RABASTE. Chelles notre réussite. avec Brice. Notre projet Pour faire de. Candidat d Union de la Droite et du Centre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RABASTE. Chelles notre réussite. avec Brice. Notre projet Pour faire de. Candidat d Union de la Droite et du Centre"

Transcription

1 Élections municipales 23 et 30 mars 2014 Notre projet Pour faire de Chelles notre réussite avec Brice RABASTE Candidat d Union de la Droite et du Centre

2 EN CAMPAGNE, AVEC VOUS 2 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

3 ÉDITO Il y a quelques mois maintenant je vous annonçais ma candidature à la mairie de Chelles. Je suis soutenu et accompagné dans cette démarche par une équipe unie de Chellois de tous les quartiers, motivée, compétente et expérimentée. J aime cette ville de Chelles où j ai tant de souvenirs d enfance et d attaches familiales. Nous avons choisi d y vivre avec mon épouse et d y fonder une famille. Je veux consacrer toute mon énergie à ma ville et à ses habitants. En cette période de crise, je sais que beaucoup d entre vous sont gagnés par la méfiance envers les institutions et nombreux sont ceux qui doutent estimant que les pouvoirs publics sont impuissants face aux difficultés quotidiennes. J ai entendu vos remarques. J ai pris conscience de vos attentes, de vos craintes, de vos espoirs. Nous devons stopper la spirale infernale d une politique qui détériore la qualité de vie et fragilise chaque jour un peu plus Chelles. C est pourquoi, le projet que nous vous proposons avec mon équipe est détaillé et précis. Il s adresse à chacun, quels que soient son âge, sa situation familiale ou son quartier. Il a été construit au fil de nos rencontres avec les Chellois, lors de nos visites dans tous les quartiers et de nos réunions débats des «ateliers du projet» au cours Nous devons stopper la spirale infernale d une politique qui détériore la qualité de vie et fragilise chaque jour un peu plus Chelles. desquelles nous avons travaillé sur les grandes orientations. La gestion d une ville nécessite du bons sens, de l envie et de l énergie. Nous devons oublier les mauvaises solutions automatiques et coûteuses prises sans conviction, plus par habitude que par détermination. Nos engagements, nous les tiendrons en trouvant des solutions innovantes et efficaces, sans coût supplémentaire. Chelles a de nombreux atouts que nous devons exploiter pour que les Chellois puissent en profiter. Notre ville est à une période charnière qui déterminera son avenir. La construction d une gare du Grand Paris Express sur notre territoire, doit être une formidable opportunité que nous devons saisir pour embellir notre ville, la rendre plus sûre, accueillir de nouveaux commerçants et des entreprises, offrir des services publics et des écoles de qualité. Dès le 23 mars, faîtes le choix d une nouvelle équipe pour Chelles, faîtes le choix de réussir Chelles! Brice RABASTE MON PARCOURS Chellois depuis longtemps, je vis avec mon épouse et notre petite fille dans le quartier Gambetta. J ai grandi tout près de Chelles et j ai étudié dans les établissements scolaires de notre ville. Après des études à l université, j ai obtenu un master à l Institut Supérieur de Commerce de Paris (ISC). Depuis 6 ans, je suis Chef de Cabinet de Jean-François Copé, d abord à l Assemblée nationale puis à l UMP. Passionné de politique et amoureux de Chelles, je me suis engagé très tôt pour faire bouger les choses. En 2012, j ai été candidat aux côtés de Claudine Thomas aux élections législatives où nous avons défendu les valeurs de la droite et du centre et nos ambitions pour notre territoire. Pour moi qui suis tant attaché à Chelles, je ne peux me résoudre à la voir se dégrader et s endormir tranquillement. C est tout le sens de ma candidature. Avec Brice RABASTE 3

4 RÉUSSIR CHELLES PLUS BELLE ET PLUS AGRÉABLE Ces 10 dernières années, Chelles a connu un développement très rapide et une urbanisation toujours plus dense sans toujours prendre en compte les besoins des Chellois en matière de stationnement, de transports, d équipements sportifs, culturels et éducatifs. Nous sommes convaincus qu il est temps de faire de Chelles une ville à taille humaine afin de lui rendre son harmonie et son âme. PROTÉGER ET MAÎTRISER NOTRE URBANISME Nous réviserons le Plan local d urbanisme, qui définit les règles de construction, en concertation avec les associations de défense des quartiers de Chelles pour maîtriser les nouvelles constructions et protéger les espaces verts. Nous refusons la densification des quartiers pavillonnaires, dont nous protégerons l authenticité. Ainsi, nous porterons tous nos efforts sur le respect de la qualité architecturale de nos quartiers et des nouvelles constructions. Par des règles urbanistiques claires et contraignantes, un véritable dialogue avec les acteurs de la construction sur notre territoire, nous lutterons contre la défiguration de notre ville pour lui redonner son charme. A chaque nouvelle construction, nous nous assurerons que la ville de Chelles peut offrir aux habitants les services publics et infrastructures qu ils sont en RESPECTER NOTRE ENVIRONNEMENT droit d attendre. Tout au long du mandat, nous rénoverons la voirie ainsi que les trottoirs, notamment pour la sécurité des personnes à mobilité réduite ou avec des enfants en bas âge, dans tous les quartiers et nous améliorerons l espace public, avec du mobilier urbain et des aménagements fleuris. Ces travaux se feront en tenant compte des contraintes financières. Dès les premiers mois de notre mandat, nous mènerons, en concertation avec les Chellois, une grande étude pour améliorer la circulation et le stationnement, aujourd hui saturés dans tous les quartiers de Chelles. Nous étudierons plus particulièrement l amélioration du stationnement dans le centreville, condition indispensable au dynamisme commercial. Chelles doit être exemplaire en matière d écologie urbaine. C est pourquoi, nous mènerons une politique volontaire de réhabilitation des bâtiments municipaux et de l éclairage public afin de maîtriser nos dépenses énergétiques. Nous généraliserons la gestion différenciée des espaces verts en appliquant à chaque espace le mode d entretien le plus adapté et le plus respectueux de l environnement. Afin de lutter contre les risques d inondation qui menacent Chelles, nous donnerons une priorité à la gestion alternative des eaux de pluie que nous intégrerons dans les futures constructions de bâtiments communaux et les réaménagements de la voirie. Nous sensibiliserons les jeunes Chellois au respect de l environnement à travers la généralisation du tri des déchets par les enfants dans les restaurants scolaires et un travail de sensibilisation dans les écoles avec le SIETREM. Nous ferons revivre les serres municipales afin d approvisionner notre ville en fleurs et massifs fleuris tout au long de l année. Celle-ci ouvrira régulièrement ses portes aux Chellois afin de faire découvrir aux petits et aux grands le jardinage responsable et l écologie autour d animations ludiques. Nos jardiniers pourront également donner des conseils au public. Enfin, nous réinscrirons Chelles au concours régional des Villes et Villages fleuris, qui récompensera les efforts de la municipalité en faveur de l environnement et du fleurissement de Chelles, et nous mettrons en place le concours des maisons, balcons et vitrines fleuris pour inciter chaque année les commerçants et les habitants à participer à l embellissement de leur cadre de vie. 4 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

5 Nous refusons la densification des quartiers pavillonnaires, dont nous protégerons l authenticité. VALORISER NOS ESPACES VERTS Grâce à son patrimoine environnemental, Chelles dispose d atouts considérables, aujourd hui trop peu mis en valeur, et par conséquent, délaissés par les Chellois. C est pourquoi, nous protégerons le parc du Souvenir, sujet au bétonnage des projets immobiliers. Nous devons améliorer son aménagement et son entretien pour qu il reste un lieu de promenade agréable et de loisirs. Nous créerons également des squares de proximité dans les quartiers, facteurs d animation et de lien social. La Montagne de Chelles connaîtra de véritables aménagements touristiques, ouverts à tous et sécurisés. Avec les atouts de notre territoire et de notre agglomération, nous travaillerons à la mise en place d un tourisme vert au rayonnement régional. Parce qu ils sont une composante essentielle de l identité de Chelles, les terrains agricoles et les espaces naturels du «croissant vert» (espaces verts situés au nord de Chelles) seront préservés de tout bétonnage, mieux intégrés et liés aux zones urbaines par des pistes cyclables et des chemins piétonniers. Nous développerons le maillage de voies vertes reliant les quartiers aux bords de Marne et aux espaces verts. Nous initierons les Chellois à la biodiversité et à l agriculture en créant une ferme pédagogique ainsi que des vergers ou des potagers. Les habitants et écoliers pourront ainsi participer à la gestion et à l animation de ces espaces. Avec Brice RABASTE 5

6 PROPOSER UNE OFFRE DE LOGEMENTS POUR CHAQUE MOMENT DE LA VIE Tous les Chellois doivent pouvoir vivre sous un toit décent à chaque âge de la vie. Parce que notre ville souffre d un manque de logements adaptés aux familles dans le parc privé (3 pièces et plus), nous favoriserons la construction de logements de qualité en accession privée. En matière de logements sociaux, nous souhaitons avant tout améliorer l existant. A Chelles, trop de résidences ne garantissent plus le confort aux habitants et la mixité sociale nécessaire au «vivre ensemble». C est pourquoi, nous inciterons les bailleurs à rénover leurs logements par des méthodes participatives mais aussi par la contrainte légale quand les logements ne sont plus adaptés. Nous attacherons une attention particulière à ce que tous les Chellois puissent bénéficier, en priorité, d un logement digne. Parce que nous sommes pour l entraide et la générosité mais que nous refusons l assistanat, nous allons promouvoir l accession sociale à la propriété, en vendant aux locataires actuels qui le souhaiteront leur logement, et nous construirons des projets immobiliers à prix maîtrisés. NOS PRIORITÉS Stopper le bétonnage Préserver nos espaces verts Améliorer l offre de logements Embellir la ville O% D AUGMENTATION DES IMPÔTS > La réhabilitation des logements sociaux O% se traduit avant tout par un travail de collaboration avec les bailleurs sociaux, propriétaires des logements. > Pour éviter de faire supporter les coûts d un réaménagement de qualité de la Montagne de Chelles, nous travaillerons avec l Agence des Espaces Verts (AEV) d Ile-de-France dont la gestion et l entretien du site pourraient lui être cédés. 6 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

7 RÉUSSIR CHELLES PLUS SÛRE La sécurité est la première des libertés. Les lois de la République doivent être respectées par tous, partout et tout le temps. Le rôle du Maire est d être le garant de la tranquillité publique. Nous nous engageons à mettre en oeuvre tous les moyens à notre disposition pour permettre aux Chellois d être en sécurité au quotidien. RENFORCER NOTRE POLICE MUNICIPALE Faute de moyens et de directives courageuses, la police municipale peine aujourd hui à assurer, avec la police nationale, la sécurité des Chellois. C est pourquoi, dès les premiers mois de notre mandat, nous renforcerons les effectifs de la police municipale. Elle disposera de tous les moyens nécessaires pour qu elle puisse accomplir ses missions : équipements, véhicules et effectifs afin d être présente de jour comme nuit dans tous les quartiers. Nous créerons des équipes de police dédiées aux quartiers éloignés du cœur de ville afin d instaurer un lien de proximité avec les habitants et d assurer une présence policière quotidienne. Nous développerons également des outils de communication directe entre la police municipale et les Chellois. En particulier, nous proposerons aux commerçants qui le souhaitent de les relier directement à la police municipale à l aide d une «alarme agression» facilitant ainsi l intervention des forces de police en cas de problème. INSTAURER UNE COLLABORATION ACTIVE AVEC LES PRINCIPAUX PARTENAIRES LOCAUX ET NATIONAUX Nous réaliserons un véritable travail avec la Police Nationale, la Justice, l Education Nationale (collèges, lycées), les bailleurs, les sociétés de transports en commun, les associations et les familles afin de décourager la délinquance et de punir sévèrement ceux qui défient la loi. En particulier, nous redynamiserons le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD), aujourd hui abandonné. Parce que ce sont les plus fragiles qui tombent dans la délinquance, nous porterons un véritable projet social afin d accompagner dans la réussite scolaire et dans l emploi celles et ceux qui veulent s en sortir. Nous travaillerons auprès des jeunes Chellois, en partenariat avec les établissements scolaires du primaire et du secondaire, en menant des actions qui favorisent la citoyenneté à travers l apprentissage des droits et des devoirs. Nous proposerons aux commerçants qui le souhaitent de les relier directement à la police municipale à l aide d une «alarme agression» Avec Brice RABASTE 7

8 DÉPLOYER UN RÉSEAU DE CAMÉRAS DE VIDÉOPROTECTION AU SERVICE DES HABITANTS Parce qu elle a fait ses preuves dans bon nombre de communes, nous déploierons progressivement la vidéo-protection dans tous les quartiers de la ville. Ce réseau de caméras sera contrôlé en permanence, dans le respect de la vie privée de chacun, et permettra de dissuader, d identifier les délinquants et d agir en temps réel pour protéger les Chellois. LUTTER CONTRE LES CAMBRIOLAGES La lutte contre les cambriolages sera une des missions principales des nouveaux effectifs de police municipale. Nous mettrons en place de véritables moyens pour que «l Opération Tranquillité Vacances» soit appliquée de jour comme nuit, ce qui n est pas le cas actuellement car la police municipale arrête son service à 22h. Afin d encourager l esprit de convivialité et de solidarité dans les quartiers, les lotissements, ou les zones pavillonnaires de Chelles, nous encouragerons et coordonnerons des réseaux de «Voisins Vigilants». Cette démarche de solidarité et de bienveillance, permettra de lutter contre le cambriolage dans le respect d une charte encadrant le rôle de chacun. UNE GRANDE FERMETÉ FACE AUX OCCUPATIONS ILLÉGALES DE TERRAINS PRIVÉS OU PUBLICS Parce que Chelles ne doit plus être le territoire favori des installations illégales de populations nomades, nous mènerons une politique ferme et sans concession pour décourager et empêcher les occupations illégales de terrain. Nous ferons l inverse de la politique menée actuellement qui incite ces populations à s installer sur notre territoire. LUTTER CONTRE LA DÉLINQUANCE ROUTIÈRE DANS NOS QUARTIERS Après une phase de concertation avec les Chellois, nous mènerons des actions avec la police municipale afin d enrayer les phénomènes trop fréquents de grands excès de vitesse et de rodéos dans les rues de Chelles. NOS PRIORITÉS Plus d effectifs pour la police municipale Déployer la videoprotection Renforcer la prévention O% O% D AUGMENTATION DES IMPÔTS > Le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD) nous offrira la possibilité de bénéficier de financements pour le déploiement de la vidéo-protection et la mise en place d une collaboration renforcée avec les partenaires locaux et nationaux afin de décourager la délinquance. 8 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

9 RÉUSSIR CHELLES POUR NOS ENFANTS La précipitation avec laquelle la municipalité a appliqué la réforme des rythmes scolaires à Chelles est la preuve d une politique sans cap au détriment des jeunes Chellois et de l organisation de la vie quotidienne des familles. Un service public ne saurait se résoudre au simple empilement d activités. C est la raison pour laquelle nous réformerons l organisation du temps périscolaire pour le bien-être de nos enfants. UNE POLITIQUE POUR L ENFANCE AUX OBJECTIFS CLAIRS Nous mettrons enfin en place un projet pédagogique au sein des accueils et centres de loisirs pour donner des moyens au personnel encadrant, délivrer un service à la hauteur des attentes du public et assurer la sécurité des jeunes chellois. Nous devons également professionnaliser le travail des animateurs qui devront justifier des diplômes nécessaires à l encadrement du jeune public. L organisation du temps de travail des animateurs devra être réformée afin de fidéliser les relations Mettre en place un projet pédagogique au sein des accueils et centres de loisirs Réviser l application des rythmes scolaires Lutter contre l échec scolaire entre les enfants et leur personnel encadrant. En outre, chaque mois, une réunion aura lieu en mairie avec l ensemble des directeurs d établissement et un représentant des animateurs par école afin de synchroniser l action du corps éducatif et du personnel communal. Nous préinscrirons tous les élèves chellois à la médiathèque de Chelles pour leur en faciliter l accès et leur faire découvrir les lieux. RÉVISER L APPLICATION DE LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Dès le début de notre mandat, nous reverrons profondément l application de cette réforme. En lien étroit avec toute la communauté éducative : directeurs d école, enseignants, personnel communal et parents d élèves, ensemble nous définirons dans chaque école un vrai projet éducatif. GARANTIR LA RÉUSSITE SCOLAIRE POUR CHAQUE ÉLÈVE La réforme des rythmes scolaire est aussi l occasion de se poser la question de l échec des élèves. Nous établirons un vrai débat pour définir comment l action municipale peut intervenir pour réduire cet échec scolaire qui devient de plus en plus important en France. Notre ville se doit d être volontaire pour que chaque enfant réussisse sa scolarité primaire pour bien démarrer dans la vie. NOS PRIORITÉS Avec Brice RABASTE 9

10 RÉUSSIR CHELLES POUR TOUS LES ÂGES DE LA VIE A Chelles, tous les habitants doivent pouvoir bénéficier de services de qualité, répondant à leurs attentes, à chaque moment de leur vie. CRÉER PLUS DE MODES DE GARDE POUR NOS TOUT-PETITS À Chelles, certains parents peinent à trouver un mode de garde pour leur enfant. Paradoxalement, bon nombre de places restent disponibles dans certaines structures et chez des assistantes maternelles agréées car l offre en matière de petite enfance manque de lisibilité. C est pourquoi nous créerons un Relais Informations Familles (RIF), véritable guichet unique orientant les parents sur les modes de garde privés et publics disponibles sur la commune. Cette structure appliquera des horaires en nocturne certains jours pour faciliter l accès aux Chellois en activité. Nous devons donner plus de moyens aux assistantes maternelles. Entre autre, Chelles ne disposant que d un seul Relais Assistantes Maternelles (RAM) d une capacité de 28 places depuis 2013 alors que la ville compte plus de 300 assistantes maternelles, nous développerons les Relais Assistantes Maternelles de proximité dans les quartiers et instaurerons des horaires mieux adaptés au rythme des enfants. Nous généraliserons également le multi-accueil dans toutes les crèches de Chelles pour un accueil adapté aux enfants dont les parents travaillent à mi-temps ou recherchent un emploi. Ce dispositif permettra d optimiser les infrastructures existantes et d éviter leur sous-occupation. Enfin, nous donnerons plus de transparence à la commission d attribution des places en l ouvrant à des acteurs extra-municipaux. ÉCOUTER ET SOUTENIR NOTRE JEUNESSE Nous devons mettre un terme à la politique «marketing» menée ces dernières années à destination des jeunes Chellois. Nous ferons évoluer les structures «jeunesse» existantes en les dotant d un véritable projet pédagogique et éducatif à travers des activités sportives, culturelles et artistiques, et en les ouvrant aux jeunes de tous les âges, en particulier aux ans souvent oubliés. Nous redonnerons la parole à la jeunesse en créant un Comité Consultatif des Jeunes afin de renouer les liens entre les jeunes et les élus. Nous remettrons en priorité l emploi et la formation des jeunes au cœur de la politique municipale. A travers le plan «Jeunesse-Emploi» nous nous fixerons l objectif de trouver un emploi à 50 jeunes Chellois de moins de 30 ans chaque année. Nous organiserons une bourse au mérite pour les jeunes créateurs d entreprise et leur proposerons une formation avec la Chambre de Commerce et d Industrie de Seine-et-Marne ou l université de Marne-la- Vallée. Nous lancerons une grande banque de stages afin de mettre en relation les jeunes avec les entreprises. Nous accentuerons nos efforts sur la mobilité pour que les jeunes puissent se former à l étranger. Nous développerons le service civique qui permet d insérer dans l emploi des jeunes pas ou peu qualifiés en rendant un service aux structures associatives locales gratuitement. Nous mettrons en relation les artisans, les entrepreneurs et les jeunes de la ville pour les inciter à l apprentissage. Nous créerons «les Rencontres de l emploi» consacrées au suivi de jeunes volontaires pour les accompagner dans l emploi et ce grâce à un coaching personnalisé. Trop de jeunes sont exclus de l emploi, non pas par manque de motivation mais par manque de connaissance du monde du travail. Nous relancerons les séjours «jeunesse», notamment dans les centres de vacances de la Ville, afin d inviter les jeunes Chellois à s ouvrir au monde et à apprendre la vie en collectivité. 10 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

11 A travers le plan «Jeunesse- Emploi» nous nous fixerons l objectif de trouver un emploi à 50 jeunes Chellois de moins de 30 ans chaque année TISSER DES LIENS ENTRE TOUTES LES GÉNÉRATIONS Nous devons renouer le dialogue entre les Chellois de tous les âges. Nous porterons ainsi nos efforts sur le développement d activités intergénérationnelles dans les structures «petite enfance» et «jeunesse» afin d améliorer le «vivre ensemble». Pour une meilleure efficacité des outils existants, nous donnerons davantage de moyens à l Université Inter-âge afin de faciliter la mixité générationnelle, en améliorant entre autre les horaires. Nous ferons la promotion de l opération «Toit partagé» (qui propose aux personnes retraitées d héberger des jeunes étudiants) avec l Université de Marne-la-Vallée. Enfin, nous porterons une attention particulière à la construction d une résidence intergénérationnelle où jeunes (ex : femmes isolées avec enfants ou jeunes travailleurs) et seniors cohabitent. Avec Brice RABASTE 11

12 ACCOMPAGNER NOS SENIORS Nous favoriserons la construction d une résidence «seniors» adaptée en plein centre-ville, à proximité des commerces et de la gare, pour permettre à nos aînés de rester vivre à Chelles. Nous améliorerons l encadrement des activités destinées aux seniors et la répartition des lieux d animations lesquelles sont aujourd hui organisées uniquement dans les foyers «résidence» de la ville. En particulier, nous instaurerons des «clubs seniors», véritable lieux d échanges et de rencontres permettant de briser l isolement des séniors, au sein des structures municipales existantes, comme les centres socioculturels. Nous mettrons en place des navettes fréquentes, reliant les quartiers au centre-ville et aux lieux d animation, afin de faciliter le déplacement de nos aînés à Chelles. Ce mode de transport offrira une plus grande souplesse que les transports à la demande actuels. UNE MEILLEURE OFFRE DE SANTÉ, UNE VILLE PLUS ACCESSIBLE Notre ville représente un bassin de vie très important, en attente d une offre de service, médicale et soignante adaptée. Nous faciliterons, accompagnerons et développerons la coopération des professionnels de santé, libéraux et hospitaliers, en développant les réseaux de soins permettant à notre ville de proposer une prise en charge structurée, cohérente et continue du parcours de soins des Chellois. Nous valoriserons Chelles pour que des médecins viennent s y installer et nous organiserons la mise en place d une maison médicale pour un service de proximité. Nous renforcerons et développerons le rôle du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) dans les actions de prévention à destination des Chellois. Nous poursuivrons la mise en accessibilité des bâtiments municipaux accueillant du public aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et nous nous efforcerons de respecter les nouvelles normes en matière d accessibilité de la voirie. Nous rendrons toutes les démarches administratives municipales accessibles aux malvoyants et généraliserons l équipement des lieux publics municipaux de balises sonores. NOS PRIORITÉS Faciliter la garde de nos enfants Soutenir la création de la Maison locale de santé Accompagner nos jeunes vers l emploi Dynamiser les animations pour nos seniors et rompre l isolement O% D AUGMENTATION DES IMPÔTS O% Notre objectif est d améliorer les prestations municipales destinées aux Chellois en limitant les dépenses. > Grâce à la mutualisation des locaux communaux, nous éviterons toute nouvelle construction de bâtiment et réduirons ainsi nos dépenses d investissement. > Grâce à la réorganisation et la professionnalisation de certains services, nous disposerons d une offre de meilleure qualité en maîtrisant nos dépenses de fonctionnement. 12 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

13 RÉUSSIR CHELLES ANIMÉE Chelles ne doit plus être une «ville-dortoir». Elle doit retrouver son âme à travers des lieux culturels accessibles à tous les publics, des moments de convivialité et un tissu associatif fort. Les Chellois doivent pouvoir vivre dans leur ville, profiter de moments d échange et créer un lien social, essentiel au «vivre ensemble». LA CULTURE POUR TOUS LES CHELLOIS Nous rendrons la culture plus accessible à tous les Chellois. En particulier, nous ferons évoluer la programmation des «Eglises» en faisant de cet espace un vrai lieu de rencontres, de débats et de créations artistiques. Le Musée Alfred Bonno est le grand oublié de la politique culturelle actuelle. Nous le rénoverons et l ouvrirons aux Chellois pour valoriser l histoire de Chelles. Promis depuis des années, nous soutiendrons l installation du musée des Transports en recherchant les partenaires financiers nécessaires pour faire de cette structure culturelle une véritable vitrine de Chelles aux niveaux régional et national. Afin de dynamiser les structures et d amener les FAIRE CHELLES VIVANTE plus jeunes à la culture, nous créerons des «Rendez-vous culturels» mensuels qui associeront la médiathèque, le musée, les «Eglises», le conservatoire de musique, les écoles et le cinéma. Nous développerons le réseau des antennes-relais de la médiathèque et des lieux d accueil éducatifs (jeux, détente ) dans tous les quartiers de la ville, et dans les structures existantes, et créerons un portail internet offrant des ressources documentaires et culturelles en ligne. L offre culturelle de la médiathèque doit aussi être accessible aux Chellois actifs. Nous réorganiserons les heures d ouvertures de cet espace culturel, afin que les Chellois qui travaillent puissent profiter de cet équipement. Nous développerons des animations et spectacles vivants pour tous les âges, pour les familles, dans tous les quartiers. Nous pérenniserons les animations existantes (brocantes, vides-greniers, fête des voisins, fêtes de quartier...) en apportant une aide logistique aux associations. Afin d inciter les Chellois à fréquenter le cœur de ville, nous ferons revivre le carnaval, avec les associations et les écoles, ainsi que le marché de Noël avec les commerçants. Les bords de Marne constituent un atout majeur de notre ville que nous devons faire revivre. C est pourquoi, nous organiserons davantage d événements sur les bords de la Marne et du canal de mai à septembre : Guinguettes, jeux pour enfants, jeux d eau Nous soutiendrons l installation du musée des Transports en recherchant les partenaires financiers nécessaires pour faire de cette structure culturelle une véritable vitrine de Chelles Avec Brice RABASTE 13

14 ENCOURAGER ET SOUTENIR LES ASSOCIATIONS Les associations sont les acteurs majeurs de l animation et de la cohésion sociale des habitants. L engagement associatif des Chellois doit être encouragé et soutenu, sans relâche. C est pourquoi, nous soutiendrons les associations grâce à une politique de subventions active et réfléchie. Nous lancerons un véritable diagnostic sur les occupations de salles à Chelles afin de s assurer que chaque association puisse disposer des salles et d espaces publics adaptés à ses effectifs et à son activité. Cette étude doit pouvoir également aider la ville de Chelles à anticiper l augmentation des effectifs des associations chaque année, certaines PROMOUVOIR TOUS LES SPORTS Il nous apparaît urgent de rénover et de protéger les équipements sportifs de la ville dont l état actuel nuit aux activités des clubs et associations. Nous aménagerons également davantage de terrains de sport dans les quartiers, pour faire bénéficier les Chellois d un accès aux activités sportives de proximité. Nous créerons une Maison des Sports, dans des locaux existants, qui réunira et coordonnera l ensemble des acteurs du monde sportif chellois ainsi que les services administratifs et orientera les Chellois vers les associations. Nous organiserons un tournoi sportif au rayonnement régional et mettrons en avant les équipes chelloises se qualifiant à haut niveau. DYNAMISER LE JUMELAGE Nous soutiendrons et encouragerons les initiatives du comité de jumelage avec Lindau, en Allemagne, autour d échanges culturels, touristiques, sportifs et économiques. Avec le comité, les chefs d établissement et les associations, nous profiterons du cinquantenaire du jumelage pour dynamiser les liens précieux avec Lindau. ne pouvant plus accueillir de membres par manque de places. Nous créerons des rencontres entre les associations, regroupées par domaine, pour organiser de grands événements culturels et sportifs et ferons du Carrefour des associations une véritable journée festive. Nous organiserons de nouveau une grande soirée des bénévoles afin de remercier et d encourager tous les Chellois engagés dans le milieu associatif. Enfin, nous ferons participer les associations chelloises à tous les grands événements de la ville (14 juillet, célébrations etc ). NOS PRIORITÉS Rendre la culture accessible à tous les Chellois Animer la ville tout au long de l'année Rénover les équipements sportifs Soutenir les associations Ouvrir Chelles à l'international O% D AUGMENTATION DES IMPÔTS O% > Nous programmerons la rénovation du musée Alfred-Bonno sur plusieurs années et ferons appel à des financements publics et privés. > L animation de notre ville ne nécessite pas de dépenses colossales mais la participation de Chellois, commerçants et associations ayant la volonté de faire revivre leur ville, en partenariat avec les services municipaux. 14 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

15 RÉUSSIR CHELLES ATTRACTIVE Tous les talents et les forces vives de Chelles doivent être encouragés. Notre ville a la capacité d accueillir davantage d entreprises et de soutenir l installation de nouveaux commerçants. La création d emploi, l entreprenariat et l activité doivent être encouragés. S'ENGAGER POUR L EMPLOI ET LA FORMATION Nous passerons une convention avec l ensemble des partenaires nouvellement installés sur la ville et ayant délégation de service public pour favoriser l emploi local dans ces nouvelles structures (ex: maisons de retraite, crèches ). Nous mettrons en place un «Club Chefs d entreprise» qui regroupera les entrepreneurs, les artisans et les responsables de services publics. Cela a pour vocation de développer le parrainage dans l emploi et la formation pour les Chellois. A travers le plan «Jeunesse-Emploi» nous nous fixerons l objectif de trouver un emploi à 50 jeunes Chellois de moins de 30 ans chaque année. Nous organiserons une bourse au mérite pour les jeunes créateurs d entreprise et leur proposerons une formation avec la Chambre de Commerce et d Industrie de Seine-et-Marne ou l université de Marnela-Vallée. Nous mettrons en relation les artisans, les entrepreneurs et les jeunes de la ville pour les inciter à l apprentissage. Nous créerons «les Rencontres de l emploi» consacrées au suivi de jeunes volontaires pour les accompagner dans l emploi et ce grâce à un coaching personnalisé. Trop de jeunes sont exclus de l emploi, non pas par manque de motivation mais par manque de connaissance du monde du travail. Nous créerons une synergie entre les élèves en formation professionnalisante, le pôle universitaire de Marne-la-Vallée et les entreprises de notre territoire. Nous travaillerons en collaboration avec les établissements d enseignement secondaire de Chelles et l Education nationale pour la création de classes préparatoires aux grandes écoles et l augmentation du nombre de formations professionnalisantes (BTS, DUT, CAP, BEP ), correspondant aux besoins des entreprises locales. Nous organiserons une bourse au mérite pour les jeunes créateurs d entreprise et leur proposerons une formation avec la Chambre de Commerce et d Industrie Avec Brice RABASTE 15

16 RELANCER L'ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE Nous créerons de nouvelles zones d activités, comme la ZAC du Triage, et poursuivrons le développement des quartiers existants (zone de la Trentaine, de la Tuillerie ) en garantissant le déploiement de la fibre optique et en améliorant leur accessibilité par des transports en commun plus directs et plus rapides depuis la gare et les quartiers de Chelles. En outre, pour faciliter le travail à domicile pour ceux le souhaitent, nous créerons un télé-centre (structures de proximité pour le télétravail). Nous favoriserons l installation et la pérennité des entreprises grâce à la création de pépinières ou d incubateurs pour attirer les jeunes entrepreneurs. Nous instaurerons également des avantages fiscaux pour les entreprises désireuses de s installer sur notre territoire. Nous favoriserons les petites entreprises et les artisans de Chelles et ses environs, dans les commandes publiques de la collectivité à travers le «Small Business Act», comme à Nice et Dijon, un dispositif qui permet aux PME de répondre plus facilement aux marchés publics auxquels elles n ont pas toujours accès. Nous créerons un portail internet institutionnel «Chelles Eco» diffusant des informations sur les entreprises de Chelles, des offres d emploi, stages, actualités diverses... Nous installerons un «hôtel des artisans» permettant aux activités artisanales de bénéficier facilement de locaux de petite taille à moindre coût. SAUVEGARDER LE COMMERCE ET L ARTISANAT CHELLOIS Nous inciterons les commerces de qualité à s installer à Chelles en appliquant les droits de préemption (urbains ou commerciaux) dont la mairie dispose. Nous privilégierons l installation de commerces de qualité que nous choisirons, comme les métiers de bouche. Nous renforcerons le rôle de l observatoire du commerce en partenariat avec les associations de commerçants, la Chambre de Commerce et d Industrie et la Chambre des métiers et de l Artisanat. NOS PRIORITÉS Soutenir les Chellois de tout âge pour leur faciliter l accès à l emploi et à la formation Construire de nouvelles zones d activités économiques et faciliter l installation de jeunes entreprises innovantes Inciter les commerces de qualité à s installer à Chelles Nous inciterons les commerces de qualité à s'installer à Chelles O% > Nous solliciterons le Fonds O% D AUGMENTATION DES IMPÔTS d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce afin de bénéficier d un soutien financier dans le cadre d une préemption. 16 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

17 RÉUSSIR CHELLES RESPONSABLE Les hausses d impôts décidées par le Gouvernement pèsent lourdement sur le budget des ménages déjà touchés par la crise. Une gestion saine et rigoureuse des finances publiques, maîtrisant les dépenses, nous permettra de ne pas augmenter les impôts locaux qui sont déjà élevés à Chelles. 0% D AUGMENTATION DES IMPÔTS ET UNE GESTION RIGOUREUSE DE L ARGENT PUBLIC Les augmentations d impôts imposées par la gauche aux niveaux national, régional et départemental affaiblissent considérablement le pouvoir d achat des Chellois. Afin de ne pas augmenter la pression fiscale sur les ménages, nous n augmenterons pas les taux d imposition pendant toute la mandature. VEILLER À UNE GESTION SAINE DE LA VILLE Nous stabiliserons les dépenses de la ville. Aujourd hui, trop de dépenses inutiles affaiblissent l investissement au profit des Chellois. Dès le début de notre mandat, nous prioriserons nos dépenses et réduirons les frais de gestion de la collectivité. Nous ferons la chasse à toutes les dépenses inutiles et nous nous engageons à ce que chaque euro dépensé soit investi au profit des Chellois. En effet, notre ville est plus endettée que la moyenne des villes de même taille (1382 euros contre 1238 euros /habitant) alors que son effort en matière d équipement est plus faible (le taux d équipement est de 15,84 % contre 24,54% pour les villes de même taille). Nous mettrons en place un service spécialisé dans la recherche de subventions départementales, régionales, nationales ou européennes (CUCS, ANRU, FSE, FEDER, FIPD) afin de trouver des sources de financement pour les projets. Parce qu elles sont facteurs de richesse pour la commune, nous attirerons les entreprises grâce à une fiscalité intéressante les premières années pour celles qui emploient des Chellois et en subventionnant les activités innovantes. Enfin, avant toute nouvelle construction, nous donnerons la priorité au réaménagement des bâtiments municipaux ou intercommunaux. Nous n'augmenterons pas les taux d'imposition pendant toute la mandature Avec Brice RABASTE 17

18 INSTAURER UN DIALOGUE PERMANENT AVEC LES CHELLOIS Nous créerons un conseil économique social et environnemental local composé de personnalités chelloises qualifiées et bénévoles nommées par le Maire chargé de faire des propositions sur le développement du territoire. Dans les quartiers les plus éloignés de la ville, un élu référent fera le lien entre la municipalité et les habitants. Tous les travaux ou projets urbanistiques seront présentés aux riverains avant adoption définitive. Parce que c est en instaurant une relation de confiance avec chacun que nous agirons au mieux dans l intérêt des Chellois, une phase de concertation avec les associations de quartier et tous les habitants seront intégrés à chacun de nos projets. Nous poursuivrons les rencontres de quartier avec l ensemble de l équipe municipale. En outre, les élus municipaux tiendront régulièrement des permanences décentralisées dans les quartiers de Chelles. Enfin, chaque année nous publierons un compte rendu des réalisations de la municipalité et des projets à venir pour une plus grande transparence de l action municipale. NOS PRIORITÉS o% d'augmentation d'impôts sur tout le mandat Réduire les frais de gestion de la ville et maîtriser les dépenses Créer un Conseil économique, social et environnemental local Publier un compte rendu annuel des réalisations de la municipalité Parce que c est en instaurant une relation de confiance avec chacun que nous agirons au mieux dans l intérêt des Chellois 18 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

19 RÉUSSIR LES COUDREAUX Depuis trop longtemps, les habitants des Coudreaux sont les grands oubliés de la municipalité. Insécurité, délabrement de la voirie, fermeture des services publics et du commerce de proximité, nous refusons l abandon de ce quartier dont les atouts ne manquent pourtant pas. A travers le «Plan Avenir Coudreaux», nous mènerons une grande opération de rénovation et de redynamisation des Coudreaux. Afin de lutter contre l insécurité quotidienne qui s est installée depuis trop longtemps aux Coudreaux, nous y réinstallerons un poste de police municipale dont les équipes seront chargées de tisser un lien de proximité avec les riverains. Nous déploierons un réseau de caméras de vidéo-protection, en particulier sur l avenue des Sciences, afin de lutter contre les rodéos et l insécurité routière. Nous redynamiserons le commerce en préemptant certains locaux et en refusant l installation de commerces nuisibles à la tranquillité des riverains. Nous définirons un plan sur plusieurs années pour la rénovation de la voirie et le réaménagement du stationnement, facteur de danger dans certaines rues. Nous porterons également nos efforts à l embellissement des rues et des entrées du quartier. Nous augmenterons les fréquences de passage des bus et réviserons le plan de desserte. Les moyens que nous mettrons en place pour la sécurité, nous permettront de lutter efficacement contre les caillassages fréquents de bus dans ce quartier, les obligeant à dévier leur parcours. Nous déploierons un réseau de videoprotection, notamment sur l'avenue des Sciences Avec Brice RABASTE 19

20 RÉUSSIR LES ARCADES-CITÉ CHEMINOTE Construite à partir des années 20, la Cité cheminote est unique en Seine-et-Marne et figure à l inventaire du patrimoine culturel du Ministère de la culture. Pourtant, un projet de densification et de démolition, autorisé par la municipalité actuelle, menace ce quartier. Nous nous engageons à revenir sur cette mesure que rien ne justifie et préférons améliorer l existant en collaboration avec le bailleur. Un projet de densification menace aujourd hui la Cité cheminote, propriété du bailleur social, ICF La Sablière. Sous le couvert d une prétendue rénovation, le Conseil municipal a accepté la densification du quartier en modifiant son Plan local d'urbanisme. Nous nous engageons à faire stopper tout projet de densification de la «Cité jardin». Votée au Conseil municipal en septembre 2013, nous annulerons l autorisation de densification du quartier par une nouvelle modification du Plan local d Urbanisme. Nous travaillerons avec le bailleur à l amélioration du confort des résidents et accentuerons la présence de la police municipale dans le quartier afin de ne pas s y laisser installer la délinquance. Nous nous engageons à faire stopper le projet de densification validé par la municipalité actuelle 20 Notre projet pour faire de Chelles notre réussite

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

1Touchée ces vingt dernières années par la fermeture d importantes entreprises

1Touchée ces vingt dernières années par la fermeture d importantes entreprises Rester dynamique dans un contexte atypique 1Touchée ces vingt dernières années par la fermeture d importantes entreprises industrielles, la Saône-et-Loire est aujourd hui un département en décroissance.

Plus en détail

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise :

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise : 1 Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux, Dans la tempête, il faut garder le cap, corriger le chemin. Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir l instant celui

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS

PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS PROPOSITION DE LOI SUR LA LOCATION DE LOGEMENT CHEZ L HABITANT EXPOSE DES MOTIFS L hébergement chez l habitant existe depuis de nombreuses années sous différentes formes et son développement s est accentué

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD VILLE AMIE DES FANTS Être ou devenir Ville amie des enfants suppose que la collectivité connaît les enfants et les adolescents qui vivent sur son territoire. Ce tableau de bord est un outil de diagnostic

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour 2012-2017 1 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Première partie. 1.2 Définir une ZUS. Indiquer les critères qui permettent à un quartier de bénéficier de l appellation ZUS.

Première partie. 1.2 Définir une ZUS. Indiquer les critères qui permettent à un quartier de bénéficier de l appellation ZUS. Vous êtes stagiaire au centre social de Champbenoist, un quartier de la ville de Provins en Seine et Marne, plus particulièrement rattaché à la référente famille. Un CADA est partenaire du centre social.

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Le ConseiL GénéraL du Bas-rhin au de vos vies. pour les jeunes. www.bas-rhin.fr

Le ConseiL GénéraL du Bas-rhin au de vos vies. pour les jeunes. www.bas-rhin.fr Le ConseiL GénéraL du Bas-rhin au de vos vies pour les jeunes www.bas-rhin.fr Les bons plans jeunes du 67 Tu as entre les mains tous les bons plans «jeunes» proposés et financés par le Conseil Général

Plus en détail

Q&A Novembre 2012. A. Le marché de la location meublée. B. Le marché de la location touristique. C. La location meublée, un marché lucratif?

Q&A Novembre 2012. A. Le marché de la location meublée. B. Le marché de la location touristique. C. La location meublée, un marché lucratif? Q&A Novembre 2012 A. Le marché de la location meublée. B. Le marché de la location touristique. C. La location meublée, un marché lucratif? D. La location meublée est elle légale? A. Le marché de la location

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

La participation citoyenne et la politique locale

La participation citoyenne et la politique locale La participation citoyenne et la politique locale Comment sommes-nous arrivés à s intéresser à la participation citoyenne? Avant l arrivée du Plan de Cohésion Sociale à Waremme (avril 2008), nous étions

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1096 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche PROMOTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ET D APPUI AU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO

Plus en détail

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général 1 EDITORIAL L édition 2012-2013 du Livret d Accueil du Centre Communal d Action Sociale rassemble

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail