ensemble Vivre L heure des choix : chacun pour soi ou solidarité? Parcours réussi des Tamouls N 16 vie de nos communes p. 4-5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ensemble Vivre L heure des choix : chacun pour soi ou solidarité? Parcours réussi des Tamouls N 16 vie de nos communes p. 4-5"

Transcription

1 Vivre ensemble vie de nos communes p. 4-5 La maladie d Alzheimer ne laisse personne indifférent Le Grand Paris et notre territoire Magazine catholique trimestriel entre Marne et Ourcq P. 6 chrétiens dans la cité Parcours réussi des Tamouls l essentiel p. 8-9 La solidarité en actes concrets Corinne Mercier/Ciric p. 10 comprendre la bible Vous ne pouvez servir Dieu et l argent N 16 Déc Ne pas jeter sur la voie publique L heure des choix : chacun pour soi ou solidarité?

2 les paroisses du pôle de Chelles forfait extension Coiffure Masculin Féminin Packs beauté - Relooking personnalisés Spécial mariée - Soins Bio Esthétique coiffure 89, av. du Général de Gaulle VILLEPARISIS - Tél Poissonnerie - Traiteur - Bar à huîtres 31 bis / 33 avenue de la Résistance Chelles Pour tous renseignements ou réservations : / Villeparisis Presbytère - place de l église Accueil : permanence mardi et jeudi 17h-19h. Samedi 10h-11h30. Messe : dimanche 9h à Saint-Martin ; 10h30 à Notre-Dame de la Paix Catéchèse : Gisèle Rascar Mitry-Bourg Accueil au presbytère de Mitry-le-Neuf - 10 bis av. Buffon Messe : samedi 18h30 à l église Saint-Martin ou à la chapelle Sainte-Thérèse Catéchèse : Sandra Birba-Basileux Mitry-le-Neuf 10 bis av. Buffon Accueil : samedi 9h30-11h30 ; vendredi 16h-18h Messe : dimanche 10h30 à Notre-Dame des Saints-Anges. Catéchèse : Marie-Thérèse Bickel et Elisabeth Pinson PORTES OUVERTES 2014 Depuis 33 ans à votre service CHELLES SURDITÉ communication Lycée du Paysage : 8 février et 15 mars Ensemble scolaire : 17 mai 29, avenue Foch CHELLES Fax LABORATOIRE DE CORRECTION AUDITIVE APPAREILLAGE ADULTES - ENFANTS PRÊT PILES RÉPARATION ENTRETIEN DÉPANNAGE IMMÉDIAT Claye-Souilly (et villages) 16 av. Aristide-Briand Accueil : mercredi 17h-19h et samedi 10h-12h Messe : dimanche 10h30 en alternance avec Annet ; samedi 18h en village. Catéchèse : Véronique Dabancourt - Annet-sur-Marne (et villages) Accueil : à l église, mardi 16h-18h ; et mercredi 16h30-18h30 avec le P. Michel Henrie. Messes : dimanche 10h30 en alternance avec Claye ; samedi 18h en village. Catéchèse : Christie Pageot - Villevaudé, Le Pin, Bois-Fleuri 1 rue Saint-Marcel à Villevaudé Accueil : église du Pin, mercredi 18h-19h Messe : à 18h30 le 1 er samedi du mois au Pin, les 2 e et le 4 e samedis à Villevaudé, les 3 e et 5 e à Bois-Fleuri. Catéchèse à Villevaudé : Fatima Muller - Vaires, Brou, Chantereine 30 rue de Chelles à Vaires Accueil : à Vaires, mercredi et samedi 10h-12h, vendredi 17h30-19h. A Brou : le samedi matin. Messe : dimanche 10h30 à Vaires, 11h à Brou (prieuré), nouveau 9h à Saint-Paul à Chantereine, samedi 18h à Brou (Saint-Baudile). Catéchèse : Antoine Lellig Chelles 39 av de la Résistance Accueil : 10h-12h mardi, mercredi, jeudi et samedi ; 15h-18h lundi, mardi, jeudi, vendredi ; 17h-19h30 mardi, mercredi et vendredi. Messes : dimanche 8h30 à la Roseraie (Saint-Eloi), 9h30 à Saint- André, 10h45 Sainte-Bathilde et le samedi 18h30 à cette chapelle. Catéchèse : Lydie Béréziat

3 éditorial Sommaire Vie de nos communes P. 4-5 La maladie d Alzheimer Le Grand Paris et notre territoire Chrétiens dans la cité P. 6 Parcours réussi des Tamouls Bouge ta vie P. 7 Un mariage, ça se prépare! L essentiel P. 8-9 La solidarité en actes concrets Comprendre la Bible P. 10 Vous ne pouvez servir Dieu et l argent Sens de la fête P. 11 Noël pour ma famille et pour moi Communauté P. 12 Héritiers du Concile Qu on se le dise! P. 13 Dis papa, qui c est l chef? Agenda P. 14 Culture et service P. 15 Mot mystère, proposé par Claude Livres à offrir Méditation P. 16 Prière pour les jeunes couples Edito par l abbé Olivier Vatar (curé du pôle de Chelles) Noël renverse l ordre des choses La fête centrale des chrétiens, c est Pâques. Nous y célébrons l Amour de Dieu donné jusqu au bout. C est plus tard que les chrétiens ont voulu inscrire dans le temps plusieurs facettes d un unique Amour. Au moment où les jours commencent à rallonger, soit vers le solstice d hiver, ils ont voulu placer une fête qui rappelle que Jésus, Parole de Dieu depuis la création, s est fait homme. Comment ne pas représenter Jésus comme un petit enfant qui comme tout petit enfant est fragile. Le Tout Puissant, qui a fait le ciel et la terre révèle que son Fils peut être un petit bonhomme vagissant, livré aux hommes dans un total dénuement. R é v o l u t i o n n a i r e! Quel cerveau fertile aurait trouvé une chose pareille : un Dieu Tout Puissant qui est tellement puissant qu il maîtrise sa puissance pour dire son Amour à l Homme! Ce que l homme n aurait jamais pensé, Dieu l a fait. L homme ne peut avancer aucun mérite, aucun talent. Il est aimé mais par un enfant. Un enfant, ça n écrase pas, ça ne juge pas, ça ne fait pas de reproches. Ça attend tout de l autre, ça ne réclame pas son indépendance, ça appelle une réponse. À Noël, Dieu se met en situation d avoir besoin de nous. Il renverse l ordre des choses : le Tout Puissant nous demande de saisir sa petite main et, à notre tour, de voir en chacun un enfant qui demande à vivre et qui éveille chez chacun d entre nous, le meilleur de ce que nous portons : des vertus de charité et de solidarité que le Créateur n a pas seulement déposé en Jésus mais en chacun de ses fils, les petits frères de Jésus. Oui Jésus est un cadeau, extraordinaire révélateur du désir de Dieu que les hommes aient la vie et qu ils l aient en abondance. Vivre ensemble Vivre ensemble COURS BAUTAIN à distance Magazine de nos paroisses d Annet, Claye, Chelles, Mitry-Mory, Mitry-le-Neuf, Vaires, Villeparisis, Villevaudé. Edité par le pôle missionnaire de Chelles - Rédaction : 39 avenue de la Résistance Chelles Sites Internet : Directeurs de publication : Abbé Olivier Vatar, curé de pôle, et Jean-Luc Chaumette, coordinateur - Rédacteur en chef : François Anger - Comité de rédaction : François Anger, Abilio Laceiras, Claude Lambermont, Patrice Melli, Xavier Ndala, Simone Robert, Petites sœurs de Saint-François Edition et Publicité : Bayard Service Édition Ile-de- France - Centre - 18 rue Barbès Montrouge Cedex - Tél. : Editeur délégué : Guilhem Demont - SR : Hélène Wolcke- Création graphique : Arnaud Robinet Impression : à Tremblay-en-France (93), imprimeur labellisé et Print Environnement, sur papier recyclé à 100%) Tiré à exemplaires, distribué bénévolement par un catholique de votre quartier. Nous remercions les annonceurs pour leur concours. Corinne Mercier/Ciric Sous contrat d association avec l Etat Maternelle, École et collège privés mixtes catholiques 13, rue Sainte-Marie JUILLY Fleuriste du Atelier Toute composition florale, deuil, mariage, baptême... 7, avenue Pasteur Claye-Souilly L événement : Mission en actes Que signifie l initiative prise par notre évêque, qui a inauguré Mission en actes, le 19 octobre dernier, dans la cathédrale Saint- Étienne de Meaux? La démarche «synodale» «en route ensemble» propose à tous les fidèles du diocèse de servir l annonce de la Bonne Nouvelle en allant à la rencontre de celles et ceux qui, d une manière ou d une autre, se réfèrent à l Église. Elle concerne tous les membres de la communauté qui ont conscience de la nécessité vitale de cette proclamation de l Évangile. Durant trois années, diverses équipes locales se retrouveront, tenant compte le plus possible du voisinage, pour partir de l actualité de la Parole de Dieu, en particulier des textes évangéliques nous présentant les rencontres de Jésus, et envisager des actes aussi variés que les équipes ellesmêmes et les terrains de la société. «Allons vers les périphéries», nous dit le pape François. Père Michel Henrie (Claye) Restaurant spécialités Indiennes Plats à emporter -15% Livraison gratuite (5km max.) Réservation : Appéritif OFFERT sur présentation du journal 3, rue Paul Vaillant Couturier Mitry-Mory (Mitry Bourg) himalayaparis.com Merci à tous nos annonceurs 3

4 vie de nos communes La maladie d Alzheimer ne laisse personne indifférent (2 e partie) Nous avons vu, dans le numéro précédent, grâce à Maryvonne, quel était le rôle des bénévoles à France-Alzheimer. Elle nous explique aujourd hui le parcours pour intégrer l association. 4 Vivre Ensemble Photo du mois Attentifs aux Roms La population Roms est particulièrement démunie, isolée, car ne parlant encore pas le français et victime du rejet. Un groupe de chrétiens de Clichy-sous-Bois est allé à leur rencontre dans le département voisin et à Chelles. Il leur propose actuellement une initiation au français, les pieds dans la boue. Ces volontaires cherchent donc une salle pour ces cours et ils ont sollicité la paroisse pour collecter des vêtements, des couvertures et des chaussures. Merci aux donateurs qui ont répondu à l appel. Mais ce travail éducatif a été stoppé, ces familles Roms ayant été à nouveau expulsées. Pour l ensemble des démunis, ces collectes continuent aux adresses page 8. Maryvonne, comment devient-on bénévole? «C est très simple, on prend contact avec l une d entre nous. Ensuite le nouveau bénévole suit un stage de 3 jours pour mieux connaître la maladie, l accompagnement des malades et des aidants (famille des malades).» Et pour les conjoints ou les enfants, les aidants comme vous les appelez, qu avezvous prévu? «Déjà une formation gratuite leur est proposée pour limiter les situations d angoisse, d incompréhension, d échec, d épuisement ou d isolement. Cette formation est animée par une psychologue et une bénévole.» Quand a lieu cette formation? «Il y a 6 modules de 2h-2h30 le samedi matin, espacés de 2 à 3 semaines.» Et vous avez d autres actions? «En plus de cette formation, chaque mois, un groupe de paroles est encadré par une psychologue. Les aidants peuvent ainsi échanger sur les problématiques vécues au quotidien. Nous y accueillons des Chellois mais aussi des habitants de Vaires, Brou, Champs, Claye-Souilly etc.» encart sur 9 cm de haut. pour les n 14, 15 et16 Je comprends que vous ayez besoin de bénévoles supplémentaires aout et octobre)! (mai, puis «repasse D autant qu avec à 7 le cm partenariat de haut. de la ville de Chelles, nous organisons, les lundis après-midi, des ateliers «bien-être» animés par une sophrologue qui accueillent les malades pendant que les aidants, autour d un café, échangent avec une psychologue et des bénévoles.» Je ne vous ai pas encore posé la question du traitement, d une guérison éventuelle. «C est une maladie neuro-dégénératrice, un problème de liaison entre les neurones, le traitement permet de ralentir l évolution. L association a besoin d argent pour la recherche. On peut y adhérer pour 30. Merci à Maryvonne pour toutes ces informations et merci à l association France-Alzheimer pour ces actions destinées à soulager des vécus difficiles. Propos recueillis par Claude Lambermont Association France Alzheimer 37 avenue Foch à Chelles - Tél. : Permanence : Mme Hamon Mardi et mercredi 10h-13h et 14h30-17h30 Jeudi 10h-13h et 14h30-17h Bénévole: Maryvonne Hohweiller - Tél. : VENTES - ACHATS - GESTION LOCATIVE - ESTIMATIONS OFFERTES 38, rue Louis Eterlet CHELLES Tél Fax Retrouvez nos affaires sur : EMBL De Père en Fils depuis 1962 ENTREPRISE DE MAÇONNERIE BIANCHI LUIGI MAÇONNERIE GÉNÉRALE CARRELAGE COUVERTURE CHARPENTE - PEINTURE - RÉNOVATION 90, av. du Général de Gaulle Chelles - Tél.: Fax : Vous voulez être VU et LU Contactez Bayard Service Régie au ou DÉPOT VENTE et ACHAT CASH Meubles neufs et d occasion 61, av. François Mitterrand Chelles ça se passe chez nous

5 vie de nos communes «Le Grand Paris» et notre territoire! Le Grand Paris est un projet de transformation de l agglomération parisienne en une grande métropole mondiale et européenne du XXI e siècle. Il a vocation à améliorer le cadre de vie des habitants, à corriger les inégalités territoriales et à construire une ville durable. Recherche de cohérence 8,5 millions de voyageurs empruntent quotidiennement les transports en commun en Île-de-France. Alors qu elles accueillent sur 10 % du réseau près de 40 % du trafic national, les infrastructures ferroviaires d Île-de- France ont besoin d être modernisées et développées pour faire face à l augmentation importante du trafic (21 % en 10 ans). Le gouvernement et les collectivités territoriales portent ensemble la réalisation d un ambitieux projet de modernisation et de développement des transports en Île-de-France. Il articule de manière cohérente les besoins de modernisation et d extension du réseau existant, et la réalisation de nouvelles lignes de métro automatique : c est le Nouveau Grand Paris. C est un enjeu de solidarité au sein de la région, par le désenclavement des territoires les plus pauvres de l Îlede-France, qui ont besoin d un accès facilité aux zones d emploi. C est un enjeu d attractivité de l Île-de-France et de la France, car le développement équilibré de la région capitale est un sujet d intérêt national. C est un enjeu d emploi, avec environ emplois induits chaque année par les travaux, et plus encore, une fois les projets mis en service, grâce à une meilleure efficacité du système métropolitain qui bénéficiera à toutes les entreprises : une certaine idée de la solidarité entre les pôles de développement économiques, de recherche, et de déplacement et des lieux d habitat des Franciliens. Notre territoire, en particulier celui de Chelles-Vaires, va être traversé par une nouvelle ligne de métro automatique d une longueur de 25 km : la ligne 16 et une nouvelle gare d interconnexion, avec le RER E et les réseaux de bus, implantée sous la gare actuelle de Chelles-Gournay. La mise en service de ce tronçon : Noisy-Champs Saint-Denis- Pleyel est programmé pour Ainsi, nous pourrons accéder aux pôles Descartes - Marne-la-Vallée, Le Bourget- Roissy, La Plaine-Saint-Denis, Sud de Paris (Orly-Issy) etc., directement sans passer par le centre de Paris. Réorganisation du secteur L autre effet majeur sera un aménagement du territoire dans le périmètre et à proximité de cette nouvelle gare multimodale. Pour aider les élus et les citoyens à mesurer ces impacts et valider les évolutions locales, un Contrat de développement territorial (CDT) est à l étude entre La Société du Grand Paris et Marne-et- Chantereine pour le secteur compris entre les gares de Chelles et Vaires-sur- Marne, incluant les 150 hectares de la zone du triage. L objectif est d aboutir à un développement cohérent et durable du territoire, en équilibrant l offre de logements et d équipements publics avec les activités économiques et en respectant les exigences environnementales. Marne-et-Chantereine a choisi le cabinet d architectes de Roland Castro pour accompagner la réflexion des élus sur des choix qui engageront le territoire pour les 30 à 50 ans à venir. La présence sur notre territoire de cette nouvelle infrastructure de transport permettra de soutenir l aménagement et le développement urbain du territoire, notamment le projet d écoquartier Castermant, le secteur commercial Chelles 2 et les centresvilles de Chelles et de Vaires-sur-Marne autour des gares, et la récupération des terrains du triage de Chelles-Vaires pour le développement économique, l attractivité et les opportunités touristiques, culturelles, sportives et de loisirs offertes, en particulier si elles se concrétisent par l implantation du futur Musée des transports urbains et d un équipement sportif d envergure nationale sur la base nautique de Vaires-sur-Marne. Le CDT de Marne-et-Chantereine s inscrira dans un Schéma de développement territorial (SDT) articulé autour du projet «ville durable» de l est parisien, représentant habitants. Indépendamment de ce nouveau réseau de transports en commun, le terme Grand Paris correspond aussi à la création d une nouvelle gouvernance territoriale dans le cadre des lois de décentralisation Acte III coordonnant Paris et la Petite Couronne. Émile Vignacourt (Chelles) Un choix politique important : relier les villes et leurs habitants. 5 FORUM SANTÉ : Centre Commercial CARREFOUR RN CLAYE-SOUILLY la semaine Tél. : Fax : de 9h à 21h30 et le samedi de 9h à 21h Lafarge Plâtres devient Siniat La nouvelle marque qui donne le ton... MATÉRIAUX, PRODUITS ET SOLUTIONS TECHNIQUES POUR L AMÉNAGEMENT, L ISOLATION ET LA FINITION ça se passe chez nous

6 chrétiens dans la cité Parcours réussi des Tamouls L histoire de la population mondiale est faite de mouvements, de déplacements, appelés migrations. Les Tamouls vivaient au Sri Lanka, île à l Est de l Inde. Pourquoi sont-ils arrivés à Chelles et comment s y sont-ils insérés? Rencontre avec quatre d entre eux au centre social Jean-Moulin à La Grande-Prairie. 6 Ce samedi, deux salles du centre social sont bien occupées par les associations. Glisséria (Antillais) assure un cours de danse et, à côté, des jeunes s initient à la danse tamoule. Dans l entrée quatre personnes originaires du Sri Lanka me reçoivent. Malini est femme d entretien au foyer et directrice de l association franco-tamoule, Joseph est chef dans une société de nettoyage et vice-président de l équipe pastorale catholique, Geno est mère au foyer et diffuseuse du magazine Vivre ensemble sur le quartier, et Asamta travaille comme auxiliaire de vie sociale. Elle est aussi conseillère municipale et secrétaire de la communauté catholique tamoul ainsi que secrétaire de l association franco-tamoule. Du Sri Lanka à la France L ex p re s s i o n «v i v re ensemble» a du sens pour les Tamouls. En effet le Sri Lanka a connu une guerre civile. La majorité cingalaise a rejeté la minorité tamoule vers le nord de l île puis vers l étranger. À partir de 1981, beaucoup ont dû fuir leur pays et devenir réfugiés politiques dispersés dans le monde entier (Australie, Canada, Angleterre, France ). En Île-de-France, ils sont surtout à Argenteuil, Sarcelles, un peu sur Sevran, Aulnay, Villeparisis. «En 1988 quelques familles sont arrivées à Chelles. Aujourd hui nous sommes environ 215 familles dont 90 sur la Grande-Prairie. La majorité est hindouiste, un peu plus de 3 % est chrétienne.» «Alors que là-bas nous étions tous éduqués et diplômés, l éducation y est obligatoire, ici, à cause de la langue que nous ne connaissions pas, nous avons dû prendre des métiers dans le nettoyage et la restauration C est seulement maintenant que certains d entre nous créent des magasins d alimentation ou autres.» «Ici à la Grande-Prairie, les habitants du quartier nous ont accueillis. Le centre social nous a aidés à continuer notre démarche. Car accueillir un étranger n est pas facile. On était dans la misère, tout seul pour les demandes à l Ofpra (1). On ne connaissait pas le Cada (Centre d aide aux demandeurs d asile). Maintenant on aide les nouveaux.» Une volonté d intégration «En 1997 nous avons créé l Association franco-tamoule à Chelles, pour la solidarité, le vivre ensemble, l adaptation française et le culturel. On tient beaucoup à ne pas oublier le Sri Lanka, nos racines et à maintenir la langue. Nous avons perdu notre pays, nous ne voulons pas perdre notre langue. Ainsi l association développe des cours de tamoul pour les plus jeunes, de français et d anglais, mais aussi de danse traditionnelle et de musique classique.» «Et récemment l association a élargi son offre au sport. 140 enfants ont participé à la fête du sport : course relais, saut en hauteur, en longueur, frisbee, tir à la corde» Mais les Tamouls sont attentifs aux liens avec d autres populations. «Par exemple on chante dans les fêtes de quartier ou on prépare les repas.» L association a participé aussi au forum Mosaïque et aux Carrefour des associations De même Asamta William, a été sollicitée pour participer au conseil municipal. Ce qu elle assume depuis des années en plus de son travail. Communauté chrétienne dynamique La communauté tamoule a cherché à s intégrer à la paroisse. «On a eu la chance d avoir le père Jean-Philippe Moufflard et des responsables de la paroisse pour nous accueillir et nous écouter. Grâce à lui on a pu trouver notre place. Nous avions besoin de célébrer dans notre propre langue. Maintenant il existe notre aumônerie tamoule et nous participons aux activités de la paroisse (catéchèse, aumônerie scolaire, on a même un séminariste ).» «Nous sommes arrivés les mains vides, nous n avions avec nous que la foi. On nous a aidés à continuer à la vivre.» Attentifs aux enfants et aux jeunes «Nous sommes derrière nos enfants, et nous maintenons la discipline pour qu il n y ait pas de délinquance. Nos enfants sont accueillis et s adaptent bien à ceux d autres origines. On souhaite qu ils viennent avec nous à la messe ou qu ils y viennent d eux-mêmes. Certains jeunes s engagent, ma fille est allée aux JMJ à Rio et elle se préoccupe de ses amis malades. Les jeunes sont très solidaires entre eux pour les études.» «À Chelles, ils se marient encore entre eux, mais à Paris on voit des Tamouls se marier avec des femmes européennes ou d autres origines.» «Pourtant on ne sait pas jusqu à quand les nouvelles générations continueront de prier en langue tamoule. En vivant avec tous les jeunes, les nôtres sont comme une noix de coco, noirs à l extérieur mais blancs au-dedans : ils ont adopté la culture française.» En tout cas le fruit est très beau. Cette communauté a réussi son intégration et enrichit ceux qu elle rencontre. Notre entretien est interrompu par des pétards lancés dans l entrée du centre culturel par des enfants non tamouls. Mes amis se lèvent et vont dialoguer avec eux. Le vivre ensemble continue. Propos recueillis par François Anger P.-S. : Les hindouistes vont au temple, rue de la Belle- Ile, et les catholiques vivent la messe en tamoul le 3 e dimanche du mois à 9h à Sainte-Bathilde à Chelles. (1) Ofpra : Office français des réfugiés et apatrides. Légende légende légende. Vivre Ensemble Vivre Ensemble

7 Un mariage, ça se prépare! Certains se marient à l Église. D autres pas. Un groupe de paroissiens accueille les futurs mariés. Paroles de bénévoles des paroisses de Chelles-Vaires-Brou. bouge ta vie Se marier à l église n e s t p a s u n e simple formalité. C est pour l Église un sacrement et un véritable engagement de deux êtres qui s aiment. Les futurs mariés s y préparent donc au cours de plusieurs séances avec un prêtre. Ils sont également accueillis par des couples de paroissiens au cours d une des six journées annuelles de préparation. Pour Francis, «Lorsque les couples arrivent le matin, ils sont souvent intimidés et se demandent à quelle sauce ils vont être mangés. Ils n ont parfois qu une vision déformée ou lointaine de l Église. Ils vont passer avec nous une journée d échange et de réflexion, avec d autres couples qui partagent leurs interrogations et leurs espoirs», ajoute-t-il. Pour Jean-Claude, responsable du groupe de préparation, «on est loin de l image d Épinal. Les couples que nous préparons reflètent toute la diversité de notre société.» On se marie aujourd hui à tout âge, de 20 à plus de 60 ans, souvent de nombreuses années après le mariage civil. Les fiancés ont parfois un rapport lointain avec l Église ou la foi. Ils peuvent être de cultures différentes, de sensibilités religieuses différentes, voire même de religions différentes, ou avoir vécu plusieurs histoires avant de projeter se marier. «Souvent, c est à l arrivée des enfants ou à l occasion d un accident de la vie que les couples se posent des questions sur leur engagement», constate Isabelle. Au cours de cette journée de détente et de réflexion, tous les sujets sont abordés librement et sans tabou. «C est souvent pour eux l occasion de faire le point sur leur relation et leurs attentes. On ne prend pas toujours le temps de se poser et de se parler dans la vie de tous les jours», Une journée d échange et de réflexion, pour partager avec d autres couples ses interrogations, ses espoirs. constate Marie-Stéphane. Les futurs mariés profitent aussi de cette journée pour échanger des tuyaux sur les aspects matériels de la préparation des festivités. Certains décident même de se revoir après. Finalement, la journée passe très vite, dans la bonne humeur et une grande liberté de parole. Guy, le benjamin de l équipe, insiste sur le fait que les bénévoles sont «aussi une partie de l Église. Nous la représentons au côté de nos prêtres.» Les futurs mariés sont souvent surpris de «voir qu ils ont en face d eux des gens normaux, comme eux», ajoutet-il. Tous les préparateurs insistent aussi sur le fait que ces rencontres leur apportent autant qu aux futurs mariés. «Aider ces couples à réfléchir à leur engagement enrichit aussi mon mariage et renforce ma relation avec Françis», confirme Marie-Jo. Les couples de l équipe de préparation ont construit une forte et belle amitié au fil des ans. «Nous nous voyons aussi en dehors, tout simplement pour passer de bons moments ensemble. Pour nous, c est aussi ça l Église», conclut Jeannette, la doyenne du groupe. Patrice Melli (Vaires-sur-Marne) Un engagement devant Dieu Le mariage à l église n est plus depuis longtemps un passage obligé. En France, chaque année, mariages civils (sur ) sont suivis d une célébration à l église. Mais un mariage chrétien, c est plus qu une belle cérémonie ou qu un simple jour de fête. C est un engagement qui repose sur cinq piliers : unité d un homme et d une femme, respect de la liberté de chaque époux, fidélité de l engagement, indissolubilité du lien et fécondité de l amour. C est cet engagement avec et devant Dieu qui est couronné par le sacrement de mariage reçu pendant la célébration. C. Hugues/Ciric 7

8 l essentiel La solidarité en actes concrets Notre société serait bien triste sans les multiples gestes de solidarité et d entraide dans les familles, les entreprises, les communes et entre les pays. Pourtant ce n est pas si simple de la mettre en œuvre au plan local ou de façon plus large, et il faut le vouloir. Ouvrons le débat. 8 Ouvrons l œil Nathalie arrive d Auvergne à l université de Marne-la-Vallée et cherche une chambre dans les communes proches. Madame Dupierd, depuis le décès de son mari, souffre de solitude dans son quartier. Pascale, la cinquantaine, après beaucoup d échecs, se retrouve sans rien et loge dans une cabane en bord de Marne. La famille C. n a pas réussi à obtenir de papiers légaux. Avec ses trois enfants qu elle maintient scolarisés, elle est logée par le 115 dans un hôtel quand il y a des places. Norbert a perdu son travail, il ne sait comment il va payer son prochain loyer. On pourrait multiplier les exemples, ouvrons l œil sur les détresses, non pour les montrer du doigt, mais pour offrir des solutions. La solidarité se construit Que l on appelle cela «entraide», «charité», «soucis des autres», «action pour la justice», «dispositifs sociaux» ou «action politique» l essentiel est de tisser des liens humains qui permettent aux personnes de rebondir, de se sentir comprises, soutenues pour rebâtir un projet d avenir et sortir de la précarité. En fait, beaucoup se mobilisent pour trouver des solutions ponctuelles ou durables : Dans les familles, l entraide entre générations fait des merveilles : prêt d argent, don de matériel, garde des petits-enfants, prêt de chambres, caution pour emprunt Au travail, le soutien moral ou l entraide quand un collègue est en difficulté Dans les quartiers : les échanges informels, l attention réciproque par exemple si les volets ne sont pas ouverts comme d habitude, relais pour aller chercher les enfants à l école Par les associations caritatives, dons et distributions de vêtements, de nourriture de base au Secours catholique (1) ou au Secours populaire (4). Mais aussi offre de douches, laverie, infirmerie, bagagerie et aide pour les papiers administratifs, les demandes d hébergement comme au CCAF à Chelles (5). En même temps, ces associations savent que la solidarité passe aussi par le travail avec les services sociaux et par la collaboration avec les élus (conseillers municipaux, Conseil général, député) pour faire connaître les besoins du terrain et les propositions concrètes par exemple sur l hébergement. Dispositifs de solidarité La solidarité passe aussi par des organisations nationales, les mutuelles constituent par exemple des caisses d entraide. Ou encore les impôts qui permettent de construire les équipements collectifs dont nous bénéficions tous, ainsi que des dispositifs comme le RSA (Revenu de solidarité active). Dans la période de crise que nous traversons, tout ceci amortit la douleur et fait «tourner» l économie. En effet, l allocataire du RSA (souvent des femmes seules avec enfants) ne fait pas d épargne avec cette aide, mais ses courses chez les commerçants pour nourrir sa famille. l essentiel

9 l essentiel Face au chacun pour soi Sur le marché, en distribuant un appel pour soutenir les sans-abri, un bénévole s est entendu répondre : «Quand j étais en difficulté, personne ne m a aidé. Je ne veux pas aider cette bande d ivrognes qui ne veulent pas travailler.» Cette réaction dénote une souffrance personnelle et une méconnaissance des SDF. Mais audelà, une société ne peut tenir sans un ensemble de solidarités. Chacun ne peut faire son autoroute, son supermarché, son hôtel pour les vacances Pourtant, tous les acteurs de solidarité vous le diront, chacun grandit et s enrichit en humanité par la rencontre de l autre. On reçoit souvent plus qu on ne donne. Solidarité sans frontières Il est capital de pousser les politiques internationales à trouver des solutions aux conflits armés de tant de pays. C est en effet la paix que souhaitent tous ceux qui se lancent dans la migration et se risquent à emprunter des bateaux surpeuplés pour traverser la Méditerranée au péril de leur vie. C est pourquoi le pape François invite les instances internationales à se mobiliser davantage. Si on laissait faire, certaines régions riches d Italie, d Espagne, de Belgique prendraient leur autonomie pour ne plus partager avec les régions plus pauvres de leur pays. La dislocation de ces pays et de l Europe favoriserait une nouvelle période d instabilité. Chacun à son niveau peut oser être davantage acteur de solidarité, d amour pour vivre ensemble. C est bien le sens du mot «charité» pour les chrétiens. François Anger (1) Secours catholique à Mitry au 20 rue Biesta, tél. : , les 2e et 4e vendredis du mois. (2) Secours catholique de Claye-Souilly, tél. : , (3) Secours catholique de Chelles : 2 bis rue Pérotin, jeudi de 14h à 16h. (4) Secours populaire, rue de l Ilette à Chelles. (5) CCAF : Collectif chrétien d action fraternelle, 2 bis rue Pérotin, à Chelles (lundi après-midi, mardi matin, vendredi matin), tél. : Courriel : C.Mercier/CIRIC Justice et charité La justice tout d abord : toute société élabore un système propre de justice. La charité dépasse la justice, parce qu aimer c est donner, offrir du mien à l autre. Mais elle n existe jamais sans la justice qui amène à donner à l autre ce qui est sien, c est-à-dire ce qui lui revient en raison de son être et de son agir. Je ne peux pas «donner» à l autre du mien, sans lui avoir donné tout d abord ce qui lui revient selon la justice. «Qui aime les autres avec charité est d abord juste envers eux», notait Benoît XVI dans Caritas in Veritae (juin 2009). Aller vers les plus petits et les plus démunis a toujours été une priorité pour l Église, dans le pôle missionnaire de Chelles et les mouvements d Église de notre territoire, il existe des équipes Solidarité et Charité, dont la préoccupation est «la rencontre du Christ au travers des plus pauvres». Le pape François et notre évêque Jean-Yves envoient tous les baptisés hors des églises pour aller à la rencontre des autres. En effet, l un des chemins de conversion, c est la rencontre, pour vivre ensemble avec les plus pauvres. Le pape invita les jeunes des JMJ à «une culture de la solidarité qui voit dans l autre, un frère». La pensée sociale de l Église marque l identité du chrétien. Elle souligne le caractère indissociable de la parole et de l action au cœur des réalités sociales, économiques et politiques. Et elle aide au discernement dans nos pratiques au Secours catholique : le respect de la dignité de la personne humaine, la justice, la solidarité, la fraternité, l option préférentielle pour les pauvres. C est pourquoi, l amour du prochain est indissociable de la justice qui commande la reconnaissance sociale et civique des personnes, par la restauration de leurs droits pour une société juste et fraternelle. L aide matérielle risque de mener à des impasses si l urgence devient quotidienne, si nous nions à la personne secourue la possibilité de se remettre un jour debout. La dignité des personnes doit être reconnue, c est dans l accompagnement, dans la durée et la confiance, que nous permettons à chacun d avoir son projet, de maîtriser sa vie, de disposer des droits qui sont les siens. Le service du pauvre et la Charité sont bien plus larges que la simple solidarité. Au-delà de l indispensable justice et du partage des biens, elle touche également au vivre ensemble et à la qualité relationnelle dans la société. «Oser la fraternité», dans l esprit de Diaconia 2013 à Lourdes, c est oser le changement. Jacques Clouet (président diocésain du Secours catholique), Claye. 9 l essentiel

10 Comprendre Qu en dit la Bible? Vous ne pouvez servir Dieu et l argent 10 C. Mercier/CIRIC Extrait de la Bible : «Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l un et aimera l autre, ou bien il s attachera à l un et méprisera l autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l argent» (Évangile de Luc, Chapitre 16, verset 13) Qu il s agisse de Abraham, d Isaac et ou de Jacob, lorsque Dieu se révèle à eux et les appelle à vivre une existence particulière, il les bénit et fructifie leur héritage. De nombreux récits de l Ancien Testament évoquent ainsi l argent, la richesse des hommes comme une bénédiction de Dieu. Le Livre de la Genèse précise qu Abraham «était très riche de troupeaux, d or et d argent» (13,2), et dit qu Isaac son fils, s est lui aussi enrichit «jusqu à devenir extrêmement riche» (26,13). à Jacob, fils d Isaac et père des douze tribus d Israël, Dieu dit : «Je suis Yahvé, le Dieu de Abraham et le Dieu d Isaac, la terre sur laquelle tu es couché, je la donne à toi et à ta descendance» ( ) «Jacob s enrichit énormément, et il eut du bétail en quantité, des servantes et des serviteurs, des chameaux et des ânes» (30,43). Au temps des rois, en Israël, il en va de même pour Salomon, lorsqu il demande à Dieu de la sagesse pour remplir sa fonction de roi auprès du peuple nombreux. Dieu lui donnera bien plus : «Et même ce que tu n as pas demandé, je te le donne aussi : une richesse et une gloire comme à personne parmi les rois, durant tous les jours» (1 Rois 3, 13) Mais, au fil des siècles, les prophètes vont dénoncer l argent et les richesses comme raisons de l infidélité du peuple à Dieu. Comme étant la cause de la pauvreté d un grand nombre. Le prophète Amos au VIII e siècle avant Jésus Christ condamne au nom de Dieu, tout particulièrement les pratiques du peuple par rapport à l argent, il dit : «Écoutez ceci, vous qui écrasez le pauvre et voudriez faire disparaître les humbles du pays, vous qui dites : Quand donc sera passée la nouvelle lune pour que nous vendions du grain, et le sabbat, que nous écoulions le froment? Nous diminuerons la mesure, nous augmenterons le sicle, faussant les balances» ( ) «Nous achèterons les faibles pour de l argent, et le pauvre pour une paire de sandales» (Amos 8, 4-7). À l égard de l argent et des riches le Nouveau Testament applique les mêmes mises en garde, «Vous ne pouvez servir Dieu et l argent». En ce sens, les évangélistes Matthieu, Luc et Marc présentent l argent sous un aspect social et politique. Par exemple, lorsque les pharisiens interrogent Jésus sur l impôt du à César, il dit ceci : «Faites-moi voir l argent de l impôt ils lui présentèrent un denier et il leur dit : de qui est l effigie que voici? Et l inscription? Ils disent de César. Alors Jésus leur dit : Rendez donc à César ce qui est à césar, et à Dieu ce qui est à Dieu» (Matthieu 22, 19-22). Luc rappelle en particulier que la richesse peut empêcher l homme d aller jusqu à Dieu, elle peut masquer le regard vers plus pauvre que soit. L Église depuis toujours invite au partage. Elle considère l argent comme un moyen de relation sociale entre tous les hommes. Mais, il faut dit-elle, que cette relation se traduise dans le respect et la dignité de l homme. Que les richesses soient utilisées pour le bien de chacun et le bien commun de la société. Simone Robert Mitry-Mory Repère Concile Vatican II ( ). Extrait du début de la Constitution pastorale : L Église dans le monde de ce temps : «Jamais le genre humain n a disposé d une telle abondance de richesses, de possibilités de puissance économique, et pourtant une part considérable des habitants de la terre sont encore tourmentés par la faim et le dénuement, et d innombrables hommes souffrent de la totale ignorance de l usage de l écriture»

11 Noël pour ma famille et moi Tout d abord, à travers l enfant que j étais et par les yeux de mes enfants, Noël représente une grande fête de famille où les cadeaux sont apportés par le Père Noël. Sens de la fête avec un immense plaisir que l on C est découvre les cadeaux au pied du sapin le jour J. Et c est avec beaucoup d excitation que les paquets sont déchirés. Nous connaissons tous ce moment où l on voit cette joie dans les yeux de nos enfants et je savoure chaque année leur plaisir. Aujourd hui, j ai découvert Noël d une autre manière. J ai compris qu il s agissait de la naissance de Jésus. Voici pour moi la raison de sa venue sur terre parmi nous. Il ne reste pas éloigné dans son ciel, éloigné de nos vies, de nos contraintes, de nos faiblesses physiques et morales. Dieu s est fait homme et même bébé pour vivre notre condition humaine, être élevé dans la pauvreté mais recevoir l Amour de ses parents. Puis être confronté au Mal, aux péchés, à la souffrance et affronter tout cela en tant qu homme humble, vulnérable mais confiant de l Amour qu il porte en lui. Amour de Dieu, amour envers les siens, amour ruisselant et communicatif aux autres. Sa naissance a été annoncée à Marie par l ange Gabriel, malgré son jeune âge elle a cru, elle a accepté. La lumière a guidé ses pas et a transformé ses doutes en certitude, quel beau et extraordinaire destin. Une autre notion est très présente dans cette fête, il s agit du Partage. Noël est célébré en famille : enfants, parents, grands-parents autour d une même table à la décoration soignée, aux plats plus alléchants les uns que les autres. Il n est pas rare de desserrer sa ceinture à cette occasion. La Messe de minuit, qui maintenant est célébrée plus tôt, fait partie du partage. Cette grande famille de Dieu est réunie auprès de lui, dans l Amour, la renaissance de sa foi pour lui, pour la nouvelle année qui va démarrer. Je prépare cette fête longtemps à l avance. D abord dans ma tête, puis dans mes notes pour savoir quoi offrir à mes proches, ma famille, mon mari et mes enfants. J aime cette «prise de tête», c est compliqué de trouver la bonne idée, mais quel régal! Je pense au menu, aux friandises, à la décoration de table, aux attentions, est-ce trop? Non, certainement pas. Ensuite, vient la préparation, ça devient plus concret et les pépins commencent. C est la grande famille de Dieu, réunie autour de Lui, dans l Amour, dans la renaissance de sa foi, pour la nouvelle année. Manque de temps... les enfants m interrompent, ah oui! ils sont là Et maman est occupée, alors si nous faisions des bêtises pour montrer que nous sommes là. C est aussi ça Noël! Noël, c est une fête merveilleuse où les mots Amour et Partage sont réunis, voici mon Noël et le vôtre aussi je l espère. Témoignage de Kristelle Mack, Mitry-le-Neuf 11 Vivre Ensemble Vivre Ensemble

12 communauté 50 ans du concile Vatican II Héritiers du Concile Le concile Vatican II a été un tournant quant à la définition même de l Eglise, comme Famille humaine renouvelée par Dieu. Au-delà des changements visibles, ses textes et leur enseignement sont à redécouvrir. 12 Le 50e anniversaire du grand événement vécu par l Église catholique qu est le concile Vatican II, entre octobre 1962 et décembre 1965, est une bonne occasion de réfléchir sur sa mission au cœur de la société. Les évêques du monde entier réunis autour du Bienheureux Jean XXIII d abord, puis du pape Paul VI, se proposèrent, en effet, de redire pour le temps présent la foi chrétienne de toujours et ses implications sur la vie quotidienne des fidèles et des peuples. Alors que nous pourrions penser que cette «mise à jour» (aggiornamento) voulue par le bon pape Jean Pour aller plus loin : était uniquement centrée sur l Église en elle-même (en ses dogmes et ses rites), les quatre sessions conciliaires ont manifesté admirablement leur désir de converser avec le monde, comme Jésus en son parcours terrestre allait à la rencontre de ses contemporains. Ainsi l exprimera la constitution sur l Église dans le monde, appelant les croyants à scruter les signes des temps et à les interpréter à la lumière de l Évangile. «Il importe, dit le texte, de connaître et de comprendre ce monde dans lequel nous vivons, ses attentes, ses aspirations, son caractère souvent dramatique» (Gaudium et spes 4). Ce qu il faut surtout noter, Textes historiques du concile Vatican II à télécharger, pour les utilisateurs de smartphones, de tablettes numériques ou de liseuses. Site : N oublions pas Vatican II, du P. Gustave Martelet sj., éd. Cerf, rééd Prêtres dans le souffle de Vatican II, collectif sous la direction de Jean-Louis Souletie, éd. de l Atelier, parce que nous en sommes les héritiers souvent inconscients, c est le renversement de perspective à propos de la définition même de l Église. À l encontre d un schéma pyramidal à partir du pape, le Concile nous a appris à voir en elle d abord le «peuple de Dieu», devenu par le Baptême le «Corps du Christ», dépositaire de toute la richesse d amour du Père et de la force de l Esprit Saint. L Église vivante, ce n est pas seulement la hiérarchie des ministères, mais, avant tout, la multitude des fidèles, au sein de laquelle les diverses vocations trouvent leur accomplissement, «pour le bien de tous» (1 re Lettre de saint Paul aux Corinthiens, 12,7). Vue de cette manière, l Église, qui demeure une institution, est essentiellement la famille humaine renouvelée par Celui qui libère et pardonne, rassemble et envoie son peuple, et nous pouvons reconnaître qu elle est, «dans le Christ, en quelque sorte le sacrement, c està-dire à la fois le signe et le moyen de l union intime avec Dieu et de l unité de tout le genre humain» (Lumen gentium 1). Du Concile, beaucoup retiennent son engagement pour une liturgie devenant accessible dans la langue commune, avec une nouvelle présentation de la célébration de la messe. Même si nous savons que tous les fidèles n ont pas reçu avec gratitude cette réforme conciliaire, force est de constater que les catholiques sont aujourd hui davantage nourris de la Parole de Dieu, en partie grâce à elle, et heureux d être envoyés dans le monde comme témoins de l amour du Seigneur célébré en chaque Eucharistie. Oui, il est encore temps de découvrir l enseignement du Concile : il ne se résume pas à ce changement visible, mais recèle des orientations pratiques que nous n avons pas encore suffisamment explorées. Père Michel Henrie (Claye) Ciric ACHAT VENTE- EXPERTISE SUCCESSION CONTACTEZ Emilie ROUX Au ou * Pack STANDARD soumis à conditions Chelles Gestion La gestion de vos biens A partir de 4 % H.T* Merci à tous nos annonceurs. N hésitez pas à les consulter lors de vos achats.

13 Qu on se le dise! Entretien entre un père et sa fille : Dis papa, qui c est l chef? Tu sais papa, on a parlé d élection à l école et moi j ai rien compris. Ce n est pas très difficile : on vote pour élire le maire, un député ou même un délégué de classe. C est vrai! On a une déléguée de classe et même que, l autre fois, elle est allée voir la maîtresse parce qu on n avait rien compris. Et alors? La maîtresse nous a réexpliqué et c était mieux! Mais dis-moi un maire ça sert à quoi? Un maire a de nombreuses fonctions, mais pour être élu il a établi une liste de projets à réaliser. De plus, c est le responsable des employés de la mairie. C est le chef alors! Si tu veux, mais d un autre côté il est aussi au service des habitants de la ville. Alors, c est un serviteur! Ton mot n est pas très bien choisi. En fait, ses projets ou ses promesses électorales doivent permettre à l ensemble de la population de mieux vivre. Et tu m as dit qu il fallait toujours tenir ses promesses. Et s il ne les tient pas? Il risque de ne pas être réélu. Mais parfois il ne faut pas être trop pressé. Il a six ans pour tenir ses promesses et cela en fonction de son budget, c est-àdire en fonction de l argent que la mairie reçoit de nos impôts chaque année. Et toi, tu as voté pour qui? Ça, c est un secret, je te le dirai dans le creux de l oreille pour que tu ne le répètes pas. Tu sais, on vote pour la personne qui a des projets qui nous intéressent. Cela peut-être les écoles, le sport, l écologie ou l aide apportée aux plus pauvres. C est obligé de voter? Non, mais si on ne le fait pas, on ne peut plus se plaindre si ce qui est décidé ne nous convient pas. Moi si je vote, je voudrais qu il y ait moins d heures d école! Claude Lambermont (Chelles) C. Mercier/Ciric 13 Pourquoi faire un Don ou un legs à son Église? Un geste de votre vivant, pour l avenir Léguer à son Église, c est un signe d amour. C est offrir aux générations futures des lieux pour grandir dans la Foi. C est un acte porteur d espoir que l on fait vivre au-delà de sa propre existence. Donner à l église, à quoi cela va-t-il servir? L immobilier au service de la pastorale Les responsables du diocèse de Meaux, en lien avec les équipes des paroisses, cherchent à anticiper les besoins d équipements pour les cinq à dix ans à venir. Et à prévoir ce que sera notre Église pour nos enfants et petits-enfants. Ainsi, sur le pôle de Chelles, cette réflexion a abouti à la conception deux projets immobiliers. Projet à court terme : la construction ( ) d un centre pastoral à Mitry-les-Acacias La paroisse n a pour l instant qu un bungalow vétuste. Ci-dessous la maquette. à moyen terme : le nouveau centre ecclésial à Chelles Ce projet se justifie par la vétusté de notre presbytère, nos besoins croissants en salles de réunions, la sous Le nouveau centre ecclésial Sainte- Bathilde capacité d accueil de notre chapelle Sainte-Bathilde, et les coûts énormes nécessaires à la remise à niveau des locaux (normes). En cohérence avec le nouveau plan d urbanisme de la ville de Chelles, compte tenu de la croissance démographique et de l arrivée du Grand Paris, de nouveaux immeubles modernes apparaissent dans le centre-ville. Ce projet fera immerger le Centre paroissial Sainte- Bathilde dans un quartier transformé. Voici ce que pourrait être ce centre ecclésial de Chelles. Voila pourquoi l Église de Seine-et-Marne à besoin de vous, pour soutenir ces deux projets! Fabrice Fontaine (délégué à l immobilier)

14 Sur vos agendas 14 Toutes démarches évitées aux familles POMPES FUNÈBRES Marbrerie Transports de Corps Caveaux Monuments Plaques ZAC de l Ambresis VILLEPARISIS N104 sortie 6, à côté Alinéa Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h non-stop Retrouvez-nous sur V. LAPORTE Orthopédiste agréé Bandages herniaires - Ceintures abdominales - Orthèses thermoformables Lombostats - Bas et collants à varices - Prothèses mammaires MATÉRIEL MÉDICAL EN VENTE OU EN LOCATION 36, av. de la Résistance CHELLES Agencement - Menuiserie CONCEPTION, FABRICATION Pour professionnels : fabrication assistée par ordinateur CFAO d ouvrages menuisés et dérivés du bois en moyenne série ou production industrielle : huisseries - châssis vitrés - gaines techniques - mobiliers - habillages muraux - tablettes postformées - placards - dressing - résines de synthèse. 13 rue du Tir Chelles - T F Contrats obsèques Aviva & AGF Fleurs naturelles et artificielles RUELLE - MICHAUT 27 avenue Martyrs de Châteaubriand MITRY-MORY Face au cimetière de mitry le Neuf Parking Assistance 24h/24-7J/ MERCI à tous nos annonceurs Décembre : 1 er : Fête des baptisés de l année à Sainte-Bathilde à Chelles à 10h45. 1 er : Temps fort de l avent, Messe des familles à 10h30 à Notre-Dame de la Paix, suivie d un après-midi récréatif et de partage avec les enfants du caté à Villeparisis. 10 : Célébration pénitentielle à 19h30 à Notre-Dame de la Paix à Villeparisis. 14 : Concert Tutti Conti à 20h30 à Notre-Dame des Saints-Anges à Mitry. 16 : Célébration pénitentielle 15h et 20h30 à Sainte-Bathilde à Chelles. Fête de Noël : horaire des célébrations Fêtes, rencontres, stands, jeux, animation folkorique, dégustations, tombola vous attendent dans trois communes : Le mardi 24, Messe de la veillée de Noël : à 18h30 à Notre-Dame des Saints-Anges à Mitry ; à 18h30 à Charny ; à 22h30 à Claye ; à 23h00 à Le-Pin ; à 18h30 et 20h30 à Chelles, Sainte-Bathilde ; à 22h30 à Chelles, Saint-André ; à 18h30 à Brou ; à 22h30 à Vaires ; à 17h Messe des familles ; à 21h Veillée de Noël ; à 22h Messe de minuit, à Notre-Dame de la Paix à Villeparisis. Le mercredi 25, Messe du jour de Noël : à 10h30 à Annet ; à 11h15 à Sainte-Thérèse les Acacias à Mitry-Bourg ; à 10h30 à Vaires ; 9h30 à Chelles, Saint-André ; à 10h45 à Chelles, Sainte-Bathilde ; à 10h à Notre-Dame des Saints-Anges à Mitry ; à 10h30 à Notre-Dame de Bois-Fleuri ; à 10h30 à Notre-Dame de la Paix à Villeparisis. Janvier : 1 er de l an : Messe à 9h à Chelles, Sainte-Bathilde, avec la communauté Tamoul, à 10h30 à Notre-Dame des Saints-Anges à Mitry-Le-Neuf. 19 : l Église célèbre la 100 e Journée mondiale du migrant et du réfugié vers un monde meilleur. 26 : Confirmation à 10h30 à Notre-Dame de la Paix pour les jeunes de Claye et Villeparisis. 30 : Rendez-vous sur l Évangile de Matthieu à Mitry-le-Neuf. Février : 2 : Confirmation à 10h30 à Notre-Dame des Saints-Anges pour les jeunes de Mitry-Mory. 13 : Rendez-vous sur l Évangile de Matthieu à Mitry-le-Neuf. Mars : 5 : Mercredi des Cendres, début du Carême. 8 : Après-midi, Appel décisif des jeunes qui seront baptisés à Pâques le 19 avril Bon de soutien au journal Ce journal vous a intéressé, vous souhaitez qu il continue de paraître et se développe? alors, merci de nous aider à le financer et le diffuser! Vous pouvez envoyer votre don à : ADM Pôle Chelles - Vivre ensemble 39 avenue de la Résistance Chelles Nom... Prénom... Adresse Tél Je verse e S

15 culture et service Mot mystère proposé par Claude : en allant vers l autre C O U L E U R Solution du n 15 I II III IV V VI VII VIII IX X Le mot mystère : I H O R T E N S I A S II A P E R C1 O I V E S III R I V A L I S E R IV M A L4 A R E O E V O C R A T S E N S VI N E E L M R A T VII I R7 M A A G A V E5 VIII S O2 L O U6 B A R IX E P I N E E L L E X R U3 E I R R E E L Horizontalement : I. Bienveillant avec les autres. II. Permettait. III. Finirai. IV. L est anglais. Station spatiale russe. V. Abusé. De ce monde. Dieu scandinave. VI. Affluent de l Isère. Bonne réputation. VII. Revigoras après un étourdissement. Négation. VIII. Parfois bissextiles. IX. Brillera comme un ver. Parfois jeté. X. Sur la rose. Réprimandés vertement. Verticalement : 1. Église où se trouve le siège de l évêque. 2. Sifflé. Planète. 3. Destination finale d une bûche. Prénom féminin. 4. Écrivain. 5. Comme un arc-en-ciel. Orifice de l urètre. 6. Sonneras comme une cloche. 7. Plante fétide. D un auxiliaire. L étain du labo. 8. Fournisseur de verres. Pièce de charrue. 9. Relation entre deux êtres. Sur le do. 10. Exercices de souplesse. Solution au prochain numéro 5 Livres à offrir Mystères Sélectionnés par un mystérieux recruteur, M. Bénédict, quatre enfants surdoués doivent infiltrer une pension dirigée par un savant mégalomane soupçonné de contrôler les esprits de ses élèves. La mission est dangereuse. M. Benedict leur donne un seul conseil : se serrer les coudes. Le Mystérieux Cercle Benedict est né! Mélangeant action, énigmes (à résoudre en même temps que les héros) et émotions, l aventure est aussi drôle que palpitante, aussi intelligente qu inquiétante. Pour bons lecteurs à partir de 12 ans. Le Mystérieux Cercle Benedict, de Trenton Lee Stewart, éd. Bayard Jeunesse Les premières histoires de Maïté Roche avec des flaps (petites fenêtres) à ouvrir! L histoire de Samuel le petit berger qui part à la recherche de l enfant Jésus la nuit de Noël. 24 fenêtres à soulever pour découvrir des éléments nouveaux pour le plus grand plaisir des tout-petits. Le Petit Berger de Noël, de Maïté Roche, éd. Mame Sélectionné par la librairie Siloë - L Arbre de Vie 24 place d Ariane, Chessy. Tél. : , 15 Crêperie Saladerie - Grill Grande terrasse - Plats à emporter Tél. : Place Pasteur MITRY-MORY Du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h Fermé dimanche et lundi Entreprise Vincent LAURENT Au service des Particuliers, des Entreprises & des Collectivités Plomberie - Chauffage - Sanitaire Contrat de maintenance - Dépannage - Entretien - Installation Chaudières et brûleurs fioul & gaz toutes marques Devis GRATUIT - Intervention 7j/7 et 24h/24 Tél , rue du Chevalier Bayard Port CHELLES ÉCOLE SAINTE-GENEVIÈVE (25 classes dont 1 CLIS) 12, rue de la Visitation Meaux Cedex Tél Enseignement Catholique Privé sous Contrat d Association avec l Etat Site : COLLÈGE International SAINTE-MARIE et sa Chorale Maîtrisienne 54, rue Alfred Maury MEAUX Cedex Tél LYCÉE Technologique & Professionnel et ses Unités de Formations en Apprentissage JEAN ROSE Secteurs Tertiaire/Sanitaire & Social 20, rue de Chaage MEAUX Cedex Tél Fax Secteur Hôtellerie 12, rue de la Visitation MEAUX Cedex Tél LYCÉE International BOSSUET avec sa Filière Littéraire Supérieure et ses Bachelors Global Business & Global Marketing en lien avec Conventry University BAC L/ES/S 12, rue de la Visitation Meaux Cedex Tél Internat mixte accessible aux Lycéens

16 prière Prière pour les jeunes couples Sur le quai de la gare je vois ces jeunes couples qui retournent plusieurs fois l un vers l autre pour se dire au revoir avant que l un ne monte dans le train. Seigneur, en contemplant cela, je pense à la beauté d un amour naissant et je te prie pour que cet amour s enracine et se construise toujours plus solidement. Donne-leur : La confiance de fonder un foyer. La fidélité dans les joies et les épreuves. L espérance d accueillir la naissance d un enfant. Seigneur, je te prie pour les couples qui ne peuvent pas avoir d enfants. Que cette épreuve fortifie leur couple. Donne-leur la persévérance dans l attente lorsqu ils engagent traitements médicaux ou démarches d adoption souvent bien longues. Accueille la prière de tous ceux qui s uniront à la nôtre. Les Petites Sœurs de Saint François (Chelles) A. Pinoges/Ciric ACHAT D OR VILLEPARISIS Nous achetons votre OR et ARGENT au meilleur prix! Bijoux anciens, Bijoux cassés, Débris d or, Pièces d or, Pièces d argent, Or dentaires,... Estimation Gratuite / Paiement comptant Nous sommes à votre entière disposition du lundi au samedi de 9H30 à 12H30 et de 14H30 à 19H, le dimanche le 9H30 à 13H : av du Général de Gaulle VILLEPARISIS VENDEZVOTREOR.COM POMPES FUNEBRES MARBRERIE Permanence téléphonique 24h/24-7j/7 CONSEILS & DEVIS GRATUITS - Organisation complète des obsèques et incinération - Travaux tous cimetières - Contrats obsèques du GAN PATRIMOINE - Monuments funéraires personnalisés - Atelier de fabrication, marbrerie sur mesure - Articles funéraires divers Agence Lizy : 3 Place Harouard Lizy sur Ourcq - (près de la poste) Agence de Claye : 5 bis rue Jean jaurès Claye-Souilly - (face au trésor public) Agence de Meaux : 68 avenue de la République Meaux

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan

Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier 2015 doyenné de Meulan Visite pastorale de Monseigneur Eric Aumonier du 12 au 18 janvier doyenné de Meulan «Vous avez dit : visite pastorale?» Caractéristiques de cette visite J ai eu la grâce de pouvoir effectuer parmi vous

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Feuille d informations paroissiales 23 ème dimanche ordinaire - 6 et 7 septembre 2014 Ez 33,7-9 - Ps 94 - Rm 13, 8-10 - Mt 18, 15-20

Feuille d informations paroissiales 23 ème dimanche ordinaire - 6 et 7 septembre 2014 Ez 33,7-9 - Ps 94 - Rm 13, 8-10 - Mt 18, 15-20 2014 n 26 Feuille d informations paroissiales 23 ème dimanche ordinaire - 6 et 7 septembre 2014 Ez 33,7-9 - Ps 94 - Rm 13, 8-10 - Mt 18, 15-20 Juste au début de l été, le P. Guy nous a annoncé qu il était

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014

PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014 Paroisses de Vionnaz, Revereulaz, Vouvry, Port-Valais PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014 Info automne 2012 «Ô Esprit Saint, enseigne-moi ce que tu m appelles à faire et aide-moi à bien le faire» Le sacrement

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

CALENDRIER DIOCESAIN 2012-2013 Vacances scolaires académie Clermont Lieux donnés à titre indicatif

CALENDRIER DIOCESAIN 2012-2013 Vacances scolaires académie Clermont Lieux donnés à titre indicatif SEPTEMBRE 2012 CALENDRIER DIOCESAIN 2012-2013 Vacances scolaires académie Clermont Lieux donnés à titre indicatif Samedi 1er septembre Installation Père Benoît de MASGONTIER, curé de la paroisse Bon Pasteur

Plus en détail

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse.

Construire un monde de bonté, de beauté et de vérité : vous pouvez le faire si vous ne le faites pas, c est par paresse. Nom de l école : Membres de l équipe de pastorale : Paroisse affiliée : Boréal Tous les membres du personnel St-John s Thématique de l année 2014-2015 : Allez à contre-courant! Devise : Les trois désirs

Plus en détail

FORFAIT 5A (vol Air Transat) CIRCUIT COMBINÉ PRAGUE/VIENNE + DIOCÈSE D ACCUEIL DE ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE 11 juillet au 2 août 2016 (dates à confirmer)

FORFAIT 5A (vol Air Transat) CIRCUIT COMBINÉ PRAGUE/VIENNE + DIOCÈSE D ACCUEIL DE ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE 11 juillet au 2 août 2016 (dates à confirmer) FORFAIT 5A (vol Air Transat) CIRCUIT COMBINÉ PRAGUE/VIENNE + DIOCÈSE D ACCUEIL DE ŁÓDŹ + JMJ CRACOVIE 11 juillet au 2 août 2016 (dates à confirmer) Festival international de Łódź (20 25 juillet 2016)

Plus en détail

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne

Catéchuménat du diocèse de Metz. Guide du cheminement. de l initiation chrétienne Catéchuménat du diocèse de Metz Guide du cheminement de l initiation chrétienne 3. 2. 1. Première évangélisation Temps de purifcation et de l illumination 4. Temps du catéchuménat Mystagogie Service Diocésain

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

2012/2013 SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE GRANDES ORIENTATIONS DE LA VIE PAROISSIALE

2012/2013 SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE GRANDES ORIENTATIONS DE LA VIE PAROISSIALE SAINT-JEAN-DE-MONTMARTRE 2012/2013 Renseignements pratiques : Paroisse St Jean de Montmartre 21 rue des Abbesses 75018 www.saintjeandemontmartre.com 12 St-Jean de Montmartre Grandes orientations Avent

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

LE LIEN. "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52)

LE LIEN. Va, ta foi t'a sauvé Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) 30 ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - B DIMANCHE 25 OCTOBRE 2015 LE LIEN N 592 "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52 Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) En ce temps-là, tandis que Jésus

Plus en détail

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires 1.2 Soutien financier 1.1 En plus du système d enveloppes, seriez-vous intéressés à ce que la paroisse offre aussi le retrait

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Pour accompagner mon engagement solidaire

Pour accompagner mon engagement solidaire Pour accompagner mon engagement solidaire AGENDA FORMATION Nov. 2015 - Juin 2016 PLAN DE FORMATION DIOCESAIN En cette première année martinienne, un outil de formation à entrées multiples vous est proposé

Plus en détail

Circulaire de Noël. Collège et Lycée Sainte-Marie Saint-Dominique

Circulaire de Noël. Collège et Lycée Sainte-Marie Saint-Dominique Décembre 2013 Circulaire de Noël Collège et Lycée Sainte-Marie Saint-Dominique Chers parents et élèves, Nous accueillons à L Institution 1527 élèves de la 6 ème au BTS. Tout le monde a trouvé sa place.

Plus en détail

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise.

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise. «AVANCER EN AGE» «C est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l homme extérieur va vers sa ruine, l homme intérieur se renouvelle de jour en jour.» (2 Corinthiens 4, 16) 1. Prêtres en

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

L'accueil des divorcés, mariés à l'eglise qui, à l'occasion de leur mariage civil, demandent un temps de prière.

L'accueil des divorcés, mariés à l'eglise qui, à l'occasion de leur mariage civil, demandent un temps de prière. 1 L'accueil des divorcés, mariés à l'eglise qui, à l'occasion de leur mariage civil, demandent un temps de prière. A l'adresse des prêtres et des diacres Préambule : C'est bien souvent qu'il nous est donné

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Réseau Ignatien de l Est

Réseau Ignatien de l Est Réseau Ignatien de l Est DES PROPOSITIONS POUR 2011 2012 Le Réseau Ignatien de l Est se donne comme but d être au service des personnes et des groupes qui cherchent des moyens pour mieux vivre leur vie

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

CPGE AVIS ET RAPPELS POUR LA RENTREE

CPGE AVIS ET RAPPELS POUR LA RENTREE COLLEGE & LYCEE PRIVES LA PERVERIE ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 63 rue de la Perverie - BP 42203 44322 NANTES CEDEX 3 Tél. : 02/40/14/53/70 CPGE AVIS ET RAPPELS POUR LA RENTREE CHEF D ETABLISSEMENT : Monsieur

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE ET MODALITÉS D INSCRIPTION

PRÉSENTATION GÉNÉRALE ET MODALITÉS D INSCRIPTION 1, avenue de Saint Jérôme 13388 MARSEILLE cedex 13 tél. 04.91.66.22.75 fax 04.91.66.62.46 lycee.sevigne13@wanadoo.fr college.sevigne13@wanadoo.fr ecole.sevigne13@wanadoo.fr Site: www.sevigne db13.com SÉVIGNÉ

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Prenez courage vous êtes des pierres vivantes «Allez donc! De toutes les nations, faites des disciples.» (Matthieu 28, 16-20)

Prenez courage vous êtes des pierres vivantes «Allez donc! De toutes les nations, faites des disciples.» (Matthieu 28, 16-20) Prenez courage vous êtes des pierres vivantes «Allez donc! De toutes les nations, faites des disciples.» (Matthieu 28, 16-20) Le retour du Seigneur vers le Père contient nécessairement la mission des disciples.

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane

L BÉSITÉ INFANTILE. Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane L BÉSITÉ INFANTILE Bachelor 3 alternance groupe A Déborah - Marlène - Charlotte - Morgane SOMMAIRE 1 L ÉQUIPE 4 LE PROJET EN QUELQUES MOTS 8 LES PARTENARIATS L EQUIPE MORGANE BUS CHARNAY Formation Bac

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Projet de délégation du Secours Catholique d Indre-et-Loire

Projet de délégation du Secours Catholique d Indre-et-Loire Projet de délégation du Secours Catholique d Indre-et-Loire PROJET DU SECOURS CATHOLIQUE D INDRE-ET-LOIRE MAIS DE QUOI S AGIT-IL? C est une vision de ce que sera le Secours Catholique d Indre-et-Loire

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

Célébration de l Eucharistie avec la première des communions

Célébration de l Eucharistie avec la première des communions Célébration de l Eucharistie avec la première des communions ** prévoir des chants qui permettent une participation de l assemblée voir les refrains avec l assemblée avant le début de la célébration préparer

Plus en détail

En famille, comment choisir?

En famille, comment choisir? FICHE ANIMATEUR n P3 1 Avec des PARENTS En famille, comment choisir? Une proposition à vivre avec des parents (possibilité de pause-café, dessert ) Comment faire pour choisir? Les choix sont inévitables

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE

QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE QUESTIONNAIRE : ENQUETE SUR LA PAROISSE Nous proposons une réflexion par un questionnaire sur l état de votre paroisse que vous trouverez ci-dessous. Afin de réfléchir aux pistes possibles pour que la

Plus en détail

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats 15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats Sommaire Pourquoi un débat? Le diocèse d Arras en quelques mots Le programme et les intervenants

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Le baptême à l église Le début d un chemin

Le baptême à l église Le début d un chemin Le baptême à l église Le début d un chemin Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus s approcha d eux et leur adressa ces paroles: «Tout pouvoir m a été donné

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!"

47 Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier: Fils de David, Jésus, aie pitié de moi! Versets 46 Ils arrivent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une assez grande foule, l'aveugle Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin en train de mendier Texte

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

Un mariage en Église, Ça se prépare!

Un mariage en Église, Ça se prépare! Un mariage en Église, Ça se prépare! 2015 Vous avez décidé de vous marier à l église. Avant d entreprendre toute autre démarche, contactez votre paroisse. Une occasion d en comprendre le déroulement, de

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail