Monitoring of natural World Heritage sites in South Sahelian Africa Components for a regional monitoring approach

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monitoring of natural World Heritage sites in South Sahelian Africa Components for a regional monitoring approach"

Transcription

1 Mnitring f natural Wrld eritage sites in Suth Sahelian Africa Cmpnts fr a reginal mnitring apprach Reprt cmpiled by the UNESC Wrld eritage Ctre in cperatin with the Institut pur la Cnservatin de la Nature (IZCN), Zaire Paris, Nvember 1994 UNESC Wrld eritage Ctre 7, place de Fnty 757 PARIS France

2 Table f Cntt 1. Intrductin 2. Summary state f cnservatin and situatin reprts by site and year f inscriptin (English) 3. Reprt n the mnitring f natural Wrld eritage sites in francphne Suth Sahelian Africa (Frch) 4.- Table: Mnitring f Natural Wrld eritage Sites Suth f the Sahel at Wrld eritage Cmmittee and Bureau sessins

3 Fig. 1: The limits f the Afrtrpical realm (see: Bidiversity in Sub-Saharan Africa and its Islands. Cnservatin, Managemt and Sustainable Use. ccasinal Papers f the IUCN Species Survival Cmmissin N.6) Gland: IUCN 1990, p.vi.

4 1. Intrductin Based n the methdlgical reflectins and the new mnitring directives apprved by the sevteth sessin f the Wrld eritage Cmmittee in 1993, systematic mnitring fr the African Regin was started. This prject began in cnnectin with the "African eritage 20" cnferce held at Krüger Natinal Park, Suth African in ctber 1994 and the Wrld eritage sessin in Pretria n 18 ctber 1994 (see Annex II). An initial review has be carried ut with respect t 22 sites in twelve cuntries (see Annex I). During the t years perid site specific reprts were prvided t the Wrld eritage Cmmittee and its Bureau. In additin t these reprts there have be reprts n technical assistance prjects r training missins at elev sites. nly tw sites have nt had a missin r reprt. Salnga Natinal Park in Zaire is a 3,6 millin ha site which is largely inaccessible and is nt under threat. The ther ne, Aldabra Atll (Seychelles) is als islated. ther sites which have had nly limited mnitring are Sergeti Natinal Park (1994 mnitring missin), Lake Malawi Natinal Park (1994 technical assistance prject), Dja Faunal Reserve (1992 training curse) and Kilimanjar Natinal Park (1994 technical assistance prject). Thus, there has be a Wrld eritage presce at all, but ne site. The sites which have nt be mnitred, are nt cnsidered t be under serius shrt term threats. The prest verview refers t sectin B.1.4 f the wrking dcumt WC/CNF.3/6 n mnitring fr the eighteth sessin f the Wrld eritage Cmmittee in Thailand in December The dcumt includes nly the sites suth f the Sahel, as this was the main fcus f the abve mtined meeting n "African eritage 20". Therefre, the fllwing sites were nt included in this verview: Sim Natinal Park, (1978); Ichkeul Natinal Park, Tunisia (1980), Tassili n'ajjer, Algeria (1982); Cliff f Bandiagara, Mali (1989) and Air and Ténéré Natural Reserves, Niger (1991).

5 Summary state f cnservatin and situatin reprts by site and year f inscriptin 2.1 Ngrngr Cnservatin Area, Tanzania (1979) The site has be subject f mnitring reprts in 1984, 1985, 1991 and The situatin with respect t craching settlemt is delicate and will be the subject f a detailed reprt frm a Nvember 1994 missin. 2.2 runga Natinal Park, Zaire (1979) The site has be subject f mnitring reprts in 1993 and The reflux f refugees frm Rwanda has created serius pressure n the park. With emergcy assistance frm the Wrld eritage Fund tw prjects are carried ut with WWF and the Internatinal Grilla Cnservatin Prject and rect reprts f ctber 1994 indicate serius threats t the site. It will be recmmded by IUCN fr Wrld eritage in Danger Listing at the eighteth sessin f the Wrld eritage Cmmittee and is the subject f a detailed mnitring reprt. 2.3 Garamba Natinal Park, Zaire (1980) The site has be subject f eight mnitring reprts betwe 1984 and The situatin is currtly stable, hwever, the white rhin ppulatin is minimal and the sci-ecnmic virnmt remains precarius. 2.4 Kahuzi-Biega Natinal Park, Zaire (1980) The site has be subject f mnitring reprts in 1990, 1991 and Thrugh clse cperatin betwe the Wrld eritage Ctre, the GTZ and UNCR a prpsed refugee camp clse t the site was relcated in September The currt situatin is stable, but precarius. Emergcy funding has be prvided frm the Wrld eritage Fund and a prject is currtly carried ut with WWF. 2.5 Djudj Natinal Park, Segal (1981) The site has be subject f sev mnitring reprts betwe 1984 and A technical assistance prject has be carried ut t regulate the water regime. The currt situatin is stable and the authrities prvide regular reprts. 2.6 Munt Nimba Strict Nature Reserve Guinea/Cte d'ivire, (1981) The site has be subject f eighth mnitring reprts betwe 1984 and 1994, it was included n the Wrld eritage in Danger List in Technical assistance was prvided frm the Wrld eritage Fund and the site was subject f several missins prviding detailed reprts. Administratin and funding structure needs t be put in place. Currtly an IUCN France and Frch Gvernmt

6 missin is reviewing the differt financial and scitific cntributins and prjects and is cmpiling a summary reprt n the site. The situatin remains ssitive. 2.7 Nikl-Kba, Segal (1981) The site has be subject f sev mnitring reprts betwe 1986 and It is currtly receiving substantial assistance frm the Eurpean Cmmunity and is relatively stable. 2.8 Sergeti, Tanzania (1981) The site was subject f an IUCN review in Nvember 1994 and will be reprted n separately. The situatin remains stable. 2.9 Selus Game Reserve, Tanzania (1982) Mnitring reprts n the site were giv in 1986, 1987 and A currt up-date is nt available Tai Natinal Park, Cte d'ivire (1982) The site has be subject f eight mnitring reprts and a training seminar was held at the site in It is currtly receiving technical assistance frm Eurpean and German surces (GTZ). The situatin is reasnably stable Aldabra Atll, Seychelles (1982) The Glbal Envirnmt Facility (GEF) in cperatin with the Seychelles Island Fundatin (SIF) is funding a 1,8 millin $ three year prgramme aimed at the restratin and preservatin f the Aldabra ecsystem. This prject includes the preparatin f a managemt plan Vallée de Mai Nature Reserve, Seychelles (1983) At 17 ha this is the smallest f the natural Wrld eritage sites. As such it is under relatively heavy turism pressure. A prject t develp a new visitr ctre has be the subject f cnsiderable debate during previus sessins f the Wrld eritage Cmmittee. The site will be subject f an IUCN review in December Cme Natinal Park, Cte d'ivire (1983) The site has be subject f tw reprts in 1991 and 1992 and a training seminar was held at the site in GEF funding was prvided fr the buffer zne f the Wrld eritage site and the situatin is stable Lake Malawi Natinal Park, Malawi (1984) The site received technical assistance in A threating turism prject has be cancelled and the situatin is currtly

7 stable Mana Pls, Zimbabwe (1984) The site has be subject f mnitring reprts in 1986, 1987 and The rhin ppulatin has suffered severe reductins. The currt situatin remains critical due t a high incidce f paching Salnga Natinal Park, Zaire (1984) This site is the nly ne which has nt be subject t a mnitring reprt, because f its islatin. The situatin is stable Dja Faunal Reserve, Camern (1987) Tw training curses were held at the site in 1992 and 1994 and the situatin is cnsidered t be stable Kilimanjar Natinal Park, Tanzania (1987) The site received technical assistance in 1994 and had rectly a new managemt plan prpsed with assistance frm WWF and IUCN. It is under heavy turism pressure, but cnsidered stable Manva-Gunda St. Flris, Ctral African Republic (1988) The site has be the subject f mnitring reprts in 1990, 1991 and The last reprt indicated the cntinuing scial and military instability, which prevts the effective managemt f the site. A field review awaits a mre stable situatin ctria Falls/Msi-a-Tunya, Zambia/Zimbabwe (1989) The site has be the subject f mnitring reprts in 1992, 1993 and A prpsed hydr-electric dam which wuld have flded prtins f the grge, has be cancelled. Excessive turism develpmt remains an n-ging cncern Banc d'arguin Natinal Park, Mauritania (1989) The site has be the subject f a mnitring reprt in 1994 and receives funding frm Eurpean surces. A breeding experimt with mnk seals frm the site is mnitred by the IUCN Species Survival Cmmissin. The situatin is cnsiderable stable Tsingy de Bemaraha Strict Nature Reserve, Madagascar (1990) The site has be the subject f a mnitring reprt in 1992, as well as a large-scale UNESC Divisin f Eclgical Scices prject with funding frm German (BMZ) and ther surces (UNDP). A summary vlume n the prject was published in A small scale internatinal assistance prject was prvided in 1994.

8 RAPPRT SUR LE MNITRING DES SITES NATURELS DU PATRIMINE MNDIAL EN AFRIQUE FRANCPNE SUB SAARIENNE. 1. Intrductin Le chix des sites naturels sumis à l'évaluatin de leur état de cnservatin, a tu cmpte esstiellemt de la situatin qui prévaut dans les pays d'afrique francphne situés au sud du Sahara; ceci afin de dnner une meilleure phtgraphie de l'impact des changemts plitiques et du prcessus de démcratisatin curs dans ces pays, sur les Aires prtégées. Il a été tu cmpte égalemt de la dispersin gégraphique (Afrique de l'uest-» Afrique Ctrale), de façn à cuvrir une gamme variée des sites naturels, et pur mieux évaluer l'impact des situatins lcales, telles que les guerres civiles, les affrntemts inter-ethniques, et les effets de la dévaluatin mnétaire sur les sites du Patrimine mndial. Les cas les plus précupants dans la Régin, snt sans nul dute, ceux du Parc Natinal des runga (Zaïre), et de la Réserve Naturelle de l'aïr-ténéré, au Niger. Dans le premier cas, des millins de réfugiés rwandais nt eu un impact très marqué infligeant des blessures éclgiques à la frêt méridinale ccidtale de ce site du Patrimine mndial, par la defrestatin, suite à la recherche du bis de feu. Dans le cas de l'air Ténéré, la pursuite nrmale des activités de surveillance, a été handicapée par la présce permante des rebelles Tuareg dans la régin qui pursuivait leurs exactins cntre les agts de l'etat. Pur ces deux cas situés, l'un Afrique Ctrale et l'autre Afrique de l'uest, le cnsultant Zaïris, Mnsieur MANKT MA MBAELELE, Cnseiller Réginal de l'iucn pur l'afrique, et ce- Chair de la Cmmissin des Parcs Natinaux et Aires Prtégées (CNPPA) de l'uicn, pur l'afrique francphne sub-saharine, travaillant pur le cmpte du Ctre du Patrimine mndial, a rcntré les plus hautes Autrités de ces pays, lesquelles nt prmis de tut mettre euvre pur sauvegarder l'intégrité de ces sites du Patrimine mndial. Par ailleurs, bi que les retards des salaires de multiples grèves de la fnctin publique, nt été bservés dans presque tus les pays cncernés, suite à la dégradatin du tissu écnmique et des effets néfastes de la dévaluatin mnétaire, il cnvit de nter cepdant avec curagemt que tut le persnnel de terrain des sites du Patrimine mndial, est resté pste, et que la vlnté plitique de ces pays de préserver la bidiversité malgré la cnjncture difficile, n'a pas été ébranlée utre mesure. En effet, la plupart de ces pays nt ratifié dernièremt la Cnvtin sur la Diversité Bilgique, de nuveaux Parcs natinaux et Réserves naturelles, nt été créés.c'est le cas du Parc natinal de Nuabalé-Ndki au Cng, et de la Réserve naturelle de Faune à kapis dans la frêt de

9 l'ituri au Zaïre. 2. EXAMEN ET MNITRING DES SITES 2.1. Parc Natinal des runga, Zaïre (1979) L'arrivée quelques jurs au mis de Juillet 1994, d'une marée humaine de 2,5 millins de réfugiés rwandais à l'est du Zaïre (Gma), fuyant la guerre civile, a cnstitué une véritable catastrphe humaine sans précédt dans l'histire de l'afrique, qui mace sérieusemt l'intégrité de la partie méridinale du Parc. Le Présidt-Délégué Général de l'izcn (Institut Zaïris pur la Cnservatin de la Nature) qui s'est immédiatemt rdu sur le terrain juillet, a pris un certain nmbre de mesures cnservatires, et a ssibilisé les autrités pliticadministratives, militaires, ainsi que les respnsables de CR et des NG vus à la rescusse des réfugiés, pur la prtectin du Parc Natinal. Suite aux différts rapprts reçus de l'izcn, du CR à Gève et de la GTZ, le Présidt du Cmité du Patrimine Mndial, a sur demande expresse du Directeur du Ctre du Patrimine mndial, cnsti à déblquer Septembre 1994, un mntant de US $ 50.0, dnt 40.0$ US pur le runga et 10.0 $US pur le Kahuzi-Bréga, à titre d'aide d'urgce. Le GEF vit d'autriser un financemt de US $ pur aider l'izcn à faire face à la situatin des réfugiés qui prévaut au Parc natinal des runga. En accrd avec l'izcn, la GTZ, dans le cadre de sn prjet d'appui aux Réfugiés chiffré â 30 millins de Deutsch Mark, a cmmcé le prgramme d'apprvisinnemt bis de feu aux réfugiés. Le prjet Banque Mndiale/IZCN/WWF a pursuivi ses activités de prtectin du Parc et de mtivatin du persnnel de terrain, assurant le paiemt des primes d'curagemt aux gardes. Un avant-prjet du plan directeur du Parc a été rédigé par le WWF, chargé de la supervisin de ce prjet Parc Natinal de la Garamba, Zaïre (1980) La situatin du Parc Natinal de la Garamba qui a été retiré de la liste des bis naturels périls, sur la décisin du Cmité du Patrimine mndial réuni à Santa Fé (USA) décembre 1992, est stable. Le Zaïre a pruvé sn prfnd gagemt dans la cnservatin des rhincérs blancs du nrd (Cera ttherium simum cttni), et de l'écsystème de la Garamba, dublant la ppulatin des rhins dix ans, ( ), de telle srte qu'aujurd'hui, le Parc natinal de la Garamba pssède une ppulatin de 32 ( trte deux) individus de cette espèce rarissime. Des études snt curs par le Grupe des Spécialistes pur les Rhincérs africains de l'uicn/ssc, et l'izcn, pur une ttative de dévelppemt d'une stratégie de mêtappulatin pur les rhins blancs du nrd de la Garamba. Le Ctre du Patrimine mndial suit de près les activités de recherche et de mnitring qui s'effectut dans ce parc depuis une décnie par une équipe pluridisciplinaire d'experts de l'izcn, du WWF, de la Sciété Zlgique de Frankfurt et de l'izcn. L'UNESC-Patrimine mndial est partaire dans cet imprtant prjet de cnservatin et intervit dans les actins

10 imprtant prjet de cnservatin et intervit dans les actins de ssibilisatin, de frmatin et d'équipemt au titre du Fnds du Patrimine mndial. 2.3 Parc Natinal de Kahuzi-Biega, Zaïre (1980) La situatin de ce Parc Natinal situé au Kivu, à l'est du Zaire, est bi meilleure par rapprt à celle du Parc des runga situé dans -la même régin. Suite à l'actin cnjuguée du Présidt- Délégué Général de l'izcn qui s'est rdu sur le terrain juillet-aût 1994, et du Ctre du Patrimine mndial, les sites chisis initialemt près du Parc pur y établir les camps des Réfugiés Rwandais, nt été relcalisés lin du parc Natinal. A la demande du Ctre, le Présidt du Cmité du Patrimine mndial a autrisé une aide d'urgce de 10.0 $US pur rfrcer les actins de surveillance de ce Parc natinal qui, cmme celui de runga, est caractérisé par l'écturisme aux Grilles de mntagne. La GTZ, a, plus de sn prjet «Cnservatin intégrée au dévelppemt», exécuté cllabratin avec l'izcn, déblqué un mntant de 5 millins de Deutsch Mark au titre de l'aide aux réfugiés et à la prtectin du Parc Parc Natinal de Salnga, Zaïre (1984) Depuis l'interdictin du cmmerce de l'ivire par la Cnvtin de Washingtn (CITES), ctbre 1989, il a été cnstaté un peu partut Afrique, un répit pur les ppulatins d'éléphants, par la diminutin du bracnnage, et la chute des prix de l'ivire sur le marché internatinal. Cette situatin a eu une incidce favrable sur le Parc natinal de Salnga, cette vaste étdue de ha de frêt trpicale mbrphile qui cnnait une situatin stable. L'élignemt de ce site des grands ctres urbains et les difficultés de mys de cmmunicatin, ffrt une certaine prtectin naturelle au Parc. Du fait de l'acalmie du bracnnage, de nmbreux cas de cnflits éléphants/hmmes nt été signalés dans les lcalités périphériques du Parc (Bde, Bkela, et autres). Avec la stabilisatin de la situatin plitique au Zaire, il est frt prbable que la cpératin avec l'unin Eurpéne qui a dépêché dernièremt une missin d'évaluatin au Zaïre, puisse reprdre. Dans ce cas, le Parc Natinal de la Salnga purra fin bénéficier de la partie de l'velppe financière de près de 4 millins d'ecu qui lui était réservée dans le cadre de la première phase ( ) du Prjet réginal FED-ECFAC (Ecsystèmes Frestiers d'afrique Ctrale) d'un ttal de 24 Millins d'ecu Réserve de Faune de Dja, Camerun (1987) La situatin est cnsidérée cmme stable. n nte la présce de plusieurs intervants guvernemtaux. Le prblême majeur reste celui de la crdinatin des activités tre ces différts partaires. Les effectifs des gardes snt rfrcés par les

11 l'intégratin des ppulatins lcales dans la gestin de la Réserve. L'UNESC intervit égalemt dans ce site qui est même temps une Réserve de la Bisphère, ntammt dans le dmaine de la recherche et de la ssibilisatin. Une prpsitin de prjet a été frmulée: «Cnservatin et utilisatin durable de la diversité bilgique : Réserve de Faune de Dja (cté Lmié)». Il s'agit d'un prjet cnjint Guvernemt Camerunais-UICN, avec un. financemt du Guvernemt néerlandais, dnt le cût ttal est estimé à $ US, Juillet 1993, pur une durée de 5 ans Réserve Naturelle de l'aïr Ténéré, Niger (1991) Depuis la mrt du directeur de la Réserve et de sn adjint au début de l'année 1993, suite à leur lngue séquestratin par les rebelles, d'une part, et du retrait tempraire du persnnel du prjet UICN d'autre part, l'administratin du site et l'bttin des infrmatins sur le site, nt été rdues difficiles. Le cnsultant UNESC chargé de cette évaluatin qui s'est rdu à Niamey septembre dernier, a pu discuter des prblèmes liés à l'avir et à l'état actuel du site avec les principaux gestinnaires du site travaillant dans le cadre de la missin UICN-Niger. Il est imprtant de signaler aussi que le cnsultant a été reçu audice par le Premier Ministre du Niger, avec qui il a évqué le prblème de l'intégrité du site. Le Premier Ministre a pris acte des précupatins du Ctre du Patrimine mndial sur le devir de ce site péril, et a prmis tut sn suti pur le rétablissemt de l'autrité administrative de la Réserve de l'air Ténéré, dès que la signature des accrds tre les frces guvernemtales et les rebelles Tuareg sera intervue. (Nte: La signature de ces accrds est intervue ctbre dernier à uagadugu, sus les bns ffices du Guvernemt Burkinabé. Il cnvit de suivre l'évlutin de la situatin) Parc Natinal de la Cmé, Cte d'ivire (1983) Etabli 1968, le Parc natinal de la Cmé qui est aussi Réserve de la Bisphère et site du Patrimine Mndial depuis 1983, a ha de superficie. Ce site a fait l'bjet des recherches scitifiques sur les ngulés de Savane, dans le cadre du prgramme MAB. Un invtaire cmplet des ressurces naturelles du Parc, a été trepris depuis 1974, avec l'aide des financemts bilatétaux. Dans le curant de cette même année, une actin vigureuse de lutte cntre le bracnnage a été treprise. Un plan d'aménagemt du Parc a été prduit. Dix sept pstes de patruille nt été établis tus les km aux limites du parc. Un système de znage a été établi cmprant une zne de stricte prtectin, et deux znes turistiques pur les visites à curt et lng terme Le Sanctuaire Naturel et Culturel de la Falaise de Bandiagra, Mali, (1989) Ce site mixte naturel et culturel est cnsidéré par le guvernemt Mali cmme un semble de structures

12 architecturales exceptinnelles résultant d'une interactin tre l'hmme et sn virnnemt naturel. Un des aspects d'aménagemt cnsiste la maintance de la culture Dgn. L'administratin de ce site mixte est assurée par la directin réginale du Ministère de la Jeunesse, des Sprts, des Arts et de la Culture. Les dangers qui mact le site snt dûs à l'avancée de la désertificatin, le turisme incntrôlé qui affecte la structure écnmique de la culture Dgn. Les traditins Dgn snt aussi influcées par l'islam et 1'évangélisme Parc Natinal de Banc d'arquin, Mauritanie (1989) Ce Parc, est un exemple unique d'éctne (zne de transitin) tre le faciès désertique et l'céan Atlantique. Il cmprd ha, dnt 50% de zne marine et 50% de zne terrestre. Il fait partie aussi du réseau des sites Ramsar. L'administratin du Parc est autnme, mais elle relève de la Présidce de la République. Les revus turistiques générés par le Parc servt à sn aménagemt. Un persnnel Mauritani qualifié et assisté d'experts français assure cllégialemt la gestin du Parc, mettant l'acct sur la zne esstiellemt marine. Ce Parc, juit d'un statut de fndatin internatinale, suite à l'actin persnnelle du ce-présidt du WWF internatinal, le Dr Luc ffman. Plusieurs études mées par l'uicn, le WWF, l'unep, et d'autres rganisatins internatinales, nt permi la prductin des plans d'aménagemt et de gestin apprpriés. le 24 nvembre 1994 MANKT.MA MBAELELE Cnsultant UNESC-Patrimine mndial

13 CD u di tu tn (0 0) w r CU. cu (I) - u m 3 -l 3 rd cu U d CU t^ tj ü CU <0 Ölr Ä _ - «J CU M' w ^ -u ti n cu K "^ ^ m u S II II II m í ÍN í ai == == 4-) >1 XI T5 CU (Ö. CU M a CU Ä nj C 0). M-l A d C C CU C cu b (0 -U w d) r> 03 v 03 ID <!< 03 r CN 03 i-i -K -K T3 (0 <3\ r- (0 g c' c 4-1 a. - VI ü (0 W a) > t» gr < 0 tn S fö ) 3 > at r cd <J\ S (0» Vl (Ö <T\ 1 N ( 3 Ö). cu (0 - K m <n 988 T3 i 3 0 n P

14 CM cri ' -t«= == =: -K "K in c c 1981 (Ö s <y> a\ Xi i r 0-4J CD 01 Ö CD VJ 0) W CN C CT» w (0 E c T e C l r-i - ( i CD w P< (d Ü rd S

15 m er» CT» CT» l C C C r- U3 C in C C m C C C CT» r ( Öl 0 ( m C cn ( m Q U (Ö n (0 g C 03 - fe J ri l Ö (0 m ( 0} U r U ( > fe K g! W E

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Communication pour le changement social

Communication pour le changement social INFORMATION TECHNIQUE ESSENTIELLE ASSISTANCE POUR TECHNIQUE L ELABORATION DES PROPOSITIONS Cmmunicatin pur le changement scial La cmmunicatin est un élément essentiel des effrts de préventin, de traitement

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

"TSPM" «TENSTEP PROJECT MANAGER» ( * ) ACADEMIE TENSTEP USA GEORGIA FORMATEUR : Pr. Rodolfo CASABONNE D.G TENSTEP FRANCE

TSPM «TENSTEP PROJECT MANAGER» ( * ) ACADEMIE TENSTEP USA GEORGIA FORMATEUR : Pr. Rodolfo CASABONNE D.G TENSTEP FRANCE & ORGANISENT DU 29 NOVEMBRE AU 3 DECEMBRE 2010 UNE FORMATION EN GESTION DE PROJET ET UNE CERTIFICATION INTERNATIONALE : "TSPM" «TENSTEP PROJECT MANAGER» ( * ) ACADEMIE TENSTEP USA GEORGIA FORMATEUR : Pr.

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Années de mise en œuvre : 2011 et 2012 Budget prévu : 250 000 $CAN en 2011 320 000 $CAN en 2012

Années de mise en œuvre : 2011 et 2012 Budget prévu : 250 000 $CAN en 2011 320 000 $CAN en 2012 Surces et stckage de carbne dans les écsystèmes : infrmatins nécessaires en vue de quantifier et de gérer les réductins d émissins de gaz à effet de serre Années de mise en œuvre : 2011 et 2012 Budget

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

CANEVAS DE PRÉSENTATION D UN PROJET GEF Small Grants Programme Cameroun

CANEVAS DE PRÉSENTATION D UN PROJET GEF Small Grants Programme Cameroun CANEVAS DE PRÉSENTATION D UN PROJET GEF Small Grants Prgramme Camerun 1 GEF Small Grants Prgramme Prgramme de Micrfinancements du Fnds pur l Envirnnement Mndial PMF/FEM CANEVAS DE PRÉSENTATION D UN PROJET

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Impact des réformes financières en cours dans le monde bancaire. Olivier Motte - Public Affairs 12 juillet 2010

Impact des réformes financières en cours dans le monde bancaire. Olivier Motte - Public Affairs 12 juillet 2010 Impact des réfrmes financières en curs dans le mnde bancaire Olivier Mtte - Public Affairs 12 juillet 2010 1. Un nuveau cadre institutinnel Internatinal G 20 (puvirs exécutifs) + Cnseil de Stabilité Financière

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Evaluation Environnementale Stratégique

Evaluation Environnementale Stratégique Evaluatin Envirnnementale Stratégique V2 mars-2014 Versin V3 du PO Parcurir L Eurpe Sandra Ungema ch-be nsaid, J eanne Geffr y, Charltte Guérin Guillaud, Da niel Pulenard 9 r u e d e l a L a q u e 3 1

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Project Portfolio Management

Project Portfolio Management Revue Cmparative des Référentiels en Prtfli Management PMI & MP Tls&Tip Frum 15 28 Janvier Mars 2013 Kickff 2013 - Management de prjet 3D Prject Prtfli Management Prject Prtfli Management Revue Cmparative

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Termes de références Projet de recherche sur le français dans l espace arabofrancophone

Termes de références Projet de recherche sur le français dans l espace arabofrancophone Termes de références Prjet de recherche sur le français dans l espace arabfrancphne L'Organisatin internatinale de la Francphnie (OIF) et l'agence universitaire de la Francphnie (AUF) lancent un appel

Plus en détail

Cahier d inscription

Cahier d inscription Cahier d inscriptin AEC Intégratin à la prfessin infirmière du Québec (CWA.0B) Péride d inscriptin en persnne: Du 27 avril au 29 avril 2015 inclusivement Hraire pur l inscriptin : du lundi au vendredi

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE)

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE) STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE) Le 16 février 2010, les membres fndateurs de l Assciatin Suisse des Amis des Grandes Ecles (ASAGE) se snt réunis au restaurant la Mère

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

SIXIÈME FORUM MONDIAL SUR LA RÉGULATION DE L'ÉNERGIE (WFER VI) 25-27 Mai 2015 à Istanbul, Turquie. El Hadj Ibrahima THIAM Président de l ARREC

SIXIÈME FORUM MONDIAL SUR LA RÉGULATION DE L'ÉNERGIE (WFER VI) 25-27 Mai 2015 à Istanbul, Turquie. El Hadj Ibrahima THIAM Président de l ARREC ACCÈS UNIVERSEL À L ÉNERGIE EN AFRIQUE DE L OUEST : Rôle de la cpératin réglementaire El Hadj Ibrahima THIAM Président de l ARREC MAI 2015 1 La CEDEAO Cmmunauté Ecnmique Des Etats de l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION CONCOURS JUSTE POUR RIRE MC AVEC LE PLAN À LA CARTE BANQUE NATIONALE RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le cncurs «JUSTE POUR RIRE AVEC LE PLAN À LA CARTE BANQUE NATIONALE» est rganisé par la Banque Natinale

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES Cnférence internatinale DAAD/CAMES/UNESCO, Dakar (Sénégal) 13-15 nvembre 2014 Smmaire I. A prps du CAMES II. Elabratin

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

1-OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 19h30. 2- LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR

1-OUVERTURE DE LA SÉANCE La séance est ouverte à 19h30. 2- LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ULRIC Prcès-verbal de la séance rdinaire du cnseil de la Municipalité de Saint-Ulric tenue le 6 mai 2013 à 19 h 30 min au 130, avenue Ulric- Tessier à Saint-Ulric.

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU

LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU LA GESTION DES RISQUES DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Présenté dans le cadre du prgramme QUEOPS-I du département d administratin de la santé de l Université de Mntréal Dcument préparé

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Management syndical dans l entreprise

Management syndical dans l entreprise Management syndical dans l entreprise Le travail syndical dans l entreprise subit plusieurs pressins : - L additin de drits et de thèmes nuveaux tant en matière de négciatin que de cnsultatin et d infrmatin.

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

La direction de l Évaluation, études et prospectives

La direction de l Évaluation, études et prospectives Inspectin générale Directeur général adjint : Denis IMHOFF Adjintes : Agnès BACHELOT-JOURNET, directrice de l audit interne et Dcteur Claude DUCOS-MIERAL, directrice Évaluatins, études et prspectives Adresse

Plus en détail

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION»

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» DU 18 AU 23 MAI 2015 TUNIS (TUNISIE) CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION Les bjectifs de

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Directin des cmmunicatins Mise à jur : 15 mai 2014 Entrée en vigueur : 13 janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 3 2. CHAMPS D APPLICATION... 3 3. FONDEMENTS

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT 1 au 3 février 2012 Tchnda Tetuehaki Chargé des bues

Plus en détail

Logisticien Responsable Construction H/F Guinée Conakry

Logisticien Responsable Construction H/F Guinée Conakry C Lgisticien Respnsable Cnstructin H/F Guinée Cnakry L ASSOCIATION ALIMA The Alliance fr Internatinal Medical Actin (ALIMA) est une rganisatin médicale internatinale, fndée en 2009. ALIMA a pur bjectif

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX Public cncerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 6 à 8 heures. Objectifs : Pré requis : Mdalités : Identifier les utils permettant de gérer

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline

Titre de la procédure : Suspension temporaire et discipline Titre de la prcédure : Suspensin tempraire et discipline Numér de la plitique : 13020.1 Date d apprbatin : 15 nvembre 2013 Apprbateur : cnseil des guverneurs Plitique cnnexe : Suspensin tempraire et discipline

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2

PREAMBULE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Prtcle d Accrd sur les bjectifs en matière d Egalité Prfessinnelle et de mixité entre les Hmmes et les Femmes et les mesures permettant de les atteindre. Le présent accrd d entreprise ayant pur bjet l

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Réunion sur les enjeux agricoles et alimentaires en Afrique de l Ouest :

Réunion sur les enjeux agricoles et alimentaires en Afrique de l Ouest : Initiative cnjinte de la Présidence française de l UE et de la Cmmissin de la CEDEAO Réunin sur les enjeux agricles et alimentaires en Afrique de l Ouest : La plitique agricle réginale de l Afrique de

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Catalogue des critères

Catalogue des critères Catalgue des critères 12.10.2014 Catalgue des critères Alpine Pearls c/ TVB Werfenweng Weng 42 A-5453 Werfenweng Vté par Assemblée générale le 12 ctbre 2014 page 1 de 20 Catalgue des critères 12.10.2014

Plus en détail

L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère?

L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère? L'avenir de l'internet : vers une nuvelle ère? Opprtuni6es and challenges f the future Internet The future f Web Mbile Alex Crenthin, Chair ISOC Senegal Chapter W3C, Senegal Bureau Explsin du Téléphne

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Entre 16 et 19 ans Né(e) entre le 01/10/96 et le 30/09/2000. Sécu Etudiante obligatoire et GRATUITE COCHER 450. Sécu des parents GRATUITE COCHER 000

Entre 16 et 19 ans Né(e) entre le 01/10/96 et le 30/09/2000. Sécu Etudiante obligatoire et GRATUITE COCHER 450. Sécu des parents GRATUITE COCHER 000 Vtre âge au curs de l année universitaire et la prfessin de vs parents déterminent si vus devez être inscrit à la Sécurité Sciale Etudiante et si vus devez u nn verser la ctisatin étudiante Vtre âge au

Plus en détail