Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises... 29

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises... 29"

Transcription

1 DROIT DE L ENTREPRISE 1 - NOTION DE DROIT CIVIL, COMMERCIAL ET FISCAL DROIT CIVIL Thème 1 : Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats... 3 Thème 2 : La responsabilité contractuelle... 9 Thème 3 : La propriété industrielle, commerciale et sa protection DROIT COMMERCIAL Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises DROIT FISCAL Thème 5 : Le mécanisme général de l imposition et les types d impôts Thème 6 : L imposition des entreprises NOTION DE DROIT SOCIAL LES RELATIONS INDIVIDUELLES Thème 7 : L étude des contrats de travail et les procédures d embauche Thème 8 : La rupture du contrat de travail et le rôle du Conseil de prud hommes Thème 9 : Les types de licenciement Thème 10 : Les pouvoirs du chef d entreprise et le rôle de l inspection du travail S O M M A I R E LES RELATIONS COLLECTIVES Thème 11 : Les institutions représentatives du personnel dans les entreprises Thème 12 : Les conventions collectives Thème 13 : La durée du travail, ses aménagements et les congés payés Thème 14 : la rémunération et la protection sociale Thème 15 : Les conflits collectifs du travail Lexique Site Fontaine Picard Les questions relatives à l emploi et la formation Les compléments d informations réguliers sur l aspect économique, technique et social sont disponibles sur le site Fontaine Picard, espace enseignants Nadine Pontier - Valérie Valette

2

3 Dossier NOTION DE DROIT CIVIL Thème 1 Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats Les conventions, accords, sont à la base de toutes relations professionnelles, l entreprise industrielle les utilise dans tous les domaines, aussi bien avec ses clients, partenaires que salariés. Il existe donc une multitude de contrats. Elle doit respecter le droit contractuel français, qui définit les conditions de validité d un contrat. Contexte L entreprise Plastical, installée à Gray (70) est une entreprise industrielle spécialisée dans la production de pièces injectées pour l habitacle de véhicules routiers. Elle travaille pour les plus grands constructeurs automobiles. M. Brun, son directeur général, utilise le droit contractuel pour valider toutes les relations qu entretient sa société avec ses partenaires, comme par exemple avec la société Cogita, qui assurera pour les 2 ans à venir la maintenance de son réseau informatique. Article 1101 du Code civil Le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s obligent envers une ou plusieurs autres à donner, à faire, ou à ne pas faire quelque chose. Article 1108 du Code civil Quatre conditions sont essentielles pour la validité d une convention : - le consentement de la partie qui s oblige, - sa capacité de contracter, - un objet certain qui forme la matière de l engagement, - une cause licite dans l obligation. On entend par consentement, la manifestation de la volonté d une personne. Ce consentement ne doit pas être vicié (sans vices) par une erreur sur la chose ou la personne, par une violence physique ou morale, par un dol (tromperie qui pousse une partie à signer un contrat). La capacité juridique se définit comme l aptitude à pouvoir conclure un contrat. L objet et la cause d un contrat doivent être légaux et non contraires à l ordre public. Si une des quatre conditions de formation est absente ou viciée, le contrat est dit nul. Le contrat est censé ne jamais avoir existé et avoir produit d effets. 3

4 Document Les soussignées : 4 Contrat de maintenance Cogita N 2635 COGITA Et 20 rue Lavoisier La société PLASTICAL Marseille 12 avenue des Lilas Représentée par Monsieur Yvan Combes, gérant, Gray ayant tous pouvoirs à cet effet, Représentée par Monsieur Brun, directeur général D une part D autre part, Sont convenus de ce qui suit : ARTICLE 1 - Objet du contrat 1.1. Le présent contrat a pour objet l entretien, le dépannage et le maintien en bon état de fonctionnement des matériels composant le réseau informatique de la société Plastical 1.2. Le forfait comprend une maintenance préventive, curative et évolutive Maintenance préventive Elle consiste en une visite (deux prévues annuellement) sur site afin de contrôler les applications et leur bonne utilisation. Maintenance curative Elle comprend : - l assistance téléphonique où le client suit les indications données par téléphone, - l intervention sur place pour le diagnostic et la réparation de toutes pannes matérielles (pièces non comprises). Maintenance évolutive Elle comprend : - les améliorations liées aux évolutions de l environnement technique ou de la normalisation ; - l installation de nouvelles fonctionnalités, mises à jours logicielles. ARTICLE. 2 - Entretien 2.1. Le fournisseur assurera un contrôle périodique afin de vérifier la bonne marche du matériel et effectuera à cette occasion les opérations d entretien courant éventuellement nécessaires ARTICLE. 3 - Dépannage 3.1. Sur appel motivé du client signalant une anomalie de fonctionnement ou une panne, le fournisseur enverra un technicien pour dépanner le matériel dans les délais les plus brefs Une assistance à distance est proposée pour les problèmes de logiciels. ARTICLE 4 - Accès au matériel 4.1. Le client s engage à laisser au personnel envoyé par le fournisseur le libre accès au matériel couvert par le présent contrat. ARTICLE. 5 - Obligations du client 5.1. Le client s engage à respecter les conditions normales d utilisation du matériel et à appliquer strictement toutes les instructions données par le fournisseur Le matériel, les équipements et leur installation devront être conformes aux normes fournies par le fournisseur, ainsi que le local, les installations électriques et les supports d information Le matériel ne pourra être modifié, déplacé, réparé par des tiers sans l autorisation préalable écrite du fournisseur Les fournitures utilisées avec le matériel (papier, bandes, disquettes ) devront correspondre strictement aux fournitures agréées par le fournisseur. ARTICLE. 6 - Limitation de responsabilité 6.1. Le fournisseur sera dégagé de toute responsabilité en cas d inobservation par le client d une des clauses du présent contrat, ou en cas de survenance de l un des faits prévus dans le chapitre «exclusions». ARTICLE. 7 - Durée du contrat 7.1. Le présent contrat est conclu pour une durée de deux ans à compter du 1/01/ Il se poursuivra ensuite par tacite reconduction par périodes d un an, sauf dénonciation par l une ou l autre des parties, en respectant un préavis d un mois au moins avant la fin de la période en cours, notifiée par lettre recommandée AR. ARTICLE. 8 - Prix 8.1. Le montant HT, de la maintenance telle que prévue dans le présent contrat est fixé à un forfait mensuel de 450 e brut. Fait en autant d exemplaires que de parties aux présentes, À Marseille le 1/01/2008 Pour Plastical Pour Cogita Signature (précédée de la mention Signature (précédée de la mention manuscrite «Lu et approuvé») manuscrite «Lu et approuvé») M. Brun M. Yvan Combes

5 1/ Rappelez la définition d un contrat. 2/ Quelles sont les trois obligations possibles dans un contrat? 3/ Quelles sont les 4 conditions à respecter pour qu un contrat soit valablement formé? 4/ Que devient un contrat en l absence d une des conditions ci-dessus? 5/ Complétez à l aide du contrat de maintenance, le tableau ci-dessous : Type de contrat - Les parties du contrat (nom + qualité) - L objet du contrat - Le fournisseur : Les obligations des parties - Le client : La durée 5

6 L essentiel à retenir Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats Le contrat : définition et conditions de validité Un contrat est une convention passée entre deux ou plusieurs parties et par laquelle chacun s engage à respecter les droits et obligations issus de ce contrat. Le droit contractuel distingue trois types d obligation : - l obligation de donner ou de transférer une propriété, - l obligation de faire une chose, - l obligation de ne pas faire une chose. Pour qu un contrat soit valablement formé il faut respecter 4 conditions : - le consentement des parties (ou manifestation de leur volonté) ne doit pas être vicié : par une erreur sur la chose ou la personne/par une violence physique ou morale/par un dol, c est-àdire une manœuvre frauduleuse qui incite à signer un contrat ; - les cocontractants ne doivent pas être en incapacité juridique (personne mineure ou incapable majeur, c est-à-dire des majeurs qui sont en incapacité temporaire ou permanente d exercer seuls certains actes juridiques) ; - l objet qui correspond à l obligation doit être légal, possible, déterminable et conforme à l ordre public ; - la cause qui est la raison qui a motivé les cocontractants doit exister, être licite et non contraire aux bonnes mœurs. Si une des 4 conditions est absente, le contrat est dit nul, il est sensé de jamais avoir existé car il a été mal formé. Les principaux contrats utilisés dans le secteur industriel On peut distinguer les contrats dont l élément essentiel est le transfert de biens ou services en échange d un prix, des contrats dits d entreprise ou il existe une relation plus basée sur la réalisation d une prestation entre une entreprise donneur d ordre et une entreprise sous-traitante. Les contrats dont l élément essentiel est le transfert de propriété en échange d un prix sont : Le contrat de vente : Contrat par lequel une personne, le vendeur, transfère un bien à une autre personne, l acheteur, qui a l obligation d en verser le prix. Pour l acquéreur, ce contrat est un contrat d achat. Le contrat de location : Contrat par lequel un bailleur cède la jouissance d un bien pour un temps et à un prix déterminé à un preneur. Le contrat de crédit-bail : Le crédit-bail est un contrat de location d une durée déterminée, passé entre une entreprise (industrielle ou commerciale) appelée le «preneur» et une banque ou un établissement spécialisé, dénommé le crédit-bailleur, et assorti d une promesse de vente à l échéance du contrat. Et dans une certaine mesure le contrat de travail où l on achète une force de travail. Les contrats d entreprises sont : Le contrat de mandat : Le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et à son nom. Le contrat de sous-traitance, dont la maintenance : Ce contrat concerne toutes opérations concernant, pour un cycle de production déterminé, une ou plusieurs actions de conception, d élaboration, de fabrication, de mise en œuvre ou de maintenance du produit. Une entreprise dite donneur d ordres confie la réalisation à une autre entreprise dite sous-traitant ou preneur d ordres. 6

7 Pour aller plus loin Les principaux contrats utilisés dans le secteur industriel Les contrats industriels sont variés : Contrat de vente : Contrat par lequel une personne, le vendeur, transfère un bien à une autre personne, l acheteur, qui a l obligation d en verser le prix. Pour l acquéreur, ce contrat est un contrat d achat. Contrat de crédit-bail : Le crédit-bail est un contrat de location d une durée déterminée, passé entre une entreprise (industrielle ou commerciale) appelée le «preneur» et une banque ou un établissement spécialisé, dénommé le créditbailleur, et assorti d une promesse de vente à l échéance du contrat. L utilisateur (preneur) n est donc pas juridiquement propriétaire du bien mis à sa disposition pendant la durée du contrat. Contrat de mandat : Article 1984 du Code civil - Le mandat ou procuration est un acte par lequel une personne donne à une autre le pouvoir de faire quelque chose pour le mandant et à son nom. Le contrat ne se forme que par acceptation du mandataire. Contrat de maintenance : Le contrat de maintenance se définit comme «le contrat par lequel une entreprise se charge de vérifier, entretenir ou réparer un appareil technique, ou une installation complexe, tel un ensemble ou système informatique ; on parle également de «contrat de support». D un point de vue des qualifications juridiques, ce contrat est un contrat d entreprise et plus précisément c est une variation du contrat d assistance technique. Contrat de location : Contrat par lequel un bailleur cède la jouissance d un bien pour un temps et à un prix déterminés à un preneur. 7

8 Un des plus complexe est le contrat de sous-traitance (stratégie d externalisation) Contrat de sous-traitance Dans le domaine industriel, on considère comme activités de sous-traitance «toutes opérations concernant, pour un cycle de production déterminé une ou plusieurs actions de conception, d élaboration, de fabrication, de mise en œuvre ou de maintenance du produit, dont une entreprise dite donneur d ordres confie la réalisation à une autre entreprise dite sous-traitant ou preneur d ordres, tenue de se conformer exactement aux directives ou spécifications techniques que ce donneur d ordres arrête en dernier ressort.» Posant comme condition que le donneur d ordres garde «en dernier ressort» la responsabilité technique et commerciale des produits ou composants, cette définition conduit à la distinction, notamment dans l automobile et l aéronautique, entre sous-traitants et équipementiers. CRCI Bourgogne - Études - Documentation - Septembre 2005 L entreprise aura recours à la sous-traitance de spécialité, lorsqu elle estime ne pas disposer du savoirfaire adéquat pour fabriquer un produit ou réaliser une prestation. La sous-traitance de capacité consiste à faire appel à un sous-traitant lorsque l entreprise est dans l incapacité de répondre au flux de commandes dans les délais impartis. Elle peut dès lors ajuster sa capacité de production en fonction des pics de commandes. On parle de sous-traitance de marché, quand une entreprise confie à une autre entreprise l exécution d un marché qu elle a conclu avec un maître d ouvrage. Ce type de collaboration repose sur deux contrats (le contrat de sous-traitance et le contrat principal) qui lient 3 acteurs : le maître de l ouvrage, l entrepreneur principal et l entreprise sous-traitante. Cette pratique ouvre la voie à une collaboration de plus en plus fréquente dans certains domaines d activités : la sous-traitance en cascade ou en chaîne où le soustraitant devient lui-même donneur d ordres. 1/ Quelle différence existe-t-il entre un contrat de vente et de crédit-bail? 2/ Quelle est la distinction entre un contrat de maintenance et de sous-traitance? 3/ Quelles sont les raisons qui poussent les entreprises à sous-traiter ou externaliser? 8

9 Dossier NOTION DE DROIT CIVIL Thème 2 La responsabilité contractuelle Selon l article 1134 du Code civil, «les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites», ce qui signifie en langage courant que le contrat, quand il est valablement formé, doit être exécuté par les parties l ayant signé. Mais des événements peuvent venir perturber cette exécution et la remettre en cause. Ainsi un fournisseur peut ne pas respecter le délai de livraison des matières premières par suite de la grève de son personnel. Une entreprise, connaissant des problèmes de trésorerie du fait de la faillite d un de ses principaux clients, peut ne pas honorer temporairement ses diverses factures. Quels sont les effets du contrat? Quelles sont les conséquences de son inexécution? Contexte L entreprise Plastical, spécialisée dans la production de pièces injectées pour l habitacle de véhicules routiers a signé un contrat de maintenance informatique avec la société Cogita. Divers événements vont entraîner des dysfonctionnements de ce réseau informatique. La responsabilité de la Cogita pourra-t-elle être mise en jeu? Les effets du contrat Document La force obligatoire entre les parties et l effet relatif par rapport aux tiers L exécution du contrat Un contrat légalement formé a la force d une loi entre les cocontractants. Il doit donc être exécuté de bonne foi. Dans certains cas, il peut aussi avoir des effets envers les tiers. La force obligatoire du contrat La force obligatoire du contrat empêche toute modification du contrat sans le consentement mutuel des cocontractants y compris par le juge qui ne peut que l interpréter en recherchant la véritable volonté des parties en cas de manque de clarté d une clause. En vertu de ce principe, chaque contractant doit donc respecter ses obligations et les exécuter de bonne foi. L effet relatif envers les tiers En principe un contrat ne peut lier que les personnes ayant donné clairement leur consentement pour s obliger. Ce principe souffre toutefois d exceptions : c est le cas du contrat d assurance sur la vie dans laquelle une personne souscrit avec un assureur afin que celui-ci verse un capital à un tiers en cas de décès. Source : CERPEG 9

10 1/ Quelles sont les conséquences du principe de la force obligatoire du contrat entre les parties? 2/ Un contrat produit-il des effets envers des personnes «extérieures» au contrat? La mise en œuvre de la responsabilité contractuelle Document La responsabilité contractuelle L inexécution du contrat Un contrat doit être exécuté. Mais il arrive qu un des cocontractants ne respecte pas ses obligations. L autre pourra donc recourir à la justice pour recouvrer ses droits. L exécution forcée Elle consiste à obtenir l exécution du contrat par la contrainte. La responsabilité contractuelle Quand il n est pas possible d obtenir l exécution d une obligation contractuelle, le cocontractant engage sa responsabilité contractuelle et devra dédommager. Pour obtenir des dommages et intérêts, il faut réunir trois éléments : un fait générateur, un dommage et un lien de causalité. Le fait générateur résulte directement de l inexécution de l obligation. Le dommage englobe à la fois le retard éventuel et/ou le défaut d exécution. Le demandeur doit établir le lien de causalité entre le fait générateur et le dommage. Le débiteur peut s exonérer de sa responsabilité en prouvant une cause étrangère (force majeure*, faute d un tiers, faute du créancier). Pour mettre en œuvre la responsabilité contractuelle et obtenir des dommages et intérêts, il faut s adresser 10 à un tribunal d instance ou un tribunal de grande instance. Mais la procédure doit être précédée par une mise en demeure. L inexécution des contrats bilatéraux (ou synallagmatiques) Comportant des obligations réciproques, le cocontractant dont l obligation n est pas exécutée peut demander en justice l exécution forcée (le cocontractant doit réaliser ce qui était prévu au contrat sous astreinte), l attribution de dommages et intérêts et la résolution du contrat (anéantissement du contrat avec remise des choses telles qu elles existaient avant le contrat ; restitution de l argent à l acheteur et de la chose vendue au vendeur par exemple dans le contrat de vente). L exception d inexécution permet également à l un des contractants de ne pas exécuter son obligation si son cocontractant n a pas exécuté la sienne. * Événement extérieur, imprévisible et irrésistible à l origine de l inexécution : tempêtes, inondation Source : CERPEG

11 Document Contrat de maintenance Cogita N 2635 Les soussignées : COGITA Et La société PLASTICAL Sont convenus de ce qui suit : ARTICLE 1 - Objet du contrat 1.1. Le présent contrat a pour objet l entretien, le dépannage et le maintien en bon état de fonctionnement des matériels composant le réseau informatique de la société Plastical Le forfait comprend une maintenance préventive, curative et évolutive Maintenance préventive Elle consiste en une visite (deux prévues annuellement) sur site afin de contrôler les applications et leur bonne utilisation. Cette maintenance sera l occasion de relever les dysfonctionnements matériels et de refaire un état du parc informatique. Maintenance curative Elle sera appliquée dans la mesure où le système présente des anomalies de fonctionnement ou lorsque la panne est de la responsabilité du client (problèmes d alimentation électrique, panne d onduleur, erreur d exploitation...). Elle comprend : - l assistance téléphonique où le client suit les indications données par téléphone, - l intervention sur place pour le diagnostic et la réparation de toutes pannes matérielles (pièces non comprises). Maintenance évolutive Elle comprend : - les améliorations liées aux évolutions de l environnement technique ou de la normalisation ; - l installation de nouvelles fonctionnalités, mises à jours logicielles. ARTICLE Exclusions Sont exclues du présent contrat et donnera lieu à une facturation séparée les interventions dues aux faits suivants : non-respect des normes d entretien par le client, utilisation anormale ayant entraîné des dégâts ou accidents, négligence ou faute du personnel du client, adjonctions ou connexions de matériel ou d unité d une autre marque, modifications des spécifications de la machine, utilisation de fournitures autres que celles préconisées par le fournisseur, variations ou défaillances du courant électrique ou pannes téléphoniques, programmation incorrecte, défaillance de la climatisation ou du contrôle hygrométrique, réparations ou entretien effectués par des personnes étrangères au fournisseur, déplacement ou transport du matériel, usage intensif du matériel, supérieur à 170 heures par mois. ARTICLE 5 - Accès au matériel 5.1. Le client s engage à laisser au personnel envoyé par le fournisseur le libre accès au matériel couvert par le présent contrat ; il lui laissera un espace suffisant, lui assurera l assistance nécessaire, et devra notamment mettre à sa disposition les opérateurs et le matériel nécessaires à l exécution des travaux de réparation Les interventions seront effectuées par les techniciens délégués par le fournisseur, pendant les heures normales de travail correspondant à 8 heures consécutives entre 9 h et 18 h les jours ouvrables du lundi au vendredi. Si les interventions sont effectuées en dehors des heures normales de travail, ou les samedis, dimanches ou jours fériés, les déplacements et interventions seront facturés en sus, suivant les tarifs en vigueur Au cas où le technicien envoyé par le fournisseur ne pourrait avoir accès au matériel du fait du client, le temps passé par le technicien serait alors facturé en supplément, ARTICLE Obligations du client 7.1. Le client s engage à respecter les conditions normales d utilisation du matériel et à appliquer strictement toutes les instructions données par le fournisseur Le matériel, les équipements et leur installation devront être conformes aux normes fournies par le fournisseur, ainsi que le local, les installations électriques et les supports d information Le matériel ne pourra être modifié, déplacé, réparé par des tiers sans l autorisation préalable écrite du fournisseur Les fournitures utilisées avec le matériel (papier, bandes, disquettes ) devront correspondre strictement aux fournitures agréées par le fournisseur. En cas de non-respect de l une des dispositions du contrat ou des obligations précisées, le fournisseur pourra mettre fin au présent contrat en respectant un préavis d un mois. 11

12 ARTICLE Limitation de responsabilité 8.1. Le fournisseur sera dégagé de toute responsabilité en cas d inobservation par le client d une des clauses du présent contrat, ou en cas de survenance de l un des faits prévus dans le chapitre «exclusions» Le fournisseur ne pourra en aucun cas être considéré comme responsable des dommages directs ou indirects résultant de l utilisation du matériel, y compris en cas de pertes de données ou d information. Le client s engage à se prémunir contre ces risques en effectuant au minimum une sauvegarde quotidienne de l ensemble des informations Le fournisseur ne pourra être rendu responsable des pannes ou anomalies de fonctionnement du matériel, quelle que puisse être la durée de la panne ou de l immobilisation avant la remise en marche normale Enfin, la responsabilité du fournisseur ne pourra être recherchée en cas de force majeure, ou pour d autres motifs indépendants de sa volonté tels que grèves, interruptions du travail, retard des fournisseurs, sinistres ou accidents En toute hypothèse, si la responsabilité de Cogita Technologies est engagée, l indemnisation qui pourrait lui être réclamée est limitée au montant de la redevance perçue par Cogita au titre de la période de douze mois en cours. 1/ Quelles sont les 3 conditions de mise en œuvre de la responsabilité civile contractuelle? 2/ Quelles sont les sanctions en cas d inexécution des obligations par l une des parties? Que peut obtenir l autre partie (la victime)? Donnez des exemples. 3/ Quelles sont les 3 causes d exonération de responsabilité de la partie n ayant pas respecté le contrat? Donnez des exemples. 12

13 4/ Après avoir pris connaissance du contrat (pages précédentes), complétez le tableau suivant : Conditions de la responsabilité contractuelle Dommage : Cas n 1 : Plastical a acheté un nouveau «serveur informatique» agréé par la société Cogita, laquelle a installé ce matériel le 30 mai Le 3 juin 2008, panne générale, plus aucun ordinateur ne démarre. Il s avère que la panne est due à une mauvaise configuration du serveur réalisée lors de la mise en route initiale. Cas n 2 : Plastical a accueilli au sein de son entreprise un stagiaire en BTS industriel. Ce dernier a installé de nouveaux logiciels «pirates», sans l accord de son maître de stage. Ces logiciels ont entraîné une nouvelle panne générale du système informatique. Cas n 3 : L entreprise Cogita aurait dû effectuer sa «visite préventive et évolutive» de maintenance semestrielle depuis plus d un mois, le RDV ayant été fixé mais pas honoré, suite à la démission de 2 techniciens de Cogita. Le système d exploitation semble tourner au ralenti du fait de la présence de virus Fait générateur : Lien de causalité Mise en jeu de la responsabilité contractuelle Conséquences 13

14 L essentiel à retenir La responsabilité contractuelle Les effets du contrat En vertu du principe de l autonomie de la volonté, les parties sont libres de contracter, donc si elles le font, c est qu a priori, elles s engagent à le respecter de bonne foi (1), un contrat ne peut pas a priori avoir des effets sur un non contractant (tiers au contrat) (2). La force obligatoire des contrats entre les parties contractantes Le principe de la force obligatoire des contrats est posé par l article 1134 du Code civil Il signifie que les contrats sont irrévocables et s imposent : - aux parties : elles doivent respecter leurs engagements ; elles peuvent toutefois revenir sur le contenu du contrat par consentement mutuel, - au juge : il est obligé d appliquer le contrat et ne peut le modifier. Ce principe s applique à condition que le contrat soit légalement formé. L effet relatif des contrats envers les tiers L effet relatif des contrats est le principe selon lequel les contrats ne produisent d effets qu entre les parties contractantes. Les tiers ne sont pas concernés ou tenus par des contrats auxquels ils n ont pas participé. Ce principe résulte de la liberté des personnes qui ne peuvent être obligées à ce qu elles n ont pas désiré. Le contrat ne peut nuire à autrui. La responsabilité contractuelle Si le contrat n est pas respecté, donc si l un des contractants n exécute pas totalement ou partiellement ses obligations issues du contrat, l autre partie devra mettre en œuvre la responsabilité contractuelle de son débiteur pour obtenir des Dommages-intérêts (DI). Conditions de mise en œuvre Pour mettre en œuvre la responsabilité contractuelle il faut 3 conditions : - un dommage ou préjudice causé par l inexécution partielle, totale ou tardive de l obligation, - un fait générateur à savoir la «faute» du débiteur qui n a pas respecté le contrat, - un lien de causalité existant entre le dommage et le fait générateur. Le contractant mis en cause pourra invoquer pour s exonérer de sa responsabilité : la force majeure (événement extérieur, imprévisible et irrésistible à l origine de l inexécution : tempêtes, inondation, ) le fait d un tiers au contrat ou la faute de l autre partie au contrat. Cas des contrats bilatéraux Dans le cas de contrats bilatéraux, où chacune des 2 parties a des obligations à respecter (contrat de vente, de transport, de sous-traitance, de maintenance ), la partie qui subit la non-exécution de l obligation de l autre contractant, peut aussi demander au juge, en plus des Dommages et intérêts, l exécution forcée ou la résolution du contrat. Les autres responsabilités La responsabilité civile délictuelle des commettants du fait de leurs préposés Les commettants (chefs d entreprise) sont responsables des dommages causés par leurs préposés (salariés et apprentis) pendant leur temps de travail et leurs missions professionnelles, donc dans l exercice de leur fonction. La responsabilité est dite pénale Lorsqu elle sanctionne un acte interdit (contravention, délit ou crime). Les sanctions pénales sont sous formes d amendes et/ou de prison. La personne a donc commis une infraction aux yeux de la loi et par son acte porte atteinte à l intérêt général. 14

15 Pour aller plus loin Les autres cas de responsabilité Document La responsabilité civile délictuelle et la responsabilité pénale Les responsabilités civiles C est l obligation, pour chacun, de réparer les dommages causés à autrui. Ce dommage peut être causé soit par une imprudence de votre part, soit par la mauvaise exécution (ou l absence d exécution) d un contrat. Le droit civil français repose sur la distinction entre la responsabilité contractuelle et la responsabilité délictuelle. La responsabilité est contractuelle quand elle sanctionne entre les parties l inexécution d une obligation née d un contrat. La responsabilité est délictuelle, ou extra-contractuelle dans tous les autres cas. Responsabilité pénale La responsabilité est dite pénale lorsqu elle sanctionne un acte interdit (contravention, délit ou crime). Les sanctions pénales (amendes, prisons ) ne sont pas assurables. En revanche, les frais de défense peuvent être pris en charge («protection juridique»). Article 1384 du Code civil «On est responsable non seulement du dommage que l on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l on a sous sa garde Les maîtres et les commettants, du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés. La responsabilité ci-dessus a lieu, à moins que les artisans ne prouvent qu ils n ont pu empêcher le fait qui donne lieu à cette responsabilité» Un représentant de la société Plastical se rendant à un salon professionnel avec un véhicule de société, à la demande du dirigeant, est responsable d'un accident de la route, aucun blessé à déplorer mais de gros dégâts matériels. 1/ Quelle différence existe-t-il entre la responsabilité civile délictuelle et la responsabilité pénale? 2/ Les occupants de l autre véhicule peuvent-ils demander réparation à la société Plastical? 3/ La société Plastical peut-elle se retourner contre son représentant? 15

16 16

Contrat de maintenance Elaborate

Contrat de maintenance Elaborate Contrat de maintenance Elaborate Une entreprise, petite ou grande, doit prendre soin de vérifier et d entretenir son matériel informatique. C'est le gage d'un service optimal. Ce service étant différent

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL

CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL Toutes marques Défibrillateurs en accès public Vous accompagner dans L accès public à la défibrillation Z031013-12 1 Référence Tarif H.T 2014-2015 ANNUEL PAR APPAREIL SERVICES

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE EXPO WEB

CONDITIONS GENERALES DE VENTE EXPO WEB CONDITIONS GENERALES DE VENTE EXPO WEB GENERALITES Les présentes conditions sont conclues entre, d'une part, la société EXPO WEB, inscrite au RCS de Strasbourg sous le numéro 750 511 545 et sise au 27

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE1 INTRODUCTION AU DROIT - session 2014 Proposition de CORRIGÉ - 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 COMMENTAIRE DE DOCUMENT - 4 points

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE MAINTENANCE DES LOGICIELS

CONDITIONS GENERALES DE MAINTENANCE DES LOGICIELS CONDITIONS GENERALES DE MAINTENANCE DES LOGICIELS Article 1 Objet Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les conditions et le contenu des prestations de maintenance fournies par la

Plus en détail

1.2 Les conditions standards de l Acheteur sont expressément exclues par les présentes conditions.

1.2 Les conditions standards de l Acheteur sont expressément exclues par les présentes conditions. CONDITIONS GÉNÉRALES DE LIVRAISON D ALPHA DEUREN INTERNATIONAL B.V. dont le siège et les bureaux sont établis à Didam, inscrit au registre du commerce de la Chambre de commerce de la Gueldre centrale sous

Plus en détail

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur Étape 2 Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur n Les règles applicables aux relations entre professionnels (relations b to b) Des

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL Il a été convenu ce qui suit entre : La société de gestion de la technopole de Sfax, société anonyme au capital de 01 million de dinars immatriculée

Plus en détail

1. OBJET ET DÉFINITIONS :

1. OBJET ET DÉFINITIONS : 1. OBJET ET DÉFINITIONS : Pour l application des présentes, le terme "Société" désigne la Société SERIANS. Le terme "C lient " désigne toute personne physique ou morale qui souscrit au contrat maintenance

Plus en détail

Conditions générales de maintenance des logiciels

Conditions générales de maintenance des logiciels Conditions générales de maintenance des logiciels 1. Objet Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les conditions et le contenu des prestations de maintenance fournies par la société

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Académie d Orléans-Tours Février 2007 Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Partie 2 : L activité économique DROIT BTS 1 ère année Durée : 4 heures et les mécanismes

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 Conditions d usage du service «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 I. PREAMBULE La société PRODWARE est spécialisée dans l installation, l'évolution et la maintenance de solutions informatiques. Dans ce cadre,

Plus en détail

2.3. Toute modification ou tout complément apporté au contrat nécessite impérativement un accord préalable écrit entre les deux parties.

2.3. Toute modification ou tout complément apporté au contrat nécessite impérativement un accord préalable écrit entre les deux parties. CONDITIONS générales de vente Poelmann Huizen B.V. Siège social : 7 Handelsweg - 1271 EJ Huizen Pays-Bas. I. GENERALITES Article 1 Applicabilité des conditions générales de vente 1.1. Ces conditions générales

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale Entre la société PRESTAFORMA 98 bis Boulevard de LA TOUR-MAUBOURG 75007 PARIS SAS AU CAPITAL DE 40 000,00 immatriculé au Greffe du Tribunal de Commerce

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Internet. www.teicee.com. 7, rue Alfred Kastler 14000 CAEN. informatiquetélécominternet

Conditions Générales de Vente Internet. www.teicee.com. 7, rue Alfred Kastler 14000 CAEN. informatiquetélécominternet informatiquetélécominternet Conditions Générales de Vente Internet www.teicee.com 7, rue Alfred Kastler 14000 CAEN Table des matières 1 Identification de l entreprise 3 2 Objet 3 3 Conditions de vente

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE "Matériel informatique"

CONTRAT DE MAINTENANCE Matériel informatique FF-CONCEPT M.Frédéric TRANCHART 426, rue de Visse AIGNEVILLE, 80210 Téléphone: 0322605550 Télécopie: 0821916134 Adresse de messagerie: frederictranchart@ff-concept.com Site Web : www.ff-concept.com CONTRAT

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum)

Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) Conditions générales de livraison et de paiement des traductrices et interprètes membres de l Association Vertalersforum (Stichting Vertalersforum) En cas de litige découlant de l'interprétation des présentes

Plus en détail

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL 02/06/2015 En matière de droit du travail, la responsabilité de l employeur peut être engagée dans de nombreuses situations que nous allons examiner ci-dessous.

Plus en détail

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette Introduction 1) Notion d obligation 2) Typologie des obligations - La distinction des obligations selon leurs

Plus en détail

La notion de responsabilité civile

La notion de responsabilité civile La notion de responsabilité civile Article juridique publié le 13/06/2015, vu 964 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code Civil La responsabilité est le devoir de répondre de ses actes. Par l intégration

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1. Préambule : DSI SYSTEM est un auto entrepreneur représenté en la personne de Mr GUERMAH inscrit au répertoire des entreprises sous le numéro de SIREN 500 771 696.

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

Contrat d abonnement SITE internet

Contrat d abonnement SITE internet WEB-CREATION, LELONG Jean-Charles, 16, rue Caqué 51100 Reims SIRET : 422 130 591 00023 e-mail : contact@mon-coiffeur.fr Contrat d abonnement SITE internet Nom de l entreprise :... Adresse de l entreprise

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

Conditions générales de vente Leeuwenburgh Fineer B.V.

Conditions générales de vente Leeuwenburgh Fineer B.V. Conditions générales de vente Leeuwenburgh Fineer B.V. Conditions générales Leeuwenburgh Fineer B.V, sise Raamsdonksveer, Bliek 9-13 (4941 SG) et enregistrée à la Chambre de commerce et d industrie sous

Plus en détail

Loi Neiertz. Loi Scrivener Chapitre I Article 1 (abrogé au 27 juillet 1993) Abrogé par Loi n 93-949 du 26 juillet 1993 art. 4 (V) JORF 27 juillet 1993

Loi Neiertz. Loi Scrivener Chapitre I Article 1 (abrogé au 27 juillet 1993) Abrogé par Loi n 93-949 du 26 juillet 1993 art. 4 (V) JORF 27 juillet 1993 Loi Neiertz La loi Neiertz a été instaurée pour définir les conditions inhérentes à la situation de surendettement d un foyer, c est-à-dire l incapacité à faire face à l ensemble des dettes non professionnelles

Plus en détail

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY 1. Définitions Dans ces Conditions, les notions suivantes ont la signification qui suit: Demandeur de crédit : la personne (personne physique) qui présente une Demande de

Plus en détail

Conditions Générales d achat d EMITEC pour des machines outils et des prestations de fabrication en France

Conditions Générales d achat d EMITEC pour des machines outils et des prestations de fabrication en France Conditions Générales d achat d EMITEC pour des machines outils et des prestations de fabrication en France Applicable aux transactions avec les entreprises et les entités privées (personnes physiques ou

Plus en détail

Introduction. Qu est ce qu une association? -Un contrat - Une personne morale - Une responsabilité civile et pénale CHANTONNAY 2012 1

Introduction. Qu est ce qu une association? -Un contrat - Une personne morale - Une responsabilité civile et pénale CHANTONNAY 2012 1 Introduction Qu est ce qu une association? -Un contrat - Une personne morale - Une responsabilité civile et pénale CHANTONNAY 2012 1 Plan de la formation La responsabilité de l association La responsabilité

Plus en détail

TC ONLINE PAYMENT DIGICEL FINAL

TC ONLINE PAYMENT DIGICEL FINAL TC ONLINE PAYMENT DIGICEL FINAL Convention d utilisation du Service «Digicel Online» Considérant que la Unigestion Holding S.A. opérant sous le nom commercial de Digicel, dispose d un système et d équipements

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE

CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE CONDITIONS GENERALES D ACHAT BONTAZ CENTRE Article 1 : Objet et champ d application Sauf accord particulier dûment négocié entre les parties sous quelque forme que ce soit, ces présentes conditions générales

Plus en détail

Conditions pour la location de matériel de chantier (Les présentes conditions ont été élaborées par des délégations de VSBM et SBI/SSE)

Conditions pour la location de matériel de chantier (Les présentes conditions ont été élaborées par des délégations de VSBM et SBI/SSE) Conditions pour la location de matériel de chantier (Les présentes conditions ont été élaborées par des délégations de VSBM et SBI/SSE) 1. Généralités Les conditions énoncées ci-après sont valables pour

Plus en détail

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France SAICA GROUP Conditions Générales d Achat - France 1. Domaine d application 1.1. A titre de conditions déterminantes du consentement et sauf exception expresse faisant l objet de conditions particulières

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE REFERENCEMENT

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE REFERENCEMENT CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE REFERENCEMENT La société Blog Ecommerce, société à responsabilité limitée inscrite au RCS de Nanterre sous le numéro 510 621 006, au capital social de 5000 euros, dont

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SERVICES D INFOGERANCE

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SERVICES D INFOGERANCE CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SERVICES D INFOGERANCE 1. DEFINITIONS L'infogérance consiste à confier la gestion de toute ou partie d'un système informatique à un prestataire externe à l'entreprise

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES Par «Colloquium», on entend la société en charge de l organisation de l Evènement, dans la cadre d un mandat préalable consenti par son mandant ou donneur,

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PROFESSIONNEL

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PROFESSIONNEL N du magasin commerçant N de carte fidélité OUVRIR UN COMPTE CLIENT PROFESSIONNEL Entreprises et comités d entreprise Professionnels de la petite enfance (Merci de fournir un justificatif de votre profession)

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art.

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art. CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678 du 20-7-1972, art. 64, 66 et 67) Numéro du registre : Numéro de l immeuble : OBJET du MANDAT : Des

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Contrat d agence commerciale

Contrat d agence commerciale http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat d agence commerciale Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

Conditions Générales de Vente des produits et services EBP SOFTWARE DE GESTION

Conditions Générales de Vente des produits et services EBP SOFTWARE DE GESTION Conditions Générales de Vente des produits et services EBP SOFTWARE DE GESTION A. CGVU et Contrat de licence des progiciels EBP SOFTWARE DE GESTION Article 1. Préambule En achetant un progiciel EBP SOFTWARE

Plus en détail

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

OTRT : Office Tchadien de Régulation des Télécommunications. Contrat de Bureau d enregistrement

OTRT : Office Tchadien de Régulation des Télécommunications. Contrat de Bureau d enregistrement REPUBLIQUE DU TCHAD Unité - Travail - Progrès REPUBLIQUE DU TCHAD Unité - Travail - Progrès OTRT : Office Tchadien de Régulation des Télécommunications Contrat de Bureau d enregistrement Contrat de Bureau

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

DAS Canada Legal Protection Insurance Company Limited. («DAS Canada») CONVENTION DE COURTAGE

DAS Canada Legal Protection Insurance Company Limited. («DAS Canada») CONVENTION DE COURTAGE DAS Canada Legal Protection Insurance Company Limited («DAS Canada») CONVENTION DE COURTAGE En soumettant les informations relatives à vos activités de courtage sur le formulaire d enregistrement en ligne

Plus en détail

Conditions générales vente en ligne

Conditions générales vente en ligne Page 1 de 6 Conditions générales vente en ligne Article 1 Introduction 1.1. D une part, les présentes conditions générales règlent l utilisation du site de vente ayant pour url www.jungheinrich.be/webshop

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHATS FRANCE - ELEVATEUR

CONDITIONS GENERALES D ACHATS FRANCE - ELEVATEUR CONDITIONS GENERALES D ACHATS FRANCE - ELEVATEUR Entre France Elévateur ZAC du plateau 54630 FLAVIGNY SUR MOSELLE Ci-après désigné Fournisseur 1 1. GENERALITES 1.1 Seules nos commandes écrites et signées

Plus en détail

La location de son entreprise

La location de son entreprise La location de son entreprise La location-gérance permet à un dirigeant d une entreprise de mettre en location son entreprise. La location-gérance se fait pour un temps défini et permet au bailleur de

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

CONTRAT DE REFERENCEMENT INDEXFI.COM

CONTRAT DE REFERENCEMENT INDEXFI.COM CONTRAT DE REFERENCEMENT INDEXFI.COM ENTRE LES SOUSSIGNES : La société MASTER INVEST.COM, Société Anonyme au capital de 874 782,86 euros, immatriculée au R.C.S. de Paris sous le numéro 433 430 139 - dont

Plus en détail

Conditions Ge ne rales de Vente (Version au 01/01/2014)

Conditions Ge ne rales de Vente (Version au 01/01/2014) Conditions Ge ne rales de Vente (Version au 01/01/2014) Les présentes Conditions Générales de Ventes (ci-après dénommées les «CGV») sont celles applicables à la société DBINFORMATIQUE69, société au statut

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES 1. GÉNÉRALITÉS ET DEFINITIONS

CONDITIONS GENERALES 1. GÉNÉRALITÉS ET DEFINITIONS 07/2015 CONDITIONS GENERALES 1. GÉNÉRALITÉS ET DEFINITIONS 1.1. Définitions 1.1.1. Le Centre de Formation à Distance, appartenant au groupe CFDF, société à responsabilité limitée de droit français dont

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES de VENTES «SWELEN ADVERTISERS»

CONDITIONS GENERALES de VENTES «SWELEN ADVERTISERS» CONDITIONS GENERALES de VENTES «SWELEN ADVERTISERS» DEFINITIONS : Pour la bonne compréhension des présentes, il est convenu des définitions suivantes : «Le Client» : l annonceur ou son mandataire qui contracte

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION

CONTRAT DE DOMICILIATION ENTRE LES SOUSSIGNES : D'une part : La société AF.R 28 Rue de la Bretonnerie 95300 PONTOISE SAS au capital de 200.000 euros, inscrite au RCS PONTOISE B 379.873.300 N agrément : 000244 Représentée à l effet

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

Article 1. Enregistrement d un nom de domaine

Article 1. Enregistrement d un nom de domaine Conditions Générales d Utilisation du Service «Nom de domaine pro» Les présentes Conditions Générales d Utilisation ont pour objet de définir les conditions dans lesquelles le Relais Internet, département

Plus en détail

FICHE 13 : Le contrat

FICHE 13 : Le contrat FICHE 13 : Le contrat Le contrat, ou convention, est l accord de volonté intervenu entre deux ou plusieurs personnes en vue de créer, modifier, transmettre ou éteindre un droit subjectif. En pratique,

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

réparation ou fabrication, transports, etc. Dans des cas semblables, vous pouvez souvent cocher également la case 29.

réparation ou fabrication, transports, etc. Dans des cas semblables, vous pouvez souvent cocher également la case 29. GUIDE RELATIF A LA TYPOLOGIE DE PROBLEMES ET DE DEMANDES DU CONSOMMATEUR Le présent guide fournit des explications concernant les différentes catégories de problèmes et de demandes du consommateur, ainsi

Plus en détail

OPÉRATIONS INDIVIDUELLES POLICE D ABONNEMENT

OPÉRATIONS INDIVIDUELLES POLICE D ABONNEMENT ASSURANCE CHANGE EXPORT OPÉRATIONS INDIVIDUELLES POLICE D ABONNEMENT ENVI TYPE 15-01 CONTRAT CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Préambule page 04 Chapitre I - Définitions page 05 Chapitre II - Principes généraux

Plus en détail

Conditions générales de AgenceWeb SA. I. Dispositions générales

Conditions générales de AgenceWeb SA. I. Dispositions générales Conditions générales de AgenceWeb SA I. Dispositions générales Art. 1 Champ d application 1.1 Les présentes conditions générales s appliquent à l ensemble des prestations de services Internet de AgenceWeb

Plus en détail

LABÉO Manche dont l adresse est sis. 1352 avenue de Paris CS 33608 50008 SAINT-LO Cedex. Ci-après dénommé «LABÉO Manche» D une part

LABÉO Manche dont l adresse est sis. 1352 avenue de Paris CS 33608 50008 SAINT-LO Cedex. Ci-après dénommé «LABÉO Manche» D une part CONTRAT DE SERVICES EN LIGNE ENTRE LABÉO Manche dont l adresse est sis. 1352 avenue de Paris CS 33608 50008 SAINT-LO Cedex Ci-après dénommé «LABÉO Manche» D une part ET Le client Ci-après dénommé «le client»

Plus en détail

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012 COURTIER EN ASSURANCE 23/07/2012 Le courtier d assurance est un commerçant qui fait à titre principal des actes d entremise dont le caractère est commercial. A ce titre, il doit s inscrire au Registre

Plus en détail

Conditions d entreprise

Conditions d entreprise 1. Contenu du contrat 1.1. Tout entrepreneur qui exécute des travaux pour le compte de (nommé ci-après BASF) accepte l application de ces conditions générales à l exclusion de ses propres conditions standards.

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

Contrat de conception, reéalisation et hébergement de site web

Contrat de conception, reéalisation et hébergement de site web infos@droitbelge.net Contrat de conception, reéalisation et hébergement de site web Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat (Bruxelles) E-mail: fd@lex4u.com Tel: + 32 2 340 97 04 Web: www.lex4u.com AVERTISSEMENT

Plus en détail

onditions Générales P h o n e W e b M é d i t e r r a n é e Club des Pins - STAOUELI- Tél : 021 394 460 Fax: 021 394 461 E-mail: info@phoneweb-med.

onditions Générales P h o n e W e b M é d i t e r r a n é e Club des Pins - STAOUELI- Tél : 021 394 460 Fax: 021 394 461 E-mail: info@phoneweb-med. onditions Générales P h o n e W e b M é d i t e r r a n é e Tél : 021 394 460 Fax: 021 394 461 E-mail: info@phoneweb-med.com Adresse : Ilot 128 Route du SAHEL Club des Pins - STAOUELI- Article 01:... -

Plus en détail

Conditions générales d achat de CARGILL CHOCOLATE BELGIUM SA, appelée ciaprès

Conditions générales d achat de CARGILL CHOCOLATE BELGIUM SA, appelée ciaprès Conditions générales d achat de CARGILL CHOCOLATE BELGIUM SA, appelée ciaprès CARGILL". 1. A PPLICABILITÉ 1.1 Les présentes conditions s appliquent à toutes les demandes de soumission d offres faites par

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988)

CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) CONVENTION D UNIDROIT SUR LE CREDIT-BAIL INTERNATIONAL (Ottawa, le 28 mai 1988) LES ETATS PARTIES A LA PRESENTE CONVENTION, RECONNAISSANT l importance d éliminer certains obstacles juridiques au crédit-bail

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

1.1 Les conditions suivantes s appliquent à l étendue de la prestation, sauf stipulation contraire, convenue par écrit.

1.1 Les conditions suivantes s appliquent à l étendue de la prestation, sauf stipulation contraire, convenue par écrit. Conditions générales de vente 1. Etendue de la prestation 2. Honoraires 3. Livraison 4. Cas de force majeure 5. Garantie 6. Dommages-intérêts 7. Paiement 8. Secret professionnel 9. Tribunal compétent 10.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES POUR LA LOCATION DE GRUES, LE GRUTAGE ET LE TRANSPORT. 1. Conditions générales

CONDITIONS GENERALES POUR LA LOCATION DE GRUES, LE GRUTAGE ET LE TRANSPORT. 1. Conditions générales CONDITIONS GENERALES POUR LA LOCATION DE GRUES, LE GRUTAGE ET LE TRANSPORT 1. Conditions générales 1.1 Conditions générales : les contions ci-dessous concernent la location de grues, le grutage et le transport

Plus en détail

Conditions générales de vente OPHOS SYSTEM Hébergement Mutualisé version 1.1 11 janvier 2007

Conditions générales de vente OPHOS SYSTEM Hébergement Mutualisé version 1.1 11 janvier 2007 Conditions générales de vente OPHOS SYSTEM Hébergement Mutualisé version 1.1 11 janvier 2007 CGV «exclusivement» pour nos offres et services d hébergements mutualisés. Ophos System société à responsabilité

Plus en détail

DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE

DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE PREFECTURE DE LA REGION CORSE Direction Régionale de l Agriculture et de la Forêt DETACHER UN SALARIE D UNE EXPLOITATION A L AUTRE PRET DE MAIN D OEUVRE? DETACHEMENT? ENTRAIDE? MISE A DISPOSITION DE SALARIES?

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

Conditions Générale de «Prestations de services»

Conditions Générale de «Prestations de services» Conditions Générale de «Prestations de services» Article 1 - Définitions Nom commercial, ORDI-HS, désigne l Auto-entrepreneur, M. HAMID Farid, 5 Avenue de Jouandin, 64100, Bayonne. (A.E, entreprise non

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Du 01 janvier 2014 au 31 décembre 2014 1 PRÉAMBULE L agence web MILKCREATION est une société spécialisée dans la réalisation de prestations numériques. Elle intègre les domaines

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation...

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation... Le Guide Pratique du SOCIAL chef d entreprise Délégués du Personnel Faut il faire une visite d embauche? Droit Quel contrat pour mon salarié? Entreprise La journée de solidarité, c est quand? Obligation...

Plus en détail