Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie"

Transcription

1 Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie

2 Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités et définir les grandes enveloppes de la Terre. - Croûte terrestre ~ 30 km sous les continents - Croûte océanique ~ 6 km sous les océans limite inférieure = discontinuité du Moho - Manteau : manteau «supérieur» et manteau «inférieur» frontière entre les 2 manteaux (660 km) = zone de transition - Noyau: noyau externe (2880 à 5150 km) et graine (5150 et 6370 km) discontinuité manteau-noyau = couche D

3 Introduction Structure du globe Toutes ces discontinuités correspondent à des changements de densité ou de composition des matériaux terrestres

4 Introduction Géothermie But de l exploration Localiser un champ géothermique Evaluer sa nature Déterminer sa dominante: vapeur ou eau Définir de façon aussi précise que possible: -Son emplacement -Sa superficie -Sa profondeur -La gamme probable des T Estimer l ordre de grandeur de son potentiel énergétique ou calorifique Interaction entre les différentes méthodes géophysiques

5 But de l exploration La majorité se trouve à proximité de manifestations superficielles d activité thermique: les fluides chauds peuvent s échapper suivant des failles et fissures depuis une source assez éloignée des manifestations observées en surface -Ceinture sismique, zone volcanique -Gradients de T anormalement élevés Introduction Géothermie Absence d indice en surface étude de l environnement géologique

6 Introduction Géothermie Analyse de documents Rassembler et résumer l ensemble des données physiques et chimiques locales disponibles : -Topographie -Géologie -Météorologie -Hydrogéologie -Observations de sources chaudes -Geysers et fumerolles -Mesures géophysiques et géochimiques

7 Introduction Géothermie Rôle du géologue Etablir un modèle à 3D de la structure géologique d une région thermique présumée (+ grande profondeur possible) Déduire les sites des forages prometteurs Modèle hypothétique suggérant quelles zones peuvent être perméables et contenir des fluides chauds Observation + Déduction Intérêt des autres disciplines

8 Introduction Géothermie Rôle du géophysicien Géophysique : fondamentalement science qui consiste à chercher et à interpréter les anomalies de toute sorte Mesurer le plus précisément possible plusieurs propriétés physiques en de nbx endroits, détecter des anomalies, les exprimer graphiquement sous la forme d isotherme, d isogals, d isorésistivité ou autre courbe équipotentielle Distinguer les anomalies Champ géothermique: grand volume de vapeur et / ou d eau retenu dans des roches perméables présente plusieurs anomalies par comparaison avec les normes environnantes La géophysique est un outil puissant pour la détection des champs thermiques

9 Introduction Géothermie Rôle du géophysicien Géophysique : fondamentalement science qui consiste à chercher et à interpréter les anomalies de toute sorte Nb techniques variables en fiabilité et en coût La chère, parmi les + simples et + utiles: le thermomètre - Géothermographe - Sonde Amerada - Thermocouple - Thermistance... Déduire les gradients de T et, à l aide du géologue, les volumes du flux de chaleur Preuve indirecte de points chauds locaux plus profonds

10 Introduction Géothermie Rôle du géophysicien -Mesure de la résistivité électrique -Mesure de la gravité Tout un arsenal... Mise en oeuvre réfléchie -Méthode magnétique -Sismique, réflexion et réfraction -Techniques électromagnétiques -Techniques de micro-ondes -Interférences de fréquence radio -Mesures du bruit -Microsismicité -Mesures des ondes AMT -Balayage aérien des radiations infrarouges

11 Introduction Géothermie Rôle du géophysicien -Mesure de la résistivité électrique -Mesure de la gravité Tout un arsenal... Mise en oeuvre réfléchie Quelle méthode est la mieux adaptée pour résoudre les pb particuliers rencontrés? -Méthode magnétique -Sismique, réflexion et réfraction -Techniques électromagnétiques -Techniques de micro-ondes -Interférences de fréquence radio -Mesures du bruit -Microsismicité -Mesures des ondes AMT -Balayage aérien des radiations infrarouges

12 Méthodes géophysiques - Définitions Géo-physique ou physique de la Terre : étude des propriétés physiques du globe terrestre Objectif : déduire les propriétés physiques et la constitution de la Terre (et autres planètes) à partir des phénomènes physiques associés (flux de chaleur, champ géomagnétique...) Distinction entre méthodes dites potentielles (étude des champs de pesanteur, magnétique, électrique...) et méthodes portant sur la propagation des ondes (sismologie, sismiques...) Distinction entre physique du globe et physique appliquée pour des raisons d échelles, ellesmêmes distinctes de la géodynamique Repérage dans l espace et le temps 3 mots clés: dynamique, structure et pb d échelle

13 Méthodes géophysiques - Définitions Appréhender un certain nombre de problèmes grande échelle, relatifs à la structure interne de la Terre et à son comportement dynamique Densité, susceptibilité magnétique, aimantation, résistivité, conductivité électrique, élasticité, radioactivité propriétés physiques des roches étudiées lors des investigations géophysiques Volcanisme Orogénèse Complémentarité des méthodes: - Signaux générés par les variations de ces propriétés physiques, latéralement et en profondeur Géothermie -Méthodes d interprétation similaires

14 Méthodes géophysiques Mesures et interprétations Notion d échelle Toute étude géophysique se définit dans un espace qui dépend de l objet d étude (source) Notion de longueur d onde (sources perturbatrices d autant plus superficielles que la longueur d onde du signal est petite) et de fréquence du signal Études portant sur les propriétés des milieux : études en champs proche Études portant sur des effets : études en champs lointain

15 Méthodes géophysiques Mesures et interprétations Notion d anomalie Écart entre la valeur mesurée d un certain paramètre et la valeur théorique de ce même paramètre en ce point

16 Méthodes géophysiques Mesures et interprétations Mesure et précision sur la mesure Une mesure n a d intérêt que si l on connaît sa marge d erreur métrologie : science portant sur la qualité des mesures Procéder à un calcul d erreur Résolution des appareils précision de la mesure (influencée par des facteurs externes) obtenir le meilleur rapport signal/bruit dans les données La précision et le nombre des mesures dépend de l objectif à atteindre Considérer la qualité de la distribution spatiale des données

17 Méthodes géophysiques Mesures et interprétations Notion de modèle (direct ou inverse) Objets étudiés difficilement accessibles comparaison entre anomalie observée et théorique, coïncidence ou non A partir des observations de surface, établir une structure théorique qui rendra compte au mieux de l ensemble des observations MODELE (évolutif) Infinité de modèles pouvant rendre compte des observations non-unicité du modèle Nombre de modèles réalistes d un point de vue géologique toutefois restreint Exemple de non-unicité de la modélisation, considérant deux sources 1 et 2, localisées à une profondeur z1 et z2 (z2>z1), de rayon r1 et r2 (r2<r1) et de densité ρ1 et ρ2(ρ2>ρ1) respectivement, produisant la même anomalie de Bouguer (Δg) en surface

18 Géothermie et géophysique La géothermie est l exploitation de la chaleur contenue dans le sous-sol, comme source d énergie pour produire de la chaleur ou de l électricité Flux de chaleur continental: la planète libère en moyenne 60mW/m² (20 à 250 mw/m²) Anomalies thermiques : flux de plusieurs 100 aines de mw/m² Exemples à Wairakei en Nouvelle Zélande Causes des variations - nature des roches sous-jacentes - histoire géologique de la région - structure de la croûte sous-jacente Expressions géophysiques associées

19 Géothermie et géophysique Réservoir de chaleur du sous-sol Exemple: 2 forages A et B (T > dans B) - Massif granitique (ou unité géologique qui produit + de chaleur que les roches encaissantes) élévation locale de la température - Couverture sédimentaire (isolant thermique) réchauffe le milieu - Intrusion magmatique en cours de refroidissement même type de géotherme - Circulations de fluides crustaux piégés dans un réseau de failles stockage des températures élevées à faible profondeur

20 Géothermie et géophysique Chaleur : 7 M de logements chauffés par géothermie dans le monde Domaine de recherche Electricité : 10 centrales nucléaires dans le monde (zones volcaniques)

21 Géothermie et géophysique Modèle de réservoir géothermal Formations caractéristiques d un système géothermal Paramètres géophysiques variables en fonction de la nature de ces formations: Model géoélectrique conceptuel d un réservoir géothermal (d après Johnston et al., 1992) - Résistivité Méthodes électriques, électromagnétiques - Densité Méthode gravimétrique - Aimantation Méthode magnétique - Vitesse sismique Sismique réflexion, réfraction

22 Géothermie et géophysique Modèle de réservoir géothermal - Couche superficielle résistante (~50 m; ohm.m, T < 150 C) Forte densité ; Aimantation > 0 - Couche à smectite majoritaire (< 2.5 ohm.m, T < 200 C) Faible densité - Aimantation > 0 ou ~ 0 - Couche intermediaire : interstratification illite-smectite + chlorite (< 50% ; < 20 ohm.m, 200 < T < 240 C) Faible densité - Aimantation ~ 0 Model géoélectrique conceptuel d un réservoir géothermal (d après Johnston et al., 1992) - Couche à chlorite majoritaire (> 20 ohm.m, T> 240 C) Forte densité - Aimantation < 0

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

DEUST Géosciences Module de géophysique

DEUST Géosciences Module de géophysique DEUST Géosciences Module de géophysique Université de la Nouvelle Calédonie Séance 1 : Introduction à la géophysique J. Collot Service géologique de Nouvelle Calédonie DIMENC julien.collot@gouv.nc 1 Séance

Plus en détail

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) :

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Bilan TP7 : géothermie Activité 1 : Mesures de la conduction et de la convection 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Montage

Plus en détail

Uni Gottingen 7 229 665 87X 2011 A 11261. 4 e édition DUNOD

Uni Gottingen 7 229 665 87X 2011 A 11261. 4 e édition DUNOD Uni Gottingen 7 229 665 87X 2011 A 11261 El 4 e édition DUNOD TABLE DES MATIÈRES Avant-propos VII Chapitre 1. Notions de base 1 1.1 La notion d'échelle : échelle spatiale et échelle temporelle 2 1.2 La

Plus en détail

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE P. Patrier Mas Lien : http://sfa.univ-poitiers.fr/geosciences/ (ressources pédagogiques) Quelques définitions. Gê : terre - thermos : chaleur Géothermie : «C est l utilisation

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE

STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2005/2006) 1 Eléments de cour

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante)

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) EnSciTerre, Cycles de conférences de l OSUC Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) E. Bourdon Sommaire - Qu est-ce qu un réservoir géothermal

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques

Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques. Introduction Faute de connaissances suffisantes sur la structure et le fonctionnement de la planète, la

Plus en détail

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 2 semaines Cours Approche

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques 4 e / Comment délimiter une plaque? Qu appelle-t-on une plaque? 1 e / Comment caractériser les couches superficielles du globe? Lexique : Plaque

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS)

INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS) 1 Géologie, géotechnique, risques naturels, hydrogéologie, environnement et services scientifico-techniques INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS) INTERPRETATION DES

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

La structure interne du Piton de la Fournaise

La structure interne du Piton de la Fournaise Benoît Taisne ST 2 La structure interne du Piton de la Fournaise Eruption du 27/03/2001 Tuteurs : Michel Semet et Benoît Villemant Sommaire Introduction p 2 I Principes des méthodes utilisées A L étude

Plus en détail

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE Géosciences Aux débuts de la prospection en Pennsylvanie en 1860, les méthodes étaient "hautement scientifiques". (À l ombre des derricks, Morris, éditions Dupuis, 1997) Depuis, la consommation de pétrole

Plus en détail

deux types de croûtes

deux types de croûtes Introduction : Suess proposait l idée qu il y avait deux «éléments» à la surface du globe : les continents légers qui «flottaient» sur des matériaux plus denses constituant le plancher océanique. Il y

Plus en détail

Chapitre n 2. Interprétation des différences entre océans et continents.

Chapitre n 2. Interprétation des différences entre océans et continents. Chapitre n 2 Interprétation des différences entre océans et continents. Introduction À partir de la distribution bimodale des altitudes terrestres, Wegener avait supposé que la croûte terrestre était constituée

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude Principe La stratification de l eau dans un ballon d eau La densité de l eau varie avec sa température. De manière simplifiée, plus l eau est froide, plus elle est dense. «Un litre d eau froide, c est

Plus en détail

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours COURS DISPONIBLE SUR INTERNET Serveur step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours PLAN 1 ) ) Energie et températures dans la Terre 2 ) Eléments de dynamique 3 ) ) Champ de pesanteur 4 ) ) Mesure de la déformationd

Plus en détail

Présentation des méthodes géophysiques. Electricité Résistivité Tomographie (ERT) Transects T1 à T6 sur l île de la Barthelasse (cf.

Présentation des méthodes géophysiques. Electricité Résistivité Tomographie (ERT) Transects T1 à T6 sur l île de la Barthelasse (cf. Présentation des méthodes géophysiques Electricité Résistivité Tomographie (ERT) Transects T1 à T6 sur l île de la Barthelasse (cf. carte) La tomographie de résistivité électrique (TRE) est une méthode

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre CHAPITRE 3 LA SURFACE DE LA TERRE : DES PLAQUES EN MOUVEMENTS Situation de départ - Rappels : Les séismes et les éruptions volcaniques ne se manifestent

Plus en détail

Biblio: Fond scientifique: -La physique de la Terre solide, Larroque et Virieux. -Géophysique, Dubois et Diament. -La Terre interne, Brunet et al.

Biblio: Fond scientifique: -La physique de la Terre solide, Larroque et Virieux. -Géophysique, Dubois et Diament. -La Terre interne, Brunet et al. Géothermie à Soultz-sous-Forêt : application au programme de TS d après la formation PAF 2012/2013 «Géothermie et propriétés thermiques de la Terre» Marie Tromp Armelle Baldeyrou-Bailly Biblio: Fond scientifique:

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe Partie III : STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE. Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe La Terre, planète tellurique, est constituée d enveloppes concentriques externes:

Plus en détail

Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE

Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE Thème 2A : Géothermie et propriété thermique de la Terre Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE Sur Terre, deux sources d énergies peuvent être considérées comme inépuisables à l échelle humaine : l énergie solaire

Plus en détail

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI)

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI) ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE (Pr. Driss FADLI) Dès le 7ème siècle av. J.- C. La Terre est supposée plate, ayant la forme d'un disque, entièrement entouré

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

CE DOCUMENT EST DESTINÉ AUX ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE RABAT (MAROC)

CE DOCUMENT EST DESTINÉ AUX ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE RABAT (MAROC) CE DOCUMENT EST DESTINÉ AUX ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE RABAT (MAROC) LE CONTENU DE CE DOCUMENT EST COMMENTÉ DANS LE DETAIL PENDANT LES SEANCES DE COURS POUR TOUT AUTRE USAGE IL CONVIENT DE

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

Prospection géophysique sur le site potentiel d'un CET. UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface

Prospection géophysique sur le site potentiel d'un CET. UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface Université de Paris Sud - Bât 504 & 509 91405 ORSAY Cedex, France Prospection géophysique sur le site potentiel d'un C.E.T. Imagerie

Plus en détail

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique Présentation réalisée par des étudiants de SupOptique : Jean-Baptiste Frossard, Julien Saby,, Thierry Lautier Encadrés par : Marc Bondiou La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Marc Fournier Institut des Sciences de la Terre de Paris (istep) marc.fournier@upmc.fr Géothermal : dont la température est due à un séjour en profondeur

Plus en détail

Exploiter des documents et des connaissances afin de comprendre les causes de l implantation d une centrale géothermique.

Exploiter des documents et des connaissances afin de comprendre les causes de l implantation d une centrale géothermique. Annexe 1 Exploiter des documents et des connaissances afin de comprendre les causes de l implantation d une centrale géothermique. Compétences : ( ) Cette activité propose trois exemples d implantation

Plus en détail

CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE

CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE Quelle conception avez-vous de la structure interne et de la composition chimique du globe? Représenter un modèle de la structure interne

Plus en détail

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Table des matières Introduction 1 Les stocks d'eau de surface 1 Les stocks d'eau souterraine 2 L'eau du sol 2 L'eau du sous-sol ou souterraine 3 Les stocks

Plus en détail

Explorer la structure différenci

Explorer la structure différenci Explorer la structure différenci renciée e de la Terre Matériel originel profondément fractionné: - ségrs grégation gation du fer et du nickel dans le noyau - altération, sédimentation, s métamorphismem

Plus en détail

Transferts thermiques 1

Transferts thermiques 1 Transferts thermiques Introduction. Modes de transmission de la chaleur Conduction thermique. Loi de Fourier. Conductivité thermique Resistance thermique. Coefficient de transfert thermique La convection.

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Révision géologie correction

Révision géologie correction Révision géologie correction Exercice 1 : Les tremblements de Terre sont à l origine de la création d ondes sismiques, enregistrées à aide de sismographes. Ces ondes sismiques sont des ondes élastiques.

Plus en détail

5 Champ de Température T et flux de chaleur q

5 Champ de Température T et flux de chaleur q Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 5 Champ de Température T et flux de chaleur q Page 1 de 48 k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Thèmes 4 et 5 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui aboutit à la

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Propriétés thermiques des milieux granulaires et applications à l imagerie thermique des surfaces planétaires

Propriétés thermiques des milieux granulaires et applications à l imagerie thermique des surfaces planétaires Propriétés thermiques des milieux granulaires et applications à l imagerie thermique des surfaces planétaires BLOT Alexis BOULESTEIX Vincent DEGURSE Jean-François PRÉSENTATION ET ANALYSE DES TRAVAUX SUR

Plus en détail

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik).

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik). ACTIVITES DU GLOBE Volcanisme et seismes / plaques lithospheriques et leurs mouvements. Les Séismes THEME 1 : VOLCANISME ET SEISMES Définition : un séisme ou tremblement de terre correspond à une secousse

Plus en détail

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Environnement Région de l Ontario Direction générale Canada de la protection de l environnement BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Programme des sites contaminés - Sites Fédéraux Ce bulletin fait partie d'une

Plus en détail

Géothermie. 1. La ressource

Géothermie. 1. La ressource Géothermie Le but est de prélever ou d extraire l énergie accumulée dans la terre, qu elle soit stockée dans l eau des aquifères ou directement dans les terrains pour l amener à la surface pour l'utiliser

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

Faculté Polytechnique

Faculté Polytechnique Faculté Polytechnique Méthodes d'investigation et de détection utilisables et prévention des effondrements Colloque Effondrements et affaissements de sol Wépion, 3 avril 2014 Olivier Kaufmann, Nicolas

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie D. Bonijoly, C. Rigollet, O. Serrano Établissement public de recherche

Plus en détail

Séance technique du CFGI

Séance technique du CFGI Séance technique du CFGI La géothermie de minime importance du 21 mai 2015 Xavier du CHAYLA Directeur de GEOTHER 2/20 rue Salvador Allende 92 000 Nanterre Tel : 01 55 17 16 10 Document protégés par Copyright.

Plus en détail

Tomographie de la résistivité électrique (ERT)

Tomographie de la résistivité électrique (ERT) Tomographie de la résistivité électrique (ERT) 1 Principe de la mesure Le sondage électrique est une méthode d exploration du sous-sol qui repose sur la mesure de la résistivité électrique ρ (en Ω.m).

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Classe de 1ère S. Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère

Classe de 1ère S. Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère Classe de 1ère S Dans les années 60, la dérive des continents a été déjà acceptée.

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température

Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température Philippe Pasquier Département des génies civil, géologique et des mines 7 mars 2012 7 mars 2012 Conférence du GRIES page 1 Plan

Plus en détail

Jean Lemale. la géothermie. 2 e édition

Jean Lemale. la géothermie. 2 e édition la géothermie Jean Lemale la géothermie 2 e édition Photographie de couverture : Tunart_iStock.com Dunod, 2015 Dunod, 2012 pour l ancienne présentation 5, rue Laromiguière 75005 Paris ISBN 978-2-10-074377-3

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PIÈCE 4.2 : ÉTUDE D IMPACT SOUS-SOL RÉSUMÉ NON TECHNIQUE NOVEMBRE 2014 2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 I. LE CONTEXTE DE LA NOTICE D IMPACT SOUS-SOL...

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

INTERPRETATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION A RESONNANCE MAGNETIQUE (MRS)

INTERPRETATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION A RESONNANCE MAGNETIQUE (MRS) 1 Géologie, géotechnique, risques naturels, hydrogéologie, environnement et services scientifico-techniques INTERPRETATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION A RESONNANCE MAGNETIQUE (MRS) INTERPRETATION DES

Plus en détail

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris S. Lopez, V. Hamm le BRGM > le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service géologique national

Plus en détail

la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme.

la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme. TP 4 la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme. Problème : Comment l hypothèse de la mobilité des continents

Plus en détail

La Thermographie Infrarouge

La Thermographie Infrarouge Présentation La Thermographie Infrarouge Une composante essentielle de la maintenance prédictive 27/11/2009 Corporate Services International Slide 1 Définitions NOTIONS DE TEMPERATURE La température d

Plus en détail

La convergence lithosphérique et la subduction

La convergence lithosphérique et la subduction La convergence lithosphérique et la subduction L expansion de la lithosphère océanique à partir des dorsales s accompagne de sa destruction au niveau des zones de convergence des plaques lithosphériques.

Plus en détail

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG La tectonique des plaques: histoire d un modèle Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG Temps approximatif: 10 semaines Rappel des acquis de 4 e et motivation Tableau d Hokusai montrant le tsunami

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre! PLAN 1 Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre A) Mesurer et calculer le gradient et le flux géothermiques mesurer le gradient de la croûte

Plus en détail

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS www.geothermie2020.ch LES ENJEUX POUR GENÈVE LES SOURCES D ÉNERGIE À GENÈVE Energies fossiles Energies renouvelables Phase 1 Prospection préliminaire Phase

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 16 Géothermie L énergie géothermique provient de deux sources : d une part, de la désintégration radioactive qui a lieu

Plus en détail

DEUST Géosciences Module de géophysique

DEUST Géosciences Module de géophysique DEUST Géosciences Module de géophysique Université de la Nouvelle Calédonie Séance 3 : L outil géophysique les différentes méthodes d imagerie géophysique J. Collot Service géologique de Nouvelle Calédonie

Plus en détail

La thermographie infrarouge et le bâtiment

La thermographie infrarouge et le bâtiment Patrick ROBE En thermographie depuis 25 ans Certifié Niveau 3 ITC (standard ASNT) Collaborateur de l Université de Liège Laboratoire de thermodynamique Formateur certifié ITC pour Niveaux 1 & 2 Consultant

Plus en détail

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Cours de géologie de l environnement Prof. A. Parriaux La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Table des matières - Bases géologiques de la géothermie - Principaux

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Pour mieux comprendre toutes les formes d Energies Solaires, et celles qui sont

Plus en détail

La géothermie. Résumé. Définition. Sources de chaleur dans le globe terrestre, flux et gradient géothermiques B.DURAND

La géothermie. Résumé. Définition. Sources de chaleur dans le globe terrestre, flux et gradient géothermiques B.DURAND 1 La géothermie. B.DURAND Résumé La géothermie est l exploitation des stocks de chaleur contenus dans l écorce terrestre, pour produire de la chaleur et de l électricité. Pour cela une circulation d eau,

Plus en détail

GÉOTHERMIE. Chevilly- Larue: un exemple en région Parisienne. Le centre de Chevilly- Larue situé rue du Lt Alain le Coz occupe environ 5.000m².

GÉOTHERMIE. Chevilly- Larue: un exemple en région Parisienne. Le centre de Chevilly- Larue situé rue du Lt Alain le Coz occupe environ 5.000m². 1 GÉOTHERMIE Chevilly- Larue: un exemple en région Parisienne Le centre de Chevilly- Larue situé rue du Lt Alain le Coz occupe environ 5.000m². Le présent document a été établi suite à la visite du centre

Plus en détail

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D 7 avril 2006 1 Physique du problème : caractéristiques et modèles d un milieu poreux Le cadre physique de notre problème est celui

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail