Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation"

Transcription

1 TP n Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation Au sein des espèces à reproduction sexuée, une étape importante du cycle de vie est liée au rapprochement des gamètes. Généralement, les gamètes femelles sont peu mobiles et de taille supérieure aux gamètes mâles. Ainsi, ces derniers présentent souvent des traits permettant de maximiser les chances de rencontre du gamète femelle. Chez les angiospermes et gymnospermes, les gamètes mâles sont enfermés dans un gamétophyte mâle, le grain de pollen. Ces grains de pollen seront véhiculés par différents types de «taxis», tels que le vent ou divers animaux, pour atteindre le gamétophyte femelle dans lequel les matériels génétiques pourront fusionner. Quatre-vingt pour cent des plantes sont pollinisées par des insectes, les abeilles représentant certainement l espèce la mieux connue. Il est possible de compter jusqu à grains de pollen sur le corps d une abeille en été. Les abeilles récoltent le pollen en le triturant avec leurs pattes pour en faire des pelotes (il s agit de la principale source de protéines pour leurs larves). Il arrive parfois que les butineuses ramènent plus d un kilo de pollen dans la journée. Dans ce TP nous nous interrogerons sur l existence d adaptations particulières observables au niveau de la morphologie externe du pollen lui permettant d être transporté préférentiellement par les insectes pollinisateurs. Objectifs Identifier les adaptations des en fonction de leur mode de transport : anémogame ou zoogame (entomogame). Réaliser une mesure avec un oculaire micrométrique. Type Terrain/laboratoire Durée Mise en place de la manipulation : 15 minutes Observation : 1 heure Organisation Compter une semaine d attente pour récolter le pollen de l air

2 2 Section 4 Variation phénotypique, adaptation et évolution Période propice à la manipulation Début de l été. Il convient de réaliser cette observation au moment où la «pluie» de pollen anémogame est la plus importante. Il existe à ce sujet des calendriers de prévision de floraison par région disponible sur internet. Document disponible sur le site compagnon Tableur «Adaptation du pollen» Matériel. Pollen en pelotes (disponible au rayon diététique des supermarchés). Microscope. Oculaire micrométrique. Lame, lamelle. Vaseline. Eau distillée Protocole 1/ Pour la récupération de anémogames, déposer sur une lame une fine couche de vaseline puis exposer cette lame dans un endroit ouvert (clairière, balcon, toiture) pendant une semaine. 2/ Pour la récupération des zoogames (entomogames), prélever trois pelotes de pollen (issu du commerce) de couleur différentes puis les diluer avec un peu d eau en les mélangeant bien dans un verre de montre. Déposer une goutte sur une lame, monter entre lame et lamelle. 3/ Réaliser une première observation en positionnant votre objectif dans un endroit pris au hasard de votre lame, adapter le grossissement. 4/ Déterminer sur cette première observation le nombre de pollen présentant les caractéristiques suivantes : La classe de taille Petite taille : entre 10 et 60 micromètres ; grande taille : supérieur à 60 micromètres. Utiliser l oculaire gradué et la correspondance suivante (cf. figure 1 et tableau 1). Ainsi à l objectif 40, le pollen de petite taille sera compris entre 4 et 24 graduations (d autre moyens de calibrer l échelle sont possibles selon les équipements à disposition, par exemple un fil de pêche).

3 TP n Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation 3 La présence ou l absence d ornementation développée épines, excroissances, relief (cf. figure 2). La présence ou l absence de ballonnets (cf. figure 2). Figure 1 : Graduations de l oculaire Tableau 1 : Correspondance entre l objectif utilisé et la taille d une graduation Choix de l objectif Valeur réelle en µm d une graduation Objectif X4 1 graduation =25 µm Objectif X10 1 graduation =10 µm Objectif X40 1 graduation =2,5 µm Figure 2 : Diversité des formes de pollen pollen à ballonnets pollen ornementé pollen non ornementé

4 4 Section 4 Variation phénotypique, adaptation et évolution Remplir la première colonne d échantillonnage (cf. tableau 2). 5/ Changer de zone d observation en déplaçant votre lame toujours dans le même sens (pour ne pas recompter deux fois les mêmes grains de pollen). 6/ Recommencer pour faire votre deuxième échantillonnage, etc. 7/ Observer et répertorier de cette façon entre de 50 à 100 grains de pollen différents. Remarque : l échantillonnage pour les anémogames peut nécessiter l observation de plusieurs lames en fonction de l intensité de la pluie de pollen. Tableau 2 : Fiche de relevé Trait Pollens petits Pollens gros N d observation Total obs(trait i ) Fréquence obs(trait i ) obs(traits) Pollen zoogame Total obs(traits) 100 Pollens Pollens peu Pollens à ballonnets Total obs(traits) 100 Pollens petits Pollens gros Pollen anémogame Total obs(traits) 100 Pollens Pollens peu Pollens à ballonnets Total obs(traits) 100

5 TP n Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation 5 Exploitation des données Télécharger le tableur «Adaptation du pollen» (feuille «tableau vierge») sur le site compagnon : Clé d accès : 2015ST1508 Site compagnon Web ➀ Compléter le tableau 2 en calculant les fréquences pour chaque caractéristique observée pour les deux types de pollen (anémogames et zoogames). ➁ Réaliser un diagramme de vos résultats. ➂ Mettre en relation les caractéristiques des et les modes de pollinisation. Exemple de résultats Télécharger le tableur «Adaptation du pollen» (feuille «exemple de résultats») Site compagnon Web Figure 3 : Fréquences des caractéristiques morphologiques des zoogames (entogames) fréquence des caractéristiques observées pour les zoogames 0,80 0,70 0,60 0,50 0,40 0,30 0,20 0,10 0,00 petits gros peu à ballonnets taille ornementation

6 6 Section 4 Variation phénotypique, adaptation et évolution Figure 4 : Fréquences des caractéristiques morphologiques des anémogames fréquence des caractéristiques observées pour les anémogammes 0,80 0,70 0,60 0,50 0,40 0,30 0,20 0,10 0,00 petit gros peu à ballonnets taille ornementation Les anémogames sont globalement de petites tailles, peu, et certains possèdent des ballonnets. Ces adaptations facilitent le transport par le vent. Les zoogames sont souvent de plus grosse taille et sont. Ces adaptations permettent au pollen une meilleure adhérence au niveau des poils de l animal pour en faciliter le transport. Pour aller plus loin Il est possible de terminer avec une ouverture sur la paléopalynologie, discipline scientifique, qui permet de retracer l histoire des environnements/climats en analysant des récoltés dans des carottes de sédiments. Cette démarche est possible car : la paroi des grains de pollen, constituée de sporopollénine, est extrêmement solide ; elle résiste aux agressions extérieures ; les ont des caractéristiques suffisamment différentes (taille, ornementation) pour reconnaître généralement jusqu à l espèce. Les cortèges d espèces végétales variant en fonction du climat et des conditions édaphiques, il est possible de comprendre l histoire d un site d étude en observant les déposés.

7 TP n Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation 7 On peut aussi : préparer à l avance des préparations de pollen anémogames (noisetier, cyprès, graminées ) ; comparer les adaptations des fleurs anémogames et entomogames (fleur hermaphrodites, production de nectar, taille de la fleur, présence de pétales) cf. tableau 3 ; étudier en parallèle la forme de la patte de l abeille avec ses corbeilles à pollen ; étudier les préférences visuelles des polinisateurs en plaçant des pièges à assiettes colorées a un mètre du sol, en faisant varier les couleurs et en comparant les communautés de pollinisateurs capturés. Tableau 3 : Caractéristiques des plantes anémogames et zoogames Caractéristiques % des plantes présentant ces caractéristiques Anémogames Entomogames Fleurs hermaphrodites 26% 80% Production de nectar 10% 81% Fleur de taille inférieure à 1 cm 94% 64% Le saviez-vous? L anémogamie concerne 20 % des espèces florales. Les plantes anémogames compensent l absence de pollinisateurs par une grande production de pollen. Par exemple, un pied de maïs donne 50 millions de grains de pollen et seul 1 grain sur sera utilisé pour la fécondation. Les fleurs femelles des plantes anémogames possèdent des stigmates collants (noyer) ou plumeux et longs (Poaceae). Les plantes anémogames sont souvent sans pétales, comme les chênes et les orties. Dans la zoogamie, le vecteur est un animal, souvent un insecte. Ces interactions mutualistes plantes/insectes favorisent les phénomènes de co-évolution : un seul type d insecte pourra polliniser un seul type de plante. Bibliographie / sitographie (site du musée du miel de Gramont, Tarn-et-Garonne) Journal La hulotte, n 28/29 (numéro spécial «Mouche à miel»)

8 8 Section 4 Variation phénotypique, adaptation et évolution Les écologistes de l Euzière, «En quête d insectes» : 6 pattes pour conquérir le monde, Écolodoc 2, mai (cours de biologie et géologie, L1 à M1)

I - Du développement de la fleur à la pollinisation

I - Du développement de la fleur à la pollinisation ATTENTION : EN ENCADRE ROUGE = CE QUI EST A SAVOIR ABSOLUMENT Pb. Scientifique général du CHAP. 15 : En quoi La reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? - CHAPITRE 15 - REPRODUCTION

Plus en détail

IV. DE LA FLEUR AU FRUIT : LES MODALITÉS DU SUCCÈS REPRODUCTIF

IV. DE LA FLEUR AU FRUIT : LES MODALITÉS DU SUCCÈS REPRODUCTIF IV. DE LA FLEUR AU FRUIT : LES MODALITÉS DU SUCCÈS REPRODUCTIF Comme les animaux, les plantes à fleur se reproduisent en fabriquant des gamètes qui doivent se rencontrer (reproduction sexuée). Bien qu

Plus en détail

B5. Reproduction des Angiospermes

B5. Reproduction des Angiospermes B5. Reproduction des Angiospermes La plupart des plantes se reproduisent de manière sexuée, même si la reproduction asexuée est largement répandue dans le règne végétal, un certain nombre de plantes effectuant

Plus en détail

Synthèse du cours T1A-5 : Les adaptations des plantes à la vie fixée. «Ma fiche de révision pour le BAC»

Synthèse du cours T1A-5 : Les adaptations des plantes à la vie fixée. «Ma fiche de révision pour le BAC» Synthèse du cours T1A-5 : Les adaptations des plantes à la vie fixée «Ma fiche de révision pour le BAC» Les plantes sont soumises à des contraintes diverses auxquelles elles peuvent difficilement échapper

Plus en détail

T1A-5 : L adaptation à la vie fixée chez les plantes (2)

T1A-5 : L adaptation à la vie fixée chez les plantes (2) T1A-5 : L adaptation à la vie fixée chez les plantes (2) Des milieux aux conditions changeantes Des contraintes pour la nutrition : - S approvisionner en matières minérales - Maintenir les échanges gazeux

Plus en détail

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE. Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée?

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE. Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée? CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée? Problème? comment le rapprochement des gamètes est-il assuré chez les plantes? / comment trouver

Plus en détail

Thème 5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : L exemple de la vie fixée chez les plantes

Thème 5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : L exemple de la vie fixée chez les plantes Repère de l histoire de la vie : la sortie des eaux par les animaux mais aussi par les végétaux (silurien -500Ma). Cette sortie des eaux par les végétaux s accompagne de modifications physiologiques liées

Plus en détail

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée? La reproduction sexuée est caractérisée par la fécondation :.. union des gamètes mâles et femelles

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Organisation d une plante à fleurs Partie aérienne Quelles sont les adaptations

Plus en détail

Le monde végétal. Pourquoi de la botanique? 29/07/2011

Le monde végétal. Pourquoi de la botanique? 29/07/2011 Botanique apicole, miel et pollen Rucher-école du Sud Luxembourg Avril 2011 Pourquoi de la botanique? Le monde végétal Les produits de la ruche sont issus exclusivement des végétaux supérieurs (plantes

Plus en détail

Chapitre 1: La vie fixée chez les plantes, résultats de l évolution

Chapitre 1: La vie fixée chez les plantes, résultats de l évolution Chapitre 1: La vie fixée chez les plantes, résultats de l évolution OU comment se reproduire, se nourrir, ou se défendre lorsque l on est fixé au sol avec ses racines Introduction comme dans le cas d une

Plus en détail

De la fleur Au fruit

De la fleur Au fruit De la fleur Au fruit LARUE Clément 5 OCTOBRE 2017 à Douville en Dordogne L organisation d une fleur Etamine Gynécée Organes fertiles Pétale Organes infertiles Sépale Réceptacle floral Pédoncule floral

Plus en détail

L adaptation des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution.

L adaptation des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution. L adaptation des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution. Les plantes à fleurs sont des organismes qui vivent fixés dans le sol. Elles sont en relation avec l air (par leurs parties

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Organisation d une plante à fleurs Partie aérienne Quelles sont les adaptations

Plus en détail

Du ruban adhésif transparent ou de la colle Un scalpel

Du ruban adhésif transparent ou de la colle Un scalpel TP n 11 Anatomie florale Thème 1-A-5 Les plantes à fleurs (Angiosperme) forment un groupe apparu relativement récemment et qui s est rapidement diversifié. Il compte aujourd hui environ 250 000 espèces.

Plus en détail

2 ème partie. Thème 1 La Terre dans l'univers, la vie, l'évolution du vivant. Partie 1-A : Génétique et évolution

2 ème partie. Thème 1 La Terre dans l'univers, la vie, l'évolution du vivant. Partie 1-A : Génétique et évolution Thème 1 La Terre dans l'univers, la vie, l'évolution du vivant Partie 1-A : Génétique et évolution Chapitre 1-A-5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution Exemple de la

Plus en détail

Liens vers les programmes scolaires de SVT

Liens vers les programmes scolaires de SVT Liens vers les programmes scolaires de SVT Cycle Expliquer comment une activité humaine peut modifier l organisation et le fonctionnement des écosystèmes en lien avec quelques questions environnementales

Plus en détail

Schéma d un stomate (d après

Schéma d un stomate (d après 1A5. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la vie fixée chez les plantes. Introduction Contrairement à la plupart des animaux qui peuvent se déplacer,

Plus en détail

Utilisation du pollen pour la détermination des climats du passé

Utilisation du pollen pour la détermination des climats du passé TP Utilisation du pollen pour la détermination des climats du passé I Pourquoi utiliser le pollen? Texte "POLLEN - Wikipedia" Consignes : Rechercher dans le texte quelles caractéristiques du pollen en

Plus en détail

TP 1 : Les grains de pollen : marqueurs des variations climatiques passées. Ressources

TP 1 : Les grains de pollen : marqueurs des variations climatiques passées. Ressources TP 1 : Les grains de pollen : marqueurs des variations climatiques passées Les variations climatiques ont toujours accompagné l'histoire de la Terre et différents marqueurs peuvent témoigner de ces modifications.

Plus en détail

Observer et décrire une plante :

Observer et décrire une plante : : 2. l appareil reproducteur Par Paul Fabre 29/01/2015 L appareil reproducteurest l ensemble des organes d une plante qui assurent sa reproduction sexuée : La fleur -pistil -étamine -pétale -sépale Illustration

Plus en détail

TP3 : FECONDATION ET DIVERSITE GENETIQUE

TP3 : FECONDATION ET DIVERSITE GENETIQUE THEME 1 : La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant Thème 1-A : Génétique et évolution Thème 1-A-1 (chapitre 1) : Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique TP3 :

Plus en détail

BIOLOGIE VÉGÉTALE BIOLOGIE

BIOLOGIE VÉGÉTALE BIOLOGIE BIOLOGIE VÉGÉTALE BIOLOGIE Tiphaine Audic Voyons de quoi est constitué le monde végétal Monocotylédone et dicotylédone Cotylédon : Organe embryonnaire commun à toutes les espèces de plantes à graines,

Plus en détail

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Les oursins sont des êtres vivants marins : ils vivent dans l eau et se reproduisent dedans.

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS : MATERIEL NECESSAIRE :

A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS : MATERIEL NECESSAIRE : Page 1/5 Kit germination de pollen et mise en place du tube pollinique Réf. C/POL A RECEPTION DU COLIS : þ Vérifier la composition du colis indiquée cidessous þ Stocker les articles du colis dans les bonnes

Plus en détail

Comment se reproduire de manière sexuée et asexuée?

Comment se reproduire de manière sexuée et asexuée? Comment se reproduire de manière sexuée et asexuée? SUJET 1: Définir la reproduction sexuée: Bordas p 184-185 (poule et courge) SUJET 2: Relier les modes de reproduction sexuée au milieu de vie: Bordas

Plus en détail

Livret de révisions CHAPITRE 5 : RELATIONS ENTE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE DES PLANTES

Livret de révisions CHAPITRE 5 : RELATIONS ENTE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE DES PLANTES Sciences de la Vie et de la Terre Classe de Terminale S Thème 1A : GENETIQUE ET EVOLUTION Livret de révisions CHAPITRE 5 : RELATIONS ENTE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE

Plus en détail

Reproduction végétale

Reproduction végétale Reproduction végétale Remise à niveau / Biologie / Chapitre 15 I) Plante 5 parties distinctes racines tige feuilles fleurs fruits A) Structure générale de la plante B) Cycle de vie des plantes Plantes

Plus en détail

DM : GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CORRIGE

DM : GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CORRIGE DM : GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CORRIGE Exercice 1 : La morphologie des roses Depuis les domestications des roses autour de la Méditerranée et en Chine il y a 5000 ans, l'homme

Plus en détail

Quelle est l origine de la graine? Séance 1 : Organisation d une fleur document 1 (à découper)

Quelle est l origine de la graine? Séance 1 : Organisation d une fleur document 1 (à découper) Séance 1 : Organisation d une fleur document 1 (à découper) Séance 2 : Que devient la fleur? photographies La courgette Fleur mâle fanée de courgette. Le kiwi On observe les étamines dans la corolle fanée

Plus en détail

TP.. : Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée

TP.. : Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée . I- Niveau et insertion dans le programme Terminale S obligatoire Thème 1-A Génétique et évolution Thème 1-A-5 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la

Plus en détail

Il était une fois le miel

Il était une fois le miel Il était une fois le miel Depuis l'apparition des végétaux à fleurs voilà plus de 100 millions d'années, les abeilles et les plantes sont inséparables. Attirées par l'éclat (= la couleur), le parfum des

Plus en détail

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Germination. Mise en terre, la graine germe.

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Germination. Mise en terre, la graine germe. SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Germination. Mise en terre, la graine germe. Sciences p 1 Recopie la suite des phrases dans l ordre du

Plus en détail

Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ

Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ 1. Quelles sont les 4 modes de reproduction asexuée? Les 4 modes de reproduction asexuée sont : la division cellulaire, le bourgeonnement, le marcottage

Plus en détail

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces 1. Reliez les caractéristiques d un être vivant données dans la colonne de gauche avec les énoncés correspondants de la colonne de droite.

Plus en détail

Simulation de la dérive génétique et de la sélection naturelle dans une population

Simulation de la dérive génétique et de la sélection naturelle dans une population TP n 4.5 1 Simulation de la dérive génétique et de la sélection naturelle dans une population Décrire la variation est une première étape dans la compréhension de l évolution biologique (cf. TP n 4.1).

Plus en détail

Les Végétaux. Evolution des plantes

Les Végétaux. Evolution des plantes Les Végétaux Evolution des plantes Sommaire Histoire de la vie Evolution des plantes Les fleurs Plantes mellifères La vie résumé en une année 1 janvier minuit - 4,6 milliards d années Création de la terre

Plus en détail

Les Végétaux. Evolution des plantes

Les Végétaux. Evolution des plantes Les Végétaux Evolution des plantes Sommaire Histoire de la vie Evolution des plantes Les fleurs Plantes mellifères La vie résumé en une année 1 janvier minuit - 4,6 milliards d années Création de la terre

Plus en détail

Les Insectes au jardin potager

Les Insectes au jardin potager Les Insectes au jardin potager Avec le printemps, les Insectes reviennent au potager. Mais que viennent-ils y chercher? Sont-ils des ravageurs de cultures ou de précieux auxiliaires? Menons l enquête...

Plus en détail

Colorie et découpe la plante. Colle dans l ordre pour reformer le cycle de la croissance du chêne. Numérote.

Colorie et découpe la plante. Colle dans l ordre pour reformer le cycle de la croissance du chêne. Numérote. Sciences : Cycle de croissance des plantes Colorie et découpe la plante. Colle dans l ordre pour reformer le cycle de la croissance du chêne. Numérote. Colorie et découpe la plante. Colle dans l ordre

Plus en détail

Notice La reproduction des plantes à fleurs

Notice La reproduction des plantes à fleurs Notice La reproduction des plantes à fleurs DVD scientifique et pédagogique de 9 minutes Présentation Ce film a été conçu pour s intégrer dans les programmes de collège: En sixième : Reproduction sexuée

Plus en détail

CHAPITRE 2 : BASES SUR LES VÉGÉTAUX. M. PICHON 5ème

CHAPITRE 2 : BASES SUR LES VÉGÉTAUX. M. PICHON 5ème CHAPITRE 2 : BASES SUR LES VÉGÉTAUX M. PICHON 5ème I- LES DIFFÉRENTS ORGANES DES VÉGÉTAUX Les végétaux sont constitués d organes multiples. Ces organes peuvent être regroupés en catégories : Organes de

Plus en détail

Étude des partenaires symbiotiques : l exemple du lichen

Étude des partenaires symbiotiques : l exemple du lichen TP n 6.5 1 Étude des partenaires symbiotiques : l exemple du lichen Toutes les interactions interspécifiques ne conduisent pas forcément à une relation asymétrique où (au moins) un des deux partenaires

Plus en détail

La reproduction sexuée des plantes à fleurs

La reproduction sexuée des plantes à fleurs La reproduction sexuée des plantes à fleurs La reproduction sexuée assure la descendance des espèces. Deux individus de sexes opposés donnent ainsi naissance à un ou plusieurs individus. Dans tous les

Plus en détail

A) Matériel o Des pinces fines o Des ciseaux o Une lame de rasoir o Du scotch ou de la colle o Des fleurs o Une loupe simple, ou binoculaire

A) Matériel o Des pinces fines o Des ciseaux o Une lame de rasoir o Du scotch ou de la colle o Des fleurs o Une loupe simple, ou binoculaire Diagramme floral Il existe sur Terre des millions d espèces d arbres, de fleurs, d algues et de végétaux en tous genres. Les plantes que tu rencontres le plus souvent font partie de la famille des Angiospermes

Plus en détail

REPRODUCTION CHEZ LES SPERMAPHYTES

REPRODUCTION CHEZ LES SPERMAPHYTES REPRODUCTION CHEZ LES SPERMAPHYTES SPERMA = GRAINE PHYTE = PLANTE REPRODUCTION CHEZ LES GYMNOSPERMES REPRODUCTION CHEZ LES ANGIOSPERMES REPRODUCTION CHEZ LES GYMNOSPERMES GYNKGOPHYTES CYCADOPHYTES PINOPHYTES

Plus en détail

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Sciences p 1 Recopie les phrases dans l ordre du cycle de développement d une plante à fleurs : Croissance

Plus en détail

La vie fixée chez les plantes.

La vie fixée chez les plantes. La vie fixée chez les plantes. Comment font les plantes pour se développer, vivre et se reproduire alors qu elles sont fixées à leur support? Comment assurent-elles leur nutrition, la reproduction de leur

Plus en détail

T2B : La plante domestiquée. Guiseppe Arcimboldo ( )

T2B : La plante domestiquée. Guiseppe Arcimboldo ( ) T2B : La plante domestiquée Guiseppe Arcimboldo (1527 1593) Les végétaux : des ressources diverses Quelques chiffres 250 000 à 300 000 espèces d angiospermes (= plantes à fleurs) Environ 40 000 espèces

Plus en détail

Note de cours - 22 Novembre 2017

Note de cours - 22 Novembre 2017 Note de cours - 22 Novembre 2017 Bio 11 IB NS - Emilie Boulay Chapitre 9.4 : Reproduction des plantes 1- Structure végétative vs structure reproductive Rappel semaine dernière : Le méristème est un tissu

Plus en détail

THEME 1A Génétique et évolution TP10 L organisation de la fleur

THEME 1A Génétique et évolution TP10 L organisation de la fleur THEME 1A Génétique et évolution TP10 L organisation de la fleur La vie fixée implique l impossibilité de se déplacer pour coloniser un milieu ou pour la reproduction. Les Angiospermes (plantes à fleur)

Plus en détail

Tutti frutti. jeu d évaluation sur les fruits

Tutti frutti. jeu d évaluation sur les fruits Tutti frutti jeu d évaluation sur les fruits Contenu de jeu : un plateau de jeu au format A2-24 cartes-questions sur la création des fruits - 24 cartesquestions sur la dispersion des graines - 24 cartes-questions

Plus en détail

REPRODUCTION SEXUEE. A- Chez les animaux

REPRODUCTION SEXUEE. A- Chez les animaux REPRODUCTION SEXUEE La reproduction sexuée est la formation d'un nouvel être vivant à partir d'une cellule reproductrice mâle et d'une cellule reproductrice femelle. I- Une fécondation à deux sexes Depuis

Plus en détail

Problème: Comment les végétaux arrivent -ils dans un nouveau milieu?

Problème: Comment les végétaux arrivent -ils dans un nouveau milieu? Chapitre 4: L e s v é g é ta u x p e u p l e n t l e s m i l i e u x Les végétaux ont été éliminés par l action de l Homme à la carrière de Hope Estate. On constate que très rapidement de nouveaux végétaux

Plus en détail

Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 2 niveau : CP/CE1 La pollinisation

Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 2 niveau : CP/CE1 La pollinisation Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 2 niveau : CP/CE1 La pollinisation Programmes : Cycle II - Découverte du monde Au C.P. et au C.E.1,

Plus en détail

DE LA COULEUR DANS LES CELLULES VEGETALES!!!

DE LA COULEUR DANS LES CELLULES VEGETALES!!! DE LA COULEUR DANS LES CELLULES VEGETALES!!! Objectifs de la séance: Dans le programme de SVT de seconde, les élèves découvrent la parenté des êtres vivants au niveau cellulaire et moléculaire. Ils ont

Plus en détail

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS Chapitre 1 : la reproduction sexuée Chapitre 2 : conditions du milieu Les acquis : Qu est ce que la reproduction? Les acquis : Qu est ce que la reproduction? La

Plus en détail

Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes

Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes I. L'organisation générale d'une plante et ses relations avec

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

EXEMPLE D'EXPOSE : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée.

EXEMPLE D'EXPOSE : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée. EXEMPLE D'EXPOSE 4-2-1 : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée. Remarque : les maquettes de cette synthèse d'exposés ont été réalisées, montrées et expliquées par des élèves ; de même les photos

Plus en détail

TRACES DE VARIATIONS CLIMATIQUES GRACELES POLLENS

TRACES DE VARIATIONS CLIMATIQUES GRACELES POLLENS T.P. 1.2 : TRACES DE VARIATIONS CLIMATIQUES GRACELES POLLENS Les variations climatiques touchent aussi les continents : les végétaux ont des préférences ou des exigences climatiques. Quelles informations

Plus en détail

TP 4 : La cellule: unité structurale du monde vivant.

TP 4 : La cellule: unité structurale du monde vivant. Nom et Prénom Date: TP 4 : La cellule: unité structurale du monde vivant. A la suite de l ingestion d eau non traitée, Eliott souffre de douleurs abdominales, troubles digestifs et développe des abcès.

Plus en détail

Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p ) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs

Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p ) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p102-103) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs réalisent leur reproduction. Pistil : organe reproducteur

Plus en détail

Sur la piste de l ABEILLE

Sur la piste de l ABEILLE Pour une cohabitation harmonieuse des hommes et des abeilles Sur la piste de l ABEILLE Support pédagogique pour les enfants (6-12 ans) Getty Image www.sauvonslesabeilles.com www.maisondesabeilles.fr LA

Plus en détail

Brassica Rapa. Kit «morphogénèse, génotype et phénotype» Ref : Français p 1. Version : 8006

Brassica Rapa. Kit «morphogénèse, génotype et phénotype» Ref : Français p 1. Version : 8006 Brassica Rapa Français p 1 Kit «morphogénèse, génotype et phénotype» Version : 8006 1 Composition du kit - Graines de Brassica rapa : souche en rosette (environ 100). - Graines de Brassica rapa : souche

Plus en détail

GIE Elevages ADA Bretagne

GIE Elevages ADA Bretagne GIE Elevages ADA Bretagne au service de l apiculture professionnelle bretonne La filière apicole bretonne 150 apiculteurs professionnels détenteurs de 30 000 ruches (50% du cheptel régional) Nos missions

Plus en détail

Cours d apiculture. Biologie apicole COURTEMELON

Cours d apiculture. Biologie apicole COURTEMELON Cours d apiculture Biologie apicole COURTEMELON 24.03.2015 Un peu de systématique Un «acronyme» dont il faut ce rappeler: RECOFGE COURTEMELON 24.03.2015 PAGE 2 Un peu de systématique Un «acronyme» dont

Plus en détail

Fiche d activité n 2. Pour le 23 février Lauriane Moll TS1

Fiche d activité n 2. Pour le 23 février Lauriane Moll TS1 Fiche d activité n 2 Pour le 23 février 2015 Lauriane Moll TS1 Le Lauragais Surfaces cultivables importantes Climat du bassin du Sud-Ouest Grande empreinte agricole (céréales surtout) Eau Les pollinisateurs

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT PROPOSITION DE DÉROULÉ. Séance 1 : Le «concept» Séance 2 : La nature familière LA BIODIVERSITÉ CYCLE 3

FICHE ENSEIGNANT PROPOSITION DE DÉROULÉ. Séance 1 : Le «concept» Séance 2 : La nature familière LA BIODIVERSITÉ CYCLE 3 FICHE ENSEIGNANT Domaines et compétences L unité et la diversité du vivant Les systèmes naturels PROPOSITION DE DÉROULÉ La fiche élève peut venir clôturer un travail sur la biodiversité pour vérifier l

Plus en détail

Partie 5 : Organisation, fonctionnement. et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes

Partie 5 : Organisation, fonctionnement. et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes I. L'organisation générale d'une plante et ses relations avec

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL ET LIVRET DE REVISIONS

PLAN DE TRAVAIL ET LIVRET DE REVISIONS PLAN DE TRAVAIL ET LIVRET DE REVISIONS Sciences de la vie et de la Terre Terminale S Chapitre 5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution L exemple de la vie fixée des

Plus en détail

3. D indispensables adaptations assurent le rapprochement des gamètes.

3. D indispensables adaptations assurent le rapprochement des gamètes. 3. D indispensables adaptations assurent le rapprochement des gamètes. a) Les préliminaires, la pollinisation : une indispensable coévolution. Le pollen : doc page 130. Le pollen est contenu dans les anthères

Plus en détail

COMPETENCE (Pilier du socle commun) :

COMPETENCE (Pilier du socle commun) : DOMAINE : SVT (BIO 1) Développer et aiguiser l esprit critique Observer l environnement de façon fine Connaître les principales caractéristiques de la matière (l inerte et le vivant du point de vue biologique

Plus en détail

Brassica rapa. Génétique mendélienne : mono et dihybridisme. Ref : Français p 1. Version : 8006

Brassica rapa. Génétique mendélienne : mono et dihybridisme. Ref : Français p 1. Version : 8006 Français p 1 Génétique mendélienne : mono et dihybridisme Version : 8006 1 Composition du kit - Graines de Parent 1 : Brassica rapa sauvage double dominant (environ 100). - Graines de Parent 2 : Brassica

Plus en détail

Biologie Organismes Végétaux SVT- S2- TP N 1 Embryophytes

Biologie Organismes Végétaux SVT- S2- TP N 1 Embryophytes Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat 2014-2015 Biologie Organismes Végétaux SVT- S2- TP N 1 Embryophytes Par Hikmat TAHIRI ORGANISATION DES APPAREILS VEGETATIF ET REPRODUCTEUR DES

Plus en détail

Reproduction sexée chez les plantes à fleurs

Reproduction sexée chez les plantes à fleurs Reproduction sexée chez les plantes à fleurs ** Introduction : - Les plantes à fleurs ou phanérogames sont des plantes composées de deux parties : les éléments de reproduction et le périanthe ou éléments

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à

Plus en détail

Découvrir le rôle des abeilles

Découvrir le rôle des abeilles Découvrir le rôle des abeilles dans notre environnement Présentation pour Ateliers-Rencontres Grez-Doiceau, le 17 février 2017 Réalisation: Michel Fraiteur, v170123 Images & photos: SP Wallonie, DGARNE,

Plus en détail

Cet article est tiré de

Cet article est tiré de Cet article est tiré de revue trimestrielle de la Société royale Cercles des Naturalistes de Belgique asbl Conditions d abonnement sur www.cercles-naturalistes.be Les pages du jeune naturaliste Une visite

Plus en détail

Diversité des modes. de reproduction

Diversité des modes. de reproduction Diversité des modes de reproduction Reproduction asexuée Reproduction sexuée I. Reproduction asexuée Définitions = reproduction végétative 1 seul parent Clones: génétiquement identiques Pas de gamètes,

Plus en détail

Bilan de la saison pollinique. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR et CORSE. Année 2017

Bilan de la saison pollinique. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR et CORSE. Année 2017 Bilan de la saison pollinique PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR et CORSE Année 217 RNSA Le Plat du Pin 6969 BRUSSIEU Tel 4 74 26 19 48 Fax : 4 74 26 16 33 Mail rnsa@rnsa.fr Internet www.pollens.fr Table des

Plus en détail

Ressources. Exigences. Graminées (Poaceae) Pin sylvestre (Pinus sylvestris) Bouleau (Betula sp.) Aulne vert (Alnus viridis)

Ressources. Exigences. Graminées (Poaceae) Pin sylvestre (Pinus sylvestris) Bouleau (Betula sp.) Aulne vert (Alnus viridis) Mise en situation et recherche à mener La tourbe résulte de l accumulation de végétaux dans des zones humides (tourbières). Pendant sa formation, elle piège les pollens des espèces végétales environnantes.

Plus en détail

Comportement de butinage et efficacité pollinisatrice de quelques espèces d abeilles en milieu cultivé.

Comportement de butinage et efficacité pollinisatrice de quelques espèces d abeilles en milieu cultivé. Comportement de butinage et efficacité pollinisatrice de quelques espèces d abeilles en milieu cultivé. Résumé : Plusieurs critères sont à considérer pour évaluer le potentiel d une espèce d abeille comme

Plus en détail

BIOLOGIE TD N 12 - CORRIGE

BIOLOGIE TD N 12 - CORRIGE BIOLOGIE TD N 12 - CORRIGE Ce corrigé ne respecte pas la consigne concernant le nombre de pages. C est avant tout un outil de formation qui ne saurait être considéré comme un corrigé modèle. Il s agit

Plus en détail

Module 1 - Séquence U21.2, U21.3, U21.4

Module 1 - Séquence U21.2, U21.3, U21.4 Module 1 - Séquence U21.2, U21.3, U21.4 La génétique appliquée à l abeille 1. Les chromosomes 2. Notion de caractères et de gènes 3. La reproduction et les croisements 4. L hérédité sexuelle L homme possède

Plus en détail

Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur

Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur INTRODUCTION: La vie fixée chez les plantes entraine la contrainte de vivre dans un milieu de vie variable : climat, prédateur..

Plus en détail

Activité 7 : La cellule est l'unité des êtres vivants

Activité 7 : La cellule est l'unité des êtres vivants Activité 7 : La cellule est l'unité des êtres vivants 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Diversité, parentés et unité des êtres vivants Durée conseillée : 2 h Notions, contenus Compétence Exemple

Plus en détail

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ANGIOSPERMES

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ANGIOSPERMES Laboratoire 4e Botanique mésscaie r3" Année - 2011/2012 Cours5 : LA REPRODUCTION SEXUEE DES ANGIOSPERMES LA REPRODUCTION SEXUEE DES ANGIOSPERMES INTRODUCTION : Le cycle biologique des Angiospermes est

Plus en détail

Ch 5: Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes

Ch 5: Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes Thème 1-A Génétique et évolution Ch 5: Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes En quoi l organisation des plantes à fleurs

Plus en détail

Bilan de la saison pollinique BOURGES. Année 2011

Bilan de la saison pollinique BOURGES. Année 2011 1 Bilan de la saison pollinique BOURGES Année 2011 RNSA Le Plat du Pin 69 690 Brussieu, France. Tel 04 74 26 19 48 Fax : 04 74 26 16 33 Mail rnsa@rnsa.fr Internet www.pollens.fr Avec la collaboration de

Plus en détail

Bilan de la saison pollinique Bourges Année 2013

Bilan de la saison pollinique Bourges Année 2013 Avec la collaboration de : Communauté d agglomération de Bourges Plus Lig Air AtmoAuvergne Bilan de la saison pollinique Bourges Année 213 RNSA Le Plat du Pin 6969 BRUSSIEU Tel 4 74 26 19 48 Fax : 4 74

Plus en détail

De gros yeux pour bien se repérer. Les abeilles ne voient pas dans le noir, elles ne se déplacent donc pas la nuit.

De gros yeux pour bien se repérer. Les abeilles ne voient pas dans le noir, elles ne se déplacent donc pas la nuit. L abeille L abeille fait partie de la grande famille des insectes L espèce la plus connue est l Apis Mellifera, c'est à dire l'abeille à miel. Elle peut vivre à l état sauvage ou être élevée pour produire

Plus en détail

MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin

MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin PARCOURS VIVANT Thème : la reproduction MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin Les oursins vivent en dans la mer sur les rochers. Ils sont une forme globuleuse, ont une symétrie bilatérale et

Plus en détail

THEME 1A Génétique et évolution TP1 La méiose et le passage de la phase diploïde à la phase haploïde

THEME 1A Génétique et évolution TP1 La méiose et le passage de la phase diploïde à la phase haploïde THEME 1A Génétique et évolution TP1 La méiose et le passage de la phase diploïde à la phase haploïde Au cours du cycle de développement des individus diploïdes (2n chromosomes), la production de nouveaux

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Organisation d une plante à fleurs Partie aérienne Partie souterraine Thème : Génétique

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. Ici, nous avons des êtres vivants dont les gènes varient. Comment appelle-t-on la diversité des êtres vivants?

FICHE PÉDAGOGIQUE. Ici, nous avons des êtres vivants dont les gènes varient. Comment appelle-t-on la diversité des êtres vivants? FICHE PÉDAGOGIQUE ACTIVITÉ N 1 Découverte Colorie les différents éléments du dessin. Puis décris-les, ci-dessous : Ici, nous avons des êtres vivants dont les gènes varient. Comment appelle-t-on la diversité

Plus en détail

La vie de l abeille. Deuxième cycle du primaire Module Sciences et technologie

La vie de l abeille. Deuxième cycle du primaire Module Sciences et technologie La vie de l abeille Deuxième cycle du primaire Module Sciences et technologie Instructions aux enseignants Ce module est un plan de cours de Science et technologie pour les savoirs essentiels du domaine

Plus en détail

Bilan de la saison pollinique. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR et CORSE. Année 2016

Bilan de la saison pollinique. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR et CORSE. Année 2016 Bilan de la saison pollinique PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR et CORSE Année 216 RNSA Le Plat du Pin 6969 BRUSSIEU Tel 4 74 26 19 48 Fax : 4 74 26 16 33 Mail rnsa@rnsa.fr Internet www.pollens.fr Table des

Plus en détail

MEDITERRANEAN COOBEERATION

MEDITERRANEAN COOBEERATION MEDITERRANEAN COOBEERATION a network for beekeeping, biodiversity and food security DCI-FOOD/2013/322-438 Les premiers résultats de la recherche en Italie The first results of the research in Italy Monica

Plus en détail