Les plateformes de services en ligne Un atout pour la filière musicale à l ère du numérique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les plateformes de services en ligne Un atout pour la filière musicale à l ère du numérique"

Transcription

1 Les plateformes de services en ligne Un atout pour la filière musicale à l ère du numérique Juin 2011 Dans le cadre de l audition organisée le 1er juin 2011 par la mission confiée par le Ministre de la Culture et de la Communication à MM. Selles, Riester, Chamfort, Colling et Thonon, sur le financement de la diversité musicale à l'ère numérique, l ASIC 1 a souhaité mettre en avant la contribution des acteurs de l Internet au premier rang desquels ses membres - à la filière musicale. L ASIC souhaite rappeler en premier lieu que le marché de la musique sur Internet est en pleine croissance. Les ventes numériques de musique enregistrée au 1er trimestre 2011 ont representé un chiffre d affaires de 26,3 millions d euros en hausse de 13,2% par rapport au premier trimestre Il importe pour les pouvoirs publics de soutenir cette croissance. Pour l ASIC, l enjeu est donc de ne pas opposer Internet et musique mais plutôt de considérer Internet et en particulier les plateformes communautaires comme un support complémentaire, que la filière musicale doit continuer à investir, profitant ainsi d une nouvelle fenêtre de diffusion et de valorisation pour ses contenus. Dans ce contexte de croissance, les plateformes apportent leur contribution à la filière musicale à la fois en mettant à disposition des outils de protection, de promotion et de valorisation des contenus sur Internet favorisant ainsi la diversité culturelle, mais également permettant l émergence de système de rémunération de l ensemble de la filière (auteurs, producteurs, maisons de disques...). Nonobstant ces éléments, l ASIC reste convaincue que le soutien des pouvoirs public à la production musicale devrait être renforcé au travers d une amélioration du crédit d impôt à la production comme l avait proposé le rapport Zelnik. La protection du droit d auteur et le contrôle par l ayant-droit Des plateformes telles que Dailymotion et YouTube ont développé des systèmes d empreintes permettant d identifier et gérer les contenus afin de protéger le droit d auteur mais également d assurer le contrôle par l ayant droit. L ASIC appelle à privilégier une logique de coopération 1 L Association des Services Internet Communautaires (ASIC) a été fondée en décembre 2007 par AOL, Dailymotion, Google, PriceMinister et Yahoo! qui ont été rejoints depuis par blogspirit, ebay France, Exalead, Kewego, LaCartoonerie, Microsoft France, Myspace, Over-Blog, Skyrock, Vivastreet, Wikimedia, Wikio, Yoowalk et Zlio. L ASIC accueille ainsi des acteurs de l internet 2.0, français ou étrangers, «petits» ou «gros», mais qui tous cherchent à développer l internet en s appuyant sur l ensemble de ses utilisateurs. L ASIC est en effet la première organisation française à réunir les acteurs du web 2.0 et vise à promouvoir le développement du «nouvel internet». 2 Source : SNEP 2011

2 bénéficiant aussi bien à l'innovation technologique qu'à la création artistique en favorisant le recours aux systèmes de reconnaissance des contenus (Audible Magic, INA, Content ID, etc.) à tous les stades de la création. Grâce à cette technologie, l ayant-droit peut transmettre une empreinte de ses contenus ainsi que les règles qu il souhaite voir appliquer et correspondant à ses droits lorsqu un internaute met en ligne l un de ses contenus. Il convient de souligner que ces technologies ne se situent pas uniquement dans une perspective de blocage des contenus reconnus, mais permettent également et surtout une «monétisation» des contenus générant des revenus pour l ayant-droit sur la base d une audience démultipliée. Avec le soutien des pouvoirs publics, l enjeu est de généraliser l utilisation de ces systèmes d'empreintes afin de développer des modèles rémunérateurs pour l'ensemble des partiesprenantes. A ce titre, l ASIC avait proposé dans le cadre de la mission dite «Zelnik» d inciter les sociétés de gestion collective à consacrer une part de leurs frais de gestion à la numérisation des œuvres existantes afin de leur permettre d une part d enrichir l offre légale et d autre part d alimenter les catalogues d empreintes permettant ensuite de pouvoir choisir entre le blocage du contenu ou sa monétisation. Ces systèmes d identification viennent compléter les procédures de signalement et de retrait des contenus illégaux. Les plateformes d hébergement de contenus membres de l ASIC mettent en effet à la disposition des ayant-droits des outils de notification et de retrait qui leur permettent d alerter la plateforme facilement de la présence d un contenu manifestement illicite. En 2008 et 2009, l ASIC a participé et soutenu les discussions sous l égide du CSPLA entre les plateformes de partage de vidéos, les ayant-droits et les associations de consommateurs afin de mettre en place une charte sur les contenus vidéos créés par les utilisateurs. Cette charte pourrait répondre à un double objectif : développer tout le potentiel des plateformes de vidéos pour favoriser l'expression et la créativité des utilisateurs tout en protégeant les intérêts légitimes des ayants-droits et la nécessaire protection et valorisation des droits d'auteur. Le foisonnement de la création en ligne Internet, et plus précisément les plateformes de service en lignes, contribuent largement à la diffusion et à la diversification de la création. Nombreux sont les artistes qui aujourd hui ont été découverts grâce à des plateformes communautaires membres de l ASIC, certains ayant été propulsés dans les rangs de stars internationales. Le guitariste français Matthieu Rachmajda, plus connu sous le nom de MattRach, en est un très bon exemple. Découvert grâce aux vidéos de ses performances musicales qu il avait posté sur des plateformes de partage de vidéos, il compte aujourd hui plusieurs dizaines de millions d abonnés à ses chaines vidéos, et il vend ses morceaux sur itunes. Les plateformes de videos en ligne permettent l expression de la créativité à tous les niveaux de l utilisateur inspiré à l artiste confirmé. Ouvertes à tous, elles offrent les mêmes opportunités

3 aux entreprises multinationales et aux créateurs indépendants. Elles représentent un véritable tremplin pour des créateurs anonymes. Un outil puissant de promotion des artistes Grâce à l audience des plateformes, les labels ou producteurs indépendants ont à leur disposition des outils de promotion puissants et permettant d atteindre une audience mondiale. Avec par exemple 3 milliards de vidéos vues chaque jour sur YouTube et 1,2 milliards sur Dailymotion, les artistes peuvent bénéficier d une audience considérable en quelques clics de souris. Il n est pas rare que certains d entre eux se fassent remarquer à travers une performance depuis leur chambre. C est ainsi qu Esmee Denters, une adolescente hollandaise, a été remarquée par Justin Timberlake et fait désormais partie de ses tournées mondiales. Grâce aux réseaux sociaux tels que Facebook, les fans peuvent partager ces contenus et donc contribuer à leur diffusion et à leur promotion. Les maisons de disques, quant à elles, ont la possibilité d intégrer ces vidéos dans le blog ou site web de leur choix pour en démultiplier la diffusion. De plus, avec le développement de la video distribution en ligne, les plateformes communautaires sont devenues des outils de choix pour la diffusion, y compris en direct, de concerts pour les fans du monde entier. Si les plateformes communautaires sont des instruments de diffusion massive de la créativité, elles sont aussi un outil d analyse au service des artistes. Les plateformes communautaires permettent aux maisons de disques et aux artistes d avoir des données sur la manière dont leurs fans réagissent à leur musique. Les artistes peuvent de cette manière découvrir ou se trouve leurs plus fortes audiences dans le monde, la démographie de celle-ci et même quelles parties de leurs vidéos les fans préfèrent. Cette information peut s avérer être précieuse lorsqu il s agit de promouvoir des nouvelles chansons, d engager une conversation avec ses fans ou de définir les étapes d une tournée de concerts. La mise en place d un écosystème de la musique sur internet La valorisation de la création artistique par les plateformes de services en ligne se fait par le biais de modèles économiques fondés sur le développement de la publicité (basée sur la monétisation du trafic), du paiement à l acte ou par abonnement - au 1er trimestre 2011, les revenus des offres en streaming financées par la publicité ont progressé de 23%, les ventes en téléchargement Internet ont augmenté de 7,8% enfin, les revenus par abonnement ont augmenté de plus de 57% par rapport au 1er trimestre Aujourd hui, les principaux partenaires musicaux des plateformes communautaires genèrent des millions de dollars par mois. La monétisation des contenus sur ces plateformes est également possible grâce à des 3 Source : SNEP 2011

4 redirections vers les plateformes de ventes en ligne des morceaux musicaux tels que Amazon, itunes ou fnac.com. La contribution de ces nouveaux acteurs de l Internet a également pris les contours d accords signés avec les sociétés de gestion collective. Par exemple, les plateformes de vidéo Dailymotion et YouTube ont signé des accords avec les sociétés de gestion collective telle que la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) qui permettent aux compositeurs et éditeurs de musique d être rémunérés pour la diffusion de leurs œuvres sur ces plateformes. Les plateformes communautaires sont la première étape d un nombre croissant de créateurs et artistes de la filière musicale. Leur modèle ouvert les distingue des autres canaux de distribution qui viennent plus tard dans le parcours d un créateur de par la sélection qui y est opérée. Derrière ce modèle ouvert, les plateformes communautaires financent la bande passante et toute l infrastructure nécessaires pour stocker puis distribuer sur les réseaux les contenus musicaux. Cette contribution se chiffre en milliards d au plan mondial. Ce modèle ouvert est la meilleure arme pour garantir un espace de distribution à la diversité culturelle. Une contribution déjà forte des acteurs de l internet au développement de la musique l internet En conclusion, il pourrait être rappelé que les acteurs de l internet contribuent, directement ou indirectement, au développement de la musique sur internet. Cette contribution prend les formes suivantes : - Un partage des revenus publicitaires générés lors de la consultation par les internautes de certaines vidéos, représentant chaque année en France, plusieurs millions d euros ; - Une prise en charge par les plateformes des coûts liés tant au développement technologique (player, outil de finger printing, etc.) qu à la diffusion desdits contenus (coût de la bande passante, etc.) ; - Un investissement des plateformes sur le plan marketing permettant d assurer une visibilité importante aux contenus mis en ligne par les ayants-droit Si au plan national, ces contributions directes et indirectes de la part des acteurs de l internet peuvent s évaluer à environ une quinzaine de millions d euros, leur montant peut être porté à plus d un milliard d euros au plan mondial.

5 Les plateformes communautaires membres de l ASIC constituent une contribution à la filière musicale qui ne doit pas être sous-estimé et qui relève principalement de leur modèle ouvert combiné avec des mécanismes de protection et de valorisation des droits d auteur: Le modèle ouvert - qui implique financièrement une infrastructure de stockage et de réseau importante - permet aux créateurs et artistes de trouver des canaux de distribution sans barrière à l entrée. Tout en préservant ce modèle ouvert, les plateformes communautaires membres de l ASIC investissent dans des technologies de protection et de valorisation des droits d auteur et passent des accords visant à développer des modèles économiques innovants et rémunérateurs pour les créateurs. L ASIC recommande une politique visant à favoriser le développement de ces plateformes et à généraliser l utilisation des technologies de reconnaissance des contenus audiovisuels car les empreintes des contenus audiovisuels sont le socle de nouveaux modèles économiques innovants et vertueux. A propos de l Association des Services Internet Communautaires (ASIC) L Association des Services Internet Communautaires (ASIC) est la première organisation française à réunir les acteurs du web 2.0 et vise à promouvoir le développement du «nouvel internet». L ASIC est présidée par Giuseppe de Martino, Secrétaire général et Directeur juridique et réglementaire de Dailymotion, et par Pierre Kosciusko- Morizet, Président de PriceMinister. Contacts : Giuseppe de MARTINO Co-Président de l ASIC Olivier ESPER Trésorier de l ASIC Benoit TABAKA Secrétariat général de l ASIC

MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE 9 PREMIERS MOIS 2010 millions d'euros 2009 2010 évolution

MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE 9 PREMIERS MOIS 2010 millions d'euros 2009 2010 évolution LE MARCHE DE GROS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE 9 PREMIERS MOIS 2010 (Valeur gros H.T. nette de remises et retours) 340.2 millions d euros : -2.2 % par rapport aux 9 premiers mois 2009 Au cours des 9 premier

Plus en détail

Septembre 2010. La démocratisation des offres haut débit a permis le développement rapide de nouveaux services Internet, souvent qualifiés de web 2.0.

Septembre 2010. La démocratisation des offres haut débit a permis le développement rapide de nouveaux services Internet, souvent qualifiés de web 2.0. Contribution de l Association des Services Internet Communautaires (ASIC) à la consultation publique sur l Internet ouvert et la neutralité du Net en Europe Septembre 2010 L ASIC remercie la Direction

Plus en détail

Mission Création et Internet Réponses de la CSDEM (Chambre Syndicale de l Edition musicale, représentant plus de 80 entreprises et 80% du marché 1 )

Mission Création et Internet Réponses de la CSDEM (Chambre Syndicale de l Edition musicale, représentant plus de 80 entreprises et 80% du marché 1 ) MissionCréationetInternet RéponsesdelaCSDEM (ChambreSyndicaledel Editionmusicale, représentantplusde80entrepriseset80%dumarché 1 ) Préambule:leséditeursdemusiquetiennentàrappelerleurprofondattachementaudroitexclusif

Plus en détail

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma 1 L Internet, est un service mondial ouvert au public, dont l accès se fait à travers les différents réseaux de télécommunications : fixes, mobiles ou satellitaires.

Plus en détail

17/04/2014 LE PARTAGE DES REVENUS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE VRAIS CHIFFRES ET CONTREVERITES

17/04/2014 LE PARTAGE DES REVENUS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE VRAIS CHIFFRES ET CONTREVERITES 17/04/2014 LE PARTAGE DES REVENUS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE VRAIS CHIFFRES ET CONTREVERITES Partage des revenus de la musique enregistrée : Les vrais chiffres Pour définir exactement la réalité du partage

Plus en détail

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le domaine des services licites de musique en ligne (Texte présentant

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins

Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins Jeudi 10 septembre 2015 Contacts presse Cabinet de Michel

Plus en détail

La vidéo sur Internet

La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet Une consommation croissante de vidéos Les internautes se sont convertis à la vidéo : En France, on compte 27.9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Préambule Les pratiques culturelles des Français connaissent depuis plusieurs années déjà de profondes mutations 1.

Plus en détail

Les modèles d affaires : cœur des stratégies dans les industries de contenu

Les modèles d affaires : cœur des stratégies dans les industries de contenu LES MODÈLES ÉCONOMIQUES DU LIVRE ET LE NUMÉRIQUE 15 JUIN 2010 Les modèles d affaires : cœur des stratégies dans les industries de contenu P-J. Benghozi (Ecole polytechnique CNRS) Pierre-Jean.Benghozi@polytechnique.edu

Plus en détail

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n Caen le 03/04/2015 Pascal RENAUD Stage Chef de projet marketing et conception de site «Face à la vulgarisation des réseaux sociaux et à l audience qu ils entraînent,

Plus en détail

13 ENGAGEMENTS POUR LA MUSIQUE EN LIGNE

13 ENGAGEMENTS POUR LA MUSIQUE EN LIGNE 13 ENGAGEMENTS POUR LA MUSIQUE EN LIGNE Le processus «Création et Internet», entamé lors de la signature des Accords de l Elysée le 23 novembre 2007, comporte deux volets indissociables : protéger le droit

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires

LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires 1 Cour des comptes - Rappel du titre de avril la présentation 1, 2014 LES SOUTIENS À LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Des changements nécessaires Rapport public thématique Avril 2014 Cour

Plus en détail

13 engagements pour la musique en ligne

13 engagements pour la musique en ligne 13 engagements pour la musique en ligne 13 engagements pour la musique en ligne Le processus «Création et Internet», entamé lors de la signature des Accords de l Elysée le 23 novembre 2007, comporte deux

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Rhône-Alpes Tourisme. Organisme en charge de la promotion touristique de la région. Association loi 1901

Rhône-Alpes Tourisme. Organisme en charge de la promotion touristique de la région. Association loi 1901 Rhône-Alpes Tourisme Organisme en charge de la promotion touristique de la région Association loi 1901 Président : Jean Besson / Directeur : Marc Béchet Aurélie DEVIF Responsable projet Rhône-Alpes IMAGES

Plus en détail

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE Stratégie de distribution de la presse numérique Page 2 Distribution numérique, négocier et monétiser. Page 3 Adaptation du contenu

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1 Baromètre Internet+ 18 février 2010 1 Sommaire Accueil Hélène Viot-Poirier, Présidente de l association Internet+ Baromètre Internet+ 2009 Remi Provendier, DG Innovation Marketing, SFR Bilan & perspectives

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD 2 I Charte du livre EIBF La fédération européenne et internationale des libraires représente

Plus en détail

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Politiques d encadrement, de financement et de développement des filières culturelles Ouagadougou, Burkina Faso, octobre 2012 Principale

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

L écosystème de la filière musicale

L écosystème de la filière musicale L écosystème de la filière musicale ŒUVRE AUTEUR COMPOSITEUR GRAPHIQUE ARTISTE INTERPRETE MANAGER MUSICIENS DISQUE PHONOGRAPHIQUE PHONOGRAPHIQUE DISTRIBUTEUR SCENE DE SPECTACLES TOURNEUR ORGANIS. LOCAL

Plus en détail

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol Pass / 28 Novembre 2012 By Philippe Coudol Un peu d histoire Quelques chiffres Les leviers de la stratégie digitale Les 10 secrets d un bon dispositif La visibilité Sur les moteurs Sur les médias sociaux

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

PROCÉDURE LOGOS ET AUTRES FORMES DE RECONNAISSANCE DU FINANCEMENT

PROCÉDURE LOGOS ET AUTRES FORMES DE RECONNAISSANCE DU FINANCEMENT 1 PROCÉDURE LOGOS ET AUTRES FORMES DE RECONNAISSANCE DU FINANCEMENT CADRE RÉGLEMENTAIRE Tout projet recevant l aide de Musicaction est assujetti à une obligation de reconnaissance du financement octroyé.

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 27/03/12 Contact presse: Alexandre Billaud 06.72.87.32.15 - abillaud@bookly.fr

DOSSIER DE PRESSE 27/03/12 Contact presse: Alexandre Billaud 06.72.87.32.15 - abillaud@bookly.fr DOSSIER DE PRESSE 27/03/12 Contact presse: Alexandre Billaud 06.72.87.32.15 - abillaud@bookly.fr 2,5 millions de Français rêvent de se faire publier*! Un constat sans appel : Difficile d être édité, même

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

Lignes Directrices. Date limite de dépôt de candidature: 20 octobre 2012-12:00 (GMT +1)

Lignes Directrices. Date limite de dépôt de candidature: 20 octobre 2012-12:00 (GMT +1) Formation et mise en réseau en marketing, distribution, financement et media numériques pour producteurs méditerranéens de documentaires et de longmétrages Lignes Directrices Date limite de dépôt de candidature:

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

GOF. Code belge de déontologie pour une utilisation plus sûre des téléphones mobiles par les adolescents et les enfants

GOF. Code belge de déontologie pour une utilisation plus sûre des téléphones mobiles par les adolescents et les enfants Code belge de déontologie pour une utilisation plus sûre des téléphones mobiles par les adolescents et les enfants Préambule En février 2007, les opérateurs de téléphonie mobile et fournisseurs de contenu

Plus en détail

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation

Construire son e-réputation. Les médias sociaux au service de l e-réputation Construire son e-réputation Les médias sociaux au service de l e-réputation Les réseaux sociaux sont devenus stratégiques à chacune des 5 étapes d un séjour. Réservation Les réseaux sociaux au service

Plus en détail

Introduction 1. 2013 Pearson France L'affiliation Thibault Vincent

Introduction 1. 2013 Pearson France L'affiliation Thibault Vincent Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Quand on réfléchit à la manière d amener de nouveaux clients potentiels sur son site internet, les premières options qui viennent en tête sont souvent le référencement

Plus en détail

Des contenus éducatifs pour tous

Des contenus éducatifs pour tous Des contenus éducatifs pour tous Mémoire de renouvellement de licence 2015 Résumé Renouvellement de licence 2015 1. Au cours des dernières années, les technologies de radiodiffusion ainsi que la demande

Plus en détail

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar

Pulsarbeonpush@gmail.com. Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar Pulsarbeonpush@gmail.com Affiliate link: https://www.beonpush.com/s/pulsar INTRODUCTION AU RTB Enchères en temps réel Beonpush a été créé en 2015 et enregistrée le 3 Août 2015 en Angleterre et au Luxembourg.

Plus en détail

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Executive summary DGMIC Janvier 2010 Florence Le Borgne Tiffany Sauquet f.leborgne@idate.fr t.sauquet@idate.fr Tel.:

Plus en détail

LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9

LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9 LE PRIX TALENTS W9! 2 ÈME ÉDITION UNE PRODUCTION H.O.M.E ET W9 LE PREMIER PRIX QUI OFFRE UNE VISIBILITÉ MÉDIATIQUE AUX TALENTS DE L ANNÉE ! UN PRIX QUI OFFRE UNE VISIBILITÉ MÉDIATIQUE AUX ARTISTES PARTICIPANTS

Plus en détail

Une expérimentation de cartographie littéraire numérique du territoire français LE SERVICE

Une expérimentation de cartographie littéraire numérique du territoire français LE SERVICE Une expérimentation de cartographie littéraire numérique du territoire français LE SERVICE GéoCulture La France vue par les écrivains est un service numérique, interactif et gratuit reposant sur le principe

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus Toute la puissance de pour votre école Présentation de Campus Présentation du service de CVthèque est un service web simple et intuitif qui permet à chaque étudiant de se créer son propre CV web. Notre

Plus en détail

Le crowdfunding. Rencontre CCI de Bordeaux 1 er Décembre 2014

Le crowdfunding. Rencontre CCI de Bordeaux 1 er Décembre 2014 Le crowdfunding Rencontre CCI de Bordeaux 1 er Décembre 2014 Internet bouleverse l économie Consommation collaborative & finance participative De nouvelles valeurs Ouverture Horizontalité Transparence

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

Créer un site internet >

Créer un site internet > Créer un site internet > 1. Définir les objectifs du site dans le cadre d'une stratégie de communication globale et d'une stratégie de e-marketing 2. Rédiger un cahier des charges 3. Organiser la consultation

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

GLOSSAIRE Auteur / Compositeur / Interprète : L auteur écrit les paroles. Le compositeur écrit la musique. L interprète est la personne qui interprète dans une chanson, la musique et / ou les paroles.

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle 1 Contexte La Fédération pour la diversité culturelle regroupe 43 coalitions nationales, dont près du deux tiers se trouvent dans des pays

Plus en détail

Les clients numériques

Les clients numériques Les clients numériques Aujourd hui, les clients sont aussi des clients numériques. Ce sont des consommateurs qui, via le numérique, décident de leurs actes d achats sur Internet. Les comportements de ces

Plus en détail

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES STRATÉGIES DIGITALES > POURQUOI CRÉER UN SITE WEB? COMMENT DÉVELOPPER SA VISIBILITÉ ET SON AUDIENCE? COMMENT GÉNÉRER DU CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES? COMMENT UTILISER LES MEDIAS

Plus en détail

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES

EXECUTIVE EDUCATION STRATÉGIES DIGITALES STRATÉGIES DIGITALES > POURQUOI CRÉER UN SITE WEB? COMMENT DÉVELOPPER SA VISIBILITÉ ET SON AUDIENCE? COMMENT GÉNÉRER DU CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES? COMMENT UTILISER LES MEDIAS

Plus en détail

Bilan des mesures menées par l OPT pour améliorer l Internet en Nouvelle Calédonie

Bilan des mesures menées par l OPT pour améliorer l Internet en Nouvelle Calédonie DOSSIER DE PRESSE Nouméa, le 6 novembre 2014 Bilan des mesures menées par l OPT pour améliorer l Internet en Nouvelle Calédonie L aménagement numérique est un des axes majeurs du Plan OPT2017 destiné à

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics

Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics Téléphone, internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention pour la santé? Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics David Heard Chef du dpt des campagnes,

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011

RESULTATS ANNUELS 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 22 Mars 2012 Une vision claire et constante depuis 2003 : les contenus digitaux ne peuvent pas être 100% gratuits I LE POSITIONNEMENT Aider les media et les services en ligne à bâtir

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Presse Actualité Musicale JANVIER 2014

Presse Actualité Musicale JANVIER 2014 & Presse Actualité Musicale JANVIER 2014 Avec une croissance de 8,2%, le marché des ventes physiques de musique confirme son embellie. Le panorama du portefeuille MLP page 2 Les chiffres clés page 5 Les

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

Vous équiper et vous accompagner dans la création, le management et la distribution de vos contenus médias

Vous équiper et vous accompagner dans la création, le management et la distribution de vos contenus médias Vous équiper et vous accompagner dans la création, le management et la distribution de vos contenus médias Inventer de nouvelles façons d utiliser vos vidéos VIDELIO - Preview propose toujours plus de

Plus en détail

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT INTRODUCTION DU PRÉSIDENT PRÉSENTATION DES RÉSULTATS STRUCTURE DU CAPITAL AU 31 DÉCEMBRE 2005 VIVENDI UNIVERSAL 100 % GROUPE CANAL+ CANAL+ S.A 48,5 % SPORT+ 100 % CRÉDIT INDUSTRIEL D ALSACE ET DE LORRAINE

Plus en détail

La France. Country factsheet - Septembre 2013

La France. Country factsheet - Septembre 2013 Country factsheet - Septembre 2013 La France Country factsheet I La France La France est l un des marchés les plus importants en matière d e-commerce et offre un potentiel énorme de développement. Le pays

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Rentabiliweb triple son Résultat net qui atteint 5.1M en pro forma Objectifs 2007 de rentabilité largement dépassés EBITDA 2007 pro forma : + 238.4% à 8.4M

Plus en détail

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM)

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Présenté au Ministre des Finances du gouvernement du Canada et au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Dans le

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Conférence de presse. Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC. pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur

Conférence de presse. Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC. pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur Conférence de presse Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur Les enchères électroniques : de vrais enjeux économiques Selon une étude du BIPE,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Les règles du téléchargement sur le réseau Internet. Conférence du 23 octobre 2008. Intervenants: Dominique et Gladys DAMO

Les règles du téléchargement sur le réseau Internet. Conférence du 23 octobre 2008. Intervenants: Dominique et Gladys DAMO Les règles du téléchargement sur le réseau Internet Conférence du 23 octobre 2008 Intervenants: Dominique et Gladys DAMO médiasion E-Administration et Internet Avant-propos Le présent document est la propriété

Plus en détail

EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation.

EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation. EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation. EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques

Plus en détail

Discours. Monsieur le Ministre, cher Michel, Mesdames et Messieurs, chers amis,

Discours. Monsieur le Ministre, cher Michel, Mesdames et Messieurs, chers amis, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l occasion du lancement du comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour

Plus en détail

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée PARTICIPANTS PLATEFORMES Allomusic VOD Mania Vaziva Orange Vidéo @ Volonté Beezik Universal Ecompil Fnac Arte VOD Quickpartitions Alter Musique Qobuz Every

Plus en détail

Musique sur Internet

Musique sur Internet Musique sur Internet Deezer I. Deezer C'est un service gratuit et illimité d'écoute de musique en ligne présentant sous la forme d'un site Internet. Ce site est proposé en 16 langues. Il compte un effectif

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

Seroni, c est... !"#$%&

Seroni, c est... !#$%& Coproduction Seroni, c est...... un éditeur de média audiovisuels spécialisés : News Assurances!"#$%&$'"()*,*-&.*/0&!%10& 2& News Banques News Entrepreneur (lancement en 2013) News Santé (lancement en

Plus en détail

La publicité sur mobile en 2014

La publicité sur mobile en 2014 La publicité sur mobile en 2014 1. Q U E L Q U E S C H I F F R E S S U R LE M - C O M M E R C E 2. LA P U B L I C I T É G E O L O C A L I S E E 3. LE M O B I L E COMME S H O P P I N G A S S I S T A N T

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION NON EXCLUSIVE DES DROITS D EXPLOITATION DES ŒUVRES

CONTRAT DE CESSION NON EXCLUSIVE DES DROITS D EXPLOITATION DES ŒUVRES CONTRAT DE CESSION NON EXCLUSIVE DES DROITS D EXPLOITATION DES ŒUVRES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L Association TOP MISSION, association de droit local, Inscription le 10/10/2006 au registre des associations

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

AchatVille. Dossier de presse

AchatVille. Dossier de presse AchatVille Dossier de presse 2010 Contacts presse : Laurence Dussert, 04 76 28 25 18, laurence.dussert@grenoble.cci.fr Laure Hochereau, 04 76 28 28 65, laure.hochereau@grenoble.cci.fr Sommaire Pages Le

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne Nelly MONGOSSO O BAKANG Administrateur et Directeur Général Adjoint Allianz Cameroun Assurances Vie Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Ci-après dénommé(e) "le Producteur" D une part. Ci-après dénommé(e) "le Distributeur" D autre part IL EST PREALABLEMENT RAPPELE

Ci-après dénommé(e) le Producteur D une part. Ci-après dénommé(e) le Distributeur D autre part IL EST PREALABLEMENT RAPPELE CONTRAT DE DISTRIBUTION D ŒUVRES MUSICALES ENTRE : Ci-après dénommé(e) "le Producteur" D une part ET : Ci-après dénommé(e) "le Distributeur" D autre part IL EST PREALABLEMENT RAPPELE Le producteur déclare

Plus en détail

Susciter de l intérêt pour tout ce qui est la décoration et l aménagement de la maison chez les participants.

Susciter de l intérêt pour tout ce qui est la décoration et l aménagement de la maison chez les participants. Jeu concours 1 Présentation du jeu Cree-ma-maison.com organise des jeux concours sur sa page Facebook Créemamaison. Les valeurs que nous souhaitons développer : Ces concours ont pour but de : Susciter

Plus en détail

Corporate Blogging, site média La solution de blog professionnel pour les entreprises

Corporate Blogging, site média La solution de blog professionnel pour les entreprises Moon Seven - agence conseil en solutions Internet www.moonseven.fr 19 rue Emile Augier 93310 LE PRE SAINT GERVAIS - 06 84 19 89 52 Corporate Blogging, site média La solution de blog professionnel pour

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail