Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013"

Transcription

1 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124) Dat d sorti d l unité d obsrvation (ED 125) Hur d sorti d l unité d obsrvation (ED 126) 2 76 Dat d la décision concrnant la sorti du patint (ED 114) 3 8 Sx (ED 07) Dscription du chang Décision Justification Ajout ds vérifications t 12304; pour garantir qu la dat d arrivé à l unité d obsrvation st postériur à la dat t à l hur d l inscription ou à la dat t à l hur du triag. Ajout ds vérifications t 12306; pour garantir qu la dat t l hur d arrivé à l unité d obsrvation sont antériurs à la dat t à l hur d sorti d l unité d obsrvation. Ajout ds vérifications 12307, 12404, t 12604; pour garantir qu ls élés d sur ls unités d obsrvation n sont codifiés qu pour ls visits au srvic d urgnc. Chang ds vérifications t (l hur d arrivé à l unité d obsrvation t l hur d sorti doivnt êtr codifiés lorsqu l cod d l indicatur d l unité d obsrvation st Y); d propr à l Ontario, ctt obsrvation st dvnu national. Ajout ds miss n gard W11411 t W11412; apparaîtront lorsqu la dat t l hur d la décision concrnant la sorti du patint n corrspondnt pas ou sont ultériurs à la dat t à l hur d l évaluation initial du médcin. Ajout d «U» comm valur valid; à utilisr lorsqu l sx st indifférncié n cas d mortinaissanc. Chang d la vérification 0702 (la valur doit êtr valid); touché par l ajout d un valur valid. Pour assurr l rspct d l ordr ds élés d sur ls dats t hurs rlativs à l unité d obsrvation t pour améliorr la qualité ds. Pour garantir l rspct d l ordr ds élés d rlatifs aux dats t aux hurs t améliorr la qualité ds t ls indicaturs. Pour harmonisr l SNISA avc ls valurs valids d la BDCP rlativs au sx puisqu un mortinaissanc put survnir dans un établiss d soins ambulatoirs. Pag 1 d 13

2 chang Chang/élé d 4 91 Numéro d assurancmaladi (ED 02) t Rsponsabl du pai (ED 04) 5 84 Nivau d soins/bénéficiair d srvics (ED 103) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Ajout d «9» comm valur valid; à utilisr pour ls mortinaissancs. Chang ds vérifications 0202, 0205, 0401, 0402; touchés par l ajout d la valur valid. Supprssion d l élé d 103 Nivau d soins/bénéficiair d srvics. Aucun modification rquis aux vérifications ou aux mssags d rrur, puisqu la vérification indiqu déjà qu l bénéficiair d srvics «n doit pas êtr codifié». Pour harmonisr l SNISA avc ls valurs valids d la BDCP rlativs au sx puisqu un mortinaissanc put survnir dans un établiss d soins ambulatoirs. L élé n a jamais été ntièr défini ou utilisé dpuis qu il a été ajouté à la bas n Cod du diagnostic t cod d intrvntion 7 34 Problèm principal (ED 44) Révision rquis d touts ls vérifications xistants contnant ds cods d la CIM-10-CA ou d la CCI afin d s assurr d lur validité pour la vrsion Supprssion d la vérification 4413; la vérification actull xig l nrgistr d un intrvntion principal lorsqu l cod du problèm principal st Z51.1. Un analys a été réalisé pour garantir la validité ds vérifications dans la vrsion Aucun chang aux vérifications n a été nécssair pour la vrsion Étant donné qu divrs médicas puvnt srvir à la chimiothérapi, ctt vérification n put couvrir touts ls intrvntions suscptibls d corrspondr au cod d diagnostic principal Z51.1 (séanc d chimiothérapi pour tumur). D plus, l SGCA d 2011 fra ds rgroups par cods d diagnostic plutôt qu par cods d intrvntion. Ctt vérification n st donc plus rquis. Pag 2 d 13

3 chang Chang/élé d 8 90 Problèm principal (ED 44) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Chang d la vérification 4429; la vérification actull xig à tort qu, lorsqu ls cods S02 t S06 figurnt tous dux sur un abrégé, l cod S06 doit êtr attribué au problèm principal. La vérification dvrait fair n sort qu, lorsqu l cod S02 st attribué au problèm principal t l cod S06 à l autr problèm, l nrgistr soit rjté. La vérification 4429 rjtt à tort ls nrgistrs où ls cods S06 (Lésion traumatiqu intracrâninn) ou S02 (Fractur du crân) sont inscrits n tant qu autrs problèms, alors qu un autr affction st codifié n tant qu problèm principal. Ls cods S02 t S06 puvnt êtr inscrits comm autrs problèms mêm si un autr diagnostic st codifié au problèm principal. Par aillurs, l ordr ds cods S02 t S06 n st pas important s ils sont tous dux d autrs problèms. Pag 3 d 13

4 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic chang 9 21, 22, 25 Chang/élé d Rlation ntr ls problèms principaux t rlation ntr ls autrs problèms (ED 127, 127 d a à i) Dscription du chang Décision Justification Ajout d vérifications pour assurr un utilisation approprié ds rlations ntr ls problèms principaux t ntr ls autrs problèms : Ajout ds vérifications 127a03 à 127i03; pour garantir qu un séri d problèms st attribué lorsqu il y a inscription d un cod d autr problèm d la rubriqu U82 à U84 (microorganism résistant aux médicas) ou d la rubriqu Y40 à Y84 (complication ds soins médicaux t chirurgicaux). Ajout ds vérifications 12704, 127a04 à 127i04; pour fair n sort qu, si un cod d autr problèm d U82 à U84 ou d Y40 à Y84 st nrgistré, au moins un problèm additionnl principal ou autr figur dans l abrégé ayant la mêm valur qu dans l champ d la séri d problèms. Ajout ds vérifications 12707, 127a07 à 127i07; pour mpêchr qu un valur d séri d problèms soit attribué à un problèm principal ou autr si l autr problèm n affich pas un cod d Y40 à Y84 ou d U82 à U84. Rmarqu : Ls cods d diagnostic d U82 à U84 ou Y40 à Y84 puvnt êtr dans l mêm indicatur d séri. À l xrcic 2009, ct élé d était facultatif t invalidait l intntion initial d sa mis n œuvr. Un analys ds révèl un application inapproprié t incohérnt. Par conséqunt, à comptr d la vrsion 2012 ds Norms canadinns d codification d la CIM-10-CA t d la CCI, l attribution obligatoir d l indicatur d séri sra limité aux complications ds soins médicaux t chirurgicaux (d Y40 à Y84) t aux infctions causés par ds microorganisms résistants aux médicas (d U82 à U84). L indicatur d séri n dvrait êtr appliqué dans aucun autr circonstanc. Pag 4 d 13

5 chang Chang/élé d Autrs intrvntions (ED 47 d a à i) Autrs problèms : (ED 45 d a à i) 12 s.o. Dat d l évaluation initial du médcin (ED 29) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Chang ds miss n gard W47a01 à W47i01 (différnts intrvntions pratiqués sur la colonn vrtébral n doivnt pas êtr codifiés sur un mêm abrégé); la modification ajout ls cods 1.SC.89 t 1.SE.89 à la vérification. Supprssion ds vérifications 45a22 à 45i22; la vérification actull indiqu qu ls cods d diagnostic I10, I11, I12, I13 t I15 sont ds catégoris mutull xclusivs t qu un sul d cs cinq cods put êtr inscrit sur un abrégé. Chang d la vérification 2918 (plus d 24 hurs séparnt la dat d l évaluation initial du médcin t la dat d inscription); l xprssion «24 hurs» a été rmplacé par «un jour» dans l mssag d rrur (aucun chang rquis à la règl d validation). Pour rndr ls xistants plus xhaustivs. Ls rubriqus 1.SC.80.^^ (réparation, vrtèbrs), 1.SE.89.^^ (xcision total, disqu intrvrtébral), 1.SC.74.^^ (fixation, vrtèbrs), 1.SC.75.^^ (fusion, vrtèbrs) t 1.SC.89.^^ (xcision total, vrtèbrs) s xclunt mutull, c st pourquoi l abrégé n dvrait contnir qu l un ds cinq. Cpndant, la vérification n st qu un mis n gard, car ds xcptions valids sont possibls lorsqu ls intrvntions sont pratiqués sur différnts régions d la colonn vrtébral. Ctt vérification doit êtr supprimé pour garantir qu ls nrgistrs n sont pas rjtés lorsqu l cod I15 (hyprtnsion scondair) st inscrit avc ls cods I10, I11, I12 t I13 (hyprtnsion). L cod I15 t ls cods I10 à I13 n sont pas mutull xclusifs. Conformé aux dscriptions d autrs mssags d rrur lorsqu l calcul rpos sur ls dats plutôt qu sur ls hurs n raison d un ou dux inconnus n c qui concrn l hur. Pag 5 d 13

6 chang 13 55, 86, 87 Chang/élé d Srvic du dispnsatur (ED 41) PCR (pondération d la consommation ds rssourcs) du fournissur (ED 107) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Ajout du numéro «00122» aux srvics du dispnsatur à utilisr pour la médcin d l adolscnc (group ds médcins). Ajout du numéro «12003» aux srvics du dispnsatur à utilisr pour l spécialist d l nfanc (group ds dispnsaturs autrs qu l médcin). Chang ds vérifications 2901, 3504*, 41a04*, 42a01-42h01, (Ont. sul), (Ont. sul) t 13502, touchés par l ajout ds nouvlls valurs valids. * Ls vérifications 3504 t 41a04 ont égal été modifiés pour inclur la valur valid Prosthodonti (laqull avait été ajouté à la tabl ds srvics du dispnsatur n , mais la vérification n avait pas été mis à jour). Normalisation d la présntation ds valurs PCR t DPS dans ls d ntré t d sorti du SNISA. Modification du format du champ du group d maladis analogus pour la PCR du fournissur : Chang du format à huit caractèrs avc virgul décimal pour un format à nuf caractèrs avc virgul décimal. Chang d la présntation d l abrégé pour ajoutr un octt à l octt d départ ds élés 108 n montant pour tnir compt d c chang. La médcin d l adolscnc a été ajouté pour un millur harmonisation avc la list du Collèg ds médcins t chirurgins du Canada. L spécialist d l nfanc a été ajouté pour prmttr la saisi d ctt profssion d la santé. Assur l uniformité dans la présntation ds valurs PCR t DPS à l échll ds fichirs d ntré, d stockag t d sorti, dans ls tablaux ds groups clints t dans ls rapports pour la BDCP t l SNISA. Pag 6 d 13

7 chang Chang/élé d Définition d mortinaissanc Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Dans l cadr d l harmonisation avc la BDCP, ajout d dirctivs au Manul d saisi d l information du SNISA concrnant l attribution approprié d mortinaissanc pour ls élés d suivants : - Sx - Numéro d assuranc-maladi - Provinc émttric du numéro d assurancmaladi Au trm d sa réunion à l automn 2010, l comité ds BDCA a conclu qu la définition ds mortinaissancs dvait êtr modifié pour évitr tout confusion ntr l information rcuilli dans la BDCP par opposition à cll rcuilli pour ls statistiqus d l état civil, d un part, t pour êtr conform à la définition d la CIM-10-CA, d autr part. L SNISA dvait égal apportr ds modifications aux dirctivs afin d assurr un saisi approprié ds mortinaissancs Issu d la visit (ED 35) Issu d la visit (ED 35) Révision d la dscription dans l manul du SNISA pour indiqur qu il n y a aucun manœuvr d réanimation pour l issu d la visit 11 (décès à l arrivé). Révision d la dscription dans l manul du SNISA n c qui concrn ls cods 02, 03 t 04 d l Issu d la visit pour indiqur qu l patint st parti d son propr chf. Pour clarifir la dscription t améliorr la qualité ds. Pour clarifir la dscription t améliorr la qualité ds. Pag 7 d 13

8 chang Chang/élé d Mod d visit ou d communication (ED 20) 19 NOUVE AU Dat t hur du transfrt d l ambulanc à l hôpital (ED 120 t 121) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Révision d la légnd pour la valur 3 du mod d visit ou d communication d façon à ajoutr ls communications par courril aux appls téléphoniqus. Chang du nom ds élés d dans l manul du SNISA pour : «Dat d trait du transfrt d l ambulanc à l hôpital» t «Hur d trait du transfrt d l ambulanc à l hôpital». Comprndra ds dirctivs additionnlls visant à précisr qu l hur d trait du transfrt d l ambulanc à l hôpital st l hur d début corrspondant au mo où l prsonnl d l hôpital propos d transférr l patint dans un lit, un civièr ou un fautuil. Pour tnir compt d scénarios cliniqus lorsqu la communication avc ls clints s fait par courril n raison d incapacités physiqus du patint. L ajout d la communication par courril à ctt légnd indiqura clair aux établisss l cod d mod d visit ou d communication à utilisr dans d tls cas. Pour s assurr qu l prsonnl ds hôpitaux t ls hôpitaux rspctnt ls dirctivs d collct, clarifir davantag t améliorr la qualité ds aux fins du calcul d l indicatur du tmps d attnt ds srvics d urgnc. Fich d rnsigns sur l établiss Pag 8 d 13

9 chang Chang/élé d Cod du rôl d l établiss (FI2) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Supprssion d l élé d du cod du rôl d l établiss (F12FI2) d la fich d rnsigns sur l établiss; supprssion ds vérifications associés RT05, F1I201, F1I202; ajout d la vérification F1I203 pour s assurr qu l champ d ct élé st laissé vid. Ct élé d a été ajouté n 2011 pour mpêchr qu ctt donné soit soumis comm numéro d établiss «fictif» attribué aux ministèrs provinciaux, comm à clui d l Albrta. Cla n risqu pas d s produir t a causé baucoup d confusion tant à l intrn qu à l xtrn. Étant donné qu ct élé d avait pu d utilité, il a été dmandé qu il soit rtiré du systèm t qu l fardau qu rprésnt la collct d soit allégé. Changs proprs aux provincs : Manitoba Numéro d assurancmaladi (ED 02) Chang d la vérification 0220 (Man. sul); pour s assurr qu, lorsqu la provinc déclarant st l émttric du numéro d assuranc-maladi, la valur inscrit dans l champ du numéro d assuranc-maladi n st pas 1 (non applicabl), mais un numéro d assurancmaladi valid ou «0» justifié à gauch (résidnt assuré par la provinc déclarant, mais impossibl d obtnir son numéro d assuranc-maladi). L chang était rquis, car la vérification prmttait à tort l attribution du cod 1 (non applicabl) au numéro d assurancmaladi pour ls cas où la provinc déclarant était l émttric du numéro d assuranc-maladi. Pag 9 d 13

10 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic chang Chang/élé d Dscription du chang Décision Justification Changs proprs aux provincs : Nouvau-Brunswick Numéro d assurancmaladi (ED 02) Chang d la vérification 0214 (N.-B. sul); pour s assurr qu, lorsqu la provinc déclarant st l émttric du numéro d assuranc-maladi, la valur inscrit dans l champ du numéro d assuranc-maladi n st pas 1 (non applicabl), mais un numéro d assurancmaladi valid ou «0» justifié à gauch (résidnt assuré par la provinc déclarant, mais impossibl d obtnir son numéro d assuranc-maladi). L chang était nécssair, car la vérification n prmttait pas l attribution du cod 0 (résidnt assuré par la provinc déclarant, mais impossibl d obtnir son numéro d assuranc-maladi) au numéro d assuranc-maladi, cod qui st valid lorsqu la provinc déclarant st l émttric du numéro d assuranc-maladi. Modifications proprs aux provincs : Nouvll-Écoss Numéro d assurancmaladi (ED 02) Chang d la vérification 0220 (N.-É. sul); pour s assurr qu, lorsqu la provinc déclarant st l émttric du numéro d assuranc-maladi, la valur inscrit dans l champ du numéro d assuranc-maladi n st pas 1 (non applicabl), mais un numéro d assurancmaladi valid ou «0» justifié à gauch (résidnt assuré par la provinc déclarant, mais impossibl d obtnir son numéro d assuranc-maladi). L chang était rquis, car la vérification prmttait à tort l attribution du cod 1 (non applicabl) au numéro d assurancmaladi pour ls cas où la provinc déclarant était l émttric du numéro d assuranc-maladi. Changs proprs aux provincs : Ontario Pag 10 d 13

11 chang Chang/élé d Numéro d inscription aux soins ambulatoirs (ED 11) Dat d la décision concrnant la sorti du patint (114) 26 55, 86, 87 Srvic du dispnsatur (ED 41) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Ajout d la vérification 1104; pour garantir la déclaration obligatoir du numéro d inscription aux soins ambulatoirs dans tous ls abrégés d nivau 3 soumis au SNISA n Ontario. Ajout d la vérification (Ont. sul); pour s assurr qu la dat t l hur d la décision concrnant la sorti du patint sont codifiés pour ls visits aux cliniqus d cathétérism cardiaqu. Ajout du numéro «00122» aux srvics du dispnsatur à utilisr pour la médcin d l adolscnc (group ds médcins). Ajout du numéro «12003» aux srvics du dispnsatur à utilisr pour l spécialist d l nfanc (group ds dispnsaturs autrs qu l médcin). Chang ds vérifications (Ont. sul), (Ont. sul) touchés par l ajout ds valurs valids. Actull, la déclaration au SNISA du numéro d inscription aux soins ambulatoirs st facultativ, mais l Ontario xig n la déclaration d ct élé d, bin qu aucun vérification n ait été ajouté pour fair appliqur ctt xignc. Actull, la dat t l hur d la décision concrnant la sorti du patint n sont obligatoirs qu dans ls abrégés d srvic d urgnc t d chirurgi d un jour. En , l Ontario a xigé la déclaration d ct élé d pour ls cliniqus d cathétérism cardiaqu, mais aucun vérification n a été ajouté pour fair appliqur ctt xignc. La médcin d l adolscnc a été ajouté pour un millur harmonisation avc la list du Collèg ds médcins t chirurgins du Canada. L spécialist d l nfanc a été ajouté pour prmttr la saisi d ctt profssion d la santé. Pag 11 d 13

12 chang Chang/élé d Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124) Hur d sorti d l unité d obsrvation (ED 126) Tous ls changs du SNISA pour l xrcic Dscription du chang Décision Justification Chang ds vérifications t (l hur d arrivé à l unité d obsrvation t l hur d sorti doivnt êtr codifiés lorsqu l cod d l indicatur d l unité d obsrvation st Y); d propr à l Ontario, ctt obsrvation st dvnu national. Pour fair n sort qu la vérification s appliqu à l échll national. Autrs changs Dérivation d l âg La BDCP t l SNISA ont harmonisé lurs méthods d dérivation d l âg d la manièr suivant : Pour l SNISA, ajout du cod d âg B (bébé); à attribur lorsqu la dat d naissanc st la mêm qu la dat d inscription. Pour la BDCP, ajout d l élé d «Dat d naissanc stimé» sur l schéma intrn pour signifir qu la dat d naissanc st stimé; rmplac l utilisation du cod d âg E. Pour la BDCP t l SNISA, rtrait du cod d âg E (dat d naissanc stimé); l champ du cod d âg n sra plus utilisé pour indiqur ds dats d naissanc stimés. L élé d «Dat d naissanc stimé» sra plutôt utilisé à ctt fin. Qu la dat d naissanc soit connu ou stimé, lorsqu l patint st âgé d moins d dux ans, un cod d âg D (jours) ou M (mois) doit êtr attribué : a) L cod d âg attribué sra désormais «D» Pag 12 d 13 Ls méthods d dérivation d l âg d la BDCP t du SNISA comportaint ds différncs : L SNISA n attribuait pas l cod d âg B (bébé) lorsqu la dat d naissanc était la mêm qu la dat d inscription. La BDCP n stockait pas l élé d «Dat d naissanc stimé» dans l schéma intrn, qui nécssitait l cod d âg E pour signalr ds dats d naissanc stimés. Il y avait ds variants dans la dérivation d l âg pour ls patints d moins d dux ans lorsqu ls dats d naissanc étaint connus [cod d âg attribué D (jours) ou M (mois)] t lorsqu lls étaint stimés [arrondiss vrs l haut ou l bas à un ou à dux ans t

13 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic chang Chang/élé d Dscription du chang Décision Justification (jours) lorsqu la valur du champ «Dat d naissanc stimé» st oui t qu l âg stimé st infériur ou égal à 30 jours. b) L cod d âg attribué sra désormais «M» (mois) lorsqu la valur du champ «Dat d naissanc stimé» st oui t qu l âg stimé st supériur à 30 jours t infériur à 2 ans. Un cod d âg «inconnu» sra attribué à ds dats d naissanc invalids t la valur d l âg sra 0. C procédé n touch qu l ICIS Fichirs du SGCA Concption d fichirs à valur ajouté pour la BDCP, lsquls comprndront ls abrégés n chirurgi d un jour d la BDCP avc ls fichirs d sorti du SGCA 2012 sul. D mêm, concption d fichirs à valur ajouté pour l SNISA qui comprndront ls fichirs d sorti du SGCA 2012 sul. attribution du cod d âg Y]. Cs modifications prmttront à la BDCP t au SNISA d êtr parfait harmonisés; ainsi, l attribution du cod d âg sra la mêm, qu la dat d naissanc soit connu ou stimé. Ctt modification était rquis pour assurr la transition n c qui concrn la méthodologi d rgroup parallèl Pag 13 d 13

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Éléments de données du SNISA pour 2014-2015

Éléments de données du SNISA pour 2014-2015 Éléments données du SNISA pour 04-05 Le présent tableau contient une liste comparative s éléments données obligatoires et facultatifs du SNISA pour toutes les options soumission données ainsi qu une brève

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Pieces à fournir par les parents,

Pieces à fournir par les parents, Pics à fournir par ls parnts, Ttout dossir incomplt sra rfusé pour inscriptions à l Ecol, Cantin, Alaé t Als ds mrcrdis t vacancs scolairs Justificatif d domicil récnt d Numéro d allocatair CA moins d

Plus en détail

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte Bulltin d souscription Xaélidia Contrat d assuranc vi libllé n uros t/ou n unités d compt Cods produits : Duré viagèr : 2277 Duré détrminé : 2278 A. Souscriptur/Assuré Co-Souscriptur/Co-Assuré* Tous ls

Plus en détail

Les allocations aux personnes handicapées

Les allocations aux personnes handicapées Ls allocations aux prsonns handicapés Dans quls scturs d la sécurité social ls prsonns bénéficiant d un allocation aux prsonns handicapés ont-lls aussi un dossir? Donnés du Datawarhous Marché du travail

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Examen de la Charte Internet de l Etat

Examen de la Charte Internet de l Etat RAPPORTS Srvic SG/SPSSI Sous-srvic P2I/DO Oust Dat 16/05/2012 Examn d la hart Intrnt d l Etat. Imbrti 16/05/2012 Ministèr d l'ecologi, du Dévloppmnt durabl, ds Transports t du Logmnt www-dvloppmnt-durabl.gouv.fr

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

Glossaire hygiène des aliments

Glossaire hygiène des aliments Avis au lctur un lxiqu st disponibl à la fin du documnt Glossair hygièn ds alimnts I. Trms généraux Définition Commntairs Accréditation Procédur par laqull un organism faisant autorité rconnaît formllmnt

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016

CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automne 2015 et Hiver 2016 CAHIER DES PROCÉDURES ADMISSION Automn 2015 t Hivr 2016 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : INTRODUCTION ET PARTAGE DES RESPONSABILITÉS... 5 Historiqu du SRAM... 7 L Entnt SRAM-Collègs... 8 L partag ds rsponsabilités

Plus en détail

Une vision nationale pour l éducation postsecondaire

Une vision nationale pour l éducation postsecondaire Un vision national pour l éducation postscondair FÉDÉRATION CANADIENNE DES ÉTUDIANT-E-S L ÉDUCATION PUBLIQUE POUR LE BIEN COMMUN FÉDÉRATION CANADIENNE DES ÉTUDIANT-E-S FÉDÉRATION CANADIENNE DES ÉTUDIANT-E-S

Plus en détail

ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques

ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques ADELE 126 : Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus Vrsion 1 janvir 2006 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 2/47 Chart graphiqu t rgonomiqu

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Nouveau tube. n ancien. tube. PEHD 0,008 0,008 Fonte ductile 0,012 0,014 Fonte 0,013 0,015 Acier 1,012 0,013

Nouveau tube. n ancien. tube. PEHD 0,008 0,008 Fonte ductile 0,012 0,014 Fonte 0,013 0,015 Acier 1,012 0,013 Ls applicatis ds systèms d canalisatis n polyéthylèn haut dnsité (PEHD) st variés ; lls ccrnnt ls industris du gaz, ds aux, du drainag t d l assainissmnt. L PEHD st l plus inrt chimiqumnt d tous ls matériaux

Plus en détail

Données de cadrage. Insee Part des ménages dont la famille principale a trois enfants ou plus de moins de 25 ans parmi l'ensemble des ménages

Données de cadrage. Insee Part des ménages dont la famille principale a trois enfants ou plus de moins de 25 ans parmi l'ensemble des ménages Population Il s'agit d la la population municipal. Ell comprnd ls prsonns ayant lur résidnc habitull sur l trritoir d la commun, dans un logmnt ou un communauté, ls prsonns détnus dans ls établissmnts

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC

EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) t CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC La rconnaissanc ds droits acquis st un autr voi d inscription possibl

Plus en détail

LA DESCRIPTION DES COURS

LA DESCRIPTION DES COURS PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES 1998-1999 MATHÉMATIQUES LE RÔLE DE LA DISCIPLINE Ls mathématiqus sont un scinc xploratoir t analytiqu qui chrch à xpliqur t à fair comprndr tout phénomèn naturl. Ells sont

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 L nsmbl du Consil Municipal était présnt à l xcption d Mm ELIES, absnt xcusé, d M. BATANY absnt xcusé t d Mm MADEC absnt

Plus en détail

BÂLE II ET LE RISQUE DE CRÉDIT PME : DES SIMULATIONS DE FONDS PROPRES BANCAIRES DANS LE CADRE D UN PORTEFEUILLE DE CRÉDIT

BÂLE II ET LE RISQUE DE CRÉDIT PME : DES SIMULATIONS DE FONDS PROPRES BANCAIRES DANS LE CADRE D UN PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Tarik QUAMAR Rvu JBE BÂLE II ET LE RISQUE DE CRÉDIT PME : DES SIMULATIONS DE FONDS PROPRES BANCAIRES DANS LE CADRE D UN PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Tarik QUAMAR, Univrsité Hassan II, Casablanca, Maroc, quamar.univ@gmail.com

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À rmttr à l'hôtss, à l'accuil d l'offic d tourism Grâc à vous, notr offic d tourism s'amélior. Souciux d l amélioration continu d nos prstations, t afin d répondr au miux

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

Chemin Nom d'objet Description Source Remarque 1. Attributes communs du SNISA\1. Date

Chemin Nom d'objet Description Source Remarque 1. Attributes communs du SNISA\1. Date Chemin Nom d'objet Description Source Remarque 1. Attributes communs du SNISA\1. Date Date de début Date à laquelle le patient sʹest présenté dans nʹimporte quel centre dʹactivité de soins ambulatoires

Plus en détail

VEFA et VEFR Quelques problèmes récurrents

VEFA et VEFR Quelques problèmes récurrents VEFA t VEFR Qulqus problèms récurrnts Rmarqus d méthod : 1/ La fich s présnt sous la form d un indx alphabétiqu indiquant la position actull sur qulqus problèms récurrnts : -Délai(s) pour agir (vic apparnts)

Plus en détail

Croissance, environnement et égalité : 2 livres importants

Croissance, environnement et égalité : 2 livres importants Croissanc, nvironnmnt t égalité : 2 livrs importants Réflxions é... http://cosocpol.blog.lmond.fr/2013/10/21/mda-t-piktty/ 1 sur 6 22/10/2013 10:26 Blog abonné Accédz à tous ls blogs Créz votr blog Réflxions

Plus en détail

Document sur la qualité des données, Base de données sur la morbidité hospitalière information sur l exercice courant, 2013-2014

Document sur la qualité des données, Base de données sur la morbidité hospitalière information sur l exercice courant, 2013-2014 Document sur la qualité des données, Base de données sur la morbidité hospitalière Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur Ont contribué à la rédaction tchniqu : ls partnairs Cntr hospitalir univrsitair Dupuytrn Srvic d pharmacologi t toxicologi pharmacovigilanc 2, avnu Martin Luthr King 87042 LIMOGES cdx Tél. 05 55 05 55

Plus en détail

Évaluer l impact social avec l approche SROI

Évaluer l impact social avec l approche SROI Évalur l impact social avc l approch SROI Ls Cahirs d l Institut d l Innovation t d l Entrprnuriat Social IIES Application au sctur d l Insrtion par l Activité Économiqu Collction Ouvrags & Xxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

Transmetteur vocal SD1+

Transmetteur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Transmttur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Parfait sécurité ds logmnts d habitation, maisons t locaux d ntrpriss C manul d utilisation st particulir

Plus en détail

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009

journée des professionnels de santé COMMUNICATIONS APPEL à NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 APPEL à COMMUNICATIONS ds profssionnls d santé 29 30 NOVEMBRE 01 02 DÉCEMBRE 2009 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2009 Sul la soumission

Plus en détail

COLGATE PREVIDENT 5000 PLUS TOOTHPASTE FRUITASTIC/ DENTIFRICE FRUITASTIQUE

COLGATE PREVIDENT 5000 PLUS TOOTHPASTE FRUITASTIC/ DENTIFRICE FRUITASTIQUE Vrsion 1.0 Dat d révision 09/20/2012 Dat d'imprssion 09/20/2012 SECTION 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Nom du produit : COLGATE PREVIDENT 5000 PLUS TOOTHPASTE FRUITASTIC/ Numéro d la FS

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Préposée ou préposé aux renseignements

Préposée ou préposé aux renseignements Pag 1 sur 5 Préposé ou préposé aux rnsignmnts Numéro 24910RS93470001 Ministèr ou organism Fonction publiqu du Québc Région Touts ls régions Corps-class d'mplois 249.10 - Préposé aux rnsignmnts Catégori

Plus en détail

BIENVENUE DANS VOTRE MAISON PASSIVE. Le mode d emploi pour bien vivre votre logement

BIENVENUE DANS VOTRE MAISON PASSIVE. Le mode d emploi pour bien vivre votre logement BIENVENUE DANS VOTRE MAISON PASSIVE L mod d mploi pour bin vivr votr logmnt C EST QUOI UNE MAISON PASSIVE? UNE CONCEPTION INTELLIGENTE POUR UNE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE MAÎTRISÉE Habitat 44 a choisi d

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle Référntil pour ntrpriss d installation/concption d pomps à chalur voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris d

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES L'assmblé communal d Blfaux Vu : La loi du 27 sptmbr 1990 sur la prophylaxi t ls soins dntairs; l règlmnt

Plus en détail