Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises... 29

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises... 29"

Transcription

1 DROIT DE L ENTREPRISE 1 - NOTION DE DROIT CIVIL, COMMERCIAL ET FISCAL DROIT CIVIL Thème 1 : Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats... 3 Thème 2 : La responsabilité contractuelle... 9 Thème 3 : La propriété industrielle, commerciale et sa protection DROIT COMMERCIAL Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises DROIT FISCAL Thème 5 : Le mécanisme général de l imposition et les types d impôts Thème 6 : L imposition des entreprises NOTION DE DROIT SOCIAL LES RELATIONS INDIVIDUELLES Thème 7 : L étude des contrats de travail et les procédures d embauche Thème 8 : La rupture du contrat de travail et le rôle du Conseil de prud hommes Thème 9 : Les types de licenciement Thème 10 : Les pouvoirs du chef d entreprise et le rôle de l inspection du travail S O M M A I R E LES RELATIONS COLLECTIVES Thème 11 : Les institutions représentatives du personnel dans les entreprises Thème 12 : Les conventions collectives Thème 13 : La durée du travail, ses aménagements et les congés payés Thème 14 : la rémunération et la protection sociale Thème 15 : Les conflits collectifs du travail Lexique Site Fontaine Picard Les questions relatives à l emploi et la formation Les compléments d informations réguliers sur l aspect économique, technique et social sont disponibles sur le site Fontaine Picard, espace enseignants Nadine Pontier - Valérie Valette

2

3 Dossier NOTION DE DROIT CIVIL Thème 1 Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats Les conventions, accords, sont à la base de toutes relations professionnelles, l entreprise industrielle les utilise dans tous les domaines, aussi bien avec ses clients, partenaires que salariés. Il existe donc une multitude de contrats. Elle doit respecter le droit contractuel français, qui définit les conditions de validité d un contrat. Contexte L entreprise Plastical, installée à Gray (70) est une entreprise industrielle spécialisée dans la production de pièces injectées pour l habitacle de véhicules routiers. Elle travaille pour les plus grands constructeurs automobiles. M. Brun, son directeur général, utilise le droit contractuel pour valider toutes les relations qu entretient sa société avec ses partenaires, comme par exemple avec la société Cogita, qui assurera pour les 2 ans à venir la maintenance de son réseau informatique. Article 1101 du Code civil Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s obligent envers une ou plusieurs autres à donner, à faire, ou à ne pas faire quelque chose. Article 1108 du Code civil Quatre conditions sont essentielles pour la validité d une convention : - le consentement de la partie qui s oblige, - sa capacité de contracter, - un objet certain qui forme la matière de l engagement, - une cause licite dans l obligation. On entend par consentement, la manifestation de la volonté d une personne. Ce consentement ne doit pas être vicié (sans vices) par une erreur sur la chose ou la personne, par une violence physique ou morale, par un dol (tromperie qui pousse une partie à signer un contrat). La capacité juridique se définit comme l aptitude à pouvoir conclure un contrat. L objet et la cause d un contrat doivent être légaux et non contraires à l ordre public. Si une des quatre conditions de formation est absente ou viciée, le contrat est dit nul. Le contrat est censé ne jamais avoir existé et avoir produit d effets. 3

4 Document Les soussignées : 4 Contrat de maintenance Cogita N 2635 COGITA Et 20 rue Lavoisier La société PLASTICAL Marseille 12 avenue des Lilas Représentée par Monsieur Yvan Combes, gérant, Gray ayant tous pouvoirs à cet effet, Représentée par Monsieur Brun, directeur général D une part D autre part, Sont convenus de ce qui suit : ARTICLE 1 - Objet du contrat 1.1. Le présent contrat a pour objet l entretien, le dépannage et le maintien en bon état de fonctionnement des matériels composant le réseau informatique de la société Plastical 1.2. Le forfait comprend une maintenance préventive, curative et évolutive Maintenance préventive Elle consiste en une visite (deux prévues annuellement) sur site afin de contrôler les applications et leur bonne utilisation. Maintenance curative Elle comprend : - l assistance téléphonique où le client suit les indications données par téléphone, - l intervention sur place pour le diagnostic et la réparation de toutes pannes matérielles (pièces non comprises). Maintenance évolutive Elle comprend : - les améliorations liées aux évolutions de l environnement technique ou de la normalisation ; - l installation de nouvelles fonctionnalités, mises à jours logicielles. ARTICLE. 2 - Entretien 2.1. Le fournisseur assurera un contrôle périodique afin de vérifier la bonne marche du matériel et effectuera à cette occasion les opérations d entretien courant éventuellement nécessaires ARTICLE. 3 - Dépannage 3.1. Sur appel motivé du client signalant une anomalie de fonctionnement ou une panne, le fournisseur enverra un technicien pour dépanner le matériel dans les délais les plus brefs Une assistance à distance est proposée pour les problèmes de logiciels. ARTICLE 4 - Accès au matériel 4.1. Le client s engage à laisser au personnel envoyé par le fournisseur le libre accès au matériel couvert par le présent contrat. ARTICLE. 5 - Obligations du client 5.1. Le client s engage à respecter les conditions normales d utilisation du matériel et à appliquer strictement toutes les instructions données par le fournisseur Le matériel, les équipements et leur installation devront être conformes aux normes fournies par le fournisseur, ainsi que le local, les installations électriques et les supports d information Le matériel ne pourra être modifié, déplacé, réparé par des tiers sans l autorisation préalable écrite du fournisseur Les fournitures utilisées avec le matériel (papier, bandes, disquettes ) devront correspondre strictement aux fournitures agréées par le fournisseur. ARTICLE. 6 - Limitation de responsabilité 6.1. Le fournisseur sera dégagé de toute responsabilité en cas d inobservation par le client d une des clauses du présent contrat, ou en cas de survenance de l un des faits prévus dans le chapitre «exclusions». ARTICLE. 7 - Durée du contrat 7.1. Le présent contrat est conclu pour une durée de deux ans à compter du 1/01/ Il se poursuivra ensuite par tacite reconduction par périodes d un an, sauf dénonciation par l une ou l autre des parties, en respectant un préavis d un mois au moins avant la fin de la période en cours, notifiée par lettre recommandée AR. ARTICLE. 8 - Prix 8.1. Le montant HT, de la maintenance telle que prévue dans le présent contrat est fixé à un forfait mensuel de 450 e brut. Fait en autant d exemplaires que de parties aux présentes, À Marseille le 1/01/2008 Pour Plastical Pour Cogita Signature (précédée de la mention Signature (précédée de la mention manuscrite «Lu et approuvé») manuscrite «Lu et approuvé») M. Brun M. Yvan Combes

5 1/ Rappelez la définition d un contrat. 2/ Quelles sont les trois obligations possibles dans un contrat? 3/ Quelles sont les 4 conditions à respecter pour qu un contrat soit valablement formé? 4/ Que devient un contrat en l absence d une des conditions ci-dessus? 5/ Complétez à l aide du contrat de maintenance, le tableau ci-dessous : Type de contrat - Les parties du contrat (nom + qualité) - L objet du contrat - Le fournisseur : Les obligations des parties - Le client : La durée 5

6 L essentiel à retenir Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats Le contrat : définition et conditions de validité Un contrat est une convention passée entre deux ou plusieurs parties et par laquelle chacun s engage à respecter les droits et obligations issus de ce contrat. Le droit contractuel distingue trois types d obligation : - l obligation de donner ou de transférer une propriété, - l obligation de faire une chose, - l obligation de ne pas faire une chose. Pour qu un contrat soit valablement formé il faut respecter 4 conditions : - le consentement des parties (ou manifestation de leur volonté) ne doit pas être vicié : par une erreur sur la chose ou la personne/par une violence physique ou morale/par un dol, c est-àdire une manœuvre frauduleuse qui incite à signer un contrat ; - les cocontractants ne doivent pas être en incapacité juridique (personne mineure ou incapable majeur, c est-à-dire des majeurs qui sont en incapacité temporaire ou permanente d exercer seuls certains actes juridiques) ; - l objet qui correspond à l obligation doit être légal, possible, déterminable et conforme à l ordre public ; - la cause qui est la raison qui a motivé les cocontractants doit exister, être licite et non contraire aux bonnes mœurs. Si une des 4 conditions est absente, le contrat est dit nul, il est sensé de jamais avoir existé car il a été mal formé. Les principaux contrats utilisés dans le secteur industriel On peut distinguer les contrats dont l élément essentiel est le transfert de biens ou services en échange d un prix, des contrats dits d entreprise ou il existe une relation plus basée sur la réalisation d une prestation entre une entreprise donneur d ordre et une entreprise sous-traitante. Les contrats dont l élément essentiel est le transfert de propriété en échange d un prix sont : Le contrat de vente : Contrat par lequel une personne, le vendeur, transfère un bien à une autre personne, l acheteur, qui a l obligation d en verser le prix. Pour l acquéreur, ce contrat est un contrat d achat. Le contrat de location : Contrat par lequel un bailleur cède la jouissance d un bien pour un temps et à un prix déterminé à un preneur. Le contrat de crédit-bail : Le crédit-bail est un contrat de location d une durée déterminée, passé entre une entreprise (industrielle ou commerciale) appelée le «preneur» et une banque ou un établissement spécialisé, dénommé le crédit-bailleur, et assorti d une promesse de vente à l échéance du contrat. Et dans une certaine mesure le contrat de travail où l on achète une force de travail. Les contrats d entreprises sont : Le contrat de mandat : Le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et à son nom. Le contrat de sous-traitance, dont la maintenance : Ce contrat concerne toutes opérations concernant, pour un cycle de production déterminé, une ou plusieurs actions de conception, d élaboration, de fabrication, de mise en œuvre ou de maintenance du produit. Une entreprise dite donneur d ordres confie la réalisation à une autre entreprise dite sous-traitant ou preneur d ordres. 6

7 Pour aller plus loin Les principaux contrats utilisés dans le secteur industriel Les contrats industriels sont variés : Contrat de vente : Contrat par lequel une personne, le vendeur, transfère un bien à une autre personne, l acheteur, qui a l obligation d en verser le prix. Pour l acquéreur, ce contrat est un contrat d achat. Contrat de crédit-bail : Le crédit-bail est un contrat de location d une durée déterminée, passé entre une entreprise (industrielle ou commerciale) appelée le «preneur» et une banque ou un établissement spécialisé, dénommé le créditbailleur, et assorti d une promesse de vente à l échéance du contrat. L utilisateur (preneur) n est donc pas juridiquement propriétaire du bien mis à sa disposition pendant la durée du contrat. Contrat de mandat : Article 1984 du Code civil - Le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et à son nom. Le contrat ne se forme que par acceptation du mandataire. Contrat de maintenance : Le contrat de maintenance se définit comme «le contrat par lequel une entreprise se charge de vérifier, entretenir ou réparer un appareil technique, ou une installation complexe, tel un ensemble ou système informatique ; on parle également de «contrat de support». D un point de vue des qualifications juridiques, ce contrat est un contrat d entreprise et plus précisément c est une variation du contrat d assistance technique. Contrat de location : Contrat par lequel un bailleur cède la jouissance d un bien pour un temps et à un prix déterminés à un preneur. 7

8 Un des plus complexe est le contrat de sous-traitance (stratégie d externalisation) Contrat de sous-traitance Dans le domaine industriel, on considère comme activités de sous-traitance «toutes opérations concernant, pour un cycle de production déterminé une ou plusieurs actions de conception, d élaboration, de fabrication, de mise en œuvre ou de maintenance du produit, dont une entreprise dite donneur d ordres confie la réalisation à une autre entreprise dite sous-traitant ou preneur d ordres, tenue de se conformer exactement aux directives ou spécifications techniques que ce donneur d ordres arrête en dernier ressort.» Posant comme condition que le donneur d ordres garde «en dernier ressort» la responsabilité technique et commerciale des produits ou composants, cette définition conduit à la distinction, notamment dans l automobile et l aéronautique, entre sous-traitants et équipementiers. CRCI Bourgogne - Études - Documentation - Septembre 2005 L entreprise aura recours à la sous-traitance de spécialité, lorsqu elle estime ne pas disposer du savoirfaire adéquat pour fabriquer un produit ou réaliser une prestation. La sous-traitance de capacité consiste à faire appel à un sous-traitant lorsque l entreprise est dans l incapacité de répondre au flux de commandes dans les délais impartis. Elle peut dès lors ajuster sa capacité de production en fonction des pics de commandes. On parle de sous-traitance de marché, quand une entreprise confie à une autre entreprise l exécution d un marché qu elle a conclu avec un maître d ouvrage. Ce type de collaboration repose sur deux contrats (le contrat de sous-traitance et le contrat principal) qui lient 3 acteurs : le maître de l ouvrage, l entrepreneur principal et l entreprise sous-traitante. Cette pratique ouvre la voie à une collaboration de plus en plus fréquente dans certains domaines d activités : la sous-traitance en cascade ou en chaîne où le soustraitant devient lui-même donneur d ordres. 1/ Quelle différence existe-t-il entre un contrat de vente et de crédit-bail? 2/ Quelle est la distinction entre un contrat de maintenance et de sous-traitance? 3/ Quelles sont les raisons qui poussent les entreprises à sous-traiter ou externaliser? 8

9 Dossier NOTION DE DROIT CIVIL Thème 2 La responsabilité contractuelle Selon l article 1134 du Code civil, «les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites», ce qui signifie en langage courant que le contrat, quand il est valablement formé, doit être exécuté par les parties l ayant signé. Mais des événements peuvent venir perturber cette exécution et la remettre en cause. Ainsi un fournisseur peut ne pas respecter le délai de livraison des matières premières par suite de la grève de son personnel. Une entreprise, connaissant des problèmes de trésorerie du fait de la faillite d un de ses principaux clients, peut ne pas honorer temporairement ses diverses factures. Quels sont les effets du contrat? Quelles sont les conséquences de son inexécution? Contexte L entreprise Plastical, spécialisée dans la production de pièces injectées pour l habitacle de véhicules routiers a signé un contrat de maintenance informatique avec la société Cogita. Divers événements vont entraîner des dysfonctionnements de ce réseau informatique. La responsabilité de la Cogita pourra-t-elle être mise en jeu? Les effets du contrat Document La force obligatoire entre les parties et l effet relatif par rapport aux tiers L exécution du contrat Un contrat légalement formé a la force d une loi entre les cocontractants. Il doit donc être exécuté de bonne foi. Dans certains cas, il peut aussi avoir des effets envers les tiers. La force obligatoire du contrat La force obligatoire du contrat empêche toute modification du contrat sans le consentement mutuel des cocontractants y compris par le juge qui ne peut que l interpréter en recherchant la véritable volonté des parties en cas de manque de clarté d une clause. En vertu de ce principe, chaque contractant doit donc respecter ses obligations et les exécuter de bonne foi. L effet relatif envers les tiers En principe un contrat ne peut lier que les personnes ayant donné clairement leur consentement pour s obliger. Ce principe souffre toutefois d exceptions : c est le cas du contrat d assurance sur la vie dans laquelle une personne souscrit avec un assureur afin que celui-ci verse un capital à un tiers en cas de décès. Source : CERPEG 9

10 1/ Quelles sont les conséquences du principe de la force obligatoire du contrat entre les parties? 2/ Un contrat produit-il des effets envers des personnes «extérieures» au contrat? La mise en œuvre de la responsabilité contractuelle Document La responsabilité contractuelle L inexécution du contrat Un contrat doit être exécuté. Mais il arrive qu un des cocontractants ne respecte pas ses obligations. L autre pourra donc recourir à la justice pour recouvrer ses droits. L exécution forcée Elle consiste à obtenir l exécution du contrat par la contrainte. La responsabilité contractuelle Quand il n est pas possible d obtenir l exécution d une obligation contractuelle, le cocontractant engage sa responsabilité contractuelle et devra dédommager. Pour obtenir des dommages et intérêts, il faut réunir trois éléments : un fait générateur, un dommage et un lien de causalité. Le fait générateur résulte directement de l inexécution de l obligation. Le dommage englobe à la fois le retard éventuel et/ou le défaut d exécution. Le demandeur doit établir le lien de causalité entre le fait générateur et le dommage. Le débiteur peut s exonérer de sa responsabilité en prouvant une cause étrangère (force majeure*, faute d un tiers, faute du créancier). Pour mettre en œuvre la responsabilité contractuelle et obtenir des dommages et intérêts, il faut s adresser 10 à un tribunal d instance ou un tribunal de grande instance. Mais la procédure doit être précédée par une mise en demeure. L inexécution des contrats bilatéraux (ou synallagmatiques) Comportant des obligations réciproques, le cocontractant dont l obligation n est pas exécutée peut demander en justice l exécution forcée (le cocontractant doit réaliser ce qui était prévu au contrat sous astreinte), l attribution de dommages et intérêts et la résolution du contrat (anéantissement du contrat avec remise des choses telles qu elles existaient avant le contrat ; restitution de l argent à l acheteur et de la chose vendue au vendeur par exemple dans le contrat de vente). L exception d inexécution permet également à l un des contractants de ne pas exécuter son obligation si son cocontractant n a pas exécuté la sienne. * Événement extérieur, imprévisible et irrésistible à l origine de l inexécution : tempêtes, inondation Source : CERPEG

11 Document Contrat de maintenance Cogita N 2635 Les soussignées : COGITA Et La société PLASTICAL Sont convenus de ce qui suit : ARTICLE 1 - Objet du contrat 1.1. Le présent contrat a pour objet l entretien, le dépannage et le maintien en bon état de fonctionnement des matériels composant le réseau informatique de la société Plastical Le forfait comprend une maintenance préventive, curative et évolutive Maintenance préventive Elle consiste en une visite (deux prévues annuellement) sur site afin de contrôler les applications et leur bonne utilisation. Cette maintenance sera l occasion de relever les dysfonctionnements matériels et de refaire un état du parc informatique. Maintenance curative Elle sera appliquée dans la mesure où le système présente des anomalies de fonctionnement ou lorsque la panne est de la responsabilité du client (problèmes d alimentation électrique, panne d onduleur, erreur d exploitation...). Elle comprend : - l assistance téléphonique où le client suit les indications données par téléphone, - l intervention sur place pour le diagnostic et la réparation de toutes pannes matérielles (pièces non comprises). Maintenance évolutive Elle comprend : - les améliorations liées aux évolutions de l environnement technique ou de la normalisation ; - l installation de nouvelles fonctionnalités, mises à jours logicielles. ARTICLE Exclusions Sont exclues du présent contrat et donnera lieu à une facturation séparée les interventions dues aux faits suivants : non-respect des normes d entretien par le client, utilisation anormale ayant entraîné des dégâts ou accidents, négligence ou faute du personnel du client, adjonctions ou connexions de matériel ou d unité d une autre marque, modifications des spécifications de la machine, utilisation de fournitures autres que celles préconisées par le fournisseur, variations ou défaillances du courant électrique ou pannes téléphoniques, programmation incorrecte, défaillance de la climatisation ou du contrôle hygrométrique, réparations ou entretien effectués par des personnes étrangères au fournisseur, déplacement ou transport du matériel, usage intensif du matériel, supérieur à 170 heures par mois. ARTICLE 5 - Accès au matériel 5.1. Le client s engage à laisser au personnel envoyé par le fournisseur le libre accès au matériel couvert par le présent contrat ; il lui laissera un espace suffisant, lui assurera l assistance nécessaire, et devra notamment mettre à sa disposition les opérateurs et le matériel nécessaires à l exécution des travaux de réparation Les interventions seront effectuées par les techniciens délégués par le fournisseur, pendant les heures normales de travail correspondant à 8 heures consécutives entre 9 h et 18 h les jours ouvrables du lundi au vendredi. Si les interventions sont effectuées en dehors des heures normales de travail, ou les samedis, dimanches ou jours fériés, les déplacements et interventions seront facturés en sus, suivant les tarifs en vigueur Au cas où le technicien envoyé par le fournisseur ne pourrait avoir accès au matériel du fait du client, le temps passé par le technicien serait alors facturé en supplément, ARTICLE Obligations du client 7.1. Le client s engage à respecter les conditions normales d utilisation du matériel et à appliquer strictement toutes les instructions données par le fournisseur Le matériel, les équipements et leur installation devront être conformes aux normes fournies par le fournisseur, ainsi que le local, les installations électriques et les supports d information Le matériel ne pourra être modifié, déplacé, réparé par des tiers sans l autorisation préalable écrite du fournisseur Les fournitures utilisées avec le matériel (papier, bandes, disquettes ) devront correspondre strictement aux fournitures agréées par le fournisseur. En cas de non-respect de l une des dispositions du contrat ou des obligations précisées, le fournisseur pourra mettre fin au présent contrat en respectant un préavis d un mois. 11

12 ARTICLE Limitation de responsabilité 8.1. Le fournisseur sera dégagé de toute responsabilité en cas d inobservation par le client d une des clauses du présent contrat, ou en cas de survenance de l un des faits prévus dans le chapitre «exclusions» Le fournisseur ne pourra en aucun cas être considéré comme responsable des dommages directs ou indirects résultant de l utilisation du matériel, y compris en cas de pertes de données ou d information. Le client s engage à se prémunir contre ces risques en effectuant au minimum une sauvegarde quotidienne de l ensemble des informations Le fournisseur ne pourra être rendu responsable des pannes ou anomalies de fonctionnement du matériel, quelle que puisse être la durée de la panne ou de l immobilisation avant la remise en marche normale Enfin, la responsabilité du fournisseur ne pourra être recherchée en cas de force majeure, ou pour d autres motifs indépendants de sa volonté tels que grèves, interruptions du travail, retard des fournisseurs, sinistres ou accidents En toute hypothèse, si la responsabilité de Cogita Technologies est engagée, l indemnisation qui pourrait lui être réclamée est limitée au montant de la redevance perçue par Cogita au titre de la période de douze mois en cours. 1/ Quelles sont les 3 conditions de mise en œuvre de la responsabilité civile contractuelle? 2/ Quelles sont les sanctions en cas d inexécution des obligations par l une des parties? Que peut obtenir l autre partie (la victime)? Donnez des exemples. 3/ Quelles sont les 3 causes d exonération de responsabilité de la partie n ayant pas respecté le contrat? Donnez des exemples. 12

13 4/ Après avoir pris connaissance du contrat (pages précédentes), complétez le tableau suivant : Conditions de la responsabilité contractuelle Dommage : Cas n 1 : Plastical a acheté un nouveau «serveur informatique» agréé par la société Cogita, laquelle a installé ce matériel le 30 mai Le 3 juin 2008, panne générale, plus aucun ordinateur ne démarre. Il s avère que la panne est due à une mauvaise configuration du serveur réalisée lors de la mise en route initiale. Cas n 2 : Plastical a accueilli au sein de son entreprise un stagiaire en BTS industriel. Ce dernier a installé de nouveaux logiciels «pirates», sans l accord de son maître de stage. Ces logiciels ont entraîné une nouvelle panne générale du système informatique. Cas n 3 : L entreprise Cogita aurait dû effectuer sa «visite préventive et évolutive» de maintenance semestrielle depuis plus d un mois, le RDV ayant été fixé mais pas honoré, suite à la démission de 2 techniciens de Cogita. Le système d exploitation semble tourner au ralenti du fait de la présence de virus Fait générateur : Lien de causalité Mise en jeu de la responsabilité contractuelle Conséquences 13

14 L essentiel à retenir La responsabilité contractuelle Les effets du contrat En vertu du principe de l autonomie de la volonté, les parties sont libres de contracter, donc si elles le font, c est qu a priori, elles s engagent à le respecter de bonne foi (1), un contrat ne peut pas a priori avoir des effets sur un non contractant (tiers au contrat) (2). La force obligatoire des contrats entre les parties contractantes Le principe de la force obligatoire des contrats est posé par l article 1134 du Code civil Il signifie que les contrats sont irrévocables et s imposent : - aux parties : elles doivent respecter leurs engagements ; elles peuvent toutefois revenir sur le contenu du contrat par consentement mutuel, - au juge : il est obligé d appliquer le contrat et ne peut le modifier. Ce principe s applique à condition que le contrat soit légalement formé. L effet relatif des contrats envers les tiers L effet relatif des contrats est le principe selon lequel les contrats ne produisent d effets qu entre les parties contractantes. Les tiers ne sont pas concernés ou tenus par des contrats auxquels ils n ont pas participé. Ce principe résulte de la liberté des personnes qui ne peuvent être obligées à ce qu elles n ont pas désiré. Le contrat ne peut nuire à autrui. La responsabilité contractuelle Si le contrat n est pas respecté, donc si l un des contractants n exécute pas totalement ou partiellement ses obligations issues du contrat, l autre partie devra mettre en œuvre la responsabilité contractuelle de son débiteur pour obtenir des Dommages-intérêts (DI). Conditions de mise en œuvre Pour mettre en œuvre la responsabilité contractuelle il faut 3 conditions : - un dommage ou préjudice causé par l inexécution partielle, totale ou tardive de l obligation, - un fait générateur à savoir la «faute» du débiteur qui n a pas respecté le contrat, - un lien de causalité existant entre le dommage et le fait générateur. Le contractant mis en cause pourra invoquer pour s exonérer de sa responsabilité : la force majeure (événement extérieur, imprévisible et irrésistible à l origine de l inexécution : tempêtes, inondation, ) le fait d un tiers au contrat ou la faute de l autre partie au contrat. Cas des contrats bilatéraux Dans le cas de contrats bilatéraux, où chacune des 2 parties a des obligations à respecter (contrat de vente, de transport, de sous-traitance, de maintenance ), la partie qui subit la non-exécution de l obligation de l autre contractant, peut aussi demander au juge, en plus des Dommages et intérêts, l exécution forcée ou la résolution du contrat. Les autres responsabilités La responsabilité civile délictuelle des commettants du fait de leurs préposés Les commettants (chefs d entreprise) sont responsables des dommages causés par leurs préposés (salariés et apprentis) pendant leur temps de travail et leurs missions professionnelles, donc dans l exercice de leur fonction. La responsabilité est dite pénale Lorsqu elle sanctionne un acte interdit (contravention, délit ou crime). Les sanctions pénales sont sous formes d amendes et/ou de prison. La personne a donc commis une infraction aux yeux de la loi et par son acte porte atteinte à l intérêt général. 14

15 Pour aller plus loin Les autres cas de responsabilité Document La responsabilité civile délictuelle et la responsabilité pénale Les responsabilités civiles C est l obligation, pour chacun, de réparer les dommages causés à autrui. Ce dommage peut être causé soit par une imprudence de votre part, soit par la mauvaise exécution (ou l absence d exécution) d un contrat. Le droit civil français repose sur la distinction entre la responsabilité contractuelle et la responsabilité délictuelle. La responsabilité est contractuelle quand elle sanctionne entre les parties l inexécution d une obligation née d un contrat. La responsabilité est délictuelle, ou extra-contractuelle dans tous les autres cas. Responsabilité pénale La responsabilité est dite pénale lorsqu elle sanctionne un acte interdit (contravention, délit ou crime). Les sanctions pénales (amendes, prisons ) ne sont pas assurables. En revanche, les frais de défense peuvent être pris en charge («protection juridique»). Article 1384 du Code civil «On est responsable non seulement du dommage que l on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l on a sous sa garde Les maîtres et les commettants, du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés. La responsabilité ci-dessus a lieu, à moins que les artisans ne prouvent qu ils n ont pu empêcher le fait qui donne lieu à cette responsabilité» Un représentant de la société Plastical se rendant à un salon professionnel avec un véhicule de société, à la demande du dirigeant, est responsable d'un accident de la route, aucun blessé à déplorer mais de gros dégâts matériels. 1/ Quelle différence existe-t-il entre la responsabilité civile délictuelle et la responsabilité pénale? 2/ Les occupants de l autre véhicule peuvent-ils demander réparation à la société Plastical? 3/ La société Plastical peut-elle se retourner contre son représentant? 15

16 16

LE 18 INFORMATIQUE SERVICES INFORMATIQUES POUR PROFESSIONNELS. CONDITION GENERALES CONTRAT DE MAINTENANCE N PACK Choisissez un élément.

LE 18 INFORMATIQUE SERVICES INFORMATIQUES POUR PROFESSIONNELS. CONDITION GENERALES CONTRAT DE MAINTENANCE N PACK Choisissez un élément. CONDITION GENERALES CONTRAT DE MAINTENANCE N PACK Choisissez un élément. Entre les soussignées : Le 18 informatique 780 route de Bérat 31410 LAVERNOSE-LACASSE Représentée par Mr LIOU Bruce, directeur général,

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE

CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE - Un Antivirus performant et mis a jour recommandé par Brunswick. - Un crédit de 8h de formations que vous souhaitez lors de notre passage (pinsetter, lane machine, scoring,

Plus en détail

PARTNER INFORMATIC Contrat de maintenance N.. Partner Informatic La société ARTICLE PREMIER. Objet du contrat xxxxx préventive curative

PARTNER INFORMATIC Contrat de maintenance N.. Partner Informatic La société ARTICLE PREMIER. Objet du contrat xxxxx préventive curative Contrat de maintenance N.. Les soussignées : Partner Informatic C.P. 1434 1260 Nyon 1 par Monsieur Lefteris Exadaktylos, proprietaire, ayant tous pouvoirs à cet effet, d une part, et La société x x représenté

Plus en détail

Contrat de maintenance Informatique

Contrat de maintenance Informatique Contrat de maintenance Informatique Réalisé par Info Tools Solutions : Etudes et conseils en informatique Contrat de maintenance informatique Entre les soussignées : Info Tools Solutions études et conseils

Plus en détail

Contrat de dépannage informatique Mac à domicile N - -

Contrat de dépannage informatique Mac à domicile N - - 1 Contrat de dépannage informatique Mac à domicile N - - 2 Il a été arrêté et convenu entre les deux (2) soussignés : Solution Informatik Solution de Dépannage Informatique à domicile 41 rue des gatines

Plus en détail

Phoenix K Systems Informatique

Phoenix K Systems Informatique CONTRAT D ASSISTANCE INFORMATIQUE Phoenix K Systems Informatique Le présent contrat d assistance informatique est conclu entre La société D une part, ci-après dénommée «le client», Et La société PHOENIX

Plus en détail

Contrat d entretien Elaborate

Contrat d entretien Elaborate Contrat d entretien Elaborate Une entreprise, petite ou grande, doit prendre soin de vérifier et d entretenir son matériel informatique. C'est le gage d'un service optimal. Ce service étant différent d'une

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

-Projet- Contrat de Maintenance

-Projet- Contrat de Maintenance -Projet- Contrat de Maintenance ENTRE : La société.. dont le siège social est sis à..,., Matricule fiscal N., représentée par son Directeur Général Monsieur.., adresse des sites d interventions :, ci-après

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

1. OBJET ET DÉFINITIONS :

1. OBJET ET DÉFINITIONS : 1. OBJET ET DÉFINITIONS : Pour l application des présentes, le terme "Société" désigne la Société SERIANS. Le terme "C lient " désigne toute personne physique ou morale qui souscrit au contrat maintenance

Plus en détail

Contrat de maintenance Elaborate

Contrat de maintenance Elaborate Contrat de maintenance Elaborate Une entreprise, petite ou grande, doit prendre soin de vérifier et d entretenir son matériel informatique. C'est le gage d'un service optimal. Ce service étant différent

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE DES LOGICIELS CERMIADATA

CONTRAT DE MAINTENANCE DES LOGICIELS CERMIADATA CONTRAT DE MAINTENANCE DES LOGICIELS CERMIADATA Entre : xxxx ci-après «le client» Et : la société CERMIADATA SA, établie et ayant son siège social à Rue Haute, 50 à 1330 Rixensart, représentée aux fins

Plus en détail

Le Groupement Momentané d Entreprises

Le Groupement Momentané d Entreprises Le Groupement Momentané d Entreprises Les groupements momentanés d entreprises (GME): LA COTRAITANCE Geoffrey PIESEN Qu est ce qu un GME? C est une juxtaposition d entreprises qui mettent en commun leurs

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE

CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE 1 CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE Date :./ / Le prestataire La société ACES. 11 AVENUE Jean Moulin Le clos sainte Anne 83170 Rougiers Tel : 06 20 13 96 30 Et CLIENT Nom de la société Adresse Code postal

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

Marché des potiers le dimanche 20 avril et lundi 21 avril 2013 Exposition «éclosion» du 5 avril au 4 mai 2014 REGLEMENT GENERAL

Marché des potiers le dimanche 20 avril et lundi 21 avril 2013 Exposition «éclosion» du 5 avril au 4 mai 2014 REGLEMENT GENERAL 3 ème année «Eclosion» Kirrwiller 2014 Marché des potiers le dimanche 20 avril et lundi 21 avril 2013 Exposition «éclosion» du 5 avril au 4 mai 2014 REGLEMENT GENERAL Le marché potiers «éclosion» à Kirrwiller

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse :

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : CONTRAT DE MANDAT ENTRE LES PARTIES, Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : Téléphone : Date de naissance : D une part, ci-après dénommé «le mandant» ET ASSOCIATION DU

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT AUX SERVICES EN LIGNE

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT AUX SERVICES EN LIGNE CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT AUX SERVICES EN LIGNE Article 1 : Portée Le contrat, les présentes Conditions Générales et Particulières d abonnement qui suivent ainsi que de la fiche «Description du

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE STANDARD DES LOGICIELS CERMIADATA

CONTRAT DE MAINTENANCE STANDARD DES LOGICIELS CERMIADATA 50, rue Haute B-1330 Rixensart Tél : +32/4.264.53.05 Fax : +32/4.264.14.96 Web : http://www.cermiadata.be CONTRAT DE MAINTENANCE STANDARD DES LOGICIELS CERMIADATA Entre : LE CLIENT ci-après «le client»

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente applicables au 1er janvier 2015 : Article 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 - Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées «CGV»

Plus en détail

CONTRAT DE SUPPORT 24h/24-7j/7

CONTRAT DE SUPPORT 24h/24-7j/7 CONTRAT DE SUPPORT 24h/24-7j/7 ASPSERVEUR SARL au capital de 100 000 - RCS Marseille - Siret 454 777 254 00033 - N intracommunautaire : FR50451777254. Siège : 785 Voie Antiope - Zone Athélia III - 13600

Plus en détail

Tous les appels arrivant en dehors de la période dite standard ou après 16H30 les jours ouvrés, seront considérés comme arrivés le jour suivant.

Tous les appels arrivant en dehors de la période dite standard ou après 16H30 les jours ouvrés, seront considérés comme arrivés le jour suivant. Conditions Générales de Vente pour Contrat de MAINTENANCE INFORMATIQUE Article I : DMC InformatiQue ci-après dénommée «Le Prestataire», s engage à fournir au client un service d assistance technique destiné

Plus en détail

Le Dossier de Consultation des Entreprises

Le Dossier de Consultation des Entreprises Éléments constitutifs du DCE Lettre de consultation précisant le contenu du DCE Règlement de consultation précisant les modalités de la consultation Pièces générales de base au type de marché (F,T,S) soit

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Académie d Orléans-Tours Février 2007 Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Partie 2 : L activité économique DROIT BTS 1 ère année Durée : 4 heures et les mécanismes

Plus en détail

PEINTURES INTERIEURES

PEINTURES INTERIEURES PEINTURES INTERIEURES PEINTURES EXTERIEURES ENDUITS INTERIEURS-EXTERIEURS CONDITIONS GENERALES DE VENTE, DE LIVRAISON ET DE PAIEMENT 1 GENERALITES Toutes les commandes sont acceptées

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT MATERIELS ET EQUIPEMENTS

CONDITIONS GENERALES D ACHAT MATERIELS ET EQUIPEMENTS CONDITIONS GENERALES D ACHAT MATERIELS ET EQUIPEMENTS PREAMBULE Les présentes Conditions Générales s appliquent (à l exclusion de tout autre document établi par le Fournisseur) à l achat par les Ateliers

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES

CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES CONVENTION CADRE DE LA COMMERCIALISATION DES SERVICES D ASSURANCE PAR LE RESEAU POSTAL CONDITIONS GENERALES En vertu de la présente convention, conclue entre l Office National des Postes, établissement

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les conditions générales de la SA EvoBus Belgium, ci-après dénommée «EvoBus», sont d application à la présente convention à l exclusion de toutes

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel

CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ASSOCIATION VACO Marché professionnel Article 1 Définitions / généralités a) Dans les conditions générales de l association VACO, on entendra par : - fournisseur de VACO : toute

Plus en détail

Contrat de maintenance de logiciel

Contrat de maintenance de logiciel Page 1 de 5 Contrat de maintenance de logiciel ENTRE LES SOUSSIGNÉS : La société Service Info-Rapide Inc. ci-après dénommée «Le mainteneur» d'une part, ET La société ci-après dénommée «Le client» d'autre

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

1/ L obligation générale de conformité

1/ L obligation générale de conformité LES GARANTIES DU VENDEUR A la suite de l achat de divers biens de consommation courante (canapé, véhicule, frigidaire, machine à laver, téléviseur ), il peut arriver que le consommateur ait besoin d invoquer

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE DE RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : QUALIGAZ, Association loi 1901, dont le siège social est en France, Le Forum - 131/135, avenue Jean Jaurès - 93300 Aubervilliers

Plus en détail

Préface. Veuillez conserver ce manuel durant toute la durée de vie de votre appareil. Félicitations pour votre achat!

Préface. Veuillez conserver ce manuel durant toute la durée de vie de votre appareil. Félicitations pour votre achat! LDLC Kit 23-en-1 Préface Tout a été mis en œuvre pour que les informations contenues dans ce manuel soient exactes. Néanmoins, le fabricant de cet appareil et le distributeur ne sauraient être tenus responsables

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes.

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Conditions spécifiques Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Article 1 Conditions générales applicables Les présentes conditions spécifiques relèvent des conditions générales

Plus en détail

Communauté de Communes de la Vallée de Munster. Vérification périodique des équipements et des installations

Communauté de Communes de la Vallée de Munster. Vérification périodique des équipements et des installations Communauté de Communes de la Vallée de Munster Vérification périodique des équipements et des installations Cahier des clauses administratives particulières 9 rue Sébastopol 68140 MUNSTER Tél. 03 89 77

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

Si ces documents ne sont pas fournis ou si les documents fournis s avèrent nonconformes, FD Eclairage pourra annuler la commande.

Si ces documents ne sont pas fournis ou si les documents fournis s avèrent nonconformes, FD Eclairage pourra annuler la commande. Les présentes conditions générales de vente ont pour but de fixer la liste des règles qui régissent chaque accord passé entre FD Eclairage et son client. Toute commande effectuée sur le site www.fdeclairage.com.com

Plus en détail

CONTRAT CCWEB. Entre. Qualigaz, Association loi 1901, dont le siège social est en France, Le Forum - 131/135, avenue Jean Jaurès - 93300 Aubervilliers

CONTRAT CCWEB. Entre. Qualigaz, Association loi 1901, dont le siège social est en France, Le Forum - 131/135, avenue Jean Jaurès - 93300 Aubervilliers CONTRAT CCWEB Entre Qualigaz, Association loi 1901, dont le siège social est en France, Le Forum - 131/135, avenue Jean Jaurès - 93300 Aubervilliers Et dont le numéro SIRET est 382 793 032 00113 code APE

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

MANDAT MULTIPLE "Open" Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant

MANDAT MULTIPLE Open Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant N d ordre : N de registre : MANDAT MULTIPLE "Open" Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant LE MANDANT : M. Mme Mlle Nom :...Prénom :...

Plus en détail

Le terme SAUVEGARDE désigne l opération qui consiste à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique sur Data Center.

Le terme SAUVEGARDE désigne l opération qui consiste à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique sur Data Center. 1. OBJET ET DÉFINITIONS : Pour l application des présentes, le terme "Société" désigne la Société SERIANS. Le terme "C lient " désigne toute personne physique ou morale qui souscrit au contrat de sauvegarde

Plus en détail

CONTRAT D UTILISATION DU LOGICIEL ET CONDITIONS GENERALES DE VENTE TERMES & CONDITIONS ARTICLE 1-1

CONTRAT D UTILISATION DU LOGICIEL ET CONDITIONS GENERALES DE VENTE TERMES & CONDITIONS ARTICLE 1-1 CONTRAT D UTILISATION DU LOGICIEL ET CONDITIONS GENERALES DE VENTE TERMES & CONDITIONS ARTICLE 1-1 PRÉAMBULE Les Logiciels proposés par CALIMAPS sont des produits standards conçus pour satisfaire les besoins

Plus en détail

Le présent contrat prendra effet à la date de la signature entre les deux (02) parties pour une durée de (01) an renouvelable.

Le présent contrat prendra effet à la date de la signature entre les deux (02) parties pour une durée de (01) an renouvelable. Article 1 : Objet du contrat La société EVENT S PRESTATIONS s engage à assurer dans les conditions définies ci-après, les opérations de maintenance à savoir l entretien du matériel informatique référencé

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège social au 13

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE PRESTATION LABORATOIRE D ANALYSES BIOLOGIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Nom du Pouvoir adjudicateur CENTRE HELENE BOREL Ayant son siège social AVENUE DU CAHTEAU DU LIEZ 59283 RAIMBEAUCOURT

Plus en détail

FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics

FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics FICHE N 14 Règles et bonnes pratiques de la sous-traitance dans les marchés publics I. QU EST-CE QUE LA SOUS-TRAITANCE? 1.- Définition : la loi du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance L article

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009

CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 CONDITIONS GENERALES DE VENTE N 2009/01 AU 1 er MAI 2009 PREAMBULE : 0.1 Le client déclare avoir pris connaissance des présentes conditions générales de vente avant la conclusion du contrat avec la Société

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES PROPOSITIONS ET LES BONS DE COMMANDE 2. ACCEPTATION DE PROPOSITION ET BONS DE COMMANDE

CONDITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES PROPOSITIONS ET LES BONS DE COMMANDE 2. ACCEPTATION DE PROPOSITION ET BONS DE COMMANDE CONDITIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES PROPOSITIONS ET LES BONS DE COMMANDE Aux présentes, le terme «Vendeur» représente Opal-RT Technologies et «Acheteur» représente l acquéreur de la proposition et l émetteur

Plus en détail

Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance

Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance Communication FSMA_2015_13 du 26/08/2015 Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance Résumé/Objectifs: Par le biais de cette position, la FSMA souhaite tout d

Plus en détail

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Entre : La S.A. WINBOOKS dont le siège est sis fond Jean Pâques, 6C à 1348 Ottignies Louvain-la-Neuve, inscrite à la BCE sous le n 0455.575.742 Et

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Mise à jour des informations Décembre 2011 1. Objet de la licence 1.1 L objet de la licence est le logiciel mis au point et fabriqué

Plus en détail

Filets paragrêle usagés Conditions d enlèvement

Filets paragrêle usagés Conditions d enlèvement Filets paragrêle usagés Conditions d enlèvement Préparation : filets roulés, sans mandrin Le CAT SUD - 68 cours Albert Thomas 69371 LYON CEDEX 08-04 72 68 93 80 1 Minimum de 2,5 tonnes Comment calculer

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

Conditions Générales Lemaire Informatique au 01 Janvier 2016

Conditions Générales Lemaire Informatique au 01 Janvier 2016 Article 1 : Définitions Lemaire Informatique est situé à 1741 Cottens route des Vulpillières 22. Lemaire Informatique fournit toute prestation de service en relation avec les nouvelles technologies (informatique,

Plus en détail

I. Définir le contrat et la liberté contractuelle

I. Définir le contrat et la liberté contractuelle Les contrats : conditions de formation liberté contractuelle et effets sur les parties MISE EN SITUATION : La société a pour activité la commercialisation de jeux vidéo, de consoles et d accessoires destinés

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES

CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES CONVENTION DE PARTENARIAT AGENCES ENTRE, La société SHOPPING FLUX SARL, dont le siège social est situé : 21 avenue du Fort 92120 Montrouge Immatriculée au registre du commerce et des sociétés sous le numéro

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CONDUITS V.M.C. SANITAIRES ET GAZ

CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CONDUITS V.M.C. SANITAIRES ET GAZ CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CONDUITS V.M.C. SANITAIRES ET GAZ «PARTIES COMMUNES» Entre les soussignés : OUEST DÉPANNAGE ci-après dénommé l EXPLOITANT D une part, Et : SdC Les Zurbaines

Plus en détail

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES Préambule L assurance de la Responsabilité Civile et des Risques Annexes a pour objet de garantir la Ville de Guipavas et son CCAS, ainsi

Plus en détail

1/6. N au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES

1/6. N au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES MANDAT «GEOMETRE-EXPERT» EXCLUSIF DE VENTE Loi du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts, décret du 31 mai 1996 portant règlement de la profession et code des devoirs professionnels N au registre

Plus en détail

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette Introduction 1) Notion d obligation 2) Typologie des obligations - La distinction des obligations selon leurs

Plus en détail

Cegid CONTACT PROTECTION SUITE

Cegid CONTACT PROTECTION SUITE Cegid CONTACT PROTECTION SUITE Livret Services Ref_M05_0001 ARTICLE 1 DEFINITIONS Les termes définis ci après ont la signification suivante au singulier comme au pluriel: Demande : désigne un incident

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE "Matériel informatique"

CONTRAT DE MAINTENANCE Matériel informatique FF-CONCEPT M.Frédéric TRANCHART 426, rue de Visse AIGNEVILLE, 80210 Téléphone: 0322605550 Télécopie: 0821916134 Adresse de messagerie: frederictranchart@ff-concept.com Site Web : www.ff-concept.com CONTRAT

Plus en détail

Aperçu sur le contrat d assurance

Aperçu sur le contrat d assurance Aperçu sur le contrat d assurance I. Les caractéristiques du contrat d assurance L article 1 de la loi 17-99 portant code des assurances définit le contrat d assurance comme la convention passée entre

Plus en détail

Conditions Générales de vente VieScolaire.net

Conditions Générales de vente VieScolaire.net Conditions Générales de vente VieScolaire.net Référence :.. Date : Les présentes conditions générales de vente (CGV) sont conclues d une part par la société Axess OMT, 45 Avenue Leclerc Le River Side 69007

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Faire appel à Osélia Pro implique l acceptation entière et sans réserve des conditions ci-dessous. En sa qualité de prestataire de nettoyage professionnel Osélia Pro, est

Plus en détail

BON DE COMMANDE CONTRAT D ASSISTANCE PREMIUM LIGNE 100 CONTRAT D ASSISTANCE EXCELLENCE LIGNE 500 ET 1000

BON DE COMMANDE CONTRAT D ASSISTANCE PREMIUM LIGNE 100 CONTRAT D ASSISTANCE EXCELLENCE LIGNE 500 ET 1000 BON DE COMMANDE CONTRAT D ASSISTANCE PREMIUM LIGNE 100 CONTRAT D ASSISTANCE EXCELLENCE LIGNE 500 ET 1000 BON DE COMMANDE CONTRAT D ASSISTANCE PREMIUM LIGNE 100 CONTRAT D ASSISTANCE EXCELLENCE LIGNE 500

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» 1 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD Libéral» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement aux professions libérales. L utilisation

Plus en détail

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES SOMMAIRE I. Le contrat de travail II. Le bail à loyer III. Le contrat de prestation de services IV. Le recouvrement de créances V. La protection du contenu d

Plus en détail

Contrat d hébergement et de référencement d un site web

Contrat d hébergement et de référencement d un site web Contrat d hébergement et de référencement d un site web Entre : n d entreprise. valablement représenté(e) par : en sa qualité de ciaprès désigné(e) «le prestataire» d une part, Et n d entreprise.. valablement

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics PREFET DU HAUT-RHIN MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) ASSURANCE DE LA FLOTTE AUTOMOBILE

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN N pour convecteur, boiler, chauffe-eau, chauffe-bain, chaudières au gaz souscrit par..

CONTRAT D ENTRETIEN N pour convecteur, boiler, chauffe-eau, chauffe-bain, chaudières au gaz souscrit par.. A compléter par Saniflo : Mois d exécution :. Date d effet :././ Date de réception :../ /.. Durée de validité du service choisi :. CONTRAT D ENTRETIEN N pour convecteur boiler chauffe-eau chauffe-bain

Plus en détail

FOURNITURE ET INSTALLATION DE MATERIELS POUR MISE AUX NORMES DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

FOURNITURE ET INSTALLATION DE MATERIELS POUR MISE AUX NORMES DU SYSTEME DE SECURITE INCENDIE CENTRE HOSPITALIER DU MONT DORE 2, rue Capitaine-Chazotte BP 107 63240 Le Mont-Dore TEL. : 04 73 65 33 33 FAX : 04 73 65 27 92 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Marché n 2014-04 FOURNITURE

Plus en détail

Congrès annuel à Toulouse. Atelier : Les différentes modalités de contractualisation. 19 juin 2014 Francis COHEN

Congrès annuel à Toulouse. Atelier : Les différentes modalités de contractualisation. 19 juin 2014 Francis COHEN Congrès annuel à Toulouse Atelier : Les différentes modalités de contractualisation 19 juin 2014 Francis COHEN I/ Bien appréhender l univers contractuel : enjeux et réflexes à acquérir Des questions clés

Plus en détail

Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial

Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial Présentation de Judicial 2013 I Pack Pro : la solution d accompagnement juridique pour les Dirigeants de

Plus en détail

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL Il a été convenu ce qui suit entre : La société de gestion de la technopole de Sfax, société anonyme au capital de 01 million de dinars immatriculée

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE Entre la Société BOX OFFICE, SARL, au capital de 10 000 dont le siège social est situé 11/13 Avenue Barthélémy Thimonnier - 69300 CALUIRE immatriculée au Répertoire du

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION Les présentes conditions générales de réservation sont régies par la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet

Plus en détail

1 - COMMANDE. 1.3. Sauf convention contraire, le client confie à SOJADIS le soin d installer le Produit commandé, prestation facturée en sus.

1 - COMMANDE. 1.3. Sauf convention contraire, le client confie à SOJADIS le soin d installer le Produit commandé, prestation facturée en sus. SOJADIS a pour activité l étude, la conception et la réalisation d installation de systèmes d équipements d aide à la conduite mais également de nombreux accessoires destinés à l adaptation de véhicules

Plus en détail

Nous réceptionnons les commandes par Internet, téléphone, courrier ou fax.

Nous réceptionnons les commandes par Internet, téléphone, courrier ou fax. Conditions générales R.C. Exploitation GARAGE 1. Définitions Client: personne morale et/ou physique achetant ou utilisant POWERCONCEPT. Consommateur: particulier achetant des Produits pour son usage privé.

Plus en détail

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail.

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail. Conditions Générales Business Continuity & Recovery Services Les dispositions suivantes complètent et/ou modifient les Conditions du Contrat Client IBM (Le Contrat Client IBM est disponible à l'adresse

Plus en détail