASABLANCA ET DE PARIS L introduction en bourse de Maroc Telecom a rencontré

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

www.macsa.com.tn Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie

www.macsa.com.tn Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie Département Recherches Etude du secteur des assurances Analyse Sectorielle Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie Les sociétés opérant dans le marché des assurances en Tunisie s élèvent à 22

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse de Bureau Veritas Le prix de l offre est fixé à 37,75 euros par action

Succès de l introduction en bourse de Bureau Veritas Le prix de l offre est fixé à 37,75 euros par action Succès de l introduction en bourse de Bureau Veritas Le prix de l offre est fixé à 37,75 euros par action Prix de l Offre : 37,75 euros par action, en haut de la fourchette indicative de l offre Exercice

Plus en détail

Pour le Conseil du Marché Financier Département des Informations Financières

Pour le Conseil du Marché Financier Département des Informations Financières Pour le Conseil du Marché Financier Département des Informations Financières Objet : d activité Troisième trimestre de POULINA GROUP HOLDING Suite à la lettre de référence 08-1171 DOF adressée à l intermédiaire

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM Centre Loire dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son patrimoine y investir? Choisir les types de support adaptés à

Plus en détail

«S'il fallait révéler le secret pour bien investir en seulement trois mots, nous irions pour : Marge de sécurité.» Warren Buffett.

«S'il fallait révéler le secret pour bien investir en seulement trois mots, nous irions pour : Marge de sécurité.» Warren Buffett. LA BANQUE NATIONALE AGRICOLE «UNE VALEUR FORTEMENT SOUS-EVALUEE» «S'il fallait révéler le secret pour bien investir en seulement trois mots, nous irions pour : Marge de sécurité.» Warren Buffett. 1 Investement

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 A la découverte de Solucom Réunion SFAF - 26 novembre 2014 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Le leasing en Tunisie : Les clefs du succés. Fethi MESTIRI Rabat - 22-25 September, 2014 -Session n.

Le leasing en Tunisie : Les clefs du succés. Fethi MESTIRI Rabat - 22-25 September, 2014 -Session n. Le leasing en Tunisie : Les clefs du succés Fethi MESTIRI Rabat - 22-25 September, 2014 -Session n. Présentation de Tunisie Leasing Nos métiers: 1/ Crédit Bail : Tunisie : Tunisie Leasing (TL) (1984) Algérie

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Solution de Cloud Trading (VPS)

Solution de Cloud Trading (VPS) Solution de Cloud Trading (VPS) Version ordinateur Version App Veuillez lire attentivement les conditions générales de vente WH SELFINVEST Est. 1998 Luxembourg, France, Belgique, Pologne, Allemagne, Pays-Bas,

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 13 mars, 2006 GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Données boursières Compte de résultat 10-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005 2006e 2007e Symbole GNX Revenu 16,2

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 2 février 2005 Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS Sans attendre la publication de ses comptes 2004 qui seront arrêtés par le Conseil

Plus en détail

Finance durable et microfinance

Finance durable et microfinance Finance durable et microfinance Résultats du sondage fait auprès d investisseurs professionnels de Suisse Romande Janvier 2014 Copyright Symbiotics 2014 1 Disclaimer This document is meant for information

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques

Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Paris, France / Munich, 14 décembre 2010 Atos Origin et Siemens créent un acteur majeur des services informatiques Acquisition par Atos Origin de Siemens IT Solutions and Services Les deux groupes forment

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Aider les entreprises à réaliser leur potentiel. NBGI Private Equity Limited is authorised and regulated by the Financial Services Authority

Aider les entreprises à réaliser leur potentiel. NBGI Private Equity Limited is authorised and regulated by the Financial Services Authority Aider les entreprises à réaliser leur potentiel NBGI Private Equity Limited is authorised and regulated by the Financial Services Authority Disclaimer This document has been prepared by NBGI PE France

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

SCB (Acheter) 14 Juin 2011

SCB (Acheter) 14 Juin 2011 En Millions de tonnes STOCK UPDATE : AGO Un potentiel de forte revalorisation du titre grâce aux effets du remplacement du fuel par le Coke de pétrole, et au lancement enfin décidé de l opération d augmentation

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 6 septembre 2006 NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 5,72 Chiffre d'affaires 8 901

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP Une activité en fort développement Résultats financiers Stratégie du Groupe Développement de la stratégie

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up

Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up Advisory Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up Préambule Ce document est fondé sur le séminaire OREF du 28 septembre 2010 Yves Grangier Juriste, assistant manager PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S 08/05/2015 www.bdo.lu A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S La loi du 24 juillet 2014 concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures est entrée en vigueur

Plus en détail

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010 La levée de fonds loi TEPA ISF 18 mai 2010 Gilles LECOCGUEN Direction de la communication Responsable des services en ligne Stéphane COHEN Vice Président du CRO Paris IDF Sommaire 1) Contexte réglementaire

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002 PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS PARIS 11 septembre 2002 FAITS MARQUANTS PRÉSENTATION DES MÉTIERS PRÉSENTATION DES COMPTES PERSPECTIVES ET OBJECTIFS FAITS MARQUANTS DEPUIS DÉBUT 2002 Forte progression

Plus en détail

A v a n t a g e s e n n a t u r e

A v a n t a g e s e n n a t u r e 17/06/2015 www.bdo.lu A v a n t a g e s e n n a t u r e L imposition des avantages en nature au Luxembourg est basée sur le principe général selon lequel tous les avantages, tant en espèces qu en nature,

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S Il est courant pour les employeurs d octroyer à leurs employés des prêts préférentiels ou des subventions d intérêts. L économie

Plus en détail

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS.

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS. Société anonyme au capital de 12.000.000 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Évêque, 75 008 Paris 342 376 332 RCS Paris SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES Tableau de bord des indicateurs financiers Première Partie Situation financière globale du Système

Plus en détail

dans le cadre de son introduction en bourse

dans le cadre de son introduction en bourse C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Elior place avec succès environ 847 millions d euros dans le cadre de son introduction en bourse Paris, le 11 juin 2014 Offre souscrite pour un montant global de 847

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e Un premier semestre réjouissant pour Mobimo À CHF 35,8 millions, le bénéfice net au premier semestre est nettement supérieur par rapport à la même période de l année

Plus en détail

L implantation des banques marocaines en Afrique

L implantation des banques marocaines en Afrique L implantation des banques marocaines en Afrique L intégration de l économie marocaine à l économie mondiale est désormais une évidence qui fait l unanimité, le dynamisme de cette intégration a été rendu

Plus en détail

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin webconférence mieux comprendre les données financières d Orange 1 recommandations pratiques penser à bien régler le son de votre ordinateur en cas de souci technique, vous pouvez nous contacter aux numéros

Plus en détail

Questions fréquentes Plan de restructuration

Questions fréquentes Plan de restructuration Questions fréquentes Plan de restructuration 1. Quel est l objectif du plan de restructuration proposé? 2. D où vient cette dette de 126 millions d euros due le 1 er janvier 2015? 3. Y avait-il d autres

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013-2014

RESULTATS ANNUELS 2013-2014 The image cannot be displayed. Your computer may not have enough memory to open the image, or the image may have been corrupted. Restart your computer, and then open the file again. If the red x still

Plus en détail